La marine ukrainienne prétend avoir détruit le navire de débarquement russe « Orsk »

Depuis que le patrouilleur hauturier lance-missiles russe « Vassili Bykov » [projet 22160] a été vu aux abords de la base navale de Sébastopol [Crimée] alors que la marine ukrainienne avait prétendu l’avoir coulé en utilisant un lance-roquette multiple, il convient de prendre les annonces de celle-ci avec prudence. Et cela vaut aussi d’ailleurs pour les affirmations russes, les deux camps ayant recours à des actions de propagande.

Cela étant, des images provenant de Berdiansk, localité située à environ quatre-vingts kilomètres à l’ouest de Marioupol, montrent un incendie à bord de ce qui est supposé être un navire de débarquement russe appartenant à la classe Alligator. On voit également deux autres bâtiments, de type « Ropucha II », s’en éloigner.

« Le navire de transport de troupes Orsk a été détruit dans le port occupé de Berdiansk. Gloire à l’Ukraine! », a annoncé la marine ukrainienne, via les réseaux sociaux. Pour appuyer son affirmation, elle a produit une photographie du bâtiment russe – alors intact – qu’elle dit avoir visé, ainsi qu’une courte vidéo et un autre cliché censés le montrer en flammes.

Mais la qualité de ces documents ne permet pas d’être aussi affirmatif. En tout cas, rien ne permet de dire que le navire en feu est bien l’Orsk. Cependant, l’analyste H.I Sutton a confirmé qu’un navire de type Alligator se trouvait bien à Berdiansk au moment de l’attaque revendiquée par la marine ukrainienne.

Une autre vidéo prise après l’explosion montre les deux navires de débarquement de type Ropucha II en train de quitter le port de Berdiansk. Il s’agirait du « Tsesar Kunikov » [n°158] et du « Novotecherkassk » [n°142]. Seulement, le numéro de coque de l’un d’entre eux que l’on arrive à distinguer sur les images ne correspond à aucun des deux.

Selon les affirmations ukrainiennes, le navire de débarquement Orsk aurait été touché par un missile balistique tactique de courte portée OTR-21 « Tochka » [code Otan : SS-21 Scarab].

Pour rappel, les navires de débarquement de la classe Alligator ont été construit à la fin des 1960. Affichant un déplacement à pleine charge de 4700 tonnes, pour une longueur de 112,8 mètres, ils peuvent transporter 20 chars [ou 40 blindés de transport de troupe] et 300 à 425 soldats.

Selon Zvezda, la chaîne de télévision du ministère russe de la Défense, l’Orsk était arrivé à Berdiansk le 21 mars dernier. C’est un « évènement important », avait-elle affirmé, dans la mesure où cela allait ouvrir « des possibilités pour la mer Noire en termes de logistique ». Aussi, s’il a effectivement été touché – voire détruit – par un missile Tochka, il devait être pratiquement vide puisqu’il avait commencé à décharcher sa cargaison dès son arrivée dans le port ukrainien.

Par ailleurs, un responsable américain a confié à l’agence Reuters, ce 24 mars, les alliés de l’Otan allaient examiner la question de la livraison de missiles anti-navires aux forces ukrainiennes. Ce qui permettraient à celles-ci de mettre en échec un possible débarquement russe dans la région d’Odessa.

Enfin, dans son dernier point de situation relatif à l’Ukraine [daté du 23 mars, ndlr], le ministère des Armées fait état de « quelques contre-attaques localisées » menées par les forces ukrainiennes dans le secteur de Makariv [nord] ainsi que dans celui de Mykolaïv [sud].

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

275 contributions

  1. lolo dit :

    Comme quoi hollande avait raison ne pas livrer les mistral à la Russie.

    • Ératosthène dit :

      @Mon gros lolo:
      Peut-être que s’il avait livré les mistral à la Russie, cette dernière ne se serait pas autant sentie ostracitée et n’aurait pas envahi l’Ukraine.

      • akrak dit :

        peut-être que si la Russie n’avait pas occupé la Crimée, la France lui aurait livré lesdits Mistral.

        Faut arrêter avec la réécriture de l’histoire.

        • RomainC dit :

          @akrak
          Merci de l’avoir remis à sa place.

        • Maya dit :

          Peut-être que si l’Ukraine avait reconnu que la Crimée est russe et que les soviétiques ont rattaché de manière artificielle ce territoire russe à l’Ukraine , les russes ne seraient pas aux portes de Kiev. Faut arrêter avec la réécriture de l’histoire.

          • akrak dit :

            Avec des raisonnements de ce type, vous justifiez la prise de l’Alsace-Lorraine par les Allemands.
            Le principe de la paix moderne est de respecter les frontières établies.

          • Pravda dit :

            Et après la Crimée, le Donbass, le tour de Kharkiv puis de Kyiv ? C’est bien ça ? Un grignotage au fil du temps.

          • Alexander Ivanov dit :

            La Crimée est russe ou là, là ici, je vois qu’il y a des gens qui font du révisionniste historique. La Crimée, ce sont des Tatars donc des turcophones non des putains de Russe.

          • Carin dit :

            @Maya
            Mais vos amis russes ont annexé la Crimée… et l’Ukraine n’est pas entré en guerre pour autant que je sache, quand au fait que l’Ukraine ne va pas tenter de la récupérer j’y mettrais pas ma main au feu.

          • Lockass dit :

            Quel pays au monde se laisserait dépecer de son territoire sans reagir ? La Russie a fait pareil (en pire) en Tchétchénie

          • Gribeauval dit :

            Et pourquoi aurait elle reconnue la Crimée comme russe? Est-ce que la Russie l’a demandé? Non, ils l’ont prise par surprise et par la force, la seule chose à reconnaitre, c’est l’invasion d’un pas souverain.

          • scalectric dit :

            Pourquoi reconnaître que la Crimée serait russe, alors que c’est une imbécilité de plus comme si le Jura était suisse

        • Moussa Razeh dit :

          @ akak : « Faut arrêter avec la réécriture de l’histoire. » ? Commencez donc par le faire vous-même et commencez donc par vous informer sur le référendum massif au cours duquel la population de Crimée a approuvé à une écrasante majorité le rattachement à la Russie, tout cela sous l’œil scrutateur d’observateurs étrangers qui ont pu constater la régularité du vote !

          • akrak dit :

            avez-vous des liens ou des références sérieux à nous proposer pour prouver vos propos ? si ce n’est pas le cas, je considérerai que vous êtes un affabulateur.

          • Pravda dit :

            Vivement un « nouveau referendum » à Marioupol, une fois vidée de sa population ukrainienne bien sûr… c’est bien comme ça que ça se passe dans votre paradis russe ?

          • Auguste dit :

            @akrak
            Le chef scrutateur était Polonais.Rien que çà c’est une garantie.

          • Rom dit :

            @akrak
            https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_de_2014_en_Crim%C3%A9e
            hé bé, t’as du chercher longtemps, c’est dire le niveau de propagande actuelle, le mec n’a pas même entendu parler de ça sur son BFM wc alors que c’est sur wikipédia…
            De rien, pauvre con arrogant.

          • Carin dit :

            Aucun observateurs étrangers..
            Des milliers d’ukrainiens expropriés et renvoyés en Ukraine…
            Ça c’est des faits. Pour ce qui est de la régularité du vote, je ne peut me prononcer, mais si c’est un vote dit « à la russe », je craint qu’il ne soit jamais validé, sauf à être recommencé par l’ONU après vérification du fait que les gens actuellement présents l’étaient avant l’annexion….

          • Bomber X dit :

            Un référendum massif, à la force des baïonnettes !
            Que seulement la Biélorussie, le Venezuela, l’Afghanistan et la Syrie ont reconnu : le bal des Pieds Nickelés !
            Quant aux observateurs étrangers, à part quelques membres de groupes d’extrème-droite européens pro-Poutine, je ne vois pas !
            Rappelons enfin que l »OSCE avait dépêché en Crimée une cinquantaine d’observateurs civils et militaires, mais ils ont été refoulés à trois reprises à l’entrée du territoire. Par soucis de transparence surement…..
            Ou quand Moussah Razeh est une nouvelle fois pris sur le fait avec ses délires mensongers.

          • Goulag dit :

            @Rom,
            Tu es en crise d’adolescence pour t’adresser de cette façon aux adultes ?
            La Russie a pris le Crimée de force, ce référendum sous la contrainte et la peur n’a aucune valeur internationale. Que ça vous plaise ou non.

        • MadeInFrance dit :

          @akrak
          On demande aux habitant de Crimée, territoire administrativement rattaché à l’Ukraine par Kroutchev de quel côté ils ont envie d’être ou se sent la légitimité de décider à leur place?

          • akrak dit :

            ‘On’ demande aux habitants de la Crimée, après avoir que la Russie ait envahi le territoire militairement.

            Ledit territoire fait partie de l’Ukraine, qui n’a pas organisé ce référendum.

            Référendum avec un taux de participation qui n’était pas très élevé selon plusieurs acteurs politiques (selon la page Wikipedia que Rom l’insultant cite). Et le % de ‘oui’ fait penser aux élections dans les dictatures.

            Donc aucune garantie que le scrutin ait été libre et sans pression.

      • Jag dit :

        Un pays qui passe son temps à te menacer d’une attaque nucléaire n’est pas ton ami donc pourquoi lui vendre des armes……
        Pourquoi l’aider?

      • Loufi dit :

        Peut être que si poutin n’était pas un gros fdp, il ne serait pas ostracisé par l’occident

      • Myrtouille dit :

        Ostracitée ? Plutôt « Ostracisée », non ? Ou confusion avec le fait que le peuple Grec pouvait exclure de l’administration de leur patelin (qui dépend d’une cité) un responsable soupçonné de malhonnêteté, et que pour cela, il (le peuple) devait graver son nom sur une coquille d’huitre (ostreikon) qu’il remettait aux instances dirigeantes lorsque le peuple avait « le droit de cité » ?

      • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

        Oooh… elle est jolie celle-là.
        Si Poupou 1er avait eu ses bateaux pirates pour Noël,
        il se serait empêché de tout son coeur de reconstituer la sphère d’influence d’une Grande Russie fantasmée.
        великолепный.

    • 341CGH dit :

      @ lolo, pourquoi ? A l’époque, la Russie n’était pas en guerre.
      Si l’on comprend bien votre affirmation, l’on ne devrait pas vendre de matériel à des gens qui sont susceptibles de s’en servir un jour ? Si c’est ce que vous dites, il faut alors cesser toute exportation d’armement, même vers la Suisse.
      .
      Mais il est possible qu’à l’époque où nous avons vendu notre PHA, certains savaient que les Russes, sous l’avancée continuelle de l’OTAN et de l’UE, seraient poussés à la guerre. Dans ce cas ça expliquerait le « conseil » donné gentiment à Hollande par nos « amis » américains.

      • akrak dit :

        la Russie venait juste d’envahir un pays souverain, une broutille …

        sûrement encore la faute de l’Otan et de l’EU

      • SOF83 dit :

        Oui oui …. Hitler aussi on l’a poussé à la guerre.
        C’est amusant at cette façon de justifier les actes de Poutine.

      • francois dit :

        mechants otan et ue qui ont poussé la russie à la guerre.. vive puputine ! 😀
        qu’est ce qu’on lit comme conneries ces temps ci

      • Captain Pif dit :

        La Russie avait déjà envahi et annexé la Crimée, et mettait déjà le b… au Donbas.

      • Penarver dit :

        Apparemment vous avez juste oublié le fait que la vente avait été annulée suite à l’invasion de la Crimée…

        Faut arrêter avec la réécriture de l’histoire…

      • fabouze dit :

        la vente de deux navires de guerre Mistral à la Russie a été annulé en raison de l’implication de Moscou dans la crise ukrainienne. serieux c’est pas un peu fini les infox???? VOus nous prenez pour des poissons rouge ou quoi? Et 7 ans plus tard la russie envahi l’ukraine -> donc des fois on se plante, mais la on avait raison. point. En plus Vlad avait dit qu’il en avait rien a faire des mistral, que ses chantiers naval pouvaient faire mieux et moins cher…

      • Huon dit :

         » A l’époque, la Russie n’était pas en guerre. »

        D’ailleurs, elle ne l’est toujours pas : elle mène une opération militaire spéciale. Rigolo, va.

      • Franchouillard dit :

        @akrak et les autres :
        L’un de vous peut-il nous expliquer en quoi la France est concernée par cette affaire ukrainienne ?

        • akrak dit :

          Pour commencer parce que plus de 10 millions d’Ukrainiens ont dû tout lâcher pour survivre. Une grande partie d’entre eux est en Europe et les valeurs françaises et européennes impliquent que nous les accueillons.
          Ensuite comme lors des prémices de la 2° GM : la Russie de Poutine méprise le droit international. Et il a clairement annoncé la couleur concernant les anciennes républiques de l’URSS, devenus nos alliés et nos partenaires commerciaux. Et qui sont des pays souverains comme l’Ukraine.
          Un pays qui agresse son voisin est une menace potentielle pour les autres pays.
          Enfin la crise alimentaire qui se prépare impliquera aussi la France qu’elle le veuille ou non.
          (votre pseudo pourrait me faire penser que vous être un troll stipendié en roubles, j’espère me tromper).

          • EnPassant dit :

            « Un pays qui agresse son voisin est une menace potentielle pour les autres pays. » C’est très exactement ce ce qu’ont du se dire les Russes en 1998, lorsque l’OTAN a bombardé et envahi la Serbie.

          • Roger Dubreuil dit :

            @akrak
            C’est étonnant (mais non, pas tellement, en fait) ce réflexe trop largement répandu sur ce blog de considérer comme malhonnête toute tentative de réfléchir hors-mainstream.
            .
            Cela dit, vos arguments ne sont pas convaincants : le mépris du droit international, cette fois ce sont les Russes, naguère c’était l’OTAN en Serbie, les US en Irak, ne justifie pas notre alignement sur les positions UE ni US dont on ne doit pas oublier que c’est leur action persistante depuis trente ans qui est à l’origine de cette crise.
            .
            Quant à l’analogie avec la 2de GM, elle est évidemment périmée à cause de l’évolution technologique constatée depuis cette époque.

        • Goulag dit :

          Tu as fais le plein récemment ?

          • Mantore Gérard dit :

            @ goulag
            Si je comprends bien votre question (d’ailleurs discourtoise), vous prétendez que la France doit s’impliquer dans le conflit ukrainien à cause de nos approvisionnements pétroliers ?
            Outre que ça n’aurait rien à voir même si nous dépendions du pétrole russe, il faut quand-même savoir que nous ne dépendons pas du pétrole russe.
            On roule au biocarburant (énergie renouvelable à l’infini). Et pour le reste, la France fonctionne à l’électricité majoritairement nucléaire.
            .
            Les récentes hausses de prix de l’énergie ne sont pas dues aux Russes mais aux spéculateurs.
            Tous nos voisins, et surtout les Allemands, sont terriblement dépendants des approvisionnements russes. Mais ce n’est pas encore le cas de la France.

        • Carin dit :

          @Franchouillard
          La France est signataire du traité concernant la restitution par l’Ukraine des ogives nuc à la Russie contre une garantie de l’immuabilité de ses frontières…
          Les ogives ont été restituées, les frontières sont aujourd’hui foulées es au pied par la Russie, qui de fait s’assoie sur sa propre signature.

          • Benoît Préchart dit :

            @ Carin, vous oubliez la promesse qui fut faite aux Russes de ne pas étendre l’OTAN.

    • tartempion dit :

      Le gouvernement Ukrainien possède d’excellents acteurs et autres ingénieurs graphiques capables de faire croire aux journalistes occidentaux incultes que leurs miliciens nostalgiques du grand Reich gagnent actuellement la guerre …..

      • Pascal (l'autre) dit :

        « leurs miliciens nostalgiques du grand Reich gagnent actuellement la guerre ….. » Il y a bien bien des incultes nostalgiques de la « grande » U.R.S.S. période « Staline » tétant goulument la bonne parole poutinienne!

