Les talibans disent contrôler la vallée du Panchir, où l’implication du Pakistan est dénoncée [MàJ]

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

102 contributions

  1. lxm dit :

    Drones et forces spéciales, effroi et choc, la combinaison du moment.

    C’est que vu du ciel, il doit être dur de se cacher en afghanistan, on se souvient des fameuses grottes de bora-bora mais c’était pour une poignée. Mais comment les rebelles de massoud pourraient cacher dans ce relief, peut-être, 10000 hommes hors vu des drones ? Il se sont peut-être dispersés dans tout le nord-est du pays.

  2. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Ahmad Massoud dénonce l’implication du Pakistan ]

    Les chefs militaires faillis ont toujours évoqué l’existence de Ganelons !

     » Le coup de poignard dans le dos « ™© ,  » l’étrange défaite « ™© ,  » la trahison du font populaire « ™© ,… Ont été les prétextes des chefs militaires présomptueux pour ne pas assumer  » La critique des armes  » , pas celle des RS ou de la presse en son temps .

    La  » résistônce Ôfghône « ™© était commandée par un gland qui se prenait pour le Chêne qu’a été son père . Les  » bons terroristes et mauvais soldats  » ™© ont infligé une branlée , une pâtée , une raclée militaire au petit Clausewitz salonard éduqué à Sandhurst ! Il ne faut pas cesser de le rappeler . Le mythe des  » fôrces spôciales ôfghônes  » qui allaient empêcher les Talibans de pénétrer dans cette vallée a aussi vécu : Il n’ y a pas eu plus de reprise de la base de Bagram que de beurre en broche .

    Ce ne sont pas les  » résistôns  » qui ont effectué une  » retraite élastique  » pour créer des  » kiling fields  » pour les Talibans battus par l’artillerie mais bien les Talibans qui ont soumis ces » resistôns  » à des frappes de saturation qui les ont mis sur le reculoir pour finalement les acculer à ce qui se confirme à chaque instant être une défaite .
    Une sale petite musique en provenance du Pentagonne laisserait croire qu’une victoire des Talibans créerait les conditions d’une guerre civile . C’est tout faux ! Pour qu’il y ait guerre civile il faut qu’il y ait deux forces militaires et l’histoire ( USA , Espagne , Indonésie ) ,…. ,a montré que les guerres civiles se sont très souvent terminées par la destruction totale de l’appareil militaire d’un des deux belligérants . C’est bien la  » Pax Talibanica  » qui est la plus à même d’apporter la paix civile à ce pays , enfin depuis 43 ans .

    Bien sûr il ne faut JAMAIS insulter l’avenir mais il s’agit bien d’une défaite – peut être temporaire – qui était écrite !

    • Thaurac dit :

      Tout pour satisfaire la& gauche islamo gauchiste.

      • Thierry dit :

        l’ignorant, tel le cochon se roulant dans la boue ne peut sortir de sa condition qu’en s’instruisant au lieu de faire groiiiiiin

        —————————————————————

        WASHINGTON – Lorsque les comités du Congrès se réuniront cette semaine pour commencer à rédiger officiellement le plan de politique sociale ambitieux des démocrates, ils entreprendront l’expansion la plus importante du filet de sécurité du pays depuis la guerre contre la pauvreté dans les années 1960, en élaborant une législation qui toucherait pratiquement la vie de tous les Américains. , de la conception à l’infirmité âgée.

        L’adoption du projet de loi, qui pourrait dépenser jusqu’à 3 500 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie, est tout sauf certaine. Le président Biden, qui a misé une grande partie de son héritage national sur la promulgation de la mesure, aura besoin du vote de chaque démocrate au Sénat, et de pratiquement tout le monde à la Chambre, pour le garantir. Et avec deux sénateurs démocrates, Joe Manchin III de Virginie-Occidentale et Kyrsten Sinema d’Arizona, affirmant qu’ils n’accepteraient pas un plan aussi coûteux, cela remettrait en cause l’unité démocrate comme rien depuis la loi sur les soins abordables.

        C’est en grande partie parce que la législation proposée serait si transformatrice – un retissage du berceau à la tombe d’un filet de sécurité sociale effiloché par des décennies d’inégalité des revenus croissante, de richesse stagnante et de ressources gouvernementales épuisées, coiffé par la pire crise de santé publique depuis un siècle.

        La pandémie a desserré les rênes des dépenses fédérales, incitant les membres des deux parties à soutenir l’approvisionnement de l’économie avec de l’aide. Cela a également débouché sur des désirs politiques vieux de plusieurs décennies – comme l’extension de la couverture de Medicare ou des congés familiaux et médicaux payés – qui, selon les démocrates, se sont avérés être des nécessités alors que le pays a traversé la crise des coronavirus.

        « Les sondages ont montré depuis très longtemps que ces problèmes pour soutenir les familles américaines étaient importants et populaires, mais tout d’un coup, ils sont devenus non pas un « bon à avoir » mais un« must », a déclaré Heather Boushey, une membre du Conseil des conseillers économiques de M. Biden qui élabore de telles politiques depuis des décennies.

