Moscou adresse une mise en garde aux pays susceptibles d’accueillir des avions de combat ukrainiens

Pour espérer repousser l’offensive lancée par la Russie le 24 février dernier, les dirigeants ukrainiens n’en démordent pas : l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de leur pays est cruciale et leurs forces aériennes ont besoin d’avions de combat qu’elles sont en mesure de mettre en oeuvre.

« Nous le répétons chaque jour : fermez le ciel au-dessus de l’Ukraine, fermez-le aux missiles russes, à l’avion russe de combat, à tous ces terroristes. Nous sommes des humains et c’est votre devoir humanitaire de nous protéger. Si vous ne le faites pas, si vous ne nous donnez pas au moins des avions pour que nous puissions nous protéger, on ne peut en tirer qu’une conclusion: vous aussi vous voulez qu’on nous tue lentement! », a encore répété Volodymyr Zelenski, le président ukrainien, le 6 mais.

La première revendication de Kiev a été rapidement écartée par l’Otan. Pour établir une zone d’exclusion aérienne, il faut théoriquement l’accord du Conseil de sécurité de l’ONU, en vertu de l’article de la charte des Nations unies. Ce qui est illusoire étant donné que, en sa qualité de membre permanent, la Russie dispose d’un droit de veto.

Et passer outre supposerait, comme l’a rappelé Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan, d’envoyer des avions de combat dans l’espace aérien ukrainien pour y abattre des avions russes.  »

« Les Alliés sont convenus que nous ne devrions pas avoir d’avions de l’Otan opérant dans l’espace aérien ukrainien ou des troupes de l’Otan au sol, car nous pourrions nous retrouver avec une guerre totale en Europe », a fait valoir M. Stoltenberg, le 4 mars. Et cela serait encore « plus dangereux, dévastateur, et causerait encore plus de souffrances humaines », a-t-il insisté.

D’ailleurs, le président russe, Vladimir Poutine, a prévenu : la Russie « considérera comme cobelligérant tout pays tentant d’imposer une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine ».

Quant à la seconde revendication, elle avait été, la semaine passée,
accueillie favorablement par Josep Borrell, le Haut réprésentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, ne peut pas être satisfaite dans l’immédiat. Et cela pour une raison simple : elle supposerait pour les pays susceptibles de fournir les avions de combat demandés [des MiG-29 Fulcrum, qui plus est mis au standard de l’Otan] de se passer d’une bonne partie de leur aviation de combat, alors qu’ils se trouvent eux-même aux premières loges du conflit.

Cela étant, le chef de la diplomatie américain, Antony Blinken, a indiqué, le 6 mars, que les États-Unis regardent de « très près » la demande ukrainienne. « Dans le cours de cette évaluation, nous travaillons à voir ce que nous, nos alliés et nos partenaires pouvons fournir », a-t-il dit. « Nous regardons maintenant activement la question des avions que la Pologne pourrait fournir à l’Ukraine et regardons maintenant comment nous pourrions compenser si la Pologne décidait de fournir ces avions », a-t-il ajouté.

En clair, Varsovie recevrait un complément de chasseurs-bombardiers F-16 en échange des MiG-29 que des forces aériennes céderaient à leurs homologue ukrainiennes. Et, en attendant les appareils américains lui soient livrés, l’Otan compenserait le déficit capacitaire qu’un tel troc induirait.

Mais, pour le moment, on n’est pas encore là. Déjà, il faudrait trouver des F-16 à livrer aux forces polonaises. Ce qui n’est pas aussi simple puisque les versions anciennes de cet appareil sont très demandées, tant par des États qui y voient un moyen de moderniser leur aviation de combat à un coût abordable et que les Entreprises de Services de Sécurité et de Défense [ESSD] qui proposent des prestations dites « Red Air » [entraînement des pilotes de chasse, nldr]. Quant au F-16 Viper, le dernier standard mis au point par Lockheed-Martin, les dernières commandes dont il a fait l’objet prendront du temps à être honorées… Et elles ont été passées par des pays qui ont aussi à faire face à la menace russe.

En outre, une autre difficulté porte sur le moyen de livrer ces MiG-29 aux forces aériennes ukrainiennes… « La Pologne n’enverra pas ses avions de chasse en Ukraine et n’autorisera pas non plus l’utilisation de ses aéroports. Nous apportons une aide significative dans de nombreux autres domaines », a de toute façon tranché le gouvernement polonais, le 6 mars.

Par ailleurs, la Russie a adressé une mise en garde aux pays voisins de l’Ukraine qui seraient tentés d’accueillir des avions de combat ukrainiens.

« Pratiquement toute l’aviation du régime de Kiev apte au combat a été détruite. Mais nous savons de source sûre que des appareils ukrainiens se sont envolés vers la Roumanie et dans d’autres pays voisins », a en effet déclaré le major-général Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense.

« L’utilisation du réseau d’aérodromes de ces pays pour servir de base à des avions militaires ukrainiens et leur utilisation subséquente contre les forces armées russes pourraient être considérées comme une implication de ces pays dans un conflit armé », a-t-il encore prévenu.

Effectivement, dès les premières heures de l’invasion de l’Ukraine, et pour une raison encore inconnue, un Su-27 « Flanker » ukrainien, armé, s’était posé sur la base aérienne de Bacau, après avoir été intercepté et escorté par deux F-16 roumains.

« Le pilote militaire ukrainien s’est mis à la disposition des autorités roumaines, et les mesures légales requises dans ces situations seront prises », avait expliqué Bucarest.

Finalement, une semaine plus tard, et à la demande de Kiev, le Su-27 a quitté Bacau pour ensuite retrouver l’Ukraine, après avoir été escorté par deux MiG-21 LanceR roumains. À noter qu’il a quitté la Roumanie sans emporter ses missiles air-air dont il était armé au moment de se poser à Bacau.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

277 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Nous n’avons rien, mais absolument rien à craindre : l’Otan nous protègera …

    • Stoltenberg dit :

      L’Ukraine nous protègera 😉

      • Oliver dit :

        Devant les mensonges russes érigés en dogme, la population ukrainienne est à l’abattoir. Et vous ironisez !

    • Franck dit :

      Parce que vous pensez que les pilotes Russes veulent de frotter aux Rafales ou au Typhoon équipés de méteors?
      Un peu de décence et d’intelligence. Mais je sais, c’est beaucoup demander.

      La Russie vient de déclarer la guerre à l’Europe, bombarde des populations civiles et vous ironisez? Tout ça pour essayer de sauver le régime d’un dictateurs en fin de course, ayant perdu tout sens des réalités.
      Les Etats Unis viennent de neutraliser la banque centrale Russe. L’économie de cette dernière s’effondre un peu plus chaque jour. Et bientôt il n’en restera rien.
      Tous les biens pensants, qui nous disais que l’Europe était un nain au service des USA et que l’occident un nain face aux Russes et autres dictateurs ont l’air malin maintenant.
      Poutine vient de détruire la Russie et la seule question est juste de savoir comment cela va prendre fin.
      Soit dans l’effondrement du pays ou bien dans une guerre nucléaire déclenchée par son dictateur. Car c’est bien aujourd’hui la seule question.
      On sait de manière définitive depuis deux semaines que l’armée Russe ne passera jamais les frontières de l’Est (Ces pauvres malheureux ont des rations périmées et des talkies walkies achetés chez décathlon) et que son leader est un bien piètre stratège.
      Malheureusement ce stratège possède l’arme nucléaire…….

      • TheDogme dit :

        Franck, merci pour votre analyse.
        Les idiots qui ont succombé aux sirènes de la magnifique Russie…

      • Alexis dit :

        @Franck: A la lecture de votre prose, je pense qu’il serait judicieux de boire une petite verveine puis vous mettre au li! Vous me paressez bien excité!

      • Czar dit :

        « La Russie vient de déclarer la guerre à l’Europe » « poutine vient de détruire la russie »  » j’ai eu une érection de trois heures d’affilée »

        dixit le clown qui appelle à la décence et à l’intelligence

        si la russie nous avait vraiment déclaré la guerre tu serais en train de voir si tu peux trouver du SP95 sans te préoccuper qu’il approche deux roros le litre.

        • Pravda dit :

          Vous vous moquiez il y a deux semaines, le premier jour de l’invasion, quand je disais que si Poutine ratait sa guerre éclair, il s’embourberait surtout si il ose le combat urbain. Qu’en est il aujourd’hui ? Les ukrainiens tiennent tant bien que mal, les russes vont être obliger de passer au siège et au tapis de bombes, Poutine et la Russie croulent sous les « opérations économiques spéciales », bref il a perdu (il voulait faire tomber l’Ukraine, il devra se contenter d’un bout de l’Est probablement, au prix d’une destruction économique de son pays et sera dans l’impossibilité de reconstruire et de maintenir ce territoire). Poutine nous a déclaré la guerre, ne vous leurrez pas, il nous menace chaque semaine de représailles, il emploie ses hackers et propagandistes, les wagners en Afrique, ses avions violent régulièrement les espaces aériens… alors certes, ce ne sont pas des cohortes de chars dans la trouée de Fulda (elles tomberaient d’ailleurs en panne avant), mais c’est bien une guerre hybride.

      • TINA dit :

        Bsr Mr franck !

        Je vous rejoins! c’est incontestable.

        Cependant, en tant que chercheur, l’une de mes qualités premières m’impose d’émettre des options . Dès lors, voici une information alternative.
        https://www.tvlibertes.com/politique-eco-n334-avec-charles-gave-poutine-a-declare-la-guerre-a-davos

        Votre avis m’intéresse particulièrement !
        Dans l’attente de votre réponse …

        • Clément dit :

          Vous savez qu’en janvier 2021, Poutine participait au forum de Davos, où il a parlé de la nécessité d’un « nouvel ordre mondial » et plaidait pour un « grand redémarrage ».
          https://www.courrierinternational.com/article/relance-davos-poutine-expose-son-idee-de-nouveau-monde-ideal

        • Pascal dit :

          J’ai écouté la présentation, pertinente au niveau économique.
          L’Euro a d’ailleurs déjà perdu 5 a 9 % face au Franc Suisse ou au Dollars (bon il avait baissé l’an dernier).
          Néanmoins une fois la guerre ouverte en Ukraine il fallait l’avaler au nom de la stabilité économique, avec le risque d’une nouvelle expansion de la Russie, ou accepter le coût. CErtes pas affiché en tête de gondole.
          D’un autre coté les réserves monétaires ne servent pas a grand chose quand les échanges doivent se faire avec des valises de cash dans des rues sombres, au risque de décrédibiliser le système bancaire qui régit les échanges internationaux.
          Nous dépendons pour le moment de nombre de matières premières provenant de Russie qui est un exportateur agro-minier, mais pas possible de savoir qui craquera le premier.
          Clairement l’Europe s’éloigne des ressources requises pour son industrie et d’une alliance avec la Russie et au moins a court terme augmente sa dépendance aux US.
          La question est de savoir si on fait des choix de paix à tout prix tel un Chamberlain et que l’on subi jour après jour les avancées d’un « conquérant » ou si l’on prends un risque aujourd’hui pour éviter une escalade demain vers les pays baltes, la Roumanie et quelques autres.
          Sur fond d’économies EU et US basées plus sur la consommation que sur la production c’est un beau bordel, pour ma part je trouve cette conf assez lucide, mais qui n’apporte rien. Avec au passage des coups de boutoir contre la fédération Européenne qui ne se fait pas qui se retrouve face à une « démocratie-dictature ». Discours normal dans ligne de cette « tv ».

      • Sorensen dit :

        Le Novator KS-172 vous connaissez?

  2. Dolgan dit :

    Ils avaient pourtant tout détruit le premier jour.

    Aéroports militaires susceptibles d’être encore opérationnels : mirgorod, ivano-frankvisk et Starokostiantyniv . Les autres sont sur la ligne de front.

    Vinnytsia à été bombardé hier. Signe qu il était toujours actif.

    Après reste toutes les solutions de repli qu on ne connaît pas.

    • REPman dit :

      Même la Luftwaffe n’a pas tout détruit le premier jour en Pologne, en France.
      Restez réalistes.
      Seule l’U.S. Air Force serait capable de le faire : drones, aviation et porte-avions.

      • Roland de Roncevaux dit :

        @ REPman : oui! … à lire notre presse, Poutine menace d’envahir « Berlin et Paris » (sic !) et en même temps son armée est un ramassis folklorique que les cocktails-molotov ukrainiens envoyés par BHL viennent d’écraser. Faudrait accorder les violons ! … plus sobrement, comme le dit le Général Burckard, les Russes vont probablement finir par vaincre. Attendons de voir.

        • Pravda dit :

          Envahir? Non, on parle d’une agression nucléaire. Vous essayez de rendre ces menaces pour des plaisanteries et de ridiculiser la résistance ukrainienne (qu’est ce que BHL a à voir là dedans?), mais en attendant, ce qui est ridicule c’est l’argument « nous venons libérer nos frères ..sic…, mais aussi la formidable armée rouge.

      • Pravda dit :

        La luftwaffe avait affaire à des milliers d’appareils, ne disposait pas de missiles et n’avait que des chasseurs et bombardiers à hélices sans grande vitesse ou autonomie. J’ajouterais que les allemands n’ont pas attaqué par surprise, en traitre, notre aviation (drôle de guerre).

        • Tulio dit :

          Des appareils sans grande vitesse ou autonomie ? Il y a avait juste pdt la bataille d’Angleterre, des raids sur Manchester ou le nord industriel du Royaume-Uni. Pas la porte à côté quand même. Mais sinon, OK, ce n’est pas comparable simplement parce que c’était il y a 80 ans et puis il n’y avait pas une dimension nucléaire.

      • Dolgan dit :

        Ah mais on était rare à pas y croire.

        Il y a 2 jours beaucoup disaient qu il était impossible que des avions ukrainiens volent encore et que les Russes avaient le contrôle total du ciel.

        La ils commencent à changer de discours. L ukraine serait en fait un poids lourd mondial.

    • Fralipolipi dit :

      @Dolgan
      « Après reste toutes les solutions de repli qu on ne connaît pas »
      … elles ne sont malheureusement pas assez nombreuses pour rester bien secrètes.
      .
      A l’Ouest de l’Ukraine, et relativement à l’écart de la Bielorussie, il n’y a guère que les aéroports (civils) de Lviv et Tchernivtsi qui pourraient faire le job, avec entre ces deux sites la BA d’Ivano-Frankivsk, hébergeant des Mig29 et déjà frappée par des missiles russes.
      Mais il y aurait aussi l’aéroport civil de Oujhorod, à l’extrême Ouest de l’Ukraine, et dont la piste termine à 50 mètres … de la frontière slovaque !
      (sinon, il reste aussi les BA et aéroport de Loutsk et de Rivne, plus au Nord … mais qui sont bien proches de la Biélorussie, à environ 100 kms).
      .
      Par ailleurs, je me demande aussi d’où sont mis en oeuvre les drones Bayraktar ukrainiens (achetés récemment aux turcs) …?

      • Dolgan dit :

        Plus les pistes militaires de secours. Les soviétique ont du en faire quelques unes.

        Plus certains aérodromes civils .

      • Will82 dit :

        N’oubliez pas que le mig-29 a la capacité de se poser sur une route, tant que celle-çi est assez longue.
        Dans les années 80 ou 90 des pilotes français en Mirage 2000 sont partis en Pologne pour partager avec l’aviation polonaise (avec l’espoir de leur vendre des M2000), ils ont vu les Mig-29 polonais se poser sur une longue route au beau milieu d’une foret, et les mig-29 ensuite camouflés au milieu des arbres sous de grandes tentes. Bon les M2000 les ont suivi et ont fait pareil ^^ mais bon, voila, un mig-29 est parfaitement capable de se poser sur une route et d’en repartir si le personnel technique est là. par contre il est certain que ces conditions ne peuvent pas être tenues bien longtemps, on ne trouve pas les infrastructures nécessaires à l’entretien d’un mig-29 dans une foret.

        • Dolgan dit :

          Oui et les ukrainien ont eu 8 ans pour réfléchir à ces problèmes.

    • Alexis dit :

      @Dolgan « Vinnytsia à été bombardé hier. Signe qu il était toujours actif. »

      Est-ce qu’il t’aurait par hasard traversé l’esprit que les ukrainiens peuvent avoir réparer leur piste en plus de 1 semaine?

      Tu sais mon gars, il n’y a pas que toi dans le monde qui sait manipuler une pelle voir même une béronneuse

      • Dolgan dit :

        Bien sûr que si.

        C’est une des raisons pour laquelle la propagande russe sur les dégâts de leur bombardements du premier jour ne tient pas.

    • Pravda dit :

      Excellente analyse disponible par un ancien pilote:
      https://youtu.be/BpCzqX5B1SA
      Les choses ne semblent pas aussi bien se passer que ça pour les russes (hormis sur le front de la mer d’Azov, mais à quel prix …

      • albatros dit :

        Les russes vont revenir à leurs gammes : artillerie lourde et on rase tout ce qui gêne
        Evolution progressive vers une guerre de partisans avec des milliers de morts civils.
        Ils ont commencé au nord de Kiev qu ils veulent prendre de force.

    • Loufi dit :

      Qu’est devenu le Su-27 reparti à poil ?

  3. vachefolle dit :

    Il faut garder la tete froide et ne pas partir dans des plans impossibles.
    Pour la forme on peut demander a l’ONU une No-FlyZone, juste pour que la Russie mette son veto, et entre en contradiction avec son propre discours officiel, que la Russie n’est pas en guerre contre l’Ukraine.
    Mais se lancer dans une No-FlyZone equivaut dans les 2h a déclarer la guerre a la Russie….. donc a eviter, sauf a vouloir que L’Europe et le Monde devienne un immense champ de bataille radioactif.
    Il faudra en effet detruire les defenses aériennes au sol… puis les avions Russes qui décolleront…
    De plus d’un point de vue militaire, la NoFlyZone ne va pas impacter les bombardements de l’artillerie, sauf aussi a les bombarder aussi… Bref cela n’a pas de sens.

    Il est donc 1000000 fois plus efficace et moins compliqué techniquement de fournir du Sol-Air en quantité que de faire la 3ieme guerre mondiale.

    De même donner des avions me semble tres risqué diplomatiquement, trés complexe et totalement illusoire.
    Outre le fait qu’on risque une escalade de Poutine qui aura un argument de plus pour justifier une future agression… un avion n’est pas une simple mitraillette : Il faut un pilote qualifié (combien sont encore en vie en Ukraine), un Aéroport (sont-ils encore utilisables), des radars en état de marche, des mécanos, du coco, et bien sur de l’armement en quantité.
    Et en plus de tout ca, il faut envoyer une quantité non négligeable d’avions SIMULTANÉMENT pour que cela aient un effet militaire.

    Ensuite comment transférer ces avions depuis la Pologne en Ukraine ?????
    Comment les pilotes Ukrainiens pourraient venir récupérer leur équipement, traverser la frontière SANS arme, sans se faire descendre… puis suréquiper sur place térs vite pour etre opérationnel….

    Envoyer 2 avions avec 4 bombes qui se feront descendre dés leur entrée en Ukraine n’a aucun sens, a part risquer la déclaration de guerre de Poutine sur la Pologne.

    Donc la Pologne a bien raison de refuser ce plan diplomatiquement risqué, et militairement inefficace.
    Il ya plein d’autres moyens d’aider l’Ukraine de façon moins couteuse et plus pertinente

    • Amiral_sub dit :

      les pilotes ukrainiens peuvent prendre le bus et venir chercher des avions en Pologne ou en Roumanie

    • Bricoleur dit :

      Tout à fait d’accord. Fournir du sol-air en quantité paraît la solution la plus valable.

    • KL42 dit :

      On sent le courage dans chacune de vos lignes.
      Question étiez vous pour que l’Ukraine rejoigne l’OTAN.
      Parce que beaucoup de personne poussait ce pauvre pays à nous rejoindre pour après l’abandonné en rase campagne.
      Honte éternelle à tous ceux qui non pas voulu d’une Ukraine neutre.
      Honte à tous ceux qui ont fermé les yeux sur le massacre dans le donbass depuis 8 ans. Honte à ceux qui n’ont pas respecté leur paroles en signant les accords de Minsk II.
      Honte à tous ses larbins pro OTAN qui se disent patriotes mais sont incapable de d’imaginer notre pays libre.

      Voila ce que votre lacheté depuis 8 ans à suivre les US qui n’ont pas d’amis que des intérêts a permis en Europe.
      https://reseauinternational.net/deux-documents-majeurs-sur-lukraine-que-la-meute-atlantiste-aimerait-bien-occulter/
      Regardé bien coupez le son, vous pourrez imaginé que se sont vos voisins, vos amis votre famille.

      • louloulabeille dit :

        Super, le massacre dans le Dombass a cause de qui et lesquels. Une guerre civile nourrit par son voisin.
        L’Otan, c’est l’Ukraine qui le demande et pas que lui, on comprend pourquoi. Arrêtez de retourner les faits.
        La plupart des ukrainiens veulent rentrer avant tout dans l’Europe, pour 2 choses la sécurité et une meilleur vie. Mais un pays ne veut pas, entre les assassinats, les déstabilisations et je parle même pas de l’intégrité de Ukraine qui devait respecter et faire respecter en échange des missiles nucléaires qui devaient être restituer à la Russie lors de la chute de l’URSS. Ce n’est pas l’Otan que Poutine a peur, c’est bien de l’Europe qui a un poids économique. Pourquoi, les ukrainiens sont considérés comme le parent pauvre de la Grande Russie. Un pays pauvre qui était bien parti vers une démocratie qui doit le rester car si ce pays arrive à changer alors la, il peut faire basculer la Biélorussie déjà que le pays a vraiment du mal à garder son régime sans l’aide de la Russie.
        Quand je lis des discours comme celui-ci j’en peux plus, j’ai trop fermé ma gueule. Et je me demande qui est le larbin de qui.

