Otan : La marine américaine déploie six avions de guerre électronique EA-18 Growler en Allemagne

Alors que les avions de guerre électronique E/A-18G Growler du VAQ 137 [Escadron d’attaque électronique 137] « Rooks » embarqués à bord du porte-avions USS Harry S. Truman peuvent être sollicités pour mener des missions au profit de l’Otan à partir de la Méditerranée, les États-Unis ont considéré qu’il fallait renforcer cette capacité en Europe.

Ainsi, le 28 mars, le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a annoncé que six E/A-18G du VAQ 134 « Garudas », mis en oeuvre par un détachement de 240 marins de l’US Navy, seraient envoyés en Allemagne, plus précisément sur la base aérienne de Spangdahlem, où 12 F-35A de l’US Air Force avaient été déployés quelques jours avant le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Ces six E/A-18G « ne seront pas déployés pour être utilisés contre les forces russes en Ukraine », a assuré M. Kirby. Leur envoi en Allemagne a été décidé « dans le cadre de nos efforts pour renforcer les capacités de dissuasion et de défense le long du flanc oriental de l’Otan », a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’E/A-18G Growler est équipé de la nacelle AN/ALQ-218, laquelle permet de détecter et de localiser l’origine des signaux électromagnétiques. En clair, en volant dans l’espace aérien de l’Otan, il peut être en mesure d’établir l’ordre de bataille électronique des forces russes. Il est également doté du système de brouillage tactique ALQ-99, susceptible de dégrader les capacités des radars adverses. Enfin, il peut emporter les missiles HARM [High speed Anti-Radiation Missile] et AARGM [Advanced Anti-Radiation Guided Missile] pour détruire les défenses aériennes.

Selon M. Kirby, la décision d’envoyer ces E/A-18G en Allemagne n’a pas été motivée par une menace ou un incident spécifique. « Ils sont déployés [à Spangdahlem] car le secrétaire [à la Défense] veut garder toutes les options ouvertes », a-t-il dit. « Il est en relation constante avec le commandant suprême des forces alliées en Europe [SACEUR, c’est à dire le général américain Tod D. Wolters, ndlr]. Et, à la suite d’une discussion avec celui-ci ainsi qu’avec le gouvernement allemand, il a été estimé que cela permettrait de continuer à renforcer nos défenses sur le flanc oriental [de l’Otan], a-t-il détaillé.

Cela étant, s’il s’agit d’établir l’ordre de bataille électronique des forces russes, tant en Ukraine que dans la région de la Baltique, et en particulier dans l’enclave de Kaliningrad, l’US Air Force dispose d’avions dédiés, comme le RC-135V/W Rivet Joint [la Royal Air Force en a par ailleurs trois exemplaires] ou comme le RC-135U Combat Sent.

À noter que c’est la première fois que des E/A-18G Growler sont déployés en Allemagne. Le précédent gouvernement allemand avait souhaité en acquérir quinze exemplaires, afin de remplacer les Tornado ECR de la Bundeswehr. Mais un tel achat n’est a priori plus d’actualité, Berlin ayant fait récemment part de sa décision de se procurer jusqu’à 35 avions de 5e génération F-35A ainsi que, sans doute, des Eurofighter EF-2000 en version ECR/SEAD.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

59 contributions

  1. Fralipolipi dit :

    Mais pourquoi donc ?
    Les si « stealth » F35 « , qui prolifèrent dans toute l’Europe par centaines, ne seraient-ils pas en mesure d’assurer ce job par eux mêmes,
    sans avoir à faire appel à ces « vieux » F18, construits sur une cellule conçue dans les années 70 ??? 😀
    .
    Ben ça alors … Lockheed Martin nous auraient-ils mentis sur les pouvoirs magiques de la Dinde Fail-35 ??? LOL, MDR, etc … 😀
    .
    NB : Merci aux indécrottables fanas de la Dinde de comprendre qu’il y a là bcp de 2nd degré … en plus du simple 1er degré ! Ne nous ressortez pas tout le chapitre SEAD-DEAD.

    • Charognard dit :

      @ Fralipolipi
      C’est à présent le F-18 Super Hornet de Boeing qui est « l’avion qui ne se vend pas ».
      Un comble.

    • Gros-Bill dit :

      Pfff, je ne suis vraiment pas fan de la dinde mais tant de mauvaise foi est absurde.

