Le Premier ministre malien accuse la France d’avoir créé une « enclave » aux mains de groupes armés à Kidal

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

197 contributions

  1. Buburoi dit :

    Il devient de plus en plus urgent de se retirer du mali. Il faut en finir le plus rapidement possible. Celà devient insuportable.

    • Mat49 dit :

      Cela n’a rien d’insuportable. C’est notre diplomatie qui est aux fraises.

      • Jose dit :

        Moi aussi je trouve qu’il n’a pas tort!!! On peut douter de la sincérité des Francais dans le Nord du Mali. Voici 10 ans que la France de Sarkozy sous commande des intérêts mondains et privés est allé bombardé la Libye, faire lyncher son président au mépris du droit international puis installé des djihadiste au pouvoir a Tripoli!!! La vague djihadiste s’est propagée de la Libye jusqu’au Mali. La même France intervient maintenant au Mali pour soit-dosant combattre ceux qu’elle même a mis au pouvoir à Tripoli….Cohérence vous dites????? La France parle avec les rebels terroristes islamistes au nord du pays, les protège mais interdit au maliens de négocier avec les terroristes. La france est vomie en Afrique. Elle n’est plus crédible et ce ne sont pas les incatations macronneines sur sur la Nouvelle « France-Afrique » qui changera quelque chose!!! C’est pourri….

        • Mat49 dit :

          « On peut douter de la sincérité des Francais dans le Nord du Mali. » Sur quel point, nous avons sincèremet fait passer la stabilité de la zone au détriment de l’unité du mali, nous ne l’avons aps caché et l’accord d’Alger était public.

          « Voici 10 ans que la France de Sarkozy sous commande des intérêts mondains et privés est allé bombardé la Libye, faire lyncher son président au mépris du droit international puis installé des djihadiste au pouvoir a Tripoli!!! » Et? On a fait une connerie en Lybie, cela ne prouve rien.

          « La vague djihadiste s’est propagée de la Libye jusqu’au Mali. La même France intervient maintenant au Mali pour soit-dosant combattre ceux qu’elle même a mis au pouvoir à Tripoli…. » On ne le voulait pas et ce ne sont pas les mêmes.

          « Cohérence vous dites????? » Nous avons été cohérent en essayant d’avoir des pouvoirs à notre main en Afrique. Ce n’est parce que nous avons échoué e Lybie qu enous n’avons pas essayé.

          « La France parle avec les rebels terroristes islamistes au nord du pays. » Nous parlons avec des groupes qui sont près à nous aider au nord. Qu’ils soient islamistes ou qu’ils aient utilisé des tactiques terroristes on s’en fout, on essaye de combler notre volume infime de forces déployé. On devrait déployer une force conséquente pour ne pas avoir à passer ce type de d’accord.

          « les protège mais interdit au maliens de négocier avec les terroristes. » Les Maliens parlent à tous les groupes y compris AQMI et l’EI. Ils ne s’en cachent pas.

          « La france est vomie en Afrique. Elle n’est plus crédible et ce ne sont pas les incatations macronneines sur sur la Nouvelle « France-Afrique » qui changera quelque chose!!! C’est pourri…. » Les gens payés par la Russie ou la Chine, comme vous, propagent cela surfent sur la rente mémorielle. En réalité le Mali est ravie qu’on soit là: nous servons de bouc emissaire et de bouclier militaire.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « On peut douter de la sincérité des Francais dans le Nord du Mali. » Oui Mourad!

    • Castel dit :

      Et faire ainsi plaisir à vos amis Russes, qui ne demandent que ça.
      1er troll Russes

      • Celtibère dit :

        Et alors? que croyez-vous que les Russes feront de mieux que nous dans ces contrées d’arriérés? Laissons-leur la patate chaude et vous verrez qu’ils feront comme les autres, ils partiront.

    • persifleur triste dit :

      Oui il y longtemps que c’est insupportable. Miterrand disait en 1957  »Sans l’Afrique la France n’aura pas d’Histoire au 21ème siècle ». C’est la fin du contrôle néo-colonial mis sur pied par la terreur lors de la décolonisation. Le franc CFA va tomber dans l’étape suivante. Remarquez que sans l’Afrique et sa rente la bombe française et son corollaire le siège au Conseil de Sécurité de l’ONU tombera aussi. Macron le sait c’est pourquoi il les a proposé simultanément à l’UE et à l’Allemagne.

      • Mat49 dit :

        Sans l’Afrique nous aurions au contraire moins d’em…: pas d’OPEX pas d’aide au développement pas de garantie du CFA. On ferait des économies.

        • Celtibère dit :

          Et, surtout plus d’invasion-immigration.

        • Fred dit :

          Que nous coûte le Franc CFA, à part un peu de travail de bureau et en contrepartie un pouvoir politique et économique certain ?

          Pas besoin d’Opex pour fournir une aide au développement. Celle-ci est dans notre intérêt pour limiter les émigrations, pour la fraternité humaine, pour rendre effectif le tiers de notre devise.

          • Mat49 dit :

            « Que nous coûte le Franc CFA, à part un peu de travail de bureau et en contrepartie un pouvoir politique et économique certain ? » Garantir le taux de conversion avec l’euro.

            « Pas besoin d’Opex pour fournir une aide au développement. » Aucun rapport entre les deux.

            « Celle-ci est dans notre intérêt pour limiter les émigrations, pour la fraternité humaine, pour rendre effectif le tiers de notre devise. » C’est beau une telle naïveté. Cette aide finance nos entreprises et nos campagnes électorales avant tout.

          • Fred dit :

            @ Mat49

            Garantir le Franc CFA ne nous coute rien et c’est sans risque : la France maintient un dépôt des pays africains (50 % de leurs réserves de change au Trésor français) et le gère à sa guise en bon père de famille. Nous jouons le même rôle que la Banque centrale européenne, mais en plus confortable puisque nous n’en sommes pas partie prenante.

            Et nous y gagnons puisque c’est nous qui frappons monnaie et imprimons les billets.

          • Vinz dit :

            « rendre effectif le tiers de notre devise. »

            Fred, un tiers mondiste, deux tiers mondains.

          • Mat49 dit :

            @ Fred vous n’avez rien compris « la France maintient un dépôt des pays africains (50 % de leurs réserves de change au Trésor français) et le gère à sa guise en bon père de famille. Nous jouons le même rôle que la Banque centrale européenne, mais en plus confortable puisque nous n’en sommes pas partie prenante. » Ce que vous décrivez n’est pas le rôle de la BCE et ce n’est pas garantir. Ce que nous garantissons c’est la conversion avec l’euros.

            Ce n’est pas désavantageux à 100% pour nous mais ce n’est pas gratuit.

      • Joe dit :

        Quel tissue d’ineptie…

    • blavan dit :

      Tout à fait, non seulement on paye cette clique malienne, mais en plus il faut s’abaisser et tenter de rassurer sur le fait qu’on va rester quel que soient les provocations. De toute façon l’argument de la protection du peuple français par notre présence au Sahel ne tient pas la route, on s’en apercevra bientôt, la protection du peuple français passe par le fin du droit d’asile, la fin du regroupement familial et le retour des clandestins, et la sortie des règles de Schengen.

      • Mat49 dit :

        Oui c est de manière indirecte que cela nous protège. L objectif principal est d attaquer pas de se défendre.

      • Fred dit :

        Tu sera inévitablement déçu : pour expulser les clandestins, il faudra d’abord les attraper. Ce qui est tout sauf facile.

        Au Sahel, seule la nationalité malienne donne accès au Droit d’asile en France
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Pays_d%27origine_sûr_en_droit_français_de_l%27asile#Suppression_du_Mali_en_décembre_2012

        Si l’on laisse tomber le Sahel, ce sera très vite l’installation d’un méga État islamique sur une grande partie de l’Afrique : pas de problème ?
        [je ne dis pas qu’il faut à tout pris rester au Mali : condition nécessaire = transition démocratique et respect de l’opposition démocratique ; cette ligne rouge a été fixée par l’État français que je sache]

        C’est quoi ton problème avec Schengen ? Les Britanniques commencent à le regretter amèrement.

  2. Mica X dit :

    L’armée régulière malienne n a jamais fait le poids contre les Touaregs, il fallait alors des alliés fiables et sachant se battre pour tenir le Nord face aux barbus.
    Si la France part il y a fort à parier que le Mali n’existera plus qu’au Sud du pays, le Nord devenant plus ou moins indépendant de fait. Wagner n’ira pas dans le nord car il y a peu de ressources à piller, quant à l Algérie ?

    • albatros dit :

      Dans le Nord il y a du pétrole en quantité…
      Cela intéresse beaucoup les terros cherchant à créer un nouveau DAESH en BSS.
      Et peut être même les turcs s ils arrivent à prendre le pouvoir en Libye via leurs suppléants syriens qu ils ont exporté sur place.
      Wagner n’est pas assez puissant sur place pour s’aventurer au Nord, pas de colonne motorisée avec des appuis aériens. Ils subiraient des pertes dues aux IED et embuscades des touaregs.

      • GHOST dit :

        Ils ont démontrés de quoi ils sont capables en Syrie

        • Czar dit :

          quand il se sont fait exploser sans réactions par les yankees , 200 morts et ça a pas moufté, hein

        • Mica X dit :

          Wagner s’appuyait sur l armée russe, et pas que…
          D’ailleurs entre réguliers et mercenaires ce n’est pas l’amour fou
          La situation n’est pas comparable

      • Fred dit :

        @ albatros

        Du pétrole dans le Nord ? [c’est une question]

      • Nauatg dit :

        MdR du pétrole !!! Faut mieux lire ça que d être aveugle !

    • albatros dit :

      Les algériens ne se déplaceront pas non plus, pas dans leurs habitudes.

    • GHOST dit :

      Au contraire, on accuse la France d´imposer une « enclave » où on trouve de l´or et d´autres minerais.. qui payent cette intervention militaire.
      Cette perception de la France qui « aide » le Mali est entrain de prendre fin.

  3. AirTattoo dit :

    Rester longtemps sur une opération extérieur, de surcroit dans un Pays instable avec un « gouvernement » dont certains ont des attaches fortes avec un Pays étranger, de surcroit la Russie dans ce cas précis, c’est une erreur. Tirons les leçons de l’Irak, de la Syrie, de la Libye, de l’Afghanistan et limitons nous à des opérations ayant un objectif quantitatif ou précis (stopper l’avancée des terroristes sur la capitale Malienne) et partons.

    • jyb dit :

      @air tatoo
      est ce à dire qu’on doit mener des opex dans des pays stables dotés de gouvernements légitimes ?

      • Fred dit :

        @ jyb

        Oui. Plus précisément, on ne peut pas soutenir longtemps un gouvernement ou une junte issus d’un coup d’état et qui ne s’acheminent pas vers une transition démocratique. Cela concerne le Mali par exemple. Et encore moins si l’opposition démocratique est menacée. Les putschistes de tous les pays doivent savoir qu’ils ne seront pas soutenus. Tout le monde est gagnant à moyen ou long terme avec ce principe.

