La Turquie estime que l’accord stratégique entre la France et la Grèce menace la « paix régionale »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

207 contributions

  1. radionucléide dit :

    bientôt des manifs de la 5ieme colonne?

  2. E-Faystos dit :

    Ben voyons.
    En plus de missiles et de savoir-faire qualifiés, la Turquie à aussi pris des leçons en post vérité auprès du maître en la matière.
    .
    Pour mémoire, on peut comparer l’aventurisme Grec et Turc.

    • Thaurac dit :

      L’aventurisme n’est pas grec mais turc, encore un début d’inversion des rôles!
      si la turquie n’avait pas fait le matamore avec ses prétentions hégémoniques la Grèce serait restée telle quel!

      • E-Faystos dit :

        @ Thaurac
        On m’a dit que « comparaison n’est pas raison ».
        Mais quand même.
        Donc d’un côté, un sultant qui accumule les coups de force et de l’autre un pays qui paye les pots cassés : il est là, le fonds de la comparaison.

    • Euclide dit :

      @ Thaurac
      Ce qui fait sortir la Turquie de son trou ( à ce que vous voulez ) c’est l’odeur du Gaz dans cette partie de la Méditerranée.

  3. Géo dit :

    Le gouvernement turc a bien raison de s’inquiéter : la Grèce équipée de matériel français a vraiment les moyens de neutraliser ceux qui rêvent de recréer l’empire ottoman.
    .
    Quant à l’accord d’assistance mutuelle, c’est juste une formule de politesse : il n’engage à rien et tout le monde le sait.
    De plus il est inutile car la défense grecque vient de faire un saut qualitatif grâce aux matériels français.

    • Thaurac dit :

      PAs si sûr car l’accord dit bien ce qu’il veut dire, implication de la France si la grèce attaquée.

      • Mantore Gérard dit :

        Oui, l’accord dit ça mais ne précise pas quels sont les « moyens appropriés » : comme pour l’article 5 de l’OTAN, ça peut se limiter à une vigoureuse protestation diplomatique.
        Être en possession d’un armement efficace vaut mieux qu’un tel accord.

        • Thaurac dit :

          Ce n’est pas l’application du 5 de l’otan, aucun rapport, mais d’état à état!

          • Plouc putatif dit :

            Thaurac, lecteur approximatif comme toujours, rectifie une erreur qui n’a pas été faite.

  4. breer dit :

    Le gouvernement turque est lui même une menace pour la paix régionale et sa propre paix nationale, ses dirigeants ont comme dans beaucoup d’autres pays, (et peut être même le nôtre), des mentalités de fourbes, mais le peuple turque a l’air de bien aimer cela. De fait les nations sont bien dirigées par des individus mis directement ou indirectement au pouvoir par les citoyens.

    • Thaurac dit :

      C’est la mode l’Amérique a fait jouer la démocratie pour s’en débarrasser, mais russie, turquie , iran, CdN, Chine….c’est foutu des dictatures ultra violente , j’oubliais l’Afghanistan..

  5. Laurent dit :

    Bon courage a Mr Lagneau pour gérer les commentaires de cet article 😉

  6. Fralipolipi dit :

    « Les allégations maximalistes de la Grèce concernant les zones maritimes et aériennes sont contraires à la loi internationale ».
    … Voilà qui ne va faire que renforcer chez les Grecs le sentiment qu’ils ont bien fait de choisir Rafale et FDI … face à un voisin turc qui transpire et dégouline de mauvaise foi, non-stop.

  7. Raymond75 dit :

    Je connaissais l’humour anglais et l’humour belge, mais je ne connaissais pas l’humour turc … Et dire que ce sont ces agités qui cherchent à avoir la queue la plus grosse qui dirigent le monde.

  8. cerealkiller dit :

    Ne sommes nous pas sensés être tous dans membre d’une certaine alliance stratégique nommée OTAN ?

  9. lxm dit :

    Personnellement, je ne vois pas comment l’article 5 de l’OTAN est bloquant, il ne spécifie pas que l’agresseur soit « en dehors de l’otan ». L’idée est juste que si un pays en agresse un autre tous les autres lui tombent dessus. Quand au rôle de la turquie dont on pourrait se dire qu’elle pourrait être un électron libre comme la france d’avant son plein retour dans l’otan; faut pas se leurrer, erdogan n’est pas un de Gaulle turc, erdogan se pense comme un dictateur à vie expansionniste, c’est l’opposé de de gaulle.

    Mais cette crise gréco-turque nous a révélé que l’UE ne vaut rien, et que l’OTAN non plus. On a vu une UE tourner les yeux et tout faire pour plaire à erdogan en lui envoyant des milliards, et l’otan qui là aussi disait « circulez y’a rien à voir » pour ne pas perdre la turquie.
    Il nous faut donc réécrire un accord de défense clair, concis, efficace, avec nos alliés et en donner des preuves concrètes. Macron a eu raison de faire un accord de défense mutuel avec la Grèce. La France protège l’UE malgré elle. Hollande avait déjà étendu unilatéralement le parapluie nucléaire français à toute l’europe, sans en spécifier les frontières et cela avait figé le front ukrainien et mis fin aux espoirs russes d’aller à odessa et plus tard vilnius. Une angela Merkel qui disait qu’elle ne pouvait rien faire parce il y avait des millions de turcs( considérés comme colons par ankara) sur son territoire nous démontre la nocivité d’une immigration non assimilationniste.
    Maintenant si la turquie lorgne aussi sur la bulgarie et chypre comme elle l’a aussi sous entendu, on fait quoi ? Faut continuer la construction d’une véritable défense et derrière allouer les moyens et la réorganisation.

    • Starbuck dit :

      Vous pensez sincèrement que c’est Hollandouiille qui a fait reculer Poutine. Sans compter que Poutine n’a jamais eu l’intention d’aller jusqu’à Vilnius.
      Ah la propagande Otanienne quand tu nous tiens. ..

    • tschok dit :

      @lxm,

      Au-delà de son emprise sur Chypre-Nord, on ne connait aucune visée annexionniste turque sur le reste de l’ile. Et bien sûr, la ZEE: là, clairement, la Turquie vise une portion de la ZEE chypriote, là où il y a du gaz.

      Sinon, je ne suis franchement pas sûr du tout que l’extension formelle du champ des intérêts vitaux de la France à l’UE ait inhibé chez les Russes un désir de conquête territoriale visant ce qu’ils n’ont pas déjà annexé en Ukraine, ou les pays Baltes.

      Il faut bien comprendre la logique de la dissuasion à la française, qui opère un découplage entre:
      – Le pays couvert par la dissuasion française: la France, exclusivement. Il y a zéro extension de la garantie nucléaire à un pays tiers sur ce plan.
      – La zone géographique où la France estime que ses intérêts vitaux pourraient être mis en jeu: l’UE.

      Ce découplage entre zone des intérêts vitaux et pays sanctuarisé (couvert par le parapluie nucléaire) est un truc de jésuite.

      Ce n’est d’ailleurs pas Hollande qui en est le décideur, car en fait l’évolution doctrinale était déjà dans les tuyaux. C’est plutôt le produit d’une lente évolution doctrinale qui a commencé sous les présidents précédents et qui a été formalisée de façon claire par Hollande. C’est sa contribution à l’oeuvre doctrinale de la dissuasion nucléaire.

      Vous savez qu’on s’arrange pour faire dire à chaque Prèz élu un petit quelque chose sur ce plan, pour faire avancer le schmilblick, quoi. Pour lui permettre d’apporter sa pierre à l’édifice, qui est un work in progress.

      La pierre que Hollande a apporté à l’édifice, c’est la formalisation de l’extension de la zone des intérêts vitaux de la France à l’UE, parce qu’on s’est rendu compte que la construction européenne était un fait historique que notre doctrine nucléaire n’avait tout simplement pas prise en compte jusque-là, ce qui était quand même un peu dommage.

