Force spéciales : L’idée de transformer un MC-130J Commando II en hydravion prend forme

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

89 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Il y a de nombreux A380 stockés en parfait état ; qu’attend la France pour effectuer leur transformation, et les proposer, par exemple aux Américains ?

    De la même façon, qu’attend Dassault pour fabriquer des Mirages 2000 et des Rafale d’occasion ?

    Je pose la question.

    • lionel59 dit :

      Fabriquer des rafales » d occasion » Il n y a pas un problemes dans ta phrase ?

      • James dit :

        Bah, c’est comme à Rome ou en Grèce, ils sont champions pour construire des ruines! 🙂

    • Castel dit :

      Honnêtement, je vois mal un A380 transformable en hydravion, ça doit déjà être assez compliqué pour un C130….
      Par contre, les transformer en cargos me paraîtrait plus intéressant, que ce soit pour le civil ou le militaire, car, il ne faut pas oublier que la première commande pour cet avion avait été passée par 2 sociétés de transport de fret ( Fedex et DHL, je crois), mais, à l’époque, Airbus avait estimé qu’il y avait plus de demandes potentielles pour le transport de passagers.
      Mais, maintenant, la tendance s’est inversée, et on voit même beaucoup d’avions conçus au départ pour le transport des passagers, être transformés en freighters, comme l’A330 chez Airbus, et surtout le 777 E.R chez Boeing…
      Bien qu’ équipé de 4 réacteurs, pour du fret, l’A380 redeviendrait intéressant, contrairement à la version passager, car, au départ, dans sa version cargo, il était prévu d’ emmener jusqu’à 150t, avec un volume nettement supérieur au 747-8 , et même à l’A124….
      Pour une version militaire, cela parait un peu plus compliqué, car , il faudrait essayer d’installer une rampe d’accès arrière, ce qui n’est pas forcément faisable, mais, même avec des portes de soute latérales, il resterait intéressant pour fournir une capacité de transport stratégique, à l’exception du transport de véhicules lourds( si la rampe d’accès n’est pas techniquement possible)

      • Haizkolari dit :

        l’A380 en version passager étendu peut servir aussi à la remigration.

        • Frexit dit :

          Les version cargo conviennent pour les rapatriements comme la récente experience Afghane vient de nous le démontrer

    • Eurafale dit :

      « fabriquer des Mirages 2000 et des Rafale d’occasion » J’arrive pas à savoir si c’est de l’ironie ou un manque de réflexion ?
      Parce que fabriquer un avion, c’est avoir un avion neuf. Va falloir m’expliquer le principe de la fabrication d’occasion (ou alors du reconditionnement peut être ?)

    • frédéric JEAN dit :

      De la même façon, qu’attend Dassault pour fabriquer des Mirages 2000 et des Rafale d’occasion ?
      de pire en pire le raymond.

    • olivier 15 dit :

      Pour l’A380, rien à attendre: La cellule n’est pas faite pour des contraintes dues à un usage un peu « sec » ou « mili ». Il est super gros, emporte au max 206 tonnes, mais il lui faut un super tapis rouge pour l’accueillir. Tous les aéroports ne le reçoivent pas, alors en Afrique….Ou n’importe quelle zone « chaude »… :p

    • olivier 15 dit :

      Pour les 2000, la chaîne est arrêtée, les machines recyclées, recalibrées ou démontées. la place est prise par les Raffy, On ne réarme pas de nouvelles chaînes comme chez William Saurin.

    • fred dit :

      « fabriquer des Mirages 2000 et des Rafale d’occasion »
      fabuleux!

      • Pistoule dit :

        Faut-il en rire ou en pleurer ? Cette question en dit peu et beaucoup à la fois !

    • francois dit :

      😀

    • Roberto dit :

      A380 en hydravion et fabriquer des Rafales d’occasion !….parfois entre les trolls, le provocateurs et des trucs comme ça ben cela devient dure de lire les commentaires de ce blog…

    • Raymond75 dit :

      « Chef, il plaisante ou je cogne ?  »

      Passez sa vie à obéir n’autorise pas le second degré …

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Passez sa vie à obéir n’autorise pas le second degré … » A lire vos interventions on ne peut que constater que le second degré n’est pas votre fort! Pour la pleurnicherie c’est beaucoup mieux!

      • frédéric JEAN dit :

        bien essayé.
        encore raté le raymond
        un coup dans le zig un coup dans le zag.