        La Syrie (par exemple) c’est une autre situation : une guerre civile avec des interventions étrangères. La question est bien plus complexe.

        • Mat49 dit :

          C est quoi une transition démocratique? Une mascarade pour nous faire croire qu il y a des élections libres.

        • Vinz dit :

           » transition démocratique »

          Démocratique dans ces pays, ça veut dire que l’ethnie majoritaire prend le pouvoir et écrase – délaisse dans le meilleur des cas – toutes les autres, dans une caricature de Toqueville : tyrannie de la majorité. Faut arrêter de rêver et commencer à penser à partir du réel.

          • Fred dit :

            Dictature du plus grand nombre… Oui mais…

            … Nous avons des ethnies et cultures minoritaires en France par exemple, qui ne sont pas délaissées/écrasées par le Jacobinisme. Les Basque en sont le plus parfait exemple. Pour certaines autres par contre…

            Il est certain que les pouvoirs Maliens « Bamakois » ont une sérieuse dent et un désir de revanche contre les Hommes du désert (entre autres), et que s’ils n’y mettent un mouchoir bien tassé, le Mali ne sera pas viable dans ses frontières actuelle.
            Idem s’ils continuent à ne pas (s’)investir dans la zone sahélienne.

  4. Raymond75 dit :

    La politique interventionniste française en Afrique depuis 60 ans est un modèle de réussite 🙂 😉

    Ce n’est qu’un début, continuez LES combats …

  5. philbeau dit :

    Quand les « technos » qui encombrent le personnel politique français s’essayent à gérer une politique africaine , ça donne ça : un grand b.rdel . Si en plus ils sont issus de la sphère politique socialiste , la débandade est assurée . Pas que pour l’Afrique d’ailleurs , en France aussi, y a qu’a voir l’état du pays , au bord de la guerre civile . Et nos militaires servent de punching ball que se renvoient des gouvernants africains dépassés (à l’exception notable du Tchad d’Idriss Déby , hélas) et un président français qui aura attiré une scoumoune particulièrement gratinée dans sa politique étrangère , ayant raté à peu près tout ce qu’il a entrepris , enivré qu’il était de ses certitudes mondialistes . Il est pathétique de voir le vieux Le Drian et notre ministresse bon chic bon genre descendre dans l’arène avec leur petits bras . La partie est perdue , il faut changer d’équipe avant que la situation n’empire au prochain match .

  6. jyb dit :

    juste rappeler que pour le volet politique des accords d’alger, il faut se tourner vers l’algerie qui reste tétanisée. Le patron mauritanien l’a encore diplomatiquement redit. Les algériens sont dans un cul-de-sac dogmatique. L’irgence était de ne rien faire pour : 1 ne s’aliéner personne. 2 : laisser le sale boulot aux autres…
    On va voir si le tout récent volontarisme algérien se traduit par des faits sur le terrain. La situation est objectivement compliquée pour les algeriens entre djihadistes, independantistes/autonomistes dont les frontières sont fluctuantes et compliquées par la distinction arabe et touareg,ET le pouvoir central malien.
    Alger craint deux scénario qui ne sont pas incompatibles; une nouvelle dynamique djihadiste touareg/arabe et un mouvement azawadien renforcé. On connait tous la solution : une implication militaire algérienne au mali.

    • albatros dit :

      Vous voyez l’Algérie intervenir au Mali ?
      Ce serait une révolution copernicienne.
      Autre solution laisser Poutine gérer ce bâton merdeux. Après tout le Mali et son Armée : c’est dans la sphère de compétence de l’ex URSS…et les russes sont de gros porteurs aussi.
      Mais on ne saura jamais trop féliciter Sarko et les anglais pour n’avoir rien prévu pour remplacer Kadhafi . Même si personne ne le pleurera.

    • Auguste dit :

      Implication militaire algérienne et son corollaire reprise du djihadisme algérien, qui ne doit attendre que çà.Faire profil bas,jouer au hirak,ça va un moment,mais faut se dégourdir un peu.
      PS:Au sujet de l' »enclave »,les Maliens n’ont pas tort.Les services se sont plantés en croyant utiliser les Touaregs pour lutter contre les djihadistes.Ils ont du lire le mode d’emploi colonial mais ont du oublier de lire le paragraphe liens tribaux et familiaux.

    • Reality Checks dit :

      @jyb

      La loi de Brandolini, vous connaissez? C’est un concept qui est régulièrement invoqué dans la presse chez nous, pour évoquer les relations de la France avec le continent africain.

      Je vois que vous citez sept fois l’Algerie, en réponse à un article qui porte sur les relations du Mali avec la France. C’est étonnant.
      Mais le plus intriguant c’est votre conclusion.

      L’Algérie officielle a fait des dizaines, peut être plus d’une centaine de communiqués, de discours officiels, etc, pour dire que la solution au Mali n’est pas militaire. J’ai moi même écrit ici que la même chose plusieurs fois, car je partage cet avis.

      Ce qui est bizarre c’est que lorsque je l’ai dit, on m’a souvent rétorqué que c’est par ‘haine de la France’ alors que c’est vraiment parceque comme la plupart de mes concitoyens, je pense vraiement que les ingérences militaires sont contre productives.

      Et maintenant on nous dit que la solution serait une implication militaire algérienne au mali?

      Pourquoi pensez vous que la solution serait une implication militaire algérienne, alors qu’une implication militaire française n’a rien résolu?
      Je doute que se soit un compliment déguisé envers nos militaires, que vous jugeriez subitement mieux préparés que les vôtres pour ce genre d’opérations, qui ne sont pas dans nos habitudes, alors pourquoi?

      Je ne connais pas les dessous des cartes, ni les projets de l’ANP sur ce sujet.

      Comme toute les armées du monde, les nôtres se préparent certainement à différents scénarios, au cas ou, et c’est bien normal.

      Ce que je peux vous dire c’est que le président algérien s’est exprimé sur cette question hier soir à la TV.
      Je n’ai pas encore regardé son interview, j’ai juste lu les articles de presse qui rapportent ses propos.
      Lisez par vous même, vous verrez que sur ce sujet, la position algérienne est constante.

      • Twisted dit :

        Quel plaisir d’avoir à notre disposition un relai de propagande algérien débitant avec une constance sidérante les mêmes rodomontades ronflantes. Même pas besoin de lire communiqués officiels dans le plus pur style soviétique.

        Quel plaisir également de constater que la connerie du « il n’y a pas de solution militaire au Mali » est transfrontalière et même transcontinentale. Vous avez mieux à faire. https://www.jeuneafrique.com/1246225/economie/algerie-les-prudentes-recommandations-du-fmi-aux-equipes-dabdelmadjid-tebboune/

        • Fred dit :

          @ Twisted

          On peut penser ce qu’on veut du point de vue de Reality Checks (et je n’en pense pas moins), mais il a le mérite de le défendre avec (souvent) des arguments un peu construits, pas trop primaires et jamais de trollage il me semble.

          Le dialogue avec lui est généralement intéressant, et permet de ne pas rester dans son confort intellectuel avec des œillères.

      • jyb dit :

        @reality check
        – non, je découvre la loi de brandolini.
        – je parle de l’algérie parce que nonobstant les gesticulations des putshistes maliens, c’est bien de l’algerie, de barkhane et des autorités ou forces locales qu’il s’agit quand on parle de kidal et du nord mali.
        – intervention – stabilisation – normalisation. Les militaires sont intervenus et ont stabilisé la situation au mali.
        ce qui fait défaut maintenant c’est cette phase de normalisation que sont ou seraient les accords d’alger.
        accords d’alger 2015…nous sommes bientot en 2022. La méthode douce ne donne toujours rien, et on (français, mauritaniens, minusma…) s’interroge sur ce qu’alger va faire ou peut faire.
        La solution la plus probable et souhaitée est une implication militaire d’alger qui péserait suffisament pour recadrer les intervenants dissidents à l’accord.

        • jyb dit :

          momentum. on pourrait croire que tebboune à pris conscience du recul algérien dans la sous région et de la montée en puissance économique et politique du maroc. de la volatilité du dossier libyen qui n’évolue pas en faveur des interets algeriens. et de l’interventionisme d’acteurs étrangers à la région, les turcs et les russes.
          donc une intervention militaire de normalisation au nord mali marquerait le retour souhaité par les algériens dans la cours des grands ( ou plutot des moyens)
          intervention qui pourrait s’inspirer de l’action des russes en syrie ( engagement de la police militaire durcie )

          • Reality Checks dit :

            @jyb
            La lecture de vos posts sur ce site au cours des années me donne à penser que vous avez été déployé au M-O et que vous avez peut être des notions en langue arabe. J’espère ne pas me tromper.
            Si c’est le cas, je vous recommande d’écouter la dernière interview du président algérien, elle est sur youtube. Il passe beaucoup presque une heure à évoquer toutes ces questions que vous posez concernant l’Algérie. Que ce soit le Mali, le Sahel, la Lybie, le Maroc, les interventions militaires, la coopération avec la Russie ou les USA, les échanges qu’il a pu avoir avec ses homologues européens sur ces sujets, le tout avec beaucoup de candeur….
            A ma grande surprise c’était assez divertissant: cela ne manquait pas de piquant….
            En tout état de cause vous trouverez les réponses à vos interrogations, mais je vous préviens ça décoiffe pas mal.

          • Reality Checks dit :

            @jyb
            La lecture de vos posts sur ce site au cours des années me donne à penser que vous avez été déployé au M-O et que vous avez peut être des notions en langue arabe. J’espère ne pas me tromper.
            Si c’est le cas, je vous recommande d’écouter la dernière interview du président algérien, elle est sur youtube.
            Il passe presque une heure à évoquer dans le détail toutes ces questions que vous posez concernant l’Algérie. Que ce soit le Mali, le Sahel, la Libye, le Maroc, les interventions militaires, la coopération avec la Russie ou les USA, les échanges qu’il a pu avoir avec ses homologues européens sur ces sujets, le tout avec beaucoup de candeur….
            A ma grande surprise cela ne manquait pas de piquant….
            En tout état de cause vous trouverez les réponses à vos interrogations, mais encore une fois je vous préviens ça décoiffe pas mal, si j’ose dire 😉

          • jyb dit :

            @rc
            non çà ne me décoiffe pas. çà me plombe et me désole…
            Je pense personnellement que macron a été très con de dire publiquement ce qu’il a dit MAIS ce qu’il a dit est d’une justesse absolue.
            tebboune en a fait une démonstration in vivo. Macron parle d’un régime politico-militaire, dans quel autre état un président civil en interview mettra l’armée avant l’économie et le peuple ?
            Je ne vais pas remettre une pièce dans la machine, mais re écoutez le discours du près chadli discours du club des pins en septembre 1988, ou de bouteflika en juillet 99 !
            2 phrases de bouteflika :
            – nous nous opposons à ceux qui font du patriotisme une rente viagère pour s’ériger en tuteur des autres ou en gardien zélé du passé du présent et de l’avenir du pays.
            premier discours de bouteflika en tant que près, le 29 mai 1999.
            – il se trouve que les algériens veulent atteindre le niveau de vie français parce que vous êtes notre modèle à cause de la culture, à cause de l’histoire, à cause de la proximité…
            bouteflika 5 juillet 1999
            On sait ou macron puise son inspiration.
            Si j’ai bien compris le près tebboune veut condamner (à mort?) les corrompus…
            Une dernière citation d’un prèsident algérien que vous semblez apprécier.
            « je comprends que celui qui récolte le miel suce son doigt, mais il ne doit pas abuser en prenant la jarre »

          • jyb dit :

            @rc
            au final je ne suis pas très friand de l’exercice que ce soit tebboune macron ou poutine…on reste dans la redite de généralités, dans l’intention, dans l’ébauche.
            ce qui intéresse c’est le qui, quoi, comment ? quelle action dans quel but ?
            et dans ce cas algérien précis, quand ?

