Ukraine : Les MiG-29 polonais au centre d’un imbroglio

Le 27 février, le Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a laissé entendre que des États membres de l’Union européenne [UE] étaient prêts à fournir à Kiev des avions de combat pouvant être mis en oeuvre par les forces aériennes ukrainiennes afin de les soutenir face à l’invasion de leur pays par la Russie.

« Le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba a dit avoir besoin d’avions que les Ukrainiens peuvent piloter. Certains états membre disposent de ce genre d’avions et nous allons les fournir avec d’autres armements nécessaires à une guerre », a-t-il en effet affirmé M. Borrell.

La liste des pays européens susceptibles de fournir de tels appareils se réduit à la Pologne, la Bulgarie et la Slovaquie, leurs forces aériennes respectives étant dotées de MiG-29 « Fulcrum » hérités, en partie de la période soviétique.

Seulement, les pays concernés étant proches [voire frontaliers] de l’Ukraine, aucun d’entre-eux n’a ensuite confirmé les propos de M. Borrell. Et pour cause : la menace se rapprochant de leurs frontières, il aurait été irresponsable pour eux de se priver d’une bonne partie de leur aviation de combat… Sauf éventuellement à obtenir un soutien accru de l’Otan, dont ils sont membres.

Cela étant, une semaine plus tard, le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, est revenu à la charge. « Nous regardons maintenant activement la question des avions que la Pologne pourrait fournir à l’Ukraine et regardons maintenant comment nous pourrions compenser si la Pologne décidait de fournir ces avions », a-t-il dit. Ce qui a été confirmé par un responsable de la Maison Blanche. « Nous travaillons avec les Polonais sur ce dossier et nous consultons nos autres alliés de l’Otan », a-t-il en effet assuré, selon le Wall Street Journal.

En clair, pour que la Pologne consente éventuellement de céder ses MiG-29 à l’Ukraine, Washington envisagerait de lui livrer des F-16 supplémentaires, les forces aériennes polonaises utilisant déjà ce type d’appareil.

À noter également que l’Allemagne est également concernée, dans la mesure où certains MiG-29 polonais proviennent des stocks de la République démocratique allemande [RDA]. Ce qui fait que son autorisation est nécessaire pour pouvoir les transférer à l’Ukraine.

Quoi qu’il en soit, et après avoir affirmé qu’il n’était pas question de se séparer de ses MiG-29, la Pologne a fait volte-face, le 8 mars au soir.

« Les autorités de la République de Pologne […] sont prêtes à envoyer – immédiatement et gratuitement – tous leurs avions MiG-29 à la base aérienne de Ramstein [Allemagne] afin de les mettre à la disposition des États-Unis », a en effet annoncé le gouvernement polonais.

Et celui-ci d’ajouter : « Dans le même temps, la Pologne demande aux États-Unis de lui fournir des avions d’occasion dotés de capacités opérationnelles équivalentes. La Pologne est prête à établir immédiatement les conditions d’achat de ces avions ».

Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a ensuite donné quelques précisions lors d’une conférence de presse, à Oslo. « La Pologne n’est pas partie à cette guerre et l’Otan n’est pas partie à cette guerre. C’est pourquoi toute décision de livrer des armes offensives doit être prise par l’Otan tout entière, sur la base d’unanimité. C’est pourquoi nous sommes prêts à donner toute notre flotte d’avions de chasse à Ramstein, mais nous ne sommes pas prêts à faire quoi que ce soit tout seuls, parce que, comme je l’ai dit, nous ne sommes pas partie à cette guerre », a-t-il dit.

On pouvait penser qu’un pas important venait d’être franchi pour la livraison de MiG-29 à l’Ukraine. Sauf que les États-Unis ont, semble-t-il, été pris au dépourvu par l’annonce polonaise.

« À ma connaissance, nous n’avons pas été préalablement consultés sur le fait qu’ils prévoyaient de nous donner ces avions », a commenté Victoria Nuland, sous-secrétaire d’État aux Affaires politiques et numéro trois de la diplomatie américaine, lors d’une audition au Congrès.

Et pour le Pentagone, il n’est pas question de se retrouver avec les MiG-29 polonais sur les bras. C’est en effet ce qu’a affirmé John Kirby, son porte-parole.

« La perspective d’avions de combat ‘à la disposition du gouvernement des États-Unis’ partant d’une base États-Unis/Otan en Allemagne pour voler vers un espace aérien disputé avec la Russie au-dessus de l’Ukraine suscite de sérieuses préoccupations pour l’ensemble de l’Otan », a-t-il dit.

« Il n’est tout simplement pas clair pour nous qu’il existe une justification substantielle à cela. Nous continuerons de consulter la Pologne et nos autres alliés de l’Otan sur cette question et les difficiles défis logistiques qu’elle présente, mais nous ne pensons pas que la proposition de la Pologne soit tenable », a conclu M. Kirby.

Effectivement, il reviendrait aux États-Unis de livrer les MiG-29 polonais à l’Ukraine depuis l’Allemagne. Ce qui suppose déjà de trouver des pilotes… Mais cela pourrait surtout mettre Washington dans une posture de co-belligérant [voire l’Otan], ce qui provoquerait une escalade avec Moscou.

Photo : Force aérienne polonaise [Siły Powietrzne Rzeczypospolitej Polskiej]

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

203 contributions

  1. Stanislas dit :

    Ils sont très forts ces polonais.
    Les USA leur mettent la pression pour qu’ils les donnent à l’Ukraine.
    Puis les Russes leur disent que ce serait un casus belli. Autrement formulé, la III guerre mondiale.
    Ils proposent donc aux USA de prendre leur responsabilité.
    Bien joué !
    Tout ca en plus pour quelques malheureux avions de chasse d’ancienne génération…

    • Carin dit :

      @Stanislas
      La Pologne a fait mieux que ça… mais n’en doutez pas c’est pas vraiment volontaire.
      En acceptant de livrer ses Mig29 sur la base américaine en Allemagne, nos amis polonais voulaient juste rester en accord avec leur première déclaration (décision de générale des pays OTAN), sauf que l’OTAN n’est pas partie dans cette histoire, et que ses dignes représentants les américains ont bien précisés qu’ils ne viendraient pas… d’ailleurs ils n’ont jamais parlé d’OTAN, et ont intimé l’ordre à leur représentant en Europe de se taire (on n’entends plus le mirifique Stoltemberg)… et en envoyant leurs Mig en Allemagne, c’est sous la responsabilité allemande qu’ils se déchargent, car seule une partie de cette base aérienne est territoire américain, elle est entièrement gérée par l’Allemagne… derrière l’étonnement hypocrite des américains, qui ont obtenus ce qu’ils voulaient en poussant le petit père des peuples à la faute, il faut lire le refus d’assumer des allemands…. Et je vous fiche mon billet que tout ce beau monde va très vite se tourner comme un seul homme vers …. La France… ils vont tous se souvenir subitement que c’est le président français l’actuel patron de l’Europe…
      Et je ne serais pas étonné que ces avions prennent la direction de notre beau pays, pour y être optimisés et repeints avant de gagner l’Ukraine. L’Europe se chie dessus, les américains et par définition l’OTAN nous jouent le rôle de Ponce Pilate, et encore une fois c’est la France honnie qui va devoir faire face… ou pas!
      Si la lâcheté a un prix, j’espère qu’il sera exorbitant pour ces gens.

      • rampouille dit :

        Carin:(on n’entends plus le mirifique Stoltemberg) Ne vous réjouissez pas trop vite, son clone présent ici ne va pas tarder a vous répondre…

    • hadrien dit :

      on peut se poser la question de l’utilité des ces avions pour les Ukrainiens….quelques drones reviendraient moins chère et ils en ont encore donc cela passerait presque inaperçu.

      Cette guerre devient surtout un enjeu financier et commercial pour plein de monde à commencé par les USA qui commencent à jouer des coudes pour le Gaz et le pétrole…..ils vont pas tarder également à faire un dumping phénoménal sur l’armement et tous le monde va y avoir droit….sortez les chéquiers

      Et le tout sans avoir risqué la vie d’un homme et fait vraiment le minimum syndical

      drôle de jeu drôle de guerre..pendant ce temps la de jeune soldats meurent pour une cause qui leur est inconnue fasse à d’autres soldats qui ne font que défendre leur liberté..le tout sous l’œil torve des spéculateurs

    • didixtrax dit :

      Exactement ! de même je doute que les autres aient conservé leur Mig pour leur défense, mais plutôt par crainte, sinon peur, de prendre une baffe russe.

      Le titre eût du être « Ukraine : Les MiG-29 polonais au centre d’une pantalonnade » voire « Ukraine : Les MiG-29 polonais au centre d’une débandade » »

      « Fort avec les faibles, faible avec les forts », voila leur devise..

  2. L'autreTom dit :

    En quoi livrer ces avions depuis la Pologne ou l’Allemagne donne plus à ces pays un statut de cobelligérant que de livrer des missiles antichars ou antiaériens ?
    .
    Et quand bien même ce serait le cas, que se passerait-il de plus qu’aujourd’hui ?

    • iBug dit :

      les avions sont considérés d’avantage comme une arme offensive alors que les missiles antichar le sont comme une arme défensive

      • Pascal (l'autre) dit :

        « les avions sont considérés d’avantage comme une arme offensive alors que les missiles antichar le sont comme une arme défensive » C’est une sémantique quelque peu ambigüe! Prenons le cas des Mig 29, ce sont des intercepteurs, s’ils abattent des avions de combat russe dans l’espace aérien ukrainien on peut considérer qu’ils ne font que défendre mais dans le cas où ils seraient en couverture d’un raid de chasseurs bombardiers partis pilonner des positions russes ils deviennent une arme offensive. Idem pour des missiles antichars, le utiliser pour freiner stopper une colonne blindée russe peut être considéré comme une action défensive, l’utilisation dans le cadre d’une reprise de terrain, de ville cela devient des armes offensives! Compliqué sachant que dans les conflits’ entre propagande, désinformation le tout bien « gratiné » de mauvaise foi………………………………..

    • STARBUCK dit :

      Des bombes sur Varsovie, voir un iskander à tête nucléaire. Sur ce coup là on peut comprendre les Polonais.

    • Raymond75 dit :

      Parce que Poutine l’a dit, et que les armes ‘anti’-quelque chose sont considérées comme des armes de défense.

      • Gp83 dit :

        Bah techniquement, les ukrainiens sont dans une défense contre l’envahisseur russe donc les avions sont anti-chasse russe (humour).

      • Pierrot dit :

        Ce ne sont pas des avions de chasse, ce sont des dispositifs spéciaux anti-aéronefs.

      • Jre91 dit :

        Alors donnons aux Ukrainiens des MiG-29 « anti avions russes » 🙂

      • v_atekor dit :

        Vous n’y êtes pas, ce sont pas des avions de guerre, ce qui serait inutile puisqu’il n’y a pas de guerre mais des opérations spéciales. Ces Mig 29 sont des avions tourisme pour avoir une vue imprenable sur les opérations spéciales, ce qui explique les sidewinder en bout d’aile.

    • Qui ça ? dit :

      Les avions, on les voit passer la frontière par des radars qu’ont forcément les Russes. Les missiles sont eux livrés plus discrètement et sont tirés depuis le sol ukrainien. Par contre, si un missile était tiré depuis un pays membre de l’Otan, alors cela impliquerait l’alliance militaire transatlantique.

      Donc en fait les avions à transférer, il faudrait retirer leurs anciennes insignes polonaises, mettre ceux de l’Ukraine, puis les livrer par voie terrestre en pièces détachées dans des conteneurs, et donc les rassembler en Ukraine … (bref pas facile du tout).

      • cj dit :

        Et pourtant, ils « suffirait » de rallonger de 90 mètres la piste de l’aéroport de Uzhhorod, tout près de la frontière slovaque, puis de laisser les MIG-29 côté slovaque…
        Les pilotes ukrainiens pourraient alors venir les chercher et leur faire passer la frontière en roulant !!! Du coup les radars russes n’y verraient que du feu et ce serait les ukrainiens eux-mêmes qui seraient venu chercher le matos… Plus de cassus-belli.

        https://en.wikipedia.org/wiki/Uzhhorod_International_Airport

    • luc dit :

      le fait est que les bases aériennes ukrainiennes ont été détruites, et que les russes contrôlent l’espace aérien de l’Ukraine. Si on leur donne des Mig 29, ils devront décoller des bases de l’otan pour aller attaquer les russes, et ça c’est une participation directe de l’otan dans la guerre. Et s’ils sont livrés en Ukraine, ils seront détruits par les russes assez vite.

  3. Edgar dit :

    Mais pourquoi les Polonais donnent tant de publicité à cette affaire…? (Bon, ok, j’ai ma petite idée…) Qui peut compter le nombre de Mig qui trainent dans leurs hangars? Il serait plus simple de les faire transiter par l’Ukraine en toute discrétion. Ce n’est pas la première fois qu’un pays officiellement en paix fait transiter des armes vers un pays en guerre. La Guerre Froide fut remplie d’affaires de ce genre.