      1/ des centaines de F35 en Europe ? FAUX, L’Italie, l’UK et les Pays-Bas en alignent quelques dizaines.
      2/ une cellule conçue dans les années 70 ? FAUX, le E/A-18G est basé sur le Super Hornet 1er vol 1995.
      3/ votre NB est une pirouette pour admettre sans admettre que vous troller et que vous en êtes conscient, bref merci pour votre participation ô combien précieuse.

      • Fralipolipi dit :

        @Gros-Bill
        Pourtant j’avais bien prévenu : « attention à ne pas tout prendre au 1er degré » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
        mais ça ne semble pas assez pour éviter que certains comme vous veuillent tout de même plonger dans les petites remarques faciles (et sans fondement)
        .
        1/Oui j’ai exagéré. Il n’y a pas « encore » des centaines de F35 opérationnels en Europe … ça, c’est l’espoir pour le futur.
        Mais vous aurez tout de même noté qu’il en bien été commandé quelques centaines au total !!! (c’est cela qu’il faut retenir)
        => En complément de réponse, merci de lire mon post de réponse à Twouan ci-dessou, ça vous éclairera aussi (peut-être … pas-sûr, mais on peut espérer).
        .
        2/voir ma réponse à Benoit ci-dessous
        .
        3/ NON, mon NB est là pour éviter d’avoir à répéter sur des paragraphes entiers ce qui a déjà été commenté maintes fois et en détails sur Opex360 (mais vous n’étiez peut-être pas là à ces moments là ??? Moi si).
        .
        Ici, sur Opex360, où je poste depuis des années et des années, ce n’est vraiment pas moi le Troll, je ne l’ai jamais été. Et je pense qu’il y a bcp de gens ici qui peuvent l’attester.
        .
        Maintenant, j’en profite pour souligner que, plus le temps passe, moins des gars comme vous arrivent à percevoir/concevoir et comprendre ce que peut être la nuance.
        Du coup, avec le temps, on est tous (je parle des gens sérieux, hein, pas des trolls ou des vendus) on est tous obligés avec le temps de prendre des positions de plus en plus tranchées … de moins en moins nuancées (parecqu’alors incomprises, ou critiquées immédiatement) … et ceci n’est pas la preuve que le niveau des débats s’élève !
        De fait, mon post initial était à la fois tranché et de 2nd degré.
        Et si ça ne vous plaît pas, … tant pis … passez votre chemin.

    • Benoit dit :

      la cellule des Growler est basée sur le SuperHornet qui n’a rien à voir avec le F18 sauf l’aspect général.

      • Fralipolipi dit :

        @Benoît
        J’ai peut-être donné l’impression de ne rien y connaître, via le côté 2nd degré de mon post, mais ne vous y trompez pas. Je connais qd même un peu le sujet a minima. Et ce que vous rappelez, quasi tout le monde ici le sait déjà 😉
        (c’est pourquoi je me suis risqué à ce genre de 2nd degré … trop grande prise de risque apparemment, vu le nombre que vous êtes à plonger).
        .
        Oui le F18E SH est significativement plus lourd que le F18A d’origine, et donc la cellule en a été revue.
        .
        Mais !!!… car il y a un mais (ou une nuance, si vous préférez), il ne vous aura tout de même pas échappé que la solution aérodynamique des 2 appareils est STRICTEMENT la même (hormis pour les entrées d’air, ce qui était totalement requis du fait de plus grande puissance des moteurs) !
        .
        De fait, le Super Hornet est l’absolu héritier du F18, et de sa conception des années 70 !
        .
        Et c’est tellement vrai que les conséquences à redouter sont bien présentes. Avec son alourdissement et malgré des moteurs plus puissants, le F18E SH est devenu moins manoeuvrant que le F18A.
        C’est bien la preuve que la solution aéro de la cellule est restée la même (avec là une conséquence logique).
        Si elle avait revue complètement pour la version SH, alors Boeing (Mac Donnell Douglas) aurait au contraire réussi à rattraper cette dégradation … mais cela aurait nécessité en fait de concevoir un VRAI tout nouvel avion 😉
        .
        Ici encore, il faut savoir nuancer en fait.

