Dissuasion : Un débris du missile ASMP-A rénové est porté manquant après un tir de qualification

Le 23 mars dernier, un Rafale a décollé de la base aérienne de Cazaux pour procéder au dernier tir de qualification du missile ASMP-A Rénové, sur lequel reposera la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire dans les années à venir.

« Tout au long de sa phase de vol », le missile a été suivi par les moyens de la Direction générale de l’armement [DGA] ‘Essais de Missiles’ à Biscarosse, Hourtin et Quimper, ainsi que par le bâtiment d’essais et de mesures Monge, avec la participation de DGA ‘Essais en vol' », avait alors expliqué le ministère des Armées.

Étant donné la sensibilité de ce type de missile, une opération visant à récupérer les débris provenant de cet essai de qualification [évidemment effectué sans charge militaire] a été lancée dans le secteur de son point de chute, précisément au large de la Bretagne. Seulement, un fragment de cet ASMP-A Rénové n’a pas pu être retrouvé pour le moment.

Cette information a d’abord été révélée par France Bleu Breizh Izel, le 13 avril, puis reprise par le quotidien Le Télégramme.

En début de semaine, les autorités maritimes avaient prévenu les pêcheurs, les navigateurs et les plaisanciers qu’un cylindre métallique de deux mètres de long pour un diamètre de 40 cm, auquel « pourrait être joint un objet de 60 cm par 40 cm », serait susceptible de dériver entre la pointe de Penmarch et Belle Île. Et de les inviter à signaler, le cas échéant, à la Gendarmerie ou au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage Étel sa découverte. « Il s’agit pour le moment de mesures de précaution », avait alors précisé un porte-parole de la Marine nationale au Télégramme.

Le 14 avril, le ministère des Armées a confirmé être à la recherche d’un fragment provenant d’un missile. « Un débris de missile cylindrique, tombé dans la mer au large du Morbihan à la suite d’un essai militaire, est recherché par les autorités », a-t-il indiqué.

« À la suite d’un essai de munition sans charge militaire, le ministère des Armées a lancé, comme pour tout tir, une opération de repêchage des débris. […] Tous les débris ont été récupérés au fond de l’eau à l’exception d’un cylindre contenant un dispositif pyrotechnique de pressurisation. Ce morceau est très probablement au fond de l’eau », a précisé la DGA.

Étant donné qu’il contient un « dispositif pyrotechnique de pressurisation », ce cylindre ne présente pas de danger particulier, sauf si l’on tente de l’ouvrir, selon la DGA. Interrompue à cause des conditions métérologiques, la campagne de repêchage n’a pu reprendre que cette semaine.

Pour rappel, le programme ASMP-A Rénové doit permettre de maintenir le niveau de performance du missile de croisière à capacité nucléaire porté par les Rafale des Forces aériennes stratégiques [FAS] et ceux de la Force aéronavale nucléaire [FANu] face aux évolutions technologiques des défenses aériennes jusqu’à l’horizon 2035. Le tir de qualification effectué le 23 mars a donné le coup d’envoi de son entrée en production. Sa mise en service est prévue en 2022.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

67 contributions

  1. Pavel Lebedev dit :

    Il faut remarquer le talent particulier du rédacteur de l’article paru sur ce sujet dans le quotidien « le Figaro » : c’est une sorte de chef-d’œuvre de la langue de bois, qui s’arrange pour ne jamais mentionner le type de l’avion bien évidemment, mais aussi le type de missile… la liberté de l’information, dont ce quotidien se targue si souvent, tout en faisant le procès quotidien de la Russie, montre bien ses limites qui sont les limites des intérêts financiers… la liberté de la presse en France s’arrête là où commencent les intérêts financiers des patrons de presse qui tiennent solidement l’ensemble des médias nationaux: c’est une certaine idée de la liberté, de la transparence, de l’expression libre, et donc de la démocratie..Merci au Figaro pour cette démonstration par l’exemple, du célèbre adage de la paille et de la poutre..
    mais cela s’applique aussi à tous les gens qui passent leur temps à se gausser de la Russie alors que chez eux, on en est réduit à lancer des appels à la population pour aller ramasser des morceaux de missiles perdus sur les plages… le coq gaulois y perd quelques plumes !

