Nexter s’allie avec Hellenic Defence Systems pour proposer le VBCI Philoctete à l’armée grecque

Après les frégates de défense d’intervention et les Rafale, la Grèce va-t-elle de nouveau se tourner vers la France pour moderniser son infanterie mécanisée, laquelle repose actuellement sur des plusieurs modèles de véhicules blindés de conception ancienne [M113A2, Leonidas II et BMP-1 d’origine russe, ndlr]? En tout cas, Nexter Systems s’y prépare.

Et cela d’autant plus que l’armée grecque ne doit pas trop tarder à renouveller ses moyens. « Nous en sommes arrivés à aujourd’hui à de gros problèmes de vieillissement et de dévaluation opérationnelle auxquels sont confrontés les véhicules blindés grecs. Malheureusement, les échecs, les omissions et les occasions manquées du passé font que les forces mécanisées et blindées manquent d’un véhicule blindé moderne agile et doté d’une grande puissance de feu », notait ainsi le site spécialisé grec Defence Review, en 2019.

En juillet 2021, Nexter avait profité de la première édition du salon DEFEA, organisé à Athènes, pour lever le voile sur une nouvelle version du Véhicule Blindé de Combat d’Infanterie [VBCI], appelée « PHILOCTETE », du nom d’un héros de la Guerre de Troie. Et d’assurer que ce blindé répondrait aux « exigences de l’armée grecque en matière de mobilité, de protection, de modularité et de puissance de feu ».

Mais pour mettre plus de chance de son côté pour séduire l’état-major grec [notamment face à l’allemand Rheinmetall, qui lorgne sur ce marché potentiel avec son KF-41 Lynx], Nexter vient de nouer un partenariat stratégique avec Hellenic Defence Systems [HDS], une entreprise publique grecque spécialisée dans la conception et la production de systèmes d’armes, de missiles et de munitions. L’annonce en a été faite de 5 avril.

« Nexter a signé un partenariat stratégique avec Hellenic Defence Systems pour répondre aux besoins de l’armée grecque en matière de véhicules de combat d’infanterie modernisés avec le PHILOCTETE. […] Ce partenariat participe pleinement à la dynamique de renforcement de la relation franco-grecque dans le domaine de la Défense », a fait valoir l’industriel français.

Cette version du VBCI proposée à l’armée grecque dispose d’une motorisation plus puissante, grâce à un nouveau moteur de 600 cv, ce qui est censé lui assurer une « très haute mobilité tactique, stratégique et opérative ». D’une masse de 32 tonnes, elle est dotée d’une tourelle téléopérée armée du canon 40 CTA, qui utilise des munitions télescoptée de 40mm, ainsi que de missiles moyenne portée [MMP], produits par MBDA.

Dans sa communication, Nexter insiste surtout sur l’apport du 40 CTA, capable de tirer les « les différentes munitions télescopées de 40mm qui représentent le futur des munitions de moyen calibre : obus explosifs, airburst et obus flèches capables de percer jusqu’à 140mm d’acier à blindage ». Aussi, souligne l’industriel, « l’armement de dernière génération de la tourelle T40 offre au PHILOCTETE une capacité de réponse à toutes les menaces terrestres modernes du champ de bataille ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

81 contributions

  1. vrai_chasseur dit :

    Les grecs sont bons élèves européens.
    Sur le fond, inciter les pays de l’UE à s’équiper en Made in UE ne serait pas si compliqué :
    il suffit de faire financer à hauteur de 20% par exemple, tout achat d’un pays de l’UE qui achète du matériel européen de défense,
    Le financement peut être géré par la commission européenne avec un fond d’investissement structuré.
    L’achat peut être encadré par des règles simples : soit participatif (issu d’un programme de développement européen), soit commun (matériel identique à au moins 2 autres pays UE).
    Comme toujours les idées ne manquent pas, il faut juste de la volonté politique.

    • john dit :

      Sauf que non… Vous voulez la souveraineté mais voulez imposer cela aux autres?
      Si ils ont des offres ailleurs qui correspondent à leurs besoins, ils ont raison d’y aller.

      • E-Faystos dit :

        Mais leurs besoins sont ils militaire ou politique ?
        Quand il y a un besoin matériel, on prend le meilleur, et quand c’est politique, on achète la coopération avec le matériel US .

