Armée de l’Air : Les capacités de simulation des menaces sol-air montent en gamme avec le système ARPEGE

Hormis des mesures ciblées sur la filière aéronautique, le plan gouvernemental « France Relance » qui, doté de 100 milliards d’euros, devait permettre d’accélérer la « refondation économique, sociale et écologique » du pays dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19″, n’avait pas directement profité au ministère des Armées.

Toutefois, assure la Direction générale de l’armement [DGA] dans un communiqué publié le 6 avril, ce plan de relance aura cependant permis de financer l’acquisition, pour 4,8 millions d’euros, de trois simulateurs de menace sol-air « ARPEGE », auprès de l’entreprise Avantix, spécialiste des systèmes de guerre électronique.

Le premier de ces trois systèmes ARPEGE a été réceptionné par la DGA le 17 mars dernier. Selon les explications qu’elle a fournies à cette occasion, il s’agit d’un dispostif qui « génère une onde électromagnétique, représentative d’une menace contre un aéronef ».

Plus précisément, cette onde est censé faire réagir le système d’autoprotection ainsi que l’équipage de ce dernier… « Trois contre-mesures sont envisageables : manœuvre d’évitement, leurrage, brouillage », précise la DGA. La réaction des pilotes face à ces menaces simulées par ARPEGE est ensuite évaluée par un « opérateur expérimenté ».

Ce premier système ARPEGE n’a pas tardé à être livré à l’Escadron de Programmation et d’Instruction de Guerre Electronique 07/330 [EPIGE] du Centre d’Expertise Aérienne Militaire [CEAM] de Mont-de-Marsan, lequel l’a intégré dans un environnement LVC [Live, Virtual, Constructive] lors de la dernière édition de l’exercice Serpentex, l’objectif étant d’assurer un entraînement des équipages dans des conditions proches de la réalité.

Les deux autres systèmes ARPEGE commandés sont actuellement « soumis à des opérations de vérification ». Ils seront très prochainement livrés à la DGA, qui les transférera ensuite au Centre de coordination du polygone de guerre électronique [CCPGE], géré par la France, l’Allemagne et les États-Unis.

Ce « polygone » de guerre électronique est unique en Europe. Grâce à des systèmes d’origine russe [ou soviétique], tels que les SA-8 « Gecko » ou SA-6 Gainful, et ses moyens de simulation, bientôt renforcés par les dispositifs ARPEGE, il vise à reproduire une menace sol-air la plus réaliste possible.

Photo : armée de l’Air & de l’Espace, via le CEAM

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. LEONARD dit :

    Merci à L.L d’accueillir ce point Ukraine Jour 44 :

    Cartes au 06/04 :
    En statique :
    https://uawardata.com/
    https://twitter.com/SimTack/status/1511685030006997000
    En dynamique :
    https://twitter.com/Nrg8000/status/1511710786267521032
    Avec un focus sur Kherson et le Sud :
    https://twitter.com/mhmck/status/1511747263235821570
    et une carte spécifique de la région Izyum/Severodonetsk, avec précisions topo :

    La grosse actu du moment, en attendant la Grônde Offensive dans le Donbass et/ou la prise de Marioupol, c’est Bucha :
    Les ukrainiens ont diffusé une liste des soldats impliqués en ayant identifié la 64ème Brigade de Fusiliers Motorisés : Au passage, c’est le signe d’une perméabilité des bases de données militaires russes, dèjà illustrée par la diffusion précédente des pseudonymes de membres du FSB implantés dans les ambassades occidentales (ce qui a entrainé les expulsions en série).
    https://gur.gov.ua/content/voennye-prestupnyky-neposredstvenno-uchastvuiushchye-v-sovershenyy-voennykh-prestuplenyi-protyv-naroda-ukrayny-v-h-bucha-voennosluzhashchye-64-otdelnoi-motostrelkovoi-bryhady-35-oa-vvo.html
    Avec identité de leur chef : lieutenant-colonel Omurbekov Azatbek.
    https://twitter.com/InformNapalm/status/1510702039323533316/photo/1
    Un saint homme, béni par le métropolite Arkémy et qui s’est fendu de cette déclaration :
    «Grâce au Tout-Puissant, nous avons atteint les sommets que nous avons atteints».
    et çà donne cette carte des lieux de naissance :
    https://www.google.com/maps/d/u/0/viewer?fbclid=IwAR33aCBYyhQM_NcR0Ws6APGxtR0h31coRrQO1POkGtwTzCmwpGL1mszOlHE&mid=1QVvmDMJz3QA5NieKQ7aF_eJAJMISZ20M&ll=54.25081731406078%2C99.02269015&z=3
    Avec un recoupement entre les zones de cantonnement de la 64 ème brigade de fusiliers motorisés :
    https://twitter.com/Nrg8000/status/1511901918905638915
    Et les destinations d’envoi de rapines constatées depuis Mozyr en Biélorussie :
    https://mediazona.by/article/2022/04/05/cdek
    Pour lesquelles nous avons les noms, et n° de tél des soldats expéditeurs et des destinataires :
    https://motolko.help/en-news/hajun-project-published-the-data-of-russian-marauder-soldiers-who-may-be-involved-in-crimes-on-the-territory-of-ukraine/?fbclid=IwAR3gAA_FwoBEUSql9UlXD8zt8zXUQlSa1HW8qJKsPpABp4AotiByoG0q3r4
    En fait, les réseaux sociaux russes sont une mine de renseignement pour les services ukrainiens :
    https://lviv.nashigroshi.org/2022/04/05/34248/