      • Pravda dit :

        Honte à Poutine qui pousse le Donbass à la sédition depuis 20 ans, afin de se donner un argument pour annexer l’Ukraine, après avoir annexé la Crimée, qui dit se soucier des populations russophones alors que les conditions de vie des russes se détériorent d’années en années (sauf pour les amis bien sûr), qui veut imposer aux voisins leur politique… il ferait mieux de s’occuper de sa population, de la corruption dans son pays avant de se mêler des affaires des autres. Le danger pour la Russie n’est pas l’Otan (dont l’Ukraine ferait partie si on n’avait pas voulu ménager le botoxé), le danger c’est Poutine et sa mégalomanie. Ils vont être plus heureux les « russophones » d’Ukraine maintenant ? Les familles russes ou ukrainiennes se sentent libérées d’après vous ?

        • Gérard mansoif dit :

          Mr pravda, à forcer trop le trait vous décrédibilisez votre propos. A moins d’être intéressé à en faire la promotion votre obsession anti Poutine tient du pathologique, c’est à dire de l’irrationnel.
          En d’autres termes, vos écrits sont si dogmatiques qu’ils desservent votre cause.
          Inutile donc de vous soumettre le moindre argument …
          il faut faire une pause!

          • Pravda dit :

            Désolé si un doublon apparait.
            Donc vous n’avez pas d’argument à opposer à mes dires, rien n’en plus à dire sur le propos certainement très objectif et impartial de KL42, et pas le courage d’écrire sous votre pseudo habituel ?

        • Tulio dit :

          La population de Donetsk est russe, pas seulement russophone, mais russe, ils n’ont pas besoin d’être poussés à la sédition par quiconque. Sinon, la langue russe étant obligatoire et officielle dans l’URSS avant 1991, toutes les anciennes générations en Ukraine, sont russophones, mais certains journalistes français confondent russophiles et russophones.

          • Pravda dit :

            Comme celle de Kharkiv en majorité, mais voyez vous des habitants accueillir avec joie leurs libérateurs russes ? C’est peut-être pour cela que Poutine les punit actuellement en détruisant leur ville

      • Captain Pif dit :

        Une Ukraine neutre? Mais ce sont les Ukrainiens qui n’en veulent pas, pas nous! Les massacres dans le Donbass? Vous pensez vraiment qu’ils sont le fait des seuls Ukrainiens? Quels éléments du droit international autorisaient les Russes à se mêler d’une rebellion interne à un état souverain? Qu’est ce qui les autorisait à abattre un avion civil?

      • gribeauval dit :

        Honte a celui qui présente un article de reseauinternational.net comme de l’info crédible.
        Encore plus grande honte aux debiles qui y croieront

    • blondin dit :

      question sémantique; peut on parler de bombardement pour de l’artillerie sol sol, type canon de 152 / 155 ? bombardement me fait plutôt penser aviation, dans le sens larguer des bombes, alors qu’un obus qui tombe certes du ciel, mais c’est déjà pas une bombe, et il partait du sol.
      Question pas vraiment importante, mais les mots ont un sens, et quand on entent les médias grand public qui parlent armement, ça fait peur, et ça participe à la désinformation générale. Je pense en particulier aux bombes à fragmentation, qui seraient interdites, méchantes… toute bombe, obus, balle, va forcément se fragmenter à un moment donné, et ils doivent penser à bombe à sous munitions, mais c’est pas du tout pareil ! comme aussi les armes lourdes, type AK47 ? quand c’est en France, à l’extrême limite, mais c’est pas ça non plus. Faisons en sorte d’employer les bons termes, notre langue est précise, on a ce qu’il faut pour être précis, alors soyons le.

      • Pravda dit :

        Le terme bombardement existait avant l’aviation, donc oui, c’est un bombardement. Les russes utilisent des munitions à sous fragmentation et même thermobariques, donc très « méchantes »

  4. REPman dit :

    Ça ne sent pas très bon ça.
    Une manière d’entraîner les européens dans le conflit…qui ne nous concerne pas.
    Les S-400, quelle est leur portée in fine ?

    • loop dit :

      C’est un secret bien gardé je pense… J’imagine que face à cette situation et ces évolutions potentielles, la Turquie en tant que membre de l’Otan a dû être mise à contribution pour mieux cerner les capacités du S400.
      De même, il y a les contraintes electroniques, mais également la partie logicielle doit faire beaucoup. D’une version à l’autre les capacités doivent s’améliorer un peu.

      • Sunny dit :

        « la Turquie en tant que membre de l’Otan a dû être mise à contribution pour mieux cerner les capacités du S400. » Quand on regarde rétrospectivement tout ce qui a été dit y compris dans ce blog quand les turcs ont tenu à choisir ces systèmes y a de quoi rigoler ou pleurer en fonction de l’humeur du moment.
        Pareille pour ce cirque animé par les US pour leur fournir des chasseurs qui au mieux amuserons la galerie pendant 48H00.
        Pour le moment dans le domaine aérien ce sont les drones turcs qui assurent. Ils sont capables de décoller d’une route départementale ou même d’un champ, et démonté ils sont transportables dans une camionnette.
        A propos des USA si vous voulez rigoler, regarder l’arrivée d’une délégation au Venezuela pour voir comment récupérer du pétrole d’un pays qu’ils ont mis sous sanctions:
        https://www.nytimes.com/2022/03/05/world/americas/venezuela-russia-usa.html
        J’attends avec impatience le prochain épisode avec l’Iran. Ça va être un grand moment avec tous les plus grands drogués de la planète accro à la croissance qui vont être à la recherche de barils comme les toxico à la recherche de crack.
        En ce qui concerne les risques de guerre mondiale je ne vois pas d’autre continent que l’Europe phare de la civilisation qui soit concerné. Ce ne sera que la troisième fois en moins d’un siècle. Et ça vient donner des leçons au reste du monde.

    • Roro dit :

      400 km mais si tu es en basse altitude le S-400 ne sert à rien.

      • blondin dit :

        pas forcément, et même fausse affirmation, le S400 est un système qui a la particularité de pouvoir être connecté à beaucoup de radars de différents type, dont des basses fréquences, des spécialisés dans la haute altitude, dans la basse altitude… et c’est ce qui fait sa force. Quand on a toute la panoplie radar et missile, comme les Russes l’ont, la basse altitude est couverte. Ca ne veut pas dire non plus que rien ne passera, un Rafale au ras du sol, dans une région vallonée, va etre difficile à accrocher, que ce soit pour un S400, un SAMP/T, ou un Patriot.

        • Sunny dit :

          Pas besoin de Rafale ou de F35 les BT2 font parfaitement le job pour un prix des plus compétitifs.

    • wagdoox dit :

      400 km environ, ca peut taper à 600 contre les avions peu manoeuvrant (awacks)
      Il volera bas pour pas se faire avoir.

      Pour le coup, c’est un avion ukrainien qui repart en Ukraine… rien d’agressif.

    • Achille-64 dit :

      Le système S400 est multi-couches pour ses missiles (jusqu’à 400 km de portée revendiquée pour certains). La principale limitation provient du radar de détection ‘Big Bird’, de son horizon. Pour des avions volant bas (500 pieds), l’horizon du radar est de 100 km environ.
      Si un Awacs est dans la boucle, alors la portée du système S400 est de plusieurs centaines de km.
      Ensuite, il y a les domaines de chaque radar de conduite de tir, là je ne sais pas du tout.
      Sans doute que des militaires bien informés le savent.

    • Roland de Roncevaux dit :

      les Occidentaux s’imaginent pouvoir bombarder la Russie « mais sans entrer en guerre », n’est-ce-pas… Déjà les mesures d’embargo sont un acte de guerre selon le droit international, alors nos dirigeants devraient être très prudents.

      • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

        Oui, Laurent Rond de Jambons, nous avons compris votre message direct from Kremlin : restez figé par l’effroi provoqué par mon Maître Poutine.
        Nous savons que la Russie possède l’arme nucléaire, personne de sensé ne souhaite une troisième guerre mondiale nucléaire (à part Путин, Лавров, Шойгу, et toute cette clique de pauvres paranoïaques humiliés et martyrs de l’Histoire), mais il va falloir commencer à rendre coup pour coup à cet empire en guenilles, lui chiper les aiguilles du temps.
        Que les Russes en finissent avec leur sorcier mal luné.
        (Et j’emmerde ces p.t.s de pom-poms girls américaines dans le même temps).

      • L'Alacrite dit :

        Et envahir militairement un pays souverain, c’est un acte de guerre selon le droit international, Relents de Rancevaux ?

      • Pravda dit :

        Svp, ce sont des « opérations économiques spéciales »… vous risquez 15 ans à la Santé là !

    • VonBulot dit :

      Les seules sources que j’ai pu trouver sur internet, mais cela permet de se faire une idée

      source DSi :
      https://www.areion24.news/2022/02/26/47909/
      source:
      https://theatrum-belli.com/comment-fonctionne-le-systeme-antiaerien-russe-s-400/

      bonne lecture

  5. Le Breton dit :

    La Russie essaie d’être intimidante avec ses menaces, nucléaires notamment mais faut pas oublier que si la Russie a un énorme stock d’ogives nucléaires, c’est du vieux stock pour 95% et donc peut être pleinement inutilisables ou du moins dans un état qui rend leur utilisation trop risquée pour les russes eux mêmes car c’est très coûteux à entretenir tout ça surtout pour l’économie russe.
    L’armée russe est un éléphant blanc comme nous le montre la guerre en Ukraine.

    • GHOST dit :

      Le Breton@
      L´arme nucléaire est une arme de l´impuissance. Aucun pays sur cette planète ne souhaite être á l´orgine de la fin de la race Humaine. Une seule missile nucléaire lancée sur Paris va entrainer la fin de la race Humaine quand les USA, GB et la France vont lancer des centaines des missiles pour reduire en décombres la Russie.. et les conséquences pour toute la planète est un long hiver nucléaire de plusieures années !

    • vachefolle dit :

      Même pour le 5% qui marche, c’est délirant de tenter le coup….

    • albatros dit :

      Autant on peut être suspicieux vis à vis de ses équipements conventionnels et de leur organisation générale qui apparaissent dater (des années 80 ? ), autant la quantité incroyable (et la diversité de qualité) de vecteurs différents pour du conventionnel, chimique, gaz ou nucléaire des russes doit nous rendre très circonspects…
      Ainsi ils ont d’excellents Kalibr ou missiles de croisière.
      Leur artillerie est monstrueuse et visiblement et heureusement elle ne donne pas libre cours à ses possibilités.
      Par contre rien ne nous empêche d’abreuver massivement les ukrainiens en missiles de différents modèles après une formation assurée en Roumanie ou Pologne, le matériel étant transféré par ces mêmes ukrainiens sur camions, jeep, blindés divers, et en sécurisant via de l’accès restreint ukrainiens (en clair des missiles moyenne et longue portées ukrainiens installés près des voies de communication stratégiques pour eux aux frontières de l’OTAN)…
      On pourrait même accueillir les blessés ukrainiens, les soigner. leur permettre de se reconditionner de s’entraîner
      Après tout l’UE a publiquement apporté son soutien matériel et logistique aux ukrainiens, et si je me souviens bien la Chine a aidé massivement le Vietminh sans qu il y ait de guerre nucléaire.
      je rappellerai même le précédent de la Guerre de Corée où plus de 200 000 volontaires chinois qui étaient en fait l’Armée chinoise ont attaqué directement les troupes US et Coréennes sans que cela ne déclenche de guerre mondiale.
      il y a un précédent communiste.

  6. Vinz dit :

    Même posture que la GB en 1940 : on garde nos avions et on laisse la France dans son caca. Probablement le bon calcul à froid -cf infra ; on ne saura pas. On note l’activisme US pour souffler sur les braises de ce conflit : eux voient les dollars tomber dans la caisse.

    Le chantage assez odieux du Zelenski est-il à la mesure de son désespoir ? Personne ne peut demander à un peuple de se sacrifier christiquement pour un autre peuple. Et le mandat des dirigeants est simple : sauvegarder les intérêts vitaux de la nation qui le leur a confié.

    La catastrophe alimentaire mondiale prend forme : prix des céréales qui explosent, prix des engrais aussi puisque une grosse partie des matières premières sont fournies par la Russie :
    https://www.bbc.com/news/business-60623941
    « La moitié de la population mondiale consomme de la nourriture grâce aux engrais… et s’ils sont supprimé pour certaines cultures, [le rendement] chutera de 50 % », a déclaré M. Holsether.
    « Pour moi, la question n’est pas si nous entrerons dans une crise alimentaire mondiale – la question est l’ampleur de la crise. »

    • Czar dit :

      « Même posture que la GB en 1940 : on garde nos avions et on laisse la France dans son caca que l’on a créé nous-mêmes tout en prétendant l’empêcher de mettre fin à la boucherie et en lui chiant sur la gueule pendant 80 ans, histoire de faire oublier notre propre fuite, qu’on a quand même compensée par ce brillant geste martial d’assassiner froidement leurs marins désarmés à Oran, pour en plus les faire passer pour des traitres »

      Fixed it for you.

      • Captain Pif dit :

        C’est la France qui a perdu la campagne de France en juin 40. Les Anglais n’éteient pas plus prêts que nous ne l’étions. Et ce sont eux (et leur insularité) qui ont gagné la bataille d’Angleterre. Et qui sont restés seuls en guerre contre l’Allemagne de juin 40 à juin 41. Quant à Mers el Kébir… Vous allez aussi nous parler de Jeanne d’Arc et Fachoda?

        • Czar dit :

          « quant à mers el-kébir » on parle bien de la seconde guerre mondiale, là, ducon ? Tu veux nous epxliquer en quoi ce serait hors-sujet alors qu’on parlait de la bataille de France

          si les rosbifs n’étaient pas ^prêts, peut-être aurait-il mieux valu qu’ils ne déclarent pas la guerre d’autorité, nous entraînant à leur suite, hein

          et puis, retirer ses troupes sans même avertir le dispositif dans lequel elles sont imbriquées, faut une certaine dose de mâtine hypocrisie pour oser balancer ça

          en tous cas, aucune surprise, les petits tapins xénolâtres ne sont jamais à court de faire leurs les narratifs anti-français imposés par « nos amis qui nous veulent tant de bien »

        • Courmaceul dit :

          Pourquoi pas puisque chez Poutine les références c’est la Russie des Tsar …en sautant Staline ! 🙂 🙂

    • Pravda dit :

      Chantage odieux ? Non, désespéré, d’un homme voyant son pays ravagé par les « forces libératrices » russes. En attendant, il est debout au milieu du champ de bataille, à comparer avec le vieillard botoxé dans son bunker au milieu d’hôtesses de l’air.

      • Alexis dit :

        Pauvre Pravda! Aveuglé par ses délires!

        Où est-ce que tu as vu le président ukrainien debout au milieu d’un champ de bataille? Il est comme Poutine planqué, la seul différence est qu’il préfère porter le t-shirt militaire plutôt que le complet-veston et force est de constater que cela fonctionne bien auprès des bas de plafond!

      • lgbtqi+ dit :

        Pâlepoutine n’est même pas au milieu d’hôtesses de l’air. L’analyse de la vidéo montre que c’est un montage, comme lorsque PPDA avait prétendu interroger fidel castro.

        Par ailleurs, il semble que Winnie l’Ourson et le Grand Truc lui mettent la pression pour qu’il arrête ses conneries. Et par le passé, les froncements de sourcils du Grand Truc l’ont déjà amené à récipiscence (avions russe abattu + conflit du haut-Karabach). En ce moment ce n’est que grâce à Winnie l’Ourson que Pâlepoutine arrive à compenser la mise en panne des cartes bancaires.

    • Castel dit :

      En mettant la main sur l’Ukraine, Moscou aurait le quasi monopole de la production de blé dans l’est….
      C’est sans doute ce que Potine a fait miroiter à ses oligarques, sûrement intéressés dans l’affaire !!

    • Hannibal_Lecteur dit :

      « Même posture que la GB en 1940 : on garde nos avions »
      Faudra réviser…..

      • Vinz dit :

        Instruis moi. Combien d’avions anglais dans le ciel de France après la débâcle de Dunkerque ? Indice, conférence de Briare, où les Anglais jure de défendre la France jusqu’à la dernière goutte de sang des soldats français.

        • Hannibal_Lecteur dit :

          C’est à dire que la bataille d’angleterre commence de mémoire en julllet 40.
          Et qu’avant Dunkerque la RAF a été très active dans le ciel français.
          Pas la peine de monter sur ses grands chevaux non plus, je ne vous ai pas agressé!

    • joe dit :

      Citation: « Le chantage assez odieux du Zelenski »…. Quel chantage. Le gars voit son pays se faire laminer par un pays reconnu agresseur et il demande des moyens pour ce défendre. Déclarer un fait avérer n’est pas du chantage.

      Pour la population mondiale, depuis que l’on dit que l’être humain est stupide. La plupart des pays seraient incapable de nourrir leur population en cas de gros soucis sur la production de céréales pendant deux années. Avec moitié d’êtres humains sur la terre, nous n’aurions ni problème de nourriture ni c’est problématique de territoire.

      • lgbtqi+ dit :

        Pâlepoutine et ses séides pratiquent systématiquement l’inversion accusatoire. D’ailleurs, ce jour, ils diffusaient l’intox selon laquelle c’étaient les Ukrainiens qui pillonaient Kharkiv et ses civils. Après avoir raconté que l’Ukaine avait voulu envahir la Russie, après avoir raconté que … etc.

      • Vinz dit :

        C’est pas parce que son pays artificiel, création de l’URSS dans ses frontières actuelles, sombre par son incurie qu’il faille que tout l’occident sombre pour ses beaux yeux.

    • Jean Luc dit :

      «  »Et le mandat des dirigeants est simple : sauvegarder les intérêts vitaux de la nation qui le leur a confié. » »

      Je crois que vous vous méprenez pour ce qui est des dirigeants occidentaux: ca serait plutôt « maximiser les intérêts de la caste qui le leur a confié ».

    • VinceToto dit :

      Zelensky joue un rôle et lit les scripts qu’on lui donne depuis de nombreuses années. Ce qu’il a dans le crane?-> Est ce que j’ai bien joué?

    • Vinz dit :

      Les nuages s’amoncellent :
      https://www.bbc.com/news/business-60653856
      « Guerre en Ukraine : la crise déchaîne « l’enfer sur terre » pour les prix alimentaires »
      Le bon Le Maire prévoit 22mds€ pour contenir la hausse du prix du gaz pour 2022 – le même qui déclare une guerre économique totale à la Russie. AU FOU. La moitié du budget de l’armée (même si la hausse de l’essence = hausse d’impôt donc de rentrées fiscales, ça ne compensera jamais)
      A l’horizon qui se profile de plus en plus, explosion de l’inflation telle qu’aucun millenial ne l’a connu, tension sur le taux d’intérêts, avec risque ultime de l’implosion de l’Euro ; crise sur les dettes souveraines des pays de l’euro, crise systémique financière à partir des produits dérivés ; effondrement de la bourse (dommage les petits porteurs qui comptaient dessus pour s’acheter le camping car de la retraite) ,crise alimentaire mondiale, avec émeutes populaires à la clé pour de très nombreux pays dépendants. Ceci n’est pas un scénario de science fiction, c’est ce qui se dessine si on continue dans cette voie.

      La crise qui nous pend au nez fera passer celle de 2008 pour de la franche rigolade. Tous les dirigeants de l’UE sont shootés à l’hubris de sentiment de puissance qu’à fait naître cette crise – de la poutinoïte contagieuse – c’est devenu une nef des fous.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Nef_des_fous_(Bosch)#/media/Fichier:Jheronimus_Bosch_011.jpg
      On y reconnait Biden qui mange son pop corn.

      La solution est une finlandisation de l’Ukraine avec nouvelle constitution fédérale, actant la diversité ethnique, historique et culturelle/religieuse de cette région. En bonus une refondation des status de l’OTAN – et surtout de son instance politique – qui prendrait acte, 30 ans plus tard, de la disparition du Pacte de Varsovie.

      [PUB : pour les ceusses qui ont le malheur de posséder une bagnole essence, le petit boitier magique E85 pour avoir moins mal aux fesses /PUB]

    • michel dit :

      je trouve également que Zelenski en fait un peu trop , il se prend pour un véritablement , gourou , il ne demande plus il exige des avoirs, des pays de l’otan , je ne sais pas , quelle type et genre de promesse l’otan , a pu lui faire , par contre ,je doute fort , que L’OTAN s’impliquera d’avantage dans cette guerre….

  7. Vodka dit :

    Les polonais viennent de refuser le deal US bien heureusement.

    • Putin, idi na hoy ! dit :

      Je ne trouve pas d’infos « fiables » qui donneraient une conclusion définitive sur ce sujet. Je pense que c’est toujours en négociation. La Pologne doit chercher des garanties en échanges. Il aurait était préférable que toute cette histoire soit moins sous le feu des projecteurs… pour ne pas attirer l’oeil de Moscou

      • Auguste dit :

        Sur Twitter,le Premier Ministre Polonais avait démenti toutes informations et demandé qu’elles cessent, sur les avions pour l’Ukraine.Il n’y aura ni avions pour l’Ukraine,ni bases pour accueillir les avions ukrainiens.J’ai vu le Tweet (samedi ou dimanche) que je ne retrouve plus.
        Peut-être que derrière la déclaration publique,il y a les US qui les travaillent au corps.Parce que les US,eux,sont persuadés qu’ils auront les avions.(de Pologne? ou d’ailleurs?)

        • Putin, idi na hoy ! dit :

          Le gouvernement polonais vient d’annoncer qu’il était prêt à livrer tous ses Mig 29 au gouvernement américain sur la base aérienne de Rammstein, gratuitement et sans attendre. C’est aux américains d’en faire ce qu’ils leur plait…

    • V. dit :

      Aujourd’hui c’est oui pour envoyer ses MIG-29 à Rammstein.

