Le HMS Queen Elizabeth a rejoint deux porte-avions américains près de Taïwan, où la Chine accentue sa pression militaire

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

113 contributions

  1. Gaulois78 dit :

    Si un incident malencontreux survient ils font quoi ?

    L’OTAN sera t’elle mise à contribution ?
    La défense du Pacifique n’est pas dans ses attributions…(il me semble)

    • Nicolaiwitz dit :

      La France doit rester comme un spectateur, pas plus.

      • Hermes dit :

        Sauf que ça sera pas le cas.
        La sécurité dans le Pacifique concerne la France et ne laissera jamais ses primos-alliés en péril sans agir.
        (Eh oui, désolé… Malheureusement l’UK et les USA’s restent nos primos…)

        • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

          Ok, seulement si l’on se limite de contribuer à leur vendre des armes.

          Primo ou ultimo peu importe, Taïwan n’est pas un intérêt stratégique français et si ce sont nos pseudo alliés qui provoquent, nous ne sommes nullement obligé par aucun traité de leur porter main forte.

          Aucune considération ne peut aller au-delà pour une France indépendante, tout autre argument est futile et illogique. La France n’a jamais reconnu Taïwan, donc nous la reconnaissons à la Chine même si nous jouons, à la marge un double jeu.

          Maintenant, si nous choisissons de devenir agresseur avec les US-Uk, ou prendre part par servitude, il faut être prêt à en assumer le service politique pour des décennies à venir et nous ne pourrons jamais plus prétendre à une quelconque indépendance.

          Taïwan, que je souhaite indépendante, est un peu l’Alsace-Lorraine Chinois. À Taïwan d’infléchir le régime communiste et d’organiser son retour.

          • Fred dit :

            Pour info, les USA eux non plus ne reconnaissent pas Taïwan : « Une seule Chine ».
            La seule chose qui est en jeu, c’est la manière dont la réunification pourrait être menée.

        • Yannus dit :

          Je suis d’accord.
          Historiquement, on a un devoir moral d’intervention aux cotés de nos primo alliés.
          d’un autre coté, ce devoir moral ne concerne pas Taïwan ou le Japon.
          Nous pouvons donc limiter cet engagement à la protection aérienne et navale des forces US et UK c’est-à-dire le GAN du Charles de Gaulle ce qui représente quand même plus de la moitié de notre marine.

      • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

        Ouiiiii, et quand le PPC commencera à regarder dangereusement sur Nouméa ou Papeete, je doute que tu tiennes le même discours, cher Nicolaiwit !!!

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Nouméa ou Papeete, je doute que tu tiennes le même discours, cher Nicolaiwit !!! » Il parlera alors de décolonisation, c’est un troll!

      • Fred dit :

        @ Nicolaiwitz

        Je doute que les Français vivant dans le Pacifique/Océan indien soient de cet avis.
        Liberté, égalité, fraternité.

        • Czar dit :

          tiens tu soutiens plus les séparatistes canaques au nom du droit immarcescible des peuples chocolat » ? éternel faux-cul, va
          la france n’a rien à foutre dans une guerre du pacifique parce que la chine voudrait récupérer un territoire que notre propre diplomatie reconnait comme tel c’est complètement ubuesque

          quant à parler de menaces sur nos territoires, la principale vient de notre propre gouvernement qui rejoue un référendum à chaque fois que les locaux rejettent la sécession

          personne n e nous entrainera dans un conflit qui n’est pas dans nos intérêts, nous ne laisserons pas faire foutez-vous vos glapissemnts de cipayes au cul les stazunis ne sont pas nos amis et ils viennent de nous le rappeler

          • Fred dit :

            Monsieur le moscoutaire, tu me prête des propos et des idées qui ne sont pas les miens. Faut prendre des notes (ou être honnête, c’est peut-être plus ça, le problème).

    • daniel dit :

      « Y font quoi? »
      La US Navy, je sais pas. Eux non plus probablement.
      Mais La RN, c’est sûr, ils envoient leurs trois (3) F35B. Et la Chine tremblera.

    • EBM dit :

      L’OTAN serait mise à contribution car ses attributions supposent que dès qu’un membre est attaqué les autres l’aident.

      • Fred dit :

        … Mais pas si un membre attaque autrui, ce qui serait le cas d’une intervention pour défendre Taïwan.
        T’façon, les américains et les traités… (et pas que les Américains).

        Considérons de toutes les manières à minima l’Otan comme un organisme de standardisation des matériels et des procédures.

    • wololo dit :

      Je poste les articles 5 et 6 qui définissent le champs d’action de l’OTAN :
      Article 5:
      Les parties conviennent qu’une attaque armée contre l’une ou plusieurs d’entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d’elles, dans l’exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l’article 51 de la Charte des Nations unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d’accord avec les autres parties, telle action qu’elle jugera nécessaire, y compris l’emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l’Atlantique nord.

      Toute attaque armée de cette nature et toute mesure prise en conséquence seront immédiatement portées à la connaissance du Conseil de Sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de Sécurité aura pris les mesures nécessaires pour rétablir et maintenir la paix et la sécurité internationales.

      Article 6
      [1]Pour l’application de l’article 5, est considérée comme une attaque armée contre une ou plusieurs des parties, une attaque armée :

      contre le territoire de l’une d’elles en Europe ou en Amérique du Nord, contre les départements français d’Algérie, contre le territoire de la Turquie ou contre les îles placées sous la juridiction de l’une des parties dans la région de l’Atlantique nord au nord du Tropique du Cancer;
      contre les forces, navires ou aéronefs de l’une des parties se trouvant sur ces territoires ainsi qu’en toute autre région de l’Europe dans laquelle les forces d’occupation de l’une des parties étaient stationnées à la date à laquelle le traité est entré en vigueur, ou se trouvant sur la mer Méditerranée ou dans la région de l’Atlantique nord au nord du Tropique du Cancer, ou au-dessus de ceux-ci.

      C’est très clairement établi que l’obligation d’assistance mutuelle ne se déclenche qu’en cas d’attaque en Europe ou Amérique du Nord ( et de l’Algérie Française Sic). Les navires en mer de Chine, les îles Françaises en Indo-Pacifique, ou les bases américaines genre Guam no font pas partie de l’OTAN. A moins qu’il y ait des mises a jour du traité que je n’ai pas trouvé.

      • Carin dit :

        @Wololo
        Les îles françaises, sont le territoire français….
        Et comme ces îles serviront de bases arrières, la France sera de facto impliquée… de toute façon, comme le fait remarquer @Hermes, si vous pensez que la France va laisser ses plus proches alliés monter au carton seuls, vous vous leurrez.

        • wololo dit :

          Je ne pense rien, je répondais a la question de Gaulois78. La France fera ce qu’elle a a faire, soit en honorant les traités comme l’assistance aux USA dans la guerre d’Afghanistan (les usa llamaron al article 5 après de 11/9), soit en agissant librement comme la non assistance aux USA dans l’invasion de l’IRAK (non relié a l’attaque du 11/9, donc article 5 ne mache pas).

