L’essai du nouveau missile russe RS-28 « Sarmat » surveillé par deux avions espions américains RC-135 Cobra Ball

Durant la Guerre Froide, l’Union soviétique mit au point un système de bombardement orbital fractionné [OGCh pour Orbital’noi Golovnoi Chasti] qui, basé sur un missile balistique RS-36, consistait à faire évoluer une arme nucléaire sur une orbite basse afin de déjouer la surveillance des radars du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord [NORAD], alors pointés vers le Grand Nord, en donnant la capacité de mener une attaque par le sud.

En réponse, les États-Unis développèrent un dispositif d’alerte avancé [Defense Support Program] afin d’être en mesure de détecter la mise en orbite d’une telle arme. Aussi, l’OGCh fut finalement abandonné en 1983, après la signature de l’accord de désarmement SALT 2 par Moscou et Washington.

Pour autant, ce concept de bombardement orbital franctionné semble être redevenu pertinent, étant donné que la Chine est fortement soupçonnée de mettre au point un tel système… En outre, en mars 2018, quand il présenta huit nouvelles armes « invicibles » [dont certaines ont depuis été mises en service et même utilisés, comme le missile aérobalistique hypervéloce Kinjal], le chef du Kremlin, Vladimir Poutine, laissa entendre que la Russie allait récupérer cette capacité abandonnée par l’Union soviétique avec le missile RS-28 « Sarmat » [code Otan : SS-X-30], appelé à succéder au RS-36M [SS-18 « Satan »].

Cependant, cela reste encore à démontrer… En tout cas, le développement du RS-28 « Sarmat » a pris plus de temps que prévu puisque sa mise en service avait été annoncée pour 2020… Ce qui ne s’est pas produit. Et pour cause : un essai de ce nouveau missile balistique stratégique a été réalisé le 20 avril… Et cela dans un contexte marqué par l’invasion de l’Ukraine par la Russie et des tensions avec l’Otan.

Selon le ministère russe de la Défense, le tir de ce missile puissant [sa masse est de 200 tonnes et il peut emporter 15 ogives nucléaires mirvées, ndlr] a été effectué à 15h12 depuis le cosmodrome de Plessetsk [région d’Arkhangelsk, nord-ouest de la Russie]. Puis il a atteint une cible située à environ 6000 km de là, située dans la région de Koura, située dans la péninsule du Kamtchatka [extrême-orient russe].

Étant donné que les États-Unis avaient été prévenus de cet essai, comme l’a indiqué le Pentagone, deux des trois avions RC-135S Cobra Ball de l’US Air Force, dotés de capteurs leur permettant de suivre les trajectoires des missiles balistiques, ont été mobilisés à cette occasion. Selon les données fournies par les sites de suivi du trafic aérien, ces deux appareils [n°62-4128 et 61-2663] ont décollé de la base d’Eielson [Alaska] pour voler en direction de l’extrême-orient russe.

Il est extrêmement rare de voir deux RC-135S Cobra Ball être sollicités pour une même mission. L’explication la plus plausible est que le renseignement américain a voulu collecter le maximum de données sur l’essai du RS-28 « Sarmat », appelé à constituer l’épine dorsale de la composante terrestre des forces stratégiques russes dans les années à venir.

Quoi qu’il en soit, M. Poutine n’a pas manqué de saluer le succès de ce tir d’essai. « Ce nouveau complexe a les plus hautes caractéristiques tactiques et techniques et est capable de surmonter tous les moyens modernes de défense antimissile. Il n’a pas d’équivalent dans le monde et n’en aura pas pendant un long moment », a-t-il commenté lors d’une annonce télévisée.

Soulignant que « seuls des assemblages, des composants et des pièces de fabrication nationale ont été utilisés pour la création du Sarmat », le chef du Kremlin a estimé qu’il s’agit « véritablement une arme unique qui va renforcer le potentiel militaire de nos forces armées, qui assurera la sécurité de la Russie face aux menaces extérieures et qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive ».

D’après le ministère russe de la Défense, le RS-28 Sarmat [ou Satan II] est « capable de frapper des cibles à longue distance, en utilisant différentes trajectoires de vol » et il présente des caractéristiques uniques qui lui permettent de percer de manière fiable toutes les défenses antimissiles balistiques existantes et future ». Le premier régiment à en être doté sera implanté à Uzhursky, dans la région de Krasnoïarsk en Sibérie.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

94 contributions

  1. Habitant du Léon dit :

    Par principe, tout ce que les Russes essayent de faire ou font, est sujet à réserves, à doutes, suspicions diverses, parmi lesquelles on note les retards, les dysfonctionnements, les hypothèses négatives, l’absence de pertinence, le côté dépassé, et surtout la mise en doute systématique de la communication émanant de la Russie.
    On Peut remarquer de la même façon que lorsqu’il s’agit des Américains ou des occidentaux en général, toutes ces réserves sont exclues, toujours selon le même principe.
    c’est le principe universel de plus en plus récurrent, qu’il y a d’un côté les bons et de l’autre côté les méchants, d’un côté les gens doués et de l’autre côté les sous doués, d’un côté tout est admirable, de l’autre côté tout est minable.
    ce n’est pas prêt de changer, bien au contraire: de plus en plus de gens sont enthousiasmés par un monde en noir et blanc où il y a les bons d’un côté et les méchants de l’autre, c’est le retour au concept primitif de l’homme de Neandertal.Et c’est tellement moins fatigant pour le cerveau : c’est ça qui compte en premier n’est-ce pas !

    • béber dit :

      Les « informations » provenant des Russes ont toujours été prises avec précautions, sinon plus.
      Mais ce n’est pas sans raisons.
      Vous sortez d’une retraite de 80 ans dans une caverne?

    • alors dit :

      Vous critiquez un monde en noir et blanc, mais la seule chose que vous aimeriez, c’est qu’on inversé les couleurs.
      Je suis convaincu à 100% que vous n’intervenez pas quand les gentils sont russes et les méchants sont américains…

    • farragut dit :

      C’est vrai que l’on entend rarement parler des échecs russes ou chinois, a contrario des deux lancements avortés des missiles hypersoniques américains (ou du retard français dans ce domaine), y compris sur opex360…
      Nous sommes vraiment mal informés, nous, « laquais du grand capital », sur l’utilisation de nos impôts, alors que le peuple russe ne peut que se féliciter de son investissement et des succès répétés des armes invincibles ! 😉

      Sûrement des opérations de désinformation, pour cacher les projets spatiaux secrets (SSP), qui eux, continuent à « opérer » « conformément au plan », comme on dit dans la Grande Russie… 😉
      Cependant, vu que la Russie a été exclue des accords Artémis, cela pourrait expliquer la volonté de Poutine de montrer à la Fédération Galactique (et à l’Alliance Terrienne) qu’elle maîtrise aussi les programmes spatiaux « pacifiques »…

      2012 échec : http://www.opex360.com/2012/08/16/echec-de-lessai-de-lengin-hypersonique-x-51-waverider/
      2014échec : http://www.opex360.com/2014/08/26/echec-de-lessai-dune-arme-hypersonique-americaine/
      2021/04 échec : http://www.opex360.com/2021/04/07/un-test-du-missile-hypersonique-americain-agm-183a-sest-solde-par-un-echec/
      2021/07 échec : http://www.opex360.com/2021/07/30/un-second-essai-du-missile-hypersonique-americain-agm-183a-a-echoue/
      2021/04 « essai imminent »: http://www.opex360.com/2021/04/27/vers-un-essai-imminent-de-larme-hypersonique-francaise-v-max-ou-du-missile-balistique-m51-3/

      2021: https://exopolitics.org/ssp-alliance-updates-resume/
      2021: https://exopolitics.org/did-us-space-command-leader-just-confirm-jupiter-agreements/
      2022: https://exopolitics.org/tag/french-ssp/

    • Moogli dit :

      Ce matin, le Politburo de Kashitsky a déclaré ce matin à un kamarad journaliste légal assermenté de La Pravda ce matin, que l’invincible Lance-Missiles Moskva, de première classe supérieure Slava en aluminium, vient de battre le record du monde de tir en profondeur de vecteurs nucléaires hyper-veloces hyper-chargés hyper-précis à changement de milieu par l’arrière.