    • Carin dit :

      @Edgar
      Officiellement des avions de combat…
      Jusqu’à présent des avions étaient fournis (même avec pilotes), si le petit protégé était équipé de ces mêmes avions. Idem pour les canons et les chars de bataille, auxquels aujourd’hui il faut rajouter les missiles longue ou moyenne portée… tout le reste est considéré comme du matériel défensif.
      Si l’Ukraine était équipé de F16, cela ne poserait aucun problème de lui en fournir à ses couleurs et numéro d’identification et personne ne pourrait prouver l’origine de cette fourniture. Là l’Ukraine utilise des produits russes, dont l’Europe est très peu équipé, donc la fourniture serait évidente, et demanderait d’assumer cet acte… et là, nos amis ukrainiens peuvent crever en masse… y’a plus personne.

  4. radionucleide dit :

    « Quoi qu’il en soit, et après avoir affirmé qu’il n’était pas question de se séparer de ses MiG-29, la Pologne a fait volte-face, le 8 mars au soir.  »

    coïncidence, des bruits circulent sur l’avancée des négociation entre l’Ukraine et la Russie

    Un moyen de faire payer par les US le remplacement des MIG 29 par du F16 sans subir les foudres des russes

  5. Lyonpuce dit :

    Les US cherchent à tout prix à ne pas intervenir : leur soutien via l’OTAN ne consiste qu’à faire du business.
    L’OTAN ne veut plus dire grand chose.
    SI les Us avaient des couilles, il y a longtemps qu’ils auraient clairement imposé une no fly zone sur l’Ukraine. Poutine menace du nuc ? Pas de pb, on peut lui répondre que si son choix est de vitrifier sa grande Russie, il y parviendra sans problème;
    Poutine n’utilisera jamais le nuc contre l’OTAN, et l’OTAN fait mine de croire que si afin de ne pas s’engager à faire le minimum syndical.
    une honte ces américains. Vendre leur gaz et leurs armements à prix d’or, ça ils sont prêts, défendre les pays européens de l’OTAN devient de plus en plus une chimère…

    • STARBUCK dit :

      « Poutine n’utilisera jamais le nuc contre l’OTAN » En êtes vous si sur? Parce que moi pas. Depuis le début dans cette affaire il annonce ce qu’il va faire. Je ne prendrai pas le risque, juste pour voir. On est pas à une partie de poker.

      • Lyonpuce dit :

        Il ne le fera pas: il crève d’envie de laisser son nom dans l’histoire comme tous les mégalos, mais certainement pas comme celui qui a déclenché l’hiver glaciaire et causé la vitrification de sa Grande Russie qui le fait tant bander…

    • le nouveau dit :

       »il y a longtemps qu’ils auraient clairement imposé une no fly zone sur l’Ukraine. Poutine menace du nuc ? Pas de pb, on peut lui répondre que si son choix est de vitrifier sa grande Russie, il y parviendra sans problème; »
      C’est vrai qu’à force d’en menacer tous ceux qui font un pet de travers, on en a un peu oublier à quelle point cette hypothèse n’est pas pour rien une arme de  »non emploi ». Si la Russie peut certes aussi se faire vitrifier, elle est malheureusement elle aussi en capacité d’en faire autant avec tous les pays de l’Otan/Europe, d’ou le principe de  »destruction mutuelle assurée » dont heureusement, personne n a envie. Quitte à ce que l Ukraine devienne russe.
      Donc non, pas de no fly zone, pas de livraisons d avions de combat à l Ukriane par l Otan.
      Question suivante svp

  6. Thaurac dit :

    La russie ne se gêne pas pour faire venir des tchétchènes , des syriens, alors pourquoi pas des pilotes étrangers ne livrent pas ( sans participer à la guerre) ces avions aux ukrainiens, ou alors les pilotes ukrainiens viennent les chercher!
    On laisse la bride à poutine, mais par contre on ne réagi pas, pas normal! il faut lui montrer que plus loin, c’est un mur!

    • REPman dit :

      Les Tchetchens sont russes, tout comme les Bouriates qui combattent également.
      Assad à reconnu les deux régions annexées. Le seul, avec Lukachenko.

      • Thaurac dit :

        Alors en ukraine, il n’y a rien de russe car rien n’a été internationalement reconnu ( si on l’écoute toute la planète est russe sans le savoir)!

    • Patrick Sergeat dit :

      Les tchétchènes sont des russes,en Russie vous avez un passport russe suivi de la nationalité dans ce cas tchétchène,ou yakoute,ou russe ethnique(il y a 3 mots différents pour dire russe en Russie d’où certaines incompréhensions en français ……à ma connaissance à l’époque soviétique les juifs aussi étaient considérés comme une nationalité

    • R2D2 dit :

      ainsi que la Bielorussie qui sert de base arrière pour une bonne partie des opérations en Ukraine. Bizarrement elle n’est pas considéré comme acteur de cette guerre… bref Poutine a donné le ton et en face ca commence à s’embrouiller…

      • Thaurac dit :

        Regarde plutôt du coté de l’armée russe pour les embrouilles…;)

    • REPman dit :

      Les Tchetchenes sont russes…

  7. SCAPEGOAT dit :

    Bonne réponse des Polonais.
    Ils ont démontré toute l’hypocrisie américaine dans cette affaire.
    Que les états européens en tirent toutes les conséquences.

    • Fralipolipi dit :

      @SCAPEGOAT
      Ca n’empêche pas la Pologne d’acheter des F16, F35, Black-Hawk, Patriot, et char M1 Abrahms !!!
      … il sont mignons ces Polonais à vouloir mordre la main de leur maître, mais il ne faudra pas qu’ils aient envie de recommencer, ou alors ils seront vite privés de croquettes !

    • hoopy dit :

      Il n’y a pas d’hypocrisie. Les excités anti russe de type Pologne et pays baltes essaient de faire rentrer l’OTAN dans la guerre. D’ailleurs, il l’ouvriraient un peu moins s’ils n’étaient pas protégés par le parapluie américain. Les américains ne veulent pas de casus belli avec la Russie car ils en comprennent les risques et les conséquences. Les américains sont bien plus matures sur ce coup que les européens qui me paraissent un peu trop émotionnels et naïfs.

      • iBug dit :

        Relisez l.article parce que visiblement vous n’avez pas tout compris…

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Les américains sont bien plus matures sur ce coup que les européens qui me paraissent un peu trop émotionnels et naïfs. » En mettant à part l’aspect « nucléaire » Washington, Houston, Seattle à combien de kms de la frontière Ukraine Russie? Même question, Vilnius, Varsovie, Prague , Strasbourg, Paris, combien de kms de cette même frontière? Quand vous aurez répondu à ces questions vous commencerez à comprendre le coté « émotionnel » des Européens!

  8. iBug dit :

    Les américains essaient de pousser les polonais à avoir un statut de cobelligérant « partez devant et en fonction de la réaction des russes on verra si on vous suit » … Ils prennent les polonais pour des demeurés …

    Le gouvernement polonais s’est toujours opposé à fournir des avions de manière « officielle » aux ukrainiens. Je pense que lors des discussions avec Blinken il y a eu de l’assistance pour cette livraison mais pas dans les conditions souhaitées par les polonais. D’où la mise à la lumière de toute cette affaire et les contradictions américaines

  9. Shimou Fékaka dit :

    La fourniture massive d’armements de toutes sortes à l’Ukraine par l’OTAN et par la Grande-Bretagne, c’est un secret de polichinelle: c’est un véritable pont aérien qui arrive en Pologne et une véritable autoroute de matériels d’armement qui sort de Pologne pour entrer en Ukraine.
    De facto, l’OTAN intervient déjà dans le conflit, poussé par les États-Unis comme d’habitude, dans une hypocrisie complète. On ne veut pas y aller mais on y va quand même…. c’était la même chose quand les pays otanisés , dont la France, fournissaient des armements de toutes sortes aux milices terroristes islamistes qui essayaient de renverser le gouvernement légal de Syrie..
    ce n’est pas ainsi qu’on règle les problèmes, par le double jeu, par une lâcheté officielle qui est en contradiction avec un comportement hypocrite.. c’est aussi le meilleur moyen pour que tôt ou tard la Russie intervienne à juste titre dans ce trafic et au minimum bombarde les convois d’armements sortant de Pologne, voire la Pologne elle-même, qui est la reine des hypocrites. encore une fois, à force de pousser le bouchon beaucoup trop loin, l’OTAN va finir par en subir les conséquences directes.
    il est clair que tout l’ouest de l’Ukraine est contaminé par l’idéologie et les affaires occidentale et Atlantistes, et il faudra trouver une solution de partition pour ce pays dont la partie occidentale devra absolument devenir zone neutre et zone-tampon, toute la partie sud revenant naturellement à la Russie de par la proximité ancestrale entre les populations russes et ukrainiennes de l’Est. La Russie aura donc entièrement le contrôle de la mer d’Azov et la Crimée sera mieux intégrée dans un ensemble cohérent qui permettra de ne pas laisser toute la mer Noire sous le seul contrôle de l’OTAN à travers la Turquie la Roumanie, la Bulgarie..

    • Fralipolipi dit :

      @SF
       » On ne veut pas y aller mais on y va quand même…. »
      … c’est juste une répétition de l’histoire de la guerre froide, lorsque USA et URSS se faisaient indirectement la guerre, comme au Vietnam.

    • albatros dit :

      Si la Russie bombarde la Pologne c’est la 3ème guerre mondiale et personne n’y réchappera, surtout pas Poutine

    • Dam dit :

      Et t as pensé tous seul a tout cela ?
      Ou tu as recopié les exigea ce russe
      Il t es pas venu à l esprit que les ukrainiens avait le droit de décider par eux même de leur sort ?

  10. ScopeWizard dit :

    Belle photo ! 🙂

    C’ est marrant ; ce MiG 29 n’ est pourtant pas un gros avion ( même si Rafale ou Mirage 2000 sont moins longs d’ environ 2 mètres ) , pourtant du fait de ses choix aérodynamiques , il en impose comme s’ il était deux fois plus dimensionné…

    Pour moi , c’ est donc là un vrai tour de force à saluer…

    Ce MiG 29 a été décliné et notamment en un avatar réellement plus grand…

    Navré , mais comme par hasard certaines vidéos n’ étant pas ou plus disponibles , il faudra se contenter de ceci…
    https://www.youtube.com/watch?v=B6il-ZoF_ss

    https://www.youtube.com/watch?v=2x3Yj3rnCOM

    Et franchement c’ est dommage parce que ce n’ est pas ce qu’ il y avait de plus intéressant !
    Merci aux censeurs à la con !!

    • EchoDelta dit :

      Moi si vraiment les polonais veulent se débarasser de leurs Mig 29, je suis preneur… Je trouverais bien une petite place pour les conserver au chaud… Et ensuite les faire voler de temps en temps, une fois que les esprits se seront apaisées.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « @ Scope « pourtant du fait de ses choix aérodynamiques , il en impose comme s’ il était deux fois plus dimensionné… » Remarquablement « agile » grâce à cette aérodynamique et aux deux moteurs Klimov/Sarkisov RD-33 et ce avec des commandes de vol « classiques »
      https://www.youtube.com/watch?v=h7OEP5a6heo

      • Pascal (l'autre) dit :

        Une autre pour le plaisir des yeux……………..et des oreilles!
        https://www.youtube.com/watch?v=R1a9yc5Mxug
        Au décollage observez attentivement les entrées d’air, quand le train avant « déjeauge » les « portes » qui ferment les entrés d’air pour éviter l’ingestion de corps étrangers pouvant endommager les réacteurs!

      • ScopeWizard dit :

        @Pascal (l’autre)

        Merci de ces liens ! 🙂

        Oui , d’ autant que si j’ ai bon et donc si ce que vous affirmez et auquel je souscris se vérifie , les premiers modèles de MiG 29 pourtant très agiles au point en leur temps d’ avoir impressionné plus d’ un observateur Occidental , étaient de conception ancienne ou disons « traditionnelle » ou « classique » .

        En effet , contrairement aux Mirage 2000 ( sur lequel les CDVE sont pilotées par une assistance informatique ultra-fiable de très haut niveau ) et F-16 ( en somme l’ avion de chasse réellement « précurseur » et de ce fait « moderne » ) , le MiG 29 n’ est conçu ni autour du concept d’ instabilité , ni doté de commandes de vol électriques ( CDVE ) qui sont précisément indispensables dès lors que le foyer de portance se situe en avant du centre de gravité ce qui donne à l’ avion ainsi conçu une tendance naturelle au « cabré » , non au piqué comme sur avion « stable » ( foyer de portance situé en retrait du centre de gravité )…

        Mais sur le MiG 29 ces deux derniers points sont à vérifier car si en plus cet avion avait été conçu selon les règles de l’ instabilité , alors le fait de n’ être pas équipé de CDVE même peu informatisées serait bien au-delà du simple tour de force….

