En mer de Chine, les navires français font régulièrement l’objet d’actes d’intimidation, selon l’amiral Vandier

En avril 2021, le sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] Émeraude et le Bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain [BSAM] « Seine » retrouvaient la base navale de Toulon, après un périple de sept mois dans la zone Indo-Pacifique. Et, lors de cette mission dite « d’intérêt stratégique », les deux navires français s’aventurèrent en mer de Chine mérdionale, dont l’appartenance est revendiquée, dans sa quasi-totalité, par Pékin.

 » Pourquoi une telle mission? Pour enrichir notre connaissance de cette zone et affirmer que le droit international est la seule règle qui vaille, quelle que soit la mer où nous naviguons. […] Nous entendons protéger notre souveraineté et nos intérêts », avait commenté Florence Parly, la minsitre des Armées, en rappelant que la France était également une « nation de l’Indo-Pacifique ».

Interrogé, à son retour, par le quotidien Var Maton sur d’éventuelles interactions avec la composante navale de l’armée populaire de libération [APL], le « pacha » de l’Émeraude botta en touche. Pas de commentaire », avait-il dit.

Cela étant, la Marine nationale mena d’autres missions en Indo-Pacifique l’an passé. Le porte-hélicoptères amphibie [PHA] Tonnerre et la frégate légère furtive [FLF] Surcouf passèrent ainsi par la mer de Chine méridionale pour se rendre au Japon, dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc 2021. La frégate de surveillance Prairial fut déployée en mer de Chine orientale, au titre de l’opération AETO, menée pour documenter les entorses aux sanctions internationales décidées contre la Corée du Nord.

Enfin, le navire espion Dupuy de Lôme, conçu pour collecter des renseignement d’origine électro-magnétique [ROEM], navigua dans le détroit de Formose [ou de Taïwan], selon une confidence faite par Mme Parly aux sénateurs.

Alors que la Chine est prompte à protester dès qu’un navire étranger navigue en mer de Chine méridionale ou passe par le détroit de Taïwan, aucun incident concernant les bâtiments de la Marine nationale n’a été officiellement signalé durant cette année 2021. Ce qui ne veut évidemment pas dire qu’il n’y en a pas eu…

En effet, dans un entretien accordé à la revue Conflits, le chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM], l’amiral Pierre Vandier a affirmé que les « actes d’intimidation » en mer sont « devenus réguliers ». Ainsi, a-t-il continué, « à trois reprises cette année, une frégate chinoise a coupé la route d’un navire de guerre français en passant à 50 mètres de son étrave ». Et d’ajouter : « C’est leur façon de signifier que nous sommes indésirables en mer de Chine ».

« Heureusement, nos commandants ont pour consigne d’éviter l’escalade tout en réaffirmant le respect du droit international », a souligné le CEMM.

Depuis le 31 janvier, la frégate de surveillance Vendémiaire assure une patrouille en mer de Chine méridionale. Est-ce cette dernière qui a fait l’objet des actes d’intimidation décrits par l’amiral Vandier?

Dans son dernier compte-rendu des opérations, l’État-major des armées [EMA] indique que cette frégate a navigué près des îles Spratley et Paracels [revendiquées par Chine, qui y a installé des capacités d’interdiction et de déni d’accès] et qu’elle a mis le cap vers le récif de Scarborough [que Pékin dispute à Manille, ndlr]. Le Vendémaire est « suivi de manière professionnelle par la frégate chinoise Zhanjiang », a-t-il cependant précisé.

Plus généralement, l’amiral Vandier estime que, désormais, la « mer ressemble à une banlieue où les gens auraient brutalement troqué leurs matraques et Tasers contre des kalachnikov pour régler leurs différends ». Et d’expliquer qu’il en a pris vraiment conscience lors de l’incident entre la frégate Courbet et un navire turc, en juin 2020, au large de la Libye. Pour rappel, le bâtiment français avait été « mis en joue » alors qu’il contrôlait le respect de l’embargo sur les armes.

« Je vous laisse imaginer ce qui pourrait arriver entre des marines qui ne sont pas alliées. Un jour, nous serons mis au défi de notre propre volonté, et il faudra probablement être capable d’accepter un échange de coups, au moins intellectuellement dans un premier temps, pour faire valoir nos intérêts », a fait valoir le CEMM.

Quoi qu’il en soit, a-t-il continué, le « match naval est en train de changer » et « je n’imagine pas que les pays dépensant autant d’argent pour s’offrir une marine puissante ne nourrissent pas d’arrière-pensées ». Et de souligner que « des gens se donnent les moyens de mettre au défi notre réponse » et que, par conséquent, il faut « que nos forces soient capables de les affronter le jour où cet ordre leur sera donné ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

88 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    « Pour enrichir notre connaissance de cette zone et affirmer que le droit international est la seule règle qui vaille, quelle que soit la mer où nous naviguons. »
    Et ils continuent de miauler en guise de réponse ou ils ont changé de registre ?

    « Florence Parly, la ministre des Armées, en rappelant que la France était également une nation de l’Indo-Pacifique »
    Je m’attends à une réaction de la part de notre ami Plusdepognon !
    🙂

    « Le Vendémaire »
    Génial ce nom !

    « je n’imagine pas que les pays dépensant autant d’argent pour s’offrir une marine puissante ne nourrissent pas d’arrière-pensées »
    Donc on interprète comment les rapports de 3 à 1 dans les budgets ? 3 à 1 en la défaveur de la Russie et de la Chine, bien évidemment.
    Parce-que si on rajoute des trucs dans le budget chinois, en corrigeant avec le « coût de la vie » là-bas, ça reste tout de même inférieur à nous, de loin, et surtout des Etats-Unis, dont il serait malhonnête intellectuellement d’exclure certains chiffres du calcul dans ce cas.
    Car comment ne pas compter les GAFAM, les SMP, Elon MUSK, les banksters, les armes vendues sur le territoire etc ?

    N’empêche, faut se préparer à leur mettre une tannée s’ils s’approchent. Surtout les actions telles que celles entreprises à l’encontre des Philippines etc …

    En plus d’une Marine Nationale solide par ailleurs :
    Dirigeables (dont canonnières volantes [« AA RapidFire », « AA et AM Oto Malera 76 »]), « Super Tucano, A-10 Marine et Celera 1000L » à la française, des multi-coques hybrides (voile et moteur) pour faire des ronds dans l’eau à pas cher et de la détection sous-marine, des « POLAR POD » toutes mers et tous azimuts, des munitions en stock (surtout de missiles) ?

    • Félix GARCIA dit :

      Pour les dirigeables :

      LES DIRIGEABLES / LES AÉROSTATS
      « Il reste cependant des défis inaccessibles aux aérostats. En raison de sa portance relativement faible, il faut approximativement 1 m3 d’hélium pour soulever 1 Kg au niveau de la mer. Ce volume doit augmenter au fur et mesure que le dirigeable prend de l’altitude (car la masse volumique diminue avec l’altitude et la température). Le plafond envisagé pour la circulation des dirigeables étant entre 2000 et 2500 m, le volume du gaz porteur devra être augmenté de 25 % (l’augmentation de ce volume étant pratiquement linéaire). À cette altitude le dirigeable volera lors des perturbations au milieu des turbulences, pluie, grêle, etc. et son taux d’ascension ne dépasse pas les 600 m par minute.
      Enfin, il faut tenir compte de la masse de l’enveloppe, des enceintes, des ballonnets, des ballasts, de l’ossature, des suspentes ou des filets, des moteurs, des générateurs électriques, éventuellement des compresseurs, du carburant, de l’avionique, de la nacelle ou de la soute, du poste d’équipage, de son aménagement dans le cas de parcours longs et enfin de l’équipage lui-même, ce qui réduit d’autant la charge utile. En première approximation on peut dire qu’un m3 d’hélium d’un dirigeable soulève 500 grammes de charge utile ! (+/-10 % suivant les types et les missions). De ce fait, le ballon, quelle que soit sa forme, prend des dimensions énormes ce qui fait des dirigeables des engins très encombrants. »
      https://www.lavionnaire.fr/AerostatDirig.php

      Flying Whales : l’entreprise française qui veut réhabiliter le dirigeable d’ici 2024
      « On a besoin de près de 200 000 m3 d’hélium pour faire flotter le ballon. Or, l’avantage de l’hélium, c’est qu’il s’agit d’un déchet des hydrocarbures dont les réserves sont a priori suffisantes pour les 200 prochaines années. En plus, c’est un gaz non inflammable contrairement à l’hydrogène »
      https://www.thegood.fr/flying-whales-lentreprise-francaise-qui-veut-rehabiliter-le-dirigeable-dici-2024/

      Ils parlent d’un transport de charges de 60 tonnes. Donc ~30/40 tonnes pour la structure, le moteur, le carburant etc …
      Donc, s’il est plus léger, il peut voler plus haut (et donc voir et détecter plus loin), mais s’expose à des courants aériens plus forts.

      Autres chiffres intéressants : Distance pour la limite de vision en bord de mer en fonction de l’altitude
      Altitude Distance de l’horizon
      500 m 80,4 km
      750 m 98,5 km
      1 km 113 km
      1,5 km 139 km
      2 km 160 km
      3 km 197 km
      4 km 227 km

      Du coup, je trouve que ça ouvre des horizons.

      PS : Pour le refroidissement des canons (de « mes » canonnières volantes), j’ai eu une idée (^^) ; circuit d’eau fermé qui court le long du ventre du dirigeable pour se refroidir et qui « spirale » autour du canon. De plus, cela réduirait la signature thermique non ?
      Et il faudrait organiser toute la structure de manière à amortir les secousses des canons (faisable non ?) …
      Mais j’y crois ! Surtout quand je vois les drones de surface que proposent les chinois par exemple …

      PPS : Les avions tels que le « KAI T-50 Golden Eagle » ont une place en France ? (Oui, je sais … j’pars dans tous les sens …)

      • Waroch dit :

        ça me rappelle les grandes heures de Crimson Skies ^^ souvenirs, souvenirs…

        • Félix GARCIA dit :

          🙂
          J’avoue qu’une grande partie de mon « inspiration » vient de « Final Fantasy » (particulièrement le début du IX), des films Miyazaki, mais aussi des flottes de « femmes-pirates » de la BD « Requiem » (de PATT & MILLS), la manga français « Radiant », ou celui japonais « One Piece » etc …

          Dirigeables « FF IX » : https://www.wallpaperflare.com/final-fantasy-9-wallpaper-182403
          Mais aussi « Nausicaä de la Vallée du Vent », « Le Château dans le Ciel » …
          Et pour la BD « Requiem » : https://www.2dgalleries.com/art/requiem-t9-p-36-37-53991

          Mais dans le monde réel, mon inspi’ vient d’ici :
          « AC-130 Gunship »
          https://www.youtube.com/watch?v=UG8A3FXhZ_c
          Gironde : Flying Whales dévoile le design de son LCA60T
          https://www.youtube.com/watch?v=vTVGHurbtRU
          Second X-61A DARPA Gremlins Air Vehicle Flight Test
          https://www.youtube.com/watch?v=akBrzrFTPSA
          DARPA Gremlins Program Demonstrates Airborne Recovery
          https://www.youtube.com/watch?v=H4T6Vr4a1hY
          A400M deployed an Airbus-built Do-DT25 drone, acting as a surrogate Remote Carrier launcher
          https://www.youtube.com/watch?v=VQeEWi_dTSs

          « Le vent se lève, Il faut tenter de vivre. » Paul Valery
          https://www.youtube.com/watch?v=_BNk4xXDiP0

          • Félix GARCIA dit :

            « How Airships Could Overcome a Century of Failure »
            Bloomberg Quicktake
            A new breed of airships seeks to take flight and provide a greener solution for both luxury travel and heavy industry. But is the business case for bringing them back enough to overcome a troubled past ?
            https://www.youtube.com/watch?v=h0hpcpnWAsQ

            Excellente émission, avec des passages très intéressants des gens de chez « Flying Whales », notamment sur les aspects techniques et économiques, mais aussi de gestion d’équipe ou des financements …
            Top !
            Il semblerait qu’on soit bien en avance en plus ! 🙂
            Imaginez un peu … la France (et ses partenaires, mais NOUS avant tout !) à l’origine du retour du retour des dirigeables ! Ce qui serait dans la continuité de son histoire et de celle de l’aviation !
            Mais aussi du transport maritime (et de la pêche ?) à la voile avec « Solid’Sail » !
            Pi quoi encore ? De la révolution du transport fluvial ? De la production électrique et d’oxygène/hydrogène avec « HaceWave » ? Du transport terrestre léger avec l’air comprimé (les VéloSolex et mob à air comprimé et voitures légères à air comprimé) . Du recyclage des huiles usagées comme carburant de transport ? De la production agricole par l’agroforesterie, le semis direct et les « TCSC » (Techniques Culturales Sous Couverts) ? De l’aquaculture par « l’aquaculture multitrophique intégrée » ? De la production de carburants par la culture d’algues dans les ZEE ?…

            « Haut les coeurs ! »

      • Félix GARCIA dit :

        PPPPS : Une autre idée (« Des idées sur tout, mais surtout des idées ! ») ! ^^
        Un « SpaceX du futur » ;
        Des « dirigeables-remorqueurs-stabilisateurs », qui font grimper en très haute altitude un « dirigeable/ballon-catapulteur » (centrifugeuse-catapulte ? [type « SpinLaunch » en modèle réduit] ^^) de micro et petits satellites.

        On « remonte la pendule » de la centrifugeuse du « dirigeable/ballon-catapulteur » au sol, on la fait grimper à plusieurs kilomètres d’altitude, entourée de ses « dirigeables-remorqueurs-stabilisateurs », on la positionne : et zou !
        On redescend, et on recommence !
        Faut imaginer un truc de plusieurs centaines de mètres d’envergure avec tous ces engins reliés !
        ^^

        MAIS AUSSI (!!!) :
        Un dirigeable pour le transport de drones-planeurs !
        Soit on élève un drone, planeur ou non, lourd/moyen/léger, soit plusieurs légers.
        Mais ça fait un moyen discret (furtif ?) de pénétration des lignes ennemies et de reconnaissance du territoire à pas cher et discret, car, en montant en altitude avant de larguer des drones et drones-planeurs, on augmente leur endurance et leur discrétion.
        Un dirigeable pourrait aller de points de chargements en points de chargements pour fixer des planeurs et/ou des drones légers, sous élingue ou non, et les libérer en altitude.
        Des drones-planeurs pourraient éventuellement naviguer sur des dizaines, voire des centaines de kilomètres assez discrètement.
        De même pour des munitions rôdeuses (pas forcément sous élingue pour le coup) …

        • Félix GARCIA dit :

          PPPPPS : Un chargement de 5/10/20 tonnes de munitions rôdeuses, de planeurs et/ou de drones dans la soute d’un dirigeable qui s’élève à quelques milliers de mètres d’altitude, propulsés par une catapulte mécanique à l’arrière de l’engin qui effectuerait un « vol en hippodrome » à 20-100 km/h, j’imagine ça très bien …
          Un seul de ces dirigeables pourrait mettre en oeuvre des centaines de petits drones et munitions rôdeuses par jour, ou des dizaines de plus grand envergure.

    • Félix GARCIA dit :

      PPPPS :
      A t-on trouvé un équilibre entre la lutte ASM et la vie biologique marine ?
      Si non, j’espère que ce sera le cas …

  2. mark41 dit :

    « mer ressemble à une banlieue où les gens auraient brutalement troqué leurs matraques et Tasers contre des kalachnikov pour régler leurs différends »

    Quelle comparaison douteuse!
    J’ai parfois l’impression que certains membres de l’état major sont obsédés par les banlieues. Il devraient un peu plus s’occuper de leur domaine de compétences plutôt que de faire des réflexions d’inspiration politiques.

    • arnaud dit :

      Vous êtes assez éloigné des banlieues visiblement. Occupez vous de votre domaine de compétence… lequel d’ailleurs ?

      • mark41 dit :

        Mais c’est pas moi qui fait des comparaisons douteuses. Et quand à ma connaissance de la banlieue, je n’hésite pas affirmer que je la connais certainement mieux que l’Amiral Vandier.
        Arrière petit fils de sénateur, fils de commissaire général de la marine, je suis réellement convaincu que cet Amiral n’as pas du souvent y mettre les pieds.

        • Czar dit :

          « ma connaissance de la banlieue, je n’hésite pas affirmer que je la connais »

          donc vandier fait des zamalgam (le truc qui est interdit sauf pour les russes) mais toi tu « la » présentes en concept unique, j’ai bien suivi ton raisonnement?

          mais t’as raison, candaule, y a aucun soucyyy d’ailleurs il suffira d’appeler les gendarmes pour régler tout ça

          https://www.lyonmag.com/article/121659/lyon-deux-gendarmes-tabasses-et-voles-a-quelques-metres-de-la-mairie-centrale?utm_medium=feed&utm_source=twitter.com&utm_campaign=Feed%3A+lyonmag

          • mark41 dit :

            ? Amalgame? moi je parle de comparaison douteuse, si vous ne faites pas la différence entre les deux, il faudrait peut-être s’instruire davantage.

            Et puis tant qu’on y est, il faudrait peut-être arrêter de se comporter comme un média russe : L ‘extrait que vous présentez est incomplet et déforme largement mon propos. Visiblement vous avez un gout prononcé pour la piètre manipulation.

            La question n’est pas les amalgames que peuvent faire ici ou là les plus tordus d’entre vous, mais bien l’obsession de la banlieue (en général, comme un ensemble homogène). Parce qu’il me semble que l’on dis « communes de banlieue » et non « communes de banlieues ». Libre à vous de vous inventer des amalgames là où il n’y en a aucun (d’autres inventent des nazis, chacun son truc).

    • VinceToto dit :

      Dés que les grades augmentent c’est de plus en plus politique et culture pour passer chez Ruquier ou discuter avec Roselyne Bachelot ou Steevy.

    • lgbtqi+ dit :

      J’étais sûre que ce genre de commentaire allait poindre. Et je ne serais nullement surprise que l’amiral soit appelé à la démission. D’ailleurs on devrait également demander la censure du numéro de charlie hebdo qui analyse les viols suivi de meurtre de la jeune Shaïna. Pour dénigrement de la banlieue.
      Son premier viol collectif a signé pour certaine population le permis de viol ultérieur. Et quand elle s’est retrouvée enceinte, elle a été assassinée et brûlée.

      • mark41 dit :

        De mon point de vue, il est tout a fait logique que la presse parle de banlieue. Pour un amiral, pardon, j’ai peu du mal. Chacun son rôle, la police s’occupe des banlieues (enfin, quand ils viennent) et l’armée de la défense du territoire.

        Vous souffrez du même genre d’obsessions?

        Il est tout de même hallucinant que certains nous fassent des cours de banlieuologie alors que le sujet est l’intimidation des navires français en mer de Chine.

      • Gaulois78 dit :

        @lgbtqi+

        Où sont les mouvements progressistes, féministes, les associations LGBT, tous les bobos acteurs, chanteurs, sportifs, intello-philosopho machin…Elles, ils se terrent, ça détournent le regard, ça pue la lâcheté…

        Faut surtout pas mettre les pieds dans le problème de l’islamisme radical, des communautés agissantes, de la désintégration sociale du pays

        Shaïna, Mila et autres adolescentes, femmes violées, c’est le déni, le pas de justice…

  3. Libre84 dit :

    La France devrait avoir un porte avions à Nouméa, des navires lance-missiles et une base de sous-marin nucléaire pour défendre notre territoire Pacifique.
    Nous n’avons rien pour nous défendre contre les chinois!

    • Vevert250 dit :

      Et aussi à Clipperton, pour contrer le Mexique qui est intéressé. N’oublions pas La Grande Glorieuse et Juan de Nova des fois que le Mozambique ait des velléités.

      • Qui ça ? dit :

        Et également un porte-avion sur le lac Léman au cas où les Suisses convoiteraient la Savoie. Les Etats-Unis avaient bien eu durant la seconde guerre mondiale des portes-avions d’eau douce sur les grands lacs …

    • lgbtqi+ dit :

      Si !

      Des déclarations.

      Faites par un mec portant perruque pour protéger son image de jeune beau dynamique.

      https://servimg.com/view/18901558/958

    • Jre91 dit :

      Bien que nous ayons la seconde plus grande zone maritime là-bas, la probabilité que la France y déploie un second PA (Si nous le construisons) est proche du zéro absolu.
      Déjà augmenter le nombre de frégates ASM et AA ce serait bien, car des patrouilleurs cela ne pèse vraiment pas lourd.
      Ensuite augmenter le nombre de SNA voir 1 SNLE de plus pourquoi pas.
      Ce qui manque dans le Pacifique c’est aussi des bases (les 3 composantes) dignes de ce nom, les effectifs qui vont avec.

    • breer dit :

      HI HI HI Vous êtes un grand comique …. quelle évidence, un pays d’un milliard 400 millions d’habitants, de 9 millions de km2 à l’autre bout du Monde, face à un pays de 67 millions d’habitants et de 544 mille km2. En plus si la marine Française ne veut pas se faire provoquer, rien ne l’oblige à faire naviguer ses bâtiments en Mer de Chine, la France n’a aucune possession dans cette zone…

    • Gaulois78 dit :

      @Libre84
      J’abonde votre écrit, un PAN amarré sur chaque île Française permettrai de se faire respecter auprès de la Chine, Corée du Nord, États Unies, Commores, Papouasie Nouvelle Guinée, à l’Australie et ses futurs soum nuk

      Sinon une vingtaine de frégates surarmées jusqu’à la gueule, 2/3 Mistral, 8/10 avions de surveillance armées jusqu’au dents permettront de résoudre en partie notre problème de protection des ressources de nos ZEE, après bien sûr avoir obtenu par vote participatif l’accord des populations des Français qui peuplent ces Iles, s’agirait pas qu’elles prennent ombrage de la présence de l’armée française sur
      leur territoire …

      Reste plus qu’à attendre la très forte augmentation du budget des armées dès 2023….

      Honnêtement j’ai un doute, je subodore la poursuite de la politique suivi ces 30 dernières années, malgré le conflit actuelle…Macron et Bercy rêve d’une armée européenne, d’un partage du budget militaire(donc d’une baisse de celui du MinDef) à l’échelle de ce qui ce fait pour l’UE…Il rêve debout…

      De toute façon pourquoi voulez-vous que les autres participent à ceux que déjà on offre gratuitement ?

  4. Shimou Fékaka dit :

    La première évidence à rappeler, c’est que la mer de Chine n’est pas dans la zone de défense de la France ni dans la zone de protection économique de la France. Les chinois sont bien plus justifiés à circuler et à protéger cette zone que nous.
    Les chinois ne sont pas des imbéciles et il faut essayer de ne pas les considérer comme tels.
    Ils savent et ils constatent très bien qu’il y a une pression permanente de l’Occident, sous la houlette des États-Unis, contre la Chine comme il y a eu et il y a toujours une pression permanente des mêmes contre l’URSS autrefois puis contre la Russie. Et notamment depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

    Les chinois ne sont pas incultes non plus : ils savent à quoi correspond l’occupation de l’île de Guam, l’occupation du Japon, l’occupation de la Corée du Sud qui sont dirigées toutes contre la Chine avec des centaines de milliers de militaires américains et l’obligation pour leurs alliés de participer à la tentative d’intimidation permanente : que ce soit la Grande-Bretagne, l’Australie ou la France, qui n’ont pas à aller très loin de chez eux pour essayer de faire pression contre un pays souverain.

    La grande évidence, comme pour tout le monde, c’est qu’ il est normal que la Chine protège ses intérêts, géographiques, économiques et stratégiques, et ses lignes maritimes de communication notamment la mer de Chine du Sud, que les occidentaux voudraient bien coopter pour pouvoir mieux étouffer la Chine à l’avenir.

    La Chine ( comme la Corée du Nord, d’ailleurs ) a bien raison donc de se protéger, de s’armer fortement, et de le montrer à un Occident soumis et entraîné par l’hyper puissance américaine, toujours aussi agressive, prétentieuse et impérialiste.

    • MaisOuiTonton dit :

      Normal il faut étouffer tous ces régimes de tyrans, intensifié notre présence a leurs frontieres, qu’il plane toujours un doute sur nos capacité de défense ou d’attaque ci nécessaire.
      C’est du bon sens, pas de la menace.

    • lgbtqi+ dit :

      On peut féliciter le niveau linguistique des écoles de langues de pyong yang, manifestement. Le problème restant tout de même cette odeur persistante de latrines qui accompagne votre propagande.

    • MAS 36 dit :

      Bravo votre crédit social va augmenter. Votre séance d’auto-critique passera de 8 à 6 heures.

    • Fabien dit :

      Pourquoi vous ne parlez pas de la pression continue de la Chine vis à vis de ses voisins ? Pour ne prendre qu’un exemple, le Vietnam. Pensez vous qu’ils apprécient la politique du fait accompli concernant les iles aux larges de ses cotes, les bateaux de pêche coulés et plus loin encore, dans l’histoire ancienne, la mainmise de leur pays par les chinois ? Pourquoi ce pays s’est il rapproché des US voire de la France afin d’obtenir un certain équilibre tout en gardant sa neutralité sur de nombreux sujets internationaux, alors que c’est pays communiste à la base ?

  5. Fralipolipi dit :

    Il faut commander 5 FDI de plus (à 32 silos verticaux et non pas seulement 16),
    et en baser 2 en permanence à Nouméa.
    Pas l’choix.

    • Patatra dit :

      Il nous aurait juste fallu le respect des commandes des programmes HORIZON et FREMM… Là on est short, et ça fera mal…
      Les logiques de tableaux excel d’hier font les inquiétudes d’aujourd’hui, le désarrois de demain et la détresse d’après-demain.
      4 forbins et 18 FREMM c’est ça ?
      Et une palanquée de patrouilleurs de haute mer en nombre avec autre chose qu’un pistolet à bouchon en tourelle.
      Et oui un paquet de VLS (non vides)…

      • Fralipolipi dit :

        @Patatra
        Couper la série Fremm était une connerie, à commencer budgétaire, c’est une évidence aujourd’hui.
        Mais le passé est le passé.
        ET aujourd’hui, il faut faire avec ce qui a cours à Lorient : et là, c’est la FDI,
        qui serait somme toute très adaptée à un job de frégate de souveraineté – de haut du spectre !!! – en Indo-Pacifique, depuis Nouméa.

    • lex dit :

      Pour le prix de 5 FDI, vous avez une vingtaine de Gowind, ça serait plus utile pour faire du contrôle de surface dans le Pacifique, et s’est amplement suffisant pour chasser du pêcheur illégal et du trafiquant de drogue….

      • Fralipolipi dit :

        @lex
        « s’est amplement suffisant pour chasser du pêcheur illégal et du trafiquant de drogue…. »
        Précisément … il s’agit ici d’être en mesure d’en faire un peu plus, voire nettement nettement plus !!!
        Et la flotte chinoise + celles des autres acteurs d’indo-pacifique ne sont plus celles des années 80 quand nous lancions la Floréal.
        Faut savoir réactualiser nos grilles d’analyse … et les conclusions qui s’imposent.
        .
        Nous ne serons jamais pris au sérieux en Indo-Pacifique avec une simple Gowind (il faut des capacités ASM et AA longue distance).
        Aussi, avec une FDI, par son format compact, ses capteurs au top (AA et ASM), et sa grande polyvalence, il me semble que nous disposerions de l’outil de souveraineté adapté, respecté, voire craint.
        Et c’est bien un tel effet dissuasif que nous recherchons n’est-ce pas ?

  6. Titeuf dit :

    La première arme de nos navires c’est le pavillon tricolore ,on nous avait dit…….
    Ca n’a pas l’air de marcher leur truc…..
    Etonnant non…

    • Nexterience dit :

      Ben si . La première arme, ce qui ne veut dire qu’elle doit être la seule.
      Du Puy de Lome impose-il sa liberté par son armement ?

    • lgbtqi+ dit :

      Essayons alors le portrait du couple oedipien … ou de sibeth … ou des autres membres de l’orchestre ?

  7. vrai_chasseur dit :

    Le vrai danger réside dans le non professionnalisme des équipages des pays qui accumulent les milliers de tonnages de navires.
    Ils n’ont pas le temps de former les équipages qui arment ces navires.
    Le facteur RH est stratégique et il n’y a pas que la Chine dans ce cas.
    Ces équipages sont emmenés par des officiers trop ‘verts’, qui n’ont ni l’expérience ni le recul nécessaires pour maitriser une situation de tension. L’absence de sang-froid pour éviter l’escalade inutile se perçoit assez rapidement. Et quand le chef transpire d’hésitation, c’est tout l’équipage en dessous qui doute.
    Sans parler de la simple maitrise manoeuvrière maritime, qui ne relève même pas du domaine militaire : faire évoluer son navire à 50 m devant un autre n’est pas de l’intimidation, c’est simplement de la forfanterie irresponsable où on expose inutilement ses propres marins à une collision en mer, souvent dramatique pour les équipages situés dans les postes latéraux.

  8. Maya dit :

    Dans moins de 10 ans , la Chine c’est la vilaine Russie mais puissance 10 . Nous sommes prévenus mais toujours pas de sanctions sérieuses contrairement à ce que va subir le peuple russe. Pareil pour le régime islamiste turc qui est notre ennemi contrairement aux russes.

  9. Olivier dit :

    Bonjour notre futur combat se situe en Chine après ou en même temps que la crise actuelle avec POUTINE,

    • Sunny dit :

      Avant ce serait bien d’avoir fini de nettoyer le merdier créé par les abrutis qui en attaquant la Libye ont déstabiliser tout le Sahel. Mais manifestement pour l’opération Takuba mieux connu des locaux comme l’opération balaie à chiottes se termine.
      Tout ce beau monde de l’élite occidentale va pouvoir s’entrainer à faire une armée européenne quelques part entre la Roumanie et l’Ukraine. Vous allez pouvoir rappeler les danois qui pourront s’amuser avec leur nouveau jouet cyber qui dans le Sahel était un avantage certain. Personnellement je les remercie de m’avoir montré que forces spéciales et bouffons pouvaient être synonymes.

  10. Raymond75 dit :

    C’est bien la preuve que la Chine craint la terrible base aéronavale française de la Nouvelle Calédonie, gigantesque porte-avions ancré dans le pacifique.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « C’est bien la preuve que la Chine craint la terrible base aéronavale française de la Nouvelle Calédonie, gigantesque porte-avions ancré dans le pacifique. » Vous commencez à radoter! Serait ce l’âge? Sinon vous n’avez toujours pas répondu à ma question , suite à une énième éternelle psalmodie sur ces tueurs ayant le couteau entre les dents que sont les militaires, les soldats russes et français, pour vous c’est bonnet blanc où blanc bonnet?

      • VinceToto dit :

        Les soldats russe obéissent à l’Etat russe. J’ai l’impression que certains ayant refusés des ordres, ayant manqué de zèle, ou pris de mauvaises initiatives, dont généraux, ont eu le choix entre une mort au combat « honorable » ou une exécution moins « honorable » (C’est très russe…)
        Les soldats français obéissent aux ordres qu’ils reçoivent(et eux aussi peuvent être déclarés « morts au combat » si ils n’obéissent pas, mais en général ce n’est même pas au combat contrairement aux russes). Vous avez vu la docilité française pour les mesures coronaminus? Cela pourrait être pareil pour des tueries, génocides, etc. .
        Quant à Raymond75, ne vous fiez pas aux apparences pacifistes: ce sont parfois des gens qui combattent leurs instincts.

      • Raymond75 dit :

        J’ai répondu mais vous n’avez pas lu, ce qui ne vous empêche pas de radoter. De plus,la réponse était dans le corps de mon message.

        Et quid à propos de la Nlle Calédonie ? A défaut de proposer des arguments, vous dénigrez. C’est comme cela que l’on vous a appris à penser.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « J’ai répondu mais vous n’avez pas lu,  » Désolé mais entre les messages qi apparaissent puis disparaissent cependant je ‘ai pas vu votre « réponse » soi disant dans le corps de votre message!
          « ce qui ne vous empêche pas de radoter.  » N’inversez pas les rôles!
          « A défaut de proposer des arguments, vous dénigrez.  » Venant de vous c’est d’un comique!
          « C’est comme cela que l’on vous a appris à penser. » Ah,parce que vous pensez?

    • Fralipolipi dit :

      Justement, ce PA qu’est la Nouvelle Calédonie devrait prochainement (courant 2022) recevoir la visite de 6 Rafale.
      Après 3 Rafale projetés à Papeete, il est désormais question de faire un exercice de projection de 6 appareils vers Nouméa.
      Puis, vers 2024, de faire ce même exercice, mais avec 20 Rafale.
      .
      Et vous pourrez à nouveau épiloguer sur la « crainte » perçue côté chinois 😉

  11. VinceToto dit :

     » En mer de Chine, les navires français font régulièrement l’objet d’actes d’intimidation, selon l’amiral Vandier »
    Que va faire la Marine française en mer de Chine si ce n’est de la provoque pour le compte de l’US/OTAN/AUKUS?
    C’est comme si la Marine chinoise se plaignait proche des cotes australiennes, US de subir des intimidations alors qu’elle fait de la provocation. De toute façon en cas de tensions militaires réelles, chacun repartirait dans ses zones de relative sécurité maritime/terrestre (et les US ont des milliers et milliers de missiles anti navires(air-surface surface-surface) en stocks: de quoi neutraliser des flottes ennemies et même le trafic maritime international qui ne seraient pas avec une très bonne défense.).

    • TropTôtVince dit :

      Le concept d’eaux internationales ça vous parle? Le concept de droit international aussi? Ou vous avez accroché trop de portraits de Xi-Jiping à votre balcon pour voir ce qu’il se passe dehors?

  12. marc02 dit :

    Nous sommes parés pour une confrontation avec la chine, puisque notre pavillon est notre arme principale.

    • vno dit :

      D’ici à voir le pavillon européen sur nos bateaux, on n’est pas loin de voir cet avantage disparaitre !

    • Gaulois78 dit :

      @marc02
      Vous pouvez ironisé, mais je vous assure que derrière le pavillon tricolore se cache une armée ( à l’os je vous l’accorde) avec quelques M51 cachés au fond des océans…

      Il faudra attendre longtemps avant que la Chine nous menace militairement…L’erreur du Courbet ne se reproduira plus, où alors c’est à désespéré…

      Le droit de droit de circulation maritime n’a pas à être accaparé par la Chine, sinon on rétabli une flotte de corsaires a Saint-Malo, les Anglais feront de même de leur côté….

  13. Sylvain dit :

    Le pacha de l émeraude a eu la réponse la mieux adaptée. Pour le reste, vu l état de nos forces dans le pacifique, à part faire profil bas, il n y a plus d alternative. Il faudrait 10 ans d efforts continus pour retrouver un niveau militaire à peu près nominal

  14. Nico80100 dit :

    Faudrait peut-être gonfler nos moyens navals en région indo pacifique en ayant un plan de réarmement de grande ampleur dans les années à venir.
    Franchement à ce rythme la Chine va tout revendiquer jusqu’à Hawaii.
    Un jour faudra bien les calmer nos amis chinois.

    • breer dit :

      A lire un bon nombre de commentaires, je me demande s’il faut rire ou pleurer … qui peut penser une seconde que la France a quoi que ce soit à faire (sur le plan militaire) face à la Chine. Même les USA qui ont la plus grande Marine au monde hésiteront sans doute à entrer en conflit ouvert. De plus il n’apparait nulle part que les dirigeants chinois aient la moindre intention d’annexer nos territoires dans le Pacifique, le PC Chinois lorgne sur Taiwan, c’est évident mais pour le reste, ils n’ont rien à y gagner militairement, vu qu’ ils sont déjà présent partout sur le plan économique… La France déjà dans le rouge sur le plan budgétaire n’a aucunement les moyens d’augmenter sa marine, ni industriellement, ni en terme d’équipages, ni en terme de stationnement dans nos zones outre mer. Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de marins ou d’anciens marins sur ce site, pour « divaguer » ainsi ..

  15. Nico 80100 dit :

    Un jour faudra bien les calmer nos amis chinois , en se donnant les moyens, par un plan de réarmement naval de grande ampleur dans les années à venir.
    Ils nous font comprendre que ces zones sont chasse gardée. On ferait la même chose dans la Manche, dans la mer Méditerranée, notre ambassadeur à Pékin serait convoqué au ministère des affaires étrangères chinois pour se faire taper sur les mains.

  16. marc02 dit :

    Notre arme principale étant notre pavillon, les chinois doivent trembler.

  17. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « …………………………Le 8 mars, le ministre japonais des Affaires étrangères Hayashi Yoshimasa a déclaré que la Russie occupait illégalement quatre îles du nord du Japon, revendiquées par ce dernier.

    « Ce sont nos territoires », a-t-il affirmé. La veille, le Premier ministre Kishida Fumio avait également tenu à dire que le Japon avait la souverainté sur cet archipel.

    Dans le contexte de l’invasion russe en Ukraine, le gouvernement japonais a remis sur la table ce lourd dossier international, le litige des « Territoires du Nord ».

    Il s’agit des îles Habomai, Shikotan, Kunashiri et Etorofu, appelées Kouriles du Sud en Russie.

    Ce contentieux est le plus important qui oppose le Japon et la Russie. Faute de l’avoir réglé, les deux pays n’ont pas signé d’accord de paix formel depuis la fin de Seconde Guerre mondiale…………….. »
    .
    https://www.nippon.com/fr/news/yjj2022030801061/

    • Thaurac dit :

      C’est pas un mal, pas toujours les mêmes qui foutent le boxon!

    • lym dit :

      L’ours russe occupé avec une Ukraine qui le gratte beaucoup plus que prévu, fatalement d’autres entrent dans la brèche… AMHA, cela ne fait que commencer et pourrait mener à une internationalisation du conflit ukrainien plus directe que par proxy interposés.

    • Edgar dit :

      @Lotharingie Oui, ce genre de déclaration niponne au sujet des Kouriles a débuté tôt dans la crise ukrainienne : dès le 28 février. Ce qui, de facto, empêchait l’EM russe de retirer trop de troupes d’Extrême Orient pour les expédier à l’ouest. Et, du point de vue japonais, si la Russie s’autorise à vouloir remanier les frontières internationales, pourquoi Tokyo ne se le permettrait pas aussi… Mauvais exemple est contagieux ; et les lieux où le mettre en pratique, de part le monde, sont innombrables.

  18. aleksandar dit :

    Je me demande quelle serait l’attitude de la France si un navire chinois croisait au large de Toulon pour  » faire respecter la liberté de navigation »

    • Le Cyprès dit :

      Si on veut comparer les choses de façon comparable, il faudrait préciser que contrairement à la Chine qui revendique toute la mer de Chine méridionale la France à ce que je sache ne revendique pas toute la Méditerranée non ?

    • FredNC dit :

      Le navire serait escorté de manière professionnelle par la Marine Nationale. Pourquoi la France réagirait au passage tout à fait légal d’un navire chinois ?

    • Raymond75 dit :

      ou un navire russe au large de New York …

    • lgbtqi+ dit :

      Que ferait la dictature orwellienne chinoise si on développait un virus extrêmement contagieux, tuant des millions de personnes, cassant son économie ?

    • 1) proposer de venir mouiller dans la rade , 2) organiser une seance attrape ch’touille dans les bars de toulon pour l’équipage de petits bridés serviles , 3) on pourrait même envisager des visites payantes du batiment pour le public français .En vérité, on le surveillera sans avoir besoin d’être agressif et tant qu’il reste dans les eaux internationales….C’est toute la différence.

    • breguet dit :

      aleksandar: Vous le savez très bien, aucune réaction si ce navire navigue dans les eaux internationales..Pourquoi voulez vous réagir? Les chinois veulent transformer la mer de Chine en mer intérieure, c’est ça le vrai problème…

    • Le Minotaure dit :

      Pour que la comparaison soit pertinente il faudrait que la France revendique 90% de la Méditerranée comme partie de ses eaux territoriales et envoie des dizaines de bateaux armés autours des Baléares et de la Sardaigne

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Je me demande quelle serait l’attitude de la France si un navire chinois croisait au large de Toulon pour » faire respecter la liberté de navigation » » Et que penseraient nos voisins si après avoir « retrouvé » de vieilles cartes et grimoires nous commencions à revendiquer la Sardaigne, la Sicile, les Baléares et à installer des ilots artificiels dans le but d’en faire des bases navales et de l’autre coté les iles anglo-normandes ainsi qu’un contrôle total de la Manche avec le droit de décider qui a le droit où pas de naviguer dans cette même mer!

    • Fralipolipi dit :

      @Aleksandar
      A Toulon, si le navire chinois était invité il serait reçu respectablement (pas comme notre frégate Prairial qui après avoir été officiellement invitée par la Chine à une cérémonie anniversaire chinoise, a été chassée des eaux côtières chinoises comme une malpropre parecqu’elle avait « osé » emprunter le détroit de Formose … avant même qu’elle ne puisse arriver à Shanghai, lieu de la cérémonie !!!
      Et s’il ne l’était pas, et qu’il restait sagement hors des eaux territoriales françaises, personne n’airait chercher querelle à ce navire chinois et encore moins en le dépassant-croisant en marche à 50m de sa proue !!!!
      .
      Les marins Chinois se comportent bel et bien comme des ânes !!!! Preuve est faite et re-faite !
      .
      Pour votre gouverne, malgré tout, de nombreux bâtiments militaires chinois sont régulièrement accueillis dans les eaux territoriales françaises, comme à Tahiti : tous types de bateaux = de guerre (frégates, destroyers), navire hôpital, … mais aussi, plus curieusement, l’équivalent chinois de notre BEM Monge !!!… comme quoi, nous sommes plutôt très (trop ?) accueillants ! surtout lorsque la réciproque n’est pas vraie !
      .
      http://archive.presidence.pf/index.php/54-mla/556-deux-navires-de-la-marine-chinoise-en-escale-a-papeete
      https://lemarin.ouest-france.fr/secteurs-activites/defense/20553-un-navire-militaire-chinois-en-escale-papeete
      https://actu.fr/polynesie-francaise/papeete_98735/un-bateau-hopital-chinois-ouvert-au-public_27711667.html

  19. arnaud dit :

    Censuré pour avoir écrit que le pouvoir français réserve ses muscles sur son peuple?
    C’est pourtant la stricte vérité. Pas de réactions aux intimidations diverses des turcs chinois et autres….
    est ce si déplaisant de le reconnaître ?

    • lgbtqi+ dit :

      Nous ne sommes pas « son » peuple. Nous ne l’avons jamais été et ne le seront jamais. Nous n’appartenons à personne.
      Mais votre dérapage sémantique est profondément révélateur de la mentalité commune, rêvée, réalisée et entretenue par l’état.
      Conditionner les psychismes jusque dans leurs représentations inconscientes, telle est la clef, le véritable pouvoir. Jamais questionnées, toujours agissantes.

      Quand ce ne sont qu’une bande de fonctionnaires de plus en plus déconnectés de nos vies.

    • breer dit :

      Vous avez raison envoyons le Charles de Gaulle en mer de Chine pour réagir aux intimidations chinoises … je me marre…. Face à la Turquie, il y a déjà eu des réactions de plusieurs pays (dont la France) en Méditerranée orientale.

      • arnaud dit :

        @ breer

        J’ai eu mal aux côtes de rire. Quelles réactions de quels pays? Le rapport de l’otan a conclu… rien
        Il n’y a eu aucune réaction de quiconque a un geste de quasi guerre envers un bâtiment menant une mission officielle de l’otan.
        Tentez un coup pareil sur un bâtiment Us ou russe… vous verrez le retour.
        Et demandez aux vietnamiens aux philippins et autres ce qu’ils pensent des intimidations chinoises.

        Vous devez être du genre à tourner la tête quand un quidam se fait agressser…

  20. Sylvain dit :

    Ben le problème, c est qu on ne ferait probablement rien…. par contre, le même navire au large de San Francisco pourrait vite couler !

  21. Sylvain dit :

    La Russie a mis 15 jours pour l ossetie du nord, 3 mois pour la 2nde campagne de tchetchenie et 2 mois en Géorgie. Que la presse occidentale ait estimé qu il fallait 2 jours pour écraser l Ukraine c est son avis. Vu la structure des forces russes, qui vient seulement d engager son 2eme échelon, je pense que la campagne est prévue pour 2 à 3 mois. A mon sens, la seule vraie déconvenue russe est que la majorité de la population russophone d Ukraine leur est hostile, ce qui ne semblait être prévu (sinon ils auraient utiliser l artillerie des le depart). Donc, à priori les russes sont sur un timing normal d engagement. La déconvenue de l Ukraine, c est que les USA et l OTAN les ont abandonnés. Tout cela se terminera, à mon avis, par un accord entre russes et ukrainiens, plutôt en faveur des russes mais avec un peuple ukrainien qui aura acquis une aura. L avance russe est à peu près la même qu en 1943 (40km/jour), c est à dire presque celle de guderian en mai 1940

  22. Ghostrider dit :

    La France a commandé 10 patrouilleur océanique à 100 millions pièce … dernière livraison 2030. !! d’ici la Chine aura vidé nos ressources halieutique en bordure de ZEE, ou trouvez un moyen de s’implanter politique à Nouméa via un paravent, ou à réussir un lobbying tel que la Polynésie sera de facto. « pollué ».

    comme de nombreux anciens patrouilleurs seront déclassés ou sont déjà déclassés. Nous évoluerons laborieusement de 16 à 19 navires à l’horizon 2030. Foutage de gueule …

    l’investissement dans la protection de nos ressources maritimes est archi-stratégique. 19 alors qu’il en faudrait le double facile.

    ces POM/ ou PO ont des tonnages de 2000 à 1300 to. avec une techno assez coûteuse. pourquoi ne pas compléter avec des patrouilleurs plus sobre technique sans non plus brader sur la détection , je dirais pas low cost mais presque. dans les années 90, on avait une foule de P400 de 500 to à PC

    votre avis ?

    https://www.jeunes-ihedn.org/2020/cca-17-la-france-et-lindo-pacifique-perspectives-polynesiennes/
    https://observers.france24.com/fr/20200806-equateur-galapagos-flotte-chinoise-peche-alerte-environnement

  23. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « ……………La Russie a demandé l’aide économique et militaire de la Chine pour mener la guerre en Ukraine et contourner les sanctions occidentales, a affirmé dimanche le New York Times, au moment où Washington a mis en garde Pékin contre toute assistance à Moscou.

    Selon le quotidien américain, qui cite des responsables anonymes, la Russie a demandé à la Chine de lui fournir des équipements militaires pour la guerre, et une aide économique pour l’aider à surmonter les sanctions internationales.

    Ces responsables n’ont pas précisé la nature exacte de l’aide demandée, ni si la Chine avait répondu……………… »
    .
    https://www.cnews.fr/monde/2022-03-14/direct-guerre-en-ukraine-la-russie-demande-de-laide-economique-et-militaire-la

  24. Voltigeur dit :

    La France ? Forte avec les faibles, faible avec les forts ./

  25. Félix GARCIA dit :

    Et en Corse d’ailleurs ?
    Pas que je m’attendes à un coup de force chinois, mais nos relations avec les îles et outre-mers ne font QUE de se dégrader !
    C’est nawak’ de ce point de vue en ce moment … à ce rythme, tout le monde voudra se barrer ou les relations se seront gravement détériorées avant que quiconque ne fasse un coup d’force …

  26. Dominick dit :

    Je poste à nouveau ci-dessous ce que j’ai déjà envoyé une fois concernant les moyens qui devraient être mis à la disposition de nos forces de souveraineté dans la région Indopacifique, Sinon d’après ce que m’a rapporté, les chinois auraient une fâcheuse tendance à se croire chez eux en Polynésie, leurs bateaux de pêches accostent très régulièrement à Papeete (il y a parfois plusieurs dizaines de bateaux en même temps). Donc je pense qu’ils n’hésitent pas à faire des incursions dans nos eaux pour pécher et rafler tout ce qui s’y trouve, d’ailleurs, peut-être avec la bienveillance de nos autorités qui ne veulent surtout pas se fâcher avec eux? Sinon côté militaire, il est évident que les chinois lorgnent sur nos possessions, j’ai même entendu dire, qu’ils n’hésiteraient pas à enlever le drapeau français et mettre le leur sur notre île de Clipperton, chut, je ne vous ai rien dit! Quant aux FS type Prairial, c’est une daube militairement parlant, comment nos états-majors de la marine ont-ils pu accepter de tels bateaux?. Nos anciens Avisos-Escorteurs étaient même encore a ce jour nettement mieux armés… Au fait, sa tourelle de 100 mm, elle fonctionne bien ?? ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

    Pourquoi pas, la création d’une flotte du pacifique basée soit en de la Nouvelle-Calédonie où en Polynésie, déjà, l’état devrait de suite renforcer sa présence dans ce secteur par l’envoi en permanence des 2 premières FLF rénovées et 1 + 2 autres de plus dans le cas d’une éventuelle décision de rénover en fin de compte toutes les FLF (2 à Nouméa, 2 à Papeete et 1 à Port des Galets à la place des FS). Au sujet de cette rénovation, d’ailleurs, pourquoi ne rénover que 3 des 5 FLF vu que ces bâtiments ont encore du potentiel et surtout dans cette rénovation à minima, pourquoi ne pas les avoir dotées de moyen de défense ASM en les équipant de torpilles et de leurres. J’aurais aussi associé aux 2 systèmes SADRAL, un canon RapidFire de 40 MM, afin d’améliorer leurs auto-défense. Et pourquoi ne pas avoir remplacé la tourelle de 100 mm par une de 76 mm Oto Mélara plus efficace et bien plus légère!! Comme la durée de vie de ces FLF le permet, pourquoi ne pas les maintenir en service plus longtemps que prévu, en attendant de les remplacer par des navires autres que les FDI ?? Il faudra également envisager la montée en puissance de ces bases aéronavales par la présence en permanence d’une flotte de 5/6 « Rafale », de 2 avions de patrouille par maritimes, par base, (rénovation des 22 Atlantique au lieu des 18 prévus par la LPM), de 2 ou 3 A330 MRTT, évidemment le nombre d’hélicoptère NH90 Caïman Marine et H160 Guépard Marine devra lui aussi être revu à la hausse pour satisfaire tous les nouveaux besoins de la Marine. Concernant la surveillance de nos ZEE et eaux territoriales polynésiennes et en plus de nos moyens existants, je créerais 4 petites bases (ou poste d’alerte avancé autour de l’archipel polynésien et les armer de 1 petit patrouilleur de 400/500 T et de 2 hydravions à long rayon d’actions par base) afin de surveiller en permanence tout ce secteur qui est aussi vaste que l’Europe continentale. Tout cela veut dire aussi que nous ne pourrions pas nous contenter que d’une flotte d’avions de combat de seulement 42 « Rafale » il faudra passer à près d’une centaine d’appareils et il est à espérer que la France ne se privera pas de 2 groupe aéronavales, donc de 2 PANG afin d’assurer la permanence en mer et plus…
    Concernant les bâtiments de combat de 1er et 2ème rang, le nombre de passerelles devra augmenter d’au moins d’un tiers par rapport au format prévu par le dernière LPM, en mettant en chantier et par ordre d’urgence la construction de nouveaux navires afin de passer de 6 à 9 SNA (2 positionnés en permanence à Nouméa ou Papeete), de 15 à 22 bâtiments de 1er rang, comme suit : 2 croiseurs ou grands destroyers (dédiés à la protection des futurs PANG), 2 FDA (qui serons elles à rénover), 4 FREEM DA,(2 navires supplémentaires à faire en priorité vu que la défense AA est un de nos gros point faible), 6 FREEM ASM, 8 FDI (3 navires supplémentaires). Dans ces bâtiments de 1er rang, 1 FREEM DA et 1 FDI seront positionnées en permanence dans l’une des 2 bases du Pacifique et de 17 frégates de 2èmes rang mieux armées dont 9 de type Gowind 1000 ou autres, pour remplacer les avisos et 8 de type Gowind 2500 ou autres pour remplacer les FS sans valeur militaire et en parties Les FLF, pour ces dernières elles seront basées comme suit, 2 à Nouméa, 2 à Papeete, 1 à la réunion, 1 à Fort de France et les 2 autres à Brest). Divers bâtiments supplémentaires sont également à prévoir, en soutien (1 BRF en sup pour le pacifique), en amphibie (6 type Batral amélioré qui serons plus adaptés dans nos territoires d’Outre-Mer et basés comme suit : 2 à Papeete, 1 à Nouméa, 1 à Port aux Galets et les 2 Dernières à Brest), 1 patrouilleur polaire du type « Astrolabe » pour l’Arctique, 2 bâtiments supplémentaires pour la guerre des mines + 2 BBPP + 2 VSP (pour la protection des accès des bases aéronavale de Nouméa et/ou Papeete), ainsi qu’un autre bâtiment collecteur de renseignements type Dupuy de Lôme, (je crois que c’est déjà prévu). Pour la sécurité de ces 2 bases aéronavale, la création de 2 nouvelles compagnies de fusiliers-marins. Maintenant restera à choisir qu’elle sera la principale base aéronavale, Nouméa ou Papeete ?

  27. Jean-Louis Caubin dit :

    Félix Garcia affirme qu’ à 4000 mètres au-dessus du niveau de la mer la visibilé est de 227km. Cependant les rayons lumineux (y compris réfléchis sont courbes et j’ai pu distinguer clairement la Corse depuis le sommet du Mont Blanc.
    Cordialement

    • Félix GARCIA dit :

      Je ne me suis pas embêté, j’ai simplement « copié-collé » un extrait de ceci :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Courbure_terrestre

      Plus de 400 kilomètres du coup ?
      Merci pour l’info.

    • Félix GARCIA dit :

      PS : « Ces valeurs théoriques sont également très fortement influencées par les conditions météorologiques (en particulier, et surtout, par la pollution), qui peuvent induire un phénomène de réfraction.

      C’est ainsi que, par exemple, on peut observer une bonne partie du massif du Mont-Blanc depuis les 1 424 m du Grand Ballon dans les Vosges, ces montagnes étant pourtant éloignées de près de 230 km, et le trajet visuel passant au-dessus du massif du Jura suisse. Et c’est également ce phénomène de réfraction qui permet aux habitants de la Côte d’Azur et aux Monégasques, certains jours, d’apercevoir la côte montagneuse nord de la Corse. C’est aussi l’explication au fait que des Marseillais ont pu voir un mont (Pic du Canigou) des Pyrénées en ombre chinoise sur un soleil couchant au-dessus de la Méditerranée.

      Pour voir en ligne droite (sans « couper la mer ») le sommet du Canigou depuis Marseille, il faut se trouver sur un point, du côté de la cité phocéenne, présentant une altitude de 300 m environ au-dessus du niveau de la mer, et même un peu moins du côté du cap Croisette. « 

  28. Pascal (l'autre) dit :

    « La France ? Forte avec les faibles, faible avec les forts ./ Vous avez trouvé cela tout seul? J’ai un très gros doute! Ce qui doit voltiger chez vous c’est ce qui vous sert de cerveau dans votre boite crânienne!

  29. Le Minotaure dit :

    N’importe quoi. La Géorgie en 2008 c’était 12 jours de combats dont 4 d’offensive russe.