    • Pedro68 dit :

      Fabriquer des avions d’occasion ? Que voulez vous dire ?

    • Desquins dit :

      Ouah! La bonne idée: on va transformer les A380 en sous-marins pour les vendre aux forces spéciales américaines…

    • Paddybus dit :

      Cher Raymond, si je ne partage pas toujours votre avis, j’avoue que j’ai un grand respect pour votre capacité d’innovation…. avez vous fait votre proposition directement à Dassault…??? un fantastique marché de l’occase semble en effet s’ouvrir à la France…. mais il faut reconnaître que rares sont ceux ici qui ont un réel sens de l’humour… ;0)))))))

    • Sibomat dit :

      Ah l’A380, encore un qui fait si mal à ma France ! Retirés après seulement 12 ans de bons et loyaux services parce qu’ils consommaient trop par rapport aux B777 qui les ont remplacés partout ! Même Emirates, les plus fidèles amis ont cédé aux sirènes US ! Encore d’excellent avions qui ne se sont encore une fois pas vendus ! Presque une constante nationale !

      • Castel dit :

        On ne peut pas dire que les 777 les ont remplacé partout, vu que cet avion a plutôt été remplacé lui-même par les 787 et l’A350, pour le transport des passagers, et c’est pour cela que la plus-part de ceux qui sont en service aujourd’hui seront pour la plus-part transformés en cargos, quand aux fameux 777X, qui, lui, était prévu pour remplacer éventuellement l’A380, il n’est même pas sûr qu’il soit commercialisé un jour, devant les retards pris pour son lancement, et d’ailleurs, pas mal de compagnies menacent d’annuler leurs commandes….
        Par contre, pour performant qu’il soit dans sa version freighter ( il peut emporter une centaine de tonnes de fret), il reste néanmoins loin des 150t mini que peut emporter un A380, avec un volume sans comparaison possible…
        Donc, les A380 abandonnés actuellement sur certains tarmacs , pourraient trouver une nouvelle vie dans une version cargo, si des spécialistes de la transformation passagers -fret se penchent sur la question, comme ils l’ont fait sur le 777- 300ER, par contre, une version militaire semble peu probable….

        • Sibomat dit :

          @Castel,
          Pour les A-380, il n’est pas question de refaire voler aussi facilement un avion abandonné sur un tarmac pendant des années ! Cela couterait aussi beaucoup trop d’argent et en plus ils sont trop chers en kero. Le « frait » n’arrangerai rien car moins rentable que le « passagers ». Et puis il y a la question de l’encombrement, l’A-380 prend beaucoup de place et n’est pas assez flexible que les autres avions sur les petits aéroports qui sont les relais des compagnies cargos.
          Concernant le 777X regarde le carnet de commandes, ça va te fixer sur le potentiel de la bête……certes le programme a pris du retard, ……comme en ont eu avant lui le 787 et l’A-380 ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_777

          • Castel dit :

            @Sibomat
            Il fallait aussi lire l’article additionnel concernant les annulations de commande chez Eithad Airway:
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_777X
            Mais il y a d’autres bruits qui courent à ce sujet :
            https://www.capital.fr/entreprises-marches/etihad-pourrait-annuler-ou-differer-des-commandes-de-777x-1293557

          • Castel dit :

            Sibomat -bis

            Je pensai surtout évidemment au A380 récemment entreposés sur des tarmacs de stockage , cela dit, les plus anciens permettront tout de même de fournir des pièces de rechange, le cas échéant.
            Concernant la consommation en kérosène, il n’y a rien de comparable avec le transport de passagers, vu que pour le fret, il ne s’agit pas de lignes régulières, mais, de transport à la demande, et on voit bien que l’A124 semble très rentable sur ce créneau, et ne parlons même pas de l’A225, qui avec ses six réacteurs, doit consommer encore plus que l’Airbus !!
            Le prix réclamé pour ce type de transport est élevé, vu, que seuls ces avions sont capables de transporter de telles charges et de tels volumes, et l’Airbus pourrait être un sérieux concurrent sur ce créneau spécifique, surtout que les Antonov sont maintenant vieillissants, et probablement à bout de souffle, donc, un remplaçant serait sûrement bienvenu dans un futur proche….

    • dompal dit :

      @Raymond,
      « De la même façon, qu’attend Dassault pour fabriquer des Mirages 2000 et des Rafale d’occasion ? »

      Rassurez-moi, la phrase n’est pas de vous ?
      C’est Sandrine Rousseau qui l’a rédigée à ‘l’insu de votre plein gré’ quand vous aviez le dos tourné, n’est-ce pas ???

      ….ou bien va falloir modérer votre consommation de picrate et éviter de commencer l’apéro à l’heure du goûter ! 😉

      Mais c’est vrai, « la vieillesse est un naufrage » ! 😉

    • Catchattrap dit :

      Quand donc allez vous en EPHAD ? Vos interventions sont de plus en plus lourdes et pénibles, mon bon !

    • Raymond75 dit :

      Bien sûr je plaisantais, mais il n’y en a que deux ou trois qui l’on compris … Merci aux donneurs de leçon pour leur message.

  2. ERGLD dit :

    Et bien nous ont a un pédalo Présidentiel. Et toc !

  3. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Force spéciales : L’idée de transformer un MC-130J Commando II en hydravion prend forme ]

    J’ai failli attendre … ;0)
    https://www.youtube.com/watch?v=hNJ72ZSsLSs&t=9s

    • Paddybus dit :

      Il me semble que le sujet avait été abordé un peu sur le thème de l’humour, il n’y a pas bien longtemps dans des posts…!!!
      Et il est marrant de voir resurgir ce sujet peu après…!!! ;0)

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ Et il est marrant de voir resurgir ce sujet peu après…!!! ;0)]

        Je ne sais pas si cette réponse s’adresse à Ma Suffisance mais comme alors quand on cause du C-130  » Hydravionisé  » je pense TOUJOURS à ce magnifique zinc Ritalien ! ;0) .
        .

  4. Jo666 dit :

    Exactement , qu’attend-t’on pour fabriquer des mirages 2000 droniser, de ressortir le projet alaire sous forme de planeur hypersonique et des missiles hades avec des têtes conventionnelles pour l’artillerie. On gagnerait à faire un drone hypersonique sur la base d’un asmp ng…
    On pourrait reconvertir les A380 en bombardier avec des scalp eg. Pour les chars qu’attend-on pour des Amx 10 Rc avec des moteurs hybrides.

    • Wall street dit :

      Vos idées sont très bonnes stratégiquement mais pas sûr que les industriels et le CAC 40 apprécient…
      Plus facile de vendre du neuf 4 fois trop cher que du vieux…
      Pareil dans la Marine… vaudrait mieux 20 frégates bien armée que sortir des modèles tous les 10 ans sous armée… mais bisness

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      @jo666: On attend un redressement à caractère systémique. Aussi longtemps que tout l’argent finit chez les milliardaires et le budget de l’État ramasse que des miettes…..
      Un problème qui ne touche pas tous les États. « Les capitalistes nous vendront la corde avec laquelle nous les pendrons » Bien que généralement attribuée à Lénine, la paternité de cette pique envers les capitalistes reste à prouver.
      Les fanatiques du capitalisme sauvage, « témoins de Hayek » vont finir par s’ auto-exterminer; suicide par décadence.

  5. Qui ça ? dit :

    Je suppose que ce genre de capacité n’est valable que sur mer calme, et que l’avion ne peut plus atterrir sur une piste terrestre.
    Bref ça ne remplace pas un vrai avion amphibie comme l’ont les Japonais, les Chinois ou les Russes …

    • breer dit :

      C’est vrai que la SF et les séries et films offrent des visions surréalistes d’engins divers, et je me dis que les ingénieurs doivent parfois s’y référer en termes d’idées. Si on se place dans le passé, ce qui existe aujourd’hui semblait improbable ou impossible il y a 50 ans.
      Les gros hydravions existaient bien par le passé, et ils pouvaient amerrir sur des lacs, dans des baies, des rades, des atolls. Sans rien y connaitre en terme d’avionique, je suppose que les difficultés sont liées en fonction de la taille, au poids, à la portance, les capacités de se protéger (leurres et armements) l’autonomie et la vitesse (ou lenteur plutôt) pour décoller et amerrir (moments où ils sont plus que des cibles faciles).
      Ma question : existe-t il déjà de petits hydravions (militaires ou civils) en capacité de déposer une douzaine de gars discrètement ou pas ??!!