      A la suite des millions de couronnes de fleurs qui s’envolaient sur les avenues de grandes mégapoles en liesse, de Leningrad à Vladivostok, par de magnifiques étudiantes en uniforme qui ont joui à 92,8 décibels pendant quatre heures trente, le Kremlin a officialisé la fonte de la calotte polaire pour quarante mille ans, sous les hourras frénétiques des guerriers tchétchènes.

      L’occident appeuré vient donc de décider officiellement la fin des haricots et tout le monde en Lada. L’ONU va aussi donner le prix Nobel de la paix à Kadirov le suceur d’ours.

      • Goulag dit :

        Excellent !
        Et tellement vrai en plus…

      • clopinette dit :

        Mes cinq minutes de bonheur, tellement vraies des années communiste, le politburo du parti des bras cassé a décidé que rien de négatif ne serait publiable.
        Cela me rappelle la peur des dirigeants à aider Staline qui se mourrait de peur de sanction.

    • vachefolle dit :

      Réponse a Leon =>
      23 Février 2022 a 23h59 Poutine la main sur le coeur « Jamais nous n’envahirons l’Ukraine, les troupes au Bélarus en exercice vont rentrer en Russie »
      24 Février 2022 a 4h30 : Poutine « L’ukraine n’existe pas et nous allons faire disparaitre son gouvernement de nazis »

      Vous voulez plus d’explications, sur le pourquoi, de la « prise de recul » de tout ce qui vient de Russie ????

      • Stephan dit :

        Poutine n’a pas besoin de dire qu’il va envahir l’Ukraine. À partir du moment où un pays masse des troupes autour d’un autre, et qu’il dit qu’il faut négocier, n’importe qui comprend qu’en l’absence de négociations, ce sera la guerre… Je pense que l’Ukraine a perdu une excellente occasion d’éviter ce conflit…

    • ScopeWizard dit :

      « On Peut remarquer de la même façon que lorsqu’il s’agit des Américains ou des occidentaux en général, toutes ces réserves sont exclues, toujours selon le même principe.
      c’est le principe universel de plus en plus récurrent, qu’il y a d’un côté les bons et de l’autre côté les méchants, d’un côté les gens doués et de l’autre côté les sous doués, d’un côté tout est admirable, de l’autre côté tout est minable. »

      Et je rajoute , dans ce noir&blanc où semble t-il la nuance doit être proscrite ( enfin surtout pas pour tout le monde ; eh non , il y a des exceptions ) , d’ un côté les « utiles » de l’ autre les « inutiles » .

      Oui , c’ est bien de se gausser , c’ est bien de s’ exercer au procès d’ intention , c’ est mieux de comprendre .

      Ce qu’ il vous dit et sur lequel @Habitant du Léon met l’ accent auquel seul parmi ces premières réactions générées @farragut répond avec force argumentation , c’ est cette façon de simplifier à l’ excès les choses à laquelle nous sommes en train de nous habituer , ce qui le consterne et que personnellement je partage d’ autant que ça fait longtemps qu’ un tel constat s’ impose à moi .

      C’ est tout , @Habitant du Léon ne dit pas plus que ça .

      Maintenant , évidemment , en une autre grille de lecture , on peut y voir sous-texte et sous-entendus ; perso , je préfère me contenter de ce que je lis .

  2. Pour Info dit :

    A noter que le RS36M/SS18 Satan était fabriqué et entretenu par l’Ukraine.
    Pas certain du caractère pleinement opérationnel de ces engins.
    D’où l’urgence d’en sortir un nouveau.

  3. Félix GARCIA dit :

    Bon, très bien …
    Mais au cas où : « qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive » … pensez-y pour vous-même … vous savez … « La Paille et la Poutre » … toussa toussa …

    Même en pleine guerre, les ukrainiens font en sorte d’épargner le territoire russe, en faisant en sorte de n’attaquer QUE des sites militaires … on pourrait dire que c’est pour « la guerre des coeurs », ou parce-qu’ils n’en ont pas les moyens … ou simplement qu’ils se défendent et n’avaient aucune velléité de conquête et de destruction de la Russie (pas celle de l’imaginaire Poutine, « la normale ») …
    Et donc que les chefs russes sont simplement des brutes dans cette affaire …

    Je crois que même après près de deux mois d’invasion, personne ne veut envahir la Russie en retour … tout au plus souhaiterait-on un changement de politique, notamment au travers d’un changement du chef de l’état … mais chuis pas sûr que qui que ce soit pense à autre chose …

    • joe dit :

      Personne n’a jamais envisagé d’envahir la russie, tout simplement parce que l’utilisation pour se défendre de têtes nucléaires seraient quasi certaine après un temps plus ou long. Toutes ces gesticulations sur le nucléaire sont destinées à la propagande interne et aux rares pays à l’extérieur qui sont encore enclin à penser que la russie les utiliserait dans un autre contexte. C’est toute l’ambiguïté de leur propos qui il y a un mois concernant l’adhésion de la Finlande à l’Otan, consistait à dire qu’il y aurait des répercussions économiques et militaires… Comprendre nous allons vous attaquez !!! Maintenant que la Finlande s’oriente à grande vitesse vers une adhésion, ils ne peuvent plus prétendre les attaquer mais simplement: « approcher des armes nucléaires de la frontière »… Ce qui est déjà le cas depuis des années à Kaliningrad…. menaces, agitation du pire… mais toujours une puissance pauvre qui ne cherche qu’une chose: préservez la dictature entre les mains d’une très petite minorité à moindre coût… ce que ne permettrais plus un conflit généralisé.

    • reality dit :

      @ mister Félix Garcia ok il edt bon et très bon de se tenir derrière son clavier pour taper et hop, mais sur le terrain c’est autre chose. La russie c’est la premiere puissance nucléaire et celui qui doit attaquer son territoire doit mesurer toute les conséquences pour son propre territoire.

      • Félix GARCIA dit :

        Nan mais à part péter la gueule des russes qui sont en territoire ukrainien, ou qui contribuent à l’invasion (la marine par exemple) de celui-ci, on a pas d’autres ambitions que de les empêcher d’atteindre leurs buts de guerre sans qu’ils douillent.
        Personne parle d’aller en Russie …

      • Eric dit :

        C’est également et surtout vrai dans l’autre sens. La Russie peut être transformée en cratères lunaires si les occidentaux le décident donc ces déclarations ne font peur à personne si ce n’est aux vassaux de la Russie (Biélo-Russie, Caucase…).

