Otan : Le F-35A fait un pas de plus vers la capacité à emporter la bombe nucléaire tactique B61

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

143 contributions

  1. Titeuf dit :

    C’est les Allemands qui vont apprécier.

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      Je dirai même plus….. Du sur mesure…

    • Paddybus dit :

      Ben exactement… il n’y a aucune raison qu’il y échappent….

    • Jose dit :

      De toutes les facons nous avons confiance aux USA qu’aux prétentieux qui n’ont jamais gangé une guerre depuis 200 ans mais prétendent incarner la défence de l’EUROPE!!! Les mêmes courent la queue entre les jambes pour quémander le soutien de l’ALlemagne et de l’Europe quand ils recoivent la claque du siècle dans les affaires des sous-marins de la part des USA !!! Oü est la cohérence ???? Cela ressemble de plus en plus à une puissance de pacotille, pas crédible!!!

      • sepecat dit :

        On peut vous reconnaître au moins le mérite d’être constant dans votre dénigrement de la France… et dans l’alignement d’arguments tous aussi fallacieux les uns que les autres. Si on observe les faits, la France aligne plus de succès sur le terrain que l’Allemagne dont vous vous gargarisez à tour de bras. Si elle bénéficie indirectement des succès de Barkhane sur le terrain en matière de terrosisme, grâce à ces Français que vous haïssez et d’autre européens un peu moins timorés que les Teutons, l’Allemagne brille par son absence lorsqu’il faut mouiller la chemise et aller mettre les mains dans le cambouis. Ah oui, j’oubliais… tenante dun rigorisme pur et dur en matière de budget qu’elle espère imposer aux autres votre Grande Allemagne a sous investi dans ses équipements, ce qui limite grandement ses capacités. Sur ce point, la France est mieux lotie, n’en déplaise aux trolls de votre genre dotés d’oeillères démesurées.

        • Polos dit :

          Quels succès de terrain svp ? Bombarder des 4×4 dn des déserts et tuer des africains avec des armes technologiquement supérieures ? C’est ça votre gloire Pffffffffffffffffffffff

      • Pravda dit :

        14/18, (39/45), grandes victoires teutonnes.
        Faites confiance aux USA (ceux qui espionnait Merkel ?), restez leur toutou obéissant, de toutes façons vous n’avez pas le choix, ce ne sont pas les majorettes de votre armée et vos 6 avions en état de vol qui vont vous défendre de Vlad (vous allez encore devoir sortir le carnet de chèque). Mais de toutes façons, pour vous pas de soucis, vous lâcherez l’Allemagne pour retourner vers des cieux plus ensoleillés en cas de problème, tout comme vous avez lâché votre pays natal par manque de courage.

        • Czar dit :

          quel intérêt de s’attaquer ici à l’allemagne alors qu’il est évident que josé et son prénom de carreleur est en fait un panafricaniste pouilleux qui pense avec son QI de 60 avoir trouvé là un angle d’attaque pour nous dénigrer en laissant croire que la terre entière nous hait comme sa rage impuissante de raté congénital. faut lui parler sankara – qui roulait en R5.

      • Tankaboum dit :

        C’est sur qu’après le Panama, Cuba ( la baie des cochons) , le Vietnam, l’Afghanistan on peut parler de victoire éclatante en Irak pendant la première ( durant laquelle on a utilisé un marteau pour écraser une mouche) en revanche la seconde a été moins glorieuse….
        En même temps foutre le bordel loin de chez sois à grande dose de corruption c’est une habitude du dollar.. Quand à la seconde guerre mondiale, si les perspectives financières et industrielles n’avaient pas été à la hauteur, gageons que le déplacement n’aurait pas eu lieu. Même les anglais au travers de leurs hommes politiques ( hormis Churchill) ont longuement hésité à signer un armistice avec Hitler..
        C’est bien là le problème avec les anglo-saxons , leur soutien est toujours dépendant de leurs intérêt s du moment, et leur intérêt aujourd’hui est d’écraser économiquement et militairement l’Europe. Les attaques de l’euro sous Obama n’ont été contrées par la Chine, que parce que cette dernière à eu des craintes pour un marché, pour ses investissements et parce qu’elle à bien compris que les USa sont à la ramasse économiquement et que leur modèle de développement arrive à sa fin.

      • bébert dit :

        Gnagnagna…

    • Castel dit :

      C’est normal qu’ils apprécient une arme que nous n’avons plus à leur proposer dans notre arsenal, alors qu’une arme nucléaire tactique possède aussi une dimension stratégique tout bien réfléchit :
      Un ennemi qui a le potentiel nécessaire en effectifs et en blindés pour tenter un « blitzkrieg » y regardera à deux fois, en sachant que plusieurs centaines de ses blindés et plusieurs milliers de ses hommes pourraient être détruits instantanément, et qu’ensuite, c’est lui qui serait au pied du mur pour l’emploi ou non de l’arme stratégique….
      Et il ne faut pas oublier non plus que l’Allemagne risque plus que nous de se trouver en première ligne, même si la Pologne semble l’avoir un peu remplacé dans ce rôle

  2. Le Suren dit :

    N’est-ce pas un peu dangereux de larguer une bombe nucléaire à 1000 pieds ? Il va falloir que l’avion fonce gamelle enclenchée pour se sortir de là.

    • Jre dit :

      Les bombes à proprement dit ne sont là que pour mettre la pression.
      Si conflit nucléaire il devait y avoir, ce serait surtout un missile qui serait utilisé.

    • Carin dit :

      @Le Suren
      Je ne pense pas que la vie des pilotes et nosa non américains compte…
      D’ailleurs les states n’utilisent pas la B61.

    • LL dit :

      Je me suis fait la même réflexion. A moins que l’explosion soit à retardement … ?

    • Cricetus dit :

      Historiquement deux solution possible:
      Laydown: l’avion à grande vitesse largue l’arme, cette dernière déploie un parachute, ralentie et boum! L’avion est loin.
      Loft/toss (moins précis mais l’avion s’expose moins): l’avion à grande vitesse part en ressource, largue l’arme, fait demi tour et se barre. La bombe fait une parabole, retombe et boum! L’avion est loin.
      Une video: https://www.youtube.com/watch?v=DpJUo-Fylas
      A priori avec la B61-12 plus besoin de parachute:
      « The addition of the tail kit eliminates the need for the existing parachute-retarded laydown option »
      La bombe étant guidée le loft/toss devient l’option de choix?
      Ou la bombe fait toute seul la manœuvre, une fois séparée de l’avion, pour partir en parabole?
      Je ne sais pas

    • Maxx dit :

      Mode mauvaise foi franchouillarde enclenché => N’est ce pas déjà dangereux d’utiliser le F35 tout court…
      Mode désactivé => Le F35 est bien le seul avion qui rend l’utilisation de cette bombe (d’un autre temps) un tant soit peu pertinente…

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      Voyons… Lockheed dit qu’il est invisible…
      Ça doit inclure les radiations… c’est pour cela que les Belges et les Suisses l’ont acheté… Invisible aussi dans le hangar….
      Pardon hors service, c’est un peu la même chose, non ?