    • Twouan dit :

      Quel interets a ce commentaire alors?
      Le f35 ne sert pas non plus au transport de troupe, ni ne realise la fonction de veille longue portee ni la lutte contre les missiles ballistiques.
      Il ne fait pas non plus le menage des trolls.
      C’est bien qu’il y est ce genre d’avion (le growler) en europe et ca serait encore mieux si il etait europeen.

      • Fralipolipi dit :

        @Twouan
        Si vous y réfléchissez un peu … juste un tout petit peu … vous comprendrez qu’il y a tout de même ici une énorme illustration, patente et très matérielle
        .
        1/ des mensonges et exagérations de LM et des US au sujet du Fail-35, tellement largement « sur-vendu » … et qui devait pourtant bien servir de mini-Awacs, ainsi que de vecteur pour strike en profondeur (dont le SEAD-DEAD)
        … Faire appel à un F18SH Growler pour faire ce job à sa place en Europe (alors qu’il y a déjà des palanquées de F35 en Europe, et même ceux de l’USAF !) c’est juste un aveux d’échec (cuisant) de plus !
        … Ce type de mensonge, l’éminent Sénateur Mac Cain (américain donc, pilote de chasse et héros de guerre, et hyper respecté de tous ses pairs) le dénonçait déjà, à maintes et maintes reprises, il y a pas mal d’années, en dénonçant les mensonges et l’arrogance de LM et de l’USAF lorsque ces derniers voulaient faire croire que le Pingouin Fail-35 était aussi capable de faire le job des A10 Warthog (qui ont été, à nouveau, tout dernièrement prolongés … tellement le Fail-35 est un MAXI FAIL pour le CAS !).
        .
        2/ que les Européens se sait fait roulés !!! (pas moins)
        Et le fait que ce soit la grande majorité des pays européens qui aient déjà condamné leurs budgets à plonger dans la tromperie sans fin du Fail-35, c’est d’autant plus grave pour la sécurité collective européenne, si un jour les US décident de nous laisser en plan …
        .
        Commencez-vous donc à comprendre un peu mieux le choses ?… qui vont très largement au delà des qualités d’un simple avion de combat, mais qui vont in fine jusqu’à l’asservissement sécuritaire programmé de tout un continent, et pourtant pas l’un des moindre … l’Europe.
        .
        Si vous, Twouan, ne comprenez pas ce genre d’évidence au sujet de mon post (ou faites mine de ne pas comprendre !..), c’est qu’il va peut être falloir que vous songiez à faire le ménage chez vous d’abord (… au sujet des Trolls) 😉

        • Alpha dit :

          @Fralipolipi
          Concernant les 12 avions F-35 arrivés à Spangdahlem, en Allemagne le 16 février dernier, dont 6 redéployés ensuite en Estonie, Lituanie, Roumanie, il semblerait qu’il n’en reste que … 4 !
          Les autres semblent avoir disparus (normal pour des furtifs !!! 🙂 ) après que deux appareils aient atterris d’urgence à Berlin, le 5 mars dernier…
          Encore un problème découvert ??? 😉
          A confirmer.

  2. Achille-64 dit :

    Et si l’Allemagne et l’Australie avaient un nouveau point commun , une flotte composée de F-35A et d’EA-18G ?
    Adieu Eurofighter SEAD et bonjour Growler …
    L’Oncle Sam, décidément très en veine, en cette année 2022 tente-t-il de renverser la table avec un full aux F-35 par les Growler ?
    Ah non, c’est un pur hasard et cela n’a rien a voir avec les 100 milliards de dépenses militaires annoncées par Onkel Olaf.

    N’empêche que le lobby militaro-industriel US fait des rêves humides depuis cette annonce.
    Il paraît même que les ‘gueules noires’ du Wyoming et de Virginie occidentale ont passé des commandes pour le tout nouveau pick-up Dodge, 8 cylindres en V : en vue, des livraisons inespérées de charbon US pour remplacer aussi le charbon russe.
    Pas belle la vie en Amérique ?

    • joe dit :

      Merci à Poutine pour avoir renforcer significativement les capacités de l’Europe. Sans lui nous serions encore à nous regarder le nombril et à acheter encore plus de matières premières à la dictature Russe.