    • Tzatziki dit :

      Bonne idée mais peut-être pas si bonne: cela pourrait donner lieu à des plaintes auprès de l’OMC un peu comme le conflit qu’il y a eu entre Airbus et Boeing. https://fr.wikipedia.org/wiki/Conflit_commercial_autour_de_Boeing_et_d%27Airbus

    • Stéphane Leroy dit :

      Ou encore plus simple…
      Tout pays touchant des subventions européennes et souhaitant acheter un bien, quel qu’il soit, verra ses subventions amputées du montant consenti à cet achat, s’il n’est pas réalisé auprès d’une entreprise domiciliée en Europe, payant ses impôts en Europe, et qui ne fabrique pas l’essentiel de ce bien en Europe…
      Ça n’interdit pas l’achat de dindes, mais ça permet plus de retombées, et moins de dindons, pour le coup…

    • Gaulois78 dit :

      @vrai_chasseur
      faire financer à hauteur de 20%

      Pas sûr que les Allemands, les USA/OTAN acceptent cette mesure…Surtout si elle bénéficie à l’ennemi de toujours, la France…

      En Italie malgré le conflit les deux tiers de la population sont contre l’augmentation du budget de la défense mais pour l’arrivée du gaz Russe dans la gazinière où la chaudière…

      Après la fin du conflit les bonnes habitudes reprendront…Les 2,5% de PIB, 100 milliards, 12 milliards et autres promesses seront caduques, ils se diront tous qu’avec le démantèlement de l’armée Russe, la récession économique et psychologique qui attend ce pays ils auront un délai de 10/15 ans devant eux avant qu’il commence à ce relève…

      Si l’UE/OTAN/Allemagne veut se remettre à niveau c’est 15/20 ans avant d’en voir des résultats, détruire une usine de 1000 employés cela prend quelques mois, en créé une de la même taille des années, les Allemands pourront injectés 100/200/300 milliards de plus dans leurs armées, avant qu’ils soient à notre niveau opérationnel le dérèglement climatique aura fait son œuvre où pas…

      Et puis 20% de rabais où non, cela ne change pas grand chose pour nous si on achète des avions, navires, soums, missiles, munitions dont profite notre Bidt…C’est le gouvernement et Bercy qui signent les bons de commandes, pas l’UE, pas l’Allemagne, pas l’Otan, pas les USA, pas l’Italie, l’Espagne, la Pologne…

      Ce sont les Mitterrand, Giscard, Sarkozy, Hollande, Macron qui ont failli, avec un peu de chance si on avait écouté certains de nos brillants décideurs politiques aujourd’hui nous n’aurions plus de dissuasion nucléaire et la chaîne de fabrication du Rafale mise à la casse…

      Je signale aux contributeurs qu’avec la hausse exponentielle de l’énergie, des matières premières sensibles dont ont besoin les Safran, Dassault, Thalès, Duval et autres, l’inflation galopante du reste le budget des armées va être laminée…

      • Félix GARCIA dit :

        « Après la fin du conflit les bonnes habitudes reprendront…Les 2,5% de PIB, 100 milliards, 12 milliards et autres promesses seront caduques, ils se diront tous qu’avec le démantèlement de l’armée Russe, la récession économique et psychologique qui attend ce pays ils auront un délai de 10/15 ans devant eux avant qu’il commence à ce relève… »

        Bien vu !
        Et en attendant, le rationnement arbitraire et technocratique (« Crédits Carbone ») sera très probablement passé « comme une lettre à la Poste » (« On va tous mourir ™ » – GIE©) …
        De même que la censure, la stigmatisation, la discrimination, l’amalgame …

        De loin, en brossant le truc à très grands traits, on pourrait même penser que la Chine s’est « d’ores et déjà couchée » …

    • Vevert250 dit :

      Je trouve votre proposition assez pertinente.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Cela revient à subventionner les entreprises d’armement des pays qui en ont. Moi je suis d’accord avec vous mais il va y avoir des pays qui vont couiner en estimant que ça ne leur profite pas assez.
      Et il n’est pas non plus évident de définir ce qu’est une entreprise européenne. Les italiens vont dire qu’avio, filiale de RTX, est une entreprise européenne. Les grosses boites US vont dire que, parce qu’elles ont une filiale en Europe pour peindre les drapeaux des pays acheteurs, elles doivent être considérées comme des entreprises européennes….
      Donc ce serait une bonne chose mais c’est loin d’être évident. Le fond européen est dans la même logique.

