Le budget des Armées amputé de 346 millions d’euros… pour le moment

Allemagne, Belgique, Espagne, Estonie, Italie, Pologne… En réaction à l’invasion de l’Est de l’Ukraine par la Russie, ces pays [et d’autres] ont en commun d’avoir tous annoncé des hausses significatives de leurs dépenses militaires pour les porter – parfois -au-delà des 2% de leur PIB au plus vite. « Nécessité fait loi », dit-on…

Avec un budget de la Défense annoncé à 40,9 milliards d’euros en 2022, la France se tient pour le moment à l’écart de ce mouvement, campagne présidentielle oblige…

Parmi les principaux candidats, ayant ressorti le programme qui était le sien il y a cinq ans, Emmanuel Macron entend porter les dépenses militaires à 50 milliards d’euros d’ici 2025. Un objectif peu ou prou partagé par Marine Le Pen, dont le programme parle de doter les armées d’une enveloppe de 55 milliards d’euros à l’horizon 2027.

Plus ambitieux, Éric Zemmour propose d’augmenter le budget de la Défense jusqu’à 70 milliards d’euros en 2030, afin de financer un effort particulier pour la Marine nationale [20 frégates, 8 sous-marins nucléaires d’attaque et 2 porte-avions] et l’aviation de combat [avec un format à 300 avions de chasse].

La candidate des Républicains, Valérie Pécresse, va encore plus loin en estimant qu’un investissement d’un montant supérieur à 100 milliards d’euros sera nécessaire pour une « défense souveraine », reposant « à la fois sur une vision de long-terme et sur un effort capacitaire à court-terme permettant de réarmer et de rééquiper nos forces armées ». Enfin, Jean-Luc Mélenchon n’avance aucun chiffre, si ce n’est que la Loi de programmation militaire qu’il proposera ne sera « pas déterminée a priori par un simple objectif financier [2 % du produit intérieur brut] » mais qu’elle « sera fondée sur une analyse fine des besoins et un projet clairement articulé ».

En attendant le verdict des urnes, le ministère des Armées sera mis à contribution pour financer une partie du « plan résilience », que le Premier ministre, Jean Castex, a dévoilé le 12 mars.

Celui-ci, d’un montant de 5,95 milliards d’euros, vise à amortir le choc économique provoqué par l’invasion de l’Ukraine, via notamment une remise sur les caburants de l’ordre de 15 à 18 centimes par litre [pour trois milliards] et des aides « ciblées » aux entreprises et aux activités [agriculture, pêche, transports, BTP] mises en difficulté en raison de la hausse du coût de l’énergie, pour 1,5 milliard d’euros. Enfin, une enveloppe de 400 millions d’euros servira à l’accueil des réfugiés ukrainiens [dont 100’000 sont attendus].

Étant donné que les travaux du Parlement sont suspendus en raison des élections à venir, le gouvernement a pris un « décret d’avance », lequel permet l’ouverture de crédits en cas d’urgence [dans la limite de 1% de ceux ouverts en loi de finances initiale, ndlr], à la condition qu’ils soient gagées par des recettes supplémentaires [dans le meilleur des cas] ou des annulations de crédit.

Tous les ministères étant mis à contribution, celui des Armées devra se passer de 346 millions d’euros. Ce qui peut sembler suprenant au regard du contexte international et des annonces faites par de nombreux pays européens au sujet de leurs dépenses militaires. De quoi y voir un mauvais signal…

Cela étant, pour le porte-parole du ministère des Armées, Hervé Grandjean, il n’a pas matière à polémiquer. « Ces crédits seront rendus lors de la prochaine loi de finances rectificative, prévue en juillet prochain » et cette « annulation n’impacte pas les investissements prévus […] puisque nous n’aurions pas pu dépenser cet argent avant novembre 2022 », a-t-il expliqué. « Nous le récupérerons en juillet 2022 », a-t-il insisté.

« En résumé, cet ajustement budgétaire est : en raison de l’urgence de la situation liée à la guerre en Ukraine, temporaire et sans impact sur nos opérations et nos investissements », a conclu M. Grandjean.

Cependant, nul ne connaît la couleur de la future majorité qui siégera à l’Assemblée nationale à partir de juillet prochain… Et ce sera un autre gouvernement qui sera aux manettes. Que décidera-t-il?

Par ailleurs, il ne faudrait pas non plus que le prix des carburants se maintiennent à des prix aussi élevés pendant trop longtemps. Ce cas de figure est prévu par l’article 5 de la LPM 2019-25. « En cas de hausse du prix constaté des carburants opérationnels, la mission ‘Défense’ bénéficiera de mesures financières de gestion et, si la hausse est durable, des crédits supplémentaires seront ouverts en construction budgétaire, pour couvrir les volumes nécessaires à la préparation et à l’activité opérationnelle des forces », précise-t-il.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

161 contributions

  1. Themistocles dit :

    Ah, le retour du »on vous le pique maintenant et on vous le rendra plus tard » des sournois malfaisants de Bercy. Et il faudrait les croire en plus!

    • Réaliste dit :

      C’est si facile, on débloque les crédits le 31 décembre au matin, mais attention le 31 au soir tout doit être dépensé.
      Et l’année d’après on donne moins, comme tout n’as pas été dépensé l’année d’avant.

      C’est comme cela que fonctionne pour les crédits de la recherche …

      • Oliver dit :

        La crise à venir va nous vider les poches…
        Que restera t-il à investir dans la BITD alors que le continent africain sera en ébullition, le Moyen-orient en armes et ordres de marche vers l’Europe.

  2. Czar dit :

    macron ministre des finances de grHollande a sabré comme jamais les dépenses militaires (au plus bas dans l’histoire contemporaine), il est entré sur la scène politique en déclarant que la dissuasion, ça sert à rien les allemands n’en ont pas », il a pris ses fonctions de chef des armées en sucrant 700 millions de budget, entraînant le sacquage du CEMA, peu connu pour son manque de flexibilité.
    et enfin, après nous avoir ensablés ans une guerre impossible à gagner où nous gaspillons milliards et matériels, il se décide à éviter de tailler dans l’os et remonte le budget à un niveau toujours inférieur à ce qu’il était lorsque son mentor a pris ses fonctions, mais on trouve toujours quelques cocus pour brailler « la LPM la mieux respectée depuis Du Guesclin »

    « en plus il a porté un sweat du CPA10 (dans son numéro grotesque d’imitation de zelensky) alaur y nous aime »

    • Twisted dit :

      C’est Hollande qui nous a ensablé, Micron a au contraire tenté de nous sortir du guêpier en vietnamisant le Mali. Il est d’ailleurs le seul président de la Vème à n’avoir lancé aucune glorieuse OPEX.

      • Régis dit :

        Macron était secrétaire général de l’Elysée puis ministre des finances de Hollande. Il a donc participé à toutes les décisions stratégiques, depuis l’intervention en Syrie aux côtés des islamistes « qui font du bon boulot » jusqu’à la vente de nos brevets Alstom (conjointement avec la mari de Valérie Pécresse, d’ailleurs), en passant par le Mali.

        • MATHIEU DOMINIQUE dit :

          345 millions, c’est un peu moins que l’enveloppe allouée aux médias. Au moins, les journalistes seront sages.

      • lgbtqi+ dit :

        micron n’a rien tenté du tout. Il a été forcé par l’évolution des choses, notamment sous la pression de la Russie.
        Ne lui permettons-pas à cet organisateur des seules apparences d’appliquer la devise de Cocteau « Quand les choses nous dépassent, feignons d’en être les organisateurs ».

    • jccdm dit :

      E. Macron n’a jamais été ministre du budget. Il aurait eu du mal à « sabrer » de quelconques dépenses militaires.

      • Czar dit :

        j’entends bien que ton impératif devoir moral de tapin d’airain est de nier l’évidence jusqu’au ridicule, mais le ministre des phynances chapaute par principe le ministère délégué – voire même le secrétaire d’Etat – à la bougette, ainsi que c’était le cas dans le ministère Valls-éternellement-lié II

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_Manuel_Valls_(2)#Ministres

        • jccdm dit :

          Le ministre des finances et des comptes publics auquel le secrétaire d’Etat en charge du budget était rattaché … était Michel SAPIN
          Et le ministre des phynances, pour prendre la graphie facebookienne GJ/onnestpasdesmoutons, n’est absolument pas systématiquement le ministre de tutelle d’un secrétariat d’Etat au budget.
          Enfin, E. Macron n’a … également jamais été ministre des finances (!), mais ministre de l’économie, de l’industrie (et du numérique). Ce qui ne chapeaute pas du tout les mêmes directions centrales et certainement pas la direction du budget.

        • Czar dit :

          j’entends bien, boomer jônclôd, j’entends surtout le souci de détacher macron (commission attila, secrétaire général adjoint de l’Elysée puis ministre des roros) de toute responsabilité dans le sabrage sans précédent dans nos dépenses militaires

    • marc mora dit :

      C’est tout a fait ça, n’oubliez pas que le CEMA a dit que nous étions ,aussi, pret pour du conflit haute intensité
      Sans parler de a pseudo menace russe pour l’occident ….
      Je crois qu’on a encore 2ou 3 milliards en trop sur le budget def ….
      pathetique théatrocratie !!!! depuis Chirac on est gouverné par des bouffons( il en etait un lui aussi d’ailleurs
      Ca me fait mal de la dire mais le dernier vrai president qu’on ai eu c’est  » tonton « 

  3. Franz35 dit :

    L’armée aussi va bénéficier de cette réduction de 18cts/L de gazoil ?