    • Nicolas dit :

      Après la perte du Moskva il faut bien se consoler comme on peut!

    • Roissard dit :

      Ce doit être un bien fatiguant exercice que de toujours défendre les ennemis de la France et de l’Europe

    • J'me fend la gueule (à coup de hache!) dit :

      Un gros navire amiral, c’est plus facile à retrouver lol….
      Ah oui, c’était un incident de bord et non une grosse cacahuète qui l’ coulé…
      Foutue langue de bois…………….

    • Jag dit :

      Il y’a un coq justement qui fait plus que résister face à un envahisseur sans honte et sans scrupules et il lui mets la misère lol.

      • TINA dit :

        Bsr Mr JAG .

        Question : Considérez – vous que le choix récent du COQ comme emblème pour notre Pays, soit pertinent ?
        Merci de me répondre.

        • Jag dit :

          Pas du tout!
          Vous avez un problème avec ça????
          Gallus???

        • Jag dit :

          Je précise à l’ami TINA que je n’ai aucun problème avec ce coq…. Le « pas du tout » était pour dire qu’il ne me pose aucun problèmes. Peut être allez vous nous expliquer sa « pertinence » ce ou pas…. selon vous bien entendu puisque on pourrait penser que vous avez envie de disserter sur la question.

    • Glou glou glou..... dit :

      Glou glou?

    • Captain Pif dit :

      Ça vaut toujours mieux que de perdre un croiseur de 12 000 tonnes!

    • Marsouin dit :

      Votre commentaire est confondant de mauvaise fois. Si vous en êtes là pour trouver des éléments de comparaison, dénigrer la France et défendre la Russie, vous êtes tombés bien bas (vous et la Russie).

    • Pravda dit :

      Alors que chez vos amis de la 7ème compagnie, on fait les choses en grand!
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Accident_de_Nyonoksa
      Sans parler du croiseur qui a faillit se faire couler par le tir de son propre missile en 2020 (?).
      Mais méfiez vous, peut être qu’en fait vous étiez la cible (nan, je plaisante, ça ne vaudrait vraiment pas le coup).
      Je vous suggère Oleg Popov comme prochain pseudo, il vous convient à merveille.

    • Pravda dit :

      Tiens, vu sur le Figaro aussi.
      « Remis en liberté, un gradé de l’armée française veut prouver qu’il n’a pas espionné pour la Russie » : https://www.lefigaro.fr/faits-divers/remis-en-liberte-un-grade-de-l-armee-francaise-veut-prouver-qu-il-n-a-pas-espionne-pour-la-russie-20220415

    • mich dit :

      En ce moment le coq Russe n ‘a rien a envier au coq Gaulois vous savez , en tout cas on remarque tout de suite votre talent pour parler également à coté du sujet , vous avez dit langue de bois !

    • Pour Info dit :

      On a 1 seul type d’avion pour lancer ce missile qui lui aussi est unique en type.
      Alors quelle langue de bois ?

      Par contre il faut arrêter l’alcool de bois. Ton Samogon est mal distillé, ça attaque le cerveau !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « c’est une certaine idée de la liberté, de la transparence, de l’expression libre, et donc de la démocratie. » Comme en Russie?
      « du célèbre adage de la paille et de la poutre.. » Chez les « pro » Kremlin ce serait plutôt la charpente complète et les tuiles!
      « à se gausser de la Russie alors que chez eux, on en est réduit à lancer des appels à la population pour aller ramasser des morceaux de missiles perdus sur les plages… »
      Il y eu un temps où du coté du Bourget il a bien fallu ramasser des morceaux de ce qui à l’époque était le fleuron de l’aéronautique soviétique!
      « le coq gaulois y perd quelques plumes ! » Bah, venant d l’ours qui a la gale!