    • Oliver dit :

      Que les Taïwanaïs investissent dans une flotte de F-15 EX et une A2/AD significative.

      • Fred dit :

        Qu’on leur donne de la brioche…

        Il est vrai qu’il n’investissent pas énormément de leur PIB dans la défense, en regard des tensions avec le continent (2% pour 2022).

      • Vinz dit :

        Oui ; c’est pas comme s’ils n’avaient pas les moyens. Aide-toi, la Navy t’aidera.

    • Patatra dit :

      L’organisation du traité de l’Atlantique Nord….

  2. ObservateurLointain dit :

    Pour le type de mission auquel ces navires vont participer (opposition à une masse d’avions, interception, les F35 B du porte-avions britannique sont parfaitement inutiles. C’est une posture politique, mais militairement, cela ne sert à rien.

    • lucas dit :

      Je me permets de vous reprendre sur ce point. Selon une compétition totalement objective et dont le processus a même été primé pour sa rigueur et son objectivité par un (fort opportun, n’est ce pas…) trophée international, le F.35 utilisé essentiellement, si ce n’est quasi exclusivement, à des fins d’interception, « écrase » (dixit, et n’oublions jamais ce terme, employé officiellement) ses concurrents, dont le F.18SH ici présent sur les 2 PA américains, dans ce domaine de la chasse pure. Alors certes on parlais du A et ici c’est la B, mais ce dernier ne saurait être incapable là ou son frère non ADAV serait une telle merveille…
      (second dégré bien entendu, pour ceux qui ne savent lire entre les lignes)

      • Fred dit :

        À un contre un, admettons (?) mais face aux 2 500 avions de combat chinois, combien de missiles AA en soute (condition pour être furtif) ?

    • Noth dit :

      Et en quoi un F-35B ne peut pas accomplir une mission d’interception, alors que le F-35C peut? Ne soyez pas ridicule, il emporte l’AIM-120D et l’AIM-9X, sans parler de la dernière version de l’ASRAAM. De quoi intercepter sans problème l’adversaire.

      • Lejys dit :

        Aucune des ces deux versions ne pourra être considérée comme un intercepteur: parmi les nombreux défaut des F-35, l’incapacité des versions B et C à voler en supersonique au delà de quelques dizaines de secondes, sous peine de gravement dégrader le revêtement furtif (ainsi que la structure de l’avion?), en limite les capacités. Face à cette difficulté qui ne peut être résolue sans importants coûts, L&M a tout simplement déclaré que les capacités de furtivité, de ses senseurs et de connectivité du F-35 rendait la capacité supersonique de l’avion quasi inutile…. Je vous laisse juge, la Navy a elle tranché…
        Sinon il me semble bien que les deux versions pourront tirer les missiles que vous mentionnez. Mais au final, par rapport à l’AV-8B, en matière d’interception, le F-35 B n’apporte pas grand chose. Et c’est bien dommage, car s’il y avait bien une version du F-35 qui constituait une réelle plus value par rapport aux avions censés être remplacés, c’était bien celle-là. Certes, il emporte plus lourd, plus loin, avec plus de de capacités avionique. Mais pour l’interception….

        • Cricetus dit :

          @Lejys
          « l’incapacité des versions B et C à voler en supersonique au delà de quelques dizaines de secondes »
          A priori c’est le maintient de la poste combustion au delà de Mach 1.3 qui pose quelque fois problème. Mais ce n’est pas une limitation formelle: elle est établi à titre de précaution car un tel incident n’est survenu qu’une seule fois sur un F-35C et une seule fois sur un F-35B malgré de nombreuses tentatives pour reproduire l’incident.
          https://www.defensenews.com/air/2019/06/12/supersonic-speeds-could-cause-big-problems-for-the-f-35s-stealth-coating/
          Si nécessité cette limite doit pouvoir être franchis quitte a risquer d’endommager l’avion. Et si c’est une question de vie ou de mort ce ne sera plus le sujet.
          Et ce n’est pas une exclusivité: les Mirage F-1 pouvaient rentrer d’un run supersonique avec des dégâts sur les antennes et les IV avec le parachute fondu dans le logements. Et ce n’était pas considéré à priori comme rédhibitoire. Pour le 2000 et le Rafale ces limitations sont « secret défense » car françaises… ou alors c’est que nous sommes tellement bon qu’il n’y en a pas.

          • Lejys dit :

            Ce don de déformer les faits pour mieux vous en accommoder…
            L&M préconise la stricte limitation de la vitesse supersonique des F-35 B et C, ces vols doivent être à la fois « courts et limités ». Et cette limitation est prise en compte par l’USMC et l’USN dans la mise en oeuvre de leurs F-35. D’où cette capacité d’interception qui se trouve très réduite. De votre fauteuil, accepter de franchir cette limite quitte à endommager l’avion pour se lancer dans une interception comme il en arrive régulièrement est facile. Vous faites comment pour savoir si c’est une question de « vie ou de mort » avant ? Par exemple des avions chinois ou russe, dans l’espace international, qui approchent à grande vitesse d’un porte-avion et viennent finalement passer à distance de sécurité ? A quel moment on sait si la limite doit être franchie ? Les officiers de maintenance des F-35 vont sans doute adorer votre réponse !
            Enfin, comparer les soucis du F-35 avec les « pseudos » problèmes des Mirages, c’est vraiment mettre en avant quelques incidents pour mieux masquer les déboires du F-35 ! Sans les nier, ils ne peuvent pas être comparer à ceux du F-35, pour lesquels on parle de cloques sur le revêtement furtif (embêtant pour un avion qui mise beaucoup sur sa furtivité) et de dommage thermique compromettant l’intégrité structurelle de l’avion. Sur les Mirages, on parle de rares cas de dégâts sur des antennes et de parachutes de freinage fondus. La grande différence, qui visiblement vous échappe, c’est que pour autant les Mirages F1, tout comme les Mirages IV, n’ont été pas connu les restrictions de leurs enveloppes de vol du F-35, et notamment une limitation de vol supersonique. Vous seriez un peu plus fin connaisseur, vous m’auriez parlé des limites d’utilisation de la puissance moteur à certaines incidences du F1 pour éviter un décrochage du compresseur. Ce qui n’empêche pas le F1 d’avoir été retenu pour servir de plastron pour les avions US, en raison notamment de leur petite taille et de leur vitesse…supersonique !
            Mais forcément, à défendre aveuglement le F-35, on tape sur tout ce que l’on peut, et souvent à coté… Ou on se lance dans des hypothèses cachées par du « secret défense ». C’est simple, facile, mais tout aussi idiot ! Surtout pour des avions vendus et utilisés dans d’autres pays, et donc pour lesquels des limitations « secret défense » françaises sont tout aussi élevées que le niveau votre honnêteté intellectuelle.

  3. Fralipolipi dit :

    Il parait évident qu’il manque un porte-avion « australien » à cette armada !
    .
    AUKUS pocus, se trouverait-il sous une cape d’invisibilité ?..

    • Fred dit :

      On a un modèle de vrai Porte-avions, petit mais costaud, et qui plus est nucléaire à leur vendre :o)

  4. Plusdepognon dit :

    Sans surprise, ils suivent la politique américaine tournée contre la Chine.

    Au niveau des F-18 Growler et des E-2D Hawkeye, ce sont juste les appareils sur lesquels la Royal Navy a fait une croix pour des raisons budgétaires et qui en ferait une force de nouveau crédible pour suivre sa GunBoat Diplomacy :
    https://mobile.twitter.com/FauteuilColbert/status/1388838217533767680

    Dire que le Royaume-Uni est officiellement effaré par sa dépendance à son ancienne colonie…
    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/08/18/afghanistan-le-royaume-uni-se-decouvre-trop-dependant-des-etats-unis_6091772_3210.html

    À noter au passage, le retour officiel des SAS au Yémen, toujours dans l’optique de coller à la politique des USA :
    https://www.intelligenceonline.fr/renseignement-d-etat/2021/09/07/le-sas-britannique-prend-pied-au-yemen-pour-garder-un-oeil-sur-les-activites-maritimes-iraniennes,109688885-art

    • jyb dit :

      @pdp
      sas au yémen cf mon com du 20/08. les brits étaient sensés trouver les auteurs de l’attaque contre le mercer street.
      leur arrivée a été condamné par les autorités locales et par le sultan d’oman. c’est dire si l’affaire était mal engagée sauf pour les tribus locales qui savent monnayer leur protection et ballader les touristes.
      toujours pas de nouvelles des auteurs de l’attaque du pétrolier.

    • AirTatoo dit :

      au niveau des F-18 Growler […]
      @PDP point d’impasse mais une réelle manque de vision à long terme. Au vietnam, les unités Wild Weasel étaient suffisantes pour traiter les SAM et les zones de défense AA. Alors pourquoi investire dans une capacité ou le Tornado IDS, le Jaguar excellaient? Depuis, il y a eu un virage et comme on a besoin de 40 ans pour tourner …. Concernant les E2-D… les anglais n’ont pas de porte-avion CATOBAR mais des porte-avions STOBAR, ce qui rend l’utilisation d’un E2-D impossible.
      La vision de l’Angleterre pour sa force Aeronavale a toujours était des appareils à décolage verticaux mais avec le prix des F-35B… qui je le pense est la seule réussite de ce programme, il est fort possible de voir un jour des avions classiques arriver sur une transformation d’un ou des deux porte avions en CATOBAR… wait&See

      • bzh29 dit :

        Plutot STOVL que STOBAR non?

      • Plusdepognon dit :

        @ Air’Tatoo
        Merci de toutes ces précisions, c’est précieux pour expliquer l’importance du choix du Royaume-Uni.

        Leurs porte-aéronefs utilisent des hélicoptères Merlin avec leurs radars, avec une élongation moins grande qu’avec des E-2D Hawkeye :
        https://www.helicopassion.com/fr/03/eh101-03.htm

        Transformer leurs porte-aéronefs en porte-avions serait extrêmement chers :
        http://www.opex360.com/2021/03/09/la-royal-navy-sinteresse-a-nouveau-aux-catapultes-electromagnetiques-pour-ses-deux-porte-avions/

      • HMX dit :

        Intéressant de voir si nos amis anglais vont conserver à moyen terme la configuration STOBAR sur leurs deux PA, avec les limitations inhérentes à cette configuration… sachant que des dispositions ont été prises à la construction pour pouvoir les convertir en CATOBAR si nécessaires, et vu l’alliance AUKUS qui les condamne à un maximum d’interopérabilité avec l’aéronavale US si ils entendent être un allié « utile » notamment dans le Pacifique, on peut imaginer que des pressions apparaissent des deux côtés de l’Atlantique pour que ces PA deviennent rapidement de « vrais » PA, donc en configuration CATOBAR, avec des F35C et quelques E2D à bord. Le tout aux conditions tarifaires préférentielles d’oncle Biden dans le cadre de l’alliance… wait and see !

        • AirTattoo dit :

          surtout si tu prends en compte que le F-35 G (brouillage) n’existera jamais jamais et que cette fonction est du redoutable efficacité. Il faut savoir qu’un système anti-aérien comme le Patriote, Iron dom ou S-xxx peut tirer contre de faux échos d’un vrais avions a 150 km de sa position réelle. Le c-130 H Compass Call est redoutable pour ça et basé sur la loi de Moore, la puissance de ce type de brouillage ne fait que augmenter d’année en année.
          https://www.youtube.com/watch?v=8oO97rAOfSQ

        • Fred dit :

          Pas STOBAR : STO, mais pas BAR = STOVL.

          • AirTattoo dit :

            Exact 🙂 pas de brin d’arrêt pour l’atterrissage . Merci.

          • HMX dit :

            STOBAR = Short Take Off But Arrested Recovery. Pour faire simple, pas de catapultes. C’est la configuration actuelle des PA anglais.
            CATOBAR = Catapult Assisted Take Off But Arrested Recovery. en clair catapultes et brins d’arrêt. C’est la configuration actuelle des PA US et du Charles de gaulle.

          • Fred dit :

            @ HMX

            ??? Ça veut dire quoi le « Arrested » de STOBAR en français selon toi ?
            ET envoie-moi une photo des brins d’arrêt des PA anglais si t’es cap’ :o)

            Comme punition, tu traduira et copiera cent fois : «STOVL ⇒ VL = Vertical Landing » ;o)

        • oryzons dit :

          Je demande à voir le coût des soit disant modifications prévues.

          Les moteurs diesels sont aussi prévus pour fournir l’énergie nécessaire aux catapultes ?

          Le tremplin on le garde pour faire joli ?
          Pas de piste oblique, c’est pratique ça !

          Faut arrêter, le tarif de tout ce qu’il faudrait modifier, recalibrer, revalider… Ça coûte sûrement autant que notre PANG.

          Ils viennent juste de les admettre au service c’est pas pour les renvoyer à l’atelier.
          S’il y a changement majeur il sera fait dans 20 ans pour un éventuel MLU.
          Mais bon la Chine aura pris Taïwan depuis longtemps.

          D’ailleurs à ce sujet.
          Je veux clairement dire ceci : si la Chine attaque Taïwan la seule bonne chose à faire c’est de ne rien faire militairement et laisser les Chinois afficher aux yeux du monde leur brutalité.
          Et d’enclencher ensuite des sanctions pour faire de la Chine un État paria.

          Par contre si les US réagissent et entre en guerre conventionnelle pour défendre Taïwan autant dire qu’ils commettront une erreur monumentale.
          Déjà parce-qu’il perdront à coup sûr in fine la Chine étant trop proche. Que cela les aura considérablement affaiblis sur tous les plans. Que cela sera une victoire d’un prestige immense pour la Chine.

