Dissuasion : Un rapport s’inquiète de l’avenir du missile M51 si ArianeGroup privilégie les lanceurs réutilisables

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

123 contributions

  1. Anonyme dit :

    C’est amusant de voir les syndicats en pleine contradiction : défendre les emplois liés à la dissuasion nucléaire alors que la plupart des organisations syndicales défendent (plus ou moins suivant le sigle) dans leur projet global un monde désarmé sans frontière…

  2. Olivier dit :

    C est pas grave on en achètera aux allemands si ils veulent bien nous en vendre……….

  3. Raymond75 dit :

    Mais au contraire ce serait un immense progrès : le missile part, sa bombe ravage une métropole et fait des centaines de milliers de morts, il revient à la verticale dans le silo du SNLE, on le recharge, et il repart ravager une autre métropole ! Quel fantastique progrès militaire. L’officier commandant le sous marin recevra la plus haute distinction militaire !

    • Kellermann dit :

      Et les contribuables, dont nous sommes, font au passage de subtantielles économies…

    • Matt dit :

      La qualité de vos contributions baisse toujours…

    • scalectric dit :

      On pourrait même les faire gonflables, ça couterait moins cher

    • Z' Opexum dit :

      Je propose que Raymond 75 soit même le pilote du missile, on pourrait faire l’économie du système de guidage et pour la cible c’est double sanction, une charge Nuke et Raymond pour finir !

      • 3lud0 dit :

        Le projet US de la seconde guerre mondiale, consistant à utiliser des pigeons pour diriger des bombes sur leur objectif aurait eu nettement plus de chance de réussir …

    • Aymard de Ledonner dit :

      Ce n’est pas vous qui souhaitiez une bonne guerre il y a pas si longtemps?
      On s’y perd un peu….

      • Félix GARCIA dit :

        Pas Raymond75 !
        Je m’en souviendrais.
        Non ?
        RAYMOND ! REPOND RAYMOND ! RAYMOND Y A L’TELEFON QUI SON ! ET Y A PERSONNE QUI REPOND !
        ^^

      • Piliph dit :

        @Aymard : il y a ici beaucoup de retraités qui souhaitent la guerre, sachant qu’ils ne seront pas en première ligne. Y compris contre des puissances nucléaires comme la Russie ou la Chine, et sans débat public en prime…
        Mais ici c’est quand même un forum assez particulier à cet égard, comparé à d’autres sites stratégiques et militaires, où les commentaires sont davantage techniques et les insultes rarissimes (alors qu’ici, il y a vraiment de gros excités…)

  4. eric dit :

    ils on obsolète face aux nouveaux système de défense aériens russe type S400 ET S500
    quand tu voix que les système de guerre électronique les plus avancées russe sont capable de désactiver le détonateur de la bombe atomique

    • Pascal (l'autre) dit :

      « quand tu voix que les système de guerre électronique les plus avancées russe sont capable de désactiver le détonateur de la bombe atomique » Vous êtes certain qu’il n’ont pas désactivé votre cerveau?

      • Carin dit :

        @Pascal (l’autre)
        Non, les russes avaient une telle avance, qu’ils ont anticipés… ils ont déconnectés le cerveau de ses parents…. Comme ça, pas d’embrouilles le m’unît naîtra complètement débile.

    • Machin 10 dit :

      Ah non ! Les systèmes de guerre électronique russe les plus avancées font retourner le missile sur la capitale du pays envoyeur … ou alors ils peuvent faire atterrir le missile dans un de leur silo, un peu comme une fusée de SpaceX.

    • Albatros dit :

      Ha bon ?
      Vous ai je bien compris ?
      Si vouse dites…
      Donc Poutine ne verra aucun souci à voir des Pershing ou même des Hadès prépositionés en Ukraine alors…

    • Félix GARCIA dit :

      « Disque laser de Dorothée ! »
      https://www.youtube.com/watch?v=-WoQsLZmynY

    • Lado dit :

      Un expert
      Ils sont forts ces russes!

      A propos combien de tirs foireux du Bulava

    • Michel dit :

      Ouais Ouaf !!
      Qu’est ce que l’on pas lire comme âneries….
      Avant de sortir ces âneries allez lire « les caractéristiques du M51.2 » au moins celles qui sont connues voir Wiki pour commencer….
      Quand le S400 sont infiutus de voit les Scalp et AUTRE s MCDN et même les Rafales et FREMM balancer des missiles sur des « usines » de Daesh comment voulez vous dezingues des missiles stratégiques !!!!!

    • françois de brest dit :

      Mdr, encore un expert qui pense que le missile va taper sur la cible
      Qu’est ce que vous avez du mal à comprendre dans « missile balistique »?

    • Desty dit :

      Le système de guidage du M51 c’est centrale inertielle + pointeur d’étoile. La précision d’arrivée n’a pas besoin d’être métrique pour les raisons que l’on sait, on est pas à 100 mètres près…
      Vous faites comment pour brouiller un dispositif mécanique comme une centrale inertielle, d’autant plus si elle vole à mach15 dans la thermosphère ?

      • Dupont avec un t dit :

        Brouiller une centrale inertielle , simple défaut de maîtrise de l’ingéniérie, de la qualité et de la sous-traita
        ça donne un échec de tir d’un missile M51 !!!! , réalisé le 5 mai 2013 depuis le SNLE Le Vigilant !!! Y en aura d’autres

  5. Félix GARCIA dit :

    « L’Encan »
    Félix LECLERC
    https://www.youtube.com/watch?v=vMJClqocSeI

  6. Alex dit :

    Macron le fossoyeur de la France

    • Lacondemine dit :

      Pourquoi les Français ne sont pas mis aux faits de ce sabordage de notre souveraineté , qui va avec la mise en œuvre d’un déclin minutieusement
      orchestré… Déprimant … Nous faisons un constat des plus catastrophique et personne n’alerte l’opignn publique … Que font nos députés, nos sénateurs ?..
      Pouvons nous sur ce blog nous contenter de commenter , discourir , nous indigner et ne rien faire ?.. Notre pays à été ciament démantelé, vendu , bradé et nul ne s’en est indigné…. Un mandat de plus avec M. Macron et que restera-t-il de notre Nation ? … Alors commenter, donner des avis sur tels ou tels équipements oui , mais devons nous nous contenter de cela ?.. N’y a-t-il pas des lanceurs d’alertes ?… Sommes nous voués, condamnés à l’indignation dans un silence condamnable ?… Nos médias ne parlent jamais de Défense nationale , les journalistes ne connaissent rien de La Défense nationale… Si possible , quelques avis seraient intéressants de votre part …. Merci à vous tous …

      • Félix GARCIA dit :

        Pour ma part, je viens causer et jeter des « bouteilles à la mer » ici histoire d’éviter d’en arriver à la violence physique …
        Le samedi, nous sommes quelques milliers à protester dans la rue depuis plus d’un an contre la fin programmée de notre Etat, de notre nation, de notre pays, de notre peuple, et plus encore, notre humanité …
        Mais apparemment, on est qu’un ramassis de beaufs et d’abrutis …

        Mort au Nouvel Ordre Mondial !
        Vive la France !

