La Serbie discute aussi avec le Royaume-Uni pour un éventuel achat d’avions Eurofighter Typhoon

Le 11 avril, le président serbe, Aleksandar Vučić, a confirmé l’intention de Belgrade de se procurer douze chasseurs-bombardiers Rafale auprès de Dassault Aviation, à l’occasion d’un entretien accordé à l’agence Reuters. Et de préciser que les discussions étaient en cours depuis environ un an. En outre, il a aussi indiqué, sans donner de détails, qu’il était également question d’un achat de douze autre avions d’occasion [occidentaux] d’un autre pays ».

Il aura fallu attendre quelques jours pour en savoir plus. Invité par la Radio Télévision de Serbie, le 16 avril, le Vice-Premier ministre et ministre de la Défense, Nebojša Stefanović a précisé que Belgrade négocie également « avec les Britanniques pour obtenor des avions [Eurofighter] Typhoon ». Il s’agit très probablement d’appareils appartenant à la tranche 1, lesquels doivent être retirés du service d’ici 2025 selon les plans de la Royal Air Force [RAF].

Sans doute que cet éventuel achat a été évoqué lors du déplacement effectué par M. Stefanović à Londres, en janvier dernier. À cette occasion, il avait évoqué, avec son homologue britannique, Ben Wallace, un renforcement de la coopération militaire bilatérale et l’organisation d’exercices militaires conjoints dans les mois à venir. En outre, les deux responsables avaient aussi « particulièrement souligné » l’engagement de leur pays au sein de la Force des Nations unies chargée du maintien de la paix à Chypre.

Quoi qu’il en soit, lors de son passage à la télévision, M. Stefanović a expliqué que la modernisation des forces armées serbes doit permettre de « maintenir la suprématie » de la Serbie dans la région pour les « dix prochaines années ». Il sagit de « protéger notre pays, la paix et la stabilité sans menacer qui que ce soit », a-t-il insisté. « Nous ne voulons attaquer personne. Nous voulons faire comprendre parfaitement à tout le monde que nous sommes capables de nous défendre si quelqu’un pense à nous menacer », a-t-il insisté.

Actuellement, a poursuivi M. Stefanović, l’aviation de combat serbe repose sur trois types d’appareils, dont quatorze MiG-29, qui ont désormais une capacité limitée de frappe au sol, les avions d’attaque [et de reconnaissance] Soko J-22 Orao [ou « Aigle »] et les appareils d’entraînement Soko G-4 « Super Galeb » susceptibles d’assurer d’autres missions comme la police du ciel. « Les ressources de notre force aérienne seront épuisées au cours des dix ou douze prochaines années », a-t-il dit.

D’où la quête de nouveaux avions de combat, afin d’anticiper le retrait des MiG-29. Et c’est une affaire « complexe et difficile », a fait valoir le ministre serbe. Outre l’achat des appareils, il faut aussi considérer « les pièces de rechange, les munitions, l’infrastructure aéronautique, les simulateurs, la formation des pilotes et des techniciens, le coût de la maintenance, etc », a-t-il rappelé.

« Tout est pris en compte, y compris les perspectives de modernisation dans deux, cinq, quinze et vingt ans. Tout est analysé », a insisté M. Stefanović.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

134 contributions

  1. ZoSo dit :

    Bien qu’ils aillent voir du côté des britons, pas question de donner des Rafale à un Etat satellite de la Russie qui s’empressera d’inviter les russes et les chinois à venir espionner notre avion.

    • Sitas dit :

      Ah bon, pour votre usage, l’URSS et la Chine sont déjà aux furtifs de 5è génération !
      Rassurez vous, « votre » avion ne contient rien de bien révolutionnaire pour eux !
      Il peut encore impressionner les grecs, qataris ou les slovaques, parcequ’il fait beaucoup de bruit, mais pas vraiment les grands de ce monde !

      • Nicolas dit :

        Les furtivités russe et chinoise doivent encore faire leurs preuves… pour l’instant leurs appareils ne sont furtifs que dans les discours. Le SU-57 n’est pas encore opérationnel et quand on voit l’engin on peut nourrir de sérieux doutes sur sa furtivité. Quant au J-20…les radars indiens ont remarqué l’avion…pas sa furtivité! Quant à dire que le Rafale ne contient rien susceptible d’intéresser les Russes… je doute que l’avion qui est capable d’éteindre le radar du SU-35 soit réellement sans intérêt! l’avionique n’a jamais été le point fort des avions russes.

        • Dolgan dit :

          L aviation russe est parfaitement furtive en ukraine. Ils sont à la 6ème génération. Même ses bombardements sont furtifs.

          • Aramis dit :

            Pour le soutien précis au troupes oui. pour bombarder des cibles fixes type gares ils y arrivent.

      • Momo dit :

        L’URSS? 5ie génération? Oui… oui… bien sûr… oui….
        Tu connais bien les avions en papier toi, mais ni l’histoire ni la réalité actuelle c’est sur. ^^

      • fabouze dit :

        l’URSS? hi hi hi…. un grand de ce monde? mouuuuaaaaAAAAAha ha ha ha ha… farceur des années 80!

      • scalectric dit :

        Aucun intérêt de comparer le rafale avec des avions russes qui ont besoin de composant occidentaux pour fonctionner et qui cité au banc des nations seront bientôt interdits d’exportation sur toute la planète

      • Nauatg dit :

        @Sitas
        Une telle arguties trahie une méconnaissance crasse de l aviation et de son volet militaire en particulier.
        Les faits sont têtus. Mais visiblement vous n avez pas accès à toute l information nécessaire pour vous faire votre propre opinion.
        Cela vous éviterait d être une victime béate de propagandes pourtant assez indigentes.

        • Sitas dit :

          Mais de quel faits parlez-vous donc svp ?
          Que les grandes puissances qui vous ont déjà dépassé technologiquement en produisant des 5G avec le J-20 et le SU-57 lorgneraient sur les technologies du vieux Rafale conçu il y a 40 ans ?
          Et vous me prenez de haut parceque je contredit vos certitudes ?
          Descendez de votre cheval monsieur, votre pathétique assurance est contredite pas les propres faits que vous invoquez !

      • fab le vrai dit :

        A priori les serbes ne se sont pas « spontanément » tournés vers une solution russe ou chinoise pour remplacer leur coucous…. et ce en dépit de tous les liens qu’ils nourrissent avec ces deux pays…. Seraient ils moins convaincus que vous sur l’aspect « 5ème génération »? il faut peut-être leur renvoyer le prospectus pour réparer cet oubli?

    • Tulio dit :

      Notre avion ? C’est l’avion de tous les pays qui l’ont commandé. Et ça doit faire belle lurette que tout le monde a les plans du Rafale, y compris les Russes ou les Chinois ! Le problème, c’est seulement par rapport aux voisins croates qui ne seront pas forcément ravis.

    • TINA dit :

      Bonsoir Mr Zoso !

      Je vous remercie d’argumenter ( données chiffrées et données non techniques…) qui justifie qu’il faut laisser ce prospect aux britanniques!
      Inutile de me représenter votre argumentation sur l’invitation des sino-russes : Typhoon, F16 Viper, RAFALE 3 -ER, F15 toutes versions – F18 , et Super F18…. cet avion sera étudié… Comme les précédents depuis 90 ans, 90 ans sur !
      A vous lire !

  2. philbeau dit :

    Il y a effectivement un besoin devenu urgent maintenant pour diverses raisons dont l’obsolescence au remplacement de toute une génération d’avions ex-soviétiques , en Europe de l’est mais aussi ailleurs dans le monde . Il y avait jusque là la tentation pour certains pays comme l’Algérie de les remplacer par des modèles plus évolués (SU 35 par exemple) . L’onde de choc de la guerre en Ukraine , et ses conséquences à venir pour la Russie sur bien des plans , dont le maintien de ses capacités technologies , va sans doute rebattre les cartes . Et peut-être ouvrir la voie à des productions chinoises (ou coréennes ?) . Pour la Serbie , si ses projets sont menés à bien , on aurait une posture exemplaire de fourniture européenne . En regard du prêt à penser politique des états d’Europe de l’Ouest .

    • Reality Checks dit :

      Le SU35 ne présente pas beaucoup d’intérêt pour les nations qui possèdent des SU30 modernisés au standard équivalent SM, qui a des capacités assez comparables au SU35.
      Le cas échéant, ce qui est intéressant c’est d’observer l’utilisation du SU34 et du SU57 dans des conditions de guerre réelle. Ces deux appareils présentent des caractéristiques différentes des SU30. Pour les différentes armées du monde dotées du SU30, ils présentent un intérêt certain.
      Leur emploi dans ce conflit permettra de tirer des enseignements, comme cela est le cas pour tous les matériels quelle qu’en soit l’origine dans tous les conflits.

