L’armée de Terre a reçu ses quatre premiers blindés multi-rôles légers Serval

Dans le cadre d’un contrat notifié en décembre 2020, le groupement momentané d’entreprises formé par Nexter et Texelis a lancé la production en série du véhicule blindé multi-rôles [VBMR-L] Serval, après des essais prometteurs réalisés sur les pistes du centre d’expertise et d’essais « Techniques terrestres » de la Direction générale de l’armement [DGA] à Angers.

Moins de dix-huit mois plus tard, les quatre premiers Serval ont été livrés à l’armée de Terre, plus précisément au Centre d’appui de préparation au combat interarmes – 51e régiment d’infanterie [CAPCIA-51eRI] de Mourmelon [Marne]. L’annonce en a été faite par le minsitère des Armées, ce 5 mai.

« La modernisation des blindés de l’armée de Terre continue à un rythme soutenu. Le Serval vient notamment remplacer les VAB, en service depuis plus de quarante ans. Dans un environnement stratégique en pleine mutation, alors que la guerre fait son retour sur le continent européen, la modernisation d’équipements phares est indispensable pour la crédibilité des forces armées françaises. C’est ce que permet un budget fortement en hausse via la Loi de Programmation Militaire actuelle », a souligné Florence Parly, la ministre des Armées.

Selon la Loi de finances 2022, l’armée de Terre doit recevoir 70 Serval d’ici la fin de cette année. Soit 38 de moins par rapport aux plans initiaux. En effet, selon Nexter, il était question de livrer les 12 premiers exemplaire au cours du premier semestre 2022, puis 96 autres lors du second. Pour autant, il est toujours question de doter l’armée de Terre de 978 VBMR-L à l’horizon 2030.

En effet, selon les explications données par le général Pierre Schill, son chef d’état-major [CEMAT], l’armée de Terre a accepté « une baisse du point de passage 2025 du programme de livraisons » prévues dans le cadre du programme SCORPION. « Alors que 50 % des livraisons de l’ensemble étaient prévues à cette date, ce chiffre pourrait être ramené à 45 %, sachant que la cible reste de 100 % en 2030 », avait-il dit aux parlementaires.

Et d’ajouter : « Cette baisse est liée à la prise en compte des impératifs industriels de livraison pour certains segments de ces véhicules et à la possibilité, pour nous primordiale, de financer en contrepartie la pérennisation du char Leclerc, le lancement du programme de l’engin de combat du génie et le lancement du programme VBAE [véhicule d’aide à l’engagement, ndlr] successeur de nos VBL ».

Quoi qu’il en soit, 364 Serval ont pour le moment été commandés. Ce qui a permis d’ouvrir une nouvelle ligne de production sur le site que possède Nexter à Roanne et de créer « plusieurs centaines d’emplois », fait valoir le ministère des Armées.

Complément du VBMR Griffon, le Serval est un blindé 4×4 de 15 à 17 tonnes, disposant évidemment des équipements communs à tous les véhicules issus du programme SCORPION. Doté d’un tourelleau télé-opéré et de détecteurs de menaces, il permettra de transporter, en plus de ses deux membres d’équipage, huit soldats équipés du système FELIN. Conçu pour intervenir au plus près de l’ennemi, il sera avant tout destiné aux unités de la 11e Brigade Parachutiste [BP] et à celles de la 27e Brigade d’Infanterie de Montagne [BIM]. « Il renforcera également les moyens déployés au sein des forces terrestres pour l’appui et le soutien », complète le minstère des Armées.

Photos : Nexter et armée de Terre

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

94 contributions

  1. Machin 10 dit :

    C’est quoi la différence entre le griffon et le serval ?

    Tout les deux sont équipé des même équipement, du même tourelleau, emporte le même nombre de personne, mais l’un a deux roues et 8 tonnes de plus. C’est quoi ? du blindage ?

    • Dolgan dit :

      Le griffon est mieux protégé. Et volume supérieur.

    • Loufi dit :

      Bonne question.

    • Dans le Bayou dit :

      La protection (exprimée par les normes STANAG) et la puissance de feu nécessitent du poids et contraignent la mobilité (passage de pont) et les moyens de transport :

      – VBCI, STANAG 4 et canon de 25 mm, 28/32 tonnes (=> emport en A 400 M)
      – Griffon, STANAG 4, mitrailleuse de 12,7 mm, 24,5 tonnes (=> emport en A 400 M)
      – Serval, STANAG 2 avec des parties en Stanag 3, mitrailleuse de 12.7 ou 7.62 mm, 15 tonnes (=> emport en C-130)

      Exemple de contraintes sur le réseau routier pour pour l’EFA :
      http://piles.cerema.fr/IMG/pdf/guide_efa_cle01375c-1.pdf

      • Dolgan dit :

        Nb: le vbci restant mieux protégé que le griffon. Le stanag ne permettant pas de les distinguer.

    • Nexterience dit :

      Le griffon est plus volumineux, a plus de charge potentielle pour un mortier, etc. Il est plus cher. Le nombre de personnes dépend aussi, je pense, des choix d’aménagement ( emport de mmp, etc.)

  2. Hyle dit :

    Ils ont été livrés la semaine dernière(vendredi 29 avril) les camions se sont arrêtés sur l’aire d’autoroute de l’a10 entre Tours et Orléans. Sans protection que les chauffeurs qui ont été absents pour le petit noir autour de la machine.

    Pas de données classées ?

    • Félix GARCIA dit :

      Vous m’faites penser à vno qui parlait de l’incendie du D-DO …

    • Moogli dit :

      Si si. Le petit noir était champion de MMA et équipé d’un Beretta avec silencieux chargé de balles au mercure avec pointes en téflon. Les chauffeurs ont pu aller pisser pendant 4’48 » à 2 par chiotte en quinconces.

      Mission accomplie.

    • vno dit :

      Hier avec mon député sortant, discussion sur l’état des forces en personnel ! comment dire ??? Inquiétant est un mot faible !

    • Duch35 dit :

      Données classés… MDR
      C’est la jeep des militaires BAC-3 !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « les camions se sont arrêtés sur l’aire d’autoroute de l’a10 entre Tours et Orléans. Sans protection que les chauffeurs qui ont été absents pour le petit noir autour de la machine. » Vous étiez sur place?
      « Pas de données classées ? » La marque des pneus!

  3. Jojo67 dit :

    Excellente nouvelle! Dommage que cet engin soit sous-armé… Une 12,7mm c’est peu!

