Lockheed-Martin veut produire des élements du système anti-missile THAAD en Arabie Saoudite

En octobre 2017, la Defense Security Cooperation Agency [DSCA], chargée des exportations d’équipements militaires américains dans le cadre de la procédure dite des « Foreign Military Sales » [FMS], recommanda au Congrès d’accepter la vente à l’Arabie Saoudite du système de défense antimissile THAAD [Terminal High Altitude Area Defense], conçu pour intercepter les missiles balistiques à courte, moyenne et longue portée.

Le contrat alors en discussion portait sur la livraison de 44 lanceurs, de 360 missiles intercepteurs, de 16 stations de communication et de 7 radars AN/TPY-2. Le tout pour un montant estimé à 15 milliards de dollars. À l’époque, la DSCA avait justifié cette vente par la nécessité de soutenir « la sécurité à long-terme de l’Arabie Saoudite et de la région du Golfe face à l’Iran et aux autres menaces », dont celle « grandissante des missiles balistiques ».

Depuis, ce contrat est entré en vigueur. Cependant, et alors qu’il fait régulièrement l’objet d’attaques via des missiles balistiques lancés par les rebelles Houthis, contre lesquels il dirige une coalition arabe au Yémen, le royaume saoudien n’a, a priori, pas encore mis en oeuvre le système THAAD, contrairement aux Émirats arabes unis, qui, aux prises avec les mêmes menaces, l’auraient utilisé en janvier dernier.

Quoi qu’il en soit, le 7 mars, à l’occasion du salon de l’armement « World Defense Show », organisé à Riyad, l’Autorité Générale des Industries Militaires de l’Arabie Saoudite [GAMI] a indiqué qu’un accord venait d’être signé avec Lockheed-Martin afin de produire, sur le territoire saoudien, des composants du système THAAD.

Cet accord « améliorera les capacités militaires du système de défense aérienne », a déclaré Gasem Al-Maimani, le directeur de la GAMI. « Ce qui est excitant à ce sujet, c’est que cela donne au Royaume le système de défense antimissile le plus avancé au monde, qui le protégera des menaces accrues que nous voyons dans la région et dans le monde », a commenté Joseph Rank, le responsable de Lockheed-Martin en Arabie Saoudite.

Plus tard, le vice-président en charge des affaires internationales groupe américain, Ray Piselli, a déclaré que Lockheed-Martin entendait investir plus d’un milliard de dollars pour délocaliser la production des missiles intercepteurs du système THAAD en Arabie Saoudite. À noter qu’un autre industriel américain, Raytheon, envisage d’en faire de même pour la fabrication de composants du système de défense aérienne Patriot.

Ces annonces visent à répondre à la « Vision 2030 » élaborée par Riyad en 2017, celle-ci devant permettre au royaume de favoriser son industrie de l’armement, laquelle ne représentait à l’époque que 2% des dépenses militaires saoudiennes. L’objectif était de porter cette part à 50%.

Par ailleurs, Lockheed-Martin n’exclut pas de proposer à Riyad un satellite d’alerte précoce, c’est à dire pouvant détecter les missiles balistiques. « Les offres spatiales de Lockheed répondront aux besoins du Royaume ainsi qu’aux autres partenaires de la région », a assuré M. Rank, cité par Arab News.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

16 contributions

  1. Roland de Roncevaux dit :

    bientôt des concurrents en plus. Dans 20 ans, ils auront acquis le savoir-faire industriel et nous concurrenceront. De son côté, la France a décidé de développer son savoir-faire en matière de revenu universel, de « déconstruction » et de crédit-social (afin de continuer de « motiver » un peu les gens). Je ne sais pas si ça s’exporte, mais ça devrait suffire à nous occuper dans le cadre d’une souveraineté européenne.

    • Achille-64 dit :

      LOL
      Vous oubliez le travail des seniors jusqu’à 80 ans pour compenser le faible niveau des retraites des modestes.
      Mort au boulot à 78 ans . Des places libres en plus à l’EHPAD !

  2. Namroud dit :

    Imaginez le scénario suivant ( sans rapport avec l’article) une 3 ème guerre mondiale éclate entre les usa l’Otan d’un côté et la Russie ( toute seule) de l’autre . Pékin n’intervient pas bien au contraire regarde ces imbéciles se détruire entre eux. Et qui va dominera le monde d’après ??