        Les démocrates disent qu’ils financeront leurs dépenses avec des augmentations d’impôts proposées sur les sociétés – ce qui a déjà incité des groupes d’entreprises à faire face à un gros budget à un effort multiforme et à gros budget – et en taxant éventuellement la richesse d’une manière que les États-Unis n’ont jamais essayée auparavant.

        « Nous parlons de services de garde gratuits ou abordables où personne ne paie plus de 7 % de son revenu ; nous parlons de programmes pré-K universels avec deux ans d’enseignement formel ; nous parlons de deux ans d’enseignement postsecondaire », a déclaré le représentant Jamaal Bowman de New York, ancien enseignant et directeur qui est vice-président du House Education and Labour Committee. « C’est ainsi que vous construisez une nation forte. »

        Pour les républicains, qui préparent une contre-offensive, les plans démocrates ne sont rien de moins que du socialisme. Ils disent qu’ils craignent que le plan soit financièrement insoutenable et compromette la croissance économique, en rendant les Américains trop dépendants du gouvernement pour leurs besoins fondamentaux.

        « Qu’est-ce que les démocrates essaient de faire à ce pays ? » Le représentant Bruce Westerman, républicain de l’Arkansas, a demandé jeudi, alors que le comité des ressources naturelles de la Chambre commençait à rédiger sa partie du projet de loi tentaculaire.

        D’un point de vue mécanique, la législation n’est pas autant un changement radical que la création de Medicare et Medicaid dans les années 1960, ou de la sécurité sociale dans les années 1930. Même la Loi sur les soins abordables de 2010 a créé une infrastructure gouvernementale entièrement nouvelle, un échange géré ou réglementé par le gouvernement fédéral où les Américains pouvaient acheter une assurance maladie privée qui doit se conformer aux restrictions gouvernementales en matière de couverture et de coût, a noté Michael R. Strain, économiste au Conservateur. Institut américain de l’entreprise.

        En revanche, la nouvelle législation augmenterait largement les programmes existants. Le soutien à la garde d’enfants viendrait par le biais de la subvention de développement communautaire aux États, aux villes et aux comtés. La pré-K universelle serait assurée par des subventions globales et un financement accru de Head Start. Deux années d’études supérieures sont censées devenir accessibles grâce à des bourses Pell plus généreuses et à d’autres programmes d’aide financière existants

        Mais s’il est adopté, M. Strain a déclaré que la législation pourrait changer fondamentalement la relation entre l’État et ses citoyens : « Son ambition réside dans sa taille.

        Cela changerait profondément si le projet de loi sur la politique sociale était adopté. Le crédit d’impôt pour enfants élargi a commencé à fournir des chèques mensuels pouvant aller jusqu’à 300 $ par enfant à des millions de familles, mais devrait expirer en 2022. Sa prolongation d’une décennie pourrait en faire un élément de la vie qui serait très difficile pour les futurs Congrès à emporter. Il en va de même pour le crédit pour la garde d’enfants et de personnes à charge, qui offre désormais jusqu’à 8 000 $ en frais de garde d’enfants, mais expire également dans un an.

        Une différence majeure entre l’économie sociale que M. Biden et les démocrates du Congrès espèrent créer et l’État-providence en Europe est la façon dont elle serait payée. La plupart des pays européens demandent à leurs citoyens de financer leurs programmes de protection sociale, en grande partie par une taxe sur la valeur ajoutée, une taxe sur les ventes prélevée à chaque étape de la production d’un bien de consommation.

        Sur l’insistance du président, les comités de rédaction fiscale de la Chambre et du Sénat doivent financer les dépenses du projet de loi avec les impôts des sociétés et des particuliers dont les revenus sont supérieurs à 400 000 $ par an.

        À cette fin, la commission sénatoriale des finances envisage des moyens novateurs d’imposer la richesse, notamment en modifiant la façon dont les successions sont imposées afin que les héritiers doivent payer plus d’impôts sur les actifs hérités.

        Le comité envisage également de taxer la richesse accumulée des milliardaires – des choses comme des maisons, des bateaux, des actions et d’autres actifs, qu’ils soient vendus ou non – une nouvelle frontière de la politique fiscale qui serait difficile à atteindre. Le sénateur Ron Wyden de l’Oregon, président de la commission des finances, a déclaré que de telles mesures sont le seul moyen de garantir que les superriches doivent payer leur juste part d’impôts chaque année.

        « Je vais impliquer le caucus dans cette discussion, mais je pense que les milliardaires devraient payer des impôts chaque année, tout comme le font les infirmières et les pompiers » sur chaque chèque de paie, a déclaré M. Wyden.
        source :
        https://www.nytimes.com/2021/09/06/us/politics/democrats-biden-social-safety-net.html
        ————————————————————-

        ceux que vous dépeignez comme des « gauchistes » en France sont encore à des milliers d’années lumière de ressembler à ce qui est un véritable homme représentant le peuple et les droits sociaux.

