Qu’est-il arrivé au sous-marin nucléaire d’attaque américain USS Texas?

Début avril, le Service d’enquêtes criminelles de la marine américaine [NCIS – Naval Criminal Investigative Service] a publié un avis afin de proposer une récompense de 2500 dollars pour tout renseignement devant permettre de retrouver le [ou les] auteur[s] de dégradations commises à bord de l’USS Texas, un sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] de la classe Virginia. Et cela, en se gardant de livrer le moindre détail sur cette affaire.

Au moment des faits, qui se seraient produits aux alentours du 29 mars, le navire se trouvait au chantier naval de Portsmouth [Maine], qu’il avait rejoint en septembre 2020 pour y subir une lourde opération de maintenance et de modernisation.

Plus tard, le NCIS a retiré son offre de récompense qu’il avait diffusée sur les réseaux sociaux, ce qui a pu faire penser que le dossier était clos… En réalité, il n’en était rien puisqu’il vient de publier un nouvel avis pour la même affaire. Et cette fois, la récompense promise est de 5000 dollars.

Et l’US Navy refuse toujours de donner des précisions sur les dégâts subis par l’USS Texas, se bornant à indiquer que des « équipements gouvernementaux » ont été « endommagés » à bord du sous-marin, dont le chantier de modernisation était sur le point de se terminer.

En tout cas, cette affaire reste bien mystérieuse. Évidemment, il est très compliqué de pénétrer à l’intérieur d’une enceinte qui abrite un navire aussi « sensible » que peut l’être un SNA. D’autant plus que la surveillance est censée être stricte…

Ainsi, par exemple, en 2018, un groupe d’activistes anti-nucléaire du mouvement religieux Plowshares avait tenté de s’infiltrer dans le périmètre de la base de sous-marins de Kings Bay en Géorgie… Ils ne purent pas aller bien loin, le service de garde les ayant prévenus qu’ils étaient autorisés à tirer sur tout intrus.

Visiblement, le NCIS n’a aucune piste sérieuse pour le moment, sinon, il n’aurait pas doublé sa prime pour avoir des renseignements [ou alors, ceux qui pourraient en avoir jugent peut-être la récompense trop faible?].

Cela étant, par le passé, des navires de l’US Navy immobilisés pour des opérations de maintenance ont été victimes d’actes criminels. Tel fut le cas du sous-marin USS Miami, auquel un employé du chantier naval où il se trouvait mit le feu. Ou bien encore celui du navire d’assaut amphibie USS Bonhomme Richard, qui fut la proie des flammes pendant plusieurs jours, en juillet 2020. Un marin fut par la suite accusé d’en avoir été à l’origine. Mais les dégâts subis par ces deux bâtiments furent d’une telle ampleur qu’il fut décidé de les désarmer.

Photo : Le SNA USS Texas, en 2019 – US Navy

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

66 contributions

  1. Sacha dit :

    Allez Raymond dénoncez-vous bon dieu !

  2. VinceToto dit :

    $ 5000?
    Mais qui a bouché les toilettes avec du PQ?
    N’empêche que ce genre de sabotage dans un sous-marin n’aurait rien de marrant.

  3. asvard dit :

    Bref c’est « the hush » sur cette affaire du Texas

  4. Czar dit :

    tiens dans le même temps, les troupes de Bozo, aux abois électoralement réclament une enquête pour savoir si les exocets de la marine argentine ayant coulé le sheffield (40 ans aujourd’hui, joyeux anniversaire!) auraient pu être désactivés contrairmeent à ce qu’affirmaient nos services

    • Robert dit :

      Le SAS était prêt à intervenir en France durant la guerre des Malouines.
      Ils se sont retrouvés plus tard au Kosovo aux côtés de l’UCK qui attaquaient les serbes et face aux FS du COS. Le colonel Gomart en a parlé dans un livre.

      • lgbtqi+ dit :

        en 1944 ils ne se sont pas contenté d’être prêts à intervenir en France.

        Denecé témoigne en un livre qu’une de leur équipe s’était égarée sur le plateau d’Albion lors d’un exercice, dans les années 70 /80.

        Mais je doute que ce soient eux qui s’en soient pris aux backbones internet en FR il y a quelques jours.

        • Czar dit :

          « en 1944 ils ne se sont pas contenté d’être prêts à intervenir en France »

          c’est dommage qu’ils n’aient pas eu la même inflexible volonté en mai 40.

          (bon après ils ont pu restaurer leur narcissisme blessé à peu de frais en fusillant à bout portant nos marins désarmés)

          • ScopeWizard dit :

            @Czar

            C’ est à dire que le SAS en 1940….même en mai 1940….