          En tous les cas la France n’a rien à faire dans cette histoire et doit décourager les US de se lancer dans une guerre qui n’a aucune justification. Je rappelle tout de même au passage que d’un point de vue de la législation internationale Taïwan et la Chine sont un seul et même pays.

          • HMX dit :

            Une modification des PA anglais en CATOBAR coûterait en effet très cher, ne serait-ce qu’en raison du coût des catapultes EMALS et du système de freinage AAG. Et il y aurait également des modifications structurelles à prévoir, notamment le démontage du tremplin. Mais cela n’a rien d’impossible, les PA anglais ont été conçus (en partie avec notre argent…) pour pouvoir recevoir des catapultes et des brins d’arrêt, et la puissance électrique à bord est dimensionnée pour cela. En l’état actuel des finances britanniques, ces travaux semblent effectivement hors de portée des anglais. Mais avec la menace grandissante dans le Pacifique, la nouvelle doctrine GB « à l’Est de Suez », le Brexit et l’alliance AUKUS, les cartes pourraient être rebattues plus vite qu’on ne pense.

            Le grand frère américain pourrait trouver un vif intérêt à disposer de 2 « vrais » porte avions CATOBAR, parfaitement compatibles et interopérables avec les porte avions US, pour l’épauler dans le Pacifique ou sur des théâtres annexes. Quand on voit le coup de théâtre que les américains ont réalisé (à notre détriment…)avec la vente de SNA en Australie, impensable il y a encore quelques années, on se dit il n’est pas impossible qu’on voit apparaître un « deal », incluant une prise en charge totale ou partielle de la refonte CATOBAR des PA anglais par les USA. Cette refonte coûterait en effet moins cher, serait plus rapide, que de construire de nouveaux PA dans un chantier US en partant de zéro. Cerise sur le gâteau, si la refonte s’effectue en GB, cela n’occupera pas de place dans les chantiers navals US, qui vont justement avoir besoin de tourner à plein régime au cours de la décennie en cours et à venir.

            Bref, il s’agit évidemment d’une simple hypothèse de ma part, qui ne repose sur aucun faits ou informations avérés. Mais cette hypothèse qui aurait semblé farfelue il y a quelques années me semble désormais parfaitement envisageable, tant les USA sont obnubilés par le fait de devoir rapidement remonter en puissance pour ne pas perdre le leadership dans le Pacifique. Faire monter en puissance un allié, en mettant au besoin la main à la poche, serait dans ce cadre un très bon calcul stratégique pour les USA… et on voit mal la GB refuser un tel cadeau et une telle marque de confiance.

          • Fred dit :

            @ oryzons

            De mémoire, au moment du choix, les anglais disaient 300 millions d’Euros supplémentaires par navire.

            Ce qui n’est pas si énorme au vu du considérable plus.

  5. Chin-li dit :

    J’invite notre valeureuse armée révolutionnaire victorieuse à renvoyer notre politesse à ces dégénérés impérialistes décatis tortionnaires aliénés avec une bonne volée de nos excellents et très létaux missiles Dong-Feng pour tester la dureté de leur acier corrompu ! La Chine millénaire n’a pas de leçon à recevoir d’un pays de tapettes efféminées et incapables de vivre pour un idéal ! La Chine unie et millénaire sera bientôt réunifiée ! Courage camarades socialistes, et que le rouge de notre drapeau se baigne dans le sang de nos braves soldats ! Sus à l’envahisseur !

    • TheDogme dit :

      Un vrai régal votre commentaire…

    • Coq dit :

      Ca donne envie

    • Gaulois78 dit :

      Vous achetez vos cristaux a quel endroit…

    • dompal dit :

      @Chin-li,
      Göret, sort de ce corps !!! 😉

    • Paddybus dit :

      Mëhmëth…??? une virée en chine…??? heu… juste un truc, là bas fait gaffe, , ils sont pas socialo… ils sont communistes pur jus…. bonne balade…!!!! ;0))))

    • Vantage dit :

      « Sus à l’envahisseur » : vous pourriez rester correct tout de même !

    • AirTatoo dit :

      Millénaire et totalement dépendante et asservie. On aurait du laisser les japonais régler le problème.

    • mulshoe dit :

      tchin tchin :: c’est quand vos élections exactement ?

    • Oliver dit :

      Lol de toute manière vous serez à la même enseigne que le reste de l’humanité à la fin de cette décennie.
      Six pieds sous terre ou en passe de l’être.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « et que le rouge de notre drapeau se baigne dans le sang de nos braves soldats !  » Excellent pastiche de certains discours qui ne manqueraient pas de « fleurir » si par malheur la situation venait à dégénérer. Par contre la dernière phrase semble indiquer que la glorieuse armée révolutionnaire s’est fait…………………………repasser!

    • Paul Bismuth dit :

      @ Chin-li
      Amusant, d’autant plus que l’on parle peu d’Amérique latine ici et pourtant…
      https://www.monde-diplomatique.fr/2021/10/CORREA/63589

  6. anatide dit :

    L’harmonie ne vaut que pour ses disciples…

  7. jo dit :

    Les deux principaux responsables de la situation chaotique au Moyen-Orient et ses alentours depuis deux décennies ont ils l’intention de « remettre » ça dans le bassin indo-pacifique qui est relativement calme depuis le débâcle des américains au Vietnam en 1975 ?

    • Pravda dit :

      Vous avez oublié la débâcle chinoise face à ces mêmes vietnaniens, le Cambodge et ses massacres de masse (soutien chinois), la situation Coréenne (encore la Chine) …
      Ce sont bien les chinois qui relancent la guerre froide dans la région, face à tous leurs voisins, Vietnam, Indonésie, Malaisie, Japon, Taïwan, Philippines…

  8. ron7 dit :

    Bon c’est le début !
    Sur le plan intérieur, la Chine, c’est le scandale Evergrande, les pannes de courants avec en // des usines qui ne fonctionnent plus ! Et d’un autre côté, on fait la grimace au sujet de l’accord AUKUS ! Accord que quelque part la Chine a initié !

    L’Australie est ciblée depuis 2020 , Xi (fin stratège d’habitude) s’est tiré une balle dans le pied en décidant de stopper les importations de charbon australien !
    Un charbon qui fait défaut, et d’autres produits australien « bloqués », c’est bien un embargo voulu par le PCC qui a accéléré la mise en place d’un rapprochement USA-Australie !
    Dommage collatéraux, le contrat sous-marins Fr qui passe à la trappe !
    On n’en a pas fini, on va continuer côté chinois à agresser Taiwan ! Quand l’actu a l’intérieur de l’Empire du Milieu est source de problèmes, on la zappe, avec une autre actualité !
    Taiwan… L’escalade va se poursuivre, ça je n’en doute pas une seconde ! La Chine va mettre plus de moyens la prochaine fois, à moins qu’elle finisse par attaquer !