      • Lagaffe dit :

        il existe des centaines d’hydravions de transports de passagers, utilisés tous les jours dans le monde par de petites compagnies de transports, mais généralement avec 8/10 passagers maxi. Au dessus on trouve le DHC-6 Twin Otter par exemple, pouvant emporter une vingtaine de passagers.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/DHC-6_Twin_Otter

    • YANNK dit :

      il y a largement de quoi loger des trains d’atterrissage dans les flotteurs, ça se fait très bien sur pas mal d’avion de ce type

    • robert dit :

      L’US2 SHIMAYWA, en le mettant à niveau ( modifications, renforcements, Conditions d’Utilisations et pilotage) suite aux différents rapports d’enquêtes suite au dernier accident, constitue une plateforme intéressante pour tous les pays disposant d’un domaine maritime et fluvial significatif.

      https://www.shinmaywa.co.jp/aircraft/english/us2/

      http://defens-aero.com/2016/02/zoom-sur-avion-amphibie-japonais-us-2-shinmaywa.html

  6. Alain d dit :

    Bateaux volants, mi-air, sur le format du fameux Ekranoplan russe.
    Projets qui pourraient, peut-être, intéresser les forces spéciales, ou au minimum faire avancer quelques idées.
    « Seaglider » Brittany Ferries et Regent (US)
    https://www.bateau-electrique.com/actualites/seaglider-etrange-projet-bateau-volant-brittany-ferries/
    Aqualines choisit Bayonne pour concevoir et fabriquer ses bateaux volants
    https://www.lesechos.fr/pme-regions/nouvelle-aquitaine/aqualines-veut-construire-ses-incroyables-bateaux-volants-a-bayonne-1332308
    https://objectifaquitaine.latribune.fr/business/2021-07-15/aqualines-choisit-bayonne-pour-concevoir-et-fabriquer-ses-bateaux-volants-889048.html
    https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/en-image-des-bateaux-volants-testes-a-bayonne-96476/
    Innovation : l’Overboat, bateau à propulsion électrique robotisé
    https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/innovation-loverboat-bateau-a-propulsion-electrique-robotise-61629/
    Dans un autre style : Le SEAir déjà traité par OPEX360
    Marine nationale. Le « bateau volant » des commandos bientôt mis à l’eau
    https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/marine-nationale-le-bateau-volant-des-commandos-bientot-mis-a-l-eau-7039732
    http://www.opex360.com/2020/10/25/le-bateau-volant-des-commandos-marine-va-bientot-etre-mis-a-la-mer/
    https://www.seair-boat.com/fr/
    Dans un autre style pour le débarquement et l’embarquement rapide : IG-PRO Interceptor d’Iguana :
    L’US Navy en a commandé, deux il me semble, certainement pour les tester dans un premier temps.
    Y’a de la R&D et des brevets, imaginer est une chose, mettre au point une autre !
    Bravo à ces équipent qui cogitent
    https://www.iguana-pro.com/fr/le-chantier/a-propos/
    https://www.youtube.com/watch?v=cng4V7Ik3Pk&pp=ugMICgJmchABGAE%3D

  7. Thierry dit :

    Cela sera un atout majeur pour surprendre l’adversaire là ou il ne s’y attend pas, et neutraliser les aérodromes ne sera plus un facteur aussi déterminant qu’avant avec ce type d’avion et ceux à décollage vertical.

    • Math dit :

      C’est vrai que ce n’est plus vraiment une surprise s’il s’y attend

    • breer dit :

      Un gros problème demeure : le bruit de n’importe quel aéronef, il faudrait inventer une technique
      de neutralisation du son, sur une approche finale (au moins à l’arrivée).

  8. patrico dit :

    Les Russes sont les pionniers et maîtres dans le développement des hydravions! Les Chinois s y investissent à fond pour relier leurs iles et autres endroits sensibles et ils ont totalement raisons ! J ai proposé un drone , aircraft hybride long range hydro extrême novateur a nos services qui ce sont surement pliés de rire ! C est ça l attention des hautes Sphères ! Il faut un Nom! Des références! être introduit ! Alors les US n ont pas les mêmes comportements ! Il font des appels à Idées et créations !des concours ! Bravo magnifique!

    • Moi dit :

      L’hydravion à été créé en France.

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      Henri FABRE vous connaissez? Quand a la maitrise des hydravions là, le nombre de nation qui ont contribué a leur développement celà se bouscule, France, Angleterre, Italie, Etats-Unis, Japon et bien d’autre encore dont bien évidement la Russie et l’URSS…

  9. Prof de physique dit :

    Il me semble que les canadair CL 415 ne sont plus fabriqués. pourtant les besoins sont immenses en bombardiers d’eau, mais aussi pour les liaisons inter-iles aux Antilles comme dans le pacifique.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Canadair_CL-415
    Sinon, les USA peuvent toujours relancer la fabrication des Hughes H-4 Hercules avec des turbopropulseurs plus puissants.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Hughes_H-4_Hercules
    Avec un fuselage en bois sera un argument écologique.
    Sinon plus traditionnel, le Boing 314
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_314
    ou le mythique catalina
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Consolidated_PBY_Catalina
    On en revient toujours aux bonne recettes.
    Et nous, à quand un successeur des hydravions français d’autrefois ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lior%C3%A9_et_Olivier_LeO_H-47
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lat%C3%A9co%C3%A8re_611

    • Nike dit :

      Catalina, l’avion dont le surnom était l’avion avec lequel on revient à la rame.
      Il a rendu de sacrées services pendant la 2nde guerre mondiale mais avait la réputation de n’être pas fiable.
      Sinon cela ferait sens que le second pays au monde par la taille de ses espaces maritimes dispose d’hydravions. Pour faire les liaisons entre les îles du Pacifique où les infrastructures aéroportuaires sont difficiles à entretenir les hydravions sont tout à fait indiqués

    • Paddybus dit :

      Il existe même un hydravion à réaction, le Beriev 200 bombardier d’eau, mais qui doit bien être adaptable à d’autres missions,
      Il a été prévu de le remotoriser avec des moteurs européens ou a tout le moins modernisés, mais avec les fâcheries américano-russes, c’est aux oubliettes…
      Sinon, le Catalina avait une ligne magnifique… avec ses deux bulles arrières.

  10. werf dit :

    « Opérer en toute discrétion dans la zone Indo-Pacifique » avec un C130, visible même en plein nuit, par tous les radars de la zone. On voit le bas niveau de la stratégie US par cette seule phrase, comme s’ils étaient maître du terrain et surtout de l’espace aérien dans cette zone. Les Chinois tiennent bien désormais, par des moyens radars dernier cri, leur zone de déni d’accès dans la mer de Chine territoriale Ils feraient vite un carton surtout s’ils subodorent une opération d’infiltration. Les Américains on déjà essayé cette tactique contre le Japon et ils l’ont abandonné pendant la deuxième guerre mondiale. Les opérations d’infiltration ont été faites à partir de sous-marins…
    L’ ekranoplan est une meilleure solution car il vole à une vitesse élevée à quelques mètres de la surface et échappe ainsi aux radars. La grande difficulté, c’est la hauteur des vagues (- de 4m). Les Russes et les Chinois ont des projets en cours de développement.

    • Pravda dit :

      Il y a quelques points qui vous ont échappé sur les opérations d’infiltration .
      Pour les russes, oui, ça fait 60 ans qu’ils ont des projets …

    • Vroom dit :

      Est ce que justement ce C130 ne permettrait pas de transférer des FS sur un sous marin en pleine mer, loin des couvertures radars, et laisser le sous-marin faire la dernière approche discrète ?
      S’il y a étude, il y a eu sûrement expression de besoin.
      .
      La Russie a déjà eu son ekranoplane.

      • Pravda dit :

        Voir déposer un mini sous-marin à portée des côtes. Ou tout autre embarcation « lourde » et son équipement

      • Starbuck dit :

        Quand les nageurs de combat doivent rejoindre un sous marin en plein océan, on les parachute. Pas besoin d’aller se poser à côté du soum qui pour le coup serai certainement repérer, alors qu’un largage à très basse altitude ou en dérive sous voile est nettement plus discret.
        Vous en avez d’autres des commentaires ça en stock ?

    • CaptainàDoc dit :

      Et leurs MV 22 Osprey ? Ils sont trop petits ? Pas assez d’autonomie ? Mais eux n’ont pas besoin de plages …

  11. Moogli dit :

    Ça pourrait présenter un intérêt pour du support logistique en zone littorale, pour du cargo dépassant les capacités d’un hélicoptère lourd, sans structures au sol. Pour de l’action dans la profondeur par contre, ça fait un peu Indiana Jones chez Martine à la plage.

    A la place du Pentagone, j’aurais plutôt jeté mon dévolu sur le couteau suisse en aluminium extrudé amagnetique. C’est plus pratique pour faire un sandwich au jambon, mais il faudra penser aux cornichons avec la bouteille de pif.

  12. JPS dit :

    Ça volera partout dans le monde sauf en France une fois que la DGA et la DMAé s’en seront occupé ! Un bon contrat MCO pourri comme on sait si bien les passer et hop, au musée !

  13. lym dit :

    J’avoue avoir du mal à croire à la pertinence d’un hydravion de cette taille dont la cellule ne fasse pas coque avec les moteurs passant au dessus de l’aile. Bonjour le poids et traînée ajoutés, pénalisant trop tout le reste. Sans compter des limitations de hauteur de vague plus dignes d’un Cessna 180 destiné aux lacs canadiens, sans rapport avec celles d’un Canadair qui écope encore par vent fort car c’est là que ça brûle souvent.
    Il y en a qui ont du temps à perdre…

    • vrai_chasseur dit :

      @lym
      L’essentiel est que les chinois y croient. ça va les occuper.
      La phrase « il permettra de disperser des ressources au sein d’une zone d’opérations interarmées  » prend alors tout son sens.

  14. Plusdepognon dit :

    Après vu les distances, on peut douter de la pertinence strategique de cet « Indo-Pacifique », d’associer réellement le Pacifique et l’océan Indien, autrement que dans la rhétorique :
    https://mobile.twitter.com/FauteuilColbert/status/1407283277703139328

    La thalassocratie que sont les États-Unis conçoit le Contrôle du monde par les voies maritimes et désormais 60% de ces routes se situent en Asie :
    https://cercle-k2.fr/etudes/il-faut-bien-deux-oceans-pour-un-grand-pays-2

    https://www.letemps.ch/opinions/dominance-energetique-plus-importante-puissance-armee

    Le fait d’être encore le pays le plus puissant du monde a des avantages :
    https://www.revueconflits.com/etats-unis-puissance-maritime-thalassocratie-pierre-royer/

    https://www.meta-defense.fr/2021/05/31/le-budget-2022-du-pentagone-marque-un-basculement-profond/

    Le F-35 est un boulet pour les militaires américains dans une éventuelle confrontation avec la Chine d’où leur changement de portage en matière d’avions de combat :
    https://www.latribune.fr/opinions/f-35-quelle-suprematie-aerienne-future-de-l-otan-en-cas-de-conflit-de-haute-intensite-890753.html

    Le KC-46 de Boeing est un avion raté :
    https://www.lefigaro.fr/societes/avions-ravitailleurs-le-pentagone-lance-un-nouvel-appel-d-offres-20210806

    Pourtant les ravitailleurs sont essentiels à la manière de faire la guerre des américains :
    https://www.meta-defense.fr/2020/09/24/la-vulnerabilite-des-avions-ravitailleurs-inquiete-lus-air-force/

    Et l’importance des F-18 Growler dans le dispositif :
    https://www.air-cosmos.com/article/le-nouveau-pod-de-guerre-lectronique-du-f-18-growler-25115

    Car « le système de systèmes », c’est séduisant… sauf quand c’est pris en défaut :
    https://korii.slate.fr/tech/pentagone-echoue-guerre-simulee-contre-chine-wargame-strategie-militaire-defense-etats-unis

    De même, l’écho de la retentissante défaite en Afghanistan n’a pas que des effets dans le monde des djihadistes, la Chine s’est enhardie dans ses menaces.

    Au Japon comme en Corée du sud, on s’interroge :
    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/09/06/la-debacle-americaine-en-afghanistan-relance-le-debat-sur-la-securite-en-coree-du-sud-et-au-japon_6093529_3210.html

    Car la protection américaine se paie et chèrement :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/03/19/des-troupes-us-au-japon-et-en-coree-du-sud-quels-couts-pour-21981.htm

    On dirait que côté sud- coréen comme japonais, l’armement nucléaire ne va pas rester un tabou.
    http://www.opex360.com/2021/09/07/le-sous-marin-sud-coreen-dosan-ahn-chang-ho-a-tire-son-premier-missile-balistique-avec-succes/

    On vient de le voir, les australiens emboîtent les pas aux States quant à l’analyse de la situation :
    https://www.meta-defense.fr/2021/04/19/les-armees-australiennes-aussi-se-preparent-au-pire-dans-les-annees-a-venir-au-sujet-de-taiwan/

    Tous les enjeux finissant par se rejoindre, ce qui concerne la Nouvelle Calédonie (bouh le perfide chinois… ) :
    https://www.areion24.news/2021/03/17/technologies-critiques-dans-le-secteur-energetique-pour-la-securite-et-la-defense/

    http://ainsi-va-le-monde.blogspot.com/2021/09/les-operations-dinfluence-chinoises.html

    • Max dit :

      L’article d’Aerionnews se plante sur le définition du zettaoctets (1 zettaoctet = 1021 octets). (la génération Z ne se relit jamais où ne pige rien au sujet au point d’être ridicule ?).
      1 zettaoctets = 1 trilliard d’octets… Non de dieu !
      1021 octets = 1 Byte

  15. penandreff dit :

    les japonais ont un hydravion en opération le shinmaywa, mais l’avantage du C130 c’est qu’il a une rampe arrière.
    les américains se préparent à une confrontation frontale avec la Chine et veulent pouvoir repartir déplacer leurs forces armées dans
    les iles du pacifique rapidement, ils achètent des catamarans de transports rapides et transforment les Marines en unités de petites tailles équipés de missiles antinavires, les Américains fond du déni-d ‘accès qui vise la flotte Chinoise

  16. Jul dit :

    Une idée incroyable ! sa permettrais des opération spéciale très poussé avec un C130J modifié en hydravion ! c’est clair que c’est pas la France qui ferait un truc comme ça, vue le budget de merde.

    • Pravda dit :

      C’est dans les tuyaux, les essais se déroulent au Mali. On fait ce qu’on peut en fonction du budget mais aussi des champs de batailles réels sur lesquels nous évoluons, le Pacifique n’est clairement pas la priorité de nos dirigeants.

  17. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    L’Oncle Sam se prépare donc pour une guerre dans le Pacifique. Est-ce réaliste de prévoir D-Day pour 2023?

  18. Lagaillarde dit :

    Allez, juste une petite réflexion :
    Nous n’avons qu’à faire comme les EU ! On rationalise !
    1 – On se retire du Mali. On renforce Solenzara avec des Rafale biplace. On laisse les africains gérer leurs affaires avec Wagner et si les djhiadistes devienbent trop dangereux, on utilise la méthode israélienne, on tape !
    2- on arrête de se prendre pour une puissance de premiére importance avec …….. 1 porte-avion ! Soit on en construit trous, soit on abandonne ce concept et on met le paquet sur du sous-marins, des frégates et des navires d’assaut amphibie.
    3- Enfin, on ouvre une base aérienne et navale en Nouvelle Calédonie en y basant deux bâtiments type Mistral avec le régiment du pacifique et les hélicos qui vont avec, 4 SNA et deux escadrons de chasse avec des hydravions de surveillance japonais et des FTI.
    4- on sort du commandement de l’OTAN. Nos ennemis ne sont plus russe, et avant que les turcs nous attaquent, les grecs et les italiens auront dérouillés !
    5- le rafale est un appareil qui est parfaitement adapté à notre petit pays et on travaille sur un super rafale.
    6- dans ce cadre, nous n’avons plus besoin d’une MGSC ou d’un SCAF !
    7- enfin une dissuasion nucléaire basée sur une force aérienne et maritime avec une chasse bombardement et des SNLE est suffisante, sans probléme.

    Voilà ! On redistribue vers l’indo pacifique. On se rapproche de l’Inde et du Japon car, le choix entre l’impérialisme américain ou la dictature chinoise, mon choix est fait, mais je veux pouvoir choisir sans ne devoir que suivre !

  19. Lagaillarde dit :

    Allez, juste une petite réflexion :
    Nous n’avons qu’à faire comme les EU ! On rationalise !
    1 – On se retire du Mali. On renforce Solenzara avec des Rafale biplace. On laisse les africains gérer leurs affaires avec Wagner et si les djhiadistes deviennent trop dangereux, on utilise la méthode israélienne, on tape !
    2- on arrête de se prendre pour une puissance de première importance avec …….. 1 porte-avion ! Soit on en construit trois, soit on abandonne ce concept et on met le paquet sur du sous-marins, des frégates et des navires d’assaut amphibie.
    3- Enfin, on ouvre une base aérienne et navale en Nouvelle Calédonie en y basant deux bâtiments type Mistral avec le régiment du pacifique et les hélicos qui vont avec, 4 SNA et deux escadrons de chasse avec des hydravions de surveillance japonais et des FTI.
    4- on sort du commandement de l’OTAN. Nos ennemis ne sont plus russe, et avant que les turcs nous attaquent, les grecs et les italiens auront dérouillés !
    5- le rafale est un appareil qui est parfaitement adapté à notre petit pays et on travaille sur un super rafale.
    6- dans ce cadre, nous n’avons plus besoin d’une MGSC ou d’un SCAF !
    7- enfin une dissuasion nucléaire basée sur une force aérienne et maritime avec une chasse bombardement et des SNLE est suffisante, sans probléme.

    Voilà ! On redistribue vers l’indo pacifique. On se rapproche de l’Inde et du Japon car, le choix entre l’impérialisme américain ou la dictature chinoise, mon choix est fait, mais je veux pouvoir choisir sans ne devoir que suivre !

  20. HMX dit :

    L’idée n’est pas mauvaise en soit. Des hydravions permettraient en effet de déployer des forces à peu près n’importe où dans le Pacifique, et notamment là où l’adversaire ne s’y attendra pas… mais une bonne idée ne suffit pas, et le concept de ce C130J hydravion peine à convaincre.
    D’abord, il s’agit d’un hydravion à flotteurs, et non d’un « vrai » hydravion à coque. Même si les flotteurs sont conçus pour être amovibles, cela signifie que l’avion doit être gréé soit en mode « maritime », soit en mode « terrestre », ce qui enlève beaucoup de souplesse d’utilisation. Par ailleurs, cette configuration à flotteurs ne fait que renforcer le point faible des hydravions : leur incapacité à se poser par mer formée. Plutôt embêtant si on a décollé d’Hawaï par beau temps, mais qu’à l’arrivée en mer de Chine la météo s’est dégradée et qu’on ne peut plus se poser…
    Enfin, un autre problème classique des hydravions, c’est la problématique du transfert entre l’appareil et la côte, qui nécessite une logistique et une batellerie adaptées, surtout si on prévoit de transporter des véhicules ou des équipements lourds. Cette logistique adaptée n’étant a priori pas compatible avec le concept d’emploi, qui prévoit justement de pouvoir déployer hommes et matériels n’importe où sur des côtes non aménagées, avec un tempo opérationnel le plus rapide possible pour ne pas laisser à l’adversaire le temps de réagir et de contre attaquer.

    Histoire de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain, on pourrait imaginer un concept d’hydravion différent : à coque (donc utilisable indifféremment sur piste ou sur mer), avec une grande autonomie, une capacité d’emport de l’ordre de 30 tonnes, et surtout une capacité novatrice : une rampe située à l’avant, et une capacité à « plager » pour décharger hommes et matériels sur des plages non préparées, à l’image d’un chaland de transport de matériels. Il y aurait là une piste à creuser pour redonner du crédit au concept d’hydravion militaire…

    Autre piste, pas forcément incompatible avec le concept évoqué ci-dessus : l’ekranoplane, sur lequel l’US Navy travaille déjà (de même que la Chine, la Russie, l’Iran et d’autres…). Plus lourd et moins souple d’emploi que l’hydravion à coque, car en l’état actuel les ekranoplanes ne peuvent traverser que les océans et pas les terres, mais capacité d’emport potentiellement beaucoup plus importante et autonomie également supérieure.

    Le graal consisterait donc à concevoir un appareil qui ressemblerait à un hydravion à coque, capable de décoller d’une piste, de voler au dessus des reliefs comme un avion classique, mais ayant la capacité de passer en « mode ekranoplane » pour traverser les océans au ras des flots et se poser indifféremment sur mer ou sur une piste à terre…

    • précision dit :

      Si l’objectif est la mer de Chine, il rejoindra les chinois AG600 et SH-5, désormais construit à 3 et 7 exemplaires respectivement (le premier étant encore en développement), ou au japonais US-2 (6 exemplaires).
      Tous sont de type hydravion à coque, et non à flotteur, toutefois.

  21. Gaulois78 dit :

    Sur ce même concept, je propose la construction de SNA & SNLE manquant…Budget moindre pour l’armée, délai réduit, que du bonheur…

  22. dompal dit :

    Je ne suis ni marin ni aviateur mais j’aimerais bien voir un hydravion se poser par mer formée !
    Quant à transformer un C-130 pour faire le même exercice….???

    Nos Cdo marine ont un truc qui s’appelle ‘l’Ecume » !
    Mais peut-être que les FS US sont très loin d’avoir le niveau pour faire la même chose !??

  23. Max dit :

    Le Hughes H-4 Hercules va ressortir du musée.