  8. Putin, idi na hoy ! dit :

    L’OTAN a formé et armé les ukrainiens, on fournissait et on continu de fournir des renseignements aux troupes (localisation précise des russes). Tout ce spectacle ressemble de plus en plus à un coup de l’OTAN dans lequel le mégalo du kremlin est tombé et va se casser les dents…
    Pour stopper l’inflation du prix du pétrole et du gaz et contrer encore Poutine il y aurait des négociations pour permettre à l’Iran de rentrer sur le marché mondial.
    Ce qui est incroyable c’est qu’en ce moment l’OTAN continue de fournir des armes aux ukrainiens, même des avions de combat ! et la réaction des russes n’est pas aussi forte qu’on pourrait l’espérer … ils ne coupent pas l’arrivée de ces armes car ils couperaient également les couloirs humanitaires en direction de l’UE !? L’OTAN pose clairement les limites à Poutine…
    J’ai l’impression que les américains sont meilleurs joueurs d’échecs que les russes…

    • VinceToto dit :

      L’Orange c’est l’Europe, le pressoir la Russie, et c’est les USA qui récoltent le jus.
      Le « mégalo du kremlin » n’a pas eu beaucoup d’options vue la situation Ukraine/US/OTAN. Guerre stupide qui aurait pu être évitée à de nombreuses reprises mais à chaque fois des réseaux US/Atlantistes ont tout sali, pourri dans les choix bénéfiques pour Ukraine/Europe/Russie.

      • Putin, idi na hoy ! dit :

        « le pressoir la Russie » ? vous avez beaucoup d’humour. La Russie peut aller se rasseoir. Elle voulait contester « l’hégémonie américaine », rétablir un « nouvel ordre mondial » et elle se prend le pied dans le tapis ukrainien. Ton pressoir n’arrive pas à battre un des pays les plus pauvres d’Europe, corrompu de surcroît… la Russie tombe tout doucement de son piédestal… Poutine est obligé de menacer avec l’arme nucléaire. Quand on gagne une guerre on ne menace pas d’arme nucléaire.

    • Amiral_sub dit :

      les Russes ne contrôlent la frontière ouest de l’Ukraine. Lviv n’est pas bombardée. Tout le matos qui arrive va rendre l’ouest imprenable

    • Maxpop dit :

      « Ce qui est incroyable c’est qu’en ce moment l’OTAN continue de fournir des armes aux ukrainiens, même des avions de combat ! » : Ah vous avez des sources ? parce que pour l’instant l’Otan ne fourni pas d’avions dans le monde réel.

    • Wagdoox dit :

      C’est pas du tout la lecture russe.
      Une fois les opérations terminées en Ukraine, la Russie se chargera de la guerre économique donc l’occident.
      Pour l’instant la Russie gagne entre 700 millions et 1 milliard par jour et les prix explosent (spéculation …).
      Donc aucun besoin ou urgence de fermer l’arrivée de gaz.

      • Putin, idi na hoy ! dit :

        Poutine a déjà perdu cette guerre en se mettant tout le monde à dos. qu’il continue de faire de la propagande c’est normal. Hitler essayait de galvaniser des enfants en leur promettant la victoire finale alors que les cocos étaient au pied de Berlin. L’économie russe sera inexistante dans quelques semaines. Je me demande même si Poutine aura le temps de voir le bout de ce qu’il appelle « opération spéciale ». Personne ne peut l’approcher à moins de 15m, même pas ses bras droits. Il doit craindre un coup de couteau dans le dos…

    • joe dit :

      Les Américains non livrés aucun avion de combat à l’Ukraine. Zéro. Pour la simple raison que les pilotes Ukrainiens ne savent pas les piloter. Le mégalo du Kremlin n’a pas besoin des Américains pour être givré… C’est ce qui ce passe lorsque l’on devient président à vie : on se coupe de tout, entouré d’un aréopage de servile et d’arrivistes qui mettent l’argent et le pouvoir avant tout.

    • Alain d dit :

      Il est certain que le renseignement occidental aide bien les armées ukrainiennes.
      Les forces spéciales ukrainiennes semblent bien équipées, transmissions et armes, et plutôt sereines, mais certainement pas assez nombreuses, donc probablement poussées au maximum de la résistance physique.
      Pour les avions de combat, ça ne semble pas fait.

  9. aoups dit :

    13H14 ce 07/03 deux B52-H , en boucle entre Bucarest et la Moldavie…
    https://www.flightradar24.com/multiview/2b0d71b2,2b0d72fd,2b0d5d02

    • REPman dit :

      L’équipage doit être tendu. Même sous la protection des batteries Patriot.
      Elles n’arrêtent pas tout : confer en Israël et en Arabie ( Yémen).

    • Amiral_sub dit :

      ben oui faut rappeler à Vlad que y a pas que lui qui a des bombes nuk (il nous le rappelle tous les jours)

      • Alain d dit :

        @Amiral_sub
        Sauf erreur, un seul SNLE, 16 missiles.
        Si 5 ogives pas tête, 100kt x 5 x 16 pour une seul bâtiment, soit 8800 kt, soit certainement en effets l’équivalent d’au moins 20 bombes « Satan » pour un SNLE.
        Pour rappel, Hiroshima, 16 kt.
        Les effets ne progressant pas proportionnellement à l’augmentation de la puissance nominale (Kt).
        + les ogives de Rafale qui font 300 kt.
        Je suppose de 2 petites bombinettes de 300 kt doivent infliger des effets au niveau de ceux d’une bombes « Satan ».
        Pour ce qui est des Etats-Unis, même qui toutes les ogives ne sont pas opérationnelles, (comme celles de la Russie), c’est du lourd, et si nous y ajoutons le R-U, bah finalement la Russie n’impressionne que les médias et les trolls qui relaient.
        Donc la communication de la soi-disant superpuissance russe est très bien relayée par nos medias et même par les hauts gradés à la retraite, ou pas.
        Incompréhensible.
        L’OTAN a les capacités de vitrifier toute la planète, pas moins que la Russie.
        Il faut laisser Poutine et ses sbires menacer, et rappeler que l’OTAN est aussi une puissance nucléaire, mais pas plus (comme Le Drian).
        Répondre à Poutine, ou organiser des débats autour de la dissuasion, c’est soutenir sa communication interne.
        C’est exactement ce que font chaque jour nos médias, toujours aussi nuls.

    • Shimou Fékaka dit :

      Les 2x B- 52 américains(  » Gorgon12″) ont survolé la France au retour de mission. Comme tous les avions qui participent aux activités aériennes de l’OTAN actuellement, ils font des ronds dans le ciel , et puis ils repartent pour le goûter…
      Comment appeler cette activité ? De l’entraînement ? Du tourisme ? De la présence- du présentiel- ? À quoi sert cette activité ? À montrer qu’on existe ? – les Russes le savent déjà; – à montrer qu’on les surveille de près ? – Les Russes le savent déjà car depuis 1990 c’est comme ça 24 heures sur 24, au ras de toutes leurs frontières, avec plus ou moins d’avions participants, : strictement rien de neuf. En français on appelle cela : du harcèlement de rue.

      Des missions très longues, très inutiles, qui épuisent les équipages et provoquent le vieillissement prématuré des matériels.. des sommes et des quantités de carburant gigantesques englouties en pure perte.
      L’OTAN a affirmé dès le départ qu’elle n’interviendrait pas : alors pourquoi toute cette agitation en rond, futile et stérile ? Faire la démonstration en grand d’une impuissance totale ? Ça fait longtemps qu’on savait tout ça !

      En fait l’OTAN nous fait actuellement une démonstration sans appel, mais brillante, de sa parfaite inutilité : un machin qui ne sert strictement à rien sauf éventuellement aller faire une expédition contre un pays qui n’a pas les moyens de se défendre : ça, ils en sont capables et ils l’ont fait plusieurs fois d’ailleurs. Mais ici, on sait parfaitement qu’on ne peut rien faire sans allumer une guerre nucléaire et en prendre plein les carreaux : alors, on réfléchit un peu. Et on tourne en rond dans la cage de son impuissance.

      En fait l’OTAN n’est pas une institution à but guerrier, en vrai: c’est une sorte de troupe théâtrale qui fait des prestations visuelles impressionnantes, du théâtre militaire, comme des parades, lorsqu’il y a en face un véritable adversaire.
      Par contre lorsqu’il y a en face un adversaire qui n’en est pas un, un faible, un handicapé, un vieillard, un blessé : alors là c’est la curée… les Irakiens, les Syriens, les Afghans, les Libyens, les Serbes, ceux qui ont survécu du moins, s’en souviennent… au final donc l’OTAN c’est une sorte de milice multinationale qui va frapper les faibles et qui fait des ronds dans l’eau et dans le ciel devant les forts, parce qu’elle a la pétoche …
      devant la Chine, là-bas, c’est la même chose. Devant la Corée du Nord, c’est la même chose.Pour les mêmes raisons : les chocottes !
      J’aurais honte d’être membre de cette armée qui va, en bande, frapper les faibles et qui s’aplatit devant les forts…
      je ne pardonnerai jamais à Nicolas Sarkozy de nous avoir réinscrits sans nous prévenir dans ce club minable, en 2007, sans nous demander notre avis, sans nous consulter, uniquement parce qu’il avait fait cette promesse à certains cercles financiers bien placés aux États-Unis, en échange de leur soutien matériel pour sa campagne électorale… et voilà le résultat.. !

      • saintebaguette dit :

        Clownesque.

        « En fait l’OTAN n’est pas une institution à but guerrier, en vrai: c’est une sorte de troupe théâtrale qui fait des prestations visuelles impressionnantes, du théâtre militaire, comme des parades, lorsqu’il y a en face un véritable adversaire »

        Vous ne confondez pas avec les défilés de l’armée russe du mois de mai ? Beaucoup de parades et de « théâtre », mais quand il s’agit de mener une « opération militaire spéciale » face à un ennemi, lui bien réel, ça fait bégayer toute la machine du Tsar Botox 1er. Et ce malgré la propagande discount administrée à forte dose et par tous les canaux possibles (cela inclut visiblement votre orifice anal).

        « Mais ici, on sait parfaitement qu’on ne peut rien faire sans allumer une guerre nucléaire et en prendre plein les carreaux : alors, on réfléchit un peu. Et on tourne en rond dans la cage de son impuissance. »

        Quand on gagne une guerre, on ne menace pas le reste du Monde de représailles nucléaires ! hihi

        • Shimou Fékaka dit :

          @ saintebaguette : Si vous saviez ce que je pense de votre sainte baguette et où vous devriez la ranger ! Je vous remercie de recopier presque intégralement mes commentaires, vu que vous n’avez pas la capacité de produire des arguments, j’ai tout de suite compris à qui j’ai affaire lorsque j’ai vu que vous utilisez l’expression » le Tsar Botox 1er » : cela vous catalogue une fois pour toutes, et je vous souhaite une bonne route dans votre caniveau, je vous préviens quand même : ça sera dur, très dur pour vous, si vous continuez avec la même vulgarité, la même vacuité, la même insignifiance.hihi !

          • saintebaguette dit :

            Encore plus clownesque.

            Et ayez donc un peu de respect pour l’argumentation, en ne la mêlant pas à la diarrhée verbale que vous nous administrez sur quasiment chaque article.

      • tschok dit :

        Bof. Quand de Gaulle a fait sortir la France du commandement intégré de l’Otan, il l’a décidé sans consultation populaire. En fait, c’est un acte de gouvernement. Il n’a pas à être approuvé par une loi ou par un référendum, la France demeurant dans l’Alliance atlantique.

        En pratique, c’est une mesure technique, même si elle a une symbolique bien plus importante sur un plan politique.

        Sinon, le président Sarkozy n’est en réalité pas celui qui nous a fait revenir dans l’Otan. Celui qui a amorcé le processus, c’est Chirac en 1995, et c’est Juppé qui a commencé les négociations.

        En 2009, le processus était mature et Sarkozy a dit ok. Certes, il aurait pu s’y opposer, mais cela l’aurait mis en porte-à-faux avec la politique de son prédécesseur, du même bord politique que lui.

        Sinon, une petite nuance: lors de la réintégration de la France dans le commandement intégré de l’Otan, il a fallu adhérer au protocole de Paris de 1952, que la France avait ratifié en 1955, et qu’elle avait dénoncé en 1966 au moment de la sortie de l’Otan.

        Ce protocole contient des mesures techniques sur le statut des quartiers généraux militaires internationaux. En revenant dans le commandement intégré, il a fallu à nouveau revenir dans ce protocole et procéder à sa ratification, ce qui a été fait… en 2016 (sous Hollande, donc).

        Donc, finalement, le parlement français a effectivement approuvé la réintégration de la France dans le commandement intégré de l’Otan, certes de façon indirecte, en ratifiant un texte sur des mesures techniques, mais il l’a fait quand même.

        Quand on déroule la dynamique, on voit bien que le processus de réintégration, c’est trois présidents: celui qui lance (Chirac), celui qui prend la décision concrète (Sarkozy) et celui qui finalise le processus en bout de chaine (Hollande).

        https://www.la-croix.com/France/Securite/La-France-finalise-reintegration-dans-Otan-2016-03-30-1200749909

        https://www.luipresident.fr/francois-hollande/engagement/bilan-du-retour-dans-commandement-integre-lotan-292

        Après, vous pouvez vous raconter l’histoire comme vous voulez et y mettre une pincée de complotisme et de monde de la finance, etc, si ça vous chante. C’est facile et ça marche assez bien. C’est ce que les gens aiment entendre, en général, non?

        Et puis pas besoin d’apporter des preuves de ce qu’on avance, la calomnie se suffisant à elle-même. Mais ça fait quand même pas mal langue de pute. Pas trop sérieux, quoi.

        N’oubliez pas le principe de base de la com: avec des cacahuètes, vous n’attrapez que des singes. Quand vous racontez des conneries, seuls les cons y croient. Certes, ils sont nombreux, mais ce ne sont pas des gens importants, en général. On s’en fout un peu de ce qu’ils pensent.

        Donc, faut pas raconter que des conneries si vous voulez ratisser au-delà des gros nases. Faut mettre un contenu un peu plus sérieux, quoi. Et là, vous êtes vraiment au niveau Nutella en solde, tête de gondole.

        • Shimou Fékaka dit :

          @ tschok :
          Le retour dans le commandement intégré de l’OTAN, c’est la toute première mesure d’importance prise par Nicolas Sarkozy après son élection… vite fait, bien fait, je pense qu’il n’a même pas eu le temps de lire tout le dossier… et vous dîtes qu’il aurait donc fallu 15 ans et plus pour acter ce retour ? Sans jamais le moindre débat populaire sur ce sujet pendant 15 ans ? Qui est-ce qui a du Nutella dans la tête et qui mange les cacahouètes ?
          Vous n’avez pas vu toutes les images des deux visites du candidat Sarkozy à New York dans des dîners mondains ? Ça ne m’étonne pas car elles ont été faites dans des conditions de très grande discrétion mais pourtant des images en ont futé dont celle du candidat Sarkozy avec la calotte sur la tête et les célèbres chandeliers derrière.. personne n’a beaucoup creusé ces deux visites électorales d’ailleurs, qui pourtant le mériteraient car il s’agissait très probablement de la signature d’un pacte avec une puissance étrangère: je t’aide financièrement pour ta campagne et en échange tu nous remets vite fait la France dans l’OTAN… la coïncidence est tellement troublante qu’elle a forgé mon intime conviction et celle de pas mal d’autres personnes d’ailleurs..

          vous ne parlez pas du reste, évidemment. Cela démontre votre implication dans l’OTAN, à titre personnel ou moyennant finances, peu importe… pour moi cela simplifie les choses car vous vous définissez vous-même comme chantre de l’OTAN, et vous pouvez donc savoir que je ne vous raterai plus à la moindre occasion.

          Pourquoi ? Parce que jamais personne ne m’a demandé mon avis par rapport à l’OTAN, parce que j’ai déjà été trahi en tant qu ‘électeur au niveau de l’Europe de Maastricht, parce que je considère que les deux organismes ne sont qu’un seul et que l’union européenne n’est qu’une sorte de paravent grotesque et grossier pour masquer l’OTAN qui est le véritable ADN dans lequel nous sommes emprisonnés depuis sa création.
          En tant que citoyen français je considère que l’OTAN est mon ennemi personnel en effet, car c’est une puissance étrangère qui en veut à l’indépendance de mon pays, qui interfère avec les choix de mon pays, qui amène mon pays dans des désastres et qui lui fait honte.
          L’OTAN est une organisation qui s’est rendue coupable de nombreux crimes contre l’humanité un peu partout sur la planète et je ne veux pas être considéré comme complice de ces crimes contre l’humanité. L’OTAN est une organisation mafieuse et particulièrement grotesque dans sa communication et son paraître…. j’ai pitié pour nos aviateurs lors des  » Tiger Meets » quand je les vois presque obligés à se grimer, les mécaniciens pareils, les avions pareils, tout cela avec un budget énorme, pour une réunion carnavalesque dont le but principal est de mettre ensemble des gens qui n’ont rien en commun et de leur faire faire un peu de tourisme aérien dans la région de la base d’accueil: c’est grotesque, pitoyable, scandaleux et parfaitement inutile sur le plan opérationnel…
          l’OTAN, ce n’est que ça : de la surmédiatisation de type Hollywood, du paraître, mais derrière : l’idéologie agressive et impérialiste du Pentagone. L’OTAN ne sert qu’à mettre en place en Europe les doctrines du Pentagone : l’OTAN c’est même pas l’équivalent de Wagner, qui est une entité indépendante de l’État russe.

          L’OTAN c’est le bras armé du Pentagone pour manipuler les armées d’Europe au service des États-Unis.

          Accessoirement c’est aussi la boutique, le  » showroom » des marchands d’armes américains et je dois reconnaître qu’ils ont un succès certain en Europe avec de très bonnes rentrées d’argent.. si vous avez le moins du monde un esprit national et le respect de nos industries de défense vous devriez au minimum avoir un regard critique sur les contrats d’armement aérien imposés par les États-Unis dans les pays d’Europe… il y avait eu autrefois le scandale à propos des F 16 dont la plupart des pays d’Europe se sont équipés sous la pression américaine, actuellement nous avons le scandale des F 35 qui est exactement du même ordre.
          Ce qui va sans doute inciter notre industrie aéronautique militaire à construire toute seule son avion, comme autrefois le Rafale, et c’est très bien ainsi car ça sera un joli bras d’honneur aux Américains.

          Continuez donc à allumer des bougies à l’OTAN et à vénérer Stoltenberg, son VRP actuel. Mais surtout, surtout n’osez jamais prétendre que vous avez la nationalité française ou que vous êtes, à quelque niveau que ce soit, un partisan et un défenseur de votre pays, qui jusqu’à preuve du contraire s’appelle toujours la France.

          • tschok dit :

            @Shimou,

            Mais en quoi votre sentiment de trahison et vos délires complotistes font-ils une argumentation?

            Vous reprochez à vos contradicteurs le manque de construction de leur pensée, alors que la vôtre est particulièrement filandreuse et désordonnée.

            C’est une longue digression, en fait.

            Vous ne pourriez pas essayer de mettre un peu d’ordre dans tout cela pour nous faire un truc qui se tienne, plutôt que ce gros paquet de boules de haine qui s’entrechoquent quand vous passez d’un sujet à un autre?

            Bon, de mon côté, je maintiens que le processus de réintégration a concerné trois présidents, et pas un seul, et qu’il a donné lieu à un vote du parlement.

            Trois Prèz+vote du parlement. C’est tout. C’est sur ça qu’on discute. Je suis prêt à élargir le sujet si vous le voulez, mais en essayant de rester dans l’axe.

            Quand je dis « axe » je ne veux pas que ça éveille en vous des pulsions antisémites, non plus. Je parle de l’axe du sujet, hein?

            Ne me collez pas une énième version resucée du Protocole des Sages de Sion, siouplait, c’est pas mon trip.

            Ca, c’est quelque chose que vous devez avoir entre vous, dans votre conventicule de cintrés et pas le faire sortir à l’extérieur. Ca vous déconsidère, en réalité. Oui, je sais, vous n’en avez pas l’impression, mais je vous assure que c’est l’effet que ça produit sur les gens normaux.

    • Cricetus dit :

      Rigolo l’indicatif : Gorgon
      https://www.itamilradar.com/2022/03/07/gorgon-over-europe/
      A mon avis ce n’est pas une allusion à l’animal formant des colonies de corail.
      Je penserais plutôt à la hideuse créature qui pétrifiait ceux qui la regardaient…

  10. EP dit :

    La diplomatie doit éviter les malentendus plus encore quand ces malentendus sont des bien entendus.
    De toute évidence
    la guerre en Ukraine profite aux Etats-Unis et à son bras armé, l’OTAN qui n’est plus en mort cérébral, à son industrie de l’armement qui se remet à vendre à ses clients de l’Est, au gaz de schiste que les ricains vont vendre au lieu et place du gaz russe, le renouvellement des centrales nucléaires des pays de l’est sans la concurrence de Rosatom et des problèmes sécuritaires en Europe d’une ampleur jamais vu depuis 1945…
    Car ils y sont allés les amerloques et pas avec le dos de la cuillère pour faire un beau pot de miel indigeste à l’ours: 17 000 armes anti-tanks!
    https://www.nytimes.com/2022/03/06/us/politics/us-ukraine-weapons.html

    Il va y avoir du déstockage dans les cités et des prix de gros…

    Tout va bien côté US donc, la stratégie de la tension fonctionne parfaitement sans compter qu’à ces effets positifs pour les US, il faut ajouter les autres effets :

    – La Russie est mise hors d’état de nuire du point de vue diplomatique, elle est complètement isolé, plus que jamais et son économie va en patir…

    – l’UE n’a plus de velléité militaire autonome moins encore indépendante (exit la souveraineté européenne de Macron) ce qui recadre les chose en cohérence avec les traités actuels (art 44 et 144 sauf erreur de ma part) qui consacre l’OTAN comme l’épicentre de la politique de sécurité et de défense européenne;

    – ajoutons que les pays membres de l’UE vont payer cher l’abandon du gaz russe et l’arrêt des exportations vers la Russie…;

    – enfin, la France, seul pays nucléarisé qui aurait pu avoir une posture diplomatique historique comme en 2003 en s’opposant clairement à l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN et en rappelant le respect des protocole et accords de Minsk, bref faisant preuve de son indépendance en politique étrangère ce qui aurait interdit tout prétexte de guerre sur la base du droit international, est entrée dans le rang comme les autres pays de la Lituanie à l’Allemagne en passant par tous les autres vassaux US.

    Il faut toujours se rappeler la question de Ciceron, cet avocat qui lors d’un procès criminel dit à la cour : quid bono? (A qui cela profite? le crime évidemment)….