    Cela nous ramène à cet article sur l’utilisation des minorités par l’armée russe : Stat sur les blessés reçus à Rostov : Sur tous ceux originaires d’Astrakhan, 85% étaient des kazakhs : Or, la région d’Astrakhan comprend 145% de Kazakhs.
    https://inews.co.uk/news/putin-accused-using-troops-ethnic-minority-backgrounds-as-cannon-fodder-1539841
    Imbécilités russes, toujours : J’en ai dèjà parlé, voici la localisation du campement russe dans la «forêt rouge» de Tchernobyl, avec les niveaux de radiations : Cancers à prévoir :
    https://twitter.com/Guardian_Mario/status/1511836349401288708
    En parlant de pertes russes : Les VDV de Stavropol :
    https://twitter.com/revishvilig/status/1511643954856566784
    Les promesses aux familles de soldats vont se heurter aux procédures…
    https://www.themoscowtimes.com/2022/04/06/private-pivovarov-is-on-assignment-how-russia-hides-its-military-casualties-a77247
    Analyse des pertes russes suite :
    https://twitter.com/rprose/status/1511703538644275213
    https://www.bbc.com/russian/features-61003964
    https://twitter.com/medved_mike/status/1511724971055362058

    Quelques infos économiques, car lentement, les sanctions diffusent leur poison (un peu comme la propagande pro-russe) :
    La Chine soutient Moscou du bout des doigts, mais les entreprises chinoises se méfient des sanctions occidentales, donc, par prudence, honorent les contrats en cours, mais ne les reconduiraient pas :
    https://www.reuters.com/business/energy/exclusive-china-state-refiners-shun-new-russian-oil-trades-teapots-fly-under-2022-04-06/
    La question du défaut russe sur sa dette n’est pas «si», mais «quand» :
    https://ridl.io/en/why-russia-will-default/
    Les U.S réactivent le «prêt-bail» pour l’Ukraine.
    https://www.politico.com/news/2022/04/06/senate-unanimously-approves-lend-lease-00023668
    Conséquences des sanctions sur la production de pétrole russe.
    https://ridl.io/en/russia-s-toxic-relationship-with-oil/
    Et puis, des nouvelles maritimes :
    3ème mine détectée en Mer Noire :
    https://www.navalnews.com/naval-news/2022/04/turkish-mpa-detects-the-3rd-sea-mine-off-turkey-coast-in-the-black-sea/
    Exercice Varuna en Mer d’Oman et Mer d’Arabie. Participation d’un SNA : (avec transit par Bonne Espérance)
    https://twitter.com/marinenationale/status/1511747462905614342?s=21&t=USRBOmvq4pt3qf_vrFPaYg
    Là ou la M.N est moins loquace, c’est sur la participation du Mistral et du Courbet à IMEX22 avec la Marine iranienne.

    Enfin, pour rire un peu : La première livraison d’armes militaires néerlandaises est arrivée en Ukraine
    https://twitter.com/LostWeapons/status/1511508731942428673

    • Simplet dit :

      Merci LEONARD pour cet énorme travail quotidien !!!

      Ca permet de découvrir de nouvelles sources.
      Je regrette de ne pas parler russe car la traduction automatique de google est souvent approximative.
      Bon courage pour l’avenir car le conflit pourrait se prolonger.