    On parle beaucoup du conflit en Ukraine en ce moment. Et du fait que la Russie est en train de dérouiller et de se prendre une branlée sur le terrain.
    Par contre, personne ne s’inquiète des risques qu’il y aurait à voir la Russie humiliée en cas de défaite. Même si cette guerre (comme toute les guerres) est mauvaise, ses conséquences peuvent l’être encore plus. L’histoire nous le rappelle sans cesse. Une défaite humiliante prépare généralement au pire. Et personne n’en parle.
    En tout cas, je suppose que c’est une bonne nouvelle si la Russie se concentre sur le Donbass, car cela devrait vouloir dire qu’elle va désserer son étau sur la rive ouest du Dniepr, dans le nord et sur Kiev. Bref, la Russie se concentrerai sur les territoires les plus Russophones par son histoire (même si le débat reste ouvert)

    • GHOST dit :

      Vous avez raison, la Russie « humiliée » va être une menace permanente pour l´UE.. surtout quand l´option d´une partition de l´Ukraine va entrainer une sorte de « Corée du Nord et Corée du Sud » où l´UE/USA vont financer la reconstruction d´une partie de l´Ukraine pro-EU.
      Vlad a compris qu´occuper toute l´Ukraine est impossible.. mais faire la partition est militairement possible même si les russophones d´Ukraine anti-Russie risquent d´immigrer en masse vers la zone de l´Ukraine non favorable á la Russie.
      Mariupol ville russophone est en décombre á cause d´une résistance des ukrainiens russophones

      • Roland de Roncevaux dit :

        Envahir et occuper l’Ukraine (600 000 km2) dotée d’une armée conventionnelle, avec un corps expéditionnaire de 150 000 hommes sur 3 ou 4 fronts est une opération impossible à la base… A moins de raser le pays sous un tapis de bombes, ce qui n’aurait aucun sens y compris du point-de-vue russe. C’est d’ailleurs ce qui rendait les observateurs (y compris nos militaires, de l’aveu du Général Burckhard) sceptiques sur une attaque russe. Il est impossible prendre une ville comme Kiev (3 millions d’habitants) avec une force de 30 000 ou 50 000 hommes et sans recourir à un bombardement de masse. Donc, il faut bien se faire à l’idée que les buts de guerre russes ne sont probablement pas ceux que nous présentent la grande presse occidentale. La seule grande ville dans laquelle les Russes sont entrés, et avec précaution, est Marioupol dans le Donbass (qui avait d’ailleurs voté son indépendance en 2014, avant de voir rappliquer l’armée ukrainienne). Il faut également suivre le démantèlement des lignes fortifiées de l’armée ukrainienne dans le Donbass, qui semble en cours d’avancement méthodique. En dehors de cela, l’armée russe semble éviter d’entrer dans les villes, sauf celles qui se rendent, afin d’éviter tout combat urbain inutile (pertes militaires et civiles). « L’opération Kiev », qui fut la plus surprenante, a probablement eu pour but (ou effet) de « fixer » une partie des meilleures troupes ukrainiennes, et d’empêcher les renforts de venir dans le Donbass. Difficile de savoir exactement…

        • Dolgan dit :

          Le principal effet de l opération kiev, c’est la fixation et la perte d une partie significative des meilleures troupes russes. Rien à voir avec une manœuvre de diversion .Et c’est pas fini, ils persistent a attaquer sur ce front. Ils y croient encore ou reçoivent en tout cas l ordre d’attaquer.

          Ce qui compte c’est la capacité de celui qui décide d accepter la réalité.

      • aleksandar dit :

        Marioupol est défendue par les bataillons d’Azov et des unités du bataillon Donbass venus de l’Ouest pas russophones.

        • v_atekor dit :

          Qu’il y ait des non russophones, probable. Qu’ils le soient tous c’est douteux quand une grande partie de la population participe à la défense de la ville.

    • ji_louis dit :

      Visiblement, les ennuis russes en Ukraine donnent des idées.

      Les azerbaïdjanais testent les russes : Ils se sont emparés d’un village arménien au Karabagh sous le nez des « gardiens de la paix » russes, avec emploi de drone Bayraktar TB2 et 2 morts arméniens –> protestations du porte-parole du Kremlin, pas de réaction militaire russe, pas un mot du gouvernement arménien. La parole de Poutine se dévalue encore plus vite que le rouble.

      Par ailleurs, des troupes syriennes (gouvernementales et/ou affiliées) ont détruit un blindé turc hier à l’Ouest d’Alep, et un sniper pro-assad a blesé un civil, et aujourd’hui l’armée syrienne bombarde la même zone. Assad se sent requinqué par le retour en grâce auprès des arabes (il a été reçu aux Emirats Arabes Unis [la veille, le secrétaire d’état américain avait déclaré que ce serait inapproprié, les arabes n’écoutent plus]), mais si la Turquie réagit, les troupes russes en Syrie ne pourront pas réagir longtemps (détroits bloqués, donc pas de ravitaillement militaire par la mer, ni par la terre à cause de l’Azerbaïdjan, et pas suffisant par les airs à cause du long détour qu’il faudrait faire). Assad pourrait troquer le soutien russe contre le soutien arabe (et iranien), surtout si la détente arabo-iranienne se confirme. La situation des kurdes risque de se gâter.

      Au Mali, AQMI et EI s’en redonnent à coeur joie là où les armées françaises n’interviennent plus, et l’on peut voir que Wagner ne protège que les mines, qui sont ses sources de revenus, et celles de la junte. La situation risque d’empirer de façon caricaturale, et Bamako se retrouver dans la situation de Saïgon en 1975 (campagnes tenues par les djihadistes, seule la capitale vraiment tenue par le gouvernement). Les djihadistes se permettent déjà de faire le siège de Douentza depuis des semaines, pas secourues par l’armée. La popularité des russes au Mali risque de connaître une pente descendante durable.

      • fabrice dit :

        Les acteurs sont attentistes, ils attendent comment la situation aux USA va évoluer. Biden est un vieillard sénile sous influence, opérationnel que quelques minutes par jour et que l’on sort comme un mannequin. La gestion des grandes villes (en général des ghettos, les CV américains sont peuplés de pauvres, les quartiers riches sont à la périphérie) par les démocrates est catastrophique. Le parti est l’union des minorités pauvres et des happy fews (8 des 10 comtés les plus riches des USA votent démocrates). Il est divisé car sociologiquement ça colle pas, des Noirs, des Latinos, des Asiatiques, des Musulmans, des Juifs, des Irlandais….Ils ont chacun des préoccupations différentes. La discrimination positive à la fac par exemple défavorise les Juifs et les Asiatiques. De fait le parti démocrate est divisé en chapelles avec des positions très différentes. Par exemple en politique extérieure, une partie du Parti est resté traditionnel (soutien à Israël, alliance de Quincy avec l’OPEP arabe), une autre va dans l’autre sens (soutien aux Palestiniens et aux frères musulmans, Iran deal et financements du Qatar). IL y a une véritable lutte de pouvoir et informationnelle entre eux avec des chapelles, des ONG, des milliardaires-soutiens, des think tanks, des réseaux d’appel de fonds… Le Parti républicain est finalement plus homogène (les WASP, white anglo saxons protestants), les évangéliques (pas toujours blancs…), les Juifs orthodoxes, la classe moyenne…Les élections au Congrès de novembre, les mid terms s’annoncent désastreuses pour les Démocrates. Un certains nombre d’influenceurs notamment dans l’aile « progressiste » voudrait lancer une grande campagne « judiciaire » et de propagande contre le Parti Républicain sous prétexte du « coup d’état du six janvier et de trahison et de complaisance avec Poutine » afin de renverser la balance, une campagne visant à pousser à la démission certains juges de la Cour Suprême trop républicains, une réforme de la loi électorale permettant de tricher plus facilement, une réforme du Sénat pour créer deux Etats fédérés de plus, le District of Columbia et Porto Rico afin de gagner 4 sénateurs démocrates en plus… C’est ça « le plan ». Va-t-il réussir ?
        Aristote disait qu’un régime à l’origine démocratique tend à devenir oligarchique et un régime oligarchique une tyrannie. On est à ce moment là.
        Le peuple n’est pas idiot, passif souvent, résigné parfois, néanmoins il s’aperçoit assez vite quel est son intérêt, c’est le problème du parti démocrate. La politique qu’il mène n’est pas dans l’intérêt du plus grand nombre. Des universités devenus des lieux de politisation, de bêtises et d’ignorances, le clientélisme partout, l’insécurité, la police rendue impuissante, la Justice politisée et rendant la sienne à la race et à la couleur politique du client, les passe droits et le copinage, la racialisation de la société, monter les uns contre les autres, les rues contrôlées par des gangs soi disant « anti fascistes »….La paupérisation généralisée sous prétexte de décroissance et de protéger la nature…L’inversion des valeurs. Certains vont en profiter certes notamment les milliardaires qui financent ça. Pas le plus grand nombre et pas les gens honnêtes.

        • Lothringer dit :

          « Aristote disait qu’un régime à l’origine démocratique tend à devenir oligarchique et un régime oligarchique une tyrannie. »

          Un (moyennement vieux) livre à lire est « Pathologies de la démocratie » par Cynthia Fleury (2005)
          On y lit qu’une démocratie, au départ pourvoyeuse de libertés, tend progressivement à pondre, petit à petit, des lois liberticides « pour le bien du peuple » (ex: chez nous toutes les lois ayant trait à la bien-pensance) .

    • Alex dit :

      Arrete de regarder BFM , la Russie avance tranquillement

      • Dolgan dit :

        Oui. Ils changent juste de direction. Avant ils allaient lentement vers kiev et Odessa. Maintenant, ils avancent victorieusement vers la frontière russe et vers la crimee.

        Malheureusement, ils ont encore des troupes du côté dizium qui se trompent de direction.

        • Roland de Roncevaux dit :

          posons-nous au moins la question des buts de guerre russes. Il est impossible d’envahir un pays comme l’Ukraine (600 000 km2 et doté d’une armée conventionnelle) avec un corps expéditionnaire de 150 000 hommes répartis sur 4 fronts. Et les Russes le savent parfaitement, puisque c’est le même format qu’ils ont mobilisé pour la seule Tchétchénie (17 000 km2)…

          • Dolgan dit :

            La victoire à la pyrus russe qui se profile sera justement dû à l incapacité du pouvoir russe d adapter ses objectifs à ses moyens (en plus d’avoir sans doute méprisé l adversaire).

        • Félix GARCIA dit :

          « Oui. Ils changent juste de direction. Avant ils allaient lentement vers kiev et Odessa. Maintenant, ils avancent victorieusement vers la frontière russe et vers la crimee. »
          Merci à vous, c’est bon de rire en ce moment.

      • Pravda dit :

        Avance en marche arrière ?

      • Condrieu dit :

        Trois pas en avant, trois pas en arriére, trois pas sur le côté, trois pas de l’autre côté. Exact, ils avancent sur place.

      • lgbtqi+ dit :

        Quel contraste avec le blitzkrieg prévu … !

      • Franz35 dit :

        C’est quoi BFM ? J’ai pas la tv 😀

      • UnKnown dit :

        Vu les pertes, 2000 véhicules dont 300 chars, et probablement dans les 10 000 tués au combat et 20 000 blessés hors de combats, le « tranquillement » ne manque pas de sel. Le cout de la victoire pour la Russie de Poutine, c’est son armée, qui va en ressortir totalement exsangue.

        • ClémentF dit :

          Maskirovka ! Ah, ils sont fort ces Russes, on les a cru incompétents, mais non, ils nous ont enfumé, en fait ils voulaient juste le Donbass, mais c’est magistral.