      Mais la prise en compte de ce fait historique a obligé à opérer un découplage pays sanctuarisé/zone géographique des intérêts vitaux qui introduit une forme de complexité qui rend notre doctrine sans doute un peu moins lisible.

      De fait, nombre de commentateurs ont pensé que cette extension de la zone des intérêts vitaux étaient équivalente à une extension du parapluie nucléaire français à l’ensemble des pays membres de l’UE, or il n’en est absolument pas question.

      • oryzons dit :

        Que de baratin de la part d’Hollande, une bouillie indigeste à base d’europeocretinisme.

        Il n’y a qu’une seule doctrine qui vaille : celle que l’on est prêt à mettre en œuvre pour de vrai le moment venu.
        Sinon tout le principe et la crédibilité de la dissuasion s’effondre.

        Question : si la Russie attaque l’Ukraine voire la Pologne de manière conventionnelle on balance la bombe ?
        Si la réponse est non, il faut arrêter le baratin et remettre notre dissuasion là où il ne fait aucun doute que nous l’appliquerons : le territoire national.
        Si d’autres veulent notre parapluie nucléaire ils n’ont qu’à se manifester clairement et on verra alors ce que l’on fait.

        Aux dernières nouvelles tout le monde s’en cogne, on aime vraiment se ridiculiser chez les énarques eurogagas.

        • vno dit :

          « Question : si la Russie attaque l’Ukraine voire la Pologne de manière conventionnelle on balance la bombe ? » Non, on leur répond qu’ils auraient du acheter des Rafale compatibles avec la bombe française et un accord de défense mais que la, on est désolé si l’Amérique c’est plus loin que la France mais on attend l’accord des 27. Demandez aux grecs éventuellement, on leur a laissé pour pas cher un stock de munitions à date de péremption courte ?

      • WaterBoy dit :

        Toi, tu n’as rien compris au sujet sur lequel tu déblatères. La dissuasion française s’étant aux « intérêts vitaux de la France et de ses partenaires ».

        • Géo dit :

          « Les intérêts supérieurs de la Nation » dit la Loi.
          « Les intérêts vitaux » ont été inventés par un énarque qui n’avait rien compris (Chirac, discours de l’île Longue, 2006).
          .
          J’apprends aujourd’hui (sans surprise) que Hollande n’avait rien compris non plus : personne ne croire qu’il aurait tiré nucléaire (faisant plusieurs millions de morts) pour protéger les importations pétrolières vitales de l’Allemagne.

    • Fred dit :

      @ lxm

      « Hollande avait déjà étendu unilatéralement le parapluie nucléaire français à toute l’europe, sans en spécifier les frontières et cela avait figé le front ukrainien et mis fin aux espoirs russes d’aller à odessa et plus tard vilnius. »

      Waow ! C’est la mouche du coche version Cronenberg !!!
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Coche_et_la_Mouche#Texte

    • AdrienBZH dit :

      Je suis sceptique sur le rôle d’Hollande dans le cadre de la crise ukrainienne… Je dirais que c’est plutôt l’inverse : pour rappel notre gouvernement de l’époque (sans aucune vision ni conviction en terme de politique étrangère) cherchait à vendre notre porte-hélicoptères à la Russie, un état mafieux dirigé par un dictateur mégalomane qui fait du chantage à l’Europe avec son gaz : magnifique politique étrangère Hollandouillesque quand on sait ce qui s’est passé par la suite (on rembourse les porte-hélicoptères, on donne des indémnités en plus, et comme le transfert de technologies (comme si la Russie en avait besoin…) était fait les russes n’ont qu’à assembler les tôles)
      Bref merci Hollande

  10. Coq dit :

    Cela ne va pas tarder.

    Entre les traitres anglais, américains … je peux rajouter les allemands, reste toute cette bouillie d’Europe qui ne pense qu’a leurs propres petits territoires, ils auraient tort de s’en priver …

    Me donne envie de vomir.
    Les rives de la mer noire et de l’actuelle turquie en Méditerranée étaient un territoire constitué de peuples grecques depuis plus de 4000 ans, jusqu’a l’invasion des tribus turkmenes venues d’Asie centrale.

    Depuis ce magnifique pays pluri-culturel, se résume a … >99% de musulmans … le reste a été broyé, exterminé et pour très peu d’entre eux expulsés par ces gens sympatique … une grande partie au 20eme siècle … c’est loin dit donc …

    Bref, l’Europe n’est même pas capable de faire front, va falloir attendre que l’Herr Do pactise avec les Russes pour que les USA les frappent d’embargo, avec effet punitif pour nos entreprises pour que cela bouge.

    Heureusement que la france les soutient (les Grecs) .. en espérant que çela soit sincère.

    • Thaurac dit :

      Quand on voit comment le monde musulman pratique « l’assimilation » , les assos devraient relire l’historie , la vraie..

  11. Lothringer dit :

    Ah ! là, je crois qu’on a touché une corde sensible.
    C’est curieux, la rhétorique est la même que la rhétorique chinoise après l’accord AUKUS.
    « …était de nature à « menacer la paix et la stabilité »… »

    « …faire accepter ses revendications à la Turquie  »
    Quelqu’un peut nous dire quelles sont les revendications grecques à l’égard de la Turquie ?

    • Thaurac dit :

      C’est l’inverse, la turquie revendique et utilise la force ou le fait accompli, à la mode depuis l’avènement poutine, il y avait un calme après la mort d’Hitler, mais ça repart de partout

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      Avec raison, jusqu’au Bosphore.

  12. wololo dit :

    La France est alliée du Qatar qui lui achtète plein d0’armes et finance un certain nombre de projets en métropole, et en même temps finance les dijhadistes en Syrie et ailleurs
    Le Qatar est allié de la Turquie et partage des facilités militaores et financières, ainsi qu’une stratégie islamo expansioniste tirée des idées des Frères Musulmans.
    La Turquie est Membre a part entière de l’OTAN, et donc est l’alliée de la France, de la Grèce et des Etats-Unis, d’une part lutte contre les groupes armés financés par le Qatar et ceux appuyés par les occidentaux (Kurdes), d’autre part provoque les alliés des EEUU comme Israël ou la Grèce et joue au jeu a trois bande avec la Russie.
    La Grèce qui à déja perdu toute ses possétions d’Anatolie et de Chypre, qui voit son voisin Turc, son allié dans l’OTAN, lorgner sur ses îles et son espace maritime (Gaz), bien petite, cherche de l’aide qu’elle ne reçoit ni de son principal allié (USA), ni de l’Europe (bloquage Allemand), seule la France raplique.

    Beau sac de noeuds et d’hypocrisie, les turcs peuvent crier a la provocation, il est anormal qu’ils disent moins. On pourra se demander ce que la France fait dans l’OTAN avec des alliers pareil, et aussi avec le Qatar.

    • Thaurac dit :

      Le qatar est une danseuse, qui avec le fric, avance son pion pour les décennies à venir, ne vaut nada de nada

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      La France n’est pas l’alliée du Qatar ! Certains politiciens français sont achetés par le Qatar.

  13. Thierry dit :

    Quelle vaste blague, même la Grèce est mieux armée que la France pour faire face à la Turquie, si l’on retranche les moyens consacré à la défense du territoire français, que reste t’il à envoyer dans un futur conflit contre les Turcs ? un contingent similaire à celui du Mali ????

    La France va t’elle être obligé de déclarer la guerre à la Turquie si cette dernière attaque la Grèce ? tout 3 pays de l’Otan, mais sans l’aide des autres pays de l’Otan ????

    faut-il rappeler que le budget turque de la défense n’est pas en rade comme celui de la France et eux ils ont des drones !

    le quinquennat de Macron se termine en capharnaüm sans queue ni tête, une pure logique de marchand d’armes arrivé au pouvoir pour faire du chiffre et repartir avec les bénéfices.

