Et si la France prêtait quatre avions de patrouille maritime Atlantique 2 à l’Espagne?

D’ici la fin de cette année, et alors que le contexte sécuritaire est désormais marqué par de vives tensions avec la Russie, l’Ejército del Aire [force aérienne espagnole] ne disposera plus les moyens d’assurer des missions de patrouille maritime, de lutte anti-sous-marine et de lutte anti-navire avec le retrait du service de son dernier P-3M Orion, lequel est actuellement engagé dans l’opération européenne Atalante, dans la Corne de l’Afrique. Capacité dont elle s’était dotée dans les années 1950, avec l’acquisition de quelques HU-16 Albatross auprès du constructeur américain Grumman.

Certes, une partie des missions de ces P-3M « Orion » sera confiée à quelques CASA CN-235 dotés du système tactique FITS [Fully Integrated Tactical System]. Mais celui-ci permet surtout de mener des missions de surveillance maritime… Aussi, l’Ejército del Aire n’a, pour le moment, aucune option pour conserver sa capacité de lutte anti-sous-marine, même si l’achat d’avions C-295 en version ASW [Anti-submarine warfare] a pu être évoquée. Et rien n’indique, pour le moment en tout cas, que Madrid cherche à se procurer des P-8A Poseidon auprès de Boeing, comme l’a fait l’Allemagne, l’an passé.

Justement, la commande de cinq P-8A Poseidon notifiée par Berlin, l’an passé, a mis en péril l’avenir du programme MAWS [Maritime Airborne Warfare System] qui, lancé en coopération avec la France, vise à développer un nouvel avion de patrouille maritime appelé à être au centre d’un réseau de capteurs [radars, sémaphores, drones, satellites, etc] et à être doté de capacités accrues en matière de guerre électronique et d’armement anti-navire.

Pourtant, afin de combler le déficit capacitaire entre le retrait anticipé des P-3C Orion de la MarineFlieger et la concrétisation du programme MAWS, la France avait proposé à l’Allemagne de lui prêter quatre avions de patrouille maritime Atlantique 2 au standard 6 [le plus moderne, ndlr].

Pour rappel, selon les plans actuels, sur les 22 Atlantique 2 dont dispose la Marine nationale, 18 doivent être portés au standard 6, les quatre restants devant servir de « réservoir » à pièces détachés.

Mais, comme on le sait, cette offre a été refusée par Berlin. Aussi, pourquoi ne pas soumettre une proposition similaire à Madrid, qui, dans le même temps, pourrait rejoindre le programme MAWS? Qui plus est, l’Espagne prend déjà part au Système de combat aérien du futur [SCAF] et a démontré qu’elle est un partenaire sur lequel on peut compter étant donné qu’elle maintenu sa participation au développement du standard Mk3 de l’hélicoptère d’attaque Tigre, malgré les hésitations allemandes.

Dans un récent rapport sur les enjeux sécuritaires en Méditerranée, les députés Jean-Jacques Ferrara et Philippe Michel-Kleisbauer avaient estimé que la coopération franco-espagnole en matière de défense devait être approfondie.

« La consolidation de nos partenariats pourrait également passer par un approfondissement de notre relation stratégique avec l’Espagne, qui constitue la grande absente des différents accords de coopération conclus récemment par la France », avaient écrit les deux parlementaires.

Et d’ajouter : « Il est ainsi ressorti des auditions que si l’Espagne est impliquée dans les différents projets capacitaires européens, à travers sa participation aux programmes SCAF, drone MALE et European Patrol Corvette, la coopération bilatérale n’est quant à elle pas à la hauteur des enjeux communs que doivent affronter les deux pays en Méditerranée occidentale. »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

76 contributions

  1. Prof de physique dit :

    Et produire des Atlanriques 3 ?…

  2. Kamelot dit :

    Les egos des uns et des autres ne faciliteront pas une coopération bilatérale, d’autant que le « patron » de l’OTAN veille…
    Le manque de moyen financier est patent sinon le P-8A se serait imposé. À défaut, un CASA 235 fera l’affaire. 🙂
    Quant au programme MAWS, il est interdit de rire! Pensons plutôt à moderniser nos ATL2 en attendant une solution pertinente pour les remplacer.

    • basstemp dit :

      Ils ont déja été modernisé je sais pas combien de fois et les cellules sont usées jusqu’au trognon, faut y arrêter a un moment donné ! Par contre je comprends mal ce choix d’opter pour du « falcon » car je vois mal un falcon pouvoir s’adapter a tout ce que fais l’ATL2

      La ou il aurait probablement plutot fallu tabler sur une version Patmar de l’A400m pour permettre de préserver des capacités comme la possibilité de bombarder, déployer missile anti-navire, déployement massif de bouées électroniques et de disposer d’une grosse équipe avec du gros matos de guerre élec & détection a bord bref tout ce que fait l’ATL2 et dont on sait très bien qu’un successeur sur la base d’un falcon ne pourra pas tout faire : Pas assez de place et peu probable de pouvoir y développer une soute a armement bref , ça serait revenir a du simple Patmar qui ne font que patrouiller sans pouvoir agir tout azimut comme le permet l’ATL2

  3. Olivier dit :

    Je meure….
    Qu’est-ce que c’est que cette gestion de l’armée comme une entreprise lambda ?

    On a déjà tellement de mal avec nos propres capacités.
    J’étais encore militaire il y a quelques dizaines de mois et je me rappel très bien les campagnes de tir à canjuers où on faisait semblant de tirer au mortier faute de munitions en quantités… J’imagine que c’est pareil dans toutes les armes.