    • vachefolle dit :

      Vous réécrivez l’hstoire. La France et L’allemagne avaient deja dit Non a l’entrée de l’Ukraine dans lOTAN.
      C’est un pretexte ridicule.

      Quand a qui profite le crime, vous pouvez en faire une liste trés longue, comme la Chine, l’inde, les pays producteurs de gaz/pétrole…..

      Votre commentaire anti-US de base, est ridicule en l’espece. Les US ont prévenus tout le monde 3 mois avant.
      Il y avait tout le temps de négocier si POUTINE avait voulu négocier.

    • Roberto dit :

      Magnifique paralogisme à la limite du délire paranoïaque. Dans votre délire vous oubliez que poutine est un être autonome doué de volonté. Il n’est pas le jouet des américains. Et c’est lui qui décide de ce qui se passe pour la Russie. Si au final cela profite aux Américains, c’est tout a fait possible. Cela ne veut pas dire qu’ils ont voulu cette guerre. Mais seulement qu’ils ont été plus malin dans leurs façon de gérer cette crise.
      C’est toujours le même mécanisme avec les complotistes

    • Achille-64 dit :

      100% d’accord.
      C’est triste de voir ce qu’est devenu notre pays en 15 ou 20 ans.
      Nous n’avons pas fini de tirer le bilan de cet enchaînement terrible qui nuit à toute l’Europe (presque).

      Je crois aussi qu’une France encore (un peu) indépendante aurait pu tirer cette histoire vers le haut.

    • Pravda dit :

      Vous oubliez du monde dans votre équation, qui profitera des restes de la Russie quand son économie sera à 0 ? Qui prêtera des devises en échanges d’exploitation de matières premières (pour en plus acheter ses propres produits) ? Qui profite du réengagement des forces US au détriment de la zone PAC ? Qui, au final, jouera le rôle de médiateur lors des négociations ? Le regime de Poutine est l’idiot utile des USA mais encore plus de la Chine.

    • Pour Info dit :

      Ohh le pauvre putine qui c’est laissé entraîné dans une guerre qu’il ne voulait pas.
      A ce niveau quand on est trop bête, on finit entre 4 planches.

      Autre façon de voir les chose, il a préparé tout ça et y serait allé de toute façon.

      Dans les deux cas il a fait une grave erreur, quels que soient les éléments de langage.

    • tschok dit :

      @EP,

      Le problème du « à qui profite le crime? » c’est qu’il y a trop d’externalités positives dans la vie.

      Dit plus simplement: « à toute chose malheur est bon ». Ou autrement dit, un événement malheureux peut profiter à énormément de gens. Décider a priori que ces gens sont responsables de cet événement parce qu’ils en tirent un profit, c’est un peu idiot.

      Dans un autre commentaire, je prenais l’exemple de la Peste Noire en Europe: elle a eu un effet très bénéfique pour les survivants, parce qu’elle a permis la concentration des patrimoines, les survivants héritant le patrimoine des morts. La peste a provoqué un boum de l’économie, paradoxalement.

      Si vous appliquez le « à qui profite le crime? », vous en déduisez que les survivants ont provoqué la peste… alors qu’en fait c’était une externalité positive pour eux (en plus d’être une calamité, bien sûr, car « à toute chose malheur est bon »).

      En résumé, dans un monde complexe, le « à qui profite le crime? » ouvre trop de portes: il désigne trop de suspects possibles. En fait, il désigne tout suspect que vous jugez opportun de désigner, arbitrairement. Il faut plutôt faire ce que les enquêteurs appellent « fermer les portes », c’est-à-dire éliminer les suspects.

      Mais ça, c’est une autre démarche intellectuelle.

      Bref, si vous voulez dire que les Américains sont responsables de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, dites-le plus simplement. C’est ce qu’on appelle de l’anti-américanisme primaire.

      Dans l’anti-américanisme primaire, les Américains sont toujours responsables de tout. Et il est inutile de vouloir le démontrer, parce que c’est le fonctionnement même de ce logiciel: produire toujours cet invariable résultat (célafoto Ricains) quoi qu’il arrive.

      Quels que soit les input, l’output est toujours le même: célafoto Ricains. C’est tout. Vous n’avez pas besoin de vous emmerder avec une pseudo démonstration, vous comprenez? Il suffit juste de la dire.

      C’est un système conçu pour les paresseux intellectuels, donc, enjoy! Profitez-en, quoi.

      (ce qui vous met donc dans la catégorie des suspects, puisque l’anti-américanisme primaire est lui aussi une externalité positive…)

      (c’est drôle, non?)

    • Oliver dit :

      @Eratosthène
      Suffit de voir la nature des quelques sites qui relaient cette « lettre de Poutine »… Point barre.

  11. Phil dit :

    Les Afghans ont tenu tête aux Russes sans avion de combat….

    • REPman dit :

      Et les Algériens ou les Islamistes au Sahel également.
      Pas par rapport aux Russes…

    • Fusco dit :

      @Phil Avant les russes aux anglais et après les russes aux américains.
      Les afghans n’a jamais été soumis (où peut-être par Gengis Khan mais on n’a pas toutes les infos….)

    • Philippe dit :

      Exact. il y a une différence et une similitude :
      1) le relief afghan est différent car il n’est guère favorable aux chars.
      2) dans les 2 cas les Stinger ont prouvé leur efficacité

      • Sunny dit :

        Les Afghans n’ont même pas eu besoins de Stingers pour mettre dehors la plus grande puissance. Si vous chercher des leçons sur la résilience c’est ‘the place to be »

    • lex dit :

      la topographie de l’Afghanistan et de l’Ukraine ne soit pas du tout comparables…

    • joe dit :

      C’est vrai mais la géographie du pays et la nature rustique et tribal de la population, plus le coté religieux du sacrifice, fais que les russes ne pouvaient pas construire leur pipeline ou piller les richesses. A noter que les Afghans n’avaient pas d’avions mais des Stingers fournis de manière parcimonieuse par les Américains.

      Cela dit, le résultat ne sera pas différent en Ukraine. Peu de relief mais un vaste pays, une détestation du Russe (occupant) qui fera l’équivalent d’un maquis Corse à l’échelle d’un grand pays. Plus les armes à profusion. Pas besoin de faire fuir l’occupant avec des chars ou des avions lorsqu’il s’agit de tirer une roquette tous les jours ou une balle, chaque fois à un endroit différent du pays. A force de se faire dessouder à n’importe quel moment, les Russes vont finir par se lasser. Et rien n’empêche de faire la même chose en Russie. Tu me détruis mon habitat, je te détruit tes pipelines et autres équipements, sans arrêt.

      • Tulio dit :

        @Joe, Les richesses de l’Afghanistan ? C’est l’un des pays lesplus pauvres de la planète. Il y a un gros potentiel, il y aurait du gaz, du pétrole mais ce n’est pas exploité.

        Un maquis en Ukraine ? C’est complètement plat, c’est une plaine. Et puis, les Russes ne vont pas forcément rester une fois qu’ils auront détruit le potentiel militaire: il faudrait demander son avis à Mme Irma.

        Détruire des pipelines ? On continue à recevoir le pétrole et le gaz russe qui transitent par l’Ukraine. l’Allemagne, déjà, a un double discours: elle continue à consommer gaz et pétrole russe et à payer rubis sur l’ongle.

    • Sunny dit :

      Champagne pour tout le monde afin de fêter le début de l’embryon d’une réflexion sur le magnifique fiasco de la méthode yaka. Y a qu’à avoir plus de trucs et à lire régulièrement ce blog y a un paquet de trucs qui vous manquent. Pour le moment que ce soit en Afghanistan ou au Sahel tout ce matos n’a jamais réussi à compenser la faiblesse des 2 éléments vraiment essentiels à savoir le moral et l’intelligence de la situation.

    • Oliver dit :

      Des montagnes en Ukraine ?

  12. Ératosthène dit :

    PS : Attention,

    Si belle et convaincante soit elle cette lettre n’a pas été rédigée par Poutine, mais c’est une lettre qu’il aurait fort bien pu écrire.

    Il faut donc la garder, car tout l’historique y est. C’est quand même un document de référence.

  13. Alfred dit :

    Que les USA, l’Otan et l’UE arrêtent la plaisanterie. L’affaire est pliée, pour la bonne raison que personne ne veut d’une guerre généralisée en Europe, qui deboucherait invariablement sur un conflit nucléaire mondial. On peut ergoter sur la précision des missiles des uns ou des autres, leur portée réelle, leur vitesse, leur manœuvrabilité, les têtes mirvees ou pas, l’efficacité des systèmes anti missiles de chacun, tout le monde sait qu’aucun des pays touchés ne s’en releverait, voire l’humanité entière. C’est une réalité indiscutable.
    Dans ces conditions, quel est l’intérêt de faire durer le plaisir en restant sagement à l’écart ? Affaiblir la Russie ? C’est compter sans le contrecoup des sanctions en Europe, et ça ne réduira pas l’arsenal nucléaire russe pour autant. Donner et se donner l’impression qu’on aide l’Ukraine? Elle finira par comprendre qu’elle est le dindon de la farce dans une affaire qui la dépasse. Montrer à Poutine qu’on ne cédera plus après l’Ukraine ? Possible, mais lui ne voudra pas céder non plus sur l’extension de l’Otan.
    Donc, l’affaire va durer jusqu’à temps que l’Ukraine jette l’éponge ou que Poutine s’estime satisfait de ce qu’il aura acquis, et la véritable question ne sera pas réglée pour autant, malgré les morts et les destructions.

    • vachefolle dit :

      et vous proposez quoi ?
      On demande a Zelensky de de coucher et abandonner son pays aux Russes ?
      => Derniere sortie de Poutine : L’ukraine n’a jamais existé…

      • DeQuiOnSeMoque dit :

        @vachefolle: Vous proposez quoi? Que la totalité du peuple ukrainien finisse sous les chars russes pour faire plaisir aux planqués d’Europe de l’Ouest dans votre genre prêt à sacrifier la vie… des autres!

    • Pravda dit :

      Vous l’avez dit, affaiblir Poutine en lui faisant payer très cher son « opération spéciale », et oui, nous aussi, nous en paierons le prix. Mais si rien n’est fait, demain on reprend les mêmes et on recommence dans les pays baltes (hautement probable), pourquoi pas en Roumanie ou en Pologne (peu probable, vu les difficultés en Ukraine, les polonais risquent de foutre une rouste aux russes).

      • DeQuiOnSeMoque dit :

        @Pravda: Est-ce qu’il a traversé votre esprit que la Russie n’a peut-être pas besoin des échanges commerciaux avec le reste du monde pour survivre?

        La Russie est un pays suffisamment important pour fonctionner de manière autarcique. Les sanctions contre la Russie après l’affaire de la Crimée en est un bon exemple: Les Occidentaux ont imposé des sanctions sur les importations russes de produits alimentaires. Résultat? La Russie est devenu le 1er exportateur mondial de blé!

        La Russie imprime du rouble, paye ses entreprises, son armée et son peuple en rouble. Et devinez quoi? Avec les sanctions occidentales, les russes n’ont plus aucune possibilité de faire des achats de produits occidentaux (même les jeux video leur ont été interdit par les éditeurs ricains) alors les roubles seront suffisants!

        • tschok dit :

          Les exportations de blé russes ne sont pas le résultat des sanctions. Elles sont le résultat d’une politique agricole très volontariste initiée par Poutine au début des années 2000 et qui a mis une petite douzaine d’années quand même à porter ses fruits.

          Mais il est clair que les sanctions ont eu un effet positif sur l’agriculture russe: en raison des restrictions des importations, une part plus importante de la demande intérieure a été couverte par la production nationale.

          En pratique, ces sanctions ont permis à la Russie d’organiser un marché intérieur protégé, de facto, et de massivement subventionner la production, qui pulvérisait tranquillement des records, d’année en année.

          Comme aucune sanction n’a été prise contre les exportations, mais seulement les importations, les Russes ont tout simplement écoulé sur les marchés internationaux leurs excédents, la baisse du rouble aidant.

          Ces exportations font d’ailleurs directement concurrence au blé français, qui est progressivement marginalisé sur les marchés.

          https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/la-spectaculaire-resurgence-de-lagriculture-russe-met-la-france-au-defi-993248

          Au passage, on rappellera aux pro-russes de service que la France et la Russie ont des intérêts stratégiques assez conflictuels dans ce domaine comme dans bien d’autres, et qu’avant d’imaginer une illusoire alliance entre les deux pays, il faut quand même regarder ce qui se passe dans le monde réel.

    • Novak dit :

      Même si les autorités ukrainiennes jetent l’éponge, ca ne s’arrêtera pas. L’objectif est d’alimenter un chaos durable en ukraine, de transformer l’ensemble de l’ukraine en une sorte de bosnie pour y saigner la russie (avec de la chair à canon ukrainienne et éventuellement quelques supplétifs extérieurs). Les sanctions resteront, les russes le savent parfaitement. C’est une guerre à mort, sur tout le spectre excepté nucléaire. Même le bactériologique n’est pas exclu vu ce qu’on peut voir de certaines recherches…

    • Oliver dit :

      De toute façon il est trop tard…
      Cela débouchera inévitablement sur un conflit généralisé avec une conclusion apocalyptique.

  14. Félix GARCIA dit :

    « Guerre sans contact : les enjeux politiques et opérationnels de la stratégie… »
    Table ronde 1 : Les enjeux politiques et opérationnels de la stratégie de « noboots on the ground » à « over the horizon ». Réussite durable ou échec sur le long terme ?
    Cédric Perrin – Sénateur du territoire de Belfort.
    Général Gilles Darricau – Gouverneur militaire de Lyon
    Benoist Bihan – Historien, rédacteur en chef de Histoire & Stratégie et consultant en stratégie
    https://www.youtube.com/watch?v=4JxcTLIUejE

    « Guerre sans contact : quel rôle donner au combattant dans une guerre sans contact ? »
    Table Ronde 2 : Quel rôle donner au combattant dans une guerre sans contact ?
    Walter Bruyère-Ostells – Professeur d’Histoire contemporaine à Sciences Po Aix. Directeur de la recherche au Service historique de la Défense (SHD).
    Bénédicte Chéron – Historienne. Chercheuse-partenaire au SIRICE (Sorbonne Université). Enseignante à l’Institut Catholique de Paris (ICP).
    Laure De Rochegonde – Chercheuse au Centre des études de sécurité de l’Institut français des relations internationales (Ifri). Doctorante enscience politique au Centre de recherches internationales (CERI, Sciences Po/CNRS).
    Général Jean-Marc Laurent – Responsable exécutif de la chaire « Défense & Aérospatial » à Sciences Po Bordeaux.
    https://www.youtube.com/watch?v=ouhHlf48_a0

    « Guerre sans contact : les avancées technologiques au sein de la bataille multi-domaine… »
    Table Ronde 3 : Les avancées technologiques au sein de la bataille multi- domaine : multiplicatrices de puissances ou nouveau talon d’Achille des armées connectées ?
    Didier Danet – Maître de conférences (Habilité à Diriger des Recherches) aux Ecoles de Saint- Cyr Coëtquidan (Détaché de l’Université Rennes I). Directeur du Mastère « Cyber Defense ».
    Renaud Bellais – Conseiller Institutionnel du CEO de MBDA depuis décembre 2017. Chargé d’enseignement en économie de la défense et de la sécurité, en économie de l’innovation, et en économie industrielle internationale.
    Lieutenant-Colonel Raphaël Briant – Chercheur au Centre des Etudes de Sécurité (CES) de l’Ifri et membre du Laboratoire de Recherche sur la Défense (LRD).
    https://www.youtube.com/watch?v=zAOO0ZM3vZw

    « Achille, Ulysse… où est votre victoire ? »
    Il existe de très nombreux livres sur la guerre mais très peu sur la victoire comme si ce concept ne faisait pas recette…. Comment expliquer ce décalage et que signifie au fond « gagner une guerre »? Dans un ouvrage qui fera date, Gaïdz Minassian propose une réflexion aussi subtile que novatrice, sur la nature de la victoire des textes homériques jusqu’à nos jours. Une réflexion concentrique qui s’ouvre sur « un dialogue entre Achille, incarnation de la force, et Ulysse, personnalisation de la ruse, en présence d’Hector venu en observateur les voir s’invectiver sur les ambivalences de la victoire du Néolithique à nos jours » : comment définir la guerre et la victoire? Quelles sont les dynamiques religieuses mises en branle à l’époque médiévale? Que va apporter à l’Europe et au monde le modèle westphalien? Est-ce que les XXe et XXIe siècles sonnent le glas de la victoire? Gaïdz Minassian est interrogé par Christophe Dickès au cours des Rendez-vous de l’Histoire de la ville de Blois.
    https://www.youtube.com/watch?v=lSSUki4eFoI

  15. Nico80100 dit :

    L’armée de l’air ukrainienne contrôlerait encore 30% du ciel Ukrainien, pourquoi pas basés ces avions en Slovaquie,Moldavie ?
    Poutine aboie plus qu’il n’agit.
    Les USA n’ont pas quelques Mig 29 en stock dans leurs entrepôts? Après on peut toujours en trouver en Afrique, en Asie.

    • Alexis dit :

      Encore un génie! Parce que tu crois qu’il faudra combien de temps pour que la Russie se rende compte de la présence d’avions ukrainiens en Slovaquie ou en Moldavie?

      Pour ton info, les russes ont plus de satellites espions que l’armée française! Quand l’aviation russe bombardera les pistes slovaques et moldaves, c’est toi qui va défendre ces pays? Non, pas le temps… Tu resteras derrière ton écran à nous faire profiter de tes théories délirantes

      • Dans le Bayou dit :

        Apprenez à compter :

        -France : 4 Pléiades Neo (observation optique grand champ pour la cartographie 3 D adaptée au suivi de terrain, 30 cm), 4 CO3D (observation optique grand champ pour la cartographie 3 D adaptée au suivi de terrain, 30 cm), 3 CSO (observation optique et infrarouge, >20 cm), 3 CERES (écoute électronique), 4 COSMO-SkyMed (radar) en échange de données avec l’Italie (accord de Turin),et 3 SARah (radar) en échange de données avec l’Allemagne (accord de Schwerin).
        Et c’est à peine si je vous parle des 5 BRO Unseenlabs (société basée à Rennes), de géolocalisation radio de tous les navires présents sur les océans de la Terre et dont la Marine Nationale fait grand usage.

        -Russie : 1 Kondor (observation optique), 3/4/5/? Loutos (écoute électroniques, tombent tellement vite en panne qu’on ne connaît jamais leur statut réel), 1 Pion-NKS (écoute electronique), 2 BArs-M (observation optique, peut-être encore en service),2 Personna (bientôt remplacés par des 3 Razdan).

        Vraiment, apprenez à compter et à lire, pour votre information…..

  16. Stoltenberg dit :

    Des menaces, des menaces et encore des menaces. De toute façon c’est tout ce que les Russes savent faire. Bientôt ces avions se retrouveront en Ukraine mais de toute façon quelques dizaines de MiGs ce n’est rien face à la puissance de « l’opération financière spéciale » pour dénazifier l’économie russe…

    • Auguste dit :

      Pour les Mig va falloir attendre encore un peu: les Polonais refusent de livrer les leurs.Quant à « l’opération financière spéciale »,pour l’instant elle est très efficace contre nous européens.Et on en est qu’au début.
      PS:Alors @Stoltenberg,vos sponsors fricotent avec Maduro,ils font frotti frotta avec Cuba maintenant?.
      PS:Encore un exploit des bourriques européennes.Sanctionner le Vénézuela pour obéir au chef.Alors que le pétrole vénézuélien pouvait nous sortir de la dépendance à la Russie et MO.Maintenant on devra passer,une fois de plus, par nos amis.On passe de la dépendance à la Russie à la dépendance US,mais à X fois plus cher.Des vraies lumières.

      • Stoltenberg dit :

        Non, la Pologne ne va sans doute pas livrer ces avions aux Ukrainiens. D’ailleurs ce type de MiGs peuvent être retrouvés dans n’importe qu’un magasin avec des chasseurs MiG. 😉
        .
        Mes sponsors ? Ça fait longtemps qu’on a sponsorisé votre machine de guerre mais heureusement c’est fini. De ce point de vue, c’était moi votre sponsor.
        .
        Quelle dépendance US ???????

      • aleksandar dit :

        Désolé mais non.
        Le pétrole vénézuélien est très spécifique en matière de raffinage a cause de sa haute teneur en soufre.
        Il peut etre raffiné ailleurs mais seuls les USA ont les grosses unités de raffinage nécessaires.
        Et sert quasiment qu’a faire du carburant.
        Donc on n’en verra pas chez nous

        Mais heureusement le Venezuela en 3 jours est devenu démocratique et un partenaire de Business !
        Savoir si les USA et la GB vont lui rendre tout ce qu’ils lui ont volé
        Quelqu’un a vu Juan Guiado ces derniers jours ? ?

        • Auguste dit :

          J’ai lu que c’est de l’extra-lourd et les USA en ont absolument besoin pour le mélanger à leur schiste trop léger, pour faire du kérosène et du diesel.Rien que « les US en ont absolument besoin » fait qu’il est plus qu’intéressant.
          Et il y a aussi du Gaz au Vénézuéla,et pas qu’un peu.
          Guaido n’a plus aucun pouvoir,il n’est plus rien au Vénézuela.Il reste l’homme de paille des US pour le contrôle des avoirs vénézuéliens à l’étranger.Du banditisme à l’état pur.

        • Stoltenberg dit :

          aleksandar qui est maintenant devenu expert en raffinage après avoir

          -confondu un Léo2a7 avec un v+ et donné un poids totalement aléatoire qui ne correspond ni à l’un, ni à l’autre
          – affirmé de manière manifestement mensongère que « Kharkhov est tombée presque sans combat » (la ville de « Kharkhov » n’a toujours pas été prise par l’agresseur russe !!! 😀 )
          – affirmé de manière manifestement mensongère que les Ukrainiens étaient sur le point d’attaquer la Russie au moment ou celle-ci a amassé 200k soldats à ses frontières…
          – …
          Pas mal le trip de votre officier traitant, risible troll.