    • Loufi dit :

      Après il ne faut pas que les industriels augmentent artificiellement le prix déjà élevés des matériels de 20%
      Esperons que Nexter apprenne de ses erreurs et propose ce ce véhicules à un prix très compétitif, sinon c’est mort

    • tschok dit :

      @Vrai_chasseur,

      Comment fonctionnerait le fonds d’investissement structuré?

    • Alpha dit :

      @vrai_chasseur
      Bon, ça va, car hormis les VBCI proposés par la France, les Grecs étudient aussi le Marder. Ils restent sur un choix européen.
      Ce dernier a d’ailleurs l’avantage, car les opérationnels grecs préfèrent un VCI chenillé plutôt qu’à roues, et l’Allemagne s’apprête d’ailleurs à leur proposer des Marder 1A3 d’occasion.
      Reste cependant à régler certains litiges dans le domaine de la coopération qui envenimes les relations entre les industriels allemands KMW et TKMS et différentes sociétés grecques comme EODH ou Mytilineos…
      Notons que le Lynx est aussi dans la course, et que le Bradley M2A0DS américain d’occasion a été rejeté.

  2. Athena dit :

    Bravo.
    Il faut que les Grecs suivent les pas de la Pologne capable de produire un MANPAD moins cher et plus efficace que celui américain (et qui fait des ravages contre les hélicoptères russes en Ukraine).

    Seule l’autonomie dans sa défense garantit la meilleure protection et la meilleure anticipation : le projet grec Lotus avec sa gamme de drones ISR et probablement armables, dont le matériel principal est en cours de réalisation (drone furtif, piloté par IA et porteur de mini drones dans son « ventre ») permettra de rééquilibrer les forces face à son voisin désormais en avance sur ce segment.

    La stratégie de la Grèce en nouant des partenariats avec la France et Israël semble porter ses fruits. C’est la bonne direction à suivre pour contrer la menace.

    • Patatra dit :

      Alors la Pologne… en terme de comportement d’achat de matériel de défense européen, on a fait mieux…

    • Félix GARCIA dit :

      D’ailleurs, le « Star Streak » de « Thales UK », ça nous intéresse pô ?

  3. Nicolas dit :

    Les mêmes frégates que la France, mais en mieux… et maintenant, potentiellement, les mêmes VBCI que la France mais en mieux. Quand la France se décidera-t-elle enfin de s’équiper « en mieux »?

    • Dolgan dit :

      Ils ont un pna? Des sna ? ….

      Ils vont peut-être acheter un vbci avec une nouvelle tourelle. Alors que nous, on va bientôt lancer le programme de remplacement du vbci.

    • john dit :

      Bon, le VBCI français a 20 ans bientôt, donc forcément, il est « moins bien ».
      Pour le VBCI français, il faut aussi préciser que le canon de 20mm correspond à la doctrine…
      La France n’a pas vraiment eu de vrai véhicule de combat d’infanterie comme on le voit partout ailleurs avec les CV90, ASCOD, Marder, Puma, BMP, etc… La France a toujours laissé cette mission à d’autres véhicules séparés du transport de troupe. Ce qui est important, c’est que la doctrine complète soit cohérente. regarder une configuration d’un véhicule n’a pas de sens.

      Regardez le Danemark a le CV90 comme véhicule de combat d’infanterie.
      En parallèle, le Danemark utilise le Piranha V pour le transport de troupe. Le Piranha V remplace le M113, donc ça reste cohérent.
      L’Espagne par contre va remplacer ses VEC M1 par le VMR Dragon, un Piranha V équipé d’une tourelle moderne (canon de 30mm + missiles Spike LR + tous les éléments attendus).
      Et autrement, il y a 12 configurations additionnelles pour les autres besoins. Bref… cohérent avec la doctrine.

      • Dolgan dit :

        C’est surtout que la France est la seule à investir dans un char léger. Du coup les autres bricolent le leur sur châssis vci.

