Les hélicoptères Fennec de l’armée de l’Air pourront bientôt transmettre des vidéos en temps réel

Une image vaut mieux qu’un trop long discours, dit-on. D’où le projet Directcam qui, porté par l’Agence de l’innovation de Défense [AID], avec l’entreprise française ASMAN Technology, spécialiste des liaisons de données, vise à permettre aux hélicoptères Fennec de l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE] de transmettre des vidéos en temps réel au Centre national des opérations aériennes [CNOA] lors des missions de type MASA [Mesure Active de Sûrete Aérienne].

Lors de l’interception d’un aéronef non identifié ou survolant une zone interdite, les échanges entre l’équipage d’un Fennec et le CNOA se font évidemment par radio. Aussi, la diffusion de vidéos en temps réel procurera au moins trois avantages : un centre de contrôle et de commandement – fixe ou mobile – aura une connaissance plus précise de la situation, l’identification de l’appareil intercepté sera rendue plus facile, et la prise de décision [ou la « boucle décisionnelle »] sera accélérée.

Le système imaginé par ASMAN Technology suppose d’intégrer à l’hélicoptère une tourelle optronique TC-300 fournie par Trakka Systems, des antennes dédiées et un PC tablette. Il repose notamment sur la solution de transmission de donnée bidirectionnelle et à haut-débit « AeroDataLink », laquelle permet la diffusion d’un flux vidéo vers une station terrestre fixe ou mobile, qui peut être reliée aux « réseaux utilisés par les équipes d’intervention en charge de la surveillance ou intégrée dans une chaîne de commandement ».

« La diffusion de la vidéo se fait soit via la liaison directionnelle haut-débit cryptée, soit via le réseau LTE/4G [sous réserve de couverture de la zone survolée]. Cette double diffusion cryptée sécurise la diffusion [en cas de défaillance de l’un des deux canaux] à un centre de commandement fixe ou mobile » explique l’AID.

Une expérimentation de ce système a été effectuée avec le concours des escadrons 3/67 Parisis et 5/67 Alpilles, ainsi que celui du Centre d’expertise aérienne militaire [CEAM] de Mont-de-Marsan et la DGA EV – Essais en vol. Cependant, l’AID n’a pas donné plus de détails, pas plus qu’ASMAN Technology.

Cela étant, et au delà des missions de type MASA, cette capacité « DirectCam » pourrait aussi être utile dans d’autres circonstances, comme par exemple lors de vols d’appui et/ou de renseignement. Et on peut imaginer qu’elle soit directement intégrée au Guépard, le successeur désigné du Fennec.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

20 contributions

  1. K/BIDY dit :

    10 ans de retard … rien de révolutionnaire ,Merci le CEAM ….

  2. LaMeuse dit :

    Comme n’importe quel téléphone avec une messagerie cryptée ?

    • wagdoox dit :

      autant comparer un Leclerc avec une 2CV.
      C’est incomparable.

    • VinceToto dit :

      Oui quand il y a un réseau 4G présent. Sinon c’est un peu plus compliqué sur le plan logistique.

  3. tschok dit :

    Attendez?

    Ca veut dire qu’on va enfin pouvoir suivre le Tour de France en direct?

    Mais c’est génial!

    • Vevert250 dit :

      C’est vrai que présenté comme ça, c’est une technique connue et utilisée depuis des dizaines d’années. Il y a peut être un plus technique ?

  4. Thierry dit :

    Les F-22 Raptor sont en train de recevoir un « upgrade » (mise à jour) :

    https://www.airforcemag.com/new-official-art-reveals-advanced-f-22-capabilities-possibly-jatm/
    extrait :

    Un nouveau design officiel révèle les capacités avancées du F-22, peut-être JATM

    Un concept d’artiste du Lockheed Martin F-22, publié sur Instagram par le général Mark D. Kelly, chef de l’Air Combat Command, offre un aperçu officiel des nouvelles capacités du Raptor, y compris un éventuel premier aperçu de l’AIM-260 hautement classifié, missiles tactiques avancés interarmées.

    L’image, publiée le 27 avril, montre trois F-22 volant en formation, chacun transportant ce qui semble être des réservoirs de carburant furtifs à longue portée et des nacelles d’aile extérieures minces avec une ouverture ciselée sur leurs bords d’attaque. Sur la photo, l’un des F-22 a lancé un missile, qui n’est ni un AIM-120 Advanced Medium-Range Air-to-Air Missile ni un AIM-9X Sidewinder, les deux missiles air-air connus pour être qualifié pour le chasseur.