        • Tulio dit :

          La Russie peut utiliser l’arme atomique tactique sur le territoire ukrainien, l’Occident ne bougera pas pour l’Ukraine qui ne fait partie ni de l’OTAN, ni de la CEE.

  4. Eric dit :

    On peut lui retourner le commentaire au va-t-en guerre Poutine, il n’a aucun moyen d’intercepter les ICBM occidentaux.
    Balle au centre.

  5. Zigomar dit :

    Selon la propagande occidentale : « L’Ours russe piétine, recule et subit revers sur revers face à une puissante, résistante et déterminée armée ukrainienne… » ( sic). Oui mais cependant…Marioupol vient, pratiquement, de tomber – les derniers défenseurs, dont le si terrible bataillon Azov, vont devoir se rendre ou périr affamés sous un déluge de feu; les métropoles ukrainiennes, dont Kiev, sont continuellement bombardées et en partie rasées par l’artillerie et l’aviation de l’Ours dévastateur…
    Enfin…malgré les sanctions qui doivent mettre la Russie à genoux, celle-ci vient d’effectuer une démonstration de puissance avec ce missile balistique Sarmat d’apocalypse sans équivalent en Occident…
    Comme le dit le tsar Vladimir : les ennemis de la Russie vont réfléchir à deux fois avant de poursuivre leurs suicidaires provocations…à moins de prendre le risque de finir vitrifié en chaleur et en lumière…

    • L'Alacrite dit :

      Merci pour ce trait d’humour, ça fait plaisir de lire du second degré de qualité en ces temps difficiles !

    • vno dit :

      J’imagine le trou à la place du silo quand cela pétera …

    • joe dit :

      Tout les états-majors s’avaient (inclus les Ukrainiens) que Mariopol tomberait… un jour. LA ténacité des combattants démontre que la suite va êter encore plus difficile pour les agresseurs. La suite est simplement inévitable car les russes ont encerclé la ville depuis 6 semaines et utilisent toutes leurs armes (y compris bombardiers stratégique qui balancent des bombes de plusieurs tonnes) avec une disponibilité de logistique très courte vu la distance avec la Russie, Crimée, Donbass… La perte de Mariopol sera plus symbolique qu’autre chose et de toute façon sur la durée, la Russie ne pourra rien tenir de ce qu’ils ont « pris »… C’est juste un emprunt temporaire. Détruire ce n’est pas conquérir__________ Envoyer un missile balistique dans le ciel cela ce fait depuis… 1957. Cela démontre simplement la faiblesse de la Russie. Tout comme Kim, connu sous le nom de RocketMan, l’envoi de missiles ne prouve que la faiblesse de celui qui le fait, car l’échec en Ukraine est réel et il faut rassurer les trolls Russes :)____ Il faut vraiment être bas de plafond pour penser qu’un ou même cent missiles pourrait empêcher l’Otan de faire de même. Pas besoin de démonstration. D’ailleurs Vlad le Boucher a pris bien soin de suivre la procédure: prévenir les US avant… Allez Vlad encore un effort et tu auras envoyé plus de missile que Kim cette année. Pendant ce temps la, toujours plus d’armes arrivent entre les mains des Ukrainiens 🙂

    • Prolegomen dit :

      J’avais commencé à taper une réponse argumentée sur les revers militaires (avancées ridicules de la deuxième armée du monde, retrait du nord la queue entre les pâtes, pertes monstrueuses, sièges qui n’en finissent pas…), sur le fiasco économique (pénuries, perte de confiance, fuite des cerveaux, déclin démographique…), sur les démonstrations de puissance (les T14 et SU57 inondant le champ de bataille, un flagship transformé en sous marin…) puis finalement… A quoi bon.
      Ce serait comme jouer aux échecs avec un pigeon. Au final, il grimpera sur le plateau, renversera les pièces, chiera dessus et se pavanera comme si il était le maitre du monde.

      • Goulag dit :

        J’aime beaucoup votre dernière phrase qui illustre parfaitement le comportement de Poutine et ses zélés laquais (Lavrov, Choigou et GuerreAssimov sans compter le boucher de boucha et le boucher syrien, des sommités).

      • Chris dit :

        Excellent ! à replacer pour chaque commentaire de Palpoutinien …

    • Pravda dit :

      On sait, la puissante Russie (qui va mettre deux mois à éliminer UN bataillon de fantassins, avec l’usage de toutes ses armes classiques aériennes et terrestres…), la puissante Russie avec ses terribles croiseurs lance-missiles, ses armes guidées de haute précision (mais perdant des chasseurs modernes en utilisant des bombes lisses de 1960…), …, en fait, elle ressemble plus à un vieux chien édenté, aboyant beaucoup pour faire peur. Poutine voulait l’Ukraine, il récupère un port et une ville à 90% en ruines sans avoir les moyens de reconstruire (il pourra piocher dans les 100Mds qu’il a volé aux russes).

    • Moogli dit :

      OooooouuuuuuaaaaaaAAAAHHHhhhhh ! bbbbbbbrrrrrrhhhhhhhhhhhHHHH !

      Vladimiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir le TTSSSSAAAAAAR \o/ !

      Sinon… Autre chose ? Je demande ça parce qu’entre la capacité de vitrifier trois fois une planète, ou la capacité de vitrifier six fois une planète, en trente minutes ou en cent vingt secondes, la taille de la b…— la taille du missile est subtile.

      Vladimir à repeindre les HLM de Mourmansk, plutôt. Les capitaines de vaisseau s’occupent déjà de réchauffer les salons avec les cages d’escaliers.

      Armée de Tocards assassins et violeurs !

    • béber dit :

      Ben oui l’Ours Russe a bien piétiné et si Mariopol est tombée ils on mis du temps pour une armée forte et combien de « forces » mises pour arriver à vaincre un bataillon?. et L’ours a reculé devant Kiev. Ce n’est pas glorieux
      Et écraser sous les bombes des civils pas glorieux non plus. Détruire des villes entières c’est simplement monstrueux.
      Quant à la déclaration du « Tsar » elle n’est destinée qu »a sa propagande interne et à quelques Poutinophiles occidentaux car si ce type d’arme entre en jeu ben c’est la guerre nucléaire et tout le monde est éliminé. Poutine suicidaire?

    • Thaurac dit :

      2 mois pour prendre une ville avec seulement quelques centaines de soldats bien localisés avec des civils , des enfants, des blessés, c’est tout à l’honneur d’azov surtout pas des russes qui y ont laissé des plumes, et on immobilisé plusieurs bataillons et ..c’est pas fini..
      Ha au fait, le ministre ukrainien de la guerre ( si nous avons la possibilité de taper le pont de crimée, on le fera)…

    • Le sicaire dit :

      @Zigomar

      Mes zygomatiques sont en pleine activité ! 😉

    • Pascal (l'autre) dit :

      « à moins de prendre le risque de finir vitrifié en chaleur et en lumière… » Comme lui et son peuple! En cas de guerre nucléaire PERONNE NE GAGNE! Etes vous suffisamment « subtil’ pour comprendre cela plutôt que de nous la jouer à celui qui a la plus grosse!