  4. radionucleide dit :

    Le plus simple pour renflouer les caisses c’est d’exploiter les hydrocarbures dans notre sous-sol : Lorraine, iles éparses …

    https://www.lesechos.fr/pme-regions/grand-est/gaz-la-crise-russe-relance-linteret-pour-lenorme-gisement-lorrain-1394002

  5. Dodo dit :

    Bref, ce n’est pas scandaleux quand on comprend ou qu’on cherche à comprendre le fonctionnement budgétaire de l’état.
    Chaque ministère contribue chaque année à une réserve de précaution permettant justement de compenser en fonction d’imprévus.
    Cette réserve est là et il faut attendre une loi de rectification pour régulariser, notamment avec de la dette. C’est juste un exercice comptable comme on en a depuis toujours.
    Le budget de l’état se fait à l’année sur une prévision de recettes et de dépenses, cela peut être positif ou négatif. La réserve financière à toujours été débloqué en fin d’année, période qui rime souvent avec des prises de commandes.
    Les surcoûts des Opex ont toujours été financés ainsi et c’est ce qui explique le pourquoi les autres ministères s’en plaignaient, car en fin d’année on règle les comptes (même si dans les faits, les crédits perdus sont repoussés à l’année d’après)

    • ji_louis dit :

      Non, la réserve financière n’a pas toujours été débloquée pour le ministère de la Défense. Et quand Bercy daigne le faire, c’est parfois le 31 décembre à 18h00 (vécu) pour ne pas laisser le temps au ministère de dépenser ses crédits). Mais l’état-major ne s’est fait avoir que la première fois par cette manoeuvre, il fait depuis des dossiers avec comme date de paiement « date de délivrance des crédits de l’année », ce qui valide automatiquement la dépense (et reporte sur le fournisseur le soin de surveiller le déblocage des crédits, voire de protester contre leur retard [un civil, ça peut protester, et un financier, ça peut avoir l’oreille du ministre)).

  6. Phil dit :

    Pour mémoire le roi a viré le Général De Villier car ce dernier remettait en cause les coupes budgétaires, et piqué au vif, le roi macron n’admet pas qu’on dise la vérité.

    • Captain Pif dit :

      Erreur d’appréciation: il a simplement rappelé un vieil adage: Cedant arma togae. Pour le reste il a augmenté le budget des armées, et les LPM ont en effet été respectées.

      • lgbtqi+ dit :

        La culture latine est bien pratique pour tenter de dissimuler le narcissisme colérique d’un incompétent qui se connaît en tant que tel.
        Quant à l’augmentation du budget, cela n’a pas été son choix, mais sa contrainte la plus impérieuse.
        Bien tenté, mais c’est raté. Amitiés au comité de soutien Houlié et à la république en miettes et à son invasion désespérée d’internet.

    • Courmaceul dit :

      Il y a des huis clos où il fait bon de rapporter une saillie bien sentie comme celle de De Villiers. C’est bien pour cela qu’il se tient à l’écart du milieu politique depuis.

    • Roland de Roncevaux dit :

      de toutes façons, quand on défalque l’inflation des hausses budgétaires apparentes, les militaires eux-mêmes disent que les revalorisations sont une abstraction. Elles permettent à ce stade de ralentir le déclin, mais pas de l’arrêter et encore moins de l’inverser.

  7. PK dit :

    Pourquoi un mauvais signal ? C’est un signal continu émis par le président depuis son élection…

    J’enfume,
    Tu enfumes,
    Il enfume…

    Mais bon, les gogos croient qu’avec quelques millions saupoudrés, on peut sauver le navire qui coule. Quand l’eau entre, ce n’est pas en écumant avec une petite cuillère qu’on peut sauver le navire.

    • Courmaceul dit :

      Donc vous ne connaissez pas les budgets de la Défense depuis que Macron est arrivé. Pourtant les russes vous l’ont demandé ! 🙂

      • Roland de Roncevaux dit :

        la hausse du dernier budget est en trompe-l’oeil. De l’aveu même des débats en Commission Parlementaire. Certes, nominalement, le budget a augmenté. Mais en réalité il faut défalquer l’inflation (perte de valeur de la monnaie) et la hausse des coûts des matériels à chaque génération technologique. Le renouvellement des matériels âgés (fusil, véhicules de combat, etc.) ne permet pas de faire progresser l’armée française, mais simplement de la maintenir à niveau minimum dans son époque technologique. Cela ne compense pas d’autres dépenses qui continuent de baisser et l’usure des stocks sur laquelle on a joué pour lisser les effets des coupes précédentes. De plus, les dépenses dans les années futures ne viendront pas s’accumuler, mais prendre en charge l’usure des nouveaux matériels qui vont vieillir aussi. Ainsi, de l’avis des militaires en commission parlementaire (documents publics), ces hausses nominales du budget permettent tout au plus de « ralentir la baisse ». Mais pas de stopper tout à fait cette baisse, et moins encore d’enclencher une remontée en puissance. Ces enveloppes budgétaires récentes ont simplement permis d’éviter le déclassement de l’armée française.

      • PK dit :

        Voilà l’exemple typique du gogo macronien : Macron saupoudre d’un peu plus de pognon qu’avant et hop, le gogo es content. L’armée coule, mais il est content, car il a eu un budget un petit peu en hausse (je vous laisse Polymère vous expliquer qu’en 20142, tout sera parfait, car on pourra faire un exercice à l’échelle de la compagnie sans faire appel à la réserve des plus de 50 ans).

        Vive le Ché, car il a donné une prime. Je meurs, mais je meurs avec une prime : c’est tout le résumé d’un quinquennat macronien. Il achève tout le monde, mais comme il file un peu de pognon, les agonisants sont contents. C’est comme les morts du COVID : les vaccinés meurent à l’hôpital du COVID, mais comme ils sont vaccinés, ils meurent d’une belle mort, contrairement à ceux qui ne le sont pas et qui meurent du COVID.

        Les Français étaient des veaux sous de Gaulle. Ils sont partis à l’abattoir sous Macron. Mais ils sont partis CONTENTS !

    • lgbtqi+ dit :

      Je macrone
      Tu macrones
      Il macrone…

      Cela est devenu un verbe courant dans le public. Verbe transitif. Macroner quelqu’un.

  8. Ghostrider dit :

    coût total opérations afghanes française : 3,5 Miard d’euros
    chammal : 320 Mion / ans jusqu’à son terme
    barkhanne : 880 mions / an.

    pas de maîtrise budgétaire, c’est la cash machine,.

    puisse vos assurance vie, livret , et épargne ne soit jamais sollicité pour récupérer les erements des politiques publiques car la ca vas faire mal. macron après moi le déluge.

    • Gaulois78 dit :

      @Ghostrider
      Mauvaise nouvelle…
      C’est prévu dans les législations française et bruxelloise…
      Ça sera annoncé une nuit au niveau européen, au petit matin il ne vous restera plus qu’à compter les sous restants sur vos comptes…Rien qu’une ponction de 20% sur le livret A et l’assurance vie c’est une somme de 480 milliards d’euros, les obligations, actions, l’investissement papier or, diamants, métaux précieux y contribueront aussi…Je n’ai pas les chiffres exactes, il y aurait un minimum +- 5300 milliards d’épargne en jeux pour les particuliers…20 % représente 1060 milliards d’euros hors immobilier et foncier, les multiproprietaires particulier en immobilier vont probablement morflés…Oseront-ils se servir sur l’épargne des entreprises, des banques, je ne le pense pas…

  9. vno dit :

    Donc les armées vont être impactées par le coût des carburants à un moment ou nos faibles forces sont en train d’exploser le budget carburant et ou on explose les « donations » qui vont forcément devoir être remplacées en urgence, sauf à finir comme l’Ukraine à notre tour puisque manifestement la dissuasion mal utilisée ne sert plus à rien! Il y a eu une époque ou le carburant, les lubrifiants et les stocks des armées n’étaient pas taxés qu’en est-il aujourd’hui ? Le prix des carburants est artificiel, plus le pétrole augmente, plus on paye de taxes pour gaver les 56000 fonctionnaires et conseillers qui gagnent plus de 10000 euros par mois pour ne rien foutre puisqu’ils délèguent ( je les ai vu à l’oeuvre quant ils n’étaient pas aussi gourmand ), Mais la, ces mafieux dépassent le foutage de gueule ! Le fait que cette annonce arrive après la manif des militaires qui avaient signé la lettre ouverte est-ce un hasard ?. Je suis le seul gêné par le fait que des sommes énormes sans contrôle vont partir dans l’accueil des Ukrainiens biens connus pour leurs mafias au même moment que des élections qui se présentent mal pour le pouvoir quoi qu’en disent notre presse gravement subventionnée au delà de l’honnêteté ? J’ai déjà vu cela !

    • Scapin dit :

      @ vno
      160 milliards d’euros de subventions en faveur de l’éolien et l’abandon de l’automie énergétique française, histoire d’un sabotage d’État.
      https://www.lepoint.fr/politique/nucleaire-histoire-d-un-sabotage-d-etat-25-01-2022-2461977_20.php

    • Novak dit :

      Vous voulez dire qu’ils délèguent à des cabinets de conseils privés, ou des boites de leurs petits copains? dans ce cas c’est normal d’augmenter les impôts, c’est pas donné en général ces contrats, surtout sans appel d’offre on peut se lacher 🙂
      Enfin, heureusement c’est la france, un pays démocratique sans corruption (sinon la presse libre subventionnée par l’état et possédés par quelques oligarques enquêterait et dénoncerait cela, et le parquet lancerait des investigations n’est-ce pas 🙂 ? ah quel beau pays qui nous donne des leçons… Et puis vos prochaines elections, quel suspense! pourquoi le monde entier sait que c’est l’excellent macron qui repasse quoiqu’il arrive?

  10. philbeau dit :

    Faîtes votre choix , qui dit mieux ? l’avenir proche le dira . Sur l’exercice écoulé , on donnera , ce n’est pas si courant , un satisfecit mérité à la future ex-ministre des armées , qui a tenu la boutique avec une efficacité et une discrétion non dénuée de classe à chacune de ses représentation , notamment à l’étranger . Pour le volet critique, s’adresser à son patron , évidemment .https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/bilan-de-florence-parly-des-budgets-respectes-a-l-euro-pres-pour-le-bonheur-des-armees-1-5-906580.html

  11. Carin dit :

    Il me paraît logique que nos armées participent à l’effort général. Par contre il me parait tout aussi logique que cet argent leurs soit rendu dès juillet…
    Il semblerait que Mr Macron ait décidé de continuer la montée du budget pour atteindre comme prévu les 50 milliards en 2025…
    J’étais persuadé que les 2 augmentations à 3 milliards ne pourraient pas êtres tenues, et que la montée s’effectuerait à 1,7 milliard…
    Du coup, cette annonce qui dit simplement ce qui avait été prévu, fait quand même plaisir à entendre… on a tellement pris l’habitude des renoncements et autres dividendes de la paix!

    • Parabellum dit :

      Niaiserie habituelle et joli mot debile de résilience…mais c est en fait pas grave puisque les russes montrent leurs incapacités…une toute autre défense est possible et peut être produite…drones missiles sous marins et neutronique de théâtre.il faut tirer les leçons de tous les changements et être créatif .

