La Russie va-t-elle vendre des avions de combat Su-35 Flanker E à l’Iran?

Le 28 décembre, le porte-parole du gouvernement iranien, Ali Bahadori-Jahromi, a confirmé que le président Ebrahim Raïssi se rendrait très prochainement en Russie, à l’invitation de Vladimir Poutine, son homologue russe.

« Dans le cadre de l’interaction stratégique entre Téhéran et Moscou, M. Poutine a convié notre président à se rendre en Russie », a en effet affirmé M. Bahadori-Jahromi, précisant que ce déplacement devrait avoir lieu au début de l’année 2022. et qu’il porterait sur la « coopération bilatérale, régionale et nationale », notamment au niveau « économique et commercial ».

Les deux pays ont quelques intérêts communs à faire valoir, comme par exemple en Syrie, où l’un et l’autre soutiennent militairement le régime de Bachar el-Assad. En outre, ils partagent aussi quelques inquiétudes, notamment au sujet de la situation en Afghanistan. Enfin, l’Iran peut compter sur la bienveillance de la Russie dans les négociations actuellement menées pour « sauver » l’accord de Vienne sur son programme nucléaire, alors que celui-ci bat sérieusement de l’aile depuis la décision des États-Unis de s’en retirer et de rétablir les sanctions contre l’économie iranienne.

Par ailleurs, cette visite de M. Raïssi au Kremlin sera-t-elle l’occasion de signer un accord un partenariat stratégique, annoncé en octobre 2021 par la diplomatie iranienne? C’est ce qu’affirme l’agence de presse iranienne Mehr. En tout cas, celle-ci parle d’un accord de sécurité et de défense, dans le cadre duquel l’Iran pourrait acquérir une « dizaine » d’avions de combat Su-35 Flanker E, des systèmes de défense aérienne S-400 et un satellite militaire pour 10 milliards de dollars.

Un tel accord serait rendu possible par la levée, en octobre 2020, de l’embargo sur les armes qui était alors imposé par les Nations unies à l’Iran. Seulement, aucune confirmation n’a été faite pour le moment…

Cela étant, les informations de l’agence Mehr ont relancé les spéculations sur le sort des Su-35 commandés par l’Égypte. Longtemps objet de rumeur, ce contrat a été confirmé en mai 2020, via la publication d’un avis de marché par les autorités russes. On y apprenait qu’un contrat avait été ainsi signé deux ans plus tôt. Puis, il fut rapporté que cinq de ces avions avaient été livrés aux forces égyptiennes quelques semaines plus tard. Ce qui n’a depuis jamais été officiellement confirmé.

Puis, en août 2020, en marge d’une visite du ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, à l’usine d’aviation de Komsomolsk-sur-Amour [KnAAPO], des précisions supplémentaires furent apportées. Ainsi, selon Red Samovar, le contrat égyptien portait sur la livraison de 30 Su-35 au total [22 en 2020 et 8 en 2021] et qu’il était question de produire des avions supplémentaires devant être livrés en 2022 à un autre client étranger, non précisé.

Depuis, il est apparu, comme le relève Air&Cosmos, que les Su-35 destinés à l’Égypte n’ont pas quitté la Russie. Ce qui laisse supposer que Le Caire a renoncé à en doter ses forces aériennes… d’où sa commande de 30 Rafale de plus en 2021.

Et plusieurs raisons sont avancées en guise d’explication. La première est que l’avion russe n’aurait pas fait le poids face au Rafale, son radar Irbis-E ayant été mis en échec par le système SPECTRA. Mais là encore, rien ne permet de le confirmer. Une autre met en avant le souci des autorités égyptiennes d’éviter des sanctions américaines au titre de la loi dite CAATSA [Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act] laquelle prévoit des mesures contre toute entité ayant signé des contrats avec l’industrie russe de l’armement.

Quoi qu’il en soit, si la vente de Su-35 Flanker E à l’Iran se confirme, alors ce serait un « petit » évènement, Téhéran n’ayant plus acquis de nouveaux avions de combat modernes depuis plus de trente ans [18 MiG-29 et 12 Su-24 à l’époque, ndlr]. En outre, cela marquerait un saut qualitatif majeur pour ses forces aériennes, lesquelles sont principalement dotés d’appareils livrés par les États-Unis peu avant la chute du Shah d’Iran.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

122 contributions

  1. Math dit :

    Ce qui est le plus surprenant est qu’une telle affaire n’ai pas eu lieu plus tôt. La Russie a une frontière ouest qui pose de nombreux soucis et une frontière est qui la déprime. Au Sud, ils essaient d’établir des partenariats, mais ça reste très compliqué à cause de l’activisme de la Chine et encore et toujours la faiblesse démographique de la Russie. Des ventes d’armes sur ces pays voisins y sont plus que souhaitable, afin de libérer un peu de ressources vers l’Ouest. Ou… vers l’Est.
    Sans stabilisation démographique, ce pays sera de toute façon dans une situation précaire. Cela n’est pas forcément une bonne chose pour nous, ni même pour les USA.

    • philbeau dit :

      J’allais le dire . Il est très surprenant que la Russie n’ait pas plus tôt utilisé cette opportunité de pression sur le jeu américain dans la zone …alors qu’elle a fourni par ailleurs des matériels navals (sous-marins Kilo)

      • Gégétto dit :

        Math,Philbeau
        [Ce qui est le plus surprenant est qu’une telle affaire n’ai pas eu lieu plus tôt]
        [ Il est très surprenant que la Russie n’ait pas plus tôt utilisé cette opportunité de pression sur le jeu américain dans la zone]

        Un début de réponse dans l’article de Mr Lagneau:
        [Un tel accord serait rendu possible par la levée, en octobre 2020, de l’embargo sur les armes qui était alors imposé par les Nations unies à l’Iran. Seulement, aucune confirmation n’a été faite pour le moment…]

        Levée de l embargo sur les armes :Octobre 2020.

      • Thaurac dit :

        Le peuple crève la dalle, ne peut plus se soigner et les barbus vindicatifs veulent acheter des armes pour 10 milliards de dollar (si l’embargo est levé, ce qui m’étonnerait vu les stocks d’uranium)

        • toto dit :

          C’est vrai que le peuple égyptien lui crève pas la dalle…..

        • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

          Toutes les nations n’ont pas le privilège d’avoir leur armée de l’air financée par les États-Unis et de posséder des armes nucléaires sans être liées par la moindre réglementation. Malgré ces économies et avantages, on n’a pas vraiment l’impression que les habitants de Gaza et de Cisjordanie se portent mieux que les Iraniens – non?

