Indo-Pacifique : Selon un rapport, la Chine pourrait exploiter la fragilité des forces françaises pour imposer un fait accompli

En septembre dernier, après la rupture du contrat relatif aux sous-marins australiens, on pouvait légitimement se demander si la décision de Canberra de nouer une alliance stratégique avec Washington et Londres n’était pas en partie dû au fait que la France n’avait pas forcement les moyens de ses ambitions militaires dans la région Indo-Pacifique.

En effet, après la professionnalisation des armées, décidée en 1995, et le coup de rabot de la Révision générale des politiques publiques [RGPP], en partie confirmé par la Loi de programmation militaire [LPM] 2014-19, le format des forces dites de souveraineté s’est réduit comme peau de chagrin… alors même qu’elles contribuent aux principales fonctions stratégiques [prévention, intervention et connaissance et anticipation] et sont susceptibles d’appuyer la dissuasion. Qui plus est, les capacités qu’elles mettent en oeuvre sont insuffisantes [il leur manque, par exemple, des moyens de lutte anti-sous-marine], quand elles ne sont pas dépassées, au point de risquer des ruptures capacitaires temporaires.

Ainsi, en juillet dernier, plus aucun navire de la Marine nationale n’était disponible en Nouvelle-Calédonie, après un incendue survenu à bord du plus récent d’entre-eux, à savoir le Bâtiment de soutien et d’assistance outre-Mer [BSAOM] D’Entrecasteaux. Certes, le renouvellement des patrouilleurs P400 est engagé… de même que celui des avions de surveillance maritime [programme AVSIMAR, désormais appelé « Albatros »]. Mais il manquera toujours des capacités de lutte anti-sous-marine… Et des avions de transport récents.

Tel est le constat dressé par les députées Monica Michel-Brassart et Laurence Trastour-Isnart, dans un rapport sur les « enjeux de la défense en Indo-Pacifique », récemment publié.

« La modernisation de nos moyens militaires a déjà été engagée, notamment à la suite de la dernière LPM. Ainsi, en 2025, les Falcon 200 […] dédiés à la surveillance maritime vont tous être remplacés par des Falcon 2000 beaucoup plus performants […]. Les nouveaux patrouilleurs d’outre-mer [POM] devraient arriver en 2023 en Nouvelle-Calédonie et les deux années suivantes à la Réunion et en Polynésie. Le renouvellement des Frégates de Surveillance devrait quant à lui intervenir à l’horizon post-2030 », reconnaissent les deux parlementaires.

Mais, préviennent-elles, « il n’en reste pas moins que ce décalage du rythme de la montée en puissance de nos moyens militaires avec ceux de la Chine crée une fragilité exploitable par cette dernière pour mener une politique du fait accompli, notamment en matière de pêche, tout en exposant nos marins à un potentiel incident armé ».

Au cours de leurs auditions réalisées pour les besoins de leur rapport, Mmes Michel-Brassart et Trastour-Isnart ont recensé quelques pistes pour remédier à cette situation.

Ainsi, il est question de « reconsidérer la cible des patrouilleurs présents en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie [actuellement 2 unités par plots qui pourraient être augmentées de 1 à 2 patrouilleurs supplémentaires] », ce qui ferait 2 à 4 POM de plus à commander.

Dans le même registre, les députées préconisent d’accélérer et de renforcer le renouvellement des frégates de surveillance par le « lancement d’un programme de corvettes [en cohérence avec le programme de corvette européenne], navires de classe moyenne mais dotés d’une valeur militaire plus solide afin d’afficher une présence militaire prépositionnée de plus forte crédibilité opérationnelle ». Et d’estimer qu’il en faudrait deux par plot, au lieu d’une.

Une autre recommandation parle d’étudier « l’acquisition de moyens amphibies prépositionnés, capacité perdue avec le retrait du service des BATRAL [bâtiment de transport léger], mais pourtant utiles pour disposer sur zone d’une capacité minimale de projection de force en cas de mission humanitaire […], de maintien de l’ordre [Ouvéa, nord de la Nouvelle-Calédonie…] voire de démonstration de puissance interarmées, face à un risque d’occupation étrangère illégale d’un îlot isolé ».

Enfin, il s’agirait également d’accélérer le « renouvellement de la composante ‘surveillance Maritime’ en la combinant avec un programme de surveillance spatiale plus ambitieux, en s’appuyant sur les capacités satellites civiles et de l’IA pour en extraire des données valorisées » et de « conduire des activités à forte visibilité stratégique ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

136 contributions

  1. themistocles dit :

    A titre indicatif, pour la ZEE Polynésie, de la taille de l’Europe, il n’y a, au mieux, que 3 Falcon 200 hors d’âge et 2 patrouilleurs. On pourrait en dessiner les contours en reliant d’un trait les positions des pécheurs chinois qui sont en permanence à sa frontière.

  2. AirTatto dit :

    Si je devais donne mon avis sur Chalex, 4 ou 5 classes Goldwind (avec leur moyen aérien respectif sur la Tontouta), un mouillage pour un sous-marin de passage (ce qui sous entend qu’un sous-marin est dans le pacifique), 2 avions PATMAR avec moyens de détection et combats contre les sous-marins et de quoi accueillir un déploiement régulier de 4 chasseurs et transporteurs.

    Enfin, ravaler notre ego pour les sous-marin Australien et organiser la défense du pacifique depuis le pacifique sud avec l’Australie.

    • Carin dit :

      @AirTatto
      Vous pensez vraiment que la chine nous envoie des myriades de chasseurs sous marins avec palmes et tubas?
      Il me semble que notre problème vient plutôt des bateaux de pêche chinois qui n’ont pas la même législation de pêche que nous, et qui sont massés par centaines aux limites de nos eaux territoriales, et qui attendent patiemment que les satellites chinois leurs disent ou se trouvent nos moyens pour y entrer et pêcher… avec des dragueurs de fonds qui détruisent à peut près tout sur leurs passages.

      • AirTatto dit :

        Mon cher @Carin, la position de la Nouvelle-Calédonie est vraiment idéal pour contrôler le Pacifique et plus particulièrement la mer de corail (évidement) mais aussi les Salomons, la mer D’Arafura, la Mer de Banda, la Mer de Java. Après la Mer de Celèbes c’est déjà moins évident.
        Non la Nouvelle Calédonie n’est pas une cible prioritaire Chinoise (bien que) mais comme durant la seconde guerre mondiale permet un contrôle des mouvements de nos compétiteurs et surtout de contrôler les points d’accès sous-marins chinois (Java, banda).

        Notre problème est d’assurer la défense de nos région ultra-marines depuis un point central (proche de Wallis et Futuna, de la Polynésie Française ) mais également de bloquer les myriades de navires chinois qui pillent les ressources Halieutiques.

      • Ulysse dit :

        Ah bon ? D’où tenez vous vos infos sur la violation par les pêcheurs chinois dans notre ZEE? Selon les infos officielles et les sources officieuses, si les bateaux de pêche chinois bordent en nombre notre ZEE, ils n y pénètrent pas
        Cela reste cependant un problème,les poissons ‘ ne connaissent pas les frontieres et migrent au cours de leur vie. Le thon en fait partie. Si les chinois, mais également les espagnols par ex, vident les eaux internationales, il videront par ricochet notre ZEE. Mais c’est un problème de droit international davantage qu un problème militaire.

    • Fred dit :

      @ AirTatto

      Dis-donc ? Goldwind c’est une entreprise chinoise, traitre à la Patrie, iago ultramarin, Bachi-bouzouk ! ;o)
      Par contre les Classes Gowind, ça c’est du bon matos bien français, cocorico.

    • Alex Delalibre dit :

      Goldwind, la célèbre moto flottante de Honda, on suppose.