      • Requin dit :

        Lol
        C’est vrai que le Tsar Poutine 1er défile glorieusement dans les rue de Kiev en ce moment même !

      • joe dit :

        Mais oui bien sur. Et Mariopol est bombardé par des Martiens et la vidéo du navire en feu provient de Call of Duty. Les seuls troupes en Ukraine avec des pratiques Nazi sont les Russes… et cela se voit.

      • Eurafale dit :

        Waaah !! Et Obama l’Arabe était entouré de reptiliens, l’homme n’a jamais été sur la Lune (c’était du Kubrick) et la Terre est plate… J’applaudis, bravo !!
        Surtout quand on sait que le commandant de la milice Wagner, Dmitri Outkine, est un néo-nazi pur et dur, avec tatouages SS et compagnie, et a été décoré par Poutine lui-même.

      • lgbtqi+ dit :

        ah oui, l’armée ukrainienne, dirigée par Zelenski, Juif, est constituée de miliciens nostalgiques du nazisme …

        Merci pour votre intéressante contribution si différente de la propagande du kremlin !

        • ClémentF dit :

          Mais tout à fait, on est en 2022 que diable ! C’est l’âge de la déconstruction ; même les juifs sont nazi aujourd’hui, faut vivre avec son temps !

      • Pravda dit :

        Comme le « boss » de Wagner, qui s’est fait tatouer des runes SS sur le cou ?

      • Carin dit :

        @Le diarrhéique
        Leur inculture leur fait se demander comment traduire en victoire russe, la décision de l’état major suprême de la fédération de Russie de ramener ses troupes à leur…. Point de départ!
        Soit indulgent avec leur inculture, et tente de les élever en leurs expliquant en quoi, tourner les talons et s’enfuir en courant est une victoire….

    • Maurice dit :

      Bien sûr que Hollande avait raison.
      On ne traite pas avec des voyous. Les prochains qui vont nous faire payer notre mollesse cela va être l’Egypte et les EAU. Nous les avons équipé à fond, ils vont bientôt nous dire merci à leur manière.
      Tous ces dictateurs ne sont pas nos amis. Ils détestent nos pays libres, nos élections, nos changements de président, etc.
      Nous ne devons rien faire qui les renforcent.

      • Douze dit :

        C’est là que tout se complique : sanctionner le pétrole russe renforce mécaniquement en premier lieu les EAU, le KSA et le Qatar. Le pinacle mondial de la démocratie, quoi.

    • Ruskov sak47 dit :

      Les Russes n’ont pas besoin de ton Mistral et pour info vous l’avez rembourser 2 fois !
      Faute d’avoir honoré le contrat initialement signé ???

  2. Qui ça ? dit :

    Les Occidentaux envisagent de fournir aux forces ukrainiennes des missiles anti-navires.
    Mais j’ai gros doute car ce genre de missile est bien plus gros que les missiles anti-char ou sol-air, et bien moins commodes à livrer et à employer …

    Le Figaro: https://www.lefigaro.fr/flash-actu/les-occidentaux-envisagent-de-livrer-a-l-ukraine-des-missiles-anti-navire-20220324

    • HMX dit :

      C’est effectivement moins commode à livrer discrètement et à mettre en œuvre, mais loin d’être impossible. On constate que les ukrainiens, après 1 mois d’offensive russe, parviennent encore à tirer des SS-21 Scarab, des missiles balistiques tactiques de 2 tonnes tirés depuis un véhicule lanceur dédié… alors pourquoi pas des missiles anti-navires tirés depuis leur container de lancement, fixés sur un simple camion ? Surtout si nous avons l’amabilité de leur expliquer préalablement comment faire…

      Pour mémoire, des groupes terroristes comme le Hezbollah libanais ou les Houthis au Yemen ont déjà réussi ce genre de tir, avec des missiles d’origine iranienne. Alors pourquoi pas l’armée ukrainienne ?… au hasard, les marins ukrainiens, qui ont perdu l’essentiel de leur flotte et qui ont l’habitude d’utiliser ce genre d’armement, seraient des candidats tout désignés pour ce genre de mission à haute valeur symbolique.

      Il suffirait d’un seul tir, réussi ou non, pour inciter la marine russe à prendre ses distances par rapport aux rives ukrainiennes. En allant plus loin, le simple fait de suspecter que Kiev puisse disposer de ce type d’armement pourrait dissuader de futurs débarquements (notamment près d’Odessa).

    • Carin dit :

      @Bob
      Ça fait un mois que vous dites la même chose… et…. Rien, nibe, que dalle, les russes n’avancent pas, leur matos part en fumée, leurs gars n’y croient pas, et son loin d’exploiter tout leurs potentiels, leurs généraux tombent comme des mouches, leurs missiles de la mort qui tue ratent les pistes d’aéroports de plusieurs dizaines de mètres.. et j’en passe. Pour tout vous dire, je suis même pas sûr que les soldats russes qui tombent au combat soient rapatriés plus loin que chez Loukachenko, pour ne pas éveiller les soupçons du peuple russe…
      Et vous venez nous annoncer l’apocalypse que votre adoré va déclencher, comme un super feuilleton télévisé…
      Je pense que vous et vos semblables une fois cette guerre finie,n’avez pas intérêt à crier sur les toits russes tout le soutiens que vous avez apporté à Poutine… ils seraient capables de vous lyncher sans autre forme de procès, au nom de tous leurs soldats morts, blessés ou traumatisés à vie pour la gloire de votre adoré.

      • Moussa Razeh dit :

        @ Carin : j’ai bien ri . Comment conciliez- vous le fait que soi-disant depuis un mois les Russes sont en échec complet, partout, et que tout l’Occident très énervé, s’énerve de plus en plus, augmente les sanctions, parle de menaces grandissantes, fournit de plus en plus d’armes à l’Ukraine alors que celle-ci d’après vous, gagne largement le combat toute seule ?
        Comment expliquez-vous, puisque les Russes seraient en échec complet , que le président américain juge bon de venir en personne à Bruxelles pour demander toujours plus de sanctions, ajouter toujours plus de soldats, ? Et demander toujours plus de sacrifices futurs à ses larbins européens ? Qui sent le besoin de venir soutenir ses larbins et ses troupes ? Qui voit l’Ukraine en train de lui échapper, à lui et à son fils ?
        Vous étiez persuadé peut-être que le président Biden venait en Europe pour recevoir la capitulation Russe ?
        C’était ça votre film ? comme à Hollywood ?

        Vous continuez la même contradiction fondamentale que les gens qui passaient leur temps à dire que les Russes sont une menace mortelle en même temps qu’ils disent que leurs armées sont nulles ! Expliquez-moi comment fonctionne votre cerveau car ça doit être un sacré bazar là-dedans ! Tout est son contraire en même temps, tout le temps , vous fatiguez et ça se voit beaucoup, d’ailleurs!

        • Pravda dit :

          Et n’oubliez pas les hystériques américains qui nous prédisaient une invasion russe, quels baratineurs … Les manoeuvres se terminent ? Je ne sais pas si vous êtes fatigué, mais vous êtes fatiguant.

        • Carin dit :

          Le diarrhéique
          Ou tu vois que j’ai écrit que les ukrainiens gagnaient?
          Je dis que ton adoré prends une taule, que ses troupes stagnent, même ses bateaux en prennent plein le museau alors qu’ils sont dans un port conquis et sécurisé. Je dis que faire parvenir des missiles anti navires à Odessa n’est pas bien difficile.
          Je dis que ton adoré planque ses milliers de morts chez Louka
          ( du coup ce dernier est beaucoup moins chaud pour faire sonner la charge de ses troupes).
          Je dis que la carte de l’avancée des troupes russes d’hier au soir était là même que celle de la semaine dernière…
          Je dis que l’invincible marine de ton adoré compte déjà quelques bateaux de moins.
          Je dis que quand je vois l’avancée des travaux sur le PA russe, je me dis que meme les abîmés mais réparables ne reviendront pas en Ukraine.
          Je dis que les moins que rien de ton espèce êtes une insulte au peuple russe.
          Je dis que ton adoré ne va pas tarder à utiliser du chimique/bactériologique dans une ville comme Marioupol que les imbeciles de ton espèce prétendent conquise, mais que les milis russes n’arrivent pas à approcher.
          Je dis que tu devrais te rendre au Kremlin rapidement pour rouler une dernière pelle à ton adoré parce qu’il ne va pas tarder à crever.
          Je dis que qu’elle que soit l’issue de cette
          « opération spéciale », la Russie a déjà perdue.
          Je dis que ton adoré va devoir faire appel aux réservistes, et que pour se faire, il va faire avaler à son peuple que c’est face aux troupes de l’OTAN que ses valeureux soldats font face, et qu’il va même en profiter pour rapatrier les milliers de corps, histoire de montrer à quels barbares le bon peuple russe aura à faire en cas de défaite…
          Et des minables comme toi viendront relayer et justifier cette rhétorique.

          • OURGOUT51 dit :

            Bonsoir,

            « une ville comme Marioupol que les imbeciles de ton espèce prétendent conquise, mais que les milis russes n’arrivent pas à approcher. »

            Vos sources?

            Les Russes sont au centre ville, y organisent la distribution de vivres avec la Mtchs et contrôlent toutes les sorties car les miiciens d’Azov tentent de s’immiscer dans les réfugiés pour fuir. Les hommes sont donc déshabillés pour vérifier la présence de tatouage nazis dans le dos ou sur la poitrine. Enfin, petite cerise sur le gâteau, les Tchétchènes ont hissé le drapeau de la Tchétchénie sur le bâtiment du procureur de la République au cri de Allah akbar!
            Vous pouvez trouver toutes ces photos et vidéos sur Intelslava Z- telegram. Les adresses de prises de photos sont la plupart du temps mentionnés mentionnées. Il vous suffit ensuite de les taper sur Google Earth et vous verrez que tout se passe en plein centre ville. Ce site est fiable: il est un des seuls du côté russe à avoir rapidement publié photos et vidéos de l’attaque dans Berdyansk alors que la presse russe est restée muette!

            Bon weekend!

            PS: et évitez les insultes à moins que vous ne souhaitiez que Mr Lagneau ne finisse par fermer les commentaires!

          • Goulag dit :

            Pour les tchétchènes, Kadyrov a finalement reconnu que ce n’était pas un bâtiment public du centre ville mais en périphérie.
            Attention aux conclusions sur des sources peu fiables.

          • OURGOUT51 dit :

            @ Goulag: vous pouvez me communiquer la déclaration exacte de Kadyrov: quel media, audio ou TV, date?
            Enfin qu’est ce qui vous permet de dire qu’une source est moins fiable qu’une autre? Je pense avoir suffisamment d’expérience internationale de terrain, dans le Donbass en particulier mais aussi en RDA, en Afghanistan et dans les Balkans , pour distinguer le vrai de la propagande. Par exemple aujourd’hui, sur une vidéo de ce site, un prisonnier du bataillon Azov, appelait ses camarades à rendre les armes et à ne plus servir de chair à canon pour Zelenski et son gouvernement. Il était clair que le gars en question lisait un prompteur car son regard s’abaissait après chaque phrase pour lire la suivante.!

      • précision dit :

        ah les détestables règlements de compte d’après guerre que certains semblent appeler de leurs voeux. Que ce soit par le biais juridique ou de manière extra-judiciaire. Je ne sais pas trop ce que les russes ont mis en place, mais les ukrainiens viennent de passer une loi en ce sens: 15 ans de prisons pour ceux qui collaboreraient avec les russes. Mais pour le moment ils semblent préférer des exécutions à huis clos ou dans la rue: le médiateur Kireev, l’assistant d’un politicien pro-russe Slobodchikov… même si ce n’est pas revendiqué.

        J’espère que les russes comme les ukrainiens ne s’y adonnerons pas après la guerre, et se contenteront de mettre à la retraite anticipée quelques-uns des plus bellicistes. A commencer peut-être par le président russe, la meilleure issue à mon avis étant d’ailleurs qu’il décide librement de lui-même de passer la main pour mieux servir son pays, mais il faut beaucoup d’optimisme pour l’espérer.

    • Carin dit :

      @Qui ça?
      C’est pour Odessa les missiles anti-navires… et cette ville peut très facilement être atteinte par la route.

      • Michel dit :

        CORRECTION – Le 24 mars, l’Ukraine a détruit le navire de débarquement russe appelé « Saratov » (BDK-65), et non « Orsk » (BDK-69). Tous deux sont d’anciens navires soviétiques, projet 1171 ; nom OTAN : Alligator. Le « Saratov » ne peut pas être restauré. L' »Orsk » et le « Novocherkassk » similaire ont été endommagés.

        • précision dit :

          Il a été dit beaucoup de choses un peu imprécises sur le sujet mais autant les sources semblent désormais affirmatives pour le Saratov, autant pour l’Orsk cela me semble douteux. Les sources récentes mentionnent plutôt 2 ropuchas: Novocherkassk et Caesar Kusnikov.

      • Carin dit :

        @OURGHOUST51
        Mes sources? Vous voulez mes sources pour Marioupol ?
        Mes sources sont russes… et multiples… ce sont les détonations des bombes et missiles qui pleuvent sur cette ville… je veux bien croire que les troupes russes soient bidons, mais quand même pas au point de bombarder leurs propres troupes en train de défiler entre les ruines de cette ville!

    • mexivert dit :

      Vous avez raison: Défi technique MAJEUR. Une fois de plus, certains parlent à tort et à travers, comme pour les fameux MIG29 polonais…
      Au vu de leurs moyens les Ukrainiens semblent utiliser au mieux les armes dont ils disposent…mais pour combien de temps hélas.

      • HMX dit :

        « Défi technique majeur « … pourtant relevé par des organisations terroristes comme les Houthis au Yemen, ou le Hezbollah libanais qui ont déjà réussi avec succès ce genre de tir. Défi relevé également par les argentins face à la Royal Navy en 1982, et j’en oublie sûrement. Bref, l’utilisation depuis le sol d’un missile antinavire constitue certes un défi, mais rien d’insurmontable.

        Au passage, faire un carton sur une cible aussi petite que des navires mouillés au port avec un vieux SS-21, pourtant pas réputé pour sa précision, c’était aussi un défi majeur… et il semble qu’il ait été relevé par les ukrainiens !

    • Edgar dit :

      @ Qui ça? Un missile antinavire n’est pas nécessairement énorme. Pendant la Guerre des Malouines, en 1982, la marine argentine avait débarqué plusieurs conteneurs de (ce me semble) Exocet MM-40, à l’origine installés sur l’un de leur destroyer, pour les utiliser à la défense côtière de Port Stanley. Deux coffres à missile tenaient sur une remorque de camion. L’un d’eux à sévèrement endommagé une frégate britannique qui effectuait des tirs contre les positions terrestres argentines.

      • ulysse dit :

        les missiles MARTE ne pèsent que 350 KGS. ils équipent l’Italie et la Finlande. la Suède disposerait de batteries de missiles RBS15 sur camions. Après ces missiles étant peu répandus il sera facile aux russe d’identifier leur origine et donc faire peser une pression insupportable sur ces pays. Donc la livraison de HARPOON, diffusés très largement apparaît plus probable.

      • vno dit :

        MM38 débarqué d’un Aviso d’origine française endommagé. Missile avec électronique analogique, Un Potentiomètre pour donner la direction au missile, quelques boutons une batterie et boum. Le premier mal bricolé est parti dans l’autre sens, pas le deuxième d’après ce que j’avais lu sur cette histoire.

    • joe dit :

      Au contraire. Ces missiles ont une portée de plusieurs centaines de km. Quand à la mise en œuvre, à part le protocole de sécurité qui suppose d’avoir à la fois les codes de tir et une voir deux clés en local, cela doit être aussi compliqué que de rentrer les coordonnées long+lat+vitesse d’un bateau puis d’appuyer sur le bouton Feu.

