Le Parlement grec a déjà ratifié l’accord de défense avec la France

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

125 contributions

  1. Asvard dit :

    [….dans des zones revendiquées par Athènes et Nicosie…]
    En générale on ne revendique que ce que l’on n’a pas ou qui n ‘est pas évident. Jusqu’à présent les eaux « incriminées » sont bien propriétés de la Grèce de et de Chypre. C’est plutôt Ankara qui en revendique la possession.

    • Le Breton dit :

      Sur Die Welt, un analyste économique allemand se demande « si la Grèce n’aurait mieux à faire avec l’argent européen pour améliorer son économie que de passer des contrats militaires inutiles avec la France », quel culot cette Allemagne, cinquième colonne d’Ankara !

      • farragut dit :

        @Le Breton
        Et pourquoi Le Monde ne publie pas un article d’un analyste économique français se demandant « si la Turquie n’aurait mieux à faire avec l’argent européen pour améliorer son économie que de passer des contrats militaires de sous-marins inutiles avec l’Allemagne », puisque personne dans l’OTAN ne conteste ses iles ou ses ZEE ? De plus, des sous-marins allemands ne sont pas vraiment utiles pour bombarder des Kurdes en Syrie ou en Irak, mais par contre, un peu plus de chars Leopard 2A7 mieux protégés, et des munitions Rheinmetall plus efficaces, oui.
        Nos journalistes du journal français « de référence » sont un peu pusillanimes quand il s’agit de notre meilleur ennemi. La rédaction serait-elle submergée d’offres publicitaires pour des berlines allemandes ? 😉

      • Piliph dit :

        Sans même parler des armes achetées par la Grèce à l’Allemagne – sous-marins, chars, etc. – qui ne sont certainement pas gratuites…

      • Royal Marine dit :

        D’Ankara et des Etats-Unis!

      • Polymères dit :

        Ce n’est pas la « cinquième colonne d’Ankara » mais une vieille affaire financière.
        Nul n’aura oublié que l’Allemagne aura été le pays européen amenant le plus d’argent pour aider la Grèce en crise, mais cette aide (comme pour nous et autres aidants) c’était un crédit à des taux d’intérêts avantageux.
        Donc d’un côté on a des pays comme l’Allemagne et la France qui grâce à cette aide vont recevoir des intérêts supérieur au taux qu’ils ont empruntés pour financer la Grèce, de l’autre cette dernière qui a évitée des taux très élevés susceptibles d’amplifier la crise à moyen-long terme.
        Mais cette aide était assortit d’une contrainte de réduction budgétaire afin de permettre de remettre les comptes au vert et assurer le remboursement (il faut arrêter de croire que nous avons donné de l’argent gratuitement, ce discours revient souvent, idem pour les prêts accordés à d’autres états pour l’achat d’armes ou autres que certains font passer pour un financement du « contribuable », de la grosse connerie en barre).

        La Grèce se lança donc dans un serrage de ceinture qui amena comme chaque pays dans ce genre de dépendance à un créancier externe à une dégradation du niveau de vie en général. Mais un mal pour un bien, ces situations sont généralement passagères (même si ça mettra des années à remonter la pente) et arrive le moment ou le pays retrouve des couleurs.
        Cela fait quelques années que la Grèce affiche des excédents budgétaires, mais les clauses de l’aide européenne lui impose de se servir de cet argent pour régler ses dettes. Cette situation ne plait pas à Athènes et plus d’une fois on a vu des confrontations avec l’Europe afin d’étaler la dette, de revoir les taux d’intérêts afin de redistribuer dans le social, d’emprunter seule, d’investir etc. Sur ce terrain là, il y a l’école allemande qui dit « nein », les allemands veulent continuer la rigueur et être remboursé au plus vite, de l’autre on a des pays comme la France qui acceptent que la Grèce retrouve une liberté dans sa gestion, ses choix afin qu’elle sorte la tête de l’eau.

        On peut souvent lire que la Grèce n’a pas d’argent, idem lors de l’épisode des Rafale, mais c’est faux, la situation budgétaire chez eux, c’est (hors covid) celui d’un excédent malgré une forte dette. La crise du Covid a fait gonfler cette dette comme celle de beaucoup de pays, mais les divers plans de sauvetage européens ont donnés des moyens aux grecs d’obtenir de l’argent pour des projets qui étaient gelés en raison de la rigueur allemande.

        Le renouvellement de l’armée a été longtemps dans les cartons et les allemands ont toujours poussés à ne pas en faire une priorité. Les grecs ont donc reçu de l’argent de l’Europe (dette commune avec un intérêt très faible) comme tous les pays de l’UE, lui permettant de débloquer cette affaire de renouvellement militaire. La France s’étant longtemps montrée aux côtés d’Athènes contrairement aux allemands, son engagement dans la zone et son opposition à la Turquie font que les grecs ont choisis politiquement nos armements et se sont engagés dans un accord de défense bilatérale qui quoi qu’on en pense redistribue la géopolitique locale.

        Pour les allemands, toujours opposés à voir les grecs acheter de l’armement, la situation actuelle est agaçante, mais sans doute que si ces armes avaient été allemandes, étrangement, la réaction serait différente.
        Maintenant nous connaissons tous la pensée allemande depuis des dizaines d’années, il n’y a que l’économie qui compte, le militaire c’est un autre monde et c’est aussi sur le plan économique qu’il est regardé. D’un côté au vue de l’Histoire, on ne va pas le regretter.

      • Courmaceul dit :

        Ben c’est un analyste allemand en économie, je veux dire par là qu’il ne sait faire que cela et pense, par conséquent, que ses propos sont l’alpha et l’oméga constituants la vérité. L’ethnocentrisme est un grand facilitateur de la pensée. 🙂

      • Stoltenberg dit :

        Du point de vue des Allemands, la Grèce, et de plus en plus la France, c’est le tiers-monde économique donc il n’y a pas à s’étonner qu’une journalope allemande lambda se sent autorisée à dicter aux autres ce qu’ils devraient faire… comme à une certaine époque.