    Les réservoirs semblent être les mêmes que ceux décrits dans les nouveaux documents budgétaires de l’Armée de l’Air, tandis que les modules sont susceptibles d’être un système de recherche et de poursuite infrarouge et/ou de guerre électronique. Le seul nouveau missile identifié publiquement pour le F-22 est le JATM.

    L’Air Force a dépensé plus de 12 milliards de dollars pour améliorer continuellement le F-22 depuis la fin de la production du chasseur en 2010. Des révélations telles que l’image de Kelly précèdent généralement les nouveaux systèmes fonctionnant là où ils peuvent être vus publiquement.

    Kelly n’a pas commenté les nouvelles fonctionnalités du F-22 présentées dans l’illustration. Le message accompagnant l’image notait que le 15e anniversaire de la première démonstration aérienne de 12 minutes du F-22, piloté par le pilote de démonstration Paul D. « Max » Moga, maintenant général de brigade qui est commandant des cadets de l’US Air Force Académie. Kelly a noté qu’à l’époque, le F-22 était le seul chasseur opérationnel de cinquième génération au monde et le premier à combiner « maniabilité, furtivité et supercroisière » dans une seule cellule.

    Lorsqu’on lui a demandé si l’œuvre était destinée à montrer de nouveaux systèmes F-22, un porte-parole de l’ACC a répondu: «Nous avons besoin de chaque plate-forme de combat pour aller plus loin, sentir plus loin et tirer plus loin. Cette illustration est simplement un rendu d’artiste d’un avion F-22 avec un certain nombre de capacités futures. Le commentaire confirme obliquement que l’illustration montre du carburant supplémentaire, des capteurs et des armes qui étendent la portée.

    Des images d’un F-22 volant avec les nouvelles nacelles d’ailes extérieures ont circulé sur Internet ces dernières semaines, prises près de l’installation de Lockheed à Palmdale, en Californie, qui abrite son atelier de développement avancé Skunk Works. L’Air Force a précédemment refusé de commenter ce qu’ils pourraient être. Interrogé récemment sur les pods et autres images qui montrent des F-22, F-35 et F-117 volant avec des appliques argentées hautement réfléchissantes, le chef d’état-major, le général Charles Q. Brown Jr., a simplement répondu : « Ils sont à tester. ”

    Alors que les magasins externes semblent aller à l’encontre de l’idée d’une faible observabilité radar – et la raison pour laquelle les F-22, F-35 et F-117 portent des armes en interne – la proposition de Lockheed au début des années 2000 d’une variante de bombardier FB-22 du Raptor incluait furtif des réservoirs de carburant externes et des nacelles d’ailes extérieures furtives qui pourraient s’ouvrir et libérer une munition non furtive. Le potentiel des avions furtifs emportant des provisions à l’extérieur tout en préservant leur faible observabilité remonte donc à au moins 20 ans.

    Les justifications de l’Air Force pour la demande de budget de l’exercice 2023 identifient les nouveaux réservoirs de carburant comme le système Low Drag Tank and Pylon (LDTP), que l’USAF appelle une « capacité critique » pour maintenir la supériorité aérienne. Les nouveaux réservoirs et pylônes étendent la portée du F-22 tout en préservant sa « létalité et sa capacité de survie », a déclaré l’USAF. Ils permettent au F-22 de voler de manière supersonique mais furtive, mais peuvent également être largués à l’aide de la « technologie pneumatique à crémaillère intelligente », produisant apparemment une surface lisse et furtive après le largage des réservoirs.
    etc.

  5. farragut dit :

    Pourquoi mettre des humains dans un drone hélicoptère ? Ah oui, pour le gars qui tient le fusil à lunette, histoire qu’il y ait un « coupable » en cas d’erreur dans l’ordre de tir ! 😉

    Blague (juridique) à part, cela serait bien utile pour les interventions en (outre-)mer, ou bien loin d’un relais téléphonique 5G…
    Mais il faut une transmission gyrostabilisée (celle du défunt Héron-TP francisé « Voltigeur ») pour joindre le satellite chargé de retransmettre la vidéo au décideur (sauf si on passe par Starlink, mais ce n’est pas décrit dans le billet de M. Lagneau).