  3. lxm dit :

    Cela fait penser à une salve de missiles balistiques, comme sur l’aéroport militaire de Kherson il y a quelques temps, ayant touché une dizaines d’hélicoptères.
    Je distingue sur la vidéo 3 sources d’incendie, une sur le quai, une( grosse) sur un navire qui reste attaché au quai, et une sur un des deux navires de débarquement qui quittent le quai.

    • mexivert dit :

      Oui, probablement une salve de missiles Tochka. Salve car ces missiles ne sont pas très précis (Rayon de 120m) sinon ils auraient pu atteindre les autres navires. Vu les explosions, il devait y avoir encore des munitions dans le navire et sur le quai on voit des réservoirs sur d’autres vidéos. C’est un vieux navire qui sera vite remplacé par un autre. Dans cette guerre il apparaît que les russes se débarrassent du vieux matos…et gardent le meilleur pour nous!

      • Je pose seulement la question dit :

        @ mec si vert : sauriez-vous nous expliquer pourquoi nos écologistes, toujours prêts à protester pour n’importe quoi, ne disent rien quant à cette attaque dont le bilan carbone est pourtant désastreux ?

      • Lothringer dit :

        « Dans cette guerre il apparaît que les russes se débarrassent du vieux matos…et gardent le meilleur pour nous! »

        +1

        • précision dit :

          -1 l’affirmation n’est pas étayée. Et plutôt contredite par les faits. Su34, hélicos récents, missiles de croisières récents, iskander, kinzhal (parait-il), artillerie et blindés de tous types parmi ceux produits en série, attaques cyber, Be50, matériel de guerre électronique (pas à très grande échelle mais une partie déployée en Biélorussie, et une partie a aussi été déployée en Ukraine), robots et drones. A part les Yasen qui n’auraient rien à faire en mer noire et les SU 57, je ne vois pas quel autre matériel de mort vous imaginez qu’ils auraient pu déployer.

        • Tulio dit :

          + 1. Des chars T64 et des T72, des 2K12 Kub (véhicule antiaérien).Et aussi des MIG 27 et des MIG 29.

          • précision dit :

            -1 ce n’est pas parce qu’ils utilisent tout le matériel vieux et nouveau à leur disposition (et qu’ils gardent nécessairement par prudence quelques réserves) qu’il est pertinent d’affirmer qu’ils utilisent le vieux matériel et gardent le neuf.

      • précision dit :

        « C’est un vieux navire qui sera vite remplacé par un autre.  »
        Ce n’est pas ce que j’ai lu de la part des analystes: c’est un de leurs plus gros navires, plus de 4000 tonnes à pleine charge. Donc cela va certainement avoir un impact sur leur logistique. Sans même parler des pertes humaines, des dégâts qu’il y a pu avoir sur le port, voire sur les autres navires ou de l’impact psychologique.

        La classe suivante, les projet 775 Ropucha, est principalement déployée en mer noire. Leur capacité est sur certains points plus faible (en tonnage transporté). Les plus récents projet 1171 Ivan Gren sont en effet dans la flotte du Nord en temps normal, mais il n’y en a que 2 pour le moment et justement le Pyotr Morgunov est déployé en mer noire en ce moment. Donc votre affirmation est incorrecte.

      • Pravda dit :

        Remplacé par quoi ? Un classe Mistral ?

  4. Bob dit :

    L’attrition des forces armées russes ne permettra pas de changer le rapport de force en faveur des frontoviki. Même avec des missiles AT ou SM, les russes gagneront militairement. Ils sont beaucoup plus nombreux, mieux entraînés, mieux armés avec des véhicules blindés à gogo, des missiles et une supériorité aérienne. Les ukrainiens ne mènent pas de contre-offensives mais des contre-attaques locales. Même en employant la techno-guérilla, les ukrainiens vont perdre et les chaudron à Soumy, Tchernihiv et surtout le gros qui se prépare (dans les 15 jours) dans le Donbass va annihiler les forces conventionnelles ukrainiennes avec le début du siège de Kiyv. Et la guerre de partisans n’aura pas vraiment lieu en Ukraine, nous ne sommes plus en 40 avec les soviétiques. Le rouleau compresseur russe est en marche mais il est inarrêtable, le régime russe n’a rien à faire des pertes et de la vie humaine.

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Tant mieux a vous si vous y croyez
      En attendant, 0.5 roubles ont été déposés sur votre compte

    • Ion 5 dit :

      Bob,

      Les russes sont 130 mille en estimation basse, 190 mille en estimation haute à participer à l’opération.
      Tous ne sont pas tankistes, paras ou fantassins. Ca fait TRES PEU de « baïonnettes » parmi cet ensemble pour tenir et surtout conquérir du terrain. Beaucoup d’entre eux ne font que de l’appui ou du soutien: artillerie, DCA, train etc.

    • ClémentF dit :

      « Dans quinze jours » : c’est en train de devenir une blague, savez-vous ?

    • Isidore dit :

      Vous êtes coincés dans une faille temporelle ? On dirait que votre post a 15 jours…

    • François dit :

      Le rouleau compresseur a plutôt du mal à rouler en ce moment non? D’après l’évolution des troupes russes sur les cartes on ne peut pas dire qu’elles progressent vite: même après un mois de frappes sans retenues et des sièges qui vont ressembler à celui de Grozny la victoire tarde à venir n’est-ce pas Bob ?(ou devrais-je dire Ivan ?)

    • tow dit :

      L’espoir fait vivre.
      Beaucoup d’africains comme vous qui ont passés des années à fantasmer la puissance russe semblent aujourd’hui être dans un déni idéologique et en viennent à espérer qu’ils vont gagner.
      Il est bien connu que jamais dans l’Histoire militaire un David n’a vaincu un Goliath.

      Votre idéologie pro-russe en prend un coup et vous en êtes à espérer que ce que vous voyez n’est pas la réalité ou alors que c’est insignifiants.
      Il n’y a aucun rouleau compresseur russe en marche, mais bien un engrenage qui commence par se bloquer.
      L’armée russe n’est pas celle que vous avez rêvez et vous cherchez alors à réécrire les évènements selon votre logique.

      • précision dit :

        dans ce conflit il n’est pas clair qui est David et qui est Goliath, les forces étant beaucoup moins déséquilibrées que certains médias ne se plaisaient à l’affirmer. (*)

        A moins que vous ne preniez la contribution des pays occidentaux à cette guerre pour Dieu…

        (*) Je serais d’ailleurs curieux de savoir quelles étaient les réelles estimations des SR occidentaux sur la vitesse probable de l’avancée russe. Une bonne partie des faiblesses de l’armée russe leur était très certainement connue et n’a pas du les surprendre beaucoup; logistique, communication, précision des munitions, capacités de renseignement… Tout comme le niveau de l’armée ukrainienne qu’ils avaient contribué à former et sa capacité à exploiter efficacement les renseignements qui lui sont communiquées sur les unités russes. La résistance de la société ukrainienne était peut-être moins prévisible mais pour le reste, je serais étonné que les SR aient autant surestimé l’adversaire que les médias.

        • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

          Les services US donnaient à Kiev quatre jours avant l’effondrement de ses défenses.
          C’est la mobilisation générale, La Défense Territoriale, l’IT army, la résilience des civils, la légion internationale, le renseignement occidental, tout ça ajouté – surtout – à la compétence acquise ses huit dernières années par l’Armée Ukrainienne et ses Forces Spéciales, qui ont donné un effet loupe ou queue de paon à la résistance ukrainienne globale, et augmenté ses effectifs au bout de quelques semaines.
          Mais au départ, au coup de feu, les effectifs russes étaient largement supérieurs ; et le volume de matériels l’est toujours très largement aujourd’hui.
          Oui, la Russie est arrivée tel un Goliath ; un Goliath ankylosé, peut-être, en manque de souplesse contrairement à David, mais c’est justement ce que raconte cette légende.

          • précision dit :

            « Mais au départ, au coup de feu, les effectifs russes étaient largement supérieurs ».
            Affirmation très discutable. Au contraire au départ les effectifs de l’armée qui envahit sont nécessairement inférieurs à l’intérieur du pays envahi. Ils peuvent être supérieur localement au niveau du front , à condition d’être concentrés, mais seulement très localement.
            Les effectifs russes à l’échelle de l’ensemble de la Russie sont en effet largement supérieurs aux effectifs ukrainiens totaux. Mais compter en effectifs totaux n’est pas pertinent en l’absence de mobilisation, sauf pour ce qui est des forces spéciales. D’autant que seule une petite partie de cet effectif est efficace, alors que l’armée ukrainienne semble dans l’ensemble avoir montré sa compétence en effet.

            Sur le plan matériel, oui. Mais cela dépend de quel type de matériel. Les Ukrainiens, en partie grâce à l’aide de des pays occidentaux et en partie parce-qu’ils sont chez eux, ont un avantage net en ce qui concerne le renseignement.

            Au contraire du matériel, les effectifs russes déployés en Ukraine, eux, sont comparables à ceux des ukrainiens, voire même peut-être inférieurs selon ce que l’on compte. Ce qui peut revenir à donner un avantage à la défense, toute chose égale par ailleurs.

          • précision dit :

            Par curiosité, pourriez -vous préciser vos sources? Quels services US parlaient de 4 jours avant l’effondrement de Kiev?

    • HMX dit :

      Tout dépend de la définition de ce que vous appelez « gagner militairement ».

      S’il s’agit de la destruction de l’essentiel du matériel lourd ukrainien, vous avez raison. Cela arrivera, inéluctablement, vu le rapport de force très défavorable aux ukrainiens.

      S’il s’agit de mettre hors de combat les soldats ukrainiens, c’est une autre histoire. Vu la tournure des évènements, il semble clair que les ukrainiens ne rendront pas les armes. Une fois qu’ils auront perdu leur matériel lourd, faute de logistique, de carburant, et en raison de l’attrition, leur combat se poursuivra sous la forme d’une guérilla associant civils et militaires, bénéficiant d’un énorme soutien logistique et financier occidental, donc les conditions « idéales » pour un enlisement de l’offensive russe. La suite de l’histoire est en train de s’écrire sous nos yeux, personne n’en connaît la fin. Peut être que la Russie parviendra à ses fins… ou pas.

      Pour ma part, je me garderai d’être catégorique sur le fait que la Russie va « gagner ». Pour le moment, on constate surtout qu’elle a beaucoup perdu sur le plan diplomatique, moral, politique, historique et financier, sans parler de l’image et de la crédibilité de l’armée russe qui en a pris un sérieux coup. Et tout cela pour des gains territoriaux limités (Donbass et rivages de la mer d’Azov). Poutine a réussi « l’exploit » de s’isoler totalement, de ressusciter l’OTAN, et de pousser les européens à augmenter très fortement leurs budgets de défense, ce qui va inexorablement inverser le rapport de forces conventionnelles entre l’Europe et la Russie dans la décennie à venir, surtout que la Russie risque d’avoir le plus grand mal à se remettre des effets des sanctions occidentales et internationales à l’issue de cette guerre.

      De son côté, Zelenski est devenu un héros, un Che Guevara ukrainien, icône mondiale de la résistance. Un rôle sur mesure pour lui… et un dilemme majeur pour le pouvoir russe : même si Zelenski perd la bataille de Kiev, même s’il est liquidé par une frappe russe, il risque fort d’avoir quand même « gagné » symboliquement.

      • Moussa Razeh dit :

        @ HMX : vous aussi vous devriez arrêter de fantasmer et vous devriez mettre les pieds dans le monde réel, c’est-à-dire avoir des raisonnements qui ne sont pas le copié- coller de ce que les médias racontent sur injonctions de l’OTAN..
        vous savez très bien ( ou vous devriez savoir), qu’actuellement, les Russes ne sont plus opposés à l’armée ukrainienne, mais à une trentaine d’armées, de l’OTAN et des USA qui œuvrent du matin au soir et de façon de moins en moins discrète, juste derrière les milices ukrainiennes ou à leur place, avec tous les matériels de pointe de l’OTAN qui arrivent à flot continu par une autoroute principalement issue de Pologne…
        c’est la seule chose qui ait changé depuis le début de l’opération russe : l’intervention massive et directe de l’OTAN et de toute sa quincaillerie, ses moyens de brouillage, son renseignement, ses liaisons tactiques, ses commandos, qui opèrent déjà en territoire ukrainien contre l’armée Russe…se sentant pousser des ailes, en voyant le suivisme aveugle des Européens, les Américains ont réalisé très vite qu’ils pouvaient jouer un coup de poker en intervenant quasi- directement par leurs inféodés d’Europe: ils ont imposé des sanctions qui vont pénaliser l’Europe, qui vont appauvrir voire ruiner l’Europe, ils poussent l’Europe désormais à aller au combat à leur place, ils font comme ils ont toujours fait depuis la seconde guerre mondiale : une guerre semi- clandestine par supplétifs interposés, tout en fournissant le matériel qui fait tourner leurs usines d’armement.
        De plus en plus les Russes ont compris la manœuvre et de plus en plus ils vont avoir toute justification pour attaquer directement ce flot d’armement, dès qu’il franchit la frontière de l’Ukraine, et tant pis si il y a des bavures… les opinions européennes qui sont abruties et anesthésiées , en sont arrivées à considérer le dirigeant ukrainien comme un héros, une icône ! Lui qui réhabilite un nazi avéré, coupable de crimes antisémites de la Shoah, lui qui est trempé jusqu’au cou dans des affaires de corruption multiples avec ses copains américains et des sociétés commerciales de son pays ! Une icône !

        Je suis vraiment effrayé par l’absence de connaissances du public occidental et par son abrutissement intellectuel qui l’amène aujourd’hui à ne plus voir les évidences, à ne plus se rendre compte des manipulations grossières ! Je vous conseille donc d’aller vite allumer quelques bougies à votre nouvelle icône, car de toute façon à cause des sanctions que le gouvernement américain impose à l’Europe de prendre, cela va entraîner des privations pour l’Europe uniquement, et effectivement dans quelques temps nous pourrons tous nous éclairer seulement à la bougie au nom du soutien à votre icône!
        Prévoyez un stock important car vous en aurez besoin !

        • Pravda dit :

          30 armées? J’aurais dit 50… ça y est, le vent de la défaite souffle, la propagande commence pour expliquer aux masses que la vaillante armée russe, a défendu son territoire face à des hordes de Leclerc, Léopards… et des millions de soldats de l’Otan … vous avez raison, préparez vous.

        • Lockass dit :

          « en sont arrivées à considérer le dirigeant ukrainien comme un héros, une icône ! Lui qui réhabilite un nazi avéré, coupable de crimes antisémites de la Shoah, lui qui est trempé jusqu’au cou dans des affaires de corruption multiples avec ses copains américains et des sociétés commerciales de son pays ! Une icône ! »
          On peut à peu de chose prêt dire la même chose de Poutine qui rehabilite le passé sovietique et qui est trempé dans toutes les affaires de corruption de son pays. On pourra aussi parler de Wagner, repère de néo-nazis

          • précision dit :

            En fait je pense que concernant la plupart des politiciens de haut rang, (et sans doute pas que les politiciens), en cherchant bien on finit toujours par trouver « quelque-chose ». Certains ont plus de casseroles que d’autres mais personne n’est parfait. Il suffit de voir les présidents français. Hollande (que je n’admire pourtant pas) est un des rares à ne pas avoir traîné d’affaire sérieuse, et pourtant il y a eu quelques affaires concernant ses ministres et directeurs de campagne.

            Quand aux perceptions historiques je trouve agaçant de voir que depuis pas mal d’années on instrumentalise plus souvent l’histoire de façon négative pour dénigrer ses adversaires politiques que pour en honorer les éléments positifs. J’ai le sentiment qu’on néglige de plus en plus les légendes glorieuses (certes partisanes) pour se complaire dans les légendes noires (tout aussi partisanes).