    Que l’Espagne nous rejoigne sur le programme d’avions de patrouille maritime. Mais pas à ce prix.

  4. philbeau dit :

    Cette quête obsessionelle des politiques français au pouvoir pour trouver un partenaire dans des programmes d’armement où on fait jouer à nos industriels le rôle de supplétifs quémandant de l’aide est scandaleux . L’Espagne a un problème avec sa patmar , parce qu’elle n’a pas programmé à temps son renouvellement ? Si elle le juge utile , elle sollicitera l’aide , pour le coup , de la France . Ou de l’Amérique , elle sait très bien le faire quand ça l’arrange , elle comme les autres . Seuls nos européistes idéologues psychorigides ne raisonnent pas en fonction des intérêts de nos industriels nationaux .

    • marianne dit :

      D’un autre coté concevoir des armes modernes, cela coute extrement cher. Aujourd’hui qu’on le veuille ou pas, la France n’a pas les moyens de concevoir et produire seule un avion de chasse, un tank, des satellites d’observation, des avions de patrouilles, etc… surtout si ce n’est que pour en vendre à la France…

      • Dominick dit :

        @ marianne. Totalement faux ce que vous dites. Et les milliards déversés dans tous les trous sans fond et sans fin, les exemples ne manquent pas mais pour y arriver il faut du vrai courage, de la fermeté, de la volonté et surtout ne pas trembler, de peur…

      • wagdoox dit :

        Affirmation aussi fausse que gratuite.
        Le budget des armées est entrain de remonter et va dépasser les 2% peut etre atteindre les 3%.
        Les coopérations coutent en réalité plus cher suffit de comparer l’EF UK à 40 milliards pour 160 EF vs le rafale a 43 milliards pour 225 rafale. On peut aussi regarder avec l’Allemagne 60 milliards pour 140 EF.

      • Cédric dit :

        Quand on voit les milliards dépensés en aides sociales notamment pour des étrangers ou des annulations de dettes auprès de pays africains, on a du mal à avaler qu’on n’a pas les moyens pour nos armées et la défense de notre pays …

      • Tulio dit :

        « La France n’a pas les moyens de concevoir et produire seule un avion de chasse, un tank, des satellites d’observation, des avions de patrouilles » ? Ben si, quand même, à part peut-être pour les satellites d’observation : Rafale au nouveau standard, Leclerc (chaine à remonter, même si nous n’avons plus la fabrication des moteurs), … Il suffit de la volonté politique et les clients sont là (exemple : l’Inde pour avions de chasse, tanks et… patrouilleurs).

        • Desty dit :

          En l’occurrence les satellites d’observation nouvelle génération on les fabrique encore tout seul (vu que ça relève de la souveraineté exclusive), on est plutôt doué, et avec un peu de patience ou une rallonge budgétaire on pourrait les lancer tout seul. On deale juste de la bande-passante sur étagère à des pays tiers pour qu’ils participent à l’enveloppe budgétaire en espèce ou en nature. Par contre les avions, les tanks et pas mal d’autres choses ça commence effectivement à sentir le roussi.

      • PK dit :

        Un mensonge répété mille fois ne fait toujours pas une vérité, même au 21e siècle.

    • LucienB dit :

      Je suis complètement d’accord. Nous sommes gouvernés par des traîtres.

      • Grange dit :

        Alors, on a toujours pas digéré la victoire de Macron ?

      • Eurafale dit :

        Traîtres par rapport à quoi ? À qui ? Juste à vos idées ? Je crois qu’une majorité des électeurs ont voté pour le gouvernement actuel (qui va changer d’ici quelques semaines), donc en soit il n’y a aucune trahison de leur part vis à vis de la majorité électorale et donc du peuple.
        On peut prendre aussi le problème à l’envers : peut être votre idée de travailler seul et pas avec nos alliés est, dans leurs têtes, une trahison envers ces mêmes alliés. Et donc, par ricocher, que vous soyez un traître.

        Vous voyez la nuance ? Donc non, ce ne sont pas des traîtres. Vous n’êtes juste pas d’accord avec leur politique, c’est tout. Faut faire attention avec les mots.

        • Respect dit :

          « Faut faire attention avec les mots » Bien dit !

          Définition d’un traitre selon wikipedia : « La trahison est le fait d’abandonner, de livrer à ses ennemis ou de tromper la confiance d’un groupe (politique ou religieux), d’une personne (ami, amant, famille) ou de principes (moraux, ou autres). Il y a différents degrés dans la trahison, le point commun est de briser une loyauté, de prendre secrètement le parti ou le camp de l’ennemi, c’est l’image populaire du coup de poignard dans le dos. »

          Si on fait le parallèle avec l’élection récente ou le Président a remporté le 1er et le 2ème tour, la notion de traitrise n’est pas pertinente.