    • farragut dit :

      @Le Suren
      Qui parle de « se sortir de là » ? A son retour, un éventuel pilote ne saurait pas où se poser…
      Donc autant utiliser un F-35A dronisé ou un missile de croisière furtif, histoire de semer le doute sur la provenance du « message de dernier avertissement » (un des pays de l’OTAN, avec la signature du Président des US à la craie sur la bombe).
      A part utiliser une bombe avec réglage sur 1/10ème de Hiroshima (2000 tonnes de TNT c’est amplement suffisant, voir les 6000 tonnes de nitrate d’ammonium du port de Beyrouth, équivalentes à 1 kt), l’intérêt des B-61 est un peu limité.
      Si c’est pour éliminer définitivement un pays de la taille de la Chine, 500 Mt serait plus approprié, quitte à assumer les répercussions sur le climat de la planète. Sinon, passer à l’anti-matière, mais c’est direct toute la planète qui saute… Une façon habile de traiter « en même temps » le dérèglement climatique, à la Star Wars.
      Normalement, les armes nucléaires sont des armes de non-emploi, sinon, c’est que l’investissement n’a servi à rien. Donc pas besoin de F-35A ou de F-18 SH pour trimbaler des B-61. C’est juste pour montrer (à qui?) que l’on peut le faire.
      Aujourd’hui, il existe des moyens de faire mal sans utiliser de dissuasion nucléaire (cas de la Chine avec l’attaque cyber sur le réseau électrique de l’Inde, ou sur les SI de l’APHP ou des Australiens si l’on parle du coronavirus sorti du labo P4 de Wuhan).
      Il suffit de s’adapter (et à réagir) à ces actions « sous le seuil » comme dit le CEMA…

    • didixtrax dit :

      il doit la larguer déjà engagé en montée, la bombe part alors en balistique, ça lui laisse du temps pour se carapater.

    • Eugene123 dit :

      Quand un mec décide de faire « péter » une bombe nucléaire, je doute qu’il se préoccupe du devenir du pilote qui l’a larguée!

      • Piliph dit :

        Surtout que le pilote n’est pas Américain…

      • Pravda dit :

        De toutes façons, une bombe nucléaire n’est pas faite pour exploser par impact au sol, mais en l’air, pour maximiser les dégâts et l’IEM. Si on largue à 1000 pieds c’est pour du tactique, donc réglage à faible puissance.

    • bzh29 dit :

      Il me semble qu’en plus ,on fait exploser les bombes nucléaire a plusieurs dizaines (centaines ?) de mètres du sol pour optimiser son efficacité.
      Donc si le pilote la décroche a 1000 pieds , c’est chaud pour lui( littéralement…)

      • Clavier dit :

        On n’est pas obligé de lui dire que c’est une bombe « bonne de guerre ».

    • E-Faystos dit :

      Le pilote a deux choix potentiels: grimper au dernier moment et parachuter l’engin, ou larguer à basse altitude et enclencher une minuterie… la bombe détonant une fois au sol.
      Notez que malgré sa puissance, la B61 est réglable, elle peut désintégrer une ville ou irradier une zone après une explosion sub stratégique.
      .
      Mais ne perdons pas de vue que l’arme est sous double clef, et que même si le pilote prend tous les risques, les US peuvent très bien refuser de la faire détonner.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Notez que malgré sa puissance, la B61 est réglable, » Elle « aurait quatre niveaux de puissance! entre une dizaine de kilotonnes jusqu’à une mégatonne environ.

  3. beber dit :

    Si encore a l’époque de la guerre froide je pouvais comprendre que des pays tier puisse assuré ce type de mission, je ne comprend pas l’intérêt à notre époque les menaces sont plus du tout les même.
    Ca serait un bon signal de détente surtout pour la Russie que les américains récupère leur B-61

  4. Jack dit :

    Sachant que l’on parle d’armes nucléaires, ça paraît un peu surréaliste d’imaginer un appareil « s’approcher au plus près de la cible » pour larguer une bombe gravitationnelle. En somme, on prend un avion hi-tech pour faire une mission typique des Junkers 87 Stuka de la seconde guerre mondiale.

  5. jojo dit :

    ne nous précipitons pas, attendons les résultats des essais, nous avons à faire au F35 une bonne petite surprise peut apparaître. j’aime bien cette avion pour les distraction qu’il nous donne.

    • Kowalsky dit :

      Ah bon, moi c’est l’inverse ! Il a tous les jours une nouvelle tuile en France ! Et même parfois plusieurs ! C’est encore plus distrayant encore !

  6. zyal dit :

    pour les connaisseurs, la bombe nucléaire tactique B-61 rentre t’elle dans la soute du F35 ? (pour conserver sa « furtivité »)

    • Cricetus dit :

      @zyal
      Pour la B61-12 la réponse est « oui »

    • Achille-64 dit :

      Oui, si on regarde les photos (taper ‘Bomb B-61 12’ sur votre moteur), elle semble plus petite que les bombes de 1000 lb qui sont emportées en soute du F-35. Vue sous un F-15E, elle fait ‘petite’.
      Noter que c’est une B-61 4 ‘refondue’ (les anciennes B-61 4 sont transformées)

  7. Gaulois78 dit :

    Excellent, voilà une nouvelle qu’elle est bonne pour l’Allemagne…

    Et accessoirement pour l’industrie militaire française, que l’on puisse en finisse avec cette farce grotesque du Scaf on perd du temps, de l’argent.

    • NRJ dit :

      @Gauloi78
      C’est vrai achetons directement américain. On gagnera du temps….

  8. Gaulois78 dit :

    Pardon pour les fautes, correcteur qui fait des siennes

  9. olivier_M dit :

    Sait-on par pays, hors France évidemment, le nombre des bombes nucléaires tactiques stockées chez nos voisins et alliés (Turquie incluse) ?
    Nos voisins et l’Otan ont ils une doctrine gravée dans le marbre sur l’usage de ces bombes américaines (au sens de l’activation) au regard de tirs de retorsion sur des villes américaines ou des intérêts américains cruciaux ?

    • Alpha dit :

      En Belgique, c’est 12 unités de B-61.
      Pour les autres pays de l’OTAN, je ne sais pas…

  10. DLoQueb. dit :

    Oui en même temps, entre le fait qu’il n’y a pas eu de bombardement militaire nucléaire depuis 1945, le fait que l’attaque par arme nucléaire peut aussi se faire par missile grâce à un lanceur au sol, ou encore que la plupart des attaques nucléaires dites « de seconde frappe » sont prévues pour être fait par sous-marins, et qu’on ajoute à tous cela le fait que les USA utiliseraient pratiquement à coup sur leur B-2 Spirit si attaque nucléaire via les airs il devait y avoir, la probabilité qu’un F-35 finisse par mener une attaque nucléaire est pratiquement nulle, voir complètement nulle, malgré la longue période d’utilisation que cet appareil devrait avoir. Et franchement, on peut tous espérer que ce sera le cas.

  11. Gaulois78 dit :

    Largage de Nuke à une hauteur de 304 m, peut-être est t’il prévu la perte de l’avion à cause de l’impulsion électromagnétique ?

