Le français Thales prend la tête d’un projet européen visant à « révolutionner » les capacités de lutte anti-sous-marine

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. philbeau dit :

    L’Allemagne n’en fait pas partie ? Etonnant !

    • Eurafale dit :

      Ce sera donc une réussite au même titre que le nEUROn. Sauf qu’il faudra quand même concrétiser un jour.

    • Leroy dit :

      Enfin, on va pouvoir travailler sans le « grand frère ».
      On pourra, peut-être, envisager le porte drones qui viendra accompagner le porte avions ou le navire amiral.

  2. Dupont avec un t dit :

    les Chinois et les Russes sont très avancés dans leurs programmes respectifs des  » Underwater Wake Trails »

  3. Moi dit :

    J’espère que les français ne souffriront pas de schizophrénie eux aussi en 2022 quand il s’agira de voter.
    Certains partis sont sûrement du meem avis que le commission a ne plus faire crédit le milieu de la défense…

  4. Raymond75 dit :

    Finalement, lentement mais surement l’Europe de la Défense se construit : mutualisation des transports, SCAF qui progresse, Lutte anti sous-marine …

    Je vous fais suivre un article que j’ai trouvé très intéressant sur le ‘couple franco allemand’, qui explique comment l’histoire a façonné deux approche différentes de l’état, ce qui explique la complexité des négociations :

    https://www.diploweb.com/Le-couple-franco-allemand-moteur-ou-frein-du-projet-d-avion-du-futur-SCAF.html?_se=cmRvdXZpbGxlQHdhbmFkb28uZnI%3D&utm_campaign=NL-344-13092021&utm_medium=email&utm_source=sendinblue

    • Félix GARCIA dit :

      :/

      “La France est plombée par son déficit commercial, alors que l’Allemagne exporte à tout va !”

      « Depuis 2000, en dépit de 2 récessions, de la flambée régulière des prix du pétrole et des matières premières ou encore d’un euro trop fort, le cumul des excédents commerciaux allemands atteint ainsi 3 905 milliards d’euros, contre un déficit de 900 milliards d’euros pour la France sur la même période. A l’évidence, ça fait froid dans le dos ! De quoi rappeler combien la stratégie française d’une “économie sans usine”, développée depuis les années 1980 jusqu’à encore récemment se paie de plus en plus en cher.

      Il faut donc être clair : si le déficit extérieur français est aussi élevé depuis des années c’est avant tout parce que nos exportations sont trop faibles. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en 2021, les exportations françaises devraient avoisiner les 470 milliards d’euros, contre environ 1 300 milliards d’euros pour les exportations allemandes, soit un écart de 177 %, alors que l’écart de PIB France-Allemagne n’est “que” de 34 %. »

      https://www.capital.fr/economie-politique/la-france-est-plombee-par-son-deficit-commercial-alors-que-lallemagne-exporte-a-tout-va-1414028

      OSS 117 5e Reich
      https://www.youtube.com/watch?v=TH8gKRDscyQ

      Je rappelle ici une blague de mon oncle (allemand) : « Avec Hitler, nous n’avons pas réussi, mais avec marché commun, ce sera très facile »
      Je rappelle aussi que je ne pense pas que l’Allemagne soit souveraine.

      • Euclide dit :

         » Je rapelle aussi que je ne pense pas que l’Allemagne soit souveraine
        Evidemment puisque c’est un pays occupé par les Youhess depuis le fin de la 2ème GM tout comme l’Italie d ailleurs .

        On aurait dû rester hors du commandement supreme de l’OTAN, comme l’avais fait le général de Gaulle.

    • Lassithi dit :

      Ben voyons.
      Vous avez du louper quelques informations concernant les dessins et dessous.

    • Françoise dit :

      @Raymond75
      « Finalement, lentement mais surement l’Europe de la Défense se construit »
      Il y a erreur.
      C’est finalement, lentement mais surement l’Europe creuse sa tombe.
      Cette désgrégation à cause du CO2 est absolument n’importe quoi, puisque le CO2 n’est pas mauvais, quelque soit sa concentration.
      https://contreveritesclimatiques.wordpress.com

      • lucas dit :

        Waouh ! Quand même …
        On en voit des ignares surs de leur co….ie, on ne voit même plus que ça avec les bulles cognitives générées
        par les réseaux sociaux et FB en particulier, mais parfois on tombe sur des champion(ne)s…
        Quand la pensée laisse place à une diarrhée neuronale bien liquide, le résultat vaut ce qu’il vaut, hein, miss « contreverites »….

      • totoro dit :

        Incroyable, il va falloir prévenir la totalité de la communauté scientifique mondiale qui ignorait ce fait bouleversant.
        Bon, dans le doute, je vous conseille quand même de faire un saut sur la physique même du forceage radiatif des gaz.

      • Françoise dit :

        @lucas, totoro et leurs amis dont le cerveau a été lavé :
        Tout le monde a un effort à faire dans au moins un domaine, moi y compris.
        Si vous croyez le gouvernement, les médias de grand chemin et les ONG, ne polluez pas les blogues par vos méconnaissances s’il vous plaît.
        Sinon, merci de montrer ce qui est faux dans le site (qui ne contredit pas la physique des gaz radiatifs étudiés en laboratoire) ci-dessus qui a été mis à jour avec : 

        « Dès qu’on a proposé une explication originale d’un phénomène qui semble satisfaisante, l’affection pour son enfant intellectuel naît ;.. Dès que cette affection parentale prend possession de l’esprit, il y a un passage rapide à l’adoption de la théorie. Il y a une sélection et un grossissement inconscients des phénomènes qui s’harmonisent avec la théorie et la soutiennent, et une négligence inconsciente de ceux qui ne coïncident pas…. Il s’ensuit également une pression inconsciente sur la théorie pour qu’elle corresponde aux faits, et une pression sur les faits pour qu’ils correspondent à la théorie. Lorsque ces tendances biaisées s’installent, l’esprit dégénère rapidement dans la partialité du paternalisme. … La théorie s’élève alors rapidement à la position dominante, et la recherche, l’observation et l’interprétation sont contrôlées et dirigées par elle »
        T. C. Chamberlin 1890, La méthode de travail des hypothèses multiples

        « il va falloir prévenir la totalité de la communauté scientifique mondiale qui ignorait ce fait bouleversant. »
        Pétitions
        – En 1992, 4000 scientifiques dont 72 récipendaires du prix Nobel ont signé l’Appel de Heidelberg, qui dénonce « l’émergence d’une idéologie irrationnelle qui s’oppose au progrès scientifique et industriel et nuit au développement scientifique et social ».
        – En 1995, 105 scientifiques dont 25 météorologues ont signé la déclaration de Leipzig selon laquelle il n’y a pas de consensus sur le réchauffement climatique qui serait causé par les gaz à effet de serre.
        – En 1997, la déclaration de Leipzig a été rediffusée.
        – En 1997, 31 487 scientifiques américains dont 9029 Docteurs ou Professeurs ont signé une pétition dénonçant à leur gouvernement et président, l’aspect anthropique du réchauffement climatique comme erroné.
        – En 2005, la déclaration de Leipzig a encore été rediffusée.
        – En 2006, 60 Scientifiques en appellèrent au chef de gouvernement Harper pour un réexamen de la science du réchauffement climatique avant la rencontre de Kyoto.
        – En 2006, 41 scientifiques ont signé une lettre ouverte contre la Royal Society britanique qui reconnaît le mal provoqué par le CO2.
        – En 2006, 59 scientifiques et médecins, 30 économistes et politiciens, 67 prêtres et pasteurs et 25 meneurs académiques et médiatiques ont signé une lettre ouverte contre l’immission de la religion dans la lutte contre le réchauffement climatique anthropique.
        – En 2007, plus de 31 000 scientifiques, dont 2 660 physiciens ou climatologues et 5 017 chimistes ou biologistes, ont signé la pétition contre le traité de Kyoto de l’institut de Science et Médecine de l’Oregon.
        – En 2007, 500 Scientifiques avaient des doutes étayés sur la panique dû au réchauffement climatique anthropique (Heartland Institute).
        – En 2008 la déclaration de Manhattan fut signée par 877 scientifiques dont 206 scientifique compétents dans les sciences du climat et connexe de 16 pays et 671 scientifiques dans d’autres branches.
        – En 2009, 100 éminents scientifiques ont écrit à Obama pour l’avertir du non-sens du réchauffement climatique par le CO2.
        – En 2010, le rapport spécial “Consensus Buster” fut signé par plus de 1000 scientifiques internationaux dissidents sur les revendications de réchauffement climatique dues à l’homme.
        – En 2012, 49 anciens scientifiques de la NASA intervinrent pour que cessent les publications présentant le CO2 comme responsable du réchauffement climatique. Il s’adressent en particulier à M.Hanssen directeur du Giss.
        – En 2012, 125 Scientifiques, tous spécialiste d’au moins une branche connexe au climat ont adressé une lettre au secrétaire général de l’ONU.
        – En 2014, on dénombrait 1350 publications scientifiques approuvées par des pairs réfutant l’hypothèse selon laquelle l’homme est responsable d’un changement climatique.
        – En 2015, des scientifiques de la NASA alertèrent le pape sur le danger des mesures climatiques.
        – En 2016, plus de 100 scientifiques préviennent le secrétaire général de l’ONU que la préparation à la rencontre internationale sur le climat va dans la mauvaise direction.
        – En 2019, 114 Scientifiques classés climato-sceptiques écrivirent à D.Trump.
        – En 2019, 91 scientifiques Italiens liés au climat écrivirent une longue lettre à leurs dirigeants pour leur expliquer leur point de vue à propos du réchauffement climatique.
        – En 2019, 14 embassadeurs européens écrivirent à l’ONU et 500 scientifiques européens ayant travaillé dans le domaine du climat ou apparenté (+de 800 en janvier 2020) signalèrent à l’ONU qu’il n’y a pas d’urgence climatique.
        – En 2019, environ 500 scientifiques dont plus de 200 professeurs ont dénoncé dans une lettre ouverte au secrétaire général des Nations Unies António Guterres la thèse du réchauffement climatique provoqué par l’homme. Ils critiquent aussi la diffusion de modèles d’horreur par les NU.