    • Fralipolipi dit :

      @Thierry, le camarade du djihad et du dictateur turc
       » et eux ils ont des drones » ! (qui vont pas vite ni bien loin … mais bon, évitons de creuser, certains comme vous pourraient sauter dans le trou la tête la première)
      … A la bonne heure ! Et vous, vous jouez avec quoi d’autre qu’un clavier dans la vie ?

      • Thierry dit :

        revoilà le kamikaze du zemouristan russe qui s’attaque aux français comme il peut, c’est à dire pas grand chose, il erre la tête vide comme un zombie avec la bave aux lèvres.

        • Fralipolipi dit :

          @Thierry le camarade du djihad
          Éructer tes âneries à grands flots ne te rend pas plus pertinent … dommage pour ta prose nauséabonde qui transpire la mauvaise foi chronique.
          Ton post (qui me présenterait comme un anti-France et pro-Russe … ce qui est profondément débile et faux) est particulièrement comique lorsque l’on sait combien tu es toi, et en permanence, en détestation primaire et compulsive de tout ce qui est français … ce petit chou qui aime tant les égorgeurs du djihad …
          Allez, le gilet jaune du drapeau vert … un suppo et au lit !

    • PeterR dit :

      Coté drones la France n’est pas tout à fait en reste. Même le Patroller initialement prévu non armé le sera :
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-drone-patroller-sera-arme-l-armee-de-terre-le-souhaite-chef-d-etat-major-de-l-armee-de-terre-833107.html

      Les drones (surtout armés) ne sont pas politiquement corrects (surtout dans les sphères islamo gauchistes). Peut-être la raison de notre retard et du fait qu’on en parle peu.

      1200 drones en 2023 et même si là dedans il y en a beaucoup de petits ce n’est pas tout à fait négligeable.
      De plus pas sûr que les drones turcs soient longtemps opérationnels en cas de guerre ouverte :
      – brouillage (le France n’est pas tout à fait ignare dans le domaine)
      – ciblage de leurs bases (on a de « super chouettes missile » pour ça)
      – chasseurs et en particulier le Rafale auxquels la Turquie n’a pas grand chose à opposer

      On a vu ce qu’il advenait des batteries de défense aériennes russes en Syrie quand les israéliens s’en occupaient et pas sur qu’oncle Vlad les aide beaucoup.

      Mais bon, de la part d’un troll US payé pour faire du french bashing on ne pouvait guère s’attendre à un autre discourt

    • Thaurac dit :

      Des ravitaillements sur l’adriatique ou grèce et une matinée pour nettoyer l’aviation et aerodromes turcs, les SM s’occupant de la flotte.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les drones turcs n’ont d’intérêt que contre des défenses anti-aériennes faibles. Le gros point fort de la Turquie est son armée de terre, là où l’armée française n’a pas de masse.
      Mais en cas de confrontation c’est la marine et l’AA qui seraient misent à contribution et là, l’aide française serait clairement déterminante.

    • Alain d dit :

      On va refiler des Mistral v3 à la Grèce ou des batteries terrestres de Mica, et on va savoir ce que valent les drones Turcs et autres.
      http://www.opex360.com/2019/11/18/mbda-a-demontre-les-capacites-de-son-missile-sol-air-mistral-3-contre-les-drones/

  14. jijite dit :

    Alors qu’ils viennent d’acquérir encore des missiles S-400 russes ils viennent faire la leçon à la Grèce et la France mais de qui se moque Adolph Erdogan !!!

  15. Olivier dit :

    Qu en pense Chypre?

  16. JCCDM dit :

    Bein moi je pense exactement le contraire.

  17. Math dit :

    Retour à la réalité pour er machin chose. Sans blagues! Et là, le message semble 100% reçu. Depuis le temps qu’il fait faire du tourisme à ses assassins…
    On attend des clios en France, des A400 Turques free et une annulation de contrat de sous-marins allemands. Ras la casquette à la fin!

  18. Alain CONTE dit :

    Plus le temps passe et plus je trouve de similitude entre les discours et les comportements de la Turquie et de la Chine.

    • Thaurac dit :

      Leur maitre c’est poutine et le fait de mettre le monde devant les faits accomplis, ce qu’on fait les chinois pour les iles, l’iran pour la nuke…l’occident n’a que les réunionites aigues et la parlote à mettre en face

  19. oryzons dit :

    « Cela étant, la France et la Grèce étaient déjà liées par une clause de défense mutuelle de par leur appartenance à l’Otan, dont fait aussi partie la Turquie. Aussi, seulement, dans le cas d’un conflit entre Athènes et Ankara, on voit mal comment elle pourrait être activée. »

    Justement c’est bien parce que dans le cas de la Turquie qui appartiens aussi à l’OTAN la clause défense mutuelle de celle-ci ne peut s’activer que la France et la Grèce en ont ajoutée une bilatérale pour que celle-ci puisse s’activer en cas de conflit Gréco-Turque.

    Cette clause ne sert d’ailleurs QU’A cela et est littéralement et uniquement dirigée contre Ankara puisque c’est le seul pays membre de l’OTAN qui puisse avec un conflit avec la Grèce.

    Les allemands doivent grincer des dents, certains autre dans l’OTAN aussi.
    Mais l’histoire des sous-marins a du faire pencher définitivement la balance à l’Elysée.

    • Thaurac dit :

      Je pense qu’un début de baston Grèce France vs Turquie amenait très vite des coups de sifflets pour la fin de partie ( peut être après que la turquie soit un peu calmée) façon suez..

      • Albatros dit :

        Durant Suez nous n avions pas d armes nucléaire…
        C est ce qui nous a motivé à en acquérir vite.
        Maintenant celui qui nous menacerait le serait lui même…

      • Fred dit :

        De la part des USA, c’est sûr ; mais je serais bien curieux de savoir comment les Russes réagiraient dans ce conflit : en comptant les points en rigolant ou en aidant la Turquie pour la détacher un peu plus de l’OTAN ?

        Il y a aussi une différence notable : ce coup-ci, nous avons une puissance nucléaire, quoique nous serions probablement très heureux de l’intervention du Deus ex-machina de nos ancêtres les Amériquins.

  20. Alain d dit :

    Bizarre, on avait plutôt l’impression que les agressions verbales et militaires, que des appels au boycott de biens français et que les menaces de djihad sur le sol français provenaient de la Turquie, qui avait aussi mobilisé ses meilleurs alliés sur ce coup.
    Qatar, Pakistan, Turkménistan, etc.
    Cet accord + FDI + Rafale + Gowind est parfait.
    Les matériels remettent à niveau la Grèce face à la Turquie. C’est à ce moment là qu’il faut calmer les esprits et se préparer pour négocier. Une Chypre réunie ou fédérale + contre concession sur une zone en ZEE, avec de la bonne volonté. Pourquoi pas s’entendre sur une zone exploitée conjointement au profit 50/50 pour Turquie/Grèce, et soyons fous, avec un quatuor Russie/Chine/USA/UE 25/25/25/25 pour explorer construire et extraire. Voir avec le Golfe en plus 20/20/20/20/20.
    Certainement n’importe quoi ? Ou pas? Parce que les géants des hydrocarbures coopèrent déjà partout sur cette planète.
    Une 1ère mondiale ?
    Déjà, si les deux parties de Chypre se rapprochaient, quelque soit le format, ça boosterait économiquement la zone, et serait directement profitable pour une dizaine de pays qui sont voisins, Turquie et Grèce au premier rang.
    Ca fait des dizaines d’années que cette situation nous pourrit la vie (économie, tourisme, sécurité, lutte contre des trafics et les blanchiments).