      • Frank dit :

        @ Reality Checks Effectivement, le Su-35 ne semble pas apporter beaucoup de valeur ajoutée, si l’on en croit cet article:
        https://www.avionslegendaires.net/2022/04/actu/le-sukhoi-su-35-flanker-e-montre-t-il-ses-limites-en-ukraine/
        D’un autre coté, son auteur est tellement idolâtre de tout avion US+US, et rétif à tout ce qui proviendrait de l’Est de son ruisseau que son esprit en devient risible par moment.
        Il y a cet article, plus nuancé:
        https://redsamovar.com/2019/08/22/dossier-sukhoi-su-35s-dernier-de-lignee/
        Mais une Serbie, totalement enclavée, a-t-elle besoin, et utilité, de ce genre d’avion?
        La logique serait plutôt de miser actuellement sur de plus petits avions efficaces, et plus nombreux, d’appui de ses frontières, d’une défense AA blindée, que de miser sur des Su-34, ou des Su-57(?), ou même des avions de supériorité aérienne supposés.
        La Serbie honnie a prouvé sa capacité de résistance, puisqu’elle existe toujours, que ferait-elle de quelques Su-30M?
        Elle n’a aucun espace de projection hors de ses frontières, mais une curieuse capacité à résister à la pression US/Otanienne, ce qui lui donne une certaine sympathie singulière
        Mais elle finira probablement par acheter du F-35, que certains soient rassurés.

      • Pravda dit :

        Un avion performant c’est bien, mais il faut avoir les munitions adéquates en quantité pour ne pas mettre le vecteur en danger. Les Su-34 tirant des bombes lisses à portée de Stinger et autres, ça ne sert à rien et en plus ça fait du dommage collatéral.
        Premier enseignement à tirer pour vos militaires, ne pas se fier aux doctrines russes et à leur propagande sur leurs armes magiques, élaborer vos propres tactiques.

    • Marine dit :

      « Pour la Serbie , si ses projets sont menés à bien , on aurait une posture exemplaire de fourniture européenne »

      Mais ils achètent des systèmes sol-air chinois !

  3. Raymond75 dit :

    La Serbie va acheter quelques Eurofighter et quelques Rafale, et transmettre à la Russie toutes les informations qui seront en sa possession. On ne peut faire confiance à ce pays, allié de Poutine.

    • philbeau dit :

      Si la Serbie avait confiance dans Poutine , elle achèterait des SU 57 . Ou 75 .

      • Frank dit :

        @ Philbeau Et oui, c’est désolant.
        Dans un monde parfait, l’Occident irait de Seattle au Kamtchatka, le ciel serait remplit de petits F-35 et ses multiples dérivés, nous serions gavés de gaz de schiste exploité, et vendu à prix d’or, par nos bienfaiteurs, et les petites mains de l’hémisphère Sud assureraient le job et notre confort, comme il se doit.
        Et la Russie serait une immense terre de ressources, à notre bon vouloir.
        Et nos innombrables porte-avions sillonneraient les océans, pour faire respecter cette logique du 19ème qui a disparu.
        Quelle ingratitude de tous ces ignares qui n’ont pas saisis nos Lumières! C’est stupéfiant, cette arrogance.
        Même les Serbes qui s’imaginent qu’ils auraient le droit d’acheter des avions tous seuls! Des Su-575…
        Triste époque. Tout fout le camp…

    • Jack dit :

      Vous voyez le mal partout Raymond75. PO-SI-TIF ! Cool 🙂 Je veux davantage de Bleu blanc rouge dans la région !

    • Tulio dit :

      Donc, il ne faut plus exporter les Eurofighter et les Rafale qui sont des appareils relativement anciens et connus et les mettre sous cocon ? Brillant…

      • Raymond75 dit :

        Faut il les vendre à un allié de la Russie au coeur de l’Europe pendant une guerre d’agression russe ? Brillant !

        Que la Serbie choisisse : l’Europe OU la Russie, pas l’Europe ET la Russie.

        • Frank dit :

          @ Raymond75 Je devine une certaine aigreur dans votre propos.
          Vendre ou ne pas vendre, telle est donc la question?
          Sauf que le choix appartient au vendeur avant celui de l’acheteur, n’inversons pas.
          N’oubliez pas que l’Ukraine a été abondée depuis 2014 jusqu’au 24/02 de matériel, d’instructeurs, de renseignements.
          Offerts? Vendus? Investis?
          Votre indignation vous honore.
          Mais, exemple parmi d’autres, depuis l’été 2014, il y a une guerre au Yémen, avec des centaines de milliers de victimes civiles.
          Les chiffres sont imprécis, c’est loin. Mais même l’estimation basse est terrible.
          La nuance de taille que vous évitez, c’est que les massacreurs, les tueurs sans discernement, sont AS, Emiratis, et affiliés, bons clients.
          Donc, aucun procès d’intention, mais estimez-vous que la valeur d’un civil Ukrainien ait plus de valeur que celle d’un Yéménite?
          En quoi vendre à la Serbie serait moins « brillant’, comme vous dites, que vendre à certains Etats du Golfe?
          Je ne suis nullement contre la vente d’armes, tout simplement parce que celle-ci est inévitable, et si ce n’est nous, ce seront d’autres, mais je préfère le cynisme intelligent à l’indignation hypocrite.
          Rappelez-vous l’épisode Irangate, quand les US vendaient à l’ennemi Iranien des armes pour financer les Contras du Nicaragua. ‘(Le rôle d’Israël, Oliver North, Weinberger, etc…)
          N’oubliez-pas que les US ont fourni beaucoup de moyens aux nazis avant la guerre, et les Alliés beaucoup de matériels aux soviets ensuite pour les combattre.
          Ni la position de la Suisse sur l’argent, ni celle du Vatican sur l’extraction des nazis, Hundal, Draganovic etc…
          C’est parfois compliqué de choisir, la Russie avait choisi l’Europe pendant près de 15 ans depuis 1992, sans succès, les US s’y sont toujours opposés, laissons aujourd’hui la Serbie à ses choix, sans falsifier l’Histoire pour autant.
          Ce qui se passe en Ukraine aujourd’hui ne date pas de l’automne dernier, désolé.

          • Raymond75 dit :

            Je suis indigné comme beaucoup par la guerre du Yemen, sans prendre parti pour l’un ou l’autre des deux camps car je suis incompétent pour juger cette situation. Mais ce qui est intolérable, c’est une fois de plus le massacre délibéré des civils, par une répétition de crimes de guerre qui semblent devenir une nouvelle norme internationale.

            Et clairement nous devrions interdire l’usage d’armes française, et en arrêter les ventes , au moins d’ici un traité de paix.

            Mais l’Ukraine est en Europe, et ce conflit peut s’étendre et nous concerner directement, d’où une plus grande sensibilité. De plus,l’Ukraine est bien une nation démocratique en devenir, menacée délibérément d’anéantissement par une dictature corrompue,elle aussi européenne.

            Nous ne devons pas vendre d’armes à un pays qui se dit ‘proche’ de la Russie, qui a un passé criminel, et qui veut jouer sur tous les tableau x.

        • Tulio dit :

          Mais ils ont choisi : l’Europe ET la Chine. La Russie est hors-jeux depuis longtemps. Mais c’est vrai qu’il y a un problème et c’est avec la Chine.

    • Auguste dit :

      Pour ce qui est des Eurofighters,les Anglais s’en foutent.Ils préparent déjà un SCAF avec les US,sur base Tempest.Le plan américain, qui consiste à éjecter Dassault du SCAF franco-allemand pour faire un SCAF européen, avec électronique commune à tous les avions de l’OTAN,est déjà en voie de réalisation,avec Leonardo qui a été retenu par les Anglais et Suédois pour l’électronique du Tempest.Leonardo qui est l’un des actionnaires principaux de Hensoldt (leader européen électronique de défense) avec l’état allemand et un fond d’investissement américain.Hensold-Leonardo qui s’occuperaient, dans un premier temps,d' »enrichir » l’électronique du F-35.(info du Canard)
      Je crains donc que le Rafale n’ait un marché restreint en Europe.Dassault doit vite s’atteler à un SCAF franco-français.Pour rappel,le Tempest devrait sortir en 2035 et le SCAF franco-allemand,apparemment mort né,devait sortir en 2040.Cela urge pour Dassault.

  4. Clavier dit :

    S’ils analysaient si bien que ça, ils sauraient qu’une aviation moderne de petite taille n’a besoin que d’un seul type d’avion de combat….

    • JC dit :

      Justement ces achats sont faits pour analyse, non ?

    • Qui ça ? dit :

      Genre des pays comme la Belgique, Pays-Bas, Danemark ou Norvège qui ne sont équipés que d’un seul modèle …

    • JMN dit :

      Ou alors, supprimer toute l’aviation de chasse et remplacer par une DCA ultra-dense.
      Pour un petit pays comme la Serbie, en cas de guerre un tant soit peu sérieuse ça serait pire que l’Ukraine, en une semaine elle n’a plus d’avions.
      Alors qu’un réseau de S-400 (pas taper) éparpillé sur tout le territoire ça serait beaucoup plus difficile à détruire.