        Pour avoir les liens, il faut aller au site ci-dessus.

        • lucas dit :

          Non mais l’autre elle vient nous abreuver de niaiseries climato-négationnistes sur un article concernant la lutte ASM et après elle nous accuse de « polluer le blog avec notre méconnaissance ». T’es gentille cocotte !

          Il y a 7 milliards d’humains sur Terre, dans tous les domaines tu trouveras des crétins pourtant spécialisés et diplomés pour nier l’évidence; leur bagage ne fait pas de leur discours une vérité pour autant. Il y a même une fofolle ex-virologue de renom sur-diplomée qui s’illustre dans le « covido-négationnisme » face à ses copains Boutry et autres demeurés. Tu veux que je t’en trouve moi des médecins qui ont nié le pouvoir cancérogène du tabac, de l’amiante ou de la charcuterie ? Retourne voir tes copains platistes, tenants du grand complot judéo-maçonnique, ou de celui de la CIA pour faire tomber les tours du WTC, ou bien encore des chemtrails, et si tu veux rester, parle nous de lutte ASM, parce que là la pollution ici c’est toi !

  5. Clavier dit :

    Normal que Thales s’y colle, il n’y a pas que les Américains à savoir créer un réseau de capteurs….et qu’on se mette d’accord sur une norme …….

  6. HMX dit :

    Intéressant, ce programme SEANICE. En clair, nos frégates ASM, et potentiellement nos SNA, seront à terme dotés de drone sous-marins (armés ou non ?) avec lesquels ils pourront communiquer et collaborer, permettant ainsi d’étendre la bulle ASM autour de nos unités de surface.

    Gros travail en perspective sur le degré d’autonomie et donc le « niveau » de l’IA embarquée (allant du niveau zéro, simple engin filoguidé, au niveau maximal, engin totalement autonome), ainsi bien sûr que sur la nature et la fiabilité des transmissions sous la mer (fibre optique, acoustique, laser ?…) qui constitue le challenge principal.

    On espère voir arriver très prochainement l’équivalent du programme SEANICE pour des drones de surface, où les problématiques semblent nettement moins complexes à résoudre, permettant d’espérer l’arrivée à brève échéance de drones de surface pour épauler nos navires.

  7. Silgar dit :

    L’Union européenne est devenue le relai servile de l’Allemagne. Toutes les prises de position européennes s’expliquent au travers de ce prisme :
    – L’Allemagne est hostile au développement d’une industrie de défense européenne (sauf la sienne évidemment), donc l’UE s’aligne en ce sens.
    – L’Allemagne est hostile au nucléaire (qui n’émet pas de CO2) mais très favorable au mix renouvelable-gaz-charbon (très émetteur de CO2), donc l’UE s’aligne en ce sens.
    – L’Allemagne est hostile à tout protectionnisme contre la Chine (par crainte de voir ses exportations baisser), donc l’UE s’aligne en ce sens.

