Mer de Chine méridionale : Pékin aurait déployé des radars capables de détecter les avions furtifs F-35C de l’US Navy

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

190 contributions

  1. Thaurac dit :

    « Cela étant, en janvier 2019, il fut rapporté que l’un des cinq radars JY-27 vendus par la Chine à la Syrie avait été détruit par une frappe israélienne »
    Encore du matos de fiction, c’est la mode…

  2. Lucy dit :

    Le proverbe “l’exception qui confirme la règle” vient à l’esprit. La furtivité ne rend pas invisible mais réduit grandement la distance de détection.

    • Ultimately dit :

      Le problème, ce que ces chasseurs F35, 22, décollent de leurs bases militaires à Okinawa ou Île de Guam, les missiles chinois DF15, 17, 21,26 pourront les transformer en surface de la lune en une minute.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « les missiles chinois DF15, 17, 21,26 pourront les transformer en surface de la lune en une minute.’ Et en environ une heure voire moins la Chine deviendra le premier producteur mondial de verre! Vous serez en une fraction de seconde aussi lumineux que le soleil! Vous aurez fugacement la satisfaction d’avoir brillé dans votre vie! Cela sera votre ultime « éclair » de lucidité!

        • Bistomon dit :

          C’est pk que les gaulois osent pas de débarquer en Crimée, par peur d’un super nova chez eux.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « C’est pk que les gaulois osent pas de débarquer en Crimée, par peur d’un super nova chez eux. » Je ne vois pas en quoi nous irions débarquer en Crimée mais un vous allez certainement expliquer pourquoi! (Si vous répondez je sens que nous allons bien rire!)
            « par peur d’un super nova chez eux. » Une supernova et une étoile très massive arrivée en fin de vie ayant consommé sin hydrogène pis son hélium, son lithium, etc et devenue tellement instable que l’équilibre en réactions thermonucléaires et gravité n’est plus obtenu et qu’elle……explose! Tout comme votre connerie en somme!
            Y en a compris bisgroscon!

          • GG dit :

            Décidément, à l’évocation de la Chine, l’intelligence brille sur ce blog.

          • Bistomon dit :

            Plusieurs centaines de personnes, dont de nombreuses femmes, ont manifesté dans l’après-midi à Hérat, aux cris de « Liberté » et « Mort au Pakistan », brandissant pour certains le drapeau afghan vert, noir et rouge de l’ancien gouvernement, que les talibans ont remplacé par leur drapeau blanc après leur retour au pouvoir le 15 août.
            Deux corps et dix blessés ont été amenés du lieu de la manifestation à l’hôpital central de la ville, a indiqué un médecin qui ne souhaite pas être nommé. « Il avaient tous des blessures par balles », a-t-il ajouté.
            Dans la journée, les talibans avaient tiré en l’air pour disperser une des quelques manifestations organisée à Kaboul.
            Celle-ci dénonçait notamment, comme les autres, la violente répression talibane dans la province du Panchir et l’ingérence du Pakistan, très proche des talibans, dans les affaires afghanes.
            Les gaulois avaient la trouille devant les grands pays depuis l’époque de l’empire romain, puis les huns, arabes, 3 fois occupés par les allemands et anglais, 600 milles soldats disparus pas loin de Moscou en une seule nuit, les allemands ont mis 10 jours pour occuper 100% de territoire. ils tremblent devant Trump, mais ils sont des bons esclaves.
            https://si3.photorapide.com/invites/photos/2021/09/11cofd.jpg
            https://si3.photorapide.com/invites/photos/2021/09/11pbfe.jpg
            Par ailleurs, les talibans ont nommé ce mardi les principaux ministres de leur gouvernement, dirigé par Mohammad Hassan Akhund, un ancien proche de leur fondateur, le mollah Omar, alors que les manifestations contre leur régime ont pour la première fois pris un tour mortel.

          • v_atekor dit :

            Si quelqu’un a compris le parallèle que fait Bistomon entre les manifs au Pakistan, la chute de l’empire romain, et l’occupation allemande de la Russie qu’il me fasse signe.
            .
            Ca ressemble à un cadavre exquis. : Les avions – violets – boivent – du thé – froid.

          • Reality Checks dit :

            @Bistomon,
            Pour ce qui est des photos, vous avez oublié celle ci:
            https://media.vanityfair.com/photos/5ae0d2cd2c18814ab2d17ba1/master/w_1600,c_limit/Trump-Macron-Handsy-7.jpg

            Adorable, non?

            Pour ce qui est des super nova, vous allez trop loin.
            C’est tout a fait inutile.
            Souvenez vous comme Sarkozy est devenu tout gentil après que Poutine lui est remit les pendules à l’heure:

            https://www.lexpress.fr/actualite/politique/lr/je-t-ecrase-face-a-poutine-sarkozy-n-etait-pas-ivre-mais-choque_1860751.html

            Comme dit le proverbe russe:
            Si tu tombes dans la meute, il te faut aboyer ou remuer la queue.

    • Thaurac dit :

      Les problèmes des radars , cest que si tu le mets à fond de ses capacités, il va détecter des véhicules, des oiseaux..etc…et le logiciel aura du mal à faire la discrimination des cibles, l’écran sera illisible.
      Maintenant si tu garde que les cibles volant à 60 km mini ,tu dégageras l’écran et il doit y avoir aussi ( spécialistes bienvenus) une possibilité de discriminer sur les SER de façn à ne pas marquer le moindre petit oiseau..
      La partie logicielle est aussi important que le matos

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Plusieurs centaines de personnes, dont de nombreuses femmes, ont manifesté dans l’après-midi à Hérat, aux cris de « Liberté » et « Mort au Pakistan », » Oui, et? Pour nous prouver que vous avez les journaux, la radio et la télé? Quelle modernité!

  3. m dit :

    Je ne suis pas un grand défenseur du F35 mais détecter une cible au radar, c’est une chose. Mais la pister, puis faire une désignation d’objectif et avoir un vecteur capable de détruire la cible (et donc de la détecter en vol), c’est autre chose.

    Actuellement, détecter un F35 permet de limiter l’effet de surprise. Mais ça ne permet pas de le descendre. A moins de saturer le ciel de missiles IR.

    • Sovenick dit :

      Exact, c’est pk qu’un F35 vs les rafale, le F35 pourra facilement battre plusieurs rafale en même temps.

      • chill dit :

        bien sur, c’est logique…

      • Royal Marine dit :

        Vous n’y connaissez visiblement rien… La fusion de données, qui, énorme avantage, fonctionne vraiment sur le Rafale, et n’est pas sujet à problème, comme sur la Dinde, permet à celui-ci de ne pas être détecté par les Américains, et de descendre les Fail 35… Voir les résultats des derniers exercices OTAN dans le sud-ouest de la France (2021)… Combien de Rafales cartonnés? et combien de F35? Pas photo…

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Exact, c’est pk qu’un F35 vs les rafale, le F35 pourra facilement battre plusieurs rafale en même temps. » So(t)venick ta …) Vous devriez postuler pour intégrer l’équipe rédactionnelle de « Air et Cosmos, d’Air Fan ou du Fana de l’Aviation, votre « expertise » y serait grandement mise en valeur! A part cela avez vous pris vôtre traitement? Il me semble que vous faites une rechute!

    • Vinz dit :

      Quand vous savez où chercher ça simplifie grandement les choses pour tout le reste.

  4. Clavier dit :

    La cape d’invisibilité à la Harry Potter n’existe pas …mais peut être l’ignoriez vous !
    On a des avions plus ou moins détectables suivant leur taille, leur forme, leur revêtement, et tout ceci au détriment de leurs qualités aéronautiques ce qui est un peu gênant..!
    Les antennes radar voient certaines choses et pas d’autres ce qui permet pas mal de tactiques plus ou moins efficaces.
    En attendant on se regarde en chiens de faïence et les Chinois en sont des experts…….

  5. ScopeWizard dit :

    Bonjour ! 🙂

    Nous dirons que me voici de retour ; m’ enfin , pas tout à fait……..

    Le hic , c’ est ce dont j’ ai besoin niveau neurologique et qui fait encore défaut à ce jour ; ce qui pour l’ instant me dissuade de commenter plus profondément de façon à ce que ce soit un minimum intéressant .

    En gros , je retiens difficilement , je mélange des trucs , j’ en oublie totalement d’ autres , je peine à me concentrer voire à comprendre des choses parfois plutôt simples , je confonds , je suis « au ralenti » , bref je ne suis toujours pas au niveau qui me permettrait cette prétention à intervenir sur tel ou tel sujet , certes parfois pointu , en évitant autant que faire se peut ce que j’ appelle le « baratin » ou la platitude des banalités , truismes , et autres évidences , indépendamment de toute erreur grossière qui bien entendu pourrait se rajouter ce qui n’ est pas bien glorieux…………

    Mais laissons-là le pathos , à chaque jour suffit sa peine , de préférence laissons le temps au temps .

    //////////////////////////////////////////////////////

    Il n’ empêche que concernant ce feuilleton à rallonge des boires et déboires du Lockheed F-35 , il y a depuis fort longtemps un point précis qui à chaque fois m’ interloque………….

    En effet , je ne comprends pas cette obstination à placer le F-35 et autres avions de combat conçus selon une recherche poussée de furtivité « passive » si haut au sommet de l’ Olympe du nec plus ultra de tout ce qui peut se faire de mieux .
    On dirait que cette « supériorité » ne saurait être contestable , un peu comme si RIEN ne pouvait la remettre en cause , du moins avant très longtemps…………

    Or , nous savons tous qu’ une fois que le glaive ( et équivalent ) fut inventé , très vite ce fut le tour du bouclier destiné principalement à protéger des coups assénés par ce glaive…………..

    Il me semble qu’ il en va de même avec toute arme offensive à laquelle , après un temps plus ou moins long sans-doute , répond un dispositif ou carrément un système défensif dont l’ une des finalités sera de « contrer »………

    Il paraît donc évident qu’ à toute cette « furtivité » passive qui de surcroît contrarie la bonne aérodynamique des avions ainsi pensés lorsque tout cela est trop poussé au point de constituer un ou des handicaps , ne pouvait que répondre une dynamique visant à faire progresser les divers systèmes de détection jusqu’ à une certaine efficacité laissant augurer qu’ ils puissent représenter une « vraie » parade .

    En conclusion , que cette info soit à prendre avec le plus grand des sérieux ou non , qu’ y aurait-il de si surprenant que la recherche Chinoise soit à ce jour parvenue à des radars capables de réduire à néant , ou disons de façon significative , l’ avantage supposé de toute cette furtivité « passive » ?

    D’ autant qu’ il y a déjà eu nombre de « rumeurs » concernant des systèmes autres que Chinois sans parler de systèmes anciens travaillant sur des gammes d’ ondes estimées « dépassées » qui faisait état de cela……………

    Le fait que petit à petit les radars aient grignoté l’ avantage offert initialement par ce type de conception m’ apparaît donc fort plausible d’ autant que le F-35 traîne à être mis au point , ce qui très logiquement joue en faveur du RADAR qui lui ne s’ est toujours pas arrêté quant aux progrès et améliorations qui pouvaient ou devaient lui être apportés…………..

    Perso , ma question porte aujourd’hui sur tout ce qui relève de la furtivité « ACTIVE » ; par exemple , le SPECTRA dont est équipé le RAFALE et qui promet d’ être évolutif , ne serait-il pas finalement , si ce n’ est LA solution , du moins le meilleur compromis actuel car il permet de concevoir un avion sans contrarier excessivement son dessin aérodynamique , ce qui n’ oblige pas à une motorisation trop puissante qui va beaucoup consommer et occuper de l’ espace ( dimensions des réservoirs et des réacteurs + poids ) ou à une hyper-redondance électro-informatique ( connexions dans tous les sens ) dans l’ assistance au vol dont sont déjà tellement pourvus les chasseurs modernes de conception « instable » depuis le F-16 ou le Mirage 2000 des années 1970 qui ne peuvent rester pilotables que grâce aux CDVE ( Commandes De Vol Électriques ) qui à la fois étendent au maximum leur domaine de vol tout en interdisant l’ erreur ?

    Quid de la « supériorité » de la furtivité ACTIVE comparativement à la furtivité PASSIVE , du moins en tant que concept compte tenu des avancées technologiques et scientifiques du moment ?

    Perso , je n’ ai pas la réponse , juste un sentiment plus ou moins affirmé………..

    A+

    • Plusdepognon dit :

      @ ScopeWizard
      Voilà des nouvelles qui font plaisir, en vous souhaitant un bon rétablissement !!!
      Le Coronavirus long, visiblement ça existe, j’espère que cela ne sera pas votre cas.
      Prenez bien soin de vous.

      • Félix GARCIA dit :

        « Le Coronavirus long, visiblement ça existe, j’espère que cela ne sera pas votre cas. »
        La plupart du temps, il s’agit des séquelles de l’infection virale (qui atteint tous les organes ayant des récepteurs ACE-2 [et ils sont nombreux], ce, en fonction de la progression de l’infection]).
        La « tuyauterie » (système sanguin) est bousillée, ce qui fait qu’il y a souvent une coagulation due entre autres à la cicatrisation des tissus qui est fibrinogène et vient changer la composition sanguine, changeant par là-même ses propriétés. Cette coagulation empêche la bonne oxygénation des tissus par l’approvisionnement sanguin [globules rouges entre autres] par les capillaires, ce qui finit par faire des dommages à l’ensemble des organes ainsi sous-alimentés en eau, oxygène etc ….
        En gros, il s’agit beaucoup de plomberie. Et quand y a des bouchons, ou que la viscosité devient trop élevée, ou que de petits agglomérats perturbent la cinétique d’un fluide et raclent sur les bords, bah ça circule pas bien.
        D’où le fait que certains parlent du « CoViD-19 » comme d’une maladie thrombo-embolique.
        Ce qui est juste, le Coronavirus (« SARS-CoV-2 ») étant le virus, et le « CoViD », la pathologie.
        Au final, y’a pas grand monde qui est d’accord sur comment zigouiller le virus (antiviral etc … ?), par contre, pour la prise en charge de la pathologie, ça s’éclaire (antibiotiques pour éviter une surinfection bactérienne, anticoagulants au vu des problèmes hématologiques et à fin de tendre vers l’isocoagulation, corticoïdes en cas d’emballement du système immunitaire [« orage cytokinique »], oxygénation à plus ou moins au débit [de quelques litres par minutes à plusieurs dizaines de litres par minute] en fonction des besoins [ECMO], et coma / intubation en dernier recours ).
        Plus rarement, il s’agit d’une continuation de la prolifération virale dans le temps (dont les conséquences sont encore mal connues), et plus rarement encore, d’une intégration dans le génome (dont les conséquences sont encore mal connues là aussi) :/

        Mais pas que ! Chaque personne étant unique !
        « Notre point commun, c’est d’être uniques ! »

        • lgbtqi+ dit :

          pathologie inflammatoire d’origine infectieuse semble un bon résumé.

          Bon rétablissement à vous Scope.

          • Félix GARCIA dit :

            Trop restrictif, loin d’être complet.
            Tableau clinique plus vaste.
            Mauvais diagnostique = mauvais traitement.
            Stop.

            ^^

      • ScopeWizard dit :

        @Plusdepognon

        Merci , ça fait chaud ! 🙂

        Disons que si le Covid 19 long existe , je ne suis pas sûr d’ être à ce point concerné .
        Je suis négatif depuis plus de 15 jours déjà ; subsistent juste quelques problèmes d’ odorat ainsi que ceux brièvement évoqués .