          • Dominick dit :

            Si la trahison est EFFECTIVE, quand un président (ou plusieurs) défend les intérêts allemands et européens plutôt que ceux des français. Quand on ruine notre souveraineté sur l’autel de cette foutue union européenne alors que les français avaient dis NON à la constitution européenne. Quand on réintègre la France dans le commandement de l’OTAN. Quand on est prêt à partager sa dissuasion nucléaire et qu’on souhaite lâcher notre siège à l’ONU. Quand on lâche aux américains de GE la branche nucléaire d’Alstom, quand on laisse filer la fabrication des moteurs de la fusée Ariane en allemagne avec 140 millions € d’argent français, (notre pognon) et les exemples ne manquent pas. Lorsqu’on engloutie des centaines de millions € voire plus d’un milliard € dans des cabinets de conseil américains (Mc Kinsey) pour service rendus lors de la campagne (Lrem) de 2017, sans oublier les informations ultra confidentielles qui sont tombées entre les mains de ces derniers. Quand on a autan endetté la France en 2017, 2018, 2019, donc bien avant la crise sanitaire. Quand on insulte et méprise autan à ce point là les français notamment le vrai peuple de France. Quand on laisse filer l’immigration au risque de déstabiliser notre pays et de mettre en danger sa population et tout cela au détriment de notre identité, de notre culture et de nos coutumes . Quand on ne contrôle plus la violence, la criminalité, la drogue, qu’on applique plus les lois et que l’on ne puni plus. Quand on laisse des quartiers complets sous le joug du communautarisme et de l’islam radicale. Quand on laisse construire des mosquées comme celle de Strasbourg et que dans la plupart des petites, moyennes et grandes villes, le port du voile, de la tenue intégrale et même de la burqa devient une norme, sans parler de l’autorisation de port du burkini qui se précise de plus en plus . Et enfin quand on ne défend plus sa police, sa gendarmerie et que le droit de tuer appartient maintenant aux voyous et à la racaille. Quand on ne met pas tout en oeuvre pour redonner à la France une vraie armée à la hauteur des enjeux de demain, OUI JE PENSE QUE NOUS AVONS A FAIRE A DES TRAÎTRES.

    • AirTatto dit :

      Je partage à 100%. La politique d’épicier est un scandale pour la défense en France. On assume nos choix, on produit ou on commande et point bas. Si possible, on arrête les productions pour du quantitatif, sans les capacités adéquats.

    • Lassithi dit :

      Il faudrait même qu’on prête notre dissuasion et notre siège au conseil de sécurité à Bruxelles qui sait tellement bien tout gérer.
      Avec Macron 2, tout est possible. La grande liquidation est en marche.

    • E-Faystos dit :

      @ Philbeau
      J’admets.
      On était prêt à faire l’effort pour la Germanie, avec le même résultat que sur nos autres offres.
      Merci à nos politiques, ils sont aussi constants qu’outre Rhin.
      Sauf que dans les ministères, on parle toujours Europe, et coopération. Et à un moment, il faut reconnaître qu’Airbus, c’est aussi l’Espagne, tout comme elle est en Europe, tout comme elle peut être un partenaire.
      Si votre intérêt passe par là, vous pourrez me parler des S80, et de la trahison de Navantia.
      Mais reconnaissez ce point: c’est l’Europe: tout le monde se crache à la figure en dehors des photographies de fin de réunion.
      Pour ma part, j’y vois un retournement de tendance: les Espagnols se disent qu’il y a un coup à tenter pour des appareils déjà proposés par ailleurs. Des fois, il n’en faut pas plus pour instaurer la confiance, surtout si c’est au niveau politique.
      Alors évidemment, l’Espagne n’est pas l’Allemagne.
      Mais j’ai maintenant une idée assez ferme de ce que vaut l’Allemagne …
      L’Espagne ne saurait être pire.
      Il y a d’autres tendance plus construites qu’un simple espoir naïf:
      1: la France gonfle toute l’Europe à ne jurer que sur l’Allemagne, alors que les intérêts Allemands sont à l’Est et dans la poigne de l’oncle Sam.
      2: la France est restée proche du Maroc, avec lequel l’Espagne à des problèmes de tous types (et des relations aussi). ce qui permet aux Ibères de mener une alliance à revers (affaire Pegasus aidant, on sens que les relations Franco6Marocaines souffrent de jeu excessif)
      3: les économies de la France et de l’Espagne sont plus proche que celles de l’Allemagne, où le tourisme n’explose vraiment que pour la fête de la bière (second degré, bien sûr!). sauf que le coût horaire Espagnol n’est pas celui de Germanie, alors que les entreprises spécialisées y font leur nid.
      4: quand ca veut pas… il faut aussi être opportunistes. Même avec les législatives, il faudra mettre les ministres en chauffe pendant des semaines avant qu’ils ne prennent la forme qu’impose la fonction. Surtout avec une grosse opposition de gauche qui se profile, et je ne sens pas J.L. Mélenchon très préoccupé par la protection des industries, qu’elles oeuvrent pour la défense ou le reste. Donc des partenariats où les coups bas on moins d’élan vont vite être vitaux… et l’Espagne, c’est tout de même une part d’Airbus DS.
      .
      pour conclure.
      je n’aime pas quand la mariée est trop belle, car elle coûte une fortune en produite de beauté et en vêtements! notre classe politique pêche par excès de passion pour une Allemagne dont les multiples composantes agit en prédateur. A vouloir plaire, la France se déshabille sans rien en retour, l’Allemagne se conduisant comme la publicité de cosmétique : « parce qu’elle le vaut bien »… sauf qu’à l’usage, ce n’est clairement pas le cas.
      5:

      • Phenix dit :

        Je plusoie à cette synthese de bon sens

      • Dominick dit :

