Le secrétaire général de l’Otan ne veut pas d’une défense européenne « concurrente »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

162 contributions

  1. LOUIS XIV dit :

    Stoltenberg (ça veut dire carpette en langage viking?), la voix de son maître ; l’incarnation chimiquement pure de la servilité des larves européennes.

    • Paddybus dit :

      Le toutou a aboyé, le maître a dit, donnes la papatte… une petite caresse sur le museau… et coucouche panier… ;0)

      • José dit :

        Dans tout ca il y a un probleme!!!! Les Francais sont de doux rêveurs…ils prennent leurs temps et énergies ä pondre les illusions comme si l’EUROPE est une grande France. Dites moi un seul pays européen qui a cette vision illusoire de l’Europe!!!! Qui a confinace en la France et surtout son armée qui n’a pas gangé une seule guerre depuis 200 ans??? Une soit disant puissance qui est toujours incapable d’affronter seule les défis qui ne compte que sur l’EUROPE pour être grande???? Croyez vous reellement qu’un Polonais, une Allemand, un Estonien, un Tcheque va compter sur la France pour se défendre???? Cette france qui apres de petit incidents avec la Turquie est obligée de courir la queue entre les jambes pour quémander le soutien de l’Europe!!! La france qui déclenche des guerres illégales sans être incapable de les gangner: On l’a vu en Libye oü les Americains ont du intervenir pour lui sauver la face….La Centrafrique oü la France est incapable de chasser 200 rebels avec les armes rudimentaires…Ce sont les Russes de Wagner qui ont finalement aidé les centrafrifains á recuperer leur territoire!!!! Que dire du Mali oü la « France abandone en plein vol les pauvres africains » apres avoir quémandé désespérement l’aide des Européens… Ce pays prétend incarner la défense de l’EUROPE !!!! Il est vrai le ridicule ne tue pas au pays des Gaulois…

        • GA dit :

          Ça faisait longtemps que tu n’avais pas ouvert ta bouche pour nous servir tes sempiternelles litanies. Et tiens ! Le pro-allemand, pro-OTAN, anti-Europe qui nous chante les louanges de Wagner. Ça c’est nouveau.Intéressant…

        • Pascal (l'autre) dit :

          Quel temps fait il à Alger, Mourad?

        • Paddybus dit :

          Votre commentaire est largement exagéré… mais, oui le fantasme européiste de la France et son acharnement pro-teuton est dommageable… regrettable… et j’ai encore bon espoir qu’un vrai chef arrive un jour pour redonner l’élan que nous ont fait perdre 40 ans de socialisme tendance trotskysme… que ne renient pas ceux qui se prétendent à droite…
          Pour les actions militaires, vous êtes juste un « peu » ridicule…

        • Revan dit :

          C’est vrai que la 1er guerre mondiale pour ne citer que la plus grande parmi tant d’autre que la France à gagné remonte à plus de 2 siècle
          Putain encore un tocard pro russe retourner à ta niche dans les fermé à troll à saint petersbourg

        • Onimaï dit :

          Ami troll bonjour

        • UnKnown dit :

          Bah on fait bien confiance à un pays qui a entrainé toute l’Europe dans des boucheries jamais vue dans l’histoire… Et qui n’a jamais payé ses dettes de l’époque au passage…
          Donc calmez votre racisme.

        • Olivier dit :

          Alors vous, vous avez vraiment de la chance que la politique du site en matière de modération des commentaires soit, justement, de ne modérer personne, parce que vu la qualité de vos interventions, vous ne seriez jamais publié. Je puis simplement vous suggérer de garder vos brûlots pour vous, et d’ouvrir un livre d’Histoire, à l’occasion – vous verriez que la France a gagné nombre de guerres depuis 200 ans, y compris contre le pays dont vous vous revendiquez, et que, ce faisant, vous n’honorez guère.

        • blondin dit :

          Vous polluez ce site avec vos commentaires, que vous soyez anti français, ça vous regarde, mais vos énormités sont vraiment très pénible, retournez à l’école, lisez, faites quelque chose ! ça vous occupera, vous fera évoluer et surtout vous ne viendrez plus ici. Vous êtes de loin le pire contributeur de ce site. En plus, pour un (peut etre) allemand issu de l’immigration, qui a déja du faire plusieurs pays (Portugal, France, Allemagne ?), vous devriez remercier l’Europe d’exister, elle vous a permis de vous installer chez les autres.

    • GHOST dit :

      « SOLTEN » PROUD.. comment traduire cela? Le terme « fierté » ou « orgeuil ».. La Norvège est plus riche que la grande majorité des pays membres de l´UE et n´a aucun complexe.. Raison pour laquelle ce pays Nordique n´a jamais trouvé des raisons de devenir membre de l´UE.
      Quand Soltenberg affirme que « 80 % du financement de l´OTAN » provient des pays non-membres de l´UE, qu´en pensez-vous? 20 % seulement en provenance des 27 pays membres de l´UE.. drôle.. Ce qui signifie que l´UE ne possede pas les ressources financières necessaires pour l´ambition de l´Europe de la défense de Macron

      • LucienB dit :

        Les Norvégiens se sont enrichis en vendant du pétrole et ont donc contribué à la pollution mondiale et aux urgences climatiques. Nous devrions créer une taxe pour la Norvège afin d’indemniser les autres pays pour les dommages qu’ils ont causés.

        • GHOST dit :

          Elf.. le nom vous dit quelque chose? Le pétrole du Gabon, du Congo.. ect exploité par la France va aussi exiger un « taxe » pour les dommages selon vous ?

          • LucienB dit :

            Non. La taxe ne concernera que les producteurs comme la Norvège, qui s’est enrichie en vendant des carburants polluants au reste du monde.

      • Pierro dit :

        Et combien d’argent venant de la Norvège ?
        C’est malin de se cacher derrière le financement des USA…
        De toute façon, son pays n’est pas dans l’UE, on ne lui demande pas son avis.
        L’OTAN sert à avoir un marché captif pour l’industrie US.

    • Loufi dit :

      Son chèque mensuel est expédié depuis le Pentagone donc bon, il joue son rôle de toutou

  2. albert dit :

    D’un coté les USA veulent que l’Europe renforce leur défense et de l’autre l’OTAN (clairement dirigé par les USA) ne le veut pas. Faudrait savoir.
    Et puis dans mon esprit concurrent ça veut dire ennemi, opposant, adversaire. Ca démarre mal si l’OTAN voit une défense européenne comme telle. Visiblement les USA veulent garder la main mise sur la défense européenne, surement pour mieux leur vendre (imposer ?) leurs matériels

    • Pascal (l'autre) dit :

      « D’un coté les USA veulent que l’Europe renforce leur défense et de l’autre l’OTAN (clairement dirigé par les USA) ne le veut pas. Faudrait savoir. » Mais c’est cihérent! En fait il faut que l’Europe renforce sa défense en augmentant les budgets militaires pour acheter exclusivement du matos ……………………..U.S.

      • Lacondemine dit :

        Arrêtons cette fable Franco/Française d’une Défense Européenne …Macron avec cette obsession est d’un ridicule sans nom … De même que cette fable d’un couple Franco/Allemand … Un déclin de notre pays qui semble structurel ….

      • Lacondemine dit :

        Cette fable Franco/Française d’une Défense Européenne est l’obsession de M. Macron … Cette Défense ( l’arlesienne) ne verra jamais le jour … Le remède est qu’il nous faut nous donner l’outil ( budget ) afin de vraiment arriver à être crédible aux yeux du monde … Donnons du volume a nos armées , cela est possible , il suffirait d’une volonté politique … retirons nous de l’OTAN ….Donnons de réels moyens d’une indépendance ….

        • John dit :

          C’est pas une question de budget…
          C’est une question de capacité à se défendre, et les engagements divers des nations alliées.
          Les USA ont clairement mis les pays de l’OTAN sous son parapluie nucléaire. Les conditions d’utilisation des armes nucléaires sont connues. Ce parapluie concerne:
          – Japon
          – Corée du Sud
          – Australie
          – Nouvelle Zélande
          – OTAN
          Par contre, la France n’a pas la moindre clarté sur sa doctrine nucléaire. Pour la France seule, c’est idéal. Par contre, pour les alliés de la France, ça signifie qu’ils ne sont pas protégés par la dissuasion française.
          Et dans le contexte de non.prolifération, s’allier avec les USA est la meilleure solution.
          SI la France veut pouvoir lancer la défense européenne, il faudra faire évoluer la dissuasion !
          Cela passe par:
          – une composante aérienne, donc des missiles tactiques et stratégiques qui fonctionneraient comme la B61 en terme d’utilisation. Donc la France devrait valider tout tir européen de cette arme. Une version moderne serait un missile de croisière soit furtif ou hypersonique probablement.
          – une composante navale avec des SNLE sous l’égide de l’UE, dont la doctrine serait « la moindre attaque contre un membre, on te défonce », avec à nouveau une validation française dans la boucle.
          – et évidemment, la france conserve son arsenal qu’elle gère seule pour sa propre défense.
          Une telle stratégie augmenterait considérablement les exportations françaises.
          Dans un tel cas de figure, il n’y a pas vraiment de compétition ou de concurrence, donc la France pourrait gagner sur ces contrats.
          Et comme effet secondaire, il y a le changement de la dépendance militaire vis-à-vis des USA.
          Sans cela, je ne vois pas comment la France peut rêver d’une défense européenne.

          Autre alternative, l’UE développe son programme nucléaire…

  3. Lassithi dit :

    Hi, hi, hi.
    Alors les castors, on est toujours plus fort ensemble ? Le maître des larbins a parlé, pas Stoltenberg, mais Washington.
    Fin a la récrée er des rêves pour les tocards européistes comme nos gouvernants. Même Florence a renoncé au développement du Patmar avec le IV Reich. 9a a dû lui faire mal, faudrait qu’elle continu avec le SCaf et le char….
    Otanexit et Frexit. Vite !

    • blondin dit :

      vous vous rendez compte que votre radotage permanent avec vos « frexit », « otanexit », au sujet de tout et n’importe quoi ne fait que desservir ce que souhaitez ? les commentaires de ce genre, sans explications, sans arguments, très basique, ne risque pas de faire changer les choses ! d’un sujet important qui mérite mieux que ça, vous en faites une discussion type commentaires « you tube ». les pro otan et UE, sont tranquille avec des gens comme vous…

      • Habituė d' opex360 dit :

        @ blondin
        Lassithi est un troll dont l’objectif est précisément de desservir ce qu’il fait mine de souhaiter.

        • blondin dit :

          Ok, c’est très sûrement ça, mais qu’est ce que c’est pénible ! Même si je passe ses commentaires, j’en vois quand même un bout…

  4. Yannus dit :

    Si on regarde une carte, la France est effectivement protégé par l’OTAN de facto au même titre que la Suisse et ce pour des raisons géographique.
    Mais à la différence de bien d’autre pays d’Europe, nous n’avons pas besoin des USA comme la Belgique ou l’Allemagne pour assurer notre défense.
    Nous pouvons limiter notre engagement au sein de l’OTAN à hauteur des capacité d’engagement de la Belgique pour structurer nos capacités de défense et préserver nos intérêts géostratégiques nationaux.
    Les Grèce on pu juger en 2020 toute l’aide qu’ils pouvaient espérer de la part de l’OTAN et de l’UE

    • toto dit :

      « la France est effectivement protégé par l’OTAN » de qui ?
      La Russie comme la Chine n’ont pas les moyen d’envahir la France (je ne compte ici aucune arme ou stratégie mais simple question de logistique).
      A partir de ce constant nous n’avons donc pas besoin de l’OTAN, si c’est pour recevoir des info ou des munitions de la par des US ca ne vaut pas le coup autant les acquerir/fabriquer soit même.
      C’est d’ailleurs le seul avantage de la France, un petit pays mais qui sait tout fabriquer, absolument tout.

