L’Australie assure avoir prévenu la France d’une éventuelle annulation de son achat de sous-marins

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

296 contributions

  1. Patadouf dit :

    En résumé…Dans l’c… Lulue…

    • Michy dit :

      Voici ce que déclare le ministre australien de la Défense, Peter Dutton « Nous avions besoin d’un sous-marin à propulsion nucléaire et nous avons examiné nos options », a-t-il déclaré. « Les Français avaient une version qui n’était pas supérieure à celle qui est utilisée par les Etats-Unis et le Royaume-Uni, et en fin de compte, notre décision s’est basée sur ce qui est dans l’intérêt de notre sécurité nationale. » Je crois que c’est légitime et que cela se défend. Si comme pour le F-35, les sous marins US et Brittaniques sont supérieurs à ce que propose la France, il est normal que cela finisse comme celà ! Et tant pis si comme pour les F-35, ils vont encore en faire un drame emmotionnel ….qui ne changera rien à la donne !

      • Allobroge dit :

        En résumé que les français aillent se faire f….! Et en effet chacun défend sa gamelle ! On s’en souviendra car nul besoin de passer une telle commande dans ce cas ! Mais ils ont obtenus ce que les USA n’avaient consenti qu’aux britanniques jusqu’à présent !

      • vno dit :

        Dutton confirme donc qu’il est un crétin qui ne connait rien au sujet des sous-marins et des avions de combat et que pour protéger son pays, il vient de mettre son pays dans une alliance qui le conduit droit à une guerre qui touchera son pays bien avant les Etats-Unis. Donc si cela va changer la donne.

      • Royal Marine dit :

        Comment prouver sa connerie, sinon en portant au pinacle le Fail 35 « Turkey », une 4 CV achetée au prix d’une Rolls, et qui n’atteint même pas la moitié des objectifs de son cahier des charges initial…
        pour les sous-marins américains, qu’il se renseigne… Les nouveaux modèles sont en retard, car ils rencontrent, bizarrement, des problèmes techniques… Sans doute une série noire, après celle de Boeing, et des PA US dernière génération…
        Rappelons également un fait, qui semble échapper à beaucoup de monde: tous ces pays occidentaux ont signé et ratifier un traité dit de non prolifération nucléaire. A moins de considérer que c’est un torche cul, ou que l’Australie fait partie du Royaume-Unis, difficile de penser que l’Australie à le droit de s’équiper de SNA…
        Difficile également d’accepter qu’il y a quelques années, au moment de l’appel d’offre initial, les Américains eux-mêmes avaient fait obstacle à l’achat de SNA par l’Australie… Pour cette raison…
        Je pense que des recours devant l’ONU et l’OMC sont possibles (appuyés dans ce cas par le Chine et la Russie…) qui coûteraient très cher au Monde anglo-saxon (et pas seulement financièrement), et lui apprendrait à respecter sa parole, et tous les bons sentiments qu’il prône, visiblement pour les autres, seulement… En tout cas ça retarderait tellement ce contrat, qu’il n’aurait plus aucun intérêt pour personne… La menace seulement devrait d’ailleurs suffire…
        Mais pour ça, il faudrait un couillu à l’Elysée, pas le toutou à Bidon, fils de Soro!

      • Michy dit :

        Répétez avec moi tous en coeur, les Australiens ne sont plus nos amis, ni les Allemands, ni les Belges, ni les Suisses …..c’est qui le prochain ? La liste s’allonge dangereusement là ….

        • lgbtqi+ dit :

          vous savez, la croyance en l’amitié dans les relations internationales, ça expose à des réveils brutaux. Il n’y a pas d’amitié qui tienne, seulement des intérêts.

          Et, à ce propos, il n’est pas dans notre intérêt d’accorder confiance à des hommes politiques qui nous chantent des histoires d’amitié. Quitte à payer ce genre de fonctionnaires, autant qu’ils soient un peu compétents au moins …

          • Nexterience dit :

            Entre alliés, pour que l’alliance soit efficace, il faut un minimum de confiance. Sinon l’alliance ne sert à rien.
            Il y a des principes de com pour respecter cette confiance .
            Ils n’ont pas été respectés.
            Cela n’empêche nullement pour la France de faire une guerre économique aux alliés dans le domaine cyber car cela est entendu comme tel.

      • ThomasS dit :

        Sauf que l’Australie cherchait a l’origine un Sous-marin conventionnelle, ou la France s’est démarquer en proposant une version conventionnelle de son sous-marin nucléaire…
        Si les choses ont évolué, c’est bien parce qu’il y a eu des tentatives étrangère…
        Les accords de prolifération nucléaire existent pour une bonne chose et des clauses existent bel et bien…

        Qu’un sous-marin nucléaire soit meilleur qu’un soum’ conventionelle, c’est indéniable… C’est de la manière que tout cela s’est passé qui pose problème…. La France aurait pu proposer un Sous-marin nucléaire aussi, elle ne l’a pas fait pour de bonnes raisons…

    • Loufi dit :

      Ne pas oublier que les Australiens sont des descendant de criminels anglais. La filsdeputerie est inscrite dans leurs gènes. Ils ne savent déjà pas se servir d’un tigre ni d’un nh90, qu’est ce que vous voulez qu’ils fassent avec des SNA? Les couler et détruite le peu de barrière de corail qu’il reste

      • Patadouf dit :

        Sauf qu’en affaires, « La filsdeputerie » semble être une qualité recherchée…

  2. Deres dit :

    Si le premier ministre australien l’avait sous-entendu pendant un diner entre la poire et le fromage, c’est que la France était officiellement prévenue …

    • Bobo12 dit :

      Tout a fait, c’est quoi cette excuse du sous entendu pendant un diner ?
      On dirait un ado qui n’assume pas d’avoir eu 2 copines en même temps.
      Ils etaient en discussions avec 2 autres pays pour des SNA depuis des mois. Je pense que ca mérite plus qu’un sous entendu rapide et alambiqué entre le fromage et le dessert.

    • PK dit :

      On ne dit pas la poire et le fromage, mais Macron et son ministre des affaires extérieures.

      Ce n’est pas gentil d’associer Jupiter à un fruit. Le Drian n’a pas la réputation non plus de trop sentir des pieds.

  3. Braise dit :

    Toujours drôles, ces indignations lorsque l’on découvre benoîtement que nous sommes, ni alliés, ni partenaires, mais vassaux, et avec le suzerain le plus dominant qu’il soit. Heureusement qu’Hollywood est là pour vernir la silhouette de l’hegemon et laver le cerveau des masses occidentales.

    • Max dit :

      Certains vont avoir une sacrée gueule de bois quant à leur vie hédoniste multiconnectée.
      Des anglo-saxons du club « Five Eyes » prêts à saigner l’Europe pour leur destinée (cupide) mondiale face au rouleau compresseur chinois.

      A l’Est où la vieille garde n’a pas digérée 1989 ( + le festin néoconservateur US) , de Loukachenko à Poutine ils font tout pour qu’il y ait un feu en Europe notamment alimenté dans le sens des intérets du Kalif des Kalifs Erdogan.

      Evgueni Prigojine, Mr Group Wagner arrive en France via la « Fondation pour combattre l’injustice »… Contre les violences policières (wtf)
      Le vendeur de hot dog, mafieux repris de justice et désormais oligarque, boss des premières « usines à trolls » installées en 2013 à Saint-Pétersbourg, structures destinées à inonder Internet de commentaires sur mesure.
      Epoque crépusculaire !

      Que Ben Rich revienne pour m’emmener loin hors de ce système solaire.

      https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2021/09/14/une-officine-d-influence-russe-s-interesse-aux-violences-policieres-en-france_6094599_1653578.html

      • Alain d dit :

        Et la France veut toujours faire ami-ami avec Poutine ?
        Les affaires sont les affaires, mais la sécurité, et notre intégrité doivent passer avant toutes les affaires !

    • fabrice dit :

      C’est quoi la politique extérieure de Macron et co à part vendre n’importe quoi à n’importe qui en enrobant tout ça d’un discours écologico droit de l’hommiste (pour vendre des armes ça fait rigoler…) et en vantant la religion de paix et d’amour, tout en organisant à droite à gauche quelques coups d’états la plupart raté ? Coups d’états non pas pour une raison supérieure mais pour dégager des empêcheurs à rétro commissionner en rond.
      Enfin faut être franc, pour qui vous prenez la France ? L’UE dans sa totalité (27 pays) c’est 10% du commerce extérieur australien. A force de se gonfler d’importance et de se prendre pour un taureau, la grenouille va éclater.
      Quelles forces militaires est on capable de mobiliser pour aider l’Australie en temps normal ? Une frégate de second rang ? 4 Rafale ?
      Quand on a une dette extérieure de 2000 mds d’euros et un énorme déficit de toute les balances financières, on ferait mieux de la jouer en mode mineure et pas « grande puissance rivale de la Chine et des USA ». Je ne parle même pas de la situation criminelle et sécuritaire en France (nombre de fichiers S, estimation à 200 000 personnes les soutiers de la drogue qui contrôlent des quartiers entiers sans que la police intervienne).
      Dans le domaine de l’innovation et de la hi tech faites moi rigoler, on fait mieux que la Belgique et le Sierra Leone, youpi !
      Vu le nombre considérable de pays influent que Manu 1er roi de Moi même en Marche a su fâcher, faudrait se méfier du coup de bâton de retour. On fait la liste, le Royaume Uni (brexit), le Brésil (internationalisons l’Amazonie brésilienne), les USA, l’Algérie (Bouteflika ce grand homme), le Maroc, la Russie, la Chine, le Japon (l’affaire Ghosn), l’Arabie (MBS)…
      Le pouvoir politique devrait adosser la France à des alliés influents et partageant des valeurs démocratiques, abandonner des schémas confrontationnels stériles et avoir une vision plus réaliste de ses capacités et de son rôle et surtout, surtout, s’occuper de la situation intérieure. La police n’a pas comme seul rôle de protéger le pouvoir en place. L’économie politique n’a pas pour but d’enrichir une caste et de mettre au service de quelques oligarques l’Etat.
      Marre d’un service de douane qui ne semble être là que pour chercher des contrefaçons, des services sanitaires au service des marques et des entreprises pharmaceutiques, d’un discours écologique foutage de gueule (de plus en plus d’emballages pour des contenus de plus en plus réduit mais 0 papier mon cul….) d’universitaires prônant le tout et son contraire à la commande…
      Le modèle de notre soi disante élite est la Florence des Médicis, un paravent démocratique avec, derrière la scène, la caste des copains et des coquins.

    • Robert dit :

      Prigojine arrive très longtemps après les groupes d’influence américain, dont un dont fait partie notre président comme Hollande avant lui, les young leaders. Soros dont l’influence sur l’UE est démontrée par ses groupes d’influence qu’il soutient avec l’argent de ses spéculations malhonnêtes. Et Black Lives Matter, cette entreprise de sidération raciste, n’est pas russe à ce que je sache. or, il n’y a pas un match de sport de haut niveau ou les joueurs ne se mettent pas à genoux pour exprimer le masochisme des blancs.
      Franchement, même avec beaucoup d’efforts, les russes ont bien peu de chance d’arriver au niveau des américains pour sidérer les occidentaux.
      Mais ça permet d’en remettre une couche sur les méchants russes contre lesquels, heureusement, les gentils américains nous défendent. Enfin, quand ça sert leurs intérêts. Car il n’y a pas d’amis mais des intérêts et le fait même qu’une tentative d’influence russe soit repérée et mise à jour signifie que d’autres groupes d’influence sont à l’oeuvre pour faire avancer d’autres intérêts.
      https://www.youtube.com/watch?v=A03VL2spHZY
      https://eclj.org/ngos-and-the-judges-of-the-echr?lng=fr

  4. Henri dit :

    Les australiens ont clairement menti aux francais dans la mesure où dans un article précédent de Opex360 il était mentionné “… le 30 août, Paris et Canberra avaient de nouveau « souligné l’importance du programme » qui, confié au français Naval Group, consistait à livrer 12 sous-marin Shortfin Barracuda…” alors que breakingdefense.com publie les remarques suivante:

    https://breakingdefense.com/2021/09/in-surprise-move-us-uk-agree-to-share-nuclear-submarine-tech-with-australia/
    “Le partage d’informations techniques, l’exécution d’examens politiques et juridiques et la planification budgétaire et de formation de base ont pu impliquer plusieurs centaines de personnes dans les trois pays, ainsi que des partenaires et alliés potentiellement intéressés. Garder le silence jusqu’à présent est tout un accomplissement, a déclaré Brett Sadler de la Heritage Foundation.

    « Je suppose que la première chose est de féliciter – Bravo Zulu – à toutes les personnes impliquées dans cela qui ont pu garder le secret », a déclaré Sadler, un ancien sous-marinier qui a servi dans le Pacifique.”

    La France est un allié qui ne sait pas se faire respecter. Mais au fond comme le pourrait-elle puisse qu’elle n’arrive même pas à se faire respecter sur son propre sol.

    A l’avenir il est fort à parier que les industries d’armement y regarderont aussi à deux fois quand ils passeront des contrats avec les australiens. Les clauses compensatoire seront certainement revu à la hausse et les facilités de fiancement à la baisse.

    • PeterR dit :

      >> Le partage d’informations techniques
      Oui, j’aimerais bien savoir ce qu’on leur a filé.
      J’espère aussi qu’on a coupé immédiatement l’accès à tous nos serveurs à l’équipe australienne qui serait actuellement en France, qu’on va les expulser dans les plus brefs délais avec fouille minutieuse au corps et de leurs bagage pour vérifier qu’ils n’embarquent rien d’autre. Ceci dit je pense que certains avaient été mis au parfum avant l’annonce et qu’ils ont pu faire les sauvegardes qu’ils souhaitaient.

      Une petite video de leur monté dans l’avion ferait peut-être comprendre aux US et à leurs amis qu’il y a des limites à ne pas franchir … mais ça c’est dans mes rêves

      • vno dit :

        Pour l’instant j’ai cru comprendre que nous rappelons nos ambassadeurs à Canberra et Washington. C’est un bon début, mais manifestement, c’est encore un peux faible, cela ne fait pas le buzz aux Etats-Unis et les commentaires sont toujours méprisants. Prochain épisode à l’ONU en les mettant systématiquement en minorité pour manque de fiabilité de leur part ? Si on veut vendre des RAFALES aux Finlandais, il serait peut être temps de montrer que la France existe toujours et qu’elle est indépendante et souveraine face aux mafieux américains et leurs complices.

      • Royal Marine dit :

        Non. « On ne peut pas les renvoyez! » D’après les lois européennes…
        Le mieux, pour la sécurité nationale de la France, serait de les mettre à l’ombre, vous savez, comme font nos « alliés du Golfe » avec les ressortissants européens qui ont perdu leur emploi… Ce qui ne pose aucun problème pour le Quai…
        Puisque dans le Monde anglo-saxon, qui s’ensauvage, au delà des sermons évangélistes, tout est permis, faisons comme eux!

      • Ricko dit :

        @PeterR : Je pense qu’il ne faut pas non plus être aussi « méprisant » que le gouvernement australien ! Après tout les travailleurs australiens se sont installés à Cherbourg avec un projet de vie, probablement en ayant vendu tout leurs biens chez eux. Quant aux compagnes et compagnons ils ont également quittés leur job pour suivre… Ils vont également repartir chez eux avec beaucoup d’amertume. Alors avant de jeter pas la première pierre, réfléchissez bien sur qui votre colère vous guide.

        • PeterR dit :

          Arrivé un moment il faut arrêter de jouer le bisounours.
          Les australien n’on pas eu d’état d’âme sur les français qui n’auront pas de boulot, avaient ont et auraient eu des projets de vie.
          Naval Group et Bruno Lemaire peuvent toujours faire les kékés en disant que cela n’aura pas d’incidence la réalité est que les heures de travail perdues ne seront pas compensées. Les autres projets il aurait quand même fallu les faire. L’entrée de devises on peut s’assoir dessus aussi. Donc sauf à trouver d’autres débouchées (ce qui n’était de toutes manières pas interdit) on embauchera moins (on parle d’un projet sur 50 ans) et si on doit compenser provisoirement pour éviter des licenciement secs ce sera avec nos impôts.

          Après si on veut être humain on peut proposer aux ingés australiens sur notre sol de leur accorder la nationalité française à condition qu’ils renoncent à la leur (et ce serait nettement préférable que d’accueillir des syriens). Les autres DEHORS et devant les caméras.
          Le message aurait le mérite d’être clair.

          Il faut arrêter de jouer les Charli (« on oubli tout », « vous n’aurez pas ma haine », et autres conneries).
          Vous croyez que nos « amis » se comportent comme ça ??

          Les français sont de gros naifs. On en est resté à « Messieurs les anglais tirez les premiers ».

          Quand j’étais jeune j’étais un fervent admirateur des US. Je le serais toujours si j’étais américain. Ce n’est plus les cas. Les américains ne sont pas nos alliés. Cela fait plus de 100 ans qu’ils n’agissent que dans leurs intérêts. Il serait temps qu’on en face autant. Vous pensez que les allemands (qu’on regarde avec envie) font de même. Eux aussi n’ont de cesse que de passer sur le corps des autres … et si ça peut être sur celui des français … joie !! Regardez ce qu’ils font sur le SCAF, Ariane, etc … Qu’on en prenne de la graine

    • Max dit :

      La même semaine les australiens discutaient le bout de gras sur le nouveau contrat qui qualifiait la suite du programme Attack.

  5. E-Faystos dit :

    Si l’ambassadeur Australien ne sert à rien, autant le renvoyer à Londre.
    Une bouche inutile de moins pour mon pays!
    Et celle-là tient le palmarès !

  6. Titeuf dit :

    Le tout est de savoir si nos dirigeants actuels et futurs seront tirés les conséquences de ce revirement spectaculaire.
    Personnellement je n’y crois guère…

    • Ryan Clark dit :

      La Suisse a commandé des F35 il y a trois mois au lieu de Rafale,
      American first.

    • fabrice dit :

      Tout à fait, allions nous au Vénézuela et avec Cuba, « revolucion, hasta siempre ». Ah j’oubliais il faut l’accord de la grosse teutonne…

  7. Desquins dit :

    Zut! Encore la NSA qui a bloqué les twits destinés à notre grand communicateur…

  8. Asvard dit :

    « …une possible annulation du programme… »
    Entre une « possible annulation » et une « annulation » tout court il y a une différence. Surtout que dans ce genre de contrat on joue à se faire peur pour gratter quelque chose. Si on veut aller par là c’est même écrit dans le contrat que cela peut finir en eau de boudin. puisque c’est pour ça qu’il y a des indemnités de rupture de contrat.

    • blavan dit :

      La France va s’épuiser dans les demandes de compensation pour la rupture de contrat, et je crains que ce ne soit improductifs pour les nouveaux contrats à venir. C’est là qu’on voit que la solidarité européenne est un vœu pieu.

  9. Alain d dit :

    Annonce la veille, un hasard, ouais bien sur.
    Ce n’est pas juste la France qui est agressée mais aussi l’UE-27.
    Et bien qu’il s’en défende le Royaume-Uni a une énorme responsabilité dans cette traitrise.
    Parce qu’il parait évident que ce seront les sous-marins britanniques qui finiront en Australie.
    Une nouvelle démonstration de l’axe anglo-saxon anti-UE.
    S’ils ouvrent la Boite de Pandore pour les SNA, comment empêcher la Chine de vendre des SNA ou Pakistan, voir des SNLE. Comment empêcher la Chine ou la Russie d’armer la Corée du Nord ou encore tenter d’éviter que le Pakistan refile des technologies à la Turquie? Et dans le golfe, ils vont regarder sans rien faire ? L’Iran devient anecdotique. Et la Corée du sud, vous penser qu’elle va rester spectatrice?
    Je ne suis pas certain que la transformation de l’Australie en porte-avions USS va être appréciée dans toute la région, même par ceux qui ont un différent avec la Chine.

    • PeterR dit :

      Oui, cela semble vous étonner.

      Le pb pour la France est qu’elle n’a rien d’indispensable à offrir pour se faire respecter. Rien que les autres ne peuvent se procurer ailleurs. Donc nos moyens de chantage / rétorsion sont très limités.

      Le seul point qui pourrait faire chier les US serait de nous voir opérer un rapprochement avec la Russie.
      Maintenant nous sommes (pour l’instant et il y a peu de chance pour que ça change) très tributaires des composants électroniques US et autres dont on se verrait très rapidement privés d’accès.
      Donc à part hurler comme des putois on ne va pas avoir trop d’autre option que de nous la mettre au fond de la poche avec notre mouchoir par dessus

      Il est clair que la Chine serait maintenant légitime à offrir des technos dernier cri à la Corée du Nord. Je suis curieux de voir s’ils vont oser

      • Royal Marine dit :

        On a toujours des moyens de rétorsion… On a rappelé nos ambassadeurs? Mais pourquoi pas celui de Londres? Suspendons, jusqu’à l’application du traité de non prolifération nucléaire par Londres, les accords de Sangatte et Saint-Malo… Vous verrez la gueule des British! Freinons le passage de la Douane à Calais pour les marchandises…
        Vous verrez que même chez les crétins congénitaux de la gentry britannique, une lueur d’intelligence commencera à germer…

        • PeterR dit :

          >> On a rappelé nos ambassadeurs
          oui, ça ne va pas les émouvoir bien longtemps (en supposant que cela est le cas)

          >> les accords de Sangatte et Saint-Malo
          oui, ça c’est une idée.

          On peut aussi leur couper le jus il me semble ou au moins leur dire que les tarifs viennent subitement d’augmenter (quoi il y avait un contrat … désolé il vient d’être annulé) Ils devront composer avec leurs électeurs pour remettre des centrales à charbon en activité et reconstruire quelques centrales nuc.
          Je les vois mal faire tourner leur industrie avec ce qu’ils produisent :
          https://www.latribune.fr/economie/international/brexit-risques-de-choc-sur-le-marche-electrique-britannique-838070.html
          Si ils compte sur l’éolien ils risquent de ne pas produire tous les jours 😉

          J’espère qu’en dehors du show avec les ambassadeurs on a un groupe de travail qui planche sur les mesures de rétorsions. Si on s’aplatit (et c’est surement ce qui va se produire) nul doute qu’ils augmenteront le diamètre de la carotte. Je serais eux je ne m’en priverais pas

          • PeterR dit :

            On peut aussi commencer à évoquer l’achat de quelques Mil Mi-26.
            Ca comblerait un de nos problèmes capacitaires et là, pour le coup, ça commencerait vraiment à inquiéter les US.

        • PeterR dit :

          Et (re) sortir du commandement intégré de l’OTAN serait également un signal fort

    • Vinz dit :

      « Et bien qu’il s’en défende le Royaume-Uni a une énorme responsabilité dans cette traitrise. »

      Bo Jo n’a aucune raison de faire de cadeau à Macron, suite aux différentes altercations dans les négo autour du Brexit. Les deux peuvent pas s’encadrer, c’est de notoriété.

      • vno dit :

        Dénonciation des accords de Lancaster House… Rapatriement en France des technologies militaires faites en coopérations et fermetures des usines Anglaises… Pour les Américains, s’ils avaient la mauvaise idée de rétorsions, Embargo sur les Sonars et les pièces détachées… J’ai la certitude qu’ils vont énormément apprécier notre caca nerveu de paillasson à leurs ordres. Poutine et les Chinois doivent bien se marrer !

      • fabrice dit :

        Faut dire que Manu 1er de La Marche de moi même et « solidarité celtique » Le Drian y ont été fort…
        -Soutien aux indépendantistes écossais
        -Soutien aux nationalistes irlandais « pour une Irlande unie »
        – Interconnector celtique (en gros on a déboursé une fortune pour découpler le réseau électrique irlandais du Royaume Uni en posant un immense cable électrique entre l’Irlande et la France ») aucun intérêt économique, un gâchis financier, juste pour emmerder le RU
        – Même chose pour le trafic maritime
        – Tiens subitement X10 des infiltrés clandestins qui franchissent la Manche…
        – Déclarations intempestives sur la perfide Albion, « le RU va payer », « ils vont souffrir »…
        Bo Johnson a été imperturbable, très « british », du sang froid, des sourires…Il a juste attendu son heure.

        • Alain d dit :

          L’UE doit être capable de soutenir chacun de ses membres dans les domaines énergétiques (électricité et gaz), chaque pays doit être capable de soutenir son voisin. Donc ce câble était logique.
          Electricité : la France est le 1er fournisseur et le 1er régulateur, donc logique qu’elle fasse le job.
          Et le Royaume-Uni n’a pas hésité a utiliser les moyens de pression dont il disposait lors des négociations, et l’Europe a répliqué avec d’autres.
          Tout est normal.

    • Alain d dit :

      PeterR
      Mauvaise foi, vous comme nos alliés anglo-saxons.
      Parce que je n’ai jamais fait de cadeau aux britanniques, bouffeurs à tous les râteliers, déjà avant le Brexit, et cheval de Troie US dans l’UE.
      D’ailleurs Johnson voulait transformer le Royaume en super paradis fiscal, porte d’entrée de l’UE pour les merveilleuses affaires qu’il comptait faire avec la Chine, Hong Kong, voir le Japon. Et en même temps il parlait de retrouver sa souveraineté, ce qui me faisait bien marrer. Le Maitre Pentagone (sous Trump) a indique que les affaires avec la Chine lui étaient interdites. Et quelques trimestres plus tard, le Royaume-Uni qui comptait faire des superbes affaires avec la Chine, veut maintenant lui faire la guerre.
      Un retournement de veste olympique, et le caniche passe Super Caniche !
      Plus fort que le suivisme derrière le mensonge de Bush, coute que coute, sur l’Irak.
      Et les britanniques sont plus cons que je ne l’imaginais, parce qu’ils ne l’ont toujours pas éjecté ce Johnson.

  10. berger dit :

    Parions que les chinois demanderaient pas mieux de s’équiper de notre savoir faire…

  11. Ératosthène dit :

    La France se fera respecter internationalement, quand elle saura d’abord se faire respecter intérieurement.

    • Toubou dit :

      Et surtout d’avoir un budget militaire qui suscite le respect…la politique du couteau suisse ça marche un temps.
      Par exemple ne serait pas le moment de développer des sièges éjectables propriétaires pour éviter le veto des anglais propriétaires de Martin becker ?
      Je pense à l’Argentine.

      • Alain d dit :

        les affaires reprennent, négociations en cours, une douzaine de M-2000 gratos pour l’Argentine, avec une cinquantaine d’Exocet, dernière évolution, avec un prêt à taux zéro. :>))

    • petitjean dit :

      en effet !
      dette colossale, chômage de masse, jeunesse en déshérence, fiscalité confiscatoire, criminalité, partition du pays, effondrement du niveau scolaire, abandon de notre souveraineté, etc

      Pas de quoi donner des leçons à la terre entière
      et un chef d’état, élu, chargé de déconstruire la France !!

      pour se faire respecter encore faut-il être respectable et exemplaire…………

  12. Le Breton dit :

    « au profit d’une coopération avec Londres et Washington afin de se procurer des navires à propulsion nucléaire »

    Qu’on me corrige si je suis dans le faux mais le contrat français ne proposait-il pas la solution nucléaire et non diesel avant que l’Australie ne le refuse ce qui obligera Naval Group à adapter l’architecture, conçu pour la propulsion nucléaire à la base, des sous-marins proposés pour une « reconversion » avec des coûts sûrement plus élevés qu’initialement prévus, de plus si l’Australie a vraiment changer d’avis au dernier moment en voulant en venir au nucléaire (ce qui peut se comrpendre avec la situation actuelle), il était très probablement possible de renégocier les termes du contrat au lieu de partir sur autre chose derrière notre dos.

    « En tout cas, des indemnités étant prévues en cas de rupture d’un contrat, la pilule sera moins amère à avaler pour le constructeur naval français, dont le programme australien représentait 10% de son activité »

    Les indemnités se chiffreraient donc en milliard(s) ?

    • albatros dit :

      A condition que ces grippe-sous d’Aussies veuillent bien lâcher le pognon…
      C’est pas encore gagné car rien ne peut obliger un Etat même pas un tribunal arbitral.
      La France avait remboursé les russes pour les navires amphibies, mais si elle l’a fait c’était pour une question d’image internationale – car aucun juge n’aurait pu condamner l’Etat français à quoi que ce soit : décision unilatérale de souveraineté nationale.
      On ne peut rien faire contre cela.
      Hormis appliquer des mesures de rétortions économiques commerciales internationales…

      • Robin Darbin dit :

        Si une juridiction internationale vous donne raison, vous pouvez mettre la question du règlement du contentieux au préalable de tout autre contrat international sachant qu’il n’y a pas que le militaire dans la vie. Songez à l’Iran et Eurodif

    • Royal Marine dit :

      Ce sont les Américains qui avaient obligé les Aussis à abandonner l’option nucléaire, pour non prolifération…

  13. Orlando 281 dit :

    Un peu biblique, « Bien mal acquis ne profite jamais »

  14. jyb dit :

    C’est amusant de voir que ce dossier franco-australien pose un problème franco-américain. Cà en dit long sur la souveraineté de l’australie.

    • Green dit :

      c’est bien le nœud du problème, mais pas au sens ou vous l’entendez.

      L’australie est gravement dépendante économiquement de la Chine, elle n’a plus les moyens de son indépendance et le pays découvre cela un peu horrifié, sans compter les catastrophes naturelles.

      le Pacifique revient a un mode bipolaire, les pays doivent choisir leur camp, s’il le peuvent encore!

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      Il n’y a pas de souveraineté australienne.
      L’Australie, économiquement, c’est des services et du minerai. Preuve en quelque sorte par a+b que sans industrie, pas de souveraineté au sens Défense. A bon entendeur….
      Les atermoiements de ce dossier soum ont été le déclencheur pour les USA : l’occasion d’instaurer une logique de blocs face à la Chine. L’Australie est simplement la plateforme Pacifique du bloc USA et n’a pas beaucoup d’autres options que d’accepter ce rôle. La Chine lui serre le cou en restreignant ses importations de minerais, ce qui vaut au $ australien d’avoir déjà dévalué de 15% depuis 3 ans.
      Le R-U brexité était déjà dans cette logique de blocs : lui non plus n’a pas d’autre choix et il le fait sans doute avec l’espoir de redevenir l’élève préféré de la classe ‘comme au bon vieux temps de la guerre froide’.
      La question est pour l’UE toute entière et pas que pour la France : que faire dans cette logique de blocs qui s’instaure.
      Je persiste à penser que la France aurait dû chapeauter au préalable son dossier de soums australiens par un accord de défense tripartite plus large avec les USA et peut-être quadripartite avec les Brits sur la zone Indo-Pac. La Marine Nationale n’a aucune difficulté à travailler avec l’US Navy, ce qui aurait facilité les choses et déminé le terrain : il vaut mieux être précurseur des événements à son avantage que de les subir passivement a posteriori et de plein fouet.
      Mais bon c’est facile de dire ça derrière un clavier.

    • albatros dit :

      C’est vrai.
      Mais on ne peut blâmer entièrement les (petits par la puissance et grands par le territoire difficile à défendre) australiens : ils ont très peur du Péril Jaune très proche et ils n ont pas pu résister au réflexe pavlovien de se mettre sous la protection du costaud de la classe (en cédant à son chantage au passage ). Comme pour la mafia : « si tu ne paie pas (mes sous marins, mes armes dont mes Fail 35), tu te débrouilleras en cas d’ atteinte à ta souveraineté ».
      Les aussies vont donc devoir passer à la caisse car la note sera salée pour eux : il faut financer les erreurs industrielles du complexe militaro industriel US. Et pour le retour industriel et les fameux 60% (impossibles au final à tenir on l’a bien vu malgré toute la bonne volonté des patrons de Groupe naval)…une croix dessus.
      Nulle doute que le Japon se mettra aussi sous la protection yankee et crachera au bassinet lui aussi, TaiWan et la Corée du Sud.
      Le réarmement de la Chine de Xi est une bénédiction pour les usines de l’Oncle Sam.
      Maintenant la France doit redevenir la France c’est à dire gaullienne, qui investit intelligemment (car on peut investir à fonds perdus donc bêtement) dans son industrie (militaire aussi) ses infrastructures, sa recherche et ses relations bilatérales avec d’autres puissances comme l’Inde. Face à la Chine on peut avoir une autre perspective moins liée ou soumise à la vision des Etats Unis, qui défendent leurs intérêts, et parler avec tout le monde. Et en même temps se réarmer massivement (2% ne suffisent pas), une armée professionnelle française est bonne pour les OPEX et c’est tout, il faudra passer à autre chose avec une implication des citoyens, le service national a juste été suspendu.
      Mais aussi comme beaucoup le disent ici : s’occuper de ses quelques ennemis à l’intérieur du pays (qui chaque jour osent de plus en plus et testent nos réactions, je parle des islamistes) avant que de s’occuper de ses relations avec les autres pays dont certains alliés en fait lui font le plus grand mal (je ne pense pas forcément ou seulement aux Etats Unis mais plutôt aux barbus du Golfe ou à la Turquie). On peut être alliés militaires dans l’OTAN mais pas aveugle – comme nous l’a montré Chirac dans un de ses rares moments de lucidité étatique avec la non participation à l’invasion illégale de l’Irak notre ancien excellent client dictatorial. Nous sommes avec les Etats Unis un des plus grand alliés qui nous a aidé durant les deux dernières guerres et a bien aidé notre économie avec le Plan Marshall (nous avions des intérêts communs en fait) mais nous sommes aussi concurrents et donc adversaires économique financier…
      Pas d’amitié entre Etats, seulement des intérêts communs.

    • lgbtqi+ dit :

      +1

  15. jojo dit :

    Bon après les sous marin, deuxième phase, pousser la nouvelle Calédonie et Polynésie vers l’indépendance, de la l’Europe n’a plus de pieds dans le pacifique, et pour finir………. plus qu’a wooker la réunion pour qu’elle veuille sont indépendance dans 10 à 20 ans. la France et l’Europe sont chassé de l’indien. mais mais si il y a une guerre AUKUS viendra chouiner les soldats de la vieille Europe, et et benoîtement nous irons nous faire trouer la peau pour des intérêts anglo-saxon.

    • robin darbin dit :

      Contrairement à l’Australie qui est pays à décoloniser, les français constituent le peuple premier à La Réunion. Il est vrai que nous avons barboté l’ile aux dodos avant de les exterminer.

      • albatros dit :

        C’est aussi le cas des îles de la Caraïbes, les premiers habitants les nommés indiens caraïbes ayant été exterminés par la maladie apportée par nous

        • Royal Marine dit :

          Les Dodos sont des oiseaux coureurs… (Qui ne volent donc pas)
          Ce ne serait pas plutôt les Espagnols de Christophe Colomb qui auraient apporté la maladie aux Indiens Caraïbe, plutôt que les Français? Ils étaient aux Antilles bien avant nous…

      • Royal Marine dit :

        Les Dodos c’est à Maurice… Anciennement Grande Ile de France;

        • robin darbin dit :

          « L’ibis de la Réunion » est une appellation colonialiste. Ce peuple emplumé s’appelait originairement aussi dodo.

    • Michel dit :

      Et l’archipel de Tahiti et Wallis et Futuna !!!!! Ce n’est pas un territoire Français ???????
      Qu’est que l’on peut relever comme méconnaissance ?

      • jojo dit :

        pas l’archipel de Tahiti mais des îles sous le vent, et les royaumes de Wallis et Futuna sont plus prêt de la nouvelle Calédonie, voir les articles de ce blog sur les évacuations sanitaires de ces royaumes.

  16. aleksandar dit :

    Ce n’est finalement pas forcement une mauvaise nouvelle pour NG.
    Les compensations demandées par les Aussies étaient exorbitantes, allant jusqu’à la création sur place d’une filière complète de construction navale sans compter les transferts de technologie.

  17. vno dit :

    En juin ? et en aout ils continuent les réunions sans rien dire ? Ils ne confondent pas avec les suisses pour les F35 ? Il devrait arrêter l’alcool Morrison et Biden devrait brancher son sonotone et prendre ses vitamines B.

  18. PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

    j’en ai marre de voire nos gouvernements successifs pleurer dès que les US nous mettent des coups en disant que cela ne se fait pas entre alliés… nous sommes des alliés militaires et non économiques, industriels, technologiques et encore moins culturels… si on veut que les US nous calcul, il faut leur mettre des coups et là ils commenceront à nous considérer!

    concernant les australiens, j’étais étonés que le contrat soit signé… alors qu’ils nous trahissent, ça m’atriste, ça m’étonne que cela arrive aujourd’hui, mais je ne suis pas étonné… l’australie, comme tous les pays five-eyes sont la chasse gardé des US et s’est la france qui marchait sur les plates bandes des US. Je ne dis pas ça pour critiquer, mais pour relativiser, car sur la forme on ne doit pas tolérer ça!

    bon courage à la marine australienne, je ne suis pas persuadé qu’ils voient de si tôt les sous-marins nucléaires fonctionnés… la formation des équipages et la mise au point de la logisitque industrielle va prendre des années…

    sans parler du fait que la france aurait pu tout autan fournir des engins à propulsion nucléaire, mais elle ne le fait pas pour respecter le traité de non propagation… les US viennent d’y mettre un coup de canif.. quand on pense que Biden faisait la leçon à Bojo en lui disant que s’il ne respecter pas l’accord signé avec l’EU, il n’y aurait pas d’accord avec les US, c’est fort en café!

    on va voir comment vont réagir les US quand les chinois ou les Russes commencerons à équiper des armées étrangères en engins à propulsion nucléaires…

    enfin bref, ça m’étonne que à moitié de la part des US et de Biden, car Biden est président des US et non de la France… Mais ça reste déplorable…

    je reste attché à l’OTAN, du moins, tant que les européens n’ont pas de politique de défense pouvant supplanter l’OTAN… même si je suis sceptique de voir ça un jour…

    • Castel dit :

      Oui, d’ailleurs, comme je le répète depuis longtemps, si nous sommes en guerre un jour avec les Américains, ce sera uniquement sur un plan économique, car, je ne les vois pas envahir la France avec leurs chars…
      Par contre, avec la Russie, ce serait plutôt le contraire, car, sur le plan économique, elle serait même plutôt notre alliée, comme on le voit avec Nord Stream 2 par exemple ( pour éviter de dépendre uniquement du gaz venant du moyen Orient), par contre, qu’on le veuille ou non, l’OTAN a toujours contenu ( jusqu’à présent du moins) les visées expansionnistes de Poutine pour les pays qui en faisaient partie…
      Nous sommes donc dans une situation paradoxale, vu que nous avons besoin des Américains pour renforcer notre sécurité, mais d’un autre côté, les Russes nous seraient quand même bien utile sur le plan économique pour contrer les appétits financiers U.S.
      Bref, une situation plutôt inconfortable, qui ne pourrait à mon sens s’améliorer que si l’Europe avait la volonté de progresser , que ce soit sur le plan économique ou militaire ….

      • PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

        je partage votre point de vue, la situation paradoxale vient d’après moi du fait que l’on vit dans un monde globalisé. Toutes les économiques sont interdepedantes. D’ailleurs on peut voir soit un parallèlle avec la relation sino-américaine…

  19. ClémentF dit :

    Ils font ce qu’ils veulent au fond, même si c’est très vexant.
    Mais je croyais les Collins au bout du rouleau, ils vont faire quoi en attendant l’arrivée de leurs SNA ?
    C’est quoi le programme de livraison pour une flote de SNA pour un pays qui n’a aucune filière nuc ?
    Et les Chinois, eux aussi ils vont attendre sagement que les aussies soient livrés ?
    Ca fait beaucoup de questions, je suis un peu largué.

    • Canot major dit :

      Lejs américains leur prêteront deux ou trois SNA…comme les russes le font avec l’inde

    • Canot major dit :

      En ce moment ils decommissionent des types los angeles…il suffit de rearmer quelques bateaux et la jointure avec les SNA australiens est assurée..pour les USA c’est pas un gros problème..à la limite ils font des equipages mixtes, usa/ anglais/ australiens

    • Carin dit :

      @ClementF
      Les australiens vont recevoir très prochainement 1/2 ans, des SNA américains d’occasion, avec équipage mixte, en attendant quelques neuf.
      Tout ce que veulent les américains, c’est des soums à eux, avec tous les postes clés tenus par eux,(chaufferie, système d’armes, communications) pour faire face à la chine, mais aux frais des australiens. Donc dans quelques semaines nous verrons des marins australiens prendrent leurs quartiers sur une base américaine, pour êtres incorporés dans les soums. Les anglais n’auront rien, et les américains pourront se faire construire de nouveaux soums, ( pour remplacer ceux vendus), et en aligner plus pour autant d’argent qu’aujourd’hui.

  20. daudigeos christophe dit :

    je ne comprends toujours pas comment la France peut elle encore faire confiance au USA , à l’Angleterre de surcroit à l’Australie. Ce sont des pays anglo-saxon qui nous méprisent et nous classent dans une catégorie inférieure sur l’échelon mondial.
    Comme la politique de Charles de Gaule était fine et profétique quand il parlait de ces pays la !!!
    Je crois que nos gentils politiques devraient se rendre compte que les USA et leurs laquais ne sont des alliés que lorsque cela arrange leurs intérêts.

    • Canot major dit :

      Paroles d’un représentant ou sénateur américain entendues ce matin a propos des Francais : «  il faut placer des Francais à la tete des institutions mondiales, car c’est le seul pays qui ne pense pas à ses propres intérêts »…tout est dit.

      • lgbtqi+ dit :

        exact.

        à nuancer tout de même en se rappelant que « nos » hommes politiques, s’ils ne pensent pas aux intérêts de notre pays, n’oublient généralement leurs propres intérêts, leurs intérêts personnels.

  21. radionucleide dit :

    il serait plus simple pour l’autralie de louer des SM et leur équipage
    Maintenant ils sont bons pour créer une filière NUC pour la conduite et l’entretien des SM

  22. blavan dit :

    De toute façon, c’est plié et il n’y aura pas de riposte puisque nos voisins européens se satisfont du parapluie américain. Quand à nous, tant que nous persisterons à faire des OPEX unilatérales, il nous faudra rester sous la botte US pour la logistique et le renseignement. Dans une semaine cette affaire sera gommée par le zapping de l’info , comme la prise de pouvoir des talibans, puisqu’on négocie déjà avec eux, et qu’on va bientôt voir la réouverture de Kaboul aux vols commerciaux .

  23. Vu comment l’armée français fait du mal aux français en laissant une bande de gogoles piétiner la constitution et les droits les plus élémentaires, je dis bien fait pour vos gueules salopards!

    • RomainC dit :

      La constitution ça ne se déforme pas en fonction de vos humeurs pour satisfaire vos caprices et croire que vous êtes dans une dictature. Vu le niveau, merci de continuer à râler cela ne fait que renforcer l’écrasante majorité silencieuse.

    • albatros dit :

      Pas tout compris…mais c’est pas grave.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Vu comment l’armée français fait du mal aux français en laissant une bande de gogoles piétiner la constitution et les droits les plus élémentaires, je dis bien fait pour vos gueules salopards! » A ducon de tarante A par cracher votre fiel pourriez vous être plus précis car votre diatribe est à votre image, complètement débile!

  24. Reality Checks dit :

    Dans la presse et sur les réseaux sociaux les australiens disent que la partie française est informée depuis le mois de *mai* de la possible mise en route des clauses de sortie de ce contrat.

    Ils avancent des dates précises avec les noms des gens présents dans les réunions.

    Motifs invoqués par la partie australienne: aucun délai respecté, gonflement inacceptable des coûts, manque de professionnalisme, absence totale de rigueur et arrogance crasse de leur vis à vis qui se comportaient comme si les australiens n’avaient pas d’autre choix que de se plier aux plannings et budgets mouvants de Naval Group.

    Ils disent que quand les australiens ont objecté les français leur ont rétorqué qu’ils n’avaient qu’à accepter les nouveaux délais comme avec le F35, que c’est dans la nature d’un tel projet.
    Selon eux les français ont fait valoir que le gonflement des coûts est le prix à payer pour que Naval Group daigne remplir leur part du contrat, alors que si les américains avaient effectivement pris du retard sur le F35, mais les budgets étaient respectés par les USA.

    ———————-

    Si les autorités françaises étaient informées cela signifie que leurs déclarations sont une vaste opération de communication qui a pour objectif de sauver la face au candidat Macron en jouant le registre de la victimisation tout en espérant glaner quelques bribes de rattrapage des américains.

    Peut être que le cocorico fonctionnera en politique intérieure, mais à l’international ils projettent l’image de losers incompétents et braillards:
    leurs pleurnicheries constantes ne sont pas de nature à détourner l’attention sur les motifs objectifs de la désaffection australienne.

    • Eurafale dit :

      Alors pourquoi en aout dernier ils parlaient encore du programme de soum « Attack » avec leurs homologues français ? Et pourquoi dans ce cas les USA ont prévenu les français 24/48h avant la rupture unilatérale du contrat par les Australiens ?

      On sent bien que les USA, en plus de vouloir à tout prix contrer la Chine, mènent une guerre économico-militaro-industrielle contre l’industrie de la défense européenne, et particulièrement la France. Entre le choix discutable du F-35 vs Rafale choisi par la Suisse après le passage de Biden et la rupture du contrat australien, ça fait deux échecs français majeurs.
      Dans les années 70/80, on a eu une sorte d’émancipation de l’industrie de la défense en Europe, avec des programmes réussis comme le Jaguar, le Transall, l’Alphajet, le Tornado… L’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, à part pour le transport stratégique / tactique, ne dépendaient plus de l’industrie aéronautique militaire US, concernant leur chasse, depuis le retrait des F-4 et F-104 fin des années 90 / début des années 2000. Or, sous l’argument du contrat nuke de l’OTAN et de la bombe B-61, et une uniformisation des standards OTAN à leur avantage, on voit bien qu’ils essayent à tout prix d’imposer leurs produits, bons ou mauvais : F-35 en Europe, E/F-18SH à l’Allemagne, etc… Cet argument du nuke comme dissuasion, ils le ressortent pour vendre des SNA à l’Australie (nation qui n’a aucune expérience du nucléaire par ailleurs), qui, à l’époque, avait émis le souhait d’avoir des soum diesel-électrique. Soum que ne fabriquent plus l’industrie américaine depuis des années, mais que l’industrie navale française, maîtrise encore, en plus du nuke. L’option de switcher pour du Barracuda nucléaire made in France n’a même pas été émise par l’Australie alors que celle-ci existe puisque est développée pour notre propre marine.

      Donc ce n’est pas sur la qualité des produits que la France pêche, mais bien par la taille de son industrie, de son économie et donc de son poids diplomatique. La France n’est PAS un pays anglo-saxons, ne fait PAS partie des « Five-Eyes » et donc, pour arriver sur ces marchés, doit mettre les bouchées double pour remporter ces méga-contrats. Et on voit qu’elle est compétitive, avec l’Inde par exemple. Car avant de dire que la France est une nation de losers incompétents et braillards, il faut voir qui la France a, à chaque fois, comme adversaire dans ses compétitions : le pays le plus riche et puissant du monde, celui sur lequel toute les monnaie mondiale sont indexées, les USA. Juste 328 millions d’habitants vs 67, un PIB de 24 000 milliards $ vs 2 716 milliards $, … À un moment, faut relativiser. Au moins ça servira de leçon et ça remontera les commerciaux français pour qu’ils soient plus incisifs et moins conciliants dans leur négociation, et pour le gouvernement, que les ricains, niveau guerre économique, sont juste sans foi ni loi (un peu comme les Allemands en ce moment) et que leur confiance n’est que du vent. Donc : encore plus d’autonomie stratégique pour la France.

    • Michel dit :

      Le gonflement des couts est surtout du aux demandes des Australiens…… mais de ce coté la ils se taisent……

    • aleksandar dit :

      Et vous croyez les australiens ?
      Vous êtes plus avisé dans vos analyses habituellement.
      Quand aux surcoûts, retards et autres, ils sont entièrement la conséquence des demandes hallucinantes des australiens, dont la création complète d’un outil industriel de construction navale lourde

      • Reality Checks dit :

        Au début j’ai pensé que c’était surtout une manœuvre rondement menée par les américains, dans la durée, en douceur, mais je ne pensais pas trop à un échec commercial ou technique des français.

        Cependant mon expérience avec les australiens c’est qu’il n’est pas dans leurs habitudes de se comporter de manière déloyale, et les accusations françaises m’ont intrigué alors j’ai creusé un peu plus.

        Quand les australiens disent que la partie française était informé en MAI (pas en juin, et pas lors de la rencontre avec Macron, ils parlent de réunions en Australie, donnent des noms et des dates) je les crois. Ils disent que la partie française a cru pouvoir tirer profit de clauses léonines du contrat pour imposer des délais et surcoûts et empêcher les australiens de voir ailleurs, mais c’est de l’amateurisme à ce niveau.

        Que vous dire?
        En France vous avez de bons techniciens et il y a une ingéniosité française qui est réelle. Mais l’attitude c’est autre chose. Regardez la plupart des commentaires sur ce fil….

        Parallèlement les américains les travaillaient comme ils savent le faire, en jouant sur tous les leviers, et leur travail a porté ses fruits.

        Les australiens n’ont pas apprécié l’attitude des de leurs interlocuteurs français.

        Ils ne se sont pas vu continuer ce partenariat pendant des décennies, c’est tout. Sinon ils auraient renégocié les SNA avec la France. Ils auraient pu aussi exiger une coopération tripartite USA France Australie, au lieu de cela ils ont préféré rompre.

        Ils ont tiré plusieurs fois la sonnette d’alarme et ont été ignorés, leur explication est cohérente.

        L’explication française qui repose sur le mythe de la perfide Albion, n’est pas convaincante, sauf pour une consommation politique locale, très honnêtement.

        Peut être que Naval Group étant une firme qui a l’habitude de traiter avec un client captif, l’état français, qui ne peut pas aller voir ailleurs, ils ont pris de mauvaises habitudes.

        Lorsqu’il s’agit de ventes sur étagères, négociées entre états, à un niveau politique, cela peut passer inaperçu, ou plutôt le client peut décider de passer outre car c’est juste une transaction.

        Mais quand on rentre dans les offsets industriels, et que la relation est à long terme, on ne peut pas se comporter avec un client étranger n’importe comment, sans conséquence.
        L’attitude compte pour beaucoup.

        Enfin il semblerait que les australiens ne soient pas les seuls à quitter le navire DCNS.

        Des échos de Roumanie parlent de l’annulation d’un contrat de 1.2 milliards d’Euros pour la production de Go Wind.

        https://twitter.com/D__Mitch/status/1438772500415004676

        C’est une très mauvaise nouvelle, si cela se confirme.
        Comme disait Chirac, les emmerdes, ça vole toujours en escadrille.

        • Lejys dit :

          Ben alors on est preneur des noms….!!! Allez-y, on vous lit. Sachant que le seuls qui devraient y avoir, sont ceux de ministres, diplomates ou dirigeants de Naval Group. Si c’est pour sortir celui d’un obscur conseillé d’un bureau….
          De toutes façon, lors de ce genre de contrat, les clauses d’annulations sont clairement indiqués, en terme de forme (courrier), de délai, etc. Et pour l’instant, « officiellement », ce contrat n’est même pas rompu!
          Enfin, les justifications actuelles pour commander les SNA US ou GB (urgence lié aux risques de la montée en puissance de la Chine) ne tiennent pas la route, ces SNA arriveront plus tard que les plus pessimistes prévisions de ceux de NG.
          Je ne dis pas les SNA de NG sont les meilleurs, ni que l’attitude des français a été parfaite (je n’en sais rien!) mais la seul raison de ce revirement, c’est la volonté des Australiens de s’allier plus étroitement avec les US, bien poussés par ces derniers. Tous vos arguments, qui reposent en bonne partie sur de la campagne de dénigrement, ne sont que des tentatives de justifications pathétiques.

    • Green dit :

      Vous n’avez rien de mieux a faire que baver sur la France à longueur de temps? Tout cela pour vous rehausser.. en vain.

      ca fait quoi? dix ans que vous faites ça ici.
      L’éternelle soif de revanche algérienne, qu’aucune mesquinerie n’étanche.

      Payez vous des vacances dans la « réalité » et sortez de vos obsessions.

    • philbeau dit :

      Checks , de grâce , allez régler votre contentieux génétique avec la France ailleurs , vous encombrez ce site , et le détournez de son objet , comme un certain nombre d’autres trolls haineux anti-français . Qui ne crachent pas sur le confort que leur offre ce pays où ils résident .

    • John, prof de méca/génie climatique dit :

      Quand on veux tuer son chien, on l’accuse de la rage.
      Les propos des Australiens n’engagent que ceux qui y croient.

    • Toufik dit :

      On sent la jubilation Fellouzienne !

      « Motifs invoqués par la partie australienne: aucun délai respecté, gonflement inacceptable des coûts, manque de professionnalisme, absence totale de rigueur et arrogance crasse de leur vis à vis qui se comportaient comme si les australiens n’avaient pas d’autre choix que de se plier aux plannings et budgets mouvants de Naval Group. »

      Bien évidemment ! Mais nulle mention des décisions australiennes en matière de transferts de technologies, de production locale, de répartition de charge industrielle, d’intégration des systèmes électroniques/de combat sélectionnés chez LM … autant de surcoûts qui compliquaient un projet déjà très complexe. Finalement, NG évite peut-être un gouffre sans fond. Nous verrons bien comment les australiens se débrouillent pour acquérir rapidement des SNA chez les américains et les britanniques, à quel prix, et comment ils vont négocier leur part de production locale !

      « Peut être que le cocorico fonctionnera en politique intérieure, mais à l’international ils projettent l’image de losers incompétents et braillards »

      Quand on vient d’un pays qui produit des ressortissants tellement minables que les Etats européens SE BATTENT pour ne pas avoir à en accueillir, on s’abstient de faire pareilles généralités !

    • Roberto dit :

      C’est bizzare pas de links,(j’imagine a part le grande lobbying contre ce contrat dans la presse et les  »on dits ») alors que les reunions franco australlennes de juin et aout au plus haut sommet elles sont très connues et avec des declarations d’il ya deux semaines ou le project semblait encore en marche même si avec des problemes.
      Toujours aussi minable votre campagne francophobe, peut vous êtes un apparatchik sans rien à foutre de mieux du régime cleptocratique en place…

    • tow dit :

      « absence totale de rigueur et arrogance crasse »
      Bien entendu ces mots sont issus d’une source que vous allez nous donner, j’espère que la traduction est mot pour mot et non issue de votre propre haine envers la France….

      • intruder dit :

        la source, on la devine il a pissé au vent , quand c est retombé c etait écris sur le sable…

    • Frédéric dit :

      Concernant les coûts, il y a entre tout simplement le fait que le dollar australien a baissé d’environ 10 % face à l’Euro.

    • radionucleide dit :

      aigri? Pas reçu l’argent de la CAF?

      • lgbtqi+ dit :

        si, probablement, mais pour une fois l’assistante sociale a dû oublier de le lui apporter personnellement et en dehors des heures de travail

    • Vinz dit :

      « cela alors que, le 30 août dernier encore, Paris et Canberra avaient de nouveau souligné l’importance de mener à bien le programme des sous-marins « Attack » destinés à la RAN. »

      C’était radio FLN, vous pouvez reprendre vos activités intelligentes.

    • Nenel dit :

      Reality est dans la place… t’as pas fini d’être aussi c.. Tu devrais rester avec tes potes du maghreb à fumer la chicha , au moins tu sortirais moins de conner…

    • albatros dit :

      On leur dit qu ils n’ont qu’à accepter les conditions du contrat
      et en même temps ont cède à leur demande de leur octroyer 60% du contrat au lieu de 50 ?
      Vous êtes bien naïf ou alors avec un parti pris pro australien.

    • Alsaco dit :

      RC
      .
      C’est beau la liberté d’expression pas vrai, ça vous permet de lâcher votre haine du français, parlez-en autour de vous peut-être qu’un jour vous serez à notre niveau

    • Vincent dit :

      Pfff les gens qui lui répondent avec légèreté lui donnent raison.
      C’est à force de se comporter de cette façon que tout le monde nous déteste.
      Il faut écouter les australiens aussi.

  25. Max dit :

    Les anglo-saxons tentent de sauver les meubles en terme de diplomatie. Mais il est évident que cela s’est tracée en coulisse.
    Le programme Classe Attack avançait par palier avec à chaque fois des négociations contractuelles.
    Le message envoyé par les anglo-saxons est que l’Europe malgré les cadeaux de certains états au Complexe Militaro-industriels US, devront faire à minima de l’aide de l’Oncle Sam. Art 5 compris bien qu’ils aient été nombreux à partir la fleur au fusil en Afghanistan et malheureusement en Irak.
    PS: (Art 5 de l’OTAN avait été soumis par les USA suite au 11 septembre 2001).

    Les USA la joue perso avec leur moitié hybride du Commonwealth avec le même appétit cupide sur le Pib mondial quitte à affaiblir leurs alliés.
    Si l’Europe ne se bouge pas (unanimité à 27 ) nous ne serons pas au rdv géostratégique à nos frontières de cette fin de décennie.

    Difficile d’avoir le moral.
    Naval Group a quand même de nombreux programmes en route : FDI, Barracuda, SNLE 3G, sous-marins indiens et brésiliens, etc… C’est sur les navires de surface que ça pêche à l’export au contraire de l’associé Fincantieri (Naviris) !!!

  26. Auguste dit :

    Dés l’arrivée de Biden,les US,bien aidés par les Allemands et les Anglais,ont travaillé à l’annulation de ce contrat.L’Australie n’aurait pas annulé si Biden n’avait offert plus.C’est à dire le partage de la technologie nucléaire des sous-marins.
    Maintenant j’attends avec impatience,comment les US & médors vont nous expliquer qu’ils sont contre la prolifération nucléaire en Iran et pas en Australie.
    J’espère que Macron ne va pas se contenter d’annuler un pince-fesses et réagir par un acte plus consistant.Au moins celui de ne pas participer à « l’autonomie stratégique » de Borell,qui consistera probablement à envoyer des navires européens dans le Pacifique, sous commandement US.

    • Castel dit :

      A noter que la première ministre Néo-Zélandaise a indiqué que son pays refuserait l’accès de ses eaux territoriales à tous navires équipés d’une propulsion nucléaire quel que soit sa nationalité….
      Le message paraît clair !!!
      https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/les-sous-marins-nucl-c3-a9aires-australiens-seront-exclus-des-eaux-n-c3-a9o-z-c3-a9landaises/ar-AAOuNl9?ocid=BingNewsSearch

      • blavan dit :

        Ils seront bien contents de compter sur les australiens si la région s’enflamme. De toute façon les néo zélandais ne verront rien puisque les sous marins sont censés être indétectables.

      • Roberto dit :

        La première ministre et sont approche baba-cool presque dans la neutralité va bien valser, vous pouvez en être sur. Il ya a quelques mois les australiens aussi etaient contre le nucleaire (depuis des decennies) et maintenant ils sont aux ordres. Même chose au Canada prochainement, qui de plus devra sans doute donner la priorité au  »front » du pacifique por sa marine. Ont est pas membre des Five Eyes pour rien.

      • Auguste dit :

        La posture anglo-saxonne.La NZ fait partie des « five eyes »,quand Biden,déguisé en St Nicolas,arrivera les bras chargés de cadeaux,elle se ravisera.Le plus dur sera d’insérer NZ dans AUKUS.

        • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

          Eh bien : AUKUS –> ANZUKUS –>> CANANZUKUS. Les Cinq Yeux par l’oeilleton du fion (ANUS) américain.

    • GHOST dit :

      Comment l´Allemagne peut « aider » ou influencer l´Australie dans une affaire où ce pays n´a rien á gagner?
      Depuis quand la France est devenue le pays responsable de la marine des pays membres de l´UE?

      • Nexterience dit :

        l’Allemagne se fait du soucis pour d’ importants marchés pour Rheinmetall avec cette alliance.

    • GELASE dit :

      Rien à voir avec le méga contrat de Total en Irak…..

    • Vinz dit :

      Surtout curieux de savoir quand, comment, à quel prix les Australiens vont toucher leur premier soum nucléaire US.
      A bird in hand is worth two in the bush, comme on dit dans le bush…

    • Pravda dit :

      J’ai entendu sur CNews, une députée (LREM?) qui a été choquée lors d’un dîner en présence du PM australien, l’entendre dire que « le coût de ce projet c’est du n’importe quoi et qu’il ferait tout pour en sortir ».
      Donc, notre gvt était probablement au courant.
      L’excuse « chinoise » sortie par Morrisson c’est du baratin.

    • Canot major dit :

      Le GVT à fait son caca nerveux…ils rappellent les ambassadeurs français aux usa et en Australie à paris…voilà voilà…je pense que ca n’ira pas plus loin…après on rentrera dans le rang avec la petite tape amicale dans le dos genre pleure pas frenchie..arrete de bouder..

  27. ALAN dit :

    Partant du « contrat » suisse des F35 à celui des futurs SNA australiens, on peut s’interroger en terme de changement brutal initié par Jo Biden. Comment arrive-t’il à retourner si rapidement une situation à son profit ? Si pour l’Australie, la réponse réside dans la nouvelle alliance AUKUS, il n’en est pas de même, loin s’en faut, pour la décision du gouvernement suisse. Car pour un pays comme la Suisse qui se dit neutre, acheter des F35, c’est absolument renier sa raison d’être, c’est acheter un matériel contraire aux missions dévolues, à savoir la défense de son espace aérien, c’est foutre en l’air l’argent des contribuables helvétiques. Vite une votation pour rectifier le tir !

  28. Eric dit :

    Même dans la presse australienne (Sydney Morning Herald d’hier), certains commentateurs montrent une incompréhension totale envers cette décision : en gros, ils se demandent comment Morrison va pouvoir justifier le fait que 4 milliards de dollars ont été dépensés en pure perte dans le programme Attack, sans compter les pénalités qu’il faudra bien payer à la partie française, tout cela pour lancer une « étude de 18 mois avec nos partenaires anglo-américains sur les besoins futurs de la RAN en matière de sous-marins nucléaires » ! On ne sait pas à ce jour où seront construits ces futurs sous-marins, le chantier naval ASC d’Adelaide n’ayant évidemment aucune expérience dans les SNA… et on sait encore moins quand ils entreront -enfin- en service, les sous-marins de type Collins arrivant en bout de course d’ici 2030. L’ancien premier ministre travailliste Kevin Rudd a été également très sévère avec l’actuel gouvernement. Côté français, et après la colère légitime devant l’humiliation diplomatique, il va bien falloir recoller les morceaux : que ça plaise ou non à certains ici, la France ne peut pas avoir une stratégie indo-pacifique sans coopérer avec l’Australie, aujourd’hui puissance militaire majeure de la région. Sans cette coopération militaire, inutile d’espérer défendre nos territoires du Pacifique, et peut-être même de l’océan Indien.

    • aleksandar dit :

      L ‘Australie puissance majeure de la région indo-pacifique ?
      Avec ses 50 000 hommes ?
      Merci, j’ai bien ri.

    • ULYSSE dit :

      Votre dernière phrase n a pas de sens. Personne et surtout pas les chinois ne menacent les territoires français du Pacifique. La stratégie chinoise est plus subtile et insidieuse. Elle repose sur le financement massif d investissement s qui tout a la fois leur ouvre des portes et crée une dépendance financière.

    • Vinz dit :

      En effet l’édito du Sydney Morning Herald n’est pas très optimiste sur cette histoire de soums :
      « Mais nous savons par le gouvernement Morrison, que les nouveaux sous-marins nucléaires proposés seront livrés des années plus tard que les sous-marins de conception française, et coûteront plus cher. Et parce qu’elle en prévoit « au moins huit », l’Australie pourrait se retrouver avec moins que les 12 de l’accord précédent. Alors, lorsque les officiels de Pékin fulminent contre cette annonce, ne soyez pas surpris s’ils doivent faire une pause pour pouffer de rire. »

      https://www.smh.com.au/politics/federal/australia-s-submarine-programme-has-truly-lost-its-rudder-20210916-p58scb.html

      Avant de faire payer la traitrise des australiens, que NG et les politiques français réfléchissent froidement à la crédibilité de l’offre soum US et UK – d’autant que Morrison espère bien qu’ils seront construits par les chantiers d’Adélaïde… Bon chance. Y a risque d’un réveil brutal.

      • albatros dit :

        S’il n’est pas content (et toujours au pouvoir après sa gestion calamiteuse des incendies de forêt), il pourra toujours rappeler son ami Macron pour un deuxième revirement…

      • aramis dit :

        je suis convaincu que Morrison sait parfaitement qu’aucun sous-marin ne sera jamais construit en Australie.
        J’ignore ce que les américains lui ont fait connaitre concernant les projets chinois dans la région. Probablement du très inquiétant. Les américains ont tous les moyens pour faire cela et les australiens aucun pour leur permettre de d’analyser et de relativiser si nécessaire.
        Finalement les US vont obtenir ce qu’ils voulaient : une grosse emprise navale en Australie. Au grand soulagement de toute la classe politique australienne et de la plus grande partie de la population.
        Que pèse la France et sa quasi inexistence militaire dans la région? Rien. Et donc exit NG. Et sans ménagement.
        On ne fait pas de politique crédible dans la région sans une escadre. Ou donc est l’escadre française?

    • albatros dit :

      L’Australie est un nain démographique, militaire politique et même économique – mais un géant en termes de ressources. Son économie et sa richesse de Nation ne dépendent pratiquement que de ses ressources, ce qui en dit long sur son industrialisation.
      Ils ont une excellente équipe de rugby par contre.

  29. Postamer dit :

    Ne nous y trompons pas, cela fait un moment que la France veut jouer un drôle de jeu avec les USA. Ils croient qu’ils vont arriver à déstabiliser l’OTAN au profit d’une alliance Européenne dont ils prendraient la tête ! Mais avec la Turquie que les Américains vont bientot faire rentrer dans l’Europe quand Mme Hidalgo sera aux affaires torpillera sans doute le projet ! Et donc asservis aux USA nous resterons !

    • Guillaume dit :

      La turquie dans l europe.

      Mais bien sur 🙂
      C est nimp la quand meme.

      • Postamer dit :

        Et dans moins de 10 ans ! Pour cela la prochainz présidente devra accepter le deal ! Aujourd’hui ça fait rire, demain….moins ! Ils n’ont pas le choix ! Ou c’est ça ou c’est la russie coté russe !

        • PeterR dit :

          Ce ne serait pas de gaîté de cœur mais moi je vote pour les russes sans état d’âme.
          Ils ne sont pas islamistes et n’ont pas la réputation de trahir leurs alliés

    • albatros dit :

      Je prends les paris !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « quand Mme Hidalgo sera aux affaires  » Souhait ou crainte? Macron par si, Macron par là, c’est un pourri, un vendu, un incapable, si cela fait plaisir admettons! Mais « Dame » Hidalgo de Lutèce comme P.R. Là certains qui ne cessent de pleurer sur le déclin de la France auront intérêt à se munir de beaucoup de collyre car ils n’auront plus assez de larmes!

  30. Matou dit :

    Admettre des « préoccupations » ne signifie pas décision même si c’est un signal à prendre en compte, si toutefois cela est vrai. Donc indépendamment de ce mot soufflé en juin, il aurait été plus correct d’informer la France de la décision définitive auparavant et ménager cette derrière en tant qu’allié en discutant de la transformation à opérer dans le cadre du partenariat, afin d’infléchir la trajectoire dans une direction convenant aux parties, sans rupture brutale telles que les informations à disposition semblent le montrer. Donc, dans tous les cas, ce n’est pas acceptable, ceci à la réserve prêt de s’en tenir à ces écrits et sans savoir précisément ce qui s’est passé en coulisse. 2 impacts pour la France: industriel et politique.
    Industriel : il semble que Naval Group avait vu le coup venir et a su préserver ses intérêts. Donc économiquement, le coup semble absorbé même s’il est certainement rude en matière de manque à gagner.
    Politique : très rude et direct vis à vis de la politique souveraine de la France et ses tentatives d’alliance. D’un revers de la main, les anglo-saxons ont balayé les ambitions et propositions du gouvernement français, probablement impactant au passage l’image d’influence qu’il souhaitait probablement donner, notamment vis à vis de l’Europe afin de faire converger cette dernière vers une défense unifiée et souveraine.
    Bref, quelques mots de tête en perspective pour le gouvernement associé à ce qui restera un camouflet vis à vis d’un allié fidèle. A nouveau, le réalisme voudrait qu’on pose des scénarios sur la table en mesurant les avantages et les inconvénients. Peut-être est-ce déjà fait et on se contentera de l’annulation des commémorations aux USA. Mais si le cas, La France aura des difficultés à s’imposer en leader reconnu en Europe à moins qu’elle choisisse une orientation plus résolue et renforcée sur ses capacités militaires et son autonomie, qui malgré tout trouverons certaines limites. Cela dit, il y a de la marge avant d’atteindre ces dernières. Pour le budget, il va falloir innover. Pour le montant, il serait bon de revenir au niveau des années 70 ou début 80 vers les 5% de PIB grosse maille avec des projets structurants à la place ou en complément des lourdes collaborations européennes.

    • Matou dit :

      Pardon pour les quelques fautes d’orthographes.

      • Castel dit :

        Excusé par tous ceux qui en font au moins autant que vous !!
        ( je me compte dans le lot)

    • Green dit :

      Il y a aussi un impact stratégique et diplomatique. La position française comme puissance régionale et sa doctrine indo-pacifique sort affaiblie vis a vis de tous les pays de la région (Inde, Malaisie, Indonésie) et de nos propres territoires. C’est un grave revers.
      peut être qu’au final, la position française « non-alignée » (entre guillemets car nous sommes alliés aux USA) sur la confrontation USA Chine sera un atout mais pour le moment les USA nous prennent pour des insignifiants.

      Les autres pays de la zones vont être sommés de choisir leur camp.

      • aramis dit :

        pour le moment les USA nous prennent pour des insignifiants.
        Ils nous prennent pour ce que nous sommes. 2 bâtiments hors d’âge et une paire de patrouilleurs armés d’un canon de 20mm est-ce autre chose que de l’insignifiance?

  31. Lisolo dit :

    C’est plus boire la tasse que font les français, c’est quarément boire le chaudon là !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « C’est plus boire la tasse que font les français, c’est quarément boire le chaudon là ! C’est quoi un « chaudon »?

      • Asvard dit :

        C’est un écipient plus gand qu’une casseole dans lequel on peut faie cuie la soupe ou des agouts pa exemple.

    • lgbtqi+ dit :

      Reste à savoir sur qui on dirigera le jet d’urine ensuite …

  32. KOCHA dit :

    Oui, râlant, mais… Laissons un peu l’affectif se calmer. Il y a 3 points dans ce dossier :
    1-Le business. Eu égard l’état du projet, il n’y a pas catastrophe. Naval Group est magnifiquement monté au créneau sur cette affaire rendue très difficile par l’ignorance du client final de ce que veut dire fabriquer un SUB chez soi. C’est comme assembler un VBCI dans un pays du tiers monde. Je ne pense pas que la crédibilité de NG soit entamée, malgré le bashing anti-français que certains commencent à découvrir. Et bravo, quand on voit l’évolution depuis DCN !
    2-L’alliance U.K. et Australie : Comme souvent, depuis l’Europe on oublie qu’il y a d’autres entités que l’UE. Le Commonwealth est « techniquement » inconnu des Européens. Combien savent que Elisabeth II est réellement Reine de l’Australie, même si elle ne gouverne pas ? Cela crée des liens, non ? Et le calcul du Brexit était bien celui là : Créer des alliances préférentielles sans tenir compte des possibles oppositions de l’UE. Dont acte.
    3-L’ingérence US : Comment être surpris ? Les Anglais, grâce au Brexit, on fait un reset et se retrouvent comme avant leur entrée dans l’Europe. Epoque bénie pendant laquelle les USA leur faisaient presque cadeau de sous-marins Polaris et financaient la base de Farlane. Pourquoi s’en priver ?
    Biden, aidé par des politiques comme John Kerry, se révèlera pire que Trump-la-Gaffe. Finalement cette affaire révèle un pan de l’évolution complexe que nous allons tous connaître à l’international. Peut être que cette peu glorieuse attitude du triumvirat USA-UK-Aussies va nous donner à réfléchir ? Si au moins cela nous donnait du courage pour refuser ou créer des alliances… Mais pour cela il faut de la force et de foi, et nos dirigeants ne semblent pas avoir l’un ou l’autre.
    Une chose est sûre, il faut arrêter de croire aux Bisounours : Aucun pays ne peut avoir d’ami, seulement des alliés temporaires.
    IL faut être pragmatique comme nos ennem…non, comme nos « concurrents ». Par exemple, la sorte d’alliance hanséatique qui semble se former entre Scandinavie et Baltique… PLus intéressant que nos errements avec l’Allemagne, peut être..
    Allez terminons de manière légère : Le fair-play, création britannique et adoptée dans le Commonwealth a bien un point commun avec le monstre du Loch Ness : Ils en parlent tout le temps mais on ne le voit jamais chez eux 🙂
    Perfide Albion… Heureusement qu’ils font de la Guiness et du Mc Allan.

    • Guillaume dit :

      Oui enfin bon.
      Au canada cela fait doucement sourir la reine d Angleterre.
      Il y plus de relations avec l europe et les etats unis qu avec le ru…

      Le commonwealth n existe que dans la tête des anglais, mais il na rien de tangible.

    • El loco dit :

      Ahem… la base, c’est Faslane, et en Ecosse. La Guinness, c’est irlandais, et le Mcallan écossais. L’Irlande ne fait plus partie du Commonwealth (dont le vrai dénominateur commun est sans doute le cricket 🙂 ), et l’Ecosse se verrait bien prendre le large par rapport à son voisin d’en-dessous. C’est que le Brexit a bien foutu le bordel chez les Brits.
      Un truc bien anglais apprécié chez les Ecossais, notamment du côté de Glasgow, le Buckfast, un pinard enrichi à la cafféine, provenant d’une abbaye du Devon… et d’une recette de moines Français ! Buckfast get you fucked fast, pas besoin de dessin.

    • Achille-64 dit :

      Lu et approuvé, je signe 😉

  33. Formateur dit :

    Dans le commerce, si vous n’avez pas reçu le paiement, c’est pas une commande, c’est clair.

    • Michel dit :

      Ah bon un Contrat ce n’est pas une commande ???????
      De plus pour démarrer l’execution d’un contrat un ACOMPTE est SYSTEMATIQUEMENT demandé au client sinon aucun travaux ne débute ……quite au client de demander une caution bancaire pous s’assurer que les travaux vont bien commencer, et je ne parle meme pas de tous les documents annexes de type SOW (exposé des travaux) qui vérouille aussi ce contrat au point vu industriel, et les piles de spécifications techniques et autres documents techniques concernant entre autre le MCO du matériel commandé ……
      Je ne vais pas plus loin dans les détails car je ne vais pas faire un cours sur ces contrats industriels entre deux entreprises ou entre deux pays ……

    • Galopant dit :

      Exact, en mars 2020, ils veulent acheter un million de masques, usine chinoise a livré ces masques à l’aéroport de Shanghai, mais leur paiement n’arrive toujours pas, les américains sont arrivés avec de cash, tout suite, les masques sont à eux, les gaulois sont toujours à leur petit village, connaissent rien de commerce international, ils croient que partout est comme en Afrique, ils pillent ce qu’ils veulent.
      Cette fois l’affaire de sous marins Australien, encore une leçon pour eux.

  34. Longbeach dit :

    Indo-Pacifique que l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis ont annoncé qu’ils allaient former l’alliance « AUCUS » pour défendre les pays asiatiques ?
    Mais les pays asiatiques n’ont pas formé une alliance pareil.

    • MAS 36 dit :

      Je me demande pourquoi le Royaume-Uni fait partie de cette alliance ? Les Britanniques ont quoi comme possessions territoriales dans le secteur ? Hong-Kong c’est fini, alors quoi ?

  35. Marine Off Reserv. dit :

    Bonjour,

    C’est consternant et pitoyable mais si on considère la stratégie des USA et le besoin de protection des Australiens le partenariat Européens induit ne pouvait résister. Et puis les Allemands de TKMS avaient remporté cet astronomique contrat cela aurait été la même chose n’est-ce pas ?
    D’ailleurs on peut se demander si cela n’a pas commencé avec la une procédure visant à remplacer les 22 hélicoptères d’attaque EC665 Tigre ARH par de l’Apache AH-64E de Boeing ?
    J’espère que cela va stimuler notre gestion des risques et l’édification organe de défense et une politique plus consistante face aux deux blocs Chine – USA. Il me semble que cela servirait d’abord nos intérêts économiques avant d’envisager tout conflit armé.
    Bonne fin de semaine.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Stimuler l’appréciation de combien certaines « alliances » sont réellement dans l’intérêt de la France.

  36. JPPorcher dit :

    Dans la présente affaire, la France perd un contrat de 90 milliards de dollars. Oups ! Mais, en plus, elle est humiliée et elle ne doit s’attendre à aucune compassion de qui que ce soit parce qu’elle est considérée comme un partenaire peu fiable. La France devrait prendre modèle sur des pays dignes comme la Russie, l’Iran, le Venezuela ou Cuba pour n’en citer que quelques uns. Il leur arrive de perdre, mais jamais ils ne sont regardés avec mépris. Après avoir consommé le sabotage de l’héritage gaulien, notre pauvre pays incarne désormais le chien de la fable : » Le loup et le chien »
    ( Un loup maigre et affamé demande à un chien bien en chair ce qu’il faut faire pour être aussi bien portant. Le chien lui dit de servir un humain : il aura ainsi à manger. Mais le loup voit que le chien porte une blessure au cou, à cause du collier. Le loup renonce à se soumettre aux hommes et regagne le bois)……

    • Green dit :

      pitié taisez vous vous racontez n’importe quoi.
      lisez les articles avant de commenter. commencez par les dollars australiens et la part de Naval Group, déja…

    • Michel dit :

      90 Milliards Australiens soit env 50 Milliards d’Euros ….

      • Fred dit :

        … Qui représentent la globalité du programme, dont « seulement » huit milliards pour Naval Group.

      • fab dit :

        moins de 10 milliards d’euro pour les entreprises FR…certains pisse-froid ne manquaient pas de le rappeler ici pour minimiser ce contrat il y a quelques années…. d’ailleurs ce sont sans doute les mêmes qui parlent de déchéance aujourd’hui..

    • albatros dit :

      Si les aussies paient les pénalités (ce qui reste à prouver, les anglo saxons sont si pingres) alors Groupe naval n’aura pas tout perdu.
      Nous évitons aussi de devoir nous passer de 60% de la production en France des sous marins et des inévitables surcoûts du fait d’un programme technique trop complexe en voulant leur faire plaisir.
      Il aurait été plus simple de leur vendre des classes Suffren dès le début. Mais ils n’en voulaient pas. Jusqu’à ce qu ils changent d’avis
      Finalement avec les indiens c’est plus simple…

    • Courmaceul dit :

      Porcher ? Quel destin !

    • fabrice dit :

      Tout à fait digne camarade soyons dignes comme les dignes révolutionnaires de la digne Cuba…
      https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-sud/a-la-havane-les-prostituees-sont-des-modeles-de-reussite_852090.html
      Ayons dignement conscience comme toi de la dignité révolutionnaire de la digne femme cubain et de son digne maquereau révolutionnaire « digne » qui savent se faire « respecter » dignement avec dignité.
      Pour une économie digne.
      En parlant de loup tu voulais dire louve ou est ce juste un mot respectable pour dire chienne (je répond juste à Porcher, celà m’attriste de voir de pauvres filles poussées par la misère à se prostituer et un Etat réduit à prostituer sa population) ?
      Vous en avez pas marre de dire des conneries
      Comme je ne suis pas sexiste, tiens l’état cubain (en fait l’entreprise publique propriétaire est une émanation de l’armée cubaine) a ouvert le 1ère hôtel pour touristes célibataires « gay » venant seuls… Le propriétaire (l’armée cubaine « révolutionnaire ») fournit de jeunes recrues pour l’animation…
      https://www.gayvoyageur.com/cuba/guide-gay-cayo-guillermo/premier-hotel-gay-cuba-bienvenue-hotel-rainbow-muthu-cayo-guillermo/
      Soyons content, l’état révolutionnaire cubain « digne » vient d’abaisser l’âge du « sexe légal », bientôt à 12 ans, que ne ferait il pas pour attirer les touristes et les $ « dignement » « avec dignité » « un peuple digne »….
      Saluons aussi la vie proche du peuple des dirigeants cubains et de leurs enfants…
      https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-sud/les-luxueuses-vacances-du-fils-de-fidel-castro-en-mediterranee_1694751.html

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La France devrait prendre modèle sur des pays dignes comme la Russie, l’Iran, le Venezuela ou Cuba pour n’en citer que quelques uns. » Oui! Que des exemples de probité, de grandeur! Vous en avez d’autres à nous proposer? …… La Corée du Nord! Comment avez vous pu oublier la Corée du Nord?

  37. philbeau dit :

    Si on prend un peu de recul , ce contrat et ses considérables transferts de technologies était-il une bonne affaire ? Naval Group ne s’est -il pas laissé embarquer dans des discussions avec un pays qui , pour la France , est une planche pourrie , les australiens ne supporterons jamais la présence française à leur porte , en particulier depuis nos essais nucléaires . C’est leur droit , et ça peut se comprendre . A nous d’en tenir compte . Cette affaire est une bonne piqure de rappel sur le fossé qui existera toujours avec les intérets anglo-saxons , qui s’entendront toujours pour contrer ces damnés français . Les plus ridicules à ce petit jeu étant les anglais , parfaits caniches des américains , qui se rêvent à nouveau au temps de l’Empire depuis le Brexit (où font bien semblant ) . A charge pour nous en tout cas de réactiver l’exception française que De Gaulle avait instituée , et arrêter de sucer la roue de l’Otan , où on se paye notre tête . Quand elle est portée par un dirigeant inflexible , la politique de la chaise vide ennuie considérablement le système . Et il faut arrêter de croire un moment que tout se résume dans le monde à des considérations économiques .Mais Micron n’est pas De Gaulle , c’est même une insulte que d’oser cette comparaison.

    • Asvard dit :

      Faut arrêter de nous bassiner avec De Gaulle: c’était il y a 50 ans, autant dire une éternité, il a même pas connu le 1er choc pétrolier … Le monde a quelque peu évolué depuis sa mort, alors laisser le reposer en paix.
      Si vous avez que ça à vous raccrocher …

      • Paddybus dit :

        Votre réponse montre que vous n’avez rien compris à l’histoire… Invoquer De Gaulle, c’est rappeler qu’il est possible de donner à la France une stratégie gagnante, indépendante, libre des diktats de l’envahisseur ricain…
        Cette stratégie n’a rien à voir avec les petits incidents d’un temps…. c’est une « certaine vision de la France »…. c’est une volonté, c’est aussi le refus de la soumission….
        Ceux qui, comme vous, réfutent ce repère, sont probablement ceux qui ne veulent pas reconnaître l’échec patent de « alliances » forcées sinon même forcenées…. ces alliances prétendues indispensables, sans lesquelles la France serait incapable de s’en sortir…. or, chaque jour montre l’inanité de cette fausse unité que redoutait De Gaulle…
        Alors, de grâce, laissez nous au moins invoquer l’histoire… vu ce que ses contempteurs ont fait du présent…

        • Asvard dit :

          Quand on invoque qui/quoi que ce soit soit on invoque en totalité.
          On peut vouloir que la France ait une indépendance etc., et là je vous suis, sans vouloir invoquer De Gaulle. Pas sûr qu’il appréciait vos amis du FN ou aurait apprécié Zemmour le Berbère votre sauveur.
          On vit dans le présent pas dans le passé si on veut avancer et les choses ont quelque peut évolué depuis sa mort.

      • vno dit :

        C’est vrai, deux guerres mondiales et la guerre d’Algérie, c’est moins dur à gérer que le 1er choc pétrolier et la mise en place de notre programme électronucléaire et de toute une industrie et de grands travaux qui vont avec. Les Chinois étaient déjà au conseil de sécurité, donc non rien n’a vraiment changé, ou plutôt si, nos « grands hommes » qui sont devenus bien minables.

        • Asvard dit :

          Le choc pétrolier était là pour prendre date et d’ailleurs à partir de là le monde a commencé à bien changer mais De Gaulle était déjà mort.
          Pour l’industrie il a surtout voulu faire des champions nationaux/internationaux qui ont fin de compte ont délocalisé à qui mieux-mieux alors que les PME elles ne le peuvent pas. Intention louable mais qui n’a pas résisté aux changements mondiaux intervenus après De Gaulle. Allemagne et Italie ont plus d’industries que nous et moins de champions mondiaux.
          Effectivement la Chine était déjà au CS de l’ONU donc on peut dire que rien n’a changé, pas même la Chine (à part la mort de Mao peut être, en cherchant bien), c’est effectivement un argument imparable. On peut dire aussi que l’agriculture n’a pas changé depuis les Gaulois puisqu’à l »époque on utilisait la charrue.

      • philbeau dit :

        Il n’a pas connu le 1er choc pétrolier , mais il a constaté la trahison (déjà !) des américains dans l’affaire de Suez . C’est même ce qui a été renforcé sa certitude qu’il fallait se dégager autant que faire se peut de la dépendance US .

        • Paddybus dit :

          Et vous pourriez y ajouter la trahison en Algérie… car chacun sait que nos « amis » n’y étaient pas pour rien… à cette trahison précise, ont peut d’ailleurs adjoindre les teutons qui avec leurs services de renseignements (issus des nazis et sous dominat us ) ont aussi soutenus le FLN contre la France, et si on en croit un historien allemand, qui avait interrogé les anciens responsables des services allemands, ils étaient prévenus qu’un attentat se préparait contre un barrage en France, et ils n’ont jamais informé la France… (probablement le barrage de Malpasset)
          Et les autres trahisons, tels les écoutes….
          Ce qui devient interessant, c’est que les langues se délient… Hervé Morin ancien ministre de la défense commence à dire que l’ue est une fumisterie, et l’ue de la défense encore plus….
          Encore quelques secousses, et des pans entiers de vérités vont enfin être dévoilés…

      • Euclide dit :

        Non mais ! de Gaulle avait des principes politiques intemporel et ça c’est la marque du talent en Histoire. Comme le Cardinal Richelieu.

    • Courmaceul dit :

      L’insulte c’est d’invoquer De Gaulle à tous bouts de champs sous prétexte que vous l’avez loupé au Petit Clamart.

      • philbeau dit :

        Visiblement , vos références traduisent votre âge avancé , Hibernatus …Et sinon , on fait quoi , dans le camp des groupies de l’Oncle Sam ? la pilule à avaler n’est pas trop grosse ?

      • vno dit :

        Le petit Clamart, il y avait un sous-marin ? il était jaune ou rose à cette heure d’apéro ? Certes le frère de la seule victime suite au naufrage de l’indépendance de la justice militaire était commandant d’un sous-Marin, cela nous rapproche du sujet de monsieur Lagneau… mais vos propos envers @philbeau me dérangent…

      • Euclide dit :

        Rien de vous empêche de vivre en Israel puisque vous détestez la France et son armée .
        Au passage, je constate que vous etes capable d’écrire une phrase au de là du sujet, verbe et compl²ément. Yahvé.

    • PeterR dit :

      >> les australiens ne supporterons jamais la présence française à leur porte , en particulier depuis nos essais nucléaires

      Ces essais nucléaires étaient très loin de leur portes (prendre google map et mesurer la distance Australie / Mururoa (dans les 6700km). C’est comme si la France se plaignait des essais nuc des ricains dans leur désert

      • albatros dit :

        En fait il a raison, dans la presse australienne et leurs blogs, beaucoup d’australiens ne cessent de parler de ces essais nucléaires et même du Raimbow Warrior; encore aujourd’hui. Et ils ne comprennent toujours pas ce que nous faisons dans nos COM de Tahiti, Wallis ou en Nouvelle Calédonie etc… (en oubliant au passage qu ils ont génocidé les aborigènes pour prendre leur place comme les étatsuniens avec les indiens d’Amérique d’ailleurs)
        De plus nous avons dans ce pays une réputation de voleurs figurez vous…
        Bref

      • intruder dit :

        et pourtant…..

      • Desquins dit :

        Bien sûr ils ont préférés les essais nucléaires britaniques sur leur propre sol! Il est vrai que le désert australien n’intéresse guère que les aborigènes.
        Le parfum du nucléaire anglais est probablement resté leur madeleine de Proust…

      • philbeau dit :

        Vous n’étiez peut-être pas né…reportez vous à la presse de l’époque .

      • Paddybus dit :

        Ils étaient loin aussi des iles Britanniques et Irlandaise…. et pourtant c’est l’ensemble du monde british qui nous en voulait…. j’ai souvenir d’un automobiliste Irlandais qui m’avait pris en stop,avec mon sac à dos, et dès qu’il avait su que j’étais français, m’avais alpagué… j’avais défendu la position de la France, et le ton était monté… j’avais fini par lui dire que si cela ne lui convenais pas il n’avais qu’a me déposer au bord de la route…. mais il avait préféré s’excuser et on avait fini la route sur un autre sujet….!!!!
        Il faut rappeler que ces essais avaient donné une compétence unique à la France celle de la simulation informatique des explosion nucléaires… que semble-t-il même les ricains ne dominaient pas…. d’ou je pense leur acharnement à nous en empêcher, en utilisant tous les coups possibles, green peace compris….!!!!

        • PeterR dit :

          Il est clair que la soit disante « proximité » n’était qu’un prétexte.
          Concernant les moyens de simulation il me semble que les US les avaient (à vérifier) mais qu’il nous fallait encore faire un certain nombre d’essais pour nous en doter nous même. C’est évident que pour les US et les proxis que je les soupçonne de nous avoir envoyés (GB et Australie) cela était insupportable qu’un pays comme la France soit autonome.
          La seule différence est qu’à l’époque nous avions encore des dirigeants avec un peu de c…lles (Chirac si mes souvenirs sont bons) qui les ont aimablement priés d’aller se faire foutre (essais nuc, 2ème guerre d’Irak, etc …)
          Et le fait que nous soyons totalement indépendants sur l’aspect stratégique doit royalement les faire chier (cf les allemands qui voulaient qu’on partage la techno avec eux … ben voyons).

  38. ULYSSE dit :

    La justification des AUS est fragilisée par la capacité qu aurait eu Naval group a proposer des SNA de type Suffren en remplacement des SN type Attack. Cela ne tient pas.

    • vno dit :

      Cela ne tient pas effectivement, car pour pallier l’absence d’industrie nucléaire en Australie, nous pouvions fabriquer assez rapidement les douze tronçons comprenant les chaufferies nucléaires plus les moyens de soutient et les livrer en Australie ou ils auraient construit les sous-marins et formé leurs Atomiciens avec notre aide. La maintenance jusqu’au changement de cœurs et leur désactivation partielle pour le transport en France pour le retraitement pouvait se faire en Australie, à l’image du port de Toulon. Au Tarif Français il auraient eu douze Sous-marins nucléaires ITAR Free construits chez eux en gagnant du temps pour le premier, puisque la solution technique navigue sous la forme du Suffren et les faiblesses identifiées en cours de traitement rapide du fait du besoin pour nos propres forces. Nos chaufferies ont plusieurs longueurs d’avance et pas des moindres sur celle des américains et anglais qui n’auraient pas manqué de les copier, c’est le seul bémol. Nos SNA ne mélangent pas les genres pour en faire des « bombardiers lourds » et perdre leur principale atout, c’est à dire la surprise, la discrétion même à grande vitesse et leur moyens électronique compatible avec les américains. La fourniture des armes en cas de besoin, ils avaient aussi la possibilité de les fabriquer chez eux, voir de nous en vendre si besoin. Il me semble que nous achetons des munitions de petit calibre chez eux. Enfin bref qu’ils payent pour perdre leur indépendance et leur sécurité, c’est leur droit. Pour les finlandais qui n’auraient pas compris ce qui vient de se passer et confondraient REP et chaufferie de SNA, pas le même constructeur, ni la même technique, alors inutile de dire que le Rafale c’est de la merde comme le REP. Faite un comparatif en situation réelle et faite exécuter les mêmes missions réelles et armées intensives à quatre Rafales, quatre F35, quatre F18, quatre Eurofigthter avec le volant de rechanges de fonctionnement habituel de vos armées sur une période significative de quinze jours sans soutient extérieur et tirer en les conclusions sur le modèle qui est capable d’effectuer ses missions armées avec efficacité le plus longtemps. La réalité, les bonimenteurs américains ne peuvent pas la modifier, sauf par sabotage des avions du concurrent…

  39. Bonjour M. Lagneau,

    -Sous-marins :
    Qu’il s’agisse du contrat et de l’attitude déloyale des Australiens,
    ou des relations avec les USA, il n’y a aucune nouveauté.
    De là à persévérer à collaborer avec eux, il y a des limites.
    -Hypersonique :
    Dans ce domaine, les USA ne brillent pas.
    La DGA et l’ONERA ont déjà tenté de collaborer avec le TsAGI,
    l’Institut central d’aéro-hydrodynamique,
    situé dans la banlieue Sud-Est de Moscou, ce qui était une erreur.
    -Contrats de sous-traitance dans ces domaines de pointe :
    C’est une grave erreur.
    Il faut monter en interne des équipes compétentes, les financer et les animer.
    A priori, pas de coopération internationale, même européenne.
    Un modèle de coopération type accord franco-britannique de Lancaster House,
    doit tout de même être examiné, mais ne doit pas être improvisé.

  40. LEONARD dit :

    L’Australie joue sur les mots et c’est normal.
    Morrison a bien prévenu E.M que les retards et les surcoûts risquaient de faire capoter le projet et il avait donné jusqu’à Septembre pour que N.G s’engage sur le résultat.
    Il n’avait pas dit qu’il avait pris d’autres engagements.

    Juridiquement, à partir de ce document officiel, on en apprendra plus:
    https://www.aph.gov.au/Parliamentary_Business/Committees/Joint/Treaties/FutureSubmarine-France/Report_169/section?id=committees%2freportjnt%2f024052%2f24456#footnote6target

    « Retrait ou dénonciation
    2.49
    L’accord-cadre proposé peut être résilié par accord mutuel écrit ( article 23(4) ), ou unilatéralement lorsque la capacité d’une partie à mettre en œuvre l’accord est « fondamentalement affectée par des événements, circonstances ou questions exceptionnels » ( article 23(5) ).

    2,50
    Si l’accord-cadre proposé devait être résilié unilatéralement, les parties se consulteront pour déterminer si un terrain d’entente peut être trouvé pour permettre la poursuite de l’accord. Si aucun terrain d’entente n’est trouvé dans les 12 mois, la résiliation prendra effet 24 mois après réception de l’avis de résiliation initial ( article 23, paragraphe 6 ).

    La NIA explique que « cette période permettrait aux Parties de gérer de manière appropriée les conséquences de la résiliation ».
    Les obligations relatives à la propriété et à l’utilisation des informations et de la sécurité se poursuivront au-delà de la résiliation ( article 23, paragraphe 10 ). »

    Bref, la forme n’est pas respectée, reste à savoir comment un tribunal arbitral appréciera s’il y a eu « des événements, circonstances ou questions exceptionnels ». Perso, je n’en vois pas.
    Reste que ce sera du boulot d’avocats, puis des négos d’état à état et pour finir, de la tambouille financière, dans laquelle on n’a pas beaucoup de leviers économiques.
    https://www.tresor.economie.gouv.fr/PagesInternationales/Pages/52eb8694-201c-486d-8056-52bb9dc7858d/files/8488415f-5c41-4998-b7c2-7f0197a39245

    • Michel dit :

      Contractuellement et Juridiquement les Australiens ont tout faux;
      A minimum c’est rupture de contrat unilatérable donc 400 Millions d’Euros (650 Millions de Dollars Australiens) d’indemnité en plus des montant des travaux déja executé depuis 5ans et j’en oublie …
      Avec cette étude déja commencé la France va pouvoir proposer des Baracuda à propulsion non atomique à des prix « cassés »…..Je pense que beaucoup de pays dans le monde vont etre interressé…..

      • vno dit :

        Pas aussi simple, surtout s’ils demandent à la « justice » américaine de trancher le litige. 400 millions c’est trés peu dans ce type de contrat, nous avons du leur faire confiance bien au delà du raisonnable pour accepter cela. Il est même probable que nous ne touchions pas un sous et qu’ils nous en demandent.

    • radionucleide dit :

      il vont nous indemniser en viande de kangourou pour noël

    • albatros dit :

      POur l’indemnisation… Groupe naval l’aura dans le baba.
      On ne peut obliger un autre Etat – surtout à vous payer (et comme ce sont des anglo saxons donc des radins : voyez ce qui se passe avec le Breixit).
      Si cela se fait ce sera a minima minima, des miettes quoi
      Et le contribuable sera sollicité comme d’habitude.
      Le contribuable, heureusement qu il est là d’ailleurs…

  41. Digita dit :

    Donc Naval groupe avait remporté l’appel d’offre puis est écarté sans autre forme de procès ! Tout ceci ressemle furieusement à l’affaire des Rafales suisses, non ? De plus en plus de partenaires traditionnels de la France sont en train de la lacher, purement et simplement, sans autre forme de procès ! Il y a visiblement un problème avec des pratiques de cyber harcellement qui commencent à sérieuseent agacer ses partenaires ! Ce qu’il s’est passé en Belgique et en Suisse concernant les appels d’offres mis sous pression est inacceptable ! On ne se comporte pas comme cela entre partenaires ! Je me dis que si ils ont voulu jouer le même jeu en Australie, il ne faut pas s’étonner que l’effet soit le même ! Malheureusement je ne pesne pas que cela change de sitôt, ils se pensent victimes d ‘une cabale immaginaire, la schyzophrénie ambiante ne cessera pas de sitôt !

  42. petitjean dit :

    Essayons d’approfondir

    excellente lecture :

    Notes submersibles sur une tragédie-bouffe
    https://www.dedefensa.org/article/notes-submersibles-sur-une-tragedie-bouffe

    « (….)» En somme, bien qu’il s’agisse d’un “coup de Jarnac”, “inacceptable”, l’ex-numéro 2 de l’armée française tient d’emblée à remettre les choses au clair: dans ce coup de théâtre réunissant Américains, Britanniques et Australiens, sur fond de containment de la Chine, deux acteurs “comptent pour du beurre”. Aux “pions” australiens qui n’ont aucune connaissance en matière de nucléaire, Alain Coldefy ajoute donc les «faire-valoir» britanniques.

    » “Il ne faut pas se tromper d’adversaire. L’adversaire c’est le démocrate américain !”, lâche sans détour l’ex-numéro 2 de l’armée française : “Johnson est un faire-valoir et les Australiens sont des pions là-dedans.”

    » “On se refuse à voir les Américains comme étant hostiles à l’égard des intérêts français”, confirme Olivier de Maison Rouge. Peu surpris par un tel torpillage, cet avocat spécialisé en intelligence économique regrette que la France ne prenne pas la mesure de cette menace sur ses intérêts. Et il est vrai, les exemples où les États-Unis ont fait usage de leur interprétation extraterritoriale pour favoriser leurs intérêts ne manquent pas.

    » En 2012, sous la menace de sanctions américaines, General Motors, qui était entré au capital de Peugeot-Citroën, obligea le groupe français à abandonner l’Iran, son premier marché à l’export… que l’Américain récupéra. Les méthodes d’intimidation employées par les États-Unis atteignirent des sommets lorsqu’en 2014 la justice américaine poussa le fleuron Alstom à céder sa branche énergie à General Electrics.

    » Clou du spectacle, en mai 2015, quand la même justice américaine condamna la BNP, qui devenait trop présente aux États-Unis, à payer 8,83 milliards de dollars, pour non-respect des embargos américains. “On est en frontal avec l’administration démocrate américaine”, insiste l’amiral Coldefy, qui attribue également à Joe Biden l’échec récent de Dassault en Suisse.

    » Pour Olivier de Maison Rouge, la manœuvre de Washington et de ses vassaux a le mérite de cadrer les choses: il ne s’agit pas là d’un “bloc occidental” réuni autour des Américains face à la Chine, mais d’un bloc “anglo-saxon, qui ne laisse aucune place à l’Europe, en tout cas à une troisième voie”. »(…..)

    • Paddybus dit :

      Oui, trés bien de rappeler le coup fait à PSA, qui suite à cela, a failli s’effondrer, et il y avait eu le nouveau pacte d’actionnaires état Français, entreprise chinoise, et famille Peugeot…
      PSA avait perdu du jour au lendemain plus d’un million de voiture fabriquées là bas avec forte marge… ce qui fragilisa sa structure…. PSA importait des pièces et assemblait les voitures sur place…. les ricains ont donc interdit d’importer des pièces… mais pas des voitures déjà assemblées…!!!!
      Et en effet, les ricains vendirent ensuite des voitures via l’Azerbaïdjan….

  43. LOUIS XIV dit :

    « Tout ceci ressemble furieusement à l’affaire des Rafale suisses, non ? « .
    Pas tout-à-fait : l’Australie était liée à la France par un contrat en bonne et due forme. En Suisse, le Rafale a été écarté en phase finale de la sélection. Ce n’est pas la même chose, cela n’a pas la même portée juridique (nulle dans le cas de l’affaire suisse) même si la déloyauté des suisse, australien et américains est semblable.

    Pour autant, suisses et australiens se retrouvent un peu dans la même situation : les premiers avec une bouse volante (quand elle parvient à décoller) supra chère, aux fonctionnalités non encore entièrement déverminées et aux capacités et performances aux antipodes du besoin exprimé. Les Backfire te MIG 31 Russes font faire de l’espace aérien helvète leur cour de récréation.

    Quant aux australiens, ils ne sont pas près de les voir, leurs sous-marins. Dans les échos de ce jour, il est précisé que « Les Etats-Unis ont déjà un carnet de commandes chargé ». « Le programme de remplacement et d’amélioration des SNA Virginia connait déjà des retards … En raison d’une charge de travail accrue et de l’augmentation des nouvelles recrues inexpérimentées qui en résulte chez les fournisseurs et les constructeurs de navire ».

    En clair, après 40 ans de dérégulation frénétique, l’appareil industriel américain s’est fortement émoussé. Ils ne savent plus aussi bien faire qu’avant (cf le F35). A ce compte là, les australiens commenceront de toucher leurs SNA au milieu de la décennie 2030 et, en admettant qu’ils aient pu former les 2 équipages requis par bateau (sans oublier l’ingéniérie nucléaire), les mettront en service au moment où ils commenceront d’être frappés d’obsolescence. Mdr!

  44. Marvin Beaudoi dit :

    Et du coup ils vont avoir quoi comme sous marins ? Je ne pense pas que les américains vont leur vendre des Classe Virginia, ou des Classe Astute Britannique ? Si ils partent d’une page blanche ils sont pas près de les avoir leur sous marins.

  45. Czar dit :

    si je résume :

    on va récup 3 milliards (2.4 déjà touché et les reste de clause de dédit) pour un truc dont on a juste fait les plans qu’on pourra revendre à l’Indo ou aux phlippines

    on perd tout prétexte moral pour être embringués dans la future guerre dans le pacifique

    les boches quiont tout fait pour sabote rle contrat une fois signé ne gagnent rien

    macron est ridiculisé à quelques mois de la présidentielle

    et moi je reprends deux fois des pâtes pour fêter ça

    • Pravda dit :

      Un peu ce que je disais précédemment, en ajoutant qu’avec cette somme on pourrait même acheter quelques SM classiques pour les prédisposer en zone Pacifique.

    • albatros dit :

      Vu ainsi évidemment…on est pas troptriste.
      On peut ajouter que Groupe naval n’aura pas à gérer les nombreux et coûteux soucis techniques dus à des sous marins ayant l’allure de SNA sans l’être vraiment (une idée de technocrate australien sans doute, ne volant pas acheter du nucléaire mais s y résolvant pourtant ensuite) et n ese décrédibilisera pas lui, au contraire de notre énarque de président.
      mais cela ne l’empêchera pas d’être réélu (de justesse aux voix)

    • Sous Marina dit :

      En Frince l’Union Europe veut détruire les états au profit de son pouvoir.On ne peut plus rien décider sans se référer à l’Europe!!!! Au secours De Gaulle… Cela ne saurait suffire !!! Puisque les Etats-Unis démontrent qu’ils considèrent la France comme quantité négligeable, c’est carrément sortir de l’Otan qu’il convient de faire et ne plus s’aligner en rang d’oignons dans la cohorte des VALETS et LARBNS aux ORDRES de Washington !!! Quant à promouvoir une Europe indépendante et une armée européenne … la France se berce UNE FOIS DE PLUS d’illusions … JAMAIS l’Allemagne n’y consentira et … PLUS ENCORE la Pologne, les Baltes, la Roumanie, la Bulgarie, du fait de leur russophobie paranoïaque !!! Ce que DEVRAIT faire la France, c’est se rapprocher ENFIN de la Russie, historiquement, son allié NATUREL en Europe … Mais pour cela … il faudrait un De Gaulle … au moment vous léchez le cul des ricains, ils ont crotté sur votre visage.

    • Nexterience dit :

      Au delà d’une stratégie d’influence naissante dans toute la zone entre Inde, Indonésie et Australie, il y avait peut-être des intérêts autour de l’exploitation de terres rares océaniques ou de l’uranium australien.

  46. Arnaud dit :

    La Suisse et l’Australie n’ont jamais été des partenaires tradionnels de la France. Il faudrait savoir de quoi on parle avant de parler. Regardez leurs équipements et vous verrez. l’Australie et le Canada sont depuis tjs des colonies de l’industrie américaine. La Suisse en est un client fortuné. Les anglais sont un cousin avec une forte capacité industriel mais c’est qu’en même la famille

    • Paddybus dit :

      Nos voisins suisses nous avaient acheté des Mirages III et les avaient beaucoup appréciés…. il en reste même encore un qui vole pour la gloire….
      Nous avions de grandes chances avec le Rafale… mais pas l’autorité et les moyens de pression…

  47. Olinter dit :

    Le coup semble avoir été préparé depuis un petit moment.
    https://youtu.be/YsFwKzYI5_4
    Résumé ci-dessous de la conférence en Australie de John Mearsheimer ( la Chine étant le 1er partenaire commerciale de l’Australie)
    « Maintenant, certaines personnes disent qu’il y a une alternative : vous pouvez marcher avec la Chine », a déclaré Mearsheimer. « Exact, vous avez un choix ici : vous pouvez marcher avec la Chine plutôt qu’avec les États-Unis. Il y a deux choses que je dirai à ce sujet. Numéro un, si vous marchez avec la Chine, vous devez comprendre que vous serez notre ennemi. Vous décidez alors de devenir un ennemi des États-Unis. Parce qu’encore une fois, nous parlons d’une compétition sécuritaire intense. »

    « Vous êtes soit avec nous, soit contre nous », a-t-il poursuivi. « Et si vous faites un commerce important avec la Chine, et que vous êtes amical avec elle, vous sapez les États-Unis dans cette compétition sécuritaire. Vous nourrissez la bête, de notre point de vue. Et cela ne va pas nous rendre heureux. Et quand nous ne sommes pas contents, il ne faut pas sous-estimer à quel point nous pouvons être méchants. Il suffit de demander à Fidel Castro. »

  48. Alsaco dit :

    C’est un aveu de faiblesse des ricains qui ont besoin d’alliances pour contrer la Chine, avec le Royaume-uni, maintenant l’ Australie. Là on voit les amerlocs craintifs contre la Chine.
    Et oui la première puissance a peur elle n’ose déjà pas répondre aux provocation des chinois en mer, qui année après année prend de l’importance car elle sait très bien que dans le pacifique elle ne domine plus. Le centre de gravité des menaces c’est déplacé de l’Europe vers le pacifique, ceux qui veulent compter sur les rednecks pour leur défence en Europe on des soucis a se faire ….

  49. farragut dit :

    Maintenant, la question est de savoir si l’Alliance AUKUS rend les contrats passés avec la France tributaires des lois d’extraterritorialité des USA, en particulier celle visant à transférer toutes les études d’un concurrent « malheureux » à son adversaire, fut-il inconnu au moment de la conclusion dudit contrat… (cf. la discussion sur le contrat DA-Vought sur l’avion à géométrie variable « Vagabond ») ?

    Si le constructeur final des SAN Astute ou des SNA américains prêtés à l’Australie « récupère » les études de NG dans l’Appel d’Offres « perdu » à son profit, est-ce aussi pris en compte dans les clauses du fameux contrat bien « bordé », à moins que le véritable qualificatif soir « bordé »-« like », comme ils disent chez Facebook ?

    Et, question subsidiaire, DCNS, même rebaptisée Naval Group, va-t-elle continuer à « coopérer » avec les Anglais pour fournir les équipements nécessaires aux Astute « australiens » ? Pas de doute, on doit bien se marrer chez les British ! 😉
    http://www.opex360.com/2013/09/12/dcns-va-livrer-4-echangeurs-thermiques-pour-les-deux-derniers-sous-marins-britanniques-astute/

    • Michel dit :

      Les études de Naval Group ne valent rien pour les Australiens mêmes s’ils en ont la possession (vous pensez bien que Naval Group possède l’ensemble des données et a déja en « stock » l’intégralité des études), car elles ne sont applicables que pour les sous-marins de la classe Barracuda donc d’un sous-marin de conception Française et pas transposable sur un navire de conception US ou Briton !!!!!
      Pour eux ils ont déjà payé les études déjà réalisées, et vont payer le montant inhérent aux clauses de rupture du contrat unilatéral et tout ce fric va tomber dans les comptes de Naval Group …..voir le message de « Czar » ci avant.

  50. Courmaceul dit :

    L’Australie est en pleine négociation commerciale entre l’UE et l’Australie…à surveiller.

  51. Ba-Ra-Cu-Dhaa dit :

    Poignardé par les US, rien de vraiment étonnant après avoir goûté du Trump, Biden c’est idem. Regardez la merde qu’il a foutue en Afghanistan.

    Par contre, encore ces (autocensure) d’anglais qui en profitent pour nous niquer encore. La
    , je dis bravo les Britons. Vous nous avez encore bien eu. Après avoir baisé l’Europe, vous remettez le couvert.

    Mais bon, on mérite les politiques mollasse de ceux que l’ont a élus…

  52. Raymond75 dit :

    Ce qui se met en place, c’est une ‘OTAN’ du Pacifique, une OTPN … Et aussi une nouvelle guerre froide entre la Chine et les USA. Dans ce contexte, la France n’a pas sa place, malgré les îles qui sont sous notre juridiction dans cette zone, mais sans aucune base significative. Et nous n’avons pas les moyens d’établir des moyens militaires qui seraient à la hauteur d’une alliance militaire réelle.

    Il y a un lourd contentieux diplomatique et commercial à traiter.

    Mais la place de la France est en Europe, pas au large de l’Australie. Qui peut croire que la Chine va bloquer le commerce maritime dont elle dépend ? Personne. Sans en aucun cas être complaisant avec la Chine (nous nous sommes déjà que trop livrés économiquement pieds et points liés à ce pays), nous ne devons pas nous laisser entrainer dans un conflit entre l’empire US en déclin, et la Chine qui veut maitriser son environnement sans menaces extérieures.

    Il est difficile de créer une défense européenne, car dans cette confédération chaque pays reste souverain, mais c’est bien vers cela qu’il faut s’orienter, en étant … patient.

    • Poutargue dit :

      « Il est difficile de créer une défense européenne, car dans cette confédération chaque pays reste souverain, mais c’est bien vers cela qu’il faut s’orienter, en étant … patient. »
      Justement les équilibres en région Pacifique sont en train de changer à vitesse V sous l’effet de la croissance de la puissance chinoise et des actions de la Corée du Nord. L’Europe est loin, fait et devra faire face à des problèmes d’ampleur face à la crise migratoire et l’insécurité à ses portes (Sahel, M.O.).
      Dans ce que vous indiquez, une défense que l’on crée suppose un projet politique commun mais également une « volonté » de défendre ses intérêts (ce qui n’est pas être belliciste) et surtout de s’en donner les moyens. Soit de ne pas croire que « Sentinelle » et le SNU sont une panacée…
      La France est l’un des pays les moins mal dotés en la matière … mais honnêtement croyez-vous que nos concitoyens soient en général sensibles à l’évolution du monde et prêts à changer de politique ?

      • Raymond75 dit :

        « croyez-vous que nos concitoyens soient en général sensibles à l’évolution du monde et prêts à changer de politique ?  » … Hélas non, pour l’instant.

  53. Philippe dit :

    L’annulation de ce contrat nous donne l’occasion d’ouvrir les yeux car avec l’Australie / Océanie, le Royaume Uni / Europe, zt les USA / Amérique c’est donc une coalition impliquant 3 continents qui est en train de se mettre en place dans ce qu’il faut bien appeler la nouvelle guerre froide entre les USA et la Chine.
    Sans aller jusqu’à un gouvernement commun ou une armée commune nous serions en droit d’attendre une peu plus de cohésion de la part de l’Europe notamment en ce qui concerne le lancement des grands programmes militaires en suspens puisque c’est l’indépendance stratégique de l’Union Européenne qui est en train de se jouer.
    Au passage l’actualité nous permet de vérifier la pertinence des choix faits par de Gaulle pour la France… il y a plusieurs décennies.
    Coercition économique, coercition juridique, espionnage généralisé comme les lanceurs d’alerte nous l’ont montré, espionnage parfois même téléguidé entre européens (Allemagne / France, Danemark / Allemagne), mensonges graves sur la présence d’armes de destruction massive pour tenter de justifier la seconde guerre d’Irak, retrait précipité d’Afghanistan sans concertation, décidément l’attitude générale des USA vis-à-vis de leurs alliés (?) mérite vraiment d’être reconsidérée en profondeur et rapidement.
    C’est la raison pour laquelle l’annulation d’une soirée à l’ambassade de France aux USA est dans ce grave contexte, de mon point de vue, tout simplement risible.

    • albatros dit :

      Il n’y arien à attendre de ce nain politique et soumis de l’UE aux Etats Unis
      le vers (anglo saxon) est dans le fruit et il a proliféré pourrissant ce dernier.
      La France doit d’abord redevenir la France. Et peut être ensuite songer à une fédération avec certains de ses voisins ?
      Là on pourra ensuite et dans le futur parler d’Europe.

    • Achille-64 dit :

      L’annulation est peut-être ‘risible’, mais le maintien aurait été encore bien pire. Croyez-vous qu’on a des gros moyens au temps ‘t’ ? Un blocus ? On les prive de vin ou de parfum ?

      C’est dans la durée que l’on verra si notre PR et ce ministre des AE ont de la fierté pour notre pays ; il y aura des occasions de montrer notre ‘éventuel changement d’attitude’ (perso je doute que ça sera fait vu la dérive de nos ‘élites’).
      Exercice prévu en 2022 en Australie avec des Rafale, Phénix, … Combien ça coûte et pour quoi faire ?

      Peut-être qu’au prochain anniversaire de Trafalgar il n’y aura pas de CdG (en 2005, sous Chirac) ?
      https://troisponts.net/2014/10/06/trafalgar-2005-une-participation-francaise-honteuse/

      Quand des dirigeants n’ont pas de fierté pour leur pays, il ne faut pas s’étonner de ne plus être respecté par les autres.

      Quant à une solidarité européenne : l’Europe est construite pour ne pas prendre de décision courageuse.
      Et vu l’ADN profondément atlantiste de plusieurs pays, il ne faut pas compter sur une politique d’indépendance européenne … C’est dommage, mais c’est une réalité prouvée et structurelle.

  54. Kobalt dit :

    Les reponses commencent à venir. À mon avis l’histoire n’est pas terminée. Macron est bientôt en campagne il est vital pour lui de rendre l monnaie de leur piece au australiens.
    https://www.europe1.fr/international/negociation-ue-australie-paris-ne-voit-pas-comment-faire-confiance-a-canberra-4067103

    • Michel dit :

      Thierry Breton au boulot pour torpiller le projet d’accord avec l’Australie…Par contre, un accord avec la Nouvelle-Zélande doit être négocié.

    • Courmaceul dit :

      Rappel des ambassadeurs en Australie et USA.

  55. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    S’il y a bien une chose sur laquelle on peut compter chez les anglo-saxons, c’est qu’ils oublient parole d’honneur et clause contractuelle dès qu’ils voient un avantage.

    Vous, Français, vous vous battez pour de l’argent. Et nous, Anglais, nous nous battons pour l’honneur. – « Chacun se bat pour ce qui lui manque! » Robert Surcouf –

  56. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Macron a bien montré à quel point il est fort et autoritaire contre les gilets jaunes et les chômeurs. J’ai hâte de voir à quel point cet homme est « fort » contre Biden et ses vassaux. IT’S SHOWTIME, MANU!

  57. Max dit :

    Depuis 1815 et la victoire sur ce qu’ils désignaient comme l’antéchrist, Napoléon Bonaparte, le monde est sous domination économique anglo-saxonne.
    Les comptoirs commerciaux britanniques sont devenus des paradis fiscaux et les USA ont pris l’ascendant en raflant la mise sur les tragédies mortifères européennes.
    Toutes leurs dérives hégémoniques ont été caractérisées par la cupidité. Quoi de plus normal pour une nation ancrée dans le 1er Testament où « oeil pour oeil » et la possession matérielle est son essence.
    Pas étonnant que les ricains se soient accordés avec les pakistanais qui aujourd’hui les trahissent.
    Ou que sous l’influence de Reagan et Thatcher dans les 80’s, la dérégulation financière internationale ait accouché de la désindustrialisation de l’occident pour le grand bonheur des 1% et la mise en orbite de l’ogre chinois.
    Malgré la dérive autocratique du névrosé empereur corse, il restait un espoir plus grand que de s’en mettre plein les poches…
    Il faut avoir vécu aux USA (1992-1994) pour comprendre à quel point être citoyen français est un privilège…

    • albatros dit :

      Sur le dernier point, votre expérience aux Etats Unis : c’est très intéressant, pourriez vous développer ?

    • fabrice dit :

      Max
      Faudrait arrêter de transférer vos problèmes d’avidité et de cupidité sur les autres.
      Quand à vos références antisémites sur le 1er Testament dont le fondement serait la « possession ». J’ai visité de nombreuses synagogues et j’ai visite le Vatican… Où est ce que j’ai trouvé des salles entières remplies de statues en marbre, d’objets en or et de calices serties de pierres précieuses ?

  58. Tankaboum dit :

    Pour bien faire chier ces gros cons d’anglais, on pourrait commencer par vendre des rafales d’occase aux argentins, avec les scorpenes qui vont avec. Une bonne dose de missilerie et de bombes guidées. Même sans bénéfice.On verra bien si ils déplaceront leurs porte F35, pour les voir couler aux premiers exocets lancés.

    • albatros dit :

      Cela ne se fera pas car nos énarques ont peur des mesures de représailles et que nous sommes des français pas des boutiquiers anglo saxons.
      De plus nous avons besoin des anglais et étatsunis pour une alliance militaire avec eux et surtout nos OPEX car notre Armée est réduite à peau de chagrin depuis des lustres, les mesurettes de relance étant trop faibles et trop tard..
      Dans cette histoire c’est surtout Biden qui est à la manoeuvre, après l’affaire des Fail 35 et ses menaces aux suisses…
      Et ce n’est pas fini car c’est sa façon de faire du « make in USA » et il faut avouer qu elle est efficace en cette période où les Etats Unis comptent sur leurs alliés en les soumettant au chantage.
      La France doit redevenir la France, avec une puissance et sa faculté de parler à tout le monde et de ne pas dire ouioui, même si cela ne plait pas à Washington.

  59. lxm dit :

    Vu la vitesse exponentielle de la technologie, il y a fort à parier qu’en 2040, XI ne sera très certainement plus au pouvoir en chine, ces 8 futurs sousmarins nucléaires australiens seront obsolètes avant même leur première sortie en mer. Les satellites les repèreront depuis l’espace. Des minidrones-sonars parcoureront les océans et sous les océans en triangulant à partir de la moindre petite vaguelette.
    L’australie à force d’avoir trop trainé a maintenant un énorme trou dans son dispositif.

  60. sylvain dit :

    Dans tous les cas, il est surprenant que la France ait « découvert » l’annulation le 15 septembre. En effet, il est possible que les Australiens l’aient annoncé, et que nos politiques fassent mine de le découvrir maintenant. Cela étant, même si ce n’était pas le cas, il y a en Australie une ambassade de France, un attaché de défense, un attaché d’armement, un attaché économique, du personnel de NG,… En janvier, les Tigre sont remis en cause au profit de AH-64. Je suis quand même surpris que personne en local n’ait eu au moins de signaux, car sur un contrat à 56 milliards d’euros, il me semblait qu’ on était plus que vigilant. Ensuite, certes le comportement australien est décevant, mais il rappelle furieusement le comportement de la France avec les deux BPC vendus à la Russie puis annulés… Mais sur le fond, je suis quand même stupéfait que personne n’ait vu le coup venir. Si c’est la cas, on va regretter Trump, car lui au moins, on le voyait venir….

  61. Je dit :

    La race anglaise est en avance et domine le monde, la race latine est en retard

    • Czar dit :

      « la race anglaise » lave les pieds des noirs aux états-unis et s’excuse de sa blancheur, elle aura même un PM paki en angleterre avant 10 ans. je suis assez sûr de qui de nous deux survivra.

  62. Eugene123 dit :

    Est-ce-que les pleureuses françaises vont continuer à jouer les victimes pendant longtemps?

    Quand la France a déchiré le contrat qu’elle avait signé avec la Russie pour la fourniture des navires Mistral en 2010, personne en France ne s’en est offusqué.

    Au final, l’Australie a simplement fait à la France ce que la France a fait à la Russie!

    Et ce n’est pas une première. Par le passé, la France après avoir vendu des Mirage à l’Afrique du Sud et à Israël s’est empressée d’annuler tous les contrats de maintenance et de fournitures de pièces détachées.

    Quelle différence avec le cas australien? Est-ce que la France se croit au-dessus des réalités du monde?

    • Pravda dit :

      Afrique du sud ? Apartheid non ?
      Russie ? Nous leur avons commandé deux navires et leur avons laissé sur les bras? Non, c’est même le contraire. Tout ça parce que les gentils russes ont envahi un pays…
      On voit bien où se situe la moralité pour vous, au niveau du portefeuille.

    • Michel dit :

      Pour les Mirage le contrat était officiellement annulé, mais toutes les pièces détachées pour Israel pour la Guerre des 6 jours passaient par la Suisse équipée de Mirage IIIS, DS et RS ….. Et pour l’Afrique du Sud les pièces passaient par un autre « canal » et la douane française fermait les yeux …. Ordre venu d’en haut …..

    • albatros dit :

      Vous êtes sûr ?
      « Quand la France a déchiré le contrat qu’elle avait signé avec la Russie pour la fourniture des navires Mistral en 2010, personne en France ne s’en est offusqué. »
      Au contraire et pas mal sur ce site .. mais ils ne sont peut être pas français ?
      Sauf que la Russie envahissait des pays et que ce pays est notre ennemi, Sarko l’avait oublié pas Hollande.
      Il n’y a qu’à voir la propagande que la Russie mène contre la France et ses intérêts de par le monde
      L’Australie est un allié militaire et stratégique
      Enfin la France a payé rubis sur l’ongle les pénalités aux russes.
      reste à voir si Groupe naval sera dédommagé …rien n’est moins sûr.
      -L’Afrique du Sud pratiquait l’Apartheid ce qui était choquant pour nos énarques et journalistes et enfermait Mandela…il me semble que c’était une mesure de rétortion/de pression, de même quepour Israël qui se défendait un peu trop fort sur les palestiniens.
      Là encore aucun rapport, la France n’étant ici pas sanctionnée du fait de son comportement

      • Paddybus dit :

        La Russie n’est l’ennemi de la France que parce que les usa nous en ont donné l’ordre, afin d’essayer de punir la Russie, contre laquelle ils avaient tenté un piège qui n’a pas marché…. le coup d’état tordu de la Maïdan est un coup d’état contre un président élu, dont le but ultime était évidemment de s’emparer du seul port Russe en eau chaude….!!!! (vu la façon dont les ricains traitent ce pays depuis l’échec le démontre…)

        Avant cela la Russie était aussi amie, voire plus que les usa…!!!!

        Notre soumission aux semeurs de pétaudière de la planète, nous a fait rentrer dans le camp des toutous, et le dernier coup avec les australiens montre dans quel respect ils nous tiennent….!!!!

        Cette dernière fumisterie devrait être le signal définitif de la reprise d’indépendance de la France, qui pourrait revenir en tête des non alignés comme au bon vieux temps ou nous avions un président digne de sa fonction…. c’était il y a 43 ans………!!!!!!!!!!!!!

        Ce qui est tout aussi intéressant, c’est que Xavier Bertrand vient enfin de faire un pas vers le bon sens…. en disant « l’ue est une vaste fumisterie »….. enfin l’aveu d’une chose qui pue depuis si longtemps que même les moins informés comprenaient qu’il y avait un loup…. rappelez vous qu’en 2005, 54,6% des Français ont dit non…. (les Néerlandais et les Irlandais aussi )

      • Eugene123 dit :

        @albatros: Quand la France a signé le contrat avec l’Afrique du Sud, a livré les Mirage et encaissé le bon argent sud-africain, l’Apartheid était ni pratiqué ni connu du monde entier y compris de la France? Est-ce que vous prenez les gens pour des imbéciles?

        • Pravda dit :

          Les choses évoluent parfois, il n’y a qu’en Suisse où on se fait chier à longueur de siècles, un régime type « apartheid » « dictature russe »… peut recevoir des sanctions suite à des répressions, des guerres … et idem pour la France qui peut changer de régime donc d’affinités.
          Après quand la Suisse officiellement n’alimente pas une guerre type AS/Yemen mais qu’on retrouve quand même leurs produits sur ce théâtre, c’est pas des faux-culs de première ?
          https://www.24heures.ch/suisse/armes-suisses-vente-yemen/story/11636964

          • Eugene123 dit :

            Et papy, tu as pas encore compris que tu te trompes de cible? La Suisse je m’en tape!
            🙂

    • Czar dit :

      comparaison aussi inepte que toi, petit Brabant Con : la russie avait envahi un territoire d’un pays souverain lié à l’alliance à laquelle on appartient et son retrait était une condition normale et nécessaire pour l’exécution du contrat

      • Eugene123 dit :

        Momo, tu peux te cacher sous un autre pseudo, on te reconnait à la conn… de tes propos: Depuis quand l’Ukraine est dans une quelconque alliance avec la France ou avec n’importe quel autre pays occidental?

        Tu devrais en rester à la bibine bu au goulot!

    • garance dit :

      et si j’ai bonne mémoire, au registre des coups tordus, il y a aussi une histoire malouine entre Tonton et Margareth sur fond de codes d’exocet argentin.

    • Reality Checks dit :

      C’est pas faux, le parallèle est pertinent.

    • vno dit :

      Tu ne réécris pas l’histoire de la revente des plans des Mirages construit chez eux par les Suisses aux Israéliens sous couvert d’une vrai fausse affaire d’espionnage ? t’es un mec propre toi, y a que quand tu viens en France que du met tes poubelles dans la nature pour pas payer les taxes en Suisse ?

    • Camadri dit :

      Vous ne voyez pas la différence ? vraiment ? essayez encore … mais je crois que c’est peine perdu, pourtant c’est plutôt simple à comprendre …
      Comme vous ne cherchez qu’à critiquer la France donc en toute neutralité retourner à vos pâtures Suisses en priant pour l’arrivé bruyantes mais incertaines des F35 …
      Occupez vous plutôt de vos banques plutôt que de géopolitique, ça vous dépasse visiblement

    • fab dit :

      avec vous Eugène, nous sommes vraiment les responsables de tout! je croies même que votre sentiment anti-français tient de l’ost-Racisme…. Un(e) de nos compatriotes vous aurait-(il)elle brisé le coeur???

      • Eugene123 dit :

        Non, la France est juste responsable de ses malheurs!

        Le problème de la France, c’est de ne jamais se remettre en question. Quelque soit le domaine, les responsables sont toujours les autres…

        La France est un pays de Calimero!

  63. lxm dit :

    Ils nous prennent pour des cons, c’est tout.

    Comme d’hab, en business, on donne à chaque client notre technologie, on est quasi les seuls à faire cela. Il arrive même qu’on paye nous même le produit qu’on vend en avançant l’argent.
    Les ricains arrivent et à chaque fois, avec leurs gros sabots, ils nous démontent d’un coup sec, des décennies que ça dure.

    Et finalement malgré tout ce qu’on partage, les alliances, les coopérations, on reste de déchets à leurs yeux, même pas un coup de fil pour prévenir. Et notre président apprend dans la presse ce qui se passe.

    Notre pays doit faire en sorte de ne plus avoir besoin des américains, ni de quiconque d’autres hors d’europe. Il nous faut de la verticalité, prendre de réelles décisions et arrêter de faire durer des années le moins truc. Faut agir vraiment, notre pays coule, sous sa dette, sous ses déficits, sous sa criminalité, et n’a presque plus les moyens de se défendre.

    Faut retrouver de l’ambition et y mettre les moyens, arrêter de financer ce qui ne sert à rien ou nous fait du mal.

    • albatros dit :

      Tant que l’ENA nous gouvernera, notre déchéance ne cessera.
      Visiblement…vous n’avez pas fait l’ENA.

  64. Naledi dit :

    Peut on imaginer un nouveau rebondissement ?
    L’acquisition par l’Australie d’un nombre réduit de sous marin de NG. Et le reste en soum US/UK? Ce clash étant voulu pour mieux renégocier le contrat. Scénario utopique certes mais….

  65. Garance dit :

    N’y a t’il pas non plus une vieille histoire malouine entre Tonton et Margareth et des codes d’exocet?

  66. Belzébuth dit :

    « Le seul moyen pour que l’Australie ait rapidement des sous-marins nucléaires anglais, c’est que l’Ecosse devienne indépendante ».
    Ce n’est pas de moi, mais elle est pas mal!

  67. pfr dit :

    Je n ai pas lu la somme des nombreux commentaires, mais finalement si la somme des indemnités couvre notre investissement voir plus, what the f**k

  68. UnKnown dit :

    On nous sodomise en public sans notre accord, on nous ignore ensuite, et après on nous pisse dessus en nous faisant croire que c’est de la pluie.
    Merveilleux.

  69. Hubert dit :

    On ne peut pas en vouloir à l’Australie pour les sous-marins (même si c’est dégueulasse) car il en va de leurs intérêts vitaux et pas juste un contrat d’armement.

    D’après moi pour 3 raisons:

    Si demain ça doit péter elle sait qu’elle peut compter sur les USA et le Royaume-Uni qui partiront à la guerre sans discuter comme ce fut le cas en IRAK alors que nous on a dit non. (et nous avions raison de ne pas y aller). Nous, Français, avons une élection présidentielle en 2022 et si la France Insoumise ou si le RN passe et même si Macron repasse, pas sûr du tout que la France aide l’Australie. On parlera alors de la souveraineté de la France & de son non alignement Atlantiste (comme je le lis très souvent sur le Blog). Certes c’est c’est peu probable, mais ça peut arriver… Et si j’étais Australien je me poserai légitimement la question. (pas vous peut-être? pas en 2022? pas en 2027? et en 2032? ha vous voyez on ne sait pas…)

    Les USA ont une puissance de feu que n’a pas la France. Si ils doivent fabriquer 6,9 ou 12 sous marins en très peu de temps, ils le feront. Rappelez vous la seconde guerre mondiale… leur industrie est titanesque. De plus en attendant ils peuvent toujours refiler des sous-marins Américains refait aux couleurs australiennes pour qu’ils s’entrainent. (ben oui pourquoi pas, ils en ont 50 des SNA, nous on en a 6). Donc si ça pète en 2024, ils auront des sous marins US alors que le nôtre serait à Cherbourg en train d’être construit. Le temps presse, fini de jouer, surtout si je suis Australien.

    Le 3eme point est l’interopérabilité des sous marins et des troupes. Les sous-marins US pourront se faire réparer/maintenir/réarmer en Australie, même chose pour les sous marins Australiens mais aux États-Unis cette fois, pareil pour les équipages (qui parlent Anglais) , les pièces de rechange… . Je donne 6 mois (1an?) aux USA pour construire des bases sous marines opérationnelles en Australie… et pas que…. L’Australie va devenir la base arrière des USA.

    Donc:

    Oui je suis Français et fier de l’être et on fait des supers sous-marins (mieux que les Ricains 🙂

    Oui les Australiens nous ont trahis mais en face il y a la Chine qui les menace réellement et si ça pète je préfère Dwayne Johnson à Pierre Niney. (même si j’aime bien Pierre Niney)

    Oui on a mal au c.. économiquement parlant (mais on touchera des indemnités pour non respect du contrat)

    Les Australiens nous ferons un petits bisou en disant désolé (comme quand on quitte sa petite amie…)
    Les Américains s’en foutent car ils gagnent tout le temps, ils se préparent à la guerre.
    Les Anglais sont très contents (Ils sont toujours content de faire chier les Français)
    Les Allemands sont très contents même si ils n’en tirent aucun bénéfice (Ils sont toujours content de faire chier les Français aussi)

  70. mulshoe dit :

    Les Anti-nucléaires australiens vont avoir du boulot … sous-marins, centrale nucléaires . Et si la France reprenait ses essais nucléaires ? Entendrions nous le choeur australien effarouché ?

  71. patrico dit :

    Notre Ministre des finances claironne que c est pas dramatique pour Naval Groupe !
    Sondage : la France est en déclin pour +60% Français ? Ce qu il y à de réel c est notre désindustrialision au profit des services qui n apportent aucune devises !

  72. Jean Petit qui danse dit :

    On s’étonne de quoi en fait ? On a face a nous des anglais, des anglais obèses (les américains) et des bagnards anglais (les australiens), rien d’étonnant à ce qu’on atteigne des sommets en terme de filsdeputerie. Mais bon macron et sa clique vont s’agiter 15 jours et puis ça sera terminé, rien a attendre de la part de ce soumis… Ce serait l’occasion rêvée de se barrer de l’OTAN, mais bon les young leader qui controlent la France n’oseront jamais, la laisse qui le controle est trop bien ajustée

    • PK dit :

      PAs sûr : il a besoin de se faire mousser pour se faire réélire. La présidentielle se jouera à droite et il veut une finale contre Le Pen. Il a une occasion en or de couper l’herbe sous les pieds de ses adversaires.

      Mais bon, la laisse est solide. Qui sera le plus fort ?

  73. vno dit :

    Dénonciation des accords de Lancaster House… Rapatriement en France des technologies militaires faites en coopérations et fermetures des usines Anglaises… Pour les Américains, s’ils avaient la mauvaise idée de rétorsions, Embargo sur les Sonars et les pièces détachées… J’ai la certitude qu’ils vont énormément apprécier notre caca nerveu de paillasson à leurs ordres. Poutine et les Chinois doivent bien se marrer !

  74. Tempo dit :

    Après ce cuisant échec, il y a lieu de diligenter un audit sans concession par le biais d’une commission parlementaire. Où se situent les responsabilités?
    Naval Group qui aurait mal apprécié le défi industriel que représentait ce contrat et manqué de rigueur dans sa gestion sujette à de nombreuses critiques bien avant le revirement stratégique des Australiens?
    Les services de renseignement et les diplomates sur site qui n’ont pas suffisamment analysé l’action des intervenants qui ont pollué l’exécution du programme et identifié les risques potentiels?
    La sidération de nos dirigeants à la rupture du contrat laisse pantois. Si des manquements sont constatés, ils doivent être sanctionnés et les enseignements doivent être tirés pour permettre à notre pays de dépasser le stade de la puberté géopolitique.

  75. petitjean dit :

    Le salaire de la servilité
    https://www.ndf.fr/poing-de-vue/17-09-2021/le-salaire-de-la-servilite/

    « La décision de l’Australie de rompre, sous la pression des Etats-Unis, un contrat de fourniture de douze sous-marins à propulsion nucléaire de 40 milliards d’euros, événement aux conséquences économiques considérables pour la France et camouflet diplomatique pour Macron, ne saurait surprendre ceux qui connaissent les manières habituelles de procéder des Américains avec leurs alliés, même européens. Les exemples de mépris foisonnent. L’excellent livre d’Éric Branca, L’ami américain (Perrin, 2017) les rappelle. Angela Merkel dont le téléphone personnel avait été mis sur écoute en sait quelque chose. N’est-ce pas d’ailleurs la manière normale dont procèdent à toute époque tous les alliés, ce que seule la naïveté française, qui confond alliés et amis, empêche de voir ?  » (………)

    « De toute les façons, qui ignore que dans l’espace anglo-saxon – et de plus en plus mondialiste -, les Français se sont que les cousins de province que l’on fait mine de ménager quand nul intérêt essentiel n’est en jeu ?

    Camouflet pour la France, l’affaire des sous-marins d’Australie est aussi le signe que ceux qui décident à Washington se moquent comme d’une guigne de savoir si Macron sera ou non réélu. »

  76. Tribaster dit :

    Je crois qu’on peut dire adieur au nouveau PA qui ne sera plus financé ! Et que dire de l’impact sur les autres projets ? Le SCAF sera probablement aussi impacté ! Je ne crois pas que les alliés auraient fait un tel coup à un Chirac ! Le problème c’est que les 3 derniers présidents ne représentent plus l’autorité de la France ! On est dans la glamour, ça ne peut pas aller très loin tout celà !

  77. Camadri dit :

    Il devient urgent de ne pas laisser la Nouvelle-calédonie s’en aller l’année prochaine ! Sinon elle sera sujet à une âpre bataille entre AUKUS et chine …. ce qui est une évidence d’autant que les ricains ont sans doute déjà placé du monde la-bas pour favoriser le leave France … c’est cousu de fil blanc. C’est là que notre réponse doit se faire !!!
    Je pense que c’est un élément non négligeable de la stratégie US ….
    Maintenant au moins les masques sont tombés .. ca pique mais cela prouve que la France est au mieux un alliè du 2ème cercle mais est et restera un caillou dans la chaussure des anglosaxons … un caillou c’est rien mais visiblement ca les faits bien chi..
    Le plus triste étant pour l’australie bien sur, être obligé de se désavouer et mentir en passant à une propulsion NUC, qui était aussi dans nos compétences … bref il ne reste plus qu’à acter les 52 et 53 ème état américains.
    Et je pense que ces sous-marins ne sont pas prêt de voir le jour au pays des Koalas, va falloir faire accepter l’idée à la populasse aussies clairement anti nuc …

  78. jean aimar dit :

    je te préviens je t’avais prévenu je ne mangerai donc plus de kangourou vous avez le bonjour des five eyes!

  79. Adhémar dit :

    Avec un président plus en campagne qu’aux affaires…
    Tant pis pour ce contrat. Les perdants dans ce dossier sont : les sous-traitants français de Naval Group qui serviront de variable d’ajustement et les sous-traitants australiens qui devaient fabriquer les sous-marins. Je souhaite juste au sous-mariniers australiens de ne pas subir le même sort que leur homologues canadiens dans les incendies des sous-marins d’occasion livrés par leurs « amis » anglais.

  80. Expression libre dit :

    Le pire dans cette histoire, c’est qu’on se rend compte (pas moi) que nos pires ennemis sont nos plus proches alliés. Cette affaire est très grave, les US se montrent sous leur vrai visage, la perfide Albion, n’en parlons pas! Tout faire pour casser un tel contrat, c’est énorme. On avait déjà eu le tour avec l’appel d’offres MRTT remporté par Airbus face à Boeing puis annulé. Les Ricains, vous êtes vraiment petits. Quant à moi, cela fait longtemps que j’essaie de ne plus acheter US ou allemand, et on y arrive.. Les produits US sont faits pour tomber en panne. Business is business.

  81. Bikoro dit :

    Il faut le dire en quelle langue? La seule chance pour la France d’exister à moyen terme en tant que « grande » ou « moyenne » puissance, c’est soit de s’allier avec la Russie (ce qui ne signifie pas rompre avec les USA, les Britanniques, les Allemands…, mais rééquilibrer ses partenariats), ou encore de renforcer son partenariat stratégique avec l’Afrique francophone. L’alliance avec la Russie, ouvrant des possibilités de discussions politiques, s’accompagnera d’une pénétration économique, politique, de « l’étranger proche » (dont la Chine) qui a été totalement reconfiguré. C’est fou quand même, l’Allemagne fait tranquillement ses affaires avec la Russie! Je ne serai pas surpris de voir Mme Merkel au Conseil d’Administration d’un organisme russe ou travaillant avec la Russie.
    Concernant l’Afrique, c’est ce que fit d’ailleurs De Gaulle pendant la Seconde Guerre Mondiale. Je sais que quant on parle d’Afrique cela donne de l’urticaire à certains; je ne suis pourtant pas entrain de dire qu’il faut encourager l’immigration. Aider à fixer les Africains en Afrique (ce qu’ils souhaitent d’ailleurs) en soutenant réellement (et n’hésitant pas à sanctionner s’il leur arrive de prendre la grosse tête en usant des méthodes que tout le monde connaît pour se maintenir au pouvoir) les véritables démocrates (il y en a et nous les connaissons) qui créeront des possibilités économiques efficientes sur place, permettant ainsi de réduire les départs vers l’Europe. Mais cela demande un changement de logiciel, de pratiques, de vision, de politique… Pour l’instant, ils sont ostracisés avec le soutien de la communauté internationale.
    Bref, pour l’instant, ce sont les deux seules possibilités. Au-delà des deux, point d’échappatoire. Les partenaires Anglo, et même les Allemands, ne font pas de cadeau et son sans pitié.

  82. Expression libre dit :

    Après la capitulation américaine et l’abandon de leurs alliés en Afghanistan, après ce coup de poignard dans le dos de la France, que vont penser les pays baltes et la Pologne? S’ils s’imaginent que les US vont bouger le petit doigt pour leur venir en aide, ils se trompent totalement. Les USA et leur petit caniche anglais n’ont d’yeux que pour la Chine. Le découplage Europe USA ne verra le jour qu’en cas de clash mondial. Et pourtant, c’est maintenant que les dirigeants européens devraient prendre conscience qu’ils sont bien seuls sur l’échiquier mondial. Quant à nous, on se tient à l’écart d’une éventuelle guerre contre la Chine. De toute façon, c’est écrit, les soldats bleus laisseront tomber Taiwan. Et on ne peut pas laisser cette affaire se dénouer sans rétorsions, le simple rappel d’ambassadeurs ne suffit pas.
    https://app.placement.meilleurtaux.com/yalta-20-1000001238.html

  83. Hervé M. dit :

    Bonjour,
    Je me rappelle que les australiens ont acheté et utilisé des Tigre et NH-90,avant de s’en plaindre et de les remplacer par des Apache et de Blackhawks….Je me doute que concevoir un sous-marin à propulsion conventionnelle de 5000 T en déplacement, doit demander du travail en bureau détudes pour des modifications, et revenir à un projet nucléaire, va engendrer des surcoûts et du retard.Si je me réfère aux articles de HI Sutton pour son site « Covert Shores »,il y avait des prémices de problèmes à venir.
    « http://www.hisutton.com/Attack_Class_Submarine.html »(14/12/2018).En Mai 2021, il avait une rumeur qui disaient que les australiens voulaient se procurer des Type 212 allemands(http://www.hisutton.com/Australian=Submarine-Options-Type-214.html).
    Interview dans The Diplomat: »https://thediplomat.com/2020/01/h-i-sutton-on-the-future-of-underwater-warfare-in-the-indo-pacific-region/ ».Il estime que en 2030,la Chine possèderait 76 sous-marins(https://www.forbes.com/sites/hisutton/2020/03/03/asian-submarine-forces-forecast-for-2030/?sh=687156ce1548).
    Ce que l’on parle moins ici, ce sont les drones sous-marins, les États-Unis, la France, la Russie,la Chine, l’Angleterre, la Corée du Nord, la Corée du Sud,l’Iran, la Turquie ont des projets et/ ou en utilisent , et ils est certain que dans les années à venir, les prochains conflits les mettront plus souvent à l’œuvre.autre article à lire daté d’avril 2021: »https://www.australiandefence.com.au/defence/sea/attack-class-woes-not-all-that-is-happening-on-subs »

  84. Michel dit :

    La France peut faire appel et déposer une plainte à l’OMC …
    Ne pas oublier c’est un Contrat d’état à état et si les Australiens ne veulent pas payer ils seront encore encore moins crédible.. Avec des conséquences catastrophique pour ce pays qui est déjà dans le pétrin à cause de l’arrêt des exportations vers la Chine..

    • PK dit :

      LOL. L’OMC, le truc aux mains des Américains.

      « M’sieur l’Américain : vous avez été méchant : rendez-vous justice s’iou’plait ! »

  85. Formigny dit :

    Attteeennnnttttionnnnnnn !!!! je vais crie tres fort !!!!!!!!!!!!!!

    hiiiiiii hiiiii hiiiii

  86. Casandre dit :

    La France est naïve, et ça prouve prouve bien qu’ils n’ont rien compris.
    Ces derniers mois une guerre froide sans précédent à éclaté entre La Chine et les États-Unis et ses alliés historique que La GB et L’Australie.
    Mais la France dans sa grande naïveté maintien toujours de fortes relations avec les Chinois, surtout industriellement, car elle a besoin rapidement de dividendes.
    C’est ça quand on veut jouer sur plusieurs tableaux, et après venir chialer que c’est la faute des autres… Des amateurs