  5. E-Faystos dit :

    Un achat d’avion, c’est aussi les consommables qui doivent suivre. Et donc une dépendance qui s’installe.
    On a vu que la Serbie veut se tourner vers l’Occident, mais refuse d’en dépendre en posant des systèmes anti aériens Chinois. Comment leur en vouloir ? Les S300 avait une excellente réputation, et les prix Chinois sont attractifs.
    Je remarque que c’est le président, homme politique, qui impose le Rafale et son homologue Européens aux militaires.
    L’épée cède face à la toge.
    Encore

    • Toe dit :

      http://www.opex360.com/2022/04/05/la-serbie-negocierait-lachat-dau-moins-6-rafale-aupres-de-dassault-aviation/

      >Un an et demi plus tard, et alors que le président Vučić venait d’annoncer une hausse d’environ 500 millions d’euros des dépenses militaires pour l’année 2022, le ministre serbe de la Défense, Nebojša Stefanović, confia à la Radio-Télévision de Serbie que les responsables de la force aérienne [serbe] avaient recommandé l’achat de Rafale. « On verra ce qu’on décidera après une analyse approndie. De toute façon, cela suppose un énorme investissement qui ne peut que faire l’objet d’un examen stratégique », avait-il alors expliqué.

  6. vrai_chasseur dit :

    Il se murmure que la Serbie souhaitait au départ un cocktail analogue à celui de la Grèce, Rafale neufs + Rafale d’occasion.
    Mais pour les Rafale d’occasion la réponse est venue assez rapidement : pas possible.

    • Jason Bourne dit :

      Il y aurait la possibilité d’avoir les 2000-9 émiratie mais pas avant 2028…

    • lym dit :

      Cela parait probable, sinon quel intérêt à s’embêter avec 2 types d’avions? Si toutefois c’est bien ainsi que cela fini, car même si les serbes verraient sans doute comme un progrès de n’avoir que 2 types en service vs leurs 3 actuellement, on peut compter sur les anglais pour leur expliquer les bénéfices à n’en avoir qu’un seul, le neuf s’ajoutant à l’occase!

    • Plusdepognon dit :

      @ Vrai_chasseur
      La groß Germanie est prête à tout pour continuer à vendre ses bagnoles aux USA et en Chine, quitte à faire un sacrifice de poulet :
      https://mobile.twitter.com/OpexNews/status/1512138421833285639

      On espère que cela s’arrêtera au SCAF…

      • Math dit :

        Finalement, l’omniscience des politiques est en leurre qu’ils entretiennent. Mais qui n’existe pas. Il n’y a aucun intervenant régulier qui croyait dans le SCAF sur ce forum hors NRJ.
        Et pourtant, on voulait y croire, mais avec les yeux décillés de ceux qui savent qu’il s’agissait d’une chimère.
        Le SCAF ne se fera pas non pas parce que les allemands ne nous aiment pas. Il ne se fera pas parce qu’ils nous méprisent et n’accepteront donc jamais de s’allier avec la France.
        Voici venu le temps de les chatouiller. L’affaire des mines en nouvelle Caledonie et celle des centrales nucléaires sont de bonne augure. C’est l’apéro. Le plat de résistance arrive à grand pas avec une taxe carbone aux frontières qu’il serait bon de mettre en place rapidement. Pas besoin de leur pollution. Et après, on les remet à la place de premier pollueur de l’Europe qu’ils n’ont jamais quitté.
        On va pouvoir commencer à quitter ce monde de frustration perpétuelle qu’est cette mésalliance avec l’Allemagne et qui ne nous a rien apporté de bon. C’est la fin d’une salle affaire.

        • NRJ dit :

          @Math
          « Il n’y a aucun intervenant régulier qui croyait dans le SCAF sur ce forum hors NRJ. ». Ce n’est pas une question de croire ou non dans le SCAF. C’est une question de savoir s’il y a une autre solution pour conserver une industrie aéronautique militaire à long terme. Et ça je ne suis pas le seul à dire que faire en coopération est la seule façon. Et si vous trouvez d’autres partenaires meilleurs que les allemands, je suis tout ouïe.

          « Le SCAF ne se fera pas non pas parce que les allemands ne nous aiment pas. ». Les allemands sont méchants, ouiiiin….
          PTDR. Vous vous rendez compte des bêtises que vous dites ? On parle négociations industrielles, technologiques, financières, et stratégiques et vous ramenez ça un une bagarre de gamin de 5 ans. Que dire ? Bravo…

          « n’accepteront donc jamais de s’allier avec la France. ». Ce n’est pas une question de faire une alliance, amis une coopération. Juste une question : c’est vraiment si compliqué à comprendre ?

          « L’affaire des mines en nouvelle Caledonie et celle des centrales nucléaires sont de bonne augure. C’est l’apéro. ». Quel rapport entre les allemands et nos mines de nickel qu’on gère comme des pieds en Nouvelle-Calédonie ?
          Sur le nucléaire, vous pouvez critiquer les choix allemands sur ce que devrait être l’énergie du futur. Leur opinion se défend cependant bien qu’on puisse estimer leur position comme trop audacieuse et irréaliste (c’est mon opinion d’ailleurs). Mais ils ne font que défendre leurs intérêts. Mais bon, vous allez me dire qu’ils n’ont pas droit de défendre leurs intérêts.

          Rejeter sur les allemands les mauvais choix des politiciens qu’on a élu c’est irresponsable, mon cher. Apprenez à utiliser votre cerveau la prochaine fois et ça se passera mieux.

          • Aramis dit :

            « C’est une question de savoir s’il y a une autre solution pour conserver une industrie aéronautique militaire à long terme. Et ça je ne suis pas le seul à dire que faire en coopération est la seule façon. Et si vous trouvez d’autres partenaires meilleurs que les allemands, je suis tout ouïe. » La question maintenant c’est que faire puisque les allemands refusent les conditions de Dassault et persistent à vouloir reproduire des découpages industriels type EF 2000.

            On a un peu notre part de responsabilité car faire payer par les allemands puis exporter nous car le parlement allemand refusera certains pays comme client c’est un peu gros. Normal que les allemands ne veulent pas d’un avion exportable mais d’un programme interminable taillé pour être annulé au bout de 25 ans car son prix a explosé.

          • NRJ dit :

            @Aramis
            « La question maintenant c’est que faire puisque les allemands refusent les conditions de Dassault et persistent à vouloir reproduire des découpages industriels type EF 2000. ». Vous tentez de résumer la situation, et vous la résumez mal.
            Quelques articles pour vous donner un peu plus d’informations sur les réelles sources de difficultés :
            https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/commandes-de-vol-du-scaf-un-accord-entre-dassault-et-airbus-qui-ne-regle-pas-l-avenir-906254.html
            https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-f-35-atterrit-en-allemagne-le-scaf-va-t-il-decoller-en-europe-905719.html

            Mais pour votre information, il y a déjà un accord sur la partie démonstrateur.

            « Normal que les allemands ne veulent pas d’un avion exportable mais d’un programme interminable taillé pour être annulé au bout de 25 ans car son prix a explosé. ». J’aimerais bien savoir pourquoi vous considérez cela comme « normal ». Les allemands jouent donc contre leurs intérêts, bien sûr. Ca doit être pour cela qu’ils sont la première puissance économique et industrielle européenne..

          • Aramis dit :

            NRJ c’est bien parcequ’il y ace type d’article que je dis ça.

            « J’aimerais bien savoir pourquoi vous considérez cela comme « normal ».  » Retombées économiques. Si leur parlement bloque l’export ils ne peuvent pas construire un modèle économique pour moitié basée sur la roulette russe de l’export comme on voudrait le faire. Et comme leur armée ne va pas commander beaucoup d’avions ni la notre ou l’espagnole ils ont besoin d’un prix unitaire le plus élevé possible et d’un coût de R&D très important peu importe pour eux que le programme aille au bout. Ils jouent au contraire uniquement pour leur intérêt industriel. L’aspect militaire ne les interessent pas.

        • Tulio dit :

          @Math, « On va pouvoir commencer à quitter ce monde de frustration perpétuelle qu’est cette mésalliance avec l’Allemagne et qui ne nous a rien apporté de bon. C’est la fin d’une salle affaire » : siça pouvait être vrai !