      • AirTattoo dit :

        Bien dit. L’Otan attise la politique égocentrique des USA et contribue fortement à la dégradation des relations avec les Russes. Heureusement que les Russes produisent le Gaz qui chauffe l’Otan, ça montre que beaucoup de discours sont de la propagande et de la politique mercantile.
        Quand je vois la réaction de l’Otan avec la Turquie, clairement c’est abjecte et sans aucune morale ou considération des relations Européennes mais que sur des intérêts Américains; stratégiques et commercials

      • Yannus dit :

        Bonjour,
        C’est ce que je dis, continuons à assurer notre défense nous-même mais étant donné que les autres pays de l’UE veulent l’OTAN, laissons le leur et limitons notre participation aux exercices de l’OTAN à la hauteur de la participation de la Belgique.
        Par contre, il serait dangereux de quitter l’OTAN parce que nous risquerions d’être limité dans notre action par certains pays de l’OTAN qui mèneraient des actions agressives et qui seraient potentiellement protégés par l’article 5 alors que nous ne le serions plus.

      • Piliph dit :

        @toto : c’est la grande trouille des USA : l’alliance Europe de l’Ouest (technologies, industries, savoir-faire, etc.) avec la Russie (étendue stratégique, énergies, matières premières, terres agricoles, etc.). Probablement aussi de la Chine, mais c’est une autre histoire, et comme on a commis l’erreur stratégique monumentale de pousser la Russie dans les bras de la Chine, c’est rapé pendant au moins une dizaine d’années au moins… Une telle alliance produirait une superpuissance complète, y compris militaire.
        USA et Chine reviendraient à ce qu’ils sont : une ile isolée pour la première, et pour la seconde un fond de continent condamné à s’arranger avec les pays qui contrôlent son accès maritime à l’Est.
        PS : ceux qui imaginent une Russie en perte démographique totale (145 M d’habitants!!) en train d’envahir et d’occuper toute l’Europe sont coupés des réalités, en particulier des besoins en militaires, policiers, espions, etc. nécessaires pour occuper et exploiter un pays rebelle – alors un continent rebelle 3 fois plus peuplé… Mais bon, ça doit rapporter beaucoup à certains, ce genre de paranoïa.

  5. spipe dit :

    « Toute tentative d’affaiblir le lien transatlantique en créant des structures alternatives, en disant qu’on peut se débrouiller tout seuls, va non seulement affaiblir l’Otan, mais cela va aussi diviser l’Europe » donc la création de AUKUS c’est pas bon pour l’OTAN ??
    Merci M STOLENBERG d’être d’accord avec la France

    • John dit :

      Vous êtes sérieux ?
      Petit cours de géographie nécessaire ?
      La majorité de l’UE est membre de l’OTAN. Et mettre en concurrence deux organisations militaires est potentiellement un problème stratégique, mais peu importe.
      Par contre, AUKUS est une alliance avec des nations non atlantiques, et non nucléaires,
      Pour le Royaume Uni, l’Australie et la NZ font partie du même Royaume, donc cela explique cette alliance naturelle. Et les USA sont bordés par 2 océans. L’OTAN est son alliance du côté atlantique, AUKUS du côté pacifique.
      Soit vous êtes de mauvaise foi, ou alors vous êtes vraiment pas très malin.

  6. Durandal dit :

    La Norvège n’a qu’un pied en Europe, ce débat ne le regarde donc pas.
    Sans compter que l’armée lilliputienne, norvégienne serait incapable d’arrêter une invasion luxembourgeoise.
    Du coup j’aime bien les 80%… Mais si tu retire les USA tu arrive entre 0 et 1%

    Et pour le coup, je suis complétement d’accord avec Macron.
    Quelle garantie avons-nous que les Américains, nous aiderons en cas de problème ?
    Aucun, ils viennent juste de nous faire une démonstration qu’ils ne sont pas faibles.
    Et Stoltenberg, si vous ne voyez pas que les Turcs son en train de tourner leurs vestes pour se rapprocher des Russes,
    C’est que vous êtes bien naïf et donc mal placé pour donner des leçons aux autres.

    • hoopy dit :

      Les problèmes en Europe sont de 2 ordres: immigration incontrôlée et Turquie agressive/expansionniste. Est-ce que l’OTAN peut faire quelque chose contre ça : non. Le seul intérêt de l’OTAN est contre une hypothétique expansion territoriale russe, ce qui à mon avis relève du fantasme, même avec ce qui s’est passé en Crimée.

    • Eric dit :

      Vous ne savez visiblement pas de quoi vous parlez. Le budget militaire de la Norvège est proportionnellement très supérieur à celui de la France : plus de 1300 dollars par an et par habitant contre moins de 800… Les capacités militaires du pays sont loin d’être « lilliputiennes »: avec plus de 80 000 soldats mobilisables (là encore un chiffre très supérieur à celui de la France, rapporté à la population), 80 avions de combat et une vingtaine de bâtiments de guerre dont six sous-marins, les norvégiens ont de quoi dissuader pas mal d’agresseurs, d’autant que leur matériel est ultra-moderne et leur armée parfaitement adaptée au terrain montagneux et difficile du pays. Ajoutons que leurs forces spéciales (jaegerkommandos) sont considérées par la plupart des experts comme parmi les meilleures du monde. Pour le reste, si vous n’avez pas compris que nous sommes très seuls en Europe, que tous nos partenaires de l’Union préfèrent compter sur le gros parapluie américain, même troué, que sur la petite ombrelle française (d’ailleurs elle aussi passablement trouée, faute d’investissements suffisants ces trente dernières années…), je vous conseille de sortir un peu du franco-français et d’aller voir ce qui se dit dans les médias chez nos voisins. La vérité, c’est que l’Europe, nous compris du reste, préfère de loin dépenser son argent dans les programmes sociaux et compter sur les américains pour dépenser le leur dans la défense du continent… Les incantations n’y changeront rien, surtout quand on n’a de toutes façons pas les finances pour assurer.

      • Durandal dit :

        80000 c’est avec les conscrits!!! Et c’est minable, je me fiche du rapport population/soldat, ce qui m’intéresse, c’est la finalité. Le Luxembourg, ce sont 120.000 hommes, au passage…

        Le Budget, révisez vos chiffres vous racontez n’importe quoi.

        Je suis content de savoir que les Norvégiens peuvent protéger leurs cailloux et leurs forets, qui n’intéressent personne sauf quelques Spetsnaz qui prennent le nord de la Norvège pour un terrain d’entraînement…

        Pour ce qui est de la qualité des troupes, ils n’ont quasi aucune expérience au combat, ils étaient combien en Afganistan? 80? Brefs, les exercices, c’est bien la réalité, c’est mieux. Et pour ce qui est de la flotte, parlons en, l’affaire du KNM Helge Ingstad montre qu’il y a peut-être un problème…

        Pour la force aérienne, ce ne sont pas 80 avions de combat, mais 52 x F35, les F16 sont remplacés.

         » La vérité, c’est que l’Europe, nous comprit du reste, préfère de loin dépenser son argent dans les programmes sociaux et compter sur les Américains pour dépenser le leur dans la défense du continent… »

        Et ça, c’est une perle, il me semble que justement, c’est ce que dénoncent les Américains avec menace de se retirer.
        Si Trump parlait beaucoup, Biden est visiblement pire car lui ne dit rien mais il agit.
        Brefs si vous voulez être dépendant et adoptez la stratégie de la larve larmoyante et être otage de l’humeur des Américains, bien à vous.

      • Onimaï dit :

        Parler de proportionnalité pour comparer les moyens de défense…Vous n’avez pas conscience que c’est d’une bêtise sans borne?

      • blondin dit :

        Vous savez que Monaco a 2 mowag piranha III, matériel récent et performant, rapporté à la population, ça doit faire un super ratio !!

  7. Themistocles dit :

    Fin de la récréation les enfants! Tout le monde rentre en classe!Emmanuel, descends de ce mur tout de suite et rejoins tes camarades en silence s’il te plais.

    • EchoDelta dit :

      C’est drôle, moi je vois un énorme aveu de faiblesse de la part de Stolenberg. Une alliance forte ne craint pas la « concurrence »… Pour qu’il essaye de menacer les autres membres de ne pas faire sécession, c’est qu’il craint la chose possible, voire qu’elle soit efficace pour gérer des crises, et qu’elle puisse le démontrer.
      Finalement la France a assez vite calmé le sultan de Constantinople avec quelques rafales et un peu de détermination. Du coup l’OTAN se retrouve en spectateur et JS n’a pas gouté cette petite joute méditerranéenne.

  8. E-Faystos dit :

    Le discours queles U.S ont tendus à Jens pour qu’il soit lu tel quel est d’une limpidité implacable: il se voient toujours en « arsenal de la démocratie ».
    En pratique et depuis toujours, leurs institutions sont tenues en laisse par les énormes groupes de pression ses grands conglomérats, aussi le double sens est : vous êtes petits, désunis, et le mieux pour vous serait de le rester.
    Problème de fond, c’est que l’Europe est riche, elle forme des ingénieurs de haut niveau (un prix Nobel de physique pour un scientifique Italien cette semaine) et possède sinon de grands groupes industriels, des capacité qui défient le savoir faire américain dans les navires (sauf porte avions) et tout le matériel roulant.
    Quel intérêt de laisser devenir tout ce potentiel à la portée de la Chine et de la Russie, alors que les différents groupes militaires Européens peuvent s’entre-déchirer et s’épuiser dans une lutte interne?
    Et c’est bien le chemin que cela prend, tandis que même si ils sont mauvais (mais calamiteux est plus approprié selon les sources), les groupes US savent que le Gouvernement leur passera toujours commande en priorité, ou éxigera une construction locale via une alliance avec un fournisseur étranger (cas qui fonctionne aussi avec les avions d’entraînement et les frégates).
    Ce qui est fait là bas devrait l’être aussi chez nous.
    .
    Aussi Jens Stoltenberg se fourvoie si il pense être autre chose que la voix de son maître, quelque chose comme Lockheed-Martin avec le département d’état comme intermédiaire, le tout pour un discours en déphasage complet avec la réalité.