    • RotundWiss dit :

      Merci monsieur Zigomar pour votre proposition qui néanmoins me parait confuse voire absconse.
      Finir vitrifié oui. En chaleur et lumière oui. Mais les deux me parait difficile.
      Porriez vous demander a tonton Vlad de préciser sa pensée.
      Ah oui, personnellement, je prendrais plutot la chaleur et lumière. En vieillissant on devient frileux.
      Bien cordialement.

    • Charcot84 dit :

      Cette rhétorique guerrière de poutine ne peut cacher des lacunes dans son armée….ok, il lance un gros missile et alors ? On est censé avoir peur ? peur de quoi, poutine lui-même sait que nombre de pays dont la France ont les capacités de raser la russie si celle-ci s’aventure sur le terrain de l’emploi du nucléaire. poutine a balancé (selon ses dires) deux missiles hypersoniques, il y a quelques semaines sur deux objectifs en ukraine….c’était censé, là aussi impressionner mais qui? La situation militaire n’a pas évolué suite à ces tirs de missiles dits hypersoniques….les morts s’accumulent des deux côtés, les russes n’impressionnent que par leurs capacités à tuer des civils, violer et exécuter les soldats adverses lorsqu’ils se sont rendus. Zigomar, vous êtes plutôt un zigoto au service d’une propagande russe qui n’arrive même plus à convaincre tellement on frise le ridicule ! Aujourd’hui, nous ne souhaitons qu’une chose, la fin de ce conflit avec à la clé une juste défaite de cette pseudo deuxième armée du monde qui ne fait plus peur désormais, le vrai visage de l’ours dévastateur apparaît comme une bête vieillissante dont l’état de santé l’a rend vulnérable…..vous avez beau ressortir les drapeaux rouges avec la faucille et le marteau , on n’est plus en 1945, on a changé de siècle et même de millénaire.

    • Pierrot dit :

      Bon, donc maintenant que le nazissime bataillon Azov est éradiqué, vous êtes d’accord que la Russie peut arrêter son « opération spéciale militaire » aux « objectifs précis et clairs » et va retourner dans ses frontières d’avant-opération-spéciale-militaire, et que toute minute supplémentaire passée sur le sol ukrainien ne serait qu’une perte de temps et une « prolongation inutile des souffrances et des pertes de vies humaines » poir reprendre la rhétorique poutinienne…
      Par ailleurs, il n’y a pas d’ennemis de la Russie puisqu’elle n’est pas en guerre.

    • Oliv 73 dit :

      Quand les « Wunderwaffen » sont de sortie …… c’est nécessairement que tout va pour le mieux.

    • clopinette dit :

      Sérieusement, vous croyez à votre propre prose, je vous conseille de contacter l’ambassade russe de Paris, ils recrutent des trou du cul pour mourir a la place de bon russe.
      Tous les prisonniers Russes provenaient de coin perdu ou seul la vie militaire te permet d’avoir une vie meilleure, c’est aussi pourquoi les jeunes miliciens ont fait défection chez leurs parents ukrainiens, mais de cela jamais la grande Russie ne parlera, comme elle minimise le nombre de marins mort dans cet acte de défense magistralement exécuté.

  6. Jre91 dit :

    Bof, pour le moment ils en sont aux tests, donc si mise en service il y a, cela prendra encore un peu de temps.
    La Russie est toujours dans la démonstration de force stratégique, malgré ses faibles compétences tactiques comme c’est le cas en Ukraine.

  7. Félix GARCIA dit :

    #Ukraine intends to launch a strike on the #Crimean bridge which #Russia uses as the main logistical route for military deliveries.
    « If there is an opportunity to do so, we will definitely do it, » said secretary of the National Security and Defense Council, Oleksiy Danilov.
    https://twitter.com/nexta_tv/status/1517071407422877696?cxt=HHwWgMC9pYia3I0qAAAA

    Bon … ça, ça risque de les fâcher très fort …

    • joe dit :

      Je ne vois pas ce qui pourrait les en empêcher. La Russie de toute façon bombarde jour et nuit l’Ukraine. Cela fera plus de bâtiments à reconstruire. L’Allemagne nazie, détruite à 80%… est le pays le plus fort économiquement en EU… Et l’Ukraine à beaucoup d’atouts en terme de ressources naturelles et de savoir faire industriel.

      • Félix GARCIA dit :

        Je ne dis pas que ce n’est pas justifié, mais que ça ferait perdre la face aux russes, peut-être plus encore que le Moskva … quoique … ils diront probablement que c’est une preuve supplémentaire que l’Ukraine est un état terroriste et ukronazi …

      • francis dace dit :

        ben oui , le général Rhamke , c’étais lancé dans ce genre de profession ; vendeur de béton , après la destruction de Brest ; c’étais sa sa reconversion , comme quoi c’est possible .

    • vachefolle dit :

      Non, Poutine trouvera bien une explication « naturelle » au phenomene.
      Un cable electrique qui brule (cf https://www.washingtonpost.com/world/fire-at-russian-defence-research-facility-kills-6-people/2022/04/21/253b0280-c1b3-11ec-b5df-1fba61a66c75_story.html )
      Un soldat russe qui a bu trop de vodka… un seisme localisé dans la zone….

      • Félix GARCIA dit :

        « un seisme localisé dans la zone…. »
        Voilà, c’est sûr ! C’était ça !
        ^^

    • Mesa dit :

      je me demande pourquoi ils ont attendu aussi longtemps…..

  8. Pravda dit :

    Comme toujours dans l’apparence, des missiles hyperveloces et une armée hyperstatique, faute de pièces, de carburant (un comble!), de simples pneus …
    https://www.histo-auto.com/fr/actualite/1399/poutine-va-t-il-perdre-la-guerre-en-ukraine-a-cause-de-ses-pneus-chinois
    Khroutchtev le disait déjà; l’important n’est pas ce que nous possédons réellement en armement, mais c’est ce que l’ennemi pense que nous possédons.

  9. Raymond75 dit :

    L’humanité a atteint un très haut niveau de développement technologique, mais est restée à un niveau très bas de conscience !!!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « L’humanité a atteint un très haut niveau de développement technologique, mais est restée à un niveau très bas de conscience !!! » Amen!

    • tschok dit :

      Vous êtes bien gentil, Raymond, de coller sur le dos de l’humanité la fureur obsessionnelle des Russes pour les armes apocalyptiques…

      Perso, je ne leur ai rien demandé. Déjà que je trouvais le SS18 terrifiant. Cette nouvelle version l’est encore plus. Je ne vois pas ce qui la justifie d’un point de vue stratégique, à moins de faire de l’over kill un but stratégique en soi.

      Je viens de discuter avec une personne portée sur l’histoire russe qui m’a expliqué que la première humiliation subi par les Russes à cause de l’Occident remonte à Pierre Premier de Russie qui, après un voyage initiatique en Occident, est revenu en Russie pour y fonder un Etat moderne, inspiré des réflexions nées de ce voyage.

      Notamment, il a obligé les Russes à… se couper la barbe. Si. Il a osé.

      Depuis cette époque, parait que les Russes nous en veulent à mort. Et ce n’est que la première humiliation d’une très longue liste, parce que les mecs sont quand même super susceptibles et un rien les offense.

      Donc, si un jour on se prend un Satan II sur le coin de la gueule, ce sera à cause de cette histoire de barbe. Alors qu’on n’y est pour rien du tout.