  11. JMN dit :

    Le problème c’est qu’a force de cooptation on a plus que des imbéciles au pouvoir en occident. Donc on assiste à des discussions de bistrot aux plus hauts sommets et quand la réalité leur revient en pleine face on assiste à des rétropédalages piteux (B. Lemaire est un spécialiste de la chose).

    C’est pitoyable. Il y a un moment où il va falloir virer les guignols et mettre des gens sérieux à la place. Les Russes l’ont fait il y a plus de 20 ans, à notre tour.

    • fred dit :

      passe devant on te regarde le yaka faucon

    • hoopy dit :

      Je fais la même constatation. La classe politique européenne n’est clairement pas au niveau pour faire une Europe puissance. J’ai un avis un peu diffèrent sur les américains qui font un peu plus attention à ce qu’ils disent.
      Si livraison d’arme ou guerre économique il y a, il est bon de ne pas tout mettre sur la place publique. On est d’ailleurs en guerre économique permanente contre nos ‘alliés’ américains et les politiques ne le crient pas sur tous les toits…

    • R2D2 dit :

      « Le problème c’est qu’a force de cooptation on a plus que des imbéciles au pouvoir en occident.  »
      comme si ailleurs c’était reluisant…

    • lgbtqi+ dit :

      si ce n’était que la cooptation …

      vous négligez bien d’autres manoeuvres d’accaparement du pouvoir. Le plan netflix, ça compte aussi. L’escamotage de son bilan, ça compte aussi. Les chèques-« culture » et les galipettes dans l’herbe, ça compte aussi. Les chèques aux médias, ça compte aussi. Sans parler d’autres manoeuvres machiavéliques par un lecteur qui s’en revendique. Oedipe-président le transgressif en sait quelque chose.

    • Courmaceul dit :

      Non, il y a 20 ans, le KGB montait dans le train du pouvoir. Des gens sérieux en Russie ? Pour leurs porte-feuilles ou ceux des russes de base ?

  12. nitram dit :

    Admirable tour de passe-passe diplomatique de la Pologne. Un coup de maître, de génie. Avant, c’était la proposition des États-Unis qui consistait à dire à la Pologne « Livrez vos avions à l’Ukraine, tous seuls et souverainement. Si la Russie vous déclare la guerre en retour, l’article 5 ne s’appliquera pas car vous serez à l’origine du conflit et non pas victime d’une agression extérieure, donc l’Otan n’interviendra pas ». Merveilleux piège US pour réduire encore la puissance européenne au profit de son grand protecteur. Là, c’est clair de la part des Polonais « Chers amis américains, si vous voulez que la Pologne déclare la guerre aux Russes, livrez les avions vous-même, sous votre bannière et appréciez la réponse en retour de Poutine. Sacrifiez Washington pour Kiev si vous voulez et ne venez pas sournoisement nous demander de perdre Varsovie à votre place » !

  13. Tintouin dit :

    Josep Borrell est demandé à l’accueil du magasin, pour reprendre en main son idée perdue : annonce inconsidérée de livrer des avions aux Ukrainiens. L’oncle Sam s’est retrouvé désigné pour prendre la garde de la petite et ne sait qu’en faire 🙂
    Ah bon? Josep est parti? Caramba !

  14. Matou dit :

    Les polonais ont raison de mon point de vue. Il ont mis les US et l’UE face à une contradiction au regard du risque suscité par la situation. Il est évident qu’envoyer ces armes à l’Ukraine serait une bonne chose mais peut-être pas au prix d’escalader le conflit avec l’OTAN, ce qui pourrait entrainer une troisième guerre mondiale. Monsieur Borell a de la bonne volonté mais il s’est peut-être avancé un peu vite. Il y a d’autres moyens d’aider l’armée ukrainienne. Article intéressant sur méta-défense à ce sujet. Les experts militaires sont sans doute les mieux placés pour indiquer des options d’aides militaires moins risquées sur un plan géopolitique tout en étant efficaces sur le terrain.

  15. SoleilNoir dit :

    Si les polonais font cela, les russes prendront le corridor de Suwalski.
    On se demande ce que les dirigeants ont dans la tête pour souhaiter plonger leurs peuples dans la guerre.

    • R2D2 dit :

      « Si les polonais font cela, les russes prendront le corridor de Suwalski. »
      il faudra déjà que les Russes se trouvent de nouveaux pneus pour leur véhicules. Parce qu’actuellement ils ne pourront pas prendre grand chose…

    • lgbtqi+ dit :

      Pâlepoutine est très populaire chez les néo-nazis occidentaux. Comme le néo-mythe du soleil noir.

      Vous avez raison, mieux vaut ne rien oser face à Pâlepoutine. Céder est la meilleure des solutions. Continuellement. Avec application et résolution.

  16. Achille-64 dit :

    Cette affaire sent l’improvisation et la provocation à une (nouvelle) montée en puissance du conflit.
    Attention, chaud bouillant.

    S’il s’agit de tester la volonté des Russes à aller jusqu’au bout, l’Europe (!!!) devrait rappeler à Biden et à Poutine que les deux pays disposent d’une longue frontière (Alaska-Sibérie) pour se f..tre sur la g..ule à coup de bombes nucléaires.

    Il ne s’agit pas de ce coucher devant la Russie, il s’agit de garder la maîtrise de l’expansion de ce conflit en Europe.

  17. Berkut dit :

    A terme, ces avions ne pourraient pas opérer depuis autre chose qu’un bout d’Ukraine de toutes façons.

    MAIS

    Un mig -29 peut décoller d’un champ ou d’un bout de route…..Son armement, comme les antichars ou manpads, peut être transféré par camion….comme d’autres « bouts » de Mig canibalisés qui seraient nécessaires pour permettre à ceux qui prennent du plomb de continuer à combattre.

    Слава Україні ! Героям слава !

    • Fralipolipi dit :

      Ce qui est sûr, c’est que les qques pilotes ukrainiens qui se risquent encore à voler vers le front méritent tout notre respect.

    • lgbtqi+ dit :

      Les berkoutes, c’était pas ceux employés contre la foule sur la place Maïdan ?

  18. Clavier dit :

    C’est l’avantage d’avoir les Américains aux commandes de l’OTAN …. au moins ils évitent les conneries inventées par les politiciens européens…

    • Carin dit :

      @Clavier
      Si c’était le cas, les américains ne pousseraient pas à la roue…

      • Clavier dit :

        Un coup ils poussent, un coup ils freinent mais ils savent ce qu’ils font, contrairement à notre gamin….

  19. Eckmühl dit :

    Et dire qu’en 1991, une coalition internationale a chassé l’envahisseur irakien du Koweït !!
    Grâce à son « assurance-vie » nucléaire, M. Poutine peut en tout impunité continuer le massacre en Ukraine, pour des raisons plus que fallacieuses, tout en mentant à son peuple !
    Et nous, nous regardons, paralysés que nous sommes !

    • Fralipolipi dit :

      @Eckmühl
      Grace à son arsenal nucléaire … pléthorique,
      + aussi grâce à une population passablement bridée et permissive (à propos des décisions gouvernementales)
      + un trésor de guerre (peu de dettes entlk)
      + des ressources pétrole/gaz et minerais telles qu’à moyen terme, cela épongera forcément toutes les conneries de court terme
      + peu à perdre économiquement sur le reste (par rapport à d’autres pays OCDE tellement plus interdépendants des autres, comme les Pays-Bas, exemple parmi tant d’autres).
      .
      Bref, jouer les chefs de guerres en passant pour le méchant, ce n’est pas un rôle accessible à tout le monde … très très loin de là … c’est d’ailleurs pour cela que nous avons connu une telle longue (et inédite) période de paix en Europe.

      • Thaurac dit :

        Son trésor de guerre a deja diminué de moiti » pour soutenir le rouble et il viant d’être classé b par finch, bref pour eux les carottes sont cuites, poutine le sait et les pressions russes pour le freiner ont du commencer …

    • sentinelle dit :

      Mon ami prends ton casque et vient sauter comme on chantait avec nos camarades

    • TirOpigeons dit :

      Vas-y, n’attends pas notre autorisation ! Sinon, fais comme tous les mougeons, commente et reste planqué derrière ton clavier.

  20. VinceToto dit :

    Volodymyr Oleksandrovych Zelenskyy dit, Biden dit, l’UE dit. C’est évident que Zelenskyy et l’UE sont les marionnettes des USA, pas les représentants des gens qui les ont élus.
    La Pologne n’a pas voulu être une autre marionnette de ce cirque malsain, sordide et sanglant et a renvoyé les USA à leurs responsabilités.

    • Castel dit :

      Les soi-disant marionnettes des USA ont été quand même élues par leurs peuples respectifs, contrairement à Poutine qui n’a été élu que parce qu’il était le seul à se présenter , vu que ses potentiels opposants sont soit emprisonnés, assassinés ou tout simplement interdits…..
      C’est à dire que dans ce cas, c’est la population Russe qui est en fait la marionnette de Poutine !!

  21. ClémentF dit :

    Attention, la patate est vraiment chaude !

  22. Fralipolipi dit :

    Y-en a qui vont finir par passer pour des cons …
    .
    Dans les y-a qu’à fauxcons, on pourrait ajouter : donnez les à la Bosnie, ou au Kosovo, ou à Chypre, qui le revendra ensuite pour un € ou $ symbolique à l’Ukraine.
    .
    Sinon « Pour la petite histoire, l’ESSD américaine AirUSA qui possède 4 Mig-29 a proposé de les céder à l’Ukraine via le gouvernement US. Pas de réponse des autorités US pour l’instant. »
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/03/08/la-pologne-a-decide-de-remettre-ses-mig-29-aux-etats-unis-en-22877.html

    • mexivert dit :

      Pas besoin de les donner à Chypre mais à la France qui se les fera voler par les pussy riot, les nichons à l’air, et le manche bien callé. Chez nous çà devrait passer vu qu’on s’est déjà fait barboter quelques vedettes à Cherbourg…donc Poutine pourra dire à Macron: Putain, quelle belle occasion tu nous donnes pour faire un calvaire de ton retrait du Mali!

      • Fralipolipi dit :

        @Mexivert
        « Chez nous çà devrait passer vu qu’on s’est déjà fait barboter quelques vedettes à Cherbourg… »
        … hélas, votre réflexion est un peu poussiéreuse.
        .
        Désormais, l’actualité est toute autre : nos vedettes à livrer sont aux Sables-d’Olonne, produites par OCEA … 1ère mise à l’eau en Dec. 2021 (sur un un contrat de 20 vedettes), prête à la livraison à l’Ukraine … mais là, je doute que qqun vienne les chercher en douce …
        Mais si vous avez la solution, allez vite l’exposer aux salariés d’Ocea, ils seront ravis de vous écouter !
        https://lemarin.ouest-france.fr/secteurs-activites/chantiers-navals/41828-ocea-met-leau-son-premier-patrouilleur-ukrainien

  23. breer dit :

    Sans vouloir être cynique, qui sont ceux qui vont profiter après coup de ce conflit militarisé !!?? Les industriels, financiers et affairistes de l’armement un peu partout bien évidemment . C’est eux qui devraient payer les reconstructions des infrastructures, et constructions diverses détruites par les bombes, obus, et missiles, et dédommager les milliers de familles. Poutine qui revendique de récupérer l’Ukraine sous son joug, en aura fait un pays ruiné et saccagé, quel beau programme pour un chef d’état au 21ème siècle. Le peuple russe bien qu’ actuellement muselé, manipulé et endoctriné s’en rendra bien compte au final. Il faut espérer que la situation ne s’étende pas au delà de l’Ukraine, seul pays pour le moment dont la situation est déjà désespérée.

    • STARBUCK dit :

      Il est à espérer que les peuples européen, « manipulé et endoctriné s’en rendra bien compte au final » des magouilles US pour provoquer ce conflit et pour leur seuls intérêts.

      • Thaurac dit :

        « Il est à espérer que les peuples européen, « manipulé et endoctriné  »
        Exactement le peuple russe

      • lgbtqi+ dit :

        Les peuples européenS pourront ainsi rejoindre, la larme à l’oeil devant leurs erreurs, Pâlepoutine en lui demandant pardon de n’avoir pas applaudi à son invasion et à ses massacres.

  24. jp dit :

    c’est pourtant simple, la pologne vend directement aux ukrainiens comme des armes ordinaire, d’état à état, les ukrainien viennent en prendre livraison pour les amener sur un aeroport en ukraine capable de les accueillir, ils les arment et ils les utilisent, ca peut décoller de n’importe ou, meme de chemin de terre, mais ca reste un avion rustique, suffisant pour détruire les colonnes de char.

