Le Kosovo demande l’appui des États-Unis pour rejoindre l’Otan

L’invasion de l’Ukraine par la Russie va-t-elle provoquer une nouvelle vague d’adhésions à l’Otan? Sans doute car certains pays – neutres – de l’Union européenne [UE] s’interrogent sur la conduite à tenir… Si l’Irlande et l’Autriche n’envisagent pas de rejoindre l’Alliance, du moins pour le moment, d’autres sont d’autant plus prêts à franchir le pas que leurs opinions publiques y sont désormais favorables.

Tel est le cas de la Finlande, qui se ménageait la possibilité de rejoindre l’Otan sans pour autant se décider à lancer les démarches pour cela. Jusqu’alors plutôt réticente à une telle éventualité, son opinion publique a basculé depuis l’entrée des premiers chars russes en Ukraine. Selon un sondage de l’institut Taloustutkimus, 62% des Finlandais seraient désormais prêts à voir leur pays adhérer à l’Alliance et à renoncer ainsi à sa tradition de non-alignement.

La tendance est identique en Suède, où une enquête de l’institut Demoskop a montré que 51% des personnes interrogées estiment que leur pays devrait rejoindre l’Otan. Jamais une telle proportion n’avait été atteinte jusqu’à présent.

Si la Finlande et la Suède décident de faire partie de l’organisation atlantique, leur adhésion ne devrait être relativement rapide. En tout cas, elle ne devrait pas poser de problème particulier, en raison, notamment, de leur appartenance à l’UE. En revanche, il en ira tout autrement pour le Kosovo, qui a bien l’intention de rejoindre l’Otan. Qui à revoir les procédures actuellement en vigueur.

« Dans cette situation exceptionnelle, nous ne pouvons pas nous comporter comme d’habitude. Par conséquent, l’adhésion à l’UE comme à l’Otan ne peut pas se faire selon les mêmes méthodes que par le passé », a en effet affirmé Albin Kurti, le Premier ministre du Kosovo. « Il est impératif que Bruxelles, en tant que capitale de l’Otan et de l’UE, repense à une nouvelle façon de s’élargir dans les Balkans occidentaux », a-t-il insisté, le 9 mars.

Cette insistance à rejoindre l’Otan et l’UE s’explique par le fait que Pristina craint l’attitude de la Serbie, alliée de la Russie, ainsi qu’une nouvelle déstabilisation des Balkans occidentaux.

En tout cas, ce sont les justifications données par la présidente du Kosovo, Vjosa Osmani Sadriu, dans un courrier adressé à son homologue américain, Joe Biden, afin d’obtenir l’appui des États-Unis pour facilier cette adhésion à l’Otan.

« Nous sommes exposés aux efforts persistants de la Russie pour saper le Kosovo et déstabiliser l’ensemble des Balkans occidentaux », a écrit M. Sadriu. Aussi, « l’adhésion du Kosovo à l’Otan est devenue un impératif », a-t-elle fait valoir.

« Nous exprimons notre espoir et nos attentes que les Etats-Unis se serviront […] de leur influence pour soutenir activement et faire avancer le processus complexe d’adhésion à l’Otan pour le Kosovo », a echaîné la président kosovare.

La demande de Pristina n’a pas que très peu de chance d’aboutir [en théorie du moins… tant les usages sont bousculés ces dernier temps]. D’abord, il faudrait que cette ancienne province serbe ayant proclamé son indépendance en 2008 [soit neuf ans après l’opération militaire menée par l’Otan contre la Serbie, ndlr] soit reconnue par l’ensemble des membres de l’Alliance. Ce qui n’est pas le cas, l’Espagne, la Roumanie, l’Espagne, la Grèce et la Slovaquie ne reconnaissant pas le Kosovo. Or, la règle de l’unanimité étant de mise pour accueillir un nouveau membre au sein de l’Otan, le voeu de Pristina est irréalisable en l’état.

Cela étant, le Kosovo n’a pas forcément besoin de rejoindre l’Otan… puisque des troupes de l’Alliance y sont déjà déployées depuis 1999, conformément à la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies. Et les États-Unis y maintiennent une présence militaire assez importante [l’équivalent d’un bataillon].

Cependant, il est vrai que le mandat de la KFOR prendra fin à un moment ou à un autre. Et celui-ci viendra quand les conditions seront « réunies » et selon la situation sécuritaire.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

97 contributions

  1. Lotharingie dit :

    « …………..Belgrade maintient une position ambigüe. Prétendant être un pays non-aligné, la Serbie est l’un des rares États à ne pas avoir condamné la guerre en Ukraine et n’avoir pris aucune sanction contre Moscou.

    Deux manifestations en faveur de l’intervention militaire russe ont été organisées les 4 et 13 mars dans la capitale. Les manifestants étaient en majorité des militants d’extrême-droite proches du gouvernement. Les tabloïds serbes expliquent que c’est l’Ukraine qui a attaqué la Russie.

    Des élections présidentielles et législatives auront lieu début avril en Serbie. Le chef de l’État, candidat à sa succession, ne peut pas se permettre de perdre la moindre voix.

    Sa posture changera peut-être de nouveau quand il devra défendre la candidature de son pays à l’Union européenne. Ses partenaires, en tout cas, lui demandent de choisir son camp et de se ranger du bon côté de l’histoire……………………………. »
    .
    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-monde-est-a-nous/guerre-en-ukraine-la-position-ambigue-de-la-serbie-vis-a-vis-de-la-russie_4990106.html

  2. Nom dit :

    Cocasse, une région serbe volée par l’OTAN veut rentrer dans l’OTAN alors que le monde entier diabolise tout ce qui est russe de près ou de loin…

    • PK dit :

      J’allais faire le même commentaire. Ajoutez que la plus grosse base US d’Europe est au Kosovo, donc dans les faits, qu’ils y entrent ou pas ne changerait pas grand-chose…

    • aleksandar dit :

      Le monde entier ?
      Non.
      La fameuse  » communauté internationale  » des médias, c’est l’UE + USA +Canada + Australie + Nouvelle Zelande.
      Soit 1/8 de la population mondiale.
      Les autres, tout les autres continueront a faire des affaires avec la Russie.
      Ils ont fait le « service minimum » c’est a dire abstention lors du vote a l’ONU.
      Mais ils n’en ont, au fond, rien a f….. de votre petite guerre européenne.