    A chaque c’est la même histoire, la politique européenne s’inscrit au seul bénéfice de l’Allemagne et au détriment des industries françaises. A la base on est supposé construire quelque chose ensemble, pas les uns contre les autres. C’est pénible.

    Tant mieux pour THALES si cette entreprise française peut profiter du programme SEANICE. Mais avec seulement 11,6 millions d’euros, c’est un peu le lot de consolation et l’arbre qui cache la forêt.

  8. PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

    j’espère que leur mandat couvrira la surveillances des activités sous-marine autour des câbles sous-marins…

  9. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Photo : Thales ]

    Ce qui est est intéressant sur cette photo c’est le porte-conteneurs , cad un navire civil ! ;0)
    Des porte-conteneurs dotés de capteurs qui partagent les données collectées à bord ce n’est pas nouveau .
    Des navires civils et leurs équipages qui font du renseignement non plus !

    Là où cela va devenir intéressant c’est lorsque ces porte-conteneurs ou d’autres navires de commerce vont être convertis en « navires-auxiliaires  » qui ne disent pas leur nom en étant intégrés dans des réseaux militaires au travers de ce partage de données …
    1- Ils deviendront des cibles légitimes , surtout pour des mines  » oubliées  »
    2- Les assureurs vont amtha apprécier très modérément … Les clients et les affréteurs aussi .

    Et dire qu’on accuse les Pékinois d’utiliser des navires civils pour des missions bellicistes ! ;0)
    Maintenant je peux  » fantasmer  » sur la présence de ce porte-conteneurs et l’armada en gris est là pour le protéger ….:0)

    • mich dit :

      Vous en voyez des choses ma foi ,en effet ce n ‘est pas nouveau ce genre de dessin d ‘un groupe d ‘escorte protégeant un navire militaire ( le BPC ) ou un navire civil ( le porte conteneur ) ,il faut dire que ça aide un peu pour le financement en Europe ,dans d’ autres pays pas vraiment la peine on demande l’ avis de pas grand monde .Mais bon si cela permet de plaider la bonne cause Pékinoise ,pourquoi pas !

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Vous en voyez des choses ma foi , ]

        C’est – un peu – comme un test de Rorschach … ;0)

  10. Félix GARCIA dit :

    A propos du milieu sous-marin :

    Interdit d’interdire – Baie de Saint-Brieuc : pour ou contre le parc éolien marin ?
    https://www.youtube.com/watch?v=nJ16_31SNKE

    Pourquoi c’est « RT France » les seuls qui offrent un débat de cette qualité sur le sujet ?
    :/

    Vive les pêcheurs de la baie de Saint-Brieuc !

  11. themistocles dit :

    Que Thales se mette déjà à fabriquer des bouées accoustiques fiables et performantes, dans des délais convenables. On reparlera de science-fiction plus tard.

  12. vrai_chasseur dit :

    A noter dans la même veine le projet SEA DEFENCE, visant à augmenter la survivabilité et la faible détectabilité des navires de surface.
    SEA DEFENCE réunit le gratin de tous les chantiers navals européens, Naval Group Fincantieri Lurssen Damen ThyssenKrupp etc.
    http://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/fs_20_1092
    Les industriels même concurrents savent mieux coordonner leurs projets que les politiques.
    Et ils appliquent la bonne vieille règle de 3, toujours en vigueur : pour capter des subsides européens, il faut réunir au moins 3 pays EU distincts dans le projet

  13. patrico dit :

    Bien sûr! l Allemagne ne voudra jamais d une défence ou il y aura la France impliquée !
    Mais surtout Thalès va offrir encore par ces partenariats Européen ses propres technogies Novatrices voir d’avant gardes ! Bravo. MERci !

  14. werf dit :

    Parler de révolution quand on a au moins 2 guerres de retard, c’est de la provocation ou du rêve. Le système de système de Thales rentrera en dotation en 2035 au mieux. D’ici là, les autres pays auront bien avancés. Leurs différents systèmes seront opérationnels dès 2024, chercher l’erreur!