Hypersonique : Un député se dit « surpris » par le projet de tester un statoréacteur mixte français aux États-Unis

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

163 contributions

  1. Annonay dit :

    Après avoir gaspillé tout le travail de Leduc , on ouvre la porte aux américains , misère.

    • E-Faystos dit :

      Excellent choix de pseudo: ville de conquête du ciel par l’aérostation…
      On a effectivement gaspillé l’énergie de Mr Leduc dont le moteur venait de recherches antérieure, d’un autre français qui déposa un brevet dès 1913.
      Surpris mais pas chagrin, René Leduc assuma tout du long que la « tuyère thermo propulsive » était une invention partagée.
      .
      Si les avions Leduc ne fournirent jamais les performances promises, le curieux Griffon II assura son contrat. Mais fut délaissé pour le mirage III, moins cher et plus en vogue.
      Car les militaires aiment suivre la mode!
      Au demeurant, le Griffon II ouvrit la voie du vol mach 2 avec l’ATAR 101 du super mystère. Qu’aurait il fait avec un 009 B autrement plus puissant ?
      La question est ouverte.
      Par la suite, les puissants moteurs combinés du Oxcart et SR 71 reprirent le concept.
      Depuis, les turbo propulseurs ont évolués ver des double corps ou double flux: tels les M53 et M 88.
      L’intérêt, c’est leur souplesse et capacité de reprise.
      Tout le contraire des avions Leducs dont le manque de Constance dans les différents régimes de vols allaient être dénoncé par les pilotes d’essai puis les militaires…

    • Twouan dit :

      Disont qu on a plus le sahara non plus pour faire les essais. Si on veut tester du lourd, on est vite limite. Les seuls territoires qui pourraient servir sont dans l hemisphere sud mais on en a fait un sanctuaire total. A mon avis, un peu vite, un sanctuaire partiel aurai ete plus adapte.

    • Max dit :

      Les stratoréacteur Leduc cela fait un bail !
      Peut être il y a t-il un deal avec les ricains… Du « donnant donnant ».
      Expériences stato des mangeurs de grenouilles et celle des plasma pour les goinfres du sucre ?
      J’espère que ce n’est pas lié au fait que nous ne sommes plus en France suffisamment « safe »quant au secret du test de cette recherche stratégique.

      • E-Faystos dit :

        on peut voir dans cette décision tout et son contraire vu que l’on ignore les paramètres souhaités: vitesse, trajectoire et distance. Même si les Américains sont des alliés foireux, et que leurs gros industriels de l’armements sont des adversaires économiques, n’oublions pas que les canaux sont plus ouverts que jamais entre nos deux armées: alliés, bien que supplétifs (comme si l’armée Française pouvait être comparée à l’armée US en termes bruts), nos forces échangent plus fortement que jamais. Quand aux industriels, Sagem n’a pas fait mystère de l’Aide Us sur les centrales des Super Etendards, tandis que l’ONERA travaille d’arrache-pied pour l’Oncle Sam.
        .
        Donc sous protection US, le véhicule pourrait longer leurs côtes, ou se perdre en direction de l’Atlantique.

    • Fred dit :

      Un statoréacteur, c’est « facile » à réaliser, plusieurs constructeurs au sortir de la guerre en ont produit. Un superstato c’est une toute autre paire de manche : maîtriser la combustion en hypersonique et la résistance des matériaux à la chaleur pose de très sérieux problèmes. En fait, leurs problématiques technologiques n’ont rien à voir entre elles.

      Si le stato réacteur a été vite abandonné, c’est parce-qu’il fonctionne quasiment en « tout ou rien » et ne peut faire décoller un avion ou voler en dessous de mach 1. Si ce moteur simplisssime et peu onéreux avait été le plus à même de remplir un cahier des charges, il ne fait aucun doute qu’il aurait eu le leadership.

      • E-Faystos dit :

        @ Fred
        Comme vous le signalez, un stato et son dérivé superstato ou scramjet ne peut pas démarrer tout seul: il lui faut un moyen d’atteindre la vitesse requise: le moteur fusée est trop glouton et l’avion porteur est trop complexe et onéreux.
        Reste le turbo réacteur.
        Alors en fusionnant les deux principes, on obtient un turbopropulseur double flux comme les.avions de ligne. Le principal intérêt est économique mais les performances sont là.

    • fdb dit :

      Le concept tubo-stato-fusée à été étudié par SNECMA (aujourd’hui SAFRAN) l’avant projet avait été présenté en 1990 le MCV99

  2. Olivier dit :

    Vous croyez vraiment une seule seconde que les américains ne connaissent pas par cœur tous ce qui concerne notre dissuasion???

    • Youshikine dit :

      Hypersonique, quel pays est au top mondial au niveau de technologie ?

      • logan23 dit :

        En avril 1949, un avion français effectuait le 1er vol hypersonique. 1949 !!!!

        • Fred dit :

          ? Lequel ???

        • LEONARD dit :

          @logan23
          Farfelu.
          Hypersonique = +de Mach5
          1er vol par le X15 le 23/06/1961.

          • Jimbo OK dit :

            Dans le village gaulois, on peut entendre souvent ce type d’histoire, en 1945, les gaulois étaient déjà sur la lune, bien avant les ricains.

          • Félix GARCIA dit :

            @ Jimbo OK

            Tout le monde le sait !

            « Les deux épisodes de l’aventure lunaire imaginés par Hergé (Objectif Lune et On a marché sur la Lune) furent publiés en 1953 et 1954, soit quinze ans avant la mission Apollo 11. »

            Si c’est pas une preuve ça !
            ^^

          • Pravda dit :

            Hergé est belge. Donc non.

      • Minaret 93 dit :

        Leur admiral ne croit pas du tout le supersonique, donc la France est nul dans ce domaine.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Leur admiral ne croit pas du tout le supersonique, donc la France est nul dans ce domaine. » Admiral= anglais! Amiral= français
          « nul  » C’est tout de suite ce que j’ai pensé en vous lisant!

          • Minaret 93 dit :

            Je préfère Admiral Nelson,
            pas amiral Villeneuve ou Prazuck,
            les deux sont nuls.