      • Alain d dit :

        Petite guerre ?
        https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2022/03/ukraine-beleaguered-town-of-izium-at-breaking-point-after-constant-attack-from-russian-forces-new-testimony/
        Ca fait combien de jours que les blindés russes tentent de passer à Izium?
        Petite guerre? Mais pourquoi les russes pilonnent t’ils encore Volnovakha, Krasnohorivka, Marinka et Avdiivka ? Des villes positionnées aux limites ouest de la république bidonnée RPD, qui étaient déjà pilonnées par les russes en 2014.
        1/8 de la population mondiale, si vous le dite, mais représentant ~ les 3/4 de l’économie mondiale. Vous avez oublié la Corée du sud, le Japon, la Nouvelle Zélande, entre autres.
        Oubli aussi des pays qui prennent position contre la Russie, mais sans imposer des sanctions.
        Heureusement que la Chine ne lâche totalement pas la Russie, parce que la carte est déjà très défavorable à la Russie
        https://www.ladepeche.fr/2022/03/01/carte-guerre-en-ukraine-quels-sont-les-pays-qui-soutiennent-la-russie-et-ceux-qui-la-condamnent-10141749.php
        La Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (route de la soie), a stoppé sa coopération avec la Russie.
        La Chine ne livrera pas de pièces détachées aéronautiques à la Russie.
        L’Occident devrait mettre aussi la pression sur l’Inde.
        La Russie a fait marche arrière sur sa dernière résolution qu’elle voulait proposer à l’ONU, parce que la Chine ne la suivait pas.

        • Alain d dit :

          Poutine, comme vous, est seul au monde.
          Mais les figurants ont bien joué leurs rôles ce vendredi au stade Loujniki

          • aleksandar dit :

            Petite guerre dont les 3/4 de la population mondiale se fout, c’est triste pour l’ethnocentrisme européen.
            Par exemple, Jeudi, sur toutes les unes des grands journaux d’Amérique du Sud, Brésil, Argentine, Chili, une seule concernait la guerre en Ukraine.
            Faire pression sur l’Inde ?
            Les européennes ont essayé avec le voisin, le Pakistan.
            Réponse du premier ministre pakistanais :  » allez vous faire f … »
            Quand a la carte de la Dépêche, elle est excellente, il suffit d’enlever les pays favorables les sanctions et il reste les 7/8 de l’humanité…..
            Le roi est nu.

          • Alain d dit :

            Mais le Pakistan, on s’en tape, ce n’est pas lui qui va soutenir financièrement la Russie, ou lui fournir des pièces aéronautiques, espèce de nul.
            Le PIB de l’Inde est plus de 10 fois supérieur à celui du Pakistan.
            Même s’il ne faut pas mettre la pression sur l’Inde par rapport à ses achats d’armes russes. Parce que la Chine est en face et que seule la Russie peut fournir à l’Inde certaines armes en nombre.
            L’Inde doit pouvoir choisir entre le qualitatif (cher) et quantitatif (peu cher). Même si la guerre que la Russie opère contre l’Ukraine n’est pas en faveur des systèmes d’armements russes, que l’inde a acheté en grand nombre. Je pense qu’en ce moment même les états-majors indiens doivent se demander s’ils ont fait les bons choix en achetant massivement russe, hors le nouveau contexte de sanctions lié à cette guerre. Déjà que la Ruusie avait bien du mal à fournir un SAV juste minimum, comment va t’elle pourvoir faire le travail alors que son économie va plonger comme jamais?

          • v_atekor dit :

            @Aleksandar : vérification faite, la quasi totalité des journaux majeurs d’Amérique Latine ont un article sur l’Ukraine en 1ère page. On ne peut pas être poutinien et honnête en même temps.

      • breer dit :

        Pour les autres pays, il ne faut pas trop se leurrer, les affaires avec la Russie reprendront dès que la situation se sera apaisée, les affairistes, spéculateurs, grandes entreprises, industriels et banquiers du monde, sont en général assez cyniques, et sautent vite sur les bonnes occasions après les conflits, (contrats de reconstructions, reprises des échanges bancaires et commerciaux,) etc.. Chassez le naturel, il revient au galop..

    • Namroud dit :

      bombardements aveugles de zones habitées et massacre de civils en Afghanistan dans les années 80, Tchétchénie, Syrie, Géorgie, Ukraine, etc… les russes n’ont pas besoin que les autres les diabolisent ils se chargent de faire le travail eux même, bien évidemment je ne dis pas qu’ils sont les seuls, les américains avec l’Irak en 2003 n’ont pas à donner des leçons

    • perry57 dit :

      pas faux, c’est exactement le même schéma que pour la Crimée mais là c’était normal, les « forces du bien »….

    • LS dit :

      Sauf que la population du Kosovo est aujourd’hui albanaise à 90%

    • Jean de Catelan dit :

      Le Kosovo est peuplé en majorité par des Albanais et non par des Serbes. Il a été libéré par l’OTAN en 1999.

      • Tulio dit :

        Le Kosovo n’a pas été libéré par l’OTAN en 1999, il a été occupé par l’OTAN en 1999. Nuance. Et c’était peuplé à l’époque en majorité par des Serbes.