  7. Félix GARCIA dit :

    Comme quoi c’est vraiment politique l’achat d’armements …
    Parce-qu’à part des liens avec plus de pays, je ne vois pas l’avantage (mais je ne suis pas du milieu) de prendre 12 Rafales + 12 Eurofighter comparé à 24 Rafales …

    Eric TRAPPIER, en juin 2015, dans « LE MAGAZINE DES INGÉNIEURS DE L’ARMEMENT » n°106 :
    « Pour ses contempteurs, c’est le « péché originel» du Rafale : la France aurait préféré faire son avion seule plutôt que de s’associer au programme Eurofighter réunissant le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. La raison de ce choix est pourtant claire : au milieu des années 1980, nos voisins envisageaient un chasseur assez lourd, spécialisé dans les missions air – air et non destiné à opérer depuis un porte-avions ; la France souhaitait un avion de combat plus léger, capable d’effectuer tous les types de mission et d’équiper l’armée de l’Air aussi bien que l’Aéronavale.
    L’incompatibilité des cahiers des charges fut constatée formellement par les gouvernements concernés en 1985. Depuis, les faits démontrent le bien fondé de l’approche française »

    • joe dit :

      C’est l’un ou l’autre. Ils n’ont pas les moyens de se payer autant d’avions modernes.

      • Félix GARCIA dit :

        Même si on leur cède des Rafales d’occasion ?
        Et que de notre côté, on réserve une ligne de Rafales pour les 8 prochaines années ?
        Comme ça, on en aurait quelques-uns en rab’ pour « ouvrir des marchés », les prêter temporairement aux actuels clients du Rafale, et « rendre des services dans le cadre de partenariats stratégiques » !
        🙂

      • john dit :

        Tout dépend…
        Les 2, et idéalement les plus modernes seraient parfaits pour transmettre toutes les données à la Russie et la Chine !
        Et ils sont prêts à payer pour cela… Voire même acheter ces appareils !

        • Tulio dit :

          Les Eurofighter de la tranche 1 sont tellement peu réussis (!) qu’ils seront probablement quasiment gratuits 😉 , les Autrichiens sont même prêts à tout pour se débarasser de ces enclumes volantes… (Je parle de la tranche 1 seulement, celle qui est proposée par les Anglais).

    • Distras dit :

      @GArcie,
      la réponse de Mr Trappier n’est pas complète (comme la vôtre, vu que vous le citez)!
      Il est déjà assez incompréhensible que la France ait occupé pendant deux ans la table du projet ECF (1979-1981), avant de constter que les objectifs étaient trop divergents et claquer la porte ? Faut-il vraiment croire cette version en dépit du bon sens ?
      La réponse complète se trouve dans la fiche wikipedia en anglais ;
      « Le projet ECF s’est effondré en 1981 pour plusieurs raisons, notamment des exigences différentes, l’insistance de Dassault sur le « leadership en matière de conception » et la préférence britannique pour une nouvelle version du RB199 pour alimenter l’avion par rapport à la préférence Français pour le nouveau Snecma M88.  »
      Tiens, encore cette question de Leadership qui bloque aussi avec le SCAF !
      Autre constat, les pays concepteurs du Typhon n’ont rien perdus ! Ils s’en sortent même très bien économiquement puisqu’ils ont tous commandé des F-35 en surplus ! Par contre coté Dassault, on attend toujours l’annonce du plan B du Rafale ! C’est quand qu’il annonce du concrêt, ce bon Mr Trappier ?
      Dans ce milieu technologique à haute valeur ajoutée, se victimiser n’est jamais bon et est interprété comme un aveu de faiblesse ! Trappier le sait meiux que n’importe qui, assez de bla-bla maintenant !

      • Sorensen dit :

        Dassault c’est le dauphin du rois, capricieux, vulgaire, destructeur, je trouve. La morve au nez. Mais Dassault n’est pas seulement nocive pour ce genre de coopération, le désastre MAWS avec un plan B de merde qui ne marchera qu’en France : https://twitter.com/Julien_Maire/status/1508610570945183747

        • Aramis dit :

          Dassault c’est la dernière entreprise de l’UE qui a conçu et exporte seule un avion de combat. Saab est dans les limbes. L’approche d’Airbus est uniquement centrée sur les retombées industrielles.

          Le MAWS ce sont les allemand qui l’ont coulé.

          Je comprends très bien que vous soyez payé pour raconter des contre vérités flagrantes pour promouvoir les visées allemandes qui sont particulièrement nocives pour nos armées et nos industries. Mais faite le avec finesse SVP. Là c’est ridicule.

      • Courmaceul dit :

        Les Allemands et les Anglais proposent alors une répartition des tâches du ECF:

        la direction technique aux Britanniques ;
        la direction industrielle aux Allemands ;
        la direction financière aux Italiens ;
        la négociation des contrats aux Espagnols ;
        la présidence du consortium aux Français.

        Comme disait Claude Carlier : « Les Britanniques nous ont invités comme on invite une dinde à Noël ».

        Quant au prix : sur 100 de base, le Rafale est à 1.03 et 1.07 avec les livraisons retardées par l’Etat. L’EF est à 1.3 au final.

        Votre « avis » très tranché, je ne le retrouve pas dans le lien sur ce thème.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Rafale#Tentative_de_coop%C3%A9ration_europ%C3%A9enne_(1977-1979)

      • TINA dit :

        Bsr Mr DISTRAS !

        Je vous rejoins complétement :

        – Les projet ECF s’est effondré … Et cela constitue pour notre pays , La France !!!
        – La motorisation d’un vecteur est essentiel : Inutile d’insister : Le produit issu du SCAF sera doté d’un moteur issu de la conception et production du  » SNECMA d’antan ».
        – Vous n’avez pas encore remarqué la mise en place du Plan B? Il nous faut nous préciser cette affirmation!

        A vous lire .

        • Frank dit :

          @ TINA Eh, bien…Si vous avez des précisions sur le fameux Plan B de Trappier, tout le monde est preneur.
          Parce que, à ce jour, c’est plus un moyen de pression budgétaire et un argument de négociation qu’un projet opérationnel pour 2038
          Sauf erreur, Rafale, c’est réflexion du projet en 75, bla-bla en 1982, et mise à disposition en 2001.
          Donc, OK pour F4, F5, F6, F7…mais on est en 2022.

      • Bomber X dit :

        @Distras
        « Par contre coté Dassault, on attend toujours l’annonce du plan B du Rafale ! »
        Ah bon , Le SCAF aurait donc échoué ? On a l’annonce ?
        ………………..
        @Sorensen
        Moi, je trouve que votre commentaire transpire cette rancœur et cette jalousie toute germanique, de voir que notre fleuron national ne possède pas d’équivalent outre-Rhin. Et c’est pourquoi les Allemands (et autres) n’ont de cesse d’attaquer Dassault. Plutôt rien qu’un industriel français qui domine l’Europe sur ce segment !
        Vous êtes un frustré en somme. La bave aux lèvres.

        • Distras dit :

          Vous êtes fatiguant avec vos arguments de madame pipi et monsieur caca ! Un état n’a pas d’état d’âmes mais des intérêts ! Votre petite mentalité de boutiquier qu’ils sont jaloux, que ça transpier la haine basta, la frustration, gardez là pour vos doscussions avec les gens simples de votre milieu !
          Vous allez bientot invoquer un sort voudou tant que vous y êtes !!!
          Allez plutot trainer dans les pages de Gala et France dimanche !
          Des faits concrets monsieur Jacky svp !

          • ScopeWizard dit :

            @Distras

            Mais non , @Bomber X est largement dans le vrai .

            Il est parfois inutile de se perdre dans des analyses tarabiscotées limite recherche d’ explications métaphysiques , le basique suffit souvent amplement .
            Et en l’ occurrence , c’ est bien le cas .

            Donc , vous pouviez vous dispenser de lui tomber dessus , Abraracourcix !

            Mais la question est : du point de vue Allemand , pourquoi une telle jalousie teintée de détestation de ce qui est Français ?

            Parce que c’ est ça qui est intéressant ! le reste c’ est surtout du décor…

            Alors , vous avez une réponse ?

            Perso , j’ en ai plus d’ une ; par contre , elle est un peu longue à exposer et vu que j’ ai la flemme….

            Mais je vous mets sur la piste , voici quelques indices catégorie « points numérotés à relier »…

            Guerre Franco-prussienne de 1870 + développement industriel de l’ industrieux industrialiste ( oui , la formulation est osée ) Bismarck + Traité de Versailles + Nazisme + Operation Paper-Clip

            Allez , au boulot !

        • Alpha dit :

          @Bomber X
          Je ne sais pas si @Sorensen est un frustré… Perso, je le vois plutôt comme une buse, comme il le sait…


          @Distras
          Vous avez raison « Un état n’a pas d’état d’âmes mais des intérêts ! »
          Mais @Bomber X ne parle pas de l’Allemagne, juste du comportement de notre camarade Teuton surdiplômé (ou annoncé comme tel… LOL !) @Sorensen… Ce à quoi on ne peut qu’acquiescer…

        • Sorensen dit :

          Je ne l’estime pas comme un fleuron mais un furoncle, et je trouve dramatique que Dassault soit actionnaire de Thales plutôt que ce soit Thales qui ait absorbé Dassault. Que d’emmerdement en moins.