      • Alpha dit :

        @John
        « Bon, le VBCI français a 20 ans bientôt, donc forcément, il est « moins bien ». »
        Pffff….
        Marder ? Conception des années 70…
        CV90 ? Fin des années 80…
        Donc forcément, ils sont moins bien ???
        Sacré John…

    • Patatra dit :

      Ce n’est pas vraiment du mieux… Nous avons le VBCI gréé en 25 mm mais nous avons aussi le jaguar équipé en 40 mm et oui…
      et un jaguar face à un VBCI… Je ne mise pas sur le VBCI.
      Parcontre les frégates… là…

    • dompal dit :

      @Nicolas,
      C’est ‘le mal’ de l’AF. Toujours acheter du matos à prix plancher équipé du strict minimum…. ce ne sont pas les ‘bidasses’ de la DGA qui vont au carton avec ! 🙁

  4. Titeuf dit :

    Les Allemands je n’y crois pas.
    Vu comme ils ont traité l’épisode Gréco Turque ,je vois mal les Grecs dépenser leur pognon avec eux.
    Du moins j’espère .

    • oliv 73 dit :

      Surtout qu’en 2010 – 2011, lorsque la crise de la dette publique grecque est survenue, les allemands ont été très hostiles à l’idée que l’UE mette la main au portefeuilles pour aider la Grèce. Cela a pu marquer les esprits à Athènes.

  5. Nexterience dit :

    Au delà de l’option de tourelle qui est lié à la doctrine du client, le vbci2 a profité des retours de terrain du vbci français pour atteindre une maturité certaine.
    Son concept me fait penser à une sorte de Mi-24 terrestre.

  6. Carin dit :

    Il a de la gueule ce philoctete…
    Et une sacré puissance de feu aussi…
    Bon nos VBCI ne sont pas en reste, le 25 mm c’est pas un jouet, mais quelques dizaines en 40 CTA ne me paraissent pas être du luxe! D’autant que c’est plus compliqué de proposer à la vente un produit que nos armées n’opèrent pas…
    Allez on y croit, quelques dizaines en 40CTA, histoire de couvrir l’intervalle entre le 105mm et le 25mm.

    • Dolgan dit :

      Pour faire le même boulot que le jaguar ?

      Pour rappel, la tourelle 40cta pose un problème d ergonomie interne. Les testeurs militaires fr n’ont pas apprécié. Espace réduit et coupe le chef de l avant du véhicule.

    • Patatra dit :

      Pour la puissance de feu du 40 CTA, nous avons le Jaguar, non ?

      • Carin dit :

        En combien d’exemplaires le jaguar ??
        Et combien de gars a l’intérieur d’un jaguar?
        Et quelle différence entre un 6 et un 8 roues motrices?
        Et pour finir, le boulot d’un jaguar n’est pas du tout celui d’un VBCI..

    • Soult dit :

      « Allez on y croit, quelques dizaines en 40CTA, histoire de couvrir l’intervalle entre le 105mm et le 25mm. » 10 véhicules ça couvrirait quoi? On pourrait même pas équiper un escadron avec ça.

      • Carin dit :

        @Soult
        Quels sont les mots que vous n’avez pas compris dans
        « quelques dizaines »?

    • dompal dit :

      @Carin,
       » Allez on y croit, quelques dizaines en 40CTA, histoire de couvrir l’intervalle entre le 105mm et le 25mm. »

      Houlala !!! 😉
      Les AMX 10 RC sont en train de prendre le chemin du musée de Saumur. 😉 …..Ils sont remplacés par l’EBRC Jaguar avec son canon de 40 CTA. 😉

      ….et pi, si on équipe les VBCI de 40 CTA que restera-t-il aux régiments armés de Jaguar ? 😉

      • Carin dit :

        @Dompal
        L’AMX10 RC n’est pas encore parti… je pense même que dans 5 ans il sera encore en régiment, cet engin a tellement apporté, que nos gars vont le garder jusqu’à complet remplacement par le jaguar, c’est L’ERC90 Sagaie qui nous quitte.
        Quand au jaguar il est surtout prévu pour ouvrir la route et protéger les flancs des Leclerc, et vu le nombre de ces engins prévus.. quelques dizaines de VBCI en 40 CTA ne serait vraiment pas du luxe!

  7. Borca dit :

    Je m’interroge sur :
    équiper nos VBCI avec du 40mm dont certains avec la tourelle du Griffon .
    Avantage, me semble-t-il :
    Simplifier les calibre dans le flux log et une capacité AC sous blindage de l’infanterie .
    La Reine des Batailles, votre avis ?

    • Dolgan dit :

      La tourelle griffon 40cta (pas sur qu elle soit validée) serait il me semble une tourelle anti aérienne (même si rien n interdit de taper des cibles au sol avec)

    • KOUDLANSKI Romain dit :

      C’est vrai que quelques VBCI avec la tourelle du Jaguar ( 40 mm CTA et lanceur MMP ) , ça aurait de la gueule est du punch . Voir comment pouvoir greffé sur le Griffon la tourelle du VBCI en 25 mm ça enverrait aussi du bois .