  12. Bruyelle dit :

    bonjour

    pour valérie pécresse j’ai vérifié c’est 65 MILLIARD en 2030 . vous avez mis 100 MILLIARD. Quand elle evoque 100 milliard c’est surtout 100 milliard de plus que le budget actuelle . Bref merci pour l article quand même

  13. Mat49 dit :

    Un nouvelle exemple que la soit disante remontée en puissance de la LPM actuelle est une vaste blague. Pas de stratégie, pas de modèle d’armée, pas d’argent.

    Le résultat de la LPM actuel c’est que le non modèle de 2016 va juste bénéficier de quelques rustines.

    Quand on voit comment se comporte l’Ukraine on mesure à quel point avoir des fondamentaux solides (masse, réserve, stock, entrainement, logistique, commandement et communication) et un modèle d’armée bien adapté en ligne avec une stratégie est juste du bon sens.

    • NRJ dit :

      @Mat49
      Par rapport à votre dernière réponse.
      Pourquoi on n’accroîtrait pas la dette si on met seulement 70 milliards dans la Défense (pensions comprises) et qu’on l’augmenterait si on met 90 ou 100 milliards ? Sur quelles restrictions budgétaires est fondée votre hausse de budget CONCRETEMENT ?

      Sinon, faudra trouver autre chose qu’une antenne à changer. Car à part si l’avion se crashe (ce qui est assez rare), l’antenne elle-même ne sera jamais usée ou en panne. Si vous pensez qu’il y a une petite bestiole dans le pod qui va aller ronger l’antenne quand l’avion est en l’air, vous vous trompez. Par ailleurs, l’antenne a effectivement une durée de vie… indépendante de la durée pendant laquelle l’avion est en l’air. C’est juste qu’on change tout ou partie de l’électronique tous les 10 ans pour suivre les technologies (qui changent assez rapidement). Que le pod soit en l’air ou au sol pendant ces 10 ans, ça ne changera rien.

      Du coup l’antenne est un mauvais exemple. Du coup, quels composants faudrait t’il changer sous l’effet de l’usure pendant le vol ?

      • Mat49 dit :

        @NRJ « Pourquoi on n’accroîtrait pas la dette si on met seulement 70 milliards dans la Défense (pensions comprises) et qu’on l’augmenterait si on met 90 ou 100 milliards ? » Sans augmenter ni la dette ni les impôts je ne vois pas comment on trouve 20 milliards.

        « Sur quelles restrictions budgétaires est fondée votre hausse de budget CONCRETEMENT ? » Ce qu’on a fait à la défense en 2008 et 2013 on le fait à tous les ministères non régaliens. Dans le régalien je place la santé.

        « Sinon, faudra trouver autre chose qu’une antenne à changer. Car à part si l’avion se crashe » Vous n’avez pas compris ce qu’est un pod. Il est attaché à la cellule donc votre histoire de crash de l’avion et de composant inusable pour l’éternité…. Comme tout système ayant des composants électroniques un pod electronique a des composants, comme les batteries ou les antennes, qui ont une durée de vie limitée.

        Mais si vous avez un moyen d’avoir un composant éléctronique dont la durée de vie est l’éternité je veux bien des infos sur le sujet…

        • Mat49 dit :

          #je ne vois pas comment on trouve plus de 20 milliards.

        • NRJ dit :

          @Mat49
           » Sans augmenter ni la dette ni les impôts je ne vois pas comment on trouve 20 milliards. ». Pourtant vous venez de trouver 20 milliards supplémentaires + les 80 milliards pour avoir un budget à l’équilibre. Vous pouvez donc en trouver 20 milliards supplémentaires. On n’est plus à ça près….

          « Ce qu’on a fait à la défense en 2008 et 2013 on le fait à tous les ministères non régaliens. Dans le régalien je place la santé. ». On a fait des réductions de budget et des suppressions de poste entre 2008 et 2013 (si vous voyez autre chose, je vous laisse me dire). Du coup, vous voulez faire des réductions par exemple en réduisant le budget alloué à la recherche ? On va faire des économies en tapant dans ce qui servira pour l’industrie française dans les 50 prochaines années, bravo. On a investi dans la recherche pour faire le nucléaire dans les années 70 et vous voulez supprimer ce poste, génial. Déjà qu’on investit moins que les allemands dans ce domaine….
          Et puis réduisons les profs. Ce n’est pas comme si le niveau en maths était déjà assez mauvais, on va en rajouter en plus. Comme ça on ne formera plus d’ingénieurs et de techniciens pour travailler dans les entreprises dans l’industrie de Défense ou de l’énergie, et les français deviendront de la chair à canon pour les travailleurs qualifiés qu’on devra faire venir de l’extérieur (et qui défendront les intérêts de leur pays, évidemment). Que de bonnes idées…

          « Comme tout système ayant des composants électroniques un pod électronique a des composants, comme les batteries ou les antennes, qui ont une durée de vie limitée. ». Une batterie tient généralement20 à 30 ans, soit la durée de vie de l’avion. Donc c’est encore un mauvais exemple. Et sa maintenance requiert…. presque rien. On le voit avec les voitures électriques dont le GMP ne demande aucun entretien contrairement aux GMP thermiques.
          Quant à l’antenne, elle a une durée de vie supérieure à celle de l’avion.

          « Mais si vous avez un moyen d’avoir un composant éléctronique dont la durée de vie est l’éternité je veux bien des infos sur le sujet… ». Je ne cherche pas l’éternité. Les 10-15 ans qui font la différence entre chaque génération de pod me suffit (et oui, l’électronique s’améliore tous les ans, et il est nécessaire de rester à la page, même dans l’aéronautique militaire). Et les exemples que vous donnez sont des composants qui durent autant que l’avion.

          • Mat49 dit :

            « Pourtant vous venez de trouver 20 milliards supplémentaires + les 80 milliards pour avoir un budget à l’équilibre. » Non, vous ne savez pas lire.

            « On a fait des réductions de budget et des suppressions de poste entre 2008 et 2013 (si vous voyez autre chose, je vous laisse me dire). Du coup, vous voulez faire des réductions par exemple en réduisant le budget alloué à la recherche ? » Sur la recherche en sociologie oui.

            « Une batterie tient généralement20 à 30 ans, soit la durée de vie de l’avion. » Si vous arrivez a faire durer une batterie vint ou trente ans vous êtes riche !

            « Quant à l’antenne, elle a une durée de vie supérieure à celle de l’avion. » Oui oui c’est bien connu ça peut durer 60 ans (puisque pour vous un avion dure 60 ans) une antenne radar d’avion de chasse…

      • vno dit :

        « C’est juste qu’on change tout ou partie de l’électronique tous les 10 ans pour suivre les technologies »

        et bien non, un composant électronique à une durée de vie et ses performances baisses sur sa durée de vie, jusqu’à atteindre un seuil ou il finit par « griller ». Au début des années 1980, la durée de vie d’une diode basse fréquence sous tension était de sept ans, son dopage ne permettait pas à l’époque de faire mieux. Mais qui le sait encore ?

    • lgbtqi+ dit :

      Le bon sens ? Au secours ! Ça fait partie des concepts dangereux, voire subversifs, en politique et encore plus en macronerie.
      Ne pas porter de masques, enfermer les gens durant des mois, leur faire signer des auto-ausweis, etc.

  14. Félix GARCIA dit :

    « 70 milliards d’euros en 2030, afin de financer un effort particulier pour la Marine nationale [20 frégates, 8 sous-marins nucléaires d’attaque et 2 porte-avions] et l’aviation de combat [avec un format à 300 avions de chasse]. »

    J’aime pas le Z, mais ça j’aime bien !
    300 Rafales, 2 PA, 2 STOBAR
    (ça fait ~90 Rafales pour la Marine)

    • Captain Pif dit :

      Les promesse n’engagent que ceux qui y croient… Et Z. est ses affidés seraient bien incapables de piloter l’économie de la nation…

      • LucienB dit :

        Après Macron, la France est en faillite. Une chèvre aurait mieux géré l’économie.

      • Roland de Roncevaux dit :

        d’après François Bayrou, la France est « en voie de tiers-mondisation économique »… après 50 ans de gestion euro-technocratique par les « sachants » et les « zexperts », ça devrait au minimum nous faire réfléchir.

      • lgbtqi+ dit :

        le pilotage d’Oedipe, quant à lui, a été tout sauf avisé. D’ailleurs il fuit méthodiquement, opiniâtrement son propre bilan. Il faut le chercher dans les jupes de sa mère.

      • Félix GARCIA dit :

        @Captain Pif
        « Le Z & Cie » n’ont jamais eu l’intention de gouverner … tout comme les autres « candidats sérieux » …

        La façon dont un dirigeant s’entoure veut tout dire.
        Et les leviers GIGANTESQUES qui leur ont été donnés ces dernières années ont été laissé à l’abandon : AUCUN SENS POLITIQUE DE LEUR PART ! Ou alors aucun courage …
        Ils ont donc démontrés leur incapacité à gouverner à mes yeux.
        Pour ce qui est du chef actuel, chacun peut se faire son idée à présent …

        • Félix GARCIA dit :

          PS : Pour se persuader de ce manque de courage et de sens politique, voir ce que dit Méluch’ sur la question du traitement médiatique de la guerre en Ukraine et son positionnement en conséquence (valable pour d’autres sujets …) :
          « Où va la France ? Jean-Luc Mélenchon – Part 2 »
          https://www.youtube.com/watch?v=Q63JItjAsow
          Vers la moitié …
          Et dire que c’est « objectivement un des meilleurs candidats au poste parmi les prétendants retenus » …

          J’vais voter « Pas content ! » et « On en a gros ! » …

      • vno dit :

        Pourquoi ? il veut nommer des McKinsey comme ministres en virant les trés hauts fonctionnaires limités intellectuellement au service de la soupe d’un parti plutôt qu’ à la France ? Bon, vous pensez qu’ils seront capables d’intercepter un avion léger avant qu’il arrive au dessus de Toulon ? Parce que pour votre Poulain et la LPM sans vraiment consulter les Militaires et ses courtisans avisés, manifestement il a prévu un peu court ! Peut être pas le timing pour piquer le pognon des militaires, mais surement celui d’acheter des bouchons pour boucher les trous. On dépasse le concept de « peinture sur Merde qui tient la rouille », chère à certaines période de la Marine Nationale ! Ou plus lointain, des dizaines de chasseurs neufs, mais pas d’armes, de radio ou d’instruments pour les utiliser !

    • Aramis dit :

      Sauf que ce qu’il propose c’est de remettre sur pied une petite Marine. Remettre sur pied l’armée de l’air et de continuer à sacrifier l’armée de terre.