      • Nexterience dit :

        Commentaire qui revient souvent.C’est étonnant..
        C’est comme remercier un pyromane d’avoir fait cramer toute la Provence ce qui inciterait enfin à acheter des tuyaux pour les pompiers d’Aix.

  3. Hannibal_Lecteur dit :

    À noter qu’il y a eu un E-6 Jstar en complementdes RC-135 dernièrement

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Pardon, E-8….

    • ced dit :

      Pas E-6 mais E-8.
      Le E-6 Mercury est un appareil de l’US navy qui relaie des communications avec les SNLE….
      Le E-8 Joint stars, lui, a pour missions de détecter et de cartographier tous les mouvements de véhicules au sol pour faire vite…
      Bien à vous

      • Hannibal_Lecteur dit :

        Et oui bien vu je me suis rendu compte de mon erreur trop tard! Trop de précipitation ! 😉

  4. vrai_chasseur dit :

    Le général US Tod Wolters, le SACEUR, commence à murmurer qu’aux USA on a peut-être surestimé l’armée russe
    http://edition.cnn.com/2022/03/29/politics/tod-wolters-intelligence-gap-us-russia-ukraine/index.html

    • lgbtqi+ dit :

      Probable.

      Et je me demande finalement si la surestimation n’est pas générale. Y compris de soi-même.

      ?

    • Courmaceul dit :

      « et qu’il y aura une évaluation des services de renseignement à la fin de ce conflit » D’ailleurs en France, le patron de la DRM a été vivement remercié.

      D’une façon générale et imagée, je dirais qu’on s’attendait à Stalone dans Rambo et on a eu Michel Blanc dans « Viens chez moi, j’habite chez une copine ». 🙂

    • Franz35 dit :

      Dans les faits, certains des équipements Russes n’ont pas de problème de capacité. Mais clairement, la logistique et le mode d’opération de l’armée Russe en Ukraine est déplorable. En voyant cela, j’ai pitié pour eux

  5. badger dit :

    sage précaution pour faire faces aux deux systèmes S400 que les russes ont déployé en biélorussie prêt de la frontière avec l’Ukraine mais qui peuvent menacer les avions de l’OTAN évoluant en Pologne, entre autre ceux livrant les armes aux Ukrainien et qui atterrissent tous à Rzeszwo

    • Thaurac dit :

      Bof….tient au fait, dans la nuit les russes ont descendu un de leurs avions en ukraine…

  6. philbeau dit :

    Curieux ce déploiement de Wild Weasels , avion d’aides à la pénétration en premier . Positionnement de capacités en cas d’évolutions de la situation , pour appuyer les forces ukrainiennes ? Et là encore , on ne voit pas le rôle décisif du F35 censé offrir une vue tactique de l’ensemble du champ de bataille . Accessoirement , se pose la question d’une version « électronique » du Rafale , à ajouter au catalogue déjà épais des besoins de nos forces .

    • Yann dit :

      Je suis de cet avis. Mais pas au bénéfice de forces Ukrainiennes (déjà défaites), mais pour « traces » à effacer en territoire Ukrainien plutôt… ou d’un raid nucléaire (…) voir mon post plus bas.

    • joe dit :

      Mais non, mais non… il disent : « Ces six E/A-18G « ne seront pas déployés pour être utilisés contre les forces russes en Ukraine » ». A un moment donné, il faut juste jouer avec les mêmes cartes que l’adversaire : Dire ce que nous n’allons surtout PAS faire tout en faisant exactement le contraire 😀

      Nous attendons avec impatience les : » nous ne livrons pas d’Exocet et de missiles anti-aériens longue porté à l’Ukraine » ou encore « aucune Forces Spéciales n’a mis les pieds en Ukraine »… Ne pas oublier de prendre une vrai posture choquée pour faire encore plus théâtrale et a le déclamer haut et fort à l’ONU 😀

    • Fralipolipi dit :