          • Slasher dit :

            Au bout de deux commentaires, on pourrait croire que vous êtes belge… Lol !

          • Aramis dit :

            Cela n’aurait strictement rien changé. Quel commentaire empreint de la plus infinie stupidité.

    • Distras dit :

      @Garcia,
      Autre questionnement ; votre prétendu chasseur lourd que voulaient soi-disant les partenaires du projet ECF, vous ne trouvez pas qu’il ressemble furieusement au Rafale ? Ce sont presque des avions jumeaux ! Les cotes et les performances entre Typhon et Rafales ne dépassent jamais un delta de plus de 15% ! Et notez que tout les concepts sont identiques ?
      Ben ça alors, monsieur Jacques , Eh oui !!!
      FAut réfléchir si vous pouvez plutot que de vous contenter des phrases toutes faites mon petit !

      • James dit :

        @Distras
        « Ce sont presque des avions jumeaux »
        Pour une personne lambda oui, ces sont les mêmes avions
        Une différence de quelques centaines de kg se traduit par une différence d’autonomie et/ou d’emport non négligeable, ici la différence de masse à vide dépasse une tonne.
        Le centrage du Typhoon (invisible à l’œil nu) très en arrière lui interdit pratiquement d’être navalisé, de plus la position de ses entrées d’air rend difficile un train avant renforcé
        Je peux continuer sur ses canards, son train principal se logeant et s’appuyant sur les ailes, etc…
        En résumé, niveau opérationnel, ces 2 avions ne sont pas du tout dans la même catégorie

        • Distras dit :

          Vous oubliez le « presque » que j’ai écris avant « jumeaux « ! Les différences en matières de performances se trouvent dans un variante de +/- 15 %.
          Il n’existe pas d’avions plus proches en matière de performances et de concept que le Rafale et le Typhon !
          Il n’a pas de ressemblance avec un F-18, F-16, F-15, ni avec un Tornado, Sukhoï, Shengdu, Saab, ….mais la ressemblance est flagrande avec un Typhon ! On voit bien que la parente est plus qu’évidente !

          • Alpha dit :

            Non.
            Le Typhoon est taillé pour l’évolution en haute altitude.
            Le Rafale lui est taillé pour la pénétration basse altitude.
            Le positionnement et la taille des entrées d’air, l’implantation des plans canards sont révélateur.
            Après, oui, il se ressemblent physiquement… Mais c’est tout.

          • NRJ dit :

            @Distras
            L’apparence est en tout cas trompeuse entre l’Eurofighter, avion bâti pour la supériorité aérienne, et le Rafale, chasseur polyvalent multirôle navalisable.
            Cela a imposé de faire de l’Eurofighter un chasseur plus puissant, plus agile à moyenne et haute altitude et doté d’un viseur de casque (logique pour un chasseur de supériorité aérienne. Le Rafale attend toujours le sien). De son côté le Rafale possède une meilleure charge utile, une meilleure agilité à basse altitude, un angle d’attaque plus élevé mais une vitesse plus faible. Il est sinon plus robuste (apport de la version navalisable) et plus furtif. Ca c’est pour les capacités les plus visibles (on ne parle pas de la guerre électronique par exemple).

            Donc non ce ne sont pas des appareils similaires. Ce qui le démontre le mieux, c’est que la France prévoyait d’acheter des F-18 dans les années 80 pour sa marine, là où le Rafale est utilisé dans les l’AAE et la Marine Nationale, donc développé structurellement pour les 2 moyens.
            Ce n’est pas parce qu’on a dans les deux cas un avion bimoteur avec des plans canards que les avions sont identiques….

          • Bomber X dit :

            @NRJ
            Pour le viseur de casque : Ce n’est pas parce que notre armée de l’air a refusé les productions nationales de viseur de casque (Topsight de Sextan Avionique ou Gergaut de Sagem) essentiellement pour des considérations budgétaires, que « le Rafale attend toujours le sien ».
            Les appareils qataris, indiens ou égyptiens sont ainsi qualifiés pour le Targo II de Elbit.
            Tout dépend au final de la demande du client.
            Et maintenant que notre armée de l’air est vraiment décidée, arrive le Gerfaut de Thalès, qualifié sur Rafale F4.

          • ScopeWizard dit :

            @Distras

            « Vous oubliez le « presque » que j’ai écris avant « jumeaux « ! Les différences en matières de performances se trouvent dans un variante de +/- 15 %. »

            Parce que le Typhoon est surtout pensé pour du AIR-AIR en supériorité aérienne ou interception haute-altitude tandis que le Rafale se voulait beaucoup plus polyvalent , et entre-autres capacités être excellent en AIR-SOL .

            Par conséquent , et notamment du fait d’ une exigence de « furtivité » quasiment émise au dernier moment alors que la phase démonstrateur était suivie du premier prototype ( le C01 tout noir façon F-117 ) , certains niveaux de performances sont moindres ; ce qui a par exemple permis de concentrer les efforts et d’ optimiser celles dont le Rafale devait être capable tout en maîtrisant les coûts de développement .

            Eh oui , vu que le Rafale comme le Typhoon devaient au départ n’ être qu’ un seul et même avion Européen , il est logique qu’ il y ait une apparente filiation même si les divergences entre États-majors ont in fine conduit à séparer les deux projets et à plancher sur deux concepts très différents mais qui ont pour autant eu pour base de travail ce que la mise en commun de travaux préliminaires avait donné .
            Ainsi , plutôt que partir d’ une absolue feuille blanche , chacun gagnait du temps et économisait donc sur certaines dépenses .

            « Autre questionnement ; votre prétendu chasseur lourd que voulaient soi-disant les partenaires du projet ECF, vous ne trouvez pas qu’il ressemble furieusement au Rafale ? »

            C’est-à-dire que depuis au moins les années 1960 , avec l’ avènement du Mirage III alors en rupture technologique de ce qui jusque-là se faisait en France ( saga du Mirage succédant à la série des Mystère ) , en réalité l’ Armée de l’ Air était de plus en plus intéressée par l’ acquisition d’ un chasseur lourd ; ce qui à ma connaissance nous ramène à l’ avion spécialement conçu pour l’ étude de l’ aile en flèche hyper-sustentée censée apporter une solution par rapport à l’ un des deux « défauts » constatés sur le III à savoir une vitesse de décrochage et d’ approche trop élevée , que l’ on retrouvera par la suite sur le Mirage F1 puis en delta sur le Mirage 2000 , soit le grand et lourd mais mono-réacteur Mirage III F2 qui au-delà de cette question de vitesse se voulait plus ambitieux encore .

            En effet , en plus d’ une meilleure maniabilité-manœuvrabilité , cet avion classe MACH 2 devait pouvoir mener des missions d’ interception haute-altitude en supersonique ou de pénétration basse-altitude en tout temps et utiliser des pistes bien plus courtes plutôt sommairement aménagées .
            Ce qui permettait donc de « corriger » l’ autre défaut majeur du Mirage III à savoir une capacité en emport interne de carburant insuffisante .

            Certes , nous avions le bimoteur Mirage IV A mais celui-ci était surtout pensé en tant que bombardier stratégique à capacité nucléaire .

            Chez Dassault , en classe MACH 2 avant de par sa surprenante compacité le super-polyvalent Rafale , on retrouvera ce « lourd » polyvalent sur le bi-réacteur Mirage G8 ( précédé du mono G ) puis sur le Super-Mirage 4000….

            Si vous avez tout ça en tête , alors vous comprenez le pourquoi du comment .

    • Nike dit :

      S’ils voulaient de l’occasion rapidement + du neuf quand il y aurait un slot chez Dassault, c’est mort. L’AAE s’est déjà délestée d’une partie de ses rafales à contre-choeur. Avec ce qui se passe en Ukraine, elle doit regretter amèrement de les avoir laissé partir. Maintenant si les Serbes veulent des avions rapidement ils n’ont plus trop le choix : F16 ou eurofighter d’occasion. Le F16 est en fin de vie, difficile de passer une commande pour un appareil qui ne sera bientôt plus en production… Vous me direz idem avec l’eurofighter. Donc à mon avis c’est plus une méthode pour mettre la pression sur Paris pour obtenir quelques appareils d’occasion. Il est grand temps que Dassault augmente les cadences…

    • Tulio dit :

      Les Eurofighter de la tranche 1 sont tellement réussis (!) qu’ils seront probablement quasiment gratuits ;-), les Autrichiens sont même prêts à tout pour se débarasser de ces enclumes volantes…

    • vrai_chasseur dit :

      @FG
      La Serbie regarde les Typhoon anglais parce que la France n’a pas pu (voulu) lui fournir 12 Rafale d’occasion.
      C’eût été dégarnir encore plus l’Armée de l’air française : dans le contexte géopolitique actuel ce n’est absolument pas opportun.