    • Gaulois78 dit :

      Hormis des gesticulations les USA ne feront rien contre la Chine, qu’on le veuille ou non Hongkong c’est en Chine et Taiwan tiendra 48h en cas de conflit, plus si la Chine fait d’abord un blocus maritime…Le problème des Usa se sont les usines de composants électroniques pas le bien être de la population…Si la Chine occupe l’Ile ils vont faire un bond de géant dans les microprocesseurs et ils récupèrent un armement US sensible..Merci à l’industrie occidentale d’avoir tout délocalisé en Asie, le problème du manque de puces débute, en Europe les usines automobiles ferment de plusieurs semaines à quelques mois, on manque de composants dans tous les domaines d’activités…

    • Oliver dit :

      Les chinois attendront opportunément un choc géopolitique tel celui qui pourrait frapper l’Europe (élection française ?), pression migratoire l’arme de déstabilisation de la russie via Loukachenko, etc…

  9. BCh dit :

     » Le HMS Queen Elizabeth a rejoint deux porte-avions américains près de Taïwan, où la Chine accentue sa pression militaire »

    Mesurez vous seulement la portée des mots que vous écrivez ??
    TROIS porte avions occidentaux croisent a proximité des eaux territoriales Chinoises, QUI accentue sa pression militaire ???

    • Requin dit :

      Et un pays qui simule des attaques avec des bombardiers à capacité nucléaire, c’est un acte de Paix sans doute ?

    • gandalf29300 dit :

      heuuu …. c’est une blague ce commentaire ou vous ne savez pas lire ? depuis début Octore le chinois envoient de plus en plus d’avions survoler Taïwan chaque jour … jusqu’à 52 avions le 4 Octobre … donc la pression militaire vient bien de la PRC

    • Sacha dit :

      Les eaux territoriales Taïwanaises en l’occurrence, où l’on croiserait presque davantage d’appareils chinois que taiwanais. La formule est valide mais je pense que vous le savez déjà

    • fabouze dit :

      On voit bien ou vous voulez en venir, et certains éléments de votre opinion peuvent se défendre… mais arretez de pinailler: « En 24 heures, la Chine a encore envoyé un nombre record d’avions militaires dans les environs de Taïwan » -> la chine met clairement la pression… et c’est en réponse à cette posture que les flottes de l’OTAN se positionnent à taiwan… doit on laisser les mains libre à la chine? Pour l’instant personne ne trouve que ce serait une bonne idée…

    • Too dit :

      Si je ne m’abuse, les deux portes avions Américains sont de la 3F et de la 7F donc ils sont toujours dans cex coin là. Le porte avions Anglais est en « formation » si on peut dire, donc il fait un peu son tour du monde, même si la zone n’est pas choisie au hasard.
      .
      Et jusqu’à preuve du contraire, les PA sont ici entre autre car la Chine accentue la pression sur Taiwan. La Chine n’accentue pas la pression sur Taiwan a cause de la présence des PA. Il ne faut pas inverser les roles.

    • E-Faystos dit :

      La proximité des eaux territoriales… La Chine à les moyens d’accueillir l’ensemble de la flotte alliée.
      Le Fait-elle?
      Non car son combat consiste à agresser Taïwan au quotidien pour renforcer le sentiment nationaliste.
      Si c’est chacun chez soi… Taïwan à clairement choisi de ne pas être sous pavillon du PCC.

    • Aramis dit :

      Les Chinois accentuent la pression donc les américains y répondent.

    • béber dit :

      Il semble que le responsable du déclenchement de l’intimidation et sa montée en force vous ait échappée…
      Les revendications Chinoises ont pourtant été claires.

    • Elwin dit :

      Vous pensez que c’est une flotte d’invasion qui va prendre Pékin ?

  10. Hermann l'Africain dit :

    l’Amérique défendra Taïwan ça c’est certain !Je me dis tout le temps que l’Amérique profitera de ce problème Taïwanais le moment venu pour essayer de régler le compte à ces shintoks de merde quand ils décideront d’attaquer l’île !Un bon alibi pour l’oncle Sam !

  11. Thorgal dit :

    On m’informe à l’oreillette que la France envoie son destroyer floréal pour intégrer le groupe.

  12. Achille-64 dit :

    Belle démonstration de force … qui appelle la suivante.
    Pour tenir la Chine en respect : agir sur le commerce …
    Mais voilà, les zélites occidentales trempent dedans à fond.
    Donc, on place les militaires sur le devant de la scène.

    • Gaulois78 dit :

      Agir sur quoi, ils sont l’atelier du monde, ils ferment les manufactures et au bout de quelques semaines on fonce vers le18 ème siècle…Je suis persuadé que rien ne se passera si le PCC envahi Taiwan…

      Confiance aux Ricains, non…

      Un peu de mémoire, c’est Pearl Harbor qui a précipité les US dans la WW2, avant cela les russes ont fait l’essentiel du travail de destruction de l’armée Hitlérienne, il fallait pour l’US empêcher l’avancé européenne de Staline…Rien n’est gratuit dans ce monde, il n’y a pas de bon sentiments, il a fallu remboursé les US, par contre on attend toujours le remboursement des frais engagés pour la libération des states occupé par la l’Angleterre, les factures existent…Leur liberté à eu un prix, celui du sang Français versé là bas, sans notre (votre) pays l’histoire aurait été autre…

  13. LOUIS XIV dit :

    En cas de conflit ouvert et d’un point de vue strictement logistique, les anglo-saxons n’ont aucune chance : Formose se trouve à seulement 300 km des côtes chinoises (soit en gros, Paris – Dijon).

  14. PASCAL COUSIN dit :

    Bon, la Chine fabrique en ce moment massivement des armes, puis attaquera, et si les USA (et leurs sujets) répondent, elle supprimera net les exportations …. En cas de frappe nucléaire le parapluie Russe entrera en action ! Ils n’attendent que ça ! USA go home et idem en Europe et en France, GO HOME !

    • Thaurac dit :

      Il suffit que le charbon australien ne viennent plus en chine, et celle ci a déjà des soucis avec coupures d’électricité et usines fermées,…
      Un géant aux pieds d’argile, voilà tout, avec l’histoire des embargos c’est la chine qui a tout à perdre , pas nous!
      Ses possessions de terres agricoles en afrique, en europe , seraient aussi perdues pour elle, et le régime communiste serait un régime de riz, et de baguette (mais ça ils le font déjà en soumettant toutes les « stars » et personnalités VIP du pays)!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « elle supprimera net les exportations  » La Chine a un besoin impérieux d’exporter pour sa survie économique, et ce n’est pas le marché intérieur qui compensera contrairement à ce que certains essaient de nous faire croire. De plus en cas de conflit les flux de marchandises risquent d’être mis à mal!
      « En cas de frappe nucléaire le parapluie Russe entrera en action ! Ils n’attendent que ça ! La solidarité c’et beau cependant quand ça commence à merder l’attitude devient plus……………prudent! Poutine va t’il risquer de voir Moscou, Saint Pétersbourg, Petropavlovsk transformés en son, chaleur et lumière pour sauver Pékin, Shanghai ou Canton! Je pense même , malgré les déclarations officielles d’intimidation et de solidarité qu’il ne manquera pas de faire, il ne soit pas si déçu que la Chine prenne une belle volée!