      @philbeau
      La version « électronique » du Rafale comme vous dites, existe déjà, avec Spectra notamment.
      Et cette capacité est améliorée à chaque standard !
      Maintenant, il est vrai que cette capacité a ses limites, puisqu’elle ne protège que l’avion porteur et non les camarades sans défense suffisante du voisinage … ce dont nous n’avons pas besoin en France si ce ne sont que nos Rafale qui sont engagés (et pas nos M2000).
      C’est tout l’esprit. En France, chaque Rafale s’occupe de lui-même (et de son binôme). Aux US, il y a des flottes plus spécifiques pour chaque mission, avec un Growler qui sert de protection aux autres avions.
      Du coup, logiquement, comparativement au Growler, il manque au Rafale de la puissance pour le brouillage, … maintenant les nouvelles technos vont rapidement faire évoluer cela.
      Mais il manque surtout au Rafale un missile anti-radiation (anti-radar) spécialisé (car on ne pourra pas toujours faire des miracles qu’avec des Scalp sur cibles fixes, ou avec des AASM, même avec l’aide nouvelle des 3 satellites CERES).
      .
      Il semble que le développement des capacités SEAD-DEAD, avec le missile spécialisé qui va bien, puisse justement faire partie du futur standard 5 du Rafale.
      Si c’est vraiment les cas, nous devrions commencer à entendre parler de cela en détails dans peu de temps (quelques petites années).

      • Aramis dit :

        « C’est tout l’esprit. En France, chaque Rafale s’occupe de lui-même (et de son binôme). Aux US, il y a des flottes plus spécifiques pour chaque mission, avec un Growler qui sert de protection aux autres avions. » Le Growler est un appareil de GE: il brouille l’adversaire mais aux USA les autres avions ont une suite d’auto protection.

        Donc un Rafale de GE c’est pertinent car la GE c’est offensif pas que défensif.

        « Mais il manque surtout au Rafale un missile anti-radiation (anti-radar) spécialisé » Là bien d’accord.

        • Fralipolipi dit :

          @Charognard
          Le Mindef communique à l’intant T, de manière parfois politicienne (rien d’étonnant en somme).
          Aucun doute que d’ici qques petites années, le communiqué aura évolué, en même temps qu’arrivera la présentation du standard F5 😉

          • Alpha dit :

            Pour ceux qui fréquentent des pilotes de Rafale, vous pourriez vous faire confirmer une réflexion que l’on m’a faite à Rozanoff sur les capacités de SPECTRA en mode « offensif » : possède des capacités « intéressantes » m’a t’on dit avec un large sourire …

  7. PHILIPPE dit :

    Dans le conflit ukrainien même si le volet électronique reste discret son rôle est important que ce soit pour gérer au mieux le présent en partageant notamment les informations collectées ou pour mieux connaître les pratiques du côté adverse afin de s’y adapter au mieux.

  8. Le Suren dit :

    Pas de missiles d’auto-défense ?

  9. farragut dit :

    Est-ce que ce ne serait pas simplement pour tester la compatibilité des E/A 18E Growler avec les installations électroniques de bord du futur Graf Zeppelin II ?
    N’oublions pas que les allemands doivent dépenser leurs 2 milliards de DM qu’ils viennent de débloquer pour rentrer dans les injonctions de Trump pour les 2% du PIB en dépenses militaires. Avec la perte du contrat des sous-marins australiens, et leur faiblesse en capacités de sous-marins océaniques, les chantiers navals ont des capacités inemployées.
    Donc, pourquoi pas un porte-avions, histoire de les occuper ?
    Pour une fois que le gouvernement allemand « anticipe » sur la « fin de la paix », on ne peut que lui tirer notre chapeau pour autant de lucidité retrouvée ! 😉
    Et la Marine Nationale pourra toujours faire bénéficier à la Kriegsmarine son expérience en matière d’achats de catapultes américaines. Reste le problème de l’alimentation électrique des EMALS, si le Graf Zeppelin II n’est équipé que de voiles et d’éoliennes pour faire plaisir aux écolos de la coalition « feu tricolore » !

  10. LEONARD dit :

    10 autres F18 des Marines seront basés en Lituanie, avec 2 c130 en appui.
    Le Kearsage et la 22 MEU est aussi en approche par l’Ouest.
    Grosse proba que cela soit une relève du Truman, qui est en fin de déploiement.

  11. Tulio dit :

    Pourquoi des Growler alors que les fabuleuses Dindes sont disponibles pour la même mission ?