      • Marenostrum dit :

        Nous verrons bien ce que dira ce même journaliste lorsqu’il y aura un conflit majeur… Si les Mercedes sont plus utiles que les Rafales ou les frégates… D’ailleurs fut un temps pas si lointain où ça ne dérangeait pas les allemands de vendre des armes à la Grèce pré-crise de la dette, maintenant qu’ils ne sont plus dans le coup soudainement ce n’est plus utile… Mauvaise fois lorsque tu nous tiens.

  2. Czar dit :

    « pour le chef de file de Syriza, l’ancien Premier ministre Alexis Tsipras, le texte serait susceptible d’entraîner la Grèce dans des « aventures particulièrement dangereuses »

    a priori, Tzitzi impératif, c’est plutôt nous qui nous sommes liés les mains avec toi pour vendre trois frégates

  3. Ah Ca ! Z arrive ! dit :

    Excellent, prenez ça dans vos dents messieurs les boches.

    De nation à nation. Probablement ce qu’a fait de mieux Macrotte pendant ses 5 années au pouvoir. (Il ne l’a pas fait exprès, c’est l’In-sultan Kebab qui lui a forcé la main, mais on prend)

    • Courmaceul dit :

      Pourtant, après l’illumination du Courbet, vous étiez vent debout, la bave aux lèvres, contre le peu de réaction de « Macrotte ». J’ai toujours été fasciné par l’intelligence des extrêmes droiteux ! En plus, dans une Démocratie, vous êtes une espèce protégée, le bonheur !

      • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

        @Cour-marcelle
        Et ? La morve au nez, où voyez-vous la contradiction ? Votre problème de compréhension est à quel niveau ?

        Je sais que vous auriez préféré que l’on se couche ad vitam æternam comme nous le dictait la voix de votre maitre Merkel.

        Je reconnais volontiers que c’est une incongruité dans la pensée Macrotienne. Je ne suis pas un psychanalyste et il semble s’être rattrapé. Puisque vous êtes familier avec lui, merci de nous faire part des bruits de votre intimité avec lui.

        Vous semblez être confus cher Cour-Ma-ceul, que se passe-t-il ? Votre univers indécrottable se fissurait-il ? Ça va aller mon vieux, demain est un autre jour.

  4. PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

    « Pour le chef de file de Syriza, l’ancien Premier ministre Alexis Tsipras, le texte serait susceptible d’entraîner la Grèce dans des « aventures particulièrement dangereuses » à l’étranger [en particulier au Sahel »

    je ne vois pas le rapport. Il s’agit d’un traité de défense, le sahel n’a rien à voir avec ce traité… de plus on pourrait lui rappeller que la prise de risque est mutuelle. La france pourrait se trouver sous le feu turque pour défendre la grèce.

    « aux dépens des dépenses de santé »

    démagogie populiste…

    • Fred dit :

      Non, une réalité. L’an dernier, la Grèce a diminué son budget santé et augmenté celui de la défense (2,5% du PIB).

      Je ne prends pas parti, c’est une affaire de choix, mais on ne peut pas qualifier le choix d’Alexis Tsipras de populisme. D’autant que la réalité conflictuelle est bien claire et exposée aux yeux des Gre.cs.ques.

      • PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

        merci, ce que je remets en doute peut être formulé comme suit: doit-on imputé l’un à l’autre ?

        personellement la manière dont je vois la chose est de considérer quelles sont les impactes de ses choix. Sans avoir la certitude (ce qui malheureusement permet de débattre presque à l’infinie) j’ai tendace à penser que nos armées sont comme des assurances, si une armée n’est pas à la hauteur des défis qu’une nation fait face (dans le cas de la Grèce, on peut voir que la Turquie (je devrais plus tôt dire Erdogan) se pose ouvertement comme un rival. Donc, si ce que vous dites est vraie, retirer une partie du budget de la santé, je le verrai comme une assurance que le système de santé puisse continuer (en mode dégradé peut être). À l’inverse, ne pas faire cette bascule pourrait mettre en danger tout le systême de santé dans le cas d’un conflit avec la turquie (ça n’arrivera pas demain justement grâce à la politique mené par la Grêce).

        • Fred dit :

          Tout à fait. Si j’étais gre.c.que (Ératosthène ;o) ce serait un choix cornélien pour moi.

          Pour aller dans ce sens, avant la crise, le % PIB défense de la Grèce était à plus de 3, voir 4.

      • Ératosthène dit :

        @Fred : Ceux qui emploient l’écriture « inclusive » sont les cousins de tous les noirs qui ne peuvent plus souffrir leur noirceur quand on en fait mention.

        Le noir a mal quand on lui rappel directement ou indirectement que sa peau est faite pour le soleil. Il ressent de la douleur et s’agite le plus possible. Ainsi a été créé le conseil représentatif des associations noires de France. Cela montre le nombre important des associations de noirs malheureux plus ou moins français.
        Dès qu’ils le peuvent, ils essayent de trainer en justice des blancs qui auraient fait référence à leur bronzage naturel.
        Dernièrement Mme. Obono avait mal à sa France lorsqu’elle fut caricaturée.

        De même des femmes ne peuvent plus souffrir d’être lues dans la dénomination générale qui est masculine. Elles éprouvent de la douleur et s’agitent, en proposant l’écriture inclusive donc, pour être différenciée.

        Alors que dans les années 1960 et 1970, les noirs et les femmes luttaient pour être traîtés exactement comme des blancs masculins, l’absence de différence était leur revendication première, les premiers réintroduisent le racisme par le vocable racisé et ces femmes veulent apparaître comme autre.

        • Fred dit :

          Ok sur le fond. Mais l’écriture inclusive est un moyen de souligner le problème, un moyen de combat.
          Ta ré(d)action en est la preuve vivante ;o)

    • Polymères dit :

      C’est tout le problème des oppositions nombrilistes qui seront contre tout juste pour ne pas être en phase avec le pouvoir.
      L’opposition systémique et systématique est un fléau qui fait avancer puis reculer les pays, faire et défaire.