    • Thaurac dit :

      Suffit pas, faut que l’otan, amerloks disposent des troupes dans les iles grecques et la France aussi ( la grèce veut mettre des ports à totale disposition pour ces deux)
      J’en profite dans l’hypothèse d’un début de conflit Franco grec, vs turc, et avant le coup de sifflet américains , otan, qu’il faudrait (pour l’europe) taper direct à chypre pour que ce pays ne soit plus partitionné, ce sera aussi une bonne et utile politique du fait accompli…

      • Alain d dit :

        Aucune confiance dans les Etats-Unis-Pentagone pour ce dossier. Le fait qu’ils s’installent en Grèce ne changera pas la configuration. Ils sont très fort pour figer les situations et en profiter pour inonder des zones de leurs ventes d’armes. C’est tout de même le Pentagone qui utilise unilatéralement l’OTAN pour servir exclusivement les choix géopolitiques et intérêts des Etats-Unis.
        Maintenant la Grèce va l’avoir sont accord, que lui apporterait de plus une base américaine, mise à part l’obligation d’acheter des armement américains moisis ou inadaptés, comme les chiottes F35 ou MMSC.
        Les Etats-Unis testent nos roquettes, copient de nos CAESAR, nous piquent les FREMM, veulent nous piquer Photonis, et ils intègrent des A330-MRTT déguisés parce qu’ils dont largués dans le transport aérien lourd. Ils sont mauvais, et ça va ce voir de plus en plus, je passe sur leurs constructeurs autos et Boeing, et toutes les casseroles qu’ils trainent dans les bâtiments.
        La chiotte F35, dont ils doutent, mais tiendra parce qu’il est financé par toute la planète atlantiste, dont la Suisse qui vient d’effectuer un superbe « garde à vous ».

    • Coq dit :

      Sauf que la turquie veux le petrole pour la richesse … ok … mais surtout ils veulent conquerir des territoires … et la pas de marchandages … va falloir aller au cassepipe …

      • Alain d dit :

        Le choix revient aux généraux turc, s’ils veulent voir leurs aérodromes et ports militaires pulvérisés, qu’ils continuent à suivre les ordres d’Erdogan et déclenchent le clash.
        Ensuite, on pourrait peut-être alléger en méditerranée (bon pas trop, faut avoir l’œil sur Poutine), et passer au dossier suivant : l’océan indien et Outre-mer.

    • fabrice dit :

      Alain d.
      l’épicentre du gisement gazier en Médor se trouve au large de l’Egypte. En gros 2000 mds de M3 de gaz pour l’Egypte, 1000 mds de M3 pour Israël, 500 mds de M3 à Chypre, rien pour l’instant pour le Liban et la Syrie.
      L’enjeu n’est pas un gisement de gaz pour l’instant virtuel et inexistant au large du Liban, de Chypre nord et de la Syrie. Et Israël et l’Egypte où il y a effectivement du gaz sont tout à fait capables de se défendre, merci. L’enjeu est la route d’exportation de ce gaz et d’ailleurs (Irak, Golfe) et l’approvisionnement de l’Europe (le Moyen Orient exporte surtout vers l’Asie qui paye plus). La Turquie veut bloquer l’approvisionnement du gaz européen de ce côté et le placer sous son contrôle.

      • Alain d dit :

        Ah qu’il est fort ce Fabrice.
        Dans un commentaire précédent (sur le sujet) j’avais bien indiqué qu’il suffisait de regarder une carte pour comprendre, qu’avec son accord libyen, la Turquie tentait de tout bloquer dans la région, notamment les « transits ».

  21. Ares dit :

    la turquie ne devrait plus faire partie de l otan

  22. DLoQueb. dit :

    Je l’ai déjà écrit, mais je suis assez impressionné par les décisions géopolitiques qui ont été prises par la Grèce ces dernières années. Je crois que les dirigeants grecs ont compris que les États-Unis ne seraient pas pleinement derrière eux en cas de conflit ouvert avec la Turquie, la Turquie demeurant un maillon important du dispositif américain (surtout avec la « Incirlik Air Base »). La Grèce ne pouvait pas non plus compter sur l’Allemagne, qui a des liens importants avec la Turquie, ou le Royaume-Uni, pris dans le Brexit et qui se tourne de plus en plus vers les États-Unis pour sa défense. La France était donc le partenaire idéal en Europe. Et ce qui est positif pour la Grèce avec cet accord stratégique, c’est que les 2 pays entrent dans une relation qui devrait être gagnant-gagnant, la France peut vendre de l’armement et gagner de l’influence dans la zone de la Méditerranée orientale et la Grèce peut compter sur la « protection » de la France, qui on l’a vu, peut déployer des ressources navales et aériennes dans la zone au besoin. En même temps, la Grèce a aussi « renversé » sa position très propalestinienne durant la dernière décennie, et renforci depuis constamment l’axe Grèce-Chypre-Israël, où l’expertise militaire et l’armement se déplacent de plus en plus, en plus de la collaboration économique et énergétique. Encore une fois, la relation contribue aux 3 pays ce qui laisse penser qu’elle sera durable dans le temps. Finalement, les accords récents d’Israël avec certains pays arabes et le réchauffement (timide) des relations Égypte-Israël permettent à la Grèce de maintenir ses bonnes relations avec des pays arabes opposés à la Turquie (Égypte, Émirats, Arabie Saoudite, etc.) tout en accentuant ses liens avec Israël.
    PS. Je ne dis pas que tous ces pays se joindrait aux grecs en cas de conflit ouvert Grèce-Turquie, mais qu’ils la soutiendraient potentiellement en armes, en renseignements, en financement, en soutien diplomatique, etc., d’où cette amélioration de sa situation géopolitique.

    • Arès dit :

      @DloQueb : très bon post qui résume parfaitement la position grecque.

    • Edgar dit :

      Il faut observer que les relations diplomatiques et politiques entre l’Egypte et la Grèce, pourtant culturellement assez éloignées, sont historiquement bonnes. Ces deux pays se sont dégagées presque en même temps de la domination ottomane, dans les deux cas par la force. Pendant tout le XIXe siècle, et une partie du XXe, Istanbul a représenté une menace pour Athènes et Le Caire.

    • fabrice dit :

      Sauf qu’il y a une alliance Israël-Chypre-Grèce-EAU avec une autre alliance Israël-Egypte moins étroite et une autre alliance France-Egypte-Grèce-Chypre-EAU.
      Maintenant réfléchissez et regardez ce qui cloche.
      Vous avez en résumé l’influence du lobby pro arabe et antisioniste du Quai d’Orsay.

      • Alain d dit :

        @Fabrice
        Mais s’il y a des antisionistes, c’est donc que qu’il y’a bien des sionistes comme vous.
        Un petit rappel de la définition de sionisme?
        Terre d’Israël? Un peu comme l’Empire de Charlemagne, l’URSS, l’Empire mongol, l’Empire des Sarasin, ou les colonies françaises ou britanniques. Font trois petits tours et puis s’en vont !
        Chaque nuit, l’Empire de Charlemagne, j’en rêve…
        Et vous êtes bien aussi con qu’Erdogan !

        • fabrice dit :

          Le sionisme est la création d’un Etat démocratique et majoritairement juif sur la terre des Juifs. Il a été accompli sous la forme de l’Etat d’Israël, un Etat démocratique de 9M d’habitants, puissant, riche, avancé avec une majorité juive (80%). L’objectif du sionisme a été atteint au grand chagrin du Quai des poètes arabisants chantant les déjections d’urine de chameaux sur le sable comme des roses de sables et des antisémites. L’antisionisme actuel est un Etat d’esprit d’abrutis et de belliqueux qui se croient le droit de violer la charte de l’ONU en voulant détruire un Etat reconnu par l’ONU parce qu’ils ont un certain nombre de préjugés racistes et impérialistes. Que le quai des arabolâtres « comprenne » et se complait à cet état d’esprit est la preuve de sa totale déconnexion avec la réalité. Qu’il abandonne ses préjugés et qu’il tente de mieux percevoir la réalité. Nos « alliés » islamo arabes sont des états pourritures, atteints de gangrène, corrompus, incompétents, en pleine déconfiture (Jordanie, Liban, Irak, Tunisie, Algérie, Pakistan, Qatar…) qui nous haïssent en plus (suffit de voir les réactions lors de l’assassinat de Samuel Paty). Quand au « petit état de merde voué à disparaitre », presqu’à tous les niveaux il est un exemple (technologie, armée, start up, geston de la covid…) Comment peut on être aussi bête ?
          Concrètement une alliance se prépare longtemps à l’avance, c’est lorsque les troupes turques vont frapper la Grèce et nos forces là bas que le Quai va se rendre compte qu’il serait bien d’avoir une alliance militaire avec Israël ?