      Tout est expliqué là:https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Ier_le_Grand#R%C3%A9formes_sp%C3%A9cifiques

      Au passage, c’est pour ça que les nationalistes russes portent la barbe. C’est pour réaffirmer leur russitude.

      Cette histoire m’a donné une idée: nous aussi on devrait se faire une liste d’humiliations, fabriquer des missiles nucléaires terrifiants pour faire chier le monde et trouver des gens, au sein même des pays qu’on menace, pour affirmer que c’est la faute de l’humanité.

      Imaginons par exemple que Marine Le Pen revienne d’un voyage à Moscou, soit élue présidente et décide qu’on doit tous se raser le cul. Et on en concevrait une très sérieuse rancoeur à l’égard des Russes. Ca nous ferait une première humiliation, matrice de notre future stratégie pour faire chier le monde.

      Oui, je sais, en première analyse ça semble un peu tiré par les cheveux. M’enfin c’est quand même la base de stratégie russe. Si ça marche avec eux, pourquoi pas avec nous?

      Pour Clausewitz, la guerre est la poursuite de la politique par d’autres moyens, pour les Russes, la guerre c’est continuer à faire chier le monde, mais autrement.

      • ixel dit :

        Contentez-vous de vos dirigeants de merde et de vos grandes gueules, sans les russes, vous seriez encore sous la botte des fritz. Vous êtes finis, grandes gueules sans couilles qui pleurnichent, qui critiquent les pays du monde. Pour la Russie, essayez et vous verrez, bande de minables, La Russie, ce n’est pas les pauvres africains que vous maltraitez ou les Kadhafi et Saddam que vous avez trahis. Il vous reste encore une décennie, après finish, et nous vous regarderons vivre comme des merdes avec votre glorieuse histoire de criminels.

  10. 1CCH dit :

    Avec 15 ogives nucléaires ca va faire mal a celui qui va recevoir le missile.Continuons a énerver Poutine et on verra la suite.

    • béber dit :

      Que les uns ou les autres possèdent des armes de plus en plus destructrices ne change rien. A ce niveau l’emploi d’armes de ce type c’est le feu nucléaire général donc tout le monde est perdant et éliminé.

    • joe dit :

      Pour information, le missile M51 Français est un missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) dont l’ogive peut contenir jusqu’à 10 têtes nucléaires ayant chacune une trajectoire indépendante… les US ont mieux et en quantité suffisante pour vitrifier plusieurs la planète, avec le Trident II qui peut avoir jusqu’à 14 têtes nucléaires__________ Arrêtez donc de vous exciter sur l’invincible armée rouge. Ils nous ont déjà montré ce qu’ils valaient sur terre, air et mer en l’espace de 6 semaines contre un pays qui est une fraction de leur puissance de feu….

    • Pravda dit :

      L’habituelle propagande russe, parce qu’en face nous sommes désarmés ?

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Donc il faut laisser faire Vladimirovitch réaliser tout ce qu’il veut : actions meurtrières & chantage …c’est ça ?????????

    • Thaurac dit :

      Et que fera poutine avc les celtaines (milliers) qu’il recevra sur la gueule?

    • le sicaire dit :

      @1CCH
      Je suis d’accord avec vous, il faut continuer à énerver Poutine ! 😉

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Avec 15 ogives nucléaires ca va faire mal  » Dans le lot il y a des leurres.
      « Continuons a énerver Poutine et on verra la suite. » De plus en plus li me fait penser que hors le nucléaire son armé ne vaut pas tripette et aurit de sérieux problème face à l’O.T.A.N.

      • Zigomar dit :

        Tant il est vrai que l’OTAN avec les amerloques en tête – une trentaine de pays occidentaux se sont relayés sur le théâtre afghan – nous ont montré, encore dernièrement, leurs réelles capacités militaires avec un départ précipité d’Afghanistan toute honte bue…face à des Talibans dépenaillés sans armée de l’air, sans missiles hyper-sophistiqués, sans blindés ni artillerie lourde…
        Dans le genre revers militaire achevé…on fait difficilement mieux en la matière…

        • Eric dit :

          Les soviétiques avaient pas fait mieux et comparer l’Afghanistan avec l’Ukraine faut le faire quand même.
          Vous en avez vu beaucoup vous des chars de combat et des obusiers à Kandahar ?
          Allez retournez sur RT et Sputnik, ça vous apportera beaucoup plus de satisfaction.

        • joe dit :

          Merci d’apporter l’Afghanistan sur le fil des commentaires. Les Afghans, avec une fraction des capacités militaires de la Russie puis des USA, ont réussi à bouter hors de leur pays tout ce petit monde, chars, missiles et avions compris…
          L’Ukraine a déjà fait échouer les plan d’invasion initiaux. Tout le nord est libéré et Vlad 1er tente de sauver la face en faisant part de nouveau plan « libérant le Donbass »… Qu’il avait déjà depuis 2014… Bien sur tout ce déroule suivant le plan face à un adversaire qui est très largement mieux équipés en terme à la fois quantitatif et qualitatif (minus pour l’instant l’aviation) et qui défend sa terre et ces valeurs… Oh surprise, comme les Afghans____________ Maintenant essayé de faire la connexion avec l’un de vos lobes cérébraux en état de semi-inconscience plutôt qu’avec votre cerveau reptilien et vous comprendrez que la suite des opérations en Ukraine n’est pas à l’avantage de Vlad le Sanglant, avec ou sans nucléaire…. Les avions commencent même à arriver et les industriels de l’armement vont pendant les prochaines semaines, commencer à livrer encore plus de munitions et de vecteurs modernes (ont commence même à parler de Reaper MQ-9… ce qui est la façon polie des US de dire à Vlad qu’elle est la suite du soutien si le conflit s’éternise) tout frais sortis des chaînes de production.

        • Dolgan dit :

          Quand les russes auront pris l ukraine, on pourra comparer avec l Afghanistan.

        • L'Alacrite dit :

          Il y en a d’autres qui sont partis d’Afghanistan la queue (socialiste) entre les jambes en 1989. Sauriez-vous deviner qui ?

        • Bomber X dit :

          Euuuuh, Zigomar, la Russie, puissance nucléaire, est voisine de l’Ukraine et dispose de la participation de la Biélorussie. Elle a toute sa profondeur stratégique, ses industries à proximité, et toute son intendance. Elle aligne des milliers de véhicules blindés, des centaines d’avions et d’hélicoptères, des navires de combat et plus de 190 000 hommes pour son « opération spéciale » ! Et elle va de déconvenues en déconvenues.
          Au contraire, l’Afghanistan était à des milliers de kilomètres des pays occidentaux, qui n’ont aligné au plus fort que 150 000 soldats de toutes nationalités, dont beaucoup destinés à former les locaux et à reconstruire le pays, sans moyens lourds hormis l’aviation, et que les Talibans pouvaient se réfugier au Pakistan voisin après chaque coup de main !
          Non Zigomar, comparaison n’est pas raison.
          De plus, vous semblez ignorer que depuis 2014 c’est l’armée afghane qui avait pris le relais de la force internationale, et c’est elle qui combattait les Talibans, avec certes un encadrement occidental, mais c’est elle avec ses moyens qui faisait le gros du travail.
          Alors prenez au moins de bons exemples si vous voulez défendre l’incompétence criante des militaires russes. Ça serait leur rendre service.
          (PS : j’oublie volontairement et par sympathie de vous parler de la déroute Soviétique en Afghanistan, où l’URSS de l’époque avait pourtant les mêmes facilités qu’actuellement en Ukraine).