    • Eurafale dit :

      Le problème c’est qu’en Europe nous avons certe les entreprises (Dassault / Airbus / Leonardo, Fincantieri / Naval Group / TKMS…) et le savoir faire dans tous les secteurs de la défense (je dis bien TOUS jusqu’au nucléaire) mais il manque une stratégie éclairée pour que les grands groupes cohabitent comme aux USA. Il serait assez logique d’avoir le groupe Leonardo fournisseur des armées européennes pour des avions d’entrainement avancé, au côté de Pilatus, d’avoir Saab sur des avions radar et d’alerte, Airbus sur le secteur des ravitailleurs et avions logistiques comme actuellement, et Dassault sur le secteur des chasseurs. Ce n’est qu’un exemple. Ça ferait mal au cul des partenaires européens pour leurs chasseurs, n’empêche la coopération entre nations serait plus efficiente, il y aurait de réelles économies d’échelle et surtout ça éviterait de voir partir l’argent du contribuable européen chez les US pour développer des matériels que nous pourrions faire en Europe.
      Ça nécessiterait bien sûr une législation européenne sur l’export des matériel UE (pour éviter que l’Allemagne ne bloque tout).
      Quand on voit le succès de l’A330MRTT, que le marché des hélicos aux USA compte pas mal d’appareils européens (le dernier en date l’UH-72 Lakota), voilà on sait faire.
      Malheureusement ce n’est pas demain la veille…

      • GHOST dit :

        Leonardo vend des hélicoptères aux USA.. Saab participe dans le programme de l´avion d´entrainement de Boieng, Rolls Royce motorise les Hercules C-130 J et bientôt le vieux bombardier B52..
        Que la France fasse comme l´Italie et la Suède.. tout simplement, gagner des marchés aux USA

        • Eurafale dit :

          Elle le fait déjà : les Falcon des Coast Guard américain, des systèmes électroniques via Thalès, des réacteurs via CFM international qui est une co-entreprise Safran / General Electric. Ce qu’il faudrait imposer aux américains, c’est les mêmes contreparties qu’eux imposent aux européens : on achète des C-130J (comme en ce moment), on met une chaîne de montage dans un des pays acheteurs et une plateforme de maintenance dans un autre pays européen. Et si on veut pousser le bouchon plus loin, on leur impose de s’associer avec des entreprises européennes, à la manière de LM avec Airbus pour le LMXT contre le KC-46A Pegasus de Boeing pour le nouveau marché des ravitailleurs.

      • E-Faystos dit :

        Bonjour.
        Oui, nous pouvons désespérer parce que ce jour (le 7/10/2021, une énième réunion dans un château au nom imprononçable s’est tenu: des objectifs vieux de trente ans ont été remis sur la table et à la sortie: tout le monde sur ses positions: les passagers clandestins de l’Otan (à part la Grèce et la Pologne, personne ne respecte la règle des 2 %) continue de faire valoir la prédominance de l’organisation, face à des Allemands qui veulent gagner des parts de marchés et des Français bombardés première armée d’Europe.
        .
        Premiers biens malgré eux, il faut le signaler. La France n’est pas devenue « meilleure », mais ce sont ses voisins qui s’effritent. et on ne peut pas promettre de défendre contre les Russes avec une stratégie en cours de reprise, un arsenal encore dans les cours d’Usine, et 5,000 hommes épuisé à courir derrière les anguilles jihadises à plusieurs milliers de kilomètres.
        .
        Et le plus drôle, c’est que tout ces décideurs ont été incapables d’avancer sur quoi que ce soit, ce qui montre bien l’attachement des chiens à la jambe de leur maître: heureusement qu’il est hors de question pour eux de se battre, puisque le résumé de la réunion, c’était de « savoir si l’Europe devait être un puissance économique (en achetant la paix) ou militaire.
        La liberté ne leur fait pas peur: elle les terrifie!

  9. bolo dit :

    Jens Stoltenberg dit « Pathé-Marconi » (la voix de son maitre). D’autre part réunion du « Trade and Technology Council » pour discuter entre autre de la coopération en matière de normes technologiques, des défis du commerce mondial… Aller je vous le donne en mille, qui va définir la norme et qui va suivre, avec a la clef des restrictions voir des interdictions de commercer librement avec qui l’on veut pour ceux qui sortiraient du droit chemin. Réunion a Pittsburg vous avez déjà la réponse

  10. Bob dit :

    La France veut une Europe de la Défense sans l’Oncle Sam mais nous sommes les paillassons des russes avec nos cousins francs germains, sans parler du PCC. Jupiter en jupette veut juste commercer et faire du business as usual comme les canucks. L’Europe n’a ni les moyens ni la volonté de s’opposer à l’impérialisme russe. Sans l’Oncle Sam, nous savons très bien que nous serions une république de l’empire russe.
    Il faut se donner les moyens de sa volonté et de sa politique.

    • eric martin dit :

      mais mon pauvre Bod, retourne à ta playstation, tu es certainement meilleurs….

    • toto dit :

      C’est vrai que ce sont les Russes qui nous ont torpiller les chars au canada, les bateaux en Grèce, les avions en Belgique, Suisse et presque Inde, les soum en Australie, le patmar en Allemagne, sans compter les achats via pression (détention d’un membre du Comité exécutif ) pour Alstom …..
      Les amendes pour BNP, l’extraterritorialité du dollars qui nous empêche de commercer avec qui bon nous semble.
      Non vraiment je suis pas fan des Russes, mais leur puissance de nuisance est 1000 fois moindre que les US.
      Avec les Anglo-Saxon comme amis pas besoin d’ennemis..

    • Starbuck dit :

      Je ne savais pas que la Russie avait pour projet d’annexer l’Europe. Ils auraient tout de même du boulot sur la planche.

    • AirTattoo dit :

      … on ce demande qui est le paillassons… enfin bon il faut toujours Ravi comme dans la crèche… et tu es parfait dans le rôle.

    • Piliph dit :

       » L’Europe n’a ni les moyens ni la volonté de s’opposer à l’impérialisme russe. Sans l’Oncle Sam, nous savons très bien que nous serions une république de l’empire russe. »

      Il y en a qui confondent encore l’URSS de près de 300 M d’habitants, naguère, avec la pauvre Russie d’aujourd’hui et ses 145 M d’habitants, en voie de diminution continue d’ailleurs.
      Je peux comprendre cette « position » venant d’un représentant de commerce de Lokheed Martin ou équivalent, mais sinon, je ne comprends pas. Pourtant il y en a plein ici… Efficacité de la propagande Otan/US? ou quoi???

  11. lxm dit :

    décodage: L’OTAN c’est la nouvelle ligue de délos, on veut que tout le monde obéisse à la thalassocratie américaine, bla bla bla bla..

    je m’en souviens du french bashing des ricains, je ne leur pardonne pas.

    Sans la « menace russe » recréée par obama et son pote biden depuis l’arnaque géorgienne, on ne se serait jamais aperçu que l’otan n’était même plus capable de faire une guerre, 1 mois entre l’activation d’une alerte et la mise en marche, n’ayant même plus la logistique nécessaire pour passer des ponts en europe de l’est, et tout le reste.

    Sans l’agressivité turque, on n’aura jamais remarqué que l’article 5 de l’otan ne vaut rien, la grèce aurait été attaquée, et l’otan n’aurait pas bougé, alors que dans l’article 5 il y est bien dit qu’un pays de l’alliance est défendu s’il est attaqué, il n’est pas précisé que l’agresseur ne doit pas faire partie de l’otan.

    l’otan c’est de la daube. Refondez une alliance claire au lieu de vous agiter uniquement quand vous êtes titillé, sinon cette soit disante alliance devra disparaitre.

    rappelez vous qu’on est allé en afghanistan au nom de l’otan alors que les afghans ne nous avaient rien fait, que la serbie a été attaquée par l’otan alors qu’elle ne nous avait rien fait.

    • toto dit :

      Les alliances c’est de la merde, ca entraine le pays malgré lui dans une guerre ou il n’a pas forcement quelque chose à gagné.
      La dernière nous a envoyer au casse pipe contre les allemands pour la Pologne avec pour résultat ce que l’on sait et la reconnaissance qui va avec lol!
      Aucun pays hormis les US ne peut nous envahir, question de logistique, au lieu de compter sur les autres renforçons notre armé, dans la vie on ne peut compter que sur soit même.
      Si on par au combat pour la Grèce contre les Turcs concrètement on y gagne quoi ?
      Si on par au combat pour les US contre la Chine ?
      Au pire il vaut mieux les laisser s’entre tuer et débarqué a la fin pour rafler le jack pot —-Toute référence historique est fortuite …

  12. Lothringer dit :

    « La Turquie au sud, la Norvège et l’Islande au nord, et à l’ouest les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni »

    Commentaire très instructif du simple porte-parole (non-décisionnaire) de l’OTAN
    La Grèce, l’Italie, l’Espagne ne sont pas cités pour ce qui est du flanc Sud.
    La G-B est citée comme étant le flanc Ouest, au même titre que USA-Canada (malgré la largeur de l’océan atlantique).
    Les Canaries (Espagne) et les Açores (Portugal) situées dans l’Atlantique-Nord , où il y a des bases militaires sont davantage à l’Ouest que la G-B. Mais c’est probablement pas grave et sans importance.

    Vraiment très instructif. Merci de vos éclairages, Monsieur le Secrétaire Général de l’OTAN.
    Quand on sera « vraiment dans le dur », nous savons clairement sur qui nous ne pourrons pas compter.

    • Green dit :

      Il dit simplement que les pays périphériques du continent européen ne sont pas membres de l’UE mais de l’Otan, ce qui est rigoureusement exact.

      • Lothringer dit :

        D’accord. Merci de la précision.

        Mais alors, on retombe dans la logique (qui officiellement n’existe pas, mais qui est pourtant une « réalité réelle ») d’établir un lien entre l’existence de l’Union Européenne (construction essentiellement économique) et l’OTAN (construction militaire).
        Et si on veut couper les cheveux en 4 (quadricapillisécateur), un malin plaisir auquel je ne peux absolument pas résister, on peut presque interpréter cet article comme « c’est aux pays de la périphérie, non-membres de l’UE, d’assurer la sécurité de la zone centrale – l’UE-  » et si cette zone centrale a le toupet de vouloir défendre son propre territoire par ses propres moyens, c’est à dire monter au-delà des 20% de budget actuels, alors cela s’appelle une facteur de division.
        L’UE est un protectorat militaire des USA et doit le rester. Toute velléité de capacité d’auto-défense doit être très sévèrement réprimée.
        PIB USA en 2020 20 940 Mia $
        PIB UE en 2020 15 193 Mia $ dommage qu’on ne soit pas plus efficaces

  13. Fred dit :

    Ah tiens ? Il me semblait pourtant que lui, ses copains et coquins érigeaient en dogme la concurrence comme vertu première du capitalisme et de la réussite :o)

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      « Fais ce que je dis, pas ce que je fais  » était déjà une partie importante du dogme néolibéral à l’ère Thatcher-Reagan.

  14. E-Faystos dit :

    @ Dominick
    je n’ai qu’un seul bémol à apporter à votre intervention, le reste n’étant que des précisions: le traité de Lancaster House n’est qu’un traité, et il ne vaut rien. pour preuve, même les démarches de coopération dans des conglomérats qui sont des coopérations transnationale tombent en ruine. La dernière victime en date est le projet de missile franco britannique. Il est possible que l’on éjecte vigoureusement les ingénieurs anglais de l’ONERA pour monter dans les rétorsions parce que les relations entre la France et Mr Johnson vont mal.
    .
    Et rien ne leur permettra d’aller mieux car le projet du Brexit est de devenir un paradis fiscal tout en profitant du marché unique aux conditions britanniques. soit le beurre et l’argent du beurre.
    .
    autrement oui, l’Europe de la défense est un mythe mais les coopérations ciblées restes la meilleure option pour développer quelque chose d’Européen: c’est à dire des procédures communes, même Otaniennes, et du matériel commun, mais pas US parce que globalement, c’est cher et merdique. Que les Polonais en soient fan est de leur ressort: ils sont souverains… même si comme les Anglais, ça ne leur réussit pas trop.
    Vous verrez ce jour comment les USA utilient les pays du Nord et Mr Stoltenberg pour leur plus grand avantage, tout en laissant les entreprises Européennes se détruire dans une lutte interne féroce.
    L’Europe y gagnerait en mettant le holà, mais son maître a d’autres plans.