            Et puisque en juin-juillet 41 , les carottes étaient comme qui dirait un tantinet cuites et re-cuites tandis que le SAS n’ était même pas encore tout à fait au point….

          • lgbtqi+ dit :

            vous pouvez préciser votre histoire d’exécution ?

        • Tulio dit :

          En 1944, les SAS étaient très majoritairement Polonais, Français ou Belges sous uniforme britannique.

      • Concernant le Kosovo, le S.A était également au coté de l’UCK…(malheureusement…mais la politique…)

  5. strider_on dit :

    je suis sur que l’agent gibbs a sa petit idée…

    • Frégatonton dit :

      Leroy Jethro Gibbs a quitté le NCIS (cf épisode 4 de la saison 19). Donc il ne faut compter sur lui pour identifier le (ou les) coupable(s), et ce d’autant que la règle numéro 91 est : quand tu décides de partir, ne regarde pas en arrière.

    • Rémi dit :

      L’affaire est simple il y avait une jolie rousse a bord, elle ne voulait pas, s#est disputée avec gibs et pour venger son ami Abby a saboté le sous marin. Comme ca la fille sera consignée á terre.

  6. Reality Checks dit :

    On observe aussi ceci, peut être est ce lié:
    https://www.cnn.com/2022/05/03/politics/uss-george-washington-sailors/index.html
    Une vague de suicide à bord du USS George Washington, a conduit la Navy a décider de mouvements de personnel importants.
    La presse cite comme causes de disruptions du moral la crise du COVID et la vague d’inflation insoutenable qui s’en est suivie (6$ a 8$ per Gallon d’essence dans certains endroits par ex). La hausse de la criminalité et du vandalisme est patente à travers tous les Etats Unis, et les emprises militaires ne sont pas épargnées, malheureusement.
    En même temps, un sous marin de ce type est probablement entourés de mesures de sécurité exceptionnelles.

    • VinceToto dit :

      Les vagues de suicide existent depuis longtemps dans différentes unités US, dont Navy. Mais que cela soit rendu publique, en plus sur de grands médias, là c’est rare.
      « La presse cite comme causes de disruptions du moral la crise du COVID et la vague d’inflation insoutenable »
      Les témoins honnêtes de telles vagues que j’ai pu rencontrer m’ont tous dit qu’il n’y avait pas de raisons rationnelles connues, mais qu’il fallait bien que la hiérarchie invente des causes, cherche des solutions, même bidons.

      • Reality Checks dit :

        Des articles de presse évoquaient des témoignages recueillis par les journalistes auprès de matelots du USS GW.
        Par exemple, beaucoup de très jeunes gens recrutés juste avant le COVID, à peine sorti du basic training se sont retrouvés en train de faire des tâches de ‘janitors’ (netoyyage, etc) mais sans pouvoir vivre à bord du porte avions, et racontaient qu’ils dormaient dans leur voiture sur le parking de la base, parcequ’ils n’avaient pas les moyens de se payer un logement décent avec leur solde. De mémoire c’érait le cas pour plusieurs des individus concernés par les tentatives de suicide. Ils se plaignaient aussi des conditions de travail insupportables et asphyxiantes sur le chantier de rénovation du navire.
        Ce sont des informations lues dans la presse mainstream américaine. Donc soit les témoignages sont fabriqués, et honnêtement, je ne pense pas parceque c’est cohérent avec ce qu’on observe par aileurs aux USA, dans le monde civil, soit les effets de l’inflation et du COVID ont effectivement un impact y compris sur le moral au sein des emprises militaires, et c’est plausible.
        Un simple matelot dans l’US Navy ne gagne pas beaucoup en salaire fixe, sans les primes de déploiement, quelques centaines de dollars par semaine en net après taxes.
        En revanche, une fois leur service terminé ils ont accès a des tas d’avantages, notamment pour faire des études.
        Plus généralement, dans certains endroits les USA de 2022 rappellent un peu les images d’archives des années 30, après la fameuse crise de 1929.
        Le nombre de SDF a explosé, les drogues sont partout, la criminalité a explosé ces dernières années.
        Y compris des endroits réputés chics sont devenus méconaissables (Downtown Manhattan, Malibu/LA, San Francisco, Chicago, même Austin, c’est surtout dans les endroits gérés par le parti Démocrate curieusement).