        • Pascal (l'autre) dit :

          « leurs réelles capacités militaires avec un départ précipité d’Afghanistan toute honte bue…face à des Talibans dépenaillés sans armée de l’air, sans missiles hyper-sophistiqués, sans blindés ni artillerie lourde… » Dans le cas de conflits dit « asymétrique » l’ennemi est « diffus » souvent « noyé » dans la population civile d’une part et d’autre part l’utilisation de la pleine puissance de feu provoquerait une quantité de bavures appelées plus « poétiquement » dégâts collatéraux. dégâts dont nos sociétés occidentales sont très « sensibles »! Sion rappelez moi, il semble que les Russes n’ont pas fait spécialement mieux en Afghanistan! Non?
          « on fait difficilement mieux en la matière… » Vos capacités d’analyse et de réflexion, tout à fait!

    • farragut dit :

      @ICCH
      « la suite », comme vous dites, ce sont les armes dites « à plasma » (pas celles des jeux vidéo, celles décrites par JPP), en fait de petites canettes avec quelques microgrammes d’antimatière… C’est largement suffisant (E=mc²) !
      https://jp-petit.org/Presse/ARMES/antimatiere_dans_cristaux.htm
      Sinon, on peut aussi envisager un « palier » intermédiaire, avec les E-bombs:
      https://jp-petit.org/nouv_f/EMP_bombs/EMP_bombs.htm
      Bref, il y a encore des étapes dans « la suite »… 😉

  11. Matou dit :

    En l’état, Russie = Corée du Nord

    • Thaurac dit :

      Fallait pas en douter et tu peux rajouter chine car sous des « raffinements » extrême orientaux, c’est la même chose, hégémonie et vie des gens pas importante

  12. Bomber X dit :

    « véritablement une arme unique qui va renforcer le potentiel militaire de nos forces armées, (…) et qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive ».
    Sérieusement, on a envie de rire en lisant çà !!!
    Car plus que d’inquiéter les Occidentaux, cet essai est surtout destiné à rassurer les Russes eux même !!!
    Surtout depuis les sérieuses déconvenues qu’ont connues leurs matériels en Ukraine, révélant au monde entier leurs limites, voire leur obsolescence.
    La Russie d’aujourd’hui n’est vraiment plus l’URSS d’hier, même si Poutine l’a fait croire jusqu’au 24 février dernier.

  13. FurBall dit :

    D’après warzone il est plus que probable qu’ils soient arrivés en retard au feu d’artifice…

    « L’explication la plus plausible est que le renseignement américain a voulu collecter le maximum de données sur l’essai du RS-28 « Sarmat » »

    Plus précisément ils disent qu’en volant a des altitudes différentes ils obtiennent des données sur différentes phases de vol.

  14. Lotharingie dit :

    « …………« Sur les dernières heures et les déclarations et les tests russes, j’appelle la Russie et le président Poutine en tant que puissance dotée [de l’arme nucléaire] et membre permanent du Conseil de sécurité à rester une puissance responsable et à ne céder à aucune forme de provocation, parce que ce serait un changement profond de la grammaire internationale »,
    a déclaré jeudi le chef d’Etat français, à l’occasion d’un déplacement de campagne près de Paris……………… »
    .
    https://www.lemonde.fr/international/live/2022/04/21/guerre-en-ukraine-en-direct-vladimir-poutine-revendique-la-liberation-de-marioupol-kiev-reclame-d-urgence-un-couloir-d-evacuation-pour-l-acierie-d-azovstal_6123049_3210.html

  15. jerome dit :

    Achtung , ya , is das wonderwaffen, gross destruktion ! ^^
    décidément, les éructations de ce dictateur en perdition me rappelle la fin de carrière d’un autre….^^

  16. Arioch dit :

    Jusqu’à présent les russes disposaient de missiles balistiques capables n’anéantir les grandes villes, lorsque ce nouveau « joujou » entrera en service ils disposeront d’un autre missile balistique capable d’anéantir les grandes villes.

    Donc en fait on s’en fout, question géostratégie ça ne change rien c’est juste un gaspillage supplémentaire de ressources.

    Voilà donc tout ce que la Russie est capable de proposer au développement humain : envahir un pays voisin, raser des villes, assassiner les populations, renforcer des moyens d’anéantissement pourtant déjà disproportionnés. Bravo.

    • Too dit :

      Exactement.
      Potentiellement moins facile a intercepter toussa toussa, mais au final le résultat sera le même.

  17. HBOB dit :

    Assange/Navalny, (Irak, Syrie, Libye)/Ukraine. Un 2 poids 2 mesures qui me fait vomir. Raqqa a été « libérée «  après 2 mois de bombardement intense. Un tas de ruine laissé en l’etat avec les cadavres coincés dessous. C’est facile et à la mode de critiquer les russes qui ne font qu’éliminer une vipère à LEUR PORTE. Les occidentaux ont semé la mort et la destruction au moyen et proche orient sans avoir une seule frontière la bas. Je ne parlerai même pas du Kosovo, état mafieux créé par l’alliance DEFENSIVE…. Je me marre.
    Bon courage à Assange qui a eu le malheur de divulguer les crimes US.

    • Goulag dit :

      HBOB, vous aussi vous êtes une vipère mais dans nos murs.
      Raqqa pour rappel c’était contre vos potes du Bataclan et de l’Hyper Cacher notamment.
      Kosovo (Serbie) c’était contre amis bouchers des balcans.
      Ukraine ? Ben c’est contre un peuple qui n’a rien demandé, qui veut vivre libre comme nous et que ne fait de mal à personne.
      Donbass, Crimée, Ossétie, Abkhazie, Tchétchénie, Géorgie, Biélorussie c’est du sang et des larmes et devinez à cause de qui ?

    • Goulag dit :

      Et au passage citer la Syrie et Libye c’est assez cynique au regards des faits d’armes russes dans ces pays. Entre le boucher de Syrie qui est maintenant le boucher en chef d’Ukraine et les nazillons de Wagner façon AfrikaKorp en Libye…

    • Goulag dit :

      Alep et Grozny rasés comme Marioupol. Tant que ça bouge encore on envoie la ferraille.

    • tschok dit :

      @HBOB,

      Plutôt que de faire un gros paquet, comme ça, pour tout mettre au même niveau, il vaudrait peut-être mieux discuter point par point et remettre les choses dans leur contexte, parce que là, vous mettez l’affaire Assange au même niveau que les massacres de Boutcha, ou la guerre contre Daesh ou l’emprisonnement de Navalny.

      La pensée gloubi-boulga, c’est marrant 5 minutes, mais au bout du compte on arrive à rien.

    • joe dit :

      Avec une légère différence. Raqqa n’a pas été écrasé indistinctement sous un tapis de bombe. Pas plus qu’elle n’a été détruite à 90%.
      Le nombre de civils tués lors de cette opération s’élève à 159… bien sur les amoureux de Daech, encore une autre organisation humaniste comme celle dirigée par le Kremlin en Ukraine, prétend que les milliers de civils tués pendant leur 4 années de terreur sont de la faute des autres… Comme Vlad prétendant que les Ukrainiens ont eux-mêmes tués les civils de Butcha. L’abject s’ajoute à la brutalité tout à fait assumée par les armées russes dans tous leurs conflits.