      Par ailleurs, le ‘mal’ dont souffre Dassault est qu’il n’a pas d’équivalent en Europe en terme de savoir-faire d’ensemblier aéronautique. Établir des partenariats paraît simple au niveau politique, mais au niveau industriel c’est une autre paire de manches. Il y a toujours un risque de déséquilibre que l’industriel ne veut pas se faire imposer à son détriment.

      Je dirais aussi que les états européens sont faibles en matière de politique industrielle de défense.
      Un exemple parmi d’autres: le R-U, l’Italie et l’Espagne ont le même besoin, un chasseur embarqué à atterrissage vertical. Tous les 3 ont déjà consenti des investissements lourds dans les porte-avions.
      Ces 3 pays n’ont pas été capables de s’unir pour faire le successeur commun du Harrier et se sont bêtement rendus otages des américains avec le F35B. La vision stratégique adéquate aurait été de faire à 3 le chasseur à décollage vertical capable de s’intégrer au système de systèmes SCAF, au lieu de faire le Tempest qui doublonne le NGF.
      Le SCAF aurait été ainsi un vrai projet européen ambitieux, complet et cohérent, qui aurait donné du grain à moudre à tous les industriels en Europe.

      • philbeau dit :

        vrai , l’explication de cette incapacité européenne est dans votre propos . La domination de Dassault et de ses associés moteurs et électronique passe mal , ou pas du tout , auprès de ses concurrents européens , qui préfèrent tenter l’aventure ou se soumettre au géant américain , tradition oblige , sans avoir à se voir dicter l’ensemble de la maîtrise d’oeuvre d’un projet européen , qui pourrait exister et performer , dans un monde idéal . On peut appeler ça comme on veut , c’est toute la vraie nature de l’Europe , qui prétend s’unir , alors qu’en coulisses chacun veut tirer la couverture à lui . Conglomérat ou bricolage mal ajusté , l’Europe intrinsèquement ne fonctionne pas comme un tout homogène dans le sens de l’intéret commun , à la différence des autres ensembles (USA , Chine) auxquels elle veut se comparer. La nature humaine a ses lois .

      • Félix GARCIA dit :

        @ vrai_chasseur
        Merci pour votre explication.
        Pour ce qui est d’un chasseur STOVL /ADAV, c’est amusant de voir que c’est DASSAULT qui construisit le premier ! 🙂
        C’eut aurait été une sorte de retour aux sources naturel pour l’avionneur ! Et cela aurait permis aux européens de se doter d’une grande flotte commune de porte-aéronefs …
        Bref, maintenant que c’est fait, je ne vois pas pourquoi on ne ferait pas cavalier seul.
        Il me semble qu’on a tout à gagner à rester sur le Rafale, à travailler à lui adjoindre des drones, et éventuellement un bimoteur léger en attendant son successeur (qui ne presse pas tant que ça il me semble).

  8. basstemp dit :

    aaaanh les catins du fin fond de l’enfer ! Regardez moi cette donzelle se laisser draguer a droite a gauche … Même pas la décence de se cacher un peu du regard du beau male français et de sa proposition de mariage pourtant honorable ! Et ces zanglois qui se croient tout permis a la foire ! Oh y a un drapal posé non mais ! Tu laches la demoiselle la … Faut vraiment aller régler tout ça au punching ball a la patate de forain ? Mais dans ce cas la, hors de question de mettre la pièce

    • JMN dit :

      Et pendant que le François et l’Anglois s’écharpent, que l’Ours russe fait abstinence dans son coin, le furet chinois prend la donzelle serbe par derrière !

  9. rga dit :

    il ne sont pas rancunier, les serbes, en souvenir du mitterand et autres BHL.. ce serait amusant, avec la duplicité qui caractérisent nos états de service politiques exemplaires, d’envisager un affrontement rafale vs rafale, où eurofighter vs rafale, eurofighter vs eurofighter…si on ajoute des ID en fausse bannière, cela fera de la matière pour les chansonniers, et la floppée d’experts sortis de l’oeuf nouveau- ceux la même qui décrivent Poutine comme étant « apeuré et au désespoir ». Comme Assad, qui semble frais comme un gardon, niquedouilles.

    • Courmaceul dit :

      apeuré ? Sais pas, mais une table de 10 mètres de long, l’intimité n’est pas garanti.

    • Nike dit :

      Poutine apeuré ? Non je ne pense pas. Par contre complètement paranoïaque c’est certain. Entre son entourage qui attend le moment opportun pour le dégager, les militaires Russes qui doivent l’avoir mauvaise, les citoyens Russes qui voient revenir les cercueils alors que cela devait durer une semaine il doit avoir du mal à tenir tout ce petit monde tranquille… effectivement il a de quoi être parano. Il se dit que l’épisode de la table est lié au covid, encore un exemple de paranoïa.

  10. Georges dit :

    « nous ne voulons attaquer personne » dit-il, mais l’histoire de la Serbie aux XXe et XIXe siècles, dès que le pays s’est libéré du joug Ottoman, montre exactement le contraire.

    • Tulio dit :

      C’est quoi ce Serbian bashing ? Pour rappel, la Serbie est un allié historique de la France.

      • JMN dit :

        Et pour rappel la France est un allié de merde qui s’est empressé de bombarder la Serbie sous des prétextes fabriqués (je dis ça alors que je suis Français sans une once de sang slave).
        Pareil pour la Russie, l’Ukraine ça devrait être un non sujet pour nous. Mais comme nos « élites » sont achetées, nous piétinons notre honneur en faisant la catin pour l’OTAN.

      • john dit :

        Et ?
        Et? Vucic est un autoritaire qui veut faire la guerre et imiter Poutine et Milosevic…
        Ces arguments sont totalement ridicules… Les alliances dépendent des intérêts et des actions.
        Un pays dirigé par le ministre de la propagande de Milosevic et qui a sa part de responsabilité dans un génocide, qui aujourd’hui tient les médias par les couilles, qui n’a pas de vraie démocratie, et qui provoque 100% des anciennes Républiques Yougoslaves, c’est pas un allié d’une démocratie…
        Et si vous réfléchissez en Histoire, alors quoi, l’Angleterre c’est une ennemie ou une alliée? Quelle période vous convient? L’Allemagne? La Russie? Les USA? L’Espagne? L’Italie?
        Vous avez pas l’impression que depuis 1 siècle il s’en est passé des choses?

      • NRJ dit :

        @Tulio
        L’Empire ottoman fut un allié historique de la France face aux Habsbourg. Du coup, il faudrait vendre nos Rafales à leur héritier (càd la Turquie) pour permettre à Erdogan de mettre la main sur la Méditerranée ?

    • Courmaceul dit :

      Ben on fait alors l’historique de chaque pays européen ! Ca va saigner !

  11. Hermes dit :

    Oublions le Rafale en Serbie… C’est une mauvaise idée.

  12. Jre91 dit :

    Espérons que la France et la GB ne leur vendent pas les avions concernés.
    Là, ils n’ont plus le choix avec la Russie, et comme beaucoup l’ont déjà dit, toute technologie vendu au Serbes est susceptible d’etre scannee par les Russes ou les Chinois.
    Et n’oublions pas non plus leurs précédentes exactions envers les Croates et autres pays des Balkans.

    • Czar dit :

      la guerre a commencé avec des exactions croates contre la population serbe de la krajina ( – entièrement déportées depuis, avec l’aval des occidentaux démocrates et vigilants. mais je suppose que les faits comptent médiocrement s’ils ont du mal à s’insérer dasn le canvas de ton super discours très bien et carrément admirable.

      • john dit :

        Bien sûr ! C’est aussi la Slovénie qui a déclaré la Guerre, c’est aussi les Bosniaques qui ont fait un suicide collectif à Srebrenica, et c’est les Kosovars qui en 1989 ont changé la constitution pour mettre en place un apartheid faisant des Albanais des sous-citoyens dans un but d’épuration ethnique…
        Milosevic, Karadzic et Mladic sont en fait des victimes…

        Milosevic et sa clique ont voulu former la Grande Serbie. TOUT le monde le sait, et les Serbes le revendiquent, et Vucic veut relancer ça en ce moment. Alors arrêtez de réécrire l’Histoire…

        • ScopeWizard dit :

          @John

          Gardez-vous de l’ emploi d’ un ton si condescendant comme si vous seul étiez détenteur de vérité , surtout si c’ est pour sortir autant de conneries .

          Le fait est que les USA suivis des Européens ont fait un choix , décidé de démolir la Serbie , ce qui a entraîné la création du Kosovo à majorité Musulmane administré par la mafia Albanaise dont nous savons combien elle peut être impliquée dans divers trafics dont celui des armes .

          Comme de juste , que ce soit en Albanie comme en général dans les Balkans , nombre de choses sont loin d’ être reluisantes sauf que personne ici n’ en fait état…

          Par exemple , ce qui se passait en Ukraine avant cette guerre était aussi moche que la situation en Roumanie dont nul ne fait davantage état ; mais qui le sait et en parle ?