    • fabouze dit :

      n’importe quoi… quel « parapluie » russe???? Les russe n’ont pas de parapluie…. et si on en arrive à une réponse nucléaire, tout le monde y perdra: les USA, les chinois, les russes, nous…. tout le monde. De toute facon toutes leurs simulations le disent: taiwan est indéfendable, elle tombera en cas d’attaque…. donc la stratégie c’est de rendre cette attaque trop couteuse, point. Si ca ne marche pas c’est perdu. La bataille ne se gagnera pas à coup de missiles.

  15. Gaulois78 dit :

    Je suppose qu’en ce moment la pression US pour en modifier les termes est forte, qui en Europe est capable de projeter quelques milliers de soldats, une vingtaine d’avions, un SNA, PAN et sur qui tout le monde crache…Pologne, Allemagne, Italiens, Espagnole, peut être la Belgique où la Hongrie…La Turquie fidèle allié des states sera t’elle de la partie ? Je cherche, je cherche…

  16. Gaulois78 dit :

    Des primos alliés en péril ? C’est pas avec le CDG, sa flotte d’accompagnement, son escadrille navale que l’on va mettre à genoux la Chine si celle-ci pose des ennuis à la douzaine de PA US, les 70 soums Nuke, 1200 avions en état de combattre, etc,etc…Notre armée doit servir à la défense des intérêts de la France, que de la France…Que chaque pays européens où d’autres régions mettent de l’argent dans leur défense…

  17. pilum dit :

    Interessant de comprendre le rôle des F35 dans cette affaire.
    Ils vont , grâce à leur furtivité, participer, ou être en soutien, d’une attaque contre les sustèmes d’armes anti-aériens Chinois.
    Une fois la menace anti-aérienne Chinoise éliminée, c’est fini. Les avions Chinois sous-motorisés vont être balayés du ciel.
    Voila pour l’attaque.

    Pour la défense, autrement dit la défense contre les missiles anti-navires Chinois : les frégates et autres destroyers anti-missiles vont se charger d’intercepter la plupart des missiles (parmi les rares qui vont vraiment arriver au but). Il y aura bien des frégates et des destroyers US et UK coulés, mais rien de plus.

    Revoyez la guerre des Malouines (pardon des Falkland) : ce sera un scénario similaire.

    Ce n’est pas tant que le F35 est extraordinaire, c’est plutôt que le matériel en face est loin d’être au point, quand il n’est pas tout simplement imaginaire.

    L’affaire va s’arrêter là ; chacun clamera sa victoire. Les US car ils auront empêché l’invasion de Taiwan, et les Chinois car ils auront coulés des navires US, ce qui n’est pas arrivé depuis très très longtemps.

    Les dégats collatéraux (et là on parle des vrais dégâts) : économie Chinoise en contraction où elle retombera au niveau de celle du japon. Ce ne sera pas la chute libre, mais les rêves Chinois de première économie seront finis à jamais.
    A la clé une vague de migrations Chinoises en europe (bah, ça redeviendra intéressant de visiter certains quartiers chauds de Paris).
    L’Australie n’aura plus besoin d’acheter des sous-marins nucléaires (car plus de menace), donc les entreprises US et UK qui devaient les construire verront la fin brutale du contrat SUB avec l’Australie.
    Le Pacifique sera dominé pour longtemps par les US : la Nlle Calédonie ne sera plus Française que de nom.
    Ah oui aussi : le F35 sera mis en vedette par les US qui en vendront des tonnes. Fin du Rafale.

    • HMX dit :

      Vision un peu optimiste… vous oubliez que le F35 a les pattes courtes avec un rayon d’action à peine supérieur à 1000km, ce qui veut dire que les PA devront approcher très près de Taïwan pour que les F35 puissent opérer avec un minimum d’autonomie sur zone. Même en faisant le pari (osé…) que les F35 sortiront automatiquement vainqueurs de leur confrontation avec des nuées de chasseurs furtifs chinois et les bulles A2/AD chinoises, cela signifie d’abord et avant toute chose que les PA seront contraints de se mettre à la portée de la totalité des moyens dont dispose l’APL pour les contrer : sous marins, flotte de surface, drones, avions furtifs, bombardiers lourds, missiles balistiques anti-navires (DF21 et DF26 qualifiés de « tueurs de porte avions »…), missile hypersonique DF17… Bref, vous l’avez compris, même en tenant compte du fait que les PA seront lourdement escortés, l’opération que vous décrivez ressemblerait davantage à une mission suicide qu’à une promenade de santé. Il est donc probable, et c’est heureux, que les USA et leurs alliés réagiraient avec davantage de réflexion tactique, plutôt que se jeter bêtement dans la gueule du loup en misant tout sur les qualités supposées infaillibles du F35, et sur le fait que les armes chinoises sont en carton…
      Mais bien sûr, libre à vous de continuer à penser que le F35 est un « game changer », puisque c’est écrit sur la brochure de Lockheed Martin… Attention quand même, vous êtes de moins en moins nombreux à le penser, même aux USA, et jusque dans les couloirs du Pentagone. Il y a peut être des raisons à cela…

      • pilum dit :

        Débat intéressant en effet. Plusieurs points :
        1) La portée de F35 compte moins que la portée des missiles du F35, et surtout surtout de son radar.
        2) Le rôle du F35 est plus un rôle de mini Awacs furtif qu’autre chose. Il sera très précieux pour guider les F18 et les drones US, qui eux se rapprocheront vraiment près du détroit. Ce qui compte dans la guerre moderne, c’est le pourcentage de coups au but. Par conséquent les PA US seront loin. Sans compter l’importance énorme du ravitaillement en vol qui est très maîtrisé par les Anglo-Saxons. Rappelons nous l’utilisation des bombardiers Vulcains par les Anglais durant la guerre des Malouines : une superbe démonstration de ravitaillement en vol.
        3) Les Chinois seront loin de chez eux, eux aussi , car ils devront se rapprocher de Taiwan. Je ne parle pas d’une attaque directe des côtes Chinoises par les US : là ce serait suicidaire effectivement. Une fois l’attaque Chinoise déclenchée, la flotte US attendra tranquillement que le gros des forces Chinoises de débarquement se rapproche de l’ile, et à ce moment là ce sera le tir aux pigeons (dirigé par les F35 entr autres). Et Les Chinois seront forcés de faire la chasse aux US dans le Pacifique profond, au GRAND large, sans maîtriser à 100% le ravitaillement en vol, et avec des moteurs à bout de souffle: aucune chance.
        4) La problématique des missiles anti-navires. C’est la clé. C’est là où les argentins n’ont pas été assez efficaces.
        Je ne crois pas que les missiles anti-navires Chinois soient efficaces, et s’ils le sont ils ne sont pas en assez grand nombre. Et c’est là que le temps intervient : en 2050, la marine Chinoise en disposera en assez grand nombre, et ils seront véritablement redoutables. Donc c’est une course contre la montre. Les USA doivent pousser les Chinois à la faute maintenant (par exemple en armant lourdement Taiwanais et Japonais). Après il sera trop tard et il y aura sans doute d’autres théatres d’opérations qui vont détourner les US (effondrement des régimes sud-Américains, montée en puissance de la Russie en Arctique, etc…).
        Voili voilou.

