L’Australie annule l’achat de 12 drones MALE américains MQ-9B SkyGuardian

Le 3 novembre 2002, au Yémen, Abou Ali al-Harithi fut le premier membre d’al-Qaïda à avoir été tué par des missiles effectuée avec un drone MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] MQ-1 Predator américain en dehors de l’Afghanistan. Puis, au titre de la « guerre contre le terrorisme », ce mode opératoire se généralisa, en particulier durant l’administration Obama, avec 388 « frappes ciblées » réalisées entre 2008 et 2013.

Mais au-delà de leur capacité à emporter de l’armement [et sans évoquer les débats que cela a pu susciter par le passé], les drones MALE permettent surtout de mener des missions ISR [renseignement, surveillance, reconnaissance] de très longue durée. Au point que l’on parle de notion « d’occupation aérienne » puisqu’ils peuvent survoler une zone donnée pendant plusieurs heures. Ce qui n’était jusqu’alors pas possible avec les chasseurs-bombardiers, qui ne font que passer.

L’apport des drones MALE dans les opérations de contre-insurrection et les engagements dits « asymétriques » aura été évident. Seulement, dans des environnements plus contestés, voire dans un guerre de « haute intensité » comme celle en Ukraine, ils ne pourront qu’être vulnérables. D’autant plus qu’ils ne disposent pas de contre-mesures pour éviter d’être abattus.

Maintenant que, aux États-Unis, l’accent est mis sur la « compétition » avec la Chine et la Russie, l’US Air Force a lancé un programme pour développer le drone MALE de prochaine génération, lequel devra pouvoir évoluer dans des environnements moins permissifs. Le constructeur américain General Atomics a d’ailleurs dévoilé, en septembre 2020, le projet d’un nouvel appareil, ayant un profil en aile volante [permettant de réduire sa signature radar] et doté d’une autonomie encore plus élevée.

Quoi qu’il en soit, après avoir fait connaître son intention de ne plus commander de MQ-9 Reaper auprès de General Atomics, l’US Air Force envisage de réduire le nombre d’appareils de ce type en service. En effet, dans la demande de budget qu’elle a adressée au Congrès pour l’année fiscale 2023, elle a indiqué qu’elle comptait de réduire sa flotte d’un tiers, en cédant une centaine d’appareils à d’autres organismes gouvernementaux [qu’elle n’a pas précisés].

« Nous essayons de nous départir des capacités ISR qui ne sont pas particulièrement utiles contre la Russie et la Chine ou contre des systèmes de défense aérienne denses de l’Iran et de la Corée du Nord pour investir dans des systèmes ISR qui ont une capacité de pénétration », avait ainsi résumé le général Mark Milley, le chef d’état-major interarmées américain, en 2021. Cela étant, et selon des documents publiés antérieurement, l’US Air Force devrait conserver des Reaper jusqu’en 2035. Reste donc à savoir combien.

En Australie, le débat a d’ores et déjà été tranché. Dans le cadre du projet Air 7003, la Royal Australian Air Force avait l’intention de se doter 12 drone MQ-9 SkyGuardian [une évolution du MQ-9 Reaper] pouvant être armés pour 1,65 milliard de dollars. Cette vente, alors « potentielle », avait été approuvée par la Defense Security Cooperation Agency [DSCA], chargée des exportations d’équipements militaires américains, en avril 2021.

Seulement, le 31 mars, et alors que General Atomics a déjà investi 30 millions de dollars en Australie pour y établir un « centre multinational de services » dans le cadre de cette commande, le ministère australien de la Défense a fait clairement comprendre que le projet Air 7003 allait être annulé, lors d’une discussion budgétaire au Parlement.

A priori, cette décision est liée au projet REDSPICE [Resilience, Effects, Defence, Space, Intelligence, Cyber & Enablers], qui vise à renforcer significativement les moyens et les capacités de l’Australian Signals Directorate, le service de la défense australienne spécialisé dans le collecte du renseignement d’origine électromagnétique et la cyberdéfense. Une enveloppe de 9,9 milliards de dollars australiens doit lui être allouée dans années à venir. D’où la recherche de marges de manoeuvres financières… et l’abandon de l’achat des 12 MQ-9 SkyGuardian.

Cette décision, prise en catimini, a été critiquée par l’opposition australienne. « L’annulation sans préavis de ce projet se répercutera sur l’industrie de défense australienne, déjà sous le choc de l’annulation du programme de sous-marins ‘Attack’ [qui avait été confié au français Naval Group, nldr] », a réagi Brendan O’Connor, spécialiste des questions de défense au Parti travailliste.

De son côté, General Atomics n’a pu que regretter la décision de Canberra. « Le ministère australien de la Défense a fait part de sa décision d’annuler le projet Air 7003, après près d’une décennie d’efforts pour ce programme d’acquisition » qui « devait fournir à aux forces australiennes […] une capacité de renseignement, de surveillance, de reconnaissance, de guerre électronique et de frappe de précision aéroportée tant dans les milieux terrestres que maritimes », a rappelé l’industriel.

« Le projet Air 7003 offrait une capacité multi-domaine rentable qui est profondément pertinente pour le futur environnement stratégique de l’Australie. Tout aussi décevant, nos nombreuses entreprises partenaires de Team SkyGuardian Australia ont investi dans le démarrage et le soutien futur de cette capacité en Australie et perdront des opportunités considérables […] suite à cette décision », a conclu General Atomics.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

98 contributions

  1. patex dit :

    C’est amusant, et ce n’est que le début d’une longue série d’arbitrages qui verront la défense australienne se saborder pour financer le coût exorbitant du « partenariat » Aukus. Le feuilleton est très loin d’être terminé !

    • HMX dit :

      Amusant en effet.