      Sachant qu’il veut une force de gardes frontière à statut militaire c’est cohérent, mais a fortiori l’armée de terre boit la tasse avec ça.

  15. Alexduke dit :

    Plutôt que de vouloir augmenter les dépenses militaires, est ce que la crise actuelle ne montre pas plutôt que les efforts financiers sont d’abord à faire de façon massive dans l’indépendance énergétique ? Avec 10 milliards €, pas sur que tu révolutionnes la capacité de ton armée, par contre tu as de quoi fortifier grandement ton paysage énergétique.

    • Gaulois78 dit :

      @Alexduke

      L’indépendance énergétique, le slogan magique, il existe depuis plus de 20 ans …

      Le budget annuel dédié au soutien des énergies renouvelables est passé à 8,4 Md€ pour 2022.

      170/190 milliards d’euros injectés dans la transaction énergétique, pour quel résultat…Proche de l’ insignifiant, trouvez moi des chiffres crédibles, audités, autres que ceux des associations où ONG qui vivent sur le dos du contribuable…

      Des champs Éoliens où photovoltaïques appartenant à des fond de pension, à des caisses de retraites étrangères qui ont des contrats « garantie or » par la subvention publique…

      Éolien au fonctionnement intermittent nécessitant d’être couplé avec des centrales au gaz…La belle affaire que cette arnaque financière…

    • Aramis dit :

      Le but est d’être indépendant et pas que sur le plan énergétique. La meilleure manière d’être le plus indépendant energétiquement c’est de consommer moins d’énergie, notamment fossiles. Cela ne coûte pas grand chose en plus.

      « Avec 10 milliards €, pas sur que tu révolutionnes la capacité de ton armée » Si on voulait reconstruire une armée on devrait au bas mot passer à 60 milliard hors pension, soit sur cinq ans 100 milliards de plus par rapport à maintenant. Avec ça si on peut reconstruire du crédible.

  16. mac dit :

    « nous n’aurions pas pu dépenser cet argent avant novembre 2022 »
    Cette phrase n’a aucun sens : sur quel programme ces 346 Meur seront-ils prélevés ?

    En général en fin d’année les queues de budget sont consommées pour l’achat de rechanges.
    Mais aussi tôt dans l’année on peut encore taper sur les gros programmes d’armement et retarder des signatures de contrat …
    Quitte à être vicieux / politique, autant conditionner les étude des développement de programmes emblématique (SCAF, MGCS, …) à la rallonge budgétaire de Juillet.

  17. Sergio dit :

    Il est toujours surprenant que la réduction du budget soit formulée au présent est que l’augmentation le soit au futur, voire au conditionnel. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Rdv le 10 avril.

  18. Sylvain dit :

    Personnellement je retiens au moins deux infos. La première est qu on ampute le budget des armées au moment où soit disant la menace russe est avérée. Donc soit c est un mensonge soit c est de l inconscience. Quant à la restitution des fonds…ça n engage que ceux qui y croient. Deux, je croyais que les russes étaient à l agonie par nos sanctions super efficaces….or, il faut un plan de résilience de 5 milliards, sans compter la déclaration de jean francois Carenco, régulateur de l énergie (et ex dircab de borloo à l écologie) qui annonce des pénurie de gaz et d électricité !

  19. Ah Ca ! Z arrive ! dit :

    Dis donc, ben voyons…

    Et après que les boches qui ignorent le SAMP/T pour vouloir acheter une passoire Israélienne…

    Et dire que les boches étaient ardent à la manœuvre en Ukraine depuis…

    Vraiment, des patriotes… (de théâtre)

    • Carin dit :

      D’un autre côté nos aster30 couvrent certes redoutablement une bulle de … 100kms à la ronde!
      Nous avons bien un radar capable de détecter un départ d’Ariane depuis la métropole, mais c’est pas lui qui régie nos SAMP/T…
      Nos amis allemands visent une place dans la protection de l’Europe rien de moins!

  20. Plusdepognon dit :

    C’est de la cavalerie budgétaire, une tradition, cela retarde de quelques mois les projets en espérant que les plus petits acteurs économiques concernés ne coulent pas d’ici là.
    Une variante d’un système malade, comme lors de la mise en place de Chorus…
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/01/04/chorus-m-a-tuer-la-galere-d-un-patron-de-pme.html

    Au niveau des opérationnels, il faudra par exemple attendre 2024 pour savoir si avec les CAESAR on ne va pas faire du neuf avec du vieux…
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/02/18/parc-d-artillerie-22823.html

    Même chose pour les hélicoptères Tigre :
    https://twitter.com/Julien_Maire/status/1499052359279861763

    Ukraine ou pas, le MINARM est toujours analysé comme un « budget poulet rôti » où l’on peut piocher sans vergogne.
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-depute-francois-cornut-gentille-demande-la-publication-du-rapport-de-la-cour-des-comptes-sur-la-programmation-militaire-906106.html

    Vivement 2040, que l’armée française soit prête pour 2030.
    https://www.lopinion.fr/international/une-armee-de-terre-francaise-en-retard-sur-les-guerres-daujourdhui

    https://www.publicsenat.fr/article/politique/munitions-drones-rafale-en-cas-de-guerre-la-france-pourrait-manquer-de-moyens-au

    https://www.publicsenat.fr/article/politique/guerre-de-haute-intensite-la-france-a-t-elle-suffisamment-de-munitions-199063

  21. vrai_chasseur dit :

    La France serait bien avisée de ne pas négliger ce qui se passe chez son voisin allemand.
    Avec ce fond spécial de 100 milliards d’€, le chancelier Olaf Scholz a opéré une rupture fondamentale dans la doctrine de sécurité et de défense de Berlin.
    Et il peut compter sur un large soutien de son pays, pourtant traditionnellement pacifiste. Une ovation debout de l’ensemble du Bundestag, des sondages sans ambiguïté : 60% des allemands toutes tendances confondues approuvent sans réserve sa politique dont 97% au SPD, 80% des électeurs verts et 60% des libéraux (http://www.n-tv.de/politik/Mehrheit-mit-Scholz-und-Baerbock-zufrieden-article23181243.html ).
    Son slogan de campagne de l’année dernière sonne maintenant avec une résonance particulière : « vous voulez du leadership ? vous allez en avoir »
    Et en tant qu’ancien ministre des finances du gouvernement Merkel, il n’hésitera pas à savoir transgresser les mécanismes budgétaires allemands qu’il connaît comme sa poche, dont la fameuse règle de la « modération sur les emprunts ».

    La France part d’une situation de défense différente. Elle dispose d’une dissuasion nucléaire en propre, d’une armée très compétente et expérimentée (le soldat français est le plus sollicité au monde, d’après une étude de la Rand US). Ses compétences s’étirent sur l’ensemble du spectre, même si elles sont parfois échantillonnaires. Autant d’atouts distinctifs qui lui donnent légitimement le leadership militaire en Europe.
    Il y a toujours eu un équilibre des capacités militaires entre les grands pays d’Europe, France, Allemagne même si cette dernière s’est beaucoup trop endormie depuis la chute du mur, UK et dans une moindre mesure Italie. Le Royaume-Uni est sorti. L’Italie construit patiemment ses capacités militaires notamment dans le domaine naval.
    La France a longtemps prêché dans un désert auprès de ses partenaires sur une remontée des capacités de défense européenne.
    Et bien c’est maintenant que ça se passe.
    Il va falloir en France dépasser rapidement les petits calculs budgétaires d’apothicaire, les calculs électoraux à court terme, et se montrer à la hauteur des vrais enjeux.

    • tschok dit :

      Oui mais ça ne change rien au fait que le budget de l’Etat est directement corrélé à la performance économique de la France.

      Si la performance ne permet pas de dégager de la marge budgétaire, on n’aura pas les budgets. Ou alors, on va chercher la ressource qui manque du côté de l’emprunt. Mais comme on a déjà beaucoup tiré sur l’élastique de ce côté-là, le gisement de ressources est faible.

      Restent les économies budgétaires; Oui, mais elles sont demandées à tout le monde, y-compris l’armée… Je répondais à un commentateur il y a peu que la variable d’ajustement ne serait pas seulement le budget de la défense, mais la totalité du budget de l’Etat. On y est.

      Depuis le début du quinquennat, la France encaisse des crises majeures:
      – Presque un an de mouvements sociaux consécutifs notamment au projet de réforme des retraites
      – Un an continu d’émeutes hebdomadaires des gilets jaunes
      – Deux ans de pandémie de Covid
      – Là, on enquille sur la crise ukrainienne…

      L’économie française ne s’est pas écroulée, elle a tenu bon, mais on n’est clairement pas en haut de la courbe de ses performances. Et ce qu’il y a devant nous n’incite pas à sortir le champagne.

      Dans le domaine militaire, tenir les objectifs sera déjà un tour de force.

      • Aramis dit :

        « Si la performance ne permet pas de dégager de la marge budgétaire » Un budget ne dégage pas de marge, par contre il y a des arbitrages à faire au profit du régalien. Donc il n’y a pas nécessairement besoin de faire de l’emprunt pour augmenter le budget de la défense.

        « Oui, mais elles sont demandées à tout le monde, y-compris l’armée… » C’est justement ça qu’il ne fautt pas faire.

        « Dans le domaine militaire, tenir les objectifs sera déjà un tour de force. » Le tour de force serait qu’on accepte la réalité et qu’on arrête de croire que l’arme nucléaire peut tout.

    • Courmaceul dit :

      Bonjour,

      Permettez-moi d’être extrêmement sceptique sur la posture allemande. Passer du refus d’un transfert de vieux obusiers, il y a quelques semaines, à un plan de 100 milliards suivi d’une suite d’annonces un peu tout feu tout flamme (systèmes anti-missiles Us puis Israélien), je tique et je demande à voir dans la durée.

      L’Allemagne a une très lourde responsabilité dans la situation actuelle. Non seulement elle a eu du mal à assimiler la portée des manœuvres en Biélorussie, mais elle n’a pas perçue un seul instant le danger de sa dépendance énergétique.

      Nous nous retrouvons donc en Europe avec un pays majeur qui continue à financer les efforts de guerre de Poutine puisque le gaz est en dehors du champ des sanctions.

      D’une manière générale, le sujet n’est pas la Russie de Poutine qui va retourner à l’âge pierre pour deux décennies. Mais bien une vision politique commune du monde dans chaque capitale des pays de l’UE, sans elle, il n’y aura pas d’avancée dans une défense européenne.

      Merci de rappeler le rapport de la Rand Corp. Ça change des habitués en cuir et latex qui viennent pigner sur ce site.

      Pour enfoncer le clou, le coup d’arrêt opéré sur les colonnes d’Ansar fonçant vers le sud du Mali est enseigné dans bien des pays. Il faut dire que les USA ont été bluffés par l’opération et sa rapidité.

