Le sous-marin sud-coréen Dosan Ahn Chang-ho a tiré son premier missile balistique avec succès

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. lxm dit :

    Il faut se souvenir il y a quelques années que quand la corée du sud a tenté d’avoir un système anti-missile, qui a crié, qui s’est plaint ? la chine, comme si la corée du sud était la cible de l’aviation chinoise, ce qui peut nous sembler étrange.
    Mais puisque Xi veut recréer la « grande chine », il faut se souvenir qu’historiquement la péninsule coréenne faisait longtemps partie de l’ensemble chinois, bien plus que taiwan. Ce n’est au 19ème siècle que la corée a commencé à se singulariser et se détacher de l’influence chinoise, pour se faire avaler illico par le japon.

    En prévision d’un retrait américain, la corée du sud se doit d’avoir une dissuasion. La corée du nord tente de construire un SNLE semble t il à partir d’un sous-marin russe, la chine en a plusieurs, et des gros, qui partent de mer de chine.
    Les japonais ont construit des porte-avions en secret en démentant pourtant l’évidence pendant plusieurs années jusqu’à maintenant en voulant du F35 dessus. La corée du sud semble tout préparer pour qu’il ne reste plus qu’à y rajouter, au tout dernier moment, l’arme nucléaire.

    • Thaurac dit :

      Donnons la puissance nucléaire à la corée du sud, qui n’est pas présidée par des barjots comme la CDN L’iran, et cela calmera les ardeurs de la chine et du petit gros kim kong

      • Momo dit :

        Ils se débrouillent très bien tous seuls.

      • Harambe dit :

        La Corée du sud n’est pas présidée par des barjots? Et si on parlait du scandale de la dernière présidente? Ou du fait que les religieux sont tellement puissant dans ce pays qu’ils se sont même fait exonéré d’impôts récemment? Ou des sectes qui ont causé l’explosion de cas de covid dans ce pays en ayant + de 60% des cas à eux seuls pendant un moment?

        • Momo dit :

          Un pays qui bosse, qui s’est tiré d’une misère noire suite à une guerre fratricide essentiellement pas lui-même, avec une union sans faille pour faire monter le pays au plus haut sans aucune ressource naturelle?

          Sûr que cela fait des envieux et des jaloux dans les nombreux pays qui glandouillent et comptent sur les pays qui travaillent pour compenser leurs défauts.

          Ca te gratte hein? ^^

          • Harambe dit :

            Oui bien sûr, ils se sont tiré d’une misère noire alors que plus de la moitié des + de 60 ans vivent dans la pauvreté la plus totale et sont obligés de continuer à travailler jusqu’à leur mort grâce à leur superbe retraire à 150 euro par mois 😉 . Hey, ne parlons pas des logements de 3 à 8 m². Si vous trouvez qu’un pays pareil fait des envieux et des jaloux, vous devez mener une vie bien misérable…

          • Momo dit :

            C’en est drôle de bêtise, tu ne connais rien de rien à la SoK, absolument rien de cette société, tu dois penser que ton pays lui ressemble ^^

            Il serait bien que tu te mettes à travailler plutôt que dire des sottises pour essayer médiocrement de te satisfaire de ton entourage que l’on imagine pas très reluisant.

    • basstemp dit :

      Nan mais toute façon, le truc a bien comprendre dans la relation avec la Chine : C’est que Pekin a besoin de pouvoir compter sur un pays comme la corée du nord pour pouvoir aller y cacher des activités et des entreprises qu’on pourrait nommer « mix corruptif chinois entreprenariat/politique » , et + que jamais ces derniers mois/années du fait que la pression médiatique a contraint le politique chinois a devoir frapper dur & fort contre la corruption en Chine ! Résultat, bah Pékin se retrouve alors de + en + dépendant de la corée du nord pour pouvoir aller y planquer des activités en lien avec la corruption en Chine , des sociétés écrans, de l’évasion fiscale ect ect ect …

      Et du coup, ça les contraints a devoir protester dès que la corée du sud montre un peu + les dents au niveau militaire, quand bien même, ils ne croient pas trop a une victoire du sud contre le nord … Mais le fait est que ce lien corruptif de + en + fort entre la Chine et la CdN fait que Pekin n’a plus d’autres solutions que le pis aller ensemble avec Pyongyang

      Pour Pekin la corée du nord c’est l’équivalent de Nassau et des iles caimans pour l’occident : Un endroit ou ils peuvent cacher bien du merdier corruptif et d’évasion fiscale sous le tapis … Logique alors qu’ils se retrouvent contraints alors de gueuler un peu dès que Seoul montre les dents : )

  2. Bob dit :

    Bien joué les sud-coréens. Ils progressent bien dans le domaine pour une nation moyenne. Ce n’est doté à tout le monde d’avoir un SSGN non nucléaire. Désormais, les sud-coréens ont les capacités de frapper les sites du PCC qui apporte une aide matériel aux Nord-Coréens. Cela devrait déplaire fortement au prince rouge, j’attends avec impatience la réponse du PCC mais la Corée du Sud est à la limite de l’escalade avec la Corée du Nord. Je ne voudrais pas habiter dans la péninsule coréenne.

  3. Clavier dit :

    A moins de disposer de l’arme nucléaire ( un peu comme israël…) je ne vois pas à quoi cela pourrait leur servir

    • Momo dit :

      A votre avis?

    • breguet dit :

      Clavier: ben moi je trouve assez anxiogène et dissuasif de savoir que quelque part sous la flotte prés ( ou loin ?) de mes cotes se baladent des missiles que je peux prendre sur la tronche sans préavis et de n’importe quelles directions ( contrairement aux sites terrestres mobiles ou pas)…Quand aux aéronefs capables de délivrer des missiles air /sol on peut en surveiller les décollages…Les tirs à partir de sub aussi mais faut avoir le nez fin (très fin…)…

      • Harambe dit :

        ça n’est pas du tout anxiogène et dissuasif quand on a des centaines ou des milliers d’armes atomiques dans des silos, des avions, des sous-marins… je serais chinois ou nord coréen, je dormirais paisiblement car les dégâts d’un missile balistique conventionnel, ça n’est pas énorme, en plus, c’est des pays à fortes populations donc bon, les victimes civiles.. Ne parlons pas du fait que la capitale sud coréenne est aussi à portée de plusieurs milliers de canons et roquettes nord coréenne.. même sans nucléaire, y a moyen de raser Séoul tranquillou depuis la frontière..

    • E-Faystos dit :

      fracasser des barrages, des centrales électriques, des entrepôts… quand l’allonge et la précision sont là, il ne reste plus qu’à laisser parler l’élément manquant: « et si c’était nucléaire… »
      .
      l’autre point fort, c’est qu’un sous-marin, c’est dur à détecter. Donc comme Israël, la Corée s’est dotée d’une disuasion « classique » par une seconde frappe. La Pologne cherche à acquérir des moyens similaires.

    • Frédéric dit :

      Avec une précision decamétrique ? A beaucoup de choses….

      Siège d’un certain parti, usines, QG, centrales électriques, dépôts de munitions…

    • farragut dit :

      @Clavier
      Pas besoin d’arme nucléaire. Une bonne charge de VX calme les ardeurs des plus belliqueux. 😉
      Voir les bouquins de Dale Brown sur les conflits fictifs CdN / CdS à coups de missiles balistiques non nucléaires…
      https://www.amazon.com/gp/product/B0030P1WGS?ref_=dbs_m_mng_rwt_calw_tkin_5&storeType=ebooks&qid=1631034902&sr=1-19

      • Momo dit :

        Oui mais les NoK ont des missiles nucléaires et aucune limite éthique quant à leur éventuelle utilisation.
        Là le VX c’est pas au niveau.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Là le VX c’est pas au niveau. » Le V.X. étant un agent chimique neurotoxique son usage et sa détention est interdite au titre de la convention sur l’interdiction des armes chimiques adopté en 1992 et entrée en vigueur en 1997.

          • Momo dit :

            Absolument, mais comme il s’agit de fiction l’auteur peut évidemment faire comme il veut.
            De toutes façons il n’ y a rien au-dessus du thermo-nucléaire comme armement.

  4. Momo dit :

    La situation en SoK est évidente pour qui connait bien le pays.
    L’Afgha n’est pas le déclencheur, la véritable prise de conscience a été la première tentative de Trump de faire bisou-bisou avec kim. Les SoK savaient trés bien ce qui allait se passer et ont pris les mesures pour se protéger au plus vite par eux-mêmes avant de devenir les victimes ‘regrettables’ d’une politique vouée à l’échec.

    • Pluton dit :

      Ceux qui connaissent la situation de la peninsule coreenne, savent qu’aucunes des deux coree ne veut d’une guerre, sur le papier, l’armee sud coreenne bat celle du nord, sans meme l’aide des US, mais c’est plus facile de faire beaucoup de degats couteux a un pays riche et avancee ou tout est concentre, qu’a un pays pauvre sous developpe… Bref si on reflechit 5s qu’on fait le bilan avantage/cout, il y’a plus a perdre qu’a gagner dans une guerre pour la coree du sud et pour son vis a vis du nord.
      De plus, ce qui agace de plus en plus la coree du sud, c’est d’etre un acteur marginal dans les negociations, et moins le fait que l’oncle sam ait decide de se la jouer apaisement, d’ailleurs, il y’a eu a de multiples reprises des iniatitives de la coree du sud dans ce sens qui ont ete « douche » par washington, (et beaucoup d’industriels sud coreen verraient d’un bon oeil d’avoir une zone de productions a bas cout…).
      On peut prendre l’exemple de la crise des missiles au debut du mandat de Moon Jae-In, et le couac des batteries anti missiles, positionner par, sous le controle de l’oncle sam, qui a presente la facture a la coree du sud, que Moon Jae In a finalement accepte de payer en renaclant….
      La coree du sud est devenu mature et prospere, et a de plus en plus les moyens de gerer souverainement ses relations exterieurs ( ce qui n’exclue pas d’avoir des allies…), mais supporte de plus en plus mal de voir sa politique exterieur dicte par washington, (ce qui peut expliquer en partie pourquoi elle investie autant pour se doter d’une industrie de defense, alors oui il y’a les menaces exterieurs, mais il y’a aussi derriere ca, la volonte d’une plus grande autonomie).
      Au fur et a mesure que la coree du sud s’enrichit, ses interets finissent par plus ou moins diverger de ceux de l’oncle sam, par exemple son premier partenaire commercial export/import est aujourd’hui la chine bien devant les usa ( environ 1/4 de son commerce exterieur, et moitie moins pour les usa, la tendance semble pas s’inverser ) ce qui l’amene souvent a avoir des approches moins conflictuels que les usa par rapport a la chine.
      Bref faut peut etre vous interesse un peu moins superficiellement a la coree du sud avant d’assener ce genre d’affirmation, la situation est beaucoup plus contraste que cela.

      • Momo dit :

        Mon pauvre vieux, ce n’est pas en lisant et récitant un wiki quelconque que tu connaitras la SoK. Il faut y aller et essayer de comprendre ses habitants. Et en plus cela va trés vitre d’une génération à l’autre. Mais ça tu sais pas puisque à l’évidence tu connais pas.

        Par ailleurs si tu avais lu mon court message (il ne faut jamais faire trop long, tu fatigues le lecteur et pas 1 sur 10 ne lit) tu aurais compris que tu répètes en pénible ce que j’ai dit en trois lignes. C’était bien la peine de vouloir faire le malin ^^
        Une occasion de loupé, fait mieux la prochaine fois.

  5. Max7 dit :

    Et les autres pays n’ont pas le droit d’en disposer?

    Iraq

  6. Lothringer dit :

    A vrai dire, puisque les ambitions de la KdS sont purement régionales, j’ai du mal à comprendre l’utilité d’un missile balistique sur une si courte distance (400 à 500km). C’est juste pour dire à la KdN « nous aussi on sait le faire… » ??? Des spécialistes pourront peut-être éclairer ma lanterne ?
    Je crois que la KdS dispose de toute façon de missiles de croisière pouvant être tirés des mêmes sous-marin. Là ça me semble plus utile car plus manœuvrant qu’un missile balistique dont on peut calculer (donc anticiper) la trajectoire en temps réel avec de gros calculateurs.
    L’effet « terrifiant » avec un balistique, c’est qu’on détecte son arrivée donc vous savez qu’il vous arrive dessus et vous vous voyez mourir.
    Le missile de croisière, lui, peut se faire plus discret, ils vous arrive dessus sans que vous le sachiez, vous ne vous voyez pas mourir; ça vous épargne quelques minutes de frayeur intense pour un résultat final identique.

    • Pravda dit :

      Je ne sais pas, préparer un vecteur pour une future arme nucléaire ? Puisque la CdN en a, les sud coréens ne sont certainement plus idiots pour en fabriquer.

  7. pier marny dit :

    Ce programme n’a de veritable logique que ds la mesure ou la corée du sud se prepare a mettre au point l’arme nucleaire ce qui est certainement le cas ….il y fort a parier que cela debouchera sur une cooperation technique avec le japon dont les interets strategiques sont les memes . plus personne ds le monde ne fait confiance au parapluie américain ( a par les Allemands …..)

    • Lothringer dit :

      Cela suppose qu’on entrerait dans une prolifération nucléaire généralisée mondiale. C’est assez terrifiant, car plus il y a de détenteurs, plus la probabilité que l’un d’entre eux l’utilise augmente ( la loi des probabilités).

      • Harambe dit :

        Très peu de pays ont les moyens de créer et d’entretenir un arsenal nucléaire et ses vecteurs air terre ou mer… à moins de sacrifier sa population civile comme en Corée du nord, en Inde ou au Pakistan (c’est vraiment le moyen âge dans ces pays pour la majorité)… Donc la prolifération non ça n’est pas possible mais je crois à la possibilité de bombes sales ou carrément à la vente officielle par les 5 « grands » d’armes clés en mains, un peu comme si les Russes vendaient aux algériens et iraniens des Iskanders nucléaires et les Français vendaient des ASMP aux marocains et emiratis.

  8. penandreff dit :

    la Corée du sud possède plein de centrales électrique nucléaires (24 réacteurs en services?) sa connaissance de l’atome est certaine et faire une bombinette à sa portée et cela très rapidement.

  9. Plusdepognon dit :

    L’écho de la retentissante défaite en Afghanistan n’a pas que des effets dans le monde des djihadistes, la Chine s’est enhardie dans ses menaces et au Japon comme en Corée du sud, on s’interroge :
    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/09/06/la-debacle-americaine-en-afghanistan-relance-le-debat-sur-la-securite-en-coree-du-sud-et-au-japon_6093529_3210.html

    Le problème, c’est que si la Corée du sud devient une puissance nucléaire, le Japon va vouloir en être une aussi.

    Pourtant dans des sociétés vieillissantes les ardeurs guerrières auraient dû se calmer…
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/06/18/au-japon-en-coree-du-sud-et-en-chine-il-est-clair-que-le-vieillissement-aura-un-impact-negatif-sur-la-croissance_6084680_3232.html

    Dans la protection de Taiwan et des autres alliés des USA, le F-35 est un boulet pour les militaires américains dans une éventuelle confrontation avec la Chine:
    https://www.latribune.fr/opinions/f-35-quelle-suprematie-aerienne-future-de-l-otan-en-cas-de-conflit-de-haute-intensite-890753.html

    Surtout que la furtivité de ces aéronefs va vite être un gadget :
    https://www.areion24.news/2021/09/07/voir-linvisible-les-technologies-de-contre-furtivite/

    Du côté, de la nouvelle doctrine d’emploi des Marines, les opérations amphibies, c’est bien sur le papier… mais dans la réalité c’est une de missions parmi les plus difficiles qui soient.

    Déjà en manœuvre, c’est pas le pied (marin) :
    https://blablachars.blogspot.com/2021/09/le-corps-des-marines-suspend-les.html