La Marine nationale crée la spécialité « OPSAé » au sein de l’Aéronautique navale

Pilote, personnel navigant tactique ou technique, contrôleur aérien, opérateur de maintenance aéronautique, opérateur de manutention des aéronefs, etc… À ces spécialités de l’aéronavale, une nouvelle viendra s’y ajouter à partir du 1er janvier prochain.

En effet, la Marine nationale a décidé de regrouper l’ensemble des activités liées aux opérations aéromaritimes [OPSAé] en une seule spécialité, elle-même subdivisée en trois branches disctinctes : préparation de mission [PMISS], moniteur de simulateur de vol [SIMU] et télépilote de drone tactique.

Selon Cols Bleus, un OPSAé « pourra évoluer dans une ou plusieurs branches de la spécialité, selon ses aspirations et les besoins de la Marine ». En clair, il pourra former et entraîner les pilotes de Rafale M ou de NH-90 Caïman et, au cours de sa carrière, devenir télépilote de drone aérien embarqué, comme le Schiebel 100, ou participer à la planification ainsi qu’à la préparation des missions des aéronefs.

Cette nouvelle filière sera ouverte au recrutement externe dès qu’elle sera créée. Mais elle sera aussi accessible par recrutement interne, les officiers mariniers intéressés devant alors effectuer un changement de spécialité et rejoindre le Centre d’entraînement et de formation de l’aéronautique [CEFAé] de Lann-bihoué. Même chose pour les quatiers-maîtres et matelots, via une sélection au brevet d’aptitude technique [BAT].

« Les marins devront, tout au long de leur parcours, passer plusieurs niveaux de qualification et valider les différents certificats dans la branche choisie. L’attribution du brevet supérieur est conditionnée par ce parcours qualifiant », souligne Cols Bleus, qui précise que ce cursus offre aussi l’opportunité d’accéder au « statut d’officier de spécialités contrôleur d’opérations aériennes [COA], tacticien de l’aéronautique [TACAE] et renseignement [RENRI] ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

80 contributions

  1. Pascal Le Loup dit :

    « En clair, il pourra former et entraîner les pilotes de Rafale M ou de NH-90 Caïman « ..certes, mais encore faudrait-il qu’il y ait des NH-90 Caïman …

    • Tih yellow dit :

      Justement, ils pourront former les maintenanciers ^^ vu qu’ils sont plus souvent aux hangars maintenance que sur le pont d’envol ^^

  2. LEONARD dit :

    Merci encore à L.L de tolérer mes H.S Ukraine.
    Invasion Ukraine Jour 30:

    L’info du jour, c’est la communication du Min Def russe :
    https://eng.mil.ru/en/special_operation/news/more.htm?id=12414735@egNews

    Tout d’abord, la Russie vient d’admettre 1351 morts et 3825 blessés. Au-delà des nombres invérifiables, le rapport de 1 pour 3 est élevé (mais pas surprenant). Le ratio US en Irak était de 7 blessés pour 1 mort, et de 8 blessés pour un mort en Afgha. Ce qui veut dire que le SSA russe est en dessous de tout, essentiellement dans la prise en charge des blessés à l’avant (hélicos, ambulances).

    Ensuite, comment peut on analyser la déclaration du Min-Def russe selon laquelle la 1ère phase de l’ « opération spéciale » est terminée et que l’objectif prioritaire est la libération complète du Donbass ?

    – D’abord, en se souvenant que c’est une communication à usage interne de la population russe.
    – Ensuite, en se souvenant que ce sont des menteurs patentés,
    – Enfin, en se rappelant que sur les 5 buts de guerre officiels,
    o Un est réalisé (l’approvisionnement en eau par le canal de Crimée),
    o Un est en fin de réalisation (la prise de Marioupol et la confiscation de la mer d’Azov)
    o Un est impossible (l’asservissement politique de l’Ukraine)
    o Un est désormais intenable par voie conventionnelle (la démilitarisation de l’Ukraine)
    o Un est encore possible (l’occupation du Donbass administratif).
    Il y a donc admission d’objectifs plus limités, mais à portée, plus militaires moins politiques.

    Dans le même temps, le seul endroit désormais ou les forces russes sont à l’initiative ces 5 derniers jours est le Dombass.
    Autour de Kiev, les contre attaques ukrainiennes desserrent l’étau russe autour de la capitale, (Makariv, Irpin, Vorzel, Moschum) et les forces russes sont quasi en position défensive.
    https://twitter.com/ulvdis/status/1507468817785831426
    Soumy, Tcherniv (désormais encerclé), menacent toujours les lignes de ravitaillement russes et fixent des forces qui seraient utiles ailleurs,
    Reprise aussi de Trostyanets, au sud de Soumy, prélude à un désencerclement de Soumy ?

    Le front de Kharkiv est désormais figé,
    Reprise de Vilkhivka et Mala Rohan (Est de Kharkiv)
    https://twitter.com/prm_ua/status/1507457060144918533

    Sur le Front Sud, la reprise de Mikolaïyv, la fixation de la pointe russe sur Kyivi Rih a relâché la pression sur Odessa et pourrait à terme, si Kherson était repris, menacer le 58e CAA engagé sur la rive droite du Dnipr.
    Izium et Marioupol sont les deux seuls points ou les russes ont l’initiative.
    https://twitter.com/JominiW/status/1507213733629730816

    L’un des points clés est Kherson. Les troupes russes s’étaient aventurées vers le Nord sur la rive du Dnipr, vers Zaporizhzhia, mais ils ne peuvent s’y maintenir avec la menace sur Kherson, depuis la descente ukrainienne depuis Mikolaïev.
    https://twitter.com/Villager1244/status/1507455866039058434

    En conséquence, le Min Déf russe habille la situation :
    Ils sont sur la défensive à Kiev ? Ils n’ont jamais eu l’intention de capturer Kiev, c’était une attaque visant à fixer les forces armées ukrainiennes. Idem Kharkiv. Et l’objectif, le vrai le seul, c’est le Donbass, là ou justement, çà se passe un peu mieux.
    On pourrait y croire, si les pertes russes n’avaient été géographiquement réparties à l’exact inverse. C’est sur Kiev, Tcherniv, Kharkiv, que les forces russes, étaient les plus expérimentées, 1ère Armée de la Garde et VDV. C’est là ou elles ont été étrillées.
    On pourrait aussi y croire si la «pause opérationnelle» russe ne durait pas depuis la mi-mars.

    En fait, l’impression qui prévaut suite à cette communication, c’est que l’armée russe a dépassé son «point culminant», là ou l’Ukraine reprend l’initiative :
    https://kyivindependent.com/national/%E2%80%8B%E2%80%8Bukraine-reaches-breaking-point-in-russias-war
    https://www.military.com/daily-news/opinions/2022/03/25/yes-ukraine-could-beat-russia.html

    Cependant, les russes nous ont tellement habitués à mentir qu’il est tout aussi vraisemblable qu’il n’y ait rien de tangible derrière cette communication et que les opérations vont continuer sans changement notable, dans l’attente des renforts en cours d’acheminement.

    Seulement, les renforts, ils viennent de loin, leur qualité (et quantité) est incertaine (on utilise généralement les meilleures troupes pour les offensives initiales) et surtout, çà ne répond pas aux problèmes qui ont causé les pertes critiques: la logistique sera toujours défaillante, car négligée, la corruption aura les mêmes effets sur les équipements, le moral sera toujours aussi bas, les tactiques aussi inappropriées, les matériels aussi fragiles (absence de protection, transmissions hors d’âge, peu d’optiques nocturnes, coordination air-sol défaillante, etc…), le commandement aussi brutal.
    Pour gagner contre l’Ukraine, c’est toute l’armée russe qu’il faut rebâtir, ses doctrines, ses matériels, son organisation, son entrainement. Mais avant toute chose, il faudra que les généraux admettent que leur modèle s’est brisé sur la résistance ukrainienne et c’est çà qui sera le plus douloureux, pour les militaires, mais surtout pour la fierté russe. De toutes façons, le modèle d’armée russe, ils mettront des années à le reconstruire. Or, la guerre, c’est maintenant.
    https://twitter.com/polinaivanovva/status/1507400322829930500

    Pour finir, une leçon de communication de Zelensky lors de son allocution au Conseil de l’Europe et comment il se paie Orban, le cheval de Troie de Vlad en Europe (surnommé localement kis Putyin) :
    https://twitter.com/jackeparrock/status/1507386974851805194

    Bonne soirée à tous.