        En fait , même s’ il n’ y a pas que ça , je crois surtout avoir fait les frais d’ une grande fatigue générée par près de 15 jours de jeune consécutifs à l’ état nauséeux .

        Et nous dirons que ce qui est parfait pour la ligne et qui autorise tous les espoirs quant au recyclage d’ anciens vêtements jusqu’ ici « un poil trop près du corps » , l’ est beaucoup moins pour un tas d’ autres raisons……….. 😉

      • Yves Cormoran dit :

        @scope
        Je suis un habitué de ce blog sous un autre pseudonyme. Je vous connais donc un peu.
        .
        J’ai fait un AVC quasi-mortel en 2005 : j’ai mis 2 ans et demi à récupérer la totalité de mes capacités intellectuelles (démontrées par tests psychotechniques).
        Puis j’ai failli claquer d’une méningite en 2011. Aucune séquelle aujourd’hui.
        Je reste seulement handicapé physique à cause de l’AVC.
        .
        Ceci pour vous dire (et dire à tous) que le potentiel de récupération du cerveau est quelque chose d’inimaginable.
        .
        L’important, c’est d’y croire mais c’est parfois très dur. J’y ai cru et j’ai eu raison.
        .
        J’ai écrit et mis en ligne (gratos) un bouquin où je raconte ma récupération après AVC. Je suis sur smartphone, je ne sais pas mettre le lien.
        Le livre s’intitule « Ténacité » et on le trouve (gratuitement, j’insiste) sur le site édition999.
        Bonne lecture et bon courage : vous en sortirez.

        • ScopeWizard dit :

          @Yves Cormoran

          BRAVO et toutes mes félicitations !

          Grand MERCI de ce témoignage en guise d’ encouragement ! 🙂

          Perso , j’ ai réussi à me sortir de nombre de trucs pouvant m’ handicaper , mais sans-doute pas à ce point .

          Encore bravo à Vous !

    • Pascal (l'autre) dit :

      Heureux de vous lire à nouveau Scope! En espérant que vous vous remettez doucement mais surement de cette saloperie qui pour certains « experts » médicaux de ce blog n’est qu’une simple « gripette » voire une vaste opération d’enfumage des masses populaires. Concernant la furtivité « architecturale » (dessin de la cellule) du F35 elle est « figée » tandis que celle généré par un système comme le S.P.E.C.T.R.A. est elle évolutive donc plus à même de traiter les moyens de détection de l’ennemi.
      Qui n’évolue pas…………………. disparait. Quel seront les capacités et les performances de détection dans une dizaine d’année. Le système du Rafale « udapté »* saura y faire face, le F-35? quelles options, changer la peinture, modifier la cellule?

      • ScopeWizard dit :

        @Pascal (l’autre)

        Merci ! 🙂

        Non , ce n’ est pas une « simple grippette » ; plutôt une maladie au comportement des plus étranges qui peut être fatale aux plus fragiles d’ entre-nous…………

        L’ opération d’ enfumage des masses si opération d’ enfumage il y a , tient surtout au fait de présenter la vaccination ou le pass comme étant LA Panacée…………

        Perso , compte tenu du manque de recul ( durée d’ efficacité , efficacité selon les variants ) quand tant d’ effets secondaires sont rapportés ( un vaccin peut effectivement en être la cause mais pas à ce point et pas à cette fréquence ) et du fait que l’ ensemble des vaccins disponibles est à la fois au stade expérimental ( ce qui explique tous ces effets indésirables -parfois graves- constatés sur un grand nombre de cobayes humains sur les milliards de vaccinés depuis quelques mois ) et vendus trop chers sans parler de toute la politique qui a osé s’ y greffer , il n’ est pas question que je cède à ce chantage .

        Pour le reste , je suis plutôt de votre avis .

        • Thaurac dit :

          Heureux de vous savoir de retour et en bonne santé!

        • Pascal (l'autre) dit :

          @ Scope Concernant le vaccin je suis globalement d’accord avec vous cependant les faits « semblent » démontrer qu’il a quand même une certaine efficacité du moins à court terme! Je reste néanmoins très prudent et ne verserai pas comme certains qui le présentent comme étant la panacée! Par contre en c qui concerne le passe sanitaire c’est effectivement une honte surtout venant d’un pays dont les dirigeant ont toujours aimé se rengorger avec les « droits de l’homme et du citoyen » Ca fait « tâche »!

        • Félix GARCIA dit :

          « il n’ est pas question que je cède à ce chantage »

          « L’heure de la résistance générale a sonné »
          https://twitter.com/f_philippot/status/1437102655319547906

          « Strategieduchoc @strategieduchoc
          Malgré toute la propagande, la censure, le chantage, la culpabilisation et les menaces, nous sommes toujours 17,7 millions de Français à n’avoir reçu AUCUNE dose.
          Soyons fiers de nous! »
          https://twitter.com/strategieduchoc/status/1436961146913771523

          Bon quand on compte les enfants, au final, on est pas tant que ça à n’avoir reçu aucune dose …

          « Avec près de 98 % d’habitants adultes vaccinés, Paris atteint un record national
          Au 8 septembre, 97,8 % des 18-64 ans à Paris étaient complètement vaccinés, d’après les dernières données publiées mercredi 8 septembre. »
          https://www.ouest-france.fr/ile-de-france/paris-75000/avec-plus-de-98-d-habitants-adultes-vaccines-paris-atteint-un-record-national-7416829

          Encore une raison de plus de ne pas vivre à la capitale …

        • Félix GARCIA dit :

          PS : Monde de dingues …
          Strategieduchoc @strategieduchoc
          À Sydney, la police dépassée par l’ampleur de la #DesobeissanceCivile a distribué au hasard des amendes sur la plage ce dimanche à grand renforts de caméras.
          https://twitter.com/strategieduchoc

        • Félix GARCIA dit :

          ¨PPS :
          Vade Retro Antiv@x (parodie)
          https://www.youtube.com/watch?v=EgyCjPwzCyM

        • E-Faystos dit :

          Content de vous lire Scope.
          J’ai reçu mes deux doses et ce ne fut qu’une gêne modeste.
          Mais comme à la maison, j’ai une.personne âgée.et hyper fragile des bronches, il fallait prévenir avec tout les moyens disponibles.

          • ScopeWizard dit :

            @E-Faystos

            Hello ! 🙂

            Merci !

            Heureux pour vous !

            Et comme je vous comprends mais ne vous relâchez surtout pas ; le vaccin étant tout de même une passoire , soyez hyper-vigilant car vous ne savez pas s’ il vous protège et pour combien de temps………

            Simple conseil qui vaut ce qu’ il vaut , certes………..

    • Raymond75 dit :

      Be Welcome

    • Raymond75 dit :

      Vous savez, la vaccination c’est pratique et économique. Cela a été inventé (en France) il y a environ 150 ans, et a fait ses preuves avec la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la polio, la variole, le esbola et bien d’autres, dont nos grippes annuelles.

      La médecine scientifique, cela existe, y compris pour soigner celles et ceux qui se sont laissé contaminer …

      Bon rétablissement.

      • ScopeWizard dit :

        @Raymond75

        Oui , certes !

        La rage aussi .

        Mais n’ oublions pas qu’ il y a aussi un contexte et qu’ il conviendrait de le situer a minima…………

        Est-ce qu’ en 1870 , nous étions dans un monde hyper-marchand et consumériste organisé autour d’ un système privilégiant le « toujours plus » inhérent à notre actuelle société de consommation de masse promettant bonheur et prospérité pour le plus grand nombre par une abondance de produits censée les assurer via des rendements toujours plus élevés dans une recherche de bénéfice toujours plus grand , notamment pour le profit d’ un actionnariat tout-puissant et une recherche effrénée de création de nouveaux marchés s’ inscrivant dans un « tout economicus » roi ?

        Etions-nous près de 8 milliards d’ humains avec une Europe minoritaire et le vivant qui nous entoure était-il à ce point menacé par nos activités économiques , notre prédation , notre avidité ?

        Quid de la puissance du lobby pharmaceutique qui depuis des années brasse des milliards et finance nombre d’ acteurs de la vie politique comme médiatique ?

        Quid du niveau d’ instruction de ceux qui pouvaient suivre une scolarité puis des études , apprendre , savoir , par rapport à ce qu’ est devenue la transmission de la connaissance de nos jours , du moins au sein de nos systèmes éducatifs occidentaux et quid des niveaux d’ exigences ?

        Pour moi , tout ceci rend la comparaison plutôt bancale .

        Dans le fond , vous n’ avez pas tort ; il est vrai que la vaccination devrait être LA solution………

        Sauf déjà que toute vaccination ne se vaut pas ; les divers vaccins mis sur le marché et y compris les « nouveaux » qui en leur temps nous ont PAR OBLIGATION MAIS SANS EXPLICATION DETAILLEE fait passer de 3 à 11 à la fois plus chers et plus contraignants étaient déjà un signe .

        Les vaccins COVID 19 présentent beaucoup trop de certitudes par rapport à la réalité ; ils vous sont donc vendus bien plus que proposés .

        Or , ne perdez pas de vue que toute personne dans le monde actuellement vaccinée contre ce nouveau venu dans la famille des coronavirus , l’ est par un vaccin qui en est encore au stade 3 donc expérimental , ce qui fait d’ elle un cobaye .

        A ce jour , vous êtes , nous sommes , nous tous , sommités de monde médical comprises , incapables de dire avec certitude pour combien de temps une telle vaccination vous protège , incapables de dire ce qu’ il en est par rapport à tel ou tel variant notamment le Delta et ceux à venir………..

        Le nombre d’ effets indésirables voire pires , est beaucoup trop élevé .

        Ces vaccins sont soumis aux lois du Marché , de la libre-concurrence , mais aussi font l’ objet de choix politiques .
        Où est la préoccupation médicale dans tout ça ? Celle qui devrait s’ imposer en priorité absolue ?
        Ne nous bassine t-on pourtant pas avec « urgence sanitaire » , pandémie , etc ?

        De plus , quid de toute cette débauche technologique exigée ? Possedons-nous tous les derniers smartphones voire un smartphone tout court ?un ordinateur , une imprimante , Internet ?
        La puissance publique qui nous y pousse tout en réduisant notre pouvoir d’ achat ( déjà tributaire de toutes ces dépenses ) ou en nous dissuadant d’ épargner est largement responsable de cet état de fait qui à terme permettra aux plus puissants et dominants de contrôler les masses .

        Malheureusement , au mieux donc indépendamment de quelque vice ou machination ténébreuse , les « grands intelligents » qui nous dirigent ne voient le monde qu’ à travers leur prisme à eux , ils n’ imaginent pas que certains d’ entre-nous ne soient pas ou ne veuillent plus être « à la dernière mode »……………par contre , à tous ces « promoteurs » je serais curieux de jeter un œil à leurs divers comptes en banque , comment il évolue , sachant que je connais une banque , au moins une , qui permet de ne pas être tracé donc surveillé ; à ma connaissance , cette banque n’ est ni pour vous ni pour moi mais pour ceux qui ont de solides revenus tels les millionnaires , les mafias , etc………

        En conclusion , je ne suis en rien opposé au principe vaccinal ; il n’ en va pas de même pour cette saloperie de passe………..

        Il est évident qu’ un vacciné qui ne se teste plus et ne se protège plus , ou moins , par un relâchement susceptible de nuire à autrui est beaucoup plus à même de faire circuler le virus qu’ un non-vacciné qui lui se protège et se teste , et ce du fait que le vaccin n’ est pas suffisamment au point donc que la couverture vaccinale est trop faible .

        Mais ça , pour le faire comprendre………….

        De même que la priorité des priorités était de vacciner les plus fragiles…………..

        Et si beaucoup de Français se sont à ce point relâchés , rappelez-vous ce que disait le gouvernement il y a encore quelques semaines dès lors que vous vous faisiez vacciner……………..

        Alors , moi je veux bien que tout cela soit « pratique et économique » , m’ enfin à ce stade , à mon niveau j’ ai comme un doute , une suspicion……………

        Ce ne sont là que mes arguments ; bien évidemment vous avez les vôtres .

        • Thaurac dit :

          quand je vois les TPLC qui défilent (encore) tous les samedis, avec parfois des profs, du personnel de santé, ça m’inquiète
          TPLC c’est les croyant de la Terre Plate Lune Creuse 😉

          • Royal Marine dit :

            Il y a aussi les TPCCL dont vous êtes le Président!
            (Tête plates cons comme la Lune!) MDR!

      • ScopeWizard dit :

        Enfin , pour compléter , rappelons ce qu’ est un vaccin .

        A ma connaissance du moins………….

        Un vaccin n’ empêche nullement de contracter une maladie , il en diminue les effets voire les annihile .

        En gros , face à un agent pathogène donné mais capable de faire des dégâts et de toucher beaucoup de gens par contagion , l’ organisme est « préparé » via ledit agent pathogène qui lui sera inoculé mais sous une forme « atténuée » ; c’ est le vaccin .
        Ainsi , lorsque l’ organisme vacciné entrera en contact avec le virus dans son état naturel , il aura déjà été confronté à ce dernier ce qui lui permettra de développer et disposer du nombre d’ anticorps susceptible de très vite en venir à bout par une réponse immunitaire forte qui en règle générale passe inaperçu .

        Les vaccins ne doivent donc pas provoquer autant d’ effets indésirables que la contraction de la maladie elle-même , ce qui est trop souvent le cas avec ces vaccins anti COVID 19 insuffisamment au point dont je soupçonne des doses trop ou pas assez fortes selon les receveurs .

        Perso , j’ ai été plusieurs fois vacciné + les rappels , et hormis quelquefois une réaction cutanée , je n’ ai pas senti ou observé grand-chose d’ autre…………….

        Donc ce vaccin pas au point dont certains font joujou tels des apprentis-sorciers , très peu pour moi .

        • Pravda dit :

          Vous avez peur des conséquences du vaccin, soit, mais par contre celles de la covid? Rien ? Pas de problème de ce côté là ?

          • ScopeWizard dit :

            @Pravda

            Bonne remarque !

            Disons que même si j’ ai de forts soupçons que ce COVID soit issu de la recherche , je choisis de partir du principe qu’ il est « naturel » donc difficilement évitable , il y a donc une notion de fatalité dans l’ histoire , genre jeu de hasard .

            Je l’ ai chopé , à moi maintenant de jouer et de faire avec ses séquelles et conséquences .

            Tandis que le vaccin , vaccin qui apparemment n’ est ni au point ni inoffensif pour l’ organisme , en dehors de tout ce que je peux lui reprocher comme à ceux qui voudraient nous l’ imposer présente un fait indéniable ; je peux choisir de me l’ injecter ou je peux choisir de ne pas me l’ injecter , il y a donc une notion de contrôle .

            Par conséquent , si je choisissais de me faire vacciner et que ça tourne mal ou soit inopérant , je serais responsable des conséquences et n’ aurait plus qu’ à les assumer d’ autant que labos comme gouvernants ont depuis longtemps ouvert nombre de parapluies les mettant à l’ abri d’ éventuelles poursuites .

            En gros , l’ un tu peux l’ éviter , l’ autre c’ est beaucoup moins évident .

          • Pravda dit :

            Choisissez un vaccin non arnm si ça vous rassure. AZ, Janssen, (Sanofi).