    • fabrice dit :

      Rien ne peut se faire sans l’Australie
      Nous ravitaillons notre base dans l’Antarctique à partir d’Hobart en Tasmanie (Australie)
      La route maritime qui relie Toulon-le canal de Suez-la Réunion passe par Perth (Australie)
      Les 15 Micro Etats du Pacifique sud sont tous subventionnés, financés, aidés, sous dépendance de l’Australie
      Les aéroports australiens (Brisbane, Sydney) servent de hubs pour toute la région
      L’Australie est l’un des plus gros exportateurs agricoles (blé, laine, viande) et de matières premières (fer, charbon) du Monde
      L’Australie est la puissance militaire de la région
      L’Australie est le pays le plus pro israélien de la région (perception d’Israël comme le 7ème dominion, l’Australie a été terre d’accueil des rescapés de la Shoah, communauté juive très sionise et prospère, huit des 20 plus grosses fortunes australiennes sont juives). L’Australie craint l’Indonésie musulmane, a été visé par le terrorisme islamique (à Bali).
      Notre ex ambassadeur soutenu par un clan du Quai d’Orsay (qu’on appelle par mépris les « néocons ») a soutenu une alliance France-Israël- Australie-Inde (le 1er importateur d’armes israéliennes) Singapour (un autre grand allié d’Israël), EAU, le but, contrôler la route Europe-Australie, l’Océan Indien, la route du pétrole. En même temps il a négocié le plus gros contrat d’armement de notre Histoire. Il aurait pu nous permettre de créer un partenariat technologique de 1er plan avec la start up Nation.
      Cette alliance n’a pas plu a un autre clan du Quai d’Orsay, celui qui parade à la TV avec des keffiyé, les Palestinians firsters, ils voulaient juste conserver la vente d’armes, l’alliance ils en avaient rien à foutre, au contraire il rêve de la destruction de « l’entité sioniste » pas pour le bien des Arabes ou de l’Islam bien sur, leur rêve c’est recréer une sorte d’entité « royaume latin chrétien du Jourdain » par le biais du corpus separatum avec une grande alliance avec le Monde arabe, nationalisme contre Islam. Ces crétins ont même fait pression pour que l’Australie abandonne Israël.
      On a perdu la vente d’armes car pour l’Australie c’est l’alliance qui comptait.
      Voilà la situation.

      • Czar dit :

        « L’Australie est le pays le plus pro israélien de la région »

        ah bah du coup si nos intérêts fondamentaux sont en jeu, alors on va juste oublier le coup de couteau dans le dos

      • JACKTRANS 84 dit :

        «  »La route maritime qui relie Toulon-le canal de Suez-la Réunion passe par Perth (Australie) » »
        Ouah !! ce doit être un itinéraire style « bateau futé » car bonjour les milles supplémentaires.

      • JACKTRANS84 dit :

        «  »La route maritime qui relie Toulon-le canal de Suez-la Réunion passe par Perth (Australie) «  »
        Ce doit être une route maritime style « bateau futé » car bonjour les milles supplémentaires .

      • Plusdepognon dit :

        @ Fabrice
        L’histoire ne repasse pas les plats.
        https://echoradar.eu/2022/01/10/la-vie-sans-laustralie/

      • La Morale dit :

        Les Amis d’Israël, Quai d’Orsay, « Royaume chrétien du Jourdain », Palestine, Seule Démocratie du Moyen-Orient©, … il ne manque que les licornes Élues et le « lobby catholique de Washington » pour un strike complet ! Félicitations Fabrice !

        C’est avec ce genre de commentaire que l’on mesure la portée du « nous » et « moi patriote … » utilisés lorsque vous abordez les intérêts de la France sur ce site. Et nous éviterons de souligner ce besoin pathologique de tout ramener à Israël et les conflits intra-sémites, alors que le sujet de l’article porte sur les intérêts français dans le Pacifique …

        • précision dit :

          @La Morale, vous êtes imprécis, pour rendre son discours plus crédible, il parlait de «royaume LATIN chrétien du Jourdain» . Ca m’a bien fait rire quand même aussi, dans un sujet sur l’Australie. Tout comme l’idée de passer par Perth pour rejoindre la Réunion depuis le canal de Suez. Ou comme le lien entre corpus separatum et Jourdain. Fabrice a du se tromper de cartes, ou bien il a pensé qu’un peu d’humour dans ce monde en guerre (et pas que en Ukraine), ça détend.

          • La Morale dit :

            @précision

            Je crains que Fabrice soit très sérieux lorsqu’il répète ses éléments de langage ad nauseam. J’imagine que le terme « royaume latin chrétien du Jourdain » (risible) renvoie à une hypothétique colonisation de ce territoire par des populations chrétiennes exogènes .. toute ressemblance avec une autre colonisation est totalement fortuite !

            Je suis toujours impressionné par cette capacité à tout ramener à Israël, ses intérêts (intérêts primant bien évidemment sur les intérêts des autres pays occidentaux) et ses préoccupations communautaires. Il faut un sacré égo !

      • Donald dit :

        Super … puisque vous êtes là Fabrice … vous allez pouvoir nous expliquer tout cela

        https://www.les-crises.fr/diplomatie-de-l-espionnage-qui-controle-les-cyber-armes/

        Allez à vous lire

  3. Alain d dit :

    Si la Chine nous attaque, on vitrifie Taiwan? :>))
    – Alain, arrêtes de déconner, l’heure est grave.
    – OK, je déclenche le chrono, je repasse dans une heure.

  4. ONERESQUE dit :

    Lorsque l’on regarde attentivement les Sa’ar 6 israéliennes, on ne peut manquer d’être STUPÉFAITS et admiratifs de ce que la combinaison d’une bonne ingénierie et de retours d’expériences pertinents arrivent à créer comme modèle exceptionnel dans un budget corseté…..Dans 2.000 T SA’AR 6 = 16 MAN Gabriel 5, 32 MAA Barak 8, 1 Iron Dome anti-drone, anti-roquettes et anti-missiles < Mach 2 et 1x 76 mm pour 2.500 MN d'autonomie……..Voilà l'exemple à suivre avec naturellement pour le Pacifique 6.000 MN de RA plutôt…..6 corvettes de ce gabarit et la donne commence sérieusement à changer….8 MM40 Block3c 24 Aster 15, 24 MICA VL-NG, 2 RapidFire à munitions pilotées haute fragmentation……2.700 T 105 m……..voilà ce qu'il faut…..

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les Sa’ar israéliennes sont très éloignées de nos besoins. Elles sont utilisées à une journée de mer de leur port d’attache et ont donc une autonomie extrêmement limitée. C’est cette autonomie très limitée qui leur permet d’emporter beaucoup d’armement par rapport à leur gabarit.
      Les navires français ont en général un mois et demi d’autonomie et sont conçus pour pouvoir relier sans escales les territoires français d’outre mer depuis la métropole et patrouiller longuement loin de tout. Donc il faut des vivres et du carburant en quantité mais aussi des pièces de rechange ainsi que tous les équipements et personnels qui vont avec pour permettre de rester opérationnel longtemps et sans aide extérieure.
      ceci-dit les patrouilleurs français sont clairement sous-équipés et pourraient emporter plus.

      • ONERESQUE dit :

        Ce qui est RIGOLO, c’est que vous NE LISEZ MÊME PAS les spécifications opérationnelles des navires qui sont publiés par les chantiers ( ici TKMS allemand ) et les utilisateurs ( ici la marine israéliennes ) et au lieu de dire des bêtises, vous découvririez qu’elles ont 2.500 milles nautiques d’autonomie les Sa’ar6 que certaines sources poussent jusqu’à 3.300 N. Au lieu de vous précipitez à répondre n’importe quoi, enquêtez d’abord…..

    • VinceToto dit :

      Pour note, les Kanaks ne sont pas le Hezbollah(et autres), le Hezbollah(et autres) n’est pas la Chine et la Nouvelle-Calédonie n’est pas Israël.

    • Ulysse dit :

      Pourquoi faire:
      Lutter contre les pêches illicites ou les voiliers qui trafiquent de la drogue? Notre seule capacité de dissuasion vis a vis d’une agression chinoise, a 20 000kms de la métropole, est la patrouille permanente d’un SNA et la capacité de projection de nos Rafales sur une base preequipee. Ne me parlez pas du PAN, le temps qu’il arrive et l affaire sera bouclée. Ne parlez pas de corvettes même surarmees qui ne feraient en aucun cas le poids contre les chinois et coûteraient un pognon de dingue a opérer sur place
      Donc 1 SNA de plus a minima, deux de préférence.

      • ONERESQUE dit :

        Vous ne connaissez pas votre HISTOIRE puisque, par exemple, la Nouvelle-Calédonie a servi de plate-forme logistique essentielle de1942 à 1943. Il ne s’agit pas de s’opposer frontalement aux Chinois, mais de participer dans l’arrière ou dans des zones logistiques à la protection des voies logistiques. Et quant au « pognon de dingue », c’est souvent à cause d’une GESTION déplorable des programmes, aux surcoûts exorbitants de Naval Group…N’oublions pas que les 8 FREMM + 4 FDI auront coûté PLUS CHER que la série initialement prévue des 15 FREMM + même 1 Tripartite FORBIN en rab qui aurait pu être achetée……GABEGIE COLOSSALE des reports, annulations et errements d’une programmation militaire qui a joué toujours les variables d’ajustement budgétaires….Mon petit doigt me dit que CE TEMPS là EST RéVOLU !

  5. yakafokon dit :

    Des batteries d’exocets, de Mistral et un Mamba par plot.

  6. Coach dit :

    Serait il possible de relancer la production de FREMM ?

    • misare dit :

      suffit de sortir le chequier…Et trouver les marins pour les armer

    • Tempo dit :

      @Coach
      Ce n’est malheureusement plus possible. En revanche étendre le programme FDI avec un armement plus conséquent (type FDI grecques) ou à tout le moins des Gowind 2500, cela serait déjà plus confortable que la situation actuelle

      • TINA dit :

        Bonsoir !