        • Contractor dit :

          Et ? Quel est le problème ? La Russie montre à la face du monde les limites de sa puissance. Elle va donc payer et payer cher. Ce sont les limites d’un système mafieux, dans lequel on cache au parrain certaines réalités pour éviter de se faire sortir du jeu. Les limites de la corruption également, où sont donc les équipements modernes payés ? La Russie est un ours édenté, certes avec une capacité nucléaire mais en face aussi. Donc aucun avantage. C’est fini. Il doit rester une boule et l’extraball avant le game over.
          Mais je comprends le désarroi de ceux qui y croyaient et sont confrontés à la réalité.
          Quand aux manipulations, c’est clair que les Russes n’en font pas. Jamais.
          Et pour les nazis, Unité nationale russe au Donbass on en parle un peu ou pas du tout ? Et Outkine et ses tatouages, on en parle ou pas ?

          • 341CGH dit :

            Le « game over » n’est pas pour demain. Ceci parce que l’OTAN comme les Ukrainiens ont intérêt à faire durer le plus longtemps possible cette opération militaire où la Russie tient le mauvais rôle.

          • Électeur dit :

            C’est clair que nos maîtres de l’OTAN et de l’UE (maîtres de notre classe politique, plus exactement) vont prolonger la situation actuelle aussi longtemps qu’ils le pourront.
            .
            Cela dit, il ne tient qu’à nous d’en sortir : en dégageant nos politiciens qui marchent dans la combine.

        • Clément dit :

          Ils sont de plus en plus perfectionnés les bots russes !
          Celui-ci, mis-à-part son discours qui est clairement produit par une IA de traitement du langage, on pourrait presque croire que c’est une vraie personne !

        • Bawogava dit :

          Zelensky a réhabilité un nazi avéré? Qui est-ce donc? S’il s’agit de Bandera, vous devriez peut-être vous renseigner plus avant sur le personnage. S’il s’agit d’un autre, je serais curieux de savoir qui c’est.

          Et pour les commandos de pays de l’OTAN actifs en Ukraine, auriez-vous des preuves crédibles?

          • Tulio dit :

            C’est assez malvenu d’essayer de réhabiliter Stepen Bandera, son organisation OUN-B ou le bataillon Nachtigall qui sont clairement impliqués dans de nombreux massacres, notamment les massacres de Lviv en juillet 1941, dont le massacre des professeurs de Lviv.

        • Carin dit :

          La diarrhée t’es monté à la tête?
          Ou tu as vu des corps d’armées de 30 pays OTAN en Ukraine?
          Dépêche toi de poster ta petite lettre directement adressée au Kremlin, parce que ton amoureux n’est pas au courant…
          Même lui n’a pas osé le dire images de call of duty a l’appui..
          ah au fait tu as vu le culbuto de CDN est arrivé à lancer un très gros missile, notre hôte en a fait un article… dépêche toi d’aller y rependre tes diarrhées nauséabondes avant qu’un autre ne le fasse avant toi, il pourrait te piquer ton prestigieux poste de cretin de haute valeur implanté en occident…
          Je suis sûr que du temps de ta jeunesse tu draguais les filles en te présentant comme espion…

        • HMX dit :

          @Moussa Razeh : merci pour vos bons « conseils » et votre lecture des faits… un peu orientée. Les « abrutis » et « anesthésiés » de l’occident vous saluent, et vous félicitent pour vos efforts sans relâche. Il faudra d’ailleurs penser à demander une prime de pénibilité à vos employeurs, parce que chaque jour qui passe va rendre votre travail de plus en plus difficile, et vos éléments de langage de plus en plus inaudibles. Pas facile de défendre l’indéfendable… mais vous avez du talent : courage ! Et au plaisir de vous lire.

          • Carin dit :

            @HMX
            Enlevez le mot OTAN de ses vomissures, et voyez ce qui reste….

      • Mon général dit :

        Che Guevara a mal fini…

      • fabouze dit :

        completement d’accord avec cette analyse. De plus les pro-russe semblent croire que ca nous enchante que la russie se plante mais c’est faux, on aurait preféré une russie alliée, pacifique, forte et stable… toute l’europe va en patir de cette connerie.

        • Lotharingie dit :

          fabouze :

          « ………. De plus les pro-russe semblent croire que ca nous enchante que la russie se plante mais c’est faux, on aurait preféré une russie alliée, pacifique, forte et stable… toute l’europe va en patir de cette connerie……… »
          .
          Effectivement, les principaux ennemis de la jeunesse russe, cultivée et ouverte , ce sont Poutine et sa clique mafieuse et sanguinaire.

    • R2D2 dit :

      eh beh… rien que ca… et à aucun moment vous n’évoquez que la stratégie initiale avec la prise de l’aéroport pour décapiter Kiev a complètement échouée ni que l’armée russe n’est pas capable de faire de la logistique sans trains. Ou ques les soldats russes ont pleinement conscience de n’etre que du bétail pour les officiels russes ce qui doit légerement diminué leur motivation ^^’

    • Thaurac dit :

      Un peu de retard et d’optimisme russe dans ce post
      A Kiew les russes ont été repoussé à 55 km ensuite Irpin sur le point d’être repris …
      Des soldats russes bien entrainés ..etc..Ils se font massacrer, se rendent ou dessertent , les autres pillent pour bouffer!
      DEs colonnes entières de véhicules blindés sont reprises au profit des armées ukrainienne, les avions et hélicos tombent en grand nombre….des villes frontalière assiégées dés les premiers jours , résistent encore…
      Il te faut quoi comme scénario, j’ajoute, Poutine cherche des supplétifs ( mercenaires payés entre 1000-2000 $ bien sûr)
      S’il agite l’arme nucléaire, c’est qu’il a vu la cata de son armée, qui se contente maintenant de détruire les villes civils y compris-
      Le moral des soldats suit la même courbe que celle de l’économie russe…

    • Borok 83 dit :

      Bob dépêche toi de t’y rendre, Yvan a besoin qu’on lui remonte le moral, où alors jette l’éponge….Bob.

    • Pravda dit :

      Faute de combattants, le combat s’arrêta … qui va alimenter le rouleau compresseur en troupes hyperstatiques ? Le régime s’est coincé lui-même en annonçant une opération spéciale de libération. Prochaine étape, l’envoi massif de conscrits, et leur retour en cercueils plombés qui fera vite retomber l’enthousiasme à suivre le petit tsar.
      L’opération était « viable » sur une durée de 72h, maintenant c’est 500000 hommes nécessaires, juste pour prendre l’Est de l’Ukraine, et du matériel qui n’arrive pas sur le front.

      • Tulio dit :

        Parce que la Russie est censée rester sur le territoire ? On peut demander à Mme Irma ce qui va se passer une fois que les structures industrielles et les récoltes auront été détruites…

      • Pravda dit :

        Non non, ils sont juste venu profiter du printemps sur la mer Noire. Ils ont essayé de déstabiliser Zelensky pour mettre un pantin à sa place, en espèrant que les ukrainiens se laissent faire. Perdu. Donc option 2, prendre l’est du Dniepr et le tenir.

    • Barfly dit :

      Rien ne laisse présager de ce que sera la finalité de cette guerre, en attendant cette armée que Poutine et sa chorale de zombis nous présentaient comme inarrêtable et bien elle est sacrément embourbée après seulement 3 semaines de combat.

    • Carin dit :

      @Bob
      Ça fait un mois que vous dites la même chose… et…. Rien, nibe, que dalle, les russes n’avancent pas, leur matos part en fumée, leurs gars n’y croient pas, et son loin d’exploiter tout leurs potentiels, leurs généraux tombent comme des mouches, leurs missiles de la mort qui tue ratent les pistes d’aéroports de plusieurs dizaines de mètres.. et j’en passe. Pour tout vous dire, je suis même pas sûr que les soldats russes qui tombent au combat soient rapatriés plus loin que chez Loukachenko, pour ne pas éveiller les soupçons du peuple russe…
      Et vous venez nous annoncer l’apocalypse que votre adoré va déclencher, comme un super feuilleton télévisé…
      Je pense que vous et vos semblables une fois cette guerre finie,n’avez pas intérêt à crier sur les toits russes tout le soutiens que vous avez apporté à Poutine… ils seraient capables de vous lyncher sans autre forme de procès, au nom de tous leurs soldats morts, blessés ou traumatisés à vie pour la gloire de votre adoré.

    • Bob (un autre) dit :

      Haha, t’es un marrant toi ! Sauf que depuis le 4 mars, il ne se passe plus grand-chose sur la carte des avancées russes. La dynamique est en faveur de l’armée d’Ukraine qui fait preuve d’opportunisme, d’endurance et d’imagination (et qui est à domicile). Les Russes sont encore au XX ième siècle.
      Vu le rythme de cette guerre, je ne serais pas étonné que cet été, Poutine ne soit plus au pouvoir, lâché par l’armée, des proches ou le FSB.

    • Rafale dit :

      Selon les pseudo experts dans votre genre, l’armée russe aurait dû écraser l’armée et les milices ukrainiennes en 48 heures.

      Or, le monde entier constate aujourd’hui l’incompétence, et surtout l’humiliation, du « rouleau compresseur » russe face à des Ukrainiens qui manquent de tout mais pas de courage.

      • Paul Letissier dit :

        Les Ukrainiens ne manquent ni de Javelin ni de Stingers.
        Seul le grand public (comme vouzémoi) a été pris au dépourvu par cette guerre que l’OTAN avait programmée.

        • Dolgan dit :

          Arf. Et nos médias qui nous affirment que ce sont les russes qui ont attaqué l ukraine. ….

        • Frédéric dit :

          ? Ben non. L’immense majorité des combats se fait avec du matériel ex soviétiques de chaque côté. Au fait, il n’y encore aucun Stinger de capturer par les forces russes. Et vous rendez vous compte que écrivez que la Russie prévoyez cette invasion depuis longtemps et que l’OTAN le savez ? Niveau sécurité opérationnel, cela démontre que la Russie est infiltré a haut niveau malgré les  »centaines » d’espions que le FSB déclaré arrêter chaque année 🙂

        • Carin dit :

          @Paul Letissier
          l’OTAN n’a rien programmé du tout.
          Au bout de quelques semaines à la tête des USA, Biden s’est rendu compte qu’il pouvait manipuler la gargouille du Kremlin… et il l’a fait!
          Et tellement bien fait que le staff du petit père des peuples commence tout juste à prendre conscience que Joe l’endormi les a roulés dans la ouate.
          Ce type (Biden) me fait vraiment penser à feu Gaston Deffere, sous son air bonhomme, il agit seul, à toujours 2 coups d’avance, et à chacun de ses déplacements il surprend même ses plus proches conseillers… et en a fait plus pour son pays en quelques mois que ses prédécesseurs en 8 ans pour l’un et 4 ans pour l’autre.
          Et franchement si il ne nous carre pas plus, c’est parce qu’il est parfaitement conscient qu’en Europe il ne pourra compter que sur la France.

        • Goulag dit :

          Il fallait les accueillir avec des fleurs c’est ça ?

        • précision dit :

          programmée, non (les russes et ukrainiens, peut-être, ce qui ne signifient pas qu’ils la souhaitaient). Pas fait grand chose pour l’éviter correspondrait plus à mon impression.

    • Gilbert72 dit :

      @Bob. Permettez-moi de sourire…

    • Lado dit :

      Peut être ou pas !
      Vous me paraissez bien sûr de vous , soyons modeste nous n’avons que peu d’infos fiables
      Sur ce conflit toutes les prévisions ont été invalidées depuis le début,sur l’invasion , son tempo et y compris sur la supériorité écrasante des russes.Quand on voit des unités de chars de la Garde comme la Kantermirovskaia (une unité d’élite, « historique », équivalent à notre 2ème DB..) se faire sérieuseusement amochée (sans percée à minima)autour de Kiev…

      L’Ukraine est nettement plus grande que la France, et peu être massivement réarmée par ses voisins de l’Otan et supportée par le renseignement de l’Otan par avions RC électroniques , avions radar au dessus de laMer Noire ou de la Pologne ,Satellites ect
      Les pertes ça marche dans les 2 sens et les conscrits russes sont …nombreux
      Les pertes russes sont surprenantes..Pourquoi tous ces généraux »soit disant tués » ne font pas des conférences de presse?

    • LOUIS XIV dit :

      Je suis assez d’accord. Il y a une communication intensive des Ukrainiens, très largement relayée par les médias de (dés)information occidentaux pour raconter une jolie histoire laissant entendre que les Russes sont à la rue. Même s’il semble que ceux-ci n’avaient pas anticipé une résistance militaire aussi opiniâtre, ils finiront par y arriver; quoiqu’en les experts auto-proclamés en campagne militaires (l’analyse – si l’on peut dire – de X. Tytelman sur l’utilisation des missiles Kinjal par les Russes diffusée sur le JT de France 2 est un pur régal). Je pense même qu’ils vont se dépêcher de prendre Odessa pour y établir une tête de pont et débarquer des renforts. Avec 25% de la population ayant quitté le pays, et le traitement infligé aux principales villes du pays (Marioupol – ce qu’il reste plutôt, m’a fait penser à Hiroshima après la Bombe : complètement rasée), cela va devenir intenable pour les combattants ukrainiens. Pour éviter l’anéantissement total – si c’est encore possible, il serait peut-être temps pour Zelensky de mettre les pouces.

      • Dolgan dit :

        Quels renforts ??? C’est tout le problème russe.

        • Tulio dit :

          Les Russes auraient des problèmes de renfort ? Une armée de 720.000 hommes, plus 250.000 réservistes plus 3.200.000 hommes disponibles au service militaire !

          • Goulag dit :

            Et c’est pour ça qu’ils sont obligés de payer les islamistes tchétchènes et syriens pour massacrer de l’orthodoxe ukrainien ?

        • Tulio dit :

          @Goulag, les Tchétchènes vont surtout se payer sur la bête. C’est de bonne guerre, tous les soudards sont les bienvenus pour combattre les nazillons de la Misanthropic Division ou des bataillons Azov. Il y aurait beaucoup d’orthodoxes non-russophiles en Ukraine ? Pourtant, la plupart des Ukrainiens de l’Ouest se revendiquent catholiques…

          • précision dit :

             » la plupart des Ukrainiens de l’Ouest se revendiquent catholiques… »
            Il serait judicieux de se renseigner avant de poster, ou si c’est un message ironique mal construit, s’abstenir.
            Cela dit, le post de goulag est assez incompréhensible aussi. Car des islamistes tchétchènes et syriens on en trouve des deux côtés, et s’il y en a sans doute plus côté russe, ils sont sans doute plus islamistes côté ukrainien, les russes s’appuyant depuis longtemps sur des régimes autoritaires moins imprégnés d’islamisme que les occidentaux.

      • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

        Je sens en toi le collabo de base Louis 14 !
        Les infos en Occident sont ouvertes, et il est très facile surtout de les recouper en cas de doute !!!
        Ce qui très loin d’être le cas en Fédération de Russie …

        Donc parler de désinformation à l’Ouest est une connerie monumentale !

        • Tulio dit :

          « Les infos en Occident sont ouvertes » ? Lesquelles ? On nous aurait menti ? On peut toujours aller sur la chaine RT en français sur le câble ? On peut aller librement sur le site « Sputnik » ? (On peut y aller mais alors il faut avoir certaines connaissances en informatique)

          • Goulag dit :

            Ben c’est pour éviter que les gens comme toi nous inondent de propagande…
            Sinon sur le site du mindef russe tu as toutes les images autorisées par RT et Sputnik donc tu peux y accéder mais ça j’imagine que tu le fais déjà.

        • précision dit :

          Bien sûr qu’il y a de la désinformation, pourtant, comme dans toute guerre. L’occident ment rarement. Mais on peut cacher un arbre que l’on ne souhaite pas laisser visible sous une forêt.

          C’est plutôt cela, l’approche occidentale de la désinformation. Les russes font de même, parfois, mais avec moins de doigté. Avec moins de moyens aussi, ce qui est normal.