          • v_atekor dit :

            @scope : n’interrompt pas ce beau raisonnement à moitié. Il faut le pousser jusqu’à l’analyse des risques de part et d’autre et en déduire le rapport bénéfice risque, qui est au cœur de l’actualité et auquel tu n’as pas échappé si tu vivais sur la planète Terre ces deux dernières années.
            .
            Et bon, il y a des gars qui passent leur temps à faire des com’ sur les avions de combat, il y en a d’autres qui font des stats à longueur de journée.
            .
            Donc quand il disent : entre un risque et l’autre mieux vaut se faire vacciner, ils savent de quoi ils parlent.
            .
            Finalement, entre une attitude et l’autre, la différence c’est la confiance que tu as dans les gens qui ont fait ce calcul, ou bien en toi même. Et bon, malgré un gros bagage en maths, et me défendant plutôt bien stats, je fais complètement confiance à ceux dont c’est le métier de tous les jours plutôt qu’à moi même. Il faut dire qu’entre le temps qu’il y passent, les compétences qu’ils ont ils ont aussi accès à des tonnes de documentation épluchée et auxquelles je n’ai pas accès…

          • ScopeWizard dit :

            @v_atekor

            Par principe , je suis quelqu’ un de très méfiant , surtout vis à vis des chiffres et notamment des stats .

            Par contre , j’ ai conservé un fort instinct auquel je me fie bien davantage et qui complète un sens de la logique , en gros ce que l’ on appelle le « bon-sens ».

            Concernant le rapport bénéfice-risque , il est bien évident que la vaccination profite avant-tout aux enfants qui eux ont besoin d’ un maximum d’ atouts quant à leur bon développement ( une maladie = croissance arrêtée ou perturbée le temps de cette maladie ) , également aux personnes âgées ou fragiles ou susceptibles d’ être exposées à certains agents pathogènes « dangereux » comme contagieux .

            Seulement quelle vaccination ?

            Cette armada de nouveaux vaccins nous ayant pratiquement du jour au lendemain fait passer sans la moindre consultation démocratique digne de ce nom de 3 à 11 à laquelle vient de s’ ajouter cette autre armada de vaccins COVID 19 qui eux en sont toujours au stade expérimental donc font de nous des cobayes ne profite peut-être pas qu’ aux receveurs ; à mon avis , le monde médical en profite à fond niveau finances .

            Quid de la pertinence de la vaccination COVID , maladie contagieuse dont ce sont les personnes âgées plus faibles du point de vue immunitaire qui risquent de pâtir en premier , par rapport à l’ extension de cette vaccination aux plus jeunes qui eux , même si le risque 0 n’ existe pas , sont de part leur constitution et leur jeunesse beaucoup moins vulnérables ?

            Il faut bien que vous compreniez que même si 100% des Français étaient vaccinés contre la COVID , à cause de l’ inefficacité du vaccin chez un pourcentage élevé , l’ immunité collective n’ aurait aucune chance d’ être atteinte .

            Pour obtenir l’ immunité collective , il faut que la maladie ne puisse plus circuler donc disparaisse ; c’ est loin d’ être le cas .

            De plus , se rajoute le fait que de toute façon , certains d’ entre nous ne la développeront jamais .

            Non , ce que je crois , c’ est qu’ à force de muter , le virus peut s’ affaiblir voire ne plus pouvoir muter de façon aussi significative ; en ce cas , s’ il est au point le vaccin sera cette fois LA solution sans parler du fait d’ une disparition progressive du virus lui-même par « fin de vie » .

          • ScopeWizard dit :

            @Pravda

            Non , ni ARN , ni « traditionnel » tant que nous en serons à ce stade .

            Si vous croyez que nous avons une chance d’ attendre l’ immunité collective avec ces poudres de perlimpinpin , vous faites fausse route .

            Par contre , vous risquez de choper la maladie dans sa forme la plus grave car vous ne savez ni si vous êtes réceptif ou si vous faites partie du pourcentage chez qui il est inopérant , ni le temps durant lequel il vous protège .

            Après à chacun de faire son choix mais il faut qu’ il soit fait en toute connaissance de cause et pour ça il ne faut pas désinformer ou cacher des trucs ne serait-ce qu’ en les minimisant ou en procédant à une rétention d’ information .

          • v_atekor dit :

            @Scope : en maths, et particulièrement en stat, le « bon sens » est une source d’erreur constante, et la dernière chose sur laquelle compter. L’esprit critique, c’est d’abord se méfier de soi, de son bon sens et de ses a priori.
            .
            Toutes les « évidences » de « bon sens » que vous récitez ne demandent qu’une chose : à être prouvées. Bonne chance, puisque après tout, c’est vous qui êtes tombé malade.

          • ScopeWizard dit :

            @v_atekor

            Voilà bien l’ un des symptômes de notre époque ; se méfier du « bon-sens » dont nous sommes pourtant héritiers et porteurs depuis peut-être 30.000 ans au profit d’ une science exacte et d’ une autre qui l’ est beaucoup moins et qui régulièrement nous envoie dans le mur……………

            Et non , je ne « récite » rien………..

            Oui , il est bon de se méfier de soi ; mais d’ une part tout va dépendre de l’ individu et de ce que l’ on a vécu , d’ autre part il faut se méfier de soi tel que vous le décrivez mais jusqu’ à un certain point .

            La confiance en soi ça existe et c’ est même quelque chose d’ hyper-important qui peut très souvent nous servir voire nous tirer d’ affaire……….

            Sachez enfin que je n’ ai pas choisi de tomber malade , très loin de là MAIS MOI j’ ai toujours pris mes précautions ; maintenant si parce que vacciné ou que sais-je , en face il n’ en va pas de même , étant-donné que je ne suis ni hermétique ni infaillible , forcément au bout d’ un moment risquent de s’ appliquer certaines de vos fameuses « stats »……………..

            Je vous l’ ai dit et puisque vous vous basez tellement sur la stat : compte tenu de l’ efficacité actuelle des vaccins anti COVID 19 qui sont de véritables passoires , un vacciné qui se croit à l’ abri et ne se protège ou teste plus sera plus dangereux quant à la circulation du virus qu’ un non-vacciné qui lui s’ efforce de prendre toutes les précautions .

            C’ est comme ça ; l’ un ne va pas sans l’ autre .

            Par la faute des incapables qui nous gouvernent , les vaccinés se sont trop relâchés et voilà le résultat ; et ce n’ est pas fini car d’ autres variants arrivent .

        • E-Faystos dit :

          Content de vous lire Scope.
          J’ai reçu mes deux doses et ce ne fut qu’une gêne modeste.
          Mais comme à la maison, j’ai une.personne âgée.et hyper fragile des bronches, il fallait prévenir avec tout les moyens disponibles.

      • Thaurac dit :

        Raymond
        « …la polio, la variole, le esbola »l !!! Le hezbollah est un vrai fléau, mais voulais tu parler d’Ebola 😉 😉 😉

      • Félix GARCIA dit :

         » Cela a été inventé (en France) il y a environ 150 ans »

        Louis XVI se fait vacciner et ne meurt pas à la grande surprise des Français

        « Marly, 1778, Louis XVI décide de se faire vacciner. Cette nouvelle méthode médicale est destinée à empêcher de mourir de la variole, maladie terrible que nos prédécesseurs appelaient la petite vérole et qui a fait des ravages avant de disparaître au siècle dernier.
        C’est souvent comme ça. Quand on parle des grandes découvertes de l’humanité, on doit se tourner vers la Chine. Le papier, les pâtes, la poudre et… les vaccins. C’est vraisemblablement au IXe siècle, que des médecins chinois commencent à inoculer. Autrement dit à administrer le virus de la variole amoindri pour déclencher une réponse immunitaire et protéger de la maladie. La variole, appelée autrefois la petite vérole : terrible maladie qui vous tuait le plus souvent ou vous laissait défiguré. »

        https://www.francebleu.fr/emissions/ils-ont-fait-l-histoire/louis-xvi-se-fait-vacciner-et-ne-meurt-pas-a-la-grande-surprise-des-francais

        La variolisation ou les prémices de la vaccination
        https://www.larecherche.fr/sant%C3%A9-vaccins/1-la-variolisation-ou-les-pr%C3%A9mices-de-la-vaccination

        Variolisation
        « La variolisation est l’inoculation volontaire de la variole, prélevée sur un sujet faiblement malade, ou lui-même variolisé. Cette technique, qui remonterait à la Chine ancienne, protège les sujets d’une variole grave. Son manque de fiabilité (rien ne prouve que le sujet variolisé ne fera pas une variole grave) et le risque de dissémination de variole ont conduit à son abandon après la découverte de la vaccination. »
        […]
        « On a dit également que dès le XIe siècle, les Chinois pratiquaient la variolisation. C’est le premier ministre Wang Dan qui, après la perte d’un de ses fils de la variole, avait convoqué divers praticiens de toute la Chine pour mettre au point une prophylaxie. Un moine taoïste apporta la technique d’inoculation qui se diffusa progressivement dans toute la Chine. Il apparaît cependant que la plus ancienne trace connue de ce récit ne remonte qu’à 1808 dans le Zhongdou xinfa (種痘心法) écrit par Zhu Yiliang. La pratique de la variolisation en Chine n’est documentée de manière incontestable qu’à partir du XVIe siècle. Elle a été introduite à la cour le siècle suivant, après le décès de l’empereur Shunzhi qui avait été infecté par la maladie. »

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Variolisation

        • Félix GARCIA dit :

          PS : Même pas écrit mon commentaire au final ;

          Il semble que la pensée vienne de loin, et si on veut faire dans le capillotracté, on peut remonter à Mithridate, voir plus loin.
          Mais oui, le vaccin, c’est bien Pasteur.

        • Euclide dit :

          @ sergent GARCIA
          La 1ère vaccination réussie de la Variole est dû à un Englich sis nommé Edward Jenner en 1796 . Himself.
          L histoire du roi Louis XVI me parait fantaisiste mais admettons !
          Ceci dit son aieul est bien mort de la variole. qu’il avait déjà attrapé AV ou AP la bataille de Fontenoy.
          Comme quoi l’immunité n’existe pas .

      • Vinz dit :

        Non, la vaccination n’a pas été inventée en France. En Europe c’est Edward Jenner avec son vaccin contre la variole fin XVIII° (prélevé sur des « humeurs » de vache, d’où vaccin). A l’époque méthode totalement empirique, avec des résultats mitigés donc – et qui suscita une certaine perplexité :

        https://www.alamyimages.fr/photo-image-la-variole-1802-caricature-d-edward-jenner-faisant-vaccinations-voir-description-ci-dessous-23322666.html

    • Euclide dit :

      Je me réjoui, sincérement, de vous lire de nouveau @ Scopy.
      En tout cas vous n’avez pas perdu votre mordant ni vos capacités mentales sur ce blog.
      A plus.

    • EchoDelta dit :

      Et bien ça fait du bien de vous revoir sur le blog : nous étions quand un peu inquiet du dénouement.
      Sur le fond je pense que vous avez entièrement raison sur la furtivité active qui me semble aussi le meilleur compromis. Mais cela je le conçois depuis longtemps, d’autant plus que les nations moderne sont capables de taguer chaque avion à partir de son décollage et de le suivre pendant toute sa mission, avec toutes les infos que l’on peut capter pendant le vol : réserve de carburant notamment.

    • Paddybus dit :

      Bonsoir Scope Wizard… heureux de vous lire de nouveau… et rassurez vous, votre propos reste trés congruent et intéressant… j’ai le même point de vue… tout en espérant que jamais ni vous ni un autre n’auront à connaitre exactement la réponse… car cela qui signifierait un conflit…

      Pour info, je lisais récemment que l’Ivermectine aurait aussi des vertus pour améliorer les symptômes des covid longs….
      Je vais essayer de retrouver cette info… Portez vous bien.

    • Gégétto dit :

      ScopeWizard,

      Salut Scope, bon retour.

      Tout d abord, je te souhaite un prompt rétablissement dans les difficultés que tu traverses.

      Perso, je pense que la furtivité « active » se fait par l utilisation de systèmes qui, quelque part, laissent une trace (électromagnétique) et sont donc, de fait, repérables.
      Certains RADAR anciens détectent les furtifs, mais ne sont pas capables de repérer précisément la cible; mais tout évolue rapidement .
      De toute façon, les sites RADAR, quels qu’ ils soient, sont des cibles prioritaires..

      https://www.portail-aviation.com/blog/2013/12/15/furtif-vous-avez-dit-furtif-partie-2/
      A+

    • Auguste dit :

      Heureux de votre retour @Scope.Wizard.Bon rétablissement.

    • Félix GARCIA dit :

      Bon retour à vous !

      « qu’ y aurait-il de si surprenant que la recherche Chinoise soit à ce jour parvenue à des radars capables de réduire à néant , ou disons de façon significative , l’ avantage supposé de toute cette furtivité « passive » ? »
      Quoi qu’il en soit, le budget de la recherche chinoise est assez conséquent, donc peut-être ont-ils quelques résultats (qui plus est, avec un peu « d’aide » de l’extérieur) :
      Jacques Perget la destruction de la recherche française
      https://www.youtube.com/watch?v=LOIBCzgnCx4
      (Il y est question, entre autres, de la recherche chinoise, mais aussi, de la remarquable fertilité de la recherche française malgré le peu de moyen [comparativement parlant], et ce, depuis longtemps)

      Pi quand on voit les « alliés / partenaires » qui produisent et réceptionnent le F-35, on peut se demander ce qui se passe vraiment autour de cet avion …

      Meilleurs voeux de rétablissement.

    • Félix GARCIA dit :

      PS : @ ScopeWizard
       » COVID long  » : point sur la littérature et expérience à l’IHU
      https://www.youtube.com/watch?v=i5G5_B1mnhQ
      Un point qui date du 16 avril 2021.

    • Royal Marine dit :

      Le choix qui a été fait du Spectra, système actif de furtivité couplé à une capacité de calcul importante, permet de faire évoluer le système sur des années en accroissant la bibliothèque de systèmes actifs de l’ennemi. Dans la version F4 d’ailleurs, Spectra a été modernisé, ainsi que l’OSF, avec des capteurs améliorés…
      Mais également, lors de la découverte d’une nouvelle forme de détection en mission, de recalculer quasi immédiatement la parade à mettre en œuvre, fréquence, direction, etc, … Cette parade rentrera à son tour dans les mises à jour de la bibliothèque utilisée…
      D’après moi, mais également les équipes de Thalès, Sagem et Dassault, cette évolutivité est l’immense différence entre Spectra et la furtivité passive des systèmes américains, par définition difficilement évolutifs par construction…
      J’avais fait la remarque, que le nombre de Growler embarqué, en augmentation, indiquait sans doute des failles connues relatives à la furtivité réelle du F35… Je pense que cette hypothèse est confirmée.
      Le problème, c’est que si le F35 était un bon avion, fiable, évolutif, et que son seul problème soit la furtivité, on pourrait lui rajouter Spectra, ou un équivalent américain… Mais avec une telle catastrophe aéronautique, industrielle et militaire, il n’y a rien à faire…
      C’est pourquoi, Scope, il me paraît clair que la furtivité active est bien meilleure que la furtivité de structure. Et c’est pourquoi, également, il est idiot d’imaginer que le F35, et le F22, puissent être l’Olympe indépassable des avions de chasses modernes… Tout ça n’est que du blablabla!