          • Pravda dit :

            @Minaret, au moins vous connaissez le nom d’amiraux français, par contre personne ne connaît le nom d’un amiral du levant ou chinois…

        • Dante dit :

          Encore un troll russe ou chinois qui ne sait pas aligner 2 mots sans faire de faute. Il serait temps de progresser…

          • Blolb dit :

            Oh vous savez point besoin d’être russe ou chinois pour troller avec un chapelet de fautes à chaque mot. Nos jeunes, aidé par notre machine éducation nationale et ses neoprotocoles innovateurs en matière d’apprentissage en intégrant informatique et les empêchant de copier des lignes d’écriture, se sont chargés de se rendre analphabète sur le long terme. On dira maintenant qu’ils sont : dysorthographiques….
            Bref ce n’est pas le sujet mais important de le souligner qu’il n’y a pas de preuve que le commentaire critiqué ne vienne pas tout simplement d’un francophone français en France…

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Je préfère Admiral Nelson,
            pas amiral Villeneuve ou Prazuck,
            les deux sont nuls. » Qu’un idiot se permet de traiter d’autres de nuls ………………………………

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Dans le village gaulois, on peut entendre souvent ce type d’histoire, en 1945, les gaulois étaient déjà sur la lune, bien avant les ricains. » Selon l’organe de propagande du P.C.C. il y a au moins 5000 ans que la « gronde zhine » a a envoyé un taïkonaute sur Mars!!

        • Seb dit :

          Admirable ! Quelle sagesse !

    • Géo dit :

      Et depuis longtemps : depuis Pompidou.

      • Géo dit :

        Je répondais à Olivier : les Américains connaissent tout de notre armement nucléaire depuis Pompidou.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « important de le souligner qu’il n’y a pas de preuve que le commentaire critiqué ne vienne pas tout simplement d’un francophone français en France… » @Blolb Si tel est le cas l’eugénisme devrait être instaurée dans notre pays!

  3. Moi dit :

    Assez surprenant en effet.
    J’aimerai bien comprendre une telle décision.
    Ça permettra au moins aux us d’économiser des moyens sur l’espionnage de ce test.

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Le manque d’un vaste espace protégé d’une part
      Un booster a poudre disponible d’autre part

      • Ah Ca ! dit :

        @ Jupiter

        On comprend bien votre pseudo… tel celui du vendeur de voiture d’occasion de l’Élysée. 1er vendeur de France…. Ce traitre vend tout… probablement ce coup ci pour avoir encore une fois le support de la CIA pour le faire réélire, non ?

        Pour l’espace protégé… en ce moment, nous avons tout le sahel…

        S’il nous faut un booster à poudre demain, il nous le faudra après-demain, alors vaut mieux l’inventer au lieu de donner 100 millions d’euros aux talibans comme Macron vient de le faire aujourd’hui…

        Et si on y rajoute le cout de tous ces migrants d’Afghanistan, de quoi financer largement la recherche en urgence…

        Je vote Zemmour… qui lui cherche à défendre la France au contraire de votre Macrone !

        Pour finir : vous savez ce que disent les Américains non ? Les excuses, c’est comme le trou de balle, tout le monde en a un !

        • Jupiter dit :

          Bonjour,
          Je passe largement sur tous vos commentaires stupides pour revenir au points d’intérêts
          Le Sahel ne nous appartient pas. C’est un fait. Depuis la fin de la France coloniale même. Certes on pourrait demander des autorisations mais a quoi bon mener une entreprise aussi complexe dans une zone aussi périlleuse?
          Ensuite, ce booster (et vous l’auriez compris si vous aviez lu correctement l’article) n’est utile que pour des tirs de développement. Le système final sera tiré avec son propre booster. En attendant, c’est le sous-ensemble de stato-mixte qui est a l’étude et a travailler, pas son missile dans son intégralité. Inutile donc de concevoir un booster complexe et de le valider pour des dizaines, des centaines de millions d’euros pour s’en servir une poignée de fois et d’avoir absolument aucun avenir au delà de ces tirs d’essais.

          • Ah Ca ! dit :

            Donc pour le booster, il suffisait juste d’en acheter une poignée.

            Pas une raison de donner notre technologie aux ricains.

          • Félix dit :

            Un booster à poudre ça n’a rien de bien compliqué.
            Si MBDA a du mal à en produire, autant laisser tomber un super statoréacteur, c’est autrement plus complexe.
            La réalité c’est qu’on fait un cadeau aux USA. Comme larbin de l’Oncle Sam, on est au top niveau !

    • moi dit :

      Très simple et assez logique : au départ des USA, il est contraignant mais possible de cacher le système (de toute façon, tiré de la France ou des état-unis cela reste une fusée, ils verront la même chose au départ), à l’arrivée (côté France) ce sera plus dur à observer pour eux et il tombera côté français donc plus simple à sécuriser et à récupérer si nécessaire !

  4. PK dit :

    Macron, en tant que Young American Leader, remercie son employeur. C’est normal, non ?

    • Robert dit :

      Alsthom, n’est-ce pas?
      Macron était un médiocre banquier chez Rothschild, des hauts cadrés étaient étonnés de le voir monter et devenir gérant associé. On sait maintenant pourquoi, il gère la France comme une entreprise au profit de ses bienfaiteurs.
      L’obligation vaccinale déguisée fait partie du lot, regardez les tenants du business.

      • Nike dit :

        Alstom ne s’écrit plus avec un H depuis 1998.
        Pour l’histoire récente d’Alstom je vous conseille de lire « le piège Américain ». Vous verrez Macron est plutôt un personnage de second rôle dans cette histoire, le gars a blâmer dans cette histoire c’est l’ex PDG d’Alstom, M. Kron, il a enchaîner les erreurs stratégiques qui ont mené à ce désastre.

        Pour info la tribune a annoncé fin août que des tractations sont en cours pour que EDF rachète à GE la partie turbine pour centrale nucléaire. Il semblerait que GE n’ait pas fait une si bonne affaire que cela et soit contraint de revendre une partie de ses actifs pour se désendetter…

    • LucienB dit :

      Oui!!! Pas de surprise… « Le traître » Macron obéissant une nouvelle fois à ses maîtres.

      • Coléo91 dit :

        Robert et LucienB, ne sont là que pour faire du Macron bashing !
        Lamentables…

        • tschok dit :

          Ah non, il leur arrive de tenir aussi des propos racistes, xénophobes, islamophobes, antisémites, sexistes, etc.

          Non, non, ils sont assez polyvalents. Spectre large: tout le monde en prend dans la gueule. Le truc, c’est qu’il faut être sur la même longueur d’onde qu’eux.

          Et là, c’est de l’amour. Ils deviennent presque tendres. Limite embarrassant.