    • alors dit :

      Réalité technique à prendre en compte, structurellement il n’est pas possible de passer nos VBCI 25mm en tourelle 40mm.

      J’entends sans cesse des personnes avancer cette modification de nos VBCI, mais ce n’est pas possible, pas une question de choix politique ni budgétaire, mais en raison du découpage décentré de la caisse de la tourelle de 25mm.
      Si on veut un VBCI 40mm il faut acheter du neuf.

      • Carin dit :

        @alors
        D’accord avec vous, mais on en achète encore des VBCI, de nombreuses compagnies tournent encore sur VAB.

  8. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Bien sûr, la Grèce est financièrement faible. Ce qui les distingue d’autres partenaires (que je ne nommerai pas) c’est la volonté de travailler équitablement sur une situation « gagnant-gagnant ». Qu’est-ce qui me qualifie pour l’évaluation ? J’ai vécu et travaillé en Grèce.

  9. Tempo dit :

    Les M113, Leonidas, BMP1 sont des chenillés qui ont vocation à accompagner les Leopards dont est équipée l’armée grecque. Il est prévu que ces chars soient portés au standard A7. KMW et Rheinmetall sont sur l’affaire et ne manqueront pas de proposer leurs VCI chenillés.
    L’offre VBCI/CT40, bien que de qualité, va avoir du fil à retordre vis-a-vis de la cohérence chenillée char/VCI sauf à lui donner une mission autre que d’appui. Espérons que la coopération stratégique entamée avec succès puisse continuer dans un domaine où nous avons du mal à briller.

    • vno dit :

      Il n’y a pas d’option pour monter des jumelages de roues comme sur les tracteur sur le VBCI ? La chenille pourrait aller se rhabiller ?

    • Ar-Men dit :

      Et si NEXTER proposais la tourelle du Leclerc pour la modernisation. maintenant que la dèmo a été faite qu’elle vas sur les léopard ? ce serait un juste retour a Rheinmetall !

    • dompal dit :

      @Tempo,
      « L’offre VBCI/CT40, bien que de qualité, va avoir du fil à retordre vis-a-vis de la cohérence chenillée char/VCI sauf à lui donner une mission autre que d’appui. »

      Ouais, c’est sûr, le 40 CTA est une munition d’appui !!! 🙁

      Quand je dis que le millésime 2022 sera un très bon cru dans la catégorie « connerie intersidérale » ! 😉

      • Tempo dit :

        @Dompal
        Je n’ai pas parlé d’appui-feu qui relève du tir indirect donc de l’artillerie, disons d’accompagnement de char par l’infanterie. Vous voilà rassuré :-))

      • Tempo dit :

        @dompal
        Loin de moi la volonté de faire du CTA40 une pièce d’artillerie, disons appui de char par l’infanterie si vous préférez:-)

    • Dolgan dit :

      M113, bmp1 et leonidas sont aussi trop légers pour accompagner des mbt.

  10. Thierry dit :

    Rien de bien nouveau, il s’agit d’une copie du Stryker M1296 Dragoon US qui a été approuvé en 2015 et opérationnelle en 2017 :

    http://www.military-today.com/apc/m1296_dragoon.htm

    La tourelle est automatique, sans servant à l’intérieur avec un canon de 30mm ce qui est tout à fait satisfaisant pour faire de l’appui feu et du soutient d’infanterie.

    ce canon peut tirer des au choix des munitions conventionnel ou « Airburst » : qui explose au dessus de la cible pour maximaliser des dégats de personnel abrité dans les tranchées ou derrière des sac de sable.
    Un double système d’alimentation permet au tireur de choisir instantanément le type de munition qu’il veut utiliser et passer de l’un à l’autre en un clic.

    l’intérieur est recouvert de Kevlar en plus du blindage, résiste à du calibre 14,5mm de front et 7,62mm en latéral, protection contre les mines également pour épargner l’équipage; possibilité de protection additionnel contre les missiles (système de cages metalique pour déclencher l’explosion prématurément.)

    Possède un système de gestion de bataille qui relié entre eux à bord d’autres véhicules ou emplacement fixe permet de visualiser en permanence la position de chacun, et aussi de partager les infos sur les positions de l’ennemi.