    • vrai_chasseur dit :

      @Scope
      Vous tapez juste avec l’ACTIF vs passif.
      Ce que personne n’a relevé, c’est le nombre accru de Growler embarqués sur le Carl Vinson.
      Ces Growler de la Navy sont équipés avec le tout nouveau NGJ, Next Generation Jammer.
      Pods de 5 mètres de long, bourrés d’électronique capables de brouiller la situation radar complète de toute une défense AA en dessous. Les Growler obscurcissent la vision adverse du ciel pour rendre toute l’armada difficile à détecter : pas seulement eux-mêmes, mais aussi les F18, et les F35. Contrairement à la propagande chinoise qui plastronne sur la détection d’avions furtifs, ce qui est important avec le F35 c’est le partage en réseau des pistes issues de capteurs fusionnés (ce que fait le Rafale depuis plus longtemps). Ce que voit un F35 avec ses capteurs, tous les autres avions le voient aussi et peuvent shooter, ce qui multiplie le taux de létalité d’une attaque.
      Les Growler participent à l’attaque et se chargent d’amenuiser la capacité de détection radar adverse jusqu’à la réduire à « chercher quelque chose dans le ciel à travers une paille » (dixit US Navy).
      Et comme pour la bibliothèque numérique des signatures du SPECTRA du Rafale, l’US Navy a compris que la bibliothèque du Growler s’enrichissait à se faire illuminer par les nouveaux radars adverses…il suffit de passer dessus une fois et de se faire détecter…
      On ne parlera pas du Radar spoofing : on sait aujourd’hui renvoyer ‘en léger différé’ les pulsations d’un radar adverse qui vous a détecté, après avoir bricolé les données : position, vitesse, signature, etc…les missiles adverses chasseront une image fantôme qui se trouve un kilomètre derrière. On n’en dira pas plus, simplement que le Rafale est très fort là-dessus.

      • v_atekor dit :

        Spectra, annulation active côté pile ET leurres côté face avec des signaux décalés pour simuler un Doppler dans un mauvais axe … ça marche fort bien et ça fait des progrès monstrueux. La seule limite est la puissance électrique.
        .
        Mais oui, le growler est très fort dans ce domaine en effet. On ajoute que l’IA s’en mêle de plus en plus, et on a un très bel outil.

      • HMX dit :

        Je suis de votre avis sur le but réel de cette petite croisière en mer de Chine. Au delà du message politique et diplomatique, qui agit comme un chiffon rouge à Pékin, l’objectif est d’aller tâter les défenses de l’adversaire et collecter du renseignement, notamment pour alimenter les bases de signatures électroniques…

        A noter qu’il doit se passer rigoureusement la même chose sous la mer : les SNA qui accompagnent le Carl Vinson vont également tenter de collecter les signatures des sous marins chinois qui ne manqueront pas de pulluler dans la zone…

    • Momo dit :

      Bonjour Scope, on commençait à se demander 😉
      All the best!

      Sur votre sujet: vous avez raison, la furtivité comme toute chose est un avantage qui ne peut qu’être temporaire. Mais là, contrairement au glaive, le public en est réduit essentiellement à des mots sans aucun cas concret à analyser pour de vrai.
      Par contre des mots on en est englouti que ce soit d’un coté ou de l’autre, jeu de la propagande et de la désinformation qui se poursuivra sans fin.
      En réalité s’il y a une arme aérienne réellement furtive son propriétaire n’en parlera pas sauf s’il a besoin de l’utiliser ou quand il a mieux en stock.
      Les US l’ont fait avec les F117, et avant lui le SR71. Ce n’est pas de la SF d’imaginer que certains drones soient déjà à ce niveau.
      Par contre le F35 est devenu beaucoup trop banal et ancien (déjà) pour avoir de ce coté là un avantage définitif. Et personne ne sait dans le grand public à quel point sa furtivité est réelle en face des différents moyens de détection possibles, que les Chinois et Russe au moins essayent de développer sans cesse.
      A partir de là n’importe qui peut tout dire, et c’est bien ce qui se passe…

      Ces précautions étant posées on pourrait supposer que toutes les solutions les plus modernes actives et passives se retrouvent dans un drone, totalement hors de prix (idem F117 et SR71), qui aurait aussi le bon gout d’expliquer des engins étranges au comportement bizarre entre-aperçus notamment aux US et à proximité (genre les UFO117 en Belgique).

      Si c’est bien le cas on en reparle dans 5 ou 10 ans, si c’est plus tôt c’est qu’il se passe quelque chose 😉

      • Félix GARCIA dit :

        Exactement ce que je pense.
        Je me demande même parfois si le F-35 ne serait pas « quelque part » aussi un appât (le plus cher de l’histoire ?), afin d’entrainer les adversaires et ennemis potentiels dans la mauvaise direction. Un chiffon rouge en quelque sorte.

        • Momo dit :

          C’est tout à fait possible effectivement qu’il ait aussi ce rôle/
          Ce qui est aussi tout à fait possible (seule LM à la preuve, mais il y a des indices dans leurs comptes) c’est que le F35 à lui tout seul puisse financer un tel programme par la quantité vendue/rançonnée avec les ‘quelques’ écarts de coûts pour les clients non US.
          Qui ont néanmoins le réconfort moral de contribuer financièrement à tous ces développements.
          Ce n’est pas rien ^^

        • ScopeWizard dit :

          @Félix GARCIA @Momo

          Oui , c’ est bien ma conviction également ; maintes fois exposée mais rarement prise au sérieux………….

          Au moins , je ne suis plus si seul à défendre cette thèse qui évidemment plombe le NGF………….

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Salut Scope!
      Vous allez pas me croire, mais vos longs post me manquaient! 😉
      Content que vous reprenniez petit à petit du poil de la bête!

    • olivier 15 dit :

      Bon retour ici, Scope ! Même selon vos dires, votre orthographe et commentaires vous laisse un bon cran au dessus de pas mal d « experts » de ce forum. 😉

    • Ah Ca ! dit :

      @Scope
      Ravi de votre retour en ce lieu et désolé d’apprendre que vous vous êtes fait attraper par le virus à la protéine à pointe, classé par ailleurs comme agent de guerre bactériologique.

      Véritable saloperie fabriquée en Chine par les sbires du machiavélique Guillaume Portail (je me demande si son divorce en cours n’est pas un outil pour protéger la moitié de sa fortune au cas où ça parte en sucette). La vérité a pris l’escalier, le sommet est en vue.
      N’étant pas du métier, je lis malgré tout pas mal dessus. Felix a, je pense très bien résumé la problématique de ces épines qui se plantent un peu partout dans les vaisseaux sanguins et ailleurs comme dans votre joaillerie. Il y aurait aussi un effet de sénescence cellulaire qui est phase d’être décris/compris scientifiquement et qui serait potentiellement problématique.
      Je pense comme vous sur cet élixir de protection qui lui-même est rempli par injection de 40 milliards d’ARN de la protéine à pointes.
      Un système SPECTRA contre la protéine à pointe serait le bienvenu.
      Dommage que notre élite dans ces technologies ait été replacée par des clowns à claques de plateaux télé.

      Apparemment, il existerait des contres mesures disponibles à bas cout décrites par la crème de la crème des spécialistes mondiaux que nous avons le plaisir d’avoir en France. Dommage qu’ils aient été ignorés et que certains soient mis en retraite. . .
      En vous souhaitant un superbe rétablissement. Bien à vous.

      • Félix GARCIA dit :

        « comme dans votre joaillerie »
        Joli ! Je prends !

        « Il y aurait aussi un effet de sénescence cellulaire qui est phase d’être décris/compris scientifiquement et qui serait potentiellement problématique. »
        Entre autres la question des télomères.
        Elisabeth BLACKBURN (prix Nobel de médecine) nous explique rapidement la question du « raccourcissement » des télomères :
        Elizabeth Blackburn (UCSF) Part 1: The Roles of Telomeres and Telomerase
        https://www.youtube.com/watch?v=5PU_jZwt8KY
        Elizabeth Blackburn (UCSF) Part 2: Telomeres and Telomerase in Human Stem Cells and in Cancer
        https://www.youtube.com/watch?v=zqMoDdHWFBA
        Pour ceux qui s’inquièteraient d’une éventuelle « source complotiste » et « antivax » (vu que c’est moi qui la fournit …) : ça date de 2010 et son prix Nobel de 2009.

      • ScopeWizard dit :

        @TOUS y compris et sans oublier ceux qui m’ ont fait signe plus bas sur ce fil !

        Merci de vos encouragements et soutien si positifs ! 😀

        Je ne puis malheureusement répondre à chacun ; ce serait trop long et pour bien faire les réponses devraient être personnalisées ce que chacun mériterait largement , au vu du temps restant ce serait trop difficile .

        J’ ai essayé mais en l’ état il m’ est impossible de répondre à chacun sans risquer « bâcler » la plupart , ce que je préfère de loin éviter……………

        Merci également à tous ceux qui m’ ont apporté leurs connaissances , que ces dernières soient d’ ordre technique en rapport avec le sujet de la furtivité , ou d’ ordre médical comme relevant d’ expériences personnelles ; tout cela est fort utile et pertinent en plus du ton aimable qui fait tant de bien !

        Merci enfin à ceux qui ont su faire preuve d’ humour et me font bien rigoler ! 😉

        En vous souhaitant à tous la meilleure des santés ! 🙂

        A+

    • Math dit :

      La furtivité active semble être une lutte entre la émetteur radio. J’imagine que la puissance varie selon la portée, la concentration du faisceau, la capacité de génération électrique et le nombre de vecteurs plus les aléas météo et altitudes. La bulle de protection sera plus ou moins large en fonction de ces aléas.
      Si plusieurs radars ciblent simultanément Spectra sur des longueurs d’onde et des angles différents, il est difficile pour Spectra de faire de l’annulation d’onde. Un autre pb est posé par la modulation de fréquence très rapide des radars à balayage électroniques, rendant l’annulation de fréquence plus difficile.
      J’ai crus comprendre que les Radars quantiques se passaient de ce type de considération et que quel que soit la puissance ECM ou la furtivité passive d’un appareil, cela n’empêchait pas sa détection. Donc… voilà… Je ne suis pas certain que F35 ou Rafales soient en mesure de se cacher facilement.
      Les simulations faites sur des programmes comme DCS avec toutes les limites que cela peut avoir montrent une débauche de matériel et de tirs de missiles pendant 30 minutes jusqu’à ce qu’un des 2 partis manque de missiles (defense ou attaque) et que la saturation fonctionne. Toutes les contre mesures engagées ne sont pas reproduites à la perfection, bien sûr. Mais je ne crois pas que l’on puisse éviter un carnage en se reposant sur une croyance comme Spectra. Seule la masse ou la puissance de feu semblent compter. Pour gagner il faut des missiles à vitesse très élevé et manœuvrant. Ça, ça finit par passer, car les antimissiles couvrent la cible à une distance toujours plus courte.

    • Robert dit :

      Scope,
      Ravi de votre retour.
      J’espère que votre rétablissement sera satisfaisant, même s’il ne faut pas se faire d’illusion, avec l’âge on décline un peu.
      Prenez soin de vous et comptez sur mes prières.

  6. Zigomar 17 dit :

    Je vous fiche mon billet…gagnant et placé…que Carl Vinson fera quelques ronds dans l’eau…sans, cependant, trop s’approcher des lignes rouges maritimes définies par la Chine… et repartira comme il est venu…
    Par ailleurs…il s’avère, bel et bien, que la détection des F-22 Raptor US par les radars chinois, n’a pas été démentie par le commandement amerloque…
    La furtivité ne serait donc plus ce qu’elle était il n’y a pas si longtemps encore…ou l’éternel rivalité entre le glaive et le bouclier…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Carl Vinson fera quelques ronds dans l’eau…sans, cependant, trop s’approcher des lignes rouges maritimes définies par la Chine… et repartira comme il est venu… » Dans le respect des eaux internationales et non pas celles définis unilatéralement par la Chine!
      « Par ailleurs…il s’avère, bel et bien, que la détection des F-22 Raptor US par les radars chinois, n’a pas été démentie par le commandement amerloque… »

      Peut être que les « amerloques » ont jugé que les radars des « chinetoques » n’impactaient pas les performances des F-22!
      « ou l’éternel rivalité entre le glaive et le bouclier… » le boulet et la muraille, la flèche et l’armure, l’obus et le blindage et pis toussa!

  7. Auguste dit :

    On ne peut plus faire ce qu’on veut.Y’a pu rien qui va!

  8. Science Futuriste dit :

    Le radar térahertz pourra détecter les avions furtifs sans faille, la télécommunication à 6G est dans le domaine de térahertz.
    https://www.pourlascience.fr/sd/technologie/le-nouveau-monde-des-ondes-terahertz-2295.php

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le radar térahertz pourra détecter les avions furtifs sans faille, la télécommunication à 6G est dans le domaine de térahertz. » Vous devriez vous appeler science « utopiste »!
      Sinon en analysant les propos « martiaux » du responsable Mr Fu (Manchu?) il fait mention d’ntennes « actives » donc émettant! Une émission ça se brouille et une antenne émettant c’est également un joli « phare »! J’imagine une volée d’ A.G.M. 88 dans ce joli « grillage »!

      • Pascal (l'autre) dit :

        Comme l’ont noté plusieurs intervenants détecter un avion est une chose, poursuivre et verrouiller une conduite de tir, une autre et décocher un missile avec une chance raisonnable de faire un « kill » ……………………. encore une autre. Il y a loin de la coupe aux lèvres »!

        • NONO dit :

          C’est pk que la Syrie possède le radar chinois, mais elle n’a pas de missile anti aérien, donc ce radar sert à rien.

        • Vinz dit :

          Non justement, il n’y a plus très loin une fois que vous savez où regarder – même plus ou moins. Garder en tête que tous les système travaillent en réseau à présent.

    • ULYSSE dit :

      Un élément d information non souligne dans les commentaires est la dotation en E2D du PAN US: 5 Hawkeye. .. a mettre en perspective avec les 2 Hawkeye de notre PAN, nombre qui semble le difficilement compatible avec une veille permanente. Est-ce à dire que le périmètre d emploi de notre PAN se limite à des conflits asymétriques ou un usage dans le cadre d’une coalition sous le leadership US.
      Un salut amical a Scope au passage.

  9. Thierry dit :

    Toujours les mêmes fantasme répété encore et toujours par les pays adverse au F-35, à se demander pourquoi la Chine construit des avions furtifs… voyez cet article de 2020 :

    _______________________________________________________________________________________

    Un système radar Rezonans-NE de fabrication russe vendu à l’Iran aurait repéré et suivi avec succès des chasseurs F-35 américains près de la frontière iranienne en janvier – ou est-ce juste du battage médiatique ?

    Lors de l’aggravation des tensions début 2020 entre les États-Unis et l’Iran à la suite de la mort du général iranien Qasem Soleimania, la Russie a peut-être aidé l’Iran à identifier et à suivre les avions furtifs et les cibles hypersoniques, a rapporté Tass plus tôt cette semaine. Un système radar Rezonans-NE de fabrication russe vendu à l’Iran aurait repéré et suivi avec succès des chasseurs américains F-35 près de la frontière iranienne en janvier.

    « Au début de 2020, ce radar a identifié des avions F-35 américains et les a suivis », a déclaré Alexander Stuchilin, directeur général adjoint du centre de recherche Rezonans, au média d’État russe lors du Forum technique militaire international Army-2020 de cette semaine.