    • farragut dit :

      @Tulio
      Je pense que la réponse réside dans l’argument de « ne pas fournir de prétexte à Poutine pour abattre un F-35A », s’il croit qu’un F-35 de pénétration furtive pourrait avoir été envoyé avec une B-61 pour la larguer sur l’Ukraine en accusant les Russes (« false flag » operation)…
      Je sais, c’est un peu compliqué comme explication, mais avec la rhétorique poutinienne en vogue sur les ondes, il faut anticiper sur sa possible interprétation. Un E/A F-18G (ou un F/A-18) n’est pas (théoriquement) câblé pour emporter une B-61.
      Plus simple, les pods embarqués par les Growler (bien observable par les Russes) peuvent être plus facilement (et plus économiquement) reprogrammés pour brouiller les Zircon et autres Kinjal, le tout à distance de sécurité.
      Donc, dans les deux cas, c’est raisonnable comme choix, plutôt qu’un F-35…

    • joe dit :

      Growler, testé, approuvé et mise à jour régulièrement.Et puis aussi, bimoteur, ce qui fait que lorsqu’un Growler s’égare au dessus d’une zone, il est plus résilient qu’un F35 en cas de ‘panne’ moteur.

    • Thaurac dit :

      Mode conspi : On
      Pour augmenter le score d’Opex360 😉

  12. Yann dit :

    Je serais aux en charge, je déploierais ces avions de guerre électronique (sans équivalent en Europe) pour couvrir un raid en profondeur de chasseurs-bombardiers « spécialisés »… des poteurs d’une charge nucléaire tactique, par exemple.
    Je garderais ça comme atout, au cas où je recevrais l’ordre de détruire un site stratégique, ou un labo « pas clair » que je ne voudrais pas laisser potentiellement « ouvert » aux Russes (…)

    • Lothringer dit :

      Je doute fortement d’une pénétration pour raid atomique.
      Toute bombe atomique a une « signature » radioactive qui lui est propre. Par exemple, lorsqu’on examine un élément radioactif dans la nature, on peut savoir si il s’agit d’un élément radioactif issu de la catastrophe de Tchernobyl, même 36 ans après. De la même façon il serait assez aisé de déterminer qui est le propriétaire de la bombe atomique qui a explosé.

      Maintenant, si on veut vraiment fonctionner en mode parano…l’Ukraine a-t-elle vraiment restitué la totalité de son stock de bombes nucléaires en 1994 ? Il suffirait d’une seule unité manquante, dont aucun des présidents ukrainiens successifs n’aurait eu connaissance, et c’est la porte ouverte à une formidable manipulation (bombe de fabrication soviétique, lancée par ???????)

  13. Raymond75 dit :

    Comme tout le monde, je ne souhaite pas que la guerre s’étende en Europe, mais j’avoue être mal à l’aise à force d’entendre que « rien ne sera déployé » contre la Russie. Cela donne fortement l’impression de donner son accord à ce pays pour qu’il puisse faire n’importe quoi en Ukraine, comme s’en prendre méthodiquement aux civils.

    ^Nous revoilà revenus 60 ans en arrière, en pleine guerre froide Est contre Ouest … Mais pendant la guerre froide, il y avait eu l’affaire des ‘Euro-missiles’ : face au déploiement des SS20 près du rideau de fer, l’Otan avait menacé de déployer des missiles Pershing. Le résultat fut un traité sur le déploiement des force nucléaires intermédiaires.

    Mais que fait-on face au déploiement de missiles et de troupes dans l’enclave de Kaliningrad, qui menace directement une grande partie de l’UE ? Rien, à ma connaissance.

    • Amiral_sub dit :

      on aurait pris les sanctions actuelles dès cette affaire ou dès la prise de la crimée on n’en serait pas là, et l’Ukraine vivrait probablement en paix

    • Lotharingie dit :

      Raymond75
      .
      « ………….j’avoue être mal à l’aise à force d’entendre que « rien ne sera déployé » contre la Russie…….. »
      .
      Bonjour Raymond75,

      Selon moi ( je n’ai aucun élément factuel pouvant étayer mes propos ), l’objectif des anglo-saxon est de faire perdurer ce conflit dans le temps et de ne pas arriver trop tôt à un cessez le feu trop rapidement.

      Ce conflit doit selon eux, devenir un vrai  » bourbier  » pour les forces poutinienne.

      L’objectif des américains en particulier ( mais aussi de certains occidentaux ) est de fragiliser, voir déstabiliser la dictature poutinienne à moyen terme. ( Peut être par une  » révolution de palais » ? )

      Ce conflit externalisé ( qui n’est pas le premier ) entre les deux « titans militaires  » se fera cette fois ci, au détriment des ukrainiens et dans une moindre mesure des européens.

