Un sous-marin nucléaire d’attaque russe a testé le missile hypersonique Zircon

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

59 contributions

  1. Bistomon dit :

    Le missile hypersonique, la France n’a que dalle dans ce domaine,
    Donc leur amiral disait qu’il est inutile.

    • Too dit :

      Faut se faire soigner, c’est plus tenable là…

    • Amiral_sub dit :

      c’est rigolo parce que la France a justement un missile hypersonique depuis fort longtemps…

    • beber dit :

      En même temps si c’est pas pour pas s’en servir et jouer a qui a la plus grosse, autant garder des fond pour autre chose

    • saintebaguette dit :

      Ici l’équivalent du C919, il vole ! Et les métros sont pas aquatiques ! hihihi

  2. Raymond75 dit :

    « il est avancé qu’il est en mesure de voler à la vitesse de Mach 9 et à une altitude maximale comprise entre 30 et 40 km. Long de 8 à 10 mètres et pouvant emporter une charge de 300/400 kg, sa portée serait d’environ 450 km » : je ne comprends pas la différence entre un missile balistique et un missile hypersonique, à part la portée. Il ne s’agit pas d’un missile de croisière.

    • Too dit :

      La différence c’est la vitesse (d’ou le nom), mais surtout la vitesse d’approche ou le missile hypersonique est toujours à pleine vitesse avec le moteur qui pousse alors que le balistique est en mode « chute par gravité ». donc beaucoup plus lent et plus facilement interceptable.

      • PK dit :

        Pas plus lent : mais interceptable, car sa trajectoire balistique est prévisible.

      • lym dit :

        Différence d’altitude aussi (plus d’apogée haute avant la phase balistique), n’aidant pas la détection précoce. Surtout quand il sera illusoire que ce soit fait au lancement, dans le cas d’un sous-marin!

        Globalement, avec ce type d’armes, le problème le plus préoccupant que je vois c’est que l’humain va devoir être totalement retiré de la boucle de décision : Pas assez rapide… L’histoire récente de la guerre froide démontre qu’ils nous a pourtant sauvé d’erreurs lourdes de conséquences.

        • Raymond75 dit :

          Oui, l’époque où les conflits échapperont totalement au jugement humain, pour des raisons de délais ou de difficulté à comprendre la situation, approche très vite … On parle de ‘systèmes de systèmes’, d’intelligence artificielle, de robots, de missile ‘tire et oublie’, et même de robots ‘tueurs’ qui prennent eux même la décision de faire feu … La guerre est une activité humaine aux conséquences inhumaines, mais elle va devenir inhumaine au sens littéral du terme.

          Tout le monde se souvient de cet officier soviétique qui n’a pas ordonné de riposte alors que les ordinateurs indiquaient, à tort, une attaque nucléaire. Cela lui semblait irréaliste compte tenu du contexte international. Il a eu raison, mais il a été sanctionné. Une machine aurait riposté …

          • Davy Cosvie dit :

            @ R75
            Ce thème du robot qui échappe au pouvoir humain, c’est un artichaut un marronnier, un serpent de mer.
            .
            C’est le thème de nombreuses fictions littéraires ou cinématographiques : l’on pense notamment à Wargames, en 1983, mais il y en a beaucoup d’autres. Ça existait déjà dans les BD (les comics) des années cinquante.
            .
            Et quand l’indiscipline du robot ne suffit pas, les romanciers ou scénaristes la remplacent par l’indiscipline d’un malade mental.
            .
            Mais dans la réalité, ça ne s’est jamais produit. Même s’il y a quelques histoires invérifiables qui circulent en étant affirmées véridiques.
            .
            Par conséquent, et jusqu’à preuve de la réalité du danger que vous évoquez, il faut croire qu’il a été pris en compte et écarté par des précautions sérieuses.

  3. Dodo dit :

    Encore une fois, est-ce une réalité opérationnelle qui va réellement équiper la marine russe ou seulement un programme pour la propagande ?
    Car tous les missiles se ressemblent et nul ne peut différencier l’un ou l’autre, encore moins de nuit.
    Et comme toujours, pas d’images de l’impact, si pour un missile porteur de têtes nucléaire, c’est logique, pour un missile conventionnel, même hypersonique, l’objectif c’est bien de toucher la cible et non de le tirer en atteignant la plus grosse vitesse possible.
    Donc moi, tant que je ne verrai pas un missile hypersonique frapper une cible, je me garde bien de les considérer autrement que ce que la Russie veut en obtenir, c’est à dire une armé sensée lui donner sur le papier une « avance » pour dissuader l’OTAN et pour se rassurer sur ses propres forces.

    La démonstration de l’efficacité de ces missiles se fait à l’impact pas au lancement ni dans les airs et qu’on ne me dit pas que les russes ne savaient pas où il devait percuter. Je ne pousse même pas la démonstration sur une cible mobile.
    Dire que c’est un test réussi n’avance à rien et ne prouve rien, n’en déplaise aux russes et à ceux qui se contentent des images et des explications qu’ils veulent donner…

    • Pilaf dit :

      @ Dodo qui écrit : « ..je me garde bien de les considérer autrement que ce que la Russie veut en obtenir, c’est à dire une armé sensée lui donner sur le papier une « avance » pour dissuader l’OTAN et pour se rassurer sur ses propres forces. »
      Dissuader l’OTAN – c’est à dire les USA – d’attaquer la Russie et donc de déclencher une guerre nucléaire en Europe, moi, qui suis Français, je trouve ça plutôt positif comme objectif. Pas vous? Certainement, vous aussi, vous semblez être « normal » (déjà, vous écrivez sans faute, ce qui devient rare sur ce forum…), alors pourquoi ?
      On s’en fiche de la réalité des performances de cette arme ou d’autres, ce qui compte, c’est l’effet de cette arme AVANT qu’elle soit utilisée. Et si ses « qualités » réelles ou supposées dissuadent les aventuriers ou les bellicistes, eh bien tant mieux…

  4. Mister dit :

    Je serai convaincu le jour où ils nous montreront des images d’un missile qui trappe sa cible ! pourquoi les vidéos d’essais ne le montrent jamais (qq soit la nation concernée). Qulqun sait dire pourquoi ?

    • Too dit :

      Pour ne pas donner d’informations aux « concurrents » sur les vitesses d’impact et les angles « d’attaque ».
      Donner ces informations, c’est donner un début de réponse à comment les contrer.

      • mister dit :

        Merci ça me semble clair

      • Stoltenberg dit :

        Pour le coup, c’est plutôt pour éviter d’avouer que ce missile de croisière n’existe que dans leur propagande. Lorsque leurs Kalibr arrêteront de constituer une plus grande menace pour les navires qui les lancent ou pour des vaches en Iran que pour l’ennemi, alors on en reparlera.

    • Pilaf dit :

      @Mister : je ferai le même commentaire que plus haut, en réponse à Dodo : quelle importance, les performances réelles de cette arme, si elle parvient à son but, dissuader les « joueurs fous » de se lancer dans des aventures qui ne pourraient que mal finir pour tous les Européens – dont vous, moi, et tous les autres intervenants de ce site. Alors, à moins que vous ne soyez tous les trollers US – mais contrairement aux pro-US, je ne crois pas trop aux « trollers », donc je vous considère comme des intervenants sincères – je me pose des questions sur vos questionnements et leur pertinence : qu’importe la réalité des performances d’un système d’armes, pourvu qu’il possède un effet avant qu’il soit utilisé. Et tant mieux si toujours persistent des doutes sur tous les systèmes d’armes, des uns comme des autres, si ça peut permettre de « calmer » les Dr Folamour de tous les bords.
      Autrement dit : il y a le « brouillard de la guerre », mais le « brouillard de l’avant-guerre », c’est encore mieux, parfois…

  5. Oliver dit :

    Ces vidéos de lancement ne servent à rien.
    C’est évidemment la rentrée atmosphérique comme la trajectoire qui sont dignes d’intérêt…
    Là point d’image… Dommage !

    • Amiral_sub dit :

      évidement … Ca n’est que de la comm
      bon qu’ils gaspillent leur peu d’argent là dedans si ça les amuse

    • Nick dit :

      Du coup tu l’as la rentrée atmosphérique: il sort de l’eau pour entrer dans l’atmosphère (et il ne la quittera plus jusqu’à l’impact (sauf s’il s’est craché en mer 😉 ). Ce sont les missiles balistiques qui en sortent pour y rentrer après 🙂

  6. mulshoe dit :

    Vu les tensions avec la Chine , les russes montrent qu’ils sont là , non mais . Les auraient on oubliés ? Avec un PIB égal à l’espagne mais beaucoup de matières premières , faisons semblant de les prendre en considération .

    • Starbuck dit :

      Ah mon avis et vu le déploiement de forces qu’ils ont fait au printemps à la frontière de l’Ukraine et que nous aurions été incapable de contrer, on devrait un peu plus que faire semblant.
      Ne pas les surestimer mais ne pas les sous estimé non plus.

  7. Un nain posteur "petit facteur" dit :

    Euh, c’est un journal subventioné par l’armée américaine ? peut-il plutôt nous parler des missiles français !

    • Too dit :

      On a eu des infos sur les missiles hypersonique Francais il y a moins de deux semaines. Je ne pense pas qu’il y ait eu une percée majeure depuis.

    • Amiral_sub dit :

      ça n’est pas un article sur un missile américain….

    • E-Faystos dit :

      parler des armes des soumis ne rapportent pas de crédits du congrés, car se sont des armes d’alliés.
      Donc la stratégie pour ne pas en parler, c’est:
      -lâcher des trolls qui les conspuent sur les forums et salon
      -bloquer les ventes autant que possible.
      .
      Par exemple, blocage de la vente des Aster en Suisse par des Patriot.
      Et de partout, des critiques grossières sur ce système qui possède pourtant la grande qualité de ne pas avoir les prix qui explosent entre la commande et la livraison (suède), et de pouvoir fonctionner avec un seul système pour couvrir 360 degré quand le Patriot n’en couvre que 120.

      • Amiral_sub dit :

        expliquez nous comment les méchants américains peuvent empecher la très neutre Suisse d’acheter le matériel qui leur plait? (alors que les méchants amricains n’ont pas pu empecher le gentil Erdogan allié dans l’OTAN d’acheter des S400)?

        • Pilaf dit :

          @Amiral sub : vous plaisantez ou quoi? Avec le nombre de casseroles accrochées aux fesses des dirigeants suisses depuis la WW2, en rapport avec l’argent sale de toute la planète, ce ne sont pas les moyens de pression sur les Suisses qui manqueraient au gouvernement US, surtout concernant les biens des Juifs européens en Suisse, dont les survivants et leurs descendants vivent pour la plupart aux USA aujourd’hui… Il y a l’image que la Suisse est parvenue à donner d’elle-même au monde – la Croix-Rouge Internationale, la neutralité, l’accueil de réfugiés, l’aide aux pays pauvres, etc. – et il y a la réalité de ce qu’est la réellement – et de ce qu’elle était il y a encore peu – aux yeux de ceux qui savent (et nul besoin d’appartenir aux services secrets pour connaitre cette réalité, il y a toute une littérature à ce propos). La Suisse s’est améliorée certes, mais sous la pression du reste du monde, pas spontanément. La « richesse » de la Suisse provient pour une bonne part de toutes ces fortunes laissées orphelines en 1945, puis de l’argent « noir » de tous les dictateurs et corrompus de la planète pendant des décennies. Regardez ce qui s’est passé pour l’achat des F35 : il aura suffi que « Joe Biden » fasse un saut de quelques heures en Suisse, et « tout est rentré dans l’ordre » et la Suisse dans le rang… Rien à voir avec la Turquie et Erdogan.

  8. Igor dit :

    Nous vouloir ensuite equiper forces patriotiques maliennes et centrafricaines de ces armes pour pouvoir se defendre contre les forces imperialistes predatrices et leurs sbires islamo-droitistes.

  9. ONERESQUE dit :

    Un missile hypersonique développe déjà un tel échauffement sur ses bords d’attaque en carbure de silicium ou en carbone-carbone tressé infusé vapeur de carbone qu’il y a déjà une certaine quantité de plasma autour de l’ogive. La perméabilité aux ondes EM commence à être compromise et à un certain niveau d’échauffement, l’environnement de l’ogive est OPAQUE à quasiment tous les spectres d’autodirecteurs. Moralité : le TSIRKON, ZIRKON est un missile d’attaque sans recalage du guidage inertiel et sans capacité de suivi de cibles, ni en bande X, ni en IR, il ne peut attaquer que des CIBLES FIXES au sol presque exclusivement, il ne pourrait être dangereux pour les GAN US que s’ils étaient à l’ancre. Ceci dit, même un STANDARD SM-6 aurait beaucoup de mal à l’intercepter, surtout s’il fait des évasives en sinusoïdes aléatoires. Il va falloir commencer sérieusement à accélérer le programme de super-intercepteur TWISTER et l’Aster B1NT avant de laisser ce genre de menaces de première frappe (1.000 km en 7 minutes ) proliférer et donner une tentation de syndrome PEARL HARBOR FAISABLE à un dirigeant russe excité.

  10. Momo dit :

    Les NoK viennent de célébrer médiatiquement le lancement parfaitement réussi de leur hyper, il est normal que les russes reprennent la main histoire de re-crédibiliser toutes ces histoires.
    Et cela va très bien pour les us, une justification supplémentaire pour les hausses budgétaires à venir. Si les russes ne l’avait pas fait ils l’auraient inventé.
    Et maintenant la parole est à la Chine!

  11. MERCATOR dit :

    Un peu de technique.

    Différence entre un missile hypersonique et un planeur hypersonique.

    Les missiles balistiques, propulsés par un moteur-fusée durant leur phase initiale de vol, atteignant des vitesses très élevées de plusieurs km/s (entre Mach 5 et Mach 20), lorsque la gravité ramène l’ogive balistique sur Terre, armés d’ogives militaires conventionnelles ou nucléaires. Ces missiles contiennent une forme de mécanisme de guidage et de contrôle( mécanisme par centrale inertielle gyroscopique comme les antiques V 2 Nazis puis radios commandes avec caméras, ) durant la phase terminale de leur vol afin d’obtenir une bonne précision de tir.

    Les missiles ou planeurs hypersoniques, propulsés par un moteur-fusée ou un stator-réacteur pendant une partie de son vol lui permettant d’atteindre une très grande vitesse, supérieure à Mach 5, et d’adopter un profil de vol à plus basse altitude que les missiles balistiques. La combinaison de ces deux caractéristiques les rend très difficiles à détecter et intercepter, donc un planeur hypersonique commence comme un missile balistique et finit comme un planeur lors de l’approche de la cible, et c’est là où réside la difficulté de conception et mise en œuvre, tant qu’il est balistique sa trajectoire peut être déterminée par calcul, lorsqu’il devient planeur seuls les radars peuvent le localiser.
    La très grande difficulté et qui pour l’instant semble insurmontable ( quoi qu’en disent les différents pays)ce que laissait entendre le général Français, c’est la phase de ralentissement pendant sa descente hypersonique due à la gravité afin de le faire passer en mode planeur afin de tromper les défenses AA et obtenir une précision métrique .

  12. Thaurac dit :

    Encore une fois, comme la corée du nord, on voit un missile décoller….

  13. sylvain dit :

    Le principe du missile hypersonique remonte à 1944, lorsque les équipes de Peenemunde de Werner von Braun, ont travaillé sur un missile A11 sensé pouvoir frapper les Etats-Unis, avec un étage final propulsé, le rendant quasiment inarretable. C’est d’ailleurs ce projet qui fit renoncer Eisenhower à confier un poste de directeur de la NASA à Von Braun (difficile de nommer dans le corporate d’une administration US, un savant qui voulait raser New York 15 ans auparavant….). Dans le domaine de ces missiles, ce n’est pas tant le niveau des Russes qui m’inquiète que la perte de compétences des Américains.

  14. Bruno FORABOSCO dit :

    C’est vrai que nous sommes à la traîne sur l’hypersonique et même sur le supersonique. Certes, il devrait y avoir un essai d’un planeur hypersonique l’année prochaine je crois mais pour le futur missile qui doit remplacer le MM40 que nous développons avec les anglais, on ne peut pas dire que l’urgence soit au rendez-vous. C’est quelque chose qu’il est difficile à admettre car nous avons été parmi le premiers a développer un missile mer-mer « fire and forget » avec l’Exocet MM38 mais c’était il y a 50 ans. Nous sommes relégués en seconde division quand on voit toutes les nouveaux missiles des norvégiens, israéliens, indiens, turcs et bien d’autres…..

    • Nick dit :

      Tellement à la traîne que les Aster 30 peuvent atteindre mach 4.5 et l’ASMP-A mach 3.
      Vous connaissez l’ONERA et ses travaux?
      Quant aux missiles MM40 ce ne sont pas des difficultés technologiques mais politiques/budgetaires et c’est bien dommage…

  15. Albatros dit :

    Cela ressemble à un tir de missile balistique en fait…
    Bref les États Unis ne l ont pas encore développé et les russes en sont déjà à la phase opérationnelle des SNA ?
    Difficile à croire…

    • Stoltenberg dit :

      Les Russes n’ont même pas de missiles de croisière conventionnels, genre équivalent d’un Tomahawk ou MdCN… Mais ils tentent de nous convaincre qu’ils lancent des mdc hypersoniques depuis des sous-marins.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      « Le char T-34 était fiable partout, sur tous les terrains,a rappelé le colonel-général Johannes Friesner (Allemand), commandant du groupe d’armées Ukraine du Sud. Les chars russes pouvaient opérer là où, selon nos normes, c’était considéré comme impossible. »
      Difficile à croire pour la Wehrmacht que le « sous-homme slave » puisse mettre en oeuvre une telle arme…….. 😉

      • Sylvain dit :

        En effet, on retrouve sur ce forum les mêmes commentaires sur la Russie qu’à l’OKW en 1940-41… comme quoi, on ne retient jamais les leçons de l’histoire 🙂

        • Albatros dit :

          Il ne faut pas non plus être naïf ou incrédule.
          Poutine nous sert de la propagande à longueur de journée et il a d ailleurs d excellents informaticiens et matériels pour cela à sa disposition. Vous voyez je dais reconnaître les atouts de nos adversaires. Poutine n est pas notre ami…il veut juste le faire
          croire.
          Mais puisque vous parlez des nazis…c étaient justement eux qui avaient révolutionné pas mal de choses et innové fortement…leurs fusées V1 et V2 qui serviront plus tard à la conquête spatiale ou même les premiers jets et hélicoptères le fusil d assaut.
          Les russes ensuite ont beaucoup copié…
          Le T34 était doté de beaucoup de qualités…mais comme les tanks français de 1939.
          Ce n est pas l arme secrète qui fait gagner une guerre mais la valeur de ses soldats et généraux.
          En 14 les français étaient encore avec une armée du 19eme siècle mais pas les allemands en avance sur eux à tous points de vue. Or les français ont innové aussi et surtout se sont adapté. Pour gagner la guerre

        • Albatros dit :

          Et pour l histoire ou l économie…ne vous en faites pas pour moi …j ai quelques bases.

      • Albatros dit :

        Leq missiles hyper véloce existent déjà et ont été inventés par les nazis. Les missiles balistiques sont hyper véloce.
        Vitesse du missile français M51 ?
        19 000 kms par heure.

  16. Pravda dit :

    Vous êtes médisant, les tests ont été approuvés par les mêmes que ceux qui ont certifié le Spoutnik V.

    • Sylvain dit :

      Il faut dire qu’ils avaient un créneau disponible pour approuver le vaccin SPOUTNIK… Normalement ils devraient approuver les vaccin SANOFI ou le vaccin PASTEUR, mais ils n’ont rien vu venir

  17. piotr le grand dit :

    @Stotenlberg, tu es tellement anti russe que tu es aveuglé par la haine. Combien des fois tu avais considérer ce pays comme arriéré, avec un pib proche de celui d’ Espagne, où la population vivait encore au XIXème siecle? Après l’occupation de la Crimée( qui est illégale) l’Occident avait imposée des sanctions lourdes croyant que la Russie allait succombee économiquement, et depuis lors l’ échec de cette politique est constatée. Des pays comme l’Allemagne signent des contrats avec elle cas du projet NorthStream…La Russie est toujours là plus forte que jamais, son économie à tenue le choc, mieux elle est en bonne santé qu’avant. Quoique de plus normal que ses scientifiques et ingenieurs, dans tout les domaines technologiques, fassent des merveilles, n’ en déplaise à des haineux comme vous.
    Spaciba.

    • Pilaf dit :

      Tout le monde ici se fiche des commentaires-réflexes de Stolenberg. En général, des affirmations gratuites sans aucun étayage. Du vide. Il en faut sur tous les forums, des Stolenberg…

  18. TRENT dit :

    C’est donc pour ça que Vladimir a fui le Kremlin … il n’avait pas peur du COVID mais du test de ce missile hypra-mega-bolchoi-sonique !

  19. Félix GARCIA dit :

    L’industrie de défense et aéronautique russe (Conférence de Philippe Migaud)
    https://theatrum-belli.com/lindustrie-de-defense-et-aeronautique-russe-conference-de-philippe-migaud/