La Corée du Nord affirme avoir testé une arme hypersonique

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

44 contributions

  1. Harambe dit :

    On dirait que les nord-coréens n’ont pas besoin de tester leur arme hypersonique chez d’autres pays comme une puissance mondiale récemment.

    • E-Faystos dit :

      Mais ils les envoient toujours vers le Japon. Joie d’offrir, plaisir de recevoir…

    • Czar dit :

      on dirait que la France n’a pas besoin de refuser le retour de ses ressortissants sur son sol contrairement à certain pays de clodos

      mais tu as raison on pourrait le tester en adlchierie après tout on y a testé nos armes chimiques et bactériologiques jusque dans les années 80, pas vrai ?

  2. Colonel Kim dit :

    La republique populaire de Coree est une puissance democratique qui defend l’equilibre de la paix dans le monde contre les chiens d’imperialistes dont vous etes de la clique.
    Nos armes hypersoniques sont le garant de la defense des ideaux de solidarité et de liberté populaire.
    Notre puissamce technologique est sans limites. Bientot nous enverrons des vaisseaux spatial a travers la galaxie et nous fonderons un nouvel empire galactique à la gloire de la révolution prolétarienne.

  3. Matt dit :

    Oui, mais plutôt une roquette qui c’est désintégré au bout de 30 secondes…

    • Gros-Bill dit :

      Il faut toujours sous-estimer un adversaire potentiel, c’est ainsi que l’on progresse le mieux et puis c’est la marque des vrais champions.

  4. HMX dit :

    Il semble surprenant que la Corée du Nord ait pu développer seule et en si peu de temps une arme hypersonique fonctionnelle, là où même les USA ont essuyé de nombreux échecs avant de réussir très récemment le même exercice. Le régime a probablement obtenue une aide extérieure bienvenue (cadeau de la Chine ?).

    Dans tous les cas, c’est une mauvaise nouvelle supplémentaire pour les USA et leurs alliés (en particulier la Corée du Sud, déjà en 1ère ligne, mais aussi le Japon et ses bases américaines…). En cas de conflit dans le Pacifique, la Chine pourrait confortablement se servir du régime nord coréen comme proxy, ou comme détonateur, pour lancer des attaques sur les forces alliées, avant d’entrer elle même dans le conflit, tout en restant en dessous du seuil nucléaire. Et dans ce contexte, une offensive avec des armes hypersoniques nord coréennes serait plus rapide et plus léthale, car ne laissant pas de préavis aux forces alliées pour réagir et se mettre à l’abri. Une sorte de Pearl Harbor, qui servirait de prélude à l’entrée en action de la Chine…

    Voilà qui devrait nous pousser à accélérer nos recherches sur nos programmes destinés à contrer les missiles balistiques et hypersoniques. Il n’y a pour le moment pas ou peu d’informations sur des projets US en ce sens, même si on se doute qu’ils doivent y travailler d’arrache-pied. En Europe, nous avons le projet TWISTER sous maîtrise d’œuvre française, mais dont on ne sait pas grand chose quant à l’avancement.

    En l’état actuel des technologies, la solution la plus réaliste sur le plan coût/efficacité pour contrer ce type de missiles consisterait à placer à 20km d’altitude des ballons équipés de capteurs radars et optroniques, ainsi que de lasers de puissance pour assurer l’interception. Il devient très urgent que nous puissions disposer d’un système anti-missile de ce type, que ce soit dans le Pacifique pour les USA et leurs alliés, ou pour nous même en Europe face aux derniers missiles russes…

    • Ottomania dit :

      Malgré le transfert de technologie usa, la France n’arrive toujours pas un missile hypersonique.

      • Frédéric dit :

        Quel transfert de technologie. Révisé votre histoire, Leduc, connais pas ?

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Quel transfert de technologie. Révisé votre histoire, Leduc, connais pas ? » C’est un troll zhinois, il va falloir vous y faire! La seule chose hypersonique c’est leur débilité!

    • Pompeur dit :

      Selon un amiral f, le missile hypersonique est inutile.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Selon un amiral f, le missile hypersonique est inutile. » Selon le balayeur de rue Wang Fang les avions de 5 ème génération ne servent à rien !

    • didixtrax dit :

      concernant l’aide extérieure :
      – si leur missile a foiré : ils ont piqué les plans aux US ;
      – s’il n’est pas (encore) parti : ils nous les ont volés ;
      – s’il a fonctionné : on sait pourquoi les Russes ont embastillé un de leur chercheur.

    • lgbtqi+ dit :

      Merci la dictature chinoise …

      Quant à disposer ici en France d’un système anti-missile, va falloir le financer … Après les 300 euros de chèque-culture à djeunz qui ont principalement servi à acheter des mangas, et autres financements foireux de l’adulescent, qui n’a pas fini de financer sa campagne électorale avec l’argent des citoyens

  5. fgnico dit :

    Question ..
    Ils ont l’aide de qui?
    ou alors sont_ils tellement en avancez pour la formation de leurs ingénieurs et/ou scientifiques ? dans quelles « institutions,

  6. Math dit :

    Vu les trajectoires et l’armement, c’est bien contre des navires, voir certains avions mais sinon, c’est peut-être un peu cher pour une frappe, non?

  7. Marcel dit :

    Ce serait tellement bien qu’ils mettent autant d’énergie pour nourrir leur population. Parce que « protéger » une population qui crève la faim, je ne comprends pas trop…

  8. Momo dit :

    Deux pays savent vraiment ce qu’il en est: Chine et us.
    La Chine ne dira évidemment rien.
    Les us non plus, une NoK qui fait peur va dans le sens du vent pour renforcer leur presençe militaire dans la zone et motiver leurs alliés, qui s’interrogent à juste titre sur la protection qu’ils peuvent espérer.
    Mais les us savent si c’est du pipeau (le plus probable de loin) ou non.

  9. Michel dit :

    Chercher près de la frontière nord……

  10. Raymond75 dit :

    Qui n’a pas son missile hypersonique ? Demandez nos missiles hypersoniques !

    Comme c’est curieux : il n’y a pas d’AWACS ou équivalent dans le coin, pour confirmer ou infirmer ? Heureusement le ‘Colonel KIM’ joue le rôle du personnage qu’il s’est créé.

  11. Philippe dit :

    En attendant, au Nord comme au Sud, la péninsule coréenne a la pêche !
    https://www.youtube.com/watch?v=NYBHjkxtAt4

  12. Thierry dit :

    un enfant de 10 ans est capable de fabriquer une planeur en balsa avec un moteur élastique à hélice, pour peu que vous l’envoyez dans l’espace par fusée, voilà un planeur hypersonique indétectable encore plus invisible que les bidules russe et chinois.

    pour dire par l’absurde que ce truc là ne nécessite aucune technologie de pointe, n’importe qui pourrait faire de même s’il avait une fusée à disposition, et tous les planeurs ne se valent pas.

  13. Leo dit :

    Corrigez-moi si je me trompe, mais n’importe quel missile balistique est hypersonique, il me semble.

    • vrai_chasseur dit :

      Oui.
      hypersonique = Mach 5 et au-delà.
      Donc même un obus flèche de char (Leclerc, Leopard etc) est hypersonique en sortie de bouche.

    • Fred dit :

      Non, une fusée de feu d’artifice par exemple, à un parcours balistique, pour autant qu’elle ne soit pas lancée strictement à la verticale et ne pète pas avant la fin de sa phase de propulsion.

  14. lxm dit :

    Personnellement, je comprends les grandes lignes pour fabriquer une fusée, les proportions, le gyroscope, le propulseur, mais faut pas me demander d’en construire illico. Je sais qu’une bonne partie de la technologie est d’abord une histoire d’alliage qui doit rester résistant à haute température et donc le développement d’un bon système de refroidissement. On peut le développer par ses propres recherches ce qui est le plus long à faire, ou par des brevets ou recevoir ou acheter le matériel tout en partie par un allié, cela semble bien trop complexe par rétro-engineering.
    Même pour un simple canon, le frein de bouche est aussi lié à la régulation thermique.
    En fait la technologie, depuis des millénaires consiste surtout à cela, réguler la température, depuis un forge d’il y a 5000 ans jusqu’à une usine de microprocesseurs d’aujourd’hui c’est le socle de toute technologie.
    La corée du nord, riche en minerais, est d’abord un petit pays très industriel.
    Une simple avancée dans la maitrise des métaux( augmenter l’ordre et l’ordre c’est le froid) peut bouleverser toute la société en renouvelant complètement la gamme technologique. C’est aussi pour cela que je pense que le Graphène( ordre atomique quasi parfait) va tout bouleverser, et le 1er pays à maitriser cela sur le champ militaire ressemblera à ceci, l’image d’un tank moderne fonçant dans une légion romaine, eux n’arrivant même pas à rayer l’engin.
    Et les asiatiques cherchent beaucoup sur le graphène, qu’importe les perfs du missile nord coréen, c’est que dalle par rapport au graphène.

    Car c’est quoi une température ? la température déforme, elle transforme en gaz, elle génère le volume et ses dimensions, elle disperse, rend instable, elle fait bouger, c’est une probabilité, je suis ici, non je suis là, loupé, je suis là bas maintenant, et cela augmente la pression sur l’environnement qui n’arrive pas à suivre et doit rester sur la défensive.

    Si vous êtes un cadre supérieur, vous constatez bien que vous vous déplacez plus que vos subordonnés.
    Et autant l’officier veut toujours de l’activité pour conserver une initiative théorique et dès qu’il passe quelque part exige quelques coups de canon, autant le soldat de base n’est pas dérangé quand le front est inactif.

    • aleksandar dit :

      Ça doit être pour ça qu’ils mettent du graphène dans les vaccins…………

    • Fred dit :

      ? Un frein de bouche n’a rien à voir avec la régulation thermique, il a même tendance à surchauffer lui-même.
      Il ne sert qu’à diminuer le recul d’une arme en détournant le flux de gaz vers l’arrière en sortie de bouche.