  22. HMX dit :

    Pas trop d’inquiétudes sur le fond. le budget défense français devra de toute façon augmenter, sauf à assumer de décrocher complètement (ce qu’aucun des principaux candidats à l’élection présidentielle ne semble vouloir risquer). Le seul débat consiste à savoir s’il faudra le porter à 50, 55 voir 70 milliards d’euros à la fin du prochain mandat en 2027 (ou vers 2030 pour les plus malins, enjambant ainsi l’élection de 2027…).

    Sur la forme en revanche, cette mesure « technique » est catastrophique en terme de signal et de communication : le budget de l’armée mis à contribution pour payer la petite ristourne sur le litre de gazole, promise aux français la veille de l’élection… bien sûr, on en a vu d’autres. Mais cette illustration très concrète de la « variable d’ajustement » budgétaire prend une saveur très particulière alors que la guerre fait rage aux portes de l’UE, et que l’Allemagne vient d’annoncer une augmentation exceptionnelle de 100 milliards de son effort de défense…

    Il semble urgent pour la prochaine équipe gouvernementale de repenser ces mécanismes de solidarité budgétaire automatiques, en excluant clairement le budget de la défense du périmètre concerné. Cette idée de bon sens pourrait d’ailleurs être opportunément reprise par les candidats, sous forme d’un engagement de dernière minute à intégrer dans leur programme « défense »…

    • tschok dit :

      C’est un choix politique, rien à voir avec le bon sens.

      Ce que vous demandez, c’est de sanctuariser le budget défense. C’est une vieille idée. Vous pouvez lui trouver du bon sens parce qu’elle est conforme à vos opinions personnelles, mais d’autres la trouveraient complètement absurde.

      D’autres vous pourraient très bien vous dire « non, ce qu’il faut sanctuariser, c’est l’hôpital ». D’autres encore vous diront que c’est l’éducation nationale. D’autres, les retraites. D’autres, la transition énergétique. Etc.

      Tout le monde vaudra sanctuariser quelque chose, donc à la fin, rien ne le sera.

      On va voir si cette campagne permet de dégager un consensus sur cette idée, si jamais elle est présentée par un candidat. Mais j’en doute.

      Pour l’instant, et comme d’habitude, les candidats rasent gratis. Promesses électorales magnifiques faites la main sur le coeur, et sous les vivats d’une foule de supporters électrisés. On est dans le moment d »émotion avec daddy.

      Ensuite, les gens reviennent sur terre et voient ce qui tient la route ou pas. Si la sanctuarisation du budget défense reste dans l’épuisette de ce qui est retenu, alors ce sera fait. Sinon, ce sera oublié.

      • lgbtqi+ dit :

        Une campagne ? Quelle campagne ?

        Une galerie d’improbables portraits, oui …

        Présentés à une nation épuisée.

      • Aramis dit :

        Sanctuariser c’est ne pas baisser. Ce qu’il faut sanctuariser c’est police justice hôpital énergie. Ce qu’il faut augmenter, au détriment de ce qui n’est pas sanctuarisé, c’est l’armée. Car tout le reste n’est pas vitale.

      • HMX dit :

        Justement non, la défense n’est pas un budget « comme les autres ». Parce que la fixation de ce budget et sa bonne exécution conditionne en grande partie le sort de la France, et la vie ou la mort de ses soldats. Raison pour laquelle il faut militer pour faire reconnaître cette spécificité, en mettant ce budget à l’abri des coups de rabot intempestifs et autres aléas budgétaires. Ce qui n’empêche nullement d’avoir des temps d’échange et des débats démocratiques sur la fixation de ce budget et des ambitions qui le sous-tendent.

        « La défense ! c’est la première raison d’être de l’Etat. Il n’y peut manquer sans se détruire lui-même. » (Général De Gaulle)

  23. ScopeWizard dit :

    Serions-nous soudain et contre toute attente ( enfin , ça c’ est vite dit ) face à une variante du jeu de bonneteau ?

    Effet McKinsey ?

  24. bourgeois dit :

    C’est comme d’hab le budget « désarmé  » reste la variable d’ajustement des gouvernements. Je note d’ailleurs que M. Macron s’est montré très discret sur budget des armées dans son programme de gouvernement.

  25. Électeur dit :

    Quand tous ces brav’ politiciens comprendront-ils enfin qu’en l’absence de souveraineté monétaire ils ne sont que les exécutants d’une politique décidée ailleurs ?

    • LEONARD dit :

      @Electeur
      En toute souveraineté nos gouvernements successifs depuis 1974 ont fait voter par nos représentants des budgets déficitaires qui ont entrainé une dette collective de 2813 Milliards d’€ mini.
      En toute souveraineté les français ont choisi d’endetter les générations futures pour mieux profiter d’un « Etat-providence » obèse.
      En toute souveraineté, les 58% des ménages propriétaires ont vu la valeur nette hors inflation de leurs biens être doublée en 25 ans. (et multipliée par 4 à Paris).
      En toute souveraineté cette majorité de petits rentiers va continuer à voter pour que çà se perpétue, parce que leur hantise, c’est la sortie de l’€ et la dévalorisation de leur patrimoine qui l’accompagnera.
      En toute souveraineté la petite bourgeoisie sera donc massivement dans les salles de vote pour protèger son bas de laine.
      Et en toute imbécilité ceux qui triment pour elle s’abstiendront, tout en râlant.

      • Mantore Gérard dit :

        @ LEONARD
        L’on pourrait être d’accord avec vous si vous remplaciez « en toute souveraineté nos gouvernements successifs » par « en application de directives venues d’ailleurs ».
        Le « non » de 2005 était bien un acte de souveraineté populaire et le Traité de Lisbonne une trahison.
        Nous sommes en xénocratie.

  26. Félix GARCIA dit :

    « la France se tient pour le moment à l’écart de ce mouvement, campagne présidentielle oblige… »
    Ça montre bien le niveau … de la part des candidats, des médias (on va quand même dire bravo à BFM pour ses sessions à partir de 22h avec Michel GOYA) et de la population …
    « Allez à Ciao bonsoir! » … pfff :/

    « Sans transition » … « Des nouvelles de nos amis qui aiment la Batavia ! »

    En attendant, petit Papa Noël, comme j’ai été gentil (mais sans « Pass »), pour Noël 2030 j’aimerai :
    – Plus de munitions, notamment pour s’entrainer plus souvent
    – Quelques SAMP/T en plus …
    – 300 Rafales
    – 2 STOBAR en plus du Charles et en attendant le(s?) PANG
    – Des drones français (aériens et maritimes en priorité)
    – 200 « Celera 500/1000L à la française » : 125 pour le transport, 25 pour la reco’ /PatMar/ etc …, 50 pour le soutien et le combat air-mer/air-sol/air-air
    – 35 LCA60T de « Flying Whales » : 10 pour la surveillance/patrouille …, 10 pour la transport/ravitaillement, 10 armés de tourelles (40 mm, 76mm) pour le soutien et la protection air-air/air-sol/air-mer, 5 pour la lutte ASM (bouées, sonars, leurres, torpilles M90, grenades, mines, lutte anti-mine …)
    – Quelques dizaines de dirigeables type « NATAC » de « Voliris » pour le transport moyen et comme « effecteurs déportés et multiplicateurs d’effets »
    – Une centaine de voiliers hybrides faiblement armés (76mm/40mm/20mm/7.62mm, Mistrals) pour la Marine Nationale : ravitailleurs, transport, frégates, patrouilleurs, lutte ASM …
    – 50 camions équipés de « RapidFire 50mm »
    – 50 camions équipés de « Oto Melara 76mm »
    – 50 camions laser HELMA-P type « SHORAD »
    – Un Leclerc 2.0 avec Ascalon
    – Des bâtiments isolés, des chauffe-eaux bûches et du solaire thermique

    « Pendant ce temps, à Vera Cruz … »

    • Félix GARCIA dit :

      * – 50 camions équipés de « RapidFire 40mm »

    • marc mora dit :

      Vous aussi vous avez entierement raison….pour Vera Cruz ( bien la ref a  » la citée de la peur » ^^ ) pour le reste…vous pouvez toujours réver

      • Félix GARCIA dit :

        2 refs aux Guignols, et 2 à « La Cité de La Peur » (« nos amis qui aiment la batavia » [dans le « journal télé », juste après l’annonce des meurtres « à la saucisse et au marteau »] ^^).

        « vous pouvez toujours réver »
        En effet, on dirait bien que « le Chef par Tacite Reconduction » (ref’ du « Journal à la Con » de BLAST! [Bruno GACCIO des Guignols à la réa’]) n’a d’yeux que pour « Notre Europe » …

    • tschok dit :

      Pour un enfant gâté, faire sa liste de Noël dès le mois de mars, ce n’est plus de la précocité, c’est de l’impatience.

  27. Paul Bismuth dit :

    Je pense que les Etats-Unis ont pleinement atteint tous leurs objectifs, la France en est réduit à faire de lépicerie:
    https://www.latribune.fr/opinions/les-pieges-du-rearmement-allemand-pour-la-france-907088.html

  28. LOUIS XIV dit :

    MAcron doit avoir « free », tellement il a tout compris

  29. C’est pour les élections ????????

  30. Jean Ker dit :

    La vague inflationniste en est à son début, et est bien partie pour être une lame de fond qui durera.
    Par ailleurs, il est ridicule d’en attribuer la cause au seul conflit en Ukraine plutôt qu’à la destruction des circuits logistiques et de production dues aux mesures dictatoriales du Davos mondialiste face au (chimérique) Covid.

    Je rappelle que l’Allemagne entrait en récession juste avant le début de la crise du virus, et que les grands acteurs boursiers avaient commencé à vendre leurs filiales étrangères et à récupérer leurs actifs dès 2018, soit encore avant cette même crise.
    Il convient de méditer bien fort là dessus.
    La dédollarisation des échanges à l’international était également bien entamée, et les diverses sanctions unilatérales de l’Occident soumis à l’Ordre étasunien avaient déjà commencé à nous nuire (cf: Total, Airbus et Peugeot sur le marché iranien par ex.)

    Bref: rester soumis à l’Ordre Atlantiste consiste à nous tirer des rafales de balles dans la tête, et le budget du Ministère des Armées grévé est -à mon avis- un petit apéritif presque réjouissant à comparer à la chute de haut qui nous attend à court terme.

    • GHOST dit :

      L´Allemagne augmente son budget de la défense quand la France reduit la voile.. Macron « financier » va gagner un second mandat et faisons lui confiance qu´il sait mieux que tous les adversaires que la France doit « reduire sa voile »..avant de reduire drastiquement les OPEX.. afin d´avoir une armée capable de faire une guerre de « haute intensitée ».