          • Alain d dit :

            Oui c’est cela, Israël n’est pas Terre d’Israël, et çà en chagrine encore beaucoup !
            Pour ce qui est de la déconfiture du Liban, qui a récupérer des millions de palestiniens, Israël aussi était à la manœuvre. L’Etat actuel du Liban convient à tous ses voisins, dont Israël et ses dirigeants successifs, qui, peuvent ainsi activer la fibre nationaliste à l’excès, pour faire tourner leurs crèmerie. Rikiki serait le complexe industrialo-militaire-extrémiste-israélien si la Palestine et le Liban n’avaient pas existés. Contrairement à la machine à cash Arabie Saoudite, qui ne joue pas un double jeu, parce qu’elle n’en a pas besoin, raison pour laquelle elle peut se permettre de zapper franchement le Liban.

          • Alain d dit :

            Et Israël continue à grappiller des territoires qui sont non reconnus comme appartenant à l’Etats d’Israël, selon l’ONU.
            Résolutions de l’ONU non respectées par Israël jusqu’en 2009, depuis le liste s’est allongée
            https://www.monde-diplomatique.fr/2009/02/A/16775
            Mais pas d’inquiétude, le Maitre US, veille maintenant à bloquer toutes les résolutions contre Israël.
            Obama le Mou, détournait le regard, deux mandat pour rien. Et l’activiste affairiste Trump avait joué à fond pour Israël, surtout en fin de mandat. Comme d’habitude l’Europe s’est offusqué de la politique unilatérale américaine, puis finit par la valider, déjà tacitement.

          • Alain d dit :

            « petit état de merde voué à disparaître » ce type de propos est inacceptable, et n’est absolument pas représentatif de la politique française dans la région.
            Et nous n’avons pas besoin d’une alliance avec Israël pour traiter le problème.
            La géoponique c’est compliquée, et vos deux meilleurs alliés (Le Maitre et la Suiveuse) qui vous arment (F35 et sous-marins entre autres) étaient aussi les meilleurs soutiens de la Turquie, durant le quinquennat de votre champion Trump.
            Hein couillon, ce n’est pas simple ? :>))

  23. ron7 dit :

    Il peut se regarder dans une glace le Sieur Erdogan !
    Celui qui menace la paix régionale est dans le miroir !

  24. phipat dit :

    Gonflés les Turcs

  25. Thaurac dit :

    Faut lui dire haut et fort « on s’en tape des folies de grandeur du Merdogan »!

  26. jp dit :

    on voit qu’ils apprécient de l’autre côté 🙂 donc si il y a baston, les autres otanistes s’en lave les mains. va falloir construires quelques petits navires de plus, faut s’attendre à un pacte stratégique erdo poutine.

    • Starbuck dit :

      Un pacte stratégique Erdo Poutine ? Alors qu’ils sont en concurrence en Syrie, en Libye et dans le caucase.
      C’est pas demain la veille

    • Thaurac dit :

      Cela me ferait plaisir de voir la gueule des allemands si leur petit chéri se prenait une petite tannée..

    • Dupondt dit :

      Plutôt qu’un « pacte stratégique erdopoutine », il s’agit d’une inféodation progressive de la Turquie à la Russie.
      .
      La Mer Noire, tous ses riverains ainsi que les détroits seront russes tôt ou tard, et finalement ça stabilisera la région.

  27. vtr dit :

    c’est bien de ne pas avoir honte.

  28. Titi74 dit :

    Comment les Turques quasiment européens font-ils pour supporter ce petit dictateur qui crée plus de problèmes qu’il n’en résout, c’est assez incompréhensible?

    • E-Faystos dit :

      Les côtes et les grandes villes sont européanisées. Mais les campagnes, c’est différent et une urne, ça se rempli parfois avant même.l’ouverture des bureaux de votes.
      Mettez en plus une narrative propre à asticoter l’amour propre de.tous les expatriés Turcs en Europe qui rêvent de garder la « pureté » du pays, et vous avez une situation assez ubuesque.
      .
      Situation qui ne peut perdurer qu’avec des naïvetés coupables.
      USA
      Allemagne
      Qatar…

    • Starbuck dit :

      Les Turcs ne sont pas Européen.
      Ce n’est pas parcqu’ils ont un petit bout de territoire en Europe que cela en fait des européens.
      Es ce que les enclaves espagnole au Maroc en font des Africains ?

    • arnaud dit :

      A part une minorité, les turcs sont tout sauf européen. N’importe quoi.

    • Coq dit :

      Quasi europeanisé ? Vous oubliez les millions de grecs et armeniens massacrés, tout au ling du 20eme siecle …
      des barbares qui se cachent

  29. PAtbdx dit :

    Si Erdogan n’était pas aussi inquiétant, ce serait presque drôle…

  30. penandreff dit :

    La France membre de L’OTAN fournis des armes à un autre membre de l’OTAN et cela inquiète une troisième membre de l’OTAN pour sa sécurité.
    OTAN avec la Turquie ne rime plus à rien, Macron a raison quand il parle de mort cérébrale de l’OTAN

  31. vno dit :

    « la France et la Grèce menace la « paix régionale » »

    Avec quelques Rafales et quelques frégates ? Je n’y crois pas ! Nos amis turcs s’inquiètent pour quoi, puisqu’ils sont les plus forts et ne cessent de le répéter, notre matériel, c’est de la me..e ?
    Ou alors, ils commencent à comprendre que la paix régionale risque de ne pas être menacée longtemps et les conséquences pour eux plus brutales et couteuses que les rêves de leur islamo-fuhrer ? J’imagine les conséquences possibles pour leur diaspora européenne beaucoup plus nombreuse que les migrants illégaux à nos frontières ! Des pays en guerre ne conservent pas les résidents des pays concernés par le conflit. Encore qu’en France nous en sommes capable à cause du « mais en même temps » !

  32. Ottomania dit :

    La France n’est pas plus lourde que la Turquie, comment elle protéger la Grèce ?

    • Elwin dit :

      Avec des exocets, mon bon.

    • Arès dit :

      Remarque d’une grande pertinence…
      Outre le fait que la France est la première puissance militaire européenne, elle dispose de l’arme de dissuasion nucléaire (dont elle maîtrise l’ensemble de la chaîne).
      La Turquie fait des efforts dans son autonomie de défense (conventionnelle), soit. Mais elle reste encore une puissance émergente. En d’autres termes, une puissance moyenne.
      Vu la chute brutale de son économie, on peut douter de son ascension désormais. Car pour se développer, il faut la confiance des investisseurs. Et sans argent, pas de développement.

      • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

        Quelle chute brutale de son économie ? Où avez-vous vu cela ? Tonton BFM ou Radio Macrotte ?

        Ce n’est pas ce que je lis ni ce que je vois, ne pas confondre taux de change et économie. Ils sont en compétition avec la Chine et inondent l’Afrique de leurs produits.

        Je dirais même que la chute de leur monnaie, pensée être une punition américaine et française est en réalité un incroyable dopage de leur economie.

      • Ottomania dit :

        1ère puissance européenne ?
        Perdu la guerre en Afghanistan et au sahel.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Perdu la guerre en Afghanistan et au sahel. » Ah bon! Analyse rigoureuse des faits ou retranscription de vos rêves?