    • tankaboum dit :

      Les dirigeants pour pouvoir être réélus doivent toujours se souvenir de ce qui leur à permis d’être élus la première fois. En l’occurrence: la peur.
      La soit disant guerre économique menée contre la Russie aura des effets néfastes dans l’immédiat pour elle ,mais ils seront bien plus durables pour nous.
      https://www.youtube.com/watch?v=WxmNzcYzAic c’est pas trop long mais les explications sont audibles.

      • Stoltenberg dit :

        Cette guerre économique va détruire la Russie – état hautement agressif, responsable de nombreux crimes de guerre. Une hausse temporaire et modérée des prix à la pompe est un prix ridicule par rapport à ce qu’il a fallu mettre en oeuvre pour stopper Hitler par exemple.

        • tankaboum dit :

          Bon en fait vous n’avez pas regardé l’interview.
          Vous y auriez apris que:
          La balance commerciale de la russie est largement excédentaire. Pas nous.
          Qu’elle n’a pas de déficit ..
          Qu’elle n’a pas de dette. Nous c’est 130%
          Qu’elle n’a que 4% de dollar dans ses resserves et 40% d’or.
          Qu’elle possède à peu prés toutes les resserves de matières premières nécessaires. Caldium, titane, tungsten,… petrole,gaz, phosphate.. et du blé….
          Que sortie du système monétaire occidental, elle pourra directement payer en rouble ou en Yuan avec l’asie.,donc sans frais de change.
          Ce matin j’ai appris que les Russes retournaient massivement redéposer leur argent en raison de la remontée des taux, mais avec le bémol du journaliste pour expliquer que attention ce n’est pas si rose car les crédits sont plus chers.. Jusqu’à quand? 1 mois 6 mois?
          La Corée du sud à bien expliqué qu’elle n’arrêterait pas son commerce avec la russie et probablement la majorité des pays asiatiques qui est la région où la croissance se fait.
          Maintenant le Swift rentre dans un système d’assurance et de réassurance des transactions à terme autrement dit les banques qui ont assuré ces échanges commerciaux à des prix envisagés fixes, et comme les matières premières flambes, elles vont devoir payer le delta.
          Et qu’elles sont les 2 plus grandes banques en charge de la Russie…. SG et BNP…
          Macron et Lemaire sont des nains de la finance et de l’économie.
          Donc oui la russie se relèvera bien plus vite qu’escompté et nous descendront dans les profondisses de l’économie mondiale avec une dépendance quasi totale du bon vouloir US.

          • Stoltenberg dit :

            Bon, je ne vais pas trop m’attarder là dessus. Si ces « experts » prétendent être sûrs de ce qu’ils disent alors qu’ils achètent du RTS, de préférence avec un levier assez fort. Je serai ravi de les voir perdre de l’argent.
            .
            Pour comparer :
            La RDC :
            15 % de dette
            Riche en ressources
            Exportateur net.
            .
            Donc j’imagine bien que pour vous la RDC est une puissance économique, en tout cas plus prospère que la France… Hein ?

  17. Amiral_sub dit :

    on se demande quel pays n’a pas été menacé par la Russie

  18. nitram dit :

    Il conviendrait tout de même de rappeler aux va-t-en-guerre à tout crin qu’il existe un droit international, quand bien même est-il bafoué par les uns ou les autres quand cela les arrange. La belligérance est parfaitement définie et quand une des parties prenantes dispose de 6 000 têtes nucléaires, on réfléchit avant d’affirmer devant sa télé « que fait l’Otan ? Y faut y aller ! Donnons des armes, des avions, de l’argent ». Je doute que nos bonnes âmes résisteraient plus d’une semaine de privation extrême comme de ne plus avoir leur abonnement Netflix ou leur fil Facebook. Alors, de là à être capable de survivre dans une ambiance de ruines radioactives, j’ai un doute. Il faudra dix ans d’investissements massifs pour récupérer notre capacité militaire des années 80. Le prix de l’inconsistance politique de l’après 1989 va se payer cash. Après avoir jugé les russes décisionnaires de cette guerre, il faudra aussi juger les responsables européens coupables de nous avoir mis à poil et d’avoir renoncé au devoir de démonstration de puissance face à un ennemi toujours potentiel. Pensez-vous que face à 4 000 panzers allemands, 2 000 français et 2 000 britanniques disponibles et d’une force politique réelle derrière eux, les divisions russes auraient franchit la frontière ? La dissuasion n’est pas que nucléaire.

  19. ScopeWizard dit :

    Eh ouais , Poutine n’ est pas content , à mon avis il est même fort mécontent , et j’ oserais même m’ aventurer à penser qu’ il est fâché…

    Et pas qu’ un peu…

    Alors , ce matin , sur Sud Radio , il y avait une interview de Michèle Alliot Marie : franchement , très intéressant , ce qu’ elle dit aurait nette tendance à confirmer ce que je pense .

    J’ espère que je ne me plante pas…
    https://www.dailymotion.com/video/x88mpbb?syndication=273844

    • GHOST dit :

      Vlad n´est pas content du « coût » de cette guerre où en 10 jours, des équipements militaires qui valent des millions de dollars sont détruit !
      Vlad est fâché contre lui même quand il fait un calcul simple: Que gagne la Russie dans cette histoire où il ya des pertes en équipements et en hommes quand les sanctions sont entrain de pleuvoir ?
      Vlad se demande chaque soir si cette guerre était une bonne idée

      • ScopeWizard dit :

        @GHOST

        C’ est votre avis .

        Il n’ a rien à voir avec le mien .

        Disons que vous sous-entendez de sa part comme un amateurisme certain , de sa part ainsi que de ceux qui pendant des mois voire des années lui ont fourni tonnes de renseignements , tandis pour moi ce n’ est pas logique , je pense plutôt qu’ il a bien calculé son coup et qu’ il sait ce qu’ il fait .

        Mais bon , nous sommes les grands vertueux super-intelligents , en face ils sont tout le contraire ; fermez le ban .

        Navré mais je ne partage pas du tout cette conception des choses .

        Aux yeux d’ une majorité c’ est sans-doute un tort ; et ben tant-pis .

        • Stoltenberg dit :

          Haha, Poutine ne sait probablement même pas ce qui est en train de se passer. Ses conseillers et officiers lui disent ce qu’il veut entendre et cet idiot gobe tout. C’est pour ça qu’il est en train de mener son pays vers la destruction devenue désormais inéluctable… 😀

          • ScopeWizard dit :

            Eh oui , et ça vous réjouit .

            Nous sommes en train de nous tiers-mondiser avec une Chine qui va mettre la main sur nombre de richesses qui via un axe Paris-Moscou auraient pu carrément sauver l’ Europe et nous arracher à la tutelle de Washington qui finira par « Américaniser l’ Europe de l’ Ouest tout-entière ce qui la détruira par complète dilution , mais non ; le truc vous échappe…

            Ben moi ça ne me réjouit pas du tout .

          • Stoltenberg dit :

            C’est bien de rêver Scope… Soit vous ne connaissez rien à la géopolitique russe, soit vous faites exprès de me provoquer. Comme si le but de la Russie c’était de construire un axe Moscou-Paris… Pourquoi pas Moscou-Vatican, tant qu’on y est ??? Du point de vue russe, la France est un pays qui a perdu son statut impérial et qui passait son temps à faire des baguettes et des jolies chansons lorsque les Soviétiques envoyaient des hommes dans l’espace et menaient une course aux armements avec les US. À côté de ça, pour eux, les pays comme la France ce n’est pas la même ligue. Et de loin. S’ils veulent parler à l’Occident – ils s’adressent à Washington et s’ils veulent parler à l’Europe – ils s’adressent à Berlin. Donc même dans l’hypothèse théorique où il y aurait un axe Paris Moscou, ce serait un tandem où les rapports de force perçus par les 2 parties sont totalement différents et donc où un consensus est impossible à atteindre. C’est la base de la géopolitique. En ce qui concerne la Chine communiste – tout se passe très bien (bien mieux que ce que j’aurais pu l’imaginer il y a 1 ou 2 ans). On a su isoler nos ennemis et donc les battre séparément.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            C’est bien de rêver Scope…

            Je confirme ; c’ est même plus que bien .

            « Soit vous ne connaissez rien à la géopolitique russe, soit vous faites exprès de me provoquer. »

            Voyons , mais quelle idée ; pourquoi chercherais-je donc à vous provoquer ?

            Alors , je ne connais peut-être rien à la Géopolitique Russe , je ne dis pas ; en revanche , j’ ai une idée de ce que sont ses rapports et les nôtres de nature Géostratégique .

            Et le fait est que nos chers dirigeants suivistes d’ une Amérique toute puissante ou du moins toujours ainsi considérée par nos chers ignares ( ou qui préfèrent la facilité ) , du point de vue de sa situation géographique , de ce que furent nos Histoires respectives , si sur le plan politique nous nous étions affranchis de cette tutelle US qui est en train de nous envoyer droit dans le mur , la France avait une très bonne carte à jouer vis à vis de Moscou .

            C’ est à dire qu’ entre tout ce qui est militaire et les immenses ressources que recèle par exemple le sous-sol Sibérien , une France « partenaire privilégiée » d’ une Russie traitée en « amie » , pouvait à terme , ne serait-ce que sur le plan diplomatique , faire office de locomotive industrielle de l’ Europe dans son ensemble , spécialement celle de l’ Ouest .

            Mais LE problème , c’ est que cette « Europe qui irait de l’ Atlantique à l’ Oural » , nos très grands amis Américains n’ en veulent à aucun prix .
            Et comme nous faisons partie intégrante de l’ OTAN…

            Par conséquent , la Russie s’ étant à présent de plus en plus tournée vers la Chine , dans quelques années le risque d’ une Europe considérablement en déclin sur tous les plans s’ avère de plus en plus probable .

            « Comme si le but de la Russie c’était de construire un axe Moscou-Paris… »

            Ah non , soyez rassuré : plus aujourd’hui .

            « Pourquoi pas Moscou-Vatican, tant qu’on y est ??? »

            Eh oui , pourquoi pas ? je n’ y avais pas pensé , mais peut-être faudrait-il en creuser l’ idée…

            « Du point de vue russe, la France est un pays qui a perdu son statut impérial et qui passait son temps à faire des baguettes et des jolies chansons lorsque les Soviétiques envoyaient des hommes dans l’espace et menaient une course aux armements avec les US. »

            Quel est encore ce bougre de Prix Nobel qui a pu sortir une connerie pareille ??

            En 1961 ?

            Vous rigolez !

            Même durant la seconde moitié des années 1950 , de par son volontarisme technologique suivi d’ effet , la France impressionnait nombre de nations autrement plus puissantes .

            « À côté de ça, pour eux, les pays comme la France ce n’est pas la même ligue. Et de loin. »

            Non ; déjà tout dépend de ce que vous choisissez comme référence .

            « S’ils veulent parler à l’Occident – ils s’adressent à Washington et s’ils veulent parler à l’Europe – ils s’adressent à Berlin. »

            Oui aujourd’ hui ; évidemment .

            « Donc même dans l’hypothèse théorique où il y aurait un axe Paris Moscou, ce serait un tandem où les rapports de force perçus par les 2 parties sont totalement différents et donc où un consensus est impossible à atteindre. »

            Alors ça , c’ est parler très vite ; vous n’ en savez rien du tout .
            Là aussi tout va dépendre de ce que nous faisons de l’ axe en question .

            « C’est la base de la géopolitique. »

            Ben , c’ est surtout la base de la diplomatie .

            « En ce qui concerne la Chine communiste – tout se passe très bien (bien mieux que ce que j’aurais pu l’imaginer il y a 1 ou 2 ans). On a su isoler nos ennemis et donc les battre séparément. »

            Vous savez STRICTO SENSU , pas plus la Chine qu’ un autre pays n’ ont jamais été « Communistes » .
            Et nous n’ avons rien isolé du tout .

            Enfin chacun ses idées , mais vous concernant ce serait bien de bûcher davantage certaines notions ou concepts .

        • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

          @scopewizard
          « Mais bon , nous sommes les grands vertueux super-intelligents , en face ils sont tout le contraire ; fermez le ban. »
          Si vous n’avez pas confiance en vous, et en vos raisonnements tortueux, rien ne vous oblige à transposer ces déficiences sur la société qui vous a vu naître ;
          et, par une pirouette grossière, faire passer le camp d’en face — qui se démarque aujourd’hui par une brutalité sans nom, attestée, documentée — pour les virtueuses victimes bafouées.
          Je vois souvent dans vos commentaires beaucoup de culture (le persil doit vous pousser par le nez), que vous étalez avec une volonté pugnace, avec une syntaxe en ronds de jambes, un style qui prend le dessus au point où, à un moment donné, on ne sait plus bien si vous voulez dire quelque chose ou bien simplement gesticuler littérairement pour dire au monde que vous êtes là,
          ce qui donne cette impression finale d’enfumage particulièrement noueux.

          Toutefois, vos analyses techniques (sur du matériel, par exemple) sont souvent pointues et documentées.

          Mais dans ces temps troubles,
          vous campez dans l’idéologie morbide, vous choisissez la binarité — les 0 et les 1, 0 pour l’Amérique, 1 pour la « Grande » Russie —, et la position du martyr, de la victime perpétuelle, si confortable,
          car elle permet la poursuite de toutes les atrocités possibles ensuite (cf : La Destinée Manifeste des USA, leur fameuse Poursuite du Bonheur, leurs migrants illuminés et martyrs voguant sur le MayFlower et toutes leurs guerres pour la Grande Liberté par la suite).

          Les Russes ne sont que des Américains qui sont restés sur-place, voilà mon propos ; seulement, ils n’ont pas cherché à mettre en application leurs rêves, leur utopie ; mais leur volonté de domination est la même.

          Arrêtez, comme tant d’autres (mais à vous, je le dis, car vous ne ressemblez pas à un troll professionnel), de fantasmer sur une association de cette Russie avec l’Europe,
          regardez la taille de leur pays,
          l’Invasion est dans leur sang ;
          si ils étaient tant tournés vers l’Europe avant d’être « refoulés », pourquoi auraient-ils fait 7.000km en direction de l’Asie ?

          Le problème, c’est comme pour les Anglo-Saxons, ils se croient des éternels victorieux — alors qu’il peut être considéré que perdre 24 millions d’habitants entre 1941 et 1945 (25% de sa population), civils, comme militaires, est d’une certaine façon une sacrée défaite —, et joueront les brutes dominatrices tant qu’ils n’auront pas assumé qu’ils ont perdu, eux aussi, comme tous les autres Européens (Anglais compris) ; seule l’Amérique a empoché la mise ; mais je crois qu’ils sont, aujourd’hui, trop cons pour cela (les gouvernants et une grosse partie des élites), insensibles, insuffisamment subtiles, et que la population s’est abrutie aussi avec le temps.
          Il suffit pour cela de comparer leur littérature d’aujourd’hui avec celle de Pouchkine à Dostoevskiï en passant par Gogol, Boulgakov, etc… qui était bercée de France, d’Europe, de Balzac, de Lamartine, de Chateaubriand…
          Non, une grande claque ne leur suffira pas, plus — et la dissuasion nucléaire la prévient —, plus ils prennent des coups dans la gueule et plus ils durcissent — et pardonnez-moi, si je n’aime pas les gens mous, je n’aime pas davantage les gens durs, exclusivement durs — comme disait L-F Céline :  » Le fléau du Monde, c’est son insensibilité. » —, non, ces cons, ils se feront lentement démembrés, dépecés, saucés par l’économie chinoise, sans presque s’en rendre compte ; tout comme les mineurs du Nord de la France qui ont combattu les Nazis avec des pioches et des pelles en 41, mais qui se retrouvent sans armes face à la mondialisation et au marché libre sans limite (USA/UE) d’Amazon…
          Les armures et les blindages n’arrêtent pas les poisons lents, les virus.

          Cette guerre ressemble au chant d’agonie d’un pays et d’un peuple qui se trompent d’époque, qui se trompent de combat, qui se trompent eux-mêmes.

          Reste les fétichistes utiles de l’étranger, qui frémissent de ce combat plus burlesque, tragique, effroyable que chevaleresque,
          et je me désole de vous voir en faire piteusement parti, parfois par simple esprit de contradiction, ou est-ce par faiblesse morale ?, par cette incapacité très commune aujourd’hui (à gauche comme à droite) à distinguer le bien du mal.

          • ScopeWizard dit :

            « Si vous n’avez pas confiance en vous, et en vos raisonnements tortueux, rien ne vous oblige à transposer ces déficiences sur la société qui vous a vu naître ;
            et, par une pirouette grossière, faire passer le camp d’en face — qui se démarque aujourd’hui par une brutalité sans nom, attestée, documentée — pour les virtueuses victimes bafouées. »

            Ce n’ est pas une histoire de confiance en soi , c’ est une question de ne pas à chaque fois s’ imaginer que le camp auquel vous appartenez est forcément le meilleur .
            L’ infaillible et ô combien vertueux modèle à suivre qui nous est vendu comme étant horizon indépassable , si vous préférez .

            Par conséquent , ne cherchez aucune « transposition » , mais plutôt l’ expression de celui qui a pour point d’ honneur d’ être le moins dupe qu’ il lui est possible .

            « Je vois souvent dans vos commentaires beaucoup de culture (le persil doit vous pousser par le nez), »

            Et le cèleri aussi…
            Certes , mais comme je m’ épile…

            « que vous étalez avec une volonté pugnace, avec une syntaxe en ronds de jambes, un style qui prend le dessus au point où, à un moment donné, on ne sait plus bien si vous voulez dire quelque chose ou bien simplement gesticuler littérairement pour dire au monde que vous êtes là,
            ce qui donne cette impression finale d’enfumage particulièrement noueux. »

            Je peux me planter , mais il n’ y a jamais d’ enfumage , ni noueux , ni lisse , ni torsadé , rien ; aucune volonté en ce sens en tout cas .

            Quant à mon « style » ou disons la façon dont je puis souvent rédiger , en résumé ça sort comme ça sort sachant qu’ il n’ est pas rare que l’ inspiration me fasse défaut .

            Alors , des fois c’ est bien , d’ autre fois ça l’ est moins voire c’ est limite , mais d’ une part j’ écris très vite , d’ autre part si j’ écris si vite , c’ est surtout parce que je manque de temps .

            « Toutefois, vos analyses techniques (sur du matériel, par exemple) sont souvent pointues et documentées. »

            Ah , tout de même un point plutôt positif ; c’ est sympa .

            Oui , alors ça pour moi , c’ est très facile ; parfois long je vous l’ accorde mais ce n’ est vraiment pas si dur que ça en a l’ air .

            « Mais dans ces temps troubles, »

            C’ est effectivement le moins que vous puissiez dire….

            vous campez dans l’idéologie morbide, vous choisissez la binarité — les 0 et les 1, 0 pour l’Amérique, 1 pour la « Grande » Russie —, et la position du martyr, de la victime perpétuelle, si confortable,
            car elle permet la poursuite de toutes les atrocités possibles ensuite (cf : La Destinée Manifeste des USA, leur fameuse Poursuite du Bonheur, leurs migrants illuminés et martyrs voguant sur le MayFlower et toutes leurs guerres pour la Grande Liberté par la suite). »

            Et non ; contresens .

            Je suis tout , sauf précisément un idéologue .
            Par conséquent , je fuis la « binarité » , je la fustige même .
            En revanche , je sais la reconnaître et ce n’ est vraiment pas ce qui manque en ce moment….d’ ailleurs depuis des années .

            « Les Russes ne sont que des Américains qui sont restés sur-place, voilà mon propos ; seulement, ils n’ont pas cherché à mettre en application leurs rêves, leur utopie ; mais leur volonté de domination est la même. »

            Intéressante vision des choses , je n’ en sais rien .
            Attention , parce que là vous insinuez que nos actuels USA seraient donc dans cette dynamique de domination…

            Or , ce sont eux les « bons » , ne l’ oubliez pas ; donc zéro volontaire domination de leur part…

            « Arrêtez, comme tant d’autres (mais à vous, je le dis, car vous ne ressemblez pas à un troll professionnel), »

            Non , ni « professionnel » , ni « amateur » , ni même « à l’ essai » ou en intérim , je suis moi c’ est tout .

            « de fantasmer sur une association de cette Russie avec l’Europe, »

            Eh oui mais c’ est là que c’ est très dangereux .
            Dame Nature ayant une sainte aversion pour le vide , une Russie se rapprochant plus de la Chine que de l’ Europe , voilà qui n’ augure rien de bon , mais alors vraiment rien de rien .

            « regardez la taille de leur pays, »

            Oui je sais , c’ est grand ; pratiquement la superficie des USA et du Canada réunis .

            « l’Invasion est dans leur sang ; »

            Elle l’ est dans de très nombreux peuples .

            « si ils étaient tant tournés vers l’Europe avant d’être « refoulés », pourquoi auraient-ils fait 7.000km en direction de l’Asie ? »

            Ben là , c’ est toute l’ Histoire de la Russie qu’ il nous faudrait revoir…au moins depuis les poussées des Huns puis entre-autres tout ce qui va suivre les années 880 avec les Vikings…

            Bon , pas le temps de faire plus ; peut-être un peu plus tard .

            PS : essayez d’ adopter un pseudo….plus commode ; bé oui , celui-ci est tout de même un peu long….

          • ScopeWizard dit :

            Et allez , ziozerouane comique-troupier qui fait son numéro…

            Combien de fois ?

            Adepte du psittacisme à répétition , évidemment comment s’ en étonner…

            Vous ne savez pas ce que ce terme signifie , mais bon ne vous sentez surtout pas obligé de respecter la Langue Française…

        • GHOST dit :

          Et pourtant..
          Quand les troupes russes communiquent avec des systèmes où toute la planète peut écouter ce qu´elles disent, il ya une sorte d´arrogance de la part de Poutine.
          12 jours après, il doit bien faire le bilan.. et la philosophie de l´utilitarisme va finir par se frayer un chemin dans sa logique.

        • ScopeWizard dit :

          SUITE

          « Le problème, c’est comme pour les Anglo-Saxons, ils se croient des éternels victorieux — alors qu’il peut être considéré que perdre 24 millions d’habitants entre 1941 et 1945 (25% de sa population), civils, comme militaires, est d’une certaine façon une sacrée défaite —, »

          Bien plus qu’ une « défaite » , c’ est surtout ce à quoi peut ressembler le résultat d’ une guerre surtout à partir du moment où elle est « totale » et vise à un anéantissement mutuel .