    • Auguste dit :

      Vous inquiétez pas,les US vont nous concocter un nouveau Plan Marshall, qui va nous sauver de la dépendance au pays du mal et de son chef criminel,boucher…..etc.

    • Fabiano dit :

      @ Jean Ker

      En plus des éléments que vous évoquez à la source de l’inflation, il y a aussi la planche à billets des banques centrales en vigueur depuis la crise des subprime et renforcée par la pandémie de Covid.
      A force d’imprimer de la monnaie sans augmenter de façon parallèle la production réelle de biens et services (voire en la diminuant), les prix montent.
      C’est vieux comme les conquistadors qui en ramenant de l’or et de l’argent dans l’Espagne du 15ème siècle ont beaucoup fait monter les prix…

    • Arkan dit :

      Dans les Balkans, tout est prêt pour que cela reparte, la Serbie se souvient très bien de l’OTAN mettant le pied à l’étrier pour les criminels de l’UCK:
      https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/25/vingt-trois-ans-apres-la-serbie-garde-le-souvenir-vivace-des-frappes-de-l-otan_6119100_3210.html

    • Franchouillard dit :

      @ Jean Ker
      L’inflation, je n’y crois pas beaucoup parce que la BCE veille : l’affaiblissement de l’€uro serait défavorable à tous les pays de l’UE qui ne fonctionnent que grâce à des importations massives d’hydrocarbures (= tous exceptés la France et les Pays-Bas) mais serait favorable aux exportations françaises hors de la zone €uro.
      .
      Les Allemands, qui exportent à l’intérieur de la zone €uro, et les USA, que la France concurrence hors de la zone €uro, veulent que l’€uro reste fort.
      .
      L’inflation (que vous semblez craindre, à tort) serait notre intérêt mais n’aura pas lieu car nous ne sommes pas maîtres de notre monnaie.

  31. Jean Le Bon dit :

    Plusdepognon a raison: c’est de la cavalerie budgétaire…

  32. Bob dit :

    Jupiter et ses jupettes n’ont pas respecté la LPM, ce n’est pas nouveau. Il attend les élections pour agir, il n’est pas bête. La LPM court jusqu’à 2025 déjà donc il prévoit de modifier l’actuelle LPM en la diminuant pour mieux l’augmenter après les élections…en pressant encore plus les salariés…aucune vision, ni leadership. Il est manipulé par le Kremlin et ne fait rien comme un lâche. Il n’a rien vu venir de la déstabilisation profonde de la France et de la guerre en Ukraine. Gravissime et impardonnable à ce niveau.

    Le prochain monarque ne pourra pas de toute façon faire face au réarmement de l’Allemagne qui avec son poids économique et démographique passera largement devant la France dans toutes les composantes des armées hormis le nuke avec le mur budgétaire du son renouvellement qui va plomber le programme de haute intensité de chaque arme. L’Allemagne prendra le leadership en Europe face à la Russie qui se retrouve comme en 1941 avec son séculaire ennemi sur l’Ostfront avec l’appui des turcs et polonais. Les roumains se couchent déjà comme à leur habitude. La France devrait être en appui de l’Allemagne en lui fournissant ce qu’ils ont besoin, un bon moyen de faire du business, pour une fois qu’il y a de bonnes opportunités.

  33. Wrecker47 dit :

    Si Poutine venait à nous rendre visite ,on lui fait cadeaux de tous les politiciens pour renforcer le personnel dans les mine de plombs du coté de la Kolyma !…
    En particulier tous ceux de la Finance !…

  34. Lassithi dit :

    Minable et pathétique.
    On a l’habitude.
    J’ai le droit de rêver, mais ce serait formidable qu’ils ne dépassent pas le stade du 10 avril. Après on avisera…

  35. Pascal Le Loup dit :

    Chacun peut constater que le peuple français dans son ensemble accepte, soutient et valide à chaque élection importante, le même type de gouvernement avec les mêmes types d’orientations concernant la chose militaire, les mêmes alliances, les mêmes objectifs etc.

    pour le moment, peu de temps avant la prochaine élection présidentielle on peut constater que le même soutien du peuple français pour la politique des dirigeants, va très probablement se manifester une nouvelle fois lors du scrutin.
    La volonté majoritaire du peuple français c’est donc la continuation de l’appartenance étroite aux
    alliances atlantiques, l’approbation des orientations stratégiques définies par nos alliances, l’approbation du budget des armées défini par les orientations stratégiques qui dépendent de nos alliances.. tout s’enchaîne, tout est lié, et l’on peut dire que globalement le peuple français est satisfait voire très satisfait de la façon dont fonctionnent les gouvernements successifs et leur gestion de la Défense nationale

    Beaucoup de lecteurs ici répètent que nous sommes dans un régime libre et démocratique et de libre expression, il peut donc y avoir çà et là des expressions individuelles de désaccords ou de mauvaise humeur, mais la règle démocratique que tout le monde ici semble défendre becs et ongles, c’est de se plier à la loi de la majorité et aux décisions du suffrage universel. Et donc plutôt de la fermer si l’on est pas content.

    Je me permets donc de suggérer aux gens qui seraient mécontents de quoi que ce soit concernant les intentions de la Défense nationale française, ( les budgets par exemple) de respecter les choix majoritaires validés par des élections, du peuple français et donc de mettre une sourdine a leur mauvaise humeur.

    Vivre dans un système démocratique et libéral et atlantiste, soumis à des pactes qui nous lient avec les autres pays d’Europe et les États-Unis, s’en réclamer avec fierté, cela implique donc que si on est pas content du sort qui est fait au budget des armées par exemple, on peut toujours causer, ou jouer du violon dans un désert.

    Je suis fatigué de lire ou d’entendre des gens qui se plaignent du sort qui est fait aux armées et qui vont voter le lendemain pour les mêmes qui en sont responsables.
    Nous n’oublions jamais que la devise la plus pertinente de ce système dans lequel nous sommes, c’est : »cause toujours, tu m’intéresses » ! repos ! Vous pouvez fumer !

    • tschok dit :

      @Pascal le Loup,

      Si vous voulez nous expliquer que dans une démocratie vous avez fondamentalement deux grandes races d’êtres humains, je peux vous le faire en plus court.

      Vous avez les adultes, qui remplissent le frigo et vident la poubelle. Et vous avez les ados qui vident le frigo et remplissent la poubelle.

      Ados qui plus se plaignent en permanence parce que le groom qui assure le service d’étage et qui leur sert le petit dèj dans leur plumard en début d’après midi a malencontreusement oublié de se ficher une plume d’autruche dans le cul, alors que les oeufs à la coque sont un peu trop cuits.

      Si vous êtes fatigué, z’avez qu’à vous coucher, ça ne vous changera d’ailleurs pas fondamentalement de votre géométrie initiale.

      Vu les protestations que vous élevez vers les cieux, seul un esprit particulièrement compatissant peut vous tendre une oreille bienveillante, et il s’appelle môman-chérie-que-j’aime et-que-j’adore. Si vous avez moins de 18 ans, vos jérémiades sont recevables. Pas nécessairement bien fondées, mais au moins recevables.

      Mais si, comme je le crois, vous en avez plus de 50, alors je vous conseillerais de ne vous attendre à rien d’autre que vous n’ayez personnellement mérité. Et si ça se trouve, ce sera très peu.

      • Pascal Le Loup dit :

        @ tschok :
        Vous n’avez pas compris mon point de vue: je ne me suis pas exprimé assez directement sans doute.
        Mon point de vue est pourtant simple : les gens qui se plaignent aujourd’hui des budgets étriqués de la défense, sont les mêmes qui votent régulièrement et depuis très longtemps pour des gouvernements qui ne peuvent aller que dans cette direction… ils ne sont pas contents mais ils continuent à voter pour les mêmes tout simplement parce qu’ils sont bloqués dans un système idéologique qui les oblige à rester dans ce camp-là, même si ça leur déplaît jour après jour…

        la situation de la France aujourd’hui me semble dramatique: elle n’est plus maîtresse de son destin à cause de ses engagements européens et américains à travers l’OTAN et l’U.E, et pourtant elle les poursuit et elle s’enfonce toujours un peu plus chaque jour…
        des gens rouspètent, ici par exemple, et pour rien au monde ils voudraient changer l’ensemble des règles et des systèmes qui plombent leur pays et qui les plombe eux-mêmes… ils sont dans un ensemble de contradictions ingérables et dans une frustration permanente : ils sont totalement impuissants, ils n’ont aucun moyen de peser sur le destin de leur pays, tout en étant bien obligés de constater que leur pays n’est plus libre ni indépendant ni souverain : je ne voudrais en aucun cas être à leur place et j’ai choisi une autre solution : la fuite, ou plutôt l’exil.

        Je ne suis pas le seul : des millions de Français ont fait la même chose. Ailleurs au moins on n’a pas à vivre cette contradiction au quotidien et même plus, dans certains pays, on a la sensation très nette de revivre au sein d’une communauté qui fait nation, qui a une cohésion, un amour de son pays et des ambitions pour lui, des objectifs, un avenir et par-dessus tout : qui est maître de son destin.

        Ce n’est plus le cas de la France, qui est enfermée derrière au moins deux lignes de grilles infranchissables. Tant pis pour elle et tant pis pour ceux qui continuent à voter pour que se perpétue cette politique du Titanic: cela se passe sans moi et j’en suis particulièrement heureux.

  36. Dominick dit :

    – « Le budget des armées amputé de 346 millions d’euros… pour le moment », C’est le 3 derniers mots qui me rend perplexe! Donc, ça continu encore et encore, en fin de compte rien ne change et notre armée qui est souvent à l’os, reste, quoiqu’en dise certain, toujours la variable d’ajustement. Moi je veux bien que l’on ne ramène pas tout à la politique et que l’on ne fasse pas de commentaires désobligeants vis à vis de nos actuels dirigeants mais là, il y a de quoi se poser de sérieuses questions et cette situation est plus qu’inquiétante, où va t’on ??. Ce n’est pas le tout de sortir le chéquier et de dépenser sans compter alors qu’il y a tant de problèmes urgents à régler, qui pour le coup, plombent notre économie! A quoi ont servi les + de 600 milliards d’euros de dette supplémentaire sous ce quinquennat, comment as-t’on pu engloutir et gaspiller autant d’argent en si peu de temps, qu’est-ce qui se trame derrière tout cela?? Ce n’est pas seulement la Russie qui va être en défaut de paiement… D’accord avec vous Ghostrider planquons notre pognon !

    • tschok dit :

      @Domincik,

      En fait, c’est le discours de Kennedy, sur ce qu’on attend du collectif.

      D’un côté vous en attendez beaucoup. Et forcément, vous êtes déçu, parce que le collectif ne va pas pouvoir faire tout ce que vous voulez. Il se peut même que vous développiez un esprit de revanche.