        @E-Faystos. Tout est bien exact dans ce que vous dites, cependant pour le point 3, je ne suis pas d’accord avec vous car le PIB (2021) de la France (6ème mondial) c’est tout de même le double de celui de l’Espagne (14ème mondial), on ne joue pas dans la même division les plus proches de nous, à 100/200 Milliards de Dollar de différence, c’est le Royaume-unis(5ème) et l’inde (7ème), classement qui changera peut-être fin 2022 puisse que nous risquons de perdre notre 6 ème place au profit de l’Inde. Je précise au passage qu’après le Brexit ça devait être la catastrophe économique pour la Grande-Bretagne apparemment il n’en est rien car il ont consolidé leur 5ème place mondial en 2021 et il en sera de même en 2022, ça c’est PAF dans le nez de tous les pro-européens à la mords- moi le noeud…

        • E-Faystos dit :

          @ Dominick
          comment? vous ne descendez pas mon point 3 sur le tourisme? vous avez donc noté la parenthèse?
          Diantre! je suis refait!
          Les problèmes de places dans un classement relatif ne m’impactent pas. Il vaut mieux être 100 ième avec une économie saine que premier sur une montagne de dette et une grosse contestation.
          Et je nous sens plus dans la seconde situation. Je ne suis pas le seul: il suffit de voir avec quelle énergie les « candides » (oui, c’est volontaire) annonce refuser la place de premier ministre. C’est un mélange d’incompétence et de manque de volonté. C’est important, la volonté. C’est elle qui permet de faire des efforts alors qu’a côté, ca a cessé de ramer depuis longtemps pour se laisser porter par le flux.
          Que la Grande-Bretagne s’en sorte?
          La belle affaire: elle possède sa propre monnaie, se propose à tous les régimes, sauf Russe et Chinois, et j’en passe.
          Et le pire? On devrait faire pareil.
          D’ailleurs, il me semble que l’on propose quatre Atlantiques à un pays Européen, libéral, démocratique.

          • Dominick dit :

            Désolé, ce que vous dites est bon pour des petits pays comme le Luxembourg, la Suisse, la Suède, la Hollande, le Danemark etc, etc… Moi je ne faisais que vous faire remarquer que l’Espagne ne joue pas dans la même division que la France, idem pour l’Italie d’ailleurs, disons que la France est à mi-route entre l’allemagne et l’Espagne. Sinon presque tous les pays reposent ou reposeront sur une montagne de dettes. Nous savons bien, hors gaspillage, ce qui nous coûte horriblement cher et ce qui gonfle notre dette mais en attendant question PIB mieux vaut être aux premières places. Quand à ce qui se passe en politique et le mercato qui se profile, je peux comprendre le peut d’empressement à vouloir gouverner un pays qui va vraisemblablement tomber dans une grave crise, voire dans une guerre civile. Mais nous sommes bien d’accord sur le reste et votre synthèse est très juste, ne vous méprenez pas sur ma petite remarque. Quand au manque de volonté et d’incompétence de nos élites, il n’est plus à démontrer, c’est bien là notre drame et s’il n’y avait que cela, mais les français ont votés!! Pour la Grande-Bretagne, j’aime bien le « Et le pire? On devrait faire pareil. », moi je rajouterais, « Alors que nos deux pays se ressemblent »! Quand à l’allemagne pour y avoir séjourné et à quelques exceptions près, elle ne me fait pas du tout rêver et côté tourisme rien à voir avec nous.

          • E-Faystos dit :

            « elle ne me fait pas rêver côté tourisme ».
            Les colombages me font vibrer, quel que soit le côté de la frontière.
            « presque tous les pays »
            Pas les pays du nord. Tant qu’à stigmatiser l’Allemamagne de Mme Merkel, je veux aussi aussi y joindre leur maître (les USA) et leurs valets (les fruguaux du nord).
            Et pour sortir de nos incompréhensions réciproques par le haut, l’Europe n’est qu’un club comme l’OTAN: de grands ambition, un fumoir bondé, des technocrates, mais peu d’impact sur le terrain. En France complètement coupé en deux? une PAC qui soupoudre de l’argent sur les exploitations les plus solides.
            A l’Est où l’ours s’est réveillé? quelques centaines d’hommes, une vingtaine d’avion, et des mots.
            .
            Alors quelles solutions? Macron n’est pas le plus mauvais si, et seulement si on prend en comptes les immenses problèmes de calendrier politique, et les avantages très concrets que les USA tirent de leur position d’arsenal.
            Laissez-moi détailler: ca fait depuis trente ans que les US merdouillent sur les transports de troupes et chars de tous type. le seul objectif de leurs fabricants et de fabriquer des trucs hors de propos: lourds, gourmands, et atrocement technologiques.
            Au moins en France, CAMO, permet d’avancer même si on suit les mêmes impasses, mais le monde est imparfait, sinon les usines tourneraient à plein régime pour fournir des véhicules là où ils sont nécessaires: à l’EST.
            Et au sud, il y aurait tellement d’espion que le fin fond du désert serait méticuleusement ratissé pour chasser le péon fou de dieu.
            Je crois donc que la guerre génère des opportunités comme ailleurs. Et ailleurs, on a vu que « les fusions entre égaux » tourne au vinaigre… au hasard Nexter et KMW.
            Maintenant, intéressons nous à l’Espagne: proche de nous par ses intérêts, ses fondamentaux économiques, avec une économie en pleine mutation (au revoir l’immobilier suite à la bulle immobilière), mais avec une industrie, des chômeurs en quantité, une vaste façade sur l’allié idéologique (quand ca l’arrange, c’est à dire rarement), et grand rival économique qui voit en l’Europe un valet à armer à n’importe quel prix.
            Notre relation avec les USA est dysfonctionnelle. et je ne jetterai pas de cailloux vers Washington. Ils ont été appelé dès 49, se sont montré envahissants car nous représentons un énorme débouché.
            .
            Et il faut que ça cesse, surtout quand l’Europe est meilleure en conception.