        Pourriez – vous me communiquer les autonomies respectives des navires ou classe de navires suivants :
        – Frégate classe prairial
        – Corvette Classe Gowind
        – Frégate FDI classe Rorna’ch

        Merci pour vos infos précieuses.

  7. LaMeuse dit :

    1 – Quand on sait tout faire, on le fait rarement bien et ça coûte cher. La création d’un vrai corps de garde côtes civils en y regroupant les moyens civils de la Marine , des Douanes, des Affaires maritimes, de la Gendarmerie nationale, voire des forces de police dans certaines zones, permettrait de créer de concentrer la MN sur des missions purement militaires, là où c’est nécessaire (comme la NC) et d’en faire l’économie, là où il n’y a pas de menaces militaires (Antilles par exemple). Il est absurde d’employer du personnel formé aux systèmes d’armes pour surveiller les pêches et la définition des bâtiments serait plus spécialisée également !
    Et l’on ferait de sérieuses économies de structure, désolé pour les cadres supérieurs !

    2 – Les marins font a peine quelque dizaines de jours à la mer par an. L’organisation des équipages est elle optimale ?

  8. Le Suren dit :

    Le jour où les Chinois voudront prendre la Nouvelle-Calédonie, ils enverrons 3 porte-avions (ils les auront bientôt), 50 navires, 10 sous-marins et un corps expéditionnaire de 30 000 hommes. Nos soldats iront au massacre.

    • Slasher dit :

      Quand on dispose de 3 porte-avions, ce n’est cerainement pas pour les envoyer tous aux mêmes endroits et les exposer tous en même temps avec une flotte aéronavale qui n’a jamais fait aucune preuve.

      • Ulysse dit :

        @slasher+++. Le seul rempart dans la zone reste les USA.

      • breer dit :

        Depuis la seconde guerre mondiale, les marines occidentales ont surtout fait des simulations de guerres navales et aéronavales, passex, etc.. la seule bataille navale réelle a été durant la guerre des Malouines, et les britanniques, comme les argentins ont eu de sacrés pertes, pour un conflit juste entre ces 2 nations..

    • Philippe dit :

      C est à peu près cela. Si le Pacifique en vaut la peine, on n est pas loin de devoir y faire stationner 50 Rafale, sur les îlots qui serviront de porta avions, un à deux sna, et puis les bateaux qui vont bien pour surveiller et dissuader sur des zones immenses. Le problème c. Est que nous sommes prétentieux et que nous n ajustons jamais nos ambitions à nos moyens : on frise le ridicule et parfois, on se prend des sous marins australiens dans la figure . On pourrait même y accueillir en permanence des italiens et des allemands, dans ce Pacifique, et en faire une veille européenne. Mais non, faut continuer à gratter nos ergots tout seuls dans le sable de mûruroa

    • Parabellum dit :

      On se réveille quand ? Ça fait des années qu on sait que nos Zee et territoires outre mer sont sans défense ni moyens conséquents de surveillance ou de premier arrêt .ce ne sont pas quelques mitrailleuses sur des remorqueurs qui impressionneront .un plan urgent est nécessaire et le regain d’une vraie aéronavale aussi.

    • Momo dit :

      Mais non. Ils vont attendre le prochain référendum. Pourquoi se presser?

    • Fred dit :

      @ Le Suren

      Et tu pense que nous serions seuls et sans alliés si la Chine nous attaquait ?

      De toutes les manières, nous ne pourrons jamais espérer égaler la puissance maritime chinoise avant très longtemps, pour autant que cela se puisse un jour. C’est comme ça, et ça le restera de notre vivant ; inutile de cauchemarder et de stresser à cause d’une réalité qui nous dépasse.

    • Math dit :

      Pas forcément. En revanche, il est nécessaire de traiter l’obsolescence de l’Exocet. Et un drone de reconnaissance à longue portée. Ainsi, ceux sont les autres qui auront des pb.

    • jean dit :

      Faire ça, c’est engager la guerre totale.
      La riposte nucléaire est inévitable.

    • joe dit :

      Vous avez loupé un épisode ? parce que la réaction international pour un pays que la plupart des gens ne connaissaient pas encore il y a une semaine vous donne un indice sur ce que serait la réaction qu’une puissance, peu importe son nom, envahisse un autre territoire souverain.

      Ce que vous décrivez s’appelle simplement un acte de guerre, pas une virée entre potes.
      La Chine n’a pas l’ambition d’envahir le monde mais de sécuriser son périmètre immediat… à part peut-être Taïwan et encore.

    • scalectric dit :

      Oui c’est « le péril jaune » mais en retour ils se prendront « le feu nucléaire » c’est pas mal aussi.

    • chill dit :

      et bien il faudra utiliser du non conventionnel tactique !
      s’il nous en reste …

    • lex dit :

      Et ce jour là, les chinois auront la totalité des forces de l’OTAN sur le dos, parce que la Nouvelle Calédonie, même si c’est loin, c’est quand même la France.

      • Czar dit :

        à vérifier, je ne suis pas sûr que les territoires ultramarins entrent tous dans le domaine d’action de l’OTAN : pour les départements, c’est sûr, mais pour le reste c’est moins évident.

    • Manu dit :

      He bien pour nous défendre, on fera péter une arme nucléaire tactique d’une kilotonne à 5 km au dessus de leur tête en pleine mer. La structure moléculaire du corps d’un chinois n’est pas plus solide que celle d’un japonais.

      • ki2 dit :

        le problème de ce raisonnement c’est que la dissuasion au 21 ème siecle, n’est pas la meme que la dissuasion que du temps de nos aïeux sinon la crise Ukrainienne n’aurait même pas lieu d’être …

    • dom dit :

      c’est tout simplement oublier que la France est une puissance nucléaire.
      un seul SNLE dans le Pacific suffit

      • ki2 dit :

        le problème de ce raisonnement c’est que la dissuasion au 21 ème siecle, n’est pas la meme que la dissuasion que du temps de nos aïeux sinon la crise Ukrainienne n’aurait même pas lieu d’être …

    • Edgar dit :

      @ Le Suren Le mieux à faire est de doter la capitale d’une forte garnison capable de la même résilience que les fantassins ukrainiens. Histoire d’attendre la concentration de moyens navals et aériens venu de France. Concentrer préventivement des avions et des navires à Nouméa ne servirait à rien puisqu’ils seraient détruits par la première frappe chinoise. Prévoir aussi des hélicoptères faciles à dissimuler dans l’île.

    • Plusdepognon dit :

      @ Le Suren
      Pas besoin, le commerce international suffit : la France, c’est une balance commerciale déficitaire de 84 milliards d’euros en 2021.

      Cela tombera comme un fruit mûr, cela a failli l’année dernière et l’américain Tesla a désormais la main sur le nickel du Caillou…
      https://www.sudouest.fr/france/nouvelle-caledonie-les-independantistes-ne-respecteront-pas-le-resultat-du-referendum-6876481.php

  9. Frede6 dit :

    Merci pour ce rapport donc si je comprends bien on va dissuader la Chine avec un ou deux POM supplémentaires. On a trouvé deux bonnes poires on dirait.

  10. JM24 dit :

    Il faut une vrai défense en outre mer. pour le plus rapidement possible, 2 POM, 2 EPC avec capacité ASM, 1 BSAOM et 1 BSLP de Kerhis, 2 Falcom SurMar, 1 Système de 3 drones SurMar et du satellitaire, plus renforcement Gend Mar, l’AAE avec une capacité défense AA et 3 H225M, L’ A Terre, une compagnie Pro Terre

  11. radionucleide dit :

    mettre quelques FDI, serait un bon début en plus du pavillon français l’arme absolue

  12. Prof de physique dit :

    Les chinois occuper un ilot qui ne leur appartient pas ? Quelle imagination !
    Jamais les chinois ne feraient cela.
    Voyons. Soyons raisonnables. pas d’idées extrémistes s’il vous plaît.

    • joe dit :

      Entre quelques îlots, littéralement des bouts de roches dépassant de quelques mètres, revendiqués par plusieurs pays et une île d’un état souverain qui n’a jamais appartenu à la Chine de tout temps, il y a un gouffre.

  13. Prof de physique dit :

    Plus sérieusement.
    je pense que chacun ici devrait envoyer le lien vers cet article à son député, et à un sénateur.