      • Félix GARCIA dit :

        « Merci LEONARD pour cet énorme travail quotidien !!! »
        Je me joins à vos remerciements.
        Et puisque c’est le sujet (avec LEONARD) :
        « Guerre informationnelle : renseignement en source ouverte et désinformation par l’image »
        https://www.youtube.com/watch?v=dr9-CRo2g1c

    • JMN dit :

      Vous faites bien trop confiance aux sources ukrainiennes qui mentent comme des arracheurs de dents. Si on les écoutait, ils n’auraient pas besoin de dons de blindés étrangers puisqu’ils ont capturé plus de 1000 blindés russes. D’ailleurs c’est étonnant qu’on parle encore de combats en Ukraine, vu leurs succès je ne comprend pas qu’ils ne soient toujours pas à Moscou.

      Les Russes mentent moins (ou mieux c’est selon). Si, si.

      Les seuls points à peu prêt fiables c’est les zones de clash, le reste c’est du blabla.

      • Dolgan dit :

        Euh les russes ne sont pas en guerre, ont peu de pertes (on est toujours à 1500?), l opération se déroule selon le plans, les ukrainiens sont des nazis, les troupes russes ne commettent aucun crime de guerre, etc …

      • totoro dit :

        « Les Russes mentent moins (ou mieux c’est selon). Si, si. »
        merci pour cette tranche d’humour, faut reconnaitre qu’avec carrément l’interdiction d’utiliser des mots du dicco, on ment moins, on se contente de pas donner d’info

      • tschok dit :

        @JMN,

        Je crois que vous ne comprenez pas. Côté occidental, vous avez une machine à intelligence collective qui fait de l’OSINT à fond la caisse.

        Et nous en France, on a des pro-russes qui, comparativement, sont des ploucs arriérés qui font secte.

        Même votre blog est un dinosaure: vous traduisez de la propagande russe que vous diffusez en français, en essayant de vous faire passer pour un agrégateur de flux objectif et non-partisan, alors qu’un lecteur moyennement attentif prend conscience de l’embrouille assez rapidement.

        Toute la technicité de votre blog consiste à se faire passer pour ce qu’il n’est pas (le faux-nez). Mais une fois que vous êtes identifié pour ce que vous êtes vraiment, c’est fini.

        Mais là, ce que font les Ukrainiens, et d’autres partout dans le monde, c’est mille fois plus intelligent. Vous êtes un artisan du mensonge, eux sont des industriels de la méta-donnée.

        J’en ai presque pitié pour vous.

    • Alain d dit :

      Les promesses aux familles de soldats vont aussi se heurter au manque de cash.
      La guerre de Poutine est lourde à financer quand l’économie commence à décrocher sérieusement.

    • VENOM dit :

      un très bon travail , bravo et merci pour votre implication !! vos liens s’avèrent très utiles

    • E-Faystos dit :

      @ LÉONARD
      Les nouvelles -presque- fraîches du Mistral.
      https://unodieuxconnard.com/2022/04/06/pirates-contre-ecoliers/
      Bon visionnage, et merci pour les points presse.

    • LEONARD dit :

      @Covid-29
      « ce pensum,quotidien, est de plus en plus lourd »
      Faites comme moi avec vos écrits, ignorez le !

    • Shimou Fékaka dit :

      votre « point » oublie le retour de tout le GAE à ses bases en France.. c’est pourtant un fait militaire important et révélateur !les faits, les faits réels, ça dérange tant que ça votre petit discours hollywoodo-Ukrainien et pathétique ? ?

      • LEONARD dit :

        @Covid 29
        Encore raté.
        Annoncé par mes soins le 6 Avril a 20h50.

      • dompal dit :

        @WC,
        Enfin un com’ intelligent.
        …..Nan, je déconne, c’est du second degré. 😉
        N’oubliez pas tirer la chasse en sortant…..

      • mich dit :

        Vous savez donc quand il repart je suppose ?