  3. Carin dit :

    Eh ben, ils n’ont peur de rien chez LM… carrément « le meilleur système du monde » rien que ça!
    Quel culot, ils imitent les russes…
    Ce missile THAAD n’a été tiré qu’une seule fois par les EAU, nos amis Saoudiens n’ont pas osé? Il est trop cher?
    Bon d’un autre côté son concurrent dans ces pays c’est le Patriot pak3 qui il faut bien le reconnaître ne montre pas grand chose.
    Je suis quand meme étonné que les américains fassent fabriquer des pièces de leur missile phare ailleurs que chez eux..

  4. Mistigri dit :

    Seulement ils n’en veulent pas. Parce que ce système ne fonctionne pas. Les pays arabes relèvent la tête après un siècle d’humiliation (depuis Lawrence d’Arabie). La fin des pétroles-dollars et des USA.

  5. Félix GARCIA dit :

    HS :
    « The countries of Europe should not rely on the United States, but negotiate with Putin themselves » General Vallely
    https://www.francesoir.fr/videos-videos-english/countries-europe-should-not-rely-united-states-negotiate-putin-themselves
    …..
    L’un des inventeurs de la « MindWar » nous dit de bosser avec Poutine … sur FranceSoir (ils sont vraiment naïfs [les gars de chez FranceSoir] …) !
    À quand l’entrevue avec Steve PECZIENICK ? Michael AQUINO ? Steven BANNON ? Roger STONE ? Alex JONES ? Vladislav SURKOV ? Alexander DUGIN ?

    Paul E. Vallely
    https://en.wikipedia.org/wiki/Paul_E._Vallely
    Judeo-Christian Neocon QAnon PsyOp Exposed
    https://www.youtube.com/watch?v=3CTkrQAFplA
    « The same people behind Iraq War are behind QAnon »
    https://postimg.cc/LJ65Wy1f
    US Army Intelligence Support Activity (USAISA)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_Support_Activity

    Aleksandr Dugin Embraces Aleister Crowley English Subs 1995 Crowley’s Memoirs
    https://www.youtube.com/watch?v=l_PcWPlgzgw
    Vladislav Surkov
    https://www.youtube.com/watch?v=P9AzCDGNww0

    Chuis pas d’accord !

    Moi, ça m’parait évident que les gars de FranceSoir sont des naïfs, faut pas leur jeter la pierre, mais par contre, faut pas laisser faire ça !
    Ces gens sont des monstres, on ne peut pas les laisser opérer impunément en France et DANS L’ESPRIT des français !
    Je ne parle pas de démasquer publiquement leurs réseaux (je m’en occupe autant que je peux sans engager nos institutions en tant que simple « non-citoyen-car-non-injecté » ! 🙂 ), seulement d’armer intellectuellement et psychologiquement les français.

  6. Mario 1114 dit :

    @Roland de roncevaux : plus c’est gros . . . plus ça passe ! ( en principe .)
    Mais là votre post est du niveau BAC. .. a sable !
    Vous pourriez au moins réspecter le travail du Boss
    http://www.opex360.com/2021/03/20/la-france-et-litalie-lancent-la-realisation-de-la-nouvelle-generation-du-systeme-de-defense-aerienne-samp-t/
    http://www.opex360.com/2019/11/14/la-france-prend-la-tete-de-twister-un-ambitieux-projet-europeen-de-systeme-de-defense-antimissile/

  7. Raymond75 dit :

    « ces imbéciles se détruire entre eux » : oui, le terme ‘imbéciles’ est bien choisi pour décrire des êtres dits humains qui font de telles choses.

  8. Yallingup dit :

    Question bête… Qui va travailler dans les usines d’assemblage de ces composants du système THAAD? Des pakistanais? Des Philippins? De Bengalais? …?

  9. Clavier dit :

     » On vous laisse fabriquer les pneus du camion porteur mais en échange vous nous achetez le satellite ….. ok les gars ? « 

  10. béber dit :

    @Namroud

    Personne car en cas de guerre nucléaire entre occident et Russie, c’est la destruction globale des deux mais la Chine, même intacte, sera submergée par les retombées radioactives et par l’Hiver nucléaire qui suivra

    • Pravda dit :

      Et elle n’aura plus de clients pour alimenter sa machine infernale industrielle, avec des répercussions sur sa population aussi.