        En France il n’y a que des vendus et des collabos fachos qui se prétendent être de ce qu’ils ne sont pas. Il n’y a plus aucun véritable parti de gauche en France et Biden qui n’est pas de gauche mais qui n’est pas corrompus montre à quel niveau se situe le véritable curseur de gauche, force est de constater que ça ne correspond à personne de connu en France.
        et pour cause, aussi bien les syndicats que la gauche sont traité comme des terroristes par la milice macronienne d’ultradroite et que le vrai gauchisme doit se cacher pour exister. C’est une réalité.

        Voilà le plafond qui vous dégringole sur la tête, fini les trumperies débile et rétrograde, la roue tourne toujours.

        • Paddybus dit :

          Biden… pas corrompu… fallait lire ça au moins une fois dans sa vie…. c’est fait…. ;0)))))))))))))))))

          • Robert dit :

            Et son fils est innocent de ce dont certains républicains ont pu l’accuser.
            C’est la vérité vraie.

          • Paddybus dit :

            Non, Robert, pas cool d’essayer de me faire mourir de rire… même si ici certains s’en réjouiraient…!!!! ;0))))))

    • Edgar dit :

      « … une raclée militaire au petit Clausewitz salonard éduqué à Sandhurst !  » Le Panshir, s’est grand (100 km de long), sa garnison était réduite, la province était encerclée, donc – nous sommes en été – attaquable de tous les côtés. Les Taliban disposent surtout d’une force d’infanterie, ce qui est parfait pour envahir le Panshir.

  3. petitjean dit :

    Franchement et pour rester poli : qu’est-ce qu’on en a à faire de ce pays lointain adepte forcené de la Charia ?
    Et pourquoi tous ceux qui fuient ce pays ne vont-ils pas se réfugier dans les pays musulmans voisins ?

    • Mike dit :

      L’Afghanistan talibanisée redevient potentiellement une base arrière pour des activités terroristes islamiques visant l’extérieur de l’Afghanistan, donc l’Europe, donc la France. Une partie des Afghans qui fuient le régime des taliban recherche non pas un pays musulman, mais un pays dans lequel ils pourront avoir le choix de continuer de vivre libérés du carcan religieux, ce que le régime talib ne permettra jamais, ni les pays musulmans voisins.

      • Eugene123 dit :

        La base arrière des activités terroristes est beaucoup plus proche de la France que l’Afghanistan: Donnez un coup d’oeil plein sud!

        Grâce à l’intervention française en Libye plus de souci à se faire pour l’Afghanistan, les terroristes sont dans le sud libyen et dans toutes la zone sub-saharienne.

        Si un barbu voulait venir jouer au terroriste, il se met dans une embarcation, flotte quelque temps en mer Méditerranée, puis téléphone directement au centre de secours en mer centralisé et géré par la marine italienne (pour info, les réfugiés disposent du numéro de téléphone direct!) et on lui envoi un bateau de secours qui le transportera gratuitement sur le continent européen.

        Mais pas de crainte, cela ne va pas arriver… Les terroristes sont déjà sur place et ont même la nationalité française!

      • Piliph dit :

        Les terros de la première génération étaient importés. Mais depuis 95/98, le terrorisme est autochtone : un gars plutôt délinquant, analphabète en Islam, ou de Français souche converti depuis peu (dans 20% des cas), fasciné par la violence, par toute violence, fait une rencontre en prison ou dans le quartier (mais pas à la mosquée), il se « convertit », se radicalise en s’inventant sa propre version de l’Islam, se répand sur les réseaux sociaux (aucune précaution, c’est comme ça qu’ils se font repérer à 95%, tu parles d’un « militant clandestin formé »…), et après avoir enregistré une vidéo, passe à l’acte, c’est à dire se suicide tout en commettant un acte de terreur gratuit, sans signification stratégique : c’est le suicide qui compte, pas l’acte terro. On découvre dans la vidéo son allégeance à AQ ou à EI, qui à ce moment-là peut revendiquer l’acte au nom de AQ ou EI (jusque là, il ne connaissait pas ce gusse).
        Pas besoin d’Afghanistan ni de Tchétchénie ni d’Idlib pour ce genre d’action.
        La guerre au Mali, en Irak ou en Afghanistan pour « prévenir la survenue d’actes terroristes en France », c’est une belle propagande, qui peut fonctionner sur les ignorants, mais dès qu’on se documente un minimum, ça ne tient pas la route.