    • Pascal Le Loup dit :

      @ LEONARD : Vos « H.S Ukraine  » expriment une opinion : la vôtre. Dieu merci il en existe beaucoup d’autres et qui sont radicalement différentes , surtout que vous mentionnez des buts de guerres russes qui ne correspondent pas à ce qui a été dit par Vladimir Poutine.
      Il n’a jamais été question par exemple de démilitariser l’Ukraine, mais de la  » dénazifier », ce qui est très différent.
      Si vous avez écouté l’allocution du président Poutine au début de la guerre, il a bien dit et répété qu’il n’avait pas pour but d’envahir et encore moins d’occuper l’Ukraine, mais d’y faire une « opération militaire spéciale » ( ce dont tout le monde s’est moqué sans chercher à comprendre ce que cela signifiait), pour arrêter la tentative de génocide contre la population russophone du Donbass notamment, mais aussi évidemment, éradiquer si possible les milices néonazies qui représentent plusieurs dizaines de milliers de personnes et qui se replient systématiquement dans des villes et des bâtiments publics après en avoir chassé leurs habitants… à Marioupol notamment.
      L’encerclement de Kiev a probablement pour but de forcer le gouvernement actuel à se rendre ou au minimum, à accepter les conditions russes: neutraliser l’Ukraine qui ne sera jamais membre de l’OTAN par exemple. Et mettre fin à la corruption systématique qui ont fait la honte du monde et le pays quasiment le plus corrompu du monde, selon les classements internationaux. Cette corruption systématique, qui est révélée dans les Pandora Papers, et dans laquelle des entités et des personnes connues américaines sont impliquées jusqu’au cou.. vous voulez les noms, ils sont très connus !
      Vous accusez les Russes d’être des menteurs et vous êtes en admiration devant le dirigeant ukrainien: cela veut tout dire ! Il ne suffit pas d’inverser les rôles pour avoir raison !

      Vous semblez ignorer totalement l’histoire de l’Ukraine depuis la chute de l’URSS notamment, mais avant aussi ! C’est dramatique car vous oubliez au moins la moitié de l’histoire et vous essayez donc d’induire les gens en erreur.
      Regardez donc votre dirigeant adoré Ukraine, lorsqu’il était encore acteur comique professionnel et non pas encore acteur politique, dans cette séquence déjà célèbre où il joue du piano avec un acolyte en utilisant son…. (Vous m’avez compris)… pour appuyer sur les touches .
      Chacun a le droit d’avoir les idoles qu’il veut ou qu’il peut : vouloir faire un inventaire des actions supposées de la Russie en Ukraine, en faisant totalement l’impasse sur le contexte et le sur passif qui ont mené à cette intervention, ce n’est pas de l’information.
      Au mieux, c’est de la communication flatteuse, unilatérale et d’une mauvaise foi évidente. Vos hors- sujet sont vraiment hors- sujet, et bien plus que vous ne pouvez l’imaginer !

      • Ghostrider dit :

        @ pascal le loup …. tu as le droit de ne pas partager le parti pris de Léonard, c’est un fait.

        tu dis  » Et mettre fin à la corruption systématique qui ont fait la honte du monde et le pays quasiment le plus corrompu du monde, selon les classements internationaux. Cette corruption systématique, qui est révélée dans les Pandora Papers, et dans laquelle des entités et des personnes connues américaines sont impliquées jusqu’au cou.. vous voulez les noms, ils sont très connus !  »

        pascal, est ce que cela justifie de mettre l’Ukraine a feu et à sang, d’aplatir des villes, de flinguer la population sans discernement, mais tu as vu le bordel sans nom ? on a l’impression d ‘être a satlingrad …

        je reste calme, sans animosité, je te demande de me répondre en toute conscience et le plus impartialement possible si tu peux ?

        merci

        • Pascal Le Loup dit :

          @ Ghostrider : je sais bien qu’ici je n’ai à faire, à 95 % au moins, qu’à des gens qui sont sous influence. Influence de ce qu’on ne peut pas appeler de l’information, et qui nous est rabâché par les médias nationaux dans un alignement atlantiste impeccable . c’est le premier point majeur : nous sommes dans un camp très marqué et nous n’avons pas accès à des informations neutres.
          Les informations qui sont sélectionnées pour nous être présentées ( y compris, ô combien, par le dénommé LEONARD) , sont aussi choisies pour nous manipuler, et ça fonctionne.

          Non, l’Ukraine n’est pas à feu et à sang, très loin de la même. On nous montre en boucle certains lieux très précis, très localisés, et détruits partiellement: ces lieux n’ont pas été détruits par hasard ni par pure barbarie mais la plupart du temps parce qu’ils abritaient de ces merveilleuses milices ukrainiennes que certains semblent tellement respecter ici.. c’est la guerre contre ces milices, oui, et donc il y a de la casse à certains endroits, oui…
          depuis 10 ans avez-vous eu l’occasion de voir les dégâts faits par les milices ukrainiennes dans le Donbass, sur les mêmes médias français d’aujourd’hui ? saviez-vous seulement qu’il y avait un véritable massacre qui s’y déroulait ? combien de reportages avez-vous vus du soir au matin et du matin au soir sur ces événements, pendant 10 ans ?
          comme avant, sur les bombardements de Belgrade et ses milliers de morts ? sur les bombardements qui ont rasé tant de villes en Libye, en Irak, en Syrie ? on essayait de vous faire pleurnicher autant, alors ? on dénonçait les « bouchers », les « criminels  » ? Les 400 missiles de croisière américains sur la Libye, c’était de la guerre propre sans doute ? Surtout que le but de guerre alors c’était seulement d’assassiner un seul homme, le dirigeant ?
          Demandez aux gens de Benghazi ou de Belgrade qui ont survécu, s’ils n’étaient pas flingués sans discernement !
          Les occidentaux n’ont rien vu de tous ces massacres, les Russes par contre les ont vus et ne sont pas prêts de les oublier : tout cela se paye maintenant.
          Ce qui se passe actuellement dans certains lieux bien définis de l’Ukraine, ce sont des opérations militaires spéciales qui sont ciblées et justifiées par la prise d’otage de la population ukrainienne par des milices plus que douteuses, qui s’en servent sans vergogne comme boucliers humains notamment dans des bâtiments publics.
          Ne comptez pas sur moi pour pleurnicher avec un nounours à la main ou une bougie, alors que depuis 10 ans notre pays comme les autres pays de l’OTAN, n’a rien fait pour apurer une situation insupportable en Ukraine, et ques appels lancés par les Russes étaient ignorés, méprisés ou moqués .

          • Dolgan dit :

            Dombass, terre ukrainienne occupée par la Russie pacifiste…

            Vous êtes vraiment noyé.

          • Ghostrider dit :

             » depuis 10 ans avez-vous eu l’occasion de voir les dégâts faits par les milices ukrainiennes dans le Donbass, sur les mêmes médias français d’aujourd’hui ? »

            donne moi des sources stp. ( la journaliste française ?)

            tu mélange tout ( lybie, syrie, irak, …) , bon sang de bonsoir. je peux comprendre ta recherche d’impartialité par rapport à d’autres conflits. mais la tu dépasse les bornes. c’est ton choix. .. ne pas pleurnicher avec un nours nours … puissent tes nuits restent paisible . parfois des fantômes viennent me hanter et pas que.

          • tschok dit :

            @Pascal Le Loup,

            En fait, ce qu’il faut démontrer, ce n’est pas que nous puissions être des gens crédules et accessibles à la tromperie ou la manipulation.

            Ce que vous devez démontrer, c’est que le système d’information qui est le nôtre, et qui repose sur le pluralisme des sources et la multitude des analyses ouvertes et contradictoires, n’a pas été capable, depuis 10 ans de détecter tous les crimes contre l’humanité dont vous affirmez l’existence, alors qu’ils sont censés se produire dans des zones géographiques contrôlées par les indépendantistes ukrainiens, soutenus par la Russie.

            Or, la Russie dispose parfaitement des moyens de dénoncer de tels faits, d’en réunir les preuves et de les injecter dans notre système d’information, depuis 10 ans.

            En Occident, il y a des millions de gens qui farfouillent sans arrêt à la recherche de la moindre information scandaleuse, qu’ils soient des professionnels de l’information, comme les journalistes par exemple, des militants quasi-professionnels comme les gens de Bellingcat par exemple, ou des gens comme notre hôte, qui sont des diffuseurs d’informations mais qui sont parfois aussi des producteurs, ou encore de simples particuliers animée d’une foi complotiste sans cesse en éveil, comme par exemple sur ce blog des gens comme Félix ou Pdp.

            Sans parler des services de renseignements des Etats et de la multitude des sources que peuvent mobiliser les ONG et les institutions internationales qui sont intéressées par la défense des droits de l’homme.

            Tout cela fait des millions de gens.

            Ce qu’il faut nous prouver, ce n’est pas que nous soyons des cons et des naïfs abusés par le système, vous les pro-russes vous commencez toujours par nous le dire, donc ça on le sait. Considérez que nous le sommes.

            Mais ce n’est pas ça qu’il faut prouver. Il faut prouver que les millions de gens dont je viens de vous parler n’ont pas vu tous ces crimes que vous dénoncez, alors qu’ils sont censés s’être déroulé dans un pays où – on s’en rend bien compte aujourd’hui – tout le monde à un smartphone pour filmer un tank russe en train de se faire allumer, même les grands-mères.