    • Dolgan dit :

      Pour un transport de troupe Light?

      C’est pas un vbci.

    • Aymard de Ledonner dit :

      C’est une sorte de gros minibus blindé, pas un char d’assaut…..

    • Sentinelle dit :

      Armé ou pas, face à un LRAC bye bye ! (Russie-Ukraine)
      De nos jours, mieux vaut faire la guerre à pied plutôt qu’en blindé, voire en avion, voire en bateau./

      • Nexterience dit :

        Option grilles anti rpg en cas de risques.

      • AirTatto dit :

        un point important durant la formation du fantassin: Vérifier que les systèmes de détection de menaces sont fonctionnels et s’entrainer a évacuer rapidement le véhicule.
        Perso; je préfère la moto ou le vélo.

    • john dit :

      C’est déjà bien pour un véhicule de transport de troupe, souvent c’est de 7.62…

  4. Gros-Bill dit :

    Aérotransportable, protégé contre les petits calibres et les IED, parfait pour le maintien de la paix en Afrique donc, exactement comme prévu par le cahier des charges et comme son nom l’indique.

    [CIT] Dans un environnement stratégique en pleine mutation, alors que la guerre fait son retour sur le continent européen, la modernisation d’équipements phares est indispensable pour la crédibilité des forces armées françaises.

    Euh… comment dire…

    • MERCATOR dit :

      @Gros-Bill.

      Premièrement, aucune perspective de combat en centre Europe dans les quinze années à venir, notre seul adversaire possible si non probable, la Fédération de Russie étant rincée en conventionnel pour pas mal de temps .
      Deuxièmement, aucune différence excepté le prix pour ce type de matos et un char lourd de soixante tonnes contre un missile tandem le tapant sur le dessus de la tourelle .

      • Aramis dit :

         » la Fédération de Russie étant rincée en conventionnel pour pas mal de temps . » Ils ont été con au point d’aatquer. Les cons ça ose tout.

  5. VinceToto dit :

    La ligne de prod semble avoir été prévue pour du trois Serval tous les deux jours à plein régime: https://www.capital.fr/entreprises-marches/pour-livrer-des-centaines-de-blindes-dernier-cri-a-notre-armee-cette-usine-de-la-loire-fonctionne-a-plein-regime-1415310
    Cela va laisser beaucoup de marge de production jusqu’en 2030 si la commande reste à 364 et même si elle se transforme en ~1000. Espérons qu’il fonctionne à l’export pour rentabiliser la ligne de prod (Mais avec ces histoires de SCORPION et FELIN, et un design pour plaire à l’Etat Major français et faire de la « com » à destination de potentielles recrues, j’ai des doutes à l’export comme pour le Griffon et le Jaguar).

    • Carin dit :

      @vinceToto
      Il me semble justement que cet engin est plutôt prévu pour l’étranger, qui trouve que Griffon et Jaguar sont, trop gros et trop lourds et donc trop cher…
      Et quand je parle de l’étranger, je pense aux divers pays d’Afrique dont les milis se déplacent en Toyota et à l’air libre!

      • VinceToto dit :

        La vitesse potentielle de prod comparé au Griffon(1 deux jours) et Jaguar(1 dix jours) semble aussi indiquer qu’il sera beaucoup moins cher à l’entretien.

  6. albatros24 dit :

    Trop de véhicules blindés différents
    Il aurait fallu simplifier, on a du mal en France
    Leclerc et VBCI VBAE pour les brigades blindées
    Jaguar et Griffon VBAE pour les mécanisées
    cela suffit et fait moins de MCO

    • Dolgan dit :

      Les chaîne mco jaguar/griffon/serval sont grandement communes. Et en tant qu habitué, vous le savez parfaitement .

    • Twisted dit :

      C’était plus ou moins ce qui était prévu avec le VBM, on aurait pu poursuivre dans la logique en achetant du VBCI T40 (à la place du Jaguar) et du VBCI APC (à la place du Griffon) avec des masses finalement assez similaires.

      • albatros dit :

        Le mieux aurait été
        VBCI 2 (32 à 42 T) +Leclerc (pour les BB)
        et VBCI 1 (28 T) +VEXTRA (pour les BI)
        au lieu d’inventer en plus le Griffon et le Serval
        et pour le VBAE : le CRAB de Panhard qui peut porter un canon ou une mitrailleuse en tourelle était très bien.

        Beaucoup moins de différence de maintenance

    • Z0ZZ dit :

      Comment dire, simple et français c’est en ce moment peu compatible.
      Je n’ose pas penser au rustique. Entre le Simca et le Serval il devait bien y avoir un juste milieu.
      Ah pardon, il faut recharger les batteries des systèmes Félin.
      Du coup, un vieux simca essence (prix du SP95 E10 moins cher) et un groupe électrogène aux fesses ça fait le même taf.
      En plus le pilote aurait des bras comme des cuisses.

    • Dominick dit :

      Ha, ha, vous trouvez qu’il y a trop de blindés différents. Moi je penses plutôt qu’on excelle dans le sous-minimum et juste une petite info au passage les « Serval » et les « Griffon » sont très communs , c’est juste qu’il y en a un qui est plus léger et plus court que l’autre, sinon beaucoup de pièces sont communes.
      Moi je dis qu’il faut relancer la production et faire, un « Leclerc NG » (je ne parle pas du MGCS), un remplaçant de l’AMX 10 RC et un remplaçant du canon automoteur « AuF1″ de 155 mm. Puis concevoir aussi, un véhicule blindé AA type  » M-SHORAD » et un autre équipé d’une tourelle CTAS de 40 mm couplé à 4 x 2 missiles « Mistral 3 » et la liste est non exhaustive…

      • en passant dit :

        serval et griffon sont assez differents…les fournisseurs de mobilité ne sont pas les memes, Arquus et Texelis…moteur boite et suspensions differents…le tourelleau est le meme sinon…

        • Dominick dit :

          « moteur boite et suspensions differents… » Oui et cela me parait normal vu leurs différences de taille, mais à part cela ils sont tout de même très proche.

      • Aramis dit :

        « Leclerc NG » (je ne parle pas du MGCS), un remplaçant de l’AMX 10 RC » Leclerc NG 1000 X oui. Par contre un successeur à l’AMX 10 RC je suis septique: trop limité aujourd’hui pour lutter contre un char, pas assez blindé pour appuyer les fantassins.