          C’est une question de réglage, en fait. Faut tourner le potentiomètre pour vous caler sur la même fréquence qu’eux. Ou pas…

        • Robert dit :

          Parce qu’en plus il ne faut pas dire du mal du poudré?
          Je sais que la liberté de prescription médicale, vaccinale, de critique comme de circulation, sont plutôt restreintes en ce moment, mais je me trompe ou ça ne vous parait pas encore assez?
          Maintenant, vous pouvez en toucher un mot au patron du blog, c’est à lui de me faire taire. Au moins ici.
          Je remarque qu’il suffit d’aborder certains sujets pour avoir droit aux diversions qui vont bien.
          Une sorte de confirmation quand on ne fait qu’émettre un avis.

          • Paddybus dit :

            Que voulez vous, il y a ici les donneurs de leçon de tolérance, qui croient encore dur comme fer à la « startupnation »…. alors même que par exemple au démarrage de la pandémie, il y avait une « startup » qui aurait dû être soutenue (Valneva), et qu’ils ont préféré la laisser au british….
            Oui, la liberté autorise aussi à remettre en cause celui qui prétend défendre les intérêts de la France alors que toutes ses décisions prouvent le contraire… mais ici comme en de nombreux endroits, les acharnés de l’ue, de macreu et sa clique et les doux rêveurs d’otan et autre fadaises européistes sont tolérants seulement si vous êtes d’accord avec eux…. sinon, vous êtes nazi…!!!

          • Nike dit :

            @ paddybus. Le contrat qu’avait passé Le gouvernement britannique avec Valneva (100 millions de doses) a été annulé. Le vaccin Français n’est toujours pas prêt et les Britanniques sont déjà vaccinés.
            Bon tout n’est pas perdu pour tout le monde, les british ont financé à grand frais une R&D qu’ils laissent tomber. Il doit être possible de passer commande maintenant.

          • Paddybus dit :

            Nike, Mais c’est exactement ce que j’espère…. c’est un vaccin à virus atténué, et c’est le seul que j’accepterais…!!! car contrairement aux attaques stupides des acharnés de l’arn modifiés et autres modif génétiques, ceux qui refusent ces vaccins, ne sont pas des anti-vaxx…. mais seulement des personnes plus prudentes et peut être informés de façon plus libre…!!!!

    • Green dit :

      Le peu de choses que vous dites est invariablement consternant. Ces commentaires sont un aimant a abrutis et autres frustrés.
      voila donc le « normal » local. Ici, c’est vous.

    • misare dit :

      alalala ce macron il a la tete partout…

    • Lecteur de wiki dit :

      Parly aussi, est Young Leader.

  5. philippe PERRAULT dit :

    On a PAS de zone 51 …

    • penandreff dit :

      bonsoir
      c’est quoi une zone 51 svp?

      • Momo dit :

        Area51, vous trouverez facilement. Il y en a même une autre moins connue.

      • Monbars dit :

        @Penandreff / « La zone 51 est une aire géographique du Nevada aux États-Unis — aussi appelée Dreamland, Watertown, The Ranch, Paradise Ranch, The Farm, The Box, Groom Lake, Zone 51 A, Neverland ou encore The Directorate for Development Plans Area — où se trouve une base militaire dite secrète, testant entre autres des appareils expérimentaux. Elle est mentionnée pour la première fois sur des documents officiels américains déclassifiés en août 2013 décrivant les essais secrets de l’avion Lockheed U-2 » Extrait de Wikipédia

    • Dupond avec un d dit :

      Si si proximité de l’arsenal de Toulon, une île aux équipements ultra-secrets , Ile R.I.C.A.R.D 51

  6. farragut dit :

    Après le Griffon sans chenilles (cf. discussions précédentes sur la « chenille » allemande proposée pour les VBCI français), le retour du Nord N.1500 Griffon, mais sans pilote ? 😉
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/34/Griffon_mus%C3%A9e_du_Bourget_P1020090.JPG/1280px-Griffon_mus%C3%A9e_du_Bourget_P1020090.JPG
    https://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/nord-n-1500-griffon/
    http://aerostories.celeonet.fr/~aerobiblio/article1068.html

    A part pour les missiles, ou pour refaire un A-12 ou un SR-71 français, quel intérêt pour un avion, sachant qu’il existe la technologie aérobie du moteur SABRE de Reaction Engines (testée par l’AFRL), qui semble plus appropriée pour des décollages et atterrissages classiques ?
    https://wordlesstech.com/wp-content/uploads/2015/04/SABRE-Engine-concept-confirmed-by-AFRL-1.jpg
    https://www.fromspacewithlove.com/sabre-engine/

  7. Monbars dit :

    Peut-être des raisons de longues distances pour tirer de la côte Est US ? Le Pacifique nord est bien plus grand que l’Atlantique nord ? Simple hypothèse.

    • Captain Pif dit :

      La côte est borde l’Atlantique. De rien.

    • Paddybus dit :

      Reprends une carte, une boussole… et tu devrais comprendre ton erreur…!!!!

    • toto dit :

      Très simple et assez logique : au départ des USA, il est contraignant mais possible de cacher le système (de toute façon, tiré de la France ou des état-unis cela reste une fusée, ils verront la même chose au départ), à l’arrivée (côté France) ce sera plus dur à observer pour eux et il tombera côté français donc plus simple à sécuriser et à récupérer si nécessaire !

    • Too dit :

      La cote est des états unis, c’est côté atlantique

  8. Sylvain dit :

    En effet, le sujet peut interroger. En fait, je pense qu’il faut être réaliste : en dépit de discours lénifiants, l’indépendance française du général De Gaulle a été totalement dilapidée. Nous sommes devenus -et c’est bien triste- un supplétif des Américains. Non pas du fait de nos moyens ou de nos ressources, mais des choix successifs qui ont été faits. En effet, il n’y pas de « jeunes prometteurs » aux USA, mais il y a pas mal de Young Leader en France… vu le niveau de responsabilité auquel ils parviennent, il y a surement un lien de cause à effet. Après le référendum de 1969, De Gaulle avait dit que les Français avaient choisi de devenir « un petit peuple »….

    • Nike dit :

      Perso une dépendance aux Américains me fait moins peur que notre dépendance actuelle aux puces électroniques Taïwanaises.
      De nombreux composants sont en allocation, c’est à dire que les fournisseurs refusent les commandes car ils sont incapables de les honorer. Resultat, les chaînes de production auto sont au ralenti. Tout cela à cause du covid à Taïwan….
      Quand je vois ce résultat je me dis qu’une guerre entre Pékin et Taipei sera autrement plus catastrophique pour l’économie.