    • Sam-7 dit :

      @math
      Depense inutile. Les iraniens n’en ont pas besoin, ils perdront un conflit symétrique et ils le savent, autant utiliser cette argent pour acheter des milliers de drones kamikazes et de missiles a donner aux proxis, ca sera bien plus utile et efficace.

      • Haha dit :

        Cynique mais tellement vrai

      • TheDogme dit :

        Perdre oui, mais comme Taiwan ne peut pas gagner contre la Chine…
        Toutefois, le prix de la victoire peut être dissuasif. Et dans cette optique des S400 peuvent être intéressant.

        • jojo dit :

          surement la meilleur arme de Taiwan serait d’annoncer qui si la chine attaque destruction instantanée des usines de semi-conducteur houla la la gros problème pour tout le monde. pour les iranien c’est quoi la possible menace au monde? destruction de leur champ de pistache? je pense que le S400 c’est un tambour de bronze.

          • Sam-7 dit :

            @jojo
            En plus de la destruction des champs de pistache, des milliers de roquettes tirés quotidiennement depuis le liban, gaza, la syrie, l’irak, le yemen… Sur israel (ville et site sensible comme les centrales nuke) et les intérêts us dans la région, les villes et installations pétrolieres de l’AS, les building de luxe a dubaï. Les attentats un peu partout dans le monde comme dans les années 80 en France… Bloquer le detroit d’ormuz et coulant tout les navire qui s’y aventurent…

      • Math dit :

        Pas forcément d’accord. Une force aérienne ne se batit pas en achetant 100 avions à la dernière minute. Une guerre ne se prépare pas sans alliance. Les Iraniens ont les moyens de pilonner les bases aériennes de leurs ennemis a proximité et éventuellement de couler un PA avec leurs missiles. Si ça dure un peu… les missiles, il n’en auront plus. Et il sera trop tard pour former une armée de l’air. Le choix me semble cohérent, même s’il n’est pas forcément dans notre intérêt.
        PS: mieux vos du Russe que du Chinois, pour tout le monde…

      • Braise dit :

        +1

      • toto dit :

        1-Payer le tribut à son protecteur Russe
        2- Assurer une continuité pour sa force aérienne (faut bien que les pilotes volent et les mécano bossent)
        3-Assurer une police du ciel, contre d’éventuel raid Israélo

  2. Hannibal_Lecteur dit :

    « La première est que l’avion russe n’aurait pas fait le poids face au Rafale, son radar Irbis-E ayant été mis en échec par le système SPECTRA »
    J’aimerai y croire, mais si « les Su-35 destinés à l’Egypte n’ont pas quitté la Russie », ça parait compliqué…

    • bkbkbkbkbkbkbk dit :

      ahahaha vous croyez vraiment que le système SPECTRA™ de Dassault Systems™ n’est pas capable de les brouiller à cette distance???????????

      • Rascasse dit :

        On reconnait les vrais spécialistes au fait qu’ils pensent que c’est Dassault qui fabrique SPECTRA, et qu’ils confondent Dassault Aviation et Dassault Systems…

    • Manu34 dit :

      Exact, drôle d’histoire tout ça !
      En tous cas, l’article d’Air & Cosmos sur ces SU-35 égyptien est très intéressant. Et intriguant.

    • kolmibob dit :

      Je me posais la question… 😉

    • Gaulois78 dit :

      Les vautours rôdent autour du Rafale…

      Lien « ATE » CHUET sur partage info Qatar/Turquie

      https://youtu.be/iInNSp8LxQ8

    • Pravda dit :

      5 appareils seraient en Egypte, c’est le reste de la production (20/25? ) qui est bloqué en Russie. Donc ?

      • Ion 5 dit :

        Les 5 appareils sorties en 2020, comme les autres qui ont été construits entretemps, sont toujours en Russie, selon la revue Air et Cosmos.
        Lisez…

        • Pravda dit :

          D’où le conditionnel, je ne suis pas sur place pour vérifier :
          « L’histoire aurait pu s’arrêter-là et considérer ces 5 premiers appareils comme effectivement livrés sur une base aérienne égyptienne d’où ils mèneraient d’hypothétiques exercices de combat aérien face aux Rafale de Dassault Aviation. Cette idée serait renforcée par des informations publiées le 11 mars 2021 par le quotidien Zhukovskie Vesti indiquant que l’Egypte aurait bien perçu ses premiers Su-35 en 2020 (le magazine professionnel New Defence Order Strategy vient même donner le chiffre de 5 appareils livrés pour 2020) et en recevrait 10 nouveaux en 2021. De sérieux doutes provenant d’observateurs et analystes indépendants viennent cependant contrebalancer cette opinion admise »
          Sont-ils arrivés, sont ils repartis ??
          https://www.zhukvesti.ru/articles/detail/29588/
          Quoi qu’il en soit, les egyptiens semblent bien renoncer aux SU35

    • Foufi dit :

      Par honneteté intéllectuelle, merci de mettre la totalité de la phrase svp !
      « ……son radar Irbis-E ayant été mis en échec par le système SPECTRA. Mais là encore, rien ne permet de le confirmer. « 

    • lerespect dit :

      « On y apprenait qu’un contrat avait été ainsi signé deux ans plus tôt. Puis, il fut rapporté que cinq de ces avions avaient été livrés aux forces égyptiennes quelques semaines plus tard. Ce qui n’a depuis jamais été officiellement confirmé. »

      Il y a pas mal se reference à cette « confrontation » sur le Web.

      • VinceToto dit :

        Au niveau des photos de Su-35 égyptiens, il y a des gens qui croient que Novosibirsk est en Egypte?
        Des photos de Su-35 égyptiens en Egypte? Bein non, ils sont encore plus furtifs que des F-35!(Je blague)

      • Hannibal_Lecteur dit :

        J’ai trouvé quelques sites qui en parlent effectivement. Mais bon , effectivement comme le souligne Foufi (il n’y avait aucune malice dans mes propos) rien n’est confirmé.

      • Vinz dit :

        Une seule et unique source toutefois, reprise partout.

    • Resolution du Sud dit :

      Est ce que le Rafale est le meilleur chasseur au monde en ce moment ?

      • didixtrax dit :

        ça dépend de l’âge du pilote.