          Les Soviétiques ont essuyé de telles pertes car sur le Front Est où la guerre a duré de juin 1941 à mai 1945 , cette longévité par rapport au gigantisme des forces en présence comme à la férocité des affrontements étant déjà à elle seule facteur explicatif , les batailles ont été d’ une extrême dureté sans parler des exterminations de population comme des morts fratricides provoquées à la fois par la « politique de la terre brûlée » ( graves conséquences pendant les mois d’ hiver ) mais aussi par « plus un pas en arrière » notamment à Stalingrad qu’ un NKVD sans pitié fera respecter avec une rigueur qui tuera beaucoup de soldats de l’ Armée Rouge le plus souvent fort jeunes et débutants….

          « et joueront les brutes dominatrices tant qu’ils n’auront pas assumé qu’ils ont perdu, eux aussi, comme tous les autres Européens (Anglais compris) ; »

          Perdu quoi ?
          Le fait d’ avoir si longtemps été en bonne place dans le leadership mondial ?
          Ben si vous voulez mon avis , ils sont loin d’ être les seuls…
          Tous ceux qui le peuvent s’ accrochent à ça ; d’ après moi , c’ est autant une matérialisation de puissance ( vaste sujet ) que synonyme de dynamisme ( notion de vitalité donc d’ avenir tendant vers un toujours plus et un toujours mieux ) que symbolique d’ un sentiment de contrôle donc de « réassurance » , en quelque sorte .

          « seule l’Amérique a empoché la mise ; mais je crois qu’ils sont, aujourd’hui, trop cons pour cela (les gouvernants et une grosse partie des élites), insensibles, insuffisamment subtiles, et que la population s’est abrutie aussi avec le temps. »

          L’ Amérique empoche la mise , en gros , au cours de l’ année 1916 ; c’ est à dire en somme à partir du moment où de débitrice ( 4 milliards de $ dus à l’ Europe ) elle devient sa principale créancière , les rôles s’ inversant l’ Europe lui devant alors dans les 10 milliards de $ .

          En effet , les USA sont déjà très puissants car depuis près de 50 ans ils ne cessent de progresser ( en fait , dès que l’ Union se réalise au lendemain des quatre années de Guerre Civile entre le Nord et le Sud ) soit depuis l’ année 1865 .

          De plus , avant la Première Guerre Mondiale , suite aux bouleversements industriels chez Ford , les USA viennent d’ entreprendre une mutation vers une société de consommation de masse .
          La guerre brise cet élan et toute la production orientée à fond vers le marché civil , se tourne alors aussitôt vers le marché militaire .
          Le but étant de soutenir le colossal effort de guerre en Europe .
          La société de consommation de masse effectuera son retour remarqué dès les années 1920 que nous connaissons sous l’ appellation des « Années Folles » . Comme la production qui renoue très vite avec le civil , ce type de volte-face ô combien démonstrative de la capacité de souplesse et d’ adaptation de l’ outil industriel Américain se reproduira durant la Seconde Guerre Mondiale .

          Sur le plan militaire , de très modeste , l’ Armée US va gonfler puis très vite revenir à la normale d’ où Isolationnisme et impréparation caractéristiques de l’ avant Pearl Harbour .

          Donc , en réalité , c’ est l’ entre-deux guerres puis l’ entrée en guerre des USA qui vont leur permettre de devenir si puissants .

          Sachant qu’ après-guerre , les forces US de super-gonflées vont à nouveau dégonfler ( raisons : détention de l’ arme nucléaire , importante flotte de bombardiers à réaction rapides à long rayon d’ action , perfectionnement des missiles longue-portée qui deviendront intercontinentaux mais que le Renseignement US croira longtemps moins maîtriser la technologie que ceux de l’ Union Soviétique d’ où les survols d’ avions espions de la CIA tels les U-2 ) ; la Corée révélant nombre de faiblesses .
          Les armées US entreront ensuite dans une phase de remise à niveau puis dans une phase ininterrompue de progression et de maintien de leur puissance au plus haut niveau .

          Ce n’ est pas qu’ ils sont « trop cons » , c’ est surtout qu’ une fois parvenu au sommet , tu cherches à t’y maintenir ce qui peut te rendre parano et demander de plus en plus d’ efforts ; le plus souvent , tu seras donc intolérant , replié sur toi-même , et tu ne voudras pas que quiconque conteste ta place de numéro 1 ce qui ne peut évidemment se passer sans casse ou frictions .

          « Il suffit pour cela de comparer leur littérature d’aujourd’hui avec celle de Pouchkine à Dostoevskiï en passant par Gogol, Boulgakov, etc… qui était bercée de France, d’Europe, de Balzac, de Lamartine, de Chateaubriand… »

          Eh oui , les Russes nous appréciaient et nous étions même source inépuisable d’ inspiration…
          Cela étant , il n’ y a vraiment pas que chez-eux que la culture connaît une baisse de qualité voire une dégringolade…

          « Non, une grande claque ne leur suffira pas, plus — et la dissuasion nucléaire la prévient —, plus ils prennent des coups dans la gueule et plus ils durcissent — et pardonnez-moi, si je n’aime pas les gens mous, je n’aime pas davantage les gens durs, exclusivement durs — comme disait L-F Céline : » Le fléau du Monde, c’est son insensibilité. » —, non, ces cons, ils se feront lentement démembrés, dépecés, saucés par l’économie chinoise, sans presque s’en rendre compte ; tout comme les mineurs du Nord de la France qui ont combattu les Nazis avec des pioches et des pelles en 41, mais qui se retrouvent sans armes face à la mondialisation et au marché libre sans limite (USA/UE) d’Amazon…
          Les armures et les blindages n’arrêtent pas les poisons lents, les virus. »

          Pas sûr pour la CHINE…

          Ben oui , vous êtes « normal » , vous n’ êtes pas pour les « extrêmes » .

          « Cette guerre ressemble au chant d’agonie d’un pays et d’un peuple qui se trompent d’époque, qui se trompent de combat, qui se trompent eux-mêmes. »

          Attention à cette vision ethnocentrée .
          Pour le moment , il est encore trop tôt pour pouvoir se prononcer .

          « Reste les fétichistes utiles de l’étranger, qui frémissent de ce combat plus burlesque, tragique, effroyable que chevaleresque, »

          Alors je ne sais pas vous , mais perso je connais peu de guerres pouvant ainsi être qualifiées .

          « et je me désole de vous voir en faire piteusement parti, parfois par simple esprit de contradiction, ou est-ce par faiblesse morale ? »

          Piteusement ?

          Bof !

          Vous savez , je ne fais partie de rien ; disons que depuis fort longtemps je ne me contente pas de propagande ou de vision à court-terme .

          « , par cette incapacité très commune aujourd’hui (à gauche comme à droite) à distinguer le bien du mal. »

          Et oui mais , quoique l’ on en pense , il n’ y a rien de plus subjectif…

          En somme , plutôt que me pousser à devoir me justifier ou à essentialiser ( généraliser ) le Russe , vous devriez veiller à élargir la focale .

          Deux choses vous plombent : ethnocentrisme + court-termisme .

          Que ceci ne vous empêche pas de prendre soin de vous et des vôtres , c’ est vraiment très important .

    • mulshoe dit :

      bonjour . J’ai écouté votre lien . MAM a certes raison mais n’exprime-t-elle pas ce qu’au fond nous pensons tous . Une UE complètement démunie pour n’avoir pas su se doter d’une vrais politique étrangère et d’armées conséquentes et coordonnées .

      • ScopeWizard dit :

        @mulshoe

        Bonjour mulshoe ! 🙂

        Oui , mais il n’ y a pas que ça ; c’ est ce qu’ elle dit sur ses relations avec Poutine qui vaut son pesant .

        Qui aurait cru qu’ il eut-été si ouvert y compris vis à vis des USA et de l’ OTAN…

        Proposition de sa part faite aux Américains d’ installer des missiles US sur le territoire Russe , vous vous rendez compte de ce que cela signifiait ? la puissance du truc ?

        Mais bon , cela confirme ce que je pense à savoir qu’ il y a eu plusieurs Poutine , notamment le débutant aussi paumé que sympa avec qui à l’ Ouest nous avions beaucoup à gagner , mais qu’ à force de jouer les vertueux donneurs de leçons voire d’ ordres , le Poutine de près de 70 ans en a eu plus que ras-le-bol…

      • Alexis dit :

        MAM ferait mieux de rester en retrait et de la fermer! Quand elle était à la tête du ministère de la défense, quelles ont été ses grandes mesures? Pour ma part, je ne me rappelle que d’une chose… Elle fricotait avec la présidence tunisienne en se faisant payer des voyages gratuits en avion privé par le petit-poutine de Tunisie!

        • ScopeWizard dit :

          @Alexis

          Et donc , parce qu’ il y a eu cet épisode médiatique , cela annule tout le reste et du même coup la prive de toute voix au chapitre ?

          Et puis était-elle la seule , et mieux : est-elle la seule encore à ce jour à « profiter » de certaines « largesses » ?

    • Achille-64 dit :

      Merci, très intéressant.

      Le passage où MAM indique que pour elle le point de virement a été l’installation du bouclier anti-missile dans les pays de l’Est.
      A l’époque, on voyait que la Russie n’accepterait pas cela sans réagir.
      Et puis après, il y a eu ces mouvements pour élargir l’OTAN jusqu’à la Géorgie et l’Ukraine …

    • aleksandar dit :

      Je souris.
      Même Medvedev, le plus occidental des dirigeants russes est en colère.
      Cette réduction du pouvoir en Russie a un seul homme fausse la compréhension des problèmes

      • François Gouda dit :

        A priori, si Poutine chutait on peut supposer que c’est le principal parti d’opposition (KPRF) qui prendrait le pouvoir. Quelle serait sa position en politique extérieure?

  20. Jre91 dit :

    C’est une pratique normale que son armement soit resté en Roumanie ?

    • Pravda dit :

      Oui, sinon les russes auraient accusé les roumains de servir de base arrière aux chasseurs ukrainiens, et donc d’être cobelligérants.

    • Dolgan dit :

      Même entre alliés, se poser sans y avoir été invité avec des bombes, même avec une bonne raison, ça fait désordre.

  21. quidam dit :

    Tout ceci est des gesticulations sans intérêts. La phase stratégique de l’opération russe est terminée. L’armée ukrainienne à perdu quasi toute cohésion. Elle est enfermée dans plusieurs poches que les russes ont commencé à réduire. L’entêtement a ne pas négocier va se terminer par un gouvernement en exil aussi représentatif que celui de Juan Guaido pour le Venezuela. Les Russes vont probablement organiser des référendum d’auto-détermination dans plusieurs oblast clé. Kharkow vraisemblablement, Odessa peut-être.

    L’armée russe n’a pas entrepris d’opération dans la zone ou la population ne parle pas le Russe.

    • vachefolle dit :

      enfin a peu prés tout le monde parle Russe en Ukraine, alors c’est vaste en fait….

    • Fusco dit :

      @Quidam
      La mâchoire se referme sur l’EST du Dniepr et sur les rives de la mer noire.
      Vers une partition de l’Ukraine ?

    • Florian dit :

      Et beh, au moins on peut voir qu’il y a toujours quelques trolls russes actifs sur ce site.

    • Pravda dit :

      Expliquez ça aux ukrainiens, russophones ou non, se battant pour leur pays, je n’ai pas l’impression que vos désidératas soient les leurs. Ils vont faire payer chaque pouce de leur territoire aux russes.

    • Castel dit :

      C’est pourtant dans les zones russophones qu’ils ont rencontré la plus forte résistance, comme à Kharkiv par exemple, la plus importante ville russophone du pays, d’ ou sans doute leur colère contre celle-ci, ou les destructions sont si importantes…
      Cela dit, après avoir subit de telles atrocités, je ne crois pas que les survivants de cette ville accepteront la présence russe si facilement que ça par la suite, et il faut s’attendre à des opérations de guérilla, au moins tant que Poutine sera au pouvoir.
      Cela dit, les Ukrainiens russophone auront au moins remporté une victoire :
      Si cette zone redevient un jour Ukrainienne, plus personne n’osera plus leur interdire de parler leur langue, car ils auront prouvé leur patriotisme, et cela clouera le bec aux extrémistes Ukrainiens qui voulaient les empêcher de parler leur langue natale.
      De fait, l’Ukraine deviendra alors un pays parfaitement bilingue, ou chacun pourra s’exprimer dans la langue de son choix, sans être suspecté d’être l’agent d’une puissance étrangère.
      Ce serait un des rares points positifs de cette guerre !!

      • Tankaboum dit :

        Houla le raccourci.. zone Russophone , zone de plus grande résistance donc forcement …. Ce ne sont pas les russophones ou russophiles qui se battent, c’est l’armée ukrainienne et les nationalistes.En fait l’armée russe était préparée à la présence du plus gros des troupes Ukrainiennes dans les régions séparatistes, d’ou la descente par le nord et la montée par le sud sans quasiment aucune résistance. Maintenant quand on regarde la carte l’étau se resserre verticalement en laissant volontairement un couloir de sorti vers l’ouest afin de détruire tout ce qui y passera dans un sens comme dans l’autre.Visiblement l’enlisement autour grandes villes était envisagé puisque inéluctable.

        • Dolgan dit :

          Lol tout se déroule selon le plan donc.

        • Courmaceul dit :

          « laissant volontairement un couloir de sorti vers l’ouest  » ??? Ben avant les couloirs humanitaires russes allaient vers …l’est ! Les réfugiés arrivaient alors …en Russie ! 🙂 Personne !

          Comme nous avons des reporters sur place, je ne comprends pas votre obstination à décrire une Ukraine qui n’existe pas. Allez dire cela sur RT en vous adressant aux russes ! Vu les médias qui restent.

    • ji_louis dit :

      De tels réfendums sont hors de propos:
      – Poutine a déclaré que l’Ukraine doit regagner le giron russe, il vise donc l’annexion de territoires et l’installation (forcée) d’un gouvernement ukrainien fantoche à sa botte, sans que les ukrainiens n’aient à donner leur avis.
      – Les ukrainiens de tous bords sont tellement outrés que la Russie envahisse leur pays que presque tous, y compris les russophones, rejettent la domination russe dans leur pays. Un référendum sans tricherie serait un (autre) désastre pour Poutine.

      • aleksandar dit :

        Source ?
        Votre boule de cristal ?

        • Courmaceul dit :

          Source ? Une déclaration de Poutine: « Poutine a déclaré que l’Ukraine doit regagner le giron russe »

          Essai historique publié par Poutine en juillet 2021.

          Le révisionnisme poutinien : »Si l’on se place du point de vue historique, comme Vladimir Poutine aime le faire, ce serait plutôt aux Ukrainiens de demander aux Russes de revenir dans le giron de la ‘mère patrie’, la Rus kiévaine ! » Françoise Tom – Historienne.

          Merci de mieux suivre les activités de votre employeur.

    • breguet dit :

      quidam: pour essayer d’y voir un peu plus clair ( je ne sais pas ce que cela vaut mais le rappel historiques est intéressant) le dessous des cartes:https://www.youtube.com/watch?v=dGsnhOixB2s

    • Courmaceul dit :

      Franchement, arrêtez la coke, j’ai honte pour vous.

    • Dolgan dit :

      Pour l heure, aucun indice de perte de cohésion côté ukrainien. Par contre côté russe, tous les observateurs sont surpris du manque de cohésion (en tout cas à ce point). Ça facilite grandement la défense ukrainienne.

  22. Fralipolipi dit :

    Se pose ici la question de la profondeur stratégique.
    Du fait de l’implication de la Biélorussie au Nord Oueast de l’Ukraine (hébergeant radars et missiles russes et permettant à la Russie d’encadrer toute l’Ukraine en étau) et du fait de la portée des missiles balistiques et de croisières russes (si peu précis soient-ils), hélas, l’armée de l’air ukrainienne ne dispose manifestement plus de base aérienne hors de portée ou seulement faiblement exposée aux bombardement russes …
    .
    De ce fait, toute reconstitution d’escadron, à partir de Mig29 polonais, ou autres, présente une bonne dose de risques.
    .
    Nous pouvons alors nous questionner sur la possibilité d’une intervention de l’OTAN dans le ciel ukrainiens, non pas à partir d’avions OTAN, ni contre des avions russes, … mais à partir de systèmes Sol-Air (Patriot – THAAD – Mamba) basés au bord de la frontière ukrainienne, en Roumanie et Pologne, et pouvant le cas échéant assurer une défense anti-missiles à une potentielle BA ukrainienne basée à l’extrême Ouest du pays, pour éviter que sa piste et ses infrastructures ne soient trop facilement pilonnés par les missiles russes ???
    .
    Missile contre missile dans le ciel ukrainien, y-a pas mort d’homme … Poutine trouverait-sans aucun doute à y redire, mais le risque est peut-être jouable !?

    • STARBUCK dit :

      Le pays qui abriterait ces batteries de missiles serait partie prenante au conflit et deviendrai logiquement une cible.
      Et personne aux frontières de l’Ukraine ne veut que ça dégénère. Les Ukrainiens ont refusé tourtes négociations (certainement sur les bons conseillent de leur parrain US) et maintenant ils veulent nous entrainer dans leur guerre. Et bien qu’ils assument leur obstination.
      Il aurai suffit que Zélinsky dise ok, nous n’entrerons pas dans l’OTAN et nous nous contenterons d’un partenariat économique avec l’UE. Cela aurait certainement suffis à Poutine.

    • ji_louis dit :

      Ouaip… Je me souviens aussi que l’artillerie à longue portée russe a donné de la voix depuis la Russie en 2014 quand les « sécessionnistes du Donbass » étaient en difficulté…

    • REPman dit :

      Vous êtes partisan d’un conflit mondial ?
      Leur aviation est plus que moyenne, leur marine ( de surface ) également.
      A contrario le reste…

      • Fralipolipi dit :

        @REPman
        Je ne suis certainement pas partisan ni d’un conflit mondial, ni d’un conflit nucléaire.
        Je questionne simplement sur les véritables limites de la véritable ligne rouge … le border line comme disent certains.

      • Dolgan dit :

        Leur aviation semble très sous utilisée justement.

        Et plus le temps passe et plus il semble probable qu en fait elle fait le max de ce dont elle est capable. Très loin de ce que l on pouvait imaginer.

    • Gégétto dit :

      Fralipolipi,

      Comment dire? La réponse est déjà dans la question.

      Des systèmes Sol-Air (Patriot – THAAD – Mamba) basés au bord de la frontière ukrainienne, en Roumanie et Pologne ( même utilisés pour de l anti-missiles) seraient ,à juste titre, considérés comme un acte de guerre. Faut bien comprendre que toute action autre que du renseignement depuis le sol de pays de l OTAN serait un acte de guerre.

      L installation de système AEGIS Ashore en Roumanie Fait déjà grincer les dents des Russes et est un point de discorde.

      • Fralipolipi dit :

        @Gégétto
        Je suis Ok avec vous.
        C’est juste que j’essaie de trouver une voie utile à la potentielle reconstitution, en Ukraine, d’un escadron Mig29 …
        … sans un soutien anti-missile pour sa BA,le-dit escadron se retrouverait vite scotché ou détruit sur sa base …
        Si les US poussent à ce que des Mig soient fournis à l’Ukraine, les US doivent aussi aller au bout du raisonnement et assurer un minimum de protection anti-balistique à l’escadron en question … ou sinon, WTF !

      • Fralipolipi dit :

        @Gégétto
        « La Turquie a pour sa part ouvertement déclaré qu’elle continuerait à fournir des drones Bayraktar TB2 à l’Ukraine en guerre »
        https://air-cosmos.com/article/des-mig-29-ukrainiens-peuvent-ils-operer-depuis-la-pologne-28698
        .
        Pourtant, Poutine n’a pas encore déclaré la guerre à la Turquie.
        .
        En évoquant des tirs anti-missiles depuis l’OTAN, et non anti-aériens (c’est important), nous serions dans une espèce de zone grise, => inconnue à date dans l’histoire de la guerre !!! … cela équivaudrait à une sorte de protection à distance (comme la fourniture de gilets pare-balles)… et pas forcément à une déclaration de guerre.
        En tous les cas, selon moi, il y aurait matière à débattre.
        .
        Sauf que, comme la Pologne vient de dire Non à la livraison de Mig 29 à l’Ukraine, le sujet n’est déjà plus d’actualité …

        • tschok dit :

          @Frali,

          Il y a effectivement un angle mort dans l’anti-missile. Abattre un avion est potentiellement un casus belli. Mais abattre un missile?

          Le problème, c’est que le casus belli n’est pas codifié. Il relève de l’appréciation du pays concerné. C’est une appréciation politique. Et il relève aussi de l’appréciation du pays qui le « tente », si je puis dire.

          Si l’Otan intercepte depuis les pays limitrophes membres de l’Otan (Pologne, Slovaquie, Hongrie, Roumanie, Bulgarie) les missiles balistiques ou de croisière russes tirés sur l’Ukraine, je ne pense pas que la Russie irait jusqu’à déclarer la guerre à l’Otan, ce qui reviendrait à déclencher la troisième guerre mondiale, pour le simple fait d’avoir perdu une de ses nombreuses capacités de bombardement.

          Après tout, il lui reste son artillerie classique et ses très nombreux LRM pour continuer à massacrer le gens et à détruire les villes. En kilogrammes d’explosifs délivrés, il est d’ailleurs probable que ces moyens soient actuellement bien plus sollicités que les missiles balistiques ou de croisière, qui sont en général assez précieux et qui ont des capacités de destruction massive finalement assez limitées, si les têtes restent conventionnelles.

          Donc, je dirais pourquoi pas?

          Mais à mon avis, le problème se présentera autrement: la Russie ripostera pour détruire les stations de tir des missiles anti-missiles de l’Otan. Elle ne déclarera pas la guerre atomique, elle ripostera sur le même mode, mais un cran au-dessus.

          L’Otan ne prendra pas non plus la responsabilité d’une guerre atomique mais sa possibilité de riposte à elle me semblera plus limitée, parce que sinon on rirait à l’escalade.