    • HMX dit :

      Le Mig 29 est certes rustique, mais il ne faut pas pousser… ce n’est pas non plus un biplan de la première guerre mondiale ! La mise en œuvre d’avions de combat suppose des infrastructures, des moyens logistiques et humains considérables. Or, il ne vous aura pas échappé que les bases aériennes ukrainiennes ont systématiquement et prioritairement été ciblées par les russes. Et quand bien même les ukrainiens parviendraient à remettre en service ou à créer de nouvelles bases, les russes n’auraient aucun mal à les localiser et à les détruire.

      Bref, cette histoire de Mig 29 semble totalement hors sujet vu la situation sur le terrain. Les ukrainiens ont besoin de drones, de munitions rôdeuses, de missiles antichars et antiaériens portatifs, d’explosifs et de kits prêts à l’emploi pour IED, de mortiers, de lunettes de vision nocturnes, d’armes de sniping, etc…

      • Carin dit :

        @HMX
        C’est exactement ça.
        Et personnellement j’insiste sur les moyens de vision nocturne, parce que dans leur grande majorité les troupes russes n’en sont pas équipées, et ne bougent qu’en journée, idem pour les combattants ukrainiens, pouvoir taper du transport de troupe, du char, et autres camions de ravito 24/24 changerait beaucoup la donne. Les milliers de missiles anti-chars et MANPADS reçus sont en cours de distribution, mais ne servent que peu à cause de la proximité que réclament ces armes avec leurs cibles, et de jour c’est beaucoup plus compliqué de les approcher.

        • Thaurac dit :

          Ils sont déja livré et équipent les forces spéciales qui vont aller souhaiter bonne nuit aux soldats russes.

  25. Gobert Bernard dit :

    En premier lieu, les USA jouent avec le feu en proposant de livrer des F16 en remplacement des Mig29 à la Pologne qui se défausserait sur l’Allemagne etc, etc.
    En second lieu, au cas où quelques pilotes ukrainiens parviendraient à franchir la frontière de leur pays, ils seraient sans doute aussitôt pris à partie par un nombre plus que suffisant de chasseurs russes ( sans compter la défense sol-air) pour avoir la moindre chance de s’en sortir.
    Les russes ont tout pour eux : détection à haute et basse altitude performante, défense anti-aérienne redoutable et chasseurs de grande qualité. Autrement dit évitons d’une part,d’envoyer à la mort des patriotes dont leur pays aura sans doute besoin dans d’autres circonstances et, d’autre part , de donner une occasion de plus à la Russie de durcir encore ce conflit.

    • Putin, idi na hoy ! dit :

      vous devriez arrêter de suivre les infos sur RT France et autre spoutnik. Les russes ne maitrisent absolument pas le ciel en Ukraine sauf peut être dans le sud… leurs équipements russes AA sont obsolètes, le personnel mal formé et leurs avions et hélicos tombent comme des mouches… Si une telle la campagne avait été menée par un pays occidental on parlerait d’un fiasco total.

      • STARBUCK dit :

        D’où tenez vous toutes ces infos? « Les russes ne maitrisent absolument pas le ciel en Ukraine », « leurs avions et hélicos tombent comme des mouches ».
        Merci pour les sources (et pas TF1, BFM ou LCI et consort svp).
        Qu’ils aient des pertes c’est normal, ils n’affrontent pas la Libye ou la Syrie.

        • Thaurac dit :

          Il a raison, la russie , hormis ses missiles quasi aveugle et ses canons, le reste est un gros pipeau
          Va sur telegram des chaines te donne les imlages en direct de batterie de s300 détruites, d’avions, d’hélicos russes, de convois, parfois juste abandonnés avec des soldats qui se rendent, il y a même des paysans ukrainiens qui tirent avec leur tracteur des chars russes abandonnés, et les forces ukrainiennes ont récupérés beaucoup de materiel avec munition…

    • Lyonpuce dit :

      Avions de grandes qualités qui se font dézinguer par des manpads tout petits riquiquis !
      Grandes qualités dans les jeux vidéos…

    • lgbtqi+ dit :

      « Les russes ont tout pour eux » : oui !

      même des propagandistes dans le camp de leurs ennemis.

  26. petitjean dit :

    Mais c’est quoi ce bordel !

    qui a intérêt à jeter de l’huile sur le feu ? Qui a intérêt à faire durer ce conflit ? Qui veut plus de souffrance , plus de victimes ??

    Alors que Zelensky est entrain de négocier avec la Russie, selon des infos qui viennent de la rencontre du premier ministre israélien avec le président russe :

    What is going on in negotiations between Russia and Ukraine?
    Zelensky can fortify Ukraine’s independence but will have to pay a heavy price, the sources said

    https://www.jpost.com/international/article-700677

  27. Canot major dit :

    Je ne vois pas un imbroglio…je vois surtout que les polonais poussés à donner leurs mig aux ukrainiens ont trouvé la parade, et la meilleure ,pour bien faire sentir la mouise aux américains . Donner les migs aux USA et qu’ils se débrouillent avec…je trouve que c’est tres bien joué !!! Les USA pris à leur propre jeu .

  28. REPman dit :

    Un missile peut frapper Ramstein.
    Ou 6.
    Les otaniens ne sont pas fous à ce point.

    • Courmaceul dit :

      vi vi, comme l’armée russe peut être à Kiev en 48 heures.

    • Thaurac dit :

      Tu as vraiment vu ta pitoyable armée?
      En guerre conventionnelle vous tenez que quelques jours avant de vous retrouver dans vos frontières!
      Vos missiles ne sont pas d’une extrême précision …bref, hors nucléaire, vous ne faites plus peur!

    • Contractor dit :

      St Petersbourg aussi peut être frappé. Tout comme Moscou et pleins d’autres centres urbains russes.

  29. Polymères dit :

    Aucun intérêt pour l’Ukraine d’avoir ce genre d’avions (à vocation AA) dans sa position actuelle.
    Face à l’armée russe, les manpads sont suffisants pour infliger des pertes ou des contraintes considérables.
    N’en déplaise à ceux qui ont longtemps fantasmés les capacités russes, peu importe qu’il y ait de nouveaux appareils, elle continue de fonctionner comme avant, c’est à dire des avions qui ne sont pas en liaisons direct avec le sol, des pilotes qui font des ronds dans le ciel pour trouver une cible et faire une frappe à l’aide de bombes non guidées ou de roquettes.
    Tout cela n’est pas un choix « économique » comme beaucoup ont voulus le lier aux frappes russes en Syrie, ceci n’est pas lié à la « valeur » des cibles syriennes , c’est juste que l’armée russe ben c’est ça et il n’y a pas un monde caché qui fonctionnerait comme par chez nous.
    Si nous avons fait le choix de privilégier la frappe à distance, de privilégier la précision ce n’est pas parce qu’on a voulu dépenser plus pour faire plaisir aux industriels, c’est car il y a un intérêt, celui d’éviter des menaces à courte portée, celui de réduire la présence sur zone, celui de toucher au but.
    Les russes ont une « vieille » doctrine ou le soutien aérien est parallèle à l’action terrestre, quand chez nous on l’intègre pour en faire l’élément central de l’appui. Les russes ont une approche ancienne qui va nécessiter beaucoup d’artillerie, qui manque elle aussi de précision. Alors on a beau dire qu’en Occident on est trop dépendant de l’aérien et qu’il faudrait plus d’artillerie, mais les russes c’est l’inverse et leur artillerie manque de réactivité, de précision.

    Pour la précision, les russes n’ont que des missiles bien plus onéreux et rares. Quand je disais qu’en Syrie l’usage des missiles Kalibr ou autres largement filmé ne faisait que vouloir démontrer que l’armée russe fait des frappes précises sans intérêts opérationnels, ce n’était pas une connerie. En Ukraine c’est pareil, en dehors de ces missiles qui vont vite manquer, l’armée russe n’a rien pour des frappes de précision aérienne et elle devra se mettre en danger pour agir avec ses bombes lisses, à portée de manpads.
    Nous voyons que pour les russes, la seule solution sera de mener des sièges avec un pilonnage aveugle de la zone car ils ne seront pas en mesure d’avancer sans se faire massacrer face à des positions défensives complexes. Si derrière la logistique se fait harceler, ces sièges multiples risque de devenir très compliqué pour les russes, car une très grande partie de l’Ukraine n’est aucunement sous contrôle et que les ukrainiens vont commencer très vite à réaliser des offensives.
    Les ukrainiens n’ont pas besoin d’éliminer l’ensemble de l’armée russe pour gagner, il y a un ensemble d’éléments à considérer, des forces en présences, du moral des troupes, de l’opinion public, des tensions économiques…

  30. Titi74 dit :

    Bref les Ukrainiens sont pas prêt d’avoir des avions, vu le courage politique des voisins, un petit parfum des années 1930, des sudètes et de l’Anschluss d’Adolphe qui a très mal fini…

    L’ONU et ses membres éminents seraient bien inspiré de vite calmé le petit dictateur !

    • Aramis dit :

      « L’ONU et ses membres éminents seraient bien inspiré de vite calmé le petit dictateur ! » Elle est bonne

  31. Biscotte dit :

    Ces MiG sont inutiles dans le conflit actuel. Ce sont des premières versions « 9-12 » qui datent du début des années 80, avec un rayon d’action inférieur à 300 km… et équipés de missiles air-air R-27, autant dire de l’époque où ma grand-mère Léontine était encore jeune fille.
    C’est un chasseur pur-sang, ses capacités de traitement de cibles au sol sont très limitées, car il ne dispose que d’un viseur optique basique. Autrement dit le pilote doit repérer visuellement ( !) la cible au sol, l’identifier, construire une manœuvre d’attaque et procéder au traitement de la cible tout en restant de manière continue dans la zone d’action des systèmes anti-aériens adverses… Bref, de qui se moquent les Polonais ? Ou alors, la raison d’un tel move est tout autre… 😉 et cette autre raison n’est pas du tout du goût des généraux US. 😉

    • Aramis dit :

      Quel autre avion disponible savent piloter les Ukrainiens?

      • tschok dit :

        L’A320, dont on néglige les capacités offensives.

        Mais ce serait franchir un tabou.

  32. Alfred dit :

    Très bien joué de la part des polonais qui ont parfaitement compris qu’ils seraient les dindons de la farce concoctée par les USA.
    On en revient donc à tout le monde brasse du vent et se refile la patate chaude, mais ni les USA, ni l’Otan, ni l’UE ne veulent prendre le risque d’affronter directement la Russie, malgré les declarations grandilo quentes et les coups de mentons. Et pour cause, tous ont peur d’un conflit nucléaire, ce dont on ne peut les blâmer (Comme quoi la dissuasion a parfois du bon). Mais, ça ne règle pas pour autant la question de l’Ukraine (qui semble bien partie pour jouer le rôle du dindon) et des exigences russes, qui reviendront tôt ou tard sur la table. Dans ces conditions, peut être vaudrait-il mieux pour tout le monde de ravaler son ego et de se mettre autour d’une table, pour en parler sérieusement plutôt que de continuer ce jeu de dupes.

    • STARBUCK dit :

      « peut être vaudrait-il mieux pour tout le monde de ravaler son ego et de se mettre autour d’une table, pour en parler sérieusement plutôt que de continuer ce jeu de dupes » c’est exactement ce que je dis depuis le début, et c’est la meilleurs solution pour tout le monde (sauf pour les US bien sur).

    • Thaurac dit :

      Rien lâcher devant poutine, le lendemain il voudra autre chose de plus, et il perdra tout!

      • tschok dit :

        @Thaurac,

        Poutine n’a pas des moyens extensibles à l’infini.

        Il n’est pas si bon joueur d’échecs ou de poker ou de go, ou de je ne sais quoi.

        On commence à se dire qu’il va surtout nous léguer un héritage: une situation de merde.

  33. LEONARD dit :

    Cette crise aura eu une conséquence inespérée: Rendre le gouvernement polonais subtil.

    • R2D2 dit :

      « Rendre le gouvernement polonais subtil. »
      Il faut attendre un peu pour confirmer. Cela peut être juste un hasard.

    • tschok dit :

      L’UE entraine le gouvernement polonais à la subtilité depuis longtemps, mais à un faible niveau il faut le dire. Il a surtout profiter de nos faiblesses.

      Je crains que cette entrainement soit insuffisant pour faire pièce à un adversaire qui veut surtout profiter de sa force.

      On a bien formé les Polonais à faire face à des jésuite technocrates, issus de la bureaucratie européenne, mais pas à des djihadistes conquérants et prêts à tout, congelés depuis trente ans dans les soubassements soviétiques d’un régime poutinien qu’on croyait au-dessus de ça.

      Là, on voit les limites.