      • FredericA dit :

        Nous sommes en phase. Nous avons malheureusement le même type d’opposition en France qui jure pourtant, la main sur le cœur, qu’elle ne pense qu’au bien être des Français. Navrant 🙁

  5. Jre dit :

    Une très bonne chose selon moi, car il est vrai que pas beaucoup de pays européens n’ont été solidaire avec la Grèce pendant les incursions turques… on ne parle pas de l’allemagne qui est pire que tous.

    Pour info, connaissez vous d’autres pays européens disposant d’un tel accord ?

    • Albatros dit :

      France et Grande Bretagne

    • Stoltenberg dit :

      Cet exemple montre surtout l’importance de la posture politique lors de la négociation de tels contrats. J’espère que nos décideurs réussiront à connecter les points pour voir les raisons du recul des ventes et de la position de la France parmi les pays du flanc est, et récemment, de la région pacifique. Autre avantage c’est que, très probablement, nous serons capables de montrer à quel point notre équipement est meilleur par rapport, par exemple, aux sous-marins allemands ou systèmes AA russes.

  6. Titouan dit :

    Mais quelle idée de vendre des armes au pays le moins solvable de toute l’Europe ? Est-ce que quelqu’un en sait plus sur le financeent de ces avions ? On parle de fonds européens dans le cadre d’une aide d’urgence ? Et-ce exact ?
    De leur coté les Allemands fonta ffaire avec la turquie, ce qui démontre bien que Paris n’est pas suivi en Europe ! La doctrine européenne de Macron rique bien de faire long feu !

    • Frédéric dit :

      Les Allemands font affaire avec tout le monde. Les Léopards 2 et les sous marins Grecs, connais pas, et ils ont bien été payés.

    • Albatros dit :

      La Grèce a un budget excédentaire sur 2 exercices annuels.
      Ce n est même pas le cas de la France…

    • Pravda dit :

      Donc on laisse la Grèce tomber et dans 10 ans on perd 10x plus dans un conflit avec la Turquie pour rattraper le coup ?

    • Marcel dit :

      « De leur coté les Allemands fonta ffaire avec la turquie, ce qui démontre bien que Paris n’est pas suivi en Europe !  »
      En espérant, sincèrement, que l’Europe n’ait pas à le regretter un jour. Difficile de soutenir la Turquie, et difficile de comprendre les choix de l’UE (et donc, des Allemands) parfois.

    • Stoltenberg dit :

      Ils ne sont pas solvables mais ils vont fort probablement payer quand-même. Si pas payer – le Rafale pas voler – la Grèce en danger.

    • Nike dit :

      La Turquie n’est pas plus solvable que la Grèce, sa monnaie devalue de façon régulière depuis 5 à 6 ans. Les importations d’armes sont payées en euros ou en dollars. En résumé s’ils commandent aujourd’hui quelque chose qui vaut 100 livres Turcs dans 3 ans au moment de la livraison ils payeront 200 livres Turcs…

  7. Bagration dit :

    Bien, bien… cela fait un certain temps que l’on parle de déploiement de soldats Grecs au Sahel (notamment dans Takuba), mais depuis octobre/novembre 2020 le sujet semblait au point mort.

  8. Ah Ca ! Z arrive ! dit :

    Tiens, que se passe-t-il donc ?

    Retour de manivelle du contrat Australien et de l’alliance Au-ku-s… ? Sans aucun doute, Ici aussi, ce n’est pas fait à dessein, mais par réflexe, on prend quand même. Attention de ne pas aller trop loin non plus.

    Pas de quoi s’exister, ce n’est qu’un qu’un tweet qui parle d’un sommet, espérons et prions qu’une relation sur la durée prenne forme.

    Je vois déjà la tête des boches et des ricains.
    Ne pas oublier de rassurer les Polonais et pour commencer on devrait leur envoyer un train de champagne. Une bonne cuvée Pravda pour avoir acheté du matériel US avec notre oseille. Ils vont s’y faire, mais il faudra les bulles du champagne pour les calmer.

    https://twitter.com/ASBMilitary/status/1446464510898884608
    « Russia & France to hold a summit. Russia says France is their major, serious, strategic long-standing partner & that relations with it are important in general for a balance in Europe and for our cooperation with the EU.3

  9. Bikoro dit :

    « (…) L’armée la plus puissante du continent ». Ça va danser sur ce blog et s’embrasser sur la bouche pendant un mois! « Oh Marie, si tu savais. Tout le mal, que l’on me fait ». Mais heureusement que d’autres reconnaissent ma valeur…

    • E-Faystos dit :

      Celle d’un parasite?
      Oui.
      On a été nombreux à percuter.

    • sentinelle dit :

      si c’est pas l’armée française c’est laquelle éclairez-nous ?

    • Polymères dit :

      Personnes ne va danser, c’est le monde de l’anti-France qui la combatte et veut la rabaisser qui ne supporte pas ce genre de réalités.
      Si on avait déjà le pays d’origine des adresses IP, on pourrait faire le tri…

    • Thaurac dit :

      Avec Bikoro, rien de nouveau

    • Belzébuth dit :

      @ Bikoro
      Ce sont les gars de l’URSS qui se roulaient des patins, redevenus les russkofs tes meilleurs copains!
      On a toujours une armée sur son sol, si ce n’est pas la sienne, c’est celle d’un autre pays.
      Les cocus, comptez-vous!
      https://youtu.be/QyeK6UAoffw

    • Yannus dit :

      « Oh Marianne, si tu savais, tes impôts où tu t’les met »
      Que l’armée française soit l’armée la plus puissante du continent est malheureusement vrai.
      Malheureusement parce que si demain nous devions affronter la Turquie, il nous faudrait augmenter notre potentiel militaire pour se mettre à niveau ,quantitativement, de celui de la Turquie de la même manière que nous avions du le faire en 1914.
      et vrai parce que le potentiel militaire de nos alliés européens est encore moindre que le nôtre et que leur engagement à nos cotés serait très utopique face à la Turquie ( sauf en ce qui concerne la Grèce naturellement)?

  10. blavan dit :

    Question naïve, quand les allemands vendent à l’export, décident-t-ils un tel accord de défense commune. Nous avons ce don grâce à notre constitution de laisser un président engager le peuple français dans des aventures militaires qui peuvent devenir incontrôlable, et je ne parle même pas des conditions financières.. Vivement que l’on évolue vers une démocratie parlementaire !

    • Czar dit :

      + 1 sauf pour la dernière phrase

      • blavan dit :

        @czar. Il ne faut pas avoir peur de la démocratie parlementaire , l’exemple de la représentation anglaise en est la preuve. Pas de président , des alternances possibles et surtout pas de votes à deux tours obligeant les partis à se déclarer clairement.

        • Fred dit :

          Czarévitch le moscoutaire veut un Poutine et rien d’autre.
          Un pseudo « Président » torse-poil qui chasse les ours à main nue, assassine, emprisonne et déporte ses opposants et les oligarques friqués pour leur piquer leur pognon (méga Datcha sur Mer noire oblige). Et comme si cela ne suffisait pas, bourre les urnes.

    • Royal Marine dit :

      Nous sommes en démocratie parlementaire… D’où les « petits arrangements entre amis » dignes de la IVème… Les copains et les coquins!
      N’y manque que la proportionnelle… Mais on va y arriver bientôt, si j’en juge au nombre de micro-partis qui fleurissent à l’infini…

    • twouan dit :

      Le president ne peut ratifier qu une fois le vote par les assemblees l authorisant a le faire.
      Par contre, la negociation est du domaine de l executif.
      Pour les accords en eux meme, c rst vieux comme le monde. Pour moi, c est plus symbolique qu autre chose.
      Accord pas accord, on ira probablement en Grece si les turcs envahissent une ile.

    • Courmaceul dit :

      mais nous sommes une démocratie parlementaire …présidentialiste ! 🙂

    • Captain Pif dit :

      Nostalgie de la 3ème République? Ou de la 4ème? Qui pourtant se sont bien mal terminées…

    • béber dit :

      Et que notre pays soit en permanence confronté à des magouilles entre partis pour se partager le pouvoir et au final aboutir un pays immobile. Vous devez être jeune pour le pas avoir connu la 3e république…
      Mais vous avez plein d’exemples ans le monde l’italie, Israël, l’Allemagne et plein d’autres qui sont bloqués et prennent des décisions ridicules au gré des alliances.

    • Nike dit :

      Chez optique 2000 la seconde paire est gratuite. Relisez l’article « On ignore quand le Parlement français ratifiera l’accord de défense entre la France et la Grèce… » donc le parlement Français peut refuser.

      • blavan dit :

        @nike.Vous croyez que le parlement peut s’opposer à la décision inique de notre président. La menace d’une dissolution paralyse les députés, nous allons devenir les otages des grecs, c’est tout.

        • Électeur dit :

          La menace d’une dissolution paralyse les députés, c’est vrai car dans notre démocratie dite « représentative » les élus craignent plus que tout d’être renvoyés devant les électeurs.
          .
          Surtout si le Parti ne leur donne pas son investiture pour leur réélection.
          Nous sommes revenus au « régime des Partis de la 4ème République.
          .
          Mais que les élus aient un jour le courage (ben quoi ? On peut rêver ) de ne plus craindre les électeurs et, du coup, ils ne craindront plus de faire leur boulot.

    • Jf dit :

      Juste un peu de réflexion si il y a une guerre turco-grec, et la Turquie gagne cette dernière. Alors c’est tout les Balkans qui rentrent en feu. Il y aura des problèmes historiques entre serbe, Autriche, Slovénie, Croatie, montenegro, Bulgarie, et la Turquie Macédoine du nord, Albanie Kosovo bosnie. Ça sera un beau bordel qui aura une répercussion chez nous vu nos invités.

    • albatros dit :

      Nous avions la république parlementariste sous la IIème et IVème République
      Et c’était tellement bien et formidable qu on est passé en 1958 à la Vème République avec un Chef de l’Etat ayant beaucoup plus de pouvoirs
      Chef de l’Etat ensuite élu au suffrage universel direct suite à un réferendum en 1962.
      Le souci en fait c’est l’abandon du septennat pour le quinquennat. On a changé de dimension et on a désacralisé et fait du Chef de l’Etat un individu avec beaucoup moins de prestige – une stupide décision (comme tant d’autres) de Chirac échaudé par les périodes de cohabitation et suite à un mauvais conseil de Sarko qui avait des arrières pensées électoralistes. Avec la « pipollisation » par Sarko de la haute fonction, s’en était fini ensuite.

      • Fred dit :

        Pas de cet avis : le quinquennat a amené une hyper-présidentialisation, un régime encore plus bonapartiste et une course à l’échalote du Prince pour satisfaire ses obligés. Ce serait moins grave en cas de non cumul de mandat possible, ou si, comme aux États-Unis, les chambres avaient plus de pouvoir. Mais je suis pour un système différent (CF. plus bas)

        Cocorico, nous avons la constitution pseudo-démocratique la moins démocratique au monde !

    • Fred dit :

      Démocratie parlementaire avec forte prime au premier pour avoir un régime stable.
      Et un contre-pouvoir supplémentaire : Votations, comme en Suisse, y compris pour démettre les pouvoirs en place.

  11. Thierry dit :

    « En cas d’attaque, notre pays bénéficiera du soutien de l’armée la plus puissante de notre continent ».
    ——————————————————————————–

    ben mon cochon, c’est vraiment de l’armée française qu’il parle là ????? heureusement qu’il n’y a pas mis le nez dedans…. il aurait vu tout autre chose.