      Espérons pour Washington, que cet  » effort » dantesque ( pour ne pas dire monstrueux ) imposé aux populations, ne sera pas fait en vain.

      Bien à vous.

  14. Parabellum dit :

    EN France on vire le général responsable du renseignement militaire juge insuffisant mais on refuse d acheter des rafale de guerre électronique et on n a pas de drones stratégiques.on est très fort…de doute façon les russes sont rincés pour un moment…dormez tranquilles les mac kinsey y veillent…

    • Rafale2702 dit :

      A l’époque du président Sarkozy . Des soldat français sont mort dans l’attaque d’Uzbin. Par manque de moyen ( absence de drones opérationnels, rafale pas complètement opérationnel en version air-sol, famas incapable de tirer avec des cartouches au standard OTAN, etc…) . Les Forces Armées françaises n’étaient pas prête à ce conflit en Afghanistan . On était pas prêt à travailler en coalition surtout avec du matériel vétuste. Le président nous a envoyé dans ce bourbier en échange du retour dans le commandement militaire intégré de l’OTAN.
      Le résultat. Le chef d’état major de l’armée de terre a démissionné car il avait accepté d’envoyer ses hommes au casse pipe.
      Le retour d’expérience(retex), aujourd’hui, c’est que nos forces sont opérationnelle au standard OTAN. On a enfin compris qu’une opération ce fait obligatoirement en coalition. On a ravalé notre fierté de travailler en franco français , dû surtout à notre système diplomatique et industriel.
      Le président Macron s’est planté lorsqu’il a viré le chef d’état major des armées . Nos armées ne sont pas prête à une guerre de haute intensité. Le logiciel présidentiel s’est planté sur Poutine et les forces armées russe ( et il est loin d’être le seul).
      Résultats, il vire le chef du renseignement militaire . En partie pour s’être fait humilier sur la scène internationale.
      Pour être objectif, le renseignement français, avec les moyens dont elle dispose, aurait du prévoir ce qui allait se passer. Ce qui n’a pas été du tout le cas. Ça a été une surprise total. Comment cela se fait que l’on puisse se planter? Y a t-il d’autres personnes aussi incompétente dans nos forces armées françaises ?
      Certes, il nous manque des moyens. Et la liste du père noël est longue. Mais cela n’explique pas tout. Il y a surtout des claques qui se perdent.
      Pour finir. Le renseignement est indispensable pour anticiper. Une bonne anticipation permet de bien préparer son pays et donc son armée .

  15. EchoDelta dit :

    Après leur avoir vendu des F35, les US se moquent vraiment des allemands sur ce coup là. Un déploiement des si nombreux F35 déjà produits ne pouvait-il pas montrer toute l’étendue de la palette de ses compétences ?

  16. Clavier dit :

    L’agitation américaine continue……On amène la Navy, ça fait rêver les fans de Tom Cruise
    « Give war a chance »
    ça devrait être la devise de l’OTAN……

    • Charles dit :

      clairement une invasion de L’OTAN de l’ukraine….. sous couleurs russe….
      Les pauvres petit gentils russes qui ne veulent que la paix en Ukraine et qui s’entendent si bien avec leurs voisins.

      Les Finlandais, Estonien… et Ukrainien ne revent que de rejoindre le tsar Poutine…..

    • Fralipolipi dit :

      @Clavier
      En fait c’est vous qui avez raison. Bravo !
      Ce déploiement de F18 n’est en fait qu’un « Teaser » avant la projection très prochaine de TOP GUN 2 😀

  17. lym dit :

    En résumé, on envoie un avion a priori inutile vu les capacités déjà dispo et utilisées quotidienneemnt dans le domaine, pile là ou sont déjà logé les 12 dindes réputées peiner à atteindre 50% de dispo.

    C’est donc officiel: Il faut si cela se gâte avoir un growler pour border le (gros) croupion d’une dinde en état de décoller!

    Au moins les schpountz ne pourront pas prétendre être surpris quand ils recevront ces merdes. Est-ce qu’ils se plaindront autant de cet achat que des A400M et autres Tigre? Même pas certain, vu leur honnêteté.