          Je dirais donc, au final: soit on arrive à défendre les pas de tir des missiles anti-missile de l’Otan contre toute riposte, soit il ne faut pas le faire. Ou alors, on le fait on accepte les pertes. Sauf que c’est du matos précieux.

          Pour nous, c’est le Mamba. On n’en a pas beaucoup. Je doute que nos militaires soient tentés par le gambit et je vois pas Macron décider ça en fin de mandat en pleine campagne électorale.

          Bref, il y a peut-être un angle mort, mais on ne va pas l’exploiter, je pense. Les Ricains peut-être, je ne saurais dire. Mais les mecs en étaient toujours à se couper les cheveux en quatre à propos de cette affaire de Mig 29, qui ne tient pas la route. Je ne pense pas que ça les tente.

        • Gégétto dit :

          Fralipolipi,

          Dans la revue DSI N° 157 de Janv/fev 2022 il y a un article intéressant sur l armée ukrainienne; dans lequel il est fait mention du montage d une coentreprise destinée à la production de drones Bayraktar TB2 avec la Turquie.

          Les Bayraktar sont ils livrés à l Ukraine, ou construits en Ukraine?

    • Thaurac dit :

      La russie a Wagner, créons Ravel avec tank missiles avions, mais bien entendu, nous sommes au courant de rien, comme proutine avec wagner…
      Faut faire exactement comme lui , il ne se gêne pas, faisons de même, c’est pas à lui de dire ce que l’otan ou l’europe doit faire ou pas, il est complètement givré…

  23. Ltikf dit :

    Interessante cette guerre dans laquelle un belligerant- la Russie- fixe les regles… Pour moi, depuis qq semaines, se profile une Ukraine coupée en 2 oar le Dniepr, avec une redistribution des populations a la Yougoslave… Le schéma RFA/RDA serait répété, avec l Ukraine se l Ouest dans l UE mais pas dans l OTAN. Dans 30 ans l Ouest aura gagné la competition economique et Poutine sera enfin a côté de Staline… Si c pour aller la, autant arrêter le massacre !

  24. Amiral_sub dit :

    l’ironie de l’histoire c' »est qu’historiquement la Russie et la Chine ont souvent envoyé des armes et meme des pilotes en Corée ou au Vietnam : des pilotes russes volaient au dessus de la Corée et tuaient des ocidentaux. Idem au vietnam avec des Chinois. Et là ils menacent si on fait comme eux. Mais on en le fera pas évidement

  25. Norman Dieniémen dit :

    Ça sent franchement la com à peu de frais pour Biden, on parle de quoi, au mieux une quinzaine de Migs Polonais complètement rincés pour aller faire du rase-mottes ? Je vois pas en quoi ça changerait en quoi que ce soit la configuration sur le terrain.

    • Alexis dit :

      La Pologne dispose de 22 MIG-29 pour la chasse et la défense aérienne et de 12 SU-22 d’attaque au sol.

      La Russie dispose de 900 chasseurs dont 200 seraient déployés sur l’Ukraine: Un ratio de 1 à 10! Les 22 MIG-29 polonais vont immanquablement changé la donne!

      • Dolgan dit :

        Simplement tant que des chasseurs ennemis peuvent présenter une menace, tu dois escorter tes camions à bombes et prendre des précautions. Idem pour les helicos.

        Ça consommera des moyens russes.

    • Auguste dit :

      Cela pourrait changer beaucoup,si l’opération se faisait.Les Mig polono-ukrainiens auraient la maitrise du ciel.A voir les dégâts subis,les Mig russes n’ont que des bombes lisses et sont obligés, pour un minimum de précision,de voler bas et à portée des manpads.Les Mig polono-ukrainiens bénéficieraient probablement de bombes occidentales plus précises,qui leur permettraient de voler haut,tout en étant efficaces.
      Avis demandé aux experts.

      • Achille-64 dit :

        Les MiG-29 européens ne sont pas qualifiés pour tirer des GBU standard OTAN. Les Russes ont aussi des manpads pour tirer ce qui vole bas.
        Tout avion qui vole haut peut être détruit par un régiment de S-400 basé en Russie de l’ouest. Un régiment complet compte + de 100 missiles (nombre exact à vérifier).
        Toute attaque US ou OTAN sur une base de S-400 basée en Russie déclenchera une riposte nucléaire de dernier avertissement.
        Quelle bonne idée, en effet.

        • Ils ont quand même reçu un missile balistique sur une base protégée par les s400 ? ou je suis victime de propagande ( le nouveau terme pour dire qu’on a rien bité)
          Je le demande si les EU et les USA ne se sont pas fait enfumés depuis 20 ou 30 ans a gober les annonces du Kremlin.
          Ou alors les usa auraient utilisé et exagéré très largement le danger russe pour mieux vendre leur fourbi
          (Avec la bienveillance des retro-commissionné de Bruxelles)

  26. fredv dit :

    Je pense que c’est une idée qui n’aboutira pas. Quand bien même il reste des pilotes Ukrainiens, qui connaissent les Mig 29, mais où les faire se poser, redécoller, alimenter etc etc …De plus, l’acheminement de ces appareils ne peut passer inaperçu, d’où la menace Russe. Les Stingers ou autres sont bien plus efficaces au final. Non seulement contre les ventilos mais aussi les avions. Là, pas d’intervention directe, juste des livraisons d’armes. Les russes connaissent bien depuis l’Afghanistan, et les nouvelles versions sont terriblement efficaces.

  27. Sun Tzu dit :

    Hors sujet militaire, mais qui concerne la suite politique de cette invasion russe de l’Ukraine :
    Le Premier ministre israélien Naftali Bennett s’est rendu ce samedi à Moscou, où il a rencontré Vladimir Poutine durant trois heures ; il était accompagné du chef du Conseil National de Sécurité, le Dr Eyal Khoulta, de la conseillère (et journaliste) politique Shimrit Meir ainsi que son porte-parole, Matan Sidi, et du ministre de la Construction et du Logement Zeev Elkin qui faisait fonction de traducteur entre les deux dirigeants. Puis l’avion a fait route vers Berlin… La presse occidentale n’en parle pas !

    • tschok dit :

      C’est parce que vous ne lisez pas la presse, Sun Tzu.

      L’événement a été couvert, tout à fait normalement. Il vous suffit de lancer une recherche sur Internet pour le vérifier.

      Celle que j’ai lancée a craché ses résultats en 0,52 seconde. Il me semble que consacrer un peu plus d’une demie seconde à la vérification d’une assertion hasardeuse avant de balancer la purée n’est pas abusif.

      Enfin je dis ça, mais après tout, peut-être que pour vous c’est pas évident. Il y a plein de gens qui balancent leurs conneries avant de vérifier si c’est vrai ou pas, et ça les dérange pas du tout de le faire. Ils trouvent ça tout à fait normal. On peut même dire qu’ils s’en foutent complètement.

      C’est comme une envie de pisser, quoi: quand on pisse, on se demande pas pourquoi ou comment on a envie de pisser. On pisse, c’est tout.

    • Ératosthène dit :

      J’ai lu qu’Israël serait médiateur.

  28. LOUIS XIV dit :

    Le choix est cornélien : soit nous aidons les ukrainiens en instaurant une zone d’exclusion aérienne au-dessus de leur territoire ou en leur livrant des avions de combat : dans les 2 cas, cela équivaudrait à une déclaration de guerre en bonne et due forme avec distribution de dragées nucléaires aux convives pour fêter l’événement. Soit nous laissons l’Ukraine se faire asservir. Il n’y pas de bonne solution, qu’une mauvaise. Les Polonais ont bien compris que ce sont eux qui seront de la fête s’ils acceptent ce marché. Mais les américains s’en foutent : il n’ont toujours pas compris la différence entre Sitting Bull, chef Sioux qui commandait une armée d’indiens équipés d’arcs et de flèches et Vladimir Poutine qui dirige la 2ème puissance nucléaire (peut-être bien la première, d’ailleurs) de la planète. Donc ils continuent de le traiter comme au Farouest et certain sénateur pense même que l’on devrait lui envoyer un tueur à gages. Mon dieu ! Ces gens-là sont une plaie mondiale !

    • Logos dit :

      Je serai Zelensky, et SI et seulement SI les choses tournaient hyper mal pour l’Ukraine, je balancerai une volée de « grêle » piquée à l’ennemi sur une centrale, en espérant que l’opé sous fausse bannière ‘prenne’ dans les médias. Puis, vu que la centrale partirait en live façon corum hors de contrôle, on verrait rappliquer les gugus de l’Europe, Poutine ou pas, car là, les ptis foyers de l’ouest morfleraient. Cela déclenchera pt être la 3ème, mais d’un point de vue purement ukrainien, cela ne changerai rien (être sous la semelle des russes pour une ou 2 décennies avec le statut d’esclave / être vitrifiés = peu de différence).
      Seulement, je ne suis pas dans son fauteuil et je ne pense pas qu’il soit machiavélique à ce point là.
      Vu l’empressement des russes à s’emparer des centrales, ce senario a sans doute été anticipé…

  29. rga dit :

    Quand Poutine fâché, Poutine faire toujours comme ça.

  30. mesa dit :

    A signaler une Analyse de la situation militaire après 10 jours de guerre de xavier Tytelman, excellente analyse (comme d’hab) https://www.youtube.com/watch?v=BpCzqX5B1SA

  31. vachefolle dit :

    Il existe toute une liste de sanction a fort benefice pour l’UE et l’occident, qui ne couteraient absolument rien, et auraient un effet médiatique et psychologique important.

    Par exemple accepter l’asile politique et la naturalisation dans un pays de l’UE de tous les scientifiques (et leur familles) qui ont signé le courrier contre la guerre. Idem pour les grands sportifs, ….

    Voir la creme scientifique de la Russie partir serait la plus grosse insulte au régime sovietique (oups), une perte enorme de compétence et un gain pour l’occident, le tout a cout ZERO

    • Alexis dit :

      La France qui n’est pas fichu de payer dignement ses chercheurs va engager à grands frais des scientifiques russes? Avec ce genre d’idée géniale, je me fais une joie de savoir que tu te limites à des discours de pilier de bar!

    • fabrice dit :

      Dans la théorie ça parait une bonne idée; En pratique tu crois qu’il n’y a pas de patriotes en Russie, que des gens intéressés par l’argent et de bonnes conditions de vie ?.Je suis sur qu’un grand ingénieur français dans des domaines bien particuliers recevrait aussi un très bon salaire et un très haut niveau de vie à Pékin…Tu vois une fuite de cerveaux français vers la Chine toi ? L’Allemagne avec sa démographie en berne, propose déjà des conditions extrêmement avantageuse à des start upper étrangers de venir installer leur start up en Allemagne, passeport doré, peu d’impôts, aides, bureaux gratuits…Alors oui, certains viennent mais pas tant que ça et en cas de conflit entre leur pays d’origine et l’Allemagne, je ne suis pas sur qu’ils soutiendraient l’Allemagne. Ils viennent pour des raisons opportunistes et se barrent aussi secs quand il y a de meilleurs opportunités.

    • tschok dit :

      @vachefolle,

      La Russie ne laisse pas sortir les dissidents comme ça, surtout s’il s’agit de scientifiques de haut niveau.

      Avant la crise actuelle, quand les Russes avaient encore des libertés, ils pouvaient émigrer sans trop de difficultés, comme l’explique l’article mis en ligne par L’Alacrite, ci-dessous. Mais dans le contexte actuel, vous pouvez parier que les autorités russes vont être très vigilantes et ne pas autoriser n’importe qui à sortir, pour rejoindre ce qui devient dans l’esprit de Poutine le camp ennemi.

  32. Pascal (l'autre) dit :

    Ces menaces quasi systématiques d’usage de l’arme nucléaire par Poutine ne serait il pas comme une sorte d’aveu de faiblesse? En admettant une mise en place d’une zone d’exclusion aérienne dans le ciel ukrainien Moscou pourrait arguer que ses forces aériennes et sa défense sol air pourrait s’opposer avec succès à l’aviation de l’OT.A.N. Finalement l’armée russe que certains sur ce blog voit déjà à Hendaye, Palerme ou Gibraltar ne serait elle qu’un…………………colosse aux pieds d’argile?

    • Mig69 dit :

      Une superpuissance Potemkine ! Quand on menace à tout-va, y compris de représailles nucléaires, c’est que l’on est en train de perdre et que le monde entier en est témoin. Que la Russie puisse achever l’occupation militaire de l’Ukraine, c’est tout à fait possible à court ou moyen terme, mais cela n’effacera pas les dégâts en matière de prestige et de réputation.

      Autant l’agression russe sert d’électrochoc pour les opinions publiques et politiques occidentaux, et soulignent la nécessité de se réarmer afin de faire face aux menaces nouvelles, autant l’armée russe nous fait une démonstration de son incapacité à soumettre un pays de 40M d’habitants, parmi les pays les plus pauvres et corrompus d’Europe. Les bombardements qui s’intensifient, les sièges autour des zones urbaines défendues, le recours à des mercenaires-islamistes tchétchènes et syriens constituent autant de preuves supplémentaires …

  33. Thanksgiving dit :

    2 F-35 de l’USAF, partis effectuer de la surveillance aérienne dans le cadre de l’OTAN, ont du se poser en urgence à l’aéroport de Berlin suite à un problème technique. 😉
    On comprend mieux le refus d’ingérence de la Pologne!
    Mais fallait réfléchir avant pour les achats avec notre fric…

  34. Alain d dit :

    Pour le Su qui s’est retrouvé en Roumanie. Ce que j’avais lu: tandis qu’il était en mission sa base avait été attaquée, ne pouvant pas atterrir, il s’est orienté vers l’Ukraine. Un avion de l’OTAN l’aurait accompagné. Pour ce dernier point, ça reste à vérifier, propagande ou pas. Donc, comme l’OTAN voit tout ce qui se passe à sur la frontière est de l’UE….. A l’époque de cette info, 4 Antonov aurait été stationnés en Pologne. Faut pas nous casser tous nos Antonov, et surtout pas que la Russie se les approprie. :>))
    Enfin, si j’ai bien lu, la France s’orienterait vers vingt A330-MRTT. Par contre le possible projet de transport léger est toujours bloqué.

    • Alain d dit :

      Bon faut vraiment que je dorme, ~1000 heures de sommeil à récupérer, presque rien. :>))
      Le Su s’est réorienté vers la Roumanie évidement.

  35. dakia dit :

    Question sérieuse:
    Si Varsovie est vitrifié qui tirera en premier sur moscou ? L’OTAN je n’y crois pas. Les américains ne détruiront pas TOUT ce qu’ils ont créé jusqu’ici (facebook, nasa, google, tesla, microsoft, cac 40, sillicon valey, nba, hollywood, etc.. etc..) juste pour tenter de venger (à mort) un pays européen vitrifié.

    • Plusdepognon dit :

      @ Dakia
      C’est cette vision qui a fait prendre aux autorités françaises la décision de se doter de l’arme atomique.
      https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/04/comprendre-la-menace-de-l-arme-nucleaire-en-10-questions_6116176_3210.html

      De Gaulle disait qu’il ne mettrait pas l’existence de la France en balance « contre le résultat d’une élection dans les Rocheuse » (de mémoire), ce qui voulait dire qu’ils doutait de la volonté des américains à tout brûler pour des peuples européens qui tout compte fait ne sont pas des américains, surtout en temps d’élections…

      L’arme atomique est évoquée avec beaucoup trop de légèreté en ce moment.
      Ce n’est pas une bombe dans un marché, ou autre horreur de la guerre qui se produit aujourd’hui comme hier.
      C’est la fin de toute vie.

      Les USA comptent pas mal de prédicateurs évangélistes qui s’entendraient très bien avec les plus fêlés des terroristes : car après la reconstruction du temple de Salomon et l’apocalypse viendrait le Messie.

      Personnellement, je suis pas pressé ni pour moi, ni pour ceux qui me suivent.

      Mais certains y travaillent.
      https://www.areion24.news/2020/04/22/vers-une-guerre-nucleaire-au-moyen-orient/

      • tschok dit :

        @Pdp,

        je ne sais pas si de Gaulle doutait de la détermination des Américains à défendre l’Europe de l’Ouest, y-compris en prenant le risque de se faire vitrifier eux-mêmes.

        Mais une chose est sûre: il ne voulait pas dépendre d’eux sur ce plan. C’est le principe même de l’indépendance: ne pas dépendre de la décision d’autrui pour assurer sa souveraineté. Notre souveraineté, c’est notre affaire, pas celle des Américains. S’ils sont avec nous, tant mieux, s’ils sont déterminés à défendre l’Europe, très bien, mais en tout cas nous, de notre côté, on a nos propres moyens de dissuasion et on les engage selon notre propre appréciation.

        Et puis après vous avez la tradition intellectuelle de mépris des Français à l’égard des Américains. Et là, elle consiste à mettre en doute en permanence leur détermination à défendre leurs alliés.

        Et il y a une pointe de jalousie là-dedans: la dissuasion française reste centrée exclusivement sur la France, point barre. La dissuasion US comprend d’autres pays, particulièrement ceux qui accueillent les silos de B61 (les pays du partage). Donc, on ne concourt pas exactement dans la même catégorie.

        La dissuasion US a été conçue pour une guerre thermonucléaire globale, parce que les Américains ont tout de suite dimensionné la guerre nucléaire en lui donnant une taille mondiale, en raison de l’existence des deux blocs, au début de la Guerre Froide. Donc ils ont rapidement inclus d’autres pays sous leur parapluie nucléaire.

        La France, elle a sa dissuasion nucléaire, mais pour elle. Bon, on a étendu la zone de nos intérêts vitaux à l’Europe, mais cela ne signifie nullement une extension de la garantie nucléaire aux pays européens. Donc, on reste un petit système de dissuasion, franco-centré, et pas de taille mondiale.

        Cette différence de taille suscite évidemment des jalousies du côté français. Nous sommes très attachés à notre rang international, et pour nous, la dissuasion était un moyen de nous hisser au plus haut niveau, en égalant les plus puissants.

        Eh ben non. On se bats juste pour notre pomme, c’est tout. Et c’est ce que les Américains nous rappellent souvent quand on ose se prétendre leurs égaux.

        De fait, même Macron n’a pas proposé à nos partenaires de protéger l’Europe. Il est toujours question de protéger notre cul, c’est tout.

    • vno dit :

      Pourquoi du nucléaire, Ils ont mieux.

    • GHOST dit :

      Essayez toujours et voyons la suite des conséquences.. quand la contamination nucléaire va toucher la Russie elle même.
      L´OTAN est une alliance « nucléaire » (aussi). Croire que la Russie peut « vitrifier » la France sans que la Grande Bretagne n´attaque ..est une illusion.
      Essayez..et la grande majorité de la race Humaine va être reduite en cendre

    • Oliver dit :

      Lol le CAC40 est américain !

  36. Thierry dit :

    L’Ukraine dit avoir abattu deux avions russes au-dessus de Kiev.

    Des avions ukrainiens et un missile antiaérien ont abattu deux avions russes au-dessus de la ville de Kiev et dans une zone voisine, a déclaré lundi soir le commandant de l’armée ukrainienne dans un communiqué.

    Plusieurs grosses explosions ont été entendues dans le centre de Kiev après le déclenchement d’une sirène de raid aérien, mais il n’a pas été possible de confirmer dans l’immédiat la destruction d’avions russes.

    Les gouvernements occidentaux ont déclaré que les systèmes de défense aérienne de l’Ukraine fonctionnaient toujours 12 jours après le début de la guerre et que la majeure partie de son armée de l’air était intacte. Valery Zaluzhny, le commandant de l’armée ukrainienne, a déclaré qu’un avion russe avait été abattu au-dessus de la ville à 20h30. et qu’un second a été abattu en combat aérien près de la capitale.
    source :
    https://www.nytimes.com/live/2022/03/07/world/ukraine-russia-war
    ———————————————————————————-

    Il reste des avions de combat opérationnel à l’Ukraine, c’est tout à fait certains, difficile d’en connaître le nombre, les frappes russes au début de l’offensive ont été massive mais imprécise, de plus les ukrainiens se doutaient bien que leurs aérodromes militaire allaient être les toutes première cible et ont donc dissimulés un certains nombre d’appareils.Bien entendu il leur en faut davantage, car une suprématie aérienne sur l’Ukraine mettrait un terme à l’offensive russe et Poutine serait forcé de négocier à perte ou de se retirer à cause du risque d’anéantissement total de ses forces.

    En attendant l’Ukraine possède déjà les pilotes dont les avions ont été détruit au sol et qu’il faudrait remplacer.

  37. Achille-64 dit :

    Pour ceux qui se posent des questions sur les S-400, et qui n’ont pas d’officier rens dans le bureau d’à côté :
    https://youtu.be/cTRnwh9ySE4

  38. Carin dit :

    Il faut que les américains arrêtent avec ces Mig29. La plupart seraient détruits par les forces ukrainiennes qui n’ont aucun moyen de les différencier de ceux des russes.
    Les livraisons de MANPADS et missiles anti-chars doit s’intensifier avec des servants volontaires (si on fait le tour des pays autour de la Russie, on doit en trouver quelques centaines).
    Avantages : pas de formation, utilisation directe, efficacité décuplée.
    Inconvénients : aucun, ce sont des volontaires qui acceptent de mourir en terre étrangère, charge aux pays de départ de correctement s’occuper de leurs familles.
    Et c’est pas les volontaires qui manquent!
    Ensuite vient le cas de la Biélorussie qui envoie des troupes sur les arrière des ukrainiens…
    Ce pays pourrait être utilement « dénazifié », n’importe quel pays européen pourrait monter une « opération spéciale », et aller destituer l’abrutit se disant président. Le petit père des peuples n’y pourrait rien, et la moitié de son plan d’invasion serait à l’eau.

    • françois dit :

      D’un point de vue business c’est qd même intéressant car c’est l’europe qui payera ca permet de vendre des F-16 (et tout le support qui va avec)

  39. Thaurac dit :

    Et on apprend que le grand général en Chef, Poutine ceinture noire de Samba , ( vise aussi la maîtrise du Tango) , a besoin de milices musulmanes syriennes pour mener la guerre urnaine, pauvre russie
    au fait je viens de finir le livre de Serguei Jirnov L’Eclaireur, et on ne voit plus Proutine avec les mêmes yeux , ni les GJ maintenant y compris les autres conspis qui ne jurent plus que par lui!
    Pour les trolls j’en parle même pas, vu que le terreau des « bas du Qi » était nombreux en france.