    • vrai_chasseur dit :

      @RC
      dans le cas du porte-avions G Washington il est à quai depuis 2017 pour grande refonte et rechargement de son combustible nucléaire.
      Pour l’équipage, c’est vivre à bord d’un navire à quai, au milieu d’un chantier permanent depuis 4 ans, sans la prime à la mer et en plus en ambiance confinement covid.
      Plusieurs cas de dépressions et de suicides à bord.

  7. PK dit :

    « Ils ne purent pas aller bien loin, le service de garde les ayant prévenus qu’ils étaient autorisés à tirer sur tout intrus. »

    Alors qu’en France, ce n’est pas possible. On veut bien être le laquais des Américains, mais pas aller jusqu’au bout de leur logique…

    Au moins, ça fera trémousser le Tschoc de service qui pourrait débiter un long texte plein d’insultes, comme lui seul en est capable.

    • Nexterience dit :

      Merci de me dire quelles sont les ordres de tir sur l’ile longue.

    • lgbtqi+ dit :

      Pas possible ? Vous en êtes sûr ?

      J’ai souvenir d’avoir mobilisé mes hommes avec chargeurs à munitions réelles, mais plombés, lors d’une alerte dans une caserne. Et il me semble qu’en cas d’intrusion dans une zone militaire sensible c’était systématique après sommations d’usage.

      • PK dit :

        Voilà : plombés. Entre le moment où le gus aura attaqué et le gars aura déplombé son chargeur, qui aura gagné à votre avis ?

        Ça me rappelle une anecdote que l’on m’a raconté et qui date des années 60. Même situation que la vôtre, avec du sparadrap autour des cartouches. Donc le rombier fait sa garde à l’entrée de la caserne avec son MAS 49 aussi utile qu’une fleur de lys.

        Comme pour vous, les consignes sont : sommations, puis tir (après avoir passé un quart d’heure à enlever le sparadrap).

        Arrivent des crétins qui savaient pertinemment qu’ils ne craignaient. Donc ils font les cons jusqu’aux sommations d’usage.

        Alors, le rombier a mis sa baïonnette au canon et a foncé dans le tas.

        Le colonel n’a finalement rien trouvé à redire.

        • lgbtqi+ dit :

          J’ai omis de vous dire que dans l’anecdote cité, c’était pas du 1 contre 1, mais l’ensemble d’un poste de garde. Ceci dit, on est d’accord pour le reste.

          J’omets aussi de citer une anecdote où un poste de garde FR est sorti dans la rue baïonnette au canon contre des émeutiers, prêt à piquer du civil sans que quiconque y trouve à redire.

      • asvard dit :

        Pendant mon SN pendant les gardes normales : arme approvisionnée (MAS49/56 ; comme unité support – Ecole de sante AT- on avait pas le droit au FAMAS en cours de déploiement), il n’y avait qu’a armer pour tirer. Par contre après la garde vérification que les cartouches du chargeur n’avaient pas été chambrées (ça laisse des traces sur la cartouche) sans raison valable. Mais bon on avait un stock de glucosé 5% et quelques camions neufs de 40 ans d’âge à défendre, camions qui ne servaient qu’à bruler le carburant en trop en fin d’année. C’est dire que le pays comptait sur nous pour protéger ces trucs hautement stratégiques. Idem quand on allait chercher la solde de la caserne à la banque : MAT49 et PA chargés
        Mon frère quelques années auparavant avait eut droit au chargeur plombé, mais bon c’était en Allemagne pour garder un dépôt de munitions alors que la bande à Bader peu de temps avant avait attaqué ou au moins tenté (bref ils étaient en alerte permanente sur ce risque) un dépôt du même genre mais Américain. Faut croire que cela aurait été moins grave que de se faire braquer 3 poches de glucosé.

      • PortusNamnetus dit :

        Pareil , je me souviens que dans les fusiliers commandos de l’air , c’était des gardes avec armes plombées . L’usage des armes était systematique après sommations dans les ZMS uniquement.

    • Martial Devillers dit :

      Vous dites: Alors qu’en France, ce n’est pas possible. J’en doute très fortement.

      • Vincent101 dit :

        S’il n’y a pas de légitime défense pouvant justifier le tir, non.
        La loi est la même pour tous (civil, policier ou militaire).

        • Sacha dit :

          Justement non. Ça s’appelle le code de la défense dans le dernier cas, notamment la définition du statut de sentinelle.