    • Fralipolipi dit :

      @lym
      « Est-ce qu’ils se plaindront autant de cet achat que des A400M et autres Tigre? Même pas certain, vu leur honnêteté. »
      … Les Allemands savent aussi jouer les difficiles (pour pas dire les casse-pompons) avec les achats d’armements US, comme avec leur projet d’acquisition du drone Global Hawk (avorté et à leurs frais), le programme MEADS (sur lequel ils en ont aussi pour leurs frais), ou bien pour l’appel d’offre du remplacement de leurs hélicos lourds
      http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/10/02/l-allemagne-stoppe-l-acquisition-d-un-helicoptere-lourd%C2%A0-869846.html
      .
      La différence, c’est qu’à chaque fois, comme ils achètent aux US sur étagère (sauf le MEADS, mais que les US n’achètent pas pour eux-mêmes), ils ne peuvent pas pénaliser le programme en question, même s’ils râlent.
      Ils n’arrivent que comme banal client export, plus ou moins compliqué.
      Alors qu’en Europe, ils sont dans le programme de coopération dès l’origine, et là, oui, ils font vraiment déraper les programmes, en plus de se plaindre.

  18. PHILIPPE dit :

    Pour ceux que cela intéressent cet article datant de 2010 mais bien documenté me semble-t-il :
    L’utilisation des drones dans les conflits armés : quel impact, quelle efficacité ?
    https://www.ieim.uqam.ca/spip.php?article5956

  19. Trent dit :

    Je comprends pas, le fabuleux F-35 est l’arme absolue !

  20. Charognard dit :

    Une superproduction à la gloire du F-18 alors que les ventes forcées de F-35 le tuent à petit feu.
    Le F-18 ne va voler dans les prochaines années que dans TOP GUN 2.

  21. Charcot84 dit :

    Le feuilleton F35 continue, j’ai souvent essayé d’être objectif en étant factuel, c’est à dire penser que cet avion est très certainement au-dessus de la moyenne….puisque toute l’europe en prend ou presque! Mais, entre les « amicales » pressions US, ceux qui pensent ainsi acheter le parapluie des U.S.A via l’Otan, on peut « comprendre » cet engouement. Par contre, dès que l’on rentre dans le domaine aéronautique militaire, force est de constater que le F35 présente de très et trop nombreux incidents de conception non résolus, des conditions de mise en oeuvre difficiles (orage, canon qui ne tire pas tout à fait avec efficience etc…) et au travers de cet article, il se pourrait (restons au conditionnel) que les vertus « markettées » par L.M ne soient pas si réelles! Ce mini AWACS, multirôles (air-air, air-sol etc…) doit malgré tout être accompagné par des « growler »…en cas d’engagement !?! Ce fragile joujou ne me convainc guère pour l’instant. Vivement la suite , Netflix devrait en faire une série !

  22. Rafale2702 dit :

    Le Rafale a été conçu pour être omni rôle ( polyvalent) et embarqué sur porte avions. Il est « combat-proven »( a prouvé son efficacité sur des théâtres d’opérations extérieur). Il est, donc, le seul avion de combat dans le monde a être aussi complet et efficace.
    C’est pas du chauvinisme, c’est de l’objectivité. Il va évoluer car notre doctrine militaire a changé. Du fait de l’actualité notre doctrine ( militaire et civile)va encore évoluer, ce n’est qu’une question de temps. Peut-être une version de guerre électronique sera sur la table.
    Donc comparer notre appareil à ceux des autres est inutiles . Chaque appareil a été conçu avec la doctrine de son pays avec un cahier des charge.
    L’ exemple du F-18 Super Hornet. Conçu avec la doctrine de l’U.S. Navy des années 1990-2000. Donc un avion fiable, polyvalent, sans capacité nucléaire mais avec une version guerre électronique, endurant. Un avion body builder de son prédécesseur pour être industrialisé rapidement .
    L’autre exemple est le F-35. Copier-coller du Rafale mais en version 5ème génération. Avec une doctrine des forces aramées américaines et des cahiers des charges différents. Associé à ça ,une mauvaise ingénierie et une mauvaise industrialisation. On arrive à un fiasco financier dont personne ne veut. Sauf pour faire du  » ma tu vu ». Mais inefficace pour une guerre de haute intensité.