        • PK dit :

          Opération menée et validée par « l’opinion publique » suite à un énième mensonge américain, construit sur l’analogie avec une opération ethnique fabriquée de toute pièce par la CIA.

        • Courmaceul dit :

          « en majorité par des Serbes. » ?? 10 % de Serbes. J’aime bien la définition de la majorité chez une tapineuse du Kremlin.

      • Alex Delalibre dit :

        Le Kosovo comme horizon indépassable des nations européennes. Une zone occupée, dont la population est remplacée, ou créolisée, c’est la même chose, et qui demande ensuite son indépendance.

  3. Ce truc n’est pas un pays, mais un repère de mafieux qui exporte leurs trafiquants dans toute l’Europe. Merci les riquains…Avec ce qui se passe actuellement, j’espère que nos amis Serbes vont faire la ménage…

  4. vachefolle dit :

    Le principe doit etre simple : On ne doit pouvoir rentrer dans l’OTAN que si on est deja dans l’UE.
    On le voit bien avec la Turquie qui a failli virer en dictature autocratique, et avec qui on a failli se taper dessus il y a 2 ans, or il n’y a pas de clause de sortie/expulsion de l’OTAN, ce qui d’ailleurs devrait être ajouté.
    Sous entendu, si une quasi unanimité veut vous sortir, vous sortez.

    Rentrer dans l’UE c’est avoir le meme niveau démocratique et economique, et donc rentrer dans une meme communauté de défense.

    • Tulio dit :

      Associer UE et OTAN, c’est complètement incohérent puisque l’OTAN ce sont les alliés des USA et les Européens sont les …Européens qui n’ont pas forcément d’affinité avec les Ricains, par exemple, Irlande et Autriche qui font partie de L’UE et pas de l’OTAN. C »est l’inverse pour d’autres pays comme l’Islande ou le Royaume Uni, dans l’OTAN.
      .
      Le Kosovo, ce repère de mafieux, ne fera jamais partie ni de l’UE, ni de l’OTAN, ni peut-être même de l’ONU. La Grèce, Chypre ou la Roumanie ne veulent pas d’un autre pays musulman, en plus de la Turquie, dans l’OTAN et encore moins dans l’UE.

    • Thaurac dit :

      Jeu ambigu de la turquie je m’en méfie elle est pas nette!

      • Alain d dit :

        @Thaurac
        Je pense comme vous, mais avouez qu’Israël joue la même partie qu’Erdogan.

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      Effectivement Oui, « Le principe doit être simple », la France doit se retirer entièrement de L’OTAN.

      La France doit remettre des douaniers à ses frontières et remettre l’autorisation d’entrée des Américains sur notre territoire au compte-goutte et apprendre à vivre sans leurs touristes.
      Et cela le plus vite possible, sinon immédiatement !

      Lecture succulente :
      https://cf2r.org/documentation/signature-reduction-le-programme-de-protection-des-unites-clandestines-du-pentagone/

      • Pravda dit :

        La France doit arrêter d’entretenir des relations avec des expatriés économiques. La France appartient à ceux qui vivent et font vivre la France.

        • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

          Donc, toutes les commandes que les expats passent en priorité en France, il faut donc les passer ailleurs… Italie, Espagne, Chine… Ça va faire un bon nombre de faillites en France et un massacre au commerce extérieur… Si couler la France un peu plus que votre Macron n’y arrive est votre but… on peut faire.

          • Pravda dit :

            Et bien si vous croyez que les expats économiques font vivre la France, il faudrait arrêter de regarder votre nombril.

  5. tartempion dit :

    Inutile de dire qu’au début de la guerre avec l’éclatement de l’ex Yougoslavie , l’histoire du Kosovo berceau de l’entité Serbe aurait connu un autre destin si le niveau opérationnel des forces Russes était celui que l’on connait aujourd’hui. ….L’humiliation alors infligée par les Russes à l’OTAN avec l’intervention de 500 parachutistes qui prennent l’aéroport de Pristina et qui devancent tout le monde restera dans les pages d’histoire (non enseignées) . On doit également admettre que le réarmement massif de la Russie et de sa vigilance actuelle à l’égard des pays favorables à l’élargissement de la sphère d’influence américaine apparaissent comme des actions totalement justifiées. Je ne sais pas où Macron va nous emmener dans sa guerre avec Poutine mais il semble plus à l’aise à discuter des théories du genre avec Chiappa que des affaires militaires avec Poutine ….

    • Pravda dit :

      Le niveau opérationnel des forces russes d’aujourd’hui ??? C’est du second degré ?

    • Thaurac dit :

      Poutine part en guerre certes mais pas son armée…
      Un peu comme hitler qui avançait sur le papier des divisions qui n’existaient plus et son état major l’approuvait!

    • Borok 83 dit :

      Vraiment commique, parler de la grande armée russe d’aujourd’hui ha!ha! peut pas rire j’ai les lèvres gercées, demandons au 300/400 paras russes qui devaient prendre l’aéroport prêt de Kiev le premier jour du conflit, super, leurs mères pourront défiler le 9 mai avec leur photo sur la poitrine, ce qui est bien avec Poutine c’est que le défilé annuel va reprendre des couleurs car cette année il y aura de la nouveauté niveau photos, pour moi c’est la Russie qui devrait être finlandisée, car si les pays demandent leur adhésion à l’Otan c’est pas le fruit du hasard. Va chercher ta kalach , Poutine recherche des volontaires, le vrai courage est là, mourir pour des idées vous avez le profil.

    • Thaurac dit :

      Enorme humiliation passée totalement inaperçu et pourtant chez nous, (hé oui) la presse est libre, donc cela se saurait un jour ou l’autre, cette grnde victoire de la sainte russie…

    • John dit :

      Vous parlez des Russes qui passaient leur temps à vendre leur carburant pour pouvoir se nourrir, ou les Russes qui utilisaient les checkpoint pour obtenir des cigarettes parce qu’ils ont été laissé à l’abandon des années?
      Les forces russes ont juste pris l’aéroport, c’est tout. Rien de bien fou… Surtout que l’entrée des forces de l’OTAN était planifiée, officielle, et le retrait des forces serbes simultané.
      Ça ressemble bcp à ce qu’il se passe aujourd’hui.