          Tenez, pour vous donner un exemple combien de dizaines de commentateurs sur ce blog ont refusé d’admettre que les pays occidentaux avaient promis de ne pas étendre l’OTAN à l’Est? Ils ont fini par se faire silencieux lorsqu’ils ont fini par voir que le fait était difficile à nier, mais ont alors sorti une panoplie d’arguments (dont pas mal de mauvaise foi) pour en limiter la portée : URSS et non Russie, US+pays européens et pas OTAN, … Je n’ai pas vu sur ce blog un seul de ces partisans de l’OTAN qui reconnaisse le fait franchement sans essayer d’en restreindre l’importance. Or c’était une des revendications clés de la Russie depuis plus de 15 ans, que l’on a refusé de discuter avec eux. Réduire ce point de désaccord aurait pu désamorcer les tensions, ou au minimum enlever un des meilleurs prétextes aux russes (selon le point de vue). Mais on n’a rien fait de sérieux.

          Un autre exemple de désinformation (sans remonter aux fioles de Saddam ou aux couveuses du Koweit): ne vous rappelez-vous pas la propagande scandaleuse de l’OTAN en Lybie ?
          – l’OTAN affirmait chercher à protéger la population civile (oubliant qu’elle bombardait les forces du régimes même là où il n’y avait pas de rébellion et détruisait de façon systématique radars, armes antiaériennes, etc).
          – l’OTAN prétendait répondre à une demande de l’ONU, oubliant que ce sont les principaux pays de l’OTAN qui ont forcé la main à l’ONU malgré le peu d’entrain de la plupart des autres pays.
          – on prétendait ne pas viser Kadhafi… mais on a fait tout ce qu’on pouvait pour le tuer, et a fini par y parvenir.
          – on appelait assez uniformément peuple ou démocrates les opposants du gouvernement de Kadhafi (commandés à certains moments par les anciens numéros 2 et 3 du régime, jusqu’à ce que certains meurent dans des circonstances troubles), mercenaires et autre ses partisans
          – le prix nobel de la paix Obama justifiait le déclenchement de la guerre pour « prévenir les génocides, assurer la sécurité régionale et maintenir la liberté de commerce » oubliant le rôle des SR occidentaux dans son déclenchement, l’absence de génocide caractérisé, et pour ce qui est de la sécurité régionale, on voit le résultat.

          Alors oui l’info est ouverte en occident. Mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de désinformation par le biais de campagnes médiatiques. Prétendre le contraire témoigne d’un aveuglement monumental. Dans une guerre la désinformation est systématique, même dans les démocraties.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Pour éviter l’anéantissement total – si c’est encore possible, il serait peut-être temps pour Zelensky de mettre les pouces. » Allô, allô, Moscou? C’et bon là, je l’ai bien vendu? Allô, je suis toujours à vos ordres! Que dois je encore écrire, Allô, allô Moscou? N’oubliez pas ma petite rétribution, allô?

        • LOUIS XIV dit :

          1/ Je constate simplement que plus de 10 millions d’Ukrainiens ont déjà fui leur pays. A ce rythme, il n’y restera plus grand monde au milieu du champ de ruines qu’est devenue l’Ukraine.

          2/ Il n’aura échappé à personne que la Russie est une puissance nucléaire : on ne peut pas l’acculer sans fortement risquer l’élévation du conflit au niveau nucléaire. Il y a des candidats sur ce forum?

          3/ Poutine est un psychopathe qui se fout de la vie humaine ; lui ne s’arrêtera pas tout seul : il est empêché (par qui ? Comment ?) ou il obtient ce qu’il veut. Pendant ce temps là, la population morfle sévère.

          On se fait plaisir en me traitant de collabo, mais l’on ne contribue pas à régler le problème.

          • précision dit :

            Pour le point 2 je crois qu’il y en a beaucoup. Les mêmes qui poussaient les pays occidentaux à ne rien céder avant l’invasion parce-que selon eux la Russie bluffait et n’avait pas les moyens de la confrontation et ne comprenait que la force.

            Ils n’ont rien oublié ni rien appris.

            Pour le point 3 ce n’est pas clair de savoir ce qu’il en est sous l’avalanche de propagande dans des médias qui de toute façon lui ont toujours été hostiles (et vice-versa). Effectivement la plupart des dirigeants occidentaux qui l’ont rencontré n’ont pas une haute estime du personnage. Ceux qui mettent en avant ce point ont-ils réfléchi que s’il est aussi malade qu’on l’affirme alors il n’est peut-être pas responsable de ses actes ? (ce serait une bonne porte de sortie d’ailleurs si cela conduisait à son écartement, mais cela relève du voeux pieux).

            L’argument d’arrêter le combat vaut pour les 2 parties. Je ne sais pas qui est le plus intransigeant dans les négociations, mais pour arrêter le carnage il serait bon que les russes fassent des propositions constructives et des concessions propres à satisfaire les ukrainiens. Voire les occidentaux car je doute que le gouvernement polonais et certains autres occidentaux encouragent la paix si celle-ci devait apporter à la Russie quelques bénéfices – ils semblent avoir fait de l’humiliation un but de guerre, ce qui a peu de chance de régler le problème en effet. Mais si la Russie ne fait pas de concession majeure ils y perdront beaucoup aussi, tout comme les ukrainiens.

      • ClémentF dit :

        « se dépêcher de prendre Odessa pour y établir une tête de pont et débarquer des renforts »
        Apparemment c’était le plan au début, mais pour ce qui est de se dépêcher…

      • Carin dit :

        Et c’est là que le réveil matin a sonné… vivement ce soir, pour la suite du rêve…
        Heureusement que celui dont vous usurpez le nom, était d’une autre pointure que vous.

      • précision dit :

        se dépêcher de prendre odessa… Comment dire ce n’est pas d’actualité. Actuellement ce sont les ukrainiens qui tentent de reprendre Kherson.

    • ML dit :

      Le régime russe n’a peut-être rien à faire des pertes, mais pas sûr que ce soit la même chose pour la population russe qui va voir revenir les cercueils.

    • Eric dit :

      Mouais attendons de voir et gardons nous de toute prévision car rien ne se passe comme « prévu » pour le moment…

    • mexivert dit :

      En gros vous avez raison. Les armes anti-navires et anti-missiles auraient dû être livrées à l’Ukaine il y a deux ans. Les européens se réveillent alors qu’il est déjà trop tard. Espérons qu’ils ne vont pas attaquer d’autres pays dans leur lancée. Le problème majeur est que le pouvoir n’est pas dans la rue en Russie.

    • Castel dit :

      Là, je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous, il suffit d’écouter ce que dit l’écrasante majorité de la population Ukrainienne, pour se rendre compte qu’ils sont décidés à se battre jusqu’au bout.
      Lorsque les Américains avaient décidé d’implanter des missiles stratégiques en Europe, des contestataires avaient alors défilé avec comme slogan à l’époque  » plutôt rouges que morts », mais aujourd’hui, le slogan des Ukrainiens serait « plutôt morts que Russes  » !!
      De plus, le temps ne semble pas forcément jouer en faveur des Russes, qui semblent en fin de compte ne pas pouvoir engager plus de 150000 hommes, avec des pertes chaque jour plus importantes, alors que du côté Ukrainien, même si les pertes doivent être aussi élevées, des volontaires arrivent des 4 coins du monde pour renforcer leurs effectifs, avec, chaque jour de nouvelles armes.
      Enfin, il suffit de constater le désarroi des soldats russes qui s’attendaient à être accueillit en libérateur, et qui, devant l’attitude de la population Ukrainienne se rendent compte à quel point on leur a menti sur la soi-disant opération de « dénazification  » auxquels ils s’attendaient !!!

      • REPman dit :

        La majorité des  » volontaires  » n’ont jamais tenu une arme…
        Imaginons ces  » volontaires « , étrangers, prisonniers des Russes.
        Ne l’imagination même pas…

        • Fabien dit :

          S’ils font du soutien aux troupes de combat, c’est une aide appréciable. Mais je suis d’accord avec vous : s’ils tombent prisonniers, cela va être compliqué diplomatiquement, raison pour laquelle je pense que notre gouvernement ne pousse pas ce genre d’initiatives..

          • Tulio dit :

            Notre gouvernement est officiellement neutre, il n’y a aucune raison pour encourager ce genre d’initiatives, c’est même étonnant d’y penser. D’ailleurs, le président a encore suggéré tout récemment aux entreprises françaises qui le désirent de continuer leur activité en Russie. Les gens font ce qu’ils veulent, rien n’empêche à des anciens de rejoindre la Hongrie puis l’Ukraine, par contre, il risque de ne pas y avoir de prisonnier.

    • Bouli dit :

      Waw, je ne dis pas que les ukrainiens vont gagner mais vous, vous êtes dans le déni complet sur les capacités russes

    • BenL dit :

      @Bob:sans logistique vous êtes rien…et la logistique il faut des $$$, des hommes et du matériel. Alors vous pouvez vous targuer d’avoir 1000 chars si vous n’avez aucunes pièces de rechange ou de munitions ou de camions etc…pour apporter pétrole et autres…vos 1000 chars seront inutilisables. Gagner rapidement une bataille c’est bien, conquérir c’est mieux ! et pour conquérir il faut de la présence d’où la logistique.

      Attaquer la Russie sur le plan logistique lequel inclus la finance et l’économie va faire très très mal a moyen et long terme. Encore plus la guerre dure, plus cela est néfaste a Mr Putin.

    • ji_louis dit :

      C’est beau, un rêve humide…

    • Pascal (l'autre) dit :

      Ah Bob mais comment faites vous pour être aussi………………….

    • Twisted dit :

      Nourrir le troll, tout ça tout ça…

    • Ar-Men dit :

      Tu parle de quel armée ?
      La glorieuse armée russe qui a pris l’Ukraine en 4jours.
      Ou celle qui se fait piquer ses blindés, par des agriculteurs ?

    • joe dit :

      Oui on nous l’avait servi aussi il presque 1 mois. Ils arrivent ! C’est la fin ! plus que quelques jours !… sauf que les Russes qui veulent en découdre et bien ils ne sont pas nombreux à vouloir se suicider sur les routes ukrainiennes. D’autre part, détruire une ville c’est une chose, conquérir et rester dans un pays qui vous hait… c’est juste impossible. Aucun pays n’a réussi et ce n’est pas les 6000 têtes nucléaires qui vont ce fait… une seule vérité dans ce que vous dites: Poutin 1er se fou royalement de la vie humaine en général.

    • Contractor dit :

      CCH recruteur de la Légion : « pour rater le test psychotechnique, il faut être débile ou Russe ». Un visionnaire.

    • Maurice dit :

      Oui la Russie a la capacité de gagner mais à quel prix. Son armée apparait désorganiser que l’armée congolaise. Mais c’était prévisible vu le niveau de corruption dans le pays. Les véhicules ne sont pas entretenus, le mensonge sur la situation est une culture dans le pays car Poutine ne veut attendre que ce qui lui plait en bon dictateur.
      Leur aviation est infoutu de faire de l’appui aux troupes au sol, pas de bombes guidées, etc.
      L’Etat de l’armée russe est pitoyable. En fait, nous n’avons même pas besoin des américains pour défaire les russes sur le plan conventionnel.
      Par ailleurs, nous ne sommes plus en 1944, il n’y pas de commissaire politique pour tuer les déserteurs, les américains ne soutiennent pas leur effort de guerre, etc.
      La Russie est une économie riquiqui qui ne peut pas tenir l’effort de guerre bien longtemps.
      Bref, on enlève les ogives, le Poutine a le même poids que Erdogan, sans les drones !!!
      La Russie a déjà perdu cette guerre.

  5. Antares101 dit :

    Étonnant…l’Ukraine avait pourtant bien nier vivement posséder des plateformes SS-20 Scarab en 2015 🙂

  6. la Tour d'Auvergne dit :

    Un Tochka-U a été abattu, ses débris sont tombés sur une partie du port, notamment sur deux cargos déchargeant du carburant et des lubrifiants. Il s’agit de deux navires assez anciens, le « Saratov » construit en 1964, l’ « Orsk » construit en 1967 (leur déplacement à pleine charge est d’environ 4200 tonnes). L’un d’eux s’est enflammé et a fait exploser des munitions entreposées et a coulé le long quai. Les 2 BDC ont pu, quant à eux, quitter le port de Berdyansk.

  7. Moussa Razeh dit :

    Il y a une réalité mesurable : actuellement les milices et l’armée ukrainienne reçoivent l’appui direct et massif d’une trentaine de pays, USA et OTAN, par un gigantesque flot ininterrompu de toutes sortes de matériel militaire sophistiqué, de conseillers, de milices, de mercenaires , d’appui tactique et de renseignements.
    La Russie doit combattre l’équivalent d’une trentaine d’armées en même temps, des armées qui œuvrent de façon clandestine et qui sont alimentées en permanence par l’étranger..
    il y a une deuxième réalité mesurable :si on fait le compte de tout ce que les milices ukrainiennes prétendent avoir détruit, on obtient à peu près l’ordre de bataille complet, actuel, des forces Russes !

    C’est Austerlitz, la Bérézina, le Pearl Harbor et le Trafalgar des Russes, tout en même temps, et on finit par se demander s’il reste encore un véhicule en état, un soldat debout, un avion en état de vol et un navire qui ne soit pas par 100 m de fond! Même Hollywood n’arrive pas à faire aussi bien !
    Bien évidemment la propagande sera crue intégralement par les pro milices- ukrainiennes, et sera démentie par les autres.

    Chacun croira ou ne croira pas les déclarations et même les images produites par l’un ou l’autre côté… il va de soi que dans un Occident entièrement dirigé et manipulé par l’OTAN, il n’y a que des images négatives ou dégradantes pour l’armée Russe qui seront diffusées, les autres sont soumises à la censure de guerre , c’est-à-dire interdites de diffusion purement et simplement , avec l’aide concrète des réseaux sociaux américanisés.
    Quelques médias indépendants ont quand même essayé de dénoncer les fabrications, les montages et les mensonges que les autorités ukrainiennes fournissent à jets continus : malgré tout le public français, conditionné depuis plus de 70 ans par l’idéologie de l’OTAN , ne croira que les documents fournis par le camp du Bien contre le camp du Mal .
    le formatage des esprits a très bien fonctionné en France et le français moyen est une éponge à absorber la fiction la plus ridicule, sans qu’un sourcil se lève.
    Le président américain est venu en Europe pour exciter ses troupes européennes, ses troupes coloniales, ses supplétifs de l’U.E, en leur demandant d’aller encore plus au charbon, d’accepter toutes les privations futures, par soumission aux États-Unis et en leur racontant les beaux discours manichéens habituels.

    Pendant que tous les caniches continueront d’aboyer, la caravane de nettoyage Russe continue de passer : elle a en face d’elle non pas une armée, mais une trentaine d’armées ( tout l’OTAN et les USA) et un gigantesque flot ininterrompu d’armements et de ressources diverses qui transitent notoirement par la Pologne .. juste derrière les milices ukrainiennes, il y a l’OTAN et les USA qui fournissent renseignements, conduite de tir, armes de précision, guidage au sol, et propagande à profusion dans tout l’Occident ..

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Pendant que tous les caniches continueront d’aboyer, » Venant du chihuahua du Kremlin qui ne cesse de japper…………………………………….. voyons! Un peu de sérieux!

    • ulysse dit :

      @Moussah. une des leçons de ce conflit est que l’armée russe conventionnelle (hors ses forces nucléaires) est un tigre de papier. si les armées de l’OTAN participaient au conflit, elle serait balayée en moins de temps qu’il m’est nécessaire pour écrire ce post.

      • Maurice dit :

        Absolument .
        A part raser des villes et vider le stock de missiles de croisière assez précis par ailleurs, je ne vois aucune capacité opérationnelle.