      Et puis de l’autre, quand il s’agit de raquer, vous annoncez:  » D’accord avec vous Ghostrider planquons notre pognon ! »

      Alors, je ne sais pas qui s’est occupé de votre éducation, mais si vous ne voulez que profiter du truc, ça va pas marcher, quoi.

      Si politiquement vous voulez toujours avoir raison, et économiquement vous voulez payer le moins cher possible, le tout pour profiter un max du système sans rien lui devoir, je crois qu’on peut dire que ça s’appelle l’esprit « petit bourgeois ».

      Bon, c’est un choix.

      Pas le plus intelligent, parce que la société capitaliste, qu’elle soit démocratique ou non, consomme les petits bourgeois. Vous êtes juste du carburant.

      Mais c’est à vous de voir. Après tout, comme dit le poète, les vers se vengent. On alimente tous le grand cycle du carbone.

  37. TheLB39 dit :

    Y’a qu’à sucrer le budget de cette inutile et coûteuse réserve « opérationnelle » RO1, de même que sa demi-sœur et insignifiante RO2, entre les soldes et les frais de fonctionnement, gabegie éhontée.

    • Aramis dit :

      Vous êtes incroyable de ridicule et d’ignorance stupide! La RO1 n’existe quasiment pas et les sommes qu’elle représente sont insignifiantes! 159 millions en 2021 soit une goutte d’eau sur les quasi 40 milliards de budget! Quand à la RO 2 c’est théorique et sans budget.

      Donc même si on supprimait la RO1 et qu’on reprennait son budget cela n’ajouterait que 159 millions, même pas de quoi courvrir les baisses décrites dans l’article.

      Et surtout sur le principe une réserve c’est vital.

      Quand on est bête et ignorant on se tait.

      • TheLB39 dit :

        Aramis, je faisais de la provocation, je suis RO1, et vous êtes le seul à réagir pour défendre la réserve. Je trouve cela inquiètant, mais nullement étonnant. Quand mon régiment est projeté en OPEX, nous somme sollicités à outrance pour remplir le contrat opérationnel STL. Une fois les compagnies d’actives rentrées au quartier, lorsque nous demandons s’il y a de la place en mission Sentinelle pour nos jeunes étudiants qui financent ainsi les frais scolaires, on nous répond que ce n’est pas le boulot de la réserve, et que les créneaux pour remettre à niveau nos savoir faires en secourisme de combat ne seront pas disponibles, que de toute manière, le SC1 c’est pour les combattants, pas pour les « civils »… Par contre, il y a des gardes à prendre. Fumiers va ! Attends que je te retrouve dans le civil à postuler dans ma boite.

    • La Hire dit :

      Et, c’est connu, l’Active adore Sentinelle.

  38. Thierry dit :

    Budget: Biden dit que le plan de 5,8 billions de dollars montre ses priorités

    Le budget proposé par le président augmenterait les impôts des milliardaires et des entreprises ainsi que les dépenses consacrées aux priorités militaires et nationales telles que le logement abordable et les problèmes de chaîne d’approvisionnement.

    L’augmentation des dépenses la plus notable a été la proposition militaire de 773 milliards de dollars de M. Biden, une augmentation de 10% pour le Pentagone au milieu des inquiétudes concernant la guerre en Ukraine et les ambitions de la Chine.

    Le budget comprend également plus de 17 milliards de dollars pour lutter contre le trafic d’armes et près de 70 milliards de dollars pour le F.B.I. pour faire baisser les crimes violents.

    Cette proposition, qui doit être approuvée par le Congrès, exigerait que les ménages américains d’une valeur supérieure à 100 millions de dollars paient un taux d’au moins 20 % sur leurs revenus ainsi que des gains non réalisés sur la valeur de leurs actifs liquides, tels que les actions et les obligations, qui peuvent accumulent de la valeur pendant des années mais ne sont imposés que lorsqu’ils sont vendus. Les 360 milliards de dollars de recettes fiscales que les projets de la Maison Blanche augmenteraient pourraient également être orientés vers le programme plus large du président.

    Le budget de la Maison Blanche prévoit également d’autres augmentations d’impôts pour les riches. Cela augmenterait le taux d’imposition le plus élevé sur le revenu des particuliers à 39,6% contre 37%. M. Biden souhaite également augmenter le taux d’imposition des sociétés à 28% contre 21%.
    Source :
    https://www.nytimes.com/live/2022/03/28/us/biden-budget-proposal
    __________________________________________________________________________________

    Inutile de débattre des miettes à Macron c’est sans intérêt, ici la priorité répond aux défits d’aujourd’hui et de demain, : du sociale et du militaire.

    Aucun candidat en France ne s’est aligné sur ces priorités là, demandez vous pourquoi….ptêt ben qul’a présidentielle française est verrouillé par les ultrariches… alors vive l’abstention.

  39. lgbtqi+ dit :

    Rappel :

    la France octroie chaque année à la dictature orwellienne chinoise 140 millions d’euros, au titre de … l’aide au développement.

    • Dominick dit :

      @lgbtqi+. Il me semble que la France va aussi donner 140 millions d’euros à l’allemagne + la production des moteurs de la fusée Ariane, au titre de… l’aide à la délocalisation . Nous en sommes donc à 240 millions’d’euros, c’est vrai que nous avons un pognon de dingue à dépenser, manque encore 106 millions d’euros pour rendre ces crédits à nos armées. Ha, je les ai trouvé, j’appelle McKinsey pour qu’il règle ses impôts! 😉 🙂 Plus sérieusement,, il y en a qui n’ont toujours pas compris qu’il y a un gros risque, comme le dit si bien @Ghostrider, pour qu’un jour l’état (par ordre de l’europe via la commission de Bruxelles) se serve directement dans vos différents placements (assurances vie, livrets , épargnes, etc, etc). D’ailleurs il pourrait en cas de cessation de paiement et si c’est exigé par l’UE et les banques, (hormis les montants garanties par vos banques et encore, il me semble qu’un tel scénario est déjà dans les cartons) , ponctionner dedans et au passage réduire le salaire des fonctionnaires et les pensions de retraite (je peux me tromper, mais rien ne garantie aussi les retraites complémentaires), rappelez-vous ce qui est arrivé à la Grèce, cela pourrait être fait sur une plus grande échelle, sauf si macron est réélu. 🙂 🙂

      • Jean-Childebert Brizeux d'Orquis dit :

        Rectificatif : « ce pourrait être fait à plus grande échelle, SURTOUT si Macron est réélu parce que ça démontrerait que, à l’instar de Dominick, les Français n’ont pas compris ».

  40. XRenaux dit :

    Quant c’est fini, elle m’a dit recommence, oh la, oh la la la la la la…

  41. werf dit :

    Ce n’est pas le montant du budget qui est le plus important c’est la réflexion stratégique sur nos besoins essentiels pour avoir un format d’armée qui nous permette de nous défendre quel que soit l’agresseur mais aussi de participer à la défense de l’Union européenne. Les russes ont commis une grave erreur, dès le début, c’est de ne pas supprimer tous les moyens de communication ukrainiens (TV, relais téléphones mobiles, câbles internet et télécoms) et disposer de moyens protégés de communication pour leurs propres unités. Ils ont donc perdu la bataille de la communication mais aussi la bataille stratégique de communication pour leurs propres troupes. La résistance ukrainienne a montré que la mobilité au 21éme siècle ne pouvait être fondée que sur les réseaux de communication « publics » (dont les téléphones mobiles) et l’interception des communications adverses pour adapter en permanence leur stratégie. L’importance des missiles anti chars et des missiles sol air a été déterminante pour stopper les offensives russes. La France doit donc mettre le paquet sur les missiles de tous types mais aussi sur les moyens de communication en temps réel et les moyens d’interception et de brouillage. Partant de ce constat, on voit les efforts à faire et pas partir dans des rêves insensés d’augmenter les blindés, les avions et les navires aujourd’hui sous armés. Les efforts budgétaires doivent être faits en ce sens d’abord.

    • Mat49 dit :

      « La France doit donc mettre le paquet sur les missiles de tous types mais aussi sur les moyens de communication en temps réel et les moyens d’interception et de brouillage. » Comme si c’était ça qui permettait d’avoir une armée et qui avait permis aux Ukrainiens de stopper les Russes.

      Message qui survalorise les détails alors qu’il faut voir tout le tableau. Et là il y a un paquet de choses à ajouter…

  42. farragut dit :

    Concernant l’extension de la réduction des taxes sur le carburant aux matériels de l’Armée de Terre, le gouvernement va publier mercredi au Journal Officiel une rectification:
    « Contrairement aux informations diffusées dans la presse à l’approche de l’élection présidentielle, la réduction s’appliquant au litre d’essence et de gasoil ne sera pas de 20 centimes à l’occasion des 5 ans du premier quinquennat du Président, mais sera de 5 centimes pour les cérémonies des 20 ans au pouvoir de Emmanuel Macron. » 😉

    A nouveau, une honteuse parodie inspirée de la page « Blagues de RDA » du site « Le Coin du web ».
    https://www.coindeweb.net/rda/rda60.html

  43. Gaulois78 dit :

    @Courmaceul
    Bonsoir,
    Je partage totalement votre écrit…
    Par contre, le concernant la Russie qui retournera à l’âge de pierre, j’espère qu’il n’en sera rien, pas envie d’une Russie éclatée en une dizaine de républiques islamiques disposant chacune de quelques centaines de têtes nucléaires… J’espère que nos brillants leaders occidentaux et la CIA planchent sur ce sujet, si cela arrive le monde entier va se ch..r dessus…

  44. On est pas payé, mais quest-ce qu'on rigole! dit :

    L’armée française est un corps expéditionnaire, sans avion de transport stratégique, ni hélicoptères de transport lourd.

    On s’est bien occupé avec des réformes plus absconses les unes que les autres, certains se faisant de bonnes primes et des reconversions très confortables…

    Nous avons pu faire des bons mots:
    – « Armée 2000 », qu’ils disaient (nous rajoutions « armée débile »).
    – FELIN, combattant du futur (surtout subvention grasse aux actionnaires de Sagem DS).
    – le fameux système de paie « Louvois »: une vocation, plus qu’un métier (parce qu’un métier, on est payé).

    26 ans après la professionnalisation, nous en sommes toujours avec des problématiques d’une armée d’appelés peu projetable, la masse en moins…
    https://www.challenges.fr/entreprise/defense/une-armee-handicapee-par-ses-lacunes_805116

    Ils en auront fait du mal nos zintelligents voulant laisser leurs noms dans les réformes perpétuelles aussi dispendieuses que chronophages…

    Préférant casser l’outil que sont les armées que leurs jolies carrières.

  45. Mac qui ne sait... dit :

    C’est pour payer mes impôts, une phobie admni, tout ça toussa…