    Si cela peut aider, j’en ai fait un pdf disponible là :
    https://www.prfphy1.fr/Histoire/souverainete_indopacifique.pdf

  14. Félix GARCIA dit :

    Alors je propose des portes-drones, pas énormes, capables d’envoyer quelques drones de moyenne envergure, et des essaims de drones de petite envergure.
    Certains pouvant être des dirigeables de moyennes et petites tailles : certains pilotés, d’autres dronisés, pour la surveillance/reco/désignation et le largage de bouées/mines/leurres etc … et ce, afin de couvrir de vastes étendues relativement rapidement, et pouvoir se déporter rapidement (« effecteur déporté » toussa toussa), avec une relative discrétion et furtivité, ce, sans grands besoins en carburants, avec, j’imagine, de moindre difficultés pour faire décoller et atterrir ce type d’aéronefs sur un pont en mouvement.
    Dans les dirigeables de petite taille et de taille moyenne, il y a ça :
    Le plus petit dirigeable au monde par Voliris – Guinness World Record
    https://www.youtube.com/watch?v=xOJvtaiNp5c
    Pour le sauvetage aussi ? Afin de larguer bouées, canots de sauvetages gonflables et gilets ?
    Mais pourquoi pas pour faire approcher des Forces Spéciales, comme des plongeurs, des parachutistes etc … dans un véhicule individuel discret et relativement rapide ? Qui pourrait avoir un système de « retour à l’envoyeur/la base » ?

    Les gros dirigeables, comme ceux de « FLYING WHALES » pour la permanence ? faire office de « Gunship » (C-130) ? « vaisseau-mère » ? sauvetage ? largage de leurres/mines/sonars/bouées etc ?
    Il me parait même imaginable (quand on a de l’imagination) d’en faire une version qui puisse être ravitaillée par un autre dirigeable, assurant ainsi une « satellisation » quasi permanente.

    Le tout, combiné avec les frégates et les patrouilleurs, mais afin de « mieux » déployer ceux-ci.

    Et des portes-drones, mais cette fois, pour mettre en oeuvre des drones sous-marins et de surface.

    Et on adjoint au GAN, un porte-drone naval et un aérien, et quelques dirigeables déportés (dont un ou plusieurs qui soient des ravitailleurs).

    • Philippe dit :

      C est à peu près cela. Si le Pacifique en vaut la peine, on n est pas loin de devoir y faire stationner 50 Rafale, sur les îlots qui serviront de porta avions, un à deux sna, et puis les bateaux qui vont bien pour surveiller et dissuader sur des zones immenses. Le problème c. Est que nous sommes prétentieux et que nous n ajustons jamais nos ambitions à nos moyens : on frise le ridicule et parfois, on se prend des sous marins australiens dans la figure . On pourrait même y accueillir en permanence des italiens et des allemands, dans ce Pacifique, et en faire une veille européenne. Mais non, faut continuer à gratter nos ergots tout seuls dans le sable de mûruroa

    • Félix GARCIA dit :

      PS :
      Essais en vol du mini NATAC
      https://www.youtube.com/watch?v=lQ86ytiuT70
      Navette aérienne Voliris
      https://www.youtube.com/watch?v=KudfevlSuqQ
      Interview d’Alain Bernard, dirigeable NATAC, Mai 2021
      https://www.youtube.com/watch?v=FRdBl68KwWw

      Un concept comme celui-ci pour établir des bases et développer le commerce ?
      « BLUE RING »
      http://www.bluering.fr/fr/
      « Le concept BlueRing consiste à assembler des anneaux auto-stables, modulables, de grands diamètres et créer ainsi des ports multi-fonctionnels d’un genre nouveau.BlueRing optimise l’espace grâce à une organisation inédite. »

      Et la « présence permanente » que pourraient permettre des dirigeables, qui pourrait aider à la lutte contre la pêche illégale, la piraterie, les pollutions etc … mais aussi aider les secours en mer, les recherches scientifiques etc … serait un précieux service à rendre dans des partenariats avec d’autres pays non ?

      De même, pour la lutte ASM, quelques catamarans équipés de voiles « SOLID’SAIL » et de moteurs, pour faire des ronds dans l’eau pour pas trop cher, ou surveiller les câbles sous-marins, ou accompagner les navires sur les routes maritimes.

      Mieux relier toutes les îles du pacifique entre elles et au reste du monde grâce à la marine à voile et aux dirigeables, et favoriser ainsi toutes les activités humaines (et faire baisser les prix !).
      Donc des centaines de bateaux à voiles et de dirigeables (transport de personnes et de matériel).
      Être présent, et rapidement grâce à cela sur tous les besoins d’aide aux populations, notamment en cas de catastrophes (qui pourraient rendre impraticables les ports ou aéroports). Notamment une version du dirigeable de « FLYING WHALES » ou de « VOLIRIS » avec des conteneurs auxquels auraient été adjoint des flotteurs en dessous pour être posés et récupérés sur l’eau.
      De manière plus régulière, des « dirigeables-ambulances » par exemple, ou des navires-hôpitaux.
      Et faire de tous ces navigateurs (évidemment venus de tout la France, mais recrutés particulièrement dans les îles) nos « ambassadeurs » en quelques sortes !
      Et devenir ainsi « les rois du Pacifique » !
      ^^

      De même, proposer des croisières aux français de l’hexagone dans la France d’outre-mer (et vice-versa), particulièrement quand ils sont retraités (et donc qu’ils ont le temps de rester longtemps), à des tarifs très avantageux, sur des paquebots de croisière à voiles, dans un environnement nouvellement desservit !
      En y allant en dirigeable d’ailleurs !
      « Dépaysement garanti ! »
      ^^

      Tous les produits à forte valeur ajoutée trouverait là de nouvelles voies de transit et de nouveaux débouchés.
      Voilà, on garde le « doux rêve de voir du pays » accessible pour tous les français dans le monde triste à crever de demain, et on relie mieux que jamais les différents territoires français.

      Mais au passage, on créerait un attachement fort entre les différentes parties de la population française, où qu’elles soient. Tout en ayant une empreinte mesurée sur les îles !

      De même, on fait se révéler les terroirs du coin en passant par l’agroforesterie (comme dans les Antilles d’ailleurs). On développe par là un truc en plus (pas qu’ils aient pas déjà leur culture locale, qu’on s’entende hein).

      Pareil pour la Guyane, on met le paquet pour « reconquérir les terres », notamment par l’agroforesterie etc …
      En France, on devrait faire notre propre café, chocolat etc …

      Bref, être présent partout de manière organique, et ainsi, voir et entendre à temps pour dépêcher la force nécessaire sur place.

    • Félix GARCIA dit :

      PPS : D’ailleurs, vu qu’on va révolutionner le monde du transport maritime grâce à la « Bretagne Sailing Valley », et le transport aérien grâce à « FLYING WHALES », on peut peut-être prétendre à s’immiscer partout dans le commerce mondial ! et devenir des « LIDEURS » !
      Non non, chuis pas trop optimiste !
      ^^
      D’ailleurs, on va sûrement cultiver l’algue qui nous servira demain de carburant dans nos immenses espaces maritimes … mais si faut y croire ! … en tout cas faut bosser dessus ! Pi on l’acheminera sans problème grâce à nos splendides cargos à voiles !
      En tous cas, grâce à l’aquaculture multitrophique intégrée, on pourrait faire des écosystèmes marins qu’on de la gueule et qui sont productifs ! À l’image des « forêts comestibles ».
      D’ailleurs, si la technologie de « HaceWave » fonctionne, on pourrait électrifier le Pacifique (et plus si affinités !) ! C’est pas rien quand même ! Mais déjà à minima les territoires français. Et héberger des centres de données au milieu du Pacifique par exemple (car on profiterait aussi de la capacité de refroidissement qu’offre l’océan) … entre l’Asie et l’Amérique … de même en Afrique de l’Est ou dans les Caraïbes au passage … peut-être même devenir un centre mondial d’hébergement de ce fait … avec tout ce que ça implique …
      Grâce à « HaceWave » il serait possible de produire l’électricité nécessaire à de nombreuses choses, mais aussi de l’oxygène (nécessaire notamment pour les besoins médicaux) et de l’hydrogène. Produire de l’eau douce deviendrait plus aisé avec ce genre de technologie et d’énergie, de même avec du solaire thermique et des concentrateurs solaires pour la désalinisation. Ce ne serait pas rien de mettre « HaceWave », « Air Liquide », et « Veolia » sur le coup par exemple (dans la logique pourave de « partenariats public-privé » d’aujourd’hui), et d’être le principaux producteurs d’eau douce du Pacifique.
      De l’oxygène en abondance, ce serait aussi « de la plongée pas chère » !
      Et ça, pour la plongée, la pêche artisanale, le tourisme, la science etc … c’est pas rien non plus !
      Du coup, développer des conserveries, des ateliers de transformation des produits de la pêche etc … ça devient plus simple, les débouchés et les circuits logistiques seraient en plus déjà là.