    • Ah Ca ! dit :

      +1

  9. Lloan dit :

    Avant de faire des commentaires il serait judicieux de connaître les raisons pour lesquelles le ministère a choisi la solution US.

    • Momo dit :

      Absolument, et ce qui est étonnant c’est qu’il n’ait pas devancé la question.
      Qui était assez prévisible…

      • tschok dit :

        @Momo,

        Pour une fois je vous donne raison, mais si ça se trouve c’est le cas. Les éléments de langage ont peut-être été préparés dès la prise de décision et la fiche réponse est d’ores et déjà prête, le ministère n’attendant que l’occasion de la ressortir.

        Mais pour ça, il fallait que quelqu’un pose formellement la question. Et maintenant, c’est le cas, avec publication au JO.

    • Dupond avec un d dit :

      Nos centres d’Essais ( des Landes et du Levant) sont inadaptés a de l’Hypersonique

    • toto dit :

      Très simple et assez logique : au départ des USA, il est contraignant mais possible de cacher le système (de toute façon, tiré de la France ou des état-unis cela reste une fusée, ils verront la même chose au départ), à l’arrivée (côté France) ce sera plus dur à observer pour eux et il tombera côté français donc plus simple à sécuriser et à récupérer si nécessaire !

    • Courmaceul dit :

      J’ai des doutes quant au suivi de votre conseil. 🙂 Supputer est le passe temps favori surtout si c’est gratuit.

    • Seb dit :

      Peut être un soucis de vecteur.
      Plus de fusées sonde en France depuis quelques années

  10. breer dit :

    Les USA nous vendent des avions y compris militaires, (Hawkeye), forment en partie nos pilotes de l’aéronavale, et ils sont plus en avance que les européens pour tout ce qui touche à l’espace, où est le problème ??!! le gouvernement et les affairistes français ont déjà tout bradé aux chinois en terme de technologies, et ceux là ne partagerons pas grand chose avec les français ..
    En plus, les députés devraient s’occuper de leurs régions, et des problèmes des français avant toute chose, ce genre de recherche ne gêne en rien le français dans sa vie de tous les jours ..

    • Chasseur de trolls dit :

      C’est rigolo on avait déjà les trolls russes, chinois, turcs…
      Du coup, il fait quel temps à Washington? Passez le bonjour à vos employeurs.

      Qu’on achète des trucs ailleurs ne doit jamais faire perdre de vue que l’objectif c’est l’indépendance nationale autant que faire se peut.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « autant que faire se peut. » Dans le cas ou on ne peut pas…………………… on fait comment?

    • Ah Ca ! dit :

      @biere
      Pardonnez-moi, mais vous êtes un larbin, une serpillère, un piquousé…

      Je vous répète donc ce que disent vos maitres à leurs larbins de votre acabit ; les excuses, c’est comme le trou de balle, tout le monde en a un !

      Aime et défend la France ou casse-toi en Amérique !

      • Pravda dit :

        Vu les critiques permanentes formulées à l’encontre de la France, vu vos 70 années d’expratrié en Afrique, aux USA, en Asie (?)… vous ne devez pas l’aimer beaucoup la France… par contre l’injure à 2 balles et les raisonnements simplistes, ça, vous adorez.
        Je suppose que si nos chercheurs et militaires ont fait ce choix, c’est que justement nous n’avions pas trop de choix.

        • Ah Ca ! dit :

          Non pas encore d’Asie… ni d’asile d’où tu es sorti

          Mais c’est 23 +11,

          Stp, nom petit… vas me chercher la vérité.

          • Pravda dit :

            Même si parfois vous pouvez dire des choses vraies, vous le dites d’une façon tellement clownesque que ça devient indigeste. Et avec tellement de contradictions, du type vous n’aimez pas les USA, votre droit, mais vivez 11 ans là bas… vous prétendez aimer la France, mais passez les 3/4 de votre vie hors de notre pays, tout en connaissant mieux nos problèmes que nous, et en vous rappelant que vous êtes français au moment de la retraite ou lorsque que vous avez ou allez avoir besoin de soins…

          • Pravda dit :

            Concernant ces essais, ça ne vous est pas venu à l’idée que c’est peut-être nous qui pompons les US et pas le contraire ? Je suppose, juste comme ça, qu’ils ont un budget un poil plus élevé que le notre, ce qui même si ça ne fait pas tout, peut aider. Sans parler d’infrastructures dédiées déjà existantes.

          • Ah Ca ! dit :

            @La vérité

            Nous en reparlerons.. Regardez le dernier billet avec naval Groupe en Australie…

            Réveillez vous…

      • tschok dit :

        @Ah Ca!

        +1

        (Je veux dire, encore un mec que vous traitez de larbin des Ricains. C’est un peu comme les 2CV vertes, vous en êtes à combien maintenant? C’est vous qui gagnez ou c’est votre petite soeur assise à côté de vous sur la banquette arrière du van?)

    • LucienB dit :

      Quel temps fait-il à Seattle ?

  11. Thierry dit :

    encore un gaspillage ridicule de notre argent, projet qui sera à annuler d’urgence quand Macron se sera fait viré, même les russes qui ont été pionniers dans l’hypersonique n’ont toujours pas démontré sa viabilité, pire encore l’interception par missile conventionnel d’un planeur hypersonique serait hyper facile lors de sa rentrée lente dans l’atmosphère…

    Moi je crois que les américains l’ont compris et laissent les français essuyer les platres à leurs frais sur cette chimère sans lendemain.

    • EchoDelta dit :

      Tant que cela reste expérimental ce n’est pas gênant. On explore et tous les domaines connexes progressent.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « encore un gaspillage ridicule de notre argent, projet qui sera à annuler d’urgence quand Macron se sera fait viré, » Un élection n’est jamais acquise sauf au soir du deuxième tour après le dépouillement mais vu le paquet « d’artistes peintres » qu’il y en en face je crains une potentielle grosse désillusion de votre part!
      « Moi je crois que les américains l’ont compris et laissent les français essuyer les platres à leurs frais sur cette chimère sans lendemain. » Il va s’en dire que si l’idée avait été américaine vous auriez inévitablement écrit que c’était une avancée technologique majeure mais comme c’est français c’est une …………………….chimère!

      • Thierry dit :

        je ne m’attend à aucune solution pour la France sortant d’une élection présidentielle, ou les candidats facho-libéraux sont de pire en pire et je ne serais pas démenti de ce coté là, mais c’est mal connaître les gilets jaune si vous croyez qu’on attend la présidentielle.

        quand à l’ultradroite adoubé par macron elle va à la décullotée sans l’ombre d’un doute, dans le bac bleu pour la déchetterie avec son candidat faisandé.

        Vous passez votre temps à baver sur mes messages, vous n’avez pas une autre occupation dans la vie ?

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Vous passez votre temps à baver sur mes messages, vous n’avez pas une autre occupation dans la vie ? » Et vous à part dégueuler vos conneries à longueurs de posts quel est donc votre rôle dan le dispositif? Si on résume vos « brillantes » interventions c’est au choix Maron est un con, nous sommes dirigés par l’ultradroite, la France c’est de la merde, j’ai des avis sur tout……………enfin j’ai surtout que des avis! Je ne bave pas sur ce que vous appelez pompeusement « vos messages’ à la différence de vous qui ne cessez de chier sur tout ce qui touche dans quelque domaine que ce soit à la France! Si k’étais le seul à vous tacler vous pourrie effectivement vous permettre vos « saillies » verbales, le problème est que vous vous faites rembarrer à chaque fois et comme vous avez des capacités de compréhension très limités vous persévérez dans la connerie!

          • Pascal (l'autre) dit :

            « quand à l’ultradroite adoubé par macron elle va à la décullotée sans l’ombre d’un doute, dans le bac bleu pour la déchetterie avec son candidat faisandé. » Et comme je l’avais précisé dans un dernier échange vous êtes un expert dans l’art de nous pondre des phrases sans queue ni tête qui vous donne l’impression d’être lyrique!

    • Fred dit :

      « planeur hypersonique (…) rentrée lente » Mais où es tu allé chercher ça ???

    • Fralipolipi dit :

      @Thierry le copain des terros pseudo musulmans
      Ce que vous omettez de considérer c’est que les Français ne cherchent pas à faire un missile hypersonique bon à tout, polyvalent à l’envie … comme le font les Russes (qui ne racontent que rarement la vérité) ou les US (dont les récents essais dans l’hypersonique sont loin d’être tous concluants).
      Les Français focalisent leur développement dans l’hypersonique sur une seule mission, la mission nucléaire des FAS, dans le cadre du remplacement futur de l’Asmp-A.
      Et c’est parce que le cahier des charges sera bcp plus précis et resserré que justement nous avons plus de chances d’aboutir à un truc opérationnel et efficace (et onéreux, … mais s’agissant de l’arme nucléaire, y-a là nettement plus de budget que pour un Exocet ou un Scalp).

      • Fralipolipi dit :

        J’ajoute : et il est urgent d’avancer sur ce missile ASN4G, car de sa définition dépend également « une partie » de la définition du NGF (programme SCAF), notamment pour ce qui concerne les dimensions et le poids de ce futur « gros » missile (qui sera peut-être trop volumineux pour un Rafale … ou pas).

  12. HMX dit :

    Donner sur un plateau toutes les caractéristiques du vol de notre futur statoréacteur mixte, même à nos alliés américains, constitue une forme de haute trahison. Et le fait que les américains (et les russes, et les chinois, et d’autres…) auraient tout aussi bien pu espionner ces tests s’ils avaient été réalisés en France ne doit absolument pas constituer une circonstance atténuante. C’est consternant, d’autant plus dans un contexte post-covid où tous nos hommes politiques ont apparemment redécouvert la notion de « souveraineté ». Si cette information est exacte (et hélas, il semble qu’elle le soit !), des têtes doivent tomber à l’ONERA, et surtout au MINDEF qui a validé les conditions de réalisation de ces tests en catimini.

    Au passage, merci au député Cornut-Gentille de révéler cette info consternante, totalement passée sous le radar. Et vivement la réponse du MINDEF, qui va sûrement peiner à expliquer que tout cela n’est pas si grave…

    • Ah Ca ! dit :

      Oui, mais Sarko a fait retirer l’acte de haute trahison de la constitution… Les français n’ont pas bronché et cela a été voté par toute l’assemble gauche comme droite…

      Ce n’est pas pour rien qu’ils ont diné en secret l’autre soir, ils se sont fait gauler.

      Ils ont le même maitre… et pas qu’eux, les Bertrand, Pecresse, Barnier, Hidalgo … sont du même clan de collabos avec l’ennemi.

    • tschok dit :

      Le véhicule test va être sacrifié au cours du vol: il se désintègrera et ses débris seront dispersés dans l’océan, les données produites en cours de vol étant vraisemblablement transmises par voie hertzienne de façon cryptée à une station au sol, en vue de leur exploitation ultérieure.

      Vous avez donc deux problèmes à régler: celui des débris et celui du transfert des données.

      Pour régler celui des débris, il vous faut un océan profond pour que des kilomètres de flotte les enfouissent dans des abysses où il sera difficile à un tiers mal intentionné de les récupérer.

      Pour régler celui des données, il vous faut un environnement où vous pouvez facilement identifier, isoler et neutraliser un navire ou une avion espion qui tenterait de capter le signal émis.

      Visiblement, les Etats-Unis offrent tout cela. Mieux qu’une base française en métropole? Je sais pas, mais en tout cas ceux qui ont organisé l’expérience estiment qu’il y a des garanties solides.

      Par ailleurs, il ne s’agit pas du prototype du futur missile, mais d’un véhicule démonstrateur: les caractéristiques techniques que les Américains sont susceptibles d’espionner porte sur un concept de moteur, pas le futur missile. Et on peut supposer qu’ils maitrisent ces technologies au moins aussi bien que nous, si ce n’est mieux.

      Donc, en gros, qu’est-ce qu’ils sont susceptibles d’apprendre? Qu’on a atteint le même niveau technologique qu’eux. Et ça, ils peuvent l’apprendre très facilement même si on organisait l’expérience en France.

      Je pense que les gens qui ont évalué les risque ont fait une analyse de cet ordre.

      C’est au moment où on dépassera leur niveau technologique, ou au moment où on développera des technologies qui nous sont propres qu’il faudra arrêter de faire les tests chez eux et se démerder pour tout faire chez nous.

      Et si ça se trouve, ce test nous permettra de bénéficier de leur savoir faire. Il y a peut-être un deal de ce genre: on vous laisse regarder et en échange vous nous donnez quelques tuyaux.

      Avant de s’exciter sur l’angélisme supposé des gens qui ont organisé cette expérience aux Etats-Unis on peut tout simplement réfléchir un peu et surtout leur accorder le bénéfice de la bonne foi: partir du principe que s’ils le font, c’est qu’ils ont pesé les risques et qu’ils ne sont pas stupides.