    • E-Faystos dit :

      Sous marins,
      Mais nucléaire.
      Avions,
      Mais nationaux et récents
      Place au conseil de sécurité
      Et matériel roulant habitué aux opérations extérieures.
      .
      Mais ne vous inquiétez pas.
      La vie des Turcs n’est pas en danger ou menacée car l’enjeu n’est pas une invasion territoriale, surtout qu’il y a plus d’expatriés Turcs en France que l’inverse.
      Une histoire de qualité de vie, apparemment.
      Donc l’enjeu est une zone en mer avec des ressources dessous.
      Soit le sultan doit partager, soit abdiquer.
      La troisième voie, c’est de gromeler.
      Chacun son tour.

      • Tonton Flingueur dit :

        Erdogan dispose d’une autre option : être « dispersé façon puzzle » et sans dégâts collatéraux par un missile guidé avec précision dont personne ne saura dire d’où il est venu.
        .
        Mais peut-être Erdogan, individu rétrograde, ne sait-il pas que ça existe.

    • Starbuck dit :

      Par exemple en vous balançant une ogive nucléaire sur la gueule.
      Toi yan à comprendre maintenant ?

      • Ottomania dit :

        La Turquie peut fabriquer la bombe en une semaine,
        La moitié des pays au monde peuvent en fabriquer en peu de temps, l armes nucléaires n’est pas trop difficile de le faire.

        • Franchouillard dit :

          @ ottomania
          Effectivement, l’arme nucléaire est à la portée de n’importe quel pays tout juste émergent. C’est une arme dépassée.
          Beaucoup de gens, n’arrivant pas à comprendre que l’on n’est plus au 20ème siècle, n’arrivent pas à suivre.
          .
          Pourtant l’on parle depuis longtemps, sur opex360 et ailleurs, des missiles guidés avec précision qui, sans être équipés d’une charge nucléaire devenue inutile grâce à leur précision, peuvent neutraliser un gouvernement sans faire de dégâts collatéraux.
          .
          « Tonton flingueur » en parle ci-dessus mais d’autres en ont parlé avant lui : il faut suivre.
          Il faut comprendre aussi que tirer nucléaire sur des populations de nos jours, c’est se suicider car la riposte personnalisée sur le décideur sera immédiate : il n’y aura pas de concertation ni d’hésitation.
          .
          Oui, la moitié des pays au monde peuvent fabriquer l’arme nucléaire en peu de temps. Mais ça ne leur servira à rien.
          Plus de la moitié des pays au monde, au contraire, sont incapables de fabriquer des missiles guidés avec précision (missiles que la France fabrique et perfectionne depuis les années quatre-vingts). C’est une haute technologie qui n’est pas à la portée de tout le monde.
          Et de plus, c’est une haute technologie qui rend impossible ( = insensé, irrationnel) l’usage de l’arme nucléaire sur des objectifs civils.
          .
          « Starbuck » ci-dessus a écrit une connerie. « Ottomania » a eu tort d’enchaîner sans réfléchir.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « La Turquie peut fabriquer la bombe en une semaine,
          La moitié des pays au monde peuvent en fabriquer en peu de temps, l armes nucléaires n’est pas trop difficile de le faire. » Ah je vous que nous avons à faire à un ingénieur atomicien! Sinon si vous pouviez aller en Iran les aider! Ca commence à faire un bail pour en concevoir une! Sachez monsieur l’ingénieur que fabriquer une bombe à fission est effectivement « relativement » facile, pour une bombe thermonucléaire dite « H » c’est déjà autre chose et surtout une bombe il faut savoir la miniaturiser pour l’emporter et là……………. Ce n’est pas évident! Dans un autre domaine il existe bien un pays que certains sur ce blog nous vend comme « au faîte » de la technologie est qui en est toujours à copier des réalisations russe pour concevoir des avions de combats et les moteurs qui vont avec!

    • Thaurac dit :

      L’obésité jouera contre Merdogan 😉

    • Hermes dit :

      Elle a suffisamment de punch pour réduire en cendre les infrastructures critique de la Turquie qui n’est certainement pas l’Afghanistan…
      .
      Pour détruire un pays, pas besoin de le conquérir.

  33. mulshoe dit :

     » aide et assistance par tous les moyens en leur pouvoir » » » Cela devient comique , quel pays de l’UE bougerait le petit doigt ? Peut être l’expression sagement choisie  » tous les moyens en leur pouvoir  » veut elle dire : RIEN .

  34. Durandal dit :

    Les Turcs devraient être contents de ce renforcement de l’OTAN.
    Leur discours n’est pas cohérent avec leur alliance…

  35. blavan dit :

    Peu importe cette réaction turque , l’important c’est de vendre , c’est d’ailleurs depuis toujours le ressort des tensions existantes ou fabriquées . Tant que l’on fournit des nations non nucléaires , il n’y à pas d’état d’âme à avoir.

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      Raisonnement mercantiliste, historiquement toujours perdant sur la durée, mais typiquement français Mitterando-macronien.

      • Scipion dit :

        Au contraire: raisonnement gagnant. Ce qui est perdant c’est de ne pas vendre.
        C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nos « alliés » essaient à toute force de nous empêcher d’exporter nos matériels.
        Ce seul indice devrait vous le faire comprendre.

  36. Arès dit :

    Les médias français ont beaucoup commenté l’achat des FDI par la Grèce, mais se sont peu intéressés au volet le plus important : l’accord de défense mutuelle qui est très engageant pour les deux parties.
    Outre le fait que la presse grecque évoque l’achat de corvettes Gowind (qui couvrirait les besoins de la marine grecque en patrouilleurs puissants et modernes, adaptés à la protection de l’espace égéen), il est intéressant de noter la réaction de la diplomatie turque à l’égard de cet accord stratégique. Plus cette dernière crie, plus l’on sait que ce que la Turquie craignait aura un impact sur ses agissements.
    Elle se permet de violer quotidiennement l’espace territorial grec. Demain, on peut douter qu’elle s’amusera à poursuivre cette politique de violation systémique. Bravo en tout cas à la France et à la Grèce qui prennent la mesure du problème et donne l’exemple au reste de l’Europe. Tout est question de volonté politique. Et qui veut la Paix prépare la guerre.

  37. Ératosthène dit :

    Comme l’a dit la ministre de la défense « Enfin est créé une alliance européenne ! ».
    Effectivement, enfin commençons nous à créer une OTAN miniature, où la France peut écouler ses armes.
    Il n’y a plus qu’à patienter pour agrandir l’alliance et donc écouler plus d’armes.
    Mais il faut être réaliste, nous ne pouvons avoir pour l’instant comme membre que les pays du gabarit de la Grèce ou anti-turques. Pour l’instant, ce grand pays qu’est la Croatie est attendue avec beaucoup d’émotion.

  38. Courmaceul dit :

    En illuminant le Courbet, Merdogan fini empalé. Quelle réussite turque !

  39. berger dit :

    si la Turquie attaque la Grèce on y va ou non ?

    • Momo dit :

      C’est Xi qui t’a dit de poser la question? Pas sur d’avoir compris?
      Si le turkey tactac la Grece alors Rafale ira jeter sur objectifs militaires hors base US gros cadeaux boum boum pour faire comprendre leur dieu les punit.
      Comprendo?
      Pas hommes volants parachutés sur Constantinople. Non non non, pas bon.
      Mais Turkey pas totalement malade, pas tac tac Grece. Pour rire. Hihihihihihi
      Pas courir risque, trop peur. Hihihihihihi

    • Albatros dit :

      On yva c est sûr si Macron est toujours président
      Mais on sait pas comment
      Avec des Rafale et un SNA c est sûr…
      Mais si c est une attaque terrestre…beaucoup plus ennuyeux car ils sont très nombreux et les français peu motivés par la perte de leur progéniture. Je peux comprendre.
      Donc…Vite vendre des CAESAR et VBCI aux grecs
      Si c est pas Macron qui est élu…je n y crois pas une seconde.

    • Coq dit :

      Ben oui

  40. Nike dit :

    Erdogan ne doute de rien. Impressionant le gars, il fout le boxon en Syrie, en Irak, en Arménie, en Lybie, avec les grecs, les chypriotes et après il dit que ce sont les Français et les Grecs qui sont à l’origine des emmerdes.