        PS : situation marseillaise : ce même gars, fasciné par la violence, qui ressent le frisson à l’idée de prendre en main une AK 47, qui adore l’adrénaline et le risque, comme tout jeune, descend en bas de sa tour et se fait embaucher par le gang de vente de drogue du coin. Il ne deviendra jamais terro. A 25 ans, s’il a survécu, il a assez de capital pour acheter une baraque à Donner sur Belsunce, fonde une famille, fait 2 ou 3 gamins à Madame, caissière à Monoprix, et son beau-frère est engagé aux fourneaux. Il ne sait pas encore s’il votera pour Menucci ou Payan, ça dépend de qui lui donnera l’autorisation d’implanter une terrasse devant sa baraque à donner. Moralité, et démonstration a contrario de la thèse du dessus : Marseille produit beaucoup de gangs et presqu’aucun terroriste.Et beaucoup de baraques à Donner, très bons d’ailleurs.

    • Thaurac dit :

      Là, par contre, faut le demander aux islamo-gauchistes, je serais curieux de leur réponse!
      Ils viennent au départ prendre le pack social de l’occident avant que leur nature reprenne le dessus, juste le temps de se refaire une santé…

    • Le Minotaure dit :

      La TRÈS GRANDE majorité des réfugiés afghans vivent dans des pays frontaliers.

      1,8 millions au Pakistan, 780 000 en Iran et 40 000 en France.

      Décentrez-vous un peu.

      • Pravda dit :

        Il suffit malheureusement que 1% de ces 40 000 soient détraqués pour que ça se transforme en carnage.

      • Vinz dit :

        38 000 de trop, à moins qu’ils aient tous logiquement apostasié.

    • v_atekor dit :

      Si l’Afghanisatan sert de base arrière à tous ceux qui veulent renverser le gv pakistanais, on risque de se retrouver avec une bombe atomique aux mains des islamistes et assurément une guerre civile à moyen terme, un risque assez clair de prolifération terro contre l’Europe et les US (bis repetitae placent). Je ne sais pas si c’est une réponse d’islamo-gauchiste, mais je peux ajouter « les bombes atomiques c’est mal pour la couche d’ozone et la survie macareux moine » ou un truc dans le style pour faire plus vrai…

  4. Max dit :

    L’Afghanistan redevient une zone d’influence exclusive pakistanaises où la Chine pourra développer son emprise économique.

    Mais les années à venir vont être caractérisées par la montée en puissance d’un front islamisque anti judéo-chrétien à travers le monde musulman.
    Les états armés par l’Occident se retourneront contre lui. La cible européenne en 1ère ligne car la plus facile à atteindre. Pis quand les populations de confession musulmane y résidant deviendront sous l’influence des réseaux de l’islam politique une 5ème colonne, semant troubles et chaos.

    Le cataclysme géopolitique à venir accouchera d’un conflit de civilisations « à la vie à la mort » dont les répercussions toucheront toute l’humanité.

    • Wa Terlou dit :

      C’est la fin des temps. Repentez-vous! Repentez-vous, pendant qu’il est encore temps. Vieille rhétorique eschatologique mille fois répétée et invariablement démentie par l’histoire. La preuve: nous sommes encore vivants. Je parie même que demain sera un autre jour…pas trop différent d’hier.

    • Thaurac dit :

      Quand on voit les accointances du qatar avec les talibans, il y a de quoi se poser des questions sur les investissements de ce pays en France!

      • Vivo dit :

        Je te met au défi de critiquer le Qatar sur les Twitter et Facebook du PSG ou, pire, sur PSG Canal Supporters. Mon dieu, la branlée que tu vas te prendre, on sera obligé de te ramasser à la louche, crois moi. 😉

        Aller, console toi en te disant que Messi est en France grâce au Qatar. 😉

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Je te met au défi de critiquer le Qatar sur les Twitter et Facebook du PSG ou, pire, sur PSG Canal Supporters. » Il et vrai que les supporters de foot nous démontrent régulièrement qu’ils sont l’avenir du genre humain!

        • Robert dit :

          Ce genre de sport, on s’en foot!

    • Carin dit :

      @Max
      C’est mal barré alors.. c’est bien un taliban qui vient de se faire peter au Pakistan??
      Partant de là, soit le patron de l’ISI est complice parce qu’il veut être le calife du Pakistan, soit l’appareil politique de ce pays est complètement à côté de la plaque en aidant les talebs à vaincre le petit Massiud, car ce sont eux les prochains sur la liste.

      • Nike dit :

        Un poutine aurait entretenu une force de résistance pour laisser aux Talibans une épine dans le pied… A moins que les Talibans soient l’épine dans le pied de quelqu’un d’autre.