  34. aleksandar dit :

    A la différence des autres européens, la Pologne sait parfaitement ce qui se passe en Ukraine.
    Comme d’ailleurs la Bulgarie.
    La démonstration de force que donne la Russie va certainement inciter la Pologne, mais aussi d’autres pays comme par exemple la Suède a éviter a l’avenir une logique guerrière.
    D’autant plus pour la Pologne qu’elle sait que même avec les matériels futurs venant des USA, elle ne tiendrait pas 5 jours.
    Conséquence inattendue de l’intervention en Ukraine, la réflexion va prendre le pas sur la propagande.

    • sonata dit :

      Démonstration de force ?
      Vous pouvez la répéter sans trembler des genoux celle – là ?
      Elle est où au juste la démonstration de force, dans la prise de quelques routes au milieu de la cambrousse soumises à des embuscades permanentes de partisans ukrainiens ? Comique va !

      La seule performance que je vois, ce sont les fours crématoires mobiles russes qui ont réussi à brûler 4000 cadavres en 10 jours de temps. Là oui, bravo, ça impressionne.

      • Shimou Fékaka dit :

        @ sonata : Vous êtes obligé d’insulter les gens au lieu d’argumenter ? Car ce qui vous sert d’argument, ça sort directement de l’imprimerie de l’OTAN et honnêtement leurs scénaristes sont en très nette baisse ces temps-ci..
        je me demande donc de quoi se plaint l’Occident, si la Russie n’est pas en train de faire une démonstration de force!

        Après tout, après 10 ans de massacres – en silence- contre les russophones du Donbass avec la bénédiction et l’aide directe de l’OTAN, les pendules sont remises à l’heure et c’est ça qui dérange du côté de chez Monsieur Stoltenberg

        • tschok dit :

          Eh ben justement, la démonstration de force tourne à la preuve de faiblesse et on en vient à craindre maintenant les actes de cruauté.

          Il y a une dizaine de jours, je vous mettais en garde contre le ridicule, on n’en est plus là.

          Maintenant on est de plain-pied dans le sinistre. La farce devient tragique.

          Et comme Poutine fait planer la menace nucléaire sur l’ensemble de cette opération de police – selon lui – on se demande bien comment il va tolérer l’échec.

          J’ouvre une parenthèse et je termine là-dessus:je me demande bien quelle opération de police commence et se termine par le nucléaire.

          Je me demande quelle opération de police inclut dans le marbre de son action la destruction totale du corps social qu’elle est en principe chargée de protéger.

          Nous sommes en face d’une authentique perversion dont vous êtes le porte-parole dévergondé.

      • Nimbus - parfois cumulo dit :

        Quelle est votre source pour les fours et cadavres SVP ?

        • didixtrax dit :

          la propagande occidentale, bien sûr ; il suffit de disserter sur l’architecture de certains camions russes. De même saviez-vous que Land-Rover fabrique aussi des mini-fours crématoires qui circulent en Afrique ? si-si regardez bien ces véhicules.

          Dans le même genre, vous avez eu ces « héros-ukrainiens-qui-se-sont-sacrifiés », massacrés par les Russes sur l’île-aux-serpents et décorés à titre posthume … et qui sont ressucités, ils s’étaient justes rendus aux Russes sans aucun combat.

      • OURGOUT51 dit :

        « La seule performance que je vois, ce sont les fours crématoires mobiles russes qui ont réussi à brûler 4000 cadavres en 10 jours de temps. Là oui, bravo, ça impressionne. »

        Sonata pris en flagrant délit avec les mains dans le pot de fakenews!!

        « Désintox. Ukraine : non l’armée russe ne se déplace pas avec des crématoriums mobiles »

        « Dans son offensive en Ukraine, l’armée russe serait accompagnée de crématoriums mobiles ? C’est ce qu’affirment plusieurs médias britanniques comme le Mirror ou le Telegraph, et aussi CNews en France. L’objectif serait de brûler les corps des soldats russes morts au combat pour dissimuler les pertes. Pour étoffer cette annonce, on retrouve les mêmes images d’un camion équipé d’un incinérateur.

        En fait, aucun véhicule de ce type n’a été détecté depuis le début de la guerre en Ukraine. Tout part d’une conférence de presse du ministre de la Défense britannique, Ben Wallace, la semaine dernière. Devant les journalistes, il évoque bien ces crématoriums mobiles, mais en affirmant qu’on s’attend à en voir en Ukraine, au prétexte que l’armée russe en a déjà déployé par le passé. Une pure conjecture, donc. Qui a pourtant été reprise comme s’il s’agissait d’un fait par plusieurs médias.

        Interrogé par Désintox, le secrétariat britannique à la défense confirme que de tels engins n’ont pas été observés en Ukraine mais maintient qu’ils ont été utilisés par le passé. »

        SOURCE: France Info 3 mars 2022 10h10!

        En fait un énorme fake comme l’histoire des couveuses au Koweit ou bien das armes de destruction massive de Saddam! Attention Sonata de ne pas ressembler à Pinocchio dont le nez s’allongeait à chaque mensonge!

        • Desty dit :

          Je ne sais pas pour cette histoire de four crématoire mobile par contre j’ai vu une vidéo montrant des douzaines de soldats russes désemparée parce qu’après les avoir laissé poirauter deux jours sans ordre dans la région de Kiev, l’état-major est revenu leur demander de signer un papier stipulant qu’ils avaient été viré de l’armée l’année dernière…
          Pour quoi faire si ce n’est dissimuler discrètement le nombre de morts ?

        • tschok dit :

          @OURGOUT51,

          Je veux croire que cette histoire de fours crématoires mobiles n’est qu’une invention délirante de propagandiste. Parce que sinon, ce serait atroce.

          Et si vous me dites que c’en est une, je vous crois. Je vous fais confiance, à vous personnellement.

          Mais j’attire votre attention sur un autre fait: l’abandon par l’armée russe de ses soldats vifs. On ne parle pas de cadavres, là. On parle de jeunes hommes bien vivants. Et là, les témoignages, les images, les preuves s’accumulent.

          Grand Dieu, j’espère que les horreurs dont il est question avec ses fours crématoires mobiles ne se produisent pas! Je veux croire qu’il ne s’agit que d’un épisode de plus dans la guerre de l’information. Et je compte sur vous pour débrouiller cette affaire qui vous concerne au premier chef.

          Mais les vivants, eux, ils deviennent quoi? Tous ces gamins en uniforme employés comme chair à canon? C’est eux le sujet. Les vifs.

    • v_atekor dit :

      « D’autant plus pour la Pologne qu’elle sait que même avec les matériels futurs venant des USA, elle ne tiendrait pas 5 jours. »
      .
      LOL. Raconter n’importe quoi, c’est une spécialité Russe, ou c’est juste toi ? Car l’Ukraine qui n’avait quasiment pas d’armée, surtout comparé à la Pologne qui est très bien équipée, tient depuis le 24 février, soit 3 semaines.

      • Nimbus - parfois cumulo dit :

        Deux semaines ( 14 jours ). A moins que vous soyez dans le calendrier orthodoxe ?

        • v_atekor dit :

          C’est surtout que je m’entraîne à la comptabilité Russe.

          • tschok dit :

            Alors la comptabilité russe, c’est simple, il n’y a pas de produit imposable.

            Il n’y a que des comptes en Suisse.

      • aleksandar dit :

        Faut se tenir au courant mon brave.
        Voir le dernier exercice Polonais catastrophique.
        Mais vous n’êtes probablement pas au courant, c’était pas dans  » Gala « .

        • v_atekor dit :

          Aleksandar perd ses nerfs. 5 jours pour la Pologne, c’est à mettre avec Poutine qui n’entrera jamais en Ukraine.
          .
          C’est assez classique de faire peur pour avoir plus de crédits, ça fait de la Pologne aux US en passant par la France : la fin du monde si demain il n’y a pas plus de fremm, de rafales et de mayo.
          .
          L’Irak avait la 4e armée du monde. L’Ukraine pointait gentiment dans les forces les moins préparées, les moins armées et les moins crédibles.
          .
          Mais ça tu le sais fort bien, car tu sais que tous les pékins de ce site comme tu dis, à commencer par toi, ne donnaient pas 3 jours de survie de Kiev face à l’armée Russe qui ne devait jamais entrer en Ukraine (selon tes dires). Sauf qu’en fait non.
          .
          Lorsque Kiev sera tombé – ça arrivera, je n’en doute pas – ça laissera des traces, particulièrement chez les militaires Russes. Et comme tu sais aussi bien que les autres que la guerre ne commencera qu’après la chute de Kiev comme la guerre en Afghanistan n’a commencé qu’une fois les Russes à Kaboul. Donc, après le moment où Vlad proclamera la victoire, la situation deviendra vraiment difficile, et tu as en effet quelques raisons de perdre tes nerfs.
          .
          Il y a de quoi compter : les $ que la Russie perd, les tanks qui ne menaceront plus personne, les cercueils, les réfugiés sur les routes. Mais il n’y a plus qu’Aleksandar pour souligner son attachement à Vlad. Ie.

        • Courmaceul dit :

          et 48 h à Kiev, c’est dans quel journal ? Pas une manoeuvre mais une invasion. Pardon ! Une opération spéciale ! Soyez sympa, dites aux russes que l’invasion ce n’est pas dans …Gala ! 🙂

    • Putin, idi na hoy ! dit :

      Rarement vu une analyse aussi stupide. Les russes sont en train de se saigner en Ukraine c’est pour cela qu’elle s’en prend aux populations civiles et menace avec l’arme nucléaire. La Russie ne fait plus peur par son armée conventionnelle qui est en dessous de tout. Tout le monde a compris qu’il suffit d’un peu de volonté, de missiles anti chars et de drones pour stopper efficacement l’avancée de chars datant d’une autre époque.
      Heureusement qu’elle a 6000 têtes nucléaires sinon l’OTAN serait déjà intervenu en Ukraine pour donner le coup de grâce aux russes.

      • aleksandar dit :

        Ah encore un pékin.
        L’armée russe avance, même l’EMA le reconnait dans son point de sit quotidien.

    • Alain d dit :

      Démonstration de force ?
      Merde alors, je n’ai pas du chopper les bonnes infos.

      • aleksandar dit :

        Comme d’habitude mon brave.
        Toujours pas parti vous battre en Ukraine ?

        • tschok dit :

          Aleksandar, ne me dites pas que c’est votre cas, je ne veux pas vous perdre.

          Depuis le temps, on s’attache que voulez-vous?

    • Lyonpuce dit :

      La propagande c’est la vôtre…
      Les Polonais sont aujourd’hui mieux armés que les ukrainiens qui tiennent depuis déjà 13 jours, alors la Pologne qui ne tiendrait pas 5 jours avec l’OTAN avec elle, vous me faîtes bien rigoler! Et avec une no fly zone OTAN ! Retournez à vos jeux vidéos…

    • R2D2 dit :

      « La démonstration de force que donne la Russie »
      la démonstration n’est pas très convaincante pour l’instant. Il y a bien de la force mais dans l’ensemble c’est brouillon.
      .
      « D’autant plus pour la Pologne qu’elle sait que même avec les matériels futurs venant des USA, elle ne tiendrait pas 5 jours. »
      OK, aucune crédibilité 🙂

    • Alpha dit :

      « La démonstration de force que donne la Russie » ?
      Bravo @aleksandar, celle-ci est excellente, à tel point qu’une carrière dans le comique troupier vous est promise !
      Non, sérieusement, vous savez que ça fait 15 jours que les grandes et glorieuses forces russes, pourtant beaucoup plus nombreuses et mieux équipées, font du sur place en Ukraine ou presque ?

    • Desty dit :

      Pourquoi défendre l’indéfendable ? L’entreprise néocoloniale russe pour changer le régime ukrainien déplaisant par la force est en train de tourner en eau de boudin et coute un prix du sang bien plus élevé que prévu (sans parler des conséquences économiques et financières).
      Qu’à cela ne tienne: il n’y a qu’a faire pire que les Américains en Irak et se mettre à bourriner sur les civils ! Cet après-midi la Russie a pilonné la maternité de l’hôpital de Marioupol sans raison apparente. Il y a plein d’enfants morts ! Honte !
      Et encore heureusement que la Russie reste une super-puissance nucléaire, si l’OTAN pouvait la prendre en frontal en conventionnel strict ce serait une véritable déconfiture d’ampleur historique

    • mich dit :

      Bonsoir , vous trouvez que la logique guerrière recule dans le monde actuellement ? je ne constate pas vraiment la même chose .

    • gilbert dit :

      Si les russes se retirent demain du pays après avoir tout cassé et maintiennent une situation « à la syrienne » (points de présence durcis à quelques endroits stratégiques, maîtrise du ciel et bombardements, supplétifs locaux pour le sale boulot…) ils auront peu de morts et auront atteint leurs objectifs :
      – l’Ukraine est économiquement ruinée, des millions de familles ont tout perdu
      – l’OTAN a démontré son incapacité à protéger un pays candidat qu’elle prépare depuis des années à la guerre
      – la « communauté internationale » est fracturée, avec plus de la moitié du monde qui ne reprend pas les sanctions (Chine, Inde, Brésil, Moyen Orient – y compris Israel !)