        • Phil dit :

          Faux, depuis toujours la gendarmerie a le droit de tirer sur un fuyard, c’est à dire dans le dos d’un individu qui s’enfuit, ce qu’on ne peut qualifier de légitime défense

    • 96marsouin dit :

      En France , ce n’est pas possible ??
      Dans une ZMS (zone militaire sensible), après 3 sommations de feu (« halte ou je fais feu ») c ‘est déplombage de l’arme et PAN !
      …. renseignez vous

      • Vincent101 dit :

        En grande partie faux.
        Déjà, le terme ZMS n’existe plus et les sommations ont légèrement changées. C’est mon pinailleur du soir 🙂 .
        Surtout, c’est écrit noir sur blanc dans l’article de loi : « Dans tous les cas, il ne doit être fait usage que de la force armée absolument nécessaire ».
        Donc non, on ne tire pas à vue dans une ZMHS, même après les 3 sommations. Cela dépendra du cas particulier de l’intrusion.
        Petit HS : précision importante sur la légitime défense ignorée par beaucoup de gens, celle-ci s’applique aussi sur les biens.

      • Vincent101 dit :

        Affirmation erronée.
        Je passe sur les détails (la ZMS s’appelle maintenant ZDHS – Zone de Défense Hautement Sensible – et les 3 sommations sont différentes entre elles) et je cite la fin de l’article de loi sur une intrusion dans une ZDHS après les sommations : « Dans tous les cas, il ne doit être fait usage que de la force armée absolument nécessaire. ».
        Donc non, on ne ne tire comme ça, même dans une ZMHS après les 3 sommations.

  8. Félix GARCIA dit :

    Gibbs !
    https://www.youtube.com/watch?v=9NlDMLRDZUE

    « Alors, qu’est-ce qu’on a ? »
    (met ses lunettes de soleil)
    https://www.youtube.com/watch?v=mznsEcZlM2I

  9. Lance-Croquette: wanted dit :

    « équipements gouvernementaux » ont été « endommagés »
    qui a fait caca sur la moquette du Commandant ?

  10. Berny 47 dit :

    Ah ! si Jetro étaient encore aux affaires, le coupable serait en prison depuis longtemps §

  11. galileo dit :

    Apparemment quelqu’un a vandaliser tous les écrans LCD du CIC a coup de cutter et c’est pas un membre de l’équipage (sinon le NCIS n’aurait pas diffusé un APB)

  12. Paddybus dit :

    C’est la faute à Poutine…

    • Igor dit :

      C’est drôle dans le sens inverse on aurait eu au moins 5 commentaires pour dire que c’est la CIA!
      Pravo papybus

    • Frank dit :

      @ Paddybus Tiens! Me suis fait immédiatement la même réflexion…
      Nul n’est à l’abri de ce réflexe Pavlovien, désormais.
      Je suggère modestement une enquête approfondie, un communiqué anodin d’un sous sous sous responsable du Département d’Etat, quelques noms en « itch » ou « ov » » suggérés, puis imprimés et gravés dans les esprits, et nous « saurons » qui sont les coupables, aucun doute, restons confiants.
      Ils ne peuvent qu’être Russes, par définition.
      Me demande si nos chers assureurs vont ajouter désormais une clause « Poutine » dans le risque, la gestion, et l’indemnisation, de tous les sinistres du quotidien dans le monde.
      Après tout, si la planète se réchauffe, c’est forcément la faute à Poutine, donc, soyons opportunément mesquins.
      Zut!
      J’oublie toujours l’actionnariat de nos principales compagnies d’assurances, la mondialisation, qui possède quoi, et la répartition des dividendes, que la guerre n’est pas assurable, sauf pour ceux qui en profitent, donc je m’égare.
      Vais tenter le coup, quand même.
      J’ai un rafiot adoré, et mes réparations, je dirais que c’est à cause d’un missile « Poutinien » égaré qui m’a frôlé, ça peut passer dans le contexte. Qui pourra prouver?
      Comme disait Ulysse:
      « Dieu fait l’aliment, le diable l’assaisonnement »
      J’invite chacun à faire de même, il y a actuellement une petite fenêtre de tir dans laquelle tout imputer à Poutine est recevable, profitez-en.

    • rampouille dit :

      Paddybus; Hé rigolez pas, si ça se trouve c’est peut-être pour ça que les Riquains en représailles ont aidé a couler le croiseur Russe

      • Paddybus dit :

        hé, oui… si on savait tout…!!!! ;0))))

        Deux qui répondent avec humour… et un zozo qui se prend au sérieux…. pauvre de lui même…!!! :0}}}}

  13. Titi74 dit :

    La bêtise humaine étant sans limite par nature, d’aucun pourrait aussi s’imaginer que le manque de professionnalisme serait tout bonnement l’origine du problème, avec un soucis pattant de supervision dans la chaine de commandement, mais peut être font-ils avec les moyens du bord comme ailleurs…

  14. Grosminet dit :

    Gibbs ne serait pas parti en retraite, Mac Gee et lui auraient déjà coffré le coupable :p

  15. Vachet dit :

    Au royaume des aveugles les borgnes sont roi

    • Finaud dit :

      « Au royaume des aveugles, les borgnes sont mal vus » (Pierre Dac).