      • Pravda dit :

        Les luttes intestines au Pakistan ce n’est pas nouveau, de même que le double jeu de l’ISI

    • Sylvain dit :

      En effet… ce que les média appelle à tort « Al Qaeda » a pour véritable nom (celui que Oussama Ben Laden utilisait) : « Front islamique pour le jihad contre les juifs et les croisés ». On peut difficilement être plus clair dans l’affichage de son objectif

  5. chibani84 dit :

    Le chatounnet du Panshir fait dans sa caisse là où on lui dit. Deux jours. Un tour opérator suffit pour visiter la vallée. Mais la contre attaque est en route. Dans un interview à peine vieux de trois jours sur CNews, BHL nous assurait d’une guerre sans fin. Mets ton réveil pauvre bouffon!!! Trump est blacklisté mais sur le Facebook des Talibans les vidéos affluent, en 4K et en panoramique… Pas de parachutages en vue. Le ciel, bleu, reste limpide. La déroute des forces du Bien est à présent totale. Place aux jobards enturbannés, jadis nos alliés. N’embrasses pas la main que tu peux couper. Quelle lucidité, quelle pertinence. Et pas que dans le remballage. Les déménageurs bretons font pâle figure. Même Merkel pour les quelques jours qui lui restent, demande à discuter avec les Taleb. Triste jour de démarrage d’un procès fleuve. Au nom d’une religion d’Amour. En y regardant bien, ce doit être les bouddhistes ou les chrétiens assyriens qui eux bien entendu ne pratiquent pas une religion d’Amour. A Berlin, un réfugié s’est mis au boulot en voyant une femme travailler. Les nouveaux repères culturels vont charmer nos féministes….

  6. RGA dit :

    Bref, un déculottage. Et quand on voit JB, les dents en avant et toute honte bue intervenir sur le dossier, AMG. ceux qui nous ont fait confiance sont en droit de prendre les armes.. contre nous.

    • Palu dit :

      Ils sont responsables d’eux mêmes, de ce qu’ils ont fait ou pas, dit ou pas, des accords passés en douce depuis des années avec les talebs avant la reprise du pays sans combats. Trop tard pour pleurnicher, peuple compliqué à mon sens.

  7. Ah Ca ! dit :

    Certains sites parlent d’un appui aérien d’Islamabad.

    Mais quel merdie* !

    • Thaurac dit :

      Fort possible ou isr…La pakistan étant un pays pourave de chez pourave!

      • Sylvain dit :

        ce qui n’a pas empêché de luis vendre de sous-marins et de continuer à vouloir lui vendre des armes

        • George dit :

          Enfin, depuis quelques années, je crois qu’on ne vend plus beaucoup au Pakistan, ne serait-ce que pour assurer les contrats avec l’Inde ; par exemple, la modernisation des Mirage III a été refusée.

  8. aleksandar dit :

    C’etait joué d’avance, les talebs ne referont pas les erreurs d passé

  9. Bob dit :

    La collusion entre les baloutches et les pachtounes est une réalité depuis la guerre contre les soviétiques avec l’appui de l’Oncle Sam et de Ben Laden. Les djihadistes de l’époque étaient armés par l’US.
    Maintenant, ce sont principalement le PCC et le tsarat qui arment les taliban toujours à travers les pakis avec l’appui financié du Qatar. L’aide étrangère ne peut expliquer en totalité l’effondrement de l’Afghanistan mais même l’US n’a pas pu conquérir l’Afghanistan aussi rapidement en 2001. Les véritables vainqueurs sont le PCC et le Pakistan.

  10. LL dit :

    Cohérente, cette intervention de l’ISI avec ses drones. Le chef d’Etat-Major américain n’a-t-il pas déclaré « craindre une guerre civile » avec cette résistance (message : mettez y fin le plus vite possible…).

    Le Pakistan et les USA ont donc porté deux fois les Talibans au pouvoir, en 1996 et en 2021. En 1996, en choisissant l’alliance Talibane plutôt que le nationaliste modéré Massoud. Et en 2021, bis repetita avec le fiston.

    Le seul véritable ennemi des USA, ce sont les dictatures laïques et souverainistes de gauche : Cuba, Venezuela, Irak de Saddam Hussein, Syrie de Bachar, etc. et Chine.

    Les islamistes fanatiques, ils adorent. Bientôt les projets pétroliers vont pouvoir reprendre pour exporter le gaz d’Asie centrale via le Pakistan en contournant la Russie et l’Iran. Business is business.

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Le Pakistan a créé les talibans, l’Occident a armé le Cdt Massoud !
      L’islamisme pur et dur s’est greffé ensuite, du fait que ce pays est ultra divisé et très anarchique !!!
      Bizarre ces gens ici (toujours les mêmes idiots utiles franchouillards fan de Poutine ou aux Kremlinotrolls ) qui font semblant et mélangent tout « sciemment …

    • RUE DE L ABBAYE dit :

      Non, c’est inexact, en 1996, ils n’ont choisi personne, mais il ont continué d’aider leur allié local, à savoir le Pakistan, qui, lui a aidé massivement les talibans, ce qui n’est pas pareil….
      A noter quand même la timidité de l’aide Russe à l’Alliance du Nord, qui s’est rapidement transformée en une aide massive, lorsque les dollars leur sont parvenu !!!