      • Dominick dit :

        Pour clore ce chapitre. « Macron n’est pas le plus mauvais ». Peut-être mais c’est le meilleur pour terminer le boulot, dicté par Washington et piloté par la commission de Bruxelles et l’allemagne ce pays qui est loin d’être aussi beau que le notre.

        • E-Faystos dit :

          Je ne défendais pas un mec à mi mandat.
          Parce que le pire est devant lui, même dans son bunker Élyséen.

    • Hannibal_lecteur dit :

      Donc, si je laisse de côté votre penchant pour la pleurniche, on laisse un éventuel partenaire européen se jeter dans les bras del’oncle Sam…
      Mais vous êtes au courant qu’on n’a pas les thunes pour tous les programmes d’armement??
      Un peu de pragmatisme ça peut pas faire de mal…

    • basstemp dit :

      C’est le problème franco-français qui a hélas un très gros problème de surdimensionnement de nos ambitions technologiques alors que nous avons de colossales dépenses fixes dans le domaine du nucléaire militaire , alors que nous voulons être présents dans tout les autres domaines …

      Mais la réalité étant que des fois, la France devrait apprendre a faire des choix et a renoncer a vouloir a tout prix tout développer

      Car c’est bel & bien a cause de tout cela qu’au final on se démène a vouloir créer des partenariats de partout pour modérer nos dépenses d’investissement de développement

      Peut etre faudrait il réduire la voilure dans ce domaine et faire des choix qui feraient de nous de simples clients dans quelques domaines pour ne plus être dans cette position de citron pressé quelque soit le sujet ou on veut développer

    • Dominick dit :

      Complètement d’accord avec vous et croyez-moi nous allons le payer très cher car ce merdat sera le plus destructeur pour notre patrie (cela à déja commencé d’ailleurs), il ne manquerait plus que l’autre islamo-gauchiste arrive au pouvoir, là c’est la fin! Tout cela va finir très mal, j’en suis persuadé .

  5. Lulu dit :

    Dassault avait lancé l idées mais cela n avait pas retenu l intérêt de l armée. Dix cite fiche wikipedia

  6. blondin dit :

    Il faudrait pas que ça se finisse façon Scorpene ! Ils prennent une plateforme Airbus, CN295 par exemple, pour y installer une électronique US… Sinon l’idée est bonne, il faut « juste » bien border le truc.

    • Tulio dit :

      Oui, il existe déjà le CASA C295 Persuader (version d’avion de patrouille maritime) qui a 20 ans. Il suffit de rajeunir certains eléments. Donc, où est le problème ? Les Espagnols ne veulent pas relancer la chaîne ?

      • Aymard de Ledonner dit :

        Un avion de patrouille maritime avec un petit radar pour faire le point sur les bateaux de pêche dans la zone et une boule optronique moyen de gamme pour lire le nom du bateau n’a pas grand chose à voir avec le matériel nécessaire pour détecter des sous-marins et les engager avec des torpilles.

  7. ron7 dit :

    Je me rappelle qu’on voulait en prêter 4 à l’Allemagne !
    On peut très bien en prêter 2 ou 3 à l’Espagne ; Si on raisonne avec le chiffre 3, on garde le 4ème sous le coude !
    Jouable !

    • ji_louis dit :

      Non, il en faut au moins 3 opérationnels pour faire une poursuite avec relève sur place (tenir compte du temps de repos des équipages), et au moins un en secours pour décollage immédiat en cas de panne ou de problème. Avec 4, il n’y a pas de gras.

      De plus, les espagnols seraient obligés de compter sur un détachement français en Espagne (maintenanciers et personnels volant) et sur la maintenance principale en France (les visites de 1er et 2ème niveau se font en flottille ou en détachement, celles plus importantes en atelier spécialisé). Les avions seraient donc obligés de faire un roulement en Espagne, comme une OPEX.

      Dans cette hypothèse, et à condition d’une décision rapide de part et d’autre des Pyrénées, les espagnols pourraient devenir opérationnels sur ATL2 en moins d’un an (c’est le temps qu’il a fallu pour formes les équipages d’ ATL1 à l’ATL2 avec les normes de qualification OTAN).

      Mais ça serait tendu côté logistique (stock de pièces détachées limité, usure accélérée par un emploi plus important des avions) et côté politique (les espagnols seraient fortement liés aux français pour le maintient des compétences dans la patmar ASM (pour ne pas refaire l’erreur des britanniques d’abandonner et se retrouver à poil quand on en a besoin) ou des américains (pour passer sur Poseidon, comme la plupart des marines). Cela ne vaudrait le coup qu’avec une décision rapide de coopération industrielle, militaire et politique sur le MAWS; et pour le coup, cela pourrait intéresser d’autres marines, y compris européennes.

    • Tulio dit :

      Ils ne peuvent pas relancer la chaine de CASA C295 ?

  8. Lorraine dit :

    J’aimerais mieux lire des articles nous annonçant que la France s’est équipée de matériels dont elle manque plutôt que de lire que l’on se sert de notre déjà faible dotation pour équiper d’autres pays même s’il s’agit d’alliés et proches voisins.
    Nous ne sommes pas les US.