      Par la langue française quand c’est possible, on tente de faire se causer tout le monde. En reliant tout le monde physiquement, par des navires, des dirigeables, des câbles internet, des flux touristiques, des évènements culturels (Festivals, spectacles itinérants [sur bateaux, c’est folklo !] etc …) et sportifs (courses à terre et en mer, sports en équipe/athlétisme/nage/surf/planche à voile etc … [des choses qui ne demandent pas trop d’infrastructures, mais du transport et de l’organisation pour que les différents participants puissent disputer des rencontres]) etc … on peut créer une communauté solide.
      Par exemple, on a le « XV du Pacifique » qui est bien connu dans le rugby, c’est un bon début, et faut continuer là-dessus.

      Pour l’instant je vois rien d’autre …

      • Félix GARCIA dit :

        « Pour l’instant je vois rien d’autre … »

        Bah si : vu que les dirigeables de « FLYING WHALES » et autres fonctionnerons probablement avec un besoin d’hydrogène ou autres plus tard, de même que d’autres moyens de transport, l’hydrogène qui pourrait être produit là-bas par le biais de la technologie de « HaceWave » peuvent être formidables à bien des point de vue (« #BlueArabia »), de même que l’électricité, notamment pour alimenter une flotte de navire, et particulièrement une éventuelle flotte de guerre française, comme des essaims de drones de surface et sous-marins par exemple (et qui fonctionnerait avec des super condensateurs, ou un truc comme ça [j’y connais rien, mais un truc qui a besoin d’électricité pour se recharger quoi …])…
        De plus, si on méthanise des algues ou un truc dans le genre, on aura tout ce qu’il faut pour produire une énergie à partir d’une autre et exploiter les sous-produits (avec la technologie « HaceWave », on produit de l’électricité, et par électrolyse de l’eau, il est possible d’obtenir de l’hydrogène et de l’oxygène, seulement, le rendement est pourri [7% il me semble, peut-être un peu plus si on élève la température de l’eau par le biais de concentrateurs solaires ?], et il faut avoir de l’électricité en abondance pour se le permettre [puisqu’on en « gâche » 93%, ou peut-être un peu moins vu que l’oxygène peut être récupéré pour une utilisation ultérieure et qu’il est possible de faire de la cogénération de chaleur par exemple]).
        Et j’ai fait un p’tit calcul sur le coin d’table l’autre jour, à coup de modules de 15 kW ou 150kW (à ce jour, leurs « petits modules » sont de « ce calibre », en sachant que leur technologie peut s’adapter sur de plus fortes houles, et donc produire de plus grandes puissances), il en faut 10 000 /100 000 pour produire 1,5 gW si j’me goure pas … donc bref … je sais pas … faut demander à quelqu’un qui s’y connait pour savoir si c’est délirant ou pas …

        Il y a aussi le stockage sous forme d’air comprimé …

        Sans parler du fait qu’il serait bien plus simple d’avoir des infrastructures hospitalières et médicales dans ces conditions.

        Ah si : si on développe une marine à voile, notamment des minéraliers et autres vaisseaux de transport, on pourrait transporter des minéraux, notamment ceux qui ont besoin d’être transformés par la chaleur et qu’on pourrait acheminer vers des pays bien situés dans lesquels on aurait construit des centrales à concentrateurs solaires etc … ou alors où nos coups de transports très bas (toujours grâce à cette filière de la voile) nous placeraient comme intermédiaires privilégiés (même si je ne crois pas que ce soit le domaine ou les armateurs français sont le plus actif) …
        Ou encore dans la transformation des navires existants en cargos hybrides à voiles (on va me dire que ça se voit que je n’y connais rien à l’architecture navale, et c’est bien vrai ! mais quand je vois le prototype de « SOLID’SAIL », j’y crois !) !

        Ayé … maintenant que les outremers sont devenus des trésors et qu’on a les moyens de les défendre (dans cette utopie [qui n’empiète ni ne déroute en rien l’appareil industriel et militaire français et coûte peu cher pour « un Superbe Retour sur Investissement ™ »]), et que même « LE Changement Climatique ™ » ne pourra rien y faire, ni même « LA Montée des Eaux ™ », et que « LE Climat ™ » il sera content, alors on va y mettre le paquet !
        ^^

        • Félix GARCIA dit :

          *******
          Et ces modules de production d’électricité pourraient servir de point d’arrimage à la culture d’algues !!! Et donc à l’aquaculture multitrophique intégrée (algues + poiscailles + coraux + coquillages et crustacés [« Sur la plage abandonnée … »]) !!!
          Boudiou ! Que de synergies ! Que de symbioses ! Quelle harmonie ! Tout se tient !
          ^^

    • Félix GARCIA dit :

      PPPPPPPPPPPPPPS :
      J’imagine aussi des « POLARD PODS » version pacifique, ou ailleurs :
      https://www.oceanpolaire.org/expedition-polar-pod/

      Adaptés aux eaux et courants dans lesquels on compte les faire dériver et naviguer.
      Le sien à cette forme là pour être pris dans les courants des grands fonds tout en s’élevant au-dessus des hautes vagues, et dériver autour de l’antarctique à 2-3 km/h. De plus, il doit être adapté au grand froid avec une isolation toute spéciale de « Saint-Gobain » etc …
      On peut imaginer une version avec des voiles et un moteur pour se diriger, des éoliennes comme dans la version polaire, mais aussi un système « HaceWave » au pied, et ce, afin de produire le courant nécessaire à l’alimentation des instruments de navigation et de détection. Et mettre ces stations dans les eaux stratégiques pour surveiller les passages de sous-marins, ou tout simplement surveiller le trafic maritime (sorte de poste-frontière kafkaïen), ou bien encore servir aussi de point-relai pour une opération de sauvetage et de ravitaillement en ayant un lieu pour déposer des personnes, voir un moyen pour un hélicoptère d’atterrir et se ravitailler.

      De même, des bases flottantes, elles aussi « ancrées » dans les courants de fond et appuyées sur « des coussinets HaceWave » (pour la production d’électricité) pourraient servir bases scientifiques, de « stations-services » (gros guillemets [pour les futures traversées transatlantiques et transpacifique en dirigeable ? :)]), d’héliports (pour le sauvetage en mer par exemple, notamment loin des terres, ou à des fins militaires, de police etc …) et de bases de drones. Et ce, un peu partout dans le monde.

      • Félix GARCIA dit :

        PS au PPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPS :

        Il serait d’ailleurs possible d’adjoindre d’autres modules « HaceWave » (qui peuvent conserver un certain hydrodynamisme, et qui contrairement à des éoliennes flottantes, exceptées celles de petites taille, ne gêneraient que peu la navigation aérienne et maritime, et pourraient même servir de « ponts flottants ») à ces « PODS », afin d’augmenter la quantité d’énergie produite à destination de « la station ».
        Dans l’optique d’un « POD » dérivant, les modules pourraient être attachés à la queue-leu-leu (détachables et remorquables en cas d’urgence et de besoin d’entretien/maintenance/réparation).
        Dans l’optique d’une base relativement fixe (radar, sonar, observation, base scientifique, héliport, « station-service » …), être attachés en étoile (ce qui, de ce que j’ai compris du fonctionnement du module, pourrait faire office de « briseur de houle » autour de la station).

      • Félix GARCIA dit :

        PSPSPSPSPSPSPSPSPSPS :

        J’ai même déjà des noms :
        – « Kraken » pour les stations sonar !
        – « Medusa » pour les stations radar !
        – « Murènes » pour les « stations-services » ?

        ^^

  15. VinceToto dit :

    Cela fait longtemps que la zone Nouvelle-Calédonie est sous protection militaire US, Australie, l’armée/marine française étant reléguée à des fonctions style gendarmerie. Des SNA US sont souvent dans la zone et vont l’être probablement encore plus.

    Les représentantes commerciales Monica Michel-Brassart et Laurence Trastour-Isnart ont du mal à avoir des arguments cohérents. Mais il faut quand même assurer les fonctions surveillance et gendarmerie de façon correcte(air/surface).

    • Momo dit :

      Totalement ridicule…
      L’Australie rêve de nous virer de la zone, et AUKUS en est la manifestation la plus récente.

      Zero + zéro = ?

  16. Olivier dit :

    Bref pour reprendre une célèbre pub on est mal patron on est mal , a surveiller aussi la martinique et la guadeloupe ou des troll africain manipulé par les russes sont et train de faire de l intox auprès de nos compatriotes d’outre mer on peut en l espace de quelques années se retrouver sans dom tom ….

    • Momo dit :

      Ah super! Puissiez-vous avoir raison!
      Des milliards et des milliards dépensés absolument pour rien: aucun retour sauf peut-être en sport (!) sinon de la haine et des crachats de la part de plus en plus….
      Très cher mon fils, très cher!

    • Lando46 dit :

      je t’invite à te rendre au Antilles pour te rendre compte d’une part que ces prétendus trolls africains n’existent pas et surtout que la population la bas en marre d’être traitée comme des citoyens de seconde zone. Faut pas tout mettre sur le dos des russes un moment c’est un peu trop facile.