      • Pravda dit :

        Le meilleur disponible dans sa catégorie, peut-être. Moins cher sur sa durée de vie et plus efficace que ses homologues russes, moins contraignant que les appareils américains, plus abouti que les appareils chinois.
        Après un contrat de ce type se joue autant sur la qualité de l’appareil que sur la géopolitique, sans oublier la plus grande facilité à rester sur un système/constructeur déjà connu.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Est ce que le Rafale est le meilleur chasseur au monde en ce moment ? » Je vous retourne la question, qu’en pensez vous?

      • Sans siège éjectable dit :

        Il ne peut voler que sous le beau temps, les indonésiens sont au courant.

        • Lejys dit :

          Les Indonésiens, eux, savent surtout pourquoi les Rafales ne sont pas retourné « apponter » en pleine tempête imprévue sur le PA CdG. Et après les avoir vu de très près, notamment leur facilité de mise en oeuvre, ils sont très intéressé pour en acquérir. Ce qui n’est pas le cas des petites crottes volantes (ou pas) chinoises…

        • Pravda dit :

          C’est pour ça que les indiens le positionnent le long de l’Himalaya, à contrario les chasseurs chinois de 22ème génération, sous motorisés pour des questions écologiques bien sûr, eux retournent vers l’intérieur du pays depuis que l’Inde est équipée de Rafale.

    • Yannus dit :

      Je ne connais pas les sources de L Lagneau mais il y a quelques mois des exercices auraient eu lieu en Egypte avec les SU35 dans le rôle d’agresseur et effectivement, ils n’auraient pas fait le poids contre le Rafale.
      ma source est avia.pro qui est pro-russe.

  3. Czar dit :

    « le souci des autorités égyptiennes d’éviter des sanctions américaines au titre de la loi dite CAATSA  »

    sachant que l’Egypte est (était) l’une des premiers bénéficiaires de l’aide financière uhesse. mais à ce moment-là, je ne comprends pas pourquoi ils se sont lancées dans ce projet dès le départ, vu le contrat avait été signé bien après l’invasion de la Crimée et donc l’existence de cette loi de représailles

    • Auguste dit :

      Les militaires Egyptiens au pouvoir font ce qu’ils veulent,ils savent très bien que les US continueront à fermer les yeux, à casquer, et à les soutenir.
      La « prime de la paix »,selon les accords de Camp David, se monte à 1,3 Milliards pour l’Armée égyptienne et 250 millions, annuels,pour les bonnes oeuvres.Les US ont bien pensé leur supprimer,mais on vite fait marche arrière.Le risque était trop grand pour la paix avec Israél.L’Egypte serait retournée chez les Russes,les US n’auraient plus aucune influence,probable chaos en Egypte et dans la région.Ne pas oublier, que c’est nous les Occidentaux qui avons mis Sissi sur le trône.Il ne pourrait pas plaire au nouveau patron.

    • Alain d dit :

      Parce que lorsque Poutine avait compris que l’Egypte allait signer le premier contrat Rafale, il s’était imposé dans une visite, juste avant la signature. Pas préparés, les musiciens égyptiens avaient massacrés l’hymne de la Russie.
      Poutine accueilli en grande pompe en Égypte, le 10/02/2015.
      https://www.lefigaro.fr/international/2015/02/10/01003-20150210ARTFIG00261-poutine-accueilli-en-grande-pompe-en-egypte.php
      Ventes de Rafale à l’Egypte : le contrat signé aujourd’hui, le 16/02/2015
      Passer avant Le Drian qui venait signer les Rafale (et la FREMM), c’était aussi un moyen de minimiser médiatiquement le contrat français, et de faire de la gonflette avant la France, voir discuter des BPC. Février 2015, soit moins d’un an après l’invasion de l’Ukraine et 8 mois après que les russes aient dézingué le MH17 avec un BUK (~300 civils). A cette époque, Poutine était très isolé sur la scène internationale. Et la France était déjà en compétition en Inde sur de nombreux contrat face à la Russie.
      Et l’accord sur la récupération de BPC, n’était pas fait.
      Il y avait des sanctions contre la Russie, mais la CAASTA avait été votée plus tard en 2017, sous Trump. En 2015 c’était Obama.

  4. Auguste dit :

    Pour vendre du militaire à l’Iran,faut passer par les Pasdaran.Si l’avion est destiné à l’Armée,les Pasdaran vont y mettre le veto,comme ils le font habituellement.Compliqué d’avoir deux armées dans un même pays.

  5. Alpha dit :

    Mais…Mais… Et leur fameux Qaher 313 ??? Et leur imbattable Saeqeh ? Leur Kowsar, qui dispose d’équipements technologiques « de pointe » ???… Mais ils sont où ??? 🙂

  6. Alpha dit :

    Petit hors sujet : Quoique … SU-35 ou F-35, c’est le même chiffre, non ?
    Tous les F-35 coréens sont cloués au sol… Une des « Dinde » s’étant posée sur le ventre à cause d’une défaillance du train d’atterrissage…
    Etrangement, ce n’est pas la première fois que cela se produit (2 autres accidents en 2018 et 2020 dans l’USAF…) , mais les infos semblent être passées sous silence…
    https://www.aereo.jor.br/2022/01/04/caca-f-35a-da-coreia-do-sul-pousa-de-barriga-por-causa-de-falha-no-trem-pouso-frota-e-aterrada/
    Pauvre bête tout de même !… Le sort s’acharne ! 😉

    • Vidoc-19 dit :

      @ Alpha : si vous saviez le taux d’incidents sur Rafale chaque jour, vous éviteriez de la ramener sur les autres. Mais les américains étant plus transparents, ils ne musèlent pas la presse lors d’un incident sur leurs avions, même ceux qui sont le plus dans l’actualité.. Allez chercher la même transparence dans  » Le Figaro » par exemple, à propos du bijou des patrons du journal..mais le français moyen, que vous représentez si bien, regarde toujours la paille chez le voisin et refuse de voir la poutre chez lui, ce qui arrange bien ceux à qui ses impôts servent à s’engraisser et à se payer un ex-grand quotidien national.

      • Pravda dit :

        Toujours à déverser votre fiel sur notre pays et nos industriels … les américains ont de multiples partenaires sur ce projet « too big to fail » et n’importe quel incident ne pourrait rester longtemps secret, quand est il des russes ou chinois ? Sont ils plus transparents que nous ?
        Vous avez des actions chez Sukhoi ou Mig ? On vous sent dépité quand le Rafale remporte un marché.
        Il serait temps de repartir et surtout de nous oublier.

      • Manu34 dit :

        Oh la vache ! Mais vous racontez vraiment n’importe quoi ! Là c’est impressionnant. Vous êtes un troll ou un mythomane (au sens médical premier, donc à savoir que vous croiriez vous même à votre propres délires) ?
        Il faut d’urgence arrêter de vous « informer » dans le monde parallèle de Facebook là, vous ne comprenez plus rien à la réalité !