        • Gaulois78 dit :

          #Félix GARCIA

          Mouais, je comprend votre désespoir, je suis un sans rien,
          je ne roule pas encore au diesel, fume pas encore des clopes sans filtre, j’aboye vainement dans le vide, pourquoi haïssent t’ils autant La France ?
          Qu’avons nous fait ?

        • Captain Pif dit :

          Pas forcément de beaufs et d’abrutis. Mais peut-être en partie de gens malheureux d’évolutions qu’ils ne comprennent pas, qui cultivent la nostalgie d’un autrefois magnifié, au lieu de regarder ce qu’il y a de positif dans certaines de ces évolutions? Nous sommes 67 millions, n’avons pas tous et toutes les mêmes aspirations, pas le même rapport à l’histoire, ne partageons pas tous la même culture, en tous cas pas en totalité. Il faut faire avec. Donc oui je ne suis pas toujours en accord moi non plus avec toutes les évolutions de notre société et tous les choix de nos dirigeants. Mais (et je suis désolé de le dire) je suis frontalement en désaccord avec les zozos qui manifestent tous les samedis, a fortiori tous ceux qui manifestent à nouveau depuis cet été à propos du passe sanitaire ou des vaccins, parce qu’ils n’ont rien compris mais se comportent pourtant comme s’ils avaient la science infuse sur des questions complexes qui sortent totalement de leur champ de compétence…

          • Félix GARCIA dit :

            « Mais (et je suis désolé de le dire) je suis frontalement en désaccord avec les zozos qui manifestent tous les samedis, a fortiori tous ceux qui manifestent à nouveau depuis cet été à propos du passe sanitaire ou des vaccins, parce qu’ils n’ont rien compris mais se comportent pourtant comme s’ils avaient la science infuse sur des questions complexes qui sortent totalement de leur champ de compétence… »

            C’est confortable le mépris ?

          • Félix GARCIA dit :

            PS :
            « Il est plus facile de duper les gens que de les convaincre qu’ils ont été dupés. »
            Mark Twain

            « Rien n’est plus difficile à démontrer qu’une idée est fausse, car elle repose sur la conception que le faux est vrai »
            Goethe (grosso-merdo, de mémoire)

          • Piliph dit :

            @Captain Pif : pas nécessairement d’accord avec votre passage ici « ..mais se comportent pourtant comme s’ils avaient la science infuse sur des questions complexes qui sortent totalement de leur champ de compétence… »
            Einstein avait écrit un livre de 120 pages dans lequel il expliquait la relativité. Bertrand Russel a écrit de merveilleux livres de vulgarisation sur des sujets pointus (ensembles). On peut comprendre une problématique scientifique comme le vaccin sans nécessairement en être un praticien, mais suffisamment pour avoir un avis sur ses tenants et aboutissants.
            Le problème c’est surtout que la connaissance sur la Covid et sa vaccination est très incomplète, mouvantes, en cours de construction. Je suis vacciné (j’ai fait un pari) mais je peux comprendre les appréhensions des opposants. En tous cas, ça ne sert à rien de les mépriser ouvertement, comme le fait la presse dominante.

      • Félix GARCIA dit :

        PS : Mais qu’attendre d’un peuple ou 75% des gens meurent à l’hôpital, et ou 75% d’entre eux meurent seuls ?
        Peut-être y a t-il encore un espoir : « Nous sommes condamnés à l’espoir ».

        • LEONARD dit :

          @Félix,
          Il y a pire:
          98% des gens meurent dans un lit.
          Défilons pour dénoncer le complot des litiers !!!

        • Félix GARCIA dit :

          PS :
          * où
          ** où

        • Lacondemine dit :

          Est-ce pour autant qu’il nous faut baisser les bras ? … Oui vive notre France , mais une fois avoir dit cela , j’ai l’impression de n’avoir rien dit …. Comment en sommes nous arrivés là ?…
          Vous souhaite une bonne fin de WE et un bon début de semaine.

          • Félix GARCIA dit :

            Plutôt que parler de « comment on en est arrivé là ? », je souhaiterais parler de « comment en sortir » (car je ne souhaites pas baisser les bras) :
            Parce-que c’est une bonne base : se relancer dans l’agriculture paysanne (qui fait le paysage), l’agroforesterie et les cultures associées sous couverts.
            L’agriculture actuelle est TRES gourmande en énergie (que ce soit pour fabriquer les engrais, les biocides ou pour faire marcher les engins et machines agricoles [pour faire simple, le coup en engrais et « phytos » d’une exploitation « dite conventionnelle » est remplacé par les « charges de mécanisation » dans le « bio »]). Le rendement énergétique de celle-ci est très faible (quoique le l’on dise des « rendements de l’agriculture industrielle »). En général, une calorie d’énergie en devient au maximum trois. Alors que dans l’agroforesterie, une calorie injectée devient 15 à 80 en sortie.
            Bon, déjà, en faisant ça, on transforme le paysage, on stabilise les sols, on cultive la pluie et récolte le soleil, on permet la bonne gestion hydrologique du territoire (fin des crues excessives, fin torrents de boue, fin des assèchements excessifs en hiver, fin du lessivage des sols et de la pollution des eaux par l’érosion).
            Donc, déjà, rien qu’en faisant ça, on résout pas mal de problèmes en augmentant la production locale tout en diminuant les besoins (souvent des importations dans le cas présent).

            Ensuite, pour le monde de la pêche et maritime, on peut faire une confiance totale aux pêcheurs (particulièrement les petits) et scientifiques (IFREMER, « Maison de la Mer », « Océanopolis » etc …) pour la meilleure gestion possible de « la ressource ». Reste à trouver le cadre légal adéquat et favorisant la vie.
            Que ce soit la propulsion vélique, les talents dans l’architecture navale ou l’éventualité d’une filière hydrogène, il me semble que le transport naval français a de l’avenir.