    Stuchilin a ajouté que les Joint Strike Fighters de cinquième génération auraient été suivis lors d' »événements bien connus du début de cette année », une référence pas si subtile aux jours qui ont suivi l’assassinat de Soleimani par les États-Unis lors d’une frappe de drone à Bagdad, en Irak. Soleimani était le commandant de la Force Quds clandestine du Corps des gardiens de la révolution islamique.

    Le Rezonans-NE est un système radar à très haute fréquence (VHF) conçu pour fournir une alerte précoce contre les avions furtifs et les missiles de croisière furtifs, ainsi que pour le suivi et la classification. La plate-forme se compose d’un maximum de quatre modules d’antenne logés dans un conteneur couvrant 90 degrés en azimut et fonctionnant indépendamment.

    Suivi 24h/24

    Ce n’est un secret pour personne que l’Iran avait acquis la technologie radar de la Russie. La Russie avait précédemment annoncé que des contrats avaient été signés avec un certain nombre de pays du Moyen-Orient pour vendre la plate-forme Rezonans-NE. La portée maximale du Rezonans-NE au-dessus de l’horizon est de 1 100 kilomètres (684 miles), et il peut suivre jusqu’à 500 cibles. Il est actuellement en service dans le district militaire de l’ouest de la Russie et dans la flotte du nord, tandis que l’Algérie, l’Égypte et l’Iran font partie des opérateurs étrangers actuels.

    Des rapports plus récents suggéraient que le radar Rezonans-NE était en service de combat « 24 heures sur 24 » en République islamique depuis au moins l’année dernière.

    « Le personnel du radar transmettait des informations, y compris les itinéraires des vols du F-35, en clair, confirmant ainsi qu’il suivait les avions de manière fiable », a déclaré Stuchilin. « Pour cette raison, l’adversaire n’a commis aucune action irréparable qui aurait pu provoquer une grande guerre. »

    Surveillance continue

    Cette semaine, le média international israélien i24News a également cité un article du journal koweïtien Al-Jarida, qui affirme que des avions à réaction F-35 sont entrés dans l’espace aérien iranien au début du mois et pourraient avoir atteint Téhéran avant de retourner dans une base en Afghanistan. Le journal a rapporté que des bombes soniques avaient été entendues dans la zone de l’aéroport international de Téhéran suggérant que l’avion volait à une vitesse supérieure à celle du son.

    L’agence de presse israélienne a également rapporté que la surveillance par satellite russe a peut-être filmé le mouvement des jets, mais il n’est pas clair si la plate-forme radar Rezonans-NE a également été utilisée pour suivre l’avion furtif.

    Plus tôt cette année, le même journal koweïtien a rapporté que des chasseurs israéliens F-35 ont également effectué des vols au-dessus de l’espace aérien syrien et irakien et se sont rendus en Iran, où ils ont effectué des missions de reconnaissance. Les F-35 n’auraient pas été détectés par les bases radar iraniennes ou russes en Syrie, ce qui suggère que le Rezonans-NE pourrait ne pas être aussi efficace que ses opérateurs l’ont suggéré.
    source :
    https://nationalinterest.org/blog/buzz/russia-helping-iran-track-f-35-stealth-fighters-168018

    • Billy dit :

      Ouaip, certains continuent de sauter sur toute information pour essayer de tacler le bel avion, y compris notre hôte visiblement ! Avant d’alimenter le brûlot (un de plus), il faudrait qu’ils comprennent pourquoi le F-35 n’est pas facilement détectable, pour ne pas dire « indétectabe ». ! N’étant pas spécialiste, vous me passerez la terminologie profane de mon vocable, mais je vais essayer de vous expliquer la chose en mes mots :-).
      Le dernier né de Lokheed-Martin tient sa furtivité d’une interaction entre ses capteurs et son softwre qui plongent l’avion dans une espèce de brouillard qui le rend indétectable. Intéressons nous plus particulièrement au système informatique d’ou il ne tire sa furtivité. Beaucoup crient au loup parce qu’il est connecté en permanence avec les USA, car ils ne comprennent pas que cette relation à distance est le coeur du système, un peu comme les drônes qui sont pilotés depuis langley ! Comme un drône piloté à distance, bien qu’il ait encore un pilote, le F-35 est un avion assisté qui agit comme une sorte d’interface en contact constant avec des ordinateurs et des opérateurs disposé bien loin de la ligne de front ! Ces ordinateurs et opérateurs sont chargés de fournir des solutions ( ce sont des informations qui ont un caractère pro-action ) en fonction des informations que les F-35 leurs fournissent en temps réels. L’avion apprend en permanence pendant le vol grace à sa tutrice qui le maintient en contact avec le système qui l’alimente en solutions de tous genres. Ceci explique pourquoi les F-35 agissent en meute, plus ils sont nombreux, plus ils fournissent d’informations et plus ils recoivent de solutions leur permettant de réagir à toute menace de leur envirronement direct ! Comment fonctionne exactement la furtivité sur cet avion, nul ne le sait vraiment. Il sembleraient que les informations fournies à Langley permettent après traitement de leur renvoyer des « solution » qui paramètrent les systèmes qui les rendent invisibles (quels systèmes ? Si je le savais, je pourrais gagner beaucoup de $$$) ! Perso, je crois qu’ils switchent entre plusieurs parades d’invisibilité qui en fonction des paramètres fournis par l’avion changent constament. Comprenons bien que ce système paramétrable à l’infini, donne à chaque F-35 volant dans le monde, sa propre solution de furtivitée établie sur base des critères de sa propre mission. Donc techniquement, que certains affirment avoir détecté le F-35 en vol, c’est bien possible ! Mais le hic c’est que dans les minutes qui suivent, l’avion ne devait déjà plus être détectable. Vous l’aurez compris, la cape d’invisibilité de cet avion n’est pas une technique standardisée à tous les F-35, mais elle est personnalisée pour chaque avion . En conclusion, le Radar qui arrivera à percer toutes ces solutions multipliables à l’infini n’existe pas encore à mon sens. Et cerise sur le gateau, la partie sensible du système est inviolable, bien à l’abris à Langley/Virginie (a vrai dire personne ne sait ou est le coeur du système)! Voilà, j’espère avoir fait évoluer votre compréhension du F-35, en espérant que les hatters vont enfin comprendre pourquoi cet avion est tellement supérieur aux autres et pourquoi les discussions sur ses compétences de vol certes encore imparfaites, sont absurdes par rapport à la innovation qu’il apporte ! Allez c’est cadeau, ne me remerciez pas, il faut bien combattre l’ obscurantisme qui se cache encore dans certains cerveaux archaïques qui finiront en grands fans quand ils auront ENFIN compris ce qu’est cet avion !

      • Royal Marine dit :

        Hé bien merci de nous avoir précisé, au début de votre texte que vous n’étiez pas un spécialiste! On ne l’aurait jamais cru… Mais le coup du brouillard de la guerre… Même ce troll de Thierry la fronde n’avait pas osé! MDR!

      • Camadri dit :

        Je résume : vous n’êtes pas spécialiste mais vous affirmez que la meute à un méga cerveau en US qui devient omniscient via chaque aéronef mais vous savez pas trop comment ça marche et d’ailleurs personne ne le sais non plus vraiment mais c’est inviolable, puis « pouf » cape d’invisibilité et paf tout les autres se feront dégommer car le Feu35 est le meilleur et pi c’est tout !
        Ok vous m’avez convaincu ! Merci pour le cadeau et de m’avoir enfin ouvert les yeux.
        Bon la meute doit pas trop s’approcher d’un orage et faut beaucoup de coucous pour faire une meute … pas de bol pour la Suisse … bref longue vie au pingouin invisib’.
        En attendant on relance et modernise F15 et 16 on sait jamais et en plus c’est moins cher

      • Fred dit :

        @ Billy

        Mais où tu vas chercher tout ça ? Si cela n’est pas issu de tes propres élucubrations, je serais bien curieux de connaître tes sources.

      • Guillaume dit :

        Impressionnant!
        C est vraiment fabuleux.
        Des parades, des capes d invisibilité, des brouillards, des systemes inviolables que peronne n a jamais vu!
        Wow!!

        Lol

        C est la premiere fois que j interviens dans une discussion a propos du f35, et je m en fiche. Mais la, c est tellement ridicule…

        Obscurantisme… lol
        C est pire qu une religion le f35 🙂

        • Thierry dit :

          les trolls multipseudos qui bavent sur le F-35 sont de retour, ce que vous avez choisi délibérément d’ignorer c’est que le F-35 n’est pas juste un autre F117 mais que depuis des décennies la furtivité a évolué et s’est perfectionné bien plus rapidement que le radar, précisément pour combattre ses faiblesses et que le problème de la détection VHF/UHF sur le F117 a été résolu, il ne faut pas non plus oublier le revêtement spécial anti radar particulièrement efficace qui ne résiste pas à des vitesses supérieur à Mach 2 mais procède réellement à de l’invisibilité parfaite aux vitesses inférieurs et en configuration lisse de l’avion.

          Les avions furtif chinois et Russes eux sont en revanche de la technologie précédente du F117 et non du F-35 et le VHF/UHF leur donne encore le hoquet !

          • Bomber X dit :

            @Thierry
            « Les avions furtif chinois et Russes eux sont en revanche de la technologie précédente du F117 et non du F-35 et le VHF/UHF leur donne encore le hoquet ! »
            Développez un peu pour voir si vous êtes calé. Qu’avez-vous à nous dire sur la technologie de furtivité des avions russes ou chinois ???
            Quel est le degré de furtivité de leurs appareils ?
            Quelles sont vos sources ?
            Bref, amusez nous encore avec vos « copier/coller »….. 😉

      • Thierry dit :

        merci pour votre contribution, j’ai trouvé des détails sur les prétentions chinoise ne matière de détection et ça se résume à une combinaison d’ondes UHF et VHF dont ils disent que c’est suffisant à détecter et cibler un avion furtif, sans doute font-il référence à leur propre avion furtif (si peu furtif) car on sait que chacune de ces ondes est inefficace pour tirer avec précision un missile sur le F-35 et F-22, même combiné ensemble.

        voici le manuel d’utilisation de leur nouveau jouet, ça dégouline de prétention et d’autosatisfaction, on croirait lire la notice d’utilisation du Système russe S400 qui a les mêmes ambitions mais dont on a toujours rien vu venir, Al Assad ayant les mêmes en Syrie que le F-35 survole impunément.
        Bref ils n’ont rien inventés du tout, c’est juste la propagande habituelle de leur basse technologie low cost qu’ils essaient de vendre aux pigeons qui avalent ça.

        ——————————————————————–

        En 2016, les dix principales armes de l’industrie chinoise des sciences et technologies de la défense nationale, qui ont été organisées et sélectionnées par le Bureau de l’industrie des sciences et technologies de la défense nationale, ont été annoncées. Parmi les dix principales armes vedettes nationales sélectionnées, deux radars d’avertissement à réseau phasé à longue portée ont été sélectionnés, à savoir le radar à réseau phasé d’alerte précoce mobile YLC-8B et le radar d’avertissement à longue portée JY-27A. Ces deux radars ont leurs propres caractéristiques, mais la même chose est qu’ils utilisent tous les deux des antennes radar à réseau de phases actives et sont spécifiquement améliorés pour les capacités anti-furtivité. Ces deux types d’équipements du même type ont été sélectionnés dans le top dix des armes vedettes nationales en 2016, ce qui montre que l’attention de l’industrie de la défense au domaine anti-furtivité a atteint un niveau très important.

        YLC-8B a été développé et produit par le 14e institut de recherche de China Electronics Technology Group Corporation. Le 14e CLP est connu comme « le berceau de l’industrie radar de la Chine ». La plupart des radars hautes performances des équipements terrestres, maritimes, aériens et stratégiques de l’armée de fusée sont développés par l’institut. Le JY-27A provient du 38e Institute of China Electronics Technology Group Corporation, qui est également l’une des principales unités de développement du radar haute performance de notre armée. Bien qu’ils soient tous des radars d’alerte précoce à réseau de phases actif à longue portée avec des capacités anti-furtivité, les YLC-8B et JY-27A fonctionnent dans différentes bandes d’ondes, il n’y a donc pas de petite différence dans les performances de détection et la conception structurelle. En utilisation réelle, les YLC-8B et JY-27A doivent souvent travailler ensemble pour se compléter en termes de performances afin d’obtenir la meilleure efficacité au combat.
        En ce qui concerne les performances du YLC-8B et du JY-27A, en plus de pouvoir trouver l’avion, il peut également effectuer un suivi de piste, ce qui renforce encore le verrouillage ou même l’abattage de l’avion crée des conditions. YLC-8B adopte la bande de fréquence de travail UHF, qui est généralement appelée onde décimétrique, tandis que JY-27A fonctionne dans la bande de fréquence VHF et appartient à l’onde métrique. Pour ces deux types d’ondes radar, le chasseur furtif du F-22A, qui a une taille relativement petite, peut générer des résonances électriques sur les plus grandes parties du fuselage, telles que la queue verticale, la queue plate, et l’avant et l’arrière bords de l’aile, tant que la puissance rayonnée est suffisamment forte. , Formant ainsi un fort écho. De plus, le revêtement du matériau absorbant appliqué sur la surface du fuselage est totalement inefficace pour les ondes décimétriques et métriques. C’est la principale raison pour laquelle YLC-8B et JY-27A ont pu découvrir le F-22A.

        Le YLC-8B et le JY-27A utilisent tous deux des antennes radar à réseau de phases actives et un système de balayage de phase bidimensionnel + un système de balayage en azimut. En particulier JY-27A, intègre de manière créative Meepo et la technologie multi-éléments actifs pour mieux équilibrer les performances anti-furtivité et polyvalentes. Cependant, en ce qui concerne les performances et l’équilibre, le YLC-8B est meilleur que le JY-27A.

        Tout d’abord, l’onde décimétrique utilisée par YLC-8B se situe entre l’onde centimétrique et l’onde métrique, ce qui non seulement prend en compte les capacités de détection à longue portée et anti-furtivité, mais prend également en compte les exigences de précision de détection. D’après les informations actuellement disponibles, la portée de détection maximale du YLC-8B pour les chasseurs furtifs tels que le F-22A et le F-35 dépasse 250 kilomètres. Il a été dit dans l’industrie chinoise du radar que là où le radar YLC-8B peut détecter, se trouve la zone d’identification de la défense aérienne de la mer de Chine orientale. Il faut dire que cette affirmation illustre parfaitement les excellentes performances du radar YLC-8B.

        Du point de vue de la précision de la détection, lors de la vérification avant la zone d’identification de défense aérienne de la mer de Chine orientale le 10 février, l’avion de chasse de la flotte de la mer de Chine orientale a terminé avec succès sa mission, indiquant que le radar YLC-8B a très bien fonctionné dans le suivi de cibles furtives et le guidage de son propre avion de chasse. De plus, en combat réel, le radar YLC-8B devrait non seulement être responsable de la détection et du suivi des cibles aériennes furtives ennemies, mais également guider ses propres chasseurs furtifs afin d’intercepter efficacement les cibles ennemies.