        Je comprends mieux pourquoi sur un autre post autant d’intervenants, à priori de qualité, se moquent de vous…

        • Vidoc-19 dit :

          @ Manu34: où sont vos faits, vos documents, vos noms, vos arguments ? je cite un quotidien français : je me trompe ? les jugements sans arguments, pour moi c’est poubelle, direct

          • Manu34 dit :

            Oui, oui………

          • Bomber X dit :

            Et les vôtres documents, ils sont où ? Vos sources ? Vos liens ? Vos références ? Car bien entendu, IMPOSSIBLE de faire confiance à un type comme vous. Poubelle directe vos commentaires.

      • Bomber X dit :

        @Vidoc-19
        je me mêle peut être de ce qui ne me regarde pas, mais enfin, quand Alpha aura besoin d’un commentaire crédible je ne pense pas qu’il fasse appel à vous.
        Je dis çà, je dis rien !

        • Alpha dit :

          En fait, je ne fait appel à Vidoc-19, comme avant à Jacques 29 ou Le Glaive -ce dernier pseudo faisant plus martial et moins con…- que lorsqu’il s’agit de se marrer… A ses dépends !
          C’est mon comique troupier à moi !… 😉

      • Pascal (l'autre) dit :

        « mais le français moyen, que vous représentez si bien, regarde toujours la paille chez le voisin et refuse de voir la poutre chez lui, ce qui arrange bien ceux à qui ses impôts servent à s’engraisser et à se payer un ex-grand quotidien national. » Que c’est dur de ramer à contre courant!

      • J'me fend la gueule (à coup de hache!) dit :

        Jamais vu un truc pareil lol…. Le vidoc, c’est votre pilule??? Arrêtez vite….

      • Lejys dit :

        Forcément, si c’est dans le Figaro que vous recherchez des informations précises sur l’aéronautique en général, et sur le Rafale en particulier, comme ses accidents, ont comprends mieux votre ignorance et la débilité de vos propos.
        Ici, vous aurez des infos sur les accident et incidents concernant le Rafale, en libre service….: https://www.defense.gouv.fr/portail/ministere/organisation-du-ministere-des-armees/organisation-du-ministere-des-armees/organismes-dependant-du-ministre/les-bead/bea-e/2019

      • Alpha dit :

        @Vidoc-19
        « si vous saviez le taux d’incidents sur Rafale chaque jour, »
        Ah bon ? Et meeeeeerde !… Je sais plus quoi faire avec toi !
        Un jour, tu dis que tu habites en Asie…
        Le lendemain, que tu habites en Bretagne…
        Un jour, tu dis que tu habites près d’une base et que les Rafale ne volent pas…
        Deux jours après, tu dis qu’ils volent tous les jours puisque ils ont des incidents chaque jours…
        Tu as oublié ?
        Ton Alzheimer, ça va mieux ?
        « mais le français moyen, que vous représentez si bien »
        Bon, il vaut mieux représenter un Français moyen que rien du tout, comme toi sur ce site… A moins… Un blaireau peut être ?
        Sinon, sur tes assertions ma Louloutte, une petite source à nous communiquer ? Un argument ? Non, toujours le néant… En déchetterie le Vidoc-19 !

        • blondin dit :

          ni en Bretagne ni en Asie, mais vers Washington, à coté de Andrews AFB où il peut intercepter les communications des présidents US. Et parfois à Incirlik, pour faire pareil, les pruniers pouvant pousser dans ces 2 régions semble t il.

    • Achille-64 dit :

      Oui, et LM prévoit de livrer une version à train fixe, le F-35D, à la Suisse et à la Belgique. Avec un bon carénage, il restera un peu furtif quand même.
      LOL

    • sepecat dit :

      Bigre… Après l’incompatibilité avec les orages, les problèmes de canon, etc. on nous aurait caché les défaillances du train d’atterrissage. Va bientôt falloir faire appel au vaudou pour désenvouter cet appareil. Ceux qui défendent le F35 bec et ongles sur le forum vont bientôt pouvoir constituer une secte, puisque le principe de celle-ci est de croire sans discernement leur gourou (LM en l’occurrence) et bannir tout esprit contradictoire. Faut avouer que cet avion est du pain béni pour les journalistes en mal d’inspiration et gageons qu’il alimentera encore longtemps les faits divers, soit pour ses problèmes techniques soit, une fois stabilisé, pour les coûts réels qu’auront à supporter leurs détenteurs. Ce serait marrant si ce n’était pas triste, comme disait l’autre…

    • philbeau dit :

      Info intéressante , comme il est intéressant de noter son escamotage à peu près général …Donc un F35 en moins pour les coréens , on sait que les réparations chez LM sont à prix d’or …Quand même , un avion tout neuf avec peu d’heures de vol qui a des problèmes de …train d’atterrissage . On attend la prochaine panne , qui ne saurait tarder .

    • Clavier dit :

      C’est pourquoi je recommande l’usage exclusif du simulateur ou à défaut, si celui ci ne fonctionne pas non plus, de… DCS !

    • farragut dit :

      @Alpha
      C’est bien le problème, avec toute cette IA embarquée programmée par des sous-traitants !
      Je me souviens d’un extrait d’un court-métrage de SF passée dans Temps X (paix aux âmes des frères Bogdanoff) où l’IA d’un vaisseau spatial avait menacé de larguer une bombe sur une planète hostile… Il avait fallu tout le pouvoir de persuasion d’un astronaute dialoguant à l’extérieur du vaisseau pour « convaincre » l’IA « d’y réfléchir » avant de passer à l’acte.
      Peut-être que les pilotes de F-35 ne disposent pas encore de l’argumentaire adéquat pour « dialoguer » avec l’IA pour lui éviter de se suicider dans une ultime tentative de mettre fin aux souffrances de l’avion !
      Trop de « conscience de la situation » embarquée nuit au contrôle du pilote sur le système, qui dispose de trop de données pour accepter les ordres du pilote ! 😉
      (Un peu comme un PR qui n’accepte plus la contradiction de ses « sujets » sur ses décisions…)

      Ou alors, autre hypothèse, les ingénieurs de LM n’ont pas lu les « 3 Lois de la Robotique » d’Asimov (en fait, quatre dans « Fondation foudroyée »), et sont tombés dans le syndrome de la créature du Docteur Frankenstein de Marie Shelley (ou ont transgressé le principe énoncé dans BSG à propos des Cylons: « Ne crée pas une entité que tu ne peux pas contrôler ! »).