            Cette gestion de la ressource naturelle devrait permettre de disposer des ressources nécessaires à « la relance de l’artisanat et des manufactures ». Notamment dans le domaine de la construction et de l’isolation, ce qui permet d’améliorer la qualité de nos habitats et de réduire la dépendance et la consommation énergétique des français.
            De même, le fait de disposer de produits naturels (fibre végétale, pigments naturels, bois d’oeuvre etc …) permet d’envisager la transformation, la commercialisation et l’usage de ceux-ci.

            Le fait de passer à ce type de pêche, d’agriculture, d’artisanat et de commerce, dispersera l’habitat sur l’ensemble du territoire.
            Cela aura pour effet de « décongestionner » les métropoles.
            Une métropole étant la chose la plus complexe à gérer, cela donnera une bouffée d’air frais à celles qui subissent la pression démographique. Une ville ne produisant que des besoins (d’un point de vue matériel), cela réduira la quantité de choses à faire circuler « à flux tendu », réduisant par là la fragilité de celles-ci et la fragilité à laquelle celles-ci nous exposent.

            A partir de là, tout nécessite une réforme de l’Etat, et particulièrement le système monétaire :
            Car la question industrielle que je compte aborder à présent est celle des moyens humains (éducation, recherche etc …) et matériels (moyens techniques, ressources disponibles etc …).
            Quelle vision pour l’industrie ? eh bien je dirai celles des capitaines d’industries / scientifiques / techniciens / ingénieurs / « Géo-trouve-tout » et de l’Etat (grands chantiers).
            Alors se pose celle des financements et de la place de l’Etat là-dedans :
            Pour les financements, je propose la mise en place d’émission de monnaie sans intérêts. Quand on emprunte 100, on rembourse 100. De cette manière, les « banques commerciales » (qui dans cette vision ne seraient que des filiales d’une « Nouvelle Banque de France », qui émettra bien évidemment des « Nouveaux Francs ») pourraient financer au gré de la demande et en connaissance de cause les projets sur leurs territoires (car banquier est un métier qui mériterait d’être réformé, de manière à disposer des meilleurs conseillers à tous les échelons).
            Pour ce qui est des services publics (éducation, hôpitaux, routes, télécoms, armée, sûreté, justice, énergie, « dépenses sociales » etc …), je propose une prise en charge intégrale par l’Etat par le biais d’une Banque Publique d’Investissement (comment réinventer l’eau tiède …). Celle-ci émettra la monnaie nécessaire à la mise en oeuvre de la volonté de l’Etat. Cette émission monétaire influera sur la quantité totale de monnaie en circulation, impactant par là la valeur de celle-ci. Ceci sera fait en partenariat avec le ministère des finances qui évaluera la gestion financière et monétaire du gouvernement.

            Je souhaites qu’il en soit de même pour les particuliers : que ceux-ci empruntent sans intérêt, quand ils empruntent 100, ils remboursent 100. Que ce soit pour acheter un logement (pas une résidence secondaire) ou créer une entreprise.
            Je propose la fin de la taxation du travail, de la consommation et du patrimoine.
            Je propose une contribution générale de l’ordre de 10% des bénéfices réalisés dans l’année (histoire d’impliquer tout le monde par le porte-monnaie un minimum et en même temps « détruire de la monnaie » afin d’éviter l’inflation incontrôlée).
            L’émission monétaire et le budget de l’Etat pour financer les services publics et courants feront office d’impôt général par le biais d’une diminution temporaire de la valeur de la monnaie ayant cours légal. D’où l’intérêt d’une bonne gestion financière.
            Par la suite, je propose la création d’une « Bourse franco-française », un « CAC40 exclusif aux français », de manière à accélérer la circulation monétaire et la fongibilité de celle-ci.
            Pour empêcher toute spéculation abusive sur la monnaie, les échanges internationaux se feraient par le biais d’une chambre de compensation, faisant que le « Franc Nouveau » n’est valable qu’en France.

            Pour ce qui est du reste des institutions, j’ai pas encore d’idées arrêtées, mais si déjà celles-ci pouvaient assurer leurs missions dans de bonnes conditions, ce serait déjà pas mal.
            Par contre, interdiction constitutionnelle de céder la souveraineté pleine et entière de la France.
            Fin de l’U.E. etc … on peut collaborer, nouer des liens, établir des coopérations, des partenariats etc … par contre, fini la délégation de la souveraineté, on assume.

            Bref, je sais plus trop où j’en suis, je me reprends un café et je vous dit à plus tard.
            Bon début de semaine à vous !

        • LucienB dit :

          Pas étonnant, dans un pays autrefois berceau du christianisme, qui après des années d’endoctrinement progressiste est devenu un pays anti-chrétien.

    • Albatros dit :

      Ne vous inquiétez pas…il sera réélu …de justesse mais réélu .
      Nous avons en effet la grande chance d avoir cette bénédiction qu est l énarchie.

    • Captain Pif dit :

      Mais vous êtes sérieux, là? Vous n’avez pas le sentiment qu’entre la question très complexe résumée par M. Lagneau et le PdeR il y a une distance non négligeable? Vous oubliez qu’Ariane est une société européenne? Que posez la question de la pérennité des M51 ne veut pas dire qu’elle est sans solution? Qu’il y a de plus derrière tout cela les habituels jeux d’info/désinfo/intox, qu’ils émanent des syndicats, de l’entreprise ou que sais-je encore? Que votre obsession anti-Macron, commune à beaucoup de contributeurs de ce forum, est excessive comme toute obsession, et que vous risquez fort de vous retrouver bien malheureux en mai 2022?

  7. Durandal dit :

    Il faut surtout faire comme les USA avec Spacex et passer du pognon à ArianeGroup en achetant des services bien plus chère.
    La NASA est utilisée pour aider SpaceX de cette façon.

  8. Gandalf dit :

    Pas une bonne idee d’avoir un missile nucleaire qui revient a la case depart. 😉
    par contre pour les lanceurs de sat, etc… c’est une tres bonne idee mais il va falloir ratraper le retard vis a vis SpaceX

    • Kimleca dit :

      Et dire qu’Arianegroup avait de l’avance avec leur R&D… Abandonné sur l’autel de la rentabilité à l’époque d’airbus ds quand Mr enders était président…

  9. Marsouin dit :

    et hop, un de plus pour l’Allemagne … as usual…

  10. Marsouin dit :

    dites moi que j’ai mal compris: le moteur du futur lanceur sera fabriqué en Allemagne, donc pour lancer une bombe nucléaire, la France dépendra peu ou prou de l’Allemagne, puisque celle-ci aura la main sur les moteurs…quid alors de l’autonomie de la dissuasion française?
    Si c’est le cas, on n’a plus qu’un pas à faire, donner la clef de la dissuasion à l’Allemagne, ainsi que notre siège permanent au Conseil de sécurité…
    Il n’y aura plus qu’à s’aérer les bronches avec nos éoliennes et se réchauffer les aisselles avec les panneaux solaires, tout ça allemand ou chinois. Bref on fera du macramé et du patchwork en attendant la fin… C’est pas mal parti !

    • Anaxagore dit :

      Oui, vous avez mal compris. Le moteur du M51 ne sera pas fabriqué en Allemagne. Néanmoins l »Assemblée Nationale s’inquiète d’un risque de perte de compétences si Ariane Group s’oriente vers des moteurs à propergol liquide.

    • vno dit :

      Ariane 6 n’a plus de booster à poudre. Donc à terme, perte de la filière industrielle et du savoir faire sans réformer le développement de nos missiles de sous-marins, qui par sécurité sont à poudre. Par contre un lanceur terrestre réutilisable, offre des perspectives intéressantes pour l’Armée de l’air et de l’espace pour tout un tas de scénarios, sans mettre des tonnes de satellites couteux en orbite ou ils seront rapidement identifiables et destructibles..

      • Hermes dit :

        Arrêtez de dire des bêtises A6 a toujours des boosters AP 2 à 4 selon la version.

        • vno dit :

          A6.2 et a6.4 oui, mais les développements suivants seront sur des boosters réutilisables et la filière poudre sera probablement abandonnée puisque c’est ce qui interroge et cela dans un avenir relativement proche pour rester compétitif sur les différents marchés possibles ou en devenir d’Ariane 6 et suivantes. Je crois me souvenir que les premiers vol d’Ariane avec Booster à Poudre ont été possible grace aux Américains et leur programme de navette pour un certain nombre de vol et qu’au delà, nous devions nous débrouiller. Nous avons donc développé notre propre filière de fabrication et par un coup du hasard qui a vu l’usine Américaine partir en fumée, nous sommes devenus les fournisseurs des américains, rentabilisant la filière poudre par la même occasion. Mais je peux me tromper effectivement ?

      • Fred dit :

        Pour l’instant, Ariane 6 a toujours des propulseurs d’appoint à poudre. Plus conséquents même que ceux de la version 5. Véga aussi.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/P120

    • Vous avez mal compris, les moteurs d’Ariane et de M51 n’ont rien en commun à part d’avoir partagé la même R&D. Le précurseur de Vinci, qui va être fabriqué en Allemagne, était déjà fabriqué en Allemagne (l’ASTEUS). Il s’agit du moteur de second étage, et c’est un propulseur liquide. Le M51 utilise un propulseur solide se rapprochant des booster d’appoint d’Ariane 5. Le moteur Vulcain qui motorise le premier étage (ou étage principal) est fabriqué à Vernon. A terme, des grappes de PROMETHEUS pourraient remplacer Vulcain, soit pour une Ariane 7 soit pour une évolution d’Ariane 6.

    • Albatros dit :

      Finalement nos énarques auront réalisé le rêve de Guillaume II et d Adolf…

    • Félix GARCIA dit :

      Comme le dit Charles GAVE : »On va devenir un pays de bronze-culs ».
      Sauf que JAMAIS la clique au pouvoir ne nourrira de « bouches inutiles » le cas échéant.
      Je vois ça comme un « débranchement tube par tube » d’un patient en soins palliatifs … tout à fait dans le style des dirigeants actuels, comme ceux-ci l’ont montré avec Vincent LAMBERT et « le CoViD » …

    • Qui ça ? dit :

      C’est le moteur de l’étage supérieur de la nouvelle fusée Ariane 6 qui sera fabriqué en Allemagne, la où celui de la version Ariane 5 est construit à Vernon. Ce choix s’explique par rationalité économique que les Allemands fabriquent déjà l’étage supérieur de la fusée, et attendent un juste retour économique pour la hausse de leur contribution financière au projet Ariane 6.

      Mais la cité normande conserve la fabrication du moteur de l’étage inférieur et celui du futur moteur rallumable Prometheus. Et je suppose que la fusée M51 est entièrement construite en France.

      • Gaulois78 dit :

        Futur moteur Prometheus, donc probable mais pas sûr…
        Certains mettent déjà en doute la poursuite du programme en France pour un problème de rationalité, n’oublions pas que Vernon ce n’est pas seulement la perte de 40 emploi concernant la délocalisation du moteur, il est prévu 600 (+ les 40) départs sur un total de 864, beaucoup de dégraissage sur cette usine en peu de temps, a court terme la fermeture de l’usine est programmée…On pari !!

        La délocalisation elle est sûre…

        Chez Ariane Group ça craque de partout, PSE, départ volontaires (?), restructuration, fermeture… C’est la haute fonction bureaucratique à la Bruxelles qui gère le groupe, ce ne sont plus les techniciens….

        Comme dans d’autres secteurs économiques ils deviennent une variable d’ajustement…

        J’ai cru comprendre que la contrepartie de la délocalisation du moteur en Allemagne représente quelques millions de plus pour elle par rapport à la France (144 millions € par an le développement de Ariane 6, autrement dit c’est que dalle..

        Le moindre don de vaccin covid offert par la France coûte 50/300 millions au contribuable…

        La moindre rallonge pour soutenir les assos immigrationo-machin type Utopia où Terre d’Asile se sont des millions €…

        4 milliards d’euros c’est le montant de la prime inflation (38 millions d’électeurs), alors que l’on vienne pas me dire que l’on peut pas bouclé le budget Ariane 6…

        Si quelqu’un a des infos chiffrés sur la participation des Teutons je suis preneur…

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      Tu as tout compris de la ligne tracée par Macrotte.

      A quand un SAC version 2 ?

    • maury dit :

      Bonsoir
      Non il s’agit du moteur vinci qui propulse le 2° étage d’ariane 6, le M51 a un moteur a poudre.

    • Kimleca dit :

      Oui mal compris, c’est le moteur Vinci d’Ariane 6 qui part en Allemagne. Rien à voir avec les actuels booster du missile M51…

  11. JM24 dit :

    Encore un programme de Macron pour l’Allemagne, avec Transfer de ingénieures et une partie de l’usine ver l’Allemagne, et maintenant comment faire pour notre M 51. On va finir comme les Anglais du US

    • Réfléchissez avant d’écrire et renseigner vous c’est pas si compliqué avec Internet de vérifier avant de poster des contre vérités.

    • Kimleca dit :

      Rien à voir avec Macron mais soit…
      Juste les Allemands payent plus donc ils leur revient des activités…
      Bienvenue dans un projet européen…

  12. farragut dit :

    Pourquoi ne pas rendre les missiles simplement capables d’atterrir sur leurs cibles, éventuellement en vol groupé, comme les Falcon 9 de Space X, en attendant le résultat des négociations ?
    Un premier exercice serait d’en envoyer un atterrir à Jersey pour « hâter » les décisions sur les licences de pêche. Pas besoin de bombe thermonucléaire, une petite charge est suffisante pour rayer le port « de plaisance » de Saint-Hélier de la carte.
    En même temps, on pourrait ainsi limiter l’évasion fiscale dans ce « paradis ».
    Si les négociations aboutissent, le missile pourrait revenir tranquillement à Granville…
    Bon, il faut attendre le moteur à carburants liquides pour qu’il puisse être réallumé en vol pour atterrir et pour le récupérer, mais avec un bricolage d’atterrisseurs sur un lanceur Vega, cela devrait être faisable, non ? 😉

  13. PeterR dit :

    Euh, ce sont mes mêmes moteurs sur A6 et M51. J’ai comme un doute …

  14. MERCATOR dit :

    Il ne faut rien comprendre à la technique des missiles pour penser que l’on pourrait utiliser des missiles sur sous-marins à ergols liquide « La nature stratégique de la propulsion par propergol solide tient d’abord à son emploi
    quasiment systématique pour la motorisation des principaux missiles des forces nucléaires
    océaniques des pays dotés. États-Unis, Russie, France ou encore Royaume Uni (dont les
    missiles sont des Trident II-D5 américains et les têtes d’origine britannique) et Chine
    possèdent ou développent des sous-marins équipés de missiles à propulsion solide offrant
    des garanties de sécurité et d’efficacité que les systèmes à ergols liquides ne permettent
    pas. » Fin du débat !!

    • farragut dit :

      @MERCATOR
      Cela dit, les Russes (ex-Soviétiques) n’avaient pas lu vos recommandations, qui s’appliquent aussi aux autres engins tirés de sous-marins, puisque leurs torpilles hypervéloces à propulsion chimique ont réussi à couler le Koursk.
      Pour les missiles de croisière embarqués, outre les boosters à poudre pour l’éjection initiale, je pense qu’il y a aussi du carburant pour leur moteur aérobie (petit turboréacteur). Donc risque d’explosion à l’intérieur du sous-marin, mais moindre si les missiles sont stockés dans des containers à l’extérieur de la coque épaisse.
      Par contre, les missiles de croisière nucléaires tirés des tubes lance-torpilles des sous-marins Dolphin israéliens peuvent présenter le même risque que les torpilles du Koursk.
      https://fr.timesofisrael.com/lallemagne-valide-un-accord-pour-vendre-des-sous-marins-nucleaires-a-israel/
      https://fr.timesofisrael.com/le-tout-nouveau-sous-marin-israelien-quitte-lallemagne-pour-haifa/

      J’espère que les ingénieurs allemands ont prévenu les sous-mariniers clients de leur Type 212 que l’emport de carburant inflammable en interne du compartiment des torpilles n’était pas recommandé, d’après le retour d’expérience russe…
      http://www.hisutton.com/images/U-212-submarine-cutaway-940.jpg
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Naufrage_du_K-141_Koursk

      • Alexandre dit :

        @Farragut, Time of Israel est un journal de propagande Israelienne pas du tout serieux, les Dolphin n’étant pas des sous marins à propulsion nucléaire…

        • farragut dit :

          @Alexandre
          Certes, vous avez raison, mais le terme « sous-marins nucléaires » s’applique ici aux armements embarqués (missiles de croisière à charge non conventionnelle, comme on dit…).

          (Pour mémoire, la crise de Cuba de 1962 a failli mal tourner à cause du blocus naval américain, et du destroyer qui a pisté le sous-marin russe conventionnel B-59, mais déjà équipé de torpilles à tête nucléaire…)
          https://fr.wikipedia.org/wiki/B-59

          Pour le reste, le Type 212 reste effectivement un sous-marin Diesel « classique », mais à propulsion anaérobie sur pile à combustible pour ses moteurs électriques, encore que les Dolphin israéliens n’en disposent apparemment pas (voir l’article suivant).
          https://wikimonde.com/article/Type_212
          Extrait: Trois sous-marins de classe Dolphin ont été construits pour la marine israélienne et sont de conception similaire, mais n’utilisent qu’une propulsion conventionnelle Diesel-électrique.

          Merci @Alexandre pour la précision !

          • Taboulé dit :

            Euh … il semble que le Koursk ait sombré suite à explosion d’une torpille type 65 (non-hypervéloce) dont le carburant était particulièrement instable (peroxyde d’hydrogène).
            Explosion dans la tranche torpilles, incendie puis détonation de 4 ou 5 autres torpilles qui a provoqué la destruction de la partie avant du sous-marin et celle du centre d’opérations …
            A moins que vous n’ayez d’autres sources …
            Voir à ce sujet l’excellent film Kursk de 2018 (Colin Firth, Lea Seydoux) pour ceux que cela intéresse 😉

  15. Olivier dit :

    Bonjour , c’ est inadmissible cette décision par Ariane Groupe, l’état français doit les obliger à maintenir le programme de ce missile pour conserver notre dissuasion nucléaire et notre savoir faire ET NOTRE IN DÉPENDANCE. Encore un problème que l’Europe n’est pas capable de gérer À QUOI SERT LE GOUVERNEMENT EUROPÉEN NOS CHERS DÉPUTÉS À PART ÊTRE GRASSEMENT PAYÉ. Il faut que le Pdg de Ariane démissionne s’il ne tient pas ses engagements. ..

    • Gaulois78 dit :

      Le problème n’est pas l’Europe, c’est Macron, qui morceau par morceau démantele la BIDT française…

      Le nouveau PDG d’Ariane à été mis en place par Macron, il suit la feuille de route imposé par son maitre…Ce PDG a fait une vingtaine de poste 20 ans, que devons nous en déduire ?…

      Savoir que demain l’Allemagne aura la main sur notre programme nucléaire ça me donne mal au ventre…parce que le moteur est quand même l’élément primordial du M51…

      • Dupont avec un t dit :

        « Ce PDG a fait une vingtaine de poste 20 ans, que devons nous en déduire ?… » M.I.S.E
        Mobile, Incompétent ,Servile Employabilité liée au Politique

  16. Jo666 dit :

    De toutes les façons ariane 6 aura besoin de boosters, qui ont servi à la mise au point des m51 . Encore une faut débat. Parcontre les équivalents des raptors européens pourront servir pour le successeur français du Scaf. Après le vmax sera lancé par fusée sonde…. successeur du M51?

  17. Dominick dit :

    Alors les européistes, encore une preuve que nos entreprises de défense engluées dans des groupes européens nuit gravement aux intérêts de la France, des Français, et à notre souveraineté et je maintiens que tout cela va à notre détriment au profit des allemands à court, moyen et long terme !!
    N’est-ce pas tschok !! Relire mes commentaires à propos de « La Gendarmerie confirme le choix de Soframe pour renouveler sa flotte de véhicules blindés » du 29 octobre dernier….. Peut-être que toutes nos entreprises de défense affichent encore le drapeau Français mais dans les groupes ou sous-groupes, filiales et compagnies la réalité est tout autre ! Et donc les règles changent…

    • Nexterience dit :

      Vous savez pourquoi les équilibres franco allemands pourraient bouger? Parce que les français majoritaires sur le programme se sont loupés sur Ariane 6. Les allemands en profitent. Ne me croyez pas défaitiste ; c’est une bataille continuelle.
      Parce qu’on ne peut pas consacrer plus de fric comme tout souverainiste l’aimerait. Qui paie décide.
      Pourquoi? La souveraineté doit aussi être financière. Pas un problème d’Euro: voir les anglais et les tchèques.
      Mais juste un problème de grande gueule, plus grande que les moyens: réformer un pays peuplé d’enfants rois qui veulent deux parts de dessert car ils le valent bien.
      Dans KNDS, KMW est une prise de guerre pour la France: ce sont les meilleurs en chenillés dans l’UE. Ce n’est pas pour rien que Rheinmetall était furieux. Nexter doit surtout sa valeur aux commandes étatiques, KMW à ses performances industrielles.
      Sur ces bases, KNDS a un avenir que Nexter ( ou Iveco défense) n’aura jamais. C’est comme si en 1980, la avait inventé un Microsoft franco allemand, plutôt que de garder le souverain Minitel.

      • Dominick dit :

        Nexter, c’était GIAT industrie avant, le changement de nom a eu lieu le 01 dec 2006 et Rheinmétall sont surtout furieux car les Français ne voulez pas d’eux car cela fait du coup un mariage à trois (2 allemands/1 Français), donc le 50/50 risque d’être mis à mal et maintenant Rheinmétall veut aussi imposer son canon et les Français proposent « l’Ascalon » qui est bien meilleur.

        • Tempo dit :

          La France ne démord pas de son 50% de participation dans le programme MGCS et plus précisément dans la tourelle du MBT.
          Il risque fort d’y avoir 2 offres canon, une Rheinmetall, l’autre Nexter. Pour KMW qui est une entreprise privée et qui est toute heureuse d’avoir échappé via KNDS à la consolidation voulue par A Merkel, c’est tout bénéfice quelque soit le cas de figure, avec toutefois une préférence légitime pour Nexter car elle est économiquement et technologiquement plus à y gagner.
          Pour la France, même si sa participation se résume à la tourelle, le gain reste appréciable puisqu’elle sortie depuis un bon moment du marché du chenillé

        • Nexterience dit :

          Dominik, vous mélangez tout.
          Je vous parle de l’équilibre KNDS.
          Vous palabrez MGCS.

  18. Darodh dit :

    De nouveau, l’Allemagne vampirise le savoir-faire français avec l’approbation d’un gouvernement républicain prêt à sacrifier la France et ce qu’elle représente sur l »autel de L’européanisme béat.

  19. Meiji dit :

    Bravo a l’Allemagne, bien joué. Ils avancent encore leurs pions.
    Comme d’habitude, ce n’est pas très dur avec ce quinquennat.

  20. radionucleide dit :

    « l’entreprise serait amenée à privilégier un système de propulsion liquide pour le lanceur Ariane »

    c’est déjà le cas. La propulsion principale d’ariane est liquide. Ce sont les propulseurs d’appoint qui sont à poudre

    • Fralipolipi dit :

      Tout juste.
      Du coup, c’est la fusée Vega qui me semble plus vraisemblablement menacée par ces nouvelles recherches sur Ariane (avec le développement d’une version réutilisable …. qui utilisera toujours des propulseurs d’appoint à poudre … donc logiquement pas de souci pour les M51).

      • Alexandre dit :

        @Fralipoli, N’importe quoi, les commentateurs d’OPEX vous expliquent que l’Allemagne vient de prendre le controle du programme nucléaire Français, vous etes pénibles à lire les articles…

      • v_atekor dit :

        @fra @Alexandre.

        Dans l’offre d’Ariane Espace, on a Vega… mais encore du Soyouz. Ce sont Vega et mais surtout Soyouz qui sont menacés.

  21. Carin dit :

    Cela sous-entend peut-être que le M51 pourrait passer au moteur Prometheus ?
    Le vulcain se réservant le second étage d’Ariane 6…
    Je n’imagine pas que notre dissuasion nucléaire puisse dépendre du gouvernement allemand.
    L’avantage du moteur Prometheus c’est qu’on peut l’arrêter et le rallumer en vol, ce qui me fait penser que le M51 cesserait d’être un simple « balistique »(ce sont ses têtes Nuke qui au moment du largage prennent plusieurs routes pour atteindre différentes cibles pre-etablies), et deviendrait de fait « guidable » et donc presque impossible à intercepter.

    • Fred dit :

      Pas du tout. Prometheus est un moteur à ergols liquides qu’il faut approvisionner au dernier moment pour ne pas ronger les réservoirs (+ évaporation cryogénique). Déjà pas terrible pour un lanceur terrestre ; rédhibitoire pour un missile lancé d’un sous-marin.

      La future tête de M51, c’est le V-Max, planeur hypersonique in-interceptable.

  22. Félix GARCIA dit :

    De la crédibilité, encore de la crédibilité, toujours de la crédibilité
    https://theatrum-belli.com/de-la-credibilite-encore-de-la-credibilite-toujours-de-la-credibilite/

    • Félix GARCIA dit :

      La dissuasion nucléaire française en 2021, par la revue Conflits.
      Jean-Baptiste Noé, rédacteur en chef de la revue conflits reçoit
      – Général Bruno Maigret (Général de l’armée de l’air)
      – Colonel Amaury Colcombet (Officier de l’armée de l’air).
      https://www.youtube.com/watch?v=-INV-0VRllE

  23. lxm dit :

    Ils ne pourront jamais battre spaceX, la mentalité de spaceX est « spéciale », le turn over est important car ils recrutent facilement, et ils contrôlent les coûts( elon musk doit « signer » chaque dépense supérieure à 10000$) et ils produisent verticalement.
    Ceux qui y bossent savent qu’ils participent à créer l’avenir, ça bosse donc énormément avec un moral au top.
    Et la stratégie de l’entreprise est de « casser les machines », en les poussant à bout et même en plaisanter dans des vidéos sur le net, la transparence est énorme, construire des fusées exprès pour les faire exploser et ainsi apprendre des limites, qui fait cela ? même les chinois cherchent à à copier spaceX et Elon Musk a dit que s’ils voulaient ses plans de moteurs il le leur offrirait vu qu’il développe déjà une nouvelle génération. Ce qui est à l’opposé d’une stratégie à l’européenne de tout bureaucratiser et chercher des responsables( coupables) si le moindre soubresaut existe; alors cela paralyse l’innovation, la prise de risque et fait fuir les talents.
    La NASA est en train de s’effondrer économiquement car justement elle fonctionne à l’européenne, par une énorme bureaucratie et la recherche de la perfection théorique avant de construire, avec sa fusée SLS, qui n’a rien de révolutionnaire, et dont le départ est sans cesse reporté et dont le coût d’un seul lancement équivaut plus que tout le programme spatial de musk. La NASA a compris qu’elle ne pouvait plus refaire comme musk , c’est à dire comme dans la course à l’espace dans les années 1960″, et elle se prépare à ne devenir que donneur d’ordre.

    Comme en guerre, qui a l’initiative ? qui sont les suiveurs ? Elon Musk, ingénieur dans l’énergie de formation, à lui tout seul a relancé la conquête spatiale en faisant de la pub et pression partout. Quand il était jeune il se faisait frapper par d’autres gamins, et certainement son père, il se réfugia dans les livres de science et les études, pour se barrer de ce monde violent. Ce genre de gars est devenu rare en France, on appelle cela un entrepreneur, un vrai, un gars qui risque son propre argent à chaque nouveau projet, pour lui son projet « est » sa vie, l’argent n’est qu’un moyen, pas une fin.
    La France devrait faire une révolution dans ses écoles de commerce qui ont bousillé l’économie du pays, pour retrouver une vraie envie de créer ce que l’on pense nécessaire, par soi, le vivre, et non pas apprendre à comparer des taux et délocaliser.

    • Oliver dit :

      La R&D de SpaceX bénéficiait des contrats de la NASA. Des subventions en fait :
      https://www.lopinion.fr/edition/wsj/milliard-dollars-subventions-que-pourrait-recevoir-spacex-d-elon-musk-235558
      Les contrats institutionnels d’Arianespace mis dans la balance sous l’ère Trump.
      https://www.numerama.com/business/466083-spacex-veut-la-peau-darianespace-et-lance-une-attaque-sur-le-terrain-des-subventions.html

      • lxm dit :

        Nan, pas au début, musk a claqué 100 millions de sa fortune qui à l’époque ne devait pas dépasser les 200, pour se lancer dans l’aventure spatiale et remporter l’appel d’offre de la nasa, il a réussi sur le tout dernier lancement, sinon il arrêtait tout et aurait perdu tout cet argent pour rien. C’est seulement ensuite que sa persévérance a commencé à fasciner, on constatait bien qu’il était « différent » des autres entreprises compétitrices.

    • Fred dit :

      Joli roman.

      Je déchiffre : il faut donc battre ses enfants pour qu’ils soient plus imaginatifs, leur faire porter de vilains habit pour que leurs camarades les cognent et qu’ainsi ils se réfugient dans la lecture. Il faut aussi pressurer les travailleurs de son entreprise pour impulser un « turnover important ». Il faut ne pas hésiter à niquer le planète en envoyant une bagnole dans l’espace, en envoyant des crétins gerber trois minutes en apesanteur en cramant des dizaines de tonnes de propergols. Ignorer les gens qui dorment dans la rue et ceux qui ne mangent pas à leur faim. Vive le roman transnational 2.0.

    • farragut dit :

      @lxm
      Space X peut se permettre de « faire péter » ses fusées pour apprendre… tant qu’il n’y a personne assis dessus, ou alors seulement des touristes qui ont payé d’avance, pour des billets non remboursables 😉
      (et je ne parle pas de la fusée et du satellite israélien « détruite » par un engin venu de nulle part…)
      https://www.youtube.com/watch?v=nJrQUssy3Q8

      Le jour où il y aura vraiment un crash avec des astronautes, on verra les commentaires sur « l’irresponsabilité » des dirigeants du programme spatial américain, qui ont confié les clés du camion au financement privé…

      Heureusement, les programmes spatiaux secrets ne dépendent pas des multimilliardaires rêveurs d’une conquête spatiale… qui est déjà faite 😉
      https://www.amazon.fr/Space-Force-Star-Trek-Future/dp/0998603872/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=Space-Force-Future-Secret-Programs&qid=1635700629&sr=8-1

      Pour la dernière remarque, je suis d’accord avec vous que ce ne sont malheureusement pas les écoles de commerce qui produisent les ingénieurs dont la France a besoin pour créer des produits qui vont satisfaire des clients…
      Et il est aussi dommage que les instances scientifiques françaises soient arc-boutées sur leur dogmatisme (relativité, matière noire, énergie noire, etc.), et leurs ricanements sur les théories scientifiques que d’autres mettent en pratique…
      De ce point de vue là, on peut féliciter les ingénieurs américains d’être plus « pragmatiques », et de se moquer des « impossibilités » scientifiques pour ce qui concerne le domaine spatial ! Maintenant, il faut avoir les reins solides pour financer la Space Force (la vraie)…

  24. antoine dit :

    supprimer des poste dans le pays le plus a la pointe dans le domaine spatial. celas réduit le leadership français. encore une traîtrise de l’europe

  25. basstemp dit :

    Faut déja voir de quoi on parle la ! Le M51 principalement c’est un lanceur a poudre mais car y a forcément un mais :

    Quid de l’étage porteur des têtes nucléaires qui existe forcément mais dont on entend en fait tout simplement JAMAIS parler car on parle d’un engin hautement CONFIDENTIEL DEFENSE la , et qui je pense a très probablement lui aussi un moteur mais pas a poudre

    Ceci étant dit, techniquement il est possible que cet étage ne soit pas motorisé , mais j’y crois peu , ceci étant encore dit :

    On sait malgré tout que le M51 est assez limité en termes de distance franchissable, ce qui veut donc dire quoi ? Que le second étage porteur des têtes nucléaires mirvées (ou marvées je pense plutot) est bien motorisé mais pas avec une propulsion principale classique mais par quelques moteurs directionnels verniers qui n’ont pas vocation a faire prendre de la vitesse a l’étage mais principalement a lui faire prendre une trajectoire exigée par les paramètres donnés a la zone ciblée a frapper

    Ce qui donne en gros cette probable séquence : Le missile décolle en sortant de l’eau par simple effet archimède (il saute même hors de l’eau , poussé par une chasse gazeuse probable)

    Le moteur principal a poudre s’allume, la propulsion suit une séquence poussant le missile a au moins 110-120 km d’altitude, et le second étage est ici largué , mais continu sa course balistique jusqu’a environ 1000 km d’altitude , les moteurs verniers s’allument, opèrent la manoeuvre de retournement du plateau porteur des têtes nucléaires et maintiennent la vitesse acquise par la propulsion principale a poudre qui a laché l’étage 800 km en dessous environ …

    Et c’est après tout logique, que se soit plutot des petits moteurs verniers et pas une grosse propulsion principale a hydrazine comme un lanceur classique : Car il y a nécessité a ce que le lanceur ait un second étage qui reste le + discret possible quand a sa trajectoire , un moteur principal sur le second étage aurait le défaut de générer trop de chaleur et d’alerter tout le dispositif connu chez nos principaux adversaires qui ont des parcs de satellites de détection infra-rouge pour tenter de savoir si une frappe vers eux est en cour par ce genre de biais , bien qu’évidemment ils ‘ont pas que ça , ils ont aussi des armadas de radar d’horizon qui observent dans le domaine électro-magnétique

    De la, si la séquence de tir du M51 se limite a ça pour des raisons de discrétion : Je vois pas en quoi il y aurait matière a s’alerter de ce transfert industriel vers l’Allemagne du moteur Vinci , si le second étage du M51 n’est pas pourvu de propulsion principale mais seulement de moteurs verniers directionnels ‘(qui ont quand même la capacité de maintenir la vitesse voir même d’aider a continuer a en prendre après bien entendu pas autant que pourrait pousser une propulsion principale a l’hydrazine ou a l’O²/H² mais le M51 n’a pas vocation a être satellisé ! Mais bien de frapper selon une courbe balistique jusqu’a + 10 000 km en monotête et environ 8 000 en multitêtes d’ou pourquoi j’estime crédible cette absence de motorisation principale sur le second étage du missile …)

    On sait aussi que le missile dans sa séquence principale de tir, n’atteint pas une vitesse au de 19 000 km/h qui va dans le sens qu’une propulsion principale sur le second étage est pas forcément obligatoire , ceci étant dit : Il faut voir aussi a quelle vitesse est largué le corps principal a poudre , probablement a une vitesse bien moindre (mach 4-5 très probablement) et que la prise de vitesse lors de la courbe balistique est probablement « naturelle » (c’est a dire par l’effet de la gravité terrestre dans le vide spatial)

    D’ou pourquoi j’estime vraiment crédible que le M51 quand a son second étage porteur des têtes nucléaires n’ait que 4 petits moteurs verniers et c’est tout et que tout se joue sur l’élan que parvient a lui donner, l’étage principal a poudre qui on le sait par expérience dans le spatial : Largue toujours sa charge utile a max 110-120 km d’altitude , a moins que ça ne soit pas le cas mais j’en serais quand même fort étonné … Et en + ça colle avec sa distance franchissable max sur Terre qui est connu du missile (8 a 10 000 km selon le nombre de têtes sur l’étage porteur , sachant qu’il y a des leurres aussi eh oui … Qui eux aussi ont une masse …)

    De la, est ce qu’il y a vraiment lieu de s’atermoyer et de larmoyer sur le départ de la prod du Vinci vers l’Allemagne quand il parait assez probable que le M51 ne dispose pas du tout de ce genre de moteur même + petit … Mais seulement de 4 (ou 5 …) tout petits moteurs verniers directionnels qui produisent le moins possible de chaleur pour éviter la détection IR justement

    Puis pour le reste de la course de l’engin : La vitesse acquise par la gravité attirant l’engin doit pouvoir logiquement suffire et coller a la distance que ce missile est capable d’atteidre dans ce que nos militaires annoncent officiellement quand a sa capacité

    Mais il se peut que je me trompe, ceci dit, je pense pas ….

    De la, WTF le sénat ? Pourquoi s’attermoyer sur un type de moteur dont on a très probablement, pas besoin pour nos MISSILES !

  26. Félix GARCIA dit :

    « Rebelote »
    « Pour le porte-parole des macroniens, la France doit laisser son siège au Conseil de sécurité de l’ONU » »
    Par Jack Dion
    Publié le 30/09/2021 à 16:03

    « Drôle de tabou
    En effet, Le Figaro a interviewé le dénommé Roland Lescure, étoile montante de la Macronie, porte-parole de La République en Marche, président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, qui vient de publier un livre intitulé « Nos totems et nos tabous : dépassons-les ! » cette occasion, Roland Lescure propose que le second mandat d’Emmanuel Macron soit « un premier mandat multiplié par dix ». Il se dit partisan d’une réforme des retraites, suggère d’en finir avec l’héritage du gaullisme, condamne les « tentations protectionnistes », encense le fédéralisme européen, qui « doit devenir notre horizon partagé ». Puis il annonce tout à trac : « On peut aussi imaginer, au-delà de 2030, que la France partage son siège au Conseil de sécurité de l’Organisation des nations unis (ONU) avec les autres nationaux européennes ». Et toc. »

    https://www.marianne.net/agora/les-signatures-de-marianne/pour-le-porte-parole-des-macroniens-la-france-doit-laisser-son-siege-au-conseil-de-securite-de-lonu

    Une conception si différente de la mienne des intérêts de la France me laisse pensif …

  27. werf dit :

    L’ Allemagne nous tient déjà par les c…..es en matière de défense et cela va aller en s’aggravant car elle a la bénédiction des USA. Nos hommes politiques n’ont rien vu venir depuis 40 ans car ils dénient la puissance allemande comme à la veille de la 2ème guerre mondiale. Les allemands n’ont pas besoin d’armées pour nous asphyxier mais de racheter nos entreprises de défense ou de prendre notre savoir faire Dassault via Airbus par exemple.

  28. Bob dit :

    Heureusement que les syndicats sont là pour informer. Bercy s’amuse a vouloir affaiblir la France et la DGA et la grande muette ne disent rien. Pour parler de sédition, il y a du monde alors que défendre la intérêts français, il n’y a plus personne. Les patriotes ne sont pas ce qu’on croit.