      Et comme on a aussi le droit d’avoir des doutes, attendons la réponse de la ministre en espérant qu’elle sera éclairante.

    • toto dit :

      Très simple et assez logique : au départ des USA, il est contraignant mais possible de cacher le système (de toute façon, tiré de la France ou des état-unis cela reste une fusée, ils verront la même chose au départ), à l’arrivée (côté France) ce sera plus dur à observer pour eux et il tombera côté français donc plus simple à sécuriser et à récupérer si nécessaire !

    • Courmaceul dit :

      Qu’est-ce qui vous autorise à affirmer que c’est en catimini ?

  13. lgbtqi+ dit :

    Il est beau de pouvoir encore s’étonner …

    • tschok dit :

      Oui mais ici ce n’est pas de l’étonnement, c’est de la défiance généralisée et permanente.

      Ce n’est pas particulièrement beau et le fait que cela dure est inquiétant. La défiance permanente des uns à l’égard des autres est un phénomène dont le renouvellement continuel montre surtout qu’il imprègne profondément la psyché des gens, ce qui les rend prompts à l’hystérie vindicative et vengeresse sur la base de conneries le plus souvent parfaitement imaginaires.

      Vraiment rien de beau dans ce spectacle.

      • lgbtqi+ dit :

        Je partage votre inquiétude sur les clivages qui se développent au sein d’une société.

        Nous sommes nombreuses et nombreux à être à cran et à gérer cela plus ou moins bien.

        Je croise plein de cocottes-minutes à la soupape coincée. De tous bords.

        • tschok dit :

          Ah ça, passé un certain kilométrage, faut contrôler les étriers, l’arbre à cames, les biellettes de soupapes, etc.

          Sinon il y a de la casse. Surtout qu’il y en a un paquet qui ne demandent qu’à exploser, soupape coincée ou pas.

  14. Eugene123 dit :

    En quoi c’est étonnant? Prenez une carte du monde et comparer les espaces disponibles en France et aux USA…

    A condition d’avoir 2 neurones qui fonctionnent vous arriverez à la conclusion qu’il y a des zones inhabitées et des zones maritimes vides de toute embarcation aux USA plus grande que la superficie totale de l’Hexagone!

    Mais pourquoi donc dans les années 60, les français ont testé la bombe atomique dans l’atlas en Algérie et dans les iles à l’autre bout du monde plutôt que dans la banlieue de Lyon, Paris ou Marseille???

    • Pravda dit :

      Nous avons aussi une « petite » zone tranquille dans le Pacifique (ZEE sudpac 6,8 M de km2, à comparer avec les 41 000 km2 suisses) Mais sans infrastructures, c’est ce qui doit bloquer.

      • Eugene123 dit :

        Sans infrastructure et un tantinet éloigné de tout, non?

      • Eugene123 dit :

        @Pravada: Est-ce que le français qui parle des 41 000 km2 de la Suisse sait que dans les années 60, certains stratèges de l’armée suisse se proposaient de développer la bombe atomique et de la faire exploser sous le massif du Gothard au centre de la Suisse pour la tester?

        Affolant,non? Y a des vrais « génies » partout et en tout temps!

        • Mica X dit :

          L’addiction au gruyère…fait des ravages en Suisse, histoire de trous en qq sorte

          • Eugene123 dit :

            Ignard! Il n’y a pas de trou dans le Gruyère suisse… Le seul endroit où on en trouve c’est dans la copie de gruyère made in France (même pas capable de copier la recette originale) 🙂

          • Mica X dit :

            Là vous m’avez bien eu…damned

        • Pravda dit :

          En effet, des génies. Ou alors c’était pour agrandir les surfaces planes.

        • Fralipolipi dit :

          @Eugene
          « … la bombe atomique et de la faire exploser sous le massif du Gothard  »
          Bah, c’était juste pour aider à creuser le tunnel ferroviaire un peu plus vite , non ?..
          Poussez pas, j’suis déjà parti ->[] 😉

    • ULYSSE dit :

      +++ un vecteur hypersonique qui atteint 6000km/h parcourt 600 km en 6mn. Merci a tous les idiots du village aussi pleins de certitude que de bêtise, qui polluent ce site d identifier en France un espace sécurisé de cette dimension .

  15. vrai_chasseur dit :

    Il est possible que ArianeGroup, le maitre-d’oeuvre industriel, ait choisi de sécuriser le lancement du V-MAX depuis une fusée sonde en utilisant une solution éprouvée, la fusée Black Brant canadienne.
    Ce qui expliquerait le lancement depuis la cote est américaine : ce serait alors le pas de tir de Wallops Island, en Virginie. Cette base de lancement gérée par la NASA est en effet rompue à ce genre d’exercice pour avoir déjà lancé des centaines de fusées sondes, y compris pour le compte de puissances étrangères (dont la France et l’Italie) et de groupes privés.
    Une autre raison serait que le v-MAX se dirigerait alors vers l’Europe durant sa phase de plané hypersonique, ce qui permettrait un meilleur suivi de trajectoire en phase finale de vol depuis les moyens de pistage en France notamment le centre d’essais missiles DGA de Biscarosse.

    Juste des suppositions de ma part, attendons la réponse du ministère aux questions du député.

    • Seb dit :

      Je pensais également à cette solution. La fusée sonde canadienne me paraît être la plus évidente.
      Il me tarde d’en savoir plus sur le sujet, tout cela est passionnant !

    • Fralipolipi dit :

      @vrai-chasseur
      Très bonne intuition, merci de l’avoir partagée 😉
      .
      On aurait aussi pu penser à la base de Esrange, au Nord de la Suède, spécialisée pour les tirs de fusées-sondes et gérée par l’ESA … mais la trajectoire à suivre survolerait ensuite toute la Suède, ou Suède + Norvège en partant plein Ouest … pas idéal pour la sécurité et le suivi radar au mm par les Français.
      Et puis pas sûr non plus que les lanceurs opérés là-bas (comme la fusée germano-suédoise Maxus) ne soient bien adaptés à l’emport aux bonnes vitesse-altitude-trajectoire de notre charge utile expérimentale … la Black Brant présente peut-être une version plus adaptée à notre essai ?
      .
      Et puis si la charge utile française a plus un rôle de « collecte de données » pour préparer la suite du programme, c’est qu’il n’y a pas encore de grand secret à cacher aux US (eux qui en savent déjà bien long, et sans aucun doute plus que nous, sur le sujet de l’hypervélocité … ils ont commencé leurs essais bien plus tôt que nous).
      .
      Cela aurait donc du sens d’aller au plus simple, au plus sûr (côté sécurité : survol maritime à favoriser au survol terrestre), au plus rapide … et au moins cher.
      Ce qui ressemble beaucoup à l’option que vous suggérez : fusée-sonde Black Brant tirée depuis Wallop Island
      .
      A suivre.