  41. Kostal dit :

    Quels bouffons ces Turcs

    • Franchouillard dit :

      Les Turcs, non.
      Leurs dirigeants, oui.
      Nous avons les mêmes.

      • Scipion dit :

        Vous avez raison de faire la distinction. Je suis sûr que le peuple Turc ne veut pas la guerre mais il faut lui faire comprendre qu’en réélisant Erdogan il risque de l’avoir.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Les Turcs, non.
        Leurs dirigeants, oui.
        Nous avons les mêmes. » Ne dit on pas que l’on a les dirigeants que l’on mérite!

        • Plouc putatif dit :

          @ Pascal
          On peut dire ça si on veut.
          Et après ? Vous en déduisez quoi ?
          Moi j’en déduis que vous commentez sans avoir rien à dire.
          Peut-être pour avoir l’impression d’exister.

  42. Thaurac dit :

    « Tant que l’on fournit des nations non nucléaires  »
    La France avait ouvert depuis longtemps, la porte au moyen orient, on n’a pas brillé…

  43. tschok dit :

    Bon, je sais qu’on a tous l’impression que les Turcs nous font le coup de l’hôpital qui se fout de la charité et on a très envie de leur répondre méchamment.

    N’empêche qu’il faut faire gaffe à un truc: nos partenaires européens sont assez réceptifs à ce discours. Et on risquerait d’être désagréablement surpris de son efficacité si on laisse faire sans procéder à une explication de texte avec nos partenaires européens.

    Il n’y a pas de réponse particulière à faire à l’Insultan, ni d’appui supplémentaire à apporter aux Grecs, au niveau verbal, mais il y a un truc à faire avec nos alliés, c’est nous assurer que les discours de tartuffe de l’Insultan ne font pas mouche dans leur esprit.

    Pour beaucoup des pays membres de l’UE, c’est la France qui fout le bordel. Il ne faut pas croire que l’ensemble de l’Europe se rallie comme un seule homme à la bannière française, ce n’est pas ça du tout.

    Va falloir faire de la pédagogie. L’UE fonctionne exactement comme nous, par rapport à d’autres contraintes: le déni et trouver un coupable.

    Le déni: émergence de la Turquie en tant que puissance régionale hostile aux valeurs européennes aux marches de l’Europe. Le coupable: c’est nous. C’est la France. C’est nous qui foutons le bordel, qui attisons les braises, qui jetons de l’huile sur le feu par notre attitude inutilement agressive à l’égard de la Turquie.

    C’est ça qu’il y a dans la mentalité des Européens. Et nous savons tous ici que la combinaison déni du réel/désignation d’un coupable n’est pas si facile que cela à déconstruire.

    Nous le savons tous, n’est-ce pas?

    Donc, je conclus en disant: attention, offensive de charme de l’Insultan en direction des pays membres de l’UE. Ne pas prendre le truc à la légère. En causer avec nos partenaires. Jouer le coup avec astuce et humilité en partant du principe que nos partenaires ne nous ont pas à la bonne sur ce dossier autant qu’on pourrait le penser.

    • STARBUCK dit :

      Tout à fait d’accord, mais on à pas besoin d’eux. S »il ne sont pas capable d’être solidaire des Grecs alors que devons nous attendre d’eux? Mais qu’ils ne viennent pas nous chercher le jour ou a ça vas péter sévère en europe.

    • Coq dit :

      Put1 d’europe

    • Euclide dit :

      30 lignes toujours bien écrites pour nous convaincre que l’UE doit se coucher devanla politique islamo-fascismeet expansionniste de Herr Dogan.

      Vous ne trouvez pas que l’Histoire bégaie comme dirait Marx.
      Quelle différence y a t’il entre le Prez Bush fils qui déclare la guerre à l’Irak pour faire main basse sur son pétrole et l’Insultan s’agitant pour faire main basse sur le gaz en Médor ?

    • Thaurac dit :

      Effectivement, le reste de l’UE est soumis à tout ces islamistes aux humeurs belligérantes depuis toujours, chez eux c’est open bar toute l’année, malgré que leurs populaces n’en peuvent plus…

    • Albatros dit :

      Discours de vérité que M Macron devrait méditer. Il est si naïf parfois…avec nos voisins allemands hollandais belges et les autres plus loin

    • Vinz dit :

      « Il ne faut pas croire que l’ensemble de l’Europe se rallie comme un seule homme à la bannière française, »

      Vous inquiétez pas, personne ne le croit.

    • Trap dit :

      Censé mais faisant trop appel aux neurones pour que nombre d’intervenants ici approuvent.

    • ron7 dit :

      S’il faut des coupables, on peut en trouver !
      La Turquie, c’est d’abord un Président qui opprime son peuple ! Les prisons sont pleines d’opposants, plus de journaux libres là-bas ! C’est une dictature… et le mot n’est pas trop fort !
      Autre regard : Immigrations et problèmes liés autres : On récolte ce qu’on sème !
      – Sarkozy, qui vient d’être condamné encore ! Le Bazar en Libye, c’est lui aussi ! Il avait déjà triché pour se faire élire, il voulait une France Forte, passer le Karcher dans les cités ! Et maintenant, il voudrait passer le Karcher sur son dossier…
      Bygmalion, dossier Khadafi avec les valises d’argent (financement libyen), et j’en passe
      – Bush Junior… Afghanistan et Irak, c’est lui !
      … Quel exemplarité, quel Président ! On gifle Macron, et on en va en prison, Sarkozy a fait bien pire, et on lui tape dans le dos amicalement parce qu’il n’aurait pas du être condamné !
      il est où Caliméro !?
      C’est vraiment trop injuste !!

    • oryzons dit :

      On s’en cogne des autres européens.
      Par autres européens j’imagine que tu parles de l’Allemagne.

      Les autres ils veulent juste ne pas être impliqués et diront ce que leur maître à la maison Blanche leur dira, mais ce ne sera que des mots et rien d’autres.

      Cette manie de s’imaginer qu’il faut lever le doigt et demander l’autorisation aux autres même sur des dossiers de Défense est tout simplement ridicule.

      • Fonctionnaire territorial ancien mili dit :

        @oryzons
        Cette « manie », comme vous dites, est nocive mais s’explique très bien : nos gouvernements sont formés d’élus locaux qui redeviendront élus locaux après avoir valorisé leur carrière locale par un passage au gouvernement.
        .
        Les élus locaux sont habitués à travailler sous le contrôle du Préfet (article 72 de la Constitution).
        De passage au gouvernement, ils ne peuvent pas se passer d’un tuteur : par conséquent les directives supranationales qu’ils reçoivent de l’UE ou de l’OTAN, c’est un système qui leur convient très bien.
        .
        Vous me direz que Macron n’a jamais été élu local. Pourtant son cas n’est guère différent car lui non plus n’a jamais été, professionnellement, son propre patron.
        Il n’a jamais été non plus (et les militaires comprendront ce que je veux dire) un chef autonome lâché en pleine brousse (désert, savane, forêt équatoriale), parfois sans contact radio, avec sa mission, ses moyens et sa responsabilité.
        .
        Nos gouvernants ne sont pas capables d’autonomie. Ils prennent donc des directives où ils en trouvent.
        C’est pourquoi nous sommes en xénocratie.

        • PK dit :

          C’est assez bien vu. La laisse, on l’aime ou on la quitte 😉

        • Davy Cosvie dit :

          @Fonctionnaire territorial ancien mili 3 octobre 2021 à 19:52
          C’est bien vu. Parce que Macron n’avait jamais été élu, tout le monde a cru qu’il serait différent. Mais il a été pareil parce que, comme les élus, il n’avait jamais été autonome.

