Artillerie : Prague confirme l’achat de 52 CAESAr auprès de Nexter pour environ 335 millions d’euros

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

106 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Un obus intelligent est un obus qui épargne les civils (constructions incluses) et qui ne détruit que les militaires adverses. Il vérifie les papiers et les accréditations avant d’exploser et de diriger ses éclats grâce à sa formidable intelligence..

    • NRJ dit :

      @Raymond
      C’est vrai, agissons en finesse pour une fois : « faites comme chez vous, les gars. Rasez moi ces co..ar.. ! ». Avec une telle mentalité, on ne peut pas perdre…

      D’ailleurs on a vu cette la réussite de cette doctrine au Vietnam.

    • Dante dit :

      Toujours aussi inutile Raymond.

    • Pravda dit :

      Comparez donc avec les bombardements US ou anglais de 1944, les tirs d’artillerie russes (toujours actuels) et vous verrez que l’efficacité, même si elle n’atteint pas 100%, est sans commune mesure avec les tirs d’artillerie français de 2021. Mais, puisque vous voulez absolument faire la leçon, je vous propose un vol vers Kaboul ou Damas, afin d’expliquer aux djihadistes que c’est méchant de se cacher parmi les civils.

    • pldem806 dit :

      Et, maintenant, vérifie même le pass sanitaire !!

    • Pour Info dit :

      Raymon75, toujours le premier à répondre pour sortir une bétise plus grosse que lui !
      Est-il payé pour ?
      N’est-il qu’un retraité en chaise roulante qui n’a pas d’autre loisir ?
      Ou bien un bénéficiare du RSA incrusté dans son canapé ?

      Que de questions qui resteront sans réponses …

    • Thaurac dit :

      Comme tout l’armement russe, aussi, Raymond

  2. Yoyolegigolo dit :

    Excellente nouvelle , vive la France

  3. Plusdepognon dit :

    Pour des questions pécuniaires, de maintenance (unicité du parc) et d’aérotransportabilité, la France devait remplacer ses AUF1 par des CAESAR 6×6…
    https://www.lalettrea.fr/action-publique_executif/2020/12/24/la-dga-va-concretiser-sa-commande-de-canons-a-nexter,109630215-art

    Quelqu’un a des nouvelles ?

  4. Bob dit :

    Ils ont bien raison les tchèques de vouloir renouveler leur artillerie tractée mais il leur faut surtout des canons automoteurs comme le K9 thunder coréen. On peut penser que la ristourne faîte pour les frenchys sont un retour d’ascenseurs pour la présence tchèque à la TF Takuba dans le bourbier de la françafrique de la BSS.
    Nexter et le complexe milataro-indistriel francs germains pourrait délocalisé une partie de sa production en Tchéquie afin de baisser les coûts de production et promouvoir l’Europe de la Défense par des actes concrets et non des palabres insignifiantes.

    • Durandal dit :

      Les Tchèques vous ont écoutés et ont désespérément essayé d’installer une tourelle de K9 sur un Tetra, mais le Tetra n’avançait plus…
      Ils ont fini par conclure que vous étiez un âne qui est ici pour troller.

  5. sylvain dit :

    Normal. Objectivement, ce canon est absolument remarquable. Testé et validé en OPEX. Plébiscité par ses utilisateurs.

  6. basstemp dit :

    Oh ben, une excellente nouvelle et logique en + qu’ils sélectionnent la version 8×8 du fait que le chassis est un Tatra , qui est une marque nationale pour eux les tchèques … Par contre ouais bah 52 exemplaires : On devine en gros ou ils se situent dans l’éventualité d’une invasion (qui n’aura je pense jamais lieu évidemment) « russe » : Avec une cinquantaine de Caesar soit donc en gros une quarantaine en dispo permanente (40-45 , c’est pas un char et tellement + aisé a réparer …) la république Tchèque se placerait alors comme un Os peu aisé a franchir pour les colonnes de chars & blindés en provenance de l’Est et ce en + disposés sur une région plutot « pivot » en Europe centrale pour ce type de stratégie qui serait alors fortement utile a l’Otan pour avoir de bonnes garanties qu’ils ne passeront pas …

    (Dans une logique ou ils tenteraient le nombre maximum d’engins au sol pour tenter de saturer les moyens de l’Otan principalement aérien pour taper les colonnes de blindés en question)

    On pourrait limite penser que c’est un achat qui aurait été soufflé aux oreilles de la Tchéquie quand a comment se rendre utile a l’Otan sans se ruiner pour autant (330 millions d’euros ça va, c’est abordable même pour un petit pays comme la Tchéquie)

