Les deux porte-avions de la Royal Navy ont pris la mer presque en même temps

Comme prévu, le porte-avions britannique HMS Prince of Wales a appareillé de Plymouth, le 7 mars, pour rejoindre le nord de la Norvège, où il sera engagé dans l’exercice Cold Response 22, qui doit réunir plus de 35’000 militaires venus de 28 pays différents.

Portant la marque du contre-amiral Mike Utley, le commandant de la composante maritime de la force de réaction de l’Otan, ce navire sera à la tête d’une « puissante force opérationnelle maritime » qui « montrera comment une force multilatérale unifiée défendrait la Norvège et le flanc nord de l’Europe contre un adversaire moderne », a souligné la Royal Navy, dans un communiqué.

Pour ce déploiement dans la région de l’Arctique, le HMS Prince of Wales est accompagné par la frégate HMS Richmond, le « destroyer » HMS Defender, un sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] et le pétrolier-ravitailleur RFA Tidesurge.

Cela étant, la marine britannique n’a dit que très peu de choses au sujet de la composition de son groupe aérien embarqué… Et aucune des photographies publiées à l’occasion de son départ de Plymouth ne montre le moindre chasseur-bombardier F-35B [variante STOVL, nldr] sur son pont d’envol. A priori, seuls les hélicoptères Merlin HM2 du 820 Naval Air Squadron, dédiés à la lutte anti-sous-marine, ont pris place à son bord pour le moment.

Au large de la Norvège, le HMS Prince of Wales retrouvera le navire d’assaut amphibie HMS Albion, à bord duquel 900 Royals Marines ont pris place, ainsi que le « destroyer » USS Roosevelt… Mais pas le porte-avions américain USS Harry S. Truman, dont la participation à Cold Response 22 avait pourtant été annoncée [et même confirmée, début février], l’invasion de l’Ukraine par la Russie ayant contraint l’US Navy à changer ses plans et à le maintenir en mer Ionienne afin d’assurer la protection du flanc sud-est de l’Otan.

Par ailleurs, revenu il y a trois mois d’une [très] longue mission s’étant déroulée principalement dans la région Indo-Pacifique, le porte-avions HMS Queen Elizabeth a également pris la mer depuis Plymouth. Selon la Royal Navy, il participera à des exercices afin de maintenir son niveau opérationnel. Seulement, et là encore, le navire mettra en oeuvre uniquement des hélicoptères Merlin, en l’occurrence ceux du 846 Naval Air Squadron. Du moins, dans un premier temps, la suite de son programme n’ayant pas été précisée.

Pour rappel, la Royal Air Force ne dispose que de 24 F-35B actuellement [en tenant compte de celui perdu en Méditerranée lors du premier déploiement opérationnel du HMS Queen Elizabeth] tandis que la Fleet Air Arm [aéronautique navale] n’a pas encore reçu son premier exemplaire. Ce qui est évidemment insuffisant pour en doter les deux porte-avions de la Royal Navy d’autant plus que plusieurs de ces appareils sont actuellement engagés en Estonie et à Chypre… D’où le recours aux appareils de l’US Marine Corps [USMC].

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

64 contributions

  1. nitram dit :

    Une vraie révolution dans l’art anglais (je ne dis pas britannique) de l’emploi des forces navales : après le concept de la frégate quasi sans armement, celui du porte-avions sans avions. Et toujours en application, la vente de sous-marins nucléaires à un pays anti-nucléaire et qui n’aura plus aucune capacité dans ce domaine dans moins de dix ans et… pour toujours ! Johnson serait un agent russe, je ne serais pas surpris. D’ailleurs, « Boris » ? Boris ! BORIS ! Oh ! My god !

  2. jyb dit :

    donc les deux porte-hélicoptères brits sont à la mer.

  3. Nicolas Sambart dit :

    Euh bai euh bai ca va attaquer moins bien sans avions!!!! Mort de rire que vaut il mieux en avoir deux impuissants ou une qui fonctionne ???? Bon le top 2cqui marchent bien comme cdg en un peu plus grand…. bon allez on se prends a remercier monsieur poutine on augmente les moyens et on reviens aux moyens de la fin des 70s deux pa 72 plan b de chez Dassault et la on peux causser un peu…. si on en à le courage , ça c’est une autre histoire …

  4. Fralipolipi dit :

    Lorsqu’un PA, si gros soit-il, n’embarque que des hélicos, alors ce n’est plus un Porte-Avions, mais un Porte-Hélicoptères (sans radier qui plus est) …
    Et ils n’ont pas fini d’en trimballer des Merlin ces 2 éléphants blancs là …
    .
    Au fait, des nouvelles de la voie d’eau du PoW ?
    .
    Heureusement pour le UK, les Russes ne font pas mieux avec leur Kuznetsov ….

    • Mathieu dit :

      Qu’ils demande à la Pologne de leur prêter des avions.

    • Rga dit :

      première guerre du golfe en 91, une photo célèbre de notre PA le montre…en porte camions. un régiment de l’alat, si je me souviens. A croire que nous n’avion pas les moyens d’affréter quelque rouliers….

  5. Clavier dit :

    Ces porte-hélicoptères sont magnifiques…..

  6. philbeau dit :

    Le roi est nu . On fait des gorges chaudes , certes mais parce que l’impéritie de nos voisins , s’ajoutant à des biais culturels bien connus ( liens indéfectibles , proches de la soumission acceptée de bonne grâce avec le cousin US , méfiance et vieilles jalousies recuites avec les français) a torpillé il y a déjà longtemps ce qui apparaissait comme une évidence , la nécessité d’une force aéronavale totalement interopérable entre nos deux pays , les seuls à même de le faire en Europe . Aujourd’hui , les anglais essaient juste de ne pas être ridicules en se drapant dans un retour factice à la puissance sur mer .

  7. LEONARD dit :

    Deux porte avions sans avions, on pourrait se gausser.
    Ce serait oublier que nous avons 3 porte hélicoptères, sans hélicoptères…
    Mais puisque Vlad a eu la bonne idée d’envahir l’Ukraine, on aura des hélicos dans 3 à 5 ans.
    Quant à savoir si un jour nos P.H auront une auto-défense autre que leur drapeau, va savoir….

    • tschok dit :

      Au fait, on a les comptes rendus, même sommaires, de Polaris 21?

    • jojo dit :

      Non monsieur non, nos valeureux PH , ex Bateau Pas Chère , ont autre chose que leur drapeau pour leur autodéfense ils ont un arme d’une puissance redoutable, le mépris du commandant et ça c’est c’est terrible. alors ne dite pas de bêtises monsieur.

    • Dodo dit :

      Rappel à ceux qui font semblant de ne pas comprendre ou qui ont alors un réel problème de connaissance (dans ce cas il ne faut pas intervenir), nos 3 navires sont des plate-formes adaptables qui n’ont pas des moyens propres à eux mêmes. Les hélicos s’ils ne sont pas un groupe aérien permanent ça ne veut pas dire qu’il n’y en a pas, c’est comme en 2011 en Libye, l’ALAT qui viendra armer un navire AU BESOIN.
      On ne va pas foutre 10-15 hélicos par navires en permanence juste pour les beaux yeux de certains pour une utilité opérationnelle proche de zéro.Même si demain on viendrait à voir 100 hélicos de plus on ne ferait pas cela ainsi.
      On n’est pas l’armée américaine ou la NAVY a presque autant d’aéronefs que l’armée de l’air.

  8. Le Suren dit :

    Un PA escorté par un destroyer et une frégate en surface ? Un peu léger tout ça.

    • Pichouz chez les nippons dit :

      En même temps quand il n’y a pas d’avions dessus , ça n’est pas très menaçant ….

  9. 2 porte avions …aucun avion disponible
    La Royal navy fait peur !!!

  10. LEONARD dit :

    H.S Ukraine si L.L le veut bien.

    Invasion de l’Ukraine jour 15
    Point se situation au sol : A lire pour être à jour :
    https://twitter.com/JominiW/status/1501822538514579461
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/03/point-de-situation-des-operations-en.html
    https://www.oryxspioenkop.com/2022/02/attack-on-europe-documenting-equipment.html
    Comme prévu, météo + recomplètement ont fait que les combats (il y en a) n’ont pas donné lieu à des avancées significatives.

    Je suis étonné depuis le début de cette opération par le nombre d’engins russes capturés intacts et remis en service par les ukrainiens. Le point-clé est que ce matériel est immédiatement utilisable (langue et matos ex-soviètiques identique aux engins ukrainiens en majorité), alors que le matériel occidental nécessite une acclimatation sans doute plus longue.
    https://twitter.com/RALee85/status/1501255520996495365
    Mais c’est quand même stupéfiant, tous ces véhicules abandonnés sans combat :
    https://twitter.com/IAPonomarenko/status/1501965708674093058

    Lavrov est un menteur multi-récidiviste, il nous l’avait démontré, mais là, çà confine au grand art !!! « La Russie n’a pas attaqué l’Ukraine et ne prévoit pas d’attaquer d’autres pays ».
    https://twitter.com/AlexKokcharov/status/1501870958533038080
    L’argument pour la maternité :
    https://twitter.com/NikaMelkozerova/status/1501960635088883730
    Bon, les séparatistes avaient clâmé avoir détruit le Bataillon Azov. Au rythme du ciblage (ou de l’imprécision des missiles), des installations civiles, il va y en avoir des tirs sur des membres d’Azov !!
    Logique dans ces conditions que les « pourparlers » en Turquie n’aient rien donné :
    https://twitter.com/MichLKosinski/status/1501907093837815810

    Pour les plus attentifs, il y a eu une vidéo ukrainienne d’attaque de colonne de blindés russes qui a circulé ce matin : On a maintenant la géo-localisation : Brovary (N/E de Kiev). Pour ceux qui ont un peu d’expérience mili, la manœuvre russe est, disons, n’importe quoi.
    https://twitter.com/YWNReporter/status/1501913108633337856
    https://twitter.com/HN_Schlottman/status/1501955869701021700

    A part çà, c’est de plus en plus fréquent, les convois russes arborent un drapeau soviètique pour les caméras russes.
    https://twitter.com/PaulSzoldra/status/1501705465012506628
    https://twitter.com/YWNReporter/status/1501902964608360452
    ou cet étendard de victoire, Znamya Pobedy :
    https://twitter.com/YWNReporter/status/1501902964608360452
    https://twitter.com/Ramagloz/status/1501905761017888770

    Pour finir, ce symbole d’espoir : Bravo Madame.
    https://twitter.com/mbk_center/status/1501822751031578627

    • fred dit :

      merci pour le résumé.
      En effet la quantité de materiel a de quoi interpellé desertion? abandon pour cause de probléme logistique? et quid d’une non destruction du materiels abandonnés.
      Quand aux compétences et tactique de manoeuvres et de coordination des troupes Russe sont d’une médiocrité qui doit surprende plus d’un service occidentale cette colonne de chars ce déplacant comme a la parade et dont la téte s’entassent sur un axe unique sans SER.

    • v_atekor dit :

      Merci pour cette sélection quotidienne

    • Ruskit dit :

      Merci pour vos contributions quotidiennes que je trouve très intéressantes

    • Fanc dit :

      Merci pour vos HS et merci à Laurent Lagneau de les laisser passer.

    • fabrice dit :

      Leonard
      Pourtant, les Russes n’ont cessé d’avancer. Le nombre de réfugiés ukrainiens en deux semaines atteint presque trois millions. Le territoire conquis par l’armée russe est d’ore et déjà considérable, quatre fois la Belgique en taille. Poutine est toujours en place.
      J’ai bien peur qu’un certain nombre de personnes pensent que la bataille se jour sur twitter qui, censuré, est devenu un organe de propagande quasiment univoque.
      Dans deux semaines on sera à cinq millions de réfugiés, à 1000 euros par mois le coût, 60 mds d’euros par an, une fois et demi le budget de la défense français…
      En parlant de guerre économique, où en est l’économie de l’Ukraine ? 12 mds d’euros d’aides US pour 44M d’Ukrainiens, ça fait du 300 euros par an et par Ukrainiens d’aides…ça ne va pas loin. Si on veut les aider ne serait ce qu’à « la Palestinienne », c’est l’équivalent de 3 mille euros/personne/an, il faudrait du 122 mds d’euros par an…
      Il faut ensemencer les terrains, si les terres ne le sont pas, on va avoir un problème et pas juste Ukrainien, l’Ukraine est le 2ème exportateur mondial de céréales…
      Quand à l’aide française, motus et bouche cousue, http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20220228/etr.html enfin pas vraiment, il y a des grandes bouches…
      Je cite https://www.sudouest.fr/international/europe/ukraine/guerre-en-ukraine-la-boulette-d-alexis-corbiere-sur-les-armes-livrees-par-la-france-9585324.php
      « Interrogé mercredi matin sur France info pour savoir si Jean-Luc Mélenchon arrêterait les livraisons d’armes à l’Ukraine dans l’hypothèse où il serait élu président, Alexis Corbière a fait valoir « qu’il y en a très peu ». « Vous parlez des armes françaises, franchement c’est que des gilets pare-balles et quelques missiles antichars », a-t-il ajouté. »
      En gros, c’est pas ça qui va changer radicalement le rapport de force, c’est plus du Macron dans toute sa splendeur, de la com et du symbole sans substance.
      On notera aussi que tous les compte rendus concernant la Palestine/Jérusalem (le consul général de France à Jérusalem, l’ambassadrice de Palestine, l’ambassadeur de France à Tel Aviv…) sont aussi « seront publiés plus tard » (j’attends toujours l’un qui date de la législature d’avant….). Des choses à cacher ?

  11. ScopeWizard dit :

    Le pont à l’ air bien sympa ; je ferais bien ma gym dessus , même un jogging promettrait d’ être épique…

    En substance , le candidat Zemmour plaidait l’ autre jour pour que la Marine Nationale soit à nouveau dotée de deux porte-avions .

    Un porte-avions mâle et un porte-avions femelle…
    Ah mince non , ça il ne l’ a pas dit !
    Faut pas déconner… 😉

    L’ exemple des Anglais et de leur Royal Navy est donc celui à suivre, mais en conception CATOBAR et non STOBAR .

    Perso , je préfèrerais que nous en ayons trois…

    Mais non pas un trans ou un bi , quel esprit mal tourné vous avez parfois… 🙁

    Non , un troisième pour pouvoir en déployer le plus souvent deux en simultané ; par exemple , un principalement en zone Méditerranée -base d’ attache Toulon- pouvant rapidement de surcroît via Gibraltar rejoindre l’ Océan Atlantique Nord , ou via le Canal de Suez et la Mer Rouge , l’ Océan Indien jusqu’ au Pacifique Sud .
    Le second dont la base d’ attache serait à Brest , pouvant lui principalement sillonner l’ Atlantique Nord , la Manche , la Mer du Nord , la Baltique .

    Le troisième pouvant à tout moment appareiller et prendre le relais et ainsi maintenir une présence permanente par rotation .

    Bien entendu chacun des trois PAN pourrait indifféremment changer de port d’ attache .

    Mais évidemment , encore faut-il des équipages , deux GAé suffisamment équipés , deux GAN au complet .

    • Pascal (l'autre) dit :

      @ Scope « même un jogging promettrait d’ être épique… » Il y a toujours beaucoup de vent sur un pont d’envol !

      • ScopeWizard dit :

        @Pascal (l’autre)

        Ah c’ est sûr qu’ hormis quelque résistance à l’ avancement ou quelque poussée une fois dans l’ autre sens , il vaudra mieux porter un tour de cou et se munir de quelque chose de léger à mettre sur le nez , autrement il risque d’ y avoir de la sinusite dans l’ air…

        J’ en sais quelque chose , c’ est du vécu….et pas besoin de pont d’ envol pour cela ! 😉

  12. Sun Tzu dit :

    Ce sont plus des portes hélicoptères que des porte-avions, l’appellation me semble fallacieuse ! À moins que ce ne soit un dock flottant que l’on insère sous les F-35C lorsqu’il tombe à l’eau et que l’on remonte pour nettoyer et faire sécher ce merveilleux avions (cf CVN 70 Carl Vinson) !
    L’avantage supplémentaire de partir sans avions ; c’est qu’ils ne se dégraderont pas au bout d’un mois en mer : https://www.thedrive.com/the-war-zone/44067/the-f-35cs-radar-absorbent-skin-is-looking-pretty-rough-after-months-at-sea

  13. farragut dit :

    Un ou même deux « porte-avions » sans avion, comment doit-on les appeler ? Des pontons motorisés ?
    Au moins, en 1982, pour la guerre des Malouines, il y avait deux véritables portes aéronefs, avec des Harrier dessus…
    Cela dit, il y a un des Harrier qui s’est posé sur un porte-container, ce qui signifie que l’on pas vraiment besoin d’un véritable porte-aéronefs et des marins de l’aéronavale, quand on a des F-35B…
    Sauf pour faire le plein et laver le pare-brise ? 😉
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Malouines
    https://www.defnat.com/pdf/Masse-(T%20888).pdf

    • Carin dit :

      @Farragut
      Le harrier est un avion bien plus adapté que le F35B…
      Si vous essayez de poser un F35B sur un porte containers, vous risquez fort de fondre le pont, et d’atterrir un étage plus bas…
      Il en va de même pour une route où autoroute, vous vous poseriez sur du bitume en fusion.
      Mais pour en revenir au sujet, je pense que nos amis anglais n’ont pas sortis leurs 2 bateaux pour les envoyer en patrouille, mais pour les mettre à l’abris, d’une frappe longue portée sur coordonnés GPS… d’où les ponts sans avions.

  14. Paul dit :

    Bonjour à tous,
    D’un point de vue tactique et stratégique qu’elle est l’interêt d’appareiller 2 porte avion si il n’y a aucun avion dessus…. ???
    ok l’entraînement c’est très bien mais sans avion on fait pas trop en profondeur l’entraînement….
    Et pour faire du ASM ça coûte super cher à faire appareiller 2 PA non…???
    Et si c’est un geste pour montrer aux Russes « vous avez vue on a en dans le pantalon » ils doivent être plié de rire car 2 PA sans avions la menace est vraiment relative

    • Pascal (l'autre) dit :

      « ls doivent être plié de rire  » Mouais! En fait ce qui interpelle un peu c’est que nos « goguenards » Russes (selon vos écrits) à la simple évocation d’une « no fly zone » au dessus de l’Ukraine brandissent la menace nucléaire! Un peu « stressé » pour un pays possédant une armée conventionnelle aussi puissante (enfin ce sont eux qui le font croire!)

  15. Nike dit :

    Ils n’ont pas d’avions mais ils ont des hélicoptères. Nous c’est l’inverse.

  16. Parabellum dit :

    Porte avions sans avions ? Au fait ou sont les porte avions russes ? Et leurs sous marins. ,? Ne nous moquons pas des anglais nos 3 mistral n ont pas d helico non plus…2 nh 90 dispo sur 27.les russes sont à 3 km de Kiev même s ils prennent des coups…

  17. Lecoq dit :

    Ca fait peur deux porte-avions … sans avions …
    Ils ont bien fait les pays européens d’acheter la dinde …

  18. daniel dit :

    Pas ou peu de F35b? Ou bien ils attendent les 2 deux escadrons des USMC pris en pension?

    Pas grave, ces deux navires sont d’excellents porte-hélicoptères.

  19. Zigomar dit :

    Deux porte-avions – – ou porte-aéronefs – – qui partent en manoeuvre afin de montrer les muscles militaires de l’Europe de la Défense afin d’impressionner l’Ours russe…sans un seul avion de combat à son bord… Faut-il en rire ou en pleurer..?

  20. VinceToto dit :

    « montrera comment une force multilatérale unifiée défendrait la Norvège et le flanc nord de l’Europe contre un adversaire moderne »
    ?
    Je viens de lire la page officielle mise à jour de l’OTAN pour Cold Response 2022 https://www.nato.int/cps/en/natohq/news_192351.htm
    L’ennemi c’est … le Froid!

  21. sylvain dit :

    ca va faire des ronds dans l’eau tout ca

  22. Tomcat dit :

    C’est tout à fait conforme à la doctrine d’emploi du F-35 préconisée par LM, les pilotes font du simulateur. C’est beaucoup moins cher et beaucoup plus sûr.
    Après il faut tout de même sortir les 2 porte-aéronefs afin que les moules ne s’accrochent pas leur coque.

  23. Ghostrider dit :

    le site de Jomini est sacrément documenté d’un point de vue mili.

    2 réactions à ton post :

     » Je suis étonné depuis le début de cette opération par le nombre d’engins russes capturés intacts et remis en service par les ukrainiens…. ». il faut rester prudent mais oryx semblent sérieux et la foule de reportage qui montre les scènes de récupération des froces UKR confirmerait cette tendance. de toute façon l’explication est très simple : désertion , abandon de Vh si pression trop forte ou isolement, choc moral face à des attaques. bref le niveau moral des troupes russes en moyenne est pas bon. reste à savoir si le complémentent en 1ére ligne ou l’appel à des conscrits de classe 2 vas changer la donne, c’est loin d’être sûr. Armée blindé et méca UKR se renforce sur le dos des russes ça s’est certain.

    attention sur le temps long + 15 jours, j’ai une appréhension sur l’usure et l’essouflement des forces UKR de l’ ESt et du Sud Est … wait and see

    ta colonne shootée par l’artillerie UKR support UAV est un des BTG de la 41éme armée, BTG le plus en pointe vers kiev non pas à brovary mais à skybyn légèrement plus au NE de brovary. vu la puissance de la colonne ( 50 vh & MBT mini) , on aurait 2 BTG comme ‘indique jomini, le 10 au soir elles auraient quitté skybyn. les russe se croient en temps de paix, ils se garent n’importe comment , cul à cul. c’est pas n’importe quoi c’est de l’insouciance. niveau de commandement : 0.

    rappel un simple BTG ( bataillon inter âme de base de l’armée russe, c’est environ 800 gusse des fusiller motorisés, de 10 à quinze MBT parfois plus, du génie, un peu de AA, un peu de LRM, des obusiers automoteurs, .. . sa grosse faiblesse est le manque de troupe de combat. elle laisse sur le carreau au moins un BTR82A , 1 a 2 T72 peut être plus on ne voit pas tout

    le strike de l’arty UKR a été gentil ( 3 shoot). une telle concentration de blindés aurait mérité une concentration d’une batterie complète. ce qui me fait dire que l’équipement UKR n’est pas pléthorique .

    • Edgar dit :

      @Ghostrider Ce qui m’étonne un peu, plutôt que cet embouteillage, probablement momentané, sur cette route, c’est bien le fait que les chars russes ne circulent… que sur la route, alors même que la campagne, de part et d’autre de ce bourg, est ouverte. Cela en dit long sur l’état du terrain : la saison de la rasputitsa commence… Il faudra vraiment un jour connaître la raison qui a poussé les maîtres du Kremlin d’exiger de ses militaires de lancer une offensive en pleine saison du dégel printanier. Staline lui-même ne le faisait pas. Pour la faiblesse du bombardement ukrainien, sur cette concentration, il est possible que la ou les batteries concernées soient en plein déplacement à ce moment précis. Les batteries ukrainiennes changent de position après chaque rafale, ce qui les protège largement de la contre-batterie russe, mais les rend partiellement indisponibles.

  24. Guillaume dit :

    Il y a une rumeur comme quoi l Egypte veut se payer un porte avion avec des rafales dessus.
    Cela pourait il etre l occasion pour la france d en faire 3 au lieux de 2?

    Avec 2 sna 3 fdi et un batch de 40 rafales de plus cela aurait de la gueule.
    Merci qui? Merci poutine! 🙂

    • Nike dit :

      L’hiver prochain va être compliqué en Egypte et dans toute l’Afrique du Nord. Ils sont complètement dépendants des importations de blé Ukrainien…
      Je vois mal les agriculteurs Ukrainiens lancer leur campagne de semis au printemps…
      Il y a donc urgence à booster la production agricole en Europe pour essayer de compenser « un peu » la future « disette » qui s’annonce en Afrique du Nord. Ne faut-il pas temporairement sacrifier le bio, et même recourir aux OGM afin de booster les rendements de la moisson 2022 ? Ne faut-il pas réduire temporairement les cheptels porçins et de volailles, afin de se concentrer sur l’alimentation humaine ? Tant pis on mangera moins de viande mais tout le monde aurait du pain.
      La sécurité et la nourriture, c’est la base. Sans nourriture les pouvoirs nord Africains vont vaciller et derrière ça va être encore une autre vague d’exode.
      Merci Poutine !

      • Edgar dit :

        @ Nike Avec une presque moitié des céréales produites dans le monde utilisées pour nourrir des animaux d’élevage, il y a en effet de larges réserves disponibles pour l’alimentation humaine. Les poules et les cochons auront faim bien avant les hommes (et passeront à la casserole, ce qui fera chuter leur prix sur le marché).

  25. ScopeWizard dit :

    Décidément , le politiquement correct… 😉

    Le pont à l’ air bien sympa ; je ferais bien ma gym dessus , même un jogging promettrait d’ être épique… En substance , le candidat Zemmour plaidait l’ autre jour pour que la Marine Nationale soit à nouveau dotée de deux porte-avions .

    L’ exemple des Anglais et de leur Royal Navy est donc celui à suivre, mais en conception CATOBAR et non STOBAR .

    Perso , je préfèrerais que nous en ayons trois…

    Un troisième pour pouvoir en déployer le plus souvent deux en simultané ; par exemple , un principalement en zone Méditerranée -base d’ attache Toulon- pouvant rapidement de surcroît via Gibraltar rejoindre l’ Océan Atlantique Nord , ou via le Canal de Suez et la Mer Rouge , l’ Océan Indien jusqu’ au Pacifique Sud .

    Le second dont la base d’ attache serait à Brest , pouvant lui principalement sillonner l’ Atlantique Nord , la Manche , la Mer du Nord , la Baltique . Le troisième pouvant à tout moment appareiller et prendre le relais et ainsi maintenir une présence permanente par rotation .

    Bien entendu chacun des trois PAN pourrait indifféremment changer de port d’ attache .

    Mais évidemment , encore faut-il des équipages , deux GAé suffisamment équipés , deux GAN au complet .

  26. Harambe dit :

    L’image est bien drôle avec une piste vide ^^

  27. Rival Sons dit :

    C’est là où l’on se dit que 2 Catobars avec des Rafales M eurent été plus pertinents (Sachant par ailleurs que nous en avons besoin d’1, voir 2). Nous aurions même pu leur en prêter 😉
    Mais bon, les anglais restent des anglais…

  28. VinceToto dit :

    Toujours à taper sur le F 35!
    C’est une chose de faire fonctionner un F 35(ou autres) en environnement arctique à partir de bases terrestres, mais c’est une autre que de le faire à partir d’un PA dans ces conditions. C’est tout à fait normal qu’un PA se transforme en porte hélicos, base lutte anti sous marins dans un environnement arctique(de toute façon, ce n’est normalement pas la place, le temps pour un PA).
    Le temps froid et sec peut causer beaucoup de problèmes électrostatiques et autres au matériel électronique, batteries, etc. même avec des systèmes pour essayer de protéger tout cela(risques de surchauffe d’autres parties). En plus si on y ajoute le problème de la mer, glace, etc., cela devient un environnement hostile pour n’importe quel aéronef sur/dans un PA.

    • Zigomar dit :

      Ah tiens donc..! Parce qu’un hélicoptère moderne de lutte anti-sous-marine n’embarque pas d’électronique sensible au froid, à l’humidité marine, à la glace et tout le reste..?

  29. Edgar dit :

    Vu l’ambiance générale, et la proximité de la Grande-Bretagne d’avec les bases aéronavales russes, un porte-avion est moins exposé mobile quelque part en mer qu’immobile en rade. Je suppose que cela a dû jouer dans la décision d’appareillage.

    • Nike dit :

      Je me suis fait la même réflexion, si c’est pour faire comme à Mers el-Kebir en 1940 ou à Pearl Harbor, il vaut mieux qu’ils soient en mer. Un missile ça vole si vite… un navire à l’arrêt au port c’est une cible toute désignée.

  30. Félix GARCIA dit :

    Humour et porte-avion !

    Ukrainian farmer goes all in
    https://twitter.com/Sputnik_Not/status/1501993288135413796/photo/1
    ^^

  31. Tomcatter dit :

    Comme çà, ca fera 2 cibles d’entrainement pour les Tu-22 russes !

  32. vrai_chasseur dit :

    Le Prince of Wales va participer à l’exercice Cold Response 22 en tant que navire de commandement maritime.
    Il fera également des exercices d’évacuation humanitaire et révisera le cours de la chasse de sous-marins (d’où les hélicos Merlin avec sonar trempé à bord).
    Cold Response est un (très) gros exercice inter-armées + inter-alliés à dominante plutôt amphibie que aéronavale (c’est pour cela que la France envoie un dispositif centré sur le PHA Dixmude avec des RIMA à bord),
    Pour faire ferry d’état-major tactique inter-alliés + transport de civils évacués, le PoW n’a pas forcément besoin de F35 à bord. Il a surtout besoin de faire beaucoup de place pour tous ces personnels additionnels embarqués … et aussi leur fournir des plats chauds (Cold Response va durer quasiment un mois en zone Arctique).

    Pendant ce temps, le Harry Truman US (qui devait participer à Cold Response mais ne le fera pas), le CDG français et le Cavour italien sont eux, en alerte renforcée (et coordonnée) en MEDOR. ça apponte et ça catapulte tous les jours, en particulier vers l’Europe Centrale.

    • philbeau dit :

      Ok pour la dominante amphibie de l’exercice , mais quid de la couverture aérienne , et de la capacité d’attaque ? on aurait pu s’attendre à au moins un détachement de F35B US , en nombre dans les flottilles maintenant . Quand au Queen Elizabeth , il « maintien sa capacité opérationnelle  » …Ah oui .

  33. Bomber X dit :

    Ces deux navires sont magnifiques ! Mais c’est tout.
    Armement quasi inexistant, détection longue portée limitée et pas ou peu d’avions à bord (pour l’instant), qui eux aussi seront limités.
    Dommage qu’il n’aient pas de radier, comme la classe Tarawa ou Wasp de l’US Marines Corps, que les britanniques auraient du calquer pour les caractéristiques militaires (armement et moyens aériens).

  34. Thanksgiving dit :

    Deux canards assis anglais pour promener des pingouins américains, il va falloir prévoir de quoi repêcher dans pas longtemps…

  35. themistocles dit :

    Dans la doctrine actuelle de la Royal Navy, il n’y a qu’un seul porte-avions. Le Prince of Wales n’est de toutes façon destiné qu’ a servir de navire s’assaut amphibie avec les Royal Marines à bord et des hélicos lourds et des AH-64. Le seul porte-avions ( aéronefs) est le QE, donné pour 24 F35 ( un max théorique à 36 inatteignable) et un complément d’hélicos AEW et ASW. La Riyal Navy et la Royal Air Force, qui fournit les avions ( l’Angleterre n’a plus d’aéronavale proprement dite) ,ne peuvent armer qu’une seule unité faute de personnel.