    • Marcassin dit :

      @Tschok
      Tout à fait … et il n’y a pas que sur ce « dossier ». Sur tout ce qui touche peu ou prou aux équilibres en matière de sécurité et de défense, et la souveraineté même « économique » v/v des Etats-Unis. Le coq braillant de bon matin inspire la méfiance dans la grande ferme …

  44. Ataguise dit :

    C’est une lutte d’influence sans plus.
    Il ne fait pas y voir de suite des événements futurs plus graves.
    On n’oublie que ce sont les USA qui accorde les permis de guerres.
    Cessons de faire semblant de ne pas savoir qui tient le manche.

  45. Vins dit :

    Cher paye pour trois bateaux!!!
    Quel intérêt a s’engager dans un conflit entre la Grèce et la Turquie pour des îles à trois kilomètres des côtes turques??? Pour vendre trois navires?
    On risquerait le Charles de Gaulle ou une escadrille de rafale pour cela?
    Perplexe….

    • Nike dit :

      Le principe est que l’autre (Erdogan) soit obligé à se dire « si j’attaque la Grèce, je me coltine la France… Là s’il est censé, il réfléchit 5 min et va emmerder un autre état. S’il est joueur, il fait « all in » et prie pour pas se prendre une rouste que son peuple ne lui pardonnera pas.
      Mais comme c’est un politicard et qu’il veut surtout rester calif à vie. Il ne pas le risque prendra

      • Albatros dit :

        Tout juste…Erdo ne fera pas de guerre
        Trop risqué pour lui.
        Son armée n est pas à la hauteur pour les bateaux et avions de plus.
        Et le reste est composé principalement de conscrits. Les familles ne lui pardonneraient pas et il veut être réélu.
        Erdo n est pas fou ou joueur comme Hitler l était…
        Mais au cas où les grecs devraient acheter du CAESAR et VBCI.

  46. Buburoi dit :

    Notre prochain président Eric Z*****r va pouvoir expulser les prédicateurs turcs et fermer les centres terroristes turcs. La Grèce est le berceau de notre civilisation et il ne faut plus laisser faire Erdogan.

  47. Albatros dit :

    Cet accord menace gravement la Pax Erdogana…mais c est son but.

  48. Alex dit :

    Turquie membre de l’OTAN : on navigue en plein surréalisme et on doit ça à nos élites…

  49. Patrickov dit :

    Il y avait l’entité sioniste qui représente une menace dans la région, on a l’Iran maintenant voilà que les petits grecs s’y mettent, la France qui se fait mettre à l’amende par les USA tente de jouer les gros bras en med, après la gifle des sous marins australiens il y a la claque des rafales suisses, ces pays préfèrent made in USA, l’OTAN vient de signer la fin politique de Macron et ses sbires.
    En Afrique la France est aussi rejetée par les africains, rajoutez aussi dans les ZEE des anglais, l’arrogance française a mis fin à la sympathie qu’avaient les peuples pour les français. La France et la Grèce n’ont pas les capacités de tenir une guerre de longue durée contre la Turquie sans le soutien européen.
    La grande Russie est prête à fournir un second lot de S-400 et des S-500 dans un futur proche, et si nécessaire des SU-57, voilà qui devrait calmer la grenouille et son têtard grec.

    • 341CGH dit :

      @ Patrikov
      Il n’est pas question de guerre de longue durée contre la Turquie.
      D’abord parce que les intérêts supérieurs de la France ne sont pas en jeu.
      Ensuite parce que nous avons l’armement qu’il faut pour faire cesser une telle guerre très rapidement en débarrassant les Turcs de leur dictateur sans faire de mal au Peuple turc.

    • fabrice dit :

      Patrickov
      Je ne sais pas ce que vous appelez « les peuples » mais je doute que le peuple iranien soit pro Ayatollah dans sa grande majorité, vous devez confondre le mot « peuple » avec milice armée à la solde du régime et profiteurs du régime.
      Quand on en vient à buter un type et menacé sa fille parce qu’il a révélé dans une vidéo les milliards détournés par le régime et son dirigeant suprême, ça en dit long sur l’état du régime et la confiance du régime envers son « peuple ».

      • Patrickov dit :

        fabrice ce que font les iraniens chez eux et ce qu’ils pensent de leurs dirigeants ne me concerne pas du tout, et encore moins vous puisque vous n’y vivez pas, vous devriez avoir de la compassion pour vos millions de compatriotes qui vivent sous le seuil de pauvreté n’est ce pas ?.

    • Reality Checks dit :

      A lire cette fine analyse politique le Guardian de ce jour:
      « Macron has seven months to defeat himself before the guillotine descends. »

      La suite:
      https://www.theguardian.com/commentisfree/2021/oct/03/bold-haughty-hyper-will-macron-throw-it-all-away-as-france-fights-for-its-future

      (Qunitessence de l’article:
      Kermit The Frog a sept mois devant lui pour continuer à creuser sa tombe avec son attitude faite d’incurie, de fanfaronades, d’injures, de comportement erratique et d’arrogance crasse qui couvre la France de ridicule.
      Peut être qu’il finira par remporter l’election mais peu importe, il sera guillotiné quand même.)

    • Albatros dit :

      Hélas…Macron est loin d être fini et il sera ŕéélu…d autant plus si Zemmour se présente.

      • Électeur dit :

        Macron réélu ? Attendez, il ne sait pas encore lui-même s’il va se représenter : ses sponsors vont peut-être lui faire le même coup qu’à Hollande en 2017 et préférer nous présenter un autre candidat.
        .
        Car les sponsors disposent de vraies évaluations et pas seulement des prétendus « sondages » pifométriques destinés à désorienter les électeurs.
        .

  50. Fralipolipi dit :

    Yep. Encore une réaction à l’emporte pièce qui tend à prouver que nous avons visé juste, et avons fait ce qu’il fallait faire.
    Et du coup, maintenant, va falloir s’occuper à donner aussi plus de mordant et de répondant aux armées bulgare et roumaine.

  51. PASCAL COUSIN dit :

    Il ne faut pas sous estimer la Turquie voir ici une reportage sur une économie florissante en bien meilleure santé que celle de la France : https://www.jovanovic.com/blog-reportage-macron-vs-erdogan-2021.htm
    Si la Turquie est guerrière et expansionniste c’est que son économie est en plein boom ! Au niveau armement c’est pas le top avec du matériel dépassé ! Par contre ses drones d’attaque made in Turquie sont redoutables …

    • Momo dit :

      Concernant l’économie je vous conseille fortement de switcher pour Les Échos qui hormis la page spectacles (*)ne raconte pas sottises. Contrairement à la source que vous citez.
      (*): probablement une obligation de crétinisation pour faire .mainstream’

  52. Thaurac dit :

    D’abord les russes compteraient les points et en ca de déconfiture turque, lui donnerait son épaule pour pleurer en disant « ils sont méchants, viens avec nous » 😉

  53. Thaurac dit :

    Un Turc soupçonné d’espionnage interpellé et placé en détention en Allemagne
    Cela commence, « que sont mes amis devenus… »

    • Patrickov dit :

      l’Elysée espionnée par les USA, l’Allemagne et les anglais, présidents français sous écoutes, vous avez raison « que sont mes amis devenus… »

  54. Camadri dit :

    Très bonne analyse d’Erdoagn, pour une fois !
    Mais il me semble que la turquie a bien plus menacé la paix en médor après avoir illuminé le Courbet en juin 2020 !
    Il est drôle le pompier pyromane.
    Toujours est il que rafale + FDI ca aura de la gueule … je comprends le seum truque

  55. Gaulois78 dit :

    Parfaitement cher Kamal…Avec les dernières technologies numériques, une excellente imprimante 3D on sort une bombe H miniature en 5 jours…Bon, je retourne sous le porche inhaler un cristal

  56. fredpeace dit :

    Le président Erdogan est imprévisible. S’il se sent menacé pour sa réélection de 2023, il sera capable de tout. Une bonne guerre pour que tout le monde se rallie à lui ! La propagande aidera ! l’intérêt de la nation !