            Faut revoir votre narratif, comme on dit: nous racontez pas qu’on est des cons, ça on le sait déjà. Prouvez-nous que l’info est passée sous les radars.

            Ensuite, on discutera de la question de savoir si ça justifie une invasion.

            Je serais Poutine, je voudrais protéger des populations civiles victimes de persécutions, voilà ce que je ferais: en tant que membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU, j’irais me faire mandater pour intervenir en urgence en Ukraine afin de protéger les populations victimes, par « tous les moyens utiles, y-compris la force armée ».

            En même temps, j’enverrais mon armée sur place pour qu’elle soit déjà à pied d’oeuvre lorsque la résolution sera adoptée et je ferais rétablir l’ordre et la sécurité.

            Une fois cela fait, je demanderais à l’ONU de constituer une force de casques bleus, comme en ex-yougoslavie, pour que la sécurité des populations soit garantie et je me dégagerais de ce merdier, à charge pour l’ONU de régler le problème en organisant une conférence pour la paix en Ukraine.

            Et ça, c’est du 100% réglo en droit international.

            Voilà ce que je ferais si j’étais Poutine et s’il se passait effectivement en Ukraine tout ce que vous racontez.

            Maintenant dites-nous, est-ce que c’est ce que Poutine a fait?

            Voilà, vous avez vos devoirs pour la semaine.

      • Ghostrider dit :

        Stalingrad désolé

      • Eurafale dit :

        C’est sûr qu’en plus des troupes régulières, employer la SMP Wagner dirigée par un néo-nazi affirmé pour « dénazifier » tout un pays, c’est tout à fait logique…
        Après, on a bien compris que l’état des lieux que nous partage @Léonard, sourcée, relativement fiable, vous défrise en tant qu’adorateur de Poutine. Perso, je n’ai pas lu la mention d’une seule source dans votre tirade. Par contre, le ton conciliant envers un autocrate qui impose à ses journaux quoi dire, vous le croyez tranquille.
        Je ne reviendrai pas sur les absurdités que vous récitez, et le fait que vous vous voilez entièrement la face (on sait qu’en occident il y a un problème de corruption, c’est documenté, il y a des articles dessus – puisque c’est comme ça que vous l’avez su – mais au moins on est au courant, on en parle, et même si ce n’est pas tout rose, il y a une liberté de parole qui n’existe plus en Russie).
        Bref, on voit que la mauvaise foi est un terme pratique pour celui qui la pratique (vous) afin de dénigrer des infos sourcées et vérifiées qui contredise votre version fantasmée de la réalité.

        • Félix GARCIA dit :

          « (on sait qu’en occident il y a un problème de corruption, c’est documenté, il y a des articles dessus – puisque c’est comme ça que vous l’avez su – mais au moins on est au courant, on en parle, et même si ce n’est pas tout rose, il y a une liberté de parole qui n’existe plus en Russie) »

          En effet, malheureusement :
          Orpea: Philippe Charrier présente ses « excuses aux résidents et à leurs familles »
          https://www.huffingtonpost.fr/entry/orpea-philippe-charrier-presente-ses-excuses-aux-residents-et-a-leurs-familles_fr_623f769ce4b090818b37d483
          South Park – « Nous sommes désolés » (sur les patrons de BP)
          https://www.youtube.com/watch?v=HkEqSIFtaAA

          Anticor@anticor_org
          Scandale des Ehpad Orpea : le rapport d’enquête, contrairement à ce qui a été avancé initialement, ne sera pas rendu public au nom du secret des affaires.
          https://twitter.com/anticor_org/status/1507843971191558156
          https://twitter.com/Thinker_View/status/1507972638408327169?cxt=HHwWgoCytYDIsu0pAAAA

          « Excellent ! »
          https://www.youtube.com/watch?v=Ea19A5k-1SE
          https://www.photofunky.fr/i/fbc759

        • Pierre Le Loup dit :

          @ Eurafale : votre pseudonyme est un poème à lui tout seul ( première remarque) et en fait, il est le résumé de votre idéologie. il y a une légende urbaine qui est diffusée par l’OTAN depuis quelques mois à propos de Wagner, et je vois que tout le monde à marché dans la combine !
          La France n’a toujours pas digéré de se faire éjecter du Mali donc il fallait bien dire que Wagner ce sont les méchants et que ce sont des nazis : vous avez parfaitement recraché l’élément de langage qui a été diffusé, bravo !
          Sans me connaître vous me prétendez être un adorateur de Poutine : c’est une deuxième erreur majeure et qui montre votre conception du droit d’opinion et de l’ouverture d’esprit. Si l’on n’est pas d’accord avec votre idéologie, on est un adorateur de votre ennemi : quel résumé simpliste, quelle vision binaire du réel ! Quel européiste parfait vous faites !

          • Pascal (l'autre) dit :

            « La France n’a toujours pas digéré de se faire éjecter du Mali donc il fallait bien dire que Wagner ce sont les méchants et que ce sont des nazis : » On se dévoile?
             » vous avez parfaitement recraché l’élément de langage qui a été diffusé, bravo ! » Je e disais exactement la même chose en vous lisant! Eléments de langage extrait des interventions de « gilette » mousse a raser et de « water loo(urde »?

      • Condrieu dit :

        C’est beau l’endoctrinement Poutinien. Cela m’aura fait rire un peut, et par ces temps agités, cela fait du bien.

      • Dolgan dit :

        Bravo , beau condensé de propagande sans recul.

        Le coup de la Russie qui vient chasser la corruption en ukraine est vraiment lunaire. Surtout en s appuyant sur les classements internationaux.

      • Cir dit :

        Je cite

        >L’encerclement de Kiev a probablement pour but de forcer le gouvernement actuel à se rendre ou au minimum, à accepter les conditions russes: neutraliser l’Ukraine qui ne sera jamais membre de l’OTAN par exemple. Et mettre fin à la corruption systématique qui ont fait la honte du monde et le pays quasiment le plus corrompu du monde, selon les classements internationaux.

        C’est hilarant de vous voir ressortir les classements internationaux pour démontrer la corruption de l’Ukraine car comme chacun sait qui de mieux placée que la Sainte Russie pour mettre fin à la corruption de son méchant petit voisin ukrainien corrumpu ?
        Car dans ces mêmes classements internationaux que vous citez, le plus connu, celui de Transparency International qui classe 180 pays du monde par un index (plus il est élévé, plus le pays en question se tient loin de la corruption), la Russie détient un mirobolant score de 29 tandis que l’Ukraine est à 33… : https://www.transparency.org/fr/press/2021-corruption-perceptions-index-press-release

        C’est effarant de voir les sbires de Poutine utiliser les arguments les plus loufoques pour tenter de retirer la paille en dessous du cul de leur chéri

      • Condrieu dit :

        C’est beau l’endoctrinement ex communiste. Il y a de beau reste.

      • LEONARD dit :

        « Il n’a jamais été question par exemple de démilitariser l’Ukraine, »

        Extrait du discours de Vlad le 24 Février
        -Dans ce but nous allons nous efforcer de parvenir à la démilitarisation et à la dénazification de l’Ukraine, ainsi que de traduire devant la justice ceux qui ont commis de nombreux crimes sanglants contre des civils, y compris contre des citoyens de la Fédération de Russie.-
        https://www.tribunejuive.info/2022/02/24/traduction-integrale-du-discours-de-vladimir-poutine-ce-24-fevrier/

        Que vous soyez zombifié, OK, mais au moins, citez correctement votre « Z’héros ».

        • Félix GARCIA dit :

           » ainsi que de traduire devant la justice ceux qui ont commis de nombreux crimes sanglants contre des civils, y compris contre des citoyens de la Fédération de Russie.-« ‘
          Pour moi, c’était évident, cela ne pouvait vouloir dire qu’une chose : invasion, capture, contrôle.

        • Ghostrider dit :

          bien répondu Léornard. je savais dans son discours d’origine qu’il avait cité cet argument mais n’arrivez plus à le retrouver

        • Dolgan dit :

          Mais appliquez vous vos propres conseils.

        • Alexandre dit :

          @pierrot le fou , vous n’aimez pas les nazis, vous n’aimez pas non plus les juifs.Faut choisir un camp mon vieux…

      • Lotharingie dit :

        à Pascal Le Loup
        .
        « …………..Si vous avez écouté l’allocution du président Poutine au début de la guerre, il a bien dit et répété qu’il n’avait pas pour but d’envahir et encore moins d’occuper l’Ukraine,…………… »
        .
        Ecouter Poutine et accorder une quelconque confiance à ses propos, est au regard des évènements actuels une erreur que plus beaucoup d’occidentaux feront à l’avenir.
        .
        Ce dictateur étant totalement discrédité sur la scène internationale, les anglo-saxons vont entretenir ce conflit russo-ukrainien dans le moyen terme, afin de fragiliser puis déstabiliser le Kremlin, sans pour autant prendre le risque de tomber dans un  » affrontement nucléaire « .
        .
        Si àla fin, la mafia poutinienne prend sa retraite et laisse progressivement sa place à une équipe dirigeante plus  » démocrate » , l’objectif est que l’Europe ( et l’Occident ) puisse reconstruire des partenariats mutuellement profitables avec l’économie et la population russe.