    Cet accord de Défense, ce qu’il apporte à la Grèce on le comprend fort bien, mais ce qu’ilapporte à la France là c’est déjà beaucoup plus flou, à part un minuscule contingent grecques pour le Sahel et une petite poignée de commandes supplémentaires, quelques gadgets à peine qui meublent à grand peine cet accord vide de sens.

    Macron négocie désormais à perte, il est à la France ce que la gastroentérite est aux français, il aura fait chier tout le monde du début à la fin, c’est son bilan officiel, à l’aune de sa sortie par la peau des fesses et la déculottée des urnes sera sévère, il n’aura pas comme Sarkozy l’opportunité de doubler ses fonds de campagne, non pas pour gagner, mais pour limiter sa déconfiture. Elle sera total.

    • Albatros dit :

      Vous n avez pas regardé l état de délabrement des armées des autres pays de l UE. Il est pire que le nôtre.

    • E-Faystos dit :

      Plutôt que de parler de gastro, vous auriez pu vous prendre en exemple.
      Voir si êtres assurément l’équivalent de la tourista sur ce blog.
      Mais la liberté d’expression passe aussi par un gros degré de médiocrité.
      .
      Oui, la France est la première armée en Europe et avec les mesures qui vont être prises par les Allemands d’un côté et les Britanniques de l’autre, la tendance va se poursuivre.
      .
      Car ce n’est pas parce que la France à fait des progrès qu’elle est sur la première marche du podium.

    • Polymères dit :

      Bien entendu, la France, votre ennemie, ne peut rien gagner ni obtenir.
      Si on devrait suivre votre logique, les américains devraient abandonner tous leurs alliés au vue du risque et des apports de chacun, mais sans doute le voulez-vous également.
      C’est donc en prenant le cas par exemple de la Russie, qui pourrait nier des accords avec des pays qui ne lui apporte pas grand chose, tel que l’Arménie, la Serbie ou encore des pays africains (…) mais qui peuvent l’entraîner dans des confrontations qui n’en valent pas la peine.
      Mais on sait, pour les autres, c’est normal, pour nous, c’est ridicule et la tendance politique de votre commentaire est le reflet de votre présence.

    • Courmaceul dit :

      « ben mon cochon, c’est vraiment de l’armée française qu’il parle là ????? heureusement qu’il n’y a pas mis le nez dedans…. il aurait vu tout autre chose. »

      Je suis persuadé que vous avez réagi de la même manière lorsqu’on vous a fait votre premier compliment ! Une bonne partie des français sont persuadés qu’ils ressemblent à Quasimodo…avec l’aide désintéressé de certains politiques. Il faut apprendre à s’aimer. S’aimer, c’est apprendre le respect. Hugh !! 🙂 🙂 🙂

    • MERCATOR dit :

      @Thierry

      « minuscule contingent grecques » mais non grec contingent, c’est masculin et pas masculin féminin comme toi !

      « la déculottée des urnes sera sévère, »

      Eh bien non ! Triple buse ça nous fera un 65 / 35 en faveur de macron, la Frida oum papa et le costaud des Batignolles seront dans les choux !

      • Thierry dit :

        certains sont visiblement dans les flatulences de la soupe aux choux ! les derniers sarkozistes étaient aussi effrontés que ça en 2012, et Macron a fait bien pire que Sarkozy.

        Tous les candidats ultralibéraux sont jetable par nature, incapable de faire un 2ème mandat même en trichant puisqu’ils sont vendus aux ultrariches et mécontent le peuple, c’est leur boulot de jouer les tyrans, d’être l’idole des agents de sécurité privé à la carrière benallesque, l’ogre qui sort du tiroire pour faire peur à la contestation et changer la révolte en bain de sang, c’est pas la démocratie, même les syndicats sont considérés comme des terroriste avec qui il ne faut jamais négocier.

        vos 65% sont du light allégé, on ne les voit jamais dans la rue ni ailleurs, les foulards rouge macronistes étaient contre les gilets jaunes dans un rapport de 1 contre 50, et après le covid l’électorat réactionnaire de maison de retraite toujours pro démago, a fondu comme du chocolat au soleil d’autant plus que Macron lorgne aussi leur retraite, c’est dire si cette élection ne sent pas la rose pour macron le « socialiste » made in china refourgué par monsieur 3% (Hollande), l’élève fera moins bien que le maitre.

        Macron sera l’humiliation électoral ultralibéral banquière que Sarkozy a esquivé en préférant les aléas de la justice et la prison. Il n’y a pas d’échappatoire cette fois-çi.

    • Captain Pif dit :

      Vous ramenez tout à vos obsessions… D’abord, je n’ai pas de boule de cristal et ne me risquerai pas à prédire le résultat des élections, mais il est très loin d’être évident que la déculottée des urnes soit sévère. Ensuite, en Europe occidentale en effet, et sans négliger ses faiblesses, l’armée française est en effet probablement actuellement la plus puissante (ce qui est inquiétant pour l’état des armées de nos voisins notamment britannique, mais c’est ainsi). Enfin et surtout, cet accord contribue à tracer une ligne rouge pour la Turquie d’Erdogan; renforce notre position méditerranéenne, à un moment où l’Allemagne montre jour après jour que ses seules préoccupations sont économiques; où les relations avec nos alliés britanniques sont tendues (Brexit, Ankus); facilitera une action française en Méditerranée orientale (p.ex. pour le raid sur la Syrie, certes réalisé depuis la métropole, mais c’était one shoot, la RAF est intervenu depuis Akrotiri, avec une élongation faible, et une capacité à renouveler le raid si nécessaire beaucoup plus facilement). Enfin la vente d’armes ne peut s’imaginer sans travail diplomatique…

      • Thierry dit :

        Comme aurait pu dire Staline : « La France ? combien de divisions de drones ? »

    • Lgbtqitlv dit :

      @ thierry
      Un séjour tout frais payé à Mykonos avec Benalla pour Jupiter? Il n’a pas pu résister.

