La Pologne choisit la frégate britannique Arrowhead 140 pour ses forces navales

Le constructeur naval allemand ThyssenKrupp Marine System [TKMS] a perdu une manche en Pologne, qui, ce 4 mars, décidé de se tourner vers le britannique Babcock pour se procurer trois nouvelles frégates dans le cadre du programme Miecznik.

Après avoir écarté la candidature de la frégate F-100, proposée par le groupe espagnol Navantia, Varsovie a donc fini par jeter son dévolu sur la frégate de type 31 [également commercialisée sous le nom d’Arrowhead 140 – AH140] au dépend de la MEKO-A300PL allemande.

« L’Agence polonaise de l’armement a sélectionné l’Arrowhead 140 de Babcock parmi trois propositions fournies par le consortium PGZ-MIECZNIK. […] Babcock et le consortium PGZ-MIECZNIK se concentreront désormais sur le processus de conception détaillée et de planification de l’intégration des systèmes, qui devrait se terminer en 2022 », a en effet annoncé le groupe britannique.

Cette commande, a-t-il poursuivi, « fournira à la Pologne la capacité souveraine de se prémunir contre des menaces aériennes et navales visant ses intérêts » et lui permettra de « soutenir les opérations de l’Otan ».

Les trois frégates AH140 seront construites par un chantier naval polonais, dans le cadre d’une accord prévoyant un transfert de technologie visant à « optimiser les capacités de construction navale et industrielles de la Pologne ».

Pour rappel, l’Arrowhead 140, dont la conception s’inspire de la frégate danoise de type Iver Huitfeldt, est un navire de 138,7 mètres de long, affichant un déplacement de 5700 tonnes. Pouvant naviguer à la viresse de 26 noeuds, grâce à quatre moteurs diesels MTU de 8.2MW chacun, elle est dotée, du moins pour la version destinée à la Royal Navy, du système surface-air Sea Ceptor de MBDA, avec deux lanceurs verticaux, d’une tourelle de 57 mm et de deux canons de 40 mm. Elle est en mesure d’accueillir un hélicoptère et un drone aérien embarqué.

Côté électronique, Thales UK occupe une place essentielle puisque la filiale britannique du groupe français fournit le système de combat TACTICOS, associé au radar 3D NS110. Système qui évidemment été retenu pour les futures frégates polonaises.

« Notre sélection par les forces armées polonaises est une reconnaissance de notre technologie, mais aussi de l’expérience que nous offrons en termes de fourniture et d’intégration de systèmes complexes. C’est non seulement un succès pour le groupe Thales, mais c’est aussi une réussite significative pour les équipes de Thales au Royaume-Uni. Nous sommes impatients de poursuivre nos relations privilégiées avec la Pologne, dont bénéficieront nos deux nations », s’est réjoui Alex Cresswell, le Pdg de Thales UK.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. Le Corse dit :

    Pour naviguer en eaux froides, en effet c’est bien le bon choix !

    • REPman dit :

      La Royal Navy a eu tant de victoires, surtout.
      Navires, sous-marins détruits, croiseurs allemands…
      Notre Royale : deux sabordage et …?

  2. Frégate dit :

    C’est normal, c’est une frégate avec un très bon rapport qualité prix, qui peut de surcroit être produit en très grande partie localement. Mais c’est peut-être un peu léger pour la haute intensité en Baltique.

    • iBug dit :

      Oui mais les russes ne vont pas manquer de crier haut et fort que cet achat présente bien un comportement belliqueux et qu’il est de nature à remettre en question l’équilibre des forces en présence dans la Baltique

  3. farragut dit :

    Bien, mais il faut que les Polonais se dépêchent, sinon leurs chantiers navals et les frégates vont se retrouver en Union Soviétique, comme avant… 😉
    Sauf si la frontière est à nouveau déplacée, bien sûr (cette fois, ce seront les -réfugiés- polonais qui envahiront l’Allemagne, Ach Mensch !) !

  4. iBug dit :

    Bon bah voila, ils n’achètent pas que américain les polonais… dommage que les rosebeefs aient quitté l’UE.
    L’offre était la plus intéressante financièrement.
    1ère livraison en 2028 puis 2033 et 2034

    • Roland de Roncevaux dit :

      les Anglois ont eu raison de quitter l’UE… ils sont pragmatiques… et nous devrions en faire autant… l’époque est au retour des nations comme espace optimal au sein du capitalisme multipolaire. L’UE est une structure et un concept enraciné dans l’époque néolibérale finissante… ça ne correspond plus à rien.