          Plutôt que d’ accuser de « récrire l’ Histoire » , surveillez mieux vos arrières à vocation de propagande en relais .

      • ScopeWizard dit :

        @Czar

        Bonjour

        Je me souviens effectivement de certaines choses , mais vous savez comment ça se passe , comme souvent à l’ instar des excès de la com’ , lorsque en vue de diffusion publique l’ information est traitée , que ce soit par rapport à un choix d’ angle ou par rapport à l’ info elle-même , suivant le camp auquel « on » appartient ou pour qui « on » roule , « on » prend ce qui nous arrange et « on » laisse le reste .

        Par conséquent , si à l’ époque au début de ces évènements il avait été « dit » que les torts étaient dans les faits partagés , rapidement après les troubles Croates , seule la Serbie ayant pourtant souffert des conséquences de ces mêmes troubles fut honnie et mise au banc des accusés , ce qui devait se solder par la création à l’ initiative des USA ( sous Administration Clinton ) d’ une Cour Pénale Internationale ( CPI ) d’ ailleurs non reconnue par le Congrès Américain , ceci afin de « juger » après en avoir déterminé la catégorie ou la part de responsabilité , des crimes commis en temps de guerre de façon à tenter d’ éviter que des vengeances s’ exercent , de telles rancœurs pouvant en effet donner lieu à des reprises d’ hostilités qui n’ en finissent pas .

        Or , si je ne dis pas de bêtises , entre les exactions commises par la Croatie ayant provoqué un déplacement de population vers la Serbie , et ce que nous connaissons comme « Guerre du Kosovo » , même si ces deux évènements paraissent se suivre de près voire être liés , il s’ est écoulé plusieurs années…

        En réalité , je connais peu cette page de notre récente Histoire Européenne…

        Aussi , si vous pouviez apporter un surcroît de précisions ?

        En vous remerciant

    • Vinz dit :

      Et les exactions des Oustachis elles ont empêché les ventes de Rafale ?

    • Tulio dit :

      La GB ne vendra pas les Eurofighter tranche 1, elle les leur donnera quasiment parce qu’elle doit s’en débarasser. Sinon, l’Autriche veut aussi se débarasser de ses propres jets, ils sont tellement fabuleux ! C’est sûr que les Russes ou les Chinois doivent rêver de scanner 😉 ce fer à repasser volant… Pour ce qui est du Rafale, tout dépendra de l’avionique qui sera livrée avec les appareils.

    • berger dit :

      et que les serbes se battirent comme des lions avec les armes de la France c’est déjà oublie, attitude typiquement fancaise que l’oubli de ses allies les plus valeureux…

      • john dit :

        Bah entre 2 il y a pas eu qques génocides? Attitude typique des gars qui réfléchissent pas…
        P.S. La Croatie a acheté le Rafale, la Serbie de Vucic les menace régulièrement et la France voudrait fournir des avions à la nation dont la Croatie cherche à se protéger?

        Mais bon, la France a des années 90 difficiles… Responsables en partie de plusieurs génocides
        Le Rwanda, Srebrenica, Sarajevo…
        https://www.youtube.com/watch?v=docOsmJiweU&t=8s

        • Momo dit :

          John, pauvre petit, on rappellera simplement qu’à te croire tu es suisse mais en rappelant que l.immense majorité des Suisse ne sont ni corrompus ni spécialistes du blanchiment ou de la spoliation historique des victimes de véritables genocides, (mot qui a perdu son sens pour le mainstream depuis deux semaines).
          La preuve: de plus en plus realisent que le f35 est l’arnaque du siècle.

          Et ne soyez pas trop durs avec John, il est ignare de par son âge et a du mal à bien tout comprendre, c’est normal.

        • Math dit :

          Disons que pour cela il faut omettre l’ invasion de l’Irak et le rôle prépondérant des Bérets verts US dans le déclenchement des opérations de génocide au Rwanda et de ses suites au Kivu. Des faits troublants de la part d’un allié que les USA préfèrent passer sous silence. Et ça peut se comprendre. Les USA n’admettrons jamais être les commanditaires de massacre ayant fait 1 million de morts au Rwanda puis en Irak.

        • philbeau dit :

          Vous êtes souffrant , John ? on vous direz déprimé ? Ou vous avez prêté votre pseudo à quelqu’un ? Parce que là , vous tombez au fond du fond dans le commentaire gras , gratuit , et inutile de comptoir de café du Commerce . Ce n’est pas l’image du commentateur affuté que vous donniez il y a quelque temps . Oubliez un peu la France , et allez donc respirer l’air de vos stations huppées , comme Davos , où la fine fleur du mécénat international trouve hébergement pour s’entendre sur la gestion du monde à son profit . On est en Suisse , le pays des banques hein ? Vous voulez quelques youtube sur le sujet ?

  13. JC dit :

    En toute logique la Serbie devrait se tourner vers Pékin pour acheter des avions, vue la dernière livraison effectuée par les chinois. Comme dirait l’autre : il y a anguille sous roche.

    • Gaulois78 dit :

      @JC
      Oui, je m’interroge sur la finalité de cette demande Serbe…

      Très grosse réduction sur les dernières livraisons Chinoises contre l’envoi de 1 Rafale par container et l’étude comportementale de l’avion en conditions réels ?

      Surtout que les USA peuvent fournir rapidement une trentaine de F16 récents presque à prix cassé…

      De toute façon l’AAE est en manque de tout et vu l’utilisation intense des avions because Ukraine ça va être compliqué la maintenance, j’espère qu’il y a du stock de pièces détachées…

  14. Too dit :

    L’Autriche a réussit a se débarrasser de ses Euro fighter ou ils sont toujours dispo ?
    Un peu de ferraille pour les Serbes, il serviront de cibles aux rafales Croates en cas de besoin.

    • Momo dit :

      Les autrichiens ont tellement bien vantés eux même l’EF 2000 qu’ils ne les vendront jamais.
      Même donnés c’est pas gagné.
      Solution: payer pour que n’importe qui les en débarrasse. Il semblerait qu’il n’y ait même plus de pilotes (à vérifier)

  15. Bob dit :

    Les traites de Serbe avec le radar du PCC vont fournir les données au hans qui les vendront aux russes. Pas sûr, que les acheteurs de rafales apprécieront. Mais avec les corrompus, faites vos jeux et rien ne va plus !
    Au moins, les rafales pourront être données aux ukrainiens dans ce cas là.

  16. Jack dit :

    Ne tombez pas dans le complotisme Messsieurs. Félicitons nous de ces potentielles prochaines ventes. Ou alors cessons de reprocher qu’ils achètent chinois ou russe… il faut être cohérent à un moment !

  17. Jean Le Bon dit :

    Oubliez les Serbes…

  18. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    J’avoue ne pas saisir pour une force aérienne relativement modeste, d’avoir des  » micro-flottes « .
    (Après, il y a l’argument de la sécurisation du MCO due à la diversification des fournisseurs, qu’on ne peut négliger en cas de conflit. )

    Quoiqu’il en soit, voir la Serbie investir, dans Rafale et Typhoon, peut être interprété comme le début d’un « désamarrage politique  » de Belgrade à Moscou, et comme un message de volonté d’adhésion plus rapide à l’UE de la part d’ Aleksandar Vučić.

    • john dit :

      Le financement chinois et russe pour leur donner l’ensemble des données de ces 2 appareils?

      • Math dit :

        A ce moment là… Que dire des ventes d’armes à Taïwan, à la Bulgarie, à l’Irak, l’Arabie saoudite, l’Inde ou Israël. Cette réthorique n’a qu’un sens commercial. Les Serbes étaient là en 1914. Les américains en 1917.

  19. patex dit :

    Vendons leur deux escadrons de Mirage 2000-9, ils en auront amplement pour leur argent et on verra pour des Rafale plus tard !

  20. Carin dit :

    Vouloir acheter des EF2000 tranche1, pour remplacer des Mig29 au prétexte que ces derniers ne sont pas des bombardiers air/sol… c’est un peu fort de café, l’EF2000 tranche1 n’est pas meilleur Bombardier air/sol!
    Alors où les discutions portent sur des tranche2, ou c’est du pipeau, ce qui me renvoie à ma première impression lors de l’article concernant l’achat de rafale… à savoir que la Serbie est en service commandé, non pas par les russes,(ils n’ont pas les moyens), et sont déjà présents sur les bases serbes, mais par nos amis chinois, qui sont détenteurs de toute la technologie russe, et se sont aperçus qu’elle était largement dépassée, et comme les chinois ne sont pas équipés pour créer ou même développer, ils leurs faut impérativement avoir accès à des technologies occidentales pour faire évoluer leurs avions, chars, bateaux, et même voitures civiles, etc… Donc vendre des avions à nos amis serbes, peut-être, mais pas avant d’être sûr de notre coup!