    Reste maintenant à voir si la nouvelle version du VBCI va s’aligner avec ces performances ou juste être une tourelle ordinaire de plus sur un transport de troupe….

    • sentinelle dit :

      vous êtes du genre c’est toujours mieux chez le voisin pas de bol le striker c’est plutôt une grosse daube et sur le terrain le matériel français fait le job plutôt mieux au delà des tares congénitales comme la sous motorisation.

      • Thierry dit :

        pour vous tout ce qui est américain est de la daube, quand à évaluer cette version de VBCI attendez au moins qu’il soit fabriqué avant de venir nous jouer de la flute!!!

        • Alpha dit :

          Non, vous vous méprenez, ce n’est pas « tout ce qui est américain est de la daube », c’est plutôt « tout ce qui vient de @Thierry est de la daube » … 🙂

  11. Thierry dit :

    A Bucha (Ukraine), un cycliste qui se fait tirer dessus par les blindés russe :

    https://news.sky.com/story/ukraine-war-drone-footage-appears-to-show-russian-military-vehicles-shooting-towards-cyclist-in-bucha-12582834

    Preuve irréfutable que les militaires russe tuent des civils, ce que la propagande russe a longtemps nié. Les exactions et crime de guerre sont à tous les coins de rue.

  12. Civis17 dit :

    La Grèce est un pays plutôt caillouteux et montagneux on va pouvoir leur vendre beaucoup de pneus de rechange à moins que Bibendum ne finisse la mise au point de son pneu increvable.

  13. zizou35 dit :

    tout est simple quand le soit disant grand frère est présent … avec la suite bien entendu

  14. Green dit :

    Cette tourelle montée sur un drone chenillé tels que ceux produit par Milrem donnerait un véhicule de combat assez redoutable il me semble.

  15. Ar-Men dit :

    Plus ça va, plus je me dit que pour la coopération, il serait des partenaires plus fiable que les allemands,. Et plus motivé.

    • tschok dit :

      Les Allemands sont des partenaires fiables. Mais ils ne sont pas motivés, effectivement. Enfin, pas pour bosser avec nous. Enfin, pas sur des programmes où il y a des différends de fond.

      Mais s’ils sont motivés et qu’il n’y a pas de différends insurmontables, ce sont des partenaires tout à fait fiables.

    • Alpha dit :

      Surtout que les allemands de KMW ou TKMS essayent aussi de « fister » les sociétés grecques dans leurs partenariats…

      • Sorensen dit :

        Alpha se sent systématiquement obligé de raconter n’importe quoi.
        TKMS a réglé ses dettes (légitimes) qu’elle avait avec la Marine Grec en février 2022. Ces derniers ont voulu adoucir les choses et TKMS ne versera pas un centime, mais remboursera en nature.
        Quant au relations entre KMW/Rheinmetall et EODH/Mytilineos, elles sont très bonnes. Mais des petits fonctionnaires grecques se sont dit que cela faisait dix minutes qu’ils n’avaient pas fait chier un entrepreneur.
        Ils se sont mis, en tant qu’utilisateur majeur du Lepoard 2, à avoir des exigences qui vont au-delà des accords d’entreprises de l’année dernières avec pour démonstration l’échec du contrat Polonais au profit des Américains. Et c’est bien le gouvernement Grec qui risque, si aucun accord n’est trouvé, de verser plusieurs centaines de millions d’euros aux Allemands- ce que ces derniers en veulent pas-.

  16. Vinz dit :

    C’est un VBCI 2 ni plusse ni moinsse. Aucune info sur le nombre de pax embarqués avec cette tourelle et le réaménagement intérieur ?

    Dans le débat chenille/roues, l’élément le plus négligé est la possibilité pour le chenillé de faire demi-tour sur place ; intéressant dans les combats en zone exigüe, comme l’urbain et le montagneux. L’ajout d’un essieu arrière directionnel permet de pallier un peu le désavantage (à noter que le 10RC pivote en bloquant ses roues – comme un chenillé ; d’où son utilisation en Afghanistan par ex dans des endroits très improbables).
    A voir si ce vbci2 ne perd pas aussi en autonomie. La tourelle 40cta semble toute de même surdimensionnée pour un véhicule de ce type.