      • Lotharingie dit :

        à Pascal Le Loup
        .
        « …………….Oleg Nikolenko, porte-parole du ministère des affaires étrangères ukrainien, a réagi sur Twitter après que les Russes aient annoncé qu’un référendum pourrait être déclenché dans la région de Lougansk :

        « Tous les faux référendums dans les territoires occupés temporairement sont nuls et non avenus et n’auront aucune légitimité. » …………… »
        .
        https://www.linternaute.com/actualite/monde/2606143-guerre-en-ukraine-une-installation-de-recherche-nucleaire-touchee-par-des-bombardements-dernieres-infos-en-direct/

      • vrai_chasseur dit :

        @P Le Loup
        @Leonard partage sa synthèse d’information et l’hôte du blog lui ouvre sa tribune. C’est tout.

        Dans cette guerre informationnelle des 2 bords, le travail d’établir les faits est difficile, sans même parler de mise en perspective historique ou géopolitique.
        On voit globalement 2 prismes d’interprétation :
        – le narratif ukrainien façon « anglo-saxonne » du conflit,
        – le narratif russe de justification de l’invasion.
        Je ne parle pas du narratif russe du conflit lui-même, tellement cadenassé qu’il offre peu d’intérêt. Les russes eux-mêmes n’y croient pas. Au passage, en occident on sous-estime la capacité de recul et d’auto-dérision des russes. C’est inhérent à leur culture.
        Chacun des 2 prismes offre une grille de lecture simplifiant l’analyse, destinée à redonner du confort mental à ceux qui ont du mal à cerner la complexité de la situation.
        Le seul avantage du narratif ukrainien est que l’information circule dans un système un peu plus libre et est donc plus facilement recoupable.
        Le narratif russe justifiant le conflit ne tient pas la route.
        Il joue sur un seul point : l’ignorance du monde et en particulier de l’occident, sur l’Ukraine.
        En gros, le monde ne s’est intéressé à l’Ukraine que lors de 2 événements ponctuels : au moment de la révolution orange et celle du Maidan. Poutine profite de cette ignorance pour asséner ses images d’Epinal.

        – Dire que l’Ukraine est ‘nazie’ c’est oublier que durant les élections récentes (2019), aucun des partis d’extrême droite ukrainiens n’a fait plus de 2%. Aucun n’a donc de siège au parlement, n’ayant pas atteint le seuil institutionnel des 5%.
        – parler des « russophones » en Ukraine c’est oublier que ce pays est complètement bilingue. C’est oublier également certains facteurs historiques : si la Crimée parle russe et le Donbas aussi, c’est en raison notamment de la déportation massive des Tatars sous Staline. Les immigrants russes ont été trop contents de s’installer dans des maisons vidées de leurs propriétaires Tatars. Et c’est aussi idiot que de dire ‘la France doit annexer la Wallonie en raison de la discrimination flamande en Belgique » ou « l’Allemagne doit annexer les cantons alémaniques de la Suisse » ou « annexer l’Autriche ».
        – La corruption ukrainienne a été un prolongement de la corruption russe. Comme par hasard, elle a baissé après l’éviction de la marionnette pro-russe Ianoukovitch et après celle de Porochenko. Dans les Pandora Papers que vous citez, la somme d’argent illicite, sur les seuls proches de Poutine soit 6 personnes, est 3,4 fois supérieure AUJOURD’HUI à la totalité des cas ukrainiens DE L’EPOQUE. La réponse du Kremlin à ces Pandora Papers est d’ailleurs un sommet de cynisme dans la communication : « il n’y a rien dans ces pandora papers que nous ne connaissions déjà ».
        Zelensky, à son arrivée, à passé plusieurs décrets majeurs : entre autres il a nationalisé l’industrie ukrainienne de l’armement et lui a donné un cadre de contrôle parlementaire à l’export. Auparavant, c’était la hotte du Père Noël: elle était chez des actionnaires privés, dont beaucoup d’oligarques russes. Façon commode de nourrir en armement et en savoir-faire militaire à travers de juteux contrats ‘de conseil’ (les ingénieurs ukrainiens sont très bons), tous ceux qui voulaient des technologies sans faire de bruit : Iran, Chine, CdN, pour ne citer qu’eux, en ont tous profité notamment dans la motorisation des missiles et les systèmes de guidage. S’il fallait une preuve de son courage, la voilà : il a beaucoup dérangé d’intérêts privés et politiques en nationalisant.
        Pour finir, je vous invite à lire le papier de l’historienne d’origine ukrainienne Olesya Khromeychuk. Elle l’a publiée en allemand dans Der Spiegel, mais l’a traduite en anglais sur son blog perso ici : http://www.olesyakhromeychuk.com/publications/we-are-fighting-for-the-right-to-have-a-future

        • Ghostrider dit :

          merci pour ces précisions qui rétablisse une réalité tangible avec sources.

        • PK dit :

          « – Dire que l’Ukraine est ‘nazie’ c’est oublier que durant les élections récentes (2019), aucun des partis d’extrême droite ukrainiens n’a fait plus de 2%. Aucun n’a donc de siège au parlement, n’ayant pas atteint le seuil institutionnel des 5% »

          Alors, pourquoi font-ils la pluie et le beau temps depuis 8 ans s’ils sont minoritaires ? C’est bien qu’ils ont des actions qui dépassent largement leur représentation numérique, non ? Quand une ultra-minorité impose ses vues, c’est donc qu’il n’y a pas de démocratie… Bon, pour rigoler, on pourrait dire de la même chose de nos bobos écolos : les sondages les donnent à moins de 8% en France et ils font la pluie et le beau temps !

          D’autre part, vous oubliez de signaler combien l’Ukraine est désormais sous la coupe occidentale. Tous les juges de dernier niveau sont des juges… occidentaux (ils n’ont pas de juges français : c’est déjà cela !). Qui peut penser un instant qu’un pays dont les juges sont étrangers est indépendant ?

          L’Ukraine a d’énorme problème d’identité, et ces problèmes ont conduit à la guerre civile là-bas. Elle n’a pas voulu les résoudre de son fait et du coup, la Russie s’en mêle. Le moyen est certes violent, mais quand on sait que l’Ukraine est dans la zone d’influence russe, on se dit que les occidentaux qui ont mis à feu et à sang l’Irak ou la Libye sans que ces dernières ne soient dans leur zone d’influence feraient mieux d’avoir un peu de retenue… surtout quand ils soufflent sur les braises ukrainiennes depuis 10 ans.

          • Dolgan dit :

            Ils ne font pas la pluie et le beau temps. Pas plus que « les verts » chez nous.

            Et même si c’était vrai, ça ne donnerai aucune légitimité à la Russie d annexer tout ou partie de l ukraine.

          • précision dit :

            Affirmer que l’Ukraine est dans la zone d’influence russe ‘est discutable en ce qui concerne le présent. Elle l’a été, ce qui n’est pas pareil.
            De fait les russes me semblent avoir dit ces derniers temps (mais même depuis plus longtemps, avec parfois des messages contradictoires peut-être) qu’ils ne cherchaient pas officiellement à y imposer une zone d’influence, mais qu’ils voulaient des sécurités sur le plan militaire : reconnaissance de Crimée, autonomie du Donbass, démilitarisation.

            Leur exigence de (très discutable) dénazification pourrait être comprise comme une forme de zone d’influence visant à écarter les plus russophobes du pouvoir, mais c’est une question d’interprétation. Donc affirmer que l’Ukraine est dans la sphère d’influence russe à l’heure actuelle c’est même se faire plus royaliste que le roi (ou tsariste que le tsar, pour reprendre le cliché un peu facile des médias)

            Pour le reste je pense que vous sous-estimez l’adhésion à l’écologie de la population française, toute tranche d’âges confondues. Si ce thème a de l’importance (une importance parfois très relative dans la pratique pour le moment : on bétonne et pollue toujours beaucoup) c’est parce-qu’il n’est pas l’apanage d’un parti écolo qui ne me semble pas imposer grand chose à lui tout seul.