    • Roberto dit :

      Chez les russes ils ont son réduit à utiliser des tlf chinois en pleine  »operation » les radios mili ont finir au marché noir j’imagine…le type qui défend un pays ou il ya une loi qui interdit de nommer une guerre  »une guerre » c’est juste une  »Opération Militaire Spéciale » ou les Moskva se font couler et veut venir chez les autres se foutrent de leur gueules, Au aurra tout vu….
      Changer  »Moskau » par  »Moskva » tient, et danser un peu car les trolls russes sont aussi nuls que leur armée…
      https://www.youtube.com/watch?v=i0xOSxgs6w8

    • Planq dit :

      Quel temps y fait a st Petersbourg

  2. Tomcatter dit :

    Ca ne fait pas très sérieux ce genre de communication. Après, peut-être que je ne suis pas rompu à ce type de process…

    • xorminet dit :

      un tube de 4cm de diamètre et 2m de long qui potentiellement flotte entre deux eaux, c’est pas si con de prévenir les bateaux qui passent dans le coin.
      Si il peuvent éviter de faire un trou dans leur coque c’est mieux.

  3. Khay dit :

    « On a perdu un p’tit bout de rien du tout…
    -Ah ouais ? Lequel ?
    – Le bout qui explose. »

  4. Jre91 dit :

    Surprenant qu’un navire n’ai pas été positionné dans la zone cible, à distance de sécurité bien sur, pour se rendre sur la zone précise une fois le missile dans l’eau. Dans tous les cas je pense que c’est un non sujet et que le débris manquant sera retrouvé prochainement.
    Dans tous les cas, la surveillance maritime devrait connaître les navires ou bateaux susceptibles d’être entre sur zone. Donc pas de panique.
    Et pour ceux qui argumenteront la présence éventuelle d’un SM «espion » a proximité, il faut arrêter la parano…

    Rien à voir avec le sujet, mais des SM «espions » sur les lieux où le Moskva a coulé, c’est plus que probable lorsque les accès à la mer noire seront recouverts…ou pas.

    • Twouan dit :

      Si tu as deja essayer de rattraper un manequin orange d’homme a la mer en pleine mer. Tu sais combien retrouver un objet dans l’eau pas haut sur l’eau est difficile.

  5. ScopeWizard dit :

    Ah mais j’ ai compris !

    Pour une fois…

    Non mais dites , je ne vous permets point !
    Pour une fois… PFFFF !

    Oui , alors qu’ est-ce que je disais moi….

    Ah oui !

    En fait , c’ est ce missile qui a coulé le Kouznetsov !

    Eh oui !

    HEIN ?

    Le Moskva ? qui n’ est qu’ un croiseur alors que l’ autre serait plutôt à classer dans les porte-avions ?

    On s’ en fout ; c’ est du pareil au même et puis surtout c’ est encore une victoire de Canard !

    Soyons un peu sérieux , on ne va tout de même pas s’ arrêter sur de si menus détails , si ?

    Bref E 12….

    Touché-coulé !

    • Pravda dit :

      Qui sait ? D’ici un an ou deux on aura bien un complotiste pour nous le sortir.

      • ScopeWizard dit :

        Oh , mais est-il si utile d’ être dans le complotisme pour cela ?

        Non , un simple « air du temps » histoire de faire honneur au « camp du bien » suffira à faire parfaitement l’ affaire .

  6. béber dit :

    En résumé la France a procédé à un énième tir d’essai du nouveau missile à vocation nucléaire, mais sans charge bien sûr, et une partie de ce missile qui s’est abimé en mer, comme prévu, est manquante. Ok.
    Par principe un engin s’abimant en mer se disloque, normal.
    Où est le problème?

    • Carin dit :

      @beber
      Le problème se situe sur la pièce perdue… cette pièce comporte un système explosif léger, qui est tout à fait capable de vous arracher les 2 mains ou la tête, ou l’ensemble alouette… si vous tentez de l’ouvrir.

  7. Thaurac dit :

    Pas de système de balise incorporée pour les essais, c’est un peu d’amateurisme!

    • xorminet dit :

      Vous voulez mettre une balise sur chaque pièce du missile?

    • Pldem806 dit :

      C’est déjà arrivé lors d’un essai en 1985. Nous avons détecté et récupéré l’ensemble des éléments en l’espace de 48h avec un chasseur de mines (la Cassiopée pour ne pas la nommer). Cette affaire est un non-évènement!
      Maintenant, équiper chaque pièce d’un missile d’essai d’une balise?, encore faudrait-il que cela soit possible.