  5. farragut dit :

    HS: Au fait, @Laurent Lagneau, des infos sur la tentative de mainmise de Bolloré avec l’aval de Macron sur la GIMD, donc de Dassault Aviation, donc de Thalès, et donc de Naval Group ?
    Infox ou scénario pire que l’invasion de l’Ukraine par Poutine ?
    Après la « vente » d’Alstom à GE, on ne savait pas ce (ceux) qui financerai(en)t la prochaine campagne de Macron. Serait-ce le scoop du jour, au lendemain de la lettre de candidature ?

    • Ératosthène dit :

      @farragut : Bolloré déteste Macron qui non seulement ne le soutient aucunement dans ses affaires africaines mais lui nuit en privilégiant la famille italienne de Kohler au dépends du groupe Bolloré (Encore une trahison de Macron au profit de l’étranger), qui donc à grands regrets vends toutes ses affaires africaines pour racheter Telefonica Italia.
      Bolloré finance donc Zemmour.
      Dans ces conditions, je doute que Macron lui donne son aval.

      • Roland de Roncevaux dit :

        @ Ératosthène : merci de rappeler ces vérités profondes de la politique française… (cependant, on peut regretter l’alignement atlantiste des médias de Bolloré sur l’Ukraine).

    • Michel dit :

      Impossible la famille de Dassault possède plus de 62% des parts du groupe renseignez-vous !!!!!!

  6. Carin dit :

    Et dire qu’il y a des contributeurs qui se plaignent du manque de lanceurs sur les FREMM (ce qui n’est quand même pas vraiment faux), c’est pas demain que nos amis polonais vont pouvoir se passer des européens pour venir les protéger… même en mer!
    D’un autre côté ils visent la place de l’Allemagne auprès des américains!
    Ces derniers n’ayant pas de bateaux assez petits, ils s’adressent naturellement aux anglais, et je ne doute pas du fait que si les anglais n’avaient pas… la Pologne se serait tournée vers les kangourous. AUKUS vous avez dit AUKUS?

    • Cricetus dit :

      @Carin
      « c’est pas demain que nos amis polonais vont pouvoir se passer des européens pour venir les protéger »
      Le Sea Captor sur ces bateaux, c’est 24 silos…
      Comparez avec notre FDI ….
      https://www.navalnews.com/naval-news/2022/02/polish-frigate-procurement-type-31-vs-meko-a300-in-final/

      • Carin dit :

        @Cricetus
        Désolé j’ai mal lu l’article, je n’ai retenu que 2 lanceurs…

      • Lado dit :

        En effet !!
        FTI ont un radar ultra moderne ASEA 4 D et des aster 30 (Mach 3/4) capable de creer une bulle de qq centraine de km
        C’est un systeme comparable au Patriot dans ses objectifs et senble t’il dans ses résultats
        Le Sea Ceptor est un missile air air navalisé « à la Mica ».Il est plus lent , vole moins loin et possede un auto directeur EM dont la sensibilité est reduite du fait du dia réduit du missile.Radar « à la papa ». On est dans la bulle de 50 km au max,de l’autodefense
        C’est avant tout un choix economique qui privilégie le tonnage (ça en jette..) au detriment de l’armement
        La tôle c’est ce qui coute le moins cher , à l’exact opposé des Saar6 qui ne font que 2000T!

      • Bomber X dit :

        J’aime bien vos commentaires @Cricetus, toujours à dénigrer le matériel français en faisant des comparaisons boiteuses !!!
        Mais comme comparaison n’est pas raison, ça vous retombe immanquablement sur le bec !
        Car comparer les bulles de déni d’accès du couple NS110 3D/Sea Captor avec celle du Sea Fire 500 4D/Aster30 montre qu’assurément vous n’y connaissez RIEN !
        Le second étant véritablement et évidemment supérieur (sans parler du fait que les FTI seront aussi redoutables en lutte anti sous marine) !
        Sur la question AMUSEMENT par contre, vous semblez être un vrai spécialiste !

    • Roland de Roncevaux dit :

      en tous cas, l’Euro-Défense est au fond de la mer… une fois de plus… (la France a bien essayé de rejoindre l’AUKUS, mais ça donnait FAUKUS, ce qui illustre bien la situation !).

  7. Le Tympan de Giscard dit :

    Quand on voit les frégates françaises FDI à côté, même la Pologne à mieux
    A cette vitesse la Pologne will rule the seas face à la France

    • Nicolas R dit :

      Ne racontez pas n’importe quoi !
      Pas de capacité antinavire autre que son Bofors 57, pas de capacité ASM, pas de sonar de coque (!) : les Type 31 ne sont absolument pas équivalentes à des FDI. Ces capacités devront reposer intégralement sur l’hélicoptère embarqué, qui a priori sera le Merlin (la Pologne a pour projet d’en acquérir 4 supplémentaires), Merlin qui n’a pas de capacité ANL à ce stade…
      Et puis comparer le NS110 3D avec un Sea Fire 500 4D il fallait oser.
      Cordialement

    • Lado dit :

      Vous croyez à ce que vous écrivez?
      Les FDI à la grecque sont beaucoup plus conséquentes! a fortiori les Saaar 6
      Ne pas confondre tonnage n(utile pour l’Antlantique sud..)et armement

    • Pierro dit :

      Une frégate de 5700t armée comme un patrouilleur !
      C’est frégates Anglaises sont ridiculement sous-armées par rapport à leur tonnage !
      A 6000t, une FREMM emporte des Aster 15 (voir Aster 30) bien plus puissant que ces Sea Ceptor, des MM40 Block 3, des Scalp Naval, des torpilles etc…
      Les FDI aussi sont mieux armées dans un format plus petit.
      Encore un troll qui ne connait rien !

  8. Achille-64 dit :

    Euh, je voulais écrire ‘type 26’ !

  9. Oliver dit :

    Les élites polonaises sont de plus en plus infondées au Complexe Militaro-industriel anglo-saxon (US et GB). Croyant qu’ils achètent un ticket 1ère classe vis à vis de l’article 5de l’OTAN, ils se trompent.

  10. Michel dit :

    Allez faire un tour sur les caractéristiques des Fti et même des fremm et on en reparle……
    Un exemple canon de 57 versus canon de 76 Automelara ces fregates sont plus à comparer au Fremm qui sont beaucoup plus armées qu’elles soient Françaises ou Italiennes….
    Quand à la partie sonar c’est aussi du Thales….encore Thales qui va rentrer un max de Fric car le système de combat cela coûte un bras….Donc cela profite encore à la France que cela vous déplaise…..

    • Harambe dit :

      1/ Thales, c’est pour moitié des fonds d’investissements étrangers. Ça me rappelle les sud coréens fier de leurs chaebols mais dont l’actionnariat est pour plus de 60% américain..

      2/ Thales uk (et autres filiales), c’est des équipes RD et autres « indépendants » de la société mère histoire de protéger les technos.

      3/ De nos jours, à part les américains et les russes qui peuvent se permettre d’envoyer balader les demandes de leurs clients, les nations qui achètent des armes demandent des compensations industrielles allant jusqu’à 100% (voir plus des fois).

      Donc en vrai, pour les faibles, ce genre d’exportations, ça sert en grande partie à faire tourner les bureaux d’études, les usines et à tuer les concurrents.

      • Michel dit :

        Thales Faux …..
        Actionnaires
        État français 25,7 %
        Dassault Aviation 24,3 %
        Flottant 49,6 %
        dont salariés 2,6 %
        et Thales 0,3 %
        VOS THÉORIES FUMEUSES NE TIENNENT PAS ET JE SAIS DE QUOI JE PARLE

  11. Stoltenberg dit :

    Hmm…
    Soyons honnêtes : AH140 < MEKO A300 < Álvaro de Bazán F100
    Ils ont pris la pire des options…

  12. Félix GARCIA dit :

    U.S., Poland Look at Providing Soviet-Era Aircraft to Ukraine
    https://www.wsj.com/articles/ukrainian-president-asks-congress-to-help-secure-russian-made-jet-fighters-11646511532?mod=livecoverage_web

    The Kyiv Independent@KyivIndependent
    WSJ: The U.S. is working with Poland on the possibility of Poland providing fighter jets to Ukraine in return for American F-16 jet fighters, U.S. officials said on March 5.

    The deal would require White House approval and congressional action, U.S. officials said
    https://twitter.com/KyivIndependent/status/1500296791178285059?cxt=HHwWhsC4_fH-j9IpAAAA

    Tranquille Émile …
    « Personne n’a le droit à sa propre politique étrangère, notamment en temps de crise »
    Ça risque de rester, s’il reste quelque chose …