  15. E63 dit :

    Le responsable norvégien de l otan devrait se taire . Ce n est pas à lui , vassal des usa de s exprimer sur le sujet . C est un fonctionnaire qui obéit aux ordres des politiques et non l inverse . Il outrepasse son rôle .

  16. Raymond75 dit :

    Je me sens pleinement protégé par notre allié du sud de l’Europe : la Turquie.

  17. Roumain de la Touche dit :

    Pourrions nous demander au secrétaire de l’OTAN de dire qu’il ne faut pas que la défense américaine concurrence l’OTAN, La défense européenne ce serait surtout un renforcement du pilier Européen de l’alliance et une capacité réel d’avoir une influence politique indépendante de celle des USA.

    • PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

      +1, en fait quand il parle de concurence, il parle sans doute du commandement et non des capacités militaires. Bien que atlantiste moi-même, je vois bien qu’il y a une asymétrie dans la politique de l’otan qui sert en premier lieu les US. une défense européenne rendrait cette asymétrie moins prépondérante, dit autrement les plateaux de la balances seraient plus proche d’un équilibre. En fait, concernant l’UE, la russie et les US sont d’accords sur le fait qu’une europe unie est dangereux pour eux.

      ok de dire que 80% des coups de l’otan sont hors ue, mais il me semble que 24 (il faudrait vérifier mais même si je me suis trompé je ne dois pas être loin) des 30 pays membres de l’otan sont dans l’ue ce qui fait 80% des membres… donc on a un réel levier. Sans oublié que si ces pays peuvent travailler dans un commandement otan, ils le pourrant dans un commandement ue…

  18. Coq dit :

    J’en conclu que les anglo-saxons ne sont pas loin de tirer sur la laisse, et mettre les nations européennes au pas.
    Suite dans quelques jours, et fin de notre autonomie de défense française dans les années a venir ?

  19. Rooster dit :

    HAHAHAHA tu m’étonnes. Et moi non plus j’en veux pas. L’Allemagne avec la trahison de nos zelites veulent nous la mettre. C’est simple si Zemmour passe pas je vais me lâcher. Coucou La DGSI 🙂

  20. Mesa dit :

    Il est marrant le viking … Chiffres 2015 … Norvege export: 65% de produits miniers et petroliers ( belle rente, non?) …. France export: 79% de produits manufacturés … Il est gentil de nous demander de nous asseoir dessus. D’autant plus que la defense Norvegienne coutait 1.54 de son pib en 2016 . On pourrait peut etre lui demander de financer notre dissuasion avec sa rente de situation..

    • GHOST dit :

      Et la petite Norge est plus riche que la France.. plus démocratique et plus performante

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Et la petite Norge est plus riche que la France.. » Faible population allié aux revenus du pétrole et du gaz! Sinon les plus « riches » sont le Qatar, Macao le Luxembourg, Monaco…………….
        « plus démocratique » Là effectivement il y a pas photo!
        « performante » En quoi, dans quelle domaine? C’est un peu « flou » comme notion!

        • GHOST dit :

          La démocratie par exemple.. Aucun Premier Ministre norvegien n´a été devant la justice quand Sarko et Chirar.. sans commentaire

          • MAS 36 dit :

            Justement leur convocation devant la justice prouve bien que le système démocratique fonctionne. Nous aimerions la même chose en Turquie, en Russie, en Chine, en Algérie, au Pakistan …………

      • Czar dit :

        d’ailleurs elles t tellement plus riche qu’elle occupe notre place au G7, n’est-il pas ?

  21. Ah Ca ! Z arrive ! dit :

    Et nous voulons la fin de l’Otan… Compris du smoll-en-burger ?

    Alors va vivre chez tes maitres… petit laquais castréx..

  22. PARTAGE dit :

    America First, pas besoin d’en rajouter, juste le business.
    L’Amérique défend l’Europe,ne vous vous inquiétez pas.
    Le jour ou j’ai pas envie, ou je gagne plus ailleurs, démerdez vous.
    l’Europe est dans la merde.

  23. Moulatri dit :

    Emmanuel Maron ce président de…… 43 ans, issu d’un parti qui n’a même pas 10 ans … …..et qui est titulaire d’un…. premier mandat veut « écarter » la plus grande et la plus vieille alliance militaire du monde (un vieux dinosaure style Pacte de Varsovie) au profit d’une hypothétique alliance européenne ? Vraiment ???
    Franchement en France ils nous prennent vraiment pour des c…. ! Mettez les éléments de l’équation dans le bon ordre et vous en tirerez vos conclusions vous même ! Pffffff !

    • R2D2 dit :

      Rien ne dure, tout se transforme. L’otan était pertinente, aujourd’hui c’est un machin qui sert à tout et rien en meme temps. Et le poids des Etats-Unis fait que cette alliance n’en sera jamais vraiment une…

      • Grandes dit :

        Attendez quand les premiers missiles Russes vont commencer à voler à la frontère de l’Europe . Vous allez encore appeler au secours et les alliés devront encore venir vous sauver les miches ! Jamais deux sans trois comme on dit ! Ah les Français, une nation militaire sans palmarès depuis plus illustre d’entre eux, l’Empreurissime NAPOLEON ! Aujourd’hui, à part aller tapper les pauvres noirs qui n’ont pas de quoi se défendre….. au Mali, Cote d’Ivoire, Centrafrique et surtout Rwanda, c’est PEAU DE BALLE ! Ils parlent, parlent ..parlent jusqu’à SATURATION , mais il n’y a rien derrière ! Ils se sont même fait battre par des mouvements indépendantistes comme le FLN ou Le Viet-Minh ! Et puis, avec leurs grandes g….. ils transforment leur défaites en victoire …et finissent par se prennre à l’égal des Anglais et des Américains ! Quel paradoxe !

        • E-Faystos dit :

          Américains qui se sont usés co très des mouvements irrédentistes types Talibans, ou plus proche de nous en Irak, où les milices Iraniennes font la loi.
          Mec? Tu te rends compte que n’ayant pas de guerres coloniales à gérer, les Housses ont fait les fiers mais n’ont rien gagné non plus depuis la seconde guerre du Golfe? Alors que les les guerres de décolonisation Françaises, pour maladroites qu’elles furent (on ne traite les aspirations nationales par dessus l’épaule) étaient menées par un pays ruiné par la seconde guerre mondiale et qui avait en face de lui une adversité qui remontait jusqu’au pays qui avait fait nventé la.baotion de tiers-monde : la Yougoslavie de Tito, et ni les US, ni les.RisEs ne non s ont aidé.
          Les tôles.que ce sont pris les US, ce sont aussi celles de l’OTAN : organisation de branquignols qu’il convient de mettre au sport pour qu’il devienne enfin une force sur qui compter, alors qu’on en est loin, très loin.
          Alors pour votre information : les Anglais sont devenus des Britanniques, et les problèmes de leur arsenal est devenu un sujet de moquerie international.
          Quand aux US, outre qu’ils perdent en boucle, ils ne sont pas mieux lotis avec leur chars au canon Allemands, et leurs frégates Italiennes. D’ailleurs, il suffit que les Chinois alignent des corvettes pour que les US se voient dépassé en nombre de porte-avions.
          .
          Ils ne sont pas cons, c’est pire. Leur centre politique à volé en éclats pour servir les grosses entreprises.
          Alors qu’ils se.mettent déjà d’accord sur le plafond de.deur dette et toi, ignare, tu pourras repasser nous faire l’article de ces pays dont la puissance n’existe que dans ton imagination. Car on est plus dans les années 2000.

        • GA dit :

          Cousin de Jose/José ?

    • Gégé dit :

      Des pédants ridicules dont la seule exitance se limite à la joute oratoire et la conceptualisation du monde en P_A_R_O_L_E_S !
      Ils ne concrétisent rien en dehors de leur « on va faire » ….Ils feraient bien d’ouvrir leurs fenêtres pour réaliser que c’est l’hallali dehors ! Et la proie n’est pas un cerf !

    • AirTattoo dit :

      Je ne pense pas que les États-Unis est des leçon a donner coté président… Depuis Ronald Reagan… c’est le festival du n’importe quoi et surtout la maison gériatrique.

      Oui L’Otan est un concept Vieux et à l’image de l’Amérique, sans Histoire et sans envergure … que va laisser l’Amérique comme trace? peau de chagrin

    • GG dit :

      Macron était encore en culotte courte quand le concept d’Europe de la défense est né.

  24. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    C’est rarement bien accueilli lorsque les vassaux deviennent trop indépendants….

    Pour les Européens la question se pose de plus en plus de savoir s’ils veulent tomber avec l’empire décadent ou ne pas mieux chercher leur propre voie.

  25. Eurafale dit :

    « en même temps, les alliés de l’Otan s’accordent sur notre objectif global qui est que nous devons rester unis »
    Avoir sa propre souveraineté en matière de défense ne veut pas dire être désuni. Au contraire, ça permet de contre carrer l’ennemi plus facilement en multipliant les matériels différents, les systèmes différents, les tactiques différentes au sein d’une même coalition.
    Que se passerait-il en cas de premières frappes sur les USA, avant que l’Europe ne soit touché, pour fournir pièces détachées etc… à un même matériel américain ? Certe il y a des chaines de montage en Europe mais ça ne fait pas tout. Stoltenberg, dont la vision atlantiste est plus américaine qu’otanienne, brouille les cartes et s’affiche dans le « avec nous ou contre nous » en mélangeant union et soumission de part le matériel. Sa vision va plus vers un modèle d’armées européennes armé par les américains et comme extensions de l’US Army / US Air Force que des forces européennes autonomes et équivalentes. N’en déplaise à beaucoup, pour le moment la France est le seul pays de l’UE à pouvoir se projeter un peu partout.
    Quand aux 80% la vaste blague : on enlève les USA de ce total, à combien s’élève le pourcentage les dépenses conjuguées du Royaume-Uni, de la Norvège et de la Turquie ?
    Bref, le lobby américain marche fort en Europe pour une intégration des armées européennes et contre une émancipation de celles-ci.

    • Etudiant dit :

      @ Eurafale à oui vous pensez que nous pouvons nous projeter partout c’est nouveau ! malheureusement nous ne pouvons faire que comme les autres grands UK Italie Allemagne … suivre la politique des USA. Si vous n’avez pas compris cela vous n’avez rien compris (et ne venez pas me parler de « nous avons la bombe » si nous bougeons une seule bombe nous sommes 65 millions de morts dans les minutes suivantes, en surface nous sommes un petit pays pas comme la Russie , les USA ou la Chine vu la géographie il y aura toujours quelques survivants pour nous cela sera bien plus difficile)

      • Eurafale dit :

        J’ai écris un PEU partout. C’est une petite nuance mais une nuance quand même. Et oui, à part les US, UK, les Russes (pour la Chine je m’abstiendrais, nous n’avons pas d’exemples vraiment concret) quel autre pays a une aussi bonne allonge ? Très peu. On reste malgré tout dans le top 10 sur 195 pays. Quand à la bombe comme vous dites, elle comptait à l’époque contre l’URSS, mais beaucoup moins aujourd’hui contre la Chine. C’est aussi pour ça que la question se pose : avec le retournement des USA vers la Chine, quel interêt ont-ils à garder autant de B-61 sur le sol européen quand la Grande-Bretagne et la France peuvent s’occuper de la dissuasion pour l’Europe ? Et c’est un point crucial de la politique de défense européenne, c’est que ça fait chier les allemands de débourser leurs tunes vers la France pour une possible et logique protection nucléaire quand à l’inverse, le fait d’acheter US leur permet aussi d’avoir sûrement des accès facilités au marché américain. Je raccourcis mais l’idée est là. Les politicards ont fait de la défense une question économique, exactement comme d’autres sujets qui ne devraient pas l’être : la santé et l’éducation.