      Tiens, cela me rappelle les créateurs chinois (et américains, apparemment) du SARS-CoV-2 et « l’aide » de certains Français (Merci, Mr Raffarin!) contre l’avis de la DGSE à la construction du labo P4 de Wuhan…
      LM-Chine, même combat ?
      Pour le fun, une interview du professeur Rollin sur son dernier ouvrage « Suis-je bête ! »:
      https://tv.marianne.net/rencontres/les-5-marqueurs-de-la-connerie-d-apres-le-profess

    • Lex dit :

      C’est pour ça que le revêtement furtif se dégrade si vite, c’est parce qu’il se pose sur le ventre !
      Sinon, le Su35, je sais pas ce qu’il vaut, mais pour l’avoir vu en meeting aérien, il est quand même impressionnant !

    • ruffa dit :

      Ah cher Alpha : jamais il n’y aura un incident avec un Rafale !
      Faut pas trop te mouiller mon petit !!
      Au fait l’exercice Atlantic trident tu pourrais donner tes sources par honnêteté intellectuelle ??

      • Alpha dit :

        Chuuuut !… Sur Atlantic Trident, je ne peux rien te dire… Tu n’es pas habilité. Après, il faudrait que je t’élimine ! 🙁

    • ruffa dit :

      Pauvre mec : cherche tout les accidents ou incidents qui se sont produits sur le Rafale
      C’est le lot de tous les avions de combats !
      Balaye devant ta porte !

      • NguyenKT dit :

        @ruffa: Pauvre buse, qualifié Alpha de « petit » par quelqu’un comme toi est tout juste révoltant. Tu fais partie d’une une cercle de buses qui sévissent sur ce forum sans le moindre connaissance réelle. Car tout se base sur les publicités et imagination.

        • ruffa dit :

          NguyenKT : C’est pas ton problème !
          J’ai un compte à régler avec Alpha con !
          Quand à la publicité je vois pas de quoi tu parles!
          Se réjouir de l’accident d’un F35 qui peut coûter la vie à un pilote c’est indécent surtout que la même chose est arrivé à des Rafales au par ailleurs un excellent avion de combat !

          • Alpha dit :

            Un compte à régler ? Vas jouer ailleurs, gamin, tu n’as pas les épaules ! Ma p’tite ablette !…

        • Alpha dit :

          Bon, en même temps, ce crâne mou de ruffa n’a pas tout a fait tort : je ne mesure que 1,73 m !!! … 😉

  7. hyle dit :

    La Russie fait face à plusieurs problèmes:
    – la démographie russe décline face aux populations musulmanes prêtes à répéter la Horde et face à la Chine qui grignote chaque jours la Sibérie avec une stratégie de peuplement (il suffit d’aller à Vladivostok, à Bratsk, à Irkoutsk, à Komsomolsk-sur-Amour pour être stupéfait du poids démographique chinois)
    – Une frontière caucasienne qui est une vrai poudrière : Tchétchénie non réellement stabilisée, Géorgie partiellement occupée et qui en même temps cherche la protection contre la Russie mais se rend bien compte que sans la Russie elle disparaitra sous le poids des musulmans, l’Arménie même topo que la Géorgie (sans être partiellement occupé) et on a vu le poids des musulmans avec l’Azerbaïdjan et la Turquie
    – Une frontière ouest-asiatique corrompu et islamisée avec le Kazakhstan qui mène une politique anti-russe et pro-islamique forte, le Turkménistan, le Tadjikistan et le Kirghizstan déjà particulièrement pro-islamique mais en plus agents de plus en plus troubles au profit des chinois. Corridor vers l’Afghanistan, l’Iran, l’Inde et débouché vers la golfe persique.
    – Une frontière est-asiatique pauvre en russe, qui se dépeuple mais qui est remplacé par des chinois. Rappelons-nous qu’en 1969 la Chine a tenté de conquérir le sud de la Sibérie et que ça s’est terminé avec des menaces de bombardement atomique !!! Sans compter la façade pacifique avec une marine déficiente et une guerre toujours en cours avec le Japon.

    Si ça continue ainsi, la Russie va revenir à son périmètre géographique des cités-états du XVe siècle

    • tschok dit :

      On pourra visiter Novgorod remise dans son jus, comme ça.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_de_Novgorod

      On va aller faire chier les Russes avec leur vieux souvenirs, histoire de créer des nationalismes locaux, ça leur apprendra à nous emmerder.

    • werf dit :

      Un aussi long commentaire pour tant d’approximations géopolitiques. Vous prenez vos désirs pour des réalités mais vous êtes bien de votre époque, affirmez sans vérifier, cela permet toutes les provocations. C’est votre manière à vous de susciter le débat, minable.

    • Mica X dit :

      La décolonisation est en route camarade…

      Un petit mot pour la Bachkirie et le Tatarstan, régions « turcophones » riches de gaz, dynamiques et très orientées nouvelles techno (surtout pour le Tatarstan qui en plus est une région bien gérée et assez intègre ce qui ne plait pas à qui vous savez). Républiques situées sur la Volga et au sud de l’Oural donc à quelques centaines voire un millier de Km de Moscou, c a d à côté là-bas.

    • fabrice dit :

      « Si ça continue ainsi, la Russie va revenir à son périmètre des cités états du XVème siècle »
      C’est bien le but de l’OTAN, théorisé en Pologne par Pilduski dès les années 1920…
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Prom%C3%A9th%C3%A9isme

    • Bandera dit :

      C’est curieux, on retrouve votre analyse sur les sites ukrainiens nationalistes quasiment mot pour mot.

    • GHOST dit :

      Et pourtant la Russie est aussi « musulmane » depuis l´Empire.. on a toujours eu des musulmans russes bien longtemps avant la « Révolution » communiste.
      La Tchetchenie par exemple est une partie de la Russie depuis très longtemps depuis la sainte Empire Russe

    • ruffa dit :

      Il y a un autre défi pour la Russie : son énorme retard dans les technologies de pointe : un exemple il ont tenté de fabriquer un Microprocesseur qui est gravées 28 nanomètres ( ce qu’on faisait il y a 10 ans) et c’est un peu la catastrophe dans tout les secteurs sauf celui de la défense !