  16. Europe-libre dit :

    Perso, je pense que les français on réussi à obtenir des technologies venue de Russie (les russes enchaînent les arrestations pour haute trahison dans ce domaine…) et si on suit ce raisonnement, notre pays a réussi en seulement deux années à développer une technologie que les américains on encore beaucoup de mal à faire fonctionner malgré leur budget militaire énorme et sans compter leur budget militaire secret annuel qui à peux de chose près est le budget annuel de toutes les armées françaises… lorsque la France des années 80 avez réussi à retourner un agent russe; nom de code farewell, il avait partagé toutes les informations à nos « alliés » américains.
    Cela paraît invraisemblable du point de vue de la souveraineté national mais pour l’aspect politique, diplomatique et opérationnel de nos relations avec les Etats-unis cela paraît mois bizarre, car malgré notre désir du cocorico national, nous avons besoin que de leur soutien en tout temps (donc partagé les informations avec eux) pour garantir leur domination dans ce domaine. Pour les détracteurs de l’Amérique sachez que lorsque les réunions des alliés de l’OTAN on lieux, une discussion informelle entre les nations nucléaire à lieu en préambule pour discuter dissuasion…
    Ps: sans cette hypothèse, je ne vois pas pourquoi nous n’effectuons pas ce teste sur les sites des Landes ou à Nouméa dans le Pacifique qui permette d’effectuer des tirs très long distance sur des océans immenses…avec des déflecteur comme le puy de dôme nous disposons de tous les moyens nécessaires…

    • Pravda dit :

      Farewell c’est un peu l’opposé, ce sont les russes qui espionnaient la France, ce qui finalement, après moult rebondissements, s’est retourné contre eux.

    • ULYSSE dit :

      Je ne savais pas qu’il y avait un site d expérimentation a Nouméa…j hésite entre les rires et les pleurs.

  17. IMRE HORVATH dit :

    Devient raiment pénible : on peut évoquer n’importe quelle question, certains arrivent à placer leur animosité contre Macron.

    • FredericA dit :

      Nous sommes d’accord. La zone commentaires d’OPEX360 baisse d’intérêt jour après jour 🙁

    • Blolb dit :

      Parce qu’il est chef de l’état, chef des armées
      Parce qu’il savait en s’engageant.
      C’est d’ailleurs plus en rapport avec le sujet cette fois que dans d’autres et c’est surtout un exutoire pour personnes frustrées.

  18. Fralipolipi dit :

    Y-a pas moyen d’effectuer ce tir d’essai au départ de Biscarrosse, ou bien de Kourou, et avec l’aide du Monge ???
    La réponse du Mindef sera intéressante à lire … ou pas.

    • Milo dit :

      La première pierre du pas de tir pour le Vmax a été inauguré a biscarosse cet été 2021…

  19. Alain d dit :

    je ne suis pas étonné que la NASA, BOEING ou la DARPA tentent de piquer des billes à l’ONERA, qui est plutôt en avance dans certains domaines.
    Que MBDA (dont l’ex-Roxel, les stratos) soit tenu pas les couilles par les anglo-saxons ne me surprend pas non plus.
    Je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi Safran avait refilé les protos et l’architecture (l’intégration des stratos) à MBDA, il y a déjà bien longtemps.
    Sachant que maintenant BAE systems a un CA bien plus américain (~ 50 %) que britannique (~ 20 %) et peu UE-27 (- de 8%), et qu’il est actionnaire de MBDA au même titre qu’Airbus, et qu’avec Léonardo pour compléter, ce trio de concurrents de Thales possède donc MBDA.
    La France est toujours à la traine pour investir dans la R&D, les prototypes et ses propres systèmes d’armements, outre perdre des marchés, elle en perd aussi sont savoir faire.
    A force de chercher et d’attendre des copinages pour diminuer les chèques, chaque décennie, elle continue à perdre de sa souveraineté et du temps (qui est aussi une perte d’argent au final) : Spatial, lance-roquettes, Aster 30, drone MALE, hélicos lourds, mini lanceur spatial, avion léger de reconnaissance, etc.
    Tenter de bosser collectif pour le SCAF ou le remplaçant du Leclerc, deux énormes budgets, ça me parait justifié, bien que l’issue de telles démarches soit toujours à haut risque.
    Mais le retard pris dans les anti-aériens, dans les drones ou dans le spatial n’est pas excusable, et nous coute cher à l’achat et à l’export et même en souveraineté pour le cas des Reaper.

    • Alain d dit :

      Lamentable décision, mais plus rien ne m’étonnera, nos dirigeants sont toujours en train de déconner, de droite, de gauche ou du centre, la Science Fric et Soumission semblent une matière principale dans les écoles de nos élites.

  20. Bloodasp dit :

    Peut être que nous avons besoin d’une surface bien plus grande que celle de Biscarosse pour tester le « bestiau » et si on y regarde de plus prêt ce qui nous intéresse ça n’est pas le comportement en vol , mais les effets d’un impact cinétique à de telles vitesses, donc là ou il va impacter.
    Soyons sérieux 2 minutes, si on a fait appel aux US c que cette technologie est maitrisée chez eux officieusement et si ça se trouve c eux qui nous ont proposé le deal d’utiliser leurs installations, ils n’ont peut être pas envie qu’un soum russe ou chinois aille récupérer en plein milieu de l’atlantique la carcasse du « bestiau » et fasse de la rétro-ingénierie!
    Dans cette affaire il y a MBDA, la DGA, l’ONERA et le ministère, donc je pense qu’on peut affirmer sans se tromper que ces gens là sont tous sauf cons et surement pas des traites!

    Enfin dans le contexte de confrontation qui se prépare avec les Chinois, il ne faut pas se tromper d’ennemie, c’est eux le problème, les US ne sont pas des enfants de coeur, mais au moins on connait, pour utiliser un terme de Ronald Reagan à l’époque:
     » Noriega, c’est un salaud, on le sait, mais c’est notre salaud! »

  21. farragut dit :

    Au pays d’Aurora, ce missile français va paraître un peu blafard, sans son auréole de plasma pour le protéger ! 😉

  22. Bob dit :

    L’autonomie stratégique nuke french n’a jamais été à 100% autonome avec l’aide des anglo-saxons, cela continue actuellement avec le traité de Lancaster, MBDA n’est pas français non plus en totalité. Qu’un test soit mené en Californie est normal.
    Il faut du temps et de l’aide pour mener à bien ce genre de projet. Après, si nous ne sommes pas capable de suivre les avancés technologique du tsarat comme avec son « prodige » missile tsirkon, il faudra bien tenter autrement, seul le résultat compte mais j’ai confiance à l’ONERA, MBDA et Arianespace pour fournir contre argent comptant bien sûr, les moyens de permette à la France de rester une nation moyenne.