      Les australiens font preuve d’une grande fébrilité et d’un amateurisme certain dans la gestion de leurs programmes d’armements (même si on peut difficilement leur donner des leçons vu nos propres errements…).

      L’annulation du programme Attack à propulsion conventionnelle, au profit d’une offre américano-britannique à propulsion nucléaire aux contours encore mal définis, aboutira à décaler à 2040 la mise en service en service des futurs SNA australien… alors que c’est précisément la menace chinoise, jugée imminente, qui justifiait ce programme. Il faudra demander aux chinois de patienter…

      Nos amis australiens semblent récidiver avec l’annulation de ce programme de drones MQ9, dont l’intérêt était pourtant évident pour l’île-continent qu’est l’Australie. Officiellement, le programme est annulé pour trouver les moyens d’améliorer la capacité de collecte de renseignement d’origine électromagnétique et la cyberdéfense du pays. Dommage, car les MQ9, livrables rapidement, pouvaient précisément contribuer à la collecte de renseignement d’origine électromagnétique, dans le cadre de leur mission PATMAR. Au lieu de ça, les australiens vont plancher sur un « machin » qui verra lui aussi le jour plus tard, bien plus tard… et peut être trop tard.

    • HDO dit :

      Peut’etre bien que l’actuel PM va perdre les élections de cet été et le Labour revenir au pouvoir… Alors TOUT changera? Va savoir… je trouve que NavalGroup est bien calme et tranquille.. Pas pressé d’aligner la facture de rupture de contrat.. genre 600M€ je pense

      • Carin dit :

        @HDO
        Un peu plus … 5,4 milliards de dollars aussies.
        Et c’est pas le prix définitif… c’est encore en pourparlers.

      • sepecat dit :

        Pour la facture, Naval Group y travaille et les premiers contours de ce qu’elle va être pour l’Australie se dessinent (cf. article des Echos https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/laffaire-des-sous-marins-francais-coute-une-fortune-a-laustralie-1397970). Extrait : « « Les contribuables devront donc débourser 5,5 milliards de dollars pour des sous-marins qui n’existent pas ? », a demandé la sénatrice Penny Wong lors d’une audition à Canberra. ». Effectivement, c’est un peu cher payé pour ne rien avoir à la sortie… Entre budget dépensé pour rien avec les sous-marins et coûts de maintenance de l’existant qui s’envolent (eux) avec les F35, on préférera être ici plutôt qu’à la place des Australiens.

        • Dolgan dit :

          Ce qui compte en l occurrence, c’est le montant qui tombe dans la poche du décideur.

      • Nenel dit :

        Naval Groupe est passé à autre chose hormis la note pour rupture de contrat. De toute manière, les Australiens n’auront jamais de sous- marin à propulsion nucléaire, ni britanniques ni américains. Dixit un ancien haut cadre de NG.

    • DC dit :

      Bien vu ! Effectivement, c’est que le début… … On refait le point dans 10 ans…

  2. LOUIS XIV dit :

    JEuste retour des choses, ce coup ci se sont les EU qui l’ont dans l’AUKUS. Eh, oui! Cela fait mal. Huk, Huk,Huk

  3. E-Faystos dit :

     » Un avion qui est beau vol bien ». Quand je vois cet assemblage ventru, je crois que ce ne sera jamais un champion.
    Et je pourrais critiquer les Australiens : c’est même trop facile. Mais je crois que leur situation est assez compliquée pour qu’ils recherchent des marges de manœuvre, surtout au vu de l’inadéquation entre la mission, l’environnement, et l’engin.
    .
    Hors sujet, mais qui reste dans l’aviation au sens large.
    .
    A Tarbes, l’entreprise de déconstruction des A380 propose d’étudier une version jumbo de transport.
    Je pense qu’à part les ailes, tout est à reprendre… Et c’est exactement leur objectif : un « beluga » qui pourra prendre à son compte les charges hors gabarit.
    Une affaire à suivre, au même.titre que la DGA qui va s’opposer au moteur américain sous licence Italienne de l’Eurodrone au détriment de la turbine poussé par Safran.
    .
    Et dans le.même.trmps, la France vient juste de compléter sa flotte d’avions de guerre électronique en commandant des Spartans italo US.
    Ça me renseigne beaucoup sur les relations entre les gouvernements et les industriels, et Airbus en particulier : le négociations sont restées confidentielles pour éviter qu’Airbus DS propose un avion de papier… Juste la situation miroir de celle du moteur sus-cite.
    À bientôt pour de nouvelles annonces de trahisons?

  4. Khay dit :

    Pendant se temps a Vera Cruz, on se déchire sur l’Eurodrone. A la rigueur, si, si il a l’endurance qui va bien, je pense que ça fera une très bonne plate-forme de PatMar/SurMar.
    (Attention ça va être mon instant yakafokon)
    On aurai dû commander un escadron de NeuroN dimensionnés pour voler avec un M88 sans postcombustion et en réutilisant toute l’electronique Rafale qu’on peut. Ils auraient même pas eu besoin d’être très très bons, ni encore très très autonomes, mais auraient eu le mérite, premièrement, et bien, de poser les balls de la BITD française dans le domaine, et deuxièmement de permettre a l’AAE d’explorer le domaine d’emploi et les capacités d’engins non pilotés capable d’évoluer en environnement contesté, et prendre une décade d’avance sur a peu près tout le monde dans le domaine. Que d’opportunités ratées ces deux dernières décennies…
    (C’était l’instant yakafokon)

    • ji_louis dit :

      Les américains ont essayé ausi avec leur drone Stingray (ravitailleur sur porte-avions), mais les choses avancent… lentement. C’est compliqué!

      • Carin dit :

        Ben faut payer la rupture de contrat avec naval group…
        C’est pas facile pour le contribuable australien de suivre les renoncements de Morison.. d’autant que pour ces drones aussi, il va falloir payer la rupture de contrat… sans compter le nombre de gens qui vont se retrouver au chomdu… il est bon ce Morison… très inconstant mais vraiment tout bon!

  5. Alpha dit :

    Concernant l’Eurodrone :
    Airbus DS va présenter l’appareil aux partenaires d’ici deux semaines. La France et l’Espagne vont en profiter pour faire part de leur opposition au moteur Avio-GE Catalyst…
    De plus, une nouvelle -inattendue- devrait se voir confirmer prochainement concernant Leonardo et notre Armée de l’Air, dans le domaine de la guerre et du renseignement électronique : Acquisition de C-27 Spartan dédiés à cette mission ! A suivre…

      • sepecat dit :

        Juste pour info, le titre de l’article en question a été modifié ce jour (2 avril) pour inclure la mention « Poisson d’avril »…

    • Achille-64 dit :

      Serait-ce le EC-27 Jedi II ?
      En tout cas, le C-27 d’Alenia est une très bonne plate-forme qui remplacerait à merveille les CN-235 de l’AAE.

      De plus cela pourrait donner l’idée de mettre en concurrence AgustaWestland et AIrbus sur un hélicoptère mi-lourd … et que le meilleur gagne …

      Ensuite, sur la liste de courses, chez nos voisins transalpins, il y a un très bon jet d’entrainement phase 4 et PAF si affinité, le M-346, utilisé depuis un bail à Cazaux par la RSAF …

      Evidemment, comme tous les ascenseurs qui fonctionnent, il faudrait que celui de la coopération transalpine redescende … ce qui n’est pas évident pour eux, semble-t-il.
      Descendre du Tempest et monter sur le NGF serait une vraie opportunité, d’autant que l’Italie a un gros savoir-faire en aéronautique … n’en déplaise à nos respectés voisins espagnols.

      Fin du rêve de coopération renforcée avec l’Italie (:

    • patex dit :

      Poisson d’avril ?

      • Alpha dit :

        Hummmm… Peut être…

        • Pour Info dit :

          En même temps c’était bien fait vu qu’il y avait aussi l’annonce sur le site du minarm et sur celui de Léonardo.
          Ou pas …

          Franchement un petit check le premier avril ça ne fait pas de mal.

          Signé : Alban Deton

        • sepecat dit :

          Sûr… confirmé ce jour 2 avril sur l’article en question.

        • Du bons sens dit :

          Blaireaux ( au pluriel car vous n’êtes malheureusement pas le seul)
          Vous n’avez pas de scrupules à relayer des infos et étaler votre pseudo expertise, sans une once de réflexion et de vérification, qui plus est un 1erAVRIL ??,
          Ce site mériterait mieux que les conversations de comptoir ou de cours d’écoles…., le seul intérêt de vos commentaires se résume à de francs sourires et rigolades, devant tant d’incompétence, de niaiseries ou futilités…
          Je vous conseille de changer de surnom; ZERO, vous conviendrait à merveille…
          J’attends vos prochaines interventions pour vérifier les progrès….!!!
          Bonne réflexion,

  6. Lecoq dit :

    Ca va pas me faire pleurer, s’ils peuvent tous y laisser des plumes, ca me va

    • tschok dit :

      @Lecoq,

      « s’ils peuvent tous y laisser des plumes »

      Il y a des interactions involontaires entre le pseudo et les expressions qu’on emploie qui sont parfois assez drôles.

      Sinon, sur le fond, c’est très franchouillard ce que vous dites. Le franchouillard est connu pour se réjouir du malheur des autres et s’en délecter à l’avance.

      On pourrait dire qu’un franchouillard c’est quoi? C’est un type qui pense que:

       » s’ils peuvent tous y laisser des plumes, ca me va ».

      Et le « ils » dans la phrase, c’est n’importe qui. La totalité de l’humanité sauf lui.

      Bon, on a encore du boulot avec vous.

      • sepecat dit :

        « Le franchouillard est connu pour se réjouir du malheur des autres et s’en délecter à l’avance. »… Manifestement vous n’avez pas beaucoup voyagé parce que la description que vous donnez peut s’appliquer à peu près à 99 % des types vivant sur cette planète. Si vous l’ignoriez, vous êtes toujours le con de quelqu’un d’autre. Bref, à moins que la population française n’occupe tous les pays de ladite planète, votre commentaire vous fait très probablement plaisir mais relève de l’ineptie la plus totale.

  7. SOWETI dit :

    La France regrette, Les Etats Unis commandent, Les Anglais suivent, Les allemands vendent….les australiens annulent

  8. R2D2 dit :

    On sent tout la fiabilité de l’Australie en ce moment ^^’ Une petite panique sur la situation actuelle vis à vis de la Chine?

  9. Mich dit :

    Y a que moi que ça choque que le gvt us cite dans son allocution clairement ma Chine et l’URSS comme menace en citant que les anciens drone reaper ne pourront pénétré leur ciel ?
    Le fait de déclarer au monde entier qu’ils sont des cibles c’est étonnant.

    • TM dit :

      Votre chine ?
      Votre Chine personnelle à vous ?
      Et puis c’est quoi « l’URSS » ?

    • jccdm dit :

      Le fait de bâtir une défense, et en premier lieu une dissuasion, « tous azimuts » est propre à la France et s’explique dans un contexte français. Quoique les différents « livre blanc » cite clairement des risques et concurrents stratégiques.
      Dans une perspective américaine, par exemple, ce n’est pas du tout le cas.

    • jyb dit :

      @mich
      non c’est très officiellement déclaré au niveau politique us. 2018, annonce officielle que la guerre contre le terrorisme est terminée, les nouveaux ennemis sont les puissances révisionnistes chine et russie.