        • précision dit :

          Le problème de se limiter à un prisme comme vous le faites c’est que vous ne voyez qu’une partie des données et présentez parfois votre propre image d’Epinal même si elle est moins grossière que certaines propagandes de tout bords.
          « si la Crimée parle russe et le Donbas aussi, c’est en raison notamment de la déportation massive des Tatars sous Staline. »
          Si la déportation par staline a eu lieu (et a écarté brutalement de Crimée les 200.000 tatars qui y vivaient en 1944) il ne faut pas en exagérer la portée et réduire la composition ethnique de la Crimée à cet épisode. En 1939, c’était 19% de tatars en crimée, 49.6% de russes. La réduction (en partie organisée) de la proportion de Tatars en Crimée a été progressive depuis le milieu du XIXe, point qui est bien moins souvent mentionné que la déportation un peu cliché dans nos médias.
          Source :
          https://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Crimea

          Pour remettre en perspective, fin XIXe on arrivait à la parité entre russes et tatars. Une époque où les nations occidentales changeaient aussi la composition ethnique, de façon pas toujours très élégante non plus en Amérique, Australie, etc. La déportation en temps de guerre est un classique et même les alliés s’y sont aussi adonnés à petite échelle le temps du conflit. Les soviétiques, eux, l’ont pratiqué à grande échelle sur l’ensemble des territoires reconquis et très certainement dans un objectif stratégique de long terme.

          Je suis d’accord avec vous que l’accusation de nazisme n’est pas pertinente. Mais il faut aussi noter que les russes n’ont pas la même représentation du nazisme que nous.

          Par ailleurs une nouvelle assez triste pour le pluralisme en matière d’information et de narratif divers: Novaya Gazeta suspend sa publication, a priori face aux pressions du gouvernement russe.

      • Breton de Paris dit :

        @Pascal Le Loup
        à moins d’être un ermite totalement coupé de tout contact avec ses semblables, nous sommes tous sous influence …
        Certains, par la multiplicité des influences qu’ils reçoivent, recherchent et examinent, peuvent construire une vision à peu près structurée et rationnelle du vaste bordel qu’est le monde actuel.
        Je ne vous cache pas que je préfère largement ces personnes à celles qui accusent toutes celles qui ne sont pas d’accord avec elles d’être « sous influence » et vous suggère de lire ou relire la Parabole de la paille et de la poutre

      • v_atekor dit :

        Si on devait écouter Poutine il faudrait compter ses mensonges et contre vérités. Il disait 2 jours avant qu’il n’entrerait pas en Ukraine et que ses troupes repartiraient après leurs exercices. Le premier coup de canon tiré de l’autre côté de la frontière, je considère Poutine comme un menteur et ne lui prête pas attention.
        .
        Quant au reste, voyez le post de @tschok avec lequel je suis entièrement d’accord. Être un con sous influence, soit, mais suffisamment informé pour qu’un massacre ne passe pas sous les radars ou bien que les Nazi reprennent le pouvoir dans un pays, certainement aussi.
        .
        Après ces 2 mois de communication russes, il faudra de longues années avant que j’ai une écoute, même distraite, des propos Russes. Poutine est un menteur, et c’est la seule conclusion.

    • Dolgan dit :

      Ils sont actifs à chernitiv. Ils ont pété le pont au sud (signe clair qu’ils ont abandonné la prise de Kiev) . Du coup chernitiv est fortement coupée de Kiev, c’est presque une île. C’est le seul endroit au nord où ils ont des perspectives d avancée .

      Ce qui se passe à l ouest de Kiev est incertain. A priori ça se bat fortement sans grosse évolution.

      Au sud, par contre les ukrainiens semblent pas loin de kherson et de son pont. Ils ont la des troupes de qualités et pour certaines fraîches puisqu elles viennent d Odessa. A suivre dans les jours prochains comment ça bascule.

      Izium on est aussi dans le flou. J ai l impression que les ukr tiennent toujours la rive sud. Mais que les ru sont passés un peu plus loin par des pontons du génie. En tout cas, ils ont des troupes au sud de Izium qui ont été stoppées par les ukr.

        • Ghostrider dit :

          Léonard, au dernier nouvel d après militari land entre Mykolaiv – Berznenhuvate – SniHurivka. depuis 2 jours, des forces serait semble en mauvaise voir  » encerclé  » vis à vis de leur base de de Kherson. prudence dans les faits car les postions doivent s’inter pénétrer.

          • Dolgan dit :

            Militaryland est moins affirmatif. (Même si sa carte montre ça).

            En gros on sait pas, il faut attendre.

            Mais ce qui se passe là bas est très important pour les 15 prochains jours.

        • Pierre Le Loup dit :

          @ LEONARD : dans votre liste de liens, vous en oubliez au moins un, un détail sans doute, mais que les Russes connaissent parfaitement :

          https://www.francesoir.fr/politique-monde/confirmation-des-laboratoires-darmes-biologiques-en-ukraine-biden

          les Russes veulent dénazifier le pays, je confirme ( référence directe et unique aux milices armées nazies qui sont incorporées dans l’Armée Ukrainienne) et ils veulent détruire les laboratoires américano-ukrainiens d’armes biologiques.
          Essayez d’éviter le sens unique dans vos liens qui ressemblent surtout à des grosses ficelles …

          • Ghostrider dit :

            @ pierre , pascal, paul jacques … une partie de ma famille a fait Buchenwald. alors du dégage vite fait de ce post ou de ce blog. puisse ta mémoire soit banni.

          • Dolgan dit :

            Vous avez-vous lu l article avant de le citer ?

            A part le titre putaclic et les commentaires putaclic du journaliste, aucun élément ne viens soutenir l hypothèse de laboratoires d arme biologique.

            On y cause juste recherche et investissement en biologique. Rien de secret et rien d étonnant.

          • v_atekor dit :

            Merci de confirmer qu’il n’y a pas d’arme biologique en Ukraine.
            .
            Et donc merci de confirmer, encore, que les Russes mentent.

      • Ghostrider dit :

        avons nous une idée de l’équilibre des troupes numériquement ? avec toutes les sources j’ai l’impression qu’elle sont sensiblement équivalente en nombre pour les forces dites d’actives ? est ce que les troupes territoriales UKR apporte une supériorité majeur ? quelle est la réserve stratégique UKR ? quand seront t’elle opérationnelle et dans quelle délai ?

        merci

        • Dolgan dit :

          Au début de la guerre, les ukr étaient un peu plus nombreux que les troupes ru.

          Les ru ont perdu plus que les ukr. Les ukr sont fortement renforcé numériquement par les unités territoriales.
          Les Russes raclent les fonds de tiroirs pour ramener du monde. Ça sera maximum 50 000. Après ils devront passer à la conscription (pas sur que les Russes acceptent) si ils veulent continuer.

          Par contre les unités territoriales ont sans doute un faible apport offensif et une faible mobilité.

          A priori pas de grosse réserve (et parlons pas de la qualité) des deux côtés. Juste les troupes ukr fraiches qui étaient à Odessa qui sont à priori engagées maintenant autour de kherson.

    • Pour Info dit :

      De ce que j’ai pu comprendre, des avions venant de Turquie (pour livrer des TB2 ? ) on du faire un détour pour éviter l’espace Hongrois.
      Alors pas étonnant que Zelensky soit « un peu énervé » après Orban.

    • Ghostrider dit :

      @ hyle :

       » Un pitoyable commentaire de plateau TV avec que des conjonctures invérifiables  » ?? Léonard tente de faire une compilation précieuse et donne un avis, juste un avis. tu n’est pas obligé d’employer le mot pitoyable, c’est insultant.

      conjoncture invérifiable .. au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

    • Lotharingie dit :

      HS :
      .
      « ……………. Les Etats-Unis ont assuré à Kiev qu’ils n’avaient « pas d’objection » au transfert d’avions de combat polonais à l’Ukraine, a affirmé samedi soir le ministre des affaires étrangères ukrainien dans un message écrit transmis à l’Agence France-Presse.

      « La balle est maintenant dans le camp de la Pologne », a ajouté Dmytro Kuleba, qui a rencontré le président américain, Joe Biden, samedi, lors de sa visite de deux jours en Pologne…………………. »
      .
      https://www.lemonde.fr/international/live/2022/03/27/guerre-en-ukraine-en-direct-centrale-de-tchernobyl-combats-dans-le-donbass-frappes-sur-lviv-le-point-sur-la-situation_6119324_3210.html

    • tschok dit :

      @LEONARD,

      Michel Goya évoque la possibilité d’une déroute de deux armées russes, mais pas pour tout de suite:

      « Les forces ukrainiennes continuent leur pression à l’Ouest de Kiev sur le quadrilatère Ivankiv (NO-point clé axes vers la Biélorussie)-Dymer (NE-près du Dniepr)-Irpin-Myla (SE) et Kalymiv (SO) avec le projet d’étouffer les 35e et 36e A. La destruction de ces deux armées russes et des VDV restants serait une victoire majeure. Elle est cependant peu probable pour l’instant. »

      Si ça se produit, on entre dans la zone de turbulence.