  23. bob dit :

    Le fait de tirer depuis les US, ça permet de faire une simulation de tir grande distance en direction de la France et de tester en même temps les moyens de détection / interception qu’on a sur le territoire.
    Et le fait d’apporter un prototype complet chez nos « amis » américains ne veut pas dire qu’on va les laisser le démonter et l’étudier non plus…
    Je sais que l’ambiance générale s’y prête, mais il faudrait arrêter un peu la paranoïa

  24. anatide dit :

    Il sort d’où ce député ?
    Faut vraiment être con et aveugle pour poser des questions si stupide.
    Il a qu’à en parler avec les anciens de Alstom, technip, et j’en passe des meilleures…

  25. vno dit :

    Les frais vont être élevés, comme celui des campagnes présidentielle certifiées sincères sans véritables moyens de contrôle !

  26. John, prof de méca et thermique dit :

    C’est un programme OTAN, où l’ONERA s’est greffé.
    L’idée c’est surtout de tester notre capacité à prévoir la trajectoire de ces engins, plus que de tester l’engin en lui même.

    Dans les doc de l’OTAN (dispo ici : https://www.sto.nato.int/publications/S … 185-17.pdf ) on voit même un Tu22 dans les illustration comme vecteur pour ce vol de test. Et il est dit plus loin que la coopération des russes étaient acté, et permettait d’avoir une vitesse initial suffisant pour tirer le LEA.

    Le doc est d’ailleurs assez rapide à lire est nous apprend que :
    – Le prototype LEA est à la taille la plus petite possible pour faire des essais représentatifs, (comprendre que le vrai sera bien plus gros)
    – que c’est un truc non réutilisable
    – MBDA bosse aussi sur le LAPCAT 2, dérivé du LEA qui semble bien plus apte de faire le taf de transporter la bombe.

  27. Slasher dit :

    Comme quelqu’un l’a dit plus haut : on n’a plus le Sahara pour faire nos essais et les américains savent déjà probablement tout ce qu’ils veulent savoir. Donc tant qu’à faire…

  28. Aki dit :

    On lance toujours les fusées vers l’est pour bénéficier de la vitesse de rotation de la Terre. Peut-être qu’il ont besoin de maximiser les perf de la fuséee-sonde utilisée ainsi. Comme c’est juste un démonstrateur, peut-être qu’ils n’ont pas voulu perdre trop de temps sur la fusée-sonde. Cela dit d’un point de vue stratégique c’est une aberration on est bien d’accord…

  29. Too dit :

    Hyopthèse. Mais tirer de la côte est des US, ce ne serait pas pour le faire arriver sur notre côte ouest, et donc pouvoir mesurer facilement son arrivée avec nos stations au sol ?

    Habituellement (cf test récent du M51-3), on tire de France et ca atterri vers les US et on doit faire nos mesure depuis les navires.

    Ca semble plutôt un bon plan si on objecte l’espionnage Américain (qu’ils font déjà en zieutant ce qui arrive sur leurs côtes)

  30. Grange dit :

    Robert et consorts vous devriez prendre un petit tranquillisant avant d’aller vous coucher ! Cela vous évitera de dire beaucoup de sottises !!

    • Robert dit :

      Ben oui, évidemment.
      Sinon, un argument, vous auriez ça?
      Vous pouvez prendre un petit stimulant pour vous aider.
      Pour Ulysse qui envisage carrément l’hôpital psychiatrique, ce serait plutôt un petit calmant pour ses nerfs.
      Sinon, un argument, Ulysse?

  31. Charles dit :

    En un autre domaine volant, pourquoi Zapata veut faire ses essais aux USA ?

    • vno dit :

      Il n’y a pas la DGAC pour l’emmerder avec la sécurité des cigales en cas d’accident ! De plus, les américains ont les moyens de faire respecter et d’assurer la sécurité des tirs ou zones d’essais. J’imagine qu’un pécheur qui vient pécher dans la zone de tir, juste pour faire chier les « militaires » risque de prendre cher aux Etats-Unis ou leurs militaires manquent d’humour et de patience.

  32. Momo dit :

    On voit des propositions géographiques carrément drôles pour expliquer la localisation du lancement sur la cote est des US.

    Pour info à nos trolls étrangers: s’il fallait une base au lointain ouest il y a à Kourou, Guyane, Amérique du sud, une base de lancement très récemment construite (depuis les années 60), ce qui explique probablement pourquoi, mince, une fois, c’était trop dur d’y penser.
    Et en plus la population même si peu amicale est très peu nombreuse vs les amis des states (qui détestent la mer sans doute).
    C’est vrai que c’était super compliqué de trouver comme alternative un peu plus naturelle. ^^
    Donc les raisons de ce choix ne sont pas les élucubrations sur la supposition idiote de déserts à l’est des US (!).

    Raisons dont on attend avec intérêt la liste.

  33. Félix GARCIA dit :

    Doudiou !

    Faisons un « disharmoniseur » (disloquons les structures) :

    Vie et mort des variants du SARS-COV-2
    https://www.youtube.com/watch?v=-ADM4mSW06w

    Nombre d’Or, ADN et COVID-19
    https://marchenry.org/2020/05/27/19nombre-dor-adn-et-covid-19/

    La génodique : le soin des plantes et des animaux en musique
    https://www.youtube.com/watch?v=ZlpRtR8M1r8

    Physique de la génodique par Marc HENRY
    https://www.youtube.com/watch?v=MG0E_Y7kgL0

    ABRACADABRA !
    Et là, paf ! rien ne résiste !

  34. ULYSSE dit :

    Je crains que les tranquillisants ne soient pas suffisants. Un suivi psychiatrique pour délire obsessionnel semble plus indiqué.

  35. werf dit :

    Il fallait privilégier Kourou qui dispose de tous les éléments nécessaires, y compris en termes de suivi. Il y a donc une autre raison plus technique, un vrai marchandage, les USA étant en retard dans le domaine hypersonique mais en avance pour les catapultes de dernière génération pour les PA…