  17. Hélyx dit :

    Le 40mm CTAS a un plus grand pouvoir d’arrêt que le 25mm qui est actuellement utilisé sur le VBCI et plus de versatilité. Cependant, si la tourelle 40 CTAS sera adaptée sur les VBCI français ? Probablement pas, question de budget.

    • Dolgan dit :

      C’est surtout pas la même autonomie. Beaucoup de log à prévoir.

    • Thom dit :

      Je dirai surtout que c’est un problème structurelle. La tourelle du VBCI n’a rien à voir avec une tourelle en 40mm CTA.
      Il faudra concevoir une caisse entièrement revue pour intégré cette tourelle.

  18. dompal dit :

    « Cette version du VBCI proposée à l’armée grecque dispose d’une motorisation plus puissante, grâce à un nouveau moteur de 600 cv, ce qui est censé lui assurer une « très haute mobilité tactique, stratégique et opérative ». D’une masse de 32 tonnes, elle est dotée d’une tourelle téléopérée armée du canon 40 CTA, qui utilise des munitions télescopée de 40mm, ainsi que de missiles moyenne portée [MMP], produits par MBDA.  »

    Est-ce la même tourelle que le Jaguar ?

  19. VinceToto dit :

    Le 40 CTA en lui même ne semble pas si mal(manque plus qu’une plateforme sur laquelle il fonctionnerait correctement).
    Cependant comme c’est un demi échec, pour rester courtois, sur le Jaguar, Ajax, Warrior, etc., je vois mal quel politique un minimum responsable en voudrait sur un VBCI.

    • Huon le manchot dit :

      « c’est un demi échec, pour rester courtois, sur le Jaguar »
      Pouvez-vous développer .

    • tschok dit :

      Pourquoi c’est un demi-échec?

      • Pompes y doudou dit :

        Personne ne veut d’une resucée gadgeto-technologique d’un Bofors de 40mm alors que les Russes ont du 57mm et les US/Japon/UK/Allemagne/Corée vont se mettre au futur 50mm OTAN (techno US = standard OTAN). Il faudrait être fou pour rater cette formidable économie d’échelle pour se mettre à du franco-français, qui sera face à du 50mm moins puissant, moins efficace et bien plus cher à l’achat comme à l’entretien.

        • Bob dit :

          Le 50mm c’est pour quand ?
          Le 40mm CTA est disponible tout de suite.
          Avec cette logique autant ne plus rien acheté et attendre que les blindés à canon laser soient sur le marché.

        • Patatra dit :

          Le CTA n’est pas franco-Français, c’est anglo-français ou franco-anglais… peut inporte.
          Du coup, une nouvelle techno US qui devient un standard OTAN
          Après le 50 mm OTAN est-il plus polyvalent puissant que le 40… Perso je n’ai rien vu sur ce calibre.
          Enfin, futur 50 mm OTAN, quand on est phase de production en série… c’est un peu tard pour de l’intégration.
          Bref, le demi échec il est plutôt dans votre post :/

        • tschok dit :

          @Pompes y doudou,

          Je comprends. Le 57 mm russe est impressionnant et le futur 50 mm Otan le sera sans doute aussi, mais j’ai deux objections:
          – Pourquoi on oublie toujours que sur le Jaguar il y a des MMP, qui servent précisément à traiter des objectifs ayant une puissance de feu qui lui est supérieure, et de plus loin?
          – Sur les vidéos de la guerre en Ukraine, je constate que les combats de mêlée sont très rapprochés (quelques dizaines à quelques centaines de mètres): à ses courtes distances, l’avantage du gros calibre n’est plus aussi évident. Celui qui l’emporte est celui qui tire en premier, le mieux et le plus vite. Or, c’est exactement ce que sait faire le Jaguar avec son 40 CTA qui, à cette distance fait jeu égal même avec un 57 mm (il perce à peu près tout ce qui se présente devant lui).

          Je résume: de loin il s’en sort mieux (MMP) et de près il s’en sort aussi bien (40 CTA). Où il est le demi-échec du 40 CTA sur Jaguar?

          PS:

          Je me permets une petite remarque de syntaxe sur la place de la virgule en français.

          Dans la phrase:

          « Il faudrait être fou pour rater cette formidable économie d’échelle pour se mettre à du franco-français, qui sera face à du 50mm moins puissant, moins efficace et bien plus cher à l’achat comme à l’entretien ».

          C’est le 50 mm Otan qui est moins puissant, efficace et plus cher que le 40 CTA.