      • Tulio dit :

        @ulysse, tu as raison, un tigre de papier, tu devrais aller sur le terrain…

    • joe dit :

      Comme d’habitude c’est du grand n’importe quoi. Les seules à ce battre en Ukraine … sont les Ukrainiens et les démocrates de tous pays qui les rejoignent… mais je sens comme un fléchissement dans votre discours cher @Moussa… est-ce à dire que la Russie ne gagne pas mais est en train de perdre ? (la faute bien sur à la CIA, McDo et consort)… la vérité est que quelques soit le nombre de Russes en Ukraine, aucun ne cherche à mourir pour Poutine alors que les ukrainiens eux se battent pour LEUR pays et leur Démocratie… et les armes continuent d’affluer, toujours plus nombreuses et plus performantes. On parle maintenant de missile anti-navire… et dire que Poutine ne voulait que le bien des Ukrainiens 🙂

    • vacocap dit :

      Bravo MouSSA, vous nous avez bien razé.
      Ce site vous donne les attritions des deux belligérants , avec une photo et une explication pour chaque perte.
      https://www.oryxspioenkop.com/2022/02/attack-on-europe-documenting-equipment.html?fbclid=IwAR2zFd8vE1_2nPM0i6yDAvgQ7cXYP_f3C1WgR5h2YHC2jsEJUYTd1qdwv0I

      Libre à vous de rester dans le déni, après tout on ne peut faire boire un cheval qui n’a pas soif!

    • François dit :

      Et toi Moussa de qui es tu le le supplétif? Personnellement je ne suis pas pro-américain mais je suis encore moins pro-russe surtout depuis qu’ils s’imaginent qu’en rasant des villes ils vont nous convaincre qu’ils sont les forces du bien.

    • Dolgan dit :

      Il est exact que la Russie est très isolée politiquement et militairement dans cette histoire.

    • Fabien dit :

      Croyez vous réellement que la population française soit à ce point conditionnée par la « propagande » de l’OTAN ? Je n’ai jamais perçu que ceci était un sujet de première importance dans mon pays. La France est même resté souvent à l’écart de ces problématiques et sa position lors du second conflit irakien, et les réactions négatives ensuite à son égard, nous l’ont prouvé. La France ne semble donc pas être en première ligne pour convaincre de l’utilité de l’OTAN mais cela étant dit, vu avec un peu de recul, quels arguments disposez vous pour prouver les intentions belliqueuses de l’OTAN envers la Russie ? Avez vous les preuves d’une doctrine de guerre envers la Russie ou concrètement de plans d’invasions ? De mon côté, avec ma modeste connaissance, je n’en vois pas. Qui se risquerait à une telle initiative ? Je pense que la Russie (son pouvoir actuel ?) a un problème avec son histoire et interprète la situation actuelle avec un spectre du siècle précédent. Ce n’est que mon avis mais c’est bien dommage.

      • précision dit :

        Pour la dernière partie je ne suis pas d’accord avec vous. La Russie interprète en partie la politique expansionniste de l’occident au vu de ses actes depuis 1990:
        Kosovo, Lybie, etc. Si l’OTAN ne lancerait pas une invasion directement,
        – les pays occidentaux n’hésitent pas à rivaliser durement avec la russie sur le plan économique (même avant la guerre économique totale que nous menons depuis l’invasion de 2022 en Ukraine). Lois catsaa, luttes d’influence en Afrique, en Europe et dans les pays voisins de la Russie, ou les régimes autoritaires qui lui sont alliés, dépense de milliards pour remplacer des gouvernements russophiles par d’autres plus proches de l’occident, luttes d’influence sur le plan énergétique, lutte d’influence médiatique. Bien sûr il faut être deux pour le combat, et la Russie a sans doute autant de responsabilité dans ces tensions que l’occident. L’OTAN peut ou pourrait permettre à ses membres de mener une politique aggressive en réduisant les options militaires de l’adversaires dans le cas où il estimerait ses intérêts cruciaux menacés (je ne discute pas de la légitimité de cette posture mais du fait que la menace existe).

        – même sur le plan militaire, à partir du moment où les hostilités ont été déclenchées, l’OTAN n’hésite pas à intervenir directement ou indirectement : elle est intervenue directement, au détriment des intérêts russes, dans des pays où des SR occidentaux ou alliés avaient incités à la rébellion comme en Syrie ou en Lybie. Et les pays OTAN interviennent massivement en Ukraine, pour le moment de façon «indirecte» (sans engager ouvertement de troupes). Si l’OTAN ne s’est pas risqué à participer au combat ouvertement, rien ne dit que cela ne finirait pas par avoir lieu : aussi bien le gouvernement ukrainien que certains gouvernements européens poussent l’OTAN à y intervenir de façon plus active.
        – rien que sur ce blog on voit nombre de commentateurs qui fantasment une récupération de Kaliningrad. C’est un spectre du siècle précédent et je trouve l’idée absurde mais cela montre que certains raisonnent ainsi, donc la méfiance de nos adversaires n’est peut-être pas complètement dénuée de fondement.

        Donc on ne peut pas vraiment dire que l’OTAN ne présente pas une menace.
        Quand à la perception de l’OTAN par la population française ou européenne, elle peut évoluer. Je ne suis pas certain que le souverainisme en france soit aussi fort qu’il le fut par le passé, même si c’est difficile à mesurer. On assiste depuis Sarkozy à un rapprochement atlantiste que même la parenthèse Trump n’a pas suffi à mettre à l’arrêt. Par ailleurs aussi bien l’évolution des médias et l’influence des pays de l’Est au sein de l’europe, France comprise, me semble favoriser cette «propagande». Je ne compte plus les articles ne cherchant pas à prendre de recul (voire parfois très partisans) dans les médias ;
        Demangy, Jirnov, Laserre, Vitkine pour la France. Il y a quelques voix discordantes, mais peu. Et quand je vois les commentaires dans le « direct » du monde j’ai l’impression que la réponse est : oui, la population consomme cette propagande sans beaucoup de recul.

        • précision dit :

          ayant été repris par Leonard sur ce point, et pour éviter une mauvaise interprétation,je vais corriger aussi ici: l’OTAN n’engage (de ce que je sais) pas la moindre troupe en Ukraine.

      • précision dit :

        Par contre cette «propagande» n’est pas toujours uniforme et pas toujours mauvaise dans ses effets.
        Un des points positifs que je lui accorde est d’encourager à raisonner au-delà des intérêts franco-français. La propagande des médias, de l’UE et des USA adoptant souvent une perspective européenne voire cosmopolite qui n’est pas dénuée d’intérêt.

        Et l’accusation de soumission aux intérêts américains me semble très discutable. Je pense que le moteur premier de cette propagande est la conviction idéologique de partager les mêmes valeurs. Parfois de façon hypocrite ou avec des oeillères, mais c’est moralement plus intéressant que le Realpolitik.

    • Pravda dit :

      Et vous fournissez bien de la propagande gratuite aux russes, pourquoi ne fournirions nous pas quelques armes ? Qui a attaqué qui ?
      Les russes étaient enlisés AVANT que les opérations de livraison de masse commencent.

      • précision dit :

        Votre commentaire est incorrect. Les russes ont attaqué après les livraisons de masse, qui ont commencé avant le déclenchement de l’invasion (hors Crimée et Donbass).

        Quand à qui a attaqué qui, tout dépend de ce qu’on met dans l’attaque. Cette guerre date depuis 2014 sur le plan militaire, et on peut dire que déjà c’est la Russie qui a fait le choix de l’escalade militaire. Mais de leur point de vue c’était en réponse à une expansion des puissances occidentale et des choix hostiles du gouvernement après Maïdan… Et depuis cette invasion russe de 2014, il semblerait que les russes tenaient plus au règlement pacifique du conflit (normal, cela les arrangeait plutôt) dans le cadre des accords de Minsk que les ukrainiens, qui n’ont pas fait d’effort pour négocier sur la Crimée le Donbass et l’OTAN.
        Je ne considère pas l’invasion russe comme légitime mais si on joue au jeu de qui a commencé… on peut remonter plusieurs siècles d’histoire.

    • Lyonpuce dit :

      @Mossah, vous devriez vos précipiter pour aider vos amis, sinon vous ne pourrez voir rejaillir sur vous la gloire incommensurable qu’ils sont en train d’amasser alors que vous perdez votre temps derrière votre clavier.
      Vos posts sont tous plus hilarants les uns que les autres!!!
      Merci pour tous ces moments de franche poilade !!!

    • Charcot84 dit :

      Les Russes récoltent ce qu’ils ont semé….destructions ! Leur armée fait vraiment pâle figure, sans l’arme nucléaire, si les armées de l’OTan s’étaient vraiment invitées dans le conflit, la russie aurait été balayée. Leurs équipements, la motivation de leurs troupes, la qualité des manoeuvres et la piètre stratégie de l’armée russe révèlent une chose….l’occident a largement surestimé la vraie valeur de l’armée du kremlin. Voir des colonnes de chars compacts s’aventurer en terrain ennemi et se faire détruire avec facilité (détruire le premier char et le dernier de la colonne pour ensuite défaire le restant avec facilité me laisse sans voix devant une tactique aussi nulle !) Alors que les russes aient à se confronter avec une trentaine d’armées, personnellement, cela me laisse indifférent tellement ils ont cherché ce qui leur arrive! Par contre, force est de constater que les russes excellent dans la terreur des populations civiles désarmées…c »est tellement pitoyable qu’on ne peut avoir de compassion pour leurs pertes. Je n’étais pas viscéralement contre les russes mais franchement, leur agression d’un peuple qui n’a rien demandé ne mérite que notre mépris. Ne me parlez pas du dombass où ce sont en priorité des soldats russes à la solde du kremlin qui sont venus envenimés les choses pour justifier ensuite une pseudo intervention légitime du grand frère russe.

    • Goulag dit :

      140 pays (donc un peu plus que les occidentaux…) ont voté aujourd’hui une résolution pour l’arrêt de cette guerre à l’ONU.
      Mais vous avez raison de continuer à baver sur l’OTAN et les occidentaux, ça fait crédible…

  8. Badger dit :

    Pas complètement d’accord avec votre analyse: l’alligator n’avait pas été complètement déchargé, car au vu des fortes explosions qui proviennent de l’intérieur et de la puissance de l’incendie, cela ne peut pas provenir des obus de petit calibres des pièces de défense AA situées sur le pont. De plus les deux Ropucha ont été touchés, ce qui n’est pas surprenant vu la quantité de projectiles que l’on voit zébrer l’air ou atterrir ds l’eau autour des navires s’éloignant. Celui au premier plan s’éloigne à toute petite vitesse au lieu d’être machine en avant toute et une fumée blanche s’échappe de sea plage avant. Comme il était amarré devant l’alligator, fort probable qu’il ait été touché au niveau des son appareil à gouverner. Quand au deuxième qui s’éloigne à toute vitesse en arrière plan et qui était à couple, un incendie important s’est déclaré au niveau de sa tourelle avant (cf flames et fumée noire). Les deux cuves de carburant situées sur le quai sont également en feu

    • Ghostrider dit :

      @ badger. plutôt penchant pour votre analyse que celle de la tour d’Auvergne.

  9. Gandalf dit :

    un reportage du 20 mars d’un site indien montre des images (courtesy RT) de ce qui est décrit comme étant les débris d’un SS21 sur le port de Berdyansk :
    https://www.republicworld.com/world-news/russia-ukraine-crisis/ukraine-fires-otr-21-tochka-ballistic-missile-again-in-berdyansk-russia-intercepts-strike-articleshow.html

  10. Gégétto dit :

    Les Occidentaux, surtout les Américains, veulent livrer des missiles anti- navires aux Ukrainiens.

    Je me demande à quel moment Poutine va nous informer officiellement que nous devenons cobelligérants , comment il va riposter et où.

    • Charcot84 dit :

      Poutine a fait la même chose en syrie par exemple…donc nous traiter comme co-belligérants reste difficile pour lui. L’OTAN n’a pas mis un pied en Ukraine, l’OTAN fournit du matériel de défense. Je sais, c’est de l asémantique mais juridiquement, c’est imparable et là Poutine ne peut faire valoir aucun argument pour justifier une quelconque riposte de sa part. Il sait très bien que son aventure en Ukraine est catastrophique sur le plan militaire, s’il voulait porter le fer avec les occidentaux…;sa situation deviendrait intenable et finirait par des frappes nucléaires dont aucune partie en présence n’a intérêt. Quand on joue à un jeu , il vaut mieux connaître les règles, Poutine n’avait pas assimilé certaines (état de ses forces, celles des Ukrainiens, la logistique etc…). Chaque jour confirme une guerre qu’il ne maîtrise plus…combien de temps pourra -t-il tenir avant que les cercueils de retour en Russie, ne soient une véritable contre propagande qui éclatera quand même aux yeux des russes malgré une terrible désinformation liée sur des sanctions pénales drastiques…

      • précision dit :

        la comparaison avec la Syrie ne tient pas. Poutine était clairement co-belligérant en Syrie, mais pas contre nous puisque nous n’étions pas partie prenante officiellement.

        Pour le reste je n’en sais rien.

        • précision dit :

          Ceci étant on trouve quand même des gens pour faire un parallèle avec la Syrie. Comme Jean-Pierre Filiu. Mais je n’ai pas une grande estime pour ses analyses. Si on peut appeler analyse ce qui correspond plutôt à des opinions pleines de parti pris, et généralement dénuées de faits concrets ou même d’idées originales.

    • joe dit :

      Il ne peut pas. Il est l’agresseur et la seule façon de faire Russe est de taper sur celui qui l’empêche de faire ces petites affaires… Problème, c’est en gros le reste du monde. Il y a donc un gros souci. Plus le temps passe, plus les Ukrainiens se renforce en hommes et munitions de toutes sortes. Et surtout n’oublions pas les sanctions économiques d’une ampleur jamais vu. Il ne manque plus que la Suède et la Finlande qui rejoignent l’Otan et la boucle sera alors bouclée.

    • dakia dit :

      risposte à prévoir en roubles

      • Pascal (l'autre) dit :

        « risposte à prévoir en roubles » Dans ce cas ce serait une énième roublardise de Vladimir Vladimirovitch!

        • précision dit :

          Pour le coup il n’est pas certain qu’il y parvienne car les contrats semblent avoir spécifié que les paiement devaient être en euros.

          Mais parler de roublardise (ou comme les médias le font parfois de « Vol ») pour les mesures des russes et de « sanctions » pour les manoeuvres occidentales, c’est donner dans la propagande.

    • Huon dit :

      « Je me demande à quel moment Poutine va nous informer officiellement que nous devenons cobelligérants , comment il va riposter et où. »

      L’armée russe n’est pa en guerre contre l’Ukraine, c’est Poutine lui-même qui ne cesse de le répéter. Nous ne pouvons donc pas être cobelligérants d’une guerre qui n’existe pas. CQFD.

      • gégétto dit :

        @charcot84
         » Une guerre qu’ il ne maitrise plus ».

        De ce que j ‘entends , la petite chansonnette de Zelensky , adaptée aux différents pays auxquels il s adresse, ressemble étrangement au chant du cygne.

        Je suis particulièrement prudent quant aux commentaires faits par les « spécialistes », souvent des anciens généraux français, sur différentes chaines de TV. J’attends la suite des évènements et ne suis pas opposé au fait que les blindés russes rencontrent de grandes difficultés à progresser face aux tirs meurtriers des Javelin et autres . C est la guerre!

        Je pense que les livraisons de matériels aux Ukrainiens ne fait que repousser l issue finale. Après, je peux me tromper.

        @tous
        Quand j écris: Comment Poutine va riposter et où?

        Je ne fais pas allusion à une attaque directe des Russes sur notre territoire ou sur nos troupes qui se trouvent en Pologne, Roumanie ,Etats baltes. Bien que je pense qu’ il vaut mieux s y préparer pour éviter les mauvaises surprises.

        Mais plutôt que des Manpads (Igla ou Strela), missiles antichars (Kornet) pourraient tomber par un grand hasard entre les mains de vilains (barbus ou pas) en sandalettes quelque part sur la planète. En fait, il nous rendrait la monnaie de sa pièce.