      Et sinon, il pointe l’hypothèse de la pause stratégique:

      « Partir à l’anglaise, c’est partir sans le dire ; partir à la russe, c’est dire très fort que l’on part alors que l’on reste. Les Russes ont ainsi annoncé à plusieurs reprises leur retrait de Syrie alors qu’il ne s’agissait que de relèves des forces. Les Russes annoncent qu’ils se concentrent sur le Donbass, mais ne renoncent à rien pour l’instant.  »

      Le crédit diplomatique de la Russie est tel que plus personne ne la croit.

      On a dorénavant intégré dans notre logiciel que le Russe est fourbe. Alors qu’auparavant, le logiciel était différent: le Russe donne rarement sa parole, mais quand il la donne, il la tient. Ca, c’est fini.

      • Dolgan dit :

        La capacité des russes aux commandes à renoncer semble inexistante.

        Ils ont continué les manœuvres suicide autour de Kiev bien après qu il était acté qu ils n avaient plus les capacités pour ce faire.

        Pareil au sud. Ça passe pas sur mikolaiev. Pas grave, on fonce au nord sur des défenses équivalentes et des troupes fraîches. Et paf tu perds de précieuses troupes.

        Les stratèges russes doivent vraiment être en PLS.

      • Félix GARCIA dit :

        @tschok @Dolgan

        En effet, Michel GOYA et Xavier TYTELMAN parlent de l’éventualité de voir 15 000 russes pris au piège à l’Ouest de Kiev !

        « Ils ont continué les manœuvres suicide autour de Kiev bien après qu il était acté qu ils n avaient plus les capacités pour ce faire. »
        « Les stratèges russes doivent vraiment être en PLS. »
        C’est fou …
        Et les « Switchblades » & Cie. pourraient rendre les « retranchements » dont parle Michel GOYA encore plus compliqués pour les russes … sans parler des manoeuvres …
        C’est vraiment fou …

        • Dolgan dit :

          Les ukr ont une excellente artillerie pour traiter ces points fixes.

          • Félix GARCIA dit :

            Exactement, mais avec les drones et les Switchbaldes en plus, toujours dans cette « logique de guerilla », l’avantage ne semble ni à la défensive, ni à la fixation pour les russes, et ils patinent dans l’offensive … ils ont l’air d’être franchement dans la mouise.

  3. Ghostrider dit :

    @ léonard.

    Attention léo. Mikolaïyv n a jamais été occupé intramuros par les forces RU mais bombardé et menacé dans ses faubourg.

    ton résumé est d’habitude factuel. Cette fois il l’est moins et prête le flanc au scud ( hyle et pascal en tant que personne ne sont pas des scud bien sur)

  4. Thierry dit :

    les infos du jour en Ukraine :

    Aujourd’hui, les autorités de Lviv ont signalé des bombardements dans la ville et, en Ossétie du Sud, elles ont annoncé l’envoi de personnel militaire d’une base russe vers la zone de combat en Ukraine. Le chef d’Agora, Pavel Chikov, a parlé de 60 affaires criminelles à cause des manifestations.

    «Au cours de la journée, l’aviation opérationnelle et tactique et l’aviation de l’armée ont frappé 91 installations militaires de l’Ukraine. Parmi eux : deux postes de commandement, 11 entrepôts de campagne avec des armes et des munitions, deux stations de guerre électronique, ainsi que 20 bastions d’unités des forces armées ukrainiennes et 52 zones de concentration de matériel militaire », a déclaré Konashenkov. De plus, selon lui, trois drones ukrainiens ont été détruits au-dessus de Balakleya, Kiev et Tchernigov, ainsi qu’un autre « s’approchant de Sébastopol dans l’espace aérien au-dessus de la mer Noire ». Les systèmes de défense aérienne russes ont abattu un hélicoptère ukrainien Mi-24 au-dessus de Staraya Basanya.
    source :
    https://novayagazeta.ru/articles/2022/03/26/boevye-deistviia-v-ukraine-den-31-glavnoe
    _________________________________________________________________________________

    Poutine en est réduit à réduire sa présence militaire en Géorgie (Ossétie du Sud) pour trouver encore des combattants.

    Le deuxième paragraphe est à prendre avec des pincette car depuis un mois c’est tous les jours le même bilan triomphant et depuis le début les russes déclarent avoir détruit 6 ou 7 fois la totalité du potentiel ukrainien, du coup on se demande ce qui les retient d’avancer, ça doit être à cause des 0,000001% restant en travers de la gorge…

    En tout cas ça prouve que Poutine n’a en rien l’intention de renoncer, se retirer ni même négocier même si macron va lui tenir son sac à main…

    • tschok dit :

      Macron il est comme tous les chefs d’Etat occidentaux: il sait que le tigre est en papier mais que ses dents sont nucléaires.

      Pour gagner contre ce genre de tigre, il faut le laisser s’affronter à une réalité tactique qui va progressivement le réduire en confettis et le priver de toute occasion d’utiliser ses crocs.

      C’est en gros la stratégie.

      En apparence, elle peut paraitre munichoise, en réalité elle vise à la destruction de l’adversaire. C’est pour ça qu’on joue gros dans cette affaire, les gars.

      Biden a l’intention de se faire Poutine, et il a mis au point un numéro de claquettes avec ses alliés européens pour que la manoeuvre passe pour une stratégie de containment un peu lâche sur les bords. Mais en réalité, il veut se le faire.

      Bon, en disant cela je m’avance peut-être, parce que je ne suis pas dans le secret des dieux et j’en sais rien dans le fond. Mais le numéro de claquettes des Occidentaux me parait si ostensible que je me demande à quoi d’autre l’attribuer.

      • Thierry dit :

        Historiquement, durant la guerre froide et sous menace nucléaire permanente les soviétiques et les occidentaux se sont affrontés au Vietnam et en Afghanistan (et en Afrique et Moyen Orient aussi) par armes classique sans déclencher le feu nucléaire.

        Poutine est en train de faire une grosse bêtise, l’épaisseur excédentaire de son armée (par rapport au PIB de son pays) datant de l’époque soviétique était plus menaçante quand elle ne servait pas.

        Maintenant elle est en train de diminuer sans espoir d’être renouvelé faute de budget rétréci, ce qui signifie que quelque soit la situation, même si Poutine se trouve une raison obscur de proclamer une victoire, il en ressortira affaibli ainsi que son pays, que la dissuasion nucléaire ne compense pas dans des conflits classique de ce genre.

        Donc je rejoins votre analyse, mais il ne faut pas oublier que ce n’est pas Biden qui a tiré le premier, il a été confronté à la situation après avoir tout fait pour l’éviter. C’est Poutine le chahuteur de comptoir de bar.

      • Thomas dit :

        L’élan juvénile des premières déclarations de nos dirigeants me laisse dubitatif quand à cette théorie.

        Mon esprit naïf souhaiterait quant à lui que vous ayez tant raison

  5. Mario 1114 dit :

    @Pascal le loup
    《Il n’a jamais été question par exemple de démilitariser l’Ukraine, mais de la  » dénazifier », ce qui est très différent.》
    https://www.google.com/amp/s/www.ladepeche.fr/amp/2022/02/24/conflit-russie-ukraine-demilitarisation-e-denazification-de-lukraine-comment-poutine-a-justifie-loperation-militaire-10131026.php
    Vous avez mal écouté  » la voix du maitre  » !
    Le Goulag vous guette !

  6. Vroom dit :

    Encore des cols blancs qui pensent que l’on peut maitriser trois domaines, et évoluer entre eux toute sa carrière… La polyvalence, moyen partout et bon nulle part…. Cela permet seulement de cacher la baisse des effectifs dans chaque domaine.

  7. Oliver dit :

    Le Schiebel 100 ou Camcopter S-100 dans la Royale sera t-il outre le renseignement capable de tirer de l’armement comme le Lightweight Multi-role Missile (LMM) guidé laser de Thales UK ?

  8. JC dit :

    Sur 19 commentaires, seuls deux ont rapport avec le sujet sur la Marine. Bravo les pollueurs politico- stratèges.

  9. OURGOUT51 dit :

    Bonjour

    un article qui donne une autre vision du conflit. C’est publié par NEWSWEEK » « Putin’s Bombers Could Devastate Ukraine But He’s Holding Back. Here’s Why »
    BY WILLIAM M. ARKIN ON 3/22/22 AT 12:47 PM EDT »

  10. OURGOUT51 dit :

    Bonsoir,

    pour revenir au débat sur le PS quotidien de LEONARD, chacun doit multiplier ses sources et accepter celles de l’autre camp. Mais il est parfois difficile de se faire une idée de la situation: en voici un exemple concret:

    dans son post Ukraine Jour 29, LEONARD affirme:

    « Mais surtout, la ville (Kiev) voit un retour à la vie normale :
    https://twitter.com/shashj/status/1507052635643330572

    et dans le lien affiché, on peut lire: “In the centre of Kyiv, however, life is improving. Petrol is no longer rationed, and there is more traffic on main roads than at any time since the invasion began on February 24th. Bread is back on supermarket shelves. Trains enter and leave the city.”