    C’est de la fabrication LM +PW, du bon matos, c’est sûrement indiqué sur la plaquette commerciale…

    • Math dit :

      Je me dit la même chose. Quand on voit la dépendance du F35 dans le champ électromagnétique… bon, ils doivent avoir prévu un truc durci, mais sans tests…

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Quand on voit la dépendance du F35 dans le champ électromagnétique… bon, ils doivent avoir prévu un truc durci, » En n’omettant pas que la charge nucléaire émet du rayonnement!

  12. Gaulois78 dit :

    Pour rappel, les armes nucléaires de l’Otan sont régies selon le principe dit de la « double clé ». En clair, leur contrôle [et donc leur code d’armement] est exclusivement assuré par les États-Unis, les pays membres concernés ne fournissant que les chasseurs-bombardiers chargés de les mettre éventuellement en oeuvre

    Si j’ai tout compris, les alliés achetent les avion, paient la formation des pilotes, des infrastructures et mettent le tout à la disposition et au bon vouloir des USA… l’Europe de la défense du trio Sarko, Holl, Macr…

    • Auguste dit :

      Les pays membres fournissent les avions….et les pilotes.

    • fab dit :

      la France a sa propre Bombe et son propre systême de dissuasion… donc pourquoi parler de Sarko, Hollande et Macron ????

    • LOUIS XIV dit :

      « les pays membres concernés ne fournissant que les chasseurs-bombardiers chargés de les mettre éventuellement en oeuvre »
      Accessoirement aussi, le couillon de pilote qui joue sa peau pour amener le pétard au-dessus de sa cible 🙂

    • FredericA dit :

      @Gaulois78 : « Si j’ai tout compris, les alliés achetent les avion, paient la formation des pilotes, des infrastructures et mettent le tout à la disposition et au bon vouloir des USA… »
      .
      => C’est assez vrai
      .
      « l’Europe de la défense du trio Sarko, Holl, Macr… »
      .
      => C’est complètement faux. Cela fait des décennies que les USA fournissent une munitions nucléaire à certains alliés de l’OTAN . La France, qui possède son propre arsenal, n’a pas son mot à dire dans la stratégie de défense US. Aucun rapport avec les derniers Président Français, donc.

  13. jp dit :

    Un B61 sur F35, ca veut dire block 4, encore lui et toujours lui, il faut au moins 10 ans de travail pour qualifier la B61, je trouve marrant d’utiliser un furtif pour larguer une bombe directement sur cible. Surtout qu’il devient visible à partir de 40km en plus d’avoir les pattes courtes va falloir que l’avion ravitailleur le suit juste derrière pour l’aider à atteindre sa cible, vu qu’il n’a pas de bidons externes, l’adapter sur le F15X serait plus adapter qu’un F35. Mais comme dirait l’adage, on achète des F35 pour la politique, on achète des rafale pour la guerre, ca résume tout.

  14. J'me fend la gueule (à coup de hache!) dit :

    Comment ça une fausse bombe???? Tu parles d’un essais toi!!!
    Autant dire qu’ils ont essayé avec la vraie tellement elle est fausse cette bombe… Bonne à rassurer la populasse des pays asservis qui achètent de force l’avion qui peut emmener « LA Bombe »… enfin bref une belle arnaque pour acheter la protection américaine qui se servirait de vrai matos…. pour se protéger elle…. s’il fallait… « Vrai matos », « Elle » et « s’il fallait »… Le fait que les essais n’arrivent que maintenant….

  15. Lagrange dit :

    Un nouvel argument pour acheter le F 35 pour les allemands! Il embarque la B 61 plus besoin de F 18, et comme il est furtif il vont nous dire sans rire que la B 61 a désormais plus d’intérêt qu’un missile.

    • NRJ dit :

      @Lagrange
      Lockeed Martin ont fait un avion invisible. Et comme un avion invisible est plus efficace qu’un missile nucléaire… Non je rigole. 😉

    • Ancien dit :

      Une bombe larguée au plus près de l’objectif a toujours eu plus d’intérêt qu’un missile, dans le domaine de l’arment nucléaire. Mais visiblement le niveau d’analyse des commentateurs est tellement bas que l’on ne peut pas s’attendre à ce qu’ils le comprennent !

      • Gribeauval dit :

        Il va falloir expliquer en quoi un bombe gravitaire à la précision aléatoire dépendant uniquement de l’agilité du pilote (et de son rapport au risque, une bombe nucléaire ne se tire pas façon stuka) et largable uniquement à portée de toutes les défenses anti-aériennes de l’ennemie a plus d’intérêt qu’un missile de précision décamétrique lancé en toute sécurité hors des bulles de défense aérienne.
        Je suis curieux d’entendre vos arguments.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Mais visiblement le niveau d’analyse des commentateurs est tellement bas que l’on ne peut pas s’attendre à ce qu’ils le comprennent ! » Dans ce cas développez! C’est un peu trop facile de déclarer que l’on « sait » mais que l’on botte en touche pour démontrer en arguant qu’en face il n’y a que des cons incapables de comprendre! J’attends avec impatience vos arguments en faveur de la bombe à « gravitation » par rapport à un missile type A.S.M.P. ou Tomahawk.

      • Mantore Gérard dit :

        @ Ancien
        Expliquez nous votre première affirmation (toujours plus d’intérêt qu’un missile).
        .
        Nous pourrons ainsi évaluer la légitimité de votre deuxième affirmation (niveau des commentateurs tellement bas).
        .
        Moi qui suis un autre ancien (j’ai connu le Mirage IV) je crains que vous ayez besoin d’une sérieuse mise à jour concernant les missiles.

      • Lagrange dit :

        « Une bombe larguée au plus près de l’objectif a toujours eu plus d’intérêt qu’un missile » L’armée française n’est pas de votre avis car elle abandonnée la bombe nucléaire pour le missile.

    • Mathias dit :

      La Luftwaffe aimerait bien acheter des F-35 pour la mission nucléaire.
      Mais l’Allemagne va probablement commander des F-18 pour ne pas mettre en question le SCAF par un avion 5e génération.
      La France vient d’annuler MAWS à cause de l’achat allemand des P-8 Poseidon pour l’intérim, le risque de la même chose avec F-35 et SCAF es trop grand

  16. frédéric J dit :

    cherche pilote kamikase pour larguer une bombe nuc. gravitationnelle altitude non précisée, poste non dispo. pour les pilotes US faut pas déconner non plus.
    blague a part c’est juste un fantastique foutage de G.

  17. frédéric JEAN dit :

    cherche pilote kamikase pour larguer une bombe nuc. gravitationnelle altitude non précisée, poste non dispo. pour les pilotes US faut pas déconner non plus.
    blague a part c’est juste un fantastique foutage de G.

  18. Coutout dit :

    J’imagine qu’il faudra s’habituer à voir le F-35 partout vu qu’il est en pleine montée en puissance ! Je plains les haters, ils prennent pour 30 ans là !

    • Slasher dit :

      Oui, il monte en puissance avec des commandes revues à la baisse dans l’US Air Force , la Navy et chez les anglais.

      • Fifou dit :

        Mais noooooon, FAKE NEWS ! Les USA attendent l’exercice 2022 pour relancer les commandes quand le F-35 sera passé au nouveau milésime qui corrige un grand nombre de lacunes de l’avion ! Je vous plains …vous avez vraiment l’air au courant vous ? Prépares toi parceque en 2022 cela repart de plus belle !