    • Sorensen dit :

      « c’est un peu fort de café, l’EF2000 tranche1 n’est pas meilleur Bombardier air/sol! » Si tous les T1 sont des block 5.

      • Bomber X dit :

        @Sorensen
        Le T1 Block 5 est limité à l’emploi de bombes lisses et 2 bombes laser Paveway couplées à un pod Litening (pas de Storm Shadow ou Taurus, pas de Brimstone, ….).
        Un bombardier à minima. Donc pas le meilleur.

        • Sorensen dit :

          Ce sont surtout les propos débitants de Carin et pas du président de la Serbie.
          Les T1 et les MiG-29SM RV et PVO serbes ont les mêmes capacités d’attaque au sol (je ne sais pas où il a lu que les Mig29 en leur possession en sont incapables), mais seul le T1 pourra être mis à jour.

          Premièrement parce que la moitié de leurs avions auront dépassé leur durée de vie entre 2027 et 2031, deuxièmement la Serbie ambitionne de rejoindre l’UE et troisièmement elle risque des sanctions américaines.

      • Lejys dit :

        Le block 5 de la tranche 1 n’offre pas la capacité à l’avion de faire de la désignation laser, de larger des bombes guidées par GPS, de tirer des Storm Shadows et Brimstones…. En clair cette version est incapable de réaliser seule des missions d’attaque de précision et/ou à distance.
        Le commentaire de Carin est donc pertinent, le votre….erroné et inutile, comme d’habitude !

        • Sorensen dit :

          Vous savez qu’un jour, aux inutiles, la France ne pourra bientôt verser d’allocs? Vous devriez y songer. https://www.eurofighter.com/downloads/TecGuide.pdf

          • Lejys dit :

            Vos tentatives de réparties ne peuvent pas masquer à la fois votre bêtise et votre ignorance… Cette belle plaquette publicitaire n’apporte rien au débat (les différentes tanches n’y sont qu’à peine détaillées à la fin) et surtout confirme nos propos : la tranche 1 n’est pas le meilleur bombardier disponible, mais au block 5 !
            Donc, bravo pour votre capacité à nous trouver des plaquettes publicitaires, pour vous c’est sans doute une jouissance énorme, mais elles n’apportent pratiquement rien au débat. Vous êtes décidément un habitué du genre à balancer des liens inutiles, essayer au moins de les lire avant (les comprendre n’est pas envisageable pour vous).
            Pour les autres lecteurs de ce site, par nature plus ouverts et curieux, il y a ça: https://defense-update.com/20090801_typhoon-eurofighter.html Certainement pas le meilleur lien, mais vu ceux que certains envoient…. Les capacités des premières tranches et leurs mises à niveau seront plus clairs que la pub de l’autre andouille.

          • ScopeWizard dit :

            @Sorensen

            Oh mais ça , ça fait longtemps que c’ est dans les tuyaux .

            Le bon Libéral adorant l’ individu qui sert à quelque chose….ce qui bientôt pourrait nous conduire à un mode de vie beaucoup plus « communiste »caractérisé par une belle confiscation du bien privé ; l’ outil de production n’ étant pas concerné….

            Bref , raison pour laquelle , les « inutiles » pourraient bien devoir un de ces jours s’ occuper très activement des « utiles »….

            Patience ; la « reconduction » de l’ actuel locataire de l’ Élysée va sous peu nous en dire bien davantage…

  21. Grek dit :

    C est quand même une vision un peu orientée de l histoire.
    Les guerres balkaniques ont été le fait de tout les états balkaniques, sauf peut être (et encore) l Albanie.
    Sur les 2 guerres mondiales la Serbie est clairement la victime. L assassinat de Sarajevo n était qu un prétexte. Reste la période milosevic, ou les torts sont partagés. Si on reprend le fil la JNA a défendu l unité du pays au départ.
    Ça n enlevé rien a l étrangeté de ces envies d achat aériens.

  22. Bomber X dit :

    J’adore ce type de commentaires « Faut pas vendre de Rafale ou de Typhoon aux Serbes, sinon les Chinois et les Russes vont en scanner les secrets ! »
    Oui, oui, oui, mais bien sur !
    La Chine et la Russie, selon ce raisonnement, ont eu tout loisir d’étudier le F-16 ou le Mirage 2000, puisque des pays « amis » en possèdent et alignent du matériel russe ou chinois. Mais quand on voit la difficulté qu’ils ont à produire des avions valables (les défauts des avions russes viennent d’être révélés au grand jour en Ukraine), on se dit ce n’est visiblement pas si facile que çà …….

  23. Sentinelle dit :

    Vive la Serbie !

  24. OURGOUT51 dit :

    Bonsoir

    Shoigu, voili voilou! Il est apparemment de retour et s’est exprimé ce jour devant les principaux responsables de son ministère dont Gerassimov qui fait la gueule! Lui quand il sourit, faut vite prendre la photo.

    Sur le grand écran derrière le ministre se déroule le lancement d’une fusée (Kalibr, Kinjal?) et la bande annonce est datée: : 19 avril 2022.

    A confirmer dans les jours à venir!

  25. Fralipolipi dit :

    En attendant, les EAU viennent de verser le 1er acompte pour la Vente historique du Rafale.
    (Un tel acompte devrait peser pas lojn du milliard d’€).
    https://www.dassault-aviation.com/fr/groupe/presse/press-kits/entree-dans-le-carnet-de-commande-du-contrat-rafale-pour-les-emirats-arabes-unis/
    Le contrat de tous les records pour la BITD française est donc désormais entré en vigueur 🙂
    .
    Pour la Serbie, impossible pour aucun d’entre nous de savoir si une vente de Rafale serait vraiment souhaitable … ou non …
    sauf si l’un de vous travaille au ministère de la défense (dans le bon service) ou aux Renseignements extérieurs.
    .
    Sinon, je pense qu’il y a trop d’infos qui nous échappent pour avoir un avis sûr.
    .
    Seule certitude, nous ne sommes plus du tout dans une urgence absolue à sauver le soldat Rafale, comme en 2015.
    La ligne de montage Rafale et son écosystème sont déjà pérennisés jusqu’au delà de 2030.
    Donc nous pouvons considérer ce dossier serbe avec la plus grande sérénité.

  26. E-Faystos dit :

    D’après Méta Défense, le chiffon brûle entre la Serbie et la France parce que Paris refuse de vendre les missiles « qui vont bien ».
    SCALP ou METEOR, on est plus dans l’auto-défense, mais dans « l’opération militaire spéciale ».
    Donc d’après les Serbes, Londre serait d’accord pour vendre l’avion et les missiles.
    Les Typhoon d’occasion sont-ils câblés pour de telles exigences?
    Normalement oui. Mais pas les tout premiers exemplaires. Sinon les Autrichiens seraient heureux. Et il ne le sont pas.
    On se dirige donc sur une vente d’appareils brides. Ou un nouvel AUKUS.
    Ou à une livraison d’avions dotés de missiles incomplets, les précédents éxistant déjà avec des refus de livraison de composants critiques d’un pays fournisseur.

    • James dit :

      Du Meteor avec un Typhoon muni d’un radar qui n’exploite pas la portée du missile…

  27. Alpha dit :

    Alors faisons simple :
    – La Serbie a approché Dassault pour la fourniture de 12 Rafale neufs. Ca fait plus d’un an que les négociations ont débutées.
    (Il n’a jamais été question de 12 Rafale d’occasion comme certains l’écrivent ci-dessus…)
    Mais pour l’instant, ça coince avec notre gouvernement, qui n’est pas très chaud pour livrer les missiles Météor qui vont avec…
    C’est le seul point d’achoppement.
    -Alors les Serbes négocient avec les Britanniques pour des Typhoon d’occasion, plus enclins à livrer leurs avions avec le Météor…
    -Les Serbes voudraient alors des Typhoon pour la défense aérienne, et le Rafale pour le air/sol.
    Pour finir : Les Typhoon Tranche 1 britanniques sont des Block 5 (51 appareils, dont 10 stockés depuis des années), donc déjà « polyvalents » ayant bénéficiés du programme « Centurion », mais ils ne pourront pas aller plus loin dans l’évolution… De plus, leur MCO semble être difficile à gérer les pièces et équipements étant sensiblement différents des avions de la Tranche 2 et 3… La RAF veut donc s’en débarrasser.

  28. Charognard dit :

    Ce sont plus les missiles air-air longue portée Meteor qui intéressent les chinois sous le paravent de la Serbie.
    https://meta-defense.fr/2022/04/20/la-serbie-pourrait-se-tourner-vers-le-typhoon-si-la-france-refuse-de-livrer-certains-missiles/

    Pour moi, la Russie est hors jeu: toute sa matière grise cherche à fuir le pays.
    https://meta-defense.fr/2021/09/23/la-course-aux-missiles-air-air-a-tres-longue-portee-saccelere-entre-les-etats-unis-la-chine-et-la-russie/