    • Gaulois78 dit :

      Bonjour,
      C’est faisable, les logiciels sont en free sur le web…

    • Gaulois78 dit :

      On pourra bénéficier des très très très nombreuses Îles grecque pour y mettre en rétention les sans papiers, clandestins, faux réfugiés, MNA qui pullulent sur le territoire…Le manque de prisons va vite être résolu…

  12. Eric dit :

    C’est bien. A condition de ne pas oublier que les grecs ne sont pas stupides au point de ne pas garder plusieurs fers au feu : la majeure partie de leur équipement militaire reste américaine. Et l’avion de combat numéro un de l’Armée de l’Air grecque reste de loin le F-16 pour lequel ils ont décidé un énorme investissement afin de le mettre au tout dernier standard Viper. Et de ne pas oublier non plus qu’un tel accord peut nous amener à entrer en guerre pour détruire la menace turque au cas (pas du tout impossible) où…

    • Albatros dit :

      Justement le but de cet accord est :
      -de vendre plus de matériel français aux grecs qui est un client avec des besoins importants
      -de dissuader les turcs d attaquer les grecs
      Mais Erdo devrait bientôt titillé nos défenses en testant notre réaction sur d autres fronts puis avec des navires de prospection dans la ZEE de Chypre.
      D ici là les livraisons de SNA et de munitions diverses doivent s accélérer d urgence car il y aura des étincelles dans le futur y compris
      en Lybie nid de vipères terroriste à
      brûler d urgence…

    • Marcel dit :

      En cas de conflit avec la Turquie, la France devra intervenir de part cet accord de défense, oui. Mais l’UE, et l’OTAN, ne pourront rester neutre. Jusqu’à présent, ils ménagent les deux car ça ne reste que des provocations de cour de récré.

      • Géo dit :

        @ Marcel
        J’apporte une grosse nuance : écrire « DEVRA » intervenir est exact mais les modalités de cette intervention ne sont pas précisées.
        Rien ne dit que ce sera une intervention militaire.

    • Carin dit :

      @Eric
      Cette remontée au niveau Viper des F16 grecs, n’est pas encore actée…
      En effet, nos amis turcs viennent de demander aux states un pack de ces fameux Viper… qui sera suivi du passage de leurs actuels F16 à ce standard… si Washington accepte, les grecs risquent fort d’utiliser l’argent de cette remise à niveau pour un second/troisième pack de rafale…
      Les américains malgré le malaise qu’Erdogan leurs infligent, risquent de ne pas hésiter longtemps entre la Turquie utile, et la petite Grèce….

  13. Raymond75 dit :

    C’est bien : ce pays de tricheurs, ruiné, vendu à la Chine, peut développer son armée grâce aux prêts européens ! C’est beau.

    • Pravda dit :

      Votre amourette avec un jeune grec s’est mal finie ? Vous préférez un beau et fort turc aujourd’hui ?
      On fait quoi Raymond ? On laisse la Grèce tomber comme votre génération a laossé tomber la France en se focalisant sur son nombril, et ce n’est pas grave ce sera juste le sang de vos petits enfants qui en paiera le prix ?

      • Raymond75 dit :

        Non : on intervient, comme votre génération a su le faire en Afghanistan ou en Afrique. Et comme elle le fera en cas de conflit ‘de haute intensité’ où, selon les chiffres officiels de l’état major, 85 % du matériel sera détruit en quelques jours, avec le personnel assigné.

        • Gaulois78 dit :

          On est sur d’une chose c’est pas la Turquie qui va la détruire notre Armée Française, par contre si on utilise le peu de missiles que l’on possède il ne va plus rester grand chose de vos infrastructures militaires, aéroportuaires, ports maritimes, je rajoute une dizaine de ponts stratégique pour faire bonne mesure…

    • Frede6 dit :

      Oui mais vu qu’ils se voient comme les inventeurs de la démocratie et de la philosophie, celà du plaire à Brizitte

    • Fred dit :

      La Grèce est de plain-pied dans une situation de conflit qui peut dégénérer à tout moment.
      Tu peux te permettre de faire le Mariole, toi, commentateur bien tranquille (?) dans tes pantoufles.

    • E-Faystos dit :

      Non Raymond.
      Les Grec ont pleuré du sang pour revenir à une économie assainie.
      Et puis objectivement, votre retraite et dépenses de santé issus d’un système cher car pachydermique coûte et creuse du côté de la dette.
      Prions pour jamais nous n’ayons à subir les épreuves que les grecs subissent entre crise, migration et chômage.
      Et si les banques leur rendait tous le pognon piqué en intérêt, il pourrait s’offrir les 24 rafales neufs, les quatre FDI et quelques patrouilleurs rubis sur l’ongle. De

      • Raymond75 dit :

        Vous avez raison, et fort heureusement votre génération ne bénéficiera jamais des efforts de son travail, parti à l’étranger ou remplacé par des ordinateurs. Vous coûterez moins cher !

      • Thierry dit :

        La Grèce a plus de 200% d’endettement et 15% de chômeurs, il n’y a jamais eu d’économie assainie.
        Si vous croyez qu’ils vont payer leurs commandes d’armes, vous rêvez, ça finira sur la dette de la France.

    • Marcel dit :

      Vous préféreriez voir ce pays envahi par son éternel ennemi, peut-être ?