        • HMX dit :

          1/ Le radar AN/APG 81 qui équipe le F35 est certainement très performant (portée « officielle » de 150km), mais le fait de l’allumer anéantit aussitôt le principal point fort du F35 : sa furtivité. Et comme les chinois disposent eux aussi de missiles à longue portée…
          2/ Le « mini AWACS »… concept séduisant, mais qui ne tient pas la route pour la raison évoquée au point 1/ : tout F35 qui allumera son radar sera repéré et pris pour cible. La force du F35, c’est de ne surtout pas émettre pour rester furtif, et de recevoir des infos en provenance d’autres capteurs (AWACS notamment) via leur liaison de données. Vous noterez que ce qui vaut pour le F35, vaut tout autant pour les chasseurs furtifs chinois.
          3/ le détroit de Taïwan est large de 180km environ… donc si, dans ce scénario les chinois joueraient à domicile, sans avoir un besoin vital de ravitailler en vol (même s’ils disposent également d’une flotte de ravitailleurs qui pourra leur donner davantage d’allonge et d’autonomie). S’agissant du ravitaillement en vol, les USA seront contraints de faire décoller leurs ravitailleurs depuis Guam, le Japon ou la Corée du Sud. On peut d’ailleurs imaginer que ravitailleurs et AWACS constitueront des cibles prioritaires pour l’APL, qui dispose justement de missiles air air à très longue portée PL21 pour équiper ses J16 et J20. A titre indicatif, le PL21 est donné pour une portée de 400km.
          4/ Libre à vous de sous-estimer l’efficacité des missiles chinois, mais c’est un parti-pris surprenant… et risqué. Peut être disposez-vous d’informations de première main comme quoi les missiles chinois sont inefficaces, d’une part, et pas assez nombreux, d’autre part ?…

          • Cricetus dit :

            @HMX
            « mais le fait de l’allumer anéantit aussitôt le principal point fort du F35 : sa furtivité. »
            Deux point:
            1/Le radar du F-35 est un radar AESA donc difficile a repérer et à localiser car il peut travailler sur une vaste sur une large bande de spectre.
            2/La fusion de donnée permet à un F-35 de rester hors de portée des armes avec le radar allumé et d’obtenir les solutions de tir pour un autres F-35 qui se s’est approchés radar éteint sans être détecté…
            Et si les avions chinois manœuvrent vers l’appareil au radar allumé il suffit que les deux F-35 inversent leurs rôles…
            « A titre indicatif, le PL21 est donné pour une portée de 400km. »
            Pour cibler un Awac émettant à 250 Km des cotes peut être… Un ravitailleur ce sera plus compliqué: il restera à parcourir 600 Km dans une zone ou patrouilleront des F-35 difficilement détectable … Et ensuite ce n’est pas pour autant que les avions chinois seront assez prés pour détecter les ravitailleurs (si les F-35 on détédctés quelque chose il n’y a aucune raison que les ravitailleurs restent sur le chemin des chinois).

      • Cricetus dit :

        @HMX
        « vous oubliez que le F35 a les pattes courtes avec un rayon d’action à peine supérieur à 1000km »
        Stricto senso c’est un « Combat radius » qui est définit de façon contractuel entre l’administration US et le constructeur: cela entend un rayon d’action + une réserve + plusieurs minutes de combat en post combustion.
        Vous ne pouvez par comparer cela à une plaquette publicitaire de constructeur qui se contente de diviser par deux l’autonomie.
        Pour comparer il faut voir ça avec l’autre appareil embarqués US affectés aux même missions:
        F/A-18E: 360 nm
        F-35C: 630nm
        Et là il n’y a pas photo
        « Attention quand même, vous êtes de moins en moins nombreux à le penser, même aux USA, et jusque dans les couloirs du Pentagone. »
        Toujours les rumeurs répétés depuis des années…
        Pour les faites: toujours aucune réduction de commande du F-35C, et bien au contraire la Navy abandonne celle de F-18

        • Fred dit :

          @ Cricetus

          ??? C’est « presque juste », à ceci près – un détail – que tu as inversé les chiffres ou les avions (au choix). Mais je reconnais que je chipote un peu :o)

    • Thaurac dit :

      Mercy pour cette oeuvre posthume, Mr Tom Clancy 😉

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ah oui aussi : le F35 sera mis en vedette par les US qui en vendront des tonnes. Fin du Rafale. » Au début on aurait éventuellement pu prendre votre « roman » pour du Tom Clancy (un tout petit peu! Faut pas déconner non plus) mais la dernière phrase…………… on remarque tout de suite votre « addiction »!

      • pilum dit :

        Quand je vois l’affaire de la rupture du contrat de sous-marin, je comprend une chose : en ce moment, les USA se battent avec les dents pour arracher le moindre contrat. Et s’il faut mettre faire disparaître le Rafale (excellent avion au demeurant, vraiment excellent), ils le feront sans état d’âme.

    • Royal Marine dit :

      Pilum… Avec l’intelligence qui va avec…
      Arrêtez de vous pignolez sur un poster de F 35, dans la solitude de votre chambrette! C’est mauvais pour ce que vous avez…
      Pour votre scénario idéal d’attaque, celui qui a été vendu dans les années 90 pour le F 35, et auparavant pour le F 117, et qui n’a jamais fonctionné, il faudrait déjà que le F 35 puisse voler plus de 15 mn… Qu’il puisse emporter de l’armement en nombre, et qu’il soit vraiment « furtif »… Déjà trois conditions inatteignables pour ce que l’on sait…
      D’où le renfort de Growler F 18 à bord des PA américains, pour brouiller et leurrer largement les radars et censeurs chinois, faire une petite tournée de promotion de la Dinde pour essayer de rassurer les « esclaves qui ont été forcés de le commander malgré eux », et, s’il faut passer au niveau opératif, protéger aussi bien en attaque qu’en défense les missions de F 18 SH, qui eux ont l’avantage d’être des avions, et de faire le job, bien que d’ancienne génération…
      Personne ne croit plus au F 35, sauf les adolescent boutonneux fascinés par les Etats-Unis (c’est de leur âge…), et les imbéciles de service… Même pas les Américains, qui, sans le dire, l’abandonne rapidement au profit du F 18 et des F 15 relookés……
      Quant aux soums australiens… Les soums britanniques ont les pires problèmes de voies d’eau et infiltrations, comme s’ils avaient perdu les savoir-faire, comme en aéronautiques… Un effet de bord de l’ultra libéralisme et du profit max à court terme, sans doute? Pourquoi voulez-vous que les futurs SNA australiens arrivent avant 20 ans à maturité? Mais, une chose est sûre, c’est que de la même façon que les Collins, il ne tiendront pas leurs promesses et ne donnerons jamais satisfaction ! Les Canadiens et Australiens auraient mieux fait de faire confiance à Naval group et Dassault qu’à Lockheed Martin…
      D’ici là, vous aurez le temps de grandir, jeune cr.tin! MDR!