    • « le kazakhstan qui mène une politique anti-russe et pro islamique forte.  » Tiens donc…
      Une politique tellement « anti russe » que le président kazakh, Kassym-Jomart Tokaïev, vient de demander l’aide militaire de Moscou pour faire face aux importantes manifestations populaires contre la hausse du prix du gaz…
      A lire votre analyse, il vient donc de virer sa cuti…

  8. VinceToto dit :

    La Russie le fera probablement, même contre peu d’argent, si l’Iran a aussi des accords stratégiques, économiques avec la Chine.

  9. Pedro dit :

    Il me semble que les dernières tentatives de ventes d’armes russes à l’Iran ont été bloquées par les israéliens, Netanyahu avait l’oreille de Poutine à l’époque. Je ne sais pas si c’est toujours le cas avec le premier ministre actuel ?

    • GHOST dit :

      C´est la faute de la Russie qui exporte ses avions de combat avec la technologie d´Israél..

      • Affirmatif mais ça concerne l’avionique pour les versions exportés aux Indiens comme sur le SU30 mais cependant Russo/ Française concernant le même chasseur livré aux Algériens.

  10. Thierry dit :

    Le radar Irbis-E PESA du Su-35 est-il supérieur aux radars AESA des avions de combat occidentaux de génération 4.5 ?

    Non. Les radars AESA modernes peuvent avoir deux fois la portée d’un radar PESA avec un avantage significatif dans presque tous les aspects. De la résolution et de la fidélité aux ECCM (résistance au brouillage) et au multitâche (taux de balayage plus rapide, opérations aériennes et terrestres simultanées), la différence est tout simplement énorme.

    Pour commencer, Irbis-E, bien que le radar le plus performant d’un chasseur russe, n’est pas vraiment génial selon les normes modernes. Les radars russes étaient considérablement en retard sur l’Occident depuis le début de la guerre froide.[1] Jusqu’en 2011, le NIIP commercialisait l’Irbis-E avec une résolution SAR de 1 mètre, comparable à la mise à niveau radar du F-15E des années 1990 (1,4 mètre)[2], mais depuis que le Su-35 est devenu opérationnel, le NIIP a changé son chiffre SAR à 3 mètres, ce qui est comparable aux premiers Radar APG-70 des années 1980. Pour le contexte, le prédécesseur du radar N011M Bars sur Su-30 a une résolution SAR de 10 à 20 mètres selon le fabricant.[3]

    La résolution SAR est directement proportionnelle à la bande passante d’un radar qui détermine la résistance au brouillage (ECCM). Une bande passante plus large, des formes d’onde plus complexes que le radar peut former et il sera plus difficile de brouiller le radar. Un radar PESA ayant une résolution SAR comparable à un radar mécanique vieux de 20 à 30 ans met en évidence la bande passante nettement plus petite d’Irbis-E et l’état général de la technologie.

    L’Irbis-E ayant une portée de détection de 350 km contre une cible de 3 m^2 sonne bien jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que ce chiffre est pour une recherche indicée dans un minuscule FoV (10°x10°). Ce qui est rarement dit, c’est que dans la recherche de volume normale, cette portée se réduit à 200 km.

    Ce qui est encore plus intéressant, c’est que l’Irbis-E a une portée de ciblage maximale de 250 km, même contre des cibles de type B-52.[4] Les radars Bars ont une enveloppe d’attaque instrumentale similaire de 200 km.

    Ceci est également visible dans la vidéo d’essai en vol d’Irbis-E où il a détecté une seule cible à 268 km mais n’a pas pu obtenir de solution de tir jusqu’à 100 km.

    C’est une différence de 60% entre la détection et la plage de suivi – la seule façon d’avoir une différence aussi énorme est lorsque le premier chiffre est gonflé (recherche signalée, probabilité de détection plus faible, recherche de vitesse PRF élevée).

    Sur cette base, il est fort probable que l’Irbis-E ait une portée de suivi maximale contre les avions de la taille d’un chasseur d’environ 100 km, cela correspondrait également à la portée maximale du R-77-1.

    En revanche, la plupart des radars occidentaux de l’AESA dépassent aujourd’hui la portée maximale de leur armement. L’APG-79 sur F-18E peut suivre des cibles bien au-delà de la portée de l’AIM-120D et, à partir de 2022, utilisera un missile à plus longue portée, l’AIM-260 JATM.

    Avec l’AESA, nous pouvons tirer le missile avant même que la cible ne se trouve à portée du missile. Le radar APG-79 a été conçu pour permettre à l’équipage de détecter et de traiter la cible, bien avant qu’elle n’entre dans la portée maximale des missiles air-air du Super Hornet, permettant le lancement de missiles à la portée maximale. »[6]

    COMPTE TENU DE LA TAILLE ET DE LA PUISSANCE DE L’IRBIS-E, IL PEUT AVOIR UNE PORTÉE DE DÉTECTION LEGEREMENT PLUS GRANDE QUE CERTAINS DES PLUS PETITS RADARS AESA TELS QUE CEUX DU RAFALE, DU GRIPEN-E OU DU F16E DANS DES CONDITIONS IDEALES, MAIS DANS UN ENVIRRONEMENT DE BROUILLAGE OU IL N4Y A PAS DE CONTESTATION.

    Un autre domaine dans lequel les radars AESA ont un avantage significatif est celui des caractéristiques LPI, car la détection de la transmission radar AESA est beaucoup plus difficile. Une cible suivie par Irbis-E peut faire la distinction entre différents modes radar (recherche, poursuite, verrouillage radar) et obtenir une orientation sur la position du Su-35. Ni l’un ni l’autre n’est pratique avec les radars AESA modernes. Un RWR avancé peut mettre en garde contre une éventuelle transmission radar AESA, mais l’interception dépasse le domaine de toute 4e génération. avion.

    La cible du Su-35 aura une bien meilleure idée du moment où il est engagé et, par conséquent, anticipera mieux un lancement de missile. Une cible traquée par des F-15E ou des Super Hornets n’aura pas ce luxe.
    source :
    https://www.quora.com/Is-the-Irbis-E-PESA-radar-of-Su-35-superior-than-the-AESA-radars-of-Western-4-5-generation-combat-aircrafts

    ————————————————————————————

    Ou l’on découvre que le petit AESA du Rafale est supplanté par l’Irbis-E du SU35 sauf s’il y a du brouillage électronique, et manque de bol ce gouvernement de patachon délavé à la cervelle lessivé vient d’annoncer qu’il n’y aura pas d’avion français de brouillage électronique identique au Growler américain….

    A force de faire des trous dans la raquette ils se prendront la baballe en pleine poire et ça sera pas volé !