    Le même jour, le Daily mail, dans sa version online, titrait:

    Civilians in under-siege Kyiv are ‘starving’ and being forced to drink SEWAGE water, Ukrainian MP says as city continues being bombarded by Russian attacks.

    Dans l’article lui-même: « The situation in the Ukrainian capital of Kyiv is so desperate that people are starving and being forced to drink sewage water, a Ukrainian politician said.

    The city is still facing a barrage of Russian missile strikes and suffering severe food and water shortages as a result.

    Civilians in Kyiv are being ‘made to stay in basements and metro stations’ as they try to find shelter from Vladimir Putin’s bombs, Ukrainian politician Lesia Vasylenko said.

    Même ville, même jour et deux descriptions totalement antinomiques! Qui croire, qui ment? Pas facile à dire. La seule conclusion est qu’il faut se garder des conclusions hâtives.

    Je consulte quotidiennement des sources de ‘ l’autre camp et qui ne sont pas des sources étatiques comme le point de situation terrain de l’Etat major général russe sur les chaines comme HTB. Beaucoup d’images, beaucoup de témoignages, beaucoup d’analyses tactiques et qui ne vont pas forcément dans le sens des PS de Leonard. Bon seul pb, ce n’est pas accessible pour les non russophones.

    Moi, je ne me prononce pas Je dis simplement: c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens!

    Bonne semaine à tous ‘et à toutes!

    • tschok dit :

      @OURGOUT51,

      Si vous voulez une vision pro-ruse du conflit, en français, il y a le blog de Jean Michel Nicolas « Entre deux guerres »: https://entredeuxguerres.fr/2022/03/27/bilan-du-31e-jour-des-operations-en-ukraine/

      Il s’agit d’un blog qui se propose de traduire des sources étrangères afin de permettre aux Français qui ne parlent pas les langues étrangères d’accéder à des articles de presse du monde entier, le tout dans un esprit de neutralité affichée.

      En réalité, c’est JMN est un pro-russe engagé. L’intérêt de son blog est qu’il diffuse en français des comptes rendus quotidiens des combats, mais vu du côté russe. Donc, avec de la propagande:

      https://entredeuxguerres.fr/2022/03/27/bilan-du-31e-jour-des-operations-en-ukraine/

      C’est intéressant pour ceux qui veulent un contrepoint au mainstream occidental. Et puis également pour ceux qui s’intéressent à la propagande et à ses techniques.

      Rien que le blog de JMN est intéressant en lui-même de ce point de vue, puisque dans son à-propos, il énonce des principes de ligne éditoriales qui se veulent neutres et objectives. Arrivé là, il est un blogueur engagé, en fait. Pas neutre du tout.

      Ce blog est donc un bon support d’entrainement pour étudier les techniques de manipulation classiques, tout en prenant connaissance de la version russe (triomphaliste) du conflit.

      Là par exemple, dans l’article que je vous mets en lien, on a franchement l’impression que les Russes sont en train de gagner la guerre. Et naturellement, les Ukrainiens sont accusés de toutes les vilénies.

      Alors, je ne sais pas si vous souhaitiez inclure dans le périmètre de votre pluralisme intellectuel une source de propagande aussi « hard », mais il m’a semblé utile de la vous la signaler si vous ne la connaissiez pas déjà.

      Le problème que pose toute propagande, c’est qu’elle s’étudie en soi, en tant qu’objet autonome, mais qu’on peut également la considérer comme une source, dans le cadre d’une approche pluraliste de l’information.

      Et c’est là que ça devient un peu délicat, parce que l’information et la propagande sont deux choses différentes.

      Comme ce blog dissimule cette distinction et tente de faire passer la propagande russe pour une information pluraliste, il m’a semblé malgré tout pertinent de le citer, parce qu’il reflète dans le fond une conception poutinienne de l’information elle-même.

      Il nous donne ainsi l’occasion de comprendre ce que concrètement signifie l’absence de distinction entre propagande et information pluraliste. A ce titre, il est en soi une information pluraliste, puisqu’il renseigne sur la nature d’un régime qui efface cette distinction.

      Cela dit, je conçois que par rapport à la véracité de faits que vous cherchez à établir, il puisse être considéré comme une source secondaire, voire négligeable. Si votre souci, c’est d’abord la recherche de la manifestation de la vérité et pas la façon dont fonctionne la fabrique du mensonge, ce blog est une source d’infos d’un intérêt marginal.

      • OURGOUT51 dit :

        Bonjour
        Je vous ai donné un cas on ne peut plus concret sur la difficulté de s’informer, dans le cas présent à propos de la vie quotidienne à Kiev. Rien de plus! L’un dit blanc, l’autre dit noir. Je constate et je me garde bien de prendre parti . Ce qui n’est pas le cas d’une grande majorité de commentateurs sur ce site.

        Quelle est votre réponse? Vous m »indiquez un blog « pro russe » de JMN (que je ne connaissais pas) et en vous empressant de m’expliquer que c’est un bon support pour étudier les techniques de la manipulation. Et vous voilà reparti sur votre cheval de bataille et la désinformation russe. Je vous cite: « on a franchement l’impression que les Russes sont en train de gagner la guerre. Et naturellement, les Ukrainiens sont accusés de toutes les vilénies »

        Peut être avez vous raison. Mais dites moi, quand je lis le point de situation de Léonard, j’ai vraiment le sentiment que c’est l’inverse, que l’Ukraine est en train de prendre le dessus en faisant feu de tout bois, en contre attaquant à tout va. Bref, c’est l’hôpital qui se fout de la charité!

        Personnellement, je me documente, certes, sur les chaines russes mais aussi sur ABC, CNN, BBC et en lisant le Figaro et le Point etc…A tout cela, j’ajoute mon expérience personnelle et mon vécu pendant près de trente années, en ex RDA, en URSS, en Russie, en Asie Centrale, dans le Donbass et cela en liaison étroite avec « nos services  » et ceux de nos alliés. J’espère donc être en mesure de faire la part des choses entre l’information, la propagande et la manipulation.

        Pour terminer, je vous confie une anecdote personnelle: en août 2014, j’étais en faction au MAPP de Donetsk Izvariniye à la frontière russo-ukrainienne . Je vois à l’entrée de ce poste frontière un attroupement et la pancarte de la chaine de télévision russe HTB. Je m’approche discrètement et je vois que le journaliste interroge « un réfugié »
        Et sous les caméras, hors champ, un prompteur que lisait bien gentiment l’interviewé pour répondre comme il le fallait au journaliste. Je me suis alors placé au premier rang, j’ai mis ma casquette et mon brassard OSCE et j’ai fait comprendre par un signe réprobateur que cela n’était pas convenable. J’ai ensuite regardé le JT de 16h et de 19h sur cette chaine mais je n’ai pas vu le reportage en question!

        • tschok dit :

          @OURGOUT51,

          Nous parlons de deux choses différentes, je crois. Et même trois.

          Vous parlez de la difficile recherche de la manifestation de la vérité et de la dialectique des versions possibles de cette vérité en fonction des camps où on se trouve, ou d’où l’on parle si on est un locuteur, comme LEONARD. Ce qui nous amène au pluralisme et aux systèmes d’information ouverts et contradictoires.

          Dans cette ouverture peut se glisser ce dont je parle, la deuxième chose, distincte de la première: la propagande.

          Elle aussi mérite d’être étudiée. En tant que telle. Et en tant qu’information participant d’un pluralisme de l’information, paradoxalement.

          Lé désinformation russe n’est pas particulièrement mon cheval de bataille, je m’en fiche un peu à vrai dire, je la considère comme un signal parasite qui fait obstacle à la compréhension de la situation et qui nécessite un effort de renseignement.

          Cela dit, c’est encore un autre sujet, car la désinformation n’est pas exactement la propagande. Désinformer les gens, ou les convertir à une idéologie par la propagande, ce n’est pas exactement la même chose. C’est de la manipulation au sens strict. C’est une troisième chose.

          Mais je suis ravi d’apprendre que vous avez été un observateur de l’OSCE. Cela signifie que vous êtes une personne pondérée, raisonnable, animée d’un souci d’objectivité et capable de rendre compte, outre le courage et l’engagement personnel que ce genre de missions demande. Et je vous en félicite.

          Je ne voulais pas vous enfoncer ce blog pro-russe comme un couteau qu’on tourne dans une plaie.

          Non, je vous l’ai proposé naïvement et en toute innocence parce qu’il répondait à l’une de vos préoccupations, la barrière des langues. Il se trouve qu’il s’agit d’un blog de propagande pro-russe et j’ai cru bon de le préciser. Ca me paraissait même indispensable.

          Et une fois que j’ai fait cela, je me suis dit qu’il fallait justifier de son intérêt sur le plan de l’information, qui était celui sur lequel vous voulez vous situer.