        • Etudiant dit :

          @ je vous suis dans votre raisonnement mais encore une fois nous défendons l’Europe nous lançons une puis les autres 300 bombe et nous c’est à dire 65 millions de français disparaissent sous les bombes de l’ennemi il va rester en Europe quelques habitants des pays de l’Est des danois, des hollandais des espagnols des italiens … et pas un français alors face à cela que dites vous ? parceque c’est cela qui se passera parce que les bombes des ennemis ne vont pas tomber en Espagne au Danemark ou en Italie du sud ou encore en croatie albanie … donc la bombe pour nous c’est un piège c’est notre destruction totale est certaine mais que partielle pour nos voisins.

  26. Too dit :

    « En outre, M. Stoltenberg a une nouvelle fois souligné que 80% des dépenses militaires de l’Otan sont effectuées par des pays non-membres de l’UE, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la Turquie et la Norvège [dont il fut le Premier ministre, ndlr]. »
    .
    C’est censé être un argument pour ou contre la défense Européenne ?
    Cette déclaration pousse justement à faire monter la défense Européenne qui n’a pas les moyens de se protéger pour la quasi majorité des pays qui la composent.
    .
    Et Monsieur Stolenberg est gentil avec ses 80%, mais les USA en font 69% à eux seul, et les 10% restant c’est l’équivalent de la France + L’allemagne

    • Mica X dit :

      Ce que les USA donnent d’une main, ils le récupèrent de l’autre en vendant une bonne partie de l’armement utilisé par les européens….par exemple le volatile si bien connu sur ce site.

      • Lothringer dit :

        Cela me rappelle une réplique dans le film à suspense « Octobre Rouge » (avec Sean Connery).
        (un sénateur américain) « Je suis un politicien. Pendant que je caresse un enfant, je lui vole son bonbon »

  27. blavan dit :

    Il est dans la ligne de la diplomatie américaine qui se lève tous les matins en se demandant comment torpiller l’UE. Après la crise fabriquée en Ukraine, les ventes d’armes à la Pologne , l’affaire des sous marins australiens et la liste n’est pas exhaustive. La première crainte de l’Amérique , c’est avant tout le poids de l’euro dans les échanges internationaux . Si les pays hors UE avaient pu comprendre que les transactions internationales pouvaient se faire en euro, le roi dollar n’aurait plus cette force qui paralyse les pays menacées de rétorsions en cas d’échange avec des pays que les américains ont étiquetés dangereux !

    • R2D2 dit :

      « Après la crise fabriquée en Ukraine, les ventes d’armes à la Pologne , l’affaire des sous marins australiens et la liste n’est pas exhaustive. »
      il y a surtout sa duplicité vis à vis des actions de la Turquie … une alliance on est dedans ou dehors mais pas les 2 en meme temps. Le simple fait que l’OTAN/Etats-Unis n’est pas fait respecté ca montre bien que cette « alliance » n’en n’est pas une.

    • GHOST dit :

      .. et le poids de l´Euro repose sur les performances économiques de l´Allemagne.. pays pro-USA, pro-OTAN

  28. MAS 36 dit :

    Sans blague !

  29. Harambe dit :

    « concurrente »
    C’est bien là que l’on voit le but commercial de cette organisation américaine.

  30. Plusdepognon dit :

    Une déclaration de pure forme, dans les faits notre dépendance à l’entrisme technologique américain se renforce de jour en jour…
    https://lefigaro.fr/secteur/high-tech/securite-informatique-thales-et-google-cloud-concluent-un-partenariat-20211006

    • Carin dit :

      @Pdp
      Il me semble que cet accoquinage avec Google se fait dans le cadre du cloud de l’OTAN dont est chargé Thalès….

    • Alain d dit :

      @ Plusdepognon
      Comme trop souvent, vous manquez de transparence. C’est votre habitude de faire les gros titres et de zapper le fond.
      Thales c’est Dassault (anti-US, Aviation et Systèmes) et l’Etat, bien que les affaires soient les affaires, et que les Etats-Unis se fournissent aussi chez Thales et Dassault.
      Donc je suppose que ce deal contraint par la réalité des offres actuelles, et du retard pris par l’UE dans le Cloud, doit être murement cogité et sécurisé, sur le papier.
      Thales majoritaire, données en France, infrastructures séparées, la suite ici :
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/souverainete-thales-s-allie-avec-google-pour-lancer-un-cloud-de-confiance-en-france-893785.html
      Un effort minimum pour ne pas mettre le sujet en discussion dans l’arène, et que ça ne bave pas dans tout les sens immédiatement ?
      Parce ce que nombre de ceux qui déposent des commentaires ici, ne savent rien des sujets sur lesquels ils bavent, et ne feront pas l’effort de les creuser plus loin, alors qu’il suffit souvent de quelques clics pour en appendre davantage !
      Le problème, pour ma part, reste toujours le temps, par jour et par vie.
      Les révélations qui viennent de tomber sur la crapule Facebook, valident bien la superficialité des nouvelles générations.
      « Facebook files » : le scandale le plus dévastateur de l’histoire de Facebook.
      Facebook est une grosse fabrique à trolls, beaucoup s’y défoule, souvent au sein de groupes qui masques les véritables identités, ou (et) les véritables motivations.
      https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/facebook-files-le-scandale-le-plus-devastateur-de-l-histoire-de-facebook-893717.html
      Attention, comme d’autres ici, vous êtes souvent dévastateur.
      On peut en jouer de temps à autre, ça m’arrive rarement, ou pas. C’est généralement pour placer un contre sur une tentative de manipulation du même genre, ou parce que je manque de temps.
      Perso, je suis un peu scotché pas ce deal, mais j’étais un peu au courant de cette cogitation, donc maintenant, comme ça semble bien verrouillé, je vais attendre et voir, et éviter de baver sur ce choix.
      Les promesses et signatures,…….. j’attendrai la réalisation pour juger.

        • Alain d dit :

          Oui, OK, j’ai bien lu toutes ces infos, mais o,=n va bien voir comment tout cela s’emmanche.
          J’avais bien grogné contre le deal allemand, déjà parce que c’était Allemand + US :>))
          Là, le concept Thales Google me semble différent, au contraire de l’atlantiste Allemagne qui a agit rapidement, non pas pour sa souveraineté, mais pour contrer la France, et les parts du gâteau, sous l’étiquette souveraineté de l’UE.
          Nous n’avons pas l’embarras du choix, puisque, même si nous engagions des dizaines de milliard, nous aurions du mal à rattraper le train qui ne va pas nous attendre. Le prendre en marche et s’accrocher, en y imposant des conditions strictes, c’est jouable. Les Cloud US ont aussi besoin de faire des deal avec l’UE pour contrer les Cloud chinois. Dès lors que l’EU avait imposé que ses données ne doivent pas sortir du territoire, la donne avait évolué.

          Pour ce qui est des câbles sous-marins, il faut être modéré, bien qu’il y ait eu une accélération des GAFAM.
          Mais je suis d’accord, il faut aussi grogner, de tout façon.

          Le câble sous-marin «2Africa» va s’étendre au Golfe, à l’Inde et au Pakistan
          Avec + de 45 000 km, ce sera le plus long système de câbles sous-marins au Monde, prévu opérationnel dans sa totalité assez rapidement.
          Le projet, lancé en mai 2020, visait 1,2 Md de personnes, mais avec cette extension il passe à 3 Md (36 % de la population mondiale).
          C’est l’entreprise française, ASN (Alcatel Submarine Networks, Paris et Nokia), qui va construire ce réseau, avec des nouvelles technologies qui permettront d’augmenter considérablement le débit.
          Notamment grâce au SDM, multiplexage à répartition spatiale dans des systèmes de communication optique à puissance limitée.
          « L’invention concerne un système de transmission optique SDM (100) qui peut être configuré pour augmenter une capacité de données sur la capacité de données d’un système de transmission optique non-SDM, tout en maintenant une consommation de puissance égale ou inférieure à celle du système de transmission optique non-SDM existant. Afin d’obtenir une telle amélioration de l’efficacité sans augmenter la consommation de puissance, un exemple de transmission optique SDM peut être construit par la réduction de la bande passante du système, par la réduction et/ou la modification d’un équipement de filtrage, par la réduction d’un espacement d’amplificateur optique, de la consommation de puissance d’amplificateur opérationnel, etc. De cette manière, une plus grande efficacité de transmission de données peut être obtenue même dans les cas où une puissance disponible peut être strictement limitée. »
          Quoi vous n’avez rien capté ? Ce n’est pourtant pas du chinois.
          Pour plus de détails, sauf erreur voir le brevet US au WIPO « WO 2016/040086 Al
          :>))
          Perso, je ne suis pas certain d’avoir tout capté, surtout le schéma.
          :>))
          En avril 2021, Nokia avait indiqué injecter 360 M€ sur 3 ans, dans ASN, dont un 7ème navire câblier.

          Au projet : China Mobile International, Facebook, MTN GlobalConnect
          (Afrique), Orange, STC (Golfe), Telecom Egypt, Vodafone et WIOCC (Afrique)
          Je pense que tout le monde y est…
          La carte :
          https://wiocc.net/fr/?network=regional-map&lang=fr

          A suivre :
          Lauréate d’un appel à projet européen, la deeptech française Elwave accélère l’industrialisation de ses détecteurs sous-marins
          https://www.industrie-techno.com/article/laureate-d-un-appel-a-projet-europeen-la-deeptech-francaise-elwave-accelere-l-industrialisation-de-ses-detecteurs-sous-marins.66747

        • Rinocero dit :

          cloud, en français c’est le « nuagique ».

        • Alain d dit :

          OVH, je me souviens que j’avais très rapidement flashé sur la TPE, bien avant qu’elle bagarre pour installer son site dans le nord. Bagarre qui avaient durée plusieurs semestres. L’Etat (et régions, donc les territoires) n’avaient pas aidé sérieusement la pépite qui naissait. Et pourtant, le couillon que je suis (n’ai pas fait l’ENA ou autre) l’avais repéré très tôt, et même la recommandait à des proches. Une décennie plus tard, on peut se demander combien de data-center supplémentaires possèderait OHV si nos mauvais politiciens courtermistes avaient soutenu l’entreprise bien plus tôt, plutôt que de lui mettre des bâtons dans les roues.
          Et donc oui, territoires, parce qu’ils ont bien raison de grogner, mais faudrait aussi qu’ils revoient leurs propres copies.
          L’autre problème est que l’Etat privilégiera toujours ses GE (qui pèsent en emplois, CA et lobbying) face au PME. Donc les PME galèrent toujours pour grossir, et l’Etat commence à s’y intéresser quand elles passent ETI, ou s’en approchent.
          Sans oublier que l’Etat n’est pas riche, conséquence de décennies de désindustrialisation et délocalisations, qui font que nous affichons un taux chômeurs très élevé, qu’il faut soutenir socialement et en €€€.
          Et c’est très visible, el choix des GE avant les PME, devenues ETI :
          Cloud: OVH contre Atos, Thales.
          Hydrogène : Mac Phy contre Air liquide.
          Spatial : le CNES, la DGA, l’ESA ont mis bien du temps à s’intéresser aux startups dans les propulsions.
          Celles-ci venaient chambouler l’ordre établi et concurrencer les gros morceaux : Airbus, Thales, Safran, Eutelsat, etc.
          Je me souviens de la présentation de ThrustMe au Bourget, et de la gueule d’un commercial d’une des costaudes, interloqué, ébahi ou apeuré, je ne serait le dire.

          • Alain d dit :

            Au tout début d’OVH, on ne parlait pas de Cloud, mais de services téléphoniques et web liés à des hébergements. Les cibles pour OVH étaient à la hauteur de ses moyens de l’époque : ME et PME. Mais la petite venait donc s’attaquer directement aux services délivrés par les géants : SFR, Orange, Bouygues et Free. Et elle ne s’est pas vendue à l’un de ses géants, ça change.
            Peu avaient pariés qu’elle arriverait ce jour, à faire sa place parmi les gros requins. Et c’est bien là que se situe le problème de la France, le manque d’initiatives, de prises de risque, de visions sur le long terme. Depuis quelles années ça bouge, ça accélère, mais les absences, retards, et défections du passé nous impactent durement maintenant et encore pour longtemps.
            La France a surtout la chance pouvoir engager son rebond maintenant, parce que les industries ont entamées le grand bouleversement du siècle (énergies, électronique, IoT, Cloud, quantique, véhicules autonomes, cyber-sécurité, logistique, mimi-satellites, etc.). Des technologies s’effacent aux profit d’autres, les industries se transforment, de gré ou de force. La CPO-21, la COVID, les tensions sur la logistique et sur les matières premières, vont accélérer la transition à l’échelle planétaire.

        • Alain d dit :

          Pas le temps de vous répondre pour les semi-conducteurs, enfin pas plus que ce qui va suivre, parce que là encore il faut rentrer dans les détails pour bien comprendre.
          L’Europe est surtout largués sur la fabrications des substrats, notament les plus fins, qui finiront principalement dans les smartphones et ordi-portables, cause poids et chaleur.
          Mais dans ces substrats et dans les produits qui en découleront (mémoires, RF, puces, MEMS), mais auusi dans l’intégration finale, se cachent beaucoup de brevets européens
          Pour ce qui concerne les semi-conducteurs qui ciblent l’automobile, l’Europe n’est pas larguée, ni par la Chine, ni par les Etats-Unis, ni par la Corée du sud.
          Rien n’est définitivement joué !
          Une usine de micro LED 3D s’élève en ce moment même du coté de Grenoble.
          Et on va avoir notre méga usine de substrat solaire + cellules solaires dans l’hexagone. ENI produit déjà cette nouvelle techno CEA.
          Et les SOT-MRAM….
          Etc.
          Dommage, pas le temps, j’ai trop grillé mon cota d’heures ses derniers jours ici-même.
          Pas que ça à foutre :>))

    • tschok dit :

      @Pdp,

      Ce ne serait pas plutôt le contraire, si je lis bien l’article du Figaro en lien?

      On n’a pas inventé la machine à café, on ne cultive pas de café, mais on veut boire des expressos. Vous croyez que ça va se passer comment? Vous croyez qu’on va être les maîtres du monde dans ces conditions, sincèrement?

      Nan, on essaye de maîtriser un maillon d’une chaine pour réduire une dépendance. C’est pas si con, non plus.

      Une France assez peu innovante, conservatrice et de plus en plus rétrograde ne peut pas non plus se leurrer sur son réel pouvoir d’influence sur le reste du monde: on ne peut pas briser les chaines de valeur comme des Spartacus qui brisent les chaines de l’esclavage. Mais on peut essayer de localiser les maillons les plus importants de la chaine là où on se trouve, et c’est ce qu’on essaye de faire, il me semble.

      Et c’est comme cela qu’on peut reconstituer patiemment une souveraineté avec les moyens qui sont les nôtres, et qui sont évidemment en profond décalage avec nos ambitions, qui sont celles d’une grande puissance qui croit encore régner sur le monde avec la morgue d’un Louis XIV et le bâton de magicien de Gandalf.

      Je reçois vos jérémiades plaintives de désespéré de la souveraineté nationale avec la compassion qu’elles méritent, mais faut quand même être un peu lucide sur nos vraies marges de manoeuvre. Et elles ne sont finalement pas si étroites.

      • Plusdepognon dit :

        @ Tschok
        Il y a d’autres manières d’asservissement d’un pays qui installer des casernes aujourd’hui, notamment pour savoir tout ce qui s’y trame mieux que les acteurs locaux eux-mêmes, du moins dans un pays développé :
        https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/05/31/l-americain-interxion-s-impose-en-france-comme-un-acteur-majeur-des-centres-de-donnees_6082162_3234.html

      • E-Faystos dit :

        @ Tschok
        LA question de fond est: un pays de 70 millions d’habitants doté d’une industrie qui se transforme à vitesse réduite peut-elle surpasser son égocentrisme, sa passion pour les luttes intestines, et sa réputation justifiée de bon vivants pour vouloir IMPOSER quoi que ce soit à d’autres… et quel est l’objectif à atteindre pour obtenir à nouveau le statut de « puissance dure ».
        .
        En Europe, nos politiques s’enferment dans des discussions sans fin parce qu’ils refusent de voir les pays de l’Eurozone pour ce qu’ils sont: des vendeur de sandales du souk, avec lesquels il faut marchander en se mettant en position de prendre des mesures de rétorsion fermes comme ils le font avec nous.
        Les USA ont lancé la mondialisation mais après avoir édictés des lois à leur avantage.
        Et il y a toute une culture à modifié parce que le « soft power » et les « dividendes de la paix » sont dépassés.

    • Durandal dit :

      Mais ils sont idiots chez Thales, ils ne pouvaient pas utiliser OVH???
      J’espère qu’ils ont une idée derrière la tête…

    • vrai_chasseur dit :

      @pdp
      « entrisme technologique américain » : se méfier des poncifs trop simples car l’entrisme c’est dans l’autre sens aussi. Mais ça se voit moins.
      En l’occurrence :
      Pour sécuriser sa propre offre de partage collaboratif des données sur son Cloud, Google utilise depuis plusieurs années le système de chiffrement par clés de …. Thales. Y compris aux USA.
      Les 2 entreprises se connaissent très bien….

  31. Eugene123 dit :

    Voilà, voilà… La maîtresse a sifflé la fin de la récré!

    La petite France est priée de rester à sa place et de ne pas faire la moindre ombre aux desseins du « Grand frère »…

    Macron devrait profiter des ordres reçus pour réorganiser ses forces vers l’intérieur et faire le ménage d’automne dans les banlieues sauvages de l’Hexagone…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La petite France est priée de rester à sa place et de ne pas faire la moindre ombre aux desseins du « Grand frère »… » En quoi cela vous concerne t il? La Suisse ne fait pas partie de l’OT.A.N. à preuve du contraire ni le………………………Mali!

    • Momo dit :

      Il faut expliquer qu’eugene triple buse vient d’un tout petit pays dont la planète entière se moque.
      Comme pas mal de ses compatriotes il souffre de ce fait d’un trés grave complexe d’infériorité et il essaie de le compenser en venant essayer de jouer chez les grands.

      Mais il reste un nabot, très mauvais, d’où ses messages envieux, jaloux et haineux.
      Il faut vraiment le plaindre parce que sa vie est un enfer dont il ne peut guérir ^^

  32. En fait il faudrait que l’Europe participe à sa propre défense en achetant uniquement du matériel américain. Sans certitude quant à un éventuel soutien des américains en cas de conflit, mais avec la certitude de devoir les suivre dans leurs équipées …
    Comment appelle-t-on ce genre de protection dans les cités, au fait ?

  33. R2D2 dit :

    Je vois beaucoup de discours, avec beaucoup d’amitié et de solidarité, etc. C’est beau la vie 🙂
    .
    Mais au final cela ne change pas le noeud du problème: ce n’est pas la perte du contrat des sous marins qui est le plus problématique mais comment cette perte est arrivée. Et elle arrivée car au sein de l’alliance certains ont décidés de jouer leur propre partition en douce dans leur coin… et de prendre la décision de poignarder dans le dos un des alliés. Et de meme pas le prévenir juste avant que cela devienne public histoire de l’humilier un peu plus. A aucun moment le changement de stratégie n’a été abordé, il n’y a pas eu de discussion au sein de l’alliance avec au final un arbitrage.
    .
    Et de cirer les pompes aujourd’hui de la France ne va pas refaire venir les sommes qu’elle a perdue (et qui lui manqueront pour continuer son indépendance stratégique mais je suppose que pour les anglo saxons c’est un bonus) ni le discredit international qui va avec et qui doit etre gérer désormais.
    .
    Quant a Stotenlberg il ne fait que défendre son poste, rien d’autre.

  34. Jojo67 dit :

    C’est curieux comme je ne suis pas surpris.

  35. Sylvain dit :

    L’avenir donnera raison a Jens Stoltenberg. Déjà, en 1963, pour le traité de l’Elysée, K. Adenauer avait vu le traité amendé par le Bundestag, ajoutant que tout acte de défense européenne ne pouvait que s’inscrire dans l’OTAN. Déjà les US avaient fait pression. Or, De Gaulle et Adenauer avaient dû céder, et pourtant ils étaient d’un autre calibre que Macron/Merkel. De plus, avec son volontarisme « européen », la France a grandement amputé son industrie de défense auprès des Allemands et des Italiens, très atlantistes. D’autant que M. Stoltenberg cite les pays de l’OTAN non UE… mais il pourrait citer les pays de l’UE très, très atlantistes : Allemagne, pays baltes, pologne, Italie, Roumanie, Pays Bas, Slovaquie,… Triste, mais la messe est dite.

  36. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Ce n’est que marginalement sur le sujet: Il y a de plus en plus d’indices sur Internet que quelqu’un opère depuis la base aérienne abandonnée de BAGRAM. Une utilisation à une fréquence qui rend douteux qu’il s’agisse des talibans.

    Est-ce que quelqu’un a une idée qui cela peut être ? Pakistan, la Turquie, la Chine ?

    • Green dit :

      logiquement les chinois qui ont passé un accord avec les talibans. Je ne vois pas les talibans laisser les pakis s’installer en force, leure relation est complexe et ambiguë visiblement.

  37. mulshoe dit :

    Concurrente ? Concurrente de quoi ? De qui ? Que ce Monsieur aille se vautrer dans le  » confort » des exportations de pétrole de son propre pays . Il est vrai que la Grèce à pu compter sur l’appui de l’OTAN vu que … que … la Turquie en est membre ! Quelle mascarade !

  38. BOURG dit :

    J’étais en Grèce l’année dernière lors de la monté des tensions avec Ankara .
    J’ai eu l’impression très nette que le sort de la Grèce pourtant membre de l’OTAN (avec la Turquie ??) était le cadet des soucis de l’administration américaine.
    Aujourd’hui, la Grèce semble avoir (peut être !!) compris que les américains portent leur intérêt ailleurs et sont tétanisés par la Chine et l’espace Pacifique et donc, la Méditerranée dans leur stratégie immédiate est reléguée au rang de « mare aux canards »
    La Grèce face à ce constat, a passé dernièrement commande à la France de frégates et d’avions Rafale.
    Espérons que cet épisode va enfin décider nos partenaires européens et en particuliers, les pays fondateurs a prendre conscience que la mise en place d’une véritable défense européenne est plus que jamais nécessaire.
    De Gaulle disait: Les américains ? Alliés parfois……amis jamais !
    Cela reste d’actualité.

    • Sylvain dit :

      Pourtant on ne peut pas dire que les Américains aient dissimulé leur intention de se reporter sur la Zone Pacifique. Depuis 2005, TOUS (je dis bien TOUS) les présidents US l’ont annoncé, répété, dit et redit. Donc soit les pays européens font mine de le découvrir, soit ils sont sourds-aveugle et idiots.

  39. Auguste dit :

    Si Macron veut accroitre « l’indépendance et la souveraineté » de l’UE,qu’il fasse un geste,comme,par exemple, dire non à l’aventure chinoise,comme Chirac en son temps a dit non à l’aventure irakienne.Cela aura plus d’effet et sera plus crédible que les postures et les bla bla actuels auxquels plus personne ne fait attention.

  40. EchoDelta dit :

    Au contraire M. Stolenberg, la concurrence cela renforce, c’est bien ce que les libéraux et les US, nous rabâchent. Donc la concurrence est tout bon pour l’OTAN.
    Par ailleurs les USA, par la voix de leur président (Trump), ont exhorté les européens à prendre leur destin en main. Et Maintenant volte face, il faudrait s’en remettre aux USA ? Cette politique en zigzag est illisible sur le fond.
    La seule solution pour être sur d’être défendu, c’est d’augmenter considérablement notre potentiel militaire et nos clients exports pour travailler des automatismes, qui seront renforcés d’autant, si nous utilisons le même matériel.

  41. Durandal dit :

    Le seul intérêt des US pour l’Europe, c’est de pouvoir y faire la guerre aux Russes sans abîmer les USA.
    Dans le manuel du général US c’est le 1er chapitre.
    Pour faire la guerre aux russes, tu vas en Europe, pour faire la guerre aux Chinois tu vas à Taiwan voir en Inde, pour faire la guerre à l’iran tu vas dans la péninsule. Et pour faire la guerre en afrique… tu laisse faire les français…

    • Sylvain dit :

      Tout-à-fait. Les Américains ont été traumatisés par la guerre de Secession, et considèrent qu’il ne doit y avoir de guerre sur leur territoire (cela étant, cette doctrine n’est pas absurde : tant qu’à faire la guerre et des destructions, autant ne pas le faire chez soi !). En ce sens, Pearl Harbour en 1941 et le 11 septembre 2001 ont à chaque fois réveillé ce traumatisme. Le problème n’est donc pas que les US veuillent mener un conflit contre la Russie sur le sol européen : le problème, c’est que plusieurs pays européens soient assez stupides et/ou inconscients pour l’accepter !!!

  42. Robert dit :

    Quels sont les dirigeant de grands pays européens qui ne sont pas des toutous des américains?

  43. Wrecker47 dit :

    OTAN ? …une vue de l’esprit Américain …L’Europe ne représente pour les US qu’un tampon entre eux et les Russes ! Un vulgaire terrain de manoeuvre qui sera vite vitrifié au premier pelot atomique ! La dernière GM l’a déjà prouvée,Les US en ont fait un self-service annexe de leur Défense et considèrent les états européens comme des » clients forcés  » aux normes militaires Américaines ,ceci leur pemet de faire tourner leurs usines de matériels de guerre…Qui ne se sont jamais arrètées entre deux guerres !Coté Sous-marins ,il faut admettre qu’ils nous ont baisés …mais à qui la faute chacun sait qu’un SM Diesel n’a pas la mème portée qu’un SM Atomique …On a pas su le leur dire ?… ou bien on est trop pauvres pour leur en fournir ?
    ou c’est eux qui en ont de trop ?

  44. tschok dit :

    Je crois que les commentateurs se gourent.

    Bon, il est entendu que plus Stoltenberg parle de la défense européenne hors Otan, moins elle existe. Donc, faut pas le laisser trop causer sur le sujet. C’est sa programmation, il est comme ça. Vous lancez la balle à un berger allemand, qu’est-ce qu’il fait? Il la rapporte. Stoltenberg, c’est pareil: vous lui parlez de défense européenne hors Otan, tout de suite le mec essaye de réduire le truc à la plus petite unité de mesure possible.

    Mais là, le mec ne réagit pas à une déclaration tonitruante de Macron, qui ferait une sortie sur l’autonomie stratégique, pour prolonger le concept après l’échec diplomatique subi lorsqu’il l’a explicité pour la première fois.

    Nan, là, Stoltenberg réagit aux propos de Biden, qui a laissé entendre qu’une défense européenne pouvait exister en complément de l’Otan. Et il se fait le porte-parole des alliés européens de l’Otan pour aussitôt essayer de limiter la portée du truc en disant: un complément, oui, mais pas un concurrent.

    Donc, en fait le mec ne marche pas pour « la voix de son maître », sous entendu caniche de Washington : il marche pour nos partenaires, qui sont visiblement tétanisés à l’idée de devoir prendre leur propre défense en main.

    Washington a donné le feu vert, c’est ok, on a l’ouverture = complément de l’Otan. Et les Boches sont ok avec ça, aux dernières nouvelles. Là, ce sont les partenaires européens de l’Otan qui flippent parce que Washington leur a dit ok je vous laisse un peu de liberté.

    Et les mecs analysent ça comme un abandon américain qui serait provoqué par la France, trublion qui provoquerait la désunion. C’est ça qu’il dit le Stoltenberg.

    Bon, faut l’écouter, c’est un diplomate. Sans chercher à l’acculer dans un coin, il porte un message, c’est tout. Si vous êtes des gens un peu malins, vous ne voulez pas sa tête sur un plateau en étain argenté posé sur un coussin de velours rouge porté à bout de bras par une esclave numide et nue, qui se prosterne à vos pieds.

    Ou dans une jarre de vinaigre, si vous avez des goûts plus simples, plus romains.

    En fait, il faut comprendre pourquoi les partenaires européens de l’Otan flippent comme des petites vieilles, parce que c’est ça qu’il dit le mec.

    Nos petites vieilles flippent à l’idée que le monde change et quand Biden les autorise à prendre leur destin en main, en leur octroyant une petite part de liberté d’action, elles déversent dans leurs couches culottes tout ce qu’elle ont dans leur vessies et leur boyaux, de trouille.

    Et Stoltenberg est le réceptacle de tout cela et comme c’est un type élégant et bien éduqué, il fait de la sémantique.

    C’est un truc que vous ne savez peut-être pas, mais quand vous êtes confronté à la réalité des fluides corporels, vous faites de la sémantique, ça fait barrage.

    Donc, on se retrouve dans un débat sémantique « complément, mais pas concurrent », qui est complètement ridicule.

    C’est un peu zemmourien : je francise les prénoms, mais pas les patronymes. Ah bon, mais pourquoi se limiter à ça? Réponse: débat sémantiques infinis.

    • Green dit :

      Bien vu, je pense que vous êtes dans le vrai. On passe pour des emmerdeurs, tout allait si bien et on ruine tout.

      Et aussi, l’Ukraine s’approche de l’Otan, voila qui va lui faire un gros électrochoc a notre macchabé d’alliance.

      Le coté club des nations d’Europe de l’Ouest qui prévalait durant la guerre froide s’efface pour se centrer sur un axe entre les mers Baltique et Noire pour contenir la Russie. Donc sur les pays baltes, la Pologne, Roumanie, et sans doute bientot l’Ukraine

      Pas sur que c’est la l’Europe que la France veux défendre!

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      @tschok

      Tu persistes et signe… Tu n’as toujours rien compris… le >sTroll-en-burger roule pour son maitre et ramène les laquais à l’ordre.

      Stp reprends ta copie ; toi le troll de Langley… à la niche

    • Lothringer dit :

      « Si vous êtes des gens un peu malins, vous ne voulez pas sa tête sur un plateau en étain argenté posé sur un coussin de velours rouge porté à bout de bras par une esclave numide et nue, qui se prosterne à vos pieds. »

      le meurtre de Saint-Jean-Le-Baptiste ?

      Plus sérieusement j’aurais une question très simple en écho à votre phrase « En fait, il faut comprendre pourquoi les partenaires européens de l’Otan flippent comme des petites vieilles, parce que c’est ça qu’il dit le mec. »

      Cette question-écho est simple : pourquoi les partenaires européens ont-ils peur qu’on leur octroie un peu de liberté ?

  45. Eric dit :

    Evidemment, tout le monde en profite pour taper sur ces s… d’américains. Oui, ils veulent des paillassons, et alors ? La faute à qui ? Depuis soixante-dix ans, le Vieux continent fait reposer sa défense sur les Etats-Unis : 80 % des dépenses militaires de l’Alliance sont américaines ! De leur point de vue, ce sont eux qui paient (il suffit de se rappeler ce que disait Trump, qui avait au moins le mérite de la franchise), donc eux qui dirigent. Les européens, nous compris, n’ont qu’à s’en prendre à eux-même : ils n’ont jamais voulu faire les investissements nécessaires. Même la France de De Gaulle n’en n’a pas eu la volonté politique, en tous cas pas à long terme. Nous avons préféré nous accommoder de la domination militaire des Etats-Unis, lesquels ont toujours puissamment investi dans leur défense, parce qu’elle nous permettait d’assurer notre sécurité à un coût réduit. Nous avons préféré claquer des milliers de milliards dans l’assistanat et le social, alors qu’eux investissaient des milliers de milliards dans une stratégie de domination technologique et militaire mondiale. Il est bien temps de pleurer maintenant…

    • Sylvain dit :

      Au bémol de la politique gaullienne qui fut ambitieuse, je partage votre appréciation.

    • Achille-64 dit :

      Sur la France de De Gaulle, (1) vous êtes un ignorant ou (2) vous faites de la provocation ?
      Si c’est (1), ouvrez un livre d’Histoire sur la période 1940-45 et 1958-69 ..
      Si c’est (2), c’était pas la peine.

  46. PMo dit :

    Quelqu’un lui a dit que l’on ne voulait plus de lui ?

  47. farragut dit :

    Le problème avec Emmanuel Macron, c’est que l’on ne sait plus si le retour d’expérience récent (depuis 5 ans!) lui a fait prendre conscience de son rôle de Président de la République Française (et pas Européenne ou du Land Alsace-Lorraine étendu), ou si la proximité des élections lui fait reprendre une posture de candidat souverainiste à la De Gaulle…
    S’il pouvait réellement se débarrasser de son complexe d’infériorité vis-à-vis de Angela Merkel (il a jusqu’à fin décembre 2021), ce serait excellent pour nos affaires. Mais ce fan de théâtre peut aussi réciter avec assurance et force de conviction un texte écrit pour la circonstance. Difficile d’être crédible quand on apparait aussi versatile (ou velléitaire, au choix) !
    En tout cas, la sortie de Stoltenberg me fait penser à l’OTAN comme une sorte de galère (« De toute les galères, c’est l’OTAN qu’il préfère! »), où la moitié des rameurs rame à contresens (pays hors UE), et où le barreur US nous emmène où il veut, lui !
    Plutôt que soumis ou rameurs, les européens embarqués apparaissent plus comme des esclaves que comme des marins, même Shadocks !
    Je préfèrerais que le MinArm et le Chef des Armées soient un peu plus « réalistes » sur la qualité de nos alliances, en considérant une fois pour toute que le choix est désormais entre la capacité à diriger notre destin en tant que Nation, plutôt que d’être obligés de souquer avec des forces contraires (comme les Norvégiens, Néerlandais, Belges avec leurs F-35A ou comme les Turcs avec leurs S-400 et leurs radars de tir dirigés contre nos frégates). Un peu de cohérence entre le discours et les actes serait plus « audible », comme on dit maintenant, que de jouer la « posture » de l’indignation perpétuelle, vaine et… ridicule.

  48. Dupuis dit :

    Quand allons nous comprendre que ce qui fait le plus peur aux yankees , c’est les capacités techniques et technologiques de l’Europe continentale associées à l’immensité Russe et ses réserves énergétiques .
    De ce fait L’OTAN n’a plus lieu d’être et la France doit sortir de ce piège qui nous lie les mains , notre liberté d’agir , et de décider de notre sort voir même de penser le monde comme nous l’entendons et surtout faire du commerce avec qui nous voulons .
    Laissons les USA se dépêtrer de leurs problèmes internes ( le Texas vas bientôt faire sécession , entre autres ) . De toute façon ils n’auront plus la suprématie sur cette planète , ces imbéciles ont délocalisé une grande partie de leurs industries en Chine ( il fallait quand même le faire pour des anticommunistes viscéraux ) , nous les avons suivi comme des larbins que nous sommes et maintenant tout le monde pleur en voyant la Chine devenir ce qu’elle est : BIENTÔT LA PREMIÈRE PUISSANCE MONDIALE !

    • GHOST dit :

      Dupuis@ Vous parlez de la France.. et pas de l´Europe. .. depuis que Macron tente de recruter les autres pays de l´EU dans cette ambition qui consiste á s´éloigner des USA.. comptez le nombre des pays qui trouve l´initiative « crédible »

      • Dupuis dit :

        Comme disait De Gaulle , il ne suffit pas de sauter sur sa chaise comme un cabri , et crier l’Europe ! L’Europe ! L’Europe !
        Il ne faut pas être dupe , on le voit bien . Personne ne veut de nos avions RAFALES et les allemands n’attendent qu’une chose ; nous piquer nos technologie aéronautiques pour que justement la France n’existe plus , dans ce domaine là aussi .
        Nos dirigeants n’aiment pas la France , pourquoi notre peuple devrait aimer leur Europe qui préfère acheter continuellement du matériel Américain , Américains , qui en plus nous empêchent de vendre nos bateaux MISTRAL à qui l’on veut .
        N’aurait-il pas plutôt fallu construire une vraie alliance avec les pays francophones et nos anciennes colonies pour justement développer ces pays .

  49. Oliver dit :

    M. Stoltenberg fait le job. L’histoire ne lui donnera pas raison.
    Quelques soient les scenarii géostratégiques et géopolitiques, le conflit à venir sera le dernier. Pire que le Déluge.
    L’article 5 n’est plus garanti en Europe quant à l’intervention américaine. Les USA ont fait du Traité Atlantique une chasse-gardée pour leur Complexe Militaro-industriel .
    Dorénavant soutenir l’Europe comme pendant la guerre froide n’est plus de mise tant le défi chinois va demander de moyens.
    M. Stoltenberg devra rendre des comptes.

  50. ron7 dit :

    L’OTAN, c’est un bel emballage qui ne garantit rien !
    L’OTAN, c’est un moyen – avant tout – pour vendre des armes américaines aux pays OTAN ! Si on se projette dans l’avenir, les USA vont déshabiller Pierre pour habiller Paul !
    L’Europe… On s’en fiche désormais, la zone Indo-Pacifique, c’est le sujet ! Les USA raisonnent « anti-Chine », et qu’on le veuille ou non côté Europe, c’est ainsi !
    Alors, demain sera ce que nous voudrons ou ce que nous n’oserons pas ! Moins d’OTAN, c’est certain !

    De Gaulle à la fin de son parcours est sorti du commandement intégré de l’OTAN ! Il a fait développer le nucléaire tant civil que militaire ! Il a fait certains choix qui sont encore d’actualité, comme une Défense qui n’est pas sous contrôle US !
    Depuis Chirac qui a dit non à la guerre en Irak, on a déconstruit notre autonomie de Défense, avec un Sarkozy qui revient dans le commandement intégré de l’OTAN !
    Et, on va en Libye, parce qu’il faut y aller soi-disant, mais on ne réfléchit à rien avec Sarkozy… Alors, maintenant la Libye, c’est quoi !??
    Des emmerdes, des déplacements de population, des Turcs sur le sol Libyen ! Sarkozy, ne sait pas se projeter dans l’avenir ! Chirac avait tenu un discours des années plus tôt : On n’exporte pas la démocratie dans un véhicule blindé !!
    La Turquie, se joue de nous, de l’OTAN ! Et on nous dit (côté Stoltenberg (VIP de l’OTAN)) qu’il ne faut de Défense Européenne…
    Qu’il se rassure le secrétaire de l’OTAN, on va encore s’enfoncer, car on n’a pas encore touché le fond !
    L’OTAN, c’est une vaste blague, Poutine et Erdogan peuvent en témoigner ! Des décisions salutaires qui ne sonr pas prises,et de L’OTAN, cest l’inertie… Un gros pachyderme, qui n’arrive pas à se mouvoir dans un Monde de plus en plus incertain !

    La France, avec ses « Liberté, Egalité, Fraternité » qui ne réussit pas à mettre Sarkozy en prison, après ses multiples malversations !
    La France incapable de tenir son rang avec un Macron qui se révèle « désastreux » en terme de communication tant en Métropole qu’à l’Extérieur de nos frontières ! La France n’est pas une PME, c’est plus compliqué que ça !

    Stoltenberg bientôt à la retraite, enfin, je suppose ! Qui pour le remplacer ! En tous cas, il fait le job…
    Les USA sont satisfaits ! Déconstruire l’Europe, c’est facile, ça, « ils » le savent !!

  51. werf dit :

    Les alliances militaires valent ce que l’on veut bien y mettre. Ca, quand vient la nécessité d’une décision rapide pour agir il n’a plus d’unanimité et les réserves sont nombreuses dues à des législations contraignantes (accord du Parlement par exemple). Cela vaut pour l’OTAN mais cela serait pire pour l’UE à 27 états membres. La défense européenne est donc un concept mort né. Macron, pour des raisons électoralistes, veut encore faire croire au slogan « nous sommes plus forts ensemble » dans son rêve fédéraliste européen. En tant qu’ancien diplomate à Bruxelles je peux vous dire qu’il n’obtiendra même pas une déclaration d’intention sous la présidence française. On peut d’ailleurs s’interroger juridiquement sur l’intervention des pays de l’OTAN en Afghanistan qui dépasse son champ géographique… Ce serait également le cas en mer de Chine si un conflit éclatait entre les USA et la Chine. Les américains l’ont bien compris en voulant créer pour l’Indo-Pacifique une ‘organisation militaire similaire en s’appuyant sur le Royaume-Uni et l’Australie.

  52. Ragnarok dit :

    Le type vous pète au nez et vous dites merci, demeurés…

  53. Dieter dit :

    Qu’est-ce que cela change s’il y a une défense européenne ? La France n’a dépensé plus de 2% du PIB que pendant deux ans au cours des 8 dernières années. Pourquoi la défense européenne entraînerait-elle un changement alors que les membres européens, dans leur ensemble, ne dépenseront même pas près de 2% du PIB pour leur défense ? C’est ridicule d’écouter les conférences de Macron et Le Drian alors qu’ils ne peuvent même pas dépenser les sommes convenues. Les Etats-Unis supplient les Européens de dépenser plus depuis des années, ce ne sont pas eux qui font obstacle à la défense de l’Europe, au contraire ce sont eux qui sont inexplicablement reprochés à l’Europe de ne pas dépenser plus par les énarques français. Pourquoi les États-Unis devraient-ils payer pour une grande majorité de l’OTAN alors que l’Europe dépense son argent insuffisant pour la défense de l’Europe seulement ? Il n’y a aucune logique à cela du point de vue de la plupart des pays (à l’exception de la France).

    • E-Faystos dit :

      @ Dieter
      Parce que les dividendes de la paix et l’assurance que de tous les ministères, la.défense est la seule ou la privation est la norme.
      La privatisation étant dans les tuyaux avec les sociétés de projet et les externalisation.
      Nos politiques ont vu la paix dans la soumission. Et notre modèle militaire pose le problème récurrent : char, sous marins nucléaire, porte avions et missilerie de haut niveau avec un budget restreint.
      À comparer, notre voisin britannique fait moins bien pour plus cher.
      Ensuite les États une s payent pour avoir des voix alliées sur la scène internationale : qu’ils soient pris en flagrant délit de trahison et je l se trouvera toujours des gouvernements Polonais, Norvégien, Allemand, Hollandais pour leur donner raison.

  54. Belg dit :

    Une évaluation sobre et lucide montre que ce sont les Européens eux-mêmes qui ne veulent pas ou sont incapables de former un pilier de défense spécifiquement européen. L’Europe a été un cloaque de querelles, de coercition, de génocide, de conquête et de violence générale pendant toute son histoire (ironie : la minuscule pincée de la sécurité physique générale s’est produite lorsque l’OTAN était en charge de la défense). L’OTAN n’est pas responsable du manque de coordination sur la défense de l’Europe, ce sont les Européens eux-mêmes qui ne peuvent pas mettre de côté les tendances nationalistes ou sont tout simplement trop décadents pour s’engager à dépenser/sacrifier l’argent nécessaire. La majeure partie de l’Europe ne veut tout simplement pas de ce que la France propose, c’est simple. Assez arrogant que la France se fâche que tout le monde ne veuille pas adhérer au grand plan français. La France propose l’Europe de la Défense comme un sacrifice vertueux mais en réalité nous savons qu’il existe des visions de la France utilisant une telle structure pour son propre bénéfice et celui de son industrie. Que se passerait-il si la coopération européenne de défense imposait à la France de permettre aux autres nations européennes de construire à parts égales les gros équipements de cette mythique défense européenne ? La France n’accepterait jamais vraiment ce genre de coopération à double sens et tous ses voisins européens le savent déjà, après tout, « la France d’abord » (c’est incroyable qu’il y ait des gens si naïfs et délirants qu’ils ne croient pas que chaque nation fonctionne comme « nos intérêts d’abord! » La France ne fait pas exception). La France devrait continuer, comme le font tous les États, à essayer d’influencer ses voisins européens pour qu’ils s’entendent. Mais la France ne doit pas se comporter comme un méchant petit enfant quand elle ne réussit pas avec eux. Pathétique.

    • Sacha dit :

      @ Belg
      Les industriels de l’armement allemands veulent le bien de tous, vive le 4ème Reich, mais sous parapluie américain.

    • Moltes dit :

      Votre analyse tient la route ! La france cherche bien à instrumentaliser l’Europe à son intérêt ! Mais pas question de partage des bénéfices industriels, voyez toutes les difficultés du SCAF qui en dit long sur la question.
      En fait, ils se fatiguent pour RIEN ! Si l’Allemagne ne suit pas, personne ne le fera ! En plus Macron n’est plus là que pour 5 ans au pire et quelques mois au mieux ! Donc en sachant que son succeseur risque d’abandonner cette doctrine Macronnienne qui ne repose que sur une vision unilatérale de la France. Il ne faut aussi pas oublier que les USA sont les grands gagnants des grandes guerres, alors que l’Allemagne et la France font figures de vaincus ! Il faudra encore bien 100 ans our que cette perception change ! MAcron a raison, mais 50 ans trop tôt !

    • Footix dit :

      @ Belg
      La prochaine fois, tenez 90 minutes et on en reparlera.