          • Reality Checks dit :

            Comme vous je n’ai pas envie de remettre une pièce.

            Pour ce qui est des citations, j’ai lu quelquepart que De Gaulle disait ‘les Français sont des veaux’* et autres joyeusetés.
            Je vous laisse imaginer ce que l’utilisation de cette formule donnerait dans la bouche d’un chef d’état étranger.

            Qu’un anonyme derrière un clavier soit ignorant de l’Histoire, la sienne ou celle de pays tiers ce n’est pas grave.
            Un chef d’état ne doit pas dire cela. Macron a rejoint le club de Duarte et Trump. C’est pas glorieux.

            Même s’il se contortionnait, l’état algérien ne pourra rien pour l’aider à se rattraper maintenant.
            Il s’est mis en prise directe avec un peuple en niant son « existence » et son histoire et en ramenant des mémoires familiales horribles à une vulgaire rente. La plupart des binationaux et leurs descendants ne lui pardonneront pas cette faute, ils iront voter en masse pour le mettre dehors d’autant qu’il a tenu ces propos devant leurs enfants qu’il a réuni pour leur faire la leçon.
            Vous me direz, Macron a insulté des tas de Français de souche aussi, à plusieurs reprises. C’est aussi cela la démocratie 2.0.

            La question de sa présence au second tour se pose arithmétiquement à ce stade. Qui y sera, un duel de populistes?
            Mais bon c’est votre affaire.

            ========

            Pour ce qui est du Mali, il semblerait qu’ils ont décidé d’inviter Wagner à les épauler.
            La presse évoque 1000 Spetsnaz, qui sait, les maliens trouveront peut être ici ou là le budget pour porter l’effectif au même niveau que Barkhane.

            L’Algérie n’est pas loin du Mali, il seront à portée de Cessna 172 s’ils ont besoin d’acheter de l’eau minérale ou autre, ils pourront aisément venir en chercher.

            Pour ce qui est de notre Constitution elle a bien été amendée, mais c’est très encadré: il faut que ce soit avec l’aval du parlement, et sous mandat ONU/UA. A ma connaissance, la charte onusienne autorise les casques bleus à faire du maintien de la paix, pas à s’impliquer dans un conflit de façon offensive.

            ————
            * In De Gaulle, mon père, Entretiens avec Michel Tauriac de Philippe de Gaulle (2003)

      • Jo666 dit :

        Vous êtes angoissant. Bokki haram Al quaida font de bons sentiments? Lol les Algériens sont des naïfs. Ça fait 50 ans que des bandits sans foi ni loi pillent. Pourquoi personne ne fait comme la sierra Leone? Car tout le monde oublie la Lra et que des bérets verts de Washington ont traqué ses membres. Les Algériens révisent encore une fois l’histoire et oublient tout . Donc les Africains doivent oublier Ghandi qui n’a pu empêcher la guerre de 1947. Après le Président Macron s’excuse alors que le Portugal qui a colonisé la Moitié du Monde et l’Espagne ne s’excuse pas et Maputo ne leur fait pas de reproches.

        • Fred dit :

          Le pouvoir algérien a été confisqué par le FLN (sauvagement épuré par des luttes interne au fil des ans). Ceci explique cela, un ennemi fédérateur est tellement pratique pour faire oublier ses propres pratiques de confiscation (intéressée financièrement) du pouvoir.

      • garance dit :

        Merci pour la loi de Brandolini que j’ignorais. Tout à fait d’actualité, sur beaucoup de sujets contemporains.

        • Fred dit :

          Ne pas oublier qu’elle peut être symétrique et réflexive dans son effet de levier ;o)
          [la qualification de « loi » est un peu exagérée à mon sens, axiome ou adage seraient plus adaptés]

    • Sacha dit :

      Pourquoi ne se contenteraient-ils pas de s’asseoir à la frontière ? (continuer ce qu’ils faisaient donc) c’est une vraie question

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb @RC
      Il me semble que l’Algérie bâtit sa stratégie du combat du terrorisme au Sahel, largement sur sa vision interne : c’est-à-dire en s’inspirant de sa ‘solution politique’ développée pour réduire le terrorisme islamiste domestique sur son propre sol. A son crédit, aujourd’hui les GIA et autres AQMI ne font plus recette en Algérie.
      Mais cette approche inclusive (l’Algérie considère qu’on peut discuter avec tout le monde : individu, katiba, etc) a ses limites :
      autant en Algérie cette solution s’est nourrie de 2 facteurs essentiels, une victoire militaire domestique forte (toutefois au prix du sang chez les civils) et un rejet massif de la doxa terroriste par la population algérienne, autant au Mali ces 2 facteurs sont absents.
      Premier facteur manquant, l’état malien contrairement à l’état algérien est déliquescent sur son propre sol et malgré le courage individuel de ses soldats, les FAMa sont incapables d’assurer seuls une victoire militaire domestique sur le terrorisme. Deuxième facteur absent, au Sahel pas de coupure nette entre population et terroristes. L’intégration des terroristes dans la population est réelle au Mali (forcée ou non, avec souvent comme déclencheur l’absence totale d’administration locale). Surtout dans les zones touaregs du nord Mali où les convergences d’intérêts peuvent dominer les divergences idéologiques.

      Si l’Algérie veut continuer à avancer avec son approche sur la question du terrorisme au Sahel, pourquoi pas. Elle devra, dans cette logique, permettre le renforcement des FAMa (ce que la France fait avec Barkhane et Takuba) et même y contribuer militairement de son propre côté. Elle devra surtout travailler beaucoup plus clairement à isoler les terroristes de leurs assises dans la population. L’Azawad constitue pour cela, un premier test pour ‘rentrer dans le dur du sujet’. Et il faudra faire des choix plus tranchés, éviter de laisser perdurer des cas comme les Iyad Al Ghali et consorts, qui ont mis ‘l’Algérie bien profond’ pour employer des mots sages, et qui ont prouvé maintes fois maintenant leur inutilité à cette approche inclusive.
      A voir si l’Algérie de l’ère Tebboune, plus volontariste semble-t-il, prend le défi de rester fidèle à sa propre approche.
      Elle n’a pour l’instant prise que des décisions contradictoires et politiquement peu lisibles en ce sens.
      Dernier petit détail, il faut changer la Constitution algérienne qui interdit la projection militaire de l’ANL hors du territoire. Mais ce n’est pas le sujet le plus compliqué.

      • jyb dit :

        @vrai-chasseur
        – l’algerie a déjà modifié sa constitution en 2020 pour pouvoir intervenir hors du territoire national. c’est pourquoi le dis que les conditions sont réunies pour intervenir ouvertement au mali.
        – autre différence entre algerie et mali. une plus grande homogeneité ethnique en algerie avec des solidarités claniques par le biais de mariages ( entre touareg et arabes )

      • Fred dit :

        @ vrai_chasseur

        Il me semble que la Constitution algérienne a été modifiée il y a de cela deux ou trois ans pour ce qui est de l’intervention à l’extérieur de ses frontières.

        « au Sahel pas de coupure nette entre population et terroristes » bien pessimiste, je me contenterais de dire qu’il y a des franges d’interférence, variables selon les lieux, les situations et les personnes.
        La question est primordiale, je veux bien être contredit.

      • Reality Checks dit :

        @vrai_chasseur

        Vous avez raison d’invoquer ce qui c’est produit chez nous pendant les années 90.
        Très franchement je ne dirais pas que c’est une source d’inspiration, c’est une expérience qui nous a permis de tirer des enseignements. La nuance n’est pas simplement sémantique.

        L’Algérie a été naïve dans les années 80. Les saoudiens recrutaient des jeunes issus de sociétés musulmanes à travers le monde, avec la bénédiction de la CIA pour combattre le communisme aux portes de l’URSS. Des milliers de nos jeunes ont été recrutés sans savoir dans quoi ils s’engageaient. Les saoudiens leur donnaient des bourses, des billets d’avions, de l’argent, ils croyaient partir en voyage d’études, découvrir des contrées lointaines, en colonnies de vacances gratuites, avec en prime une sorte de catéchisme wahhabite, mais ils ne savaient pas ce que voulait dire le wahhabisme et ne se doutaient pas qu’ils rentraient dans des réseaux.

        D’ailleurs tous n’étaient pas des recrues utiles, seuls quelques « élus » allaient au bout du chemin.
        Fast forward, chute du mur, fin de l’URSS, ces fameux « élus » sont rentrés au pays. La presse disait qu’ils étaient 5000 environ. Les autorités n’avaient pas les moyens de tous les pister, un peu comme vos fichés S.
        On les a baptisé les « revenants d’Afghanitan ». Leur tenue vestimentaire nous paraissait folkorique, mais nous n’avions aucune idée au début, de ce qu’ils allaient devenir. Ils ont constitué le noyau de ce qui est devenu ensuite les GIA, etc…. Un peu comme les combattants de la légion de Kaddafi qui a débarqué au Nord Mali après votre opération de changement de régime en Libye.

        J’ai découvert un jour par hasard, dans un papier de la banque mondiale, une donnée intéressante.
        A la fin des années 80 l’Algérie avait un des plus faibles taux de « couverture sécuritaire » au monde.
        Le papier mesurait les ratios de policiers, gendarmes par habitants et au km2.
        Pas les militaires, la sécurité publique, les flics pour faire simple.
        Je ne me souviens pas des chiffres exacts, mais le niveau de l’Algérie était faible au début des années 90, très en deça de ses voisins et le pays ayant le niveau le plus élevé de la région, c’était l’Italie.
        C’est assez ironique vu la réputation que nous ont collé certains d’être un état policier, mais les chiffres ne mentent pas, la couverture était loin d’être suffisante comme l’ont révélé les évènements.Auparavant l’Algérie avait investi dans l’éducation, la santé publique mais pas suffisamment dans la police. Grave erreur.

        Depuis des efforts énormes ont été consentis, en recrutement, en formation, en équipements. Je ne connais pas les ratios de 2021 mais ils sont sûrement comparables ou supérieurs à ceux de l’Italie, qui était le benchmark régional à l’époque.

        Ce que j’essaie d’illustrer c’est que l’expérience que l’Algérie a connu dans les années 90 n’est pas statique ou constante, nous sommes passés par des étapes.

        La violence a touché des civils tant que la couverture sécuritaire était insufisante. Une fois ces paramètres corrigés, la sécurité publique est revenue. La mission de l’armée, qui consistait à détruire ces éléments, c’est accélérée à mesure que le maillage sécuritaire a été rétabli à des niveaux suffisants.

        Le dialogue avec tel ou tel n’est pas une fin en soi. Ce que nous ont appris les années 90 et surtout la sortie de cette crise, c’est que les efforts consentis dans ce que vous appelez l’inclusion, ou la réconciliation, ont été utiles in 20/20 hindsight. Que le rapport côut bénéfice était positif.

        Ce sont des leçons qui nous ont coûté très cher, sur beaucoup de plans. Humain, matériel, psychologique, sociétal.

        La situation du Mali est différente, chaque pays est différent, mais en effet nos expériences comptent beaucoup dans la vision que nous avons de ces situations, que ce soit dans la population, dans la classe politique, ou au sein de nos armées, à tous les niveaux.

        ____

        Pour le reste le peuple algérien sait ce qu’est la guerre, nous l’avons vécu, longtemps.
        La population est prête à consentir à tous les sacrifices, y compris les plus durs pour défendre le pays.
        C’est aussi parceque nous connaissons le coût réel et le visage réel de la guerre que nous n’envoyons pas nos enfants se battre ailleurs pour un oui ou pou un non.

        Je trouve que dans les pays occidentaux, l’opinion publique a perdu le sens de ce que signifie réellement la guerre. Résultat des courses, certains de vos politiciens fraichement élus envoient vos enfants se faire tuer et mettent les pieds sur zone uniquement pour une photo op ou passer au JT de 20h, et dès les premiers body bags les médias s’emballent. On dirait qu’ils se servent de la vie de vos enfants comme si c’était un jeun vidéo.

        La guerre n’est pas un jeu, c’est un engagement sérieux et dur et que l’ANP ne prendra jamais à la légère.
        Si elle le prend, c’est toute la nation qui le prend avec elle. C’est aussi pour ces raisons que les interventions militaires à l’étranger ne sont pas dans notre culture.

        • Czar dit :

          « Le papier mesurait les ratios de policiers, gendarmes par habitants et au km2.
          Pas les militaires, la sécurité publique, les flics pour faire simple. »

          on sait ce que ça vaut des stats… l’algérie étant assez largement un vaste désert humain, ce qui importe c’est de voir la couverture de flics là où vit la population. j’ai le souvenir de pareille stat assenant que le ‘coût des services publics » en france était un tiers supérieur à ce qu’il était en Allemagne « oubliant que la France est plus vaste d’un tiers et moins peuplée également d’un tiers.

  7. Durandal dit :

    Posez-vous les bonnes questions, la Russie est le 1er soutien de l’extrême droite en occident.
    L’extrême droite n’a que du mépris et du dégoût pour les Africains, et c’est même le rêve de Putin, libérer l’Europe des musulmans et des Africains. Quand il regarde l’équipe de france de football il rage…
    Les Russes soufflent sur les braises du colonialisme pour raviver d’anciennes blessures.
    La France est votre seul pays allié non-africain et le seul à avoir accouru avec les Tchadiens pour vous sauver des djihadistes.

    Attention c’est une partie de Poker, et votre mise, c’est la Mali, les Russes eux, ne misent rien…

    • Oliver dit :

      Poutine , libérer l’Europe des musulmans et des africains ? Pour l’instant c’est le contraire.
      Pourquoi aider Loukachenko en organisant des vols directs vers Minsk en partance des zones instables du Moyen-Orient (Irakiens, syriens, afghans, soudanais et africains divers, etc…) pour ensuite les emmener de force vers la Pologne et la Lituanie ?
      Une déstabilisation de l’Europe qui se retournera contre eux à moyens termes.

      • Durandal dit :

        Pour l’instant c’est le contraire bien évidement…
        et pourquoi d’apres vous?

    • PK dit :

      On sent le stratège, là…

      L’extrême-droite, comme vous dîtes, est le seul parti à s’être occupé des Africains justement et ne jamais les avoir laissés tomber. À commencer par les harkis, totalement abandonné par la droite et la gauche depuis 1962.

      Vous n’avez pas dû vivre en France depuis 60 ans…

      • Fred dit :

        « À commencer par les harkis »… Et pour s’en tenir à eux. Leurs « bons Arabes » pour lesquels ils n’ont d’ailleurs pas fait grand chose : quoi ?

        • PK dit :

          Ils ont toujours fait plus que vos copains gauchiasses qui les ont condamnés à mort….

          Quand la droite s’occupe des Arabes, c’est le bon Arabe de service, quand elle ne s’en occupe pas, elle est raciste. Vous avez toujours le même argumentaire : à la fin, ça va finir par se voir que la gauche n’a pas d’idée…

    • Jo666 dit :

      Lol le troll russe.. on s’en fout, les Africains commencent à refuser les Chinois et les centrafricaine commencent à se méfier de Wagner qui les ranconnent. Ce n’est pas les Africains qui vont oui faire peur. On a un glorieux destin à la gloire de notre passé. On ne va pas trahir ses principes . Les Africains nous demandent notre garantie pour 11 milliards de dettes….

  8. Le Breton dit :

    Il devrait demander à l’Algérie pourquoi elle héberge dans son désert les terroristes qui agissent au Mali.

  9. Mat49 dit :

    « la France a cru […] distinguer des bons et des mauvais groupes armés. Certains étaient perçus comme politiques et d’autres étaient perçus comme terroristes. Et l’armée française est allée rechercher ce groupe – c’était le MNLA à l’époque –, ces séparatistes touaregs, d’une tribu particulière qui était minoritaire au sein même des Touaregs, les Ifoghas. Ce groupe, on est allé le chercher et on lui a donné la ville de Kidal. Et ensuite, ultérieurement, il y a eu les accords d’Alger, qui mettent sur une sorte de piédestal ces séparatistes, à égalité en quelque sorte avec l’État. Cela, c’est une erreur importante »

    Sauf que si nous n’avions pas passé d’accord avec le MNLA il aurait fallu lutter contre lui également, alors même que nos effectifs sont insignifiants pour une guerre de contre insurection.

    Nous n’avions pas d’autres choix à partir du moment où on s’engageait pas à fond dans cette guerre.

  10. Thaurac dit :

    L’Afrique en plus d’être un panier percé est aussi un panier de crabes!
    En france tout tourne autour du politique et on est les seuls au monde à différencier le hezbollah politique d’avec le hezbollah militaire qui lui est terroriste!
    Ils en rient encore!

  11. penandreff dit :

    Bamako / Kidal 1558 km par la route, les peuples entre le Sud et le Nord sont différents et il y a une grande défiance entres ces peuples.
    les razzias du passé? les commerces plus ou moins illicites; l’or noir (ce n’est pas le pétrole).
    le pouvoir centrale n’a aucun pouvoir dans le nord du pays et dans les faits ces régions sont déjà indépendantes depuis de longues années, le fédéralisme est surement la seule solution.
    si le Sud veut garder une influence au Nord il faut que Bamako apporte l’éducation la santé les infrastructures…..

  12. Ancien du Sahel dit :

    Monsieur Lagneau,
    Pourquoi polluez-vous votre excellent blog avec de telles calomnies ?
    Répercuter les éternelles jérémiades africaines, c’est totalement inutile : on les connaît.
    .
    Quand ils seront capables de positiver (si un jour ils en sont capables), alors oui ce sera vraiment une information.

  13. Reality Checks dit :

    L’interview de Nicolas Normand à RFI dont le lien est fourni dans l’article est interessante à lire. Je suis surpris que certains de ses propos soient très semblables au point de vue que j’ai souvent exprimé, comme lorsqu’il confirme que l’opération serval a rajouté du désordre au désordre.

    D’un autre côté sa critique des accords ne revient pas de manière chronologique sur la séquence malienne. Bien sûr que les groupes armés sont armés et que c’est un problème, mais tout ceci est d’abord et avant tout dû au déversement d’armes légères et au débarquement des légions de combattants consécutifs au conflit en Libye.
    C’est un fait.

    En même temps ce doit être un peu délicat pour un haut fonctionnaire français, d’évoquer ces sujets difficiles, qui font remonter à la surface des évènements qu’on souhaite faire oublier. Le mot Libye est d’ailleurs absent de l’interview à RFI.

    __

    Pour ce qui est du PM malien, il est interessant de découvrir que la traduction de sa tournure de phrase est sujette à contestation et à caution.
    Ceci étant, clairement, sa déclaration reste explosive, et dans la bouche des politiciens, les expressions GAT et groupes armés ont souvent été interchangeables.

    Il y aurait beaucoup à dire, plus généralement, sur la sémantique employée dans ce domaine. Idéalement la presse devrait systématiquement distinguer groupes criminels, groupes terroristes et groupes armés selon la situation.

    Encore faudrait il que tout le monde soit d’accord sur la catégorisation des uns et des autres, et que tous les journalistes maîtrisent ces nuances.

    • Mat49 dit :

      « comme lorsqu’il confirme que l’opération serval a rajouté du désordre au désordre. » Ne pas le faire aurait permis un ordre… djihadiste. L’ordre n’est pas notre soucis notre problème est que le djihadistes ne gagnent pas.

      « Le mot Libye est d’ailleurs absent de l’interview à RFI. » CQFD

      « Encore faudrait il que tout le monde soit d’accord sur la catégorisation des uns et des autres, et que tous les journalistes maîtrisent ces nuances. » Il n’y aque deux catégories: nos ennemis et les autres. Si un groupe armée nous aide on peut s’entendre.

      Cet ambassadeur ne comprend pas qu’il s’agit d’une guerre, pas d’une opération de police, sinon c’est la police qui agirait.

    • Jacques999 dit :

      Mais où étaient donc ces talentueux gouvernants maliens à l’époque pour conduire leur pays face aux djihadistes ?
      A posteriori, il est toujours plus facile d’évaluer la pertinence d’une solution. Hélas, au delà du support militaire nécessaire aux troupes maliennes, l’Etat malien était incapable de fournir une structure politique nationale, structurée et lisible pour faciliter des décisions militaires. Des décisions ont été prises pour répondre à des problèmes pragmatiques et de court terme pour sécuriser une zone.
      2 lois universelles: la priorité d’un politique est de sauver sa carrière. Le citoyen gobera tout et son contraire (surtout avec une bonne campagne de communictaion).

    • albatros dit :

      Il faut dire que les 3 groupes dont vous parlez sont souvent les mêmes…
      interchangeables à volonté selon les circonstances, mais toujours du bon côté comme la veste

    • Vinz dit :

       » comme lorsqu’il confirme que l’opération serval a rajouté du désordre au désordre. »

       » Sur le principe, l’opération Serval de janvier 2013 était une excellente opération. C’est-à-dire qu’il fallait empêcher les différents groupes jihadistes réunis de déferler vers le Sud et éventuellement vers Bamako.  »
      => ergo fake niouze du FLN.
      C’est la suite de Serval qu’il critique.