        • précision dit :

          « Je pense que les livraisons de matériels aux Ukrainiens ne fait que repousser l issue finale. Après, je peux me tromper. » C’est ce que je pensais au début aussi. Mais l’évolution sur le terrain semble invalider cette hypothèse : l’armée ukrainienne semble s’être suffisamment bien débrouillée pour geler le front voir renverser le rapport de force. Et donc changer les conditions de paix (en espérant que cette dernière soit vite conclue).

          Il faut espérer que les russes aient un peu plus de sens des responsabilités que déstabiliser l’Afrique ou le l’Asie comme vous l’évoquez. Et même s’ils ne se retenaient pas par sens des responsabilités, s’ils se risquaient à escalader sur ce terrains, ils s’exposeraient à une réponse encore plus forte de l’occident. Et la Russie ne fait sans doute pas le poids à ce jeu là.

  11. Auguste dit :

    L’important c’est que le conflit dure le plus longtemps possible.Au moins jusqu’à l’hiver prochain…si Poutine nous permet de faire le plein jusque là.
    Pour faire durer le plaisir,les Anglais enverraient en Ukraine 6000 nouveaux missiles anti-chars, en plus de ceux déjà envoyés,ce qui fait un total de 10 000 et 30 millions de dollars.Plus ciblage et informations à plus longue portée.Ils mégotent pas les Anglais.

    • revnonausujai dit :

      Les envois massifs d’armes portatives sont pure folie !
      Compte tenu de la corruption généralisée en Ukraine une part notable va se retrouver sur les marchés mafieux balkaniques ; nos « islamistes modérés » et autres racailles banlieusardes vont pouvoir s’approvisionner sans problèmes et au final c’est nous qui ramasserons.
      Le plus triste, c’est qu’il y a des foutraques pour applaudir !

      • Auguste dit :

        C’est la CIA qui s’occupe de remettre ces armes entre de bonnes mains.Ces bonnes mains qu’elle a formé depuis 2014,de l’aveu même de Stoltenberg.(pas le nôtre,l’autre).
        Je ne sais pas ce qu’ils ont mangé,ou bu,à Bruxelles,pour que Biden et Stoltenberg se lâchent de cette manière.
        « La pénurie alimentaire va être réelle comme prix nécessaire des sanctions anti-russes »
        « Le prix des sanctions n’est pas seulement imposé à la Russie,il est également imposé à un très grand nombre de pays,y compris européens »
        https://twitter.com/i/status/1507052235192254472
        Et il y a quelques jours,il a annoncé « qu’il y aura un nouvel ordre mondial,avec à sa tête les USA ».

        • précision dit :

          Pour ce qui est de la pénurie alimentaire il ne faut pas mettre cela uniquement sur le plan des sanctions :

          – elles risquent d’avoir un impact en incitant les russes à user de tous les moyens de pression et à conserver leurs ressources comme les engrais

          – mais c’est en grande partie l’effet direct de l’invasion russe de l’Ukraine, gros producteur agricole. Et peut-être du blocage par ces russes des ports ukrainiens.

          Pour ce qui est du coût pour les européens des sanctions nos gouvernements ont été assez honnêtes pour le coup en reconnaissant qu’il serait élevé. Mais on ne sait pas encore à quel point. De toute manière ce n’est pas que les sanctions, c’est la guerre qui a un coût. Le coût économique est assez secondaire par rapport aux ukrainiens (civils et militaires) et russes (principalement militaires) qui y meurent.

          • Tulio dit :

            La Russie est le premier exportateur de blé mondial, ils le réserveront aux partenaires chinois et indiens et aussi aux Turcs qui jouent sur tous les tableaux. L’Ukraine est le cinquième exportateur mais il n’y aura pas de récolte et ils n’auront plus d’accès sur la mer. Donc, au niveau du blé, déjà, gros problèmes. Clairement, ce sont les populations européennes qui vont le plus souffrir.

      • Pravda dit :

        Une des principales sources d’approvisionnement des terroristes et diverses racailles, hors ex-Yougo, c’est l’armée russe en Transnistrie (Moldavie occupée).

        • précision dit :

          .Intéressant de voir tout d’un coup cette insistance sur la Transnistrie… C’est vrai que cette région contient une quantité hallucinates d’armes: plus de 50 millions de tonnes d’armes légères je crois. Je ne peux m’empêcher de penser qu’il aurait été prudent de créer un programme pour les racheter plutôt que de laisser ces pays corrompus gérer de tels stocks.

          Mais il me semble que pour les attentats c’est surtout les balkans (ex-Yougo c’est un peu réducteur vu le poids des mafias albanaises). http://www.opex360.com/2018/12/11/pour-paris-le-trafic-darmes-dans-les-balkans-est-toujours-une-menace-majeure-pour-la-securite-europeenne/

          De manière plus surprenantes je lisais sur un rapport du sénat que le trafic d’armes à feu, en France est alimenté essentiellement non par des trafics organisés à grande échelle, mais par des vols, des armes transformées artisanalement ou des cessions entre collectionneur.

          La Russie, l’Ukraine et la Biélorussie ont aussi pas mal participé au trafic d’arme à l’échelle internationale mais je reconnais que c’est sans doute hors-sujet par rapport à votre commentaire visant les terroristes et racailles chez nous.

      • Frédéric dit :

        Et ? Qui a commencé cette folie ? Qui a déclencher la plus grande offensive terrestre en Europe depuis 45 ? On aurait dû fermer les yeux ? Dire aux ukrainiens de capitulé ? Manque de pot pour vous, Pétain n’est pas le modèle a suivre pour eux.

        • Géo dit :

          @ Frédéric, vous faites bien de préciser offensive « terrestre ».
          Ce qui permet d’esquiver les bombardements otaniens sur la Serbie.
          .
          Quant à dire aux Ukrainiens de capituler, personne n’y songe, au contraire, le Camp-du-Bien veut que cette guerre dure le plus longtemps possible parce que les Russes y ont le mauvais rôle.

      • Thaurac dit :

        Oui bien sûr, et la russie est exempte de corruption ( qu’elle a élevé au rang d’institution nationale malgré les dénégations de proutine au grand public)
        Ils faut armer l’ukraine jusqu’à ce que l’armmée russe d’invasion en saigne!

  12. diplo.mat dit :

    Justement, je partage votre votre analyse : Nous attendons juste le point culminant de Stalingrad la russie à son apogée et l’inexorable regression territoriale de l’armée russe qui s’en suivra ^^

    (vous conviendrez que les rôles sont inversés en 2022)

  13. Carin dit :

    On va attendre la confirmation de cette destruction, mais c’est bien un navire qui brûle au port, et vu les nombreuses explosions annexes, c’est pas un navire de pêche!
    De là à dire que c’est le Orsk??
    Quoi qu’il en soit, ceux qui s’enfuient sont bien des navires de débarquement russes, peut-être faussement immatriculés, mais russes.

  14. Charlie dit :

    Ça m’a plus l’air d’un accident au vu des différentes vidéos : pas d’explosion qui viendrait d’un missile ou d’un obus, l’incendie semble clairement partir de l’intérieur.
    Peut-être du sabotage, mais ça me paraît peu probable que les Ukrainiens puissent faire une telle opération.
    Dans tous les cas c’est un coup dur pour les Russes.

    • Thaurac dit :

      Ben pardi !!
      Lis dessous, dixit les russes!
      Tient un autre accident aujourd’hui quasi live
      Un hélico russe s’est planté et à detruit des troupes russes et du matos 😉

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ça m’a plus l’air d’un accident au vu des différentes vidéos : pas d’explosion qui viendrait d’un missile ou d’un obus, l’incendie semble clairement partir de l’intérieur. » Papa Tango je vous conseille vivement de postuler comme analyste auprès de l’Etat Major!
      « Peut-être du sabotage, mais ça me paraît peu probable que les Ukrainiens puissent faire une telle opération. » Voir ci dessus, c’et vrai ces Ukrainiens, des branquignols, des pleutres, des mauvais quoi!

  15. Thaurac dit :

    Le ministère russe de la défense a déclaré qu’à 7 h 45 dans le port de Berdyansk, pendant un débarquement, trois navires, « Saratov », « Caesar Kunikov », et « Novocherkassk » ont été bombardés avec un missile Tochka U.

    Les pertes du « Saratov » sont inconnues, l’incendie se poursuit, et en raison d’une menace d’explosion des munitions stockées sur le navire, il a été coulé par les forces russes à une profondeur de 5 m.

    Les deux autres navires ont été touchés et sont partis en mer, 8 personnes ont été blessées sur le « Kunikov », et sur le « Novocherkassk », 3 personnes sont mortes, et 3 ont été blessées

  16. VinceToto dit :

    Il y a clairement un navire en flamme HS au quai, qui ressemble beaucoup à un class Aligator, en fait l’info ukrainienne me semble probablement exacte(cette fois).

  17. Nico80100 dit :

    Au moins on voit que les Ukrainiens rendent des coups.
    Aux alentours de Kiev , les Russes auraient reculés de 30 km, et ailleurs aussi.
    Ils sont en train de faire comprendre aux Russes, qu’ils peuvent frapper n’importe où.
    Dommage qu’il n’y ait pas un sous marin Ukrainien en embuscade, avec la sortie de ces navires, il aurait pu avoir un beau tableau de chasse.

    • Dolgan dit :

      Le 30km semble un peu optimiste. En tout cas il est certain qu’ils n’ont pas (encore) repoussé la pointe russe de 30km.

      Par contre, ils tendent à lui couper les rares voies d approvisionnement.

    • Tulio dit :

      « Les Ukrainiens rendent des coups », « ils peuvent frapper n’importe où » ? Hum, vraiment ? « Dommage qu’il n’y ait pas un sous marin Ukrainien en embuscade » ! Sauf qu’il n’y a aucun sous marin ukrainien, ils n’en ont jamais eu (ça m’a fait douter et je viens de vérifier, entre autre, sur Wikipédia).

  18. LEONARD dit :

    Le Orsk est coulé dans le port de Berdyansk. Pertes sur les deux Ropucha, dues aux projections.
    https://twitter.com/GirkinGirkin/status/1506895584954920962
    https://twitter.com/loogunda/status/1506999368020381697
    A priori, il devait être vide, puisque 48h plus tôt…..
    https://twitter.com/michaelh992/status/1505872843283832835

    Allez, après 48 h non stop de taf, un point Ukraine avant d’aller se «regénérer» :
    Invasion Ukraine Jour 28 :

    Une carte générale :
    https://twitter.com/Nrg8000/status/1506986354240294913
    et un intéressant graphique des gains journaliers en km2 des forces russes :
    https://twitter.com/MagnusLLundgren/status/1504830028839886854

    La situation:
    1- Kiev : Les Russes n’ont pas terminé l’encerclement, les Ukrainiens ont inondé la rivière Irpin (pour ralentir les Russes], et les Ukrainiens ont repris la ville de Makariv à l’ouest de Kiev. Mieux même (mais à confirmer), les ukrainiens auraient repris Irpin
    https://twitter.com/IAPonomarenko/status/1506999614783823875
    https://twitter.com/michaelh992/status/1505876628823588867
    En fait, tout se passe comme si les russes avaient abandonné (pour le moment ?), l’idée de prendre Kiev, et se concentraient sur les fronts sud.

    2- Kharkiv: Les Russes maoeuvrent toujours pour encercler la ville. Intensification des combats en cours. Les forces russes du front de Kharkiv et celles de Louhansk ont fait leur jonction. Pas d’info si toutes les unités ukrainiennes présentes ont pu se retirer en bon ordre.
    3- Dnipro: Il faut surveiller la remontée vers le Nord des troupes russes, le long de la rive Sud du Dniepr Prendre Dnipro et déborder Kharkiv isolerait les ukrainiens qui tiennent face au Donbass. Les forces russes sont au sud de Kryvyi Rih à l’ouest et de Zaporizhzhia à l’est, mais cette « branche » de l’offensive est statique depuis près d’une semaine (problème logistique ?)

    4- Marioupol : Attrition progressive des troupes ukrainiennes. Combats de rue.

    5- Mykolaïv : Gros combats en cours sur l’axe Mykolaïev/Kherson. Secteur dans lequel les ukrainiens sont capables de monter des contre-offensives gagnantes (mais limitées). En liaison avec la réflexion sur Kiev, il semble que les russes accordent plus d’importance à la conquête des rives de la Mer Noire, qu’à faire tomber Kiev. Cela veut dire prendre Mikolaïev et Odessa pour faire de l’Ukraine une nation enclavée et proposer un cessez-le feu puis des négos.

    Les officiels Otan évoquent 7000 morts russes. Voici une étude de la BBC sur les pertes russes confirmées :
    https://www.bbc.com/russian/features-60821398?ocid=wsrussian.social.in-app-messaging.telegram..russiantelegram_.edit

    Une étude pessimo-réaliste de la psycho de Vlad dans cette guerre:
    https://www.euronews.com/my-europe/2022/03/21/in-ukraine-there-is-no-line-that-vladimir-putin-won-t-cross-view
    Ce qui explique que fidèles aux tactiques éprouvées en Syrie, les russes frappent également les humanitaires :
    https://twitter.com/loogunda/status/1506975974507880456
    https://liveuamap.com/en/2022/24-march-rescuers-working-on-the-site-of-shelling-of-humanitarian

    Autre analyse intéressante sur le rôle mésestimé de la disparité ethnique de l’armée russe. (car, n’en déplaise aux Vlado-gagas, la Russie, ce n’est pas que des slaves blancs). Les minorités constituent une chair à canon «consommable» : Bien sûr, çà a une répercussion directe sur l’engouement combatif de des minorités.
    https://twitter.com/kamilkazani/status/1506479259866394625

    Sinon, si Fuck News le dit, c’est que c’est sûrement vrai ?
    https://www.foxnews.com/world/russia-ministry-defense-sergei-shoigu-missing-no-public-appearances-12-days
    En tous cas, ni Gerassimov, ni Shoïgou n’ont fait d’apparition publique depuis le 11 Mars, pourtant, «le plan se déroule comme prévu»
    https://www.pravda.com.ua/eng/news/2022/03/23/7333825/

    Et il y a les premiers refus « officiels » de participer à la guerre : Les OMON de Krasnodar rappellent qu’ils ne doivent statutairement pas intervenir en dehors du territoire de la fédération.
    https://t.me/pchikov/4761

    Et pour finir en beauté, un message spécial à l’attention de nos pro-russes de la part des ultras de l’Etoile Rouge de Belgrade :
    https://www.youtube.com/watch?v=gO3oJJJTF4E
    Bonne nuit à tous !

    • Thaurac dit :

      Il y a eu d’énormes explosions secondaires, il n’était pas vide, et parait il a coulé ( les russes disent qu’à cause des munitions il l’ont coulé) par 5 m de fond!!!

      • Tulio dit :

        Il n’y aurait que 5 mètres de fond dans ce port ? Bizarre, bizarre.

    • Edgar dit :

      @ LEONARD Merci pour ces recherches. Deux remarques. Au sujet du graphique Lundgren: les unités russes « avancent dans » (un équivalent du Liban chaque jour), ils ne « contrôlent » pas. Ce qui explique leurs constantes mésaventures sur leurs arrières (convois de ravitaillement attaqués, systèmes de DCA capturés, QG de brigade pilonnés, …) Rien de tout cela ne se produirait s’ils contrôlaient ces arrières. Ils sont donc « en l’air », avec les conséquences inévitables liées à ce genre de situation. La perte de ses ports sur la Mer Noire s’isolerait pas l’Ukraine du reste du monde. Cela renchérirait seulement les coûts des importations / exportations. Par contre, comme on le voit sur l’axe Kherson-Mikolayev, à vouloir obtenir ce contrôle des côtes de cette mer, les lignes russes sont très exposées à une contre-offensive ukrainienne venue du nord. (Je l’attends depuis un moment…)

      • Ghostrider dit :

        @ edgar.

        dommage Léonard ne réponds jamais à nos commentaires ou nos questions. l’expression  » en l’air  » est plus associée  » avoir  » les flancs » en l’air ( cad que les flancs d’une attaque ou d’une position ne sont pas couvert ou menacé). tu vas me dire c’est un peu le cas ici .

        1) les forces russes ne contrôlent que les grands axes routiers ( et encore) et les villages
        2) car ils n’ont pas l’effectif pour une si grande opération à une si grande échelle donc début de reflux.

        A ce rythme si cela se confirme, le danger étant donné une gouvernance russe  » no limit » , c’est une frappe de nucléaire tactique mais c’est une autre histoire .. mais potentiellement proche.

        • LEONARD dit :

          @Ghostrider
          « dommage Léonard ne réponds jamais à nos commentaires ou nos questions. »
          Pas faux, mais çà dépend beaucoup de mon emploi du temps.
          Là, par exemple, je décompresse, donc ce W.E, ce sera possible.
          Par ailleurs, je vous remercie d’être un lecteur (et commentateur) assidu.

          • Ghostrider dit :

            @ Léonard. désolé d’avoir utilisé un petit pique pour faire réagir et d’avoir bien réagis. Vu le nombre de post, la richesse des articles de Laurent, et le temps disponible. je comprends tout à fait que l’inter action avec les » poster » est pas facile

            merci de continuer vos compte rendu. Bien à vous

    • ulysse dit :

      @LEONARD. Merci, très intéressant. peut être un changement d’objectif de russes, qui se concentrent sur le littoral de la mer noire et mer d’Azov , avec la volonté de réunir leurs enclaves, puis, soit négocier le maintien de leurs positions, soit envahir l’ensemble de la rive Est du Dniepr.

    • Cricetus dit :

      Merci pour le point

  19. vrai_chasseur dit :

    Les ukrainiens ont repris certaines initiatives localisées d’offensive.
    Leur stratégie de profiter de l’extrême étirement nord-sud du front russe pour désorganiser la logistique, s’avère un calcul payant.

    Ils ont apparemment capturé un système complet en état de marche de guerre électronique et de brouillage mobile Krasukha-4 ?
    http://www.thedrive.com/the-war-zone/44879/ukraine-just-captured-part-of-one-of-russias-most-capable-electronic-warfare-systems
    si c’est avéré, ce système russe très récent et très puissant de brouillage est une mine d’or à décortiquer pour les rens occidentaux.

    • Thaurac dit :

      C’est avéré 😉

    • Dolgan dit :

      Incomplet et pas sur que ce soit ce modèle. Mais ça reste une bonne prise. Et ça nous indique leur présence.

    • précision dit :

      C’est un peu ridicule de traduire « part of one » par « un système complet ». Pour le reste, pas de confirmation officielle, toutes les sources restent prudentes en la matière.

      • Thaurac dit :

        Il y a déjà trois jours, des photos et les soldats ukrainiens avec…sur telegram

        • précision dit :

          Oui et non.

          Concernant mon objection « part of » les images ne montrent bien qu’une partie, présentée comme le centre de contrôle. Peut-être la plus utile à analyser, ou pas, je n’en sais rien.
          Mais même pour cette partie : les photos montrent un conteneur, sans beaucoup de détail. Cela ne veut pas dire grand chose.
          Les commentaires associés au post sont tous assez prudents en affirmant qu’il n’est pas certain qu’il s’agisse de ce système.
          L’information est plausible, au moins pour un non-spécialiste comme moi, mais il y a déjà eu beaucuop de désinformation de tout côté, et tout particulièrement sur les informations de « détail » côté ukrainien (l’île au serpent, le fantôme de Kiev, le tir de roquette sur un patrouilleur qui semble plutôt avoir été un bateau civil, la chute des IL76, le théâtre de Mariupol, etc, etc), les russes étant assez peu présents sur le plan médiatique.

        • précision dit :

          pour ce qui est du théâtre, d’ailleurs, je n’aurais sans doute pas du parler de désinformation. Il semblerait d’ailleurs y avoir de mauvaises nouvelles:

          https://www.ukrinform.fr/rubric-ato/3439503-marioupol-300-personnes-seraient-mortes-sous-les-decombres-du-theatre.html

          (le site est peu fiable mais l’information a été reprise sur d’autres sites sérieux dont euronews)

    • ron7 dit :

      La guerre de l’information fait que parfois on bricole des infos dans un sens avantageux, c’est toujours bon pour le moral des troupes ! Bref, la problématique russe, c’est aussi qu’ils sont sur une très large zone ! Un volume de combattants pas si élevé vu la taille du pays !

      Maintenant, on ne sait pas tout de ce que veut Poutine,même si on a quelques pistes !
      Bien, les objectifs de Poutine, c’est quoi ??
      Un quidam moyen comme moi peut faire des hypothèses !
      Prendre le pays complet : Impossible
      Prendre un croissant (façon croissant de lune) Est Sud-Est de l’Ukraine : Probable, quelle épaisseur pour ce croissant de lune ?? Là, est la vraie question ?
      Au niveau de Kharkiv jusqu’à la Moldavie ! En clair, plus de possibilité de l’Ukraine d’utiliser Mer Noire et Mer d’Azof ! La Russie renforcerait ses positions, et la Crimée serait intégrée à la Russie avec ce nouveau découpage !
      Dans la foulée,on récupère des ressources naturelle stratégiques…
      https://atalayar.com/fr/content/le-lithium-ukrainien-une-autre-cause-de-linvasion-russe

      Il est bien évident, que la logique d’occuper tout le pays (Ukraine) ne tient pas ! Redessiner les cartes, c’est plus concevable ! Mise en place d’une interdiction aérienne sur la Nouvelle Ukraine qui devra se reconstruire…. dans ses nouvelles frontières !

  20. lym dit :

    Les images laissent ici peu de doutes. Les voisins ont été rapides à quitter le quai et, surtout celui à l’arrière, semblaient avoir pris feu également: Dans la minute trente c’était en branle, ils ont coupé les amarres à la hache…
    Poutine va encore avoir des raisons de faire la gueule: Il limoge qui, sur ce coup?

  21. akrak dit :

    Assez incroyable cette déresponsabilisation de l’agresseur.
    Je ne voudrais pas être à vos côtés en cas d’invasion de la France

  22. REPman dit :

    Si vous consultez les sites russes via un navigateur russe : la météo est importante.
    Les satellites U.S. civils ou militaires voient tout. De surcroît les Awacs en permanence tournant à la frontière.
    Les champs et les bâtiments sont minés.
    L’artillerie comme à Berlin et à Grozny ?
    L’occident va pleurer et ostraciser encore davantage.
    Très peu de Légionnaires Ukrainiens, Russes, ou slaves ont quitté la Legion. Bizarre… Sauf que l’Ukraine n’est pas le Sahel.

  23. Wtrecker47 dit :

    Il va y avoir de l’avancement dans l’air chez Popov …Vu le nombre de généraux au tapis ou fusillé pour incompétence !…

    • Thaurac dit :

      Et hop
      Les médias rapportent que le lieutenant général Yakov Vladimirovich Rezantsev, commandant de la 49e armée d’armes combinées, a été liquidé hier. le 26/03

  24. RomainC dit :

    Donc si on extrapole et que la Russie vient envahir votre pays vous allez donc leur jeter des fleurs et copuler avec eux. Soit vous vivez dans un monde de bisounours soit un bon troll.

  25. francois dit :

    les russes ont vraiment été idiots d’attaquer.. tout le monde se serait fait des bisous !

  26. ulysse dit :

    @HYLE. c’est effectivement un scenario qui pouvait être envisagé, mais l’exemple de la répression en Biélorussie, qui a réussi à museler l’opposition, le fragilise. Relire la fable de La Fontaine sur le loup et le chien….sauf qu’en Russie le chien n’a pas grand chose à manger.

  27. Artscenik dit :

    Finalement on aurait dû vendre le Charles De Gaulle et quelques Rafales pour que la Russie se sente moins ostracisée.. Non ?

    • précision dit :

      Bah pour ce que ses opérations avec nos alliés nous ont apporté d’utile sur le long terme jusqu’à présent (déstabiliser l’Afghanistan et la Lybie), si on avait pu obtenir des russes, chinois et autres un accord visant à diminuer les équipements militaires de chacun, je pense effectivement que la planète ne s’,en porterait pas plus mal.

      Mais en ce moment les médias et gouvernements de tous bords donnent surtout la parole aux partisans de l’escalade militaire, donc des accords globaux de désarmements seraient un peu un coup de théâtre dans le contexte actuel. Cela pourrait changer, et d’ailleurs cela pourrait être un résultat positif d’une Russie affaiblie, peut-être. En tout cas un des plus positif qu’on puisse espérer, mais cela suppose beaucoup de bonne volonté des deux côtés, ce qui n’est pas gagné.

  28. joe dit :

    Ils vont avoir un lac… mais de sang.

  29. précision dit :

    provoc?
    Autant je trouve que la question de la résistance se pose (mais je me garderais d’en critiquer la légitimité), autant votre vision des soldats russes comme uniformément blancs, chrétiens, et de même culture semble un peu parodique dans le meilleur des cas.

    Je ne me hasarderais pas aux prédictions; enlisement, accord de paix, front qui bouge d’un côté ou de l’autre, bouleversement politique. Les issues possibles sont nombreuses.

    En revanche je ne crois pas que la Russie ait mentionné un gain territorial net parmi ses objectifs de guerre, hors Crimée qu’elle contrôlait déjà depuis 2014. Pour le statut de la mer d’Azov je crains que vous n’ayiez raison, mais c’est probablement à voir dans la perspective de la sécurisation de la Crimée et des tensions entre l’Ukraine et la Russie plus qu’un objectif politique donc on peut espérer qu’un compromis sur la question soit possible avec le retour de la paix, mais les ambitions russes sont peut-être supérieures et je suis peut-être trop optimiste, de toute façon il est difficile et sans doute futile de prédire les volontés ultimes des uns et des autres avant que les parties ne se soient mises d’accord.

    • précision dit :

      Ce que je trouve un peu ridicule et scandaleux dans ces médias c’est que lorsque les russes tiraient sur les militaires ukrainiens pendant la nuit les médias disaient que c’était «cruel» (ce que j’admet : la guerre est cruelle). Lorsque ce sont les ukrainiens on ne parle plus de cruel mais de créatif… La novlangue dans toute sa splendeur.

  30. Thierry dit :

    Si cette information se confirme il s’agit d’un très rude coup portée à la déjà faible flotille de débarquement russe qui n’a absolument pas les moyens des USA ou de la Chine en la matière.

    cela peut tout à fait suffire pour compromettre un débarquement à Odessa.

    la vidéo est authentique et il y a bien un navire militaire russe à quai en flamme, c’est déjà certains, pour le reste attendons.

  31. Ghostrider dit :

    @ hyle . pas certain que votre humour soit apprécié des civils ukrainiens décédés.

  32. PEF75 dit :

    Bonjour, questions aux experts. De quel type d’explosion s’agit-il, dans la vidéo youtube longue, à la 5’38, on voit une boule de feu, et une étrange boule de fumée, comme un petit champignon, qui se détache du reste des fumées, et prend une forme très inquiétante de champignon nucléaire, mais en petit. On le voit jusqu’à la 6’30 » environ. Merci de m’éclairer!

  33. Pravda dit :

    C’est de la propagande ukrainienne ! D’après Vidoc, LE pro du porte-avion, c’est simplement le Kouznetsov qui fait des essais de chaudière, afin d’apporter de l’aide humanitaire en UKR.
    Point positif pour l’armée russe, il vont pouvoir changer pleiiiin de matériels vieillots dans les 10 prochaines années avec tout ce qu’ils laissent sur le terrain. L’opération spéciale de recyclage fonctionne à merveille.

    • Carin dit :

      @Pravda
      Point noir pour le russe en chef…
      Avec tout le matos qu’ils laissent sur place, ils vont faire de l’Ukraine le très futur champion de la fourniture d’acier, ce qui va sérieusement concurrencer la chine, qui va faire la tête.

      • Ion 5 dit :

        C’est l’inverse. Le matos abandonné ou détruit est en Ukraine, mais zone russe…
        Il est autant russe qu’ukrainien d’ailleurs.

  34. PEF75 dit :

    Nature de l’explosion à 5 min 35? grosse boule de feu, et fumée très étrange, détachée des autres. Une idée de ce que c’est?

    • PHILIPPE dit :

      dans ce bateau ravitailleur les médias ont signalé entre autres la présence de munitions comme cela brûlait depuis un moment cette hypothèse n’est pas à exclure.

  35. SKOh6371 dit :

    Selon beaucoup d’experts présents ici la Russie est sur le point de perdre cette guerre, l’Ukraine aussi.Par contre j’ai une certitude nous nous avons déjà perdu et nos pertes sont irréversibles, notre futur va être dur entre une soumission totale à nos chers alliés d’outre Atlantique et une Europe omniprésente.

  36. Flo dit :

    Boooh les pauvres titi ils ont pas eu les PHA alors ils envahissent l’Ukraine…les pro-russes venez plus nous parler de souveraineté avec des tremolos dans la voix maintenant.

  37. Auchat dit :

    Le symbole Z des russes vu par les ukrainiens :)))

    https://twitter.com/SvengardHoek/status/1507193882471280646

    • Thierry dit :

      On notera devant le Bilan élevé des haut gradés russe tués au combat que c’est Poutine lui même qui les a obligé de leur propre personne à empêcher les soldats russe de déserter ou abandonner, vois saboter eux même leur propre matériel (réservoir crevé pour ne plus avancer), et ces officiers supérieur n’ont eu d’autres choix que de faire sentir directement leur autorité sur place afin de faire peser une menace de sanction direct sur leurs troupes devant leurs échecs répétés.

      Bien en vain, puisqu’ils ont été tués et que la clé de la victoire est désormais au main des ukrainien qui ont lancés des contre offensive et reprennent même du terrain à Kherson, la seule grande ville au main des russe (mais plus pour longtemps…)

      Les forces du Z sont pire que le Covid pour la Russie.

  38. PHILIPPE dit :

    En Ukraine le moral est fort et c’est important :
    Ukrainian Song [English Translation] Slava Ukraini !
    https://www.youtube.com/watch?v=209bqqc4Z6w
    Hymne national de l’Ukraine : Shche ne Vmerla Ukrainy ni slava, ni volia
    https://www.youtube.com/watch?v=QQ76rCTsvkI

  39. scalectric dit :

    Apparemment d’après la vidéo, au moins un des deux navires en fuites a été touché également

  40. PHILIPPE dit :

    dans ce bateau ravitailleur les médias ont signalé entre autres la présence de munitions comme cela brûlait depuis un moment cette hypothèse n’est pas à exclure.

  41. Vous dit :

    Tout ça pour nous vendre du gaz de schiste franchement

  42. burd dit :

    UKRAINE : LES OLIGARQUES ET VENDEURS D’ARMES DERRIÈRE LA GUERRE -》Blast

    https://m.youtube.com/watch?v=zyiBUZJDYmc

    • Auchat dit :

      Et les marchands de soupe complotistes de cette vidéo en profite…

  43. Bon Chubb dit :

    Bonjour, dans le commentaires ci-dessous nombre de contributions parlent du référendum de la Crimé, qui a permis l’annexion de cette région. Je voudrais apporte une modeste information l’aspect juridique du référendum est un copier coller de celui écrit pour le Kosovo. L’occident a ouvert une boîte de Pandore, n’oublions pas que avérant les vote une épuration ethnique Serbe a été réalisé aussi ( en faisant partir nombre de populations de leurs villages). Ce qui est d’ailleurs jugé en ce moment par le tribunal de l’Haye. Je ne vous apprendrez pas que dans une guerre les populations souffrent malheureusement dès deux côtés. Pour revenir à la Crimé nous avons eu un effet boomerang, de ce que nous avons créé. Il est vrai que les gentil occidentaux que nous sommes, sont les seuls en droit de foutre le merdier chez les autres ( voir les 30 ans d’interversion dans le monde). Ce qu’il est malheureux c’est que aujourd’hui des gens dont sont sous les bombes qu’elles soit russe ou occidentale. Cordialement