      Bien sûr, si Vladimir essaye de faire ce que les américains ont échoué à faire en Afghanistan ou en Iraq (« regime change », « nation building »), il va s’enliser et épuiser son armée face à la résistance locale. Mais pourquoi le ferait-il ? Il n’en n’a aucun besoin. Il a démontré ce qui arriverait à un pays de son étranger proche qui essayerait de rejoindre l’OTAN. Qui va être assez fou pour essayer après çà ?

      Il peut même laisser à l’UE la gestion des réfugiés et le paiement des reconstructions… sans retirer sa menace.

      • Thaurac dit :

        Erreur 14 milliards d’aide promis par Biden à l’ukraine, et l’europe , japon etc mettrait aussi la main au portefeuille!
        J’ajoute que la russie ne tient rien en ukraine et que la vie continue à l’intérieur du pays avec les travaux agricoles etc…Prenez Soumy, carrément à la frontière russe, pas de probleme de logistique, et elle tient depuis le début de la guerre!!!

      • Desty dit :

        Il peut même laisser à l’UE la gestion des réfugiés et le paiement des reconstructions… sans retirer sa menace.

        Soit… faire pire que les Américains en Irak (où ils avaient financé la reconstruction) ! Pourquoi pas, le problème c’est que le monde entier va voir la cruauté inhumaine de l’état russe et lui en tenir grief pendant 30 ans !

    • lgbtqi+ dit :

      ah oui, la logique guerrière de la Pologne et de la Suède …

      Bigre !

      Vous avez oublié de nous entretenir de la logique expansionniste des Molluquois tant que vous y êtes, tovaritch.

  35. mich dit :

    C est bien, que l on continue a faire du vent sur ce sujet , le plus important c est d appuyer les ukrainiens sur plus utiles et sans trompettes ni tambours , du moins c est ce que j espere.

  36. Alexis dit :

    Il n’y a aucun imbroglio, il y a juste que les USA veulent que les polonais courent les risques à leur place.

    Ok pour que la Pologne se retrouve en guerre ouverte avec la Russie parce que la pays aurait livré des avions de chasse à l’Ukraine mais les USA veulent rester spectateurs.

    A la vue de ce spectacle, les pays membres de l’OTAN ont tout à craindre parce que les USA viennent de montrer une fois de plus qu’ils n’interviendront jamais en Europe. Si Poutine attaque la Pologne ou les pays baltes, tous membres de l’OTAN, ils devront se débrouiller seuls, les USA se limitant à faire de beaux discours et de belles promesses.

    Bravo à la Pologne! Une fois de plus, ce pays montre qu’il est intelligent: Les USA ont fait pression sur lui? Comme le roseau, il a plié sous le vent mais il est revenu en plein figure des USA: Ok, on donne nos Mig29 et on vous les livre sur une base américaine!

    • Fralipolipi dit :

      @Alexis
      « Bravo à la Pologne! Une fois de plus, ce pays montre qu’il est intelligent:  »
      … Pardon ???
      Mouais … comme dit plus haut, la Pologne a plutôt tourné maintes fois le dos à ses voisins de l’UE pour préférer acheter 100% US, et pas qu’un peu : F16, F35, Patriot, Black Hawk, M1 Abrams, et j’en passe.
      Alors vouloir mordre la main du grand fournisseur et grand patron, ce sera excusé une fois, mais les Polonais seront rapidement avisés qu’ils ne doivent pas recommencer trop souvent …. vu que désormais l’oncle Sam les tient entièrement par les couilles !!!
      Je pense plutôt que la Pologne risque de comprendre … mais un peu tard … qu’elle a fait pas mal de conneries ces 6 dernières années.
      Maintenant va falloir assumer, càd fermer sa bouche ou bien alors avoir rapidement des soucis de disponibilité de matériels majeurs !

    • Carin dit :

      @Alexis
      Vous n’avez pas tout à fait tort..
      Washington veut se farcir la chine.. mais pas dans dix ans.
      Elle sait qu’elle va gagner, malgré la grande distance que ses troupes emprunteront, mais en sortira fortement affaiblie. Partant de ce constat, elle a commencé par retirer ses troupes du reste du monde, imposé la fameuse règle des 2% dans La Défense de chacun des pays d’Europe, monter AUKUS, etc…
      Parce qu’elle ne peut pas laisser dans le monde l’autre pays menaçant, qui ne manquerait pas de profiter de cette faiblesse.
      Washington continue son plan et met en place une petite conflagration en Europe pour forcer la forcer a s’occuper de la russie sans y engager le moindre boy…
      La première manche c’est fait.. Poutine est tombé dans le panneau. La seconde est en cours mais cale sur la seule chose que Washington n’avait pas pris en compte… la lâcheté de la plupart des pays de cette Europe qui ont pris (comme le voulait les américains) l’habitude de ronronner, bien roulés en boules dans la douce chaleur de l’âtre américain.
      Mais Washington va se retourner, et trouver un moyen d’arriver à ses fins, quitte à menacer de quitter sur le champs l’Europe.. après tout elle a déjà beaucoup gagné en casant son gaz et son pétrole (l’Allemagne se met à construire un port gazier, et d’autres suivront), les commandes de matos américains sont déjà enregistrées, mais elles ne sortiront qu’après les événements, et surtout, nos amis américains ont pu constater de leurs propres yeux ce que la propagande du Kremlin leur cachait… c’est une bien piètre armée que l’armée russe… ils pourraient s’occuper de la chine sans se soucier des russes, mais ils pensent que ce serait repousser le problème, et donc vont peser de tout leur poids pour que l’Europe règle son compte au petit père des peuples.

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Quand les USA interviennent ça va pas,
      Quand les USA interviennent ça va pas non plus …

      N’est-pas Alexis …ça c’est vraiment une intervention de petite pleureuse de mauvaise fois que tu nous fais là !!! 😉

  37. Marsouin dit :

    Le mieux serait que ces avions soient repeints aux couleurs ukrainiennes, démontés (au moins les ailes), puis transférés en camion sur une base aérienne dans l’ouest de l’Ukraine préalablement bien protégée par des systèmes sol-air performants. Tout ça dans la discrétion afin que lors du transfert, les véhicules de transport échappent du mieux possible à la vigilance des russes. Pas simple…

    • Jre91 dit :

      Cela ne changerait rien, dans tous les cas ce serait la Pologne qui les auraient livrés.
      Et très concrètement, comme beaucoup le souligne, ils ne changeraient pas grand chose et seraient vite détruits… il suffirait de les suivre lorsqu’ils seraient presque à vide et là ils ne re décolleraient sûrement plus.

  38. HMX dit :

    Cette histoire de Mig 29 polonais est bien sympathique, mais elle ne tenait de toute façon pas la route. Pour mémoire, toutes les infrastructures ukrainiennes permettant la mise en œuvre de ces appareils ont été mises hors service par les russes, ou pourraient l’être sous bref préavis par quelques missiles de croisière, dès que leur base aura été repérée.

    A supposer que la livraison des Mig parvienne à se faire par voie terrestre, et que les ukrainiens disposent toujours des infrastructures, de la logistique et des moyens humains pour les mettre en œuvre (ce qui est douteux), la mission serait de toute façon une forme de mission suicide.

    Les priorités sont ailleurs. Ce ne sont pas des avions de combat dont les ukrainiens ont besoin : plutôt des drones, munitions rôdeuses, missiles antichars et antiaériens portatifs, explosifs et kits prêts à l’emploi pour IED, mortiers, lunettes de vision nocturnes, armes de sniping, etc… ce sera beaucoup plus efficace pour faire mal aux russes, que quelques Mig qui seront rapidement abattus, ou plus probablement détruits au sol.

    Dans la même veine, il pourrait s’avérer utile de fournir aux ukrainiens des missiles antinavires, histoire d’apporter un peu de piment à l’action de la marine russe autour d’Odessa ou de Marioupol. Les ukrainiens pourraient les utiliser sur ce qu’il leur reste de vedettes côtières, ou les utiliser directement depuis le sol.

    • Thaurac dit :

      Tout au début, ils ont descendu trois navires légers, et poutine avait accusé les usa de les renseigner , ils ne sont apparus que hier dans le bilan des ukrainiens

  39. Nico80100 dit :

    Tout le monde a la trouille de Poutine. Lamentable.
    En Corée pendant la guerre les Russes pilotaient bien des chasseurs qui décollés de Chine pour abattre des avions alliés.
    Et ça ne dérangeait personne.
    En droit international, les Russes ont la mémoire courte.
    Pourquoi pas le faire, croyez vous que Poutine se risquerait à une guerre nucléaire.
    D’autant que de plus en plus de Russes fuient en Finlande.

    • Belouga dit :

      Je ne sais pas- Si Poutine balançait un (mettons) petit 50 kTonnes sur Kharkhov – l’occident il ferait quoi ?

      • mich dit :

        50 kTonnes sur Kharkhov , elle vont être contente les troupes russes spectatrices ,cela rappellera des images des années 60 !

      • lgbtqi+ dit :

        on continuerait à regarder des petits chats sur tiktok et à acheter des posters de greta thuneberg avant de regarder un match de foot, non ?

      • Courmaceul dit :

        l’occident demanderait pourquoi Poutine a exterminé une population soi disant russophone si proche de la Russie.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Je ne sais pas- Si Poutine balançait un (mettons) petit 50 kTonnes sur Kharkhov – l’occident il ferait quoi ? » Par exemple envoyer disons une ogive de puissance équivalente sur………………Minsk! La Biélorussie est un allié de Moscou mais on ne bombarde pas la Rodina! Le message est : »Si vous voulez continuer la prochaine ce sera……………….Smolensk, Saratov……………..au choix!

        • v_atekor dit :

          Je ne doute pas qu’à la fin ça en calmerait quelques uns. Mais enfin : « pour éviter un carnage nous avons tué 2×300.000 personnes’ risque d’être un message politique un peu compliqué.
          .
          Sauf en Russie, où évidemment comme il n’y a pas de guerre, il n’y a pas de mort.

    • STARBUCK dit :

      « croyez vous que Poutine se risquerait à une guerre nucléaire » oui tout a fait. Il l’a dit, et depuis le début il annonce ce qu’il va faire et fait ce qu’il dit. Il ira au bout de sa logique.

      • tschok dit :

        @Starbuck,

        Il me semble, si je puis me permettre, que vous n’avez pas exactement compris comment communique les Russes.

        En fait, c’est bi-bandes.

        Sur une bande, vous avez un signal qui est clair et constant, et qui se répète comme un cycle. Ce signal est simple: je dis ce que je fais et je fais ce que je dis.

        Ca, c’est ok, aucun problème. Ce signal figure bien sur sur la bande, il est répétitif, il s’auto-annonce. Il obéit d’ailleurs à un logique algorithmique: le signal faible annonce le signal fort. Il permet de le prévoir.

        Et sur une autre bande, vous avez un autre signal, qui dit le contraire. Qui dit: « je sis prêt à négocier ». Et qui laisse entendre « je ne vous dirai ni ce que je vais faire, ni ce que je pense.

        Toute la difficulté est de faire la fusion des données bi-bandes. Ca, c’est un travail d’analystes.

        Mais vous, à votre niveau, si vous n’entendez qu’une seule des deux bandes, vous n’allez rien comprendre.

        Il se trouve qu’en ce qui vous concerne, vous êtes plutôt pro-russe (bon c’est comme ça, ok) donc vous entendez mieux la bande qui répète la même chose.

        Mais il y a des oreilles d’or qui entendent autre chose, parce qu’ils fonctionnent en bi-bandes. Pour l’instant, ce n’est pas votre cas. Vous n’avez même pas détecté la deuxième bande qui dit le contraire de la première. Et vous êtes loin de la fusion de données.

        Donc, on y va mollo: 3 choses

        – Ce que vous avez entendu et que vous répétez (je fais ce que je dis et je dis ce que je fais) Vous devenez vous-même un émetteur de ce signal.
        – La bande qui dit le contraire (ça, ce sont les trucs que moi j’entends parce que je fais gaffe à ce que disent les Russes)
        – La fusion des deux bandes (ça c’est un truc d’analystes, oreilles d’or)

        Ok?

    • Thaurac dit :

      Surtout sur les colonnes embourbées, en deux nuits ils perdent un max…
      C’est quand même incroyable le matos intact que les ukrainiens récupèrent, y compris un panzir , des colonnes entières de ravitaillement!
      Dès que les russes sont « embourbés  » ils laissent le matos et se casse!
      La guerrilla UKR fait aussi très mal à leur approvisionnement, aux hélicos, et les pertes d’avions augmentent , preuve que les missiles arrivent, de plus des centaines de transports russes sont « éclates », je ne sais pas comien de personnes il y a dedans mais cela doit faire du monde, y compris dans les chars, près de la moiti » du parc français en char, on été détruit coté russe..