      • OURGOUT51 dit :

        « Avec une légère différence. Raqqa n’a pas été écrasé indistinctement sous un tapis de bombe. Pas plus qu’elle n’a été détruite à 90%. Le nombre de civils tués lors de cette opération s’élève à 159. » Ben voyons! Lisez le rapport d’Amnesty dont les enquêteurs ont passé plusieurs semaines dans cette ville! Voici deux extraits.

        « Les affirmations de la coalition selon lesquelles sa campagne de bombardements aériens de précision lui a permis de chasser l’EI de Raqqa en faisant très peu de victimes civiles ne résistent pas à un examen approfondi. Sur le terrain, nous avons vu à Raqqa un niveau de destruction comparable à celui que nous avons pu constater dans toutes les zones de guerre où nous nous sommes rendus depuis des décennies. »
        Donatella Rovera, principale conseillère d’Amnesty International pour les situations de crise. Source: Amnesty international 5 juin 2018.

        Le nombre de victimes est évalué à 1600. « Les civils de Raqqa qui rentrent chez eux ne retrouvent que des ruines, desquelles ils sortent les cadavres de leurs proches, et risquent la mort ou de graves blessures à cause des mines, des engins explosifs improvisés et des pièces d’artillerie qui n’ont pas explosé. Le refus de la coalition de reconnaître sa responsabilité dans cette situation catastrophique est une insulte faite aux victimes, qui vient s’ajouter aux préjudices déjà subis. »

        Les enquêteurs d’Amnesty ont investigué 42 sites et interviewé 112 familles. Quant aux photos, elles parlent d’elles mêmes!

  18. Lolo dit :

    Il a envoyé son machin dans le ciel, il est content, ça fait plaisir à ses fans et apparemment il en a…Mais c’est dommage, il aurait du consacrer plutôt l’argent à faire l’entretien du bâtiment de l’institut central de recherche des forces aérospatiale de son pays situé à Tver qui vient d’etre ravagé par les flammes causé par la vétusté du câblâge électrique du bâtiment…ça me laisse rêveur de l’état de déliquescence de ce pays.

  19. Marc dit :

    Pour Marioupol on a presque senti comme une once d’humanité de Poutine quand il a dit vouloir épargner la vie de ses soldats et officiers. Assez touchant après tant de massacres. Peut-être commence-t-il à faire les comptes ?

    Bon après il sait aussi faire de l’amnésie de temps à autre comme déclarer il y a quelques années qu’ils ne reconnaissait pas ses deux filles. Un peu comme Loukachenko qui criait au coup d’état de FS russes puis finalement les invitait à mater la gronde populaire dans son pays. Ils doivent avoir le même docteur. Gare à lui à ne pas finir comme celui de Staline.

  20. Zigomar dit :

    En réponse à RotundWiss :
    Même si je n’ai pas la prétention de grandes connaissances en physique nucléaire…il me semble que pour vitrifier une surface géographique, dans notre cas d’espèce, il se doit, d’abord et avant tout, de procéder à une fusion nucléaire qui libère de l’énergie de liaison des composants sous forme de chaleur ou de lumière…Il s’agit même du b.a-ba du principe de la fusion nucléaire…
    Ceci dit…Zigomar n’a pas vocation d’instruire l’aréopage de philistins valétudinaires, au cerveau vitrifié depuis belle lurette, qui sévissent sur ce blog…

  21. philbeau dit :

    Pendant ce temps un laboratoire de recherche de premier plan dans le domaine aérospatial part en flammes en Russie :

    https://www.thedrive.com/the-war-zone/deadly-blaze-ripped-through-russias-top-air-defense-research-lab

    Un incendie majeur s’est déclaré aujourd’hui dans un centre de recherche militaire russe secret, tuant plusieurs personnes, en blessant d’autres et laissant des dégâts importants dans son sillage. L’installation de Tver, à 120 miles au nord-ouest de Moscou, est responsable de diverses recherches axées sur la défense aérienne, mais se croiserait entre les domaines de l’espace et de l’armée. Plus particulièrement, il étudierait les technologies furtives – et, surtout, les compteurs à utiliser contre elles.

    Les reportages des médias locaux sur l’incendie de l’Institut central de recherche scientifique des troupes de défense aérospatiale, ou TSNII VVKO, dans le centre de Tver, ne fournissent pas de bilan définitif, les sources locales de Tvernews déclarant qu’au moins une personne a perdu la vie . et qu’au moins 16 autres personnes ont été blessées. Pendant ce temps, Interfax fait état de deux morts et de 20 blessés. De son côté, le Moscow Times fait état de six morts dans l’incendie.

    L’incendie s’est déclaré ce matin au troisième étage du bâtiment principal du site avant de se propager rapidement, selon Tvernews. La même source a décrit les équipes de pompiers de plusieurs stations différentes qui ont répondu. Malgré leurs efforts, certains rapports disent maintenant que le bâtiment a été détruit.

    Au moins une vidéo de la scène montre une grande partie du toit du bâtiment entièrement effondré :

    Une autre vidéo a été publiée avec l’affirmation non confirmée selon laquelle cinq personnes sont mortes et 35 autres ont été évacuées :

    Le site Web Tverigrad.ru, une autre source d’information locale, a montré des personnes tentant de s’échapper par les fenêtres du bâtiment, et d’autres victimes de l’incendie allongées à l’extérieur, se remettant peut-être de l’inhalation de fumée.

    A ce stade, rien n’indique comment l’incendie a pu se déclencher.

    L’emplacement de Tver dans l’oblast du même nom, dans l’ouest de la Russie. GOOGLE TERRE
    Directement rattaché au ministère russe de la Défense, les travaux de l’Institut central de recherche scientifique sont essentiellement théoriques et incluent le développement de systèmes de défense aérienne et spatiale. L’institut mène des recherches sur la navigation, le commandement et le contrôle et d’autres systèmes, ainsi que des études sur les avions furtifs.

    Une partie de ce que nous savons sur le travail exact du TSNII VVKO provient d’un documentaire télévisé sur la propre chaîne de télévision Zvezda du ministère de la Défense en 2018.

    Dans ce documentaire, les travaux de l’institut sur le développement de systèmes de défense aérienne sont annoncés, en particulier, y compris les efforts pour contrer des armes à lancement aérien occidentales spécifiques.

    Dans le cadre de cette mission, l’institut est chargé de collecter des informations sur les derniers systèmes adverses. Le bâtiment était donc plein de répliques d’armes précises utilisées pour tester les systèmes de défense aérienne russes et à d’autres fins de développement.

    Parmi la vaste gamme de maquettes visibles dans le documentaire figuraient l’ AGM-65 Maverick , l’AGM-84H Standoff Land Attack Missile – Expanded Response ( SLAM-ER ), l’AGM-129 Advanced Cruise Missile ( ACM ), désormais à la retraite, et la munition d’attaque directe interarmées ( JDAM ). De plus, il y avait des modèles de deux missiles hypersoniques américains exposés, l’un d’eux étant clairement une réplique grandeur nature du Boeing HyFly . L’autre ressemblait à une réplique du X-51A propulsé par scramjet de la même société , bien qu’il puisse potentiellement être destiné à représenter l’un des modèles concurrents du concept d’arme à respiration hypersonique ( HAWC ).