    • Math dit :

      Ben justement. Comme on est pas les US, on a besoin de s’allier. Le temps où nous vendions des armes à l’étranger pour rentabiliser notre effort de défense touche à sa fin. La course aux armements en Asie rend la chose inéluctable. Inde, Chine, Corée du Sud et demain Indonésie et Pakistan auront raison de nos marchés export. L’important pour nous est de réaliser des partenariats européens pour ne plus dépendre des marchés internationaux. Devinez à qui il faut se frotter? Aux USA, ni plus ni moins. Cela fait 80 ans que l’on joue en D2. Depuis la perte de l’empire et la fin de notre indépendance énergétique. La France seule dans le monde ne peut pas rejouer en première division. Pas assez de ressources sur notre sol, pas assez d’ingénieurs, pas assez de masse. C’est pénible mais c’est ainsi. On a pas de SR71, de SR72, de bombardiers stratégiques, de missiles hypersoniques, de lasers, etc, etc. On peut se raconter de belles histoires, mais pas trop quand même. Montons des coalitions ad-hoc quand c’est possible.

      • Félix GARCIA dit :

        Francophonie + outremers + HaceWave + Flying Whales + SolidSail + Aquaculture Multitrophique Intégrée + Agrofresterie + écosystème (Dassault + Naval Group + Eca Group + Chantiers de l’Atlantique + Nexter + MBDA) = Youpipo !

        • Momo dit :

          La réponse à Youké-ké ?
          Pas très clair ^^

          • Félix GARCIA dit :

            « Youpipo ! »
            C’est le souvenir que j’ai du cri d’enthousiasme de Mario (personnage de jeu vidéo).
            Pas très clair, en effet.
            ^^

  9. Dolgan dit :

    Une espagne sans patmar, c’est une faille. Les uk ont de quoi suppléer ? (Enfin je suis même pas certain qu’ils aient une piste à Gibraltar)

    • Tulio dit :

      L’Espagne et la GB ont d’excellentes relations ? La GB va rétrocéder Gilbatrar ? Sinon, les Espagnols ont déjà des CASA C295, ils font les ânes pour avoir du son…

    • Nimbus - parfois cumulo dit :

      Piste unique… traversée par une route reliant Gibraltar à l’Espagne ! Il faut stopper son véhicule en cas d’atterrissage…

  10. Olivier dit :

    Oui prêtons à l Espagne des avions le temps qu elle en commande aux usa

  11. Carin dit :

    On va essayer d’être positif…
    On y est dans l’Europe!
    On n’en sortira pas!
    Tout montre que si l’Europe avait été plus unie, la guerre en Ukraine n’aurait pas eue lieux.
    Nous avons plusieurs produits en coopération qui sont sur le feu (désignés dans l’article), même si on excepte le système SCAF.
    Nous partageons avec l’Espagne bien plus que vous ne pensez… par exemple, combien d’entre vous savaient qu’une partie de nos gendarmes sont formés en Espagne?
    Combien d’entre vous savaient que les procédures des pompiers sont identiques, et misent au point par des spécialistes des 2 pays?
    Prêter ces avions à l’Espagne c’est pas pour leurs vendre des ATL-6, c’est juste jouer le jeu de l’Europe de La Défense, comme avec la Grèce, qui en son temps a déclenché des torrents de pleurs dans ce blog, alors qu’aujourd’hui on n’entends plus personne parce que la Grèce nous commande du matos… c’est penser petit les gars… parce que le but de ces assistances n’est pas la vente de matos, mais l’ouverture d’esprit collaboratif de tous ces pays. Et c’est pas fini, vous allez bientôt pouvoir pleurer sur les mêmes gestes envers des pays de l’Est, et vous apitoyer sur le fait qu’on « déshabille » notre armée au profit de moins que rien sans le sou et patati et patata, à titre indicatif c’est des milis d’un de ces pays de l’Est qui accompagne Barkhane depuis 3 ans aujourd’hui!
    Et dites-vous bien que si on ne crée pas ce genre de synergie, pour affronter ce qui se prépare, demain votre France n’existera plus, tout comme tous les autres pays d’Europe qui emprunteront la voie du moi moi et rien que moi!
    C’est franchement déprimant de lire les 30 premiers posts de n’importe quel article de ce blog, c’est des torrents de pleurs, de cris « au voleur » de « Macron assassin de la France », de « Parly pot de fleurs complice », du « CEMA qui n’a pas les couilles de s’opposer à cette chienlit, et qui laisse volontairement déconstruire l’armée française », de « traîtres qui seront jugés, et condamnés à être fusiller», et j’en passe!
    A croire que l’anonymat d’un post rend con, envieux, petit, minable.

    • breguet dit :

      Carin: il y a un peu( beaucoup ) de vrai dans ce que vous dites…

    • Frédéric dit :

      Hélas d’accord sur la dernière phrase…

    • Dominick dit :