    • Lyonpuce dit :

      Bien d’accord avec vous, même si l’OTAN déclarait une no fly zone, le moujik ne ferait rien sur le plan nuc, il perdrait définitivement et l’Ukraine et sa si Grande Russie vitrifiée dans la foulée.

    • R2D2 dit :

      Il semblerait que Poutine est enfin réussit à fissurer le front uni des occidentaux qu’il avait en face de lui (qu’il n’attendait pas vraiment au début). A partir de maintenant cela va partir en vrille, ca va se transformer en chacun pour soi et donc personne pour l’Ukraine. Avec des parties de billard à 3 bandes entre « alliés ». Déprimant.

  40. Raymond75 dit :

    « Cour camarade, les USA sont derrière toi ».

    • Thaurac dit :

      Tes camarades échangent un char pour une gamelle ukrainienne bien remplie!
      Que va faire la russie même si elle gagne la guerre des villes quand les régu ukr se seront repliés?
      Mettre un fantoche, dans 2 jours il est cuit, gouvernement compris…la mission a coulé devant la réalit », la résilience du peuple ukrainien, et les russes vont peut être ne plus pouvoir sortir des villes, un comble..

      • OURGOUT51 dit :

        « tes camarades échangent un char pour une gamelle ukrainienne bien remplie! »

        C’est inutile: sur les images des chaines russes, on peut voir comment les Ukrainiens prennent la poudre d’escampette en laissant tout sur place. Au nord de Marioupol, sur un camp déserté à la hâte, des uniformes, des gamelles encore sur les réchauds et accessoirement 450 tonnes de munitions, des chars T64, des BRDM2 et un IMR..

        Mais je sais parfaitement que tout cela n’est que propagande n’est ce pas?

        • tschok dit :

          La télé russe vous donne des gamelles à compter, mais des cadavres?

        • Alain d dit :

          Oui, mais ce soir même, aux infos, les premiers chars d’une colonne russe qui filait vers Kiev s’est faite dézinguer et filmer, et les chars russes suivaient ont rapidement fait demi-tour. Donc dans toutes guerres, c’est le mouvement et le préservation des hommes et du matériels qui prime, ça vaut pour les forces ukrainiennes comme pour la forces russes. Mieux vaut se carapater rapidement pour aller renforcer un autre secteur plutôt que se faire dézinguer sans aucun gain, quitte même à abandonner du matériel.
          Pensez vous que les ukrainiens n’auraient pas récupérer de blindés russes pour les réparer? Ou que des citoyens ukrainiens n’aurait pas voler des blindés russes?
          Sacré comique.
          Donc depuis le début, les forces ukrainiennes ont tendance à reculer, à se retrancher, et votre grande armée russe progresse, il n’y avait aucun doute sur cette réalité.
          Gagner des batailles n’est pas gagner la guerre.
          D’autant plus que les ukrainiens soldats et civils) se battent pour leur liberté, tandis qu’il semble que de nombreux soldats russes, notament les jeunes appelés, ne veulent pas aller mourir pour Poutine.

        • Alain d dit :

          Tout frais spécialement pour vous :
          https://t.me/Pravda_Gerashchenko/3316
          Les forces ukrainiennes abandonnent du matériel, les forces russes abandonnent du matériel, rien de nouveau en temps de guerre.

  41. Auguste dit :

    Si c’est les US qui envoient les avions en Ukraine, »cela va susciter beaucoup de préoccupations à l’OTAN »,par contre si c’est la Pologne, ou autre membre de l’Otan,ça ne posera pas de problèmes?.Même les Polonais n’ont pas marché dans la combine,pourtant les US les avaient bien en main.
    PS:Les US négocient avec le Vénézuéla: le pétrole qui ira aux US ne sera pas sanctionné.

  42. PPSD dit :

    C’est quand même un rdv manqué pour refourguer des rafales qui est de la même génération que les Mig29
    ils font quoi les commerciaux ?

  43. Decurion dit :

    Les polonais ont bien joué la patate chaude. Mais ce qui me sidère c’est que les dirigeants européens ont fait des déclarations, voir pris des décisions dans des domaines ou ils ne disposent d’aucune compétence de part les traités européens. Exemple quel traité autorise la fonctionnaire dirigeant la commission a faire interdire l’accès a des journaux russes. Je pense a RT et Spoutnik qui ne cassent pourtant pas trois pattes à un canard. Quel texte autorise le belge Charles Michel président du conseil européen a s’immiscer dans cette affaire de mig29 sur laquelle il n’a aucune compétence? Comme dirait De Gaulle c’est l’europe qui saute comme un cabri…

  44. vrai_chasseur dit :

    Il manque juste dans ce jeu de mistigri une société privée, qui s’appellerait ‘Beethoven’ pour continuer dans la logique des compositeurs allemands, qui achète puis revend ces avions à l’Ukraine dans un contrat de droit privé.
    Chaque état pourra alors dire la main sur le coeur ‘je n’ai rien vendu à l’Ukraine’.

    • Achille-64 dit :

      LOL
      Au mois de janvier, un peu de Mozart dans un salon où l’on discute aurait fait du bien à tout le monde.

      Ces MiG-29 ne pourront opérer à l’Est du Dniepr ou se feront casser.
      Les pistes même sommaires risquent de subir un bombardement intensif.
      Tout ça pour quel effet tactique ?
      ‘Beethoven’ aura un ADN aussi discret que Wagner (lequel, on le sait bien, donne souvent envie d’envahir la Pologne, selon W. Allen).

    • tschok dit :

      Les Etats ont un coeur? Qu’ils aient des mains, je veux bien, mais un coeur?

      Ils ne vont pas savoir où mettre la main.

      A mon avis, il ne fait pas demander à un Etat de se mettre la main sur le coeur, il va pas savoir quoi faire, et neuf fois sur dix, il va se mettre la main dans le slip et commencer à se tripoter.

      Restons prudents.

  45. Voltigeur dit :

    Je crois que les polonais jouent à la roulette russe !

  46. Criloc dit :

    A lire vos commentaires, beaucoup sont heureux de voir des cadavres russes. Pas moi. Pas plus que des cadavres ukrainiens d’ailleurs. Un peu de dignité ne ferait pas de mal.

    Poutine a donné 3 raisons à sa guerre :
    – dénazification : il est avéré que l’Ukraine dispose de régiments ouvertement nazis et que certains anciens nazis occupent des postes à responsabilité autour du gouvernement ;
    – non-respect par l’Otan de ses promesses de non extension : Les USA ont multiplié cette promesse mais se sont empressés de ne pas la respecter.
    – Indépendance du Dombass et de la Crimée : Ce sont des régions russophones victimes du racisme d’Etat ukrainien. La Crimée est une région stratégique pour la marine russe.

    Les pourparlers de paix menés par Bennett parte sur cette base.
    Il s’agissait d’exigences formulées par les russes avant la crise.
    Pourquoi une guerre, ses morts et ses milliers de blessés pour en arriver là ?

    Réponse :
    Les néo-cons américains ont armé l’Ukraine et notamment les régiments nazis et les ont incité à demander l’adhésion à l’Otan.
    Ils savaient parfaitement que cela se finirait en guerre.
    Quand la guerre a éclaté, ils ont laissé tomber les ukrainiens.
    Et au bout de 12 jours de combat, il impose à leurs colonies européennes de boycotter le gaz et le pétrole russe, en leur proposant à terme le ravitaillement par leur gaz de schiste.

    Pendant ce temps, la France livre secrètement des armes à l’Ukraine.
    Pour saigner les russes ? Pour armer les nazis ? Pour prolonger la guerre ?

    Pas en mon nom.

    • diplo.mat dit :

      Vous vous êtes trompé de direction. Marchez vers l’est mon ami (c’est la version polie)

    • EchoDelta dit :

      Si la France disais que l’Algérie possède une population francophone opprimée par une armée algérienne surpuissante aux portes de la France, en violation des accord tacites non écrit d’Evian, que ses ports et terminaux de pétrole sont vitaux pour ses approvisionnements, que le Maroc possède une façade atlantique indispensable à nos exportation et que Madagascar possède une population francophone opprimée qu’ils faut libérer et passer le pays sous protectorat pour les protéger de la déliquescence de leur état. Et pourquoi pas le Québec d’ailleurs…
      C’est exactement comme cela que présente Poutine ses visées sur le Dombass, l’Ukraine, et les territoires qu’ils veut reconquérir. Contre le gré des habitants il faut quand même le dire.
      Les Nazis ? Je crois qu’il faut retomber sur terre à un moment…

      Et comble de tout, l’Occident pour protester (assez mollement) contre cette agressions « militaires » ose prendre les armes … économiques (sic) pour « saignez », mais au sens figurée et sans effusions, une Russie dont l’armée bombarde aveuglément selon sa doctrine militaire les villes qu’elle veut prendre.
      Wow quelle réplique sanglante de l’Occident !!!

    • Malotru dit :

      @ Criloc :
      Tous les gens qui connaissent vraiment ce dossier partagent votre point de vue, qui résume exactement la situation et les raisons pour lesquelles les Russes sont intervenus finalement, à bout de patience et de foutage de g .. de la part du gouvernement ukrainien qui qu’une fabrication de Washington..

      vous avez rappelé clairement les faits : vous pouvez donc vous attendre ici à vous faire insulter, mépriser et d’ailleurs ça ne tarde pas avec un certain  » diplo.mat » et la méthode habituelle des gens qui n’ont rien à dire, qui ne connaissent rien et qui sont déjà au bord de l’insulte au bout d’une phrase…

      ce genre de réponse résume à lui tout seul l’abysse au fond duquel croupissent les gens qui ont trop absorbé les doctrines américaines depuis 40 ans: ils ne savent plus lire, ils ne savent plus comprendre, ils ne savent plus s’informer, ils ne savent plus synthétiser, ils ne savent plus raisonner, ils ne s’intéressent qu’au sensationnel de leur sous-culture télévisuelle..

      d’ailleurs, si je fais une sorte de résumé de leurs « analyses » actuelles du conflit, ça donne à peu près ceci :

      – les Russes sont en déroute, ils ont des pertes colossales et les trois quarts de leur matériel est en flammes au bord des routes. Les avions se font descendre comme des mouches, les hélicoptères finissent tous dans des champs, des colonnes entières de chars se font pulvériser par des cocktails Molotov, ils n’ont pas d’essence, ils n’ont rien à manger, ils n’ont pas de linge pour se changer, je pense qu’ils avancent nu-pieds dans la neige et sur la glace..

      – il y a de la désertion massive vers toutes les régions d’Europe occidentale et même au sein de la Russie la population se révolte en masse, car elle n’a plus aucun argent, rien à manger, et dès qu’ils sortent de chez eux et se font matraquer et enfermer par la police qui les amène aussitôt dans les mines de sel habituelles. Ne plus avoir de McDonald est la pire souffrance que la population russe puisse subir et c’est semble-t-il l’objet de la révolte généralisée..

      – Vladimir Poutine continue à être le seul personnage politique de la Russie et c’est lui qui dirige entièrement le pays de A jusqu’à Z, depuis sa camisole de force et malgré les traitements psychiatriques lourds qu’il doit prendre chaque jour

      – La déroute russe est totale, il est probable que même leurs satellites ont été détruits par des lance-pierres ukrainiens, d’ailleurs les Russes ont quasiment tous fui le pays désormais pour rejoindre en masse la brigade Azov et ses collègues.
      Les ukrainiens ont donc largement gagné la guerre, c’était d’ailleurs fait en moins de 24 heures mais ce sont les médias soviétiques planqués en France ( RT: Sputnik) qui ont distribué des fausses nouvelles et qui ont désinformé le malheureux peuple français.

      -L’Ukraine est libérée et s’apprête déjà acheter des F35 américain pour remercier le Pentagone de son aide. C’est la moindre des choses.

      – Tous les gens qui ont soutenu les Américains et la brigade Azov sur ce site, dans leur courageux combat, sont invités à une grande marche aux flambeaux dans quelques jours : tenue kaki obligatoire, ne pas oublier le béret,et le sigle de la brigade Azov sur le poitrail en marque de solidarité ( ce n’est pas difficile à trouver : c’est le même emblème que celui de la division SS « Das Reich » d’autrefois..: vous savez ? Celle d’Oradour sur Glane …)

  47. Wrecker47 dit :

    C’est pas le moment de jeter de l’huile sur le feu !Fallait le faire avant !
    Pour moi , l’Ukraine c’est déjà cuit même si pour les Poutines’boy çà va être dur à découper ,à avaler et à digérer…!
    La seule chose qui puisse être rationnelle c’est que les Russes fassent le ménage au Kremlin…m^ème si le Vlad met des tables de dix m^^etres entre lui et ses sbires …il y aura bien un « judas » dans la bande !…Qui se fera plaisir… ou passer à la casserole !