        En plus de l’anti-furtivité, le radar YLC-8B a un objectif particulier : détecter et suivre les missiles balistiques et les cibles volantes dans l’espace rapproché. Pour la Chine, le développement vigoureux des capacités anti-missiles est au centre des travaux pour une période de temps à venir. Surtout dans une situation où les pays voisins construisent des barrières anti-missiles tout en développant vigoureusement des capacités de frappe à longue portée, la Chine doit également disposer de son propre puissant bouclier anti-missile. La conception du radar YLC-8B s’est concentrée sur le renforcement de la détection et du suivi des cibles de missiles balistiques, ce qui peut grandement améliorer les capacités d’alerte précoce de la Chine pour de telles cibles.

        En outre, la détection et le suivi de cibles volantes dans l’espace proche, communément appelés véhicules hypersoniques, est également une technologie majeure
        source :
        https://www.globalsecurity.org/military/world/china/radar-intro.htm
        ——————————————————————

        Le radar du F-35 qui est l’APG-81 avec ses capacités de protection électronique (que ne possède pas le J20 chinois) enverra tous ces polisseurs de pingouins au bal des prétentieux !

        Il faut encore rajouter que combiné aux avions Growler et E2 hawkeyes, les radars UHF, VHF, etc comme les avions chinois quel qu’ils soient auront des lunettes en chêne massif !

      • Momo dit :

        « Comment fonctionne exactement la furtivité sur cet avion, nul ne le sait vraiment.  »

        Là tu es au top ^^

      • philbeau dit :

        Vous savez quoi Billy ? En fait il n’y a pas de haters décérébrés du F35 , ce à quoi vous voulez réduire les critiques tout à fait fondées qui s’expriment depuis (combien d’années déjà ? ) contre cet avion , qui est sans doute un chef d’oeuvre de construction intellectuelle essayant de faire exister des technologies à la pointe de la recherche dans une une cellulle/moteur à la médiocrité et à surtout à la réalisation indigne d’un constructeur comme LM . Le tout avec un forcing mêlant le politique et le complexe militaro industriel américain pour faire avaler la pilule aux alliés ou pays dépendants pour leur faire admettre qu’il s’agit de la merveille du siècle (prochain) . C’est surtout ça qui hérisse les commentateurs , et nourrit des dizaines d’articles critiques , de rédacteurs notamment spécialisés , dont la plupart d’entre nous utilisent les termes . Alors votre plaidoyer , un de plus sur votre extraordinaire avion qui n’arrive pas à être ce qu’il devrait , il tombe à plat , parce que cet avion sera toujours un avatar de ce qu’est réellement un engin extraordinaire . Et vous comme certains ici un propagandiste affûté du lobby pro américain en Europe .

      • philbeau dit :

        Je profite de l’occasion pour exprimer à Scope wizard , qui comme nombreux parmi nous , essaie de tenir des propos équilibrés de bon sens sur site , toute l’expression de mon soulagement de le retrouver et de lire avec grand plaisir ses interventions riches notamment de souvenirs ol’timers !

      • Piliph dit :

        Contre la technologie des radars passifs, dans un environnement EM aussi dense que celui de la Mer de Chine du sud, que peuvent faire les techniciens de Langley? Ils ne sauront même pas que le F35 est traqué. Et même s’ils l’apprennent, il y aura toujours une « ombre » qui se déplacera au milieu de tous les signaux, que repèrera le radar passif (qui comme son nom l’indique, n’a pas besoin d’émettre quoi que ce soit pour repérer). Il faut beaucoup de puissance informatique et d’algorithmes derrière une telle machine, mais la Chine ne manque pas de telles ressources…

        • Billy dit :

          Comme je l’ai dit je ne suis pas un spécialiste en matière de technologies furtives, tout ce que je peux en dire c’est comment fonctionne le système qui est connecté en permanence ! La guerre en réseau et le Big data ne se se résument pas à un casque à écrans et à un tableau de bord panoramique, c’est bien autre chose ! L’astuce c’est que l’avion ne fait pas ses calculs lui même, l’ordinateur embarqué du F-35 n’est pas plus grand qu’un gros grille-pain et sa puissance n’a rien de révolutionnaire ! Ce qui lui donne sa suprématie c’est sa connection avec des installations au sol qui lui fournissent une vision du champ d’opération encore inégalée dans un avion de combat. En clair, non seulement ils arrivent à rendre leur avion passif, mais en plus ils arrivent à identifier les zones de failles de l’adversaire dans lesquelles ils envoient l’avion qui n’est en principe jamais détecté. Autre attout, le système (interraction sol-avion) ne repose pas uniquement sur la puissance de calcul digne d’un AWACS (et peut être plus), mais il y a aussi le paramètrage de la furtivité qui est constament adapté en fonction l’environnement situationnel de l’avion. LM via ses installations arrive donc à fournir une couverture ( certains n’aiment pas le terme de cape) différente et personalisée à chaque F-35 volant dans le monde ! Peut-être que par chance, les Russes et les Chinois arriveront à obtenir un spot radar à un moment ou à un autre, mais il disparaitra aussi tôt, sans compter que les ricains ont surement une parade (ça c’est moi qui le pense) pour générer des spot fantômes, histoire de les rendre dingues avant d’être irrémédiablement annéantis !

          • Piliph dit :

            Admettons. Mais c’est la première fois que je lis une telle description du système, avec ces détails, en particulier sur les « zones de faille » de l’adversaire, et un tel niveau de personnalisation de la protection d’un F35 donné, grâce à l’équipe permanente de techniciens US à Langley (ça m’étonnerait, ce ne sont pas des militaires à la CIA) ou ailleurs.
            Ma question sur le repérage passif reste quasiment entière, même si je sais que le seul repérage est insuffisant pour abattre le bestiau.

            PS : la génération d’échos fantômes, je crois (je ne suis pas un expert moi non plus) que Spectra le fait déjà.

            PPS : tout cela nécessite des transmissions qui continuent d’être fonctionnelles, et on sait que Russes++ et Chinois ont beaucoup investi sur des moyens (aérospatiaux, informatiques) visant à détruire/brouiller/pirater ces communications. Ils ne les utiliseront bien sûr pas en temps de paix ou de conflit mineur ou périphérique, donc lorsqu’on saura, ce sera trop tard…A ce niveau, j’ai l’intuition que le bouclier l’emportera toujours/souvent sur le glaive.
            En tous cas, merci pour cette contribution originale, mais qui mériterait non pas confirmation (il n’y en aura jamais) mais étaiement.

          • v_atekor dit :

            @Philip.
            La Chine a probablement utilisé un couple de radar longues ondes assez simple et connu depuis les années 1950, un groupe de radars multistatiques (On émet à un endroit, on reçoit dans un large cercle. l’énergie déviée par un furtif est toujours reçue quelque part, et mettre en place une grille de récepteurs pour les sites hautement sensibles n’est pas si difficile… ) L’un et l’autre sont connus depuis la 2e guerre mondiale. Pendant ces années, c’étaient les problèmes de synchro et le traitement du signal qui posaient problème mais depuis les avancées de l’électronique des années 2000 c’est la nuit et le jour… .
            .
            Évidemment les chinois ne sont pas les seuls à le faire. Quand on annonce un projet furtif dans les années 1990, avec un beau F22 comme vitrine qui fait baver jusqu’au Japon, il y a fort à croire que pendant 25 ans les gars d’en face ne se sont pas tourné les pousses. Cerise sur le gâteau, les allemands en 2017 ont proposé un radars sur camion, avec conduite de tir, capable de détecter le F35, a priori basé sur les perturbations longues ondes dans la zone : approche symétrique au multi-statique : on utilise les nombreux émetteurs civils de la zone, à cause du nombre, un flux ou l’autre sera dévié vers le furtif vers le radar passif, l’électronique fait le reste. Pas sûr que les chinois en fassent autant car c’est plus simple à dire qu’à faire, mais ce n’est pas à exclure non plus, la théorie est connue depuis les années 1980… .
            .
            Il y a plus d’avenir à l’annulation active et au leurres (signal équivalent dans la mauvaise direction), car d’une part le flux dévié sera toujours récupéré ailleurs, d’autre part, ça ne prend pas en compte tous les flux, avec une grosse restriction qui dépend de la puissance électrique embarquée pour leurrer les signaux à plus grande distance (l’énergie se dissipe avec le cube de la distance…)
            .
            Or en parallèle, le gros soucis, c’est que les principales avancées ont eu lieu sur l’IR et l’optique avec des progrès époustouflants, et il y a fort à parier que les avancées sur les « autres radars & capteurs » en œuvre depuis 10 ans remettent en cause la place de l’avion piloté dans 10 ans ce qui fait qu’un missile guidé « grosso modo » par un radar longues ondes pourra attacher ensuite une cible en IR et en optique, selon l’horizon visuel, qui peut être franchement très éloigné en altitude.
            .
            Ce qui promet deux choses : les stratégies radada ont encore de beaux jours devant elles, et il est possible que les capacités de détection changent radicalement le rôle de l’avion. Les nuées de drones seraient là pour saturer et leurrer différemment ces nouveaux équipements : le tir d’un missile contre un groupe de drone en approche pourrait ne détruire qu’un seul appareil en approche… Mais évidemment, si je l’écris, c’est que certains ont déjà la parade dans la poche.

          • Billy dit :

            Autre détail, si le F-35 a encore un pilote, le but c’est que bientôt il n’y en ait plus ! En attendant, on peut résolument croire que cet avion a des moyens d’autonomie proche des drônes qui doivent permettre de le ramener tout seul en cas de perte du pilote ! Voir même un monitoring des paramètres vitaux du pilote, le temps de le ramener ! Ce n’est pas pour rien que les ricains le présentent comme celui qui survivrait le plus lontemps sur un champ de bataille moderne. Les causeries sur la préémince de l’un ou de l’autre lors d’un combat Rafale vs F-35 sont assez vides de sens ! La question, c’est lequel reviendrait si on les envoie tous les deux au milieu d’un conflit de haute intensité dans l’hémisphère nord ?

          • Billy dit :

            Encore quelques détails crousti-fondants sur la bête ! Ses armements sont dignes de la guerre galactique. Par exemple, concernant le canon que l’on dit fragile, pas fiable et ne pas tirer droit, j’ai à ce sujet de sérieux doutes ! Je dirai plutôt qu’avec l’intelligence artificielle il serait capable de faire ce qu’aucun autre canon ne fait. Ils utiliseraient en fait de l’intelligence artificielle pour calculer des trajectoires balistiques prédictives qui permettent d’envoyer des obus sur la trajectoire de l’ennemi où il n’est pas encore présent physiquement. Quant aux nouveaux missiles de taille réduite, c’est carrément Star trek mais je ne souhaite rien en dire. Il ont aussi développé le « mode de l’homme mort »(dead man). Qand le pilote est acculé, il peut abandonner sa machine à l’intelligence artificielle qui va gérer tous les paramètres de l’avion pour le tirer de ce mauvais pas. L’avion se défend tout seul (dont les alertes missiles, contre mesures etc…) et choisi les manoeuvres pour sortir de crise. Ce système tient même compte de ce que l’ennemi a encore en magasin pour adapter la manoeuvre en fonction de son potentiel d’agression et de riposte. Le Must c’est que ce système fonctionne en meute. C’est à dire que dans ce genre de mode, les autres F-35 sont coordonnés entre eux pour couvrir et intervenir pour défendre l’avion en difficulée. Le tout géré par de l’IA vu les délais de réaction nécéssaires. Je vous l’ai dit, sur cet avion les ricains se sont complètement lâchés ! Voilà ce que donne une carte blanche et un budget illimité !

      • Pascal (l'autre) dit :

        @ billy (le guide) Vous avez du trop regarder Indépendance Day!

      • Aramis dit :

        @ Billy ouaip enfin les pépin avec cet avion c’est ça: https://www.areion24.news/2021/08/17/f-35-les-inconnues-ne-sont-toujours-pas-levees/

    • logan23 dit :

      Le f35 pourrait partir d’Israel et arriver jusqu’en Iran en configuration furtive sans ses bidons de ravitaillement ?

      • Thierry dit :

        ils l’ont déjà fait et le referont encore, n’oubliez pas le ravitaillement en vol qui permet de se passer de réservoir supplémentaire.

        • Lejys dit :

          Sauf que le F-35 avait initialement conçu pour avoir une allonge suffisante lui permettant de se passer de ravitailleurs, tout au moins le plus loin possible de leur cible. Et que ces ravitailleurs constituent justement le maillon faible de la mission.
          Vous seriez un peu mieux informé et surtout moins en adoration face au F-35, vous sauriez que lors du raid d’Oirak en 1981, aucun ravitailleur n’a été utilisé, les F-16 étant chargé de – notamment – trois réservoirs supplémentaires.
          Concernant le survol de l’Iran par des F-35I, à part Spoutnik, il y a peu d’infos. Par contre, après avoir mis en oeuvre le F-35 depuis désormais pas mal de temps, les Israéliens demandent….des F-15X !
          https://www.meta-defense.fr/2021/08/27/israel-veut-de-nouveaux-f-15-payes-par-les-etats-unis/

        • Harambe dit :

          Du ravitaillement en vol ? Du coup, ça n’est plus une opération furtive vu que ces gros trucs se font détecter de très loin… ça sert à quoi un bombardier furtif s’il doit se coltiner 2 ravitos à l’aller et 2 au retour. ça n’est pas pour rien que les chinois développent des missiles air-air et sol-air à très longue portée (300 à 400 km) pour taper contre les awacs et ravitos.

  10. Parménide dit :

    Détecter est une chose, comme entendre un brouhaha au loin, on constate qu’il y a quelque chose mais où précisément, à quelle vitesse c’est autre chose…

    Les zones d’interceptions missile-avion de chasse sont dynamiques, il faut soit surprendre totalement l’adversaire c’est à dire (Adir aha ah ah) compter sur une furtivité des moyens de détections et de lancement, soit avoir l’avion dans une no escape zone mais c’est tout l’art du renseignement que de connaitre ces zones pour ne pas s’y rendre et frapper en dehors.

    La furtivité multi-spectrale (Ir, uv, visible/vole de nuit, ondes radar) permet précisément de réduire cette no escape zone de l’adversaire tout en augmentant sa propre escape zone… Thats the name of the game…

    Hence, les chinois devront envoyer des airbornes pour interception, bonne chance à eux… surtout maintenant avec des loyal wing man répartis un peu partout sur le champ de bataille aérien, espace fluide, capables qui plus est de brouiller/embrouiller ces radars anti furtif…

    • Félix GARCIA dit :

      « c’est à dire (Adir aha ah ah) »
      ^^
      Je ne pouvais pas décemment vous laisser rire seul dans le désert !
      🙂

  11. Kiki dit :

    Euh, en attendant les chinois ne vont pas dire le contraire non plus hein ! Genre, nous n’avons pas de radar permettant de détecter le F35 !

  12. Gui dit :

    Une question qui va sembler con pour certains désolé d’avance, mais quelle est la différence entre l' »interdiction » et le « déni » d’accès ?

  13. blavan dit :

    Ca ne mange pas de pain et ça fait avancer le technologie dans le jeu pervers des grandes puissances. Hélas le triste avenir, ce n’est pas l’avion de chasse mais le missile balistique où la pandémie sanitaire.

  14. Thierry dit :

    La Chine peut-elle vraiment suivre le Stealth F-35 et le F-22 ?

    Voici ce dont vous devez vous souvenir : le nec plus ultra du radar chinois est en comparaison un sujet de débat.