    • VinceToto dit :

      Oui, cela doit être Wagner qui a fait cette propagande anti-française dans le Pacifique: https://www.imdb.com/title/tt0120685/

  17. Phil dit :

    Si les chinois attaquent pas de soucis on est dans l’OTAN !!

    • Carin dit :

      @Phil
      l’OTAN au niveau de nos îles n’est rien d’autre que nos amis américains… je ne vous cache pas que l’administration américaine prendrait volontier nos îles…
      Pour ce qui concerne l’Europe, nos îles ne font pas partie de ses considérations… elles sont transparentes et ne comptent pas!
      Cela pourrait évoluer, mais à ce jour nos îles n’ont jamais vu aucun bateau, avion, ou même militaire d’un pays d’Europe…
      Donc faire appel à l’OTAN, équivaut à remettre les clés de nos îles aux américains… il vaut mieux pour nous, renforcer nos petites bases militaires, histoire de bien montrer à nos amis « pêcheurs » chinois qu’ils ne sont pas en mer de Chine, et que 200 bateaux de pêches qui viendraient s’abriter du mauvais temps pendant des mois, seraient tout à fait arraisonnables et confisqués au profit de nos pêcheurs.
      Il faut savoir que nos amis chinois ont dans nos eaux diverses autorisations de pêche, qu’ils sont même autorisés à venir vendre dans nos ports… je ne pense pas que la chine ait envie de perdre ces avantages que nous sommes les seuls à leurs offrir. Maintenant gouverner étant assimiler à prévoir, il serait effectivement bon de s’assurer que nous avons les moyens de les renvoyer dans leurs 22.

    • Gandalf dit :

      L’article 5 de l’Otan n’est pas applicable pour un territoire dans le Pacifique, comme il ne l’etait pas dans les les annees 80 pour les Malouines

  18. Thomas dit :

    La tragique situation Ukrainienne aura eu le mérite d’ouvrir les yeux de nos représentants et de ceux de nos voisins.

    De fait, le tintamarre de la campagne présidentielle s’est tu, ou tout du moins s’est trouvé recouvert par les actualités.

    Force m’est de constater, chers pairs commentateurs, à quel point la plupart des prétendants se révèlent hors-sol concernant nos sujets préfèrés, ou alors – et ils sont peu nombreux – tenants de lignes politique cohérentes mais qui ne sont pas miennes.

    Quant à notre actuel président, mon propre jugement ne me permet pour l’heure pas de discerner correctement les naufrages de ses agitations, des tangibles réalisations de son mandat dans le domaine militaire.

    (soupir)

    • Carin dit :

      @Thomas
      Et sinon, pour le sujet que notre hôte porte gentiment à notre connaissance et portant sur l’éventuel manque de moyens de protection de nos îles lointaines… un avis?

      • Carin dit :

        @Laurent Lagneau
        Je reconnais la véracité de vos attentes, et je vous promet de m’y conformer dorénavant… mais je sais que je vais avoir du mal à ne pas dire à un gros c.. que c’est un gros c..

      • Thomas dit :

        @Carin
        Mon avis sur tel ou tel vecteur permanent de notre force en indo-pacifique n’a que peu de pertinence ;

        En revanche, constantant le réveil de nos représentants des 2 chambres sur ces sujets dont nous discutons depuis quelques années, je relie cette actualité à la prochaine échéance électorale dont vous n’êtes pas sans ignorer qu’il s’agit de celle de notre futur président : vous ne voyez pas toujours pas le lien ?

        Soyez moins terre à terre la prochaine fois, et retenez vos insultes, cela ne vous grandit pas.

    • Surt dit :

      Moi non plus, je ne comprends pas comment nous sommes tombés aussi bas. Ils sont incompétents c’est un fait. Mais n’ont ils pas autour d’eux des experts pour les conseiller. Depuis la chute du mur, l’instabilité n’a fait que croître.

  19. Gandalf dit :

    Je pense qu’avant une eventuelle invasion de la Nouvelle Caledonnie, la priorite de la Chine est Taiwan. Ensuite je doute que l’US et l’Australie seraient content de voir les Chinois installes en NC.
    Mais c’est vrai qu’on a affaibli notre Marine, quid ou sont les 2 PA, les 4 Horizon et les 17 Fremm? Meme 6 SNA c’est leger. En estimant un taux operationel de 50% pour assurer le GAN, le deploiement des SNLE a Ile Longue, la formation, il n’y a pas beaucoup de marge pour faire d’autre chose comme des patrouilles dans le pacifique, des missions de renseignement etc…. pendant la guere froide il etait prevu d’avoir 8 classe Rubis, mais 2 annules. Je ne dis pas forcement 8 Suffren, peut etre un mix Suffren et UUV?
    Avec Putin et Xi, il est temps de revoir les priorites

  20. Auguste dit :

    Les Chinois en NC ?.Militairement je ne vois pas comment.L’OTAN serait engagé et l’Australie serait de la partie.Quel intérêt pour les Chinois de déclencher une guerre ou du moins des représailles commerciales?.Plus réaliste, une amicale pression de l’AUKUS pour lui laisser la place.
    Je remet mon idée sur la table.La NC,c’est la France,la France c’est l’UE.Pourquoi ne pas demander le soutient temporaire des marines UE,le temps d’étoffer la MN.?

  21. AdrienBZH dit :

    Voilà ce que l’on récolte des mandats de nos anciens présidents et gournements qui se sont tour à tour refiler les patates chaudes : renouvellement des pétroliers ravitailleurs, Batsimar, Avismar, 2nd porte-avions, retour du nombre de SNA à 8 au lieu de 6 depuis la chute du mur de Berlin, etc.
    Avec des si on mettrait Paris en bouteille donc maintenant faisons avec ce qu’on a et rattrapons ce que l’on peut : création d’une véritable base aéronavale dans chaque Dom-Tom avec la capacité d’accueillir SNA et porte-aéronefs pour le naval, rafales and co pour l’aéro, ainsi qu’une station de drones.
    1 vrai ravitailleur amphibie (certains parlementaire avait pourtant avertit que les B2M n’avaient pas cette capacité, mais la faiblesses de nos gouvernants…), 1 vraie frégate (FDI minimum!), 2 patrouilleur. Ce format est celui d’une zone calme (Guyanne, Antilles, voir Réunion), mais il faut le double pour une zone tendue (Nouvelle-Calédonie +++, Polynésie).
    Sinon le format en métropole c’est zéro FDI : on travaille directe sur 8 nouvelles fremm avec le radar SeaFire 500, et on envoies direct 6 voir 8 FDI dans nos Dom-Tom.
    Ce ne sont que des idées, et nos parlementaire et amiraux ont des notions que nous ne maîtrisons pas, mais ce qui est sûr c’est qu’il faut rapidement se mettre en marche!

  22. Twisted dit :

    A l’heure du partage d’informations et de « veille coopérative navale » il n’est pas idiot de se doter Outre-Mer de corvettes solidement équipées en matériel AA/ASM, quitte à ce que les équipage ne dispose pas en propre des compétences pour les mettre en oeuvre et servent d’effecteur déporté/camion à missiles pour des unités venues de métropole.

    Naval Group propose depuis des années sa famille Gowind, qui aurait astucieusement pu remplacer nos avisos bazardés sans véritable remplaçants.

  23. Gilbert dit :

    dette publique à 116% du PIB en ce début d’année… pourquoi ne pas demander aux Américains de surveiller ces territoires ? Ce serait plus simple et moins coûteux ! … La France n’a pas de ligne cohérente. Elle n’arrête pas de déléguer à l’UE-OTAN et de s’appauvrir avec une monnaie mal calibrée, et dans le même temps elle veut continuer à jouer les grandes puissances.

  24. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « ……………..
    Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, a annoncé dimanche que les ministres des Affaires étrangères de l’UE avaient convenu d’envoyer 450 millions d’euros d’aide militaire à l’Ukraine pour des armes offensives. Lors de la conférence de presse, Borrell a déclaré que le programme d’aide militaire de l’UE pourrait également inclure la fourniture de chasseurs à l’armée de l’air ukrainienne. Le chef de la diplomatie européenne a déclaré que le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, avait demandé de tels avions qui pourraient être utilisés par l’armée de l’air de son pays. Ce sont des modèles post-soviétiques, principalement MiG-i et Suchoje. Certains pays de l’UE disposent de telles machines (y compris la Pologne) et sont en mesure de les livrer – a déclaré Borrell.

    PUBLICITÉ

    La Verkhovna Rada d’Ukraine, dans un message sur Twitter publié lundi soir, a déclaré que l’aviation ukrainienne recevrait un total de 70 avions, dont la plupart sont des chasseurs MiG-29.

    La Pologne fournira 28 de ces machines, la Bulgarie – 16 et la Slovaquie – 12.