      Maintenant, pour la réalité… Il s’agissait de 200 militaires qui ont pris l’aéroport, et initialement, l’idée était d’envoyer 1000 hommes pour administrer le nord est du Kosovo. Pas de chance, les pays de l’ex bloc soviétique ont rejeté la demande de survol de leur espace aérien. Et ces 200 hommes sur place se sont retrouvés abandonnés sur place, à réaliser une mission pour laquelle ils n’avaient aucun moyen. Et au final, ils ont rien apporté sur place à qui que ce soit. Ils ont parcouru 600 km depuis la Bosnie.
      Et l’ironie de la situation, c’est que les militaires russes ont eu une majorité de contacts armés avec des Serbes. Les Serbes ont tué des soldats russes, et des soldats russes ont tué des Serbes.
      Et le chiffre de 200 hommes viennent des sources russes.
      Pour votre complotisme, ces événements sont publics, ils ont été reportés par tous les journaux majeurs à travers le monde libre…
      P.S.
      Déployer 200 hommes à 600km d’où ils sont stationnés, en se déplaçant par les routes, je crois qu’il n’y a pas une armée qui n’ait pas cette capacité. Donc en faire un événement incroyable est absurde.
      Et on parle d’une période où les satellites, le numérique n’existaient pas comme aujourd’hui, ce genre d’actions était faisable sans être repéré bien plus facilement. D’autant que les Russes sont passés par leur allié serbe…

      La Russie utilise l’excuse d’une menace de l’OTAN à toutes les sauces. Mais qui cherche absolument à réintégrer toutes les nations indépendantes à la Russie? Si ces nations sont menacées par la Russie, n’est-ce pas de la faute de la Russie si ils veulent joindre une alliance qui les protégera?
      Ils sont bons en propagande, mais ne sont même pas capables de démontrer les exactions contre les Russes en Ukraine. Et peu importe la nation, tout crime de guerre est injustifiable. Et quand je vois que certains dénoncent des crimes de guerres ukrainiens parce qu’ils tirent des missiles contre des blindés russes, je me demande à quel point le monde est stupide. Se défendre militairement face à une armée n’est pas un crime de guerre. Les crimes de guerre concernent toutes les actions illégales, comme torturer les prisonniers, tuer les prisonniers de guerre, attaquer volontairement des cibles civiles, tuer des civils pour pousser à l’arrêt de la défense du pays, vouloir épurer une nation, voler et saccager le pays envahi, brûler systématiquement les biens civils comme les maisons…
      Si la Russie avait voulu envoyer une force de défense dans les zones « indépendantes », elle aurait pu. Mais attaquer l’entier du pays pour aucune raison, il n’y a pas de quoi en être fier. L’Ukraine n’a jamais été une menace pour la Russie.
      Et quand la Russie critique l’OTAN pour son expansion, l’ironie est que la Russie elle non-plus ne respecte pas ses engagements vis-à-vis des anciens du bloc soviétique. Rappelez-moi, qu’a promis la Russie en échange des armes nucléaires ukrainiennes dans les années 90?
      Poutine est comme Milosevic, comme Hitler, comme les empereurs européens, vouloir agrandir leur territoire actuel à leur maximum historique, et justifier une histoire de berceau de civilisation à dormir debout pour justifier une attaque. Sauf que la réalité des civilisations est ce qu’elle est. Et attaquer pour y faire une épuration ethnique est un crime.
      Au final, quand on dit que les nationalistes sont dangereux, c’est à cause de ce genre de situations. Ils font tous appel à un sentiment de victimisation pour ensuite déshumaniser les autres.
      Et sur ce point, on peut assez facilement reconnaître les coupables, ceux qui sont dans l’erreur. Ceux qui utilisent des termes de vermines, de rats, d’insectes pour pointer du doigt « l’autre » sont en général coupables de crimes et agissent illégalement.
      Or aujourd’hui encore, en Ukraine et en occident, on ne parle pas des Russes de cette manière. On en parle comme des victimes de ce conflit, autant qu’en Ukraine, et que le seul responsable est Poutine. Remettez vos idées en place. Voyez la réalité du monde, et peut-être pensez plus humainement. ¨

  6. Royal Marine dit :

    Quels besoins ont donc les USA de pousser toujours les Russes à bout?
    La Finlande n’a aucun besoin d’être « protégée » contre la Russie. Sa meilleure protection étant justement son statut de « finlandisation »…
    Enfin, ce n’est pas grave. Les États-Unis sont en perdition au niveau intellectuel et philosophique. En pleine perte de repères. Ils s’apauvrissent année après année. Dominé par le mouvement woke et l’état profond, les réseaux pédocriminels et les mafias, l’américan dream ne fait plus rêver…
    Bientôt le plantage et donc la fin de l’OTAN .

    • blavan dit :

      @Royal Marine. Heureusement que de temps en temps des interventions de bon sens traversent ce blog . Cette triste manoeuvre qui consiste à mettre l’UE et l’Europe sous tutelle américaine devrait ouvrir les yeux aux naïfs qui n’ont comme seul argument que de traiter de troll russes ceux qui ne sont pas dans la pensée unique .

    • Pravda dit :

      La Finlande, la Suède.. demandent l’aide de l’Otan. Pourquoi ? Parce qu’un petit dictateur s’amuse à faire de manoeuvres, des incursions aériennes, des repérages… sur leur territoire et pas dans un but d’invasion de « l’URSS » de Poutine. Quand une femme se fait agresser et appelle la Police, c’est de la faute de la femme et de ces … de flics, c’est bien ça ?
      Par contre, grosse réussite de Poutine, il voulait finlandiser l’Ukraine, il a réussit, façon 1939 par contre.