      • Ghostrider dit :

        @ jyb. oui et comme tu l’indique dans un autre post , sous une autre forme, Biden est satisfait stratégiquement que le kremlin s’est précipitée dans leur propre impasse. Lui et l’ Aukus, vont pouvoir se concentrer sur la chine

    • tschok dit :

      @Mich,

      Non, pas vraiment, les Amerloques sont les cibles désignées des Chinois, Russes, Nord Coréens, Iraniens, islamistes…

      Tenez, les Gardiens de la Révolution iraniens, ils s’entrainent à tirer sur quoi? Sur des reproductions à l’échelle réduite des porte-avions US, comme d’ailleurs les Chinois. Et les Russes, qu’est-ce qu’ils disent de leurs missiles hyper-soniques? Que ce sont des « tueurs de porte-avions »… américains.

      Etre américain, c’est être born to be a target. De base, le monde vous en veut d’être ce que vous êtes.

      C’est un peu comme être Macron. Des gens se réunissent place du Trocadéro pour écouter un discours politique. Eh ben ça manque pas, quand ils sont chauds, ils scandent « Macron assassin! ».

      C’est un truc qu’on sait pas vous ou moi. Personne ne veut nous tuer. On est des lambdas. Jusqu’au jour où… Et là, on comprend ce qu’est être une cible.

      Par exemple, les Ukrainiens viennent de comprendre. Un jour avant l’invasion, ils étaient comme nous, ils trouvaient que les Américains exagéraient. Depuis le 24 février, c’est fini. Maintenant, ils trouvent qu’on en fait pas assez et ils nous avertissent: « après nous, ce sera vous. Donnez-nous 1% de vos armes pour qu’on fasse 100% du job. Faites une no fly zone. Etc ».

      C’est une question de perception, en fait.

    • DLoQueb. dit :

      Je ne suis pas choqué du tout, c’est plutôt logique. Les USA ont réduit de manière importante leur implication dans les guerres asymétriques, d’où le besoin moindre d’équipement pour mener ce genre de guerre. On « ferme » donc ce chapitre, pour retrouver une compétition entre États comme le monde avait l’habitude connaitre avant la fin de la guerre froide. Les USA ne mentionnent pas la Chine et la Russie parce qu’ils veulent les attaquer (avec l’armement nucléaire, c’est impensable), mais ils ont de nombreux alliés qui sont « menacés » par ces 2 pays (OTAN d’un côté, Taiwan, Japon, Corée du sud, etc. de l’autre) qui font en sortent qu’ils doivent se préparer à les affronter sur un champ de bataille à un moment donné.

    • Ératosthène dit :

      @Mich : Ça me choque aussi.
      Ça me choque moins s’ils se savent ennemis.

  10. Patadouf dit :

    Maintenant les Aussies vont p’têtre annuler l’annulation du programme de sous-marins de Naval Group…

    • Tempo dit :

      @Patadouf
      Question à 3,7 milliards d’Euros, montant de la facture liée à la rupture dudit contrat

  11. LEONARD dit :

    Avec l’aimable complicité de L.L, invasion Ukraine, jour 37
    Les nouvelles du Front :
    https://twitter.com/michaelh992/status/1509426704976166915

    Les ukrainiens avaient dèjà envoyé un Toschka sur Millerovo il y a peu,
    https://twitter.com/pan_goldman/status/1497100664605978624?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1497100664605978624%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.thedrive.com%2Fthe-war-zone%2F44452%2Fmassive-fireball-lights-up-the-sky-over-kyiv-as-russian-strikes-rock-the-city
    mais là, ils auraient envoyé deux MI24 tirer sur les dépôts de carburant. (Bon, il en reste plus aux russes qu’aux ukrainiens).
    https://twitter.com/RALee85/status/1509763703901761556
    https://twitter.com/JimmySecUK/status/1509816834429796369
    A ce stade, difficile de savoir si c’est un «faux drapeau» ou une attaque Ukr ; Il n’y a pas pour l’instant de revendication Ukr, (même des dénégations), mais objectivement, ces réservoirs étaient très utiles (indispensables ?), à la manœuvre russe vers le Sud de Kharkhiv et c’est une réponse aux bombardements d’installations de même type dans l’Ouest de l’Ukraine, donc, çà se tente.
    Dans le même temps, le «faux drapeau» n’est pas à exclure. Ca servirait (ou ça servira) de prétexte à Vlad pour décréter la mobilisation générale du fait d’une attaque contre le territoire russe, à un moment ou il a besoin de troupes fraiches. Reste qu’il lui faudra expliquer pourquoi la « grande armée invincible » a pu se faire surprendre, et pourquoi elle a besoin de renforts contre cette nation «qui ne devrait pas exister».
    C’est la première agression sur le territoire russe depuis la 2ème G.M. Sacré coup des pilotes ukr et mauvais coup pour la Shorad russe, puisque les hélicos ne sont pas signalés abattus. Pire, la propagande du Kremlin avait indiqué que TOUS les hélicos Ukr avaient été détruits au début du conflit.
    https://twitter.com/olashka/status/1509766004590751783
    Je sens venir la faute des occidentaux, (du genre, les hélicos ont été fournis par l’Otan). Le W.E pourrait être chaud….