  19. Tankaboum dit :

    Bon l’appareil est capable de livrer une couscoussiere non propulsée. ( Le tornado le fait, le jaguar le fait en Inde ..)Un peu comme le largage d’un bidon additionnel. Gloire à LM, enfin une capacité digne de ce nom.

  20. Nico from UK dit :

    Je ne comprends pas cette idée d’utiliser des bombes gravitationnelles pour du nucléaire. Pour ce type d’arme un missile est plus approprié.

    • Keep cool dit :

      C’est pour garder l’homme dans la boucle. Quand un missile est tiré il ne peut plus y avoir de retour en arrière. Alors qu’un avion, tant qu’il n’a pas largué très proche de sa cible il peut toujours y avoir un contre ordre…

    • Raymond75 dit :

      C’est pour que les pays dépositaires soient des cibles potentielles, et se regroupent autour de l’OTAN et des US. C’est réussit.

      • Pravda dit :

        Quand une femme se fait violer dans la rue, c’est parce qu’elle porte une jupe trop courte ? Et si elle se défend et blesse son agresseur vous lui collez un procès ?
        Si Kim veut une bombe c’est pour devenir une cible des USA ? Pareil pour les iraniens ?
        C’est compliqué dans votre tête Raymond, la seule cohérence c’est « l’occident c’est les méchants, repentons nous … », vous poussez vos convictions chrétiennes un peu trop loin …

    • Ancien dit :

      Tant que la bombe n’est pas larguée, le point de non retour n’est pas atteint. Avec un missile, c’est pas la même chanson !

      • EchoDelta dit :

        De toute façon a un moment il faut prendre la décision. La prendre au largage de la bombe ou au tir du missile revient au même. Cet argument me parait hyper spécieux.

    • PK dit :

      C’est quoi une bombe non gravitationnelle ?

  21. LOUIS XIV dit :

    A l’heure où les Russes ont déjà équipé leurs avions de combat de missiles hypersoniques Kinjal (sans compter les nouveaux Zyrcon nucléaires), la bombinette à gravitation de l’Otan fait pleurer de rire. Sans être (encore) aussi évolués que les joujous de l’Armée Rouge, les ASMP + lui sont déjà largement supérieurs (aussi bien techniquement qu’opérationnellement).
    Les larves européennes sont pitoyables.

    • ruffa dit :

      Y’a de quoi franchement rire avec le matériel Russe : ils annoncent beaucoup de choses mais on ne voit pas grand chose ! Leurs avions de chasses sont démodés et leurs nouveaux sous-marins sont aisément repérables par les SNA américains et Français alors va te coucher petit morveux

      • LOUIS XIV dit :

        Petit morveux, tss, tss…

        • Pravda dit :

          Et côté covid, ça se passe bien à St Petersbourg ? Faudra arrêter l’alcool frelaté par contre, ça ne soigne rien.

  22. LL dit :

    Cette B61 est une vaste fumisterie aujourd’hui. Une bombe atomique, c’est forcément dans un conflit de très haute intensité face à un ennemi qui vous fonce dessus avec d’énormes moyens (basiquement, une division blindée soviétique dans la trouée de Fulda au temps de la guerre froide).

    Donc, dans tous les cas face à une armée dotée d’une panoplie de missiles sol-air accompagnant la division blindée et d’une très grosse chasse en couverture. Le risque est énorme d’être abattu lors de l’opération de survol de l’objectif, « furtif » (mais pas invisible) ou pas.

    Dans un cas de frappe nucléaire « tactique » ou « pré-stratégique », les USA enverraient des avions dotés de missiles de croisière à tête nucléaire, comme les français avec les ASMP-A. En l’espèce, des AGM-86 ALCM de 2 000 Km de portée tirés par des B52 à distance de sécurité.

    Cette histoire de B-61 est aujourd’hui juste un argument commercial pour forcer des pays européens à acheter des F-35 ou des FA-18.

  23. EchoDelta dit :

    Ça paraît surréaliste d’avoir un avion hyper hitech pour larguer une bombe nucléaire antédiluvienne…
    bon c’est surtout pour honorer leurs engagements à tous les européens à qui ils ont refourgué leur camelote. Sinon je ne vois vraiment pas pourquoi ils s’encombre de cette « capacité ».

    • Lothringer dit :

      Je ne comprends pas non plus l’utilité de cette bombe gravitationnelle (donc qui tombe bêtement comme un caillou) à l’heure des missiles de croisière.
      Et je ne comprends pas l’intérêt d’un largage à 1000 pieds pour une explosion au sol : c’est extrêmement sale (poussières radioactives soulevées et dissipées dans l’atmosphère) et une grosse perte en efficacité de l’onde de choc. Si, çà y est, je crois avoir trouvé : usage pour perforation de sols durs (super-bunkers ?).

      En conséquence, je ne comprends pas l’intérêt des pays concernés (Belgique – Allemagne – Italie – Pays-Bas) à la conserver sous cette forme.
      Pour la Turquie, je comprends : c’est devenu une arme de chantage des Turcs sur les Américains.

      Et je ne comprends pas l’intérêt ni stratégique, ni tactique de « grosses » bombes.
      Celles de la taille d’Hiroshima (uranium 20kt de mémoire) et de Nagasaki (plutonium, légèrement plus puissante) ont permis de raser ces 2 villes industrielles.

      Pourquoi donc ces pays (si ils souhaitent conserver des bombes sur leur sol…) ne demandent-ils pas le remplacement pur et simple par des m-d-c ? Un véto des USA sur le mdc ?
      Ne vaut-il mieux pas 100 mdc à 20kt que quelques grosses à 100kt ? Ainsi que des mdc « vides » pour saturer les défenses adverses (comme les balles à blanc dans un peloton d’exécution) ?

      • Pravda dit :

        La B61 est utilisable en stratégique (donc pas de largage à basse altitude) mais aussi en tactique en faisant varier sa puissance. On peut alors l’utiliser en effet en anti-bunker, sur une division blindée, comme ultime avertissement …. C’est ce qu’on pourrait appeler l’échelon intermediaire avant le balistique .
        Après c’est certain qu’un ASMPA parait plus efficace

    • Coq dit :

      Ah oui en effet, remarque ca nous permettra de garder notre industrie aeronautique

  24. VonBulot dit :

    « Otan : Le F-35A fait un pas de plus vers la capacité à emporter la bombe nucléaire tactique B61 » …. et alors?

  25. AirTattoo dit :

    … Une bombe, c’est n’importe quoi. Comment continuer à dépenser des sous pour un argument de vente…
    Heureusement que nous avons des ASMP et pas des bombes nucléaires..décision prise dans les année 70 !!!!

    En plus le F-35 est clairement pas un avion adapté à ce rôle mais bien a faire de la détection electronique de façon furtive et a longue distance de tout radars basse fréquences.

  26. PARTAGE dit :

    surtout pas en temps d’orage!

  27. Momo dit :

    Nous étions quelques uns à avoir anticipé la commande, cela ne va plus tarder.
    La question est de savoir ce que notre gouvernement en tirera comme conséquences puisque ce sera le début officiel de la fin du scaf. On y reviendra.

    Et en même temps bien sûr, l’ineffable Stoltenberg (homme politique de gauche norvégien) vient de rappeler ouvertement aux éventuels trublions qu’en dehors de l’otan point de salut. Oooohhhhh! Aaaaaaaahhhhhhhh!!
    Il veut dire que même si Joe avait laché sur la Grèce, parce que ça risquait vraiment de grincer avec la France, ça n’allait pas durer. En réalité ce sera à voir aprés le prochain appel macron-joe (si macron est réellement devenu adulte sur ce sujet il doit continuer à hurler, pour la négo et le principe).

  28. Opexum dit :

    On peut pas la larguer d’un apache ?
    Personne n’a jamais essayé d’un hélicoptère ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « On peut pas la larguer d’un apache ?
      Personne n’a jamais essayé d’un hélicoptère ? » Eventuellement avec une catapulte médiévale, le plus dur c’est d’approcher sans trop se faire remarquer!

      • Opexum dit :

        Un bon trébuchet en bois est une bonne option.
        Indetectable aux IR ni aux EM.
        ça c’est furtif ;D
        Portée 200 m et BOOM, champignon !

        L’hélico c’était pour faire rigolo.

  29. Coq dit :

    Question, il est furtif le ravitailleur ? Car pour aller de Belgique en Russie, même a la frontière, le ravitailleur ne devra pas être loin, vu la bouse de Fmachin3.5 …
    Meme si les Russes sont aveugles, et ne voient pas le Ftruc3.5, il verront bien le gros petrolier volant qui le suit de pas tres loin …
    Donc de facto, le Fchose3.5 ne rentrera pas, il s’écrasera comme un gland …

    Deja que les belges passent pour des c… avec leur navire laissé a quai par l’otan … ils ont pas peur du ridicule ma fois.

  30. Hélyx dit :

    La B-61 ne sert qu’à une chose : vendre des avions américains. Pour une mission nucléaire, on envoie un missile, c’est plus efficace et plus sur.

  31. vrai_chasseur dit :

    Une petite subtilité qui passe quasi-inaperçue et qui a pourtant de grosses conséquences :
    – la petite subtilité :
    la nouvelle version 12 de la bombe B61, celle de cet essai sur le F35, apporte une nouveauté : un ‘Tail Kit’ ou empennage de queue rajouté qui permet de la guider par électronique. Par rapport aux versions précédentes, ce n’est donc plus une bombe qui descend par pure gravité mais un engin capable de planer vers sa cible par guidage.
    Le gain est la précision améliorée : 30 mètres au lieu de plus de 100 mètres pour les B61 actuelles.
    Petit hic : cette électronique n’est activable QUE si on munit l’avion porteur du système électronique de contrôle adéquat …et les américains N’ONT PAS prévu de mettre ce système de guidage sur le F16 et sur le Tornado, qui sont pourtant les 2 vecteurs qualifiés B61 en Europe. Ils le mettront sur le F35, le F15, le F22, le B2 et le futur B21. Et PEUT-ËTRE sur le FA/18 …
    Les grosses conséquences :
    – Pour utiliser la B61-12 guidée, il faut obligatoirement acheter du F35 ou prier pour que les USA mettent ce guidage B61-12 sur le FA/18. Sinon, la B61-12 est obligatoirement lancée en mode non guidé depuis les autres avions. Un argument captif de plus pour le F35…
    – Une précision plus importante d’une arme nucléaire veut dire, pour tous les pays européens dépositaires des B61 : augmentation de leur capacité de frappe nucléaire. Il va falloir expliquer cela à tous les parlements européens concernés, à l’heure de la réduction des arsenaux nucléaires…le parlement néerlandais a été le premier à dégainer, en tentant d’interdire la capacité nucléaire de ses F35, mais s’est fait retoquer par son gouvernement qui a invoqué « l’engagement à respecter les missions OTAN dévolues aux Pays-Bas ». Et la Russie peut considérer que puisque l’OTAN dispose d’une augmentation de capacité nucléaire en Europe, elle s’exonère des traités.

    Petite subtilité, grosses conséquences.

    • Lothringer dit :

      Merci de ces quelques précisions très intéressantes, sachant que TOUS les (nombreux) anciens sous-modèles de la B61 vont être remplacés par la B61-12 (à une exception près je crois) . Donc « bye bye » les Tornado. Et cela va arriver très vite (moins de 5 ans).

      Grosso-modo, chaque évolution depuis 50 ans constitue une occasion pour les américains de refermer un peu plus l’autonomie technologique des vassaux (officiellement partenaires-alliés) de l’OTAN. C’est la technique du noeud-coulant qui se referme très progressivement, pour éviter que cela soit trop voyant.

      Cela me rappelle un commentaire que j’avais fait il y a de nombreux mois, où je disais que le standard de dialogue entre avions de l’OTAN est actuellement la liaison-16. Chaque pays-membre de l’OTAN dispose des référents-techniques (en informatique on appelle cela une API) permettant l’implantation du protocole dans les armements qu’il fabrique lui-même. La compatibilité externe est garantie par le respect du protocole (l’API), chaque pays ayant liberté de développer son code-source pour atteindre ce but.
      Je suis intimement persuadé qu’au prochain coup de « clic », c’est à dire pour le successeur de la liaison16 (appelons-la « liaison-33 ») , les Yankkes diront qu’il ne publieront pas l’API « pour des raisons de sécurité » et qu’il faudra désormais acheter obligatoirement chez eux l’implantation de la liaison-33 (et ce ne sera pas gratuit) sur du matériel qu’ils fourniront (qui ne sera pas gratuit non plus), Ce sera une « boîte noire » et ils voudront vérifier eux-même la bonne implantation sur le matériels fabriqués hors-USA ; et pour cela ils exigeront d’avoir accès à tous les plans et tous les codes-sources informatiques des matériels fabriqués par les vassaux (officiellement partenaires-alliés). Imaginez que Dassault soit obligé de fournir aux américains tous les plans du Rafale et tous les code-source de l’informatique-électronique embarquée, pareil pour Thales et MBDA. Pareil pour l’italien Leonardo. Pareil pour Airbus (C295, A400M, futur A200M).

      …et Adieu les tentatives de « Itar-Free »

    • Momo dit :

      Laisseriez-vous entendre que pour respecter sa mission dans l’otan il est fatal que l’allemagne soit obligée d’acheter des f35?
      Parce que faire des adaptations comme celle-là au F/A18 cela intéresse qui en réalité? Et de fait ça doit être hors de prix, et rendre l’achat de ce zinc modifié absolument prohibitif! D’ailleurs plus j’y pense plus c’est pas sur que ce soit techniquement faisable…
      Alors qu’un simulateur de f35″c’est pas cher ma fille, pas cher » comme dit la suissesse Mme Ahmerd.

      Sérieusement, les goths auraient-ils besoin de ce genre de prétexte? Réponse oui, tout est bon pour l’hypocrisie, et tous les faux-culs feront comme si c’était sérieux.