    • Borok 83 dit :

      Dans tes rêves, votre crétanisation n’a pas de limite, la réalité vous connaissez, commentaires d’une jeune moscovite hier,  » En me réveillant j’ai l’impression d’être sur le Titanic » vous avez vu les rayons hier à Auchan Moscou, la grande armée russe obligée de faire appel à des volontaires Syriens et Tchétchènes, Ben oui parce la dénatalité et le vieillissement de la population est une réalité criiante, le plus surprenant c’est le nombre de Russes prenant le train de Peters pour rejoindre la Finlande, ça vous cause pas non bien sûr, l’armée Russe vient de perdre beaucoup on l’a croyait moderne….. elle a pas changé saint Stinger est passé par là, on pourrait en rire si tant de jeunes y perdait la vie. Au lieu de taper les touches, va plutôt prendre ta kalach, tu manqueras à personne.

    • Borok 83 dit :

      Ah! bon les réseaux mafieux russes font plus rêver, la CORRUPTION à tous les niveaux en Russie fait rêver, la société russe actuelle fait rêver, le frigo vide fait rêver , le culte du grassouillet faisant sa musculation, ou sur un cheval fait rêver, la liberté d’expression fait rêver, le salaire moyen fait rêver, même l’armée russe fait plus rêver, tes commentaires non plus d’ailleurs.

    • Rival Sons dit :

      On sent le frapadingue à la sauce Quanon trumpiste…
      Les finlandais feront bien ce qu’ils et se fichent bien de votre « avis ».

    • précision dit :

      L’american dream ne fait plus rêver, vraiment ? Les nouveaux immigrants asiatiques, hispaniques et autres n’y sont pas moins nombreux que par le passé. Et les européens qui émigrent temporairement ou définitivement, ou vivent à cheval des deux côtés de l’atlantique sont aussi toujours plus nombreux, en particulier dans les domaines de pointe (tech, startups). En fait, si on lisse sur plusieurs années, le nombre total de migrants au cours de ces dernières années est 4 fois plus important que dans les années 1960. La population américaine d’origine immigrée est juste en-dessous de 14%, trois fois plus qu’en 1970 et à peine moins que les 15% en 1890. Tout dépend bien sûr si l’on compte en valeur absolue ou relative : le taux de migration lui, baisse très légèrement (mais il serait plus juste de dire qu’il est constant depuis 2020).

      Quand aux mafias ou autres crimes, quels états n’en ont pas ? Je doute fort que l’Europe soit mieux lotie.

      • précision dit :

        pour le nombre d’immigrants européens aux US j’émettrais une réserve. Je n’ai pas trouvé de donnée officielle, donc mon impression peut être faussée et je ne saurais affirmer si le nombre croît ou décroît, même dans la tech et les startups. Il reste que dans ces domaines la grande majorité des jeunes pousses doit s’établir au moins en partie aux US pour prospérer.

    • Thaurac dit :

      Ne te fait plus rêver, d’ailleurs je me demande même si tes rêves ne sont pas sir commande!
      en fait personne ne veut vivre avec un nid de serpent à ses coté, chaque pays à ses rêves, ses ambitions , qui sont autres que de vouloir toujours « devorer » le pays voisin, ce que fait la russie, alors qu’elle ferait mieux de réveiller le peuple de l’hypnose centenaire dans laquelle il est plongé par les régimes successifs!

    • John dit :

      Mais pourquoi vous parlez des USA…. Vous êtes comme les Américains à penser qu’ils sont le centre du monde et que tout se décide par eux?
      Savez vous au moins que les Finlandais n’ont jamais voulu rejoindre l’OTAN, excepté depuis l’invasion de l’Ukraine. Et c’est le peuple finlandais qui y voit un intérêt, les USA n’ont aucun lien dans ce contexte.
      La population en Suède aussi considère aussi cette potentielle adhésion depuis la situation en Ukraine, ce qui n’était pas le cas avant.

      Sinon, comment va Q? C’est marrant, parce que les pédo-criminels avérés aux USA sont dans la plupart des cas ceux qui les dénoncent.
      Le mouvement woke est une invention des coincés pour tout mettre dans un panier et ne pas avoir à parler des problèmes. Dire que les noirs sont victimes de racisme, victime de la justice américaine et qu’ils ne sont pas traités de la même manière, c’est la réalité.
      Les USA se targuent d’être le pays de la liberté, mais attaquent quasi systématiquement les personnes qui ne sont pas comme eux. C’est le pays occidental qui voit le plus l’ingérence de la religion dans la politique alors que les fondateurs ont quitté l’Europe pour cette raison.
      En réalité, le problème des USA, c’est les personnes comme vous. Utiliser les pauvres pour que les riches s’enrichissent, et prétexter une guerre de culture pour obtenir des votes, et détruire les droits des plus faibles. Et en plus de cela, ces mêmes extrémistes cherchent à imposer un état autoritaire.
      Tout ce qui est contre leur avis est « communiste, marxiste, etc ». Y compris le libéralisme. Jamais entendu qqch d’aussi absurde. Ils utilisent des mots sans en connaitre le sens.
      Et c’est cette frange de la population qui justifie les crimes de guerre russes, et qui a voulu attaquer l’Irak, l’Afghanistan, qui voulaient d’un Guantanamo, etc…

    • breer dit :

      La perdition « civilisationnelle » devient mondiale. L’ humanité, dont certains penseurs et analystes pensent qu’elle est évoluée, ne se basant que sur les changements technologiques, est au contraire, entrain de s’affaiblir. La raison est que de plus en plus de pays jusque là stables, sont bousculés par les conséquences d’une expansion démographique, mais aussi idéologique et ethno culturelle anarchique, impactant tous les domaines sociétaux, que ce soit sur les plans psychiques, culturels, religieux, perturbant les mentalités et les comportements civiques, s’accompagnant en plus de rancunes historiques revanchardes.
      Des populations diverses aux mentalités encore à des années lumières les unes des autre se retrouvent brusquement à devoir se côtoyer, sans même que les idéologues et dirigeants n’en aient prévu les conséquences, du fait de leur propre ignorance. Sans oublier les conséquences
      des évènements climatiques à venir et des conflits politiques militarisés qui amplifieront d’autant les effets négatifs.

  7. cedivan dit :

    le Kosovo…création ex nihilo des nos « amis » US….

  8. Alpha dit :

    Aaaaaaaaaaah le Kosovo, ce magnifique pays devenu indépendant de la Serbie après que l’OTAN ait bombardé la Serbie pendant 78 jours sans l’accord de l’ONU et en total négation de ses règles fondatrices (L’OTAN, une alliance défensive? Mon cul!)

    On remarquera que lorsque le Kosovo devient indépendant grace aux bombardements de l’OTAN, c’est un magnifique exemple de démocratie. Quand le Donbass veut l’indépendance avec l’aide de la Russie, c’est violer les règles internationales de non-remise en question des frontières de chaque pays!!!

  9. Tulio dit :

    Bravo pour cet article. Par contre, la KFOR (les casques bleus), c’est l’ONU et ce n’est pas (complètement) lié à l’OTAN. D’ailleurs, il y a des Argentins et il y a eu des Russes, des Marocains, … dans la KFOR.

  10. Twisted dit :

    C’est toujours amusant de voir les gens défendre des « sphères d’influences » et des « blocs » en niant totalement le fait que tous ces petits Etats ont leur agenda propre

  11. prieur dit :

    @ Lotharingie
    As-tu mis les pieds au Kosovo (Kfor) avant l’indépendance ? Les depeches de France-Info sont très éloignées de la réalité (Etat mafieux, trafics en tout genre…), Thaci, homme plus qu’honorable … 😉
    Passons sur le rôle et la conduite de l’UCK pendant la guerre…
    Les US ont voulu et créé cet Etat de toutes pièces, qui n’est absolument pas viable…
    Grosse erreur si cela venait à se concrétiser !

  12. Jean Ker dit :

    La Finlande dans l’OTAN, vu la position géographique de Mourmansk, je pense qu’il va falloir se calmer.
    On n’est tout de même pas autant des brêles en géographie que des étasuniens standards, tout de même ?!
    Si en plus on s’abaisse à leur niveau de « diplomatie », l’Europe est plutôt mal barrée. En l’occurrence, le Kosovo est un bel exemple de destruction du Droit international auquel on s’est abaissé. Il y a des conséquences à de tels actes.

  13. toufik dit :

    Et si les pays de l’UE qui ont (imprudemment)° reconnu l’indépendance du Kosovo en 2008-2009, France y compris, prenaient leur courage à 2 mains et révoquaient cette reconnaissance? Le concept est un peu baroque mais c’est ce qu’ont fait une douzaine d’états du monde (en Afrique notamment… influence russe?) sur la 100aine qui l’avaient reconnue. Et l’Espagne, la Roumanie et la Grèce notamment (ainsi que l’Ukraine parmi les hors-UE) ne l’ont jamais reconnue.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Kosovo#Reconnaissance_internationale
    Pour supprimer un vieux contentieux avec la Russie (et la Chine) en marge du front anti-invasion de l’Ukraine qui est assez virulent pour qu’on ne soit pas taxés de faiblesse sur cet autre « dossier » ;
    Pour commencer à montrer un peu d’indépendance vis-à-vis des US, et l’inciter gentiment à normaliser la présence du Camp Bondsteel, base US « autonome » en marge de nombreuses bases OTAN dans la région, et qui est un vrai scandale (le Guantanamo européen) ;
    Pour calmer les esprits encore échauffés en Serbie, lui montrer un peu de respect, et engager vraiment son adhésion à l’UE, et peut-être à l’OTAN ; Poutine appréciera…
    Ça suppose de se dédire, pas cool pour l’image de la « vieille sagesse européenne », mais elle en a déjà pris un coup, depuis pas mal de temps. On passe au pragmatisme : l’Europe s’enlève une épine dans le pied, et resserre les rangs face à Poutine. Le contexte est bon, les 27 sont dans une bonne période de consensus qui ne durera peut-être pas.
    Pour l’après : négocier avec les kosovars, la Serbie (et l’Albanie, un autre état pas simple à suivre), ça promet d’être une partie de plaisir. Mais maintenant que Hashim Thaçi et ses acolytes de l’UCK suivent le chemin tracé par Milosevic à La Haye, on peut espérer que tout ce petit monde revienne à la raison… https://fr.wikipedia.org/wiki/Hashim_Tha%C3%A7i

    • LOUIS XIV dit :

      « Le contexte est bon, les 27 sont dans une bonne période de consensus qui ne durera peut-être pas ». C’est clair. Lorsque le difficultés d’approvisionnement en énergie et en matières premières alimentaires commenceront de se faire critiques, tous les pays européens ne seront pas logés à la même enseigne : certains parviendront à s’organiser pour approvisionner leur population, d’autres moins bien ou pas du tout. La « solidarité européenne » va en prendre un sacré coup. Je ne pense pas que l’UE s’ne remettra.

  14. SKOh6371 dit :

    On a vraiment des envies suicidaires, avec de tels pays comme alliés.

  15. Sylvain dit :

    Le kosovo justifierait, par sa création, qu on envoie pas mal de dirigeants européens et américains devant la CPI puisque on en parle. Dans l intérêt même de l UE, il serait temps de dire à nos alliés américains (qui ne sont pas nos « amis ») d arrêter leurs actions génératrices d instabilité en Europe. Merci.