    • Pascal 66 dit :

      Merci pour ces précisions Thierry

    • Alpha dit :

      Merci M. copier/coller !
      Bon, ceci dit, çà ne cache pas vos lacunes et masque mal votre ignorance mon pauvre Titi…

    • E-Faystos dit :

      Les radars AESA ont plusieurs intérêts :
      D’abord, leur antenne est fixé, sauf pour le Typhoon (captor E) et le Grippen E, qui sont montés sur un châssis mobile. C’est plus de cône de détection , et plus de temps d’entretien… Temps réduit à portion congrue pour les radars entièrement informatiques.
      Ensuite, les antennes AESA utilisent une faisceau très sérré, et les sauts de fréquence. Cela permet d’explorer un coin du ciel sans se faire repérer par tous les détecteurs du coin. Et même détectée et brouillée, l’onde exploite une plage de fréquence tellement vaste qu’elle continue de fournir des informations, bien que dégradées.
      Autre avantage, le changement de fréquence est tellement rapide qu’il peut devenir un code de communication. C’est d’ailleurs le nouveau standard des liaisons intra-patrouille aux USA…
      .
      @ Thierry
      Pour ces raisons, le RBE2 fait le travail, avec la première antenne AESA fabriquée en Europe, alors un budget pour faire du Rafale en version spécialisée à l’opposé du concept d’un multirôle, le ministère à choisi.
      Si tu as la mémoire courte, reporte toi au sujet sur le conseiller défense de Valérie Pécresse : ses conseillers sont plus une étagère de charentaises qu’une promesse d’avenir.

  11. tschok dit :

    Mais pourquoi les Russes font toujours des trucs qui fument? On a l’impression que tout marche encore au charbon chez eux.

  12. Tien ça sent la zemmourie dans votre analyse

  13. Carin dit :

    Si cela se fait, la formation des pilotes et du personnel au sol va être longue… passer de très vieux F14 Tomcat jamais mis à jour, et rafistolés comme ils peuvent au SU 35 qui est tout de même un avion d’aujourd’hui ca va leurs faire tout drôle à nos amis iraniens.

  14. eric dit :

    le SU35 égyptien est de bas gamme 50 million $ pièce technologie du aux restriction israelienne
    pour avoir 1 SU35 aux norme russe Iran devra rajouter 10 million de $ pour chaque appareil, logiciel et radars un bon SU35 faut compter 70 million $ pièce

  15. Jean Ker dit :

    Est-ce que donc, un peu de la même manière que nous avions refilé dare-dare à l’Égypte les 2 Mistral construits pour la Russie parce qu’on a eu très très peur des sanctions de notre suzerain favori, les russes ne cherchent-ils pas à refourguer où ils peuvent les Su35 destinés à l’Égypte et par elle refusés parce qu’elle a eu peur des sanctions du même suzerain favori ?
    C’est beau le business dans le cadre de la concurrence libre et non faussée supervisée mondialement par Washington.
    Pendant ce temps, on ne peut vendre ni Peugeots, ni Airbus, ni plateformes à l’Iran : notre collaboration à l’Empire est bonne pour nous, pour sûr !

  16. Lado dit :

    Alors les Saoudiens,les Emirat font quoi?

  17. GHOST dit :

    https://www.shephardmedia.com/news/air-warfare/russia-struggles-with-loss-of-su-35-fighter-deals/

    L´autre raison est la sanction des USA contre ceux des pays qui importent les technologies militaires. L´Egypte, l´Algerie et l´Indonesie ne souhaitent pas tomber sous des sanctions des USA.. et pire, certaines technologies occidentales qu´on trouvent sur les Su-35 en provenance de la France et d´Israel ne sont pas disponibles á cause des risques d´une sanction des USA.
    Quand la Russie souhaite envahir l´Ukraine, les exportations des avions de combat va en pâtir..

    • Reality Checks dit :

      L’Algérie ne fait pas ses acquisitions militaires en fonction du CAATSA.
      Les américains le savent, et sont pragmatiques. Des échanges ont eu lieu sur ces sujets avec eux, et les garanties données par les américains ont été rendues publiques par ces derniers. Leur position exprimée en public était quelquechose comme: ces sanctions ne visent pas des pays comme l’Algérie, avec laquelle nous avons une coopération importante blablabla…
      Ils ont adopté la même posture avec l’Inde. CAATSA vise surtout leurs adversaires déclarés comme l’Iran, et certains pays dans lesquels ils sont confrontés à un rapport de force impliquant la Russie qui menace leur position (Egypte, Turquie,…)
      D’ailleurs le Sénat a formalisé cela avec un texte qui parle de « Relief » / dérrogations sur la base des intérêts de politique étrangère du gouvernement des Etats Unis.
      .
      Concernant, le SU35, je n’ai pas d’informations ni de données particulières à fournir sur l’Algérie.
      Ceci étant, je n’accorde pas trop de crédit aux rumeurs distillées ici ou là sur les acquisition de l’ANP, qui elle reste très discrète…

      D’une manière générale, il faut se souvenir quele SU35 est un avion qui est un peu une évolution des appareils que nous avons déjà, avec des caractéristiques qui lui sont propres et un profil de mission aussi multirôle avec un petit avantage air-air.
      Les SU30 que possèdent les russes mpdernisés au standard SM++ sont proches du SU35S.
      Par conséquent, il est logique pour beaucoup de nations possédant ces avions, de préférer une modernisation poussée de leur existant plutôt que des acquisitions nouvelles d’appareils similaires, sachant que les russes proposent d’autres avions plus modernes.
      Objectivement les séries d’appareil qui présentent un grand intérêt, en termes de complémentarité, aux côtés de SU30 modernisés, ce serait un mix SU57/SU34 voire une flotte de Checkmate, pour certaines missions spécifiques.

      • Reality Checks dit :

        J »ajoute que pour les mêmes raisons, le SU35 fait sens en Iran, car ils ne disposent pas de SU30 à moderniser……. surtout si l’Egypte s’est désistée.
        Et pour les SU57 même si les iraniers passent commande maintenant, ils devront patienter longtemps pour les recevoir, car la Russie et d’autres sont prioritaires, donc il est tout à fait logique que les SU35 intialement prévus pour l’Egypte aillent en Iran au lendemain de la levée des sanctions onusiennes.

      • souricière dit :

        Ah bon? Et à quand remonte le dernier achat d’armements russe par l’Algérie depuis CAATSA?