      @ Carin. Monsieur, vous qui savez tout et toujours mieux que tout le monde, vous n’avez pas le monopole de la connaissance, n’y de la pensée, bien au contraire. Tout autant que nous sommes, il ne vous a certainement pas échappé qu’en France nous sommes libre de nos opinions et de penser différemment, c’est notre droit mais aussi c’est ce qui fait une démocratie, fort heureusement! Ce qui est certain c’est que vous, vous êtes dans l’idéologie et l’utopie, nous, nous sommes dans la défense de notre patrie et nous ne courberons jamais l’échine devant cette arrogante europe et commission de Bruxelles, ainsi que devant l’allemagne. Ce qui nous distingue de vous c’est l’honneur et le courage et non la honte, la trahison et bientôt l’humiliation…
      Votre aveuglement pour votre europe qui est condamnée à disparaître et votre cher président, qui va définitivement ruiner la France et mettre les gens dans la rue, vous conduit plus souvent qu’au tour des autres à écrire des âneries et des contre-vérités. Comme de coutume, vos diatribes sont bien souvent insultantes envers ceux qui ne sont pas de votre avis et vous n’apportez pas grand-chose aux débats. Puis il est aisé derrière son écran d’injurier les autres, c’est bien souvent révélateur d’une faiblesse d’esprit notamment quand on est à court d’arguments et donc, vous pouvez reprendre pour votre propre compte ce qui ressemble à une phrase, je vous cite « A croire que l’anonymat d’un post rend con, envieux, petit, minable. ». Quelle éloquence, quelle finesse !! Hélas peut-être est-ce là, le niveau maximum de votre français, il n’est donc pas étonnant que vous gobez aisément la moindre propagande diffusée par l’actuelle bien pensance… Je vous salut bien!

  12. vins dit :

    Espagne rein a voir avec les allemands…
    Sont plus fiables.
    J’aurais fait la même proposition.

    • Momo dit :

      C’est exactement ce que disent les algériens!
      Non, plus sérieusement on est surpris de leur habileté stratégique (??) en déclarant leur amour pour le Maroc exactement au bon moment pour garantir des livraisons sereines et continues de gaz.
      Que cela prive l’Europe de quantités complémentaires ne semble pas les avoir trop ennuyé.
      Etrange. Et les algériens vont sans auvcun doute en tirer des leçons qui produiront leur effet pour l’Espagne à moyen terme.

  13. Asturias dit :

    Une coopération dans l’ industrie aéronautique peut s’avérer payante avec l’Espagne, voire dans l’armement et le spatial.
    Les besoins en PATMAR pour l’Espagne sont réels entre la façade atlantique, dont les Canaries et la façade méditerranéenne,
    aux Baléares l’Espagne dispose d’une base mixte civile et militaire équipée de F18.
    Tant que les socialistes espagnols seront au pouvoir, ils honoreront leurs engagements, industriels avec la France ou d’autres pays.
    Maintenant si la droite revient, c’est une autre affaire, connue pour ne pas apprécier les engagements européens,
    à chaque fois qu’elle revient au pouvoir des contrats sont passés avec des firmes américaines, des commissions sont versées
    ainsi pour les futures élections.

    Maintenant l’Espagne avait exprimé des besoins pour des hélicos Nh90 marine, Airbus répondit  » pas de livraison avant 2035… »,
    dès lors le gouvernement s’est tourné vers Boeing/sikorsky…………….quel Gâchis !!!!!!!!!

  14. Guillotin dit :

    Si la France faisait cette folie, il n’y aurait plus de ce type d’avion, déjà rarissime, disponible pour assurer la mission pour laquelle il a été conçu : assurer la défense et la surveillance et la protection des approches maritimes de la France.

    • breguet dit :

      Guillotin, encore une fois pas tout bon: la 1ére mission de la Patmar est la protection de la FOST!!! Ce qui n’est pas tout à fait ce que vous dites….Les bases Guillotin, les bases…

      • Guillotin dit :

        breguet: les mouches, bréguet, les mouches ! arrêtez de leur faire subir des assauts inappropriés !

  15. basstemp dit :

    Uniquement si l’Espagne apporte de solides garanties d’une réelle participation (et jusqu’au bout hein, pas je participe un peu mais je sais que derrière en fait j’ai déja un deal secret avec les USA pour un appareil US futur …) sinon qu’ils aillent mourir !

    L’Espagne nous a déja planté des couteaux dans le dos dans le domaine naval avec leur aventure Navantia qui se permet de vendre des soums de techno française rebidouillé par eux même et d’ailleurs a peine capable de naviguer sans couler (hum hum …)

    De la, ça ne peut pas se faire sans de très solides garanties sinon qu’ils aillent au diable !

  16. Parabellum dit :

    Les casa existent et on devrait d ailleurs en acheter pour protéger et servir vos îles comme la réunion et le pacifique et la Méditerranée.une demi douzaine serait bien…les avions à réacteurs de dassault sont très chers et peuvent ils être armés ? Ou est le successeur du super frelon asm ? Même si les sous marins russes sont des casseroles il y en a …

    • 3lud0 dit :

      Les super frelons ASM ?? Le trempage de sonar s’est terminé au début des années 80 pour eux, la relève ayant été prise par
      les Lynx et maintenant des Caimans .
      Armer un falcon ? Les survivants de l’USS Stark de l’US Navy en ont fait la très douloureuse expérience.

  17. Renaissance dit :

    Décidément, je pensais qu’il s’agissait d’un site sérieux, malheureusement j’ai l’impression que parmi les commentateurs il y a encore beaucoup qui ont encore la gu…e de bois !