    Les chasseurs furtifs tels que le F-22 Raptor américain et le F-35 Lightning II Joint Strike Fighter ne sont pas techniquement invisibles, mais ils sont difficiles à suivre sur radar. Maintenant, la République populaire de Chine prétend que son dernier avion d’alerte précoce à voilure fixe (AEW) peut suivre de tels avions.

    Le nouveau Xian KJ-600 AEW, qui a récemment effectué son vol inaugural, pourrait augmenter considérablement la capacité de combat de la marine de l’Armée populaire de libération (PLAN), a rapporté l’Eurasian Times. Auparavant, le PLAN devait s’appuyer sur des hélicoptères d’alerte précoce pour être les « yeux dans le ciel », mais ces aéronefs rotatifs ne pouvaient transporter que des radars plus petits et avaient une vitesse limitée. Ainsi, les hélicoptères pourraient couvrir un rayon d’environ 200 kilomètres, tandis que l’AEW à voilure fixe pourrait couvrir 400 à 500 km beaucoup plus rapidement.

    Le KJ-600, qui a été repéré près de Xi’an plus tôt ce mois-ci, pourrait augmenter la capacité de combat globale des nouveaux porte-avions du PLAN, mais on ne sait pas s’il peut fonctionner avec les deux porte-avions opérationnels car il n’a peut-être pas la rampe de ski. capacité de lancement. L’avion cargo bimoteur à aile haute a été développé comme avion d’alerte précoce et de contrôle, et il utiliserait apparemment deux turbopropulseurs WJ-6C. Extérieurement, l’AEW chinois a plus qu’une ressemblance passagère avec le Grumman E-2 Hawkeye, qui reste un atout particulièrement important pour la marine américaine en raison de son système radar de pointe.

    L’état de l’art du radar chinois est en comparaison un sujet de débat.

    Selon le rapport de l’Eurasian Times, l’expert militaire basé à Pékin Li Jie a suggéré que l’AEW chinois pourrait même détecter les chasseurs furtifs construits par Lockheed Martin, tandis que l’article a ajouté que des rapports non confirmés indiquaient également que les radars chinois sont déjà capables de traquer le F-22.

    Bien que ce fait n’ait pas été confirmé, il convient de noter que la furtivité ne rend pas un avion invisible même au radar, mais plutôt la technologie furtive est destinée à retarder la détection et le suivi. Il est donc possible que le radar chinois puisse suivre le F-22 Raptor. Une considération importante avec le F-22 est de savoir s’il est dans une « mission de ferry » et transportant des réservoirs de carburant supplémentaires – et dans le cas du F-35, si cet avion est entièrement chargé de munitions au-delà de ce qui tient dans sa soute à bombes interne.

    C’est loin d’être la seule affirmation selon laquelle l’avion furtif de Lockheed Martin peut être suivi. L’Iran a affirmé que le système radar Rezonans-NE de fabrication russe avait été utilisé avec succès pour repérer et suivre les chasseurs américains F-35 près de ses frontières en janvier. Le Rezonans-NE est un système radar à très haute fréquence (VHF) conçu pour fournir une alerte précoce contre les avions furtifs et les missiles de croisière furtifs, ainsi que pour le suivi et la classification. La plate-forme se compose d’un maximum de quatre modules d’antenne logés dans un conteneur couvrant 90 degrés en azimut et fonctionnant indépendamment.
    ———————————————————————————-

    Bref, la Chine a copié le E2 Hawkeye américain, et quelque soit les qualités de la copie ça n’est pas avec cela qu’ils vont traquer les avions furtifs sauf à considérer que le E2 américain le peut aussi… et je ne crois pas que cela soit le cas.

    • Thierry dit :

      oups oublié de mettre le lien de l’article (traduis de l’Anglais)

      https://nationalinterest.org/blog/reboot/can-china-really-track-stealth-f-35-and-f-22-193401

    • v_atekor dit :

      La chine a probablement utilisé un couple de radar longues ondes assez simple et connu depuis les années 1950, un groupe de radars multistatiques (On émet à un endroit, on reçoit dans une large cercle. l’énergie déviée par un furtif est reçue quelque part… ) L’un et l’autre sont connus depuis la 2e guerre mondiale, et les problèmes de synchro ne sont plus problématiques depuis les avancées de l’électronique des années 2000…
      .
      Et évidemment ce ne sont pas les seuls à le faire. Quand on annonce un projet furtif dans les années 1990, avec un beau F22 comme vitrine, il y a fort à croire que pendant 25 ans les gars d’en face ne se sont pas tourné les pousses.
      .
      Cerise sur le gâteau, on a les allemands en 2017 qui ont proposé un radars sur camion, avec conduite de tir, capable de détecter le F35, apriori basé sur les perturbations longues ondes dans la zone…
      .
      Il y a plus d’avenir à l’annulation active et au leurres, car d’une part le flux dévié sera toujours récupéré ailleurs, d’autre part, ça ne prend pas en compte tous les flux. Mais en prime les avancées sur l’IR et optique sont époustouflants, et il y a fort à parier que les avancées sur les « autres radars & capteurs » en oeuvre depuis 10 ans remettent en cause la place de l’avion piloté dans 10 ans.

  15. Eugene123 dit :

    L’armée suisse est disposée à vendre ses radars à la Chine!

    On a la chance d’avoir des radars qui ont été très difficile à mettre en oeuvre parce qu’ils détectaient les vaches sur les alpages… Non, non, ce n’est pas une plaisanterie

    Avec un système qui détecte les vaches au sol, inutile de dire que les F35 ont aucune chance 🙂

    https://www.20minutes.fr/insolite/1562251-20150314-suisse-vaches-identifiees-comme-ennemies-radars-militaires

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Avec un système qui détecte les vaches au sol, inutile de dire que les F35 ont aucune chance  » Une bonne raison pour augmenter le prix du Sbrinz, de la Tête de Moine, de l’Etivaz!

      • Thierry dit :

        le F-35 comme le F-22 apparaissent sur le radar comme un écho similaire à un oiseau, et les radars discriminent ce type d ‘échos pour ne pas être géné par ce parasitage; Et bien entendu impossible de verrouiller un missile dessus, ça ferais désordre d’envoyer une flopée de missiles sur une poignée de corbeaux !

        Le F-35 a été conçu comme un gant pour la Suisse avec ses montagnes haute, un adversaire redoutable et invisible pour tout agresseur.

        • EchoDelta dit :

          C’est sur que si vous verrouillez un missile sur un corbeau en haute montagne, là c’est vraiment problématique. Même s’il y a beaucoup plus de chance que ce ne soit pas un vrai corbeau à ces altitudes…
          Après dire que le F35 est conçu comme comme un gant pour la Suisse, c’est du baratin : Il a été conçu pour l’intervention en premier pour supprimer les défense adverses. Pas pour intercepter ce qui demande de monter vite et pousser fort. de ce point de vue l’EF2000 est taillé pour l’interception. Le seul PB il est meilleur que le Rafale la dessus, mais le rafale est meilleur en MCO, en polyvalence, en emport, et en autonomie. Bref il compense son manque relatif de performance par rapport à l’EF2000. Le F18SH serait aussi un choix plus pertinent que le F35. Même un Mirage 2000 pour la Suisse serait le plus pertinent pour un monomoteur plus low cost, sauf que la chaine est arrêtée.

  16. MathieuDD dit :

    On n’est pas obligés de prendre pour argent comptant tout ce que les médias chinois d’Etat balancent au cours des trop nombreuses émissions militaires de propagande. Dont beaucoup illustrent à leur manière la chute des démocraties occidentales. Bref. Cela ne doit pas nous empêcher d’appuyer nos alliés dans la zone Asie, Indo-Pacifique. Des choses graves s’y préparent. Les bruits de bottes de l’APL sont suffisamment nombreux pour ne pas s’y intéresser .

  17. Zigomar 17 dit :

    Au risque de me répéter pour les ceusses à la comprenette difficile…de rappeler :
    Que la détection d’avions soi-disant furtifs et réputés indétectables…ne date pas des derniers incidents sino-amerloques…
    Le 27 mars 1999, il y a donc des lustres, durant la guerre du Kosovo…un bombardier F-117 Nighthawk de Lockheed-Martin, fleuron de l’Armée de l’Air US, une merveille de dernières technologies furtives et présenté alors comme invincible…est repéré, identifié et abattu par un système sol-air russe S-125 – M Neva conçu dans les années…1960…
    Un second F-117 échappera de justesse au même sort peu de temps plus tard…Ce qui conduira au retrait précipité du service et à la retraite prématurée du F-117  » Faucon de la nuit « …
    Les Serbes, ironiquement, déclareront alors :  » Excusez-nous, mais nous ignorions qu’il était invisible… » (sic)…

    • Pravda dit :

      C’est un poil plus compliqué que cette « légende » serbe. Pour faire simple disons que les américains ont pêché par orgueil et que les serbes en ont tiré bénéfice. Ce scénario serait difficilement reproductible en mer de Chine.

    • Thierry dit :

      vous avez de ces raccourcis…. le F117 abattu le 27 mars 1999 et retiré du service en 2008, tu parle d’une précipitation, d’autant que durant la guerre du Golf il a fait des étincelles.
      Jamais entendu parler d’un soit disant second appareil échappé de justesse, faut plus lire la pravda c’est caca.

      Quand aux dirigeants Serbes, l’un est mort en prison et les autres purgent des peines de prison à vie pour leurs crimes de guerre.

      • Royal Marine dit :

        Vous oubliez le F 117 explosé la première nuit au-dessus de Bagdad par une batterie Roland… Ce doit être volontaire…

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Quand aux dirigeants Serbes, l’un est mort en prison et les autres purgent des peines de prison à vie pour leurs crimes de guerre. » Pendant la guerre les dirigeants serbe étaient chef/servants de batteries anti aériennes? On se demande bien ou est le rapport!

  18. Bomber X dit :

    Alors, vaut-il mieux un avion dont la furtivité est « passive », technologie figée, et qui sera obsolète prochainement, ou un avion misant sur la furtivité « active », technologie évolutive, et qui se met à jour continuellement face aux nouvelles menaces ?
    Je pense avoir la réponse. En plus, ma réponse fonctionne quotidiennement et n’est pas la « Reine des hangars ». C’est donc une preuve, et aucun long discours (inaudible de surcroit….) n’y changera rien. 😉

    • Cricetus dit :

      @Bomber X
      « ou un avion misant sur la furtivité « active » »
      Il n’y a pas de « furtivité active », c’est un truc imaginaire, probablement un descriptif marketing mal compris par un journaliste peu competent…
      Je vous invite, par exemple, a bien relire le descriptif du système SPECTRA sur le site de Thalès.
      https://www.thalesgroup.com/fr/spectra-suite-detection-et-dautoprotection-multispectrale-du-rafale

      • PK dit :

        Si l’on lit bien votre lien, on a donc :

        – un ensemble de capteurs pour détecter les différences fréquences de menace
        – une analyse centralisée par l’ordinateur de bord pour émettre la réponse ad hoc
        – une émission de contre-mesures adaptée à la mennce

        Bref, une réaction ACTIVE, donc une furtivité ACTIVE.

        C’est quoi pour vous une furtivité active ?

        • Bomber X dit :

          Il sait pas…. Mais il s’essaye à jouer au « spécialiste », plus informé avec son lien « grand public » et plus calé qu’un journaliste qui est forcément moins compétent que lui.
          Pauvre @Cricetus, il y croit, mais ça fait bien longtemps qu’il ne fait plus illusion sur ce site. 😉
          Expliquons lui : La furtivité active ou l’annulation active est une technique par laquelle l’avion, lorsqu’il est illuminé par un radar, transmet un signal qui imite l’écho que le radar recevra – mais en décalage d’une demi-longueur d’onde, de sorte que le radar ne reçoive pas d’écho du tout. L’avantage de cette technique est qu’elle utilise très peu de puissance, par rapport aux contre-mesures conventionnelles, et qu’elle ne fournit aucun indice de la présence de l’appareil ; mais elle exige un traitement très rapide, et une annulation active mal exécutée peut en fait rendre la cible plus visible. La complexité de cette technologie pourrait expliquer le prix élevé de SPECTRA……….
          Mais comme les capacités de ce système sont classées « Secret Défense »………… Mais des fois, des ingénieurs comme Pierre-Yves Chaltiel, de chez THALES, évoquent ses capacités à demi-mot…….

          • Cricetus dit :

            @BomberX
            Trés rigolo vos délires. Expliquez nous simplement pourquoi ni Thalés ni Dassault n’en parlent?
            La description est celle d’un système de contre mesures classique utilisant des antennes AESA.

          • Bomber X dit :

            @Cricetus
            « Trés rigolo vos délires. Expliquez nous simplement pourquoi ni Thalés ni Dassault n’en parlent? »
            Ce qui est rigolo, c’est de voir votre incapacité à lire et comprendre un texte : L’explication est donnée dans mon com, elle est très simple et n’est pas nouvelle : »Secret défense » !
            Réponse simple, non ? Qui n’infirme pas mes propos… mais qui n’affirment pas les vôtres !

          • Cricetus dit :

            @BomberX
            Aaaah! Le secret défense….
            Comme c’est pratique pour cacher la vacuité de vos spéculations. En résumé il n’y a aucun arguments crédibles concernant une quelconque furtivité active du Rafale…

        • Thierry dit :

          le Rafale ne possède aucune forme de furtivité, plutôt du brouillage électronique (comme le Growler par exemple) qui n’est pas en soit de la furtivité mais uniquement un système défensif actif temporaire.

          Dassault présentait dans les années 1980 son Rafale comme furtif parce que comme le B1 bomber il pouvait voler automatiquement en rase motte au dessous du radar, mais ça ne résiste pas aux radars volant de type Awacs, et aujourd’hui ça n’est guère valide que dans des exceptions et non des généralités.

          la furtivité active existe mais sous une tout autre forme, voici le seul lien en français que j’ai trouvé sur le sujet, ça m’évite d’avoir à traduire une tartine.

          https://vmf214.net/2016/02/01/le-radar-en-spray-un-pas-vers-la-furtivite-active/

          • v_atekor dit :

            C’est basiquement faux. Spectra, comme d’autres systèmes modernes se basent sur le signal incident pour reproduire une onde sortante décalée dans le spectre, dans l’orientation, ou la phase, de façon à reproduire un écho valide et attendu par le radar, mais correspondant à une autre attitude/orientation/positionnement de l’avion différente de ce qu’elle est vraiment et donc à le leurrer. Ce n’est pas du brouillage (qui demande beaucoup trop de puissance de toutes façon)
            .
            A part vendre la com’ de LM tu ne sais jamais de quoi tu parles. Le jour où tu as fait du traitement du signal reviens sur le site.