        « un remplaçant du canon automoteur « AuF1″ de 155 mm » Nous sommes lancé sur les Caesar, ce serais une bonne idée mais le train est passé probablement.

        « un véhicule blindé AA » ça oui!! et conçu pour de l’anti drone comme de l’anti aérien.

        En plus de tout ça pour les véhicules: des leures anti missiles et des détecteurs de départ de missile.

        • Dominick dit :

          Pour le successeur de l’AMX 10 RC oui mais avec un canon de 120 mm, c’est possible et faisable.
          « En plus de tout ça pour les véhicules: des leurres anti missiles et des détecteurs de départ de missile ». Çà je ne l’ai pas dit mais ça me paraissait évident, bien sûr. 🙂

      • Menu Patrick dit :

        Oui , vous avez parfaitement raison !
        ce créneau doit être rapidement  » comblé  » .

    • Oliver dit :

      Jagguar et Griffon partagent le même châssis, la même chaîne cinématique.

      • en passant dit :

        non…il y a des commonalité mais un eu plus compliqué…l’un fait 3m l’autre 2,4m…l’un a 400cv l’autre 500cv…donc la boite, les trans, les triangles, les suspensions sont differentes…

    • Spartan117 dit :

      Le Serval à vocation à être plus maniable et à évoluer dans des milieux qui sont inaccessibles pour le Griffon. Tel que la montagne pour la 27 ème BIM. Il est juste dommage de ne pas avoir garder 6 roues motrices dont 4 directrices ce qui le rendrai bien plus performant en franchissement.

  7. mexivert dit :

    Comme « ils sont conçus pour opérer au plus près de l’ennemi » ils en faudra une pléthore si on se fie à ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine. Alors çà ou rien c’est à peu près la même chose. On les retrouvera, où ce qu’il en restera quelques années plus tard chez les collectionneurs. Frères contribuables vous n’avez pas fini de sortir le chéquier avec cette bande de clowns.

  8. Lolo-Ito dit :

    Ça sert à quoi ces machins ?

    • Franck dit :

      A transporter des hommes.
      Mais c’est peut être un concept un peu trop compliqué pour vous.

    • Carin dit :

      Ces « machins » comme vous dites, remplace le VAB… il est donc appelé à devenir la mule à tout faire de notre armée.. ont peut juste regretter qu’il ne soit équiper qu’au maximum, d’une 12,7 dont on a vue en afgha que la portée maxi de 3kms, n’a pas pu servir à grand chose lors de l’embuscade d’usbin.
      Ce même tourreleau en 20mm, et nous n’aurions peut-être pas eu 10 morts, même si le Serval est plus puissant qu’un VAB, et qu’il serait allé plus loin vers les gars, voire jusqu’à eux.

  9. Yo dit :

    Y’a quand même un truc qui me tape à l’œil en voyant ce véhicule. Il a l’air immense ! C’est pas mieux justement d’avoir des blindés avec un profil assez bas pour qu’il soit une cible moins facile ? L’engin fait 3,5m de hauteur c’est ridicule. C’est plus que le Bradley qui est déjà considéré comme étant beaucoup trop haut.

    • FredericA dit :

      Que le profil soit haut ou bas ne change rien pour un missile guidé. Par contre, les occupants d’un blindé à profil bas (exemple BTR 80) n’ont aucune chance de survie face à un IED ou une mine. C’est, entre autre, pour cette raison que les blindés récents ont tous un « profil haut ».

      • PK dit :

        N’importe quoi. La survie face à une mine ou IED ne vient pas de la hauteur d’un véhicule, mais de la forme de la caisse (en V en général). Même si la caisse en V élève très légèrement la hauteur du véhicule, elle ne peut en aucun être responsable d’une telle hauteur. Le second point pour la survie est d’avoir des sièges décorrélés de la structure de la caisse (donc suspendus) pour éviter de transmettre l’onde de choc.

        Le choix d’avoir des véhicules haut est un choix de confort, pour permettre aux pax de se tenir debout. Ça se justifie d’un côté (soldat plus en forme, donc meilleur combattant) et ça a des défauts de l’autre (grosse cible). A priori, ces engins ne sont pas taillés pour affronter directement l’ennemi, donc les concepteurs ont fait le pari du confort sur la survie.

        L’avenir nous montrera peut-être qui aura eu raison…

    • Nexterience dit :

      1- On est plus dans les 70′ , les fantassins mesureront combien en 2030? Ça nécessite de la caisse haute.
      2- la résistance aux ied ne peut être négligée.

    • Dolgan dit :

      Les Russes avec des groupes à 10 ont des « autobus ».

  10. Guillotin dit :

    Je pense que le pouvoir actuel aura à cœur de tester l’efficacité de ce nouveau matériel lors des prochaines manifestations populaires en France, gilets jaunes ou autres, puisque la nouvelle tendance est désormais de sortir des blindés légers pour pratiquer la démocratie occidentale de façon concrète, dans les rues de France..

    • E-Faystos dit :

      La seule démocratie occidentale à s’imposer est Outre-atlantique.
      Et c’est pas dans ce genre de matériel qu’ils excellent, ils suffit de voir que quand en France, on pleure devant les.photos d’engins qui entrent en ligne, aux US, ils n’arrivent même.pas à mener les.études au bout.
      En Grande Bretagne, leurs prototypes ont un double usage mobilité/tremblement parkinsonien.
      Les Russes eux, sont sur des engins chenilles peu probants sans participations occidentales.
      Donc on doit être à un point culminant de l’Art ou à une veille de cap technologique.
      Je ne doute pas que dans le.futur, des kits de surblindages en milieu urbain feront leur apparition au compte-gouttes.
      De toutes manières, nos armées sont avant tout des vitrines pour l’export.
      Quand à votre remarque Guillautin, dites-vous que les forces françaises pourraient utiliser leur formidable puissance de feu pour chasser le Nazi de nos campagnes et beaux quartiers pour que le puissant poing Russe ne s’abatte pas sur nos dirigeants.
      Surtout, ne flanchez pas

    • mich dit :

      Bref ,vous pensez que l’ on va copier sur vos champions , c ‘est sur qu ‘il y a moins de gilets jaune chez vos amis de Corée du Nord @Le Glaive , sinon ça se passe bien la nouvelle sortie du CDG ,pas trop de casse ,des nouvelles de radio LDV ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      J’aime bien ceux qui critiquent notre démocratie certes loin d’être parfaite et qui se font les chantres de pays (assez à l’est) où la démocratie est scrupuleusement respectée. Une telle vision des choses force le respect!. Pour revenir à la France entre ceux qui appellent à la désobéissance civile et d’autres qui justifient le principe même de la « violence légitime »……………….des démocrates sans doute! « dans les rues de France.. » Nous avons constaté leur vision de la démocratie le 1er mai . Cela fera même un souvenir à un sapeur pompier de Paris!

    • MERCATOR dit :

      @Guillotin

      Bon la 12.7 c’est peut-être un peu trop gros sur les GJ, antivax et propoutine car ça ne blesse pas, ça tue, il vaudrait mieux de la balle DumDum 7.7×56 Britannique tirée au niveau des genoux .

    • Carin dit :

      L’amour de ta vie lui, c’est au T72 qu’il fait appliquer sa démocratie… et je ne parle pas de l’Ukraine…mon pauvre diarrhéique, y’a vraiment des fois où « il vaut mieux fermer sa gueule et passer pour un c.. que de l’ouvrir, et ne laisser aucun doute à ce sujet »

  11. civis17 dit :

    Regardez les bien avant que quelqu’un ne les offre à l’Ukraine pour faire peur .

  12. fgnico dit :

    pourquoi faire simple quand compliqué fonctionne aussi ..plus cher et faire deux le m^me chose ???

  13. f.duchamp dit :

    C’est vrai qu’en 40, les US proposaient seulement, hors camions lourds et spécialisés, des GMC, des Dodges 4×4 et 6×6 et des Jeep pour tout faire, Terre, Marine et Air…Fabriqués avec une rare efficacité logistiques et économique, ils offraient un cout de maintenance et de réparabilité excellent, et en plus, c’était du consommable.
    Les temps ont changés, et les spécifs de besoins aussi, mais franchement pourquoi une telle hétérogénéité de véhicules, d’autant qu’ils se sont complexifiés et donc qu’ils sont plus chers en acquisition et maintenance?…
    J’ai l’impression que nous sommes trop ambitieux et pas assez pragmatiques; s’il venait un conflit autre que assymétrique, on ferait comment avec cette disparité? Quand à la défense européenne, ce critère de disparité devient rédibitoire…

  14. Dominick dit :

    Elle est encore là elle car pour fanfaronner elle est forte! D’entrée, ça sent la réduction de la commande initial et déja le CEMAT semble préparer le terrain à cet effet en disant, « l’armée de Terre a accepté « une baisse du point de passage 2025 du programme de livraisons ». Mais bien sûr, quand on prévoit d’un côté à baisser les effectifs, il ne peut y en être autrement!

  15. sentinelle dit :

    15t sur 4 roues motrices rdv en terrain gras même une prairie et comme le VAB il reste scotché dans la terre décidément 40 ans plus tard on a rien appris ! rdv à Mourmelon j’y vais avec ma voiture pour le voire à l’oeuvre

    • Jack dit :

      OK, rdv à Mourmelon ! Les ingénieurs de Texelis et Nexter seront présents pour noter vos précieux conseils 😉

    • Nexterience dit :

      Qui fait mieux avec une telle protection ? Un vhm qui fait du 40km/h? Et les chaînes peuvent servir en cas de gros piège.

    • Dolgan dit :

      Sinon, suivez le conflit ukrainien et la question de la mobilité. Vos certitudes risquent d’être altérées.

    • Dodo dit :

      Toute votre erreur est de continuer à penser que la conception et les caractéristiques d’un véhicule à roue d’il y a 40 ans restent inchangées aujourd’hui.
      Il y a des choses qui ont évoluées, il ne suffit pas de compter le nombre de roues pour se dire qu’il sera comme le VAB, il y a un ensemble de paramètres à prendre en compte et qui fait qu’aujourd’hui un Serval sera bien différent d’un VAB même s’ils ont le même nombre de roues.

  16. Adrien dit :

    Mais pourquoi on nous parle ENCORE du syst FELIN, qui n’a pas fait ses preuves, que les soldats repousse, qui coûte très cher, qui alourdi le combattant, alors qu’on cherche surtout la mobilité et l’agilité tactique et donc la légèreté !
    C’est l’aboutissement de la bêtise française : ingénieurs qui inventent du tout technologique » qui n’est pas forcément utile et l’axe de recherche (invention plutôt que amélioration de l’existant), mais il faut quand même les payer pour qu’ils fassent quelque chose ; de fait on présente ça aux généraux, qui pensent « vitrine et apparat » alors que, ils devraient penser « praticité, efficacité, coût pour le contribuable et le budget aux armées, mais surtout : bon retex par les utilisateurs et en opération (pas seulement à l’entraînement) ».

    En France, la technologie coûte très cher, elle est longue à concevoir, à fabriquer, à mettre en oeuvre. Ce qui fait que, en cas de conflit majeur dit « haute intensité (sic), il serait quasi impossible de subvenir aux besoins prompts et urgents, en matériels divers, des troupes. Pour exemple du problème que pose la haute technologie trop longue à produire : le Rafale. Dassault fabrique 3 avions, par mois ! À quel moment une guerre de haute intensité, qui demanderait sans nul doute et à titre prédictif, de produire 3 Rafale par jours, pourrait être menée dans ces conditions ? C’est simplement une aberration. Dassault et les autres industriels de « masses », sont-il capable d’embaucher, former du personnel rapidement pour produire plus en un temps record ? Leurs infrastructures sont-elles adaptées pour produire en urgence, sont-elles modulables à minima ? Voilà de vraies questions qui reviennent sans arrêt dans mon esprit, quand je lis certains articles et certaines choses (tout à fait intéressantes) sur ce blog. Si l’on prend le cas de la Russie ou bien l’URSS en son temps, l’avantage majeur de leurs armées, en dehors du nombre de soldats (qu’on ne pourra jamais atteindre), c’est qu’ils pensent « pratique, rustique, peu coûteux, facile à produire rapidement donc, efficace tout de même ». Voilà leur force durant la Seconde Guerre Mondiale, Poutine n’est pas un fou comme certains essaient de le faire croire, par soucis d’influence sur les esprits. En cela, depuis 20 ans et même avant (c’est pas en 6 mois à 5 ans, que nous allons le faire) aura préparé les industriels à régénérer l’armée russe et donc, en faire un outils moderne, volumineux et prêt au combat.

    Comment expliquer que nous soyons le second domaine maritime mondiale et, que nous ayons qu’un seul porte-avions, un manque de frégates et/ou destroyers, seulement 4 SNA qui ont fait largement leur temps, un manque de patrouilleurs hauturiers, les Atlantique 2 qui n’en finissent plus d’être remis à niveau (il n’empêche la motorisation et la cellule sont très anciens !) et sont en nombre insuffisant, vu le taux de disponibilité. Les Caïman indisponible, alors que c’est des mi-lourds qui ont coûté une fortune à la conception, la fabrication et l’achat ? C’est pas acceptable. Notre marine doit impérativement devrait être une des 5 marines du monde, au minimum, compte tenu du domaine à surveiller, exploiter (on en fait rien, c’est dramatique), contrôler.

    Comment expliquer le fait, d’avoir je crois 186 Rafale « Air », mais que nous pouvons en mettre en oeuvre tout au plus 40 en même temps ? Comment se fait-il qu’on envoi des pilotes en opération, sans avoir (là aussi j’ai un doute) leurs 180h de vol d’entraînement ? Pourquoi quand j’ai visité la BA de Cognac, sous Hollande, les classes d’élèves pilotes étaient divisées par deux ? Pourquoi, alors que c’est demandé depuis des lustres, nous ne produisons pas d’hélicoptère lourds ? Utilisez des Merlin 101 ou CH47 au dernier standard, en attendant d’avoir notre autonomie sur ce plan ? Qu’est-ce qui dérange les généraux et les décideurs, dans le fait de répondre à une demande criante des forces spéciales et même du reste de la troupe (génie, train, infanterie, etc) en achetant et concevant des hélicoptères lourds (une épine dans le pied de nos armées) ?! Il y a des choses aberrantes et surtout, tout prend toujours trop de temps, trop de personnes dans la boucle pour décider et pendant ce temps nos potentiels adversaires eux : avancent et à grands pas !

    Espérons qu’avec le conflit ukrainien, les esprits (non pas que militaires évidemment) se réveillent clairement.

    Bonne journée

    • tschok dit :

      @Adrien,

      Nous discutons du véhicules Serval, dont nous savons bien peu de choses.

      Notre rôle, présentement, est de donner un quitus, en tant que citoyen et contribuable, à nos chefs, nos ingénieurs, nos techniciens, et nos ouvrier, afin de valider le fait – car c’est un fait – que cette arme soit une bonne arme que nous donnons à nos soldats.

      Une bonne arme, c’est quoi? C’est quelque chose qui vous donne une chance de vous en sortir dans n’importe quelle circonstance. Et en plus, qui vous donne les moyens d’accomplir votre mission.

      Haute intensité, basse intensité, moyenne, on s’en fout, une bonne arme c’est toujours = une chance de s’en sortir + les moyens de la mission.

      Vous, moi, votre mère, la mienne, on est là pour valider ce fait, car c’est un fait et j’insiste là-dessus. Mais ce fait ne se produit pas instantanément. Il se produit progressivement, en étant validé étape par étape.

      Et à la dernière étape, c’est nous qui donnons notre quitus. C’est aussi pour ça que ce blog existe.

      Bon.

      Serval. On en a quatre qui ont été livrés. Donc, on est au stade réception en unité. D’après ce que je comprends on a fait la réception DGA (niveau ingénieurs).

      Maintenant, on parle de la réception praticien (niveau soldat, utilisateur).

      Nos hommes, nos femmes vont s’embarquer dans ses véhicules pour faire sus à l’ennemi. Notre devoir, à nous, est de nous assurer de leur donner les moyens du succès de nos armes.

      Donner quitus, ou pas. Si ce véhicule est de la merde, rejet.

      Ce blog est fait pour ça.

      Je me fiche de savoir que vous soyez de droite, de gauche, catho, facho, pédé, guouine woke, réac, xénophobe, raciste, ou pas, etc et tout ce que vous voulez, je veux juste savoir si ce truc est une bonne arme.

      4 Serval livrés. Une bonne arme ou pas? C’est ça la tige guide.

      La guerre arrive, je veux des bonnes armes, pas des armées de mecs ou de meufs qui ne savent pas se battre, mais qui emmerdent le monde avec leurs états d’âme.

    • Nexterience dit :

      On préfère un Rafale long à fabriquer ( et ce n’est qu’une histoire de coûts) qui revient vainqueurs que des chasseurs rustiques qui doivent être remplacés à chaque duels.

      • Adrien dit :

        C’est risible comme réponse. C’est ce même genre de réponses, qui aura fait qu’on aura pas fait le poids face à l’Allemagne Nazie. On se croit toujours les plus forts, mais on a toujours subit (sauf en 1914, parce qu’on en avait la ressources humaines, industrielle et financière) dès qu’un conflit majeur à éclaté au nez du pays.

        En une journée, une armée russe dimensionnée telle qu’elle est actuellement, peut faire tomber une poignée de Rafale, même avec leur « avions rustiques » (cela dit en passant, très au point). Je vous fais une piqure de rappel aussi, concernant l’aviation de chasse et pas des moindre. Quand les USA on pris la relève derrière la France, au nouveau Vietnam ; les US avaient (comme toujours) une avance technologique et une supériorité aérienne incontestée. Sauf que voilà, en dog-fight, les F-4 n’étaient pas en mesure de ce battre contre des « avions rustiques », bien plus maneuvrant, peu couteux, facile d’entretien (supply chain… Il ne suit pas toujours, grosse épine française d’ailleurs, de tout temps…). Donc vous savez, le « tout technologique », à des prix pharaonique, n’est pas la panacée, loin de là !

        Cela vaut tant pour un SERVAL, qu’un système FELIN, qu’un avion de combat, qu’un bateau, … N’oubliez pas, nos ennemis les plus redoutables étaient : chez eux, nombreux, déterminé politiquement, ultra mobile et toujours, plus « rustiques » que nous..

        Vos pensées issues de Clausewitz, c’est des pensées à abandonner et archaïque. Etudiez plutôt Sun Tze et les derniers conflits modernes ou une certaine citation de Napoléon, sur l’adaptation à l’adversaire.

        • Carin dit :

          @Adrien
          Au Vietnam, les américains ont comme à leur habitude pêchés par excès de confiance au tout technologique du moment… les F4 n’étaient pas équipés de canons!!!
          Ils ont très vite rectifié le tir, et les Mig ne sont plus jamais réapparus dans le ciel… car contrairement à ce que vous dites le F4 était un avion aussi manœuvrant et véloce qu’un Mig.

          • Ion 5 dit :

            Faux. Le F-4 n’était pas aussi manœuvrant qu’un MiG-21 sur la majorité de son enveloppe de vol.

            Outre l’inerte propre à un avion de 7100 kg par rapport au Phantom de 17800 kg (config de combat supériorité aérienne), le MiG 21* réalise son meilleur taux de virage de 13.5°/ contre environ 10°/s pour le F-4.
            Il le fait à une vitesse plus basse que celle de l’avion américain, donc le rayon du virage est encore plus en sa faveur.
            Il y a des points sur lesquels il est moins bon que son adversaire, naturellement.**

            Moralité, la manoeuvrabilité dépend d’un certain nombre de paramètres, de courbes et de scalaires concrets qui n’ont rien à voir avec votre opinion au pifomètre…

            * les premiers dans le version F, c »était moins bon pour les suivants P, PF, MF etc… car plus lourds.
            **dont le taux de montée, une donnée qui n’a rien de négligeable en combat aérien!

            Comme quoi

        • MERCATOR dit :

          @Adrien
          En une journée, une armée russe dimensionnée telle qu’elle est actuellement, peut faire tomber une poignée de Rafale, même avec leur « avions rustiques » (cela dit en passant, très au point).
          Pas du tout certain , les rafales sont bien supérieurs aussi bien en « dog fight » ( les pilotes russes sont des manches) ou avec spectra et meteor en combat à distance.
          Quant à leur défense AA c’est du flan avec le S300 et S400 qui ont été incapables d’abattre des avions en Syrie .

    • Carin dit :

      D’un autre côté le système Félin n’est pas conçu pour battre la campagne, mais pour que des fantassins avancent à l’intérieur des villes ou des immeubles, usines, égouts, etc… tout en restant connecté à Scorpion. Je vous accorde qu’actuellement ce système est assez lourd, et c’est la raison pour laquelle des essais d’exosquelete sont en cours! Et si cela ne fonctionne pas, il se pourrait que ce système soit reporté sur un petit drone roulant capable de transporter tous les capteurs de Félin.

      • Plusdepognon dit :

        @ Carin
        Le système FELIN est une gabegie de fonds publics, pour l’exosquelette, voir ici :
        https://tre-blog.com/actualites/eurosatory-2018-exosquelette-non-motorise-uprise-de-mawashi/

        Avec la guerre électronique, savoir où sont ses pax est à double-tranchant, on le voit avec les smartphones personnels qui géolocalisent même si on a coché la case contre…

        Il y a des drones qui fonctionnent bien en intérieur et en plus ils peuvent être armés (des sociétés anglaises et belges notamment sont dessus).

        Bientôt testés au CENZUB ?

      • Polymères dit :

        Tant de monde ici parlent du FELIN sans en connaitre réellement les fondamentaux. On en va à imaginer des choses folles, souvent restant bloquées sur de vieux articles qui ont déjà +10 ans, présents sur internet et qui vont critiquer certaines choses.
        Le FELIN est un système évolutif et adaptable et ne concerne qu’un équipement du combattant. Dans cet équipement on va retrouver un système de communication individuel qui est très bien, du matériel d’optique et d’optronique qui n’est pas bien différent de l’équipement classique (JVN, viseurs pour armes, jumelle IR portative) qui sont aussi très bien, même si tout le monde reste focalisé sur les FIR/FIL car elles sont imposantes sur les armes.
        La seule chose qui change vraiment c’est une volonté de combiner tout cela dans un réseau propre au combattant, c’est à dire qu’on a une centrale de gestion qui va pouvoir tout alimenter en énergie et qui va placer un système de géolocalisation et de communication. Aujourd’hui et depuis des années c’est cela qui est principalement remis en question et laissé au placard.
        On se retrouve donc aujourd’hui avec un système de communication autonome, des optiques autonomes pour abandonner le gilet, ses câbles et des évolutions qui voient venir des téléphones portables remplacer l’aspect géolocalisation, communication, transmission d’ordre, de photos etc.
        Les optiques c’est pareil, elles sont déjà dans une phase de fin de vie, ça ne dure pas 40 ans, c’est 15-20 ans, pas propre au FELIN.
        L’équipement se renouvelle, les retex sont pris en compte, les améliorations sont effectuées, on est déjà sur un FELIN 2 et on ne peut pas critiquer encore éternellement ce système comme si rien n’avait changé depuis 10 ou 15 ans et que les soldats seraient imposés de faire avec.
        Quand au coût de l’ensemble il n’est pas une folie comme on peut parfois l’entendre, on est sur 100 millions à l’année sur une dizaine d’année pour une partie seulement qui est inutile ou vraiment mal foutue. Mais la numérisation de l’espace de bataille se fera, ce n’est pas une stupidité franco-française, cela revêt d’un intérêt opérationnel recherché partout dans le monde.
        SCORPION n’est pas FELIN, c’est pour cela que je dis qu’il ne faut pas rester dans le passé et comprendre ce qu’est réellement FELIN (« Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés », ça veut dire ce que ça veut dire, un ensemble d’équipements (que j’ai cité plus haut) reliés entre eux, c’est tout). Le FELIN reste un système du combattant dans la très courte distance, c’est pour de la gestion niveau groupe à section ce n’est pas de la communication à grande échelle et généralement on ne va pas éclater les groupes. Si vous mettez tout un groupe dans un sous-terrain il va pouvoir communiquer entre eux, l’objectif n’est pas de communiquer avec un EM à 30km.
        C’est aussi pour ces raisons que le FELIN n’a jamais été bien compris, il est un système qui est arrivé trop tôt et qui ne pouvait pas être efficace que les autres parties n’ont pas été là. Qu’est-ce donc ces autres parties, c’est SICS , Système d’Information Combat Scorpion. C’est ce système qui va rendre de la cohérence, car il permettra de disposer de véhicules étant en réseau, disposant d’une géolocalisation sur une carte numérique commune, ou chacun peut communiquer avec tout le monde, transmettre et recevoir des ordres, obtenir des images et des vidéos. D’ou l’intérêt d’un « cloud » par lequel tout va transiter et ou on peut facilement penser voir un accès à des images de drones et autres permettant entre autres des frappes d’artillerie ou aériennes, du tir au delà de la vue directe. Il y a énormément de travail pour arriver à créer tout cela, pour le sécuriser aussi, le FELIN s’adaptera avec SICS débarqué et on remplacera ce qu’il faut remplacer, on ne va pas « faire avec » ce qui ne marche pas ou qui est dépassé ou trop encombrant.

        Le FELIN est devenu pour certains un sujet pour polémiquer mais bien souvent ils ne savent pas grand chose dessus. Soit ils sont restés 10 ans en arrière ou ils vont encore étudier des retex d’Afghanistan, soit ils ne veulent pas comprendre ce qui va venir et comment ça se passe aujourd’hui. Oui bien entendu un combattant qui a aujourd’hui le FELIN va dire que beaucoup d’effets reste dans les placards car tout simplement c’est encombrant et n’apporte pas la plus valu nécessaire, surtout au vue de ce que la technologie permet de nos jours.
        Mais il y a deux écoles qui s’opposent, celle qui va dire que c’est de la merde, du gaspillage qui n’aura servit à rien et celle qui dira que c’est une étape permettant d’arriver vers un meilleur système

  17. ONERESQUE dit :

    Les contraintes environnementales du champ de bataille moderne VONT EXERCER UNE PRESSION DARWINIENNE sur les Armées dT et mèneront obligatoirement vers le TOUT VÉHICULE à ROUE SURPUISSANT….UKRAINE 2022 l’a amplement démontré, CE QU’IL Y A COMME ENVIRONNEMENT CHI, C’EST…..un champ de bataille multiforme bourré de drones espions sur plusieurs couches, souvent furtifs, de mini-buggies embusqués dotés de Javelin, Stugna, LAW, Faust-3 et Milan et de tireurs-opérateurs hyper-bien dissimulés dans des angles favorables…..LE TOUT avec en parallèle une artillerie de 155 qui va se doter sur la grande largeur d’obus à guidage terminal ou de MLRS……Le 21ème siècle N’EST PLUS COMPATIBLE AVEC LE CHAR de 60 T (dixit le CEMA des Marines US lui-même)……Il faut accompagner SERVAL, GRIFFON et JAGUAR avec un…..LION à 8 roues, de 38T, blindages céramiques multicouches / Dyneema / Titane forte inclinaisons fuyantes, canon à tir rapide de 75 mm à munitions propulsées, système hard kill TROPHY version hexagone, 16 silos verticaux pour un panachage de missiles MMP & MISTRAL3, capteurs IR LR Vampyr mini, doté d’un système RADAR ULB 360° miniaturisé capable de détecter sur 10km les véhicules embusqués……C’EST CA L’AVENIR….LE MINI-DESTROYER ROULANT….CE N’EST PAS ce dispendieux et inutile MGCS Franco-Allemand de 70T qui va pomper les budgets, alimenter la concurrence industrielle d’outre-Rhin…UN 70T qui sera, de toutes manières, comme le T-14 ou le M1A2SEVP sera…détruit par de futurs Hyper-Javelin dotés de charges encore plus lourdes et pénétrantes, à 2 étages avec pré-pénétrateurs à haute température de jet….

    • Dominick dit :

      Chars lourd type MGCS surement pas mais un remplaçant du « Leclerc » sera tout de même nécessaire et suffira amplement. Il faut de tout en quantité suffisante (entre 600 et 700 unités pour la cavalerie lourde) et du fiable, robuste, endurant, économique, entretien et maintenance facile et juste ce qui faut en nouvelle technologie. Le « Jaguar » ne suffit pas il faut un remplaçant de « l’AMX 10 RC ». Sinon coté artillerie, l’état doit revoir en urgence sa copie pas assez de « Caesar », plus d’artillerie blindée, il faut un remplaçant de l’AuF1, pas assez de MLRS pour les attaques en profondeur ou saturantes (pas besoin de porteurs sophistiqués). à part le mortier de 120 mm, il y a un manque totale d’artillerie intermédiaire notamment en 105 LG. Enfin, tout cela doit être accompagné sur le terrain par une artillerie AA de courte, moyenne et longue portée adapté aux nouveaux risquent que constituent tous les types de drônes, de missiles, d’obus de nouvelle génération et sans oublier bien sûr l’aviation (hélicoptères et avions).

      • ONERESQUE dit :

        Totalement d’accord avec vous sur les nécessités d’une défense AA, mais je doute qu’on en soit en 2022 au temps de bi-tubes de 20 mm de nos BA françaises ou de variantes du ZSU-23-4 ou du Guépard allemand…il faut plutôt songer à une espèce de Pantsir à la française mêlant RapidFire 40 mm et VL-MICA NG. Il faut des porteurs de très nombreux vecteurs ( des destroyers roulant ) ultra-défendus pour survivre à ces théâtres d’opération CHI infernaux. Ce LION est un remplaçant de l’AMX-10 Roue-Canon, un 75 mm suffit s’il tire plusieurs obus à la minute sur le même point faible des blindés ( vois les succès du BMP 82 ukrainiens seulement 30 mm )…l’artillerie de 105 mm, oui, pourquoi pas ? Mais là encore, de l’obus guidé, guidé et re-guidé cher ami…. car le temps n’est plus au tir de saturation de zone, il FAUT de l’ARTILLERIE CHIRURGICALE….ultra-précise qui peuten plus s’effacer de site dès que la contre-batterie ennemie se met en place….

        • Dominick dit :

          Non non, pour la défense AA (voir plus haut) je parlais bien d’un « RapidFire » de 40 mm (CTAS de 40 mm) couplé à des missiles « Mistral 3 », moi je voyais bien, pour la courte portée, un « JAGUAR » équipé »Mistral 3″ au lieu des « MMP ». Il faut également un véhicule blindé AA type « M-SHORAD » (armement à effet dirigé). D »accord avec vous pour d’autres véhicules avec des missiles « Mica NG » et des « Aster 30 block 1 NT » pour la moyenne et longue portée, quoique « l’ Aster 30 » me parait un peu court pour la longue portée. De toute façon il est urgent de régler ce problème car notre défense AA est l’un de nos plus gros point faible notamment en ce qui concerne la défense de site et anti-balistique. « Ce LION est un remplaçant de l’AMX-10 Roue-Canon » Vous avez plus d’infos à ce sujet? Comme déja dit, pour le remplaçant de l’AMX 10 RC, je passerais du 105 au 120 mm et comme pour l’artillerie de 105 LG, je suis d’accord avec vous pour les obus guidés et re-guidés mais la saturation de zone reste une réalité notamment face à des grandes concentrations adverses, d’où l’utilité d’acquérir plus de MLRS qui peuvent en partie être montés sur des véhicules peu blindés et de développer à cet effet des munitions guidés et re-guidés ou pas. CLT

    • Félix GARCIA dit :

      « Il faut accompagner SERVAL, GRIFFON et JAGUAR avec un…..LION à 8 roues, de 38T, blindages céramiques multicouches / Dyneema / Titane forte inclinaisons fuyantes, canon à tir rapide de 75 mm à munitions propulsées, système hard kill TROPHY version hexagone, 16 silos verticaux pour un panachage de missiles MMP & MISTRAL3, capteurs IR LR Vampyr mini, doté d’un système RADAR ULB 360° miniaturisé capable de détecter sur 10km les véhicules embusqués……C’EST CA L’AVENIR….LE MINI-DESTROYER ROULANT… »

      Il aurait de la gueule votre LION !