    Le soutien supplémentaire de la Bulgarie sera de14 Su-25 stormtroopers………………………. »
    .
    https://www.rp.pl/wojsko/art35777571-28-polskich-mig-ow-29-dla-ukrainskiej-armii

  25. Lassithi dit :

    Ça y est. On vient de redécouvrir l’eau chaude ?
    Ben, oui ils y a des territoires ultramarins qui sont des halls de gare.
    Le format évoqué est encore très inférieur au besoin vs leur étendue et les enjeux qu’ils représentent.
    J’attends avec impatience les réactions de tous ceux qui se refugiaient derrière la force du pavillon France pour justifier cet abandon.
    Leur hauteur de vue est équivalente celle d’un poisson rouge.

  26. XRenaux dit :

    C’est conforme au déclassement de la France voulue par le clan anglophone soutenu par le forum économique mondial.
    Leur plan se déroule sans accroc, avec la complicité active et crescendo de tous les présidents de la République depuis G. Pompidou.
    Ceux qui sont encore vivants méritent TOUS un procès pour haute trahison.

  27. papy dit :

    Il faudrait déjà commencer par interdire l’installation d’une immense ferme aquacole chinoise sur l’atoll de Hao. Hao possède une piste d’aviation de 3 400 m, une passe permettant l’accès à un quai. Ce n’est pas une très petite présence de quelques gendarmes qui pourrait s’opposer.

  28. Raymond75 dit :

    Ha ben ça alors : je suis très surpris que les Australiens n’aient pas fait confiance à la France malgré la formidable base aéronavale de Nouvelle Calédonie, véritable porte avion au coeur du Pacifique !!!

  29. ZIZOU35 dit :

    de bien bonnes idées … mais la politique et tout ce que çà sous entend avant tout ………………..

  30. joe dit :

    Notre actuel président est l’un des rare à échanger avec l’un des plus menteur oligarque à la tête d’un pays avec 6000 tête nucléaires.
    Le budget de l’armée avait augmenté et continu de l’être.
    Sa décision de retirer les forces du Mali est d’une total intégrité. On ne peut pas à la fois gueuler sur la « France-Afrique » et réclamer que les soldats Français servent de milice privée à des Putchistes.
    Comparé aux précédents présidents et aux défis majeurs qu’il a du affronter en quelques années, total respect, car comparé à nous, commentateurs avisés de tout et de rien sur les forums, lui prend des décisions très difficiles tous les jours, dans tous les domaines tout en essayent d’anticiper au mieux ce que sera le monde dans 6 mois, 2 ans, 10 ans avec un peuple de râleurs invétérés (dont je suis).

  31. basstemp dit :

    Cela fait des années qu’on le dit que la Chine est une menace très clairement identifiée et identifiable dans le futur quand au fait que ce pays avec son milliard+++ d’habitants est de facto forcément un pays vorace en termes de produits de la mer et de pêches diverses et que cette menace tot ou tard se dirigera en direction des 2 ZEE majeures de la France dans le Pacifique (nouvelle calédonie et Polynésie) qui au passage sont aussi des zones de quasi sanctuaires avec une pêche qui y est très modérée et expliquée par la faible démographie des populations habitantes de ces 2 ZEE

    On le sait très bien comment la Chine pille depuis déja bien 20 ans les eaux autour de l’Afrique que se soit dans l’Atlantique ou dans l’océan indien : Ils pillent sans vergogne des stocks de poisson qui devraient être EXCLUSIFS aux pays Africains qui souffrent bien assez comme ça déja , qu’ils rémunèrent par quelques émoluments corruptifs dans les pays Africains cotiers concernés

    Cela ne peut pas évoluer dans une autre direction : La voracité de la Chine et de son 1,3 milliards d’habitants mènera tot ou tard au fait qu’ils chercheront a s’emparer des 2 ZEE que la France exploite d’ailleurs peu dans un souci de préservation de stocks de poissons pour le Pacifique , stocks qui permettent de maintenir un vecteur de repeuplement dans les zones alentours a nos ZEE ou la les stocks sont sous pression a cause de soit la pauvreté des pays ou iles auxquelles ces eaux appartiennent ou déja depuis belle lurette sous pression de pillage chinois …

    C’est pour cela que la seule attitude de la France a l’avenir c’est le réarmement massif et ce notamment dans le domaine naval pour re-crédibiliser nos moyens maritimes pour protéger ces ZEE , les protéger déja de la pêche illégale en multipliant les navires pouvant agir et arraisonner les bateaux de pêche chinois qui ne manqueront pas tot ou tard de tenter de venir piller ces eaux , et les protéger d’un « Anshluss » prévisible dans un avenir a moyen termes (voir court termes …) par le déploiement de nouvelles frégates majeures (c’est a dire armées jusqu’au dent et pas des « lafayette » qui n’auront qu’une faible crédibilité …)

    Surtout, surtout avec ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine : Le deal Russie-Chine a l’air très clair a ce propos : La Chine attend de voir ce qui va se passer en Ukraine pour se décider « demain » ce qu’elle va tenter de faire avec Taiwan , la mer de Chine (qu’elle revendique clairement comme SA propriété nationale, alors que ce sont des ZEE claires et nettes pourtant d’autres pays qui ont la légitimité géographique en lien avec les lois internationales a ce propos ou des eaux logiquement internationales selon de quelles parties de la mer de Chine nous parlons)

    Mais il n’y a pas que Taiwan et la mer de Chine qui sont sous la menace d’une annexion pure & simple par la Chine qui veut s’assurer un futur ou elle pourra piller massivement les eaux du pacifique pour sa demande intérieur en poissons pour son 1,3 milliards d’habitants ! C’est une menace terrible pour les stocks halieutiques du pacifique et naturellement : Cela implique très clairement le fait qu’ils vont lorgner sur les 2 ZEE principales françaises dans le Pacifique qui sont d’ailleurs très riches en poisson car très peu exploitée

    La menace est tout simplement MAJEURE

    La solution ? Je ne vois hélas pas d’autres solutions qu’un déploiement permanent d’au moins 6 frégates françaises majeures pour parvenir a un niveau de dissuasion suffisamment crédible pour que la Chine n’ose pas dans les 10-15 prochaines années … Si nous ne changeons pas notre politique d’investissement militaire d’ici la : Nous pouvons déja considéré comme un fait accompli car en l’état des choses nous n’avons aucun moyen d’espérer arrêter la Chine quand elle se lancera a ce propos dans un futur a moyen voir court termes du fait que ce qui se passe actuellement change clairement la donne quand a cette alliance Chine-Russie … Mais aussi ce qui s’est passé récemment en Afghanistan ect ou l’ont sait très bien ce que cela implique quand a la menace directe sur Taiwan :

    La Chine est en train d’observer la faiblesse américaine et se tient donc naturellement prête a passer a l’offensive ! Le dossier Ukrainien sera donc crucial a ce propos

    Nous n’allons pas avoir d’autres choix que d’augmenter sensiblement les budgets militaires français pour construire le + rapidement possible de nouvelles Fremm (ou nouvelles frégates qui vont succéder aux Fremm) et je pense que cela ne s’arrêtera pas la, c’est aussi une politique pour l’acquisition de sous marin d’attaque supplémentaires auxquels nous allons devoir réfléchir de toute évidence car ce n’est pas avec 6 malheureux Barracuda aussi performent que puissent être ces soums que nous pourrons espérer pouvoir déployer au moins 1 soum dans le Pacifique dans la défense concrête de ces 2 ZEE … Entre notre besoin de pouvoir disposer de SNA pour la dillution de nos SNLE-NG quand ils sortent en patrouilles, nos besoins de SNA pour avoir une présence crédible en méditerrannée et nos besoins de SNA pour du renseignement stratégique par des missions espions n’importe ou dans le monde , c’est simple : Avec 6 SNA ce ne sera pas possible d’en déployer spécifiquement pour défendre nos ZEE du Pacifique …

    En conclusion : Nous allons avoir besoin a mon sens, de 6 frégates de premier ordre en + , de 2 SNA en + , et d’environ 4 frégates ou aviso de second ordre pour faire de la police maritime dans cette région

    A cela je pense il faudra rajouter pour nos besoins globaux : Un second porte avion (ce qui ne veut pas forcément dire une seconde flotte de Rafale M, mais au moins 2 pour maintenir une permanence de disponibilité d’un porte avion, après pas forcément nucléaire bien que cela serait je pense préférable dans le cas ou on garderait actif le CDG après la construction de son successeur

    Une dernière chose : De toute évidence, le dossier Ukrainien a ouvert la nécessité d’une guerre économique d’une ampleur qu’on a jamais vu, c’est a dire que les pays alliés et de l’Otan , vont devoir construire une politique de blocus économique tant sur la Russie que sur la Chine pour s’assurer que ces 2 pays s’écroulent de faiblesse quit a devoir envisager une politique de la faim …

    Une nouvelle guerre froide majeure est en train de se mettre en place , le truc après positif c’est que cela pourrait forcer nos politiques a devoir prendre leurs responsabilités quand a une ré-industrialisation crédible de la France car je doute que le covid ait changé quoique se soit … L’urgence après aujourd’hui a mes yeux : Ce serait de reconstruire une industrie de l’électronique pour s’assurer que la Chine n’ait plus de débouché dans le domaine , nous en avons une mais elle est insuffisante et le besoin est évident au vu des retards énormes de production dans l’industrie automobile

    Profitons en, pour instaurer en France une puissante dynamique de relance de l’économie par l’industrie de pointe en obligeant nos fournisseurs a rapatrier des lignes de production en France métropole !