    Une maquette grandeur nature du véhicule hypersonique Boeing HyFly au TSNII VVKO. ZVEZDA TV

    Une maquette d’un autre missile hypersonique américain, apparemment une conception propulsée par un scramjet. ZVEZDA TV
    En dehors du domaine air-sol, l’institut a également présenté ce qui a été décrit comme des «éléments» du missile américain Ground-Based Interceptor (GBI). Cela confirme qu’au-delà des systèmes de défense aérienne, l’institut apporte son expertise aux concepteurs de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), cibles privilégiées du GBI.

    Une maquette apparente de missile GBI grandeur nature du corps du missile sur la plage de test TSNII VVKO. ZVEZDA TV
    Dans le même ordre d’idées, le documentaire montre également des maquettes de différents types de leurres transportés par des ICBM russes et conçus pour contrer les systèmes de défense antimissile.

    Les modèles hors échelle comprenaient divers avions de combat exploités par des nations potentiellement hostiles, notamment l’ hélicoptère d’ attaque AH-64 , le B-2 , le F/A-18, le F-22 , le F-35 et le Rafale .

    En plus de ces aides à la recherche, l’institut possède également au moins un fragment de la peau de surface du jet furtif F-117 qui a été abattu au-dessus de la Yougoslavie en 1999. Clairement l’un de ses biens les plus précieux, cela indique également le travail de l’institut sur contrer les technologies furtives américaines.

    En effet, en regardant autour d’une maquette d’un bombardier furtif B-2, Sergei Nesterov, un associé de recherche senior, dit que « chaque millimètre » de l’épave du F-117 disponible a été étudié et que les concepteurs de radars russes ont bénéficié de leurs découvertes.

    Capture d’écran de la télévision d’État russe
    En conséquence, affirme Nesterov, le B-2 « a cessé d’être furtif pour nous ». Cet argument est très fantaisiste, bien sûr, le F-117 et le B-2 employant des approches totalement différentes de la faible observabilité, mais il ne fait aucun doute que le développement de compteurs à la technologie furtive a été une priorité pour les concepteurs d’armes et de radars russes.

    Nesterov affirme également que le modèle B-2 est antérieur au dévoilement du bombardier furtif en 1988 d' »environ une décennie ». À son tour, dit-il, l’étude russe du modèle a aidé à abattre le F-117 plus d’une décennie plus tard. Encore une fois, cela est délibérément trompeur et n’a probablement que peu ou pas de fondement dans la réalité : après tout, en plus des philosophies de conception entièrement différentes, les Serbes ne se sont pas appuyés sur des radars ou des missiles modernes de fabrication russe pour abattre le F-117 dans le première place. Encore une fois, cependant, cela souligne l’inquiétude avec laquelle les avions furtifs et les missiles, en général, ont été perçus par les forces de défense aérienne russes.

    Alors que l’institut abritait ces modèles, il les utilise sur sa propre plage de test, qui est équipée d’un réseau de systèmes radar capables d’établir les propriétés radiofréquence de ces armes et avions sur différentes bandes passantes. Ces données, à leur tour, sont fournies aux différents bureaux d’études responsables des systèmes de défense aérienne russes.

    Un soi-disant objet de référence suspendu au-dessus du sol à la plage de test TSNII VVKO, peut-être utilisé pour l’étalonnage radar lors d’études de signature. ZVEZDA TV
    Pour reprendre les mots de Yury Borisov, alors vice-ministre russe de la Défense, aujourd’hui vice-Premier ministre, l’institut traite des « tendances » et des « antidotes » en matière de systèmes d’armes occidentaux.

    Si la cause de l’incendie d’aujourd’hui au TSNII VVKO, et l’étendue des dégâts définitifs restent floues, il semble presque certain que l’incendie aura porté un coup important à ce programme de recherche russe hautement spécialisé, surtout si certains des tués étaient experts dans leur domaine.

    Alors que les combats en Ukraine s’intensifient et que de nouvelles armes de plus en plus sophistiquées commencent à entrer dans l’inventaire ukrainien, et avec une hostilité croissante envers l’Occident en général, et l’OTAN en particulier , l’étude de la meilleure façon de contrer les derniers systèmes d’armes occidentaux ne deviendra que plus importante pour la Russie.

    Des instituts comme le TSNII VVKO pourraient bien être plus occupés que jamais.

  22. BELLON dit :

    Avec ses armes nucléaires, le Président Poutine qui en fait des armes offensives et déclaré en cas de guerre personne ne s’en sortira, la question qui peut se poser est où y voit-il un avantage ?
    Sur le plan des armes dites conventionnelles il est évident qu’il ne pourra pas atteindre son objectif de reconstruction de l’URRSS. Cette période est ancienne et révolue, le grand défi d’aujourd’hui n’est plus la conquête de territoires terrestres, la valeur des destructions à la fois humaines et matérielles dans ce qui était une mondialisation commerciale ambiante, soit l’opération militaire spéciale est un énorme obstacle à ce qui correspondrait mieux à l’esprit du vingt-et-unième-siècle qui est la conquête spatiale vers d’autres planètes, qui est encore à l’ordre du jour pour de jeunes hommes ambitieux contemporains collaboratifs.
    Le Président Poutine dans son ambition délirante est à la fois petit et grandement dangereux pour l’humanité toute entière.

  23. Mesa dit :

    Sérieux, je me demande qui, mais vraiment QUI? a envie d’aller vivre en Russie??? et donc de l’envahir (on n’a que ca a faire)…
    vous en connaissez, vous, (a part Snowden)?
    Meme ceux qui crevent la faim n’y vont pas et ne veulent pas y aller.
    Les Oligarques eux meme font du fric la bas et se cassent le depenser ailleurs.
    Les Chinois s’y interesseront surement dès qu’ils auront virés les russes, mais c’est pour apres demain , ça.
    Vous en connaissez des masses qui vont se faire une maison de campagne la-bas? ou une villa au bord de la mer noire?
    Je pense sincerement qu’ils sont tous restés perchés depuis la fin du rideau de fer et qu’on a pas fini de se faire emmerder.
    Peut etre qu’on devrait envisager une analyse au niveau de la nation russe entiere?

  24. Nenel dit :

    Comme d’habitude, rien de nouveau. L’autre pignouf qui veut rétablir la grandeur de sa sainte Russie, en envoyant un pétard dénommé Satan… he les mecs, les affolés du bocal, les afficionados de Vlad , je vous rappelle que ce n’est qu’une fusée…

  25. breguet dit :

    Je suis toujours étonné quand on annonce posséder une arme qui n’a pas d’équivalent et qui assure de fait la supériorité sur le reste de la planète…Si c’est vraiment le cas, on garde précieusement et discrètement cet atout dans la manche au cas ou…Donc, a priori, Poutine annonce en fait une mise a niveau de son arsenal nuc par rapport aux occidentaux et rien de plus…Ce qui n’enlève pas la dangerosité de cette arme…De la bonne vieille com…

  26. Courmaceul dit :

    Sarmat: tiré 1, reste 1.

  27. Lucien ORBAN dit :

    Où sont les 87 SU-57 commandés en 2017….?
    Pourtant, Spoutnik en 2003 annonçait que la Russie avais déjà 150 PAK/FA-50 en escadrille