  2. Fralipolipi dit :

    Etonnant que le UK ne soit pas aussi partie prenante dans ce Polygone CCPGE …

  3. ONERESQUE dit :

    Oui, mais une 4ème  » contre-mesure  » serait certainement BEAUCOUP PLUS EFFICACE…..la SEAD à l’aide d’un missile anti-radiation. C’était le temps glorieux du MARTEL qui dégommait les radars soviétiques de Kadhafi à Ouadi-Doum….L’armée de l’air (et du Space) ne l’évoque pas SURTOUT car elle n’a pas les moyens (actuels) de se le payer le Missile AR….Les US, eux, ont réalisé des simulations intenses de wargames en environnement hautement contesté et ils savent pertinemment qu’ils ne peuvent se passer de leurs HARM s’ils veulent frapper dans la profondeur. On en veut pour preuve, le développement du vecteur avancé Northrop-Grumman AGM 88G- AARGM-ER à corps portant qui vient récemment d’être tiré à Point Mugu (21 janvier). La France serait peut-être bien inspirée de relancer la chaîne des ASMP-A et de les transformer en anti-radiation grande portée en les dotant de détecteurs-interféromètres à ultra large bande ( C, L, S, Ku, X etc….). Quand on voit la chaîne de TOR, BUK, PANTSIR, S-300, S-400 et S-500 que déploient les Russes et les Uktainiens depuis le 24 février, çà a transformé les cieux du Dniepr en enfer de terreur pour les pilotes (cf le peu d’avions utilisés au total). CELA SIGNIFIA qu’on peut légitimement douter des 100% de taux de réussite de la méthode de l’EMAAE (bien sûr économique) « évitement-leurrage-brouillage »….çà sent encore le cache-misère…..et le talon d’Achille comme l’absence de Trophy pour les tanks et de THAAD pour contrer les Kinzhal et les Bucha.

  4. ki2 dit :

    Ce qu’on cherche à représenter ici c’est pas les les S-300 ou S-400 tant fantasmés, il s’agit des systèmes OSA, KUB, BUK, TOR autrement dit des systèmes de courte-moyenne portée, car représenter des systèmes de défense sol-air intégrée est autrement plus compliqué et se fait en général sur simulateur (ça demanderait trop de moyens dans le monde réel).
    En espérant que ça fera prendre conscience à nos dirigeants qu’il faut impérativement adapter l’aviation de chasse à ce genre de problème au risque d’être relégué au second rang

  5. Nico 80100 dit :

    Où se trouve ce polygone ? Toujours dans la région d’Épinal ?

  6. Twouan dit :

    Et bientot des BUK et des TOR tout neufs!
    Offert par John Deer Defence.

  7. AirTatto dit :

    En ce moment, il y a une foire Agricole en Ukraine. Je suis sure que quelques fermiers troqueraient bien un ou deux systèmes modernes AA Russe contre 4 ou 5 Caesars et des obus Bonus.

  8. Vivo dit :

    Ne manque plus qu’à créer un missile SOLFEGE pour contrer la menace simulée par ARPEGE.

  9. HMX dit :

    C’est une excellente chose que de simuler de façon réaliste des menaces à courte et moyenne portée.

    Mais au risque d’enfoncer une porte ouverte, avant de se retrouver à la portée de ces systèmes (TOR, BUK…), nos pilotes seront d’abord confrontés aux systèmes sol-air à longue et très longue portée : S 300/400/500 et leurs successeurs. Et là, sauf erreur (mais j’espère me tromper…) la France ne dispose d’aucun système ou centre d’entraînement reproduisant ce type de menace autrement que de façon virtuelle.

    Il nous manque un centre d’entraînement beaucoup plus grand que Mont-de-Marsan, reproduisant fidèlement l’environnement électromagnétique et la menace sol-air d’une « vraie » bulle d’interdiction A2/AD russe ou chinoise, qui nous permettrait d’entraîner nos pilotes de façon beaucoup plus réaliste qu’aujourd’hui. Ce centre d’entraînement pourrait également devenir un lieu privilégié pour tester nos futurs systèmes anti-missiles hypersoniques, tester les futurs drones et effecteurs déportés du SCAF qui auront justement pour mission principale de pénétrer les systèmes A2/AD adverses, tester en conditions réelles nos moyens de brouillage et de futures armes anti-radar, et également pour concevoir et tester nos propres bulles d’interdiction multi-couches.

    Un tel centre d’entraînement, compte tenu de sa taille gigantesque, pourrait difficilement être créé en Europe continentale. Il faudrait donc envisager de le créer en partie dans notre ZEE, au-dessus de l’océan. On pense bien sûr au Golfe de Gascogne, mais pourquoi pas dans nos outre-mer où les contraintes (densité de population, intensité du trafic aérien et maritime) sont moins élevées, avec beaucoup d’îles permettant d’installer des systèmes « en dur ». Un beau projet pour l’AAE dans le cadre du retour à la haute intensité.

    A noter qu’avec un peu de volonté et d’imagination, la France pourrait mettre à contribution financière l’UE ou des Etats membres de l’UE désireux d’utiliser ces installations, qui n’auraient pas d’équivalent en dehors des USA. On notera également que si par le plus grand des hasards, la France avait l’idée d’implanter ce centre dans l’Indo Pacifique (La Réunion, Nouvelle Calédonie, Polynésie…), cela constituerait un premier pas très intéressant pour notre future politique de remontée en puissance dans l’Indo Pacifique.