  16. Thierry dit :

    L’US Navy doit faire le nettoyage dans les chantiers de construction ou manifestement des taupes qui ont réussis à se faire accréditer sont à l’oeuvre, il ne serait pas difficile d’y placer des gardes pendant les travaux ou de la vidéosurveillance pour trouver la petite poignée de coupable.

  17. Carin dit :

    Peut-être qu’en mettant des gars pour surveiller les équipes amoindrirait grandement ce genre d’exactions???
    Ce sont des ouvriers civils qui œuvrent… et ils ne sont pas tous d’accord avec la politique militaire!

  18. GBU12 dit :

    Une attaque au cutter, serait une attaque assez typique de la part d’une femme ^^ , c’est une arme légère et facile à dissimuler.

  19. Mathieu dit :

    Bonsoir,qui fourni des missiles a la russie, Michel goya disai a la mi-mars qu’ils leurs restaient pour 15 jours de munitions ?

  20. Mëhmët Ëgluëglu dit :

    Encore un sabotage de la CGT ?

    • Paddybus dit :

      Ce cher Mëhmët…. il y avait bien longtemps que nous n’avions eu le plaisir de vous lire…

      Merci d’aborder ce thème avec autant de sérieux (!) et d’à propos que moi…. ;0))))

      • Mëhmët Ëgluëglu dit :

        Cher Paddybus… “Rien n’est plus sot que de traiter avec sérieux de choses frivoles ; mais rien n’est plus spirituel que de faire servir les frivolités à des choses sérieuses.” Erasme, Eloge de la folie.

  21. Slava Rossiya dit :

    Toute diminution du potentiel militaire américain est une bonne chose pour la paix internationale…

  22. GBO dit :

    Le feu a pris spontanement dans les poubelles pendant les travaux, comme a notre Dame de Paris.
    Du coup le navire est indisponible et les equipages ne periront pas dans un cercueil
    Atomique rafistole apres avoir balance ses ogives nucleaires.
    Comme quoi un petit coup de peinture supplementaire va sauver beaucoup de vies..

  23. ScopeWizard dit :

    « Visiblement, le NCIS n’a aucune piste sérieuse pour le moment, sinon, il n’aurait pas doublé sa prime pour avoir des renseignements [ou alors, ceux qui pourraient en avoir jugent peut-être la récompense trop faible?]. »

    Écoutez , on va la faire honnête et franche , allez jusqu’ à 50.000 $ et je vous dis qui sait…

    ??? Qui c’ est !

    non non ; « qui sait »….

    Hé Ho , faut pas non-plus être con….on n’ est pas là pour jouer au petit délateur ; tout de même , on a sa dignité !

    Donc pour 50.000 Bucks , ce sera « qui sait »…

  24. Gégétto dit :

    Tout d abord un début de « bleuite »….pour ,ensuite, se rendre compte qu’ il s agit d un pauvre type qui a passé ses nerfs.

  25. Oliver dit :

    Quelqu’un a laissé un tag à l’intérieur ?

  26. Guillotin dit :

    Tiens ! Je vais faire un commentaire du style de ceux que l’on peut lire ici dès qu’il y a un incident concernant la Russie :

    « Voilà une série d’incidents graves dans le pays du maître de Washington, qui montrent bien le délabrement de ses forces armées, qui sont très loin d’être la puissanceque clame la propagande du Pentagone… des incidents graves se répètent, des bâtiments, même à quai, sont victimes de sabotages d’incendies, et sont parfois détruits totalement… l’équipage du porte-avions George Washington lui aussi subi les ravages de cette civilisation à bout de souffle, obèse et impuissante.. les États-Unis ne sont plus rien si ce n’est une puissance financière qui manipule ses alliés pour aller faire la guerre à sa place… on le voit actuellement avec la manipulation de toute l’Europe pour aller prendre des risques au service de l’oncle Sam exclusivement..
    les armées américaines sont un tigre en papier, chaque jour en fait une nouvelle démonstration  » -Fin du commentaire-

  27. PHILIPPE dit :

    Par le passé les USA ont perdu 2 SNA à savoir le Scorpion et le Thresher :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/USS_Scorpion_(SSN-589

  28. Un sous-marin n’est pas un navire, mais un bateau.