  40. tankaboum dit :

    Moralité on prend le risque de rentrer dans une guerre avec un volume militaire qui atteint à peine 20% de ce qu’il faudrait, et on rentre en guerre économique alors qu’on est financièrement déjà vaincu.
    Et en réponse vous parlez d’idéologie, d’honneur , avec une économie d’assistanat et de contrôle d’état à la dérive.. L’URSS en somme.

  41. Olivier dit :

    Question (presque) HS : est-ce que quelqu’un disposerait d’une source à peu près neutre sur la situation militaire au jour le jour (mouvements, pertes, etc.) ? Parce que sur la presse généraliste, et même sur liveuamap, j’ai l’impression que soit on exagère encore la toute-puissance de l’armée russe, qu’on voit déjà déferler sur Varsovie après n’avoir fait qu’une bouchée de la Pologne, soit, a contrario, que cette armée, bonne qu’à bombarder une école ou une boulangerie, ou parvenir, de temps en temps, à tuer un civil, se fait shooter avion sur avion, tank sur tank, bref, qu’elle se débine comme jamais. J’imagine qu’entre la propagande russe et la propagande occidentale, un juste milieu existe ? Si oui, je suis preneur !

    • tschok dit :

      @Olivier,

      Vous n’échapperez pas à la guerre de l’information, qu’est-ce que vous croyez?

      je vous suggère de vous départir de vos réflexes d’enfant gâté, qui s’imagine que l’attend quelque part une source d’information parfaitement objective, pour qu’il puisse être sûr d’être correctement informé, et se dire qu’il peut ainsi pleinement jouer son rôle de citoyen éclairé.

      Ce ne se passe pas comme ça.

      En temps de guerre, la guerre de l’information non seulement se poursuit, mais s’intensifie. Personne ne va venir vous servir sur un plateau d’argent l’information miraculeuse que vous attendez

      Vous allez devoir faire preuve de prudence, d’esprit critique, diversifier vos sources, croiser vos infos, réfléchir, etc, encore plus que d’habitude. Pas moins que d’habitude, hein? Plus!

      Maintenant, si vous voulez une source « neutre », le mieux est peut-être d’essayer de trouver une source dans un pays neutre. Un pays qui regarde ça de loin parce qu’il ne se sent pas concerné et qui est à peu près démocratique. Il doit y en avoir en Afrique ou en Asie. Peut-être en Amérique du Sud.

      Ou un pays qui est allié avec les deux camps. Paradoxalement, la Turquie.

      Le message des sites d’infos dans ces pays sera sans doute dépouillé des accents d’animosité personnelle qui peuvent brouiller le message en Europe. Mais pour autant, ces sites ne seront pas nécessairement bien informés. Et ils peuvent reprendre des infos sans les vérifier parce qu’ils n’ont personne sur place pour faire le taf.

      C’est quand même du boulot de vérifier une info. Ne perdez pas de vue qu’une info se fabrique. Elle n’existe pas par l’opération du Saint Esprit. Elle ne tombe pas du ciel, toute pimpante, toute fraiche, prête à être consommée. Elle est produite par quelqu’un et diffusée en direction de quelqu’un. Donc, une info n’est jamais objective au sens absolu.

    • françois dit :

      les pertes russes sont énormes, c’est ce que j’ai entendu sur france info et confirmé par les experts militaires français utubeurs comme xavier tytelman. Les russes sont nuls à un point difficilement imaginables, ils vont repartir piteux d’ici une semaines ou deux et poutine sera renversé à causes de l’effet des sanctions.

  42. charly10 dit :

    Avec une seule idée en tête, la Commission Von der Leyen obsédée par la protection de l’environnement, n’a été capable ni de montrer la voie à l’Europe pendant une pandémie à coronavirus, ni de gérer une crise des réfugiés. Comment aurions-nous pu espérer que ces fonctionnaires européens désemparés puissent montrer la voie lorsque la Russie a décidé d’envahir son voisin ?
    Mais la conclusion la plus tragique de ce basculement dans la gouvernance est que l’Europe est trop faible même pour imposer des sanctions significatives à Moscou.
    Plus on avance dans la guerre plus on voit bien que les sanctions prises par l’Europe, n’apporteront pas grand-chose dans ce conflit. Penser que les oligarques agiront, on peut en douter, ils avaient prévu l’affaire depuis longtemps, certainement prévenus par poutine des sanctions possibles. Le peuple russe commence à s’interroger mais les quelques milliers de manifestants ne représentent pas l’esprit russe. La Russie profonde ne comprend pas pourquoi le monde se retourne contre elle et soutien Poutine plus que jamais ; nous n’avons jamais compris l’âme slave. Dans le domaine du pétrole, l’OPEP va dans le sens de la Russie en refusant d’ouvrir les vannes pour faire baisser les prix ; pour le gaz l’Allemagne comprend qu’elle ne peut pas se priver du gaz russe ; Pour les autres matières premières Blé, soja, aluminium, titane, jusqu’à quand pourra t’on se priver des ressources Russes et ukrainienne ? Bref dans cette affaire, nous sommes les dindons de la farce, nos citoyens subissent de plein fouet le contre cout de sanctions qui ne feront pas bouger Poutine d’un iota sur son action. A moins d’éliminer physiquement Poutine, nous allons subir à tous les niveaux, sans pouvoir empêcher à termes l’annexion de l’Ukraine a la Russie qui semble inévitable, puisque nous n’interviendrons pas militairement contre la Russie.
    JE RAPPELLE LES MOT DE BRUNO LEMAIRE.
    NOUS ALLONS PROVOQUER L’EFFONDREMENT DE L’ECONOMIE RUSSE……..
    Et la nôtre Mr le ministre ?

  43. Patrickov dit :

    Dans les faits la Russie aurait du faire de même que les USA en Irak, pas une seule troupe au sol, bombardement nuit et jour pendant 10 jours d’affilé puis une fois tout rasé, puis intervention par le sol.
    Les occidentaux ont fait plus d’un million de morts en Irak, cela n’avait l’air d »émouvoir personne.
    L’opération suivante des russes sera un tapis de bombes comme les yankees en Irak.

    • tschok dit :

      Bon, d’accord, encore que ça se discute.

      Mais, Patrickov, en quoi ça justifie l’invasion de l’Ukraine par la Russie?

      Vous justifiez les turpitudes des uns par les turpitudes des autres. Mais ça n’a pas de sens.

      Nan, ce qu’il faut faire, c’est justifier l’invasion de l’Ukraine par des motifs propres à la Russie. Pas parce qu’il y a eu ailleurs une guerre, un assassinat, un tremblement de terre ou n’importe quoi d’autre.

      Parce que tout peut servir de justification à ce moment-là, vous comprenez?

      Donc, les Russes ont raison d’envahir l’Ukraine parce que:
      1)…
      2)…
      3)…
      4)…

      Et vous mettez ce que vous voulez, mais qui soit en rapport direct, pas des trucs insondables.

      Sinon, les Russes envahissent l’Ukraine parce qu’ils ne veulent pas que ce pays devienne indépendant. Ils veulent l’avoir à leur pogne. Et les autres veulent se tirer de l’orbite russe.

      Eh ben les mecs, ils envahissent l’Ukraine et vont casser la gueule aux Ukrainiens pour leur faire comprendre qui est le patron. C’est tout. C’est pas compliqué, quand même.

      Vous voyez une femme sous emprise? La meuf veut se tirer. Eh ben le mec cogne sa gonzesse et il règle le problème comme ça. Il lui défonce la gueule. L’autre se retrouve à l’hosto, on lui demande ce qu’il lui est arrivé, et elle répond qu’elle est tombée dans l’escalier.

      C’est ça le plan de Poutine, tout simplement. Pas besoin de disserter pendant des mois, non plus.

      Bon, et donc vous, vous êtes d’accord avec ça. Eh ben c’est très bien. On va pas s’emmerder avec la Guerre du Golfe non plus. Et pourquoi pas celle du Péloponnèse pendant qu’on y est?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Les occidentaux ont fait plus d’un million de morts en Irak, cela n’avait l’air d »émouvoir personne. » 1 million de morts……………..mazette! Avez vous des sources fiables et impartiales où avez vous une interprétation des chiffre en mode troll chinois où 1+1=11 !

  44. breer dit :

    Il n’y a pas beaucoup de compassion pour la population ukrainienne, dans toutes ces échanges, il y a quelques semaines encore ils vivaient (presque) comme vous et moi, et aujourd’hui c’est un désastre. On peut ergoter sans fin sur les combats, stratégies, destructions d’armements etc.. La guerre ouverte n’est que le reflet du penchant destructeur qui sommeille au plus profond de beaucoup d’humains. Poutine et ses sbires viennent de nous re – prouver cette réalité, et les militaires russes finalement ne sont que ses « outils ». Si l’Ukraine qui subit le sort actuel, alors que l’on entend dire, qu’il s’agit d’ un des berceaux de la Russie, qu’en serait il d’autres régions et peuples. Certes les européens de l’ouest ne sont pas trop enclins à aller se faire tuer sur un éventuel champ de bataille, en tout cas, envahir un pays voisin et commettre des actes de destructions, est la pire des actions en notre siècle, peu en importe les causes.
    Pour ma part, comme sans doute pour beaucoup d’anciens militaires, et probablement de civils, je serais prêt à mettre ma vie en jeu pour défendre notre pays, nos familles, nos amis, certainement pas pour envahir une autre nation. Les idéologies politiques ou religieuses, les doctrines géo – politiques dictées par des dirigeants belliqueux et très endoctrinés ont toujours mené l’humanité dans des situations dramatiques.

    • Gnéé dit :

      il n’y avait pas beaucoup de compassion pour les populations du donbass il y a quelques semaines, bombardés quotidiennement depuis 8 ans par le régime de Kiev.

  45. vrai_chasseur dit :

    Les MIG 29 polonais ont été fortement modernisés, en particulier toute leur avionique d’origine a été remplacée pour être au standard OTAN. Ils disposent même d’un afficheur tête haute, qui n’existe pas dans les chasseurs russes équivalents.
    Si l’Ukraine venait à les récupérer, les pilotes ukrainiens voleraient dans des chasseurs de fabrication russe dont ils connaissent déjà les commandes de vol. Après une formation rapide sur l’avionique, ils seront également en capacité d’échanger des données tactiques OTAN…détail tout sauf anodin.

  46. Jack2 dit :

    Pendant la guerre de Corée, les Mig décollaient des aérodromes chinois et les USA s’interdisaient de les y poursuivre.
    Les pilotes étaient même parfois des soviétiques.
    On pourrait héberger les avions en Europe. De toute manière Poutine n’osera pas pénétrer chez des membres de l’OTAN, ce serait une déclaration de guerre et la fin du monde.

  47. Rafale2702 dit :

    Ce que j’ai remarqué, c’est que ce sont des Antonov 124 qui transpostent les hommes et matériels français en Roumanie. Les appareils sont basé sur la base aérienne stratégique l’Istres. Question d’image géopolitique et stratégique, c’est une claque pour la Russie . La France fait fort. La Russie a certainement détruit le seul exemplaire AN-225. Mais nous pouvons faire de la rétro ingénierie sur les deux appareils que nous possédons, sans compter l’équipage ( comprenant des ingénieurs ).
    Quand à la défense aérienne de l’Ukraine . Ils n’ont pas besoin d’avion de combat ou de systèmes anti-aérien . Les médias montrent que l’armée Ukrainienne maîtrise le terrain . On leur fournit tous les équipements dont ils ont besoin, sans compter les matériels abandonnés par les russes.
    C’est pour ça que toutes les chancelleries occidentale disent que les russes vont perdre cette guerre. Car l’armée russe est une armée de conscrit qui ne maîtrise pas l’art de la guerre, ni les systèmes d’armes modernes, voir anciens . L’armée ukrainienne est professionnel et connaît parfaitement le terrain. Elle s’est entraîné à utiliser tous les systèmes d’armes russe et occidentaux . Quand aux avions, les pays détenteur d’avions de combat russe peuvent aussi envoyer des pièces détachées . Certains avions ukrainiens sont réparable. Et puis un avion, ça se repeints .
    Brefs, Poutine menace mais il ne peux rien faire contre la livraison de systèmes d’armes quelques qu’ils soient.
    Je sait que ce n’est pas drôle, je m’en excuse d’avance. Mais c’est amusant de voir que Poutine a peur qu’on livre des avions de combat à l’Ukraine alors que c’est précisément lui qui sui les a fournis et fabriquer.
    Nous, les occidentaux, avons surestimé les capacités des systèmes d’armes russe et sous-estimée Poutine. La réalité nous a rattrapé. Tant mieux, sous certains aspects . Mais il serait urgent de faire une Europe de la Défense avec les budgets idoine .

    • Tulio dit :

      Les Antonov (AN 124) présents à Istres ne nous appartiennent pas, ils appartiennent, d’après les sites spécialisés (Lignes de défense, …) à la société ukrainienne Antonov Cargo. C’est de la location et les équipages et mécanos font partie du package. Le problème, ce sera pour la maintenance et pour les pièces si le conflit dure. Il y aurait quatre AN 124 (et non pas deux), au total qui font la navette entre Istres et la Roumanie.

  48. Philippe dit :

    Dans les airs le Bayraktar TB2TB2 est-il en passe de devenir le couteau suisse ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bayraktar_TB2

  49. Félix GARCIA dit :

    Nicolas Meilhan@NicolasMeilhan
    La Russie est le 1er producteur de nickel raffiné nécessaire aux batteries des voitures électriques : excellente idée d’accélérer le développement des voitures électriques pour remplacer notre dépendance au pétrole russe par une dépendance au nickel russe
    https://twitter.com/NicolasMeilhan

    Marché : Face à la flambée des prix, la Bourse des métaux de Londres suspend la cotation du nickel
    « Au début de l’année, le prix était encore à un peu plus de 20.000 dollars. La perspective d’embargos qui viseraient directement les entreprises productrices de métaux inquiète toujours les investisseurs, alors que les combats se poursuivent en Ukraine et que le marché est déjà déstabilisé par les sanctions déjà appliquées par l’Occident. »
    […]
    « Résultat, en trois séances, le prix a flambé de 197%, à 80.000 dollars la tonne quand le LME a suspendu mardi les échanges. Signe que les liquidations forcées de positions courtes expliquent la hausse de ce matin, l’aluminium, métal également très dépendant de la production russe, s’inscrivait en léger retrait mardi, à 3.575 dollars la tonne vers 10H00 GMT.
    Le nickel est utilisé dans la conception d’acier inoxydable, mais est également présent dans les batteries de véhicules électriques, ce qui a dopé sa demande dans les dernières année »
    https://www.tradingsat.com/actualites/marches-financiers/face-a-la-flambee-des-prix-la-bourse-des-metaux-de-londres-suspend-la-cotation-du-nickel-1009447.html

    L’effondrement : le point critique ? Aurore Stéphant
    https://www.youtube.com/watch?v=xx3PsG2mr-Y
    « SystExt »
    Pour la réinvention de nos rapports aux matières premières minérales
    https://www.systext.org/

    « Colloque sécurité environnement »
    Ecole de de Guerre de Paris
    Réflexion sur les enjeux énergétiques et climatiques pour la Défense et la sécurité nationale
    https://www.youtube.com/watch?v=JQP4oHlI4cs

    « De l’art de récolter le soleil et de cultiver la pluie, Masterclass avec Hervé Coves »
    https://www.youtube.com/watch?v=QqmYF0hWWaE
    « La trogne & le vieil arbre, sources de vie »
    https://www.youtube.com/watch?v=9M5s1phXkz8

    « Solid Sail », avec Jean LE CAM :
    https://www.youtube.com/watch?v=6XWvAU46JKk

    • Tulio dit :

      On a une grosse production de nickel en Nouvelle-Calédonie et c’est (encore) la France.

      • Félix GARCIA dit :

        On aura jamais assez de ressources pour la faire cette « transition », même en salopant toute la planète et en expulsant de force les populations pour extraire les matériaux nécessaires.
        Il faut se poser et arrêter de faire nawak’.
        Comme par exemple : ne pas mettre au rebut le parc de véhicules thermiques pour des voitures qui font pas prout !
        Et surtout pas pour que ça devienne des flottes privées de « GoogleCar » dans des « Smart Cities » !
        On gâche des ressources précieuses …

        En fait, avoir « le même monde en vert » … c’est pas possible, et encore moins le monde qu’on nous promet (je vous invite à écouter les conférences du « Mobile World Congress », et particulièrement les intervenants des télécoms chinois [très chiants à écouter, je préviens]).
        Cela nous conduit uniquement au techno-féodalisme, et non pas « aux lendemains qui chantent », ni même à un « modèle durable » …

    • Jo666 dit :

      Bah suffi de prendre le nickel de nouvelle Calédonie le lithium d’Alsace pour les hydrocarbures, vive l’ethanol du plastique ou de la methanisation. 70 kg d’ordures par Français, on peut couvrir 70 % des besoins. Pour le chauffage il faut la géothermie et l’électricité aussi. Pour les céréales, des paysans . Autre chose?

      • Félix GARCIA dit :

        Il est évident qu’il faut créer des « cycles fermés » autant que possible.
        Et quand ce n’est pas possible, agir de manière avisée.
        Travailler sur des substituts et non pas des ersatz.

        Pour « le chauffage » : conception « bioclimatique », isolation thermique des bâtiments (bois, liège, laines, pailles, ouates …), solaire thermique (capteurs solaires thermiques, concentrateurs solaires), bois-bûches d’arbres têtards et de trognes, ainsi que de la géothermie quand c’est possible.

        Pour l’agriculture : agroforesterie, techniques de cultures sous couverts (permanents autant que possible), pâturages tournants, races rustiques en plein air (et dans des abris creusés dans les vallées [comme Sepp HOLZER]), plessage et arbres têtards/trognes.
        Pour l’aquaculture : aquaculture multitrophique intégrée, fonds de vallons et bords de rives en agro-sylvo-pastoralisme avec aquaculture semi-sauvage (là encore, comme Sepp HOLZER).

        Pour l’électricité : « HaceWave » et Turbulent à court terme ? des concentrateurs solaires à cycle d’eau fermé qui produisent de l’air comprimé (stockage d’énergie sous forme d’air comprimé [pour des SOLEX et mobs à air comprimé par exemple !]) ? de la production d’air comprimé par énergie éolienne et houlomotrice/marémotrice ?
        la continuation du nucléaire ? d’un peu d’éolien ?

        Pour les carburants et combustibles : production d’algues dans nos ZEE ? SOLEX et SOLEX-Cargos à air comprimé ? petits véhicules à air comprimé dans les villes (comme MDI) ? récolte et méthanisation comme vous le suggérez des effluents des villes et des particuliers ?

        Pour le vêtements, la literie etc … : produits naturels ; cuirs, laines, lin, chanvre, plumes …

        Développement de la voile (notamment autour de « SOLID SAIL » et de la « Bretagne Sailing Valley ») pour le maritime : comme le dit Jean LE CAM ; jusqu’à 50% d’économie dans les modèles hybrides.

        Pour l’aérien, aller vers les dirigeables et les concepts comme le « Celera 500/1000 L  » de OttoAviation.

        Réduire la distance domicile-travail en développant le paysannat et l’artisanat, et décongestionnons ainsi les villes.

        Et évidemment, travailler sur la durabilité, la réparabilité et la recyclabilité de nos objets.

        On a plein de solutions … c’est sûr …

        • Félix GARCIA dit :

          PS : Se servir du marémoteur et du houlomoteur, ainsi que des courants marins pour faire de l’air comprimé, par simple jeu mécanique me semble pertinent et durable.
          Les plus rustiques, celles fonctionnant par compression de l’air dans une colonne d’eau me paraissent les plus pertinentes, que ce soit pour l’air comprimé ou l’électricité.

  50. Oliver dit :

    On comprend mieux le révisionnisme en Russie sur l’ère stalinienne.
    Pouvoir absolu et déshumanisation de l’autre sont de retour.

  51. Wrecker47 dit :

    Ce qui me gène le plus ,c’est d’être trop âgé pour faire la guerre , mais je peux servir d’instructeur pour les PAC ,alors je vais aller prendre une tisane et aller pioncer!
    Demain est un autre jour et après on verra bien !

  52. Polo dit :

    Breaking news : la Pologne aurorise à l’instant la livraison des mig 29 qui seront remplacés par des F16 d’occasions…

    À voir comment ils seront déployés et où ils stationneront…

  53. Mario 1114 dit :

    @Scopewisard : 《 Et donc , parce qu’ il y a eu cet épisode médiatique , cela annule tout le reste et du même coup la prive de toute voix au chapitre ? 》
    le plus génant c’est quand a l’assemblée elle propose : 《 le savoir-faire français à la police tunisienne face aux manifestations 》
    https://www.dailymotion.com/video/xgix06

    Sur l’interdépendance entre la Russie et l’Europe:
    https://www.google.com/amp/s/grip.org/la-faiblesse-economique-de-la-russie-devrait-linciter-a-davantage-de-cooperation-avec-son-voisinage/amp/

    Bonne soirée a tous et toutes !

  54. jonu dit :

    Moi je vous le dit on vous raconte du pipo,
    On ne doit pas comparer l Ukraine à l Irak ou l afhanistant !! c est tout à fait normal que le Russie ai du mal à en finir avec l ukraine, c est un pays europeen avec des villes, des immeubles (guerillas) et une bonne armée sur equipée depuis 4 grâce à l aide des USA.
    Prendre une ville Européene est incomparable à prendre Bassora ou un autre bac à sable !!
    Les Etats Unis n auraient pas fait mieux d ailleurs sans eradiquer la ville, suffit de vous rappeler de Berlin 45 !
    A ce jour les Otaniens n ont jamais envahis un pays capable de se defendre, on prefere s attaquer au Mali, senegale, afgaistan lybie, rien à voir…l Ukraine seule aurait pu envahir ses pays sous développés à elle seule pour dire !!