    • Courmaceul dit :

      J’ai laissé un post à @ Thierry, vous, c’est autre chose. Vous vivez dans la perpétuelle hantise d’être cocu. Pas facile à vivre ! 🙂

  14. Plusdepognon dit :

    La Turquie, ce pays merveilleux que les USA veulent à tout prix faire rentrer dans l’UE depuis 1986…
    https://www.areion24.news/2021/10/07/la-nouvelle-geopolitique-globale-de-la-turquie/

    https://www.areion24.news/2021/07/01/libye-le-grand-jeu-mediterraneen-de-la-turquie/

    La Turquie qui tient deux robinets de l’immigration illégale vers l’Europe : son propre territoire et la Libye.
    https://www.ouest-france.fr/monde/migrants/migrants-que-contient-l-accord-entre-l-union-europeenne-et-la-turquie-signe-en-2016-190309a4-d4e7-11eb-8ba8-8a08e843d49f

    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/l-union-europeenne-s-accorde-sur-un-budget-de-pres-de-15-milliards-d-euros-pour-aider-les-candidats-a-l-adhesion-dont-la-turquie_4648157.html

    On a encore pu voir que les débats n’était pas spécialement apaisés sur la question avec la Grèce qui a trouvé toutes les vertus à la Turquie pour garder les migrants chez elle, notamment avec le dernier épisode de Kaboul.
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/08/31/qui-sont-les-refugies-afghans-en-france-et-dans-le-monde_6092924_4355770.html

    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/12/09/plus-de-80-millions-de-refugies-et-de-deplaces-dans-le-monde-un-nombre-inedit_6062723_3210.html

    Revenons au contentieux entre les deux pays et à la décision grecque de prendre l’avantage dans le seul domaine où elle pouvait le faire : la puissance aérienne.
    https://www.lepoint.fr/monde/en-achetant-des-rafale-la-grece-exploite-le-point-faible-de-la-turquie-15-09-2020-2391903_24.php

    À ne pas oublier malgré les quelques Rafale vendus que le F-16 est la colonne vertébrale de l’armée de l’air grecque :
    http://www.opex360.com/2018/04/29/grece-lance-modernisation-de-85-avions-de-combat-f-16/

    Dont les lignes d’assemblage ont été sauvées par l’argent du Golfe:
    http://www.opex360.com/2016/11/20/les-lignes-dassemblage-des-f-15-des-f-18-sauvees-par-le-qatar-le-koweit/

    Mais Lockeed Martin est toujours vainqueur au bout du compte:
    https://www.air-cosmos.com/article/vers-une-commande-massive-de-f-16-block-70-72-par-le-pentagone-lockheed-perd-et-gagne-24173

    Depuis le 5 octobre 2021, on sait que la Turquie envisage l’acquisition de 40 F-16 Block 70 neufs, ainsi que la modernisation de 80 appareils de sa flotte actuelle.

    Donc effectivement, les relations internationales sont faites pour que l’on se raconte des histoires…
    Avec cette alliance, la petite Grèce ne serait pas toute seule face à l’ogre turc.

    Les USA, eux, veulent toujours être en position d’arbitre : pour toucher le jackpot de tous les côtés, partout dans le monde.
    https://www.air-cosmos.com/article/isral-se-rinvestit-sur-le-f-16-25284

  15. Luron dit :

    On en reparle ?

  16. lxm dit :

    Imaginons que nos systèmes de défenses soient liée à l’intelligence artificielle( ou des gens à l’esprit très borné), qui donc, comme en 1914, sera rigoureuse.

    Imaginons que cette clause de l’otan, article 5, ne se déclenche effectivement que par rapport à un adversaire non otanien.

    Un exemple, revenons un peu en arrière, imaginons qu’en pleine crise avec le navire explorateur d’hydrocarbures que la Turquie, croyant qu’aucun pays de l’otan ne peut appeler l’otan à l’aide s’il est attaqué, en profite pour envahir l’ilot de Kastellorizo sur son sud pour augmenter sa ZEE et couper la grèce de chypre, l’UE, par sa clause de défense commune est activée et tous les membres déclarent à la guerre à la Turquie, mais dans l’UE il y a des pays qui n’appartiennent pas à l’OTAN, comme l’autriche, la suède, l’irlande, ce qui active à son tour la clause d’aide à un pays de l’otan attaqué ici par un pays non otanien et les USA attaquent ces pays, ce qui active à son tour la clause de défense commune européenne, et l’UE se retrouve en guerre contre les USA. Devant la disproportion des forces, la France doit donc lancer préventivement ses armes nucléaires sur les bases aériennes, navales, et les sites de lancements américains, les USA répondent avec leurs sous marins stratégiques en atomisant la france et quelques autres.

    Tout le monde a été logique pourtant ? qu’est ce que cela nous a rapporté ?

    Une alliance c’est un truc méga sérieux, elle ne doit pas être floue, cela ne devrait se faire que par référendum, et très certainement comme pour la nouvelle calédonie, le refaire régulièrement, un peuple doit estimer s’il va se sacrifier pour un autre pays, un peuple « frère ».

    • Asvard dit :

      Il y a un biais dans vos élucubrations : ce sont des clauses de défense pas valables pour l’attaque : si la France attaque la Chine l’Otan n’est pas concernée alors que l’inverse est vrai.
      Dans votre scénario la Turquie est l’agresseur donc ne peut invoquer l’art. 5 de l’Otan par contre la Grèce oui (rien n’exclue l’art. 5 si l’agresseur est un membre de l’Otan contre un autre membre.), même si la Suède (non Otan) rentre dans la danse contre la Turquie pour défendre l’agressé initial.

  17. Plusdepognon dit :

    Et hop, un petit déploiement nocturne de chars de bataille turcs à Chypre :
    https://blablachars.blogspot.com/2021/10/des-leopards-chypre.html

    Il devrait pourtant savoir qu’il est devenu difficile de faire des cachotteries en Médor…
    https://youtu.be/Ixc6FvrPR3g

    Il n’y a pas à dire l’inSultan aussi est « en marche » (pour 2023 en Turquie) :
    https://www.diploweb.com/Geopolitique-de-Chypre-Premiere-partie-Pourquoi-la-guerre-du-gaz.html

    https://www.diploweb.com/Geopolitique-de-Chypre-2e-partie-Illusions-et-realites-de-la-valeur-strategique-de-Chypre.html

  18. Alain dit :

    La Grece dispose d’une part des ressources gaz/petrole identifiés en Méditerranée orientale et donc va diposer de revenus nouveaux. Jouer au grand frere n’est pas mauvais pour la France…..

    https://www.rfi.fr/fr/europe/20190222-petrole-gaz-schiste-grece-lance-hydrocarbures-manifestation-athenes

  19. Thaurac dit :

    Bien se pacte, et l’italie et l’espagne devrait se joindre aussi , cela sécuriserait la méditerranée et calmerait les ardeurs turques ( pourquoi pas israel et l’egypte ? ). La meilleure façon d’avoir la paix en méditerranée et mettrait de coté des pays peu sûr comme l’allemagne, pays bas..
    C’est les anglais qui marroneraient un peu ….