    Vidéo de drone d’Hostomel, qui semble vidé de ses occupants, grosses destructions, positions défensives vides :
    https://www.youtube.com/watch?v=Pya_U9gMsUE
    et de Bucha
    https://twitter.com/Guderian_Xaba/status/1509480197875249155
    https://twitter.com/tobiaschneider/status/1509532852899115015
    Progression ukrainienne sur l’axe Kiev-Tchernihiv :
    https://twitter.com/Danspiun/status/1509502112450891788
    Reprise des villages de Zavorychi et Mokrets
    https://twitter.com/Arslon_Xudosi/status/1509508477122748418
    Au Sud, les ukrainiens progressent aussi dans l’Oblast de Zaporizhia, à l’Est d’Houliapole : Zatyshshya, Malynivka, Vesele, Zelenyi Hai Chervone :
    https://twitter.com/Blue_Sauron/status/1508710692878266368
    https://twitter.com/Blue_Sauron/status/1509458193193254912
    et Novovorontsovka, région de Kherson
    https://twitter.com/SputnikATO/status/1509538843896209414
    Une carte animée des avancées/recul des uns et des autres :
    https://twitter.com/Nrg8000/status/1509520929084547073
    et ces dernières heures sur Kiev-Tchernihiv :
    https://twitter.com/Nrg8000/status/1509581356669763588
    Et petite nouveauté, une carte mettant en exergue les territoires repris par l’Ukraine :
    https://twitter.com/sdbernard/status/1509794828787331074

    La manœuvre de désengagement/regroupement russe depuis le Nord de l’Ukraine vers le Donbass va être longue, donc, à de rares exception près, ne pourra se faire que par train, de Gomel à Briansk, puis Orel, Voronej et le Donbass, car autant les infrastructures ukrainiennes auraient permis un redéploiement en tiroir vers le Sud, autant l’ilôt de Kharkiv empêche les mouvements du Nord vers le Sud. Or, il y a à priori, dans la symbolique russe, une date que Vlad ne voudra pas rater, c’est le 9 Mai 2022, pour pouvoir annoncer un résultat à minima, la «libération» des deux oblasts du Donbass. Pendant ce temps, et malgré une pression russe au Nord, les ukrainiens vont pouvoir redéployer une partie de leurs troupes en faisant trois fois moins de chemin, en 3 fois moins de temps. Ainsi, les ukrainiens pourront attendre la vérification du départ des troupes russes et arriver avant elles, pour mener une contre-attaque avant leur arrivée. Les russes vont retirer en priorité les VDV, car ils sont plus mobiles, mais seront toujours majoritairement tributaires du fer (et les VDV ont été sérieusement étrillés).
    Sur cette carte, on voit bien qu’il n’y a plus de liaison continue du front russe, ce qui interdit les transferts latéraux.
    https://twitter.com/War_Mapper/status/1509321832020729859/photo/1
    Suite de l’info sur Tchernobyl : (en anglais). Les fantassins russes, inconscients, sont allés creuser des postes de combat dans la Forêt-Rouge, la zône la plus contaminée autour su site. En creusant, on soulève des poussières, on s’allonge au sol, etc… Résultat, irradiation et les soldats sont envoyés en ambulance à Gomel. Tchernobyl ayant été pris dans les 1ers jours, l’exposition a pu être massive. A surveiller de près pour l’utilisation possible comme «attentat nucléaire», prétexte à une escalade russe.
    https://twitter.com/PeterCorless/status/1509314810705432581
    https://twitter.com/visegrad24/status/1509287796065845250
    https://twitter.com/MotolkoHelp/status/1509494360882176011

    Tactiques, toujours. Il semblerait bien que les russes appliquent à la lettre les tactiques dèveloppées en Syrie. Même pas sûr qu’il y ait eu une cible militaire :
    https://twitter.com/Blue_Sauron/status/1509432917784764419

    On s’est étonné du mauvais fonctionnement des radios russes, au point que les commandants soient obligés d’utiliser des tél civils aisément captables et localisables, mais il y a aussi un vrai problème avec Glonass, semble t’il.
    https://actualcontrol.substack.com/p/for-all-targets-moscow-time-is-1400?s=w
    https://www.defenseone.com/technology/2022/03/ukrainian-hackers-take-aim-russian-artillery-navigation-signals/363854/

    Sinon, premières estimations du coût de la guerre côté ukrainien : Ca n’est qu’un indicateur à ce stade.
    https://interfax.com/newsroom/top-stories/77498/
    En ce qui concerne le paiement du gaz en roubles, Vlad vient d’être clair : Au 1er Avril (?), les paiements devront se faire en roubles, contredisant Scholtz, qui avait déclaré qu’il avait un accord avec la Russie pour un paiement en € :
    https://ria.ru/20220331/gaz-1781111890.html
    Interdiction également d’exportation d’huile de tournesol et de colza
    https://twitter.com/ragipsoylu/status/1509498543790342146
    Réponse officielle des Ministres des Finances français et allemand : € https://twitter.com/EmmanuelleChaze/status/1509544421930541060

    International toujours, les indiens profitent des «remises» russes sur le pétrole. Mais dans le même temps, l’Inde utilise plus d’une centaine d’Antonov. Les usines ukrainiennes étant détruites, çà va devenir plus difficile de les entretenir et surtout de poursuivre leur modernisation. Pareil pour la marine indienne, les moteurs des navires russes sont d’origine ukrainienne….
    https://www.ndtv.com/india-news/russia-ukraine-war-russia-offers-discounts-on-oil-to-india-amid-global-sanctions-report-2856118

    Il nous manquait (non, je rigole !), @RealStableGenius a récemment appelé Vlad à «pourrir» Hunter Biden :
    https://justthenews.com/politics-policy/all-things-trump/trump-calls-putin-release-info-hunter-bidens-dealings-oligarchs
    Coïncidence ou collusion, les russes exposent un dossier reliant H.Biden, des oligarques ukrainiens et le «fameux» programme chimique de l’Ukraine !
    https://twitter.com/michaelh992/status/1509531523065602062
    https://twitter.com/nexta_tv/status/1509509391116120074

    Sinon, un article détaillé sur la remotorisation du B52 :
    https://www.airforcemag.com/article/new-power-for-the-b-52/
    qui vient de faire son vol le plus proche de la frontière russo/biélorusse :
    https://twitter.com/NotWoofers/status/1509509674407763973

    Bonne journée à tous !

    • Dolgan dit :

      Le retrait semble assez bien se passer pour eux pour le moment. Il semble qu’ils aient évité les encerclement.

      En tout cas, oryx va avoir du taf. Les pertes (des deux camps) en zone libérée commencent à sortir.

    • Khay dit :

      Je vous ai jamais remercié pour le boulot d’agrégation que vous faites, merci 🙂

    • tschok dit :

      On vit une époque formidable…

    • fred dit :

      merci pour la synthése.
      Si l’attaque est validé c’est une énorme baffe pour la défense aérienne.
      Si c’est une attaque sous fausse banniere donnant l’occase a poutine de décreter la mobilisation générale les russes vont commencer a ce gratter la téte.

    • Alpha dit :

      Merci @LEONARD pour vos contributions sur la situation ukrainienne, et merci à Laurent Lagneau de les relayer !

    • Ghostrider dit :

      @ Léornard.

      boulot de compil. de dingue. il faut que tu envisage une reconversion journalistique ? 🙂

    • Ghostrider dit :

      tu peut être plus clair et explicite avec ces insinuations ??  » Rien de tel qu’alimenter de toutes manières une guerre pour se faire oublier, surtout avant les Midterm. »

      bon ton article et ta « super source  » les crises » : tu peux en faire en résumé en 4 lignes impartiale et calire. SVP

      • Frank dit :

        @ Ghostrider Et quoi encore?
        En faire une BD niveau CP, du genre « Oui-Oui mène l’enquête », en attendant que vous ayez appris la grammaire et l’orthographe.
        Depuis quand on se tutoie?

        • Ghostrider dit :

          ho j’ai osé tutoyé MONsieur et en effet avec des fautes d’orthographes. Si ton argumentation ou ma demande de clarification, mon pauvre , se limite à cette réponse, et bien il est préférable que tu l’ouvre pas.

    • Ghostrider dit :

      NON les gars false flag .. foutaise ( c’est mon sentiment). dégâts légers, 2 blessé léger, vidéo qui vas bien au sol plein axe avec les MI 24 et leurs roquettes. . les UKR ne prendrais un risque politique aussi important. c’est ridicule.

      A qui profite le crime ?, hop vidéo à la TV russe, conscrit au garde au vous, direction l’ Ukraine . c’est de l’usage de politique nationale interne

    • Ghostrider dit :

      ALERTE … tout le front Russe au NO et NE de Kiev est en train de refluer ou d’être abandonné .. Ivankiv a été reprise ca veut dire si les russe se magne pas ca vas sentir encerclement général.

    • Ghostrider dit :

      pas de pont à l’est de Ivankiv et le dniper et son réservoir , c’est quoi ce zouc ? ou alors toutes russe ont fuient

      • Dolgan dit :

        Il y aurait des pontons. En tout cas il y en eu au tout début.

        Le repli est sans doute entamé depuis 1 semaine. Sinon, ils auraient laissé du monde derrière.

      • Frank dit :

        @ Ghostrider Ah! La grande époque.
        Non, ils préparent Mars, Saturne et Uranus, pour reprendre l’usine de tracteurs d’Ivankiv et les silos de Jytomir.
        Les dernières unités Russes tentent de franchir le Dniepr, sous le feu d’une centaine de missiles Ukrainiens fournis par les Alliés.
        Je vous cite.
        ALERTE !

        • Ghostrider dit :

          @ frank. dégage de ma vue et évite de répondre SVP. merci.

          • Frank dit :

            @ Ghostrider Et me priver de louer vos affirmations sourcées et vérifiables?
            Non! Pitié !!!
            Ce serait trop cruel, soyez magnanime…

        • Ghostrider dit :

          @ frank.

          certes maladroitement j’ai tenté simplement d’en savoir plus sur votre argumentation. qu’est ce qui m’ a pris de vous écrire. tu m’a pris de haut. tu es toxique. a ne pas te lire.

  12. Ben dit :

    Donc cause programme REDSPICE, le gouvernement australien a décidé une fois de plus de rompre un contrat de 1,3 milliard de dollars pour acheter des drones armés fabriqués aux États-Unis.

    Le climat des affaires en Australie insiste à la méfiance.

  13. sepecat dit :

    Franchement ? Je savoure l’instant, même si les budgets concernés ne sont pas vraiment proportionnés entre sous-marins d’un côté et drones en question de l’autre. On peut supputer sur les raisons de ce reoncement australien, probablement dû pour partie à un changement d’approche sur le besoin, mais aussi très probablement dû à des tensions budgétaires de plus en plus fortes. Les coûts du F35, entre autre, commencent à peser sur les budgets des « heureux » clients qui s’en sont dotés ( pour mémoire cf. https://www.letemps.ch/suisse/australie-f35-rentrent-hangar). Bref, il est bon que les entreprises US se voient remerciées (au sens « circulez y a plus rien à voir ») elles aussi de temps en temps.

  14. EchoDelta dit :

    C’est quand même bizarre la gestion de la sécurité côté Australie. Je ne sais pas s’ils sont conseillés par Mc Kinsey mais bon cela fait beaucoup de décisions gouvernementales qui vont à priori à l’encontre des intérêts évidents du pays. Ce flux et reflux de décisions, laisse un gout bizarre, surtout concomitamment avec l’avancée évidente de la Chine dans le Pacifique, dont on ne peut pas dire qu’elle date d’hier. Ca fait au moins 10 ou 15 ans que la Chine poussent résolument ses pions, et il y a pas de mouvement d’arrêt à priori pour ne pas aller jusque devant les côtes US, indienne, dans un premier temps, voir africaine puisque les implantations se font coté Est et côté Ouest de l’Afrique.
    C’est toujours quand on est sur le point de lancer techniquement la réalisation des capacités acquises que l’Australie refuse l’obstacle et d’arrête.