          • Bomber X dit :

            @Thierry
            « le Rafale ne possède aucune forme de furtivité »
            Moi, j’aime bien vos affirmations. Si, si ! Assurément, vous devez être un « spécialiste » ! Quelle chance de vous avoir sur ce site ! 🙂
            Ceci dit, quelques questions :
            Pourquoi la section de son fuselage présente une forme plus « écrasée » que celle du démonstrateur Rafale A ?
            Pourquoi les raccords ailes/fuselage sont t’ils autant soignés ?
            Pourquoi sa cellule est -elle composée à 75 % de matériaux composites, mais aussi de kevlar et titane à certains endroits, matériaux RAM par excellence ?
            Pourquoi des structures en dents de scie sont présentes un peu partout sur la carlingue et dans les entrées d’air ?
            Pourquoi ces dernières présentent des manches en « S » empêchant la vision vers les aubes des réacteurs ?
            Pourquoi la verrière de cet appareil est traitée à la feuille d’or, empêchant les ondes radar de « rebondir » dans la baignoire du cockpit ?
            Pourquoi la bouche du canon présente un opercule cassable la masquant ?
            Tout cela serait donc des caprices d’ingénieurs ??? 🙂
            « (le Rafale) pouvait voler automatiquement en rase motte au dessous du radar, mais ça ne résiste pas aux radars volant de type Awacs »
            Alors soyons clair ! AUCUN Awacs n’est en mesure de détecter un Rafale qui volerait en radada en vallée de Chamonix (ou autre) !
            Le Rafale n’est donc pas un « furtif » tel que l’on classe le F-35 ou le F-22, mais il en intègre cependant certaines technologies qui le rendent assurément très discret et très efficace pour nos armées pour lesquelles il a été étudié. Et visiblement, le bestiaux fait le boulot qu’on lui demande et les utilisateurs en sont très satisfaits, ce qui n’est pas le cas de certains de ses concurrents !

          • Thierry dit :

            les gadgets que vous décrivez ne suffisent en rien à passer à travers les ondes radars conventionnelle, les formes arrondies et les surfaces non traité au revêtement spécial du Rafale le rendent très détectable dans tous les cas de figure y compris au raz du sol si le radar est aérien.

            Dans votre cas il faudrait considérer alors que le B1Bomber et le FA 18 première génération (version A à D) qui possèdent les caractéristiques du rafale et qui d’ailleurs ont été copiés par Dassault sont eux aussi furtif et c’est juste absurde.

            Vous colportez les mensonges marketing à Dassault qu’il avait sorti en 2013 :

            https://www.portail-aviation.com/blog/2013/10/04/rafale-vs-f-35-la-furtivite-comment-e/

            avant même la mise en service du F-35 en 2015, son coloriage de dessin est très drôle vu qu’à l’époque il était impossible de savoir comment allait fonctionner cette furtivité puisqu’elle n’avait même pas été testé en vol.

            les fariboles sur le rafale n’ont jamais trompés les acheteurs qui se sont toujours abstenu jusqu’à ce que le rafale devienne Low cost et capable de faire des frappes au sol avec bombe à guidage laser.

            question chasseur, sa carrière est derrière lui, même ses galipettes contre le F-22 n’impressionnent pas.

      • Bomber X dit :

        @Cricetus
        Sympa votre plaquette « grand public » de chez Thalès !
        Sinon, pour votre « truc imaginaire  » :
        « La furtivité radar active, où un dispositif dans l’appareil agit pour induire un radar en erreur. Pour donner une image l’« invisibilité » est ici obtenue en aveuglant le détecteur.
        – leurrage, un système de contre-mesure utilisé comme autodéfense. Particulièrement utilisé pour tromper le guidage des missiles.
        – brouillage, des signaux radioélectriques sont intentionnellement émis pour interférer dans le fonctionnement d’un radar, en saturant son récepteur, avec un bruit puissant, ou avec de fausses données.
        – suppression active, qui consiste à empêcher un radar de détecter une cible en renvoyant un signal avec la même fréquence que le signal reçu, mais décalé précisément d’une demi-longueur d’onde. L’énergie atteignant le radar n’a alors plus aucune fréquence et ne peut être détectée »
        Tout cela, SPECTRA le fait.
        Et en plus, le Rafale est particulièrement prédisposé aussi pour :
        « La furtivité radar tactique, où l’on adapte la conduite de l’appareil afin d’échapper aux ondes radars. Le vol à basse altitude permet notamment d’échapper aux ondes radars en se dissimulant derrière le relief terrestre. »
        Si vous voulez plus de renseignements sur la « furtivité active » ou même « l’annulation active », allez faire un tour sur le net et consultez divers articles et blogs, vous enrichirez ainsi vos petites connaissances. 😉

        • Cricetus dit :

          @Pk @BomberX
          Non: les contre mesures actives sont allumés quand l’avion arrive a distance de détection d’un radar.
          Le radar brouillé sait qu’il est brouillé par l’appareil ennemi sur lequel il pointe sont antenne. Il connaît la direction du brouilleur mais il n’arrivera pas à obtenir la distance, la vitesse et l’altitude de sa cible. Ce n’est pas furtif mais sa empéche de lancer une arme.
          Vous remarquerez qu’à aucun moment Thalés ne se ridiculiser en parlant d’une quelconque « furtivité active » dans sa plaquette.
          L’avion furtif s’approche beaucoup plus près avant d’être obligé d’allumer ses contre mesures.

          • Royal Marine dit :

            C’est ce que vous dotes Crétinus… Continuez à y croire, mais n’oubliez pas que votre crédibilité comme celle de Thierry la Fronde, est inexistante…

        • Thierry dit :

          La furtivité du F-35 se décrit par le constructeur de cette façon :
          ———————————————-
          « La forme de l’avion est conçue pour dévier l’énergie radar de la source comme un miroir incliné », »Sa surface est également mélangée et lissée pour permettre à l’énergie radar de la traverser en douceur, de la même manière que l’eau s’écoulant sur une surface lisse. »

          D’autres caractéristiques de l’avion difficiles à remodeler ou à traiter avec des matériaux absorbant les radars, comme la face du compresseur du moteur, sont cachées à la vue directe des radars de menace. Les sondes et aubes conventionnelles de l’avion sont logées à l’intérieur pour favoriser la furtivité.
          ——————————————————

          Il n’y a pas une ligne ni même un mot qui puisse s’appliquer au Rafale qui faute de cape d’invisibilité est obligé de se cacher au raz des pâquerettes, on parlera alors de camouflage ou brouillage pour les avions de génération précédente et non de furtivité. Parce qu’à ce compte là il faudrait considérer tous les avions de 4ème génération comme furtif et ça n’est pas du tout le cas, ils sont très vulnérable aux radars.

        • v_atekor dit :

          Mais il n’y a pas de cape d’invisibilité sur le F35 non plus, on ne parle pas de brouillage non plus… Par contre le rafale est capable dans certaines conditions de faire de l’annulation active, ce qui est plus proche de la cape d’invisibilité que dévier les échos radars du F35 qui reviendront toujours au sol et pourront y être détecté.

  19. Bomber X dit :

    Oh, j’oubliais !
    Bon retour parmi nous ami @ScopeWizard ! 🙂

    • ScopeWizard dit :

      @Bomber X

      Merci ami @Bomber X ! 🙂

      Je ne sais pas s’ il s’ agit là d’ un « retour » proprement-dit ; je ferai de mon mieux mais j’ ai encore besoin de temps……………

  20. Oeil de Moscou dit :

    Avec un bon vieux radar VHF comme le Knife rest, on doit déjà avoir une bonne capacité d’alerte, sinon de suivi

  21. j’espere que les europeens sont pas endormis avec leurs radras

    • EchoDelta dit :

      Rassurez vous il ne dorme pas et sont pas mal manifestement quand le niveau affiché des autres.

  22. Raymond75 dit :

    La solution est pourtant simple : il faut développer l’avion de 15ème génération, en plexiglas avec un moteur à air comprimé.

  23. Chaibou dit :

    La question qui se pose n’est pas de construire des radars capables de détecter les avions furtifs f22 et F35 usa, mais comment les missiles air air chinois peuvent les pister et les abattre. Nous savons que les f22 et les F35 sont bien armés en capteurs et en senseurs pour détruire les radars avant qu’ils puissent transmettre aux missiles leur coordonnées,. Mais les missiles chinois pl15, pl10 et pl21 ne sont pas propulsés à travers les statoreacteurs, mais par des moteurs à double impulsion. Nous ne savons pas aussi si un ces missiles dirigé contre ces avions par les j16 ou les j20 chinois seront en mesure d’atteindre les chasseurs américains dotés des moyens de contre mesures électroniques. Même par le passé les avions américains de type f16 ou f15 étaient difficiles à atteindre par la défense anti aérien soviétique au temps de la guerre froide et même pendant la guerre du golfe de 1990 et de 2003.Mais un moment la Chine se vante de détecter les f22 en mer de Chine méridionale en 2013. Mais une seule chose est sûre, tout pays qui maîtrise le spectre électromagnétique contrôle l’avenir de la guerre. Les radars en gamme de fréquence vhf/UHF et en shf/EHF pourront éventuellement pister les avions furtifs.

    • Formateur dit :

      La technologie de radar est dans le domaine de télécommunication, quel pays est le plus fort dans la télécommunication dans le monde aujourd’hui ?
      C’est la Chine.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « La technologie de radar est dans le domaine de télécommunication, quel pays est le plus fort dans la télécommunication dans le monde aujourd’hui ?
        C’est la Chine. » Ouaiiiiis! Bravo! En matière non pas de télécommunications mais de communications! En clair de propagande! Ul faut quand même être « neu neu » pour communiquer sur un avantage stratégique! On se tait pour garder cet avantage: Sinon ce n’est que de l’esbrouffe, de la propagande dont, il faut le reconnaître vous êtes des experts!

  24. Jul dit :

    Ce qui prouve encore une fois qu’un avion sans furtivité c’est de la merde. Donc le rafale ne peut rien faire face au chinois, donc aucun intérêt de le garder

    • Bomber X dit :

      Le Rafale, c’est tellement de la merde, que les Chinois en ont fait une jaunisse (sic…) lorsque l’Inde en a acquis ! 🙂
      On se demande bien pourquoi si tel était le cas…….
      Pauvre @jul……

    • GG dit :

      Jul, tu as quel âge ?

  25. Zigomar 17 dit :

    Thierry 11 septembre 2021 à 23:56
    vous avez de ces raccourcis…. le F117 abattu le 27 mars 1999 et retiré du service en 2008, tu parle d’une précipitation, d’autant que durant la guerre du Golf il a fait des étincelles.
    Jamais entendu parler d’un soit disant second appareil échappé de justesse, faut plus lire la pravda c’est caca.

    Quand aux dirigeants Serbes, l’un est mort en prison et les autres purgent des peines de prison à vie pour leurs crimes de guerre.
    *************************************************************************************************
    Tout à fait Thierry..! Je suppose que  » ces étincelles » se sont produites sur un parcours de ‘ golf ‘ en Floride…LOL…
    Pour le reste…un invisible et réputé invincible F-117 a bel et bien été descendu par un antique système russe…c’est factuel…et l’épave du Faucon de la nuit, récupérée par la Serbie, a très vite pris le chemin de la Russie…
    En ce qui concerne les crimes de guerre…il y a une belle brochette de dirigeants politiques et militaires amerloques qui devraient être jugés et condamnés pour ces mêmes crimes de guerre – – depuis Hiroshima et Nagasaki — et crimes contre l’Humanité…
    Mais puisqu’ils représentent le camp du Bien…l’absolution de leurs péchés mortels ne peut être discutée…
    Amen..!

    • Pravda dit :

      Le F-117 en question a été abattu par ce missile comme il aurait été abattu par une ZSU 23-4, voir même un fusil de chasse (2nd degré je précise). Quand un appareil vole tous les jours dans le même couloir, c’est assez facile de l’attendre et de le plomber, furtif ou pas.

    • Thierry dit :

      aller chercher l’unique cas d’avion furtif abattu il y a plus de 20 ans n’est pas une preuve de défaillance de la furtivité mais plutôt une preuve que ça fonctionne très bien et qu’aucun avion moderne ne peut désormais s’en passer, tous les projets future l’ont inclu.

      Il y a désormais des centaines de F-35 en vol partout dans le monde et ils se compteront en milliers d’ici quelques années, faudra vous trouver un autre os à ronger, même si un F-35 se faisait abattre ça ne signifiera pas davantage la fin de la furtivité que vous dénigrez tant, bien en vain.

      A ce jour aucun missile n’est parti contre un F-35 et nul doute que ça va rester tendance. la démonstration d’efficacité de l’avion est déjà faite en dépit de ceux clamant qu’ils l’ont détectés.

      • v_atekor dit :

        Mais comme en même temps 1 seul non furtif a été abattu dans la même durée ça n’avance pas la question.

      • v_atekor dit :

        Vu le peu d’avion furtifs mis en oeuvre dans le monde dans les années 90, et le peu d’avions furtifs mis en oeuvre jusqu’au F35, deux pertes (un abattu, un touché) est beaucoup plus important que l’équivalent dans les non furtifs, y compris en faisant remonter jusqu’aux modèles F16 et M2k de 20ans plus anciens que les F18 et Rafales qui comptent très peu de pertes (1xF18). A noter que le F15, également des années ’70, et malgré un nombre très important de perte, n’a jamais été abattu au combat.
        .
        Par contre quand on fait la liste des appareils mono-réacteurs (F16, M2k) perdus par ingestion de volatile/sable, ça fait ~15% des appareils produits.

        • Pravda dit :

          Tenez aussi compte du fait des missions assignées. La première vague, furtifs, ayant pour la périlleuse tâche de détruire les SDSA, logique qu’il y est plus de casse.

          • v_atekor dit :

            C’est exact ces missions ont été plus périlleuses, mais d’autres missions SEAD ont été menées par des F18 & Rafales sans qu’ils ne soient touchés : Libye, Irak…
            .
            Il est exact cependant que ce sont des avions des années 90 qui ont été envoyés et non des années 70, donc avec beaucoup plus de contre-mesures. Quand on créé un avion dans les années 90, alors que des avions furtifs ont été engagés en Irak, la discrétion radar est pleinement prise en compte.
            .
            A noter quand même que l’Inde a réussi une mission de bombardement avec ses M2k sur une frontière a priori étroitement surveillée.

  26. John Gabine dit :

    – Bof depuis le temps que les russes et les chinois prétendent ce genre de choses, on finit par ne plus les prendre au sérieux. Nan je rigole, on n’a jamais pris la propagande russe et chinoise au sérieux.

  27. bartje dit :

    Les experts qui nous parlent de détecter n’est pas tout, ils pensent que les chinois sont idiots et ne sont pas au courant?
    Ce radar n’est qu’une partie d’un system complexe qui se complète, un radar passif suivi d’un actif en parallèle avec des chasseurs équipés également de radars et des AWACS chinois ainsi que les navires…détecter c’est aussi se préparer et renvoyer le message que l’effet de surprise de la furtivité est annulé, est la F35 sans effet de surprise n’est qu’une zinc volante

    • Momo dit :

      Ah! Très bien, très bien.
      Tu sembles bien connaitre le système de systèmes de systèmes qui permettra de griller la F35 et les marrons.
      Pourrais-tu développer la partie ‘chasseurs équipés également de radars’? C’est un concept assez révolutionnaire qui pourrait intéresser.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « avec des chasseurs équipés également de radars et des AWACS chinois ainsi que les navires » Ca alors! Les chasseurs chinois, les A.W.A.C.S. et leurs navires de guerre sont équipés de radar! Oh merde! Là on est mal patron, on est mal!

    • Carin dit :

      @Bartje
      Ce que vous décrivez n’est pas faux… mais cela s’appelle l’avenir… l’occident commence à peine à travailler sur cette technologie dites « en réseau » qui consiste à regrouper les infos captées par les radars, les avions, les bateaux etc.. pour les redistribuer à l’acteur de terrain le mieux placé pour supprimer la ou les menaces…même en aveugle… et ça, la chine en est encore loin.

  28. Carin dit :

    @Scope
    Salut scope, content de ton retour parmi nous.