  48. Thaurac dit :

    « la Russie constate « des progrès » dans les négociations menées avec l’Ukraine

    « Certains progrès ont été réalisés » dans les négociations destinées à « mettre fin dès que possible à l’effusion de sang insensée et à la résistance des forces armées ukrainiennes », déclare la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, et affirme que la Russie ne cherche pas à « renverser le gouvernement » ukrainien.
    1- un changement de ton
    2- Du culot
    3- des mensonges
    Mais on dirait que quelque chose se passe du coté russe…car que peut dire la russie quand , des russes mêmes , se cassent de leur pays pour aller en finlande ou ailleurs, il y a comme qui dirait, un léger problème!

  49. Alexduke dit :

    Sacrément violent que la Pologne, pourtant cul et chemise avec les US ces dernières années, annonce et impose un montage aux américains alors que ceux ci n’ont pas été mis au courant.
    C’est un peu l’arroseur arrosé pour les US qui sont généralement ceux qui imposent ce genre de chose.
    Ça en dit peut être pas mal sur une certaine baisse d’influence américaine qu’aura eu tendance à mettre en lumière ces 2 semaines de crises.

    • Minuteman III dit :

      Relisez l’article. Les us donnent leur feu vert puis changent d’avis… la Pologne ne souhaite pas prendre de décision unilatéralement

  50. Shimou Fékaka dit :

    Pour une fois, le gouvernement polonais a joué assez finement et avec ironie, en mettant les États-Unis en face de leurs responsabilités: à tous les niveaux on voit bien que ce sont les États-Unis, à travers l’OTAN, qui poussent l’Europe à « aller au charbon « , et à prendre les coups, pour servir au final les intérêts géostratégiques des Yankees.

    Le comportement cynique du Pentagone est systématique depuis la deuxième guerre mondiale : « allez donc vous battre, je vous incite à vous battre, et moi du fond de mon fauteuil de Washington je compte les coups et je remporterai la mise à la fin »..
    les États-Unis à travers l’OTAN souhaitent alimenter une guérilla sans fin contre la Russie puisqu’au final ils ne souhaitent qu’une chose depuis 1917 : l’effondrement de la Russie et son passage dans le clan des pays conquis, soumis et donc pourris ..

    La Pologne met donc les États-Unis en face de leurs responsabilités de pousse- au- crime et au pied du mur : « nous amenons nos avions chez vous et vous les livrez vous-mêmes à vos protégés d’Ukraine : maintenant, assumez ! »

    Cette démarche était bien trop subtile et ironique pour que les Américains et la plupart des occidentaux d’ailleurs, la comprennent : s’il y a quelque chose qu’il faut éviter en Occident américanisé, ce sont les raisonnements à double bande ou avec un minimum de subtilité.
    Un continent qui a été formaté par Walt Disney, la sélection du Reader’s Digest, Hollywood et les supers héros, depuis 70 ans, c’est un continent primaire pour ne pas dire primate ou l’on ne comprend plus que le binaire, la force brute, le grognement ou l’insulte ( démonstration parfaite en est faite tous les jours sur ce site) .

    Après moulte réflexions, les Américains ont fini par comprendre plus ou moins et ils ont refusé cette offre ironique.. mais au fond le gouvernement polonais a parfaitement raison : « chers amis américains, puisque vous avez envie de soutenir vos amis ukrainiens, leurs milices nazies et le reste, allez-y donc, vous-même, nous on veut bien vous fournir le matériel !  »

    J’espère que les Polonais vont pousser un peu plus loin l’ironie et arrêter de se faire manipuler par les Américains, ainsi que de servir de base arrière pour eux et leurs magouilles en Ukraine, car le gouvernement Russe va finir par s’énerver contre ces livraisons d’armes incessantes par la Pologne, et va finir par bombarder les convois d’armes ou la Pologne elle-même, ce qui ne serait qu’un juste retour de bâton et la réponse du berger à la bergère.

  51. pfr dit :

    Ces Mig 29 sont un chiffon rouge que l on agite sous le nez de l ours et par derriere….

  52. L'autreTom dit :

    Ok. Mais qu’est-ce que ça change concrètement ?
    .
    On imagine mal la Russie attaquer la Pologne maintenant qu’elle est défendue par des puissances nucléaires, et alors que la Russie est embourbée en Ukraine.
    .
    On imagine même mal la Russie reprocher à la Pologne, d’un point de vue juridique, de faire ce qu’elle-même faisait dans le Dombass il y a peu.

    • Thaurac dit :

      Tout à fait exact, c’est tout simplement l’application du principe de réciprocité..

      • tschok dit :

        Ben justement, la réciprocité, ils ne connaissent pas.

        « On imagine même mal la Russie reprocher à la Pologne, d’un point de vue juridique, de faire ce qu’elle-même faisait dans le Dombass il y a peu ».

        Ah si, si, les gars, moi je l’imagine tout à fait et d’autant plus facilement que c’est exactement ce qu’ils font en permanence depuis longtemps. Et y joindre des arguties juridiques ne les dérangent absolument pas.

        Le Russe conquérant n’est juridiquement pas timide du tout. Au contraire. regardez ce qui se passe pour les dissidents, en interne: ils plient littéralement sous les charges judiciaires que le régime accumulent sur leur tête.

        Un dissident russe n’est pas poursuivi pour une infraction unique, mais une multitude d’infractions.

        Ils font ça pour une raison très simple, il s’agit d’instaurer un climat d’incertitude juridique. Ils se battent aussi sur ce plan-là.

        Ne croyez pas que la force c’est juste pour les brutes et le droit pour les gens civilisés. C’est pas comme ça que ça marche: les brutes utilisent aussi le droit, fait pas croire. Mais le truc en ce qui les concerne, c’est qu’ils en abusent. Ils sont dans l’abus de droit, en fait.

        Ils utilisent leur force pour construire des situations juridiquement abusives, et leur droit pour consolider des situations de fait de domination violente.

        Nous, on disjoint force et droit pour faire naitre la justice, eux, ils les font fonctionner ensemble de sorte que l’un serve d’appui à l’autre pour construire une situation de domination à leur profit.

        Vous laissez pas couillonner, c’est un vieux truc.

  53. Jaimal occu dit :

    Franchement, c’est à mourir de rire tout ça (sauf pour la population Ukrainienne).
    Jeu d’échec, jeu de poker menteur, bref tout les ingrédients du grand n’importe quoi.
    Les us ont voulu cette confrontation avec la Russie. Ils en rêvaient depuis longtemps, mettre à terre l’ours russe (pour mettre la main sur les ressources, n’en doutez pas). Tous les prétextes ont étés bon pour l’amener à mal agir et devenir le « paria ».
    Poutine est bêtement tombé dans le piège, en mal de reconnaissance, piqué au vif, il a agit. S’en relèvera t-il? Là est la question et surtout jusqu’où ira-t-il maintenant!!!
    Et les caincains, ben rien, du business, vendre à toute l’Europe effrayée, affolée tout son matos, son gaz, son pétrole si possible.
    « Ah bon Mr Zelinski, vous avez cru qu’on vous soutiendrez? Heu non en fait, on peut pas!!! », « ah bon vous avez interprétez nos pseudo-soutien comme un encouragement à y aller!! »
    Et nous, brave européen, bien sûr qu’on a raison de condamner Poutine, c’est un fait mais dans la course à celui qui fera style qu’il est le plus dur avec Poutine et bien on renchérit (je pense à notre brave ministre de l’économie, brave et courageux dans une déclaration pour finir le lendemain avec la queue entre les jambes et les « je voulais pas dire ça »).
    Voilà où on en est, 2 semaines après l’attaque russe.
    Et à tout les anciens généraux qui ont remplacés sur les plateaux tv les spécialistes médicaux du Covid pour nous parler extermination thermo-nucléaire, bien rien non plus, de l’analyse de bout de chandelles.
    Les polonais avec cette histoire de Mig ont ramené involontairement tout le monde à sa propre responsabilité de « on y va ou pas ».
    Pour le coup, le PR Macron qui disait que l’OTAN est en état de mort cérébrale, il était pas loin du compte quand même.
    Et ce n’est que la Russie de 2022, qui n’a pas de quoi envahir l’Europe mais qui, de part les sanctions économiques mis en place pour l’asphyxiée et de part son environnement favorable dans le monde (y a quand même des pays qui non pas condamnés) risque de nous amener dans une crise économique sans précédent pour nous européens (qui n’avons ni ressources, ni infrastructure industrielle de masse, juste des consommateurs).
    Mais bon, nous c’est les valeurs (ça se saurait si ça se vendait les valeurs).

  54. mexivert dit :

    Tout ce que je peux dire, en tant qu’ancien pilote de l’aéronavale, est que cette histoire ne tient pas la route, mais alors pas du tout, en commençant par la demande de l’Ukraine de vouloir de tels avions.
    Je ne vais pas entrer dans le détail, mais ce dont l’Ukraine à besoin dans l’aérien, ce sont des drones et plus particulièrement des Bayraktar TB2
    Les colonnes blindées Russes peuvent être attaquées de nuit en utilisant une multitude de 4X4 civils rapides, armés de mitrailleuses, de Javelins, de manpads, de Stingers, de mortiers etc, le tout coordonné avec les drones qui sèmeront la panique. Technique de guerrilla et de harcèlement. Simplicité de mise en oeuvre, rusticité, pas de concentration de matériels et de troupes pour réduire les pertes. On tape, on se barre dans la nuit, on se planque et on disparaît dans la campagne..et oubliez les MIG

    • Ghostrider dit :

      @ mexivert.

      trop de battage médiatique sur cette histoire de Mig 29. l’affaire étant éventée et trop publique , on rétro pédale pour pas énervé pou pou déjà passablement frustré par sa perte de discernement et du fiasco militaire qui se dessine.

      la Turquie est plus intelligente, elle continue ses livraison de TB2 mais personne ne le sait et personne n’en parle .

      raid nocturne … heu des mapads ne sont peut être pas dans un emploi optimale de nuit.
      ce type de raid demande beaucoup de prépa et des jvn pour tout les combattants . tu as chiffré le matos, sont elle dispo en ukrainienne.

    • lgbtqi+ dit :

      m’est avis que c’est actuellement ce qui se passe, et ce qui va s’intensifier.

  55. FreeWorld dit :

    Et si on les repeint en mode Wagner… « c’est pas nous »… c’est ce que fait Putain devant Macron quand il nie le lien entre les mercenaires Wagner et les autorités russes… on peut aussi jouer a ce jeu là? Ceci dit les drones me semblent aussi efficaces sinon davantage sans ces inconvénients

    • Tulio dit :

      Si « on » les repeint ? Qu’est ce qu’ « on’ vient faire dans cette histoire ? « On » serait donc en guerre ? Si vous voulez vous battre, des trains et des bus partent pour l’Ukraine tous les jours de la capitale. Pour info, une bonne partie de notre pétrole et de notre gaz vient de Russie et ça va continuer. Cette histoire de Mig 29, c’est juste de la com’.

  56. mykeymyhouse dit :

    Un VTT électrique et un lance roquette ?

  57. Ératosthène dit :

    Je propose qu’on démonte les avions à donner. Une partie est cédée à l’Allemagne, une partie aux États-Unis, une partie demeure polonaise. Chaque pays envoie ainsi une partie à l’Ukraine comme on le fait avec des manpads, drones ou autres. Puis les Ukrainiens assemblent les parties dans leur territoire.

    • tschok dit :

      Pas con. Et pour égarer les filatures, on fait livrer ça par des réfugiés à vélo ubérisés.

      Façon piste Ho Chi Minh dans les Carpates.

      Défoncés, les Russes.

  58. Thierry dit :

    Rien ne ressemble plus à un Mig 29 qu’un autre Mig 29, je pense que ce transfert d’avion se fera quand même mais sous le manteau par des moyens détournés et la Pologne, qu’on remercie pour son geste et sa contribution à préserver le monde libre, n’aurait pas dû le rendre public mais c’est pas grave ça ne change rien.

    Il suffit d’habiller le Mig 29 polonais de marquage ukrainien (voir sans aucun marquage du tout en faisant disparaître toute identification visuelle) et de le faire parvenir en Ukraine en faisant un large détour et en passant par dessus la mer d’ou il sera impossible de savoir de quel endroit ou pays il provient. il peut y avoir aussi des avions de guerre électronique avec du brouillage contre les radars russe pour faciliter l’opération de transfers.

    Poutine avait bien fait la même chose lors de l’invasion de la Crimée avec des troupes russes sans aucun marquage de nationalité sur leur matériel et uniforme, c’est lui rendre la monnaie de sa pièce.