    • Ah Ca ! Z à Marioupol ! dit :

      Et la balise, tu la découpes en combien de morceaux ? Ce n’est pas un rouleau de scotch…

    • Thomas dit :

      Pas vraiment
      Avec le Monge et la DGA en surveillance, pas besoins de balise qui changerait, par sa simple présence, les caractéristiques et donc le comportement du missile, dans le cadre d’un tir de qualification visant justement à étudier ce comportement

    • scx dit :

      Tu crois qu’on peut mettre une balise sur chaque atome de missile ?

    • Pour Info dit :

      Ben oui, on va mettre une balise sur chaque boulon !
      On dirai bien que tu as perdu la balise de ton intelligence …

  8. béber dit :

    Je réponds à mon interrogation: le risque de récupération de pièces secret défense par des puissances étrangères?
    Effectivement, mais c’est toujours une possibilité dans un cas de ce genre. A quoi bon la médiatiser et augmenter le risque?

    • Dolgan dit :

      Pour éviter qu un navire se le prenne dans l étrave ? Pour éviter qu un plongeur termine en appât à poisson ?

      Pour que celui qui tombe sur un truc du genre pense à le signaler à qui de droit ?

  9. Raymond75 dit :

    Ce n’est pas grave : il s’agit de la partie nucléaire (une simple petite bombe tactique).

  10. Dimitri dit :

    Et dès demain on retrouvera sur zone des chalutier russes et chinois avec leur GPS en panne et des grande antennes qui fonctionnent bien, équipé de sonar pour la pêche à la coquille Saint-Jacques.

    • Clavier dit :

      ça m’étonnerais qu’on trouve quantité de bateaux étrangers indésirables dans une zone de champ de tir répertoriée de la Marine….

    • dompal dit :

      @Dimitri,
      Je ne sais pas comment ça se passe aujourd’hui mais quand j’étais jeune bidasse, j’ai assisté à un tir depuis l’île du Levant et croyez-moi y’avait plus d’un rafiot de la Royale dans le coin, avant-pendant et après le tir…..

  11. Prof de physique dit :

    Il fallait faire le test au Sahel.
    Il y a de la place.
    Les pays que nos militaires tiennent à bout de bras peuvent en retour nous préter quelques arpents de caillous et de sable pour tester des armes non NBC.
    Ne pourrait on pas d’ailleurs envisager un essai où la charge nucléaire serait remplacée par une charge classique, et la cible virtuelle par une base de terroristes ?
    Ce serait très validant pour ce missile.

    • Machin 10 dit :

      Sauf qui si le missile ne fonctionne pas et que les terroriste en question s’exhibent avec un missile top-moderne français à vocation nucléaire … ça la fout mal !

    • Casa21 dit :

      Sinon ils peuvent aussi faire le test sur ta maison. Tu en penses quoi ?

    • Momo dit :

      Le très bon dieu GBU est largement suffisant pour les égorgeurs, pas virtuels hélas pour l’humanité.
      Il les punit très bien pour pas cher, c’est parfait (on se rapproche des 7500 nuisibles en moins avec Barkhane/Takuba, bientôt).

  12. 1ere Machpro Duguidon dit :

    Quand on pense au nombre de compte-rendu pour un chargeur vide de FAMAS…

  13. Alfred dit :

    Dispositif pyrotechnique de pressurisation. Faut-il comprendre du réservoir d’alimentation en carburant du statoréacteur ? (parce que là, ce ne serait pas un débris banal… )

    • en passant dit :

      je pense que oui…2m par 40cm, ca ne peut etre que ca.