          Ce n’était pas une façon déguisée de poursuivre inutilement une polémique stérile en vous opposant ce que la Russie produit de pire en ce moment, à mon grand regret. Et en fin de compte, je me suis même interrogé sur l’opportunité d’envoyer le commentaire.

          En le relisant, je vois que les trois derniers paragraphes traduisent mon hésitation.

          Maintenant, je conclus, pour être parfaitement franc: sur ce sujet, l’invasion de l’Ukraine, je prends parti. Je ne prétends ni être neutre, ni objectif. Au mieux, je peux avoir du recul, mais en tout cas sur ce sujet, je n’ai pas l’indifférence qu’il faut pour avoir une objectivité parfaite. Mais je comprends que vous ayez une autre position ou une autre façon d’être, et c’est cela que j’appelle le pluralisme.

      • Frank dit :

        @ tshock Non, votre raisonnement ne tient pas, ce n’est qu’une opinion. Ceci dit en toute sympathie.
        Vous traduisez votre constat, comme votre désir personnel, en un postulat, qui deviennent chacun des vérités, une fois passées le filtre des infos dont vous ne gardez que ce qui vous convient, pour en faire des vérités incontournables, mais sous réserve que ces dernières vous confortent.
        Comme:
         » mais de faire passer la propagande russe pour une information pluraliste vu du côté russe »
         » Donc, avec de la propagande ».
        C’est quoi, une « conception poutinienne de l’information », ou « la nature d’un régime qui efface cette distinction »?
        C’est peut-être la définition de la propagande bien faite, de ne retenir que les éléments qui vous rassurent?
        « l’information et la propagande sont deux choses différentes », dites-vous?
        Certainement pas.
        Inversez votre propos, et imaginez que la propagande soit inverse.
        Imaginez une propagande US, changez votre logiciel de pensée, et doutez de l’info mainstream, mais avec les réserves qui s’imposent.
        Et gardez à l’esprit, que, dans la manipulation des masses des esprits, on est pas si nigauds que vous nous le suggérez. Il nous arrive de réfléchir (parfois) avant de s’incliner devant vos axiomes.
        Thèse, antithèse, synthèse, appliquées à la propagande et l’ignorance, merci Hegel.
        Pour les dissimulations sur ce blog qui insuffle perfidement la propagande Russe, et, horreur, refilerait du Poutinien caché, on va rester vigilant, n’ayez crainte.

  11. Lotharingie dit :

    OURGOUT51 :

    « …………….chacun doit multiplier ses sources et accepter celles de l’autre camp………..Je consulte quotidiennement des sources de ‘ l’autre camp et qui ne sont pas des sources étatiques…………. »
    .
    Bonsoir OURGOUT51,

    Il y a une véritable « guerre informationnelle « , nul n’en doute.
    Si certains sont dans la propagande et/ou la désinformation, d’autres essaient toutefois d’apporter des informations dites « sourcées ».

    Vous sembler maitriser la langue russe et consulter des médias que nous pouvons à priori comprendre.
    Aussi, pensez vous, peut être, pouvoir nous faire partager quelques informations qui pourraient apporter un autre éclairage sur cette invasion ?

    Dans l’attente de votre retour.

    Bien à vous.

    • OURGOUT51 dit :

      Bonjour à vous!

      merci pour votre proposition mais je la décline pour deux raisons:

      – j’écris beaucoup sur la géopolitique relative à la Russie et à l’Asie centrale, en particulier sur la RDN, deux zones où j’ai longtemps travaillé et où je me rends le plus souvent possible, désormais en tant que trekker. Cela me prend beaucoup de temps
      – Je n’ai pas envie, à bientôt 72 ans, de me faire traiter de troll sur ce site bien que, depuis que monsieur Lagneau a menacé de fermer les commentaires, les insultes se font plus rares.

      Sur la Russie, j’ ai traduit et commenté la nouvelle stratégie de sécurité nationale de juillet 2021. Elle a été peu commentée car il n’ y a pas eu de traduction des 44 pages de ce document. Vous pouvez lire cet article sur le site « Regard sur l’Est » en page 3. « les inflexions de la nouvelle stratégie… »

      Cordialement

      • Frank dit :

        @ OURGOUT51 Salut!
        Logique et raisonnable comme réponse. Un peu facile et désabusée?
        D’un autre coté, la suggestion de @Lotharingie, qui rejoint celles de beaucoup d’autres, est pertinente.
        On a tendance à ignorer, oublier, voire mépriser les doctrines affichées officiellement par les Etats importants, qui pourtant engagent leur volonté du moyen et long terme.
        (CF Ukraine aujourd’hui, beaucoup ont la mémoire courte sur les événements qui ont abouti à la situation actuelle, pourtant, par exemple). Mais je m’égare.
        Donc, à l’occasion, quelques liens et beaucoup infos, entre la poire et le fromage, pourquoi pas, elles seront bienvenues. Les journées ne font malheureusement que 24h, mais on arrive toujours à gratter un peu.
        Aucune flagornerie dans mon propos, ni ironie, les sources d’informations sont multiples, c’est donc devenu compliqué.
        Suite à chacun ensuite d’en faire le tri selon son objectivité et sa volonté. Sans apriori idéologique.
        Mais c’est important de lire les commentaires de ceux qui connaissent leur sujet, même si ce dernier est ponctuel, par définition, chacun son domaine.
        Libre ensuite à chacun ensuite de le commenter, s’il a des arguments pour le faire. Là, on s’aventure…
        Et n’ayez crainte de vous faire qualifier de « troll ».
        C’est l’expression ultime, la « reductio at hitlerum » du moment, le refuge de certains qui n’ont rien à argumenter.
        A ignorer, en n’étant pas dupe.
        « troll » va finir par devenir une « décoration » pour ceux qui sont critiques, à l’inverse des veaux qui récitent.
        Il y en a même qui changent de pseudos chaque jour, et même utilisent celui les des autres, c’est dire.
        Je suis pour la sélection naturelle, et j’aime bien la célèbre formule de je ne sais plus qui:
        « Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est un plaisir de fin gourmet ».
        A chacun de se situer.
        Donc, persévérez plutôt.
        Au plaisir de vous lire.

  12. PK dit :

    « Moi, je ne me prononce pas Je dis simplement: c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens! »

    Vous êtes trop subtil pour la plupart des commentateurs d’ici. Mais je soupçonne un certain nombre de ne pas participer et de lire pour s’informer.

    Malheureusement, les gens qui activent leur méninge représentent un pouillème de la population. La crise du COVID a montré qu’on peut manipuler n’importe qui pour peu qu’on ait les manettes de l’information. Il n’y a pas de raison pour que l’expérience acquise ne serve pas.

  13. papy dit :

    Que du hors sujet.

  14. Alpha (α) dit :

    Tiens, puisque le sujet évoque notre Marine Nationale, une petite vidéo récente sur le « Grand Charles » qui se trouve actuellement en Méditerranée
    https://mobile.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-samedi-26-mars-2022_4999557.html#xtor=CS2-765-%5Btwitter%5D-&xtref=https://t.co/
    Dédicace spéciale pour le vieux sénile de ce site, @Moussah Razeh (ou Le Glaive, Jacques 29, …), qui pourra s’amuser à compter le nombre de Rafale sur le pont du PA !…
    Bon, il y en a plus que 6, je ne sais pas si c’est dans ses capacités d’aller au delà… 😉

    • Pascal Le Loup dit :

      @ Alpha (α) : Votre message confirme bien ce que je pense de vous : vous vous basez sur les reportages de relations publiques montés par les armées pour vous faire une opinion ! La voilà, votre source d’information !Ce n’est pas interdit bien sûr mais ne parlez pas « d’information » : c’est de la communication, de la relation publique (SIRPA) soigneusement organisée, suivie et contrôlée ( J’ai bien aimé la séquence où la jeune opératrice va demander au lieutenant si elle avait droit de dire où il se trouve !).
      Bref, vous êtes un très bon client pour avaler toute crue et sans broncher la communication officielle : vous auriez été un excellent lecteur de la Pravda.
      Continuez donc à regarder le monde réel par le seul prisme de la fiction qu’on vous propose ou qu’on vous impose. C’est du monde réel en petits bouts triés, sélectionnés, autorisés après montage et relecture et avec le tampon des autorités chargées de contrôler et de diffuser l’information de type militaire..
      Vous êtes du type de personnes qui connaît la marine Russe parce qu’il a regardé  » à la poursuite d’octobre rouge » ou qui connaît l’US Air Force parce qu’il a regardé : « top gun » : surtout ne changez rien, les autorités militaires ont tellement besoin de gens comme vous !

  15. Tulio dit :

    C’est un article sur la spécialité « OPSAé » ou sur la situation en Ukraine ?

  16. aldo dit :

    Heu.. cet article concernant notre Marine Nationale tout le monde s’en f… où on continue à parler de l’Ukraine ?