  18. Jean Le Bon dit :

    Moins haut que le Griffon, bien motorisé, « suffisamment » blindé quelque part c’est le vrai remplaçant du VAB. Sous-armé comme tous les « systèmes » d’arme en France…

  19. Max dit :

    Je serais curieux de voir où ils ont gagné de la place par rapport au Griffon, pour réussir à loger (convenablement..?) le même nombre de combattant. 10 dans un Griffon c’est confortable mais sans plus (mieux que le vab ceci dit), alors si quelqu’un a des photos de l’intérieur d’un Serval, ça m’intéresse.

  20. Oliver dit :

    Arquus est toujours positionné sue le VBAE avec son Scarabée ?

    • Dolgan dit :

      Arqus à un scarabée dans la liste de ses protos . Rien de plus.

  21. Félix GARCIA dit :

    Armée de Terre@armeedeterre
    Complètement intégré à #SCORPION , mobilité stratégique, le #Serval rugira aux côtés des Griffon et Jaguar.
    10 combattants pour ce VBMR léger, qui sera décliné en versions patrouille, rens-reco, communications et guerre électronique
    https://twitter.com/armeedeterre/status/1522484770005045249?cxt=HHwWgsC-wZ71-aAqAAAA

    Donc, pas de versions MMP/MLP/Mistral/LG 40mm ?

    • Dolgan dit :

      LG 40 mm oui. Le toureleau peut recevoir 7,62 12,7 ou LG 40mm.

      Mmp. Oui . Mais pas forcément en superstructure.

      Mlp . Pas d info.

      Une version AA est prévue. Trop tôt pour savoir quoi.

    • VinceToto dit :

      Armée de Terre@armeedeterre
      J’espère que pour l’export ils feront moins dans le style 4éme arr. de Paris au niveau communication commerciale, sinon à part le Maroc il n’y aura pas beaucoup de clients potentiels.

  22. sentinelle dit :

    Souvenez vous en 1916 (à vérifier) les premières attaques de chars ont été des échecs (merci les Britt) les All. ont démoli les chars avec l’artillerie , en 40/45 les armes anti-char(ratio 1 all vs 30 alliés) et les avions étrillaient sérieusement les blindés idem bataille de Berlin gagnée par l’infant et l’arti. souvenez vous de l’échec de la ctre Attat. IDF sur le canal contre les Sagger égyptiens . En fait rien de neuf toujours la lutte obus/cuirasse. Pour les apôtres du lance roquette, je rappelle que au Vietnam très défavorable aux chars on a vu l’équipage d’un centurion survivre à 7 roquettes. Je ne comprends pas comment les russes n’ont pas sur leurs blindés de système de protection alors qu’ils ont été pionniers. Ces systèmes pour schématiser sont basés sur un radar 360° et une réaction par une projection de billes en direction du missile ou de la roquette arrivant . Conclusion l’action blindée doit toujours être interarmes , à la guerre il y aura toujours des pertes mais il faut les limiter par la tactique et la technologie , je suis d’accord que le « char » futur doit être d’un poids raisonnable pour une grande mobilité et disposer de dispositifs de protection actifs et passifs. Etrangement les Russes avec l’armata sont précurseurs dans ce concept mais ils n’ont pas le niveau financier nécessaire pour en produire en nombre heureusement mais leur piste me semble la bonne.

  23. Mario 1114 dit :

    @Oneresque : UN 70T qui sera, de toutes manières, comme le T-14 ou le M1A2SEVP sera…détruit par de futurs Hyper-Javelin dotés de charges encore plus lourdes et pénétrantes …

    Entiérement d’accord avec vous !
    Démonstration sur le terrain :

    https://meta-defense.fr/2022/05/05/les-forces-russes-ont-perdu-un-premier-char-lourd-t-90m-en-ukraine/

    Bonne continuation a tous/toutes !

    • Carin dit :

      @Mario 1144
      Vous n’avez pas tort… mais, je ne suis pas du tout sûr que les T90 ou les Armata soient équipés de tout ce que présente leurs plaquettes publicitaires!!!
      Nos amis russes ont toujours présentés leurs divers matériels au travers du prisme de leurs désirs, et imagination, et non de leurs possibilités réelles…

  24. KOUDLANSKI dit :

    Un beau bébé d’un tout autre gabarit que le VAB qu’il va remplacé .

    • Hubert Bonisseur de la Bath dit :

      @ KOUDLANSKI
      « On verra bien quand il faudra franchir une coupure humide avec quelque chose de lourd… »

      Vu le poids de véhicules Scorpion par rapport à leurs prédécesseurs, il va y avoir de vraies problématiques quand au franchissement de coupure humide en l’absence d’infrastructures, y compris sans actions ennemies (mais problèmes plus aigus encore si c’est le cas commeon le voit en Ukraine: un cours d’eau ou plus important, tous les 15/20km en moyenne en Europe!):
      https://twitter.com/ecpa_d/status/1487698360291270660

  25. Mario 1114 dit :

    @Félix Garcia :
    pas de versions MMP/MLP/Mistral/LG 40mm prévues.
    https://www.nexter-group.fr/programme-scorpion.html

    En complément :
    https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/actualites/a-limoges-texelis-va-fabriquer-une-partie-du-moteur-des-nouveaux-blindes-serval_13910119/

    Bonne journée a tous et toutes !

     

    • Félix GARCIA dit :

      C’est ce que j’ai vu.
      Après, c’est le Maroc qui m’a « donné l’idée » (Sherpa-3 – Mistral) … ainsi que l’EBRC JAGUAR (MMP).