          Dans la phrase:

          « Il faudrait être fou pour rater cette formidable économie d’échelle pour se mettre à du franco-français qui sera, face à du 50mm, moins puissant, moins efficace et bien plus cher à l’achat comme à l’entretien ».

          C’est le 40 CTA qui est moins puissant, moins efficace et plus cher que le 50 mm.

          Je crois que c’est ce dernier sens que vous vouliez donner à votre phrase, si je vous comprends bien.

          Je me permets de vous faire cette remarque parce que j’ai un peu pédalé dans la semoule en lisant votre com. Il faut faire gaffe à la place de la virgule, parce que ça peut inverser le sens d’une phrase, ce qui est le cas en l’espèce. C’est juste pour qu’on soit bien d’accord sur le sens de la phrase.

          • Félix GARCIA dit :

            « – Sur les vidéos de la guerre en Ukraine, je constate que les combats de mêlée sont très rapprochés (quelques dizaines à quelques centaines de mètres): à ses courtes distances, l’avantage du gros calibre n’est plus aussi évident. Celui qui l’emporte est celui qui tire en premier, le mieux et le plus vite. Or, c’est exactement ce que sait faire le Jaguar avec son 40 CTA qui, à cette distance fait jeu égal même avec un 57 mm (il perce à peu près tout ce qui se présente devant lui). »

            Vous pensez entre autres aux vidéos et images de combats urbains à Marioupol (je dis bien « entre autres ») ?
            Si ces combats sont représentatifs de ce à quoi on peut s’attendre « au plus dur de l’effort de guerre » en combat urbain (les centres urbains : là où vivent près de 70% des gens), alors (excepté les critiques de « praticabilité et d’ergonomie » du-dit véhicule), il semble que le JAGUAR (ou du moins le format 40mm) soit un choix pertinent pour l’Armée de Terre des prochaines décennies (en synergie avec le reste des armées, évidemment).

            Un choix d’autant plus pertinent si le format 40mm équipe plus largement nos forces armées (expérience cumulée – Marine, AA ?) ?

  20. Bosquillon dit :

    Il faut espérer que la version grecque du vbci aura un châssis plus rigide et une protection anti-mines nettement améliorée. Par ailleurs, avec une tourelle automatique de 40mm et de 2 MMP, on peut imaginer toutes les modes de riposte à une agression diverse et variée (de type PHALANX miniaturisé). Qu’est-ce que j’envisage à l’avenir: une plate-forme système (d’infanterie) de systèmes (feux)!!! A imaginer pour le combat du futur! Enfin, il faut avoir en tête que du 40mm télescopé apporte une létalité précise et dissuasive …

  21. Hélyx dit :

    Le CTAS 40 à globalement le même encombrement qu’un canon de 25mm.

  22. Pompes y doudou dit :

    La Grèce utilise des chenillés pour avoir protection, puissance de feu et mobilité en tout terrain. Elle ne va pas s’embarrasser d’un camion obèse qui ne fait que des ronds au Tchad. L’offre est mort née.
    Il aurait fallu prendre leur chassis Leonidas II et l’acheter en France pour faire un « échange » tourelle/chassis. Mas en France la chenille c’est pô bien ! Toutes les armées du monde ont tord, seule la Frônce à raison ! Le dogme Panhard/Michelin a scellé le déclassement de l’industrie terrestre française

    • Vevert250 dit :

      Le RETEX de la guerre en Ukraine sera très instructif. Pour l’instant, on n’y voit pas beaucoup de combats dans la pampa mais beaucoup de combats urbains ou périurbains ou la roue y est toute à son avantage. Peut-être que toutes les armées du monde ont tord et que seule la France à raison !

  23. Carin dit :

    Ce qu’il faut se poser comme questions c’est combien de munitions en 58mm un engin russe emporte par rapport à un 40CTA?
    Quelle est la différence du mode de chargement dont découle la puissance de feu de l’engin?
    Est-ce que le canon en 58mm est stabilisé ce qui autorise les tirs en dynamique?
    Prenez un Abrhams, ou un leopard, ces 2 MBT tirent les mêmes munitions qu’un Leclerc, mais seul ce dernier peut le faire en roulant sur terrain accidenté du fait de son chargeur automatique, de ses suspensions oléo pneumatiques, et de son canon stabilisé… les 2 autres sont obligés de marquer l’arrêt pour que l’homme puisse recharger!