    Rajouter des colonnes françaises de Caesar en Allemagne , Autriche ect : Et vous mettez alors en place un mur quasi infranchissable faisant pleuvoir des obus en permanence sur les blindés invasifs leur barrant alors sévèrement la route vers l’Ouest , les fighters alors de l’Otan pourront se prioriser sur la défense aérienne (tout en tapant des colonnes au passage s’ils en voient)

    Un achat qui permet de mieux verrouiller l’accès a l’europe de l’Ouest par le sol au cas ou cette guerre (a laquelle je ne crois pas) devait quand même éclater un jour … En fait l’Otan devrait faire pression pour que ce type d’achat (pas forcément du Caesar après pour des questions de cohérences bah c’est toujours mieux) soit généralisé a la plupart des états européens pour ériger un mur ou la russie serait condamnée a s’y casser les dents bien qu’évidemment ils deviendraient rapidement cibles prioritaires on s’en doute bien

    • ji_louis dit :

      Souvenez vous des leçons en Ukraine, Lybie, Syrie et Azerbaïdjan:
      – l’artillerie longue portée aidée de l’observation aérienne font un malheur.
      – rien ne résiste à un tir de barrage (sauf peut être les chars lourds).
      – la victoire se dessine dans la perception de l’adversaire (satellites, drones et avions de reconnaissance, guerre électronique) et l’action en profondeur (bombardements de tous types).

      Les ukrainiens ont prouvé qu’un raid blindé détecté pouvait être un désastre (Debaltseve). Les russes, turcs et azéris ont prouvé l’efficacité d’un dispositif aérien et anti-aérien multi-couches associé à de l’artillerie à longue portée (canons, drones).

      L’invasion par colonnes de chars, c’est fini.

      • basstemp dit :

        J’ai pas vraiment compris ce que vous essayez de prouver avec la bataille de Debaltsevo ? Après oui y avait des chars, mais le fait principal constituant cette bataille fut un bataillon Ukrainien qui reçu l’ordre présidentiel de quitter la ville et les forces séparatistes sautant sur l’occasion pour un grand « pousses toi dla que j’m’y mette » …

        Les ukrainiens avaient 120 chars T64 les séparatistes & russes environ 500 mais rien n’en fait une quelconque bataille si spécifique a la démonstration d’utilité ou non des « blindés » :

        Le fait est étant que cette une bataille faite simplement d’un retrait des Ukrainiens pour se positionner ailleurs sur un ordre clair a ce propos , je vois vraiment pas ce que vous cherchez a montrer avec ça …

        Mais vous allez nous expliquer nan ?

    • Math dit :

      Verrouiller 30000 chars avec 52 canons… Enfin bon. Dans le détail, c’est mieux que rien, mais en ordre de grandeur, ce n’est pas bien lourd.
      Disons que c’est moins une pluie qu’une bruine.

      • Thaurac dit :

        Encore une ineptie, bravo!

      • Fred dit :

        Plus qu’un zéro de trop…

      • maya dit :

        30000 chars ? …. C’est quelle armée ?.

        • Math dit :

          Russe… enfin, c’est ce que je ne cesse de lire, entre le neuf, le moyennement neuf et le remettable en état, c’est ce qui semble être annoncé pour les russes. Après, je suis moins savant que d’autres sur ce site. Mais au final, une invasion terrestre mobilisera forcément de vastes quantités de matériel.

          • Pravda dit :

            Imaginez vous ce que cela fait 30 000 chars à mettre en état ? Cessez de lire mes médias russes
            http://www.opex360.com/2010/03/03/des-chars-russes-abandonnes-en-foret/
            C’est ça la réalité, et avec des T-80 récents, donc on peut imaginer pire avec le reste du stock qui va du T-55 au T-72

          • Paddybus dit :

            Math, 30000… c’est quand l’otan et sa meute d’acharnés de la terreur poutinienne ont besoin de faire peur et d’essayer de faire passer Poutine pour l’envahisseur…. mais vous comme moi savons bien que les chiffres sont juste là pour être manipulés comme chacun veut….

          • Pravda dit :

            @Paddybus, non’ c’est quand Poutine veut se faire mousser devant sa population, l’Otan rigole de ses 30 000 chars en état de marche, et ce n’est pas d’aujourd’hui.