  32. Finaud dit :

    Je procède en ce moment même à la qualification de ma 4L de collection pour larguer la bombe nucléaire tactique B61.
    Pour deux motifs :
    1) parce qu’il faut être cohérent : j’utilise un véhicule du 20e siècle pour une arme du 20e siècle ;
    2) parce qu’il n’y a pas de raison de laisser aux Ricains le monopole du foutage de gueule.

    • Davy Cosvie dit :

      L’on est maintenant à l’époque des missiles dits « de croisière » (MdC), peu détectables et guidés avec précision sur de très longues distances. Si précis qu’ils se passent de charge explosive et peuvent neutraliser un gouvernement sans faire de dégâts collatéraux.
      .
      [HS : nous Français sommes d’ailleurs obligés de nous demander pourquoi nos gouvernements successifs depuis 1970, qui soupçonnent traditionnellement les militaires d’être « boulangistes » ou « putschistes », ont laissé l’armée française s’équiper de ces missiles capables d’anéantir le pouvoir politique parisien. Par manque d’imagination, probablement.]
      .
      Mais la question du jour est suggérée par « Finaud » ci-dessus : pourquoi les US veulent-ils encore stocker des AN en Europe centrale quand tout le monde sait que l’arme nucléaire ne sera pas tirée contre des objectifs civils car le gouvernement agresseur serait immédiatement pulvérisé par MdC en retour ?
      .
      Dépourvu d’explication logique, l’on est amené à une explication psychologique : au Pentagone, l’inconscient collectif est définitivement bloqué au 20ème siècle. Ça s’explique : c’est le siècle, notamment pendant les années trente et quarante, où les USA se sont cru destinés à devenir les maîtres du monde par la force de leurs armes.
      Leurs concepts stratégiques resteront donc longtemps bloqués l’époque de ce rêve qui fut éphémère mais agréable pour eux.
      .
      Sinon, quelle explication logique à la présence d’armes nucléaires américaines en Europe ?

      • tschok dit :

        @Davy Cosvie,

        Vous n’avez toujours pas compris pourquoi il y a des armes nucléaires américaines en Europe?

        Je ne vais pas vous expliquer pourquoi, on s’en fout.

        Je vais vous expliquer pourquoi vous ne le comprenez pas: l’esprit français nie l’existence du parapluie nucléaire américain. Il la rejette profondément comme une aberration, une hérésie stratégique, parce qu’elle symbolise la puissance des Etats-Unis sur le monde et, singulièrement, leur pouvoir sur les pays européens.

        Donc, quand vous écoutez les Français parler de la B61, ils n’y comprennent rien parce qu’ils sont dans un déni viscéral et sur tous les plans: tactiques, stratégiques, militaires, politiques, etc.

        Vous pouvez prendre le sujet par n’importe quel bout et leur expliquer, ils n’y entravent que dalle et pas parce qu’ils sont idiots, hein? Nan, nan, c’est pas par insuffisance intellectuelle. C’est culturel.

        • Lothringer dit :

          Bonjour Tschok

          je vous suggère de lire lire tome 1 de « le pouvoir et la vie » de VGE. Il y pose une question à Jimmy Carter sur l’usage des forces américaines (y compris nucléaires) en Europe en cas de conflit face à l’URSS. La réponse embarrassée et sibylline de Jimmy Carter (« je savais qu’un jour vous me poseriez la question ») lui a fait comprendre qu’on ne pouvait pas faire confiance à l’implication des USA.

  33. Raymond75 dit :

    Félicitons ces pays européens qui ont investit des sommes folles pour être les porteurs aux ordres des US, juste avant d’être anéantis : ça c’est de l’intelligence biologique !

    L’avion sherpa sera suivi d’un avion qui diffusera des tracts (ignifugés) pour indiquer que ce bombardement nucléaire est « un simple avertissement » (seulement le tiers de la puissance de la bombe d’Hiroshima) : une bombinette qui n’entrainera pas de riposte massive, aucun danger donc.

    « Sir, Yes Sir »

  34. Yallingup dit :

    Ne me dites pas que les US teste un concept qu’on a abandonné depuis 30 ans ? Ne me dites pas que le F35 saura peut-être un jour faire comme un Jaguar avec l’AN52 ?

  35. Raymond75 dit :

    Je pense comme l’un d’entre vous qu’un Stuka serait suffisant : économique, robuste, très maniable à basse vitesse, très peu de signature infrarouge (on peut prolonger les pots d’échappement avec des entrées d’air), très bonne visée en piquet, que des qualités !

    Un inconvénient : le pilote est sacrifié … Mais on trouvera suffisamment d’imbéciles ou d’exaltés pour conduire cette mission sans retour, et pour entrer dans l’histoire.

    • caiusbonus dit :

      En piqué…

    • Opexum dit :

      En plus avec la sirène on l’a l’avertissement.
      Qui possède la Licence pour fabriquer des Stuka ?
      Pas encore dans le domaine publique ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Mais on trouvera suffisamment d’imbéciles ou d’exaltés pour conduire cette mission sans retour, et pour entrer dans l’histoire. » Et l’imbécile qui donnera l’ordre, c’est qui?

  36. Rivera dit :

    Comme je l’ai toujours dit ! Les Américains ont BEAUCOUP d’argent ! Et donc confier un tel pactole à Lockheed Martin pour construire l’avion de 21 è siècle, cela ne peut que donner un nouveau paradigme militaire ! (Les haters, épargnez moi le F-104, qui marqua malgré tout la rupture en Europe face à l’EST.)
    Chose étonnante et qui en dit long, les Russes confirment le concept avec leur nouveau Su-75. Et autre élément amusant, les copieurs chinois n’ont pas lancé de copies du Rafale, mais on retrouve dans leurs avions, les concepts lancés sur le F-22 et F-35 ! (J-35 et J20)Tiens, tiens madame ? Mais quelle coïncidence ?

    • Sun Tzu dit :

      Les chinois ne copie pas Le Rafale, car c’est beaucoup plus compliqué de cintrer des tôles que de prendre une boite de conserve et d’utiliser de la tôle plate ; ça vous donne un avion très anguleux qui vole très mal, mais c’est facile à fabriquer et vous faites croire que c’est une innovation en le refourguant sous l’appellation de 5ème génération. Quant à comparer le faiseur de veuves avec un Mirage, il n’y a pas photo.

      • Moustache dit :

        @Sun Tzu
        Merci pour l’aveu que l’on perçoit derrière votre réponse ! Enfin !
        PS : Mirages écartés en faveur du F-104…. l’histoire est un éternel recommencement on dirait ? ….mais à quoi ça sert que Ducros il se décarcasse ?