    La politique de la naiveté pour espérer grapiller du marché chinois : Cela suffit ! Ca nous a mené nulle part ! Passons a l’offensive en contraignant nos partenaires commerciaux et industriels en les forçant a garantir une production minimum sur notre territoire national après en restant raisonnable bien entendu (pas exiger une totalité ou que sais je encore)

  32. Alfred dit :

    Ce rapport enfonce une porte ouverte, et concerne surtout la Nouvelle Calédonie qui constitue un objectif de choix en raison de sa situation géographique et des ressources minières en nickel et en cobalt de son sous sol. Ce ne sont pas quelques navires et avions patrouilleurs de plus qui la protégeaient en cas d’attaque massive. Tout au plus pourraient-ils donner l’alerte en amont. Pour le reste, tout dependrait de notre capacité à projeter rapidement une force aeronavale et sous marine digne de ce nom, à moins que l’Australie ou les USA interviennent. Mais cela relève des suppositions, à moins qu’il existe des accords.

  33. Flo dit :

    Est-ce judicieux d’acheter une nouvelle classe de navires, ça risque de faire trop de types différents on risque la confusion…

    Un groupe aéronaval centré autour d’un PHA, plusieurs FREMM + FDI en permanence serait plus intéressant, c’est d’ailleurs un rapport LREM qui le préconise…

  34. Intox dit :

    Trop tard ! Merci Mitterand, Chirac, Sarkosy (le pire !), Hollande de nous avoir désarmé pour longtemps. La Chine nous remercie. Même en décidant maintenant d’un effort gigantesque de réarmement, il faudrait certainement au minimum 15 à 20 ans pour arriver à retrouver une armée digne de ce nom. Dans ce délai, la Chine aura atteint tous ces objectifs militaires, dont la reprise de Taïwan.

  35. chill dit :

    Il faut, il faut, il faut, il faut, 3% du pib alloué à la défense, vous pouvez ajuster, tripatouiller , retourner les besoins des tous les sens , c’est un fait !

  36. breer dit :

    C’est le paradoxe de la France, pays de 60 millions et quelques d’habitants, qui maintient des possessions dans diverses zones de la planète (océan Indien, Pacifique, Atlantique), y possède encore des bases et des forces militaires et maritimes, avec celles disposées en pays étrangers et qui de plus s’amenuisent au regard des budgets. Qui peut penser une seconde que l’on peut rivaliser financièrement et matériellement, contrer ou impressionner un pays comme la Chine, qui plus est situé à des milliers de km. Ce n’est pas 5 avions et 5 patrouilleurs de plus qui changeront quoi que ce soit … Les USA sont les seuls qui peuvent « potentiellement » faire face à la Chine, les canadiens, australiens, néo zélandais, japonais, philippins et autres « alliés » ne peuvent qu’en tenir compte. 3 grandes nations, en termes de superficie et de populations dominent cette partie du monde (Chine, Inde et Russie), les 2 premiers montant de plus en plus en puissance. Notre pays est comme la grenouille qui se prend pour un boeuf, et qui risque d’éclater si elle gonfle de trop.

  37. StephanieR dit :

    Beaucoup dans les salons parisiens font encore leur petite cuisine avec des officiels du régime chinois, mais oublient ce qui se passe à l’autre bout de la planète. Et trahissent nos intérêts économiques et stratégiques. Ce rapport fort intéressant remet l’église au milieu du village. Et on comprend pourquoi les australiens nous ont écarté si brutalement. On perd pied là-bas. On aurait du renforcer l’armée taïwanaise par exemple, comme sous Mitterrand. Et s’allier fermement militairement au Japon. Rien de tout cela n’a été fait. La Chine va bientôt passer à l’action et elle sera comme dans du gruyère.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La Chine va bientôt passer à l’action et elle sera comme dans du gruyère. » Les militaires chinois doivent suivre attentivement ce qu’il se passe en Ukraine et ont certainement du conclure qu’une guerre d’invasion n’est pas (doux euphémisme) une promenade de santé. Ils découvrent qu’avant on planifie, après on…………………. improvise

  38. breer dit :

    Le pouvoir chinois se moque sans doute des forces françaises qu’elles soient fragilisées ou pas, s’il n’y avait pas les USA, Taiwan serait certainement depuis quelques temps déjà sous diktat chinois, d’ailleurs tout le monde se demande bien quand cela va arriver, même avec les USA comme adversaires potentiels. Il serait pertinent de se demander ce que ferait également la Corée du Nord en cas de conflit entre Chine et USA, quant à la Russie, vu les évènements il est évident qu’elle ne s’opposera pas à la Chine.

  39. Thaurac dit :

    Je lisais il y a peu les capacités de la navale américaine pendant la deuxième guerre mondiale, 1 navires de guerre par mois, plus les transports réalisés par les usa et le canada, on en est très loin…Bon, ce n’était pas la même sophistication , mais les coques restent les coques…

  40. Wrecker47 dit :

    Marrant tout çà !…Fini le Co »vide »… le » mi »-con » disparus comme par enchantement grace au boucan des chenilles à l’EST , plus que des couilles de loups vides aux tronches ahuries et une bande de cons aux quinquets effarés …ils s’aperçoivent que « la vie n’est pas un long fleuve tranquille « depuis que Popov le  » Para bel homme vis Pacem » !(ou l’inverse!)
    Merde on aurait pas crû !…
    C’est pas faute de les avoir avertis depuis trente ans …On voit le résultat,ils ont maintenant la paille au fion !… depuis qu’ils ont enfin ouverts les yeux !…On réouvre les casernes et on recrute vite fait?

  41. Patatra dit :

    Le sujet est tout sauf nouveau … Nous n’avons pas assez de frégates (enfin des vraies) non plus au passage.

  42. Linquiet dit :

    Vu l’état de nos finances et de notre démographie réduisons certaines de nos ambitions. Vendons aux enchères quelques bijoux de famille qui nous font soucis par exemple quelques îles et îlots lointains non-habités tels que Clipperton, avant que les Chinois nous les piquent de force.

    • breer dit :

      Clipperton, qui est un ilôt minuscule, est revendiqué par le Mexique pour sa zone économique maritime, que la France n’a aucun moyen de contrôler, tout le monde le sait..

  43. JC dit :

    Pourquoi s’inquiéter, la Nouvelle Calédonie et les îles du Pacifique sont en voie d’abandon. Le premier arrivé sera le premier servi. Un peu comme la Guyane future Namibie nouvelle version.

  44. Ulysse dit :

    Bien sûr que non, aucun président, quelqu il soit n engagera les feu nucléaire pour quelques îles a l’autre bout du monde qui totalisent difficilement 600 000 habts.

  45. breer dit :

    hum!! la route maritime qui relie Toulon – le Canal de Suez – La Réunion passe par Perth !!!??
    faut arrêter le chichon …

  46. BRINI Pascal dit :

    Concernant la Nouvelle Calédonie, je pense que la Chine agit d’une manière beaucoup plus sournoise. C’est pourquoi elle a tout intérêt à l’Indépendance de la NC pour pouvoir après coup corrompre ses dirigeants. Comme ils le font depuis une dizaine d’année avec tous les pays du Pacifique Sud comme les Salomons, le Vanuatu et les autres. Une fois un pays indépendant, il est libre de ses alliances. Donc, pas besoin de conflit armé.

  47. Dagal dit :

    L’abandon signe le déclin puis la perte.
    Résister est une nécessité pour survivre.

  48. Testart dit :

    Ce malheureux conflit qui oppose des frères renvoie aux bases de nos différences culturelles et à nos conceptions du monde et de la personne humaine Sans que l’on divulgue le cru et le cuit nous sommes sur une sédimentation de guerre des civilisations…

  49. Félix GARCIA dit :

    Et peut-être que Dassault peut nous faire un équivalent du « Celera 500L » de Otto Aviation :
    https://ottoaviation.com/
    Pour faire du « patmar » pas cher.

    De même, des sortes de « Pilatus » et de « A-10 Marine » à la française ?