          • Paddybus dit :

            pravda… vous êtes médiocre observateur… car Poutine est bien un des chefs d’état qui se fait le moins mousser… on ne le voit que trés peu sur les images et il intervient assez peu dans le monde ou comme donneur de leçons… contrairement à au moins une autre nation et ses chefs qui voudraient mettre le monde à leur botte…. les rares fois ou il intervient, c’est dans sont pays pour donner des indications sur les objectifs à atteindre et parfois sur l’extérieur en réponse a des paroles stupides d’un chef d’état pour le moins sénile…!!!!!
            Rien à voir par exemple avec un péteux qui s’occupe de tout… jusqu’au nouveau polo des policiers….

      • Bomber X dit :

        Avant que vos fameux 30000 chars (d’où sort votre chiffre ?) arrivent sur les rives du Rhin, je crois que leurs rangs auront été sérieusement éclaircis………

      • Seb dit :

        Verrouiller 30000 chars ! Pourquoi pas un million !

      • Alain d dit :

        Déjà, y’a pas les 30000 chars, et même si, combien fonctionneraient? Et ils seraient donc tous assignés à un seul front, mais comment? Empilés les uns sur les autres? Et toutes les autres frontières seraient désertées?
        Echec et Mat!

  7. RGA dit :

    une belle bête, sur un châssis éprouvé, un système de chargement moins éprouvant pour l’équipage….Tout de bon. Et la capacité d’évoluer en solo sur le champ de bataille, gageons que cela va très vite devenir une réalité durement apprise…adieu le Pc batterie de tir et la batterie en ligne. Cela devrait également modifier quelques lignes hiérarchiques qui doivent remontées à la grande guerre.

  8. NRJ dit :

    Chapeau aux gars de Nexter. Espérons que l’armée française ira aussi acquérir des Caesar lourds dans le cadre d’un conflit de haute intensité.

    • Fralipolipi dit :

      @NRJ
      Commande de 32 Caesar 8×8 prévue, pour remplacer les AUF1,
      pour livraison d’ici fin 2024 (en théorie, si l’on souhaite respecter la LPM qui prévoit 109 Caesar pour 2025 = 77 6×6 (déjà en dotation) + 32 8×8 … qui restent à commander).

    • ricojaneiro dit :

      EN effet je me posais la question d’un investissement dans le 8×8 pour l ‘armée française. C’est dans les tuyaux (de 152… ah ah ah) ?

    • Carin dit :

      @NRJ
      Je serais curieux de vous lire exposer les « différences » entre le 6X6 et le 8X8….

      • NRJ dit :

        @Carin
        Le 8×8 est plus protégé, tout bêtement (donc plus lourd aussi, fatalement). Il a plus de capacités d’emport également.
        Ca vous va comme exposition des « différences » ?

        • Starkus dit :

          Bonjour.
          Je ne comprends pas l’interet du 8×8 par rapport au 6×6.

          Le blindage est plus lourd, certes, mais n’est-il pas moins mobile du coup?

          Or le caesar n’a-t-il pas ete conçu pour se rendre rapidement a un point donné, tirer et se barrer aussi vite?

          Et son blindage fait-il vraiment une difference dans une guerre moderne?

          Auriez-vous plus d’infos a me donner ?

          Merci d’avance.

          • NRJ dit :

            @Starkus
            Le Caesar 8×8 a justement 8 roues. Donc il devrait être tout autant mobile que le 6×6. Après il est plus lourd (plus de munitions, plus de protection) et un C-130 ne pourrait pas le transporter, contrairement au CAESAR 6×6.

            « Or le caesar n’a-t-il pas ete conçu pour se rendre rapidement a un point donné, tirer et se barrer aussi vite? ». Oui mais on parle d’armes de guerre. En d’autres termes, entre le scénario optimiste que l’on espère et celui que l’on rencontre vraiment, il y a généralement une (grosse) différence. Si ces différences n’ont pas forcément été visible face à des terroristes en sandales avec des vieux AK-47, il n’en serait peut-être pas de même face aux Smerch russes en cas de guerre de haute intensité (je prends du matériel russe en exemple, mais toutes les armes à sous-munitions seraient de bons exemples).
            Dans une guerre de moyenne-haute intensité, avoir un ennemi utilisant des roquettes destructrices et s’appuyant sur des drones et des satellites pourrait très bien mettre à mal notre scénario idéal où le CAESAR tire et se barre aussi sec. Ce type de guerre a été concrétisê en Ukraine en 2015 où la coordination drone-artillerie avait été très efficace et où la puissance des tirs s’était avérée meurtrière ,y compris sur de larges surfaces.
            Bref, on ne peut pas se reposer sur un seul système (après ce ne serait pas nouveau. On avait déjà fait cette erreur avec le 75mm en 1914 qui était presque tout seul).