        L’Inde a des milliards à offrir aux américains, qu’est-ce que l’Algérie a à offrir aux américains pour éviter d’être sanctionnée dans le but d’éviter l’achat d’armes russes?
        Voilà comment il faut regarder la chose, c’est ce qui s’est passé en Indonésie, plus à perdre qu’à gagner à vouloir jouer celui qui joue de sa fierté.
        Je sais c’est difficile pour les algériens qui fantasment les armes russes (pour se rassurer de leurs forces) et qui s’inventent des contrats fictifs en pensant découvrir des secrets sur internet. Combien d’algériens sont convaincus d’avoir le S-400 chez eux? D’avoir des Su-35, des Su-57 ou des Su-34? Sur les blogs algériens ça se construit une armée imaginaire, ça rêve, ça espère, ça se rassure en permanence, mais sans doute que vous y êtes autant critique qu’ici, moi personnellement je suis français et je laisse les étrangers entre eux.
        La réalité c’est que l’Algérie se met au chinois et s’y mettra de plus en plus au détriment du russe, avant bien entendu que les algériens constatent qu’ils n’ont plus de gaz à vendre, donc plus de sous pour acheter des armes, mais ça ce n’est pas encore grave, car en attendant on a la grande fierté aveuglante qui guide l’espoir que demain tout ira bien, il suffit de chanter « One two three viva l’Algérie! »

        • Reality Checks dit :

          Le mieux pour remédier à l’ignorance crasse, c’est d’aller chercher l’information à la source.
          Et pour démonter les rumeurs malveillantes rien de mieux que de présenter des faits irréfutables:

          Countering America’s ADVERSARIES Through Sanctions Act
          (en lettres capitales le mot clé: c’est les adversaires qui sont visés, pas les partenaires ou les prospects)
          https://home.treasury.gov/policy-issues/financial-sanctions/sanctions-programs-and-country-information/countering-americas-adversaries-through-sanctions-act
          Chaptire 1 => Iran
          Chapitre 2 => Europe et Eurasie
          Chapitre 3 => Corée
          Puis des annexes.
          CQFD, ceci confirme exactement ce que j’ai dit plus haut.

          Concernant votre « question » sur les acquisitions algériennes depuis CAATSA, voici une jolie photo prise à noël à Irkutsk, il y a quelques jours:
          https://twitter.com/kad_ghani/status/1475242951957749765
          Une autre que je vous laisse découvrir et décrypter par vous même:
          https://www.menadefense.net/wp-content/uploads/2019/09/69458646_415692215722454_1320687415429431296_n.jpg
          Source: menadéfense.

          Je ne parlerai pas de ce qui existe ou pas dans les inventaires de l’ANP, car je ne suis pas en mesure de commenter sur ces sujets. Je peux néanmoins affirmer avec certitude que votre raisonnement est farfelu.

        • Reality Checks dit :

          J’oubliais: pour ce qui est du matériel chinois: je ne suis pas en mesure d’affrirmer quoi que ce soit concernant l’Algérie.
          .
          Ceci étant j’observe que les chinois font des progrès fulgurants qui les conduisent à égaler les russes et les dépasser dans certains domaines.
          Par exemple, le J16 chinois dérivé de la plateforme des Sukhoi Flanker est présenté par les spécialistes comme étant l’appreil le plus abouti de cette famille. Il a notamment intégré un radar AESA très performant avant que les russes n’en disposent sur les appareils ‘cousins’.
          Il existe d’autres exemples, dans le domaine de la guerre électronique, de la défense anti aérienne, etc… qui font que les solutions proposées par la Chine sont très attractives, CAATSA ou pas.
          La concurrence est une bonne chose pour le client.

          • Guerik dit :

            Ce n’est pas de votre faute si l’Algérie à des équipements à chier et qu’elle cherche à se convaincre qu’ils sont les meilleurs.

  18. GHOST dit :

    https://defence-blog.com/egypt-algeria-indonesia-reject-su-35-fighter-jet-deals-with-russia
    Pour l´Egypte, il suffit d´augmenter le nombre des Rafales, tandis que l´Algerie qui équipe exclusivement sa force aérienne des avions russes aura du mal á éviter les sanctions des USA s´il faut absolument importer le Su-35.
    L´Indonesie a le choix entre le Rafale et le F15 NG..
    L´Iran peut obtenir le Su-35 avec des composantes made in Russia quand ce pays a pour tradition d´exporter les versions du Sukhoi avec des technologies en provenance de la France et d´Israel.

  19. hilal achraf dit :

    Je me demande si la russie n’a pas de moyen de rétorsion pour obliger les états unis à bloquer ses exportations par ce fameux CAATSA, de quel droit la russie ne doit pas vendre de materiel militaire alors que les USA innondent le monde de materiel militaire et en plus en contraignant les clients sur les conditions d’utilisation. je trouve bizzare que la russie n’a pas haussé le ton sur ce point en interdisant par exemple l’exportation de titane, en bloquant la cooperation spaciale, et pourquoi pas en lançant un CAATSAsky instaurant un blocus de tout ce qui contient du matos americain d’entrer en territoire russe (du bio yankee free), je crois que la russie en outre doit attaquer les USA devant l’OMC et aussi armer l’IRAN et la Corée du sud et rions un peu le Venezuela et la Serbie.

    • Dodo dit :

      Mais la Russie a le droit de vendre ses armes et les clients de les acheter.
      Mais les américains se réservent le droit de donner des sanctions à l’acheteur, c’est à ce dernier de faire le choix entre avoir des armes russes + sanctions américaines ou avoir d’autres armes sans sanctions.

      Les américains ont un poids économique, certains veulent ne pas le voir, veulent le nier, mais c’est ainsi.
      N’en doutez pas que si la Russie disposerait d’un tel pouvoir, qu’elle l’userait en retour ou indépendamment, c’est d’ailleurs ce qu’elle fait avec le gaz, quand elle le peut, mais sa grande dépendance aux revenus de celui-ci fait que c’est une arme à double tranchant, d’où l’intérêt de contourner les pays qu’on veut sanctionner avec d’autres gazoducs…

      • Reality Checks dit :

        Il faudra nous expliquer votre logique:
        Vous dénoncez les russes qui veulent empêcher l’Ukraine d’entrer dans l’OTAN au nom de la souveraineté de ce pays, pour ensuite nous.
        Ensuite vous vous félicitez que tel pays soit sanctionné pour acheter des produits russes?
        Ou es votre cohérence?

  20. Charognard dit :

    Le Rafale a coupé les ailes au SU-35 partout ailleurs dans des pays qui ont besoin d’autres choses que d’une Dinde truffée de défauts!
    https://www.air-cosmos.com/article/mais-o-sont-passs-les-su-35-gyptiens-analyse-exclusive-osint-25752