      • pilum dit :

        Cher monsieur, mon erreur est peut-être de me référer au scénario de la guerre des Malouines.
        Mais nul besoin de s’énerver. Il y a des contradicteurs (pas vous) qui m’opposent des contre-arguments raisonnables. Je ne dis pas que j’ai raison. J’expose un scénario, et libre à tout le monde de l’attaquer avec …des arguments, et sans mépris.

  18. HMX dit :

    Grosse démonstration de force chinoise à visée politique, bien sûr (il fallait fêter comme il se doit le 70ème anniversaire du régime…), mais il y avait probablement également un but militaire plus terre à terre : les chinois ont récemment mis en œuvre la version guerre électronique du J16 (présenté comme l’équivalent du Growler). Le fait qu’ils soient venus « renifler » d’aussi près les défenses antiaériennes taïwanaises a très probablement un rapport avec cette nouvelle version de l’avion. On imagine très bien que les chinois avaient besoin d’alimenter leurs banques de données pour inventorier, cartographier et classifier les défenses sol/air taïwanaises…

    Pour le reste, ces démonstrations de plus en plus récurrentes sont un moyen de faire monter la pression sur l’île, mais surtout un moyen de tester la détermination US. L’APL se renforce chaque jour un peu plus, mais pour le moment, elle ne dispose pas encore de la suprématie nécessaire pour engager une vaste invasion amphibie et annexer l’île. Il arrivera cependant un moment, probablement aux alentours de 2025, où nous atteindrons ce point de bascule, et où l’option militaire pourra réellement être envisagée par la Chine pour annexer Taïwan.

    Cela étant, le risque majeur qui pèse sur Taïwan relève plutôt d’une stratégie hybride, mêlant menace militaire directe, attaques cyber, et campagne de déstabilisation : corruption à des postes clés, assassinats ciblés, création et soutien à des partis politiques pro-rattachement, campagne de dénigrement des USA et leurs alliés, soutien actif à toute forme de mobilisation ou manifestations, etc…

  19. Et dire que le 1er ministre anglais a faille crevé à cause d’un virus americano-chinois… Trololol ! L’histoire est souvent ironique. On pourrait d’ailleurs revoir les faits historiques, maintenant que l’on sait que la machine Enigma était crackée, genre l’attaque surprise dans les Ardennes en 44, bah elle ne l’a été que pour les pauvres troufions du front qui ont servi de plastron pour les blindés allemands. Et il y en a beaucoup d’autres des ironies comme ça…

  20. mulshoe dit :

    Ouvrez donc des ambassades au lieu de porte-avions . Les chinois n’apprécieront pas , mais quoi de plus pacifique qu’une ambassade ? Soyons malins .

    • Plouc Land dit :

      Ils aiment bien rouler des mécaniques et foutre la merde, mais quand faut allez au baston ils appellent des indigènes, dernièrement les kurdes ou une armée afghane qu’ils laissent tomber… Résultat: Néant Ou presque car Daesh s’est reconvertie en Turquie et en Arabie saoudite. Pour l’Afga, c’est mort… « Chacun se bat pour ce qu’il n’a pas » (Surcouf), et là en l’occurrence, pas de couille mais de la frime de prolos d’élite. Les bons guerriers n’aiment pas la guerre. Les racailles agressent en meuglant que c’est leur bon droit de sauveur du monde, mais aujourd’hui Tripoli est aux salafistes, Kaboul aux talebs, et Paris aux psychopathes en col blanc… Alors rien à attendre de cette armée déphasé et désincarné.

  21. Gaulois78 dit :

    Intéressant votre analyse, si un dingue appui par mégarde sur un bouton rouge, dépêchez vous de vite embrasser vos proches… Maintenant, déclencher la WW3 pour Formose, une île à quelques centaines de kms de la Chine pour défendre les intérêts de l’industrie des microprocesseurs, oseront-il ?
    La France possède une dissuasion nucléaire pour sa défense, moins de 300 têtes, suffisant pour faire réfléchir l’adversaire, les USA et la Russie vu le nombre de têtes en leur possession, j’ai un doute..Ils peuvent faire péter toutes les planètes du système solaire, il leur en restera encore, visiblement la Chine va faire de même, elle construit plusieurs centaines de silos pour ses missiles…

    • AirTattoo dit :

      Idem pour la France.
      10 missiles MX tirés, c’est la fin du monde et l’hiver nucléaire. Pas besoin de riposte de toute façon tout le monde ou presque y passe et ce sera chacun pour soit, la jungle dans chaque pays du monde. Un missile M51.2 c’est pas Fukushima… et c’est pourtant une petit missile de 10 têtes mirvées représentant que .. .1000 fois Hiroshima.
      un petit peut de lecture pour parler de choses concrètes
      https://ota.fas.org/reports/7906.pdf

    • AirTattoo dit :

      Je cite:
      Turco et at. (1983a) have suggested that the number of nuclear explosions
      required to create severe climatic disturbances (their « nuclear winter ») may
      be relatively small. They suggest that on the order of one thousand 100-
      kt detonations over major industrial and urban centers might be sufficient
      Source: (Page 36) https://scope.dge.carnegiescience.edu/SCOPE_28_1/SCOPE_28-1_1.2_Chapter2_25-37.pdf

      Donc on arrête les fantasmes sur 3000 têtes et bla blal j’ai la plus grosse…

  22. Gaulois78 dit :

    Bonjour AirTattoo,
    Si votre poste est en réponse du mien …

    1) Je suis au courant de la puissance de destruction d’un seul M51…

    2) J’ai seulement dit que la France possède +- 300 têtes Nuke, pour sa dissuasion c’est plus que suffisant, je ne parle pas que de défense aucunement d’une aggresion offensive Française…

    3) Que la Russie, les US ont un nombre déraisonnable de têtes nucléaires…

    4) Que je regrette que la Chine suive cette course à la bombe…

    • Piliph dit :

      @Gaulois78 : la Chine veut atteindre un certain niveau de crédibilité nucléaire pour pouvoir, comme la Russie, entrer avec les USA dans une relation de M.A.D, ce qui est légitime de sa part. Pour l’instant, ce n’est pas le cas, et c’est une vulnérabilité de plus de la Chine à l’égard des USA. Celle-ci (de vulnérabilité) est relativement facile à combler en 10 ou 15 ans; donc pourquoi la Chine s’en priverait-elle?
      Du coup, en corollaire, les USA n’ont que 10 ou 15 ans pour faire la guerre à la Chine, après ce sera trop tard.