        • Sun Tzu dit :

          Il ne s’agit pas d’un aveu, mais d’un état de fait de pays soumis à l’hégémonie américaine et à l’OTAN, qui est son bras armé et qui n’a plus de raison d’être depuis la chute du mur de Berlin ; et qui pense qu’en sous-traitants leurs armement aux américains ils seront protégées en cas de conflit en Europe. Le départ précipité de Kaboul rappelle celui de Saigon et il ne faut pas oublier que si les américains ont déclenché de nombreuses guerres depuis 1945, ils sont partis très souvent comme des lâches après avoir détruit et ravagé de nombreux pays : Somalie, Irak, Yougoslavie…

  37. Eric dit :

    Il faut le dire et le répéter, parce que certains ont visiblement du mal à l’intégrer : la B-61 n’a aucun intérêt opérationnel. Qui peut imaginer qu’un F-35 va aller traverser toute l’Europe pour larguer un engin de ce type sur des objectifs militaires russes ? Parce que personne ne croit une seule seconde qu’elles seront larguées en territoire européen ! L’utilité de cette bombe, comme la plupart des armes nucléaires d’ailleurs, est d’abord politique. Elle consiste à montrer la détermination américaine à défendre l’Europe en confiant des armes nucléaires US à des alliés européens (même si ces derniers n’ont qu’un contrôle de façade, mais ça fait aussi partie du message), donc en étendant -en partie- la dissuasion américaine à l’Europe. C’est là le seul intérêt de ces armes, dont tout le monde sait très bien par ailleurs qu’elles n’ont quasiment aucune chance d’être utilisées au combat. Et c’est pourquoi les pays concernés y tiennent comme à la prunelle de leurs yeux, parce qu’elles leurs assurent la protection américaine : tant que ce système perdurera, inutile de parler de défense européenne indépendante.

    • PK dit :

      « Qui peut imaginer qu’un F-35 va aller traverser toute l’Europe »

      Vue la distance franchissable du F-35, ça risque de poser un gros problème, avec ou sans la bombe.

  38. BobFromLux dit :

    Si je ne me trompe pas, la B61 est plus grosse que la baie d’armement du F35. Elle dépasse…. Ce qui ruine la furtivité de l’avion

  39. Richard dit :

    La B61 est l’équivalent de la AN22 française qui équipée le Mirage IV avant que celui-ci reçoive le missile ASMP.
    Le largage s’effectue par approche en très basse altitude suivi d’une ressource stabilisée, suivi d’un largage, puis passage ¾ dos et dégagement en basse altitude

  40. v dit :

    Il est temps de rappeler à tout le monde les deux emplois d’une arme nucléaire
    1 emploi dissuasif (qui dissuade de faire quoi que ce soit, parce que c’est mal)
    2 emploi tactique (ca fait toujours peur ! mais faut le faire quand même) (destruction de colonne de char, groupe aéronaval etc.)
    les deux sont différents et l’utilisation d’un avion pour un emploi tactique de l’arme nucléaire n’est pas farfelu même si
    malheureusement ca détruit des villes et brule des enfants.

    • Davy Cosvie dit :

      @ v
      Ce que vous écrivez est tout à fait exact. Du moins ça l’était jusqu’à ce que l’on dispose de missiles dits « de croisière » (MdC), peu détectables et guidés avec précision sur de très longues distances. Si précis qu’ils se passent de charge explosive et peuvent neutraliser un gouvernement sans faire de dégâts collatéraux.
      .
      Les destructions que vous évoquez (villes, enfants brûlés, colonnes de chars…) n’auront pas lieu parce que n’importe quel gouvernement, y compris un gouvernement de Grande Puissance, sait qu’il sera la première victime de son agressivité.
      .
      La dissuasion, qui menace les gouvernements depuis plus de cinquante ans, est un principe qui reste d’autant plus valable que désormais l’on menace les gouvernements sans craindre de faire des dégâts collatéraux.
      On n’est plus au 20ème siècle.

  41. Matou dit :

    Vu de la petite fenêtre d’un citoyen français ordinaire, avec la perception du sur-armement de la Chine et de la Russie et une logique de guerre enclenchée sous le seuil comme on le lit désormais régulièrement, l’usage de ce type d’engin peut laisser penser qu’il serait employable pour éliminer d’un coût de grosses formations terrestres ou navales, afin de ré-équilibrer le rapport de force en cas de situation devenue critique. Mais en venir là serait peut-être aussi un franchissement de seuil potentiellement vers le grand soir. Donc, on pourrait peut-être penser que le message envoyé vers la Russie et le PCC est à caractère dissuasif. Je m’interroge malgré tout sur la réelle furtivité tant vantée du F35. J’ai lu par ailleurs que des radars basses fréquences ou / et passifs savent détecter ce type d’engin. Est-ce vrai ?

    • Matou dit :

      Je m’aperçois que mon message n’est pas clair au-delà des fautes d’orthographe. J’entends au début, actuellement sous le seuil mais dans l’hypothèse que cela dégénère en conflit classique de haute intensité. Lire aussi « d’un coup » et non « d’un coût », au moins celle-ci est corrigée . Toutes mes excuses.

      • Davy Cosvie dit :

        @ Matou
        Le rôle du missile Pluton, décidé par Charles de Gaulle dans les années soixante, était précisément de faire franchir le seuil nucléaire à un conflit classique de haute intensité qui menacerait la France.
        .
        Ce Pluton, tiré dans l’une ou l’autre des zones vides d’Allemagne de l’est, empêcherait les Russes et les Américains de s’entendre (par le Téléphone Rouge mis en place en 1963) pour une guerre sous le seuil qui détruirait l’Europe.
        .
        Le Pluton menaçait indirectement les deux « Grands » en transformant un conflit classique et géographiquement limité en conflit nucléaire avec retombées mondiales.
        C’est pourquoi aujourd’hui la présence d’armes nucléaires américaines en Europe est irrationnelle.
        .
        C’est pourquoi je dis que la pensée stratégique américaine est restée bloquée au 20ème siècle.

  42. Gagnon Roger dit :

    Y a des connaisseurs de l’arme atomique sur ces forums; C’est trop drôle

    • Jean-Childebert Brizeux d'Orquis dit :

      @ GRoger
      Expliquez-nous un peu ce qui vous fait rire et pourquoi : ça nous instruira.
      Merci d’avance.
      Jean-Chi

      • Gagnon Roger dit :

        Personne qui a des connaissances en armes atomiques s’amusent ici. Un simple pilote sur un transporteur d’armes atomiques a une plus grande formation qu’un chirurgien. Et ne serait ce que le profil psychologique peu y ont accès

        • Plouc putatif dit :

          Roger, expliquez-nous un peu mieux s’il vous plaît.
          Pour l’instant vous n’êtes pas clair du tout.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Un simple pilote sur un transporteur d’armes atomiques a une plus grande formation qu’un chirurgien. » Ne dit on pas « frappe chirurgicale »!

  43. UnKnown dit :

    Pur outil de domination et de controle des forces aériennes européennes. La B-61 ne sert absolument à rien d’un point de vue tactique, et encore moins d’un point de vue stratégique. Une vulgaire bombe lisse avec charge nucléaire, un retour de 60 ans en arrière…
    Mais ça permet de vérouiller des clients/marchés captifs, comme avec les Pays Bas, l’Allemagne, la Belgique et cie…
    Mais bon ça va étoffer l’argumentaire de Lockheed Martin pour vendre sa dinde. En espérant que ça poussera les teutons à acheter le F-35 et tuer une bonne fois pour toute le SCAF.