  20. Thaurac dit :

    J’oubliais, surtout pas aucun pays de la cote nord africaine , of course

  21. Tanto57 dit :

    Les Francais ne sont pas la suisse ou les allemands. La France a rayonne dans le monde quand le pouvoir etait fort. Quand le pouvoir etait faible, elle a perdu et s est effondre. C est ppur ca que de Gaulle qui avais tres bien compris ce fait a construit les institutions de la 5eme republique pour en faire une Monarchie republicaine qui a ete devoyee depuis. Les bobos gauchos cadres sup’ proche de la soixantaine et post soixante huitards oublient que si ils sont la ou il en sont aujourd hui avec les boulots qui sont les leurs c est qu ils ont herite des 30 glorieuses directement issue de la grande planification industruelle et technologique decidee par De Gaulle qui aujourd hui serait vu comme un horrible fasciscte… c est poirtant cet horrible fasciste qui fait que ces bobos soixante huitards ont maintenant des investissement immobiliers et une maison de campagne car ils ont herite d une dynamique qui a l epoque a ete imposee, je dis bien imposee. De Gaulle a dit de faire, il n a pas demande, il a impose sa vision.

    • Paddybus dit :

      @Tanto57 Bien d’accord, une part des décisions des années 50 ont aussi porté leur fruits, ainsi que celles de Giscard (poursuite du programme nucléaire civil et programme télécoms) … même si beaucoup peu lui être reproché…
      Aujourd’hui, beaucoup de ceux qui crachent aujourd’hui sur De Gaulle, oublient que la France lui doit une stature et une position qu’ils n’ont pas été capable de maintenir… et que la voie « des non alignés » qu’il avait constitué était la seule valable… et bien plus solide que ce pseudo euro-américanisme… qui nous dilue… et va nous dissoudre…

    • Fred dit :

      @ Tanto57

      Difficile (impossible) de dire ce qui se serait passé sans De Gaule… Alors on ne peut pas comparer ce qui a été et ce qui n’est pas.

  22. Philippe dit :

    Encore une clause d’assistance mutuelle. Espérons qu’Emmanuel a les moyens de ses ambitions.

  23. Raymond75 dit :

    Et comme d’habitude, le ‘Peuple Souverain’ n’a pas eu son mot à dire dans la création d’une alliance militaire qui peut conduire à la guerre. Nous sommes bien dans la ‘démocratie’ française.

    • Pravda dit :

      Et bien, votez mon ami

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Nous sommes bien dans la ‘démocratie’ française. » Il sert à quoi votre député? A inaugurer les chrysanthèmes? (C’est bientôt la Toussaint!) Sinon plutôt que sans cesse répéter la même psalmodie interpellez le et faites lui part de vos griefs!

  24. Thaurac dit :

    La turquie stocke des chars Leopard dans son enclave de chypre!
    J’espère que les service de l’armée ont déjà des plans pour contrer cette militarisation, car s’il fallait compter sur l’onu……

    • Carin dit :

      @Thaurac
      Ça n’est que de la provocation..
      Le turc en chef sait pertinemment que les anglais (une base sur place), seraient dans l’obligation d’intervenir, la France, n’hésiterait pas une seconde, la Grèce non plus, et « pouf » partis en fumée les chars turcs…. Prochain épisode sur mer à l’approche des élections françaises, avec activation de diverses manifestations à Paris dont la violence n’auras rien à envier aux blacks blocks, appuyés par les déclarations du turc en chef, qui criera au genocide de ses sbires dans tous les journaux, relayé par tous les sites complotistes russes/turcs/chinois/coréen du nord/ même iraniens et africains…
      Additionnés de quelques déclarations alarmistes sur les violences policières de la part de certains de nos copains et élites européens voire américains.
      Le tout relayé par l’ami raymond75, et quelques autres sur ce forum.

      • Fred dit :

        J’espère bien que tous les européens interviendraient si un pays européen (Chypre) était attaqué.

        Je n’ai pas l’impression que les « réseaux » turcs soient si puissants en France. Ils existent c’est certain, mais leur intervention est marginale ; à surveiller toutefois car ultra-violente pour certains (bastonnades – assassinats).

      • Fred dit :

        Il y a pas mal de citoyens d’origine turque dans ma ville. Ils sont globalement en rupture de ban avec Erdogan, voire très hostiles (migrants politiques), peu religieux et Laïcs.

    • albatros dit :

      Le Plan est : plus de Rafale et de munitions.

  25. Philippe dit :

    Espérons que les repérages soigneux ont déjà débuté pour permettre des interventions efficaces dans les différents cas de figure… seulement si nécessaire bien entendu.

  26. Philippe dit :

    En cas de tensions turco-grecques il est permis de penser que notre territoire national lui-même serait correctement tenu. A ce sujet, si certains l’ont déjà oublié, se rappeler de la rapidité avec laquelle dernièrement les Tchétchènes d’Europe ont convergé sur Dijon lors des affrontements avec certains « banlieusards ». Mais heureusement, et même si les nombreuses armes brandies n’ont pas été retrouvées, un imam local a pu calmer le jeu. Espérons que tous les enseignements ont pu être tirés de ce très regrettable fait divers puisque, paraît-il, gouverner c’est prévoir :
    https://www.youtube.com/watch?v=9YYnnHBfe1g

  27. Gaulois78 dit :

    Ils choisiront qui d’après vous, parceque la prochaine illumination d’un de nos navire risque d’être explosive ?