    • John dit :

      Et de quoi seraient ils jugés?
      La guerre dans les Balkans n’a pas été provoquée par l’occident mais par les forces serbes.
      Au lendemain de la fin du communisme, les Républiques qui composaient la Yougoslavie ont majoritairement décidé de se séparer. Sauf que Milosevic n’était pas d’accord et a donc fait la guerre partout, littéralement à toutes les nations.
      Savez vous que la Serbie n’est pas la Yougoslavie, et qu’il y a d’autres ethnies? Ou pour vous, tous devaient accepter ce que Milo le tyran disait de faire?
      Savez-vous que lors de l’arrivée de Milosevic au pouvoir en Serbie, il a mis en place un apartheid au Kosovo à l’encontre des Albanais?
      Savez vous que le nationalisme de Milosevic a causé des fractures entre les ethnies qui rendent impossible de vivre dans des nations communes? Les charniers, les massacres, les génocides sont bien du fait des forces de Milosevic, Mladic, Karadzic, etc…
      Milosevic voulait la Grande Serbie en débarrassant tous les territoires du passé de ceux qu’il considérait comme de la vermine. Il a obtenu le contraire. Tous ceux qui ont été attaqués, massacrés par ces dirigeants serbes ont décidé de s’y opposer, et le seul moyen de garantir leur sécurité est d’être séparé de la Serbie, d’avoir leurs propres lois, et leur propre défense.
      Très souvent, la fin des empires vient de l’intérieur et pas de l’extérieur. La France en sait qqch.
      Et la France a un lien malsain avec la Serbie, la France a permis des génocides à travers l’Histoire, en Bosnie et au Rwanda dans les années 90… Donc vouloir pointer du doigt les Américains, et dire qu’ils cherchent à déstabiliser des régions quand la France a protégé les génocidaires en Bosnie et même interdit à ses soldats de se défendre face aux génocidaires, c’est un peu une blague.

  16. revnonausujai dit :

    Ah, les mafieux kosovars croient que l’OTAN est un bon filon pour l’exportation du trafic d’organes humains

    • John dit :

      Ceux-ci ne sont plus au pouvoir.
      Par contre Vucic y est toujours malgré sa responsabilité dans les génocides. Et Vucic utilise la mafia pour tuer toute opposition.
      Pour ce qui est du traffic, on peut parler aussi des charniers contenant des centaines d’Albanais régulièrement trouvés en Serbie, et qui ne voient aucune conséquence judiciaire en Serbie?
      Le Kosovo veut la paix, c’est tout. Et les ultra-nationalistes serbes rêvent encore de la Grande Serbie (équivalent de la Grande Russie de Poutine)…
      Bcp parlent de la Serbie bombardée et détruite par l’OTAN. Mais ça vous gêne pas le 90% des maisons brûlées par les forces Serbes au Kosovo? Il y a eu des morts de froid au Kosovo l’hiver après la Guerre parce qu’ils n’avaient pas de maison pour vivre.

      Tout crime de guerre mérite d’être traduit en justice. Et cela implique les membres de l’UCK pour ce traffic.
      Mais cela concerne aussi les autres. Et il faut chercher à comprendre l’origine d’une situation.
      En l’occurrnce, c’est Milo le Tyran qui a tout commencé…

  17. Ératosthène dit :

    Pour ceux qui signalent que le Kosovo est le berceau de la Serbie :
    « Ce pays a appartenu à différents États lors de son histoire. Enlevé à Byzance par la Serbie en 1170, le territoire est occupé par l’Empire ottoman en 1459 et fait de nouveau partie de la Serbie depuis le traité de Bucarest de 1913 mettant fin à la deuxième guerre balkanique, puis devient, après la Seconde Guerre mondiale une province autonome de la Serbie au sein des différentes Yougoslavies, avant d’être placé sous administration de l’ONU le 10 juin 1999 en vertu de la résolution 1244 des Nations unies reconnaissant l’intégrité territoriale de la Serbie, à la suite des violents conflits qui ont opposé les autorités serbes aux séparatistes albanais et à des bombardements de l’OTAN lors de l’opération force alliée à la fin des années 1990. »
    de Wiki.
    Certes Wiki n’est en rien une référence, mais pour des faits aussi simples, je crois qu’on peut s’y fier.

    • aleksandar dit :

      Ben non.ce n’est pas une référence.
      Pas un mot sur la Rascie, ni sur le martyr de Lazaar a Kosovo Polje.

      • John dit :

        Et? Quel rapport?
        Avant cela, les Illyriens étaient déjà sur place, et les Slaves ont envahi les Balkans il me semble…
        Est-ce que les Slaves doivent tous retourner en Russie?
        Quelle est la date acceptable pour déterminer qu’est ce qui appartient à quel pays?
        Est-ce que les Ricains doivent retourner en Europe?
        Est-ce que les Juifs doivent quitter la Palestine, ou les Palestiniens doivent quitter Israël?
        Est-ce que la Méditerrannée appartient aux Romains?
        Est-ce que les Balkans appartiennent aux Turcs?
        Ou alors, on arrête de faire la guerre (c’est difficile pour Vucic, je sais bien)? Les massacres dans les Balkans ont été commis par l’idéologie ultra nationaliste et passéiste serbe. Vouloir récupérer des territoires qui datent de leur expansion maximale et justifier cela pour développer une haine de l’autre. Si ils ne partent pas, mettre en place une épuration ethnique par génocide si nécessaire.
        Mettre en place un apartheid au Kosovo contre les Albanais dès les années 88-89.
        Et vouloir se battre avec chaque République de Yougoslavie pour y obtenir des territoires historiques plutôt que de respecter leur auto-détermination.
        Bref, vous soutenez la politique actuelle de Poutine, félicitations. Toutes les victimes qui n’ont rien demandé vous remercient.