    • Thomas dit :

      Ça ou chose, mais oui, pour qu’on signale ce cylindre de 200*40 à la population, c’est que ce n’est pas qu’un bête tube en ferraille vide

    • Prof de physique dit :

      Je pense plutôt à un système qui va produire un gaz, donc déjà issu d’une combustion, donc si c’est bien fait, non combustible, qui va pousser ou actionner quelque chose.
      Ce peut être contribuer à pousser le carburant dans le statoréacteur, mais je n’y crois pas beaucoup. Cela engendrerait une pression décroissante, cause de panne. Il vaut mieux une pompe et dès le départ, pour amorcer, un peu de gaz (inerte ?), non soluble dans le carburant, éventuellement dans un réservoir avec une sortie régulée en pression, du genre de ce que l’on trouve sur les bouteilles de butane.

      cela peut surtout à mon avis déclencher un des mécanismes décrits dans l’article de wikipedia sur ces missiles.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Air-sol_moyenne_port%C3%A9e

      Phase 3 :
      largage de la tuyère d’accélération ;
      ouverture des entrées d’air du statoréacteur ;
      éjection des obturateurs de la chambre de combustion ;

      Comme le missile a déjà une vitesse respectable, pour larguer ou ouvrir quelque chose qui risque d’être plaqué par le vent relatif, il faut une action vigoureuse, telle justement qu’un « Dispositif pyrotechnique de pressurisation ».

      • Pascal (l'autre) dit :

        Pressurisation du deutérium/tritium/lithium de la charge nucléaire. Le « mélange » est parait il « injecté » quelques secondes avant la mise à feu du premier étage (fission) de la tête nuc?

      • Alfred dit :

        L’intérêt de ces systèmes pyrotechniques réside dans leur grande fiabilité de fonctionnement et la quasi absence de besoins de maintenance périodique. On les retrouve pour mettre en pression les réservoirs des extincteurs de moteurs d’avion. Alors, pourquoi pas pour mettre en pression le réservoir de carburant d’un missile, si associé à une chambre auxiliaire haute pression avec un détendeur/régulateur basse pression en sortie et un dispositif assurant la séparation entre les gazs chauds et le carburant ? Le tout fonctionnant mécaniquement en étant insensible aux contre-mesures électromagnétiques qui plus est.
        Mais bon, ce ne sont que des suppositions, comme dirait Dom Patillo…

  14. Bomber X dit :

    André, vous avez égaré un autre morceau de missile ? (Pour celles et ceux qui auront la référence)

    • Stylgar dit :

      La tête de l’ambassadeur dans cette scène est absolument géniale.

  15. Ar-Men dit :

    Il y a quelques années, je retrouvais des détonateurs, ça change. Promis quand je vais a la plage, je ferais gaffe. Mais bon ont le retrouveras après une ou deux tempêtes.

  16. Alfred dit :

    Sans parler du ramassage et du comptage des étuis de 9mm après les tirs….

  17. Manu34 dit :

    On a jeté 10 grains de sable sur un plage et on a arrive à en retrouver que 9…
    Franchement…

  18. fou du 33 dit :

    Ça me rappelle en septembre 2021, l’armée de l’Air avait perdu une bombe d’entraînement inerte. L’objet de 40 kg était activement recherché autour du champ de tir, à Captieux, entre Gironde et Landes. Depuis no news……..
    Je pense que ce genre d’info concernant un sujet plus que sensible devrait rester secret…..

  19. Carin dit :

    C’est normal de le dire… le mauvais temps a mis les recherches en pauses… mais la région ayant dû être réouverte à la navigation/pêche, il se pourrait qu’un chalut remonte cette pièce dans son filet, et en ce cas, ouvrir ce conteneur c’est risquer au minimum d’y laisser les mains a cause de la charge pyrotechnique. Ne pas aviser pêcheurs et plaisanciers du coin serait criminel.

  20. Lance-Croquette: c'est vendredi c'est la fête du slip! dit :

    « deux mètres de long pour un diamètre de 40 cm, »
    je l’ai retrouvé dans mon pantallon! ah non excusez c’est ma…

  21. Mario 1114 dit :

    Ryamond 75 :,,Ce n’est pas grave : il s’agit de la partie nucléaire (une simple petite bombe tactique).
    Dans le texte : À la suite d’un essai de munition sans charge militaire…
    Ps :75 c’est votre QI ?

  22. MAS 36 dit :

    Tempête dans un verre d’eau.

  23. Czar-2 dit :

    Ah nous dans la Royale on a pas ce genre de problème !

  24. XRenaux dit :

    L’odeur du sang ,va attirer les prédateurs Russes