    • Piliph dit :

      Ahmad Shah Massoud était un militant islamiste depuis les années 70…
      Dès 1984/85, il demandait à l’ONG médicale AMI de cesser d’envoyer des femmes médecins ou IDE, car les mollahs de la vallée n’en voulaient plus. L’AMI n’a jamais rendu publique cette information et a continué à faire la propagande de Massoud, en le mettant en contact avec des journalistes français (de Ponfilly), des politiques, etc.
      Massoud ne peut être qualifié de « nationaliste », lui qui méprisait ouvertement et combattait les Hazaras, qui ne s’est pas ouvert aux Pashtounes après avoir pris le pouvoir en 92 en s’associant avec une milice ouzbèque prosoviétique (Dostom), qui a maintenu la mainmise de 300.000 Panshiris sur la plus grosse partie de l’appareil d’état – et ses successeurs ont fait pareil. Les Panshiris, sorte de caricatures de Corses (désolé, mes amis Corses), ont une très mauvaise réputation en Afghanistan, et il n’y a qu’en France qu’on les considère comme des héros. L’écroulement militaire des Panshiris 2.0, habitués aux 6 cylindres, écrans plats satellites, belles villas + piscines, etc était prévisible et c’est une bonne chose. Ils n’apportaient rien à la « nation » afghane, certainement pas un ciment nationaliste, au contraire.
      PS : beaucoup se demandent même si tout ça n’est pas qu’un spectacle organisé pour le public occidental, une de ces fausses batailles comme j’en ai vu beaucoup en Afghanistan contre les Soviétiques, qui sauvent la face en prélude à des négociations et des arrangements (Massoud l’avait fait au moins une fois). Quelques Panshiris vont peut-être hériter de quelques ministères, d’autres partiront en tournée triomphale en France, va savoir…

      • Robert dit :

        On n’a plus de nouvelles de BHL ces derniers temps.
        Il serait pas parti mettre sa peau au bout de ses idées, par hasard?

      • jyb dit :

        @piliph
        – massoud « islamiste » ? musulman certainement avec quelques libéralités sur la règle.
        petit rappel, son père était officier tadjik, il a fréquenté le lycée français de kaboul avant d’entamer des etudes de genie civil quand son frère embrassait la carrière militaire…
        rien d’islmamiste au sens moderne dans son parcours.
        – en revanche les vrais islamistes avaient lancé une campagne contre « les putains de massoud » càd les infirmières et medecins en afgha. je ne connais pas l’anecdote que vous racontez mais j’y vois une réaction pragmatique pour ne pas heurter ses alliés sincères ou rémunérés.
        – le mythe massoud dépasse largement le public français. ce sont d’ailleurs les sovietiques et les officiers khalqi qui des 1981 ont créé le mythe en personnalisant la resistance du panchir.
        en 1983 les officiers sovietiques negocient une treve avec massoud en personne ce qui amplifiera encore son aura.

        • Robert dit :

          Si mes souvenirs sont bons, Ousama Ben Laden n’était d’une très stricte observance durant sa jeunesse en occident impie. Et les dirigeants irakiens de Daech avaient eu une conversion accélérée, genre méthode Assimil, quand la coalition américaine a occupé et désorganisé leur pays.
          Il y a des conversions très politiques.

        • Piliph dit :

          Désolé, jyb, mais Massoud était un militant islamiste – avec un certain Gulbuddin Hekmatyar… – dès le milieu des années 70. Lycée Istiqlal? Toutes les élites afghanes y sont passées, des communistes aux islamistes. Nationaliste? Certainement pas en 92 lorsque, ayant pris le pouvoir à Kaboul grâce à la trahison de Dostom, chef d’une milice directement financée par l’URSS depuis le début de la guerre, il se montre incapable de s’ouvrir aux représentants des autres ethnies, dont la majoritaire, les Pashtounes : c’est l’origine des Talibans et de la guerre civile qui dure depuis lors. Il a toujours mis des bâtons dans les roues des Hazaras, quand il ne les combattait pas sur les marches orientales de l’Hazarajat (mais comme tout le monde méprise ces pauvres Hazaras, pourquoi pas lui)… Et je maintiens la mauvaise réputation des Panshiris en Afghanistan en général. Il n’était ni pire ni meilleur que les commandants afghans de l’époque, et tactiquement très doué. Mais une sous-ethnie tadjike de 300 00 personnes ne pouvait pas prétendre représenter l’ensemble de la « nation » afghane : il faudrait d’ailleurs qu’une chose appelée « nation afghane » existât avant de qualifier Massoud de « nationaliste » : encore une classification d’Occidental inadaptée à l’Afghanistan, une des rares pays capable d’exister sans vraiment d’Etat (ou réduit à sa portion congrue) et sans « nation » : l’Afghanistan est un interstice géopolitique, pas une nation, pas encore en tous cas. Quant à la résistance dans le Panshir, là aussi beaucoup de mythes sur la « vallée inviolée ».. Les troupes soviétiques ont au moins à deux reprises envahi totalement la vallée, Massoud et ses troupes se repliant par les hautes vallées du Nord, vers l’immense Badakhshan, avant de redescendre une fois les Soviétiques partis. On a vu récemment que, le repli vers le Badakhshan étant devenu impossible par les Talibans, les combats ont duré… deux jours (mais il y a d’autres raisons pour expliquer cette défaite, entre autres le ramolissement de la nouvelle génération de Panshiris, qui se sont gavés de l’aide financière US pendant 20 ans…).