            « Et son blindage fait-il vraiment une difference dans une guerre moderne? ». Un principe simple à connaître : la protection n’est jamais suffisante. Même un Merkava israélien de 70 tonnes n’est pas suffisamment protégé. A partir de là, il faut faire au mieux en lâchant le moins possible sur les autres domaines (mobilité stratégique et tactique, puissance de feu, logistique). Après, oui idéalement, il faudrait acquérir des PanzerH2000 ou des K9 Thunder. Mais ces chenilles lourds ont une mobilité stratégique nulle et un besoin logistique important (57 tonnes à déplacer, ce n’est pas rien…). Dans une optique comme la nôtre où on cherche plus léger et mobile, le 8×8 est un meilleur compromis.
            Dis simplement, ce n’est pas du 0 ou 1. C’est à chaque fois un équilibre à trouver, et notre CAESAR 6×6 est trop optimisé pour des conflits basse intensité donc trop déséquilibré de ce point de vue.

          • Paddybus dit :

            Dans une guerre symétrique, il est plus que probable que l’ennemi sera à même de répondre à nos tirs, tout en ayant défini précisément d’ou ils viennent…. il me semble raisonnable d’envisager de protéger les équipages, afin qu’ils puissent varianter leur position en sécurité…

        • Carin dit :

          @NRJ
          Oui, ça me va. Reste la différence de prix, ainsi que celle portant sur la MCO…

          • NRJ dit :

            @Carin
            La différence de prix reste faible en absolu, quoique non négligeable. On parle d’un CAESAR, pas d’un char Leclerc.
            Actuellement, le CAESAR coûte 30 000 € par an, à comparer avec 50 000€ des VBCI, des 35000€ des VHM et de s250 000 € des chars Leclerc.

    • albatros dit :

      Vous n’y pensez pas !
      La France ne peut se le permettre puisqu’elle est « ruinée » comme vous le dîtes si souvent…

    • Twisted dit :

      Les avantages du 8×8 par rapport au 6×6 pour la haute intensité sont vraiment marginaux (meilleur emport, protection contre le petit calibre, chargement automatisé en option) : la protection face à la contre-batterie, la mobilité, la cadence de tir sont toutes sensiblement identiques.
      Et le 8×8 est sur châssis Tatra produit par les Tchèques.

      • NRJ dit :

        @Twisted
        Si on se prend des Smerch russes ou autre roquettes à sous-munition, je pense que n’importe quelle protection sera bienvenue. La haute intensité, c’est l’utilisation de l’artillerie à grande échelle, et des dégâts considérables. Alors évidemment, le 8×8 n’est pas la panacée (idéalement il faudrait carrément prendre des PanzerH2000 ou le K9 Thunder pour résister au mieux aux obus d’artillerie adverse), mais bon il a d’autres qualités par ailleurs que les autres n’ont pas. Autant le prendre plutôt que d’attendre de se faire pilonner. Ce n’est pas pour rien que les tchèques et les danois l’achètent dans cette version 8×8.

      • Fred dit :

        Le 6X6 est blindé lui aussi d’origine (avec une option blindage anti-mine plus conséquent). Le 8X8 est encore mieux protégé contre les « gros petits calibres ». Normal, il a vocation à suivre une percée dans les lignes ennemies, il doit donc pouvoir résister à une 14,5 de flanc. Le 6X6 est destiné en principe à rester en arrière du front, et doit pouvoir un minimum résister à des éclats de contre-artillerie, ou à un commando équipé d’armes légères.

        • Twisted dit :

          @les deux
          Comme dit NRJ quelque soit son niveau de protection un CAESAR ne remplacera jamais un AUF. Autant garder ses avantages (vitesse, projection stratégique, mobilité, compacité) et ne pas tenter une solution batarde (les Tcheques/Danois prennent du 8×8 parce qu’ils comptent rien projeter).
          Surtout que comme dit plus haut un nouveau châssis 6×6 est en préparation, avec possiblement un meilleur emport.

  9. Zone trois frontiere recrute des agents de surveillance du tracer rails routes herbes arbres de segou a saint petersboug.
    contact info@on-mali.org

  10. Thierry dit :

    L’industrie tchèque aura un rôle majeur à jouer. Les quatre premiers canons seront assemblés en France, tandis que les 48 exemplaires restants le seront par des entreprises locales. Le véhiculier TATRA fournira les châssis 8×8 T815, tandis que la holding tchèque CSG sera chargée de livrer la cabine blindée et d’organiser l’assemblage local.

    Au total, près de 40% de la valeur du contrat seront réalisés localement. « La participation de l’industrie tchèque dans le volume total des acquisitions a d’emblée été cruciale pour nous », a commenté le ministre de la Défense tchèque Lubomir Metnar dans un communiqué.
    source :
    https://www.forcesoperations.com/la-republique-tcheque-sur-le-point-de-signer-pour-52-canons-caesar/
    ————————————————————————-

    Cela n’est pas des canons que Macron a vendu, mais les usines et les emplois qui vont avec, comme d’habitude…

    Comptez un jour sur une copie du Caesar vendu deux fous moins qui sera fabriqué en Tchéquie…

    c’est bien parce qu’on a des vendeurs de foire comme macron qu’on a eu des pénuries de masques et autres équipement durant le Covid, y’a des coups de pieds aux fesses qui se perdent, l’autre asticot continue sa tambouille comme avant, mais ça va vite le rattraper.

    • Moddus dit :

      C’est pas parce que vous savez assembler 3 pièces métalliques à coup de boulons et construire un châssis de camion que vous savez produire des viseurs haute précision, produire de l’acier d’assez bonne qualité pour les canons, des chargeurs automatiques,…

      Bref les compétences critiques restent en France.

      D’autre part, peut-être que dans 15 ans la République Tchèque proposera des copies, mais Nexter sera passé à la génération suivante d’artillerie.

      • Thierry dit :

        Il n’y a rien dans le Caesar qui ne fasse l’objet d’une technologie qu’ils ne pourraient pas trouver ailleurs.

        S’ils cherchent de l’acier spéciale, des vérins hydraulique, des viseurs, des munitions ou n’importe quoi d’autres ils les trouveront sans problème.

        D’ailleurs concernant l’acier je ne doute pas que Nexter en fasse venir d’ailleurs, de Turquie par exemple :

        https://www.latribune.fr/opinions/blogs/commodities-influence/acier-europeen-attention-danger-837389.html

        • Bomber X dit :

          « S’ils cherchent de l’acier spéciale, des vérins hydraulique, des viseurs, des munitions ou n’importe quoi d’autres ils les trouveront sans problème. »
          Eh oui, la preuve ! Ils achètent des canons français !
          Mais quel bêta……..

    • Fralipolipi dit :

      @Titi, le copain des djihadistes, et qui surtout déteste la France !
      Tu ne peux plus t’en empêcher … même lorsqu’il s’agit d’un succès sans appel, tu continues à y voir de quoi critiquer.
      Tu es pathétique.
      … Et pour ta gouverne, le canon Caesar de Nexter n’a pas attendu la Tchéquie pour confirmer son succès à tous les niveaux (tant militaires qu’indutriels ou commerciaux ») : Cf les précédentes ventes Export aux Danemark/Arabie Saoudite/Maroc/Liban/Thailande/Indonésie !
      En parlant de « vendeurs de Foire » … moi je connais surtout ici un « rédacteur de Foire » … du 1er choix ! 😀
      .
      Ah quel pisse-vinaigre ce (pseudo) Thierry !

    • ricojaneiro dit :

      De grâce, lâchez nous la grappe avec Macron.. sans déconner.

    • lucnets dit :

      « Comptez un jour sur une copie du Caesar vendu deux fois moins (cher) qui sera fabriqué en Tchéquie… »

      Vous n’avez pas très bien compris comment fonctionne l’industrie. Les technologies pour le Caesar ont été développées il y a plus de 15 20 ans. Ces technologies sont connus de tous cela ne sert plus à rien de les cacher. L’intérêt de Nexter c’est de vendre des Caesar et de ramener du cash pour avoir les moyens de développer son successeur. La logique est pareil pour les S/M barracuda construit en Australie ou les Rafales (éventuellement) construit en Inde. Cela ramène du cash pour financer les successeurs et maintenir la R&D française à un bon niveau mondial. Si un industriel concepteur ne vise pas en continue la génération suivante il est foutu. Ce ne sera pas rentable du tout pour la tchequie de faire une copie même moins chers, et ce sera long de crée une filiére industrielle (et de R&D). Bref bravo à Nexter c’est une bonne nouvelle 🙂

      • Thierry dit :

        mais j’ai très bien compris au contraire, l’argent sera pour les actionnaires, les banques et les marchés financiers, et le chômage pour les salariés, c’est la « juste » répartition des richesses habituelle.

        Et Nexter finira par se faire racheter, démanteler, délocaliser, et on passe à un autre.

        mais vous avez raison c’est uns bonne nouvelle, on se débarrasse du lobby de l’industrie des armes comme on s’est débarrassé du lobby de l’industrie de la sidérurgie dont il ne reste rien aujourd’hui, le medef va en faire des cauchemards !

        moi ça m’empêchera pas de bien dormir.

        • Joe dit :

          Désolé mais votre commentaire manque de souffle. Vous avez oublié (scandaleux) de tacler macron au passage, l’Homme source de tout le mal terrestre, propagateur de la peste noire et du Covid /s

    • albatros dit :

      Là dessus : je suis d’accord avec vous
      Sauf que : on avait pas le choix pour les 40%…

    • Jack dit :

      « Comptez un jour sur une copie du Caesar vendu deux fous moins qui sera fabriqué en Tchéquie… »

      Le Maroc fabrique des Peugeot depuis des années dans une usine locale. Comme on pouvait le craindre, le Maroc vend désormais des copies de Peugeot, à moitié prix, partout dans le monde entier 🙁

      Attendez… Ah ? On me dit dans l’oreillette que ce n’est pas aussi simple 😮 !

    • guillaume dit :

      Pourquoi bombardier avait des usines en France?
      Parce-que la France est un client.
      Pourquoi airbus a des usines en chine?
      Parceque la chine est un client.
      Pourquoi Toyota a des usines en France?
      Ect…

      Le commerce c est toujours du donnant donnant.
      Le client demande toujours des emplois ou si cela n est pas possible, des offcets.
      C est la norme, et c est normale.

      • Bomber X dit :

        Exactement.
        Et c’est partout pareil. Et si NEXTER n’avait accepté les compensations tchèques, les Allemands ou les Coréens auraient accepté, eux, et la France aurait perdu le marché.
        Là, on gagne des sous, qu’on peut réinvestir en R&D chez nous, on fait quand même travailler nos industriels et sous traitants (puisque dans le cas thèque il ne s’agit que d’assemblage chez eux….), on a un client captif pour plusieurs dizaines d’années pour le MCO, etc….
        Et pour ce qui est de voir la République Tchèque construire un concurrent au Caesar comme l’évoque ce pauvre @Thierry. Gros MDR !!! Le temps que çà leur prendra à étudier le Caesar pour en construire une copie locale aura déjà vu NEXTER sortir son successeur avec de nouvelles technologies ! 🙂
        Mais certains idiots tel que @Thierry ne comprennent visiblement pas…..
        Rien d’étonnant ceci dit en ce qui le concerne !

    • Thaurac dit :

      Oui avec les communistes se serait mieux 😉

    • Courmaceul dit :

      @ Thierry Quelle émotion, on dirait du Georges Marchais !

  11. Auguste dit :

    L’artillerie Française,une vieille histoire.Et pas que l’artillerie.Pour les grincheux: Allongez la moitié du budget US,et dans un an on sécurise l’Europe et on récupère la Louisiane.

    • Twisted dit :

      L’artillerie française c’est un peu plus de 100 tubes, avec à terme plus ou moins 16 Caesar par brigade. Ca la fout mal quand on sait que c’est censé être le principal effecteur anti-char et anti-personnel des divisions légères et d’infanterie. Sans même parler des stocks d’obus…
      Et c’est pas comme si tout ça était ruineux, ne soutenait pas l’économie nationale, et n’avait pas prouvé sa valeur lors de chaque opex…

  12. PeterR dit :

    Oui, dénigrer le Rafale et encenser le F35 ou la proposition d’acheter de la ferraille allemande au détriment du VBCI (http://www.opex360.com/2021/09/11/un-depute-suggere-dequiper-larmee-de-terre-avec-un-vehicule-blinde-chenille-comme-le-kf-41-allemand/) vous dérange beaucoup moins.
    Bref, foutre en l’air notre industrie glop, la défendre pas glop.
    Je ne me souvient plus. Il y a un nom pour les personnages tels que vous … ah oui, ça me revient : un troll

  13. bob dit :

    Vous me faîtes rire avec un « mur infranchissable d’artillerie » !
    à ce rythme là, tout le stock de l’OTAN d’obus de 152 tiendrait pas la journée !
    et vu la longueur potentielle d’un front contre la Russie, même 500 canons seraient bien dispersés.
    Il est loin le temps ou on pilonnait une ville avec 20000 canons pendant 36h avant l’assaut

  14. Philippe dit :

    Si l’Europe de la Défense reste tout à fait hypothétique pour de multiples raisons il s’agit là d’un bel exemple de coopération européenne à saluer et à prolonger par d’autres dans le domaine militaire.
    Cependant restons réalistes puisque délocaliser une production c’est aussi :
    * accepter par avance une incidence défavorable sur l’emploi local chez le pays fournisseur
    * transférer sa technologie avec le risque d’être copié voire dépassé. A ce sujet les exemples ne manquent pas :
    = l’automobile japonaise a fortement progressé du fait de la production au Japon de véhicules militaires légers américains pendant la guerre de Corée.
    = toujours en matière d’automobile les co-entreprises (encore appelées « joint-ventures ») entre l’Occident et la Chine ont permis à cette dernière de combler rapidement un important retard technologique. Qu’en sera-t-il avec la voiture électrique ?
    = le TGV coréen est lui aussi un bel exemple de transfert de technologique
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Korea_Train_Express

  15. Scal dit :

    En espérant que les infrastructures routières soient à la hauteur
    ça passe pas partout un CAESAr

  16. Max dit :

    L’obus de 155 mm Katana (précision décametrique, guidage GNSS gps/galilleo, programmable, portée accrue) de Nexter Munitions Bourges pourrait entrer en production en 2023.

  17. Durandal dit :

    Associé aux munitions « bonus » ca devient une arme redoutable.

  18. Nike dit :

    Quand le produit est bon ça se vend comme des petits pains. Belle réussite pour Nexter, reste plus qu’à en vendre plus en France pour préparer la guerre de « haute intensité ».
    Pour les grincheux qui râlent au sujet du transfert de technologie. Si les châssis Tatra sont robustes et pas cher, il ne faut pas s’en priver pour s’équiper pas cher. Sincèrement si pour le même budget cela permet d’avoir 10 ou 20% de caesar en plus le choix est vite fait.
    En plus, si les Tchèques se sentent obligés de renvoyer l’appareil en commandant d’autres équipements c’est que du bonus.

  19. Prof de physique dit :

    « Restait alors à négocier le contrat avec Nexter, sachant que Prague voulait des compensations industrielles, l’assemblage final des CAESAr devant se faire en République tchèque, avec l’implication de sociétés d’État et privées. »
    Que les spécialistes éclairent ma lanterne.
    J’ai quand même l’impression que ce genre de compensations ne fonctionnent que dans un seul sens.
    Quand la France, dirigée par des gens super intelligents, achète un matériel ou des rames, au hasard, des fusils d’assaut allemands, j’ai bien l’impression qu’il n’y a pas de compensation de ce genre. est ce qu’une usine française a construit ou assemblé une partie des sturmgewehr H&K ?
    Ais-je faux ?

  20. Tantor57 dit :

    A tous les ceux qui agitent le drapeau rouge du risque de vol de technologie….

    On parle d un assemblage d uk canon d artillerie sur un chassis de camion avec chargement semi automatique….

    Bref on est loin de la percee technologique dans la domaine… tout ce qui permet au ceasar d etre perdormant ( systeme de conduite de tir gallileique, navigation inertielle et j en passe ) seront fabriques en france avec un assemblage final a l etranger…

    Et pour ceux qui s inquietent de la possible retro ingenierie, le tcehques n ont ni les infrastructures, ni les fillieres de formation et donc les ingenieurs pour arriver a copier le truc…

    Vous semblez tous oublier que la Republique tcheque n a plis produit aucun armement loird de pointe depuis bientot plus d un siecle… on parle d un pays qui loue des grippens et dobt la force blindee repose sur des T72CZ modernises par des compagnies etrangeres…

    En gros : calmez vous

    • basstemp dit :

      IL n’y a de toute façon quasi aucun risque de vol de technologie : Le Caesar est un canon auto-porté qui brille avant tout pour sa simplicité de design par rapport a de nombreux canon-autoportés concurrent qui cherchent tous a se démarquer d’automatismes récurrents pour tenter de s’imposer sur ce « marché » mais qui n’y parviennent justement pas car la simplicité de design du Caesar impliquant alors forcément : Un prix sensiblement + bas sur le marché que ses concurrents vu comme trop chers pour la plupart et qui ont des risques sensiblement + élevé de pannes a répétition au vu des automatismes et la taille des engins (+ blindage ect les couts ne font que s’accumuler)

      Le point fort du Caesar est d’avoir osé justement ce design le + dépouillé possible pour n’être qu’utile , simple et donc le moins cher possible tout en restant bien entendu dans le point de vu occidental a fort pouvoir d’achat (pour des pays pauvres ou les budgets existent quasi pas, même un Caesar reste une folie hélas …)

      Mais on notera quand même qu’il n’a aucune auto-défense et quasi pas de blindages bien que ce dernier point devrait être corrigé par une futur version « blindée » que l’armée de Terre (française) devrait acquérir d’ici a 2022 je crois (ou 24 je sais plus) , une version pouvant intégrer une tourelle 5,56 ou 12,7 aurait été quand même pas mal ! Bien qu’au vu du design et comment se place le canon : On voit hélas mal comment aller intégrer ça, le camion porteur étant pas vraiment adapté lui non plus pour cela … (pour le 6×6 j’entend, le 8×8 ça a l’air + adaptable une tourelle sur le toit de la cabine … Mais idem ça risque fort de géner le canon …)

      Cette absence de tourelle rend le Caesar assez fragile contre une riposte parachutiste ou infiltrée a pied en mode FS/commando : Pris par surprise le personnel et les Caesars seraient je pense quasi sans défense a part leurs armes propres mais le temps qu’ils réagissent , voient ou est l’ennemi tout ça … Le groupe infiltré aurait le temps de faire suffisamment mal pour neutraliser rapidement le groupe de Caesar

      Une cabine blindée + tourelle sur au moins 1 Caesar sur 2 (ou 3) serait je pense + que bienvenu sans faire exploser de trop les prix

  21. Piliph dit :

    J’ai lu quelque part (ici ou sur DSI) il n’y a pas longtemps, un article sur la « montée en masse » de la production comme de la réserve en cas de guerre haute intensité. On y disait, pour illustrer la pauvreté industrielle de la France (qui ne permettrait pas cette montée en puissance) qu’il n’y a qu’un seul arsenal capable de fabriquer des canons de 155, à Bourges, et que sa capacité maxi était de … 18 canons par an !
    Si c’est vrai, alors on comprend qu’une partie de la vente de Cesars soit confiée à l’acheteur….
    PS : ceci dit, si quelqu’un pouvait confirmer/infirmer cette info.. parce que 18 canons par an, ça me semble dérisoire.

  22. nim dit :

    Attention pendant que la France était infichue de monter une industrie logicielle (le consultant hors de prix qui revend de l’américain sans se salir les mains avec la technique c’est plus dans nos mentalités) la République tchèque a su monter une filière de premier plan, des universités aux entreprises. Donc concevoir des systèmes de contrôle est entièrement à sa portée.

    Après ça m’étonnerai que ce soit dans ses intentions à court terme, son succès repose sur de l’informatique généraliste pas de l’informatique spécialisée qui assèche le secteur, pour, finalement, employer peut de monde.

    Après pour la génération suivante Nexter pourrait avoir de mauvaises surprises, quand on a des informaticiens à la pelle comme les Tchèques, quel est l’intérêt d’acheter à prix d’or des systèmes étrangers.

    • EchoDelta dit :

      Juste une remarque : je n’ai jamais vu d’informaticien capable de faire des canons, autrement que dans les jeux vidéo.
      La clé n’est pas dans la conception d’un logiciel, mais dans la conception d’un système multi compétence : mécanique, électronique, optique, logiciel, automatique, thermique, hydraulique, physique des matériaux, etc. Et là … On commence à élaguer le nombre de vrais prétendants.

  23. fatima dit :

    La guerre en’ karabak montre que toutes armes ne servent à rien face aux drones Turk .

  24. fatima dit :

    Les drones Turk les pulverise comme de la pacotille .

  25. Paul Bismuth dit :

    Tiens les teutons viennent de sortir le BOXER MEPAC:
    https://blablachars.blogspot.com/2021/09/rheinmetall-invente-le-boxer-mepac.html

    Après avoir chercher à créer un concurrent au CAESAR:
    http://www.opex360.com/2021/05/08/rheinmetall-va-sur-le-terrain-du-caesar-de-nexter-avec-un-nouveau-camion-10×10-dote-dun-canon-de-155-mm/

    Angela toujours entourée de sa garde industrielle rapprochée, 16 ans de pouvoir, a usé quatre présidents français… Quelle femme!