    • Dolgan dit :

      Dirigeants corrompus.

      Pour mémoire l échange lunaire au parlement. Militaire : ce sont des soum diesel. Politique (opposition à l époque): ces soum nuke ne doivent pas être achetés. Militaire énervé : je ne sais pas vous le dire plus clairement, ce ne sont pas des soum nuke. Politique : merci de votre précision , effectivement ce sont des soums nuke et l Australie ne doit pas acheter des soums nuke.

  15. Alfred dit :

    Peut-être est-ce sans rapport, mais s’il faut en croire l’edition du Monde d’aujourd’hui, la rupture du contrat des sous marins avec Naval Group pourrait coûter jusqu’à 3,7 Mds € a l’Australie, au lieu des 400 millions envisagés initialement.

    • sepecat dit :

      Apparemment ce genre de valeur est repris par plusieurs media en précisant toutefois qu’il ne s’agit pas du montant qui reviendra intégralement à Naval Group. Ce coût intègre tous les équipements / constructions qui ont été mis en place dans le cadre du contrat et deviennent de facto inutile ou réutilisable très partiellement. Apparemment en audition parlementaire l’une des représentantes aurait déclaré : « Les contribuables devront donc débourser 5,5 milliards de dollars pour des sous-marins qui n’existent pas ? », a demandé la sénatrice Penny Wong lors d’une audition à Canberra… C’est effectivement cher payé pour du vent.

    • Gaulois78 dit :

      @Alfred
      3.7Mds € c’est pour l’ensemble des intervenants du contrat, les 300/400 millions pour Naval Group sont toujours d’actualités, enfin si les Australiens acceptent l’addition…

  16. Auguste dit :

    Les Australiens qui espéraient des sous-marins nucléaires et n’auront que des « Collins » agrandis,se vengeraient-ils de l’affront AUKUS?
    https://www.navalnews.com/wp-content/uploads/2022/03/AUKUS-Submarine-Go-Forward-Apr22.jpg

    • sepecat dit :

      J’avoue être dubitatif sur l’avantage final qu’en retirera l’Australie car entre coût de dénonciation du contract actuel et niveau de matériel effectivement obtenu (dans plusieurs décennies semble-t-il), cela risque de revenir à payer très cher pour n’avoir in fine que du matériel de second rang par rapport à ses deux partenaires. A confirmer, bien entendu dans les années à venir mais semble-t-il prévisible et déjà envisagé par certains en Australie qui ne voient pas la situation actuelle d’un très bon oeil.

    • vrai_chasseur dit :

      @LEONARD
      Phrase tirée de cet article :
      « With the reactor the new design will be much longer than the Collins Class. We estimate that it will be almost as large as the French Barracuda design. »

      • LEONARD dit :

        @vrai_chasseur, @Vince Toto.
        Regardez bien la date….

      • Trent dit :

        Ca me rappelle les année 2000
        Les promesses tonitruantes « Enlarge your penis »
        Maintenant, les EU proposent « Enlarge your asshole ».
        Ils sont forts ces Etats-Uniens d’Amérique. Les plus forts, y’a pas de doute.

    • VinceToto dit :

      Aïe! Si ce n’est pas du fake news, c’est vraiment de la grosse daube comme sous-marin pour l’Australie.
      « an enlarged Collins Class submarine » https://www.youtube.com/watch?v=Yh6kbQnOAg4

    • et v'lan passe moi m'éponge dit :

      l’info du lendemain:

      « Important update on this article: April Fool’s »

  17. Bloodasp dit :

    Ah les Australiens, sont pas trés fufutes, déjà la rupture du contrat avec Naval Groupe va leur couter 3,9 Milliards €, soit le prix de 4 SNA, ils enchainent avec General Atomic…ça va aussi leur couter un bras, pour ceux qui ont déja travaillé avec les Ricains, les ruptures de contrat tu y laisses ta chemise avec eux, mdr.

  18. VinceToto dit :

    Ils veulent acheter du Dassault nEUROn?

  19. philbeau dit :

    Décidément le gouvernement Morrison aura accumulé les bourdes et les problèmes avec sa défense . Outre cette question des drones :
    Le F35 , en questionnement là-bas aussi :
    https://theconversation.com/australia-spent-billions-on-jet-fighters-off-the-plan-now-were-having-trouble-even-flying-them-177156
    Et le retour du boomerang sur les sous-marins :
    https://www.francetvinfo.fr/monde/asie/crise-des-sous-marins-australiens/crise-des-sous-marins-nucleaires-australiens-le-contrat-saborde-coutera-jusqu-a-3-7-milliards-d-euros-a-canberra_5057371.html
    ça commence à faire cher…

    • Alpha dit :

      @philbeau
      Votre lien sur les F-35 australien confirme ce que l’on savait déjà. Un haut responsable militaire Aussie avait clairement parlé il y a quelques années déjà, « d’une erreur de casting » concernant le choix de la Dinde.
      Mais, mais…
      J’y pense : il reste encore quelques contributeurs qui nous affirment pourtant que « tout va bien » pour cet avion, « qu’il est « excellent », que c’est « le chasseur ultime », etc.
      Bon, les professionnels eux, disent le contraire, ce que confirment les rapports du GAO, du DOT&E et autres organismes.
      Les pilotes US eux, donnent des sobriquets peu avantageux à leur appareil : « Turkey », « Pinguin » ou « Flying Toilet »…
      Moi, je crois que je vais faire confiance aux professionnels et opérationnels pour savoir quoi penser de ce F-35 !… 😉

      Pour les sous-marins, la facture pour rupture de contrat serait donc plus salée ?!?! On parlait bien de 600 M€ avant, non ?