    S’il faut en plus renvoyer les ordres du PC (à terre ou sur navire) à l’hélicoptère pour intervention, cela en fait un « drone MALE avec équipage », non ?
    Or, un drone MALE avec ou sans équipage, c’est forcément un projet « en coopération européenne » ?
    Qu’en pensent les Allemands ? 😉

  6. Guillotine dit :

    On va donc remplacer le télégraphiste qui était assis derrière le pilote et qui transmettait en morse, en temps réel les informations à l’Etat major en HF ? encore un bond fulgurant dans le Futur ! chapeau ! Poutine a raison d’être pétrifié de frousse, lui dont les armées transmetten toutes les communications en clair , selon les communiqués extatiques de la brigade Azov, ou autre Pravii Sektor d’obédience nazie ! !

    • Alpha (α) dit :

      Ah oui Guigui, le fameux groupe Pravyï sektor !
      Vous faites bien de l’évoquer.
      0,70 % aux élections de 2014 ! Et pas de candidat en 2019… Mais bon, attention, danger !
      Et puis Azov… 3500 hommes ? 5000 peut être en 2014 ?
      C’est sur qu’avec ça on peut qualifier toute l’Ukraine et tous les Ukrainiens de Nazis !!!
      Pensez donc ! 44 Millions de Nazis, tu m’étonnes qu’il réagisse le Poutine !…
      Mais alors… 🙁
      Quid de la Russie avec le groupe Pamiat et ses plus de 3000 sympathisants ???
      Et l’Unité nationale russe, issue d’une scission avec Pamiat, avec son logo qui ne laisse aucune place au moindre doute, et fort de ses … 100 000 adhérents ???
      Et le Parti National Russe ? Avec ses adhérents portant un brassard rouge, avec un logo noir sur fond blanc à la « mode S.S » ? On le classe où ?
      Et n’oublions pas la « Marche Russe », cette manifestation qui se déroule tous les ans depuis 2005, avec les organisations citées supra, et tous ces petits groupuscules néo-nazis arborant des tenues de skin heads et des drapeaux évocateurs, qui défilent par milliers à Moscou, St Pétersbourg, Krasnoïarsk, etc. ???
      On aurait donc 145 Millions de nazis en Russie ??? Horreur !
      Moi, à la place de Zélinsky, je déclarerais la guerre à la Russie ! 😉

      • Guillotin dit :

        @ Alpha : Renseignez vous un peu , et pas seulement chez les néo nazis ukrainiens ou leurs sponsors de l’OTAN :

        https://www.voltairenet.org/article216610.html

        quand vous serez un peu plus éduqué, vous serez audible

        • v_atekor dit :

          Les sponsors nazi de l’OTAN ? Genre Macron va ouvrir les camps de concentration, Johnson va faire des rafles de juifs et Scholz converti son pays l’économie de guerre ?
          .
          Vous auriez du dire non aux drogues.

      • v_atekor dit :

        Ce qu’il y a de bien, c’est qu’il cite le réseau voltaire, ce qui est l’assurance a priori que le contenu sera totalement fantaisiste sans avoir à le lire. Côté Nazis la présence d’un président Juif implique que les néonazis sont anecdotiques.
        .
        Le discours Russe est tellement ridicule à ce niveau que le premier ministre a réussi à aller à l’incident diplomatique avec Israël en racontant que les juifs sont des nazis… 1984, par l’exemple en quelque sorte.

  7. toukounare dit :

    Mieux vaut tard que jamais….

  8. Stéphane Leroy dit :

    Comme quoi, les RETEX d’Ingenuity…

  9. Oliver dit :

    Paris 2024 !
    Sous les bombes ?

  10. Logan23 dit :

    Ils sont OK pour la carte au trésor

  11. Thomas dit :

    Purée mon drone dji a 400 euros est révolutionnaire et je ne le savais pas !!!

  12. Mëhmët Ëgluëglu dit :

    Pour ça en Turquie, on a le Bayraktar TB2 et en plus il est armé…

  13. Guillotin dit :

    @ Alpha : Renseignez vous un peu , et pas seulement chez les néo nazis ukrainiens ou leurs sponsors de l’OTAN :

    https://www.voltairenet.org/article216610.html

    quand vous serez un peu plus éduqué, vous serez audible