    • E-Faystos dit :

      @ Renaissance
      Soyons certains de parler de la même chose, pour que vous preniez la mesure de la « spécificité Opex 360 ».
      C’est un site avec des articles sourcés et remis en contexte par un suivi approfondi de la chose militaire.
      Monsieur Lagneau couvre les divers aspects de la chose du mieux qu’il peut depuis un grosse décennie.
      Son travail lui attire un lectorat imposant.
      Ce lectorat est composé de personnes remarquables qui ont le défaut d’être humains. Beaucoup sont d’anciens militaires, ou des militaires et civils œuvrant dans la défense, ou des acteurs de PME spécialisées comme moi-même jadis.
      en prime, vous avez des pures nullités, des encartés dans des paris politiques, des trolls, des vindicatifs, des haineux, et même des francophobes de compétition.
      .
      C’est le problème d’un blogue: c’est l’auberge Espagnole et il y des sujets où s’exprimer et facile, se faire entendre impossible, comme le prouve l’article sur « l’Aide Macron » à l’Ukraine: commentaires fermés, probablement parce que les radicaux des deux bords utilisaient leur impunité pour régler leurs comptes.
      Le problème de la liberté, c’est qu’elle n’est pas exemptée de manipulations.
      Bien sûr vu votre pseudo, vous le savez.
      Mais si ce n’est pas pour votre érudition, ni la mienne, d’autres que vous passent, lisent, et parviennent parfois à s’instruire, comme je le fais régulièrement ici.
      Quelle opinion devraient il avoir de votre remarque?
      En tout cas, la mienne est qu’il n’existe pas d’effort facile, et qu’un bon commentaire, un approfondissement, une information complémentaire peuvent venir de n’importe où.
      Vous auriez pu faire cet effort, comme je l’ai fait plus haut bien avant que vous vous fendiez d’un commentaire expéditif et peu courtois pour l’ensemble de la communauté.
      Alors allez donc tester vos talents ailleurs: votre niveau fait peine à voir.

      • Momo dit :

        Je n’aurais pas mieux dit!
        Peut-être mis les trolls manipulateurs (et le plus souvent très très mauvais) en premier dans la liste des nuisibles^^

        Au passage merci encore à Mr Lagneau pour son site, quel boulot!
        En regrettant quand même que la renaissance n’ait jamais été aussi galvaudée -_-
        😉

  18. Mario 1114 dit :

    Une opportunité a saisir surtout que nous participons aux côtés de l’espagne , l’Italie et le portugal dans l’opération ATALANTE au large de la
    Somalie .
    https://www.defense.gouv.fr/actualites/ffdj-detachement-dun-avion-patrouille-maritime-atlantique-2-au-profit-loperation-europeenne-atalante

  19. Affreux Jojo dit :

    Salut l’Escadron !

    Quand on regarde les projets en cours, dont le fameux MAWS qui a l’air de suivre le destin du Moskva, on se rend compte qu’on peut être autonome. On a tout ce qu’il faut. L’électronique et la machine : le Falcon X de Dassault, qui sera le plus grand avion d’affaire de la firme décolle à 52 tonnes masse max, avec un rayon d’action sans ravitaillement doublé par rapport à un Atlantique 2. Très bel appareil. Premier appareil Dassault d’ailleurs, avec empennage en T.

    A noter que les 4 appareils ATL2 proposés à l’Espagne sont certainement les 4 en plus des 18 modernisés, qui n’ont été traités que pour obsolescence et destinés uniquement à la PatMar.

    Méfions nous cependant des alliances avec les Espagnols toujours prompts au coup de poignard dans le dos. Rappelons l’affaire du Navantia S80, heureusement soldée par un monumental échec technique dont on rigole encore dans les bureaux de Naval Group.

    Chicard au bar !

  20. Paré dit :

    La France et ses industries comme Thales, Airbus, Dassault ne pourrait -elle pas faire la même chose que les Américains avec un A320 ou 321 ? Question simple d’un citoyen lambda … On n’est pas à la traine…

    • Carin dit :

      @Paré
      Ces avions ATL2 compris, sont aujourd’hui sur-dimensionnés pour faire de la patrouille maritime. La taille des matériels électroniques qu’ils emportent est aujourd’hui divisée par X. Le nombre d’opérateurs aussi, pour cause de fusion des données… l’ordinateur central envoie sur un seul écran ce qui autrefois (hier) nécessitait plusieurs écrans, et de constants échanges verbaux entre opérateurs. Le prochain PATMAR en plus des eurodrones (qui seront chargés de la surveillance de la partie terre), sera plus petit que l’actuel et excellent ATL2, et offrira un panel de capteurs plus performants, raccourcira les distances de par sa vitesse, restera sur zone plus longtemps, l’ATL2 était ce qui se faisait de mieux (il tient toujours face au P8A), mais sa cellule n’est plus construite, ses moteurs non plus, et ses actuels capteurs sont remplaçables par du plus petit, léger, performant, rapide, et durcis!
      C’est le même problème que pour les excellents Gabriel…

      • breguet dit :

        Carin:  » Ces avions ATL2 compris, sont aujourd’hui sur-dimensionnés pour faire de la patrouille maritime »??? Non, je n’adhère pas à cette déclaration…Justement, et cela n’engage que moi qui y a passé des milliers d’heures de vol, l’ATL2 à la taille idéale pour un patmar, ni trop grand ni trop petit..Son fuselage bi-lobe ( étage supérieur pour l’équipage et le système tactique, l’étage inférieur pour la soute , munitions et autres) est adapté a son emploi…Non pas si sur que la taille des équipements électroniques se réduisent et ce qui est sur c’est que leur nombre augmente contrairement à ce que vous dites…De plus pour les missions longues, une boite de conserve est trés mal adaptée aux besoins de l’équipage ( on bouge dans un patmar, on se restaure, il faut des WC, etc…) Franchement, difficile de faire plus petit ( sans parler d’emport d’armes et autres bouées, artifices,…et d’emport carburant…)…Pour le reste, cet avion accuse son age et surtout les contraintes liées à ses misions..
        A+

  21. Félix GARCIA dit :

    Y a un truc à faire avec le Portugal, l’Espagne, le Maroc, et le Sénégal (et le Cap-Vert ?).