      • E-Faystos dit :

        Possible canular.
        Un premier avril, c’est une date propice.
        Après, je ne vous lance pas la pierre parce qu’avec le recul, l’achat français d’avions espions Italien…

      • sepecat dit :

        La facture totale sera effectivement salée car elle concerne d’autres entreprises que Naval Group, notamment locales, avec qui un partenariat était noué. Le périmètre d’impact de cette dénonciation de contrat est donc bien plus large et, par voie de conséquence, plus coûteux. Pour ce qui est des intervenants sur ce forum qui nous débitent à longueur de commentaires que le F35 est la huitième merveille du monde, je pense qu’à un moment donné il faudra faire le constat que lesdits intervenants sont perdus pour la science. Après tout, certains sur cette planète croient encore et nous affirment mordicus qu’elle est plate… A partir de là tout est permis. Comme vous le soulignez, en discutant avec des professionnels (je réside dans les Landes, près d’une petite base aérienne) les avis sur l’appareil concerné ne sont pas tout à fait aussi élogieux. Attention, les personnes avisées ne jettent pas la totalité du concept / appareil mais notent que l’utiliser à contre emploi genre Suisse et autres en DA est un non sens total. Quant aux coûts réels de l’appareil et sa maintenance, les avis sont encore plus tranchés… mais je pense que les clients dudit appareil ont d’ores et déjà intégré l’idée qu’ils allaient payer très cher un truc qui leur collera aux doigts pendant des années alors mêmes que les US s’en seront débarrassés pour passer à autre chose de volant. La seule question étant : avaient-ils réellement le choix ? Il semble que non, et que les « pressions » US ou tout simplement le piège bombinette Otan aient été particulièrement efficaces.

  20. sepecat dit :

    Article paru dans La Tribune ce jour sur les premières estimations de ce que devrait coûter à l’Australie l’abandon du programmes des sous-marins (https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/sous-marins-le-cout-pour-l-australie-de-la-resiliation-du-contrat-avec-la-france-s-eleve-a-3-7-milliards-d-euros-912482.html). Extrait en fin d’article : « Selon une étude publiée en décembre dernier par l’Institut australien de politique stratégique, le programme AUKUS coûtera plus de 80 milliards de dollars et prendra des décennies avant d’être opérationnel. Il devrait néanmoins, selon cette étude, donner à l’Australie un avantage significatif dans sa capacité à dissuader une agression. ». Au rythme où vont les choses actuellement, « des décennies » c’est particulièrement long et cela risque fort d’arriver à maturité bien après la bataille… A moins que dans cet accord US / UK / AU les Australiens n’aient été vus par leurs partenaires que comme des clients.

  21. farragut dit :

    Si les Australiens annulent ce contrat, c’est que ce drone ne comportait pas, comme les sous-marins d’attaque français, de réacteur nucléaire embarqué, pour alimenter toute l’électronique nécessaire…
    Ils vont donc se tourner à nouveau vers LM, cette fois pas seulement pour disposer d’un drone furtif, mais pour installer un CFR à bord ! 😉
    Une fois que l’on a gouté à l’atome (cf. les essais nucléaires chez les aborigènes dans les années 60 pour les Anglais), on en redemande !!!
    https://lockheedmartin.com/en-us/products/compact-fusion.html
    https://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_Compact_Fusion_Reactor
    https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/australie-il-y-60-ans-les-britanniques-debutaient-leurs-essais-nucleaires-maralinga-402287.html

    • sepecat dit :

      Concernant les essais nucléaires british effectués en Australie j’ai le souvenir d’un journal télévisé sur une chaîne télé française où un célèbre acteur américain ayant vécu en australie (Mel Gibson de mémoire) nous donnait des leçons à propos de la radio activité dans le Pacifique. Dommage pour lui, le présentateur a eu la présence d’esprit de lui demander pourquoi l’Australie avait autorisé des essais similaires au profit de la Grande Bretage et en quoi ceux-ci étaient différents des notres sur le fond et, surtout, le fait qu’il soit arien n’est-il pas aggravant par rapport aux essais souterrains. Bref, bizarrement notre acteur se trouva fort dépourvu et bien seul sur le plateau… Mais bien entendu, les habituels anti français sur ce forum ou ailleurs nous diront que ce n’est pas pareil et que rappeler cet épisode aux Australiens n’est rien d’autre que de l’arrogance.

  22. PHILIPPE dit :

    Les annulations australiennes se succèdent ce qui est surprenant Quoi qu’il en soit maintenant il faut gérer Aukus :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/AUKUS

  23. Charcot84 dit :

    Les australiens sont les champions toutes catégories pour annuler les contrats signés, après les sous-marins maintenant les drônes ! A force de commander , d’annuler pour soit-disant être mieux préparer avec du matériel encore mieux…;ils finiront par avoir une armée opérationnelle avec les matériels souhaits vers 2075 / 2080…d’ici là, la guerre de haute intensité sera terminée et perdue pour eux !

    • sepecat dit :

      Les Australiens perdent beaucoup en crédibilité à la longue et risquent d’en payer le prix sur le long terme. Compte tenu de ces antécédents, les négociations pour de futurs contrats risquent en effet de se révéler compliquées, leurs partenaires souhaitant probablement durcir les conditions de dénonciation. Pour jouer il faut être deux et si l’Australie part de facto avec l’étiquette avérée de partenaire peu fiable, je souhaite bien du plaisir à ses représentants lors des négociations commerciales.