  44. E-Faystos dit :

    Un pas après l’autre.
    Mais attention! surtout pas deux à la suite.
    La B 61 n’est pas une arme très complexe à raccorder: pas de senseur intégré, tout peut être paramétrer avant la mission, car ce qui est nucléaire est politique.
    et aucun pilote ne saurait faire autre chose que s’en tenir à sa place: aller sur place, libérer l’arme et -potentiellement- revenir.
    D’ailleurs je plaint la conscience du mec qui libérera l’apocalypse. L’armée à beau savoir décloisonner les responsabilités, il faut une sacré trempe pour appuyer sur le bouton avec des civils en ligne de mire.
    .
    La France à eu une arme similaires à la B 61 dans les années 60 et 70: l’AN 52, bombe freinée pour favoriser l’évasive des mirages en raid nucléaires. D’abord les Mirages IV, puis les Mirages III E.
    Si les tests se sont déroulés sans entrave sur ces deux avions, les Mirage III prévu pour le test à subi une grave avarie quelque mois avant les essais: le pilote raconte comment il est parti en embardé et, ayant été brieffé sur un départ en ciseaux d’un F104 starfighter Allemand (qui a dû s’écraser, comme beaucoup d’autre), il eu la présence d’esprit d’applique la procédure retenue tendis que dans l’avion, tout se mettait en alerte et que le contrôleur lui demandait son statut en termes peu académiques.
    Le pilote ramena donc son avion et fut généreusement arrosé de mousse : l’un de ses deux réservoirs pendulaires s’était déchiré et s’était retourné autour du bord d’attaque de l’aile.
    Ne possédant pas de système de becs mobiles, le Pilote en fut d’une bonne frayeur et le Mirage d’un contrôle et maintenance lourde.
    .
    La procédure de largage retenue pour l’AN 52 fut un vol en rase motte, suivi d’une brève remontée avec largage en automatique. la bombe se freinant avec son parachute tandis que l’avion prenait la tangente. La méthodes est plutôt osée parce qu’a vide, le III grimpe à 5000 mètres par minutes, alors que pour une mission de ce type, c’est la bombe, deux réservoirs pendulaires, brouilleurs et lances leurres… soit la charge maximale.

  45. basstemp dit :

    La bombe qui sert a rien, déja qu’une bombe nucléaire en contexte totalement souverain comme par exemple un ASMP-A français sous un rafale Français , bon y a déja quasi aucune chance qu’il soit tiré un jour … Mais une fucking B61 sous ou dans le ventre d’un F35 en contexte otanien au départ d’un pays comme l’Allemagne (fondamentalement anti-nuke jusqu’au trognon ce pays …) sous double clés (en fait j’imagine la clé sert a que dalle lol, elle est juste la pour donner une illusion d’usage potentiel)

    Y a quelle chance de voir un jour cette bombe larguée sur une armée ennemie ? Mais aucune , on parle probablement de l’arme nucléaire la + inutile au monde tellement elle sert a rien et ne servira jamais a rien ! Même si Poutine tirait sur l’Allemagne ou la Belgique du Topol-M a 500Kt la tête nucléaire : Je met ma main au feu que la procédure dira « NEIN vous ne pouvez pas tirer ! » en réponse … Avec un peu de chance , peut être la France et la GB se bougeront le cul et encore que … Boah y a des chances qu’on laisse ces pays cramer si y a moyen d’esquiver le reste des Topol xD , c’est affreux ce que je dis, mais réaliste ! : )

  46. werf dit :

    IL faut rassurer les acheteurs européens les seuls à pouvoir prétendre à l’utilisation partagée de cette bombe. Mais les conditions météo en Europe ne sont pas celles du Nevada. Lla nécessité d’avoir un avion ravitailleur pour se ravitailler en temps utile et pouvoir se dégager après largage à pleine vitesse enlève toute crédibilité à la furtivité du F35. On le savait déjà…

  47. John Gabine dit :

    – Très bien la racaille Russe et les Chinoise est malheureusement toujours aussi menaçante.

  48. Mantore Gérard dit :

    @ Ancien
    Expliquez nous votre première affirmation (toujours plus d’intérêt qu’un missile).
    .
    Nous pourrons ainsi évaluer la légitimité de votre deuxième affirmation (niveau des commentateurs tellement bas).
    .
    Moi qui suis un autre ancien (j’ai connu le Mirage IV) je crains que vous ayez besoin d’une sérieuse mise à jour concernant les missiles.

  49. Florent Pirot dit :

    Je pense qu’une bombe pareille pour être larguée en vol supersonique doit être placée nez vers l’arrière et être légèrement poussée… pour profiter de l’énergie de l’avion au lieu de se battre contre.

  50. Paul Bismuth dit :

    Toute cette agitation ne vise même pas la Russie, mais plutôt la Chine pour fourguer toujours de la camelote américaine:
    https://www.meta-defense.fr/2021/10/07/la-bombe-nucleaire-b-61-de-lotan-a-t-elle-encore-un-interet-militaire-ou-politique/

    Biden a changé de portage sur la communication dans ce domaine par rapport à Trump:
    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/10/06/les-etats-unis-annoncent-detenir-3-750-tetes-nucleaires_6097274_3210.html

  51. Félix GARCIA dit :

    C’est impressionnant quand même :
    Atterrissage et Décollage Verticaux de l’Avion F-35B Lightning II à bord du Navire Japonais Izumo
    https://www.youtube.com/watch?v=TQUWv0OOONw

  52. Davy Cosvie dit :

    @ Matou
    Le rôle du missile Pluton, décidé par Charles de Gaulle dans les années soixante, était précisément de faire franchir le seuil nucléaire à un conflit classique de haute intensité qui menacerait la France.
    .
    Ce Pluton, tiré dans l’une ou l’autre des zones vides d’Allemagne de l’est, empêcherait les Russes et les Américains de s’entendre (par le Téléphone Rouge mis en place en 1963) pour une guerre sous le seuil qui détruirait l’Europe.
    .
    Le Pluton menaçait indirectement les deux « Grands » en transformant un conflit classique et géographiquement limité en conflit nucléaire avec retombées mondiales.
    C’est pourquoi aujourd’hui la présence d’armes nucléaires américaines en Europe est irrationnelle.
    .
    C’est pourquoi je dis que la pensée stratégique américaine est restée bloquée au 20ème siècle.

    • sentinelle dit :

      J’espère que l’on aurait pas laisser les français dans ce cas de figure utiliser l’AN. Je rappelle que la portée du pluton était de 120 km c’est à dire destiné à l’Allemagne de l’ouest .

      • Pascal (l'autre) dit :

        « J’espère que l’on aurait pas laisser les français dans ce cas de figure utiliser l’AN.  » Er ceux là même n’auraient pas laissé les Soviétiques se promener en Allemagne sans demander l’autorisation à quiconque! Non?

      • Davy Cosvie dit :

        Le Pluton était sur un support mobile qui pouvait avancer vers l’est avant de tirer.
        Mais qu’il tirât dans une zone vide d’Allemagne de l’ouest, ou de l’est, ou de Tchéquie, il accomplissait son rôle essentiel : faire franchir le seuil nucléaire à un conflit classique en Europe et ainsi empêcher les Soviets et les US de se mettre d’accord pour détruire l’Europe centrale (et devenir dangereux pour la France) en restant tranquillement sous le seuil nucléaire.

  53. PK dit :

    « Si, pour moderniser leur aviation de combat, plusieurs membres de l’Otan ont choisi le F-35A, »

    Je ne sais pas si le terme choisir est le bon… subir ?