      • Castel dit :

        C’est à dire Barkhane, si je vous ai bien compris….
        Sans doute un peu ambitieux vu les moyens dont nous disposions c’est vrai, mai, que pouvions nous faire d’autre ?

        • Vinz dit :

          Rester et agir mais sur un mandat explicite du gvnt malien de trois ans, avec obligation de résultat politique sous peine de plier de bagage et les laisser dans leurs cacas. Au delà de 5 ans, une opex devient une armée d’occupation, donc le bouc émissaire de toutes les incompétences locales. (facile à dire a postériori, mais voilà)

          Le problème c’est notre absence de brutalité politique. Trop bon trop con.

          • Mat49 dit :

            Le problème c’est qu’on a, pour une guerre de contre insurection, quasi personne sur le terrain.

      • Reality Checks dit :

        https://www.rfi.fr/fr/emission/20190314-nord-mali-france-kidal-separatistes-ex-ambassadeur-normand

        Voicile lien vers l’interview, que chacun puisse lire et constater les faits.

    • Momo dit :

      Tu parles mieux que mahomet et ce qui est dans les sputnik news est aussi vrai que le coran.
      Oui mon frère, c’est écrit.

    • Sacha dit :

      Dire que serval a ajouté du désordre au désordre participe soit de la désinformation, soit d’une obédience « proche » des gat. L’opération serval a soustrait aux mains des forces djihadistes le contrôle, villes et population comprises, d’une bonne moitié du pays. On ne parle pas de guérilla mais d’une main-mise affichée sur les ressources locales (nourriture carburant véhicule alimentation électrique) ainsi que sur le mode de vie (religieux comme plus politique). Ça n’a nécessité que quelques mois mais très intenses. Il a fallu que quelqu’un s’y mette et ce quelqu’un a été l’armée française.

      • Reality Checks dit :

        Sur la première partie du commentaire ci dessus: Nicolas Normand est tout de même l’ex ambassadeur de France au Mali. L’accuser de désinformation et d’obédience proche des GAT c’est du maccarthysme qui ne résoudra rien.
        Lorsqu’on dit que serval a rajouté du désordre au désordre c’est un constat purement statistique. Les violences diverses ont augmenté de façon exponentielle depuis Serval statistiquement.
        Pour le reste, vous êtes libre de vos opinions.

        • Sacha dit :

          Parler de statistiques dans un pays qui avait au moment de l’explosion des violences (=invasion armée) perdu son terrain, c’est fort de café. Je commente vos propos, et uniquement les vôtres.

        • Alexandre dit :

          }Realty Checks,
          Bonjours, voici les mots employés par l’ex ambassadeur tirés de votre article :

          « Sur le principe, l’opération Serval de janvier 2013 était une excellente opération. C’est-à-dire qu’il fallait empêcher les différents groupes jihadistes réunis de déferler vers le Sud et éventuellement vers Bamako. Le problème, c’est que la France a cru ensuite distinguer des bons et des mauvais groupes armés. »

          C’est l’après Serval qu’il critique.

          • Reality Checks dit :

            Bonjour,

            Début de citation:

            « RFI : Pourquoi dites-vous que la France a manqué l’occasion, en 2013, de neutraliser, de désarmer tous les groupes armés du nord du Mali ? Pourquoi dites-vous qu’elle a ajouté du désordre au désordre ?

            Nicolas Normand : Effectivement, je suis assez critique sur cette opération-là ».

            /Fin de citation.

            C’est littéralement les premieres lignes de l’interview.
            Je ne vois pas trop l’utlité de le contester.
            La suite de l’interview est dispoible au lien fourni dans l’article de Laurent Lagneau.
            Je n’ai fait que copier et coller le lien ci dessus.

  14. Oussama dit :

    Amen!
    Et maintenant il ne faut pas s’étonner de la situation actuelle…
    On recolte ce que l’on sème.

    • Castel dit :

      Que vous le vouliez ou non, la situation actuelle est quand même bien meilleure que lorsque les djihadistes venaient d’occuper Gao et Tombouctou, et que leur objectif suivant était sans doute Bamako, en attendant mieux !!!

  15. SKOH6371 dit :

    commence à gonfler sévère le Fêtennat local ( selon le calendrier colo) on s’en va quand ?

  16. Plusdepognon dit :

    Là, tu pousses le bouchon un peu trop loin, Maurice…

    Le nord du Mali avant Serval et un peu après, le retour des touaregs de Kadhafi à la maison ont donné des troupes aux terroristes, dont certains groupes redoutés etaient toujours commandés à l’époque par des djihadistes algériens.

    Cela a bien changé depuis…

    On a accès au point de vue américain que ce soit pour le Tchad (et ses encombrants voieins) ou pour le Sahel :
    https://www.irsem.fr/le-collimateur/le-tchad-au-carrefour-des-conflits-du-continent-africain-11-05-2021.html

    https://www.spytalk.co/p/is-africa-lost-to-islamist-militants

    Sans les américains, aucune opération française dans cette zone ne serait possible:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/06/11/le-pentagone-maintiendra-son-soutien-aux-troupes-francaises-22217.html

    Ryad ne s’y est pas trompé en voyant venir les américains plus volontiers et se sent d’humeur plus généreuse…
    https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_diplomatie/2021/07/01/g5-sahel–apres-trois-ans-de-blocage-riyad-s-apprete-a-decaisser-ses-100-millions-d-euros,109676699-bre

    100 millions sur un total de 400 promis par divers donateurs et le blocage américain de ne pas financer le G5 Sahel par le biais de l’ONU, la contribution saoudienne manquait… depuis 2018 :
    https://afrimag.net/force-conjointe-sahel-recherche-financements-desesperement/

    https://www.jeuneafrique.com/916784/politique/g5-sahel-pourquoi-les-millions-de-larabie-saoudite-sont-restes-bloques/

    Avec moitié moins de soldats français en opération, cela va être difficile de mettre l’incurie des hommes de pouvoir africains sur notre dos, qui est l1rge on sait…
    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/societe-africaine/sommet-du-g5-sahel-pourquoi-la-france-veut-passer-la-main-aux-africains-et-a-ses-partenaires_4297917.html

    Et puis la repentance, c’est tendance (ne pas cliquer si vous avez un rapport avec une victime du Bataclan ou de la famille qui s’est fait rouler dessus lors des « événements » d’Algérie, mais sinon c’est Woke).
    Toujours biaiser et réécrire l’histoire en fonction du message que l’on veut faire passer, il enrestera toujours quelque chose…
    https://www.arteradio.com/serie/de_guerre_en_fils

  17. ron7 dit :

    https://www.maliweb.net/politique/corruption-lutte-contre-la/mali-02-regroupements-de-magistrats-rappellent-que-le-dossier-du-dr-choguel-k-maiga-est-encore-pendant-devant-le-5e-cabinet-du-pole-economique-et-financier-2945483.html

    Un trait de caractère de M. Choguel-K-Maiga : Le parler fort !

    Il n’aime pas la France, donc, on ne sera pas fâché s’il vient un jour en France ! Le recevoir, certes, mais sans stop le mettre en avant !
    Un petit reportage TV en // avec quelques infos croustillantes, sur le fait qu’un homme qui n’est pas irréprochable puisse être 1er Ministre !
    Pas une grande chaîne bien sûr, mais comme il n’aime pas la France, on peut lui dire que son parcours étonne !
    Bon, je sais, nous, on a Sarkozy qui « a fauté », et qui n’est toujours pas en prison !
    Sur ce point qui interpelle, les 2 hommes cités ici ne sont pas tout à fait si loin en se qui les rapproche !
    Des tricheurs et/ou voleurs ! Un culot monstre pour faire entendre leur petite musique !

    On conseille au Président Malien de renforcer sa sécurité avec des hommes fiables …
    Un « second » ambitieux qui trace sa route, c’est parfois dangereux !
    Très !

    A suivre !!!
    Aux personnes citées, on peut leur dire :
    « Rendez l’argent !! »

  18. Frérot Georges dit :

    Quelles que questions :

    – Quels sont nos intérêts stratégiques et économiques au MALI ?

    Le coût en hommes et en matériels est-il en rapport avec ces intérêts ?

    Pourquoi y restons nous?

    • Castel dit :

      3ème troll Russe

    • GHOST dit :

      Ces questions que les parlementaires ne posent pas… en attendant la campagne électorale dans un futur proche

      • Momo dit :

        Là, ce penchant à parler d’élection fait plutôt algérien de nouveau. Les russes et les élections c’est autre chose.
        Le troll Ghost serait il donc algérien? Continuons.

    • PK dit :

      Parce que c’est notre zone d’influence (même si localement, on n’a rien à y gagner) et que cela justifie qu’on s’en occupe.

      Pour le reste, ça fait un bon entraînement à nos troupes.

    • Sacha dit :

      Je me contente de répondre à la dernière : nous y restons parce que des années de police militaire avec barkhane (je vais le décrire ainsi, on a le droit de me corriger) valent mieux qu’une opération d’envergure comme serval. L’objectif est de refuser aux gat le contrôle des territoires et populations associées, tel qu’ils ont pu l’avoir par le passé. Ça crée un climat de guérilla, ce qui n’a rien non plus d’une sinécure.

  19. Carin dit :

    Tous ces RIMs et leurs installations dans ces villes sont battit sur la base des accords d’Alger… que les autorités de Bamako ont signés …
    Je suppose que ce Mr Choïga a été empêché par l’horrible colon français, et n’a pas pu parler à la presse de son pays et internationale, (pourtant présentes à Bamako) ni à la radio télévision du Mali… et que par dépit, il s’est rabattu sur la presse caniveau russe, aux ordres du … Kremlin.
    C’est consternant de voir que ce gars qui est convaincu d’avoir une stature internationale, et une intelligence supérieure pour prendre le pouvoir de son pays, par la force, ne pas voir qu’il se désigne tout seul comme comique de service à la botte russe…
    C’est consternant de voir que le « grand » joueur d’échecs russe, en voulant porter un coup qu’il doit en plus penser magistral à la France, insulte Alger et ses accords, et tire une balle dans le pied de son pantin Choïga.
    Tout le monde voit arriver le moment où ce guignol de Choïga déclarera qu’il repousse le calendrier des élections qu’il s’est officiellement engager à respecter, mais ni le grand Poutine ni la marionnette Choïga ne voient qu’à ce moment très précis, la France recevra mandat ONU pour aller botter l’arrière train de Choïga et de sa clique dans son palais de Bamako, avec la bénédiction de la CEDEAO, Alger,etc… et ce pauvre clown triste après avoir goûté quelques mois au confort d’un matelas pullman, ira tester la paillasse punaisées des geôles du calife de Bamako.
    N’est pas ISNOGOUD qui veut!

  20. Clavier dit :

    J’ai l’impression que quoi que nous fassions dans ce pays pour en maintenir la fiction , c’est du « perdant-perdant » …..

  21. TRENT dit :

    Raison de plus pour la France de s’en aller.
    Le client (qui ne paye pas) n’est pas satisfait de la prestation.

  22. Lagaffe dit :

    Le rôle trouble de la Russie partout en Afrique et particulièrement contre les pays francophones :
    https://www.lepoint.fr/afrique/afrique-la-russie-et-daech-des-objectifs-convergents-11-10-2021-2447091_3826.php

    • Oliver dit :

      La Russie comme la Chine, deux régimes sans contre-pouvoir, kleptocraties structurantes pour leurs élites. Les chinois investissent pour leur seul profit, les russes déstabilisent. Ces deux stratégies africaines pourraient entrer en conflit.
      Gueule de bois pour les peuples africains, un leitmotiv.

    • GHOST dit :

      La Russie fait des affaires: Ils stabilisent les pays « francophones » et ces pays payent ses interventions. Pas question de raconter les vielles histoires d´aide humanitaire.. ou d´assistance militaire.
      La formule de Poutine risque de provoquer l´exit de la France dans ses ex colonies

      • Momo dit :

        Non, pas Russe, il n’écrirait pas ‘la formule de poutine’, même avec une majuscule.
        Donc ghost est un algéro-troll, peut-être un nouveau faux-né de l’inénarrable ‘reality-check’ qui parle comme le coran.
        C’est pas grave, il parait que le vendredi tout est pardonné….

  23. Meiji dit :

    Tant d’années, de sang, de sueur, d’usure, d’argent dépensés pour venir en aide au Mali.
    C’est une guerre idéologique qu’on ne réglera pas avec des armes, plions bagages comme les Américains en Afghanistan.
    Il est tant que ce pays se prenne en main, et arrête de nous critiquer.
    Place a la Russie et a la Chine, bon courage à eux.

    • Castel dit :

      5ème troll Russe !! ( celui là, j’ais failli l’oublier…)

      • 341CGH dit :

        @ Castel
        C’est un peu trop facile de dire « troll russe » à chaque fois qu’un intervenant préconise notre désengagement.
        .
        Expliquez-nous plutôt pourquoi, selon vous, nous devrions rester.
        .
        Le simple effort que vous ferez pour tenter de justifier notre présence au Mali vous permettra de mieux comprendre.

        • Castel dit :

          @ 3 41CGH
          Je ne suis pas de ceux qui sont partisans d’une présence continue de la France au Mali, néanmoins quand on constate que ce pays est maintenant dirigé par des militaires putschistes, dont le chef fait appel à une milice privée Russe, en accusant nos troupes d’abandonner son pays, au moment ou nous avons obtenu des résultats significatifs dans la lutte contre les djihadistes, avec notamment l’élimination du plus dangereux d’entre eux, à savoir « El Sahraoui », ce n’est pas à mon avis le moment de partir, tant que ce pays n’aura pas trouvé une véritable voie démocratique, car ceux qui nous demandent de le faire n’ont aucune légitimité pour nous le demander, mais leur message est plutôt : « foutez le camp pour laisser la place aux Russes, qu’on puisse se remplir les poches tranquillement grâce à eux sur le dos du peuple Malien » ….
          Pas question de mon point de vue !!!

          • Géo dit :

            Depuis longtemps (soixante ans maintenant) les « dirigeants » maliens ont choisi les Russes (les Soviétiques, autrefois) parce qu’ils paient plus que nous.
            Et surtout ils demandent moins de rétro-commissions parce que le détournement d’argent public est plus facile en Russie qu’en France.
            .
            D’autre part vous êtes bien naïf si vous croyez que votre « voie démocratique » intéresse quelqu’un en Afrique.
            .
            Inutile de chercher ailleurs, les motifs des choix maliens actuels.

    • Charognard dit :

      @ Meiji
      Vous oubliez l’acteur principal de ce dossier: les états-uniens.
      https://thetricontinental.org/dossier-42-militarisation-africa

    • albatros dit :

      Restera à gérer les migrants par milliers ayant fui les islamistes au pouvoir à Bamako en plus

    • Wa Terlou dit :

      « … plions bagages comme les Américains en Afghanistan… ».

      Hélas!, vous n’en ferez rien. Vous ne bougerez pas d’un iota. Vous ne partirez pas. Vous ne partirez jamais sinon contraints et forcés. Les Américains sont d’un autre calibre et d’une autre éthique. Vous le savez vous-même. Vous ne pouvez pas partir. Où iriez-vous si vous quittiez l’Afrique? Que feriez-vous sans l’Afrique? Que seriez-vous sans l’Afrique? Pas grand-chose. Vous le savez parfaitement. Les Africains sont les seuls que vous pouvez traiter comme de la m….sans grande conséquence. Tout simplement parce que les Africains sont désarmés et que vous travaillez jour et nuit à ce qu’ils ne soient jamais armés. Certes, ce n’est pas glorieux pour la France, ce que vous faites en Afrique. C’est honteux. C’est indigne de la grrrrrrrrrrrrande France. Tout le monde le sait, à commencer par tous les autres Européens qui se bouchent maintenant le nez dès qu’ils vous aperçoivent, de loin, mais vous ne partirez pas. Vous ne pouvez pas partir. Ce que vous dites, c’est du pipeau. Ça ne trompe personne. Vous ne partirez pas. Il va falloir vous y contraindre. Ça arrivera. Inévitablement.

      • Guerrier Numide à temps partiel dit :

        « Que feriez-vous sans l’Afrique? Que seriez-vous sans l’Afrique? Pas grand-chose. »

        -> « Le continent africain ne représente que 5,3 % du commerce extérieur français et les 15 pays de la zone franc, 0,6 % (….) les investissements français en Afrique (IDE) ne représentent que 4% des investissement réalisés par la France à l’étranger »

        https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-non-les-entreprises-francaises-nont-pas-de-pre-carre-economique-en-afrique-1292683

        https://www.tresor.economie.gouv.fr/Articles/2c7eaae5-7a97-4cbf-9d85-7ae9b05b36fd/files/7cba2edc-fd9a-430c-a92f-12514424b6cb

        CQFD.

        Que serait la France sans l’Afrique ? Un pays probablement plus sûr, avec de meilleurs résultats scolaires, et une CAF avec un budget à l’équilibre. La France n’a jamais eu besoin de l’Afrique, c’est une fable inventée par des politicards intéressés et des individus de votre genre pour donner une importance indue à cet éternel continent d’avenir. Et pour anticiper le sempiternel argument des soldats africains venant sauver la France de l’agresseur Boche, je rétorquerais que les ressources investies (à perte) en Afrique par la France auraient été bien plus utiles pour préparer la défense du territoire métropolitain.

        Hâte que les africains goûtent à l’éthique et aux pratiques de leurs nouveaux maîtres Moscovites ou Pékinois, ça changera la donne ! 🙂

        • Wa Terlou dit :

          « Et pour anticiper le sempiternel argument des soldats africains venant sauver la France de l’agresseur Boche… ».

          Il ne vous ont peut-être pas sauvés de l’agresseur boche, mais ce qui est sûr, c’est que vous, vous vous êtes sauvés…à toutes jambes devant l’agresseur boche. Hi hi.

          • La Carte dit :

            La France a perdu plus de 200 000 militaires en 39-45, dont plus de 90 000 pour la seule campagne de 1940. Ce n’est pas ce que j’appelle « se sauver à toutes jambes » … plutôt une spécialité malienne, à en croire les performances de vos compatriotes au cours des dernières années.

            Et vous ne répondez pas au reste du commentaire, j’en conclus que j’ai tapé juste 😉

      • Wa Kondais dit :

        Ah le Wakonda, quel grand pays. Que serait la France sans le Wakonda ?

      • GA dit :

        Et la MINUSMA, elle fait quoi ?

      • Momo dit :

        Pas encore remis de la défaite de la semaine dernière?
        Aprés les bières à la mi-temps ça a du être super dur au WC et dans la nuit. On en a mal pour toi (non, je déc)
        Et le lendemain avec les copains tous plus losers les uns que les autres, terrible!
        En plus l’Italie derrière…. e
        Et enfin ces maudites français qui gagnent (et non, il n’y avait pas hors-jeu!). L’horreur!

        Ha, la, la, ça te remet à ta place quand même ;0)

  24. Guillaume dit :

    C est de la politique.
    En attendant on tient le pays, et pas les russes.

    Par contre en allant voir Spoutnik, il nous donne de quoi agiter le chifon Russe aupres de l Otan et de la CEDEAO pour obtenir du soutient logistique et financier, et un support pour une eventuelle intervention.
    C est tres gentil de sa part.
    On devrait le remercier.

    • Wa Terlou dit :

      « En attendant on tient le pays, et pas les russes ».

      Tout est dit dans ce petit bout de phrase anodin. Cela vous a peut-être échappé, mais c’est un lapsus révélateur. Un aveu de taille. « On tient le pays ». On n’est d’ailleurs venu que pour ça. Tout le reste, c’est du blabla.

  25. lym dit :

    « Ainsi, les forces françaises encouragèrent effectivement la formation d’une cellule anti-terroriste au sein du MNLA (…). Mais l’expérience tourna court. »

    Le PM du non gouvernement malien avoue implicitement sa crasse ignorance en démontrant des années de retard sur sa connaissance d’une partie du pays qu’il prétends diriger!

    C’est sans doute car, contrairement aux mercenaires russes, on ne lui a jamais présenté la facture détaillée…

  26. oryzons dit :

    Oui bon les socialistes français ont voulu faire comme avec les banlieues : trouver des voyous qui prennent le relais d’un état faible. Remplacez « quartiers » par « région » et voilà.

    Sauf que pour de vrai l’Etat Malien est réellement faible et c’est pour (très) longtemps.
    Donc même si in fine c’est un peu foireux, l’alternative (s’appuyer sur les forces maliennes dans le Nord Mali) était si ridicule que c’est compréhensible.

    Macron est vraiment un personnage de notre temps : pas à une contradiction près pour se donner une bonne image.
    Au Sahel on tue les terroristes par paquets de 12. Là c’est bien on les a « neutralisé ».
    Mais en France on refuse de manière outrée leur voir appliqué la peine de mort si c’est au terme d’un procès. On refuse aussi la prison à vie ferme (30 ans max).
    Donc en France le seul moyen de se débarrasser définitivement de terroristes (ou de violeurs et meurtriers d’enfants) c’est via des opérations armées.
    Amusant.

    • PK dit :

      À modérer par le fait que la peine de mort est quand même revenue en France via les FO qui n’hésitent plus à « neutraliser » un djihadiste – pardon un dérangé du ciboulot – qui se pavane dans la rue.

      Il y a encore quelques années, les mêmes FO auraient fait de la prison pour le même geste.

      Comme quoi, le socialisme, plongé dans la vie réelle, se cogne toujours durement à la réalité.

  27. albert dit :

    Bon quand est ce qu’on part de ce pays. Ca nous coute un bras, ça nous coute des vies, ça n’a aucun impact réel sur le terrorisme islamiques (à part le ralentir un peu), et en plus les locaux nous détestent de plus en plus, donc à un moment donné il faut dire stoppe et partir et les laisser se démerder entre eux. Y en a marre que l’Afrique soit tout le temps ne train de nous accuser de tous leurs malheurs et erreurs.
    Stoppons cette guerre trop couteuses et inutiles. On a une armée avec du matériel en mauvais état et en sous nombre, gardons ces milliards pour la réarmer.

  28. Castel dit :

    Ben oui, bien vu, c’est notre réponse à l’emploi des « Wagnériens », ce qui me parait normal, maintenant, c’est aux putschistes Maliens de voir ce qu’ils souhaitent pour l’avenir de l’AZAWAD, soit ils renoncent à continuer à être les marionnettes des Russes, et la France essayera de limiter l’ambition des Touaregs à une simple autonomie, soit ils continuent dans cette voie, et, avant de partir, nous laisserons à ces populations les moyens d’une indépendance complète, avec Wagner ou pas !!!

  29. Dupuis dit :

    Y a t’il seulement un seul politicien , un seul pieds-nicklé de la bande qui nous gouverne qui a lu un seul livre de Bernard Lugan .
    Bernard Lugan qui explique tout sur l’histoire de l’Afrique et de l’Afrique du Nord , qui nous parle du Maréchal Lyautey qui avait la maitrise de la situation et si vous prenez un peu de temps pour comprendre , tout est clair et limpide comme de l’eau de roche ( en plein désert ça tombe bien et les explications de Bernard Lugan tombent bien elles aussi ) : LISEZ ! LISEZ ! et RELISEZ ! Bernard Lugan tout sera clair dans vos têtes .

    • Wa Terlou dit :

      Lugan, c’est de la littérature pour individus mentalement attardés, vu que lui-même n’est qu’un cancre passablement fou qui se rêve en historien et anthropologue. En France, vous avez quand même mieux.

  30. six dit :

    Il n’a pas tort non plus en ce qui concerne la Libye, démantelée par la France sous Sarkozy avec on le sait l’aide de l’OTAN et les anglais.

  31. Patrickov dit :

    La Russie fera le nécessaire pour aider les africains à reprendre leurs souveraineté face au terrorisme qui gangrène ce pays, la France 6 ème puissance mondiale n’a pas été capable de réussir face à des terroristes sur des 4×4.

    • Castel dit :

      Encore un troll Russe….
      ça ne fera jamais que le 6ème pour cet article, et encore, j’ai dû sûrement en oublier !!!

      • Momo dit :

        Lui on le connait de longue date, c’est un des guignols récurrents qui viennent constamment ridiculiser la Russie.
        Il intervient aussi au foot sur l’équipe, où il peine à se mettre au niveau ^^

    • Momo dit :

      Ha! je croyais que c’était les wagner, pas les russes.
      En fait comme t’en sait rien et que tu fais que jouer les vlad d’operette de banlieue on va rester sur les wagner.
      Mais fais gaffe qu’un jour prochain un vrai russkof ne décide de te filer du novitchok tellement tu ridiculises la Russie et ses gouvernants.
      Tu es une insulte à leur intelligence.

    • Général Popov dit :

      Et ca s’est bien passé pour vous en Tchétchénie ? hihihi

  32. BRUGER dit :

    Emmanuel Macron fait de la diplomatie avec ses sentiments et montre ainsi qu’il est seul et qu’il n’a ni vision ni plan : pourquoi dire que le Gouvernement malien « n’est même pas un Gouvernement » si cette parole n’est suivie d’aucune action? Et la semaine dernière avec l’Algérie : après avoir dit que la colonisation était un crime contre l’humanité, il l’a qualifie désormais de rente mémorielle.
    Et l’Australie: après avoir dit que l’évènement était très grave, un coup de fil avec Biden et tout rentre dans l’ordre ?
    toute cette faiblesse exposée par le Président risque d’avoir des conséquences sur nos positions à l’international.

  33. actucameroun dit :

    Oui pluss de poignoin , t’as raison . Quittons .

  34. Pascal (l'autre) dit :

    -Relativisons quand même, ce n’est jamais qu’un politique qui à la faveur d’un énième changement de gouvernants et de gouvernance ne sera peut être plus là dans six mois!
    -Des preuves………………… comme le bombardement du soi disant « mariage » on risque de les attendre très très longtemps!
    -Déclaration sur « sputnik » news qui comme chacun sait est un « média » russe! Tout comme le groupe Wagner! Quelle étonnante coïncidence!
    – conclusion: Ca aboie beaucoup comme d’habitude mais peut être est ce une posture comme certains toutous en refuge pour se faire remarquer d’un futur ……………………..maître! Il va falloir qu’ils se mettent au cyrillique!

  35. papy dit :

    On redonne à ce mr Maïga sa brigade malienne qui se trouve en France Traoré compris dans le lot . Il les armes et en avant pour la grandeur des armes du Mali.

  36. Lagaffe dit :

    Choguel Kokalla Maïga veut rester au pouvoir à vie, et pour ça il a besoin de Moscou et ses campagnes de désinformation pour convaincre la population malienne que l’armée française doit quitter le pays. Il se fera ensuite couronner président à vie par Poutine qui lui assurera la sécurité du poste en échange du contrôle de son économie. Et tout ceux qui ne seront pas d’accord seront éliminés comme « terroristes »… ou émigreront vers la France.

  37. Parabellum dit :

    Il est urgent de quitter ce triste bled ou trop de soldats français sont morts ou ont été blessé pour in fine se faire insulter par des colonels d opérette moscoutaires…belle réussite de mr hollande et de macron…pour quel intérêt et quel résultat…? Les terroristes sont helas déjà ici et pas dans le désert paume …et si on fermait vraiment l entrée de tous ces jeunes maliens..140000 en France ? 10 divisions…bon ils font la cuisine et les manut…on devient lucide quand? On doit tout revoir et créer une force de frappe missiles et drones stratégiques pour taper loin sans état d’âme et avec zéro risque au sol et avec du neurronique dans l arsenal.les opex néo coloniales ne servent à rien surtout avec des politiques faibles et repentants…pensons autrement notre défense celle de un pays dont l armee de terre tient dans le seul stade France et qui a une cinquantaine de canons et 200 chars…devenons neutre avec la bombe à neutrons

  38. Thierry dit :

    Qu’est ce qu’on rigole, tous les jours un épisode plus hilarant que le précédant !
    dans celui çi on y découvre que Macron c’est la diplomatie zéro, mais ça on le savait déjà, que la France choisit ses bandes armées, du coup on sait pas trop bien ce qu’un militaire français va faire là bas, à part pour tenir le sac à main du combattant qu’il a choisit sur la piste de danse.
    le terrorisme au Mali a toujours été une fumisterie, et quand la fumée se dissipe on se rend compte que c’était un club échangiste ! C’est du macron pur jus.

  39. Polymères dit :

    Rien de surprenant, ce pouvoir a exactement l’idéologie que répète l’opposition anti-française bamakoise depuis des années.
    Cette focalisation sur le « nord » est typique, je le dit souvent ici, à Bamako, l’ennemi n’est pas le même que le nôtre, pour eux l’ennemi c’est le touareg et ils ont des envies de vengeances très importantes.
    Nous n’avons pas laissés un fossé entre le Nord et le Sud pour rien, leurs querelles dure depuis l’indépendance et on ne voulait pas gérer une guerre civile dans une intervention qu’on voulait ciblée contre le terrorisme.
    En 2014 souvenons nous, à peine que nous et l’UE avions sortis les premiers bataillons maliens , qu’ils ont joués une partition en solo, voulant « libérer » Kidal, ils se sont pris une dérouillée et sans nous les touaregs seraient descendus à Gap, Tombouctou et ailleurs. Une défaite malienne qui renforça les touaregs et amena aux accords d’Alger.

    Ces maliens ne voulant pas voir autre chose, coincé à Bamako ils sont en réalité totalement étranger à la réalité de ce Nord sur lequel ils voient une obsession folle où l’on s’imagine la France piller des richesses en postant des photos d’un tractopelle remplissant un bastion wall, s’imaginant la France armant et entraînant les touaregs et voulant l’indépendance de l’Azawad. Pourtant la seule ligne de Paris ce sont les accords d’Alger, mais le problème c’est que ces accords ne permettent pas la vengeance, ils ne permettent pas de satisfaire les esprits pleins de haines , d’animosité qui a besoin de faire la guerre à ces touaregs.

    Je le redis ici, la junte au pouvoir va vouloir faire la guerre au Nord, c’est politiquement une étape qu’elle ne pourra pas éviter et au même titre que pour esquiver les élections, ils comptent sur les mercenaires russes pour faire le sale travail.

    Que ces maliens là se rassurent, la France dans quelques semaines ne sera plus dans le Nord, ils n’auront plus d’excuses pour ne pas attaquer. Nous regarderons le spectacle et ils se prendront une claque que leur orgueil n’imagine pas m.
    Personnellement pour moi la prochaine étape sera celle-ci et on verra ce qui se passera politiquement pour ce petit monde de l’opposition de Bamako qui se trouve au pouvoir…
    Laissons les touaregs les ramener sur terre et leur enlever leur sentiment de pouvoir.
    Vouloir n’est pas pouvoir, accuser n’est pas prouver.

    Comme bien souvent, ce qu’on pense être le pire se relativise quand pire se produit.

    • jyb dit :

      –  » les touaregs seraient descendus à Gap,… » les malheureux ils seraient tombés sur les blindés du 4eme chasseurs.

    • Wa Terlou dit :

      Le docte Monsieur Polymères. Quand on lit ça, on croit qu’il en sait des choses, Monsieur Polymères, qu’il est sûr de son fait et que c’est un stratège hors pair dont les prévisions se réaliseront invariablement, parce que scientifiques.

      Or, Monsieur Polymères ne connaît rien des réalités africaines, de leur inextricable complexité, des innombrables intrigues, alliances, rivalités et luttes entre tribus touarègues et arabes et de bien d’autres choses encore que je me garderais de vous dire aussi. Il n’y a pas un bloc monolithique touareg contre le gouvernement malien. Ça, ça n’existe que dans l’imagination de Monsieur Polymères, dans la tête de Monsieur Polymères, qui se rêve en expert des affaires africaines et qu’on retrouve d’ailleurs expert en tout et partout, assenant doctement ses leçons de stratégie à deux balles, vendant souvent la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

      Pour vous donner une idée de combien Monsieur Polymères fait fausse route, je vous donne à lire ci-dessous un communiqué gouvernemental péché sur Facebook. La photo et les déclarations faites par cette tribu touarègue qui n’est qu’une parmi de multiples autres qui pensent la même chose, en disent beaucoup sur le caractère totalement fantaisiste de certaines suppositions qu’on retrouve sur ce site.
      En effet, il n’y pas les Touaregs (que Monsieur Polymères imagine bien sûr tous « blancs » et tous également opposés aux « noirs » alors que 80% des Touaregs sont des noirs tout ce qu’il y a de noir) d’un côté et le gouvernement malien ou les gens du Sud de l’autre. Il y a le Gouvernement et les gens de Kidal qui ne sont qu’une infime, infime, infime, infime petite minorité parmi les Touaregs qui, dans leur écrasante majorité, leur quasi-totalité, pensent différemment et même sont carrément contre les gens de Kidal.

      Vous n’avez pas idée, face à cette réalité, combien les propos de Monsieur Polymères ci-dessus sont ridicules, mais alors là ridicules au-delà du ridicule. Lisez ceci:

      « Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M.Choguel Kokalla Maïga a reçu, ce lundi 11 octobre 2021, une délégation de la Tribu des Kel Ansars conduite par son Chef général et membre du Conseil National de Transition (CNT), l’Honorable Abdoul Magid Ag Mohamed Ahmed Al Ansary dit Nasser Ansari.
      Le Premier ministre a rappelé le rôle déterminant des populations des régions du Nord du Mali en général et des tribus Touarègues en particulier à la création et la construction de l’État malien.
      Le chef du gouvernement a invité ses hôtes à participer aux Assises Nationales de la Refondation (ANR) et leur a demandé de s’impliquer pour la réussite des futures échéances.
      Le Chef Général de la Tribu Kel Ansars a félicité le Premier ministre pour l’adoption du Plan d’Action du Gouvernement par le Conseil National de Transition.
      Il a également affirmé le soutien de sa tribu à la Transition et leur participation aux Assises Nationales de la Refondation ( ANR) ».

      Depuis quelques jours à Bamako il ne se passe pas un seul jour sans qu’une tribu touarègue soit reçue par le Premier ministre et fasse une déclaration du même ordre. Alors pensez-y un peu quand vous concoctez des stratégies et essayez d’évacuer vos préjugés si vous voulez être un tant soit peu efficaces. N’écoutez surtout pas des gens comme Monsieur Polymères. Sinon, c’est l’échec garanti.

      • ron7 dit :

        Le côté « n’écoutez pas » est excessif !
        Bien évidemment un éclairage côté Mali est pertinent !

        A propos, nos 2 pays ont des points communs :
        – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M.Choguel Kokalla Maïga avec une « casserole »
        – Un ancien Président français que chacun reconnaitra avec ses « casseroles »

        Casserole : M.Choguel Kokalla Maïga… qui n’est pas irréprochable, qui n’est pas passé par la case « départ » normale est quand même 1er Ministre !
        France et Mali : Les puissants sont à l’abri, alors… Est-ce acceptable !
        Là, le débat reste ouvert !!
        Chez nous un Politique qui « triche », n’est pas éligible à de hautes fonctions

        https://www.maliweb.net/politique/corruption-lutte-contre-la/amrtp-dr-choguel-rattrape-casseroles-plus-de-2-milliards-fcfa-a-justifier-2027092.html
        Bon, je sais en 2022 bientôt, ce dossier « Mali » est peu être oublié !

  40. Haoussa du Niger dit :

    Il faut ajouter qu’une partie d’ansardine s’est recyclé grâce aux français en HCUA puis cma pour la partie politique et en jnim allié d’aqmi pour la partie terroriste qui ont à partir de kidal déstabilisé le Niger et le Burkina Faso. Ils sont aussi présent en côte d’ivoire et au Bénin.
    Bazoum l’a dit et répété mais rien à faire. Sa solution était un cantonnement extrêmement stricte des rebelles non terroriste pour empêcher les collusions avec jnim.
    Mais les français se pensant fort et croyant pouvoir contrôler leur bordel se sont plantés et aujourd’hui sont complètement débordés.
    Cela fera de très bon livre à écrire sur les conneries qui auront abouti à votre déguerpissement du Sahel.
    Le plus drôle est que sous les coup de boutoir médiatique d’un abruti sans envergure, corrompu et mal-aimé PM malien choguel Maiga, votre diplomatie s’agite de partout, les langues se délient, les vrais bilans des interventions sont faites, remises en questions du bordel libyen, duplicité avec d’ex allié terroriste contre un état souverain qui a sollicité votre aide pour les éradiquer…

    Serrons nous la main et souhaitons nous bonnes continuations.
    Inutile de faire des barbouzeries en partant, tout se sait maintenant et tout est facile à prouver aujourd’hui.
    En plus d’être des nulles du point de vue stratégique et tactique, n’allourdissez pas encore plus votre situation

    tic tic tic tac tic tac tic tac

    • Mica X dit :

      Notre situation ?
      Ici en F, la grande majorité de mes compatriotes ne connaissent rien à l’Afrique si ce n’est les reportages sur les réserves animalières et la faune qui peuple nos banlieues, plus quelques missions ou reportages regardés entre la poire et le fromage concernant les africains qui se noient en essayant de nous rejoindre.
      C’est bien dommage mais le F moyen s’en contrefiche de l’Afrique, elle ne le fait plus rêver…lassé qu’il est de ses éternelles jérémiades, de sa corruption, de ses coups d’état…
      Alors si nous partons ce seront vos populations qui vont dérouiller et c’est bien là le problème, vos gouvernants corrompus iront cirer les pompes à d’autres « coloniaux » qui auront moins de scrupules avec le gus de la rue.
      Alors au lieu de ricaner bêtement sur les déboires des français dont 50 sont morts pour éviter au Mali de disparaître dans les joies de la Charia, dites vous bien qu’in fine c’et sur votre pomme que tout ce m. va retomber (enfin pas vous, vous êtes probablement bien au chaud en France ou troller qq part dans un bureau). Alors prenez votre courage à deux mains fier africain, battez vous pour votre nation, embastillez vos corrompus et fabriquez un état de droit, vous ferez moins de gamins et apprendrez à marcher la tête haute.
      A force de rendre l’autre responsable de ses propres turpitudes, on ne résout jamais les problèmes qui en sont réellement la cause, mais c’est commode et cela permet de continuer à tendre la main, et accessoirement ses fesses.
      Tis tac tic tac tic tac

  41. Sylvain dit :

    La relation avec Bamako devient très compliquée. Peut-être va-t-il falloir partir plus vite que prévu. Cela étant, sur le sujet précis de la zone créée au Nord, le gouvernement malien ne ment pas : il est vrai que la France, probablement de bonne foi, a créé une enclave au nord, attribuée aux touareg, mais avec une double erreur : d’une part, le pouvoir de Bamako considère les mouvements touareg séparatistes comme des ennemis (ce qui peut se comprendre), et d’autre part en ayant confié un rôle clé à la tribu des Intallah, pourtant considérée comme « une sous-tribu » par les autres touareg des Ifoghas. D’ailleurs, cela est confirmé par le diplomate français dans l’article, mais aussi par l’IRSEM qui a publié une étude sur le sujet, et même par le général Gomart qui le reconnaît dans son livre (et reconnaît également que ce fut probablement une mauvaise tactique).

    • Haoussa du Niger dit :

      Notre président actuel du Niger Mr Bazoum l’a dit et répété à maintes reprises que c’est une stratégie perdante car ces rebelles en particulier étaient de mauvaises foi.
      Du côté malien, burkinabé, nigérien la france n’a pas fait une erreur, la france l’a fait exprès pour maintenir ce climat de guerre pour forcer les gouvernements malien à se soumettre à tout les désirs français.
      Mais le baton est rompu, le burkina et Niger sont très fortement déstabilisés.
      Des acteurs non prévu sont apparus: Russie, Turquie. De même que l’EI n’existait pas non plus à l’époque et qui a réussi à s’implanter.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « De même que l’EI n’existait pas non plus à l’époque et qui a réussi à s’implanter. » tic tac, tic tac, tic tac

      • Mica X dit :

        Après machin du Mali arrive Truc du Niger, et puis après ce sera bidule du Tchad ?
        Vous manquez d’imagination chez Wagner
        Blaets, troll à deux balles….

      • mulshoe dit :

        @haoussa :  » la France l’a fait exprès » vous n’en avez pas assez de cette réthorique ? Boko Haram cela ne vous dit rien ? AH oui, faute aux français , l’EI ? faute aux français . Et encore un 53e mort ( je crois) . Regardez vous.

  42. breer dit :

    De toute les manières la « France » sera toujours vilipendée par la plupart des dirigeants du continent africain. Les actions militaires ou affairistes bonnes ou mauvaises de la France en Afrique serviront perpétuellement de prétextes boucs émissaires, afin de détourner l’attention de leur propres populations quant aux corruptions chroniques d’un grand nombre de ces potentats et de leurs familles, qui viennent se faire soigner, commercer, faire leurs achats dispendieux et même devenir propriétaires de biens sur notre continent. Les populations africaines les plus pauvres, éternelles « blousées » par leur propres dirigeants ne trouvent d’ailleurs comme seules solutions à leurs problèmes de fuir l’Afrique, et de venir en Europe prioritairement. Il évident en étant lucide, qu’avec le temps, la démographie incontrôlée, et les tensions violentes perpétuelles qui augmentent sévèrement du fait des tarés islamistes, il ne subviendra pour la France et l’Europe que des problèmes de plus en plus insolubles venant de tout le continent africain, et ce, malgré les beaux discours d’intellos occidentaux et africains qui se fantasment un bel avenir.

  43. breer dit :

    L’humanité n’a qu’un seul adversaire, l’humanité elle même, par le biais de sa démographie exponentielle. Tout individu capable d’un minimum de réflexion est capable de comprendre cela, mais aucun des dirigeants d’états de la planète, ne dit, ni ne fait jamais rien, dans ses propres choix et programmes sociaux pour limiter ce phénomène, la Chine l’a fait un temps en essayant de limiter les naissances, ce qui avait choqué les bien pensants de la planète, au nom de la liberté, de l’humanité etc.. Ces même biens pensants qui se mettent la tête dans le sable, et se réfugient dans le déni quant aux effets destructeurs
    de cette démographie sur toute la planète et dans tous les domaines de l’existence sur terre, qu’ils soient humains ou dans sa bio diversité naturelle.

  44. Chebec dit :

    A quoi sert le SA de la DGSE?

    • Sylvain dit :

      A cause des luttes intestines au sein de notre état (et de la volonté de communiquer sur tout et rien sur BFM), et de nos armées, le SA est sous-employé. Alors que dans ce cadre, ce devrait être clairement un champ d’action dédié.

  45. Paul Bismuth dit :

    Contrairement à Wagner, l’armée française ne présente pas de factures:
    https://lemamouth.blogspot.com/2021/10/barkhane-et-takuba-sans-facture.html

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Contrairement à Wagner, l’armée française ne présente pas de factures: » Mais ne vous inquiétez pas, l’or, l’uranium, le pétrole pillé par les vilains colonisateurs français c’est un grand « classique »

      • Vinz dit :

        Le mieux qui puisse arriver à ce continent est de de se faire piller. C’est sa vocation.