          Je ne cherche pas vraiment à vous convaincre, la propagande étant intense depuis si longtemps. Mais on voit bien que les journalistes et les experts français se sont emballés sur « la Résistance qui s’organisait dans le Panshir », avec, comble du comique, « les restes de l’armée nationale et tous ceux qui voulaient résister aux Talibans qui, depuis tous les coins du pays, affluaient au Panshir pour se mettre sous les ordres du fils Massoud ». On allait voir ce qu’on allait voir… et on a vu. Mais visiblement ce comble du mythe ridicule n’a pas découragé certains ni provoqué d’autocritiques dans la presse pro-US française.
          PS si j’ose dire : les bombardements US en Afgha ont fait entre 100 et 200 000 morts parmi les Afghans, et à moins d’avoir le toupet de prétendre qu’ils étaient tous des militants talibans, c’était un immonde massacre dont personne en France, parmi les bien pensants comme parmi les autres, ne s’offusquait vraiment. La majorité des Afghans, celle des campagnes et des montagnes, pas le million de Kaboulis profiteurs, est heureuse de la fin de ce massacre. Et je n’ai pas honte de m’associer à ceux qui sont heureux de la fin de ces bombardements aussi cruels (cf l’hôpital volontairement rasé dans une grande ville du Nord) qu’inutiles. Le sort des profiteurs de guerre en fuite ou qui devront rendre des comptes, bof… accueillez-les si vous voulez, je ne m’y oppose pas, mais ne me demandez pas de les pleurer en plus d’avoir à payer leur exil. Les frontières afghanes sont poreuses, et les lieux de repli nombreux, de Doshanbé à Tashkent, en passant par Peshawar et Karachi, Téhéran et New Delhi, etc…Les très riches vont venir en Europe, mais je doute qu’ils resteront pas bien longtemps dans les HLM de banlieue que la France met gratuitement à la disposition des demandeurs d’asile, en plus de l’alloc de 300 et quelques euros : j’imagine la tête de la famille kaboulie très riche qui va se réveiller dans une HLM triste du 9.3, après avoir vécu la grande vie à Kaboul pendant 20 ans… Heureusement, la plupart avaient des magots ici ou là, et vont vite déménager de ce voisinage qu’ils méprisent…

          PS : je mets à part les Afghans qui, à tort ou à raison, ont servi les armées françaises en Afgha, les seuls à qui ont doit quelque chose.

  11. jyb dit :

    – si la vallée du panchir a tenu contre les soviétiques et contre les talibans c’est parce qu’elle avaient des portes de sorties vers le tadjikistan. ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.
    Et ce sont des talibans tadjiks qui ont opéré dans le panchir.
    – l’inde a déployé des chasseurs au tadjikistan, à priori des sukhoi. mouvement assez audacieux en cette période sauf si effectivement les pakistanais sont engagés sur le terrain.

    • Auguste dit :

      Tadjiks, mais aussi Ouzbeks et Pachtounes du nord (Badakshan,Kunduz,Baghlan…etc) qui ont opéré dans le Panjshir.
      Va être content le BHL.Il aura sa résistance avec Massoud,Jamat,et autres démocrates,avec daesh en soutient.Chapeau l’artiste!
      PS: Faut préciser que c’est surtout l’Iran qui accuse le Pakistan d’avoir soutenu les Talibans au Panjshir.Il se trouve que l’Iran et la Turquie voulaient soutenir Massoud & Co,mais ils n’ont pas réussi à se mettre d’accord,la Turquie voulait y insérer son pote Dostom.Ceci explique cela.

      • Vinz dit :

        Comment éterniser une guerre. On aurait pu penser que celle de Trente ans eût été une leçon bien apprise. Mais c’était sans compter la hargne et la rage des humanistoïdes contre le genre humain.

    • Edgar dit :

      « l’inde a déployé des chasseurs au tadjikistan… » Il semble, en effet, que certains milieux indiens poussent New Delhi à soutenir Tajikistan et Ouzbekistan dans ce qui semblerait être un projet de partition de l’Afghanistan, une large part de ce pays étant peuplé de populations tajiks et ouzbèques. Si cela devait être, le Pakistan aurait une frontière commune avec le Tajikistan. D’où l’intérêt pour l’Inde de prévenir une réaction agressive du Pakistan. La perte du nord de l’Afghanistan amoindrirait le rôle de ce territoire en tant que pourvoyeur de profondeur stratégique au profit du Pakistan, relancerait l’idée indépendantiste pashtoune au Pakistan même et donnerait un allié de revers à l’Inde.

      • jyb dit :

        @edgar
        c’est pour cela que je trouve ce joli coup indien audacieux. on sait que les pakistanais ont besoin de l’afghanistan comme profondeur stratégique.
        en se positionnant à revers de cette profondeur, les indiens anéantissent les efforts des paki. un problème de plus pour le pakistan.