  18. Moussa Razeh dit :

    N’y a-t-il donc personne pour dire aux dirigeants du Kosovo de se calmer et de se taire ? N’y a-t-il donc pas eu suffisamment de drames et de bombardements dans cette région, sur initiative de l’OTAN et au mépris de toutes les règles internationales ? Les dirigeants peureux du Kosovo ne peuvent-ils pas aller se réfugier dans l’immense  » Camp Bondsteel « , la plus grande base américaine d’Europe, la plus dissimulée aux publics aussi ? Les Européens savent déjà à quel point le Kosovo leur apporte des bienfaits, avec les trafics, les bandes, les mafias et la corruption !
    Ce n’est vraiment pas le moment d’aller ajouter de la provocation, il y en a eu déjà suffisamment, et suffisamment de massacres, dans le Donbass ukrain; ou bien les kosovares veulent-ils vraiment qu’un jour ou l’autre, la Russie soit aussi obligée de venir chez eux pour faire le ménage ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « la Russie soit aussi obligée de venir chez eux pour faire le ménage ? » Et au om de quoi? De qui? la Russie soit aussi obligée de venir chez eux pour faire le ménage ? » Avec la même efficacité qu’en Ukraine? Chez les Russes la poussières c’est sous le tapis et les coins doivent venir au milieu de la pièce pour être nettoyés!

  19. Vinz dit :

    On en a pas beaucoup parlé (forcément), mais le chaudron yougoslave rebouilloit :
    « Adoptée à 49 voix sur 83, la motion du Parlement des Serbes de Bosnie donne désormais un délai de six mois pour organiser le départ des Serbes de trois institutions cruciales de cet État central déjà peu pourvu : l’armée, la justice et les impôts. Un nouveau vote de l’Assemblée de la RS devra toutefois valider ce processus. »
    https://www.france24.com/fr/europe/20211214-la-bosnie-herz%C3%A9govine-menac%C3%A9e-d-%C3%A9clatement-les-signaux-d-alarme-se-multiplient
    Maintenant cette demande du Kosovo qui risque de crisper quelques voisins.
    Syndrome de la cocotte minute. Sauf qu’elles se mettent toutes à péter en même temps.

  20. Thaurac dit :

    Et pendant ce temps là en russie:
    https://t.me/NewsUkraineFR/2235

  21. PHILIPPE dit :

    Le Kosovo est un volcan qui sommeille mais pour combien de temps encore ?
    Le réveil risque d’être douloureux.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Kosovo

  22. Wrecker47 dit :

    A force d’asticoter l’autre pauvre débile mental on va finir par se ramasser du nucléaire ou autres salopeperie sou peu !…
    Gare aux pédictictions de nostradamus comme celles de Fatima …

    • ScopeWizard dit :

      @Wrecker47

      Exactement , mais va leur faire comprendre…

      En fait , tous ces va-t-en-guerre ( mais avec la peau des autres ) se comportent aussi connement que s’ ils avaient face à eux des chiens aussi méchants que dressés au combat qu’ ils s’ amuseraient à exciter toujours plus , alors que ces chiens ont tous leurs moyens et la capacité de n’ en faire qu’ une bouchée…

      Dé-bi-le !

      Personnellement , je crains cents fois plus ceux de mon camp que celui d’ en face….

      • Thaurac dit :

        Mais pareil pour ceux d’en face, à aucun moment n’imagine une russie intacte et le reste du monde dévasté, c’est de l’utopie pure et simple!

        • ScopeWizard dit :

          @Thaurac

          Ouais ben là , je voudrais pas te contrarier , mais je crois bien que tu es comme qui dirait à côté…

          Perso , je n’ en étais pas là .

          L’ Apocalypse a certainement ceci d’ attrayant niveau curiosité compte tenu de l’ ampleur du spectacle son et lumière qu’ elle promet , mais peut-être y a t-il quelque palier intermédiaire….

      • Alain d dit :

        @ScopeWizard
        C’est bien d’amplifier la peur que tente de transmettre Poutine, bon boulot.
        Et puis alors, nous retournerons tous à l’état de la matière, pas certain que ce soit bon pour la planète sur ce coup.
        Bion-génération n’est pas bio-génération!
        On seraient donc peinards, plus de problèmes à cogiter.
        La peur, la mort, doit-on se soumettre à tout et n’importe quoi pour sauvez notre peau, là est la question?
        En 39-40, certains français ont effectivement fait un choix, et d’autres un choix inverse, ainsi va la vie, ou la fin de la vie pour ceux qui se sont sacrifiés en France et ailleurs.
        Les ukrainiens sont moins pleurnichards et peureux que les européens et les américains, c’est une évidence.

  23. breer dit :

    Personne na pu décrypter la pensée tortueuse du sieur Poutine, mais il aura toutefois réussi à remettre le doute dans toute l’Europe à ses frontières de l’Est, à re fédérer plus ou moins les forces armées de l’ouest, à générer une crise économique presque mondiale, et possiblement alimentaire dans de nombreux pays pauvres en ressources, plus une nouvelle crise humanitaire en Europe. Sans compter les pertes humaines et les destructions d’infrastructures, et de zones urbaines en Ukraine, et les pertes humaines dans sa propre armée. Voila sans doute ce que retiendra l’histoire du 21ème siècle, sans doute comme un des pires chefs d’état d’une grande nation, pourtant déjà durement éprouvée par les 2 grands conflits du siècle précédent. Le peuple et l’armée russe sans doute bien manipulés par la propagande depuis 22 ans, mais aussi victimes de leur mentalité nationaliste traditionnellement soumise au pouvoir du Kremlin, n’en prendront conscience qu’avec les répercussions négatives ultérieures, qui ne manqueront pas d’arriver.