        • jonu dit :

          les pakis sont installé de nouveau juste derriere le tajikistan , au turkmenistant !, ils les ont aidé contre l Arménie d ailleurs, donc un vrai jeu de queleuleu entre indien et paki !

          • jyb dit :

            @jonu
            le turkmenistan s’est déclaré neutre !
            Il n’y a pas de militaire pakistanais, et encore moins de facilités offertes aux pakistanais au turkmenistan qui a des bonnes relations avec l’inde et le pakistan.

  12. penandreff dit :

    le Pakistan a formé le mouvement taliban pour prendre le pouvoir en Afghanistan au départ des troupes Soviétiques.
    Après l’intervention Américaine le Pakistan a accueilli le gouvernement taliban et la direction de Al qu’Aïda sur sont sol pour mieux les contrôler selon les responsables du Pakistanais
    Pendant 20 ans le Pakistan à soutenu, armé les Talibans avec comme résultats des dizaines de milliers de morts en Afghanistan mais aussi sur leurs territoires.
    Pendant 20 ans Le Pakistan à laissé passer les Avions US et autres ainsi que les convois terrestres sur son sol tout en finançant aidant ceux qui les attaquaient en Afghanistan
    Le Pakistan a toujours été contrôlé par l’armé et ces services secrets qui utilise le terrorisme comme une arme comme une autre en interne ( assassinats, coup d’états) mais aussi à l’internationale (attentats contre L’Inde).
    Le Pakistan veut contrôler l’Afghanistan estimant que ses territoires du nord ouest les zones dites tribales pourraient quitter le giron Pakistanais pour rejoindre l’Afghanistan (même peuple)
    l’intervention directe du Pakistan en Afghanistan va vite poser un problème existentiel au mouvement Taliban, ce mouvement c’est créer pour chasser les étrangers du pays et les Pakistanais sont étrangers, beaucoup d’ Afghans /Talibans ont bien compris qu’ils ont été qu’ils sont manipulés par les Pakistanais.
    il y a un risque que le mouvement talibans ce scinde entre les pachtounes qui sont majoritaires en Afghanistan et présent au Pakistan et le reste de la population Afghane.
    le risque d’une guerre civile ce précise hélas pour les Afghans

    • jyb dit :

      La ligne de fracture n’est pas ethnique mais politique. La mouvance haqqani est le pion pakistanais au sein des talibans afghans. qui s’oppose aux talibans « afghans » représentés par la mouvance yacoub/baradar. on peut illustrer cette opposition entre talibans soutenus par islamabad contre talibans soutenus par doha, ou par l’opposition entre kandahar et kaboul.

    • vrai_chasseur dit :

      Il semble que les talibans aient beaucoup de mal à faire émerger un gouvernement de coalition, même avec la médiation étrangère.
      S’allier pour combattre un ennemi commun est aisé, s’allier pour gouverner est une autre paire de manches.
      Plusieurs chefs d’agences de rens font le déplacement à Kaboul pour tenter la médiation, dont vraisemblablement l’un des chefs de la CIA et aussi le chef de l’ISI le Gal pakistanais Faiz Hameed (un 3 étoiles).
      Ce déplacement d’urgence de Hameed à Kaboul en personne fait suite au clash entre Baradar et réseau Haqqani, qui a fait apparemment de nombreuses victimes côté Baradar. Haibatullah n’est pas reconnu comme chef suprême des talibans par les haqqani, et Hameed est là pour se mouiller en tant que médiateur (l’influence de l’ISI sur les talibans étant un secret de polichinelle depuis bien longtemps, Hameed n’a pas pris la peine de rendre sa visite secrète contrairement à celle de la CIA). Hameed essaie de s’appuyer sur plusieurs figures leaders dont l’ancien premier ministre Gulbuddin Hekmatyar maintenant leader du Hezb-e-Islami mais l’ISI se trouve confronté, cette fois en direct, au rude et éternel enjeu afghan : tenter d’instaurer pour la n-ième fois l’introuvable juste milieu de gouvernance là où comme toujours, chaque faction veut son morceau de pouvoir.
      Et pour montrer aux talibans tout le sérieux de l’engagement de l’ISI vers la recherche d’un gouvernement taliban élargi, il a mis les moyens pour crever l’abcès Panchir qui enflait dangereusement : des drones d’attaque CH-4 qui ciblent spécifiquement l’élimination des chefs de la rébellion dont Massoud Junior (raté de peu, mais Fahim Dashti, le porte parole de Massoud a été tué par 2 missiles sur son véhicule), des hélicos lourds d’attaque au sol et l’implication directe sur le terrain, au milieu des combattants talibans, des special service group pakistanais. L’Inde a d’ailleurs réagi suite à l’envoi par le Pakistan des MI-35 pakistanais au Panchir, en prépositionnant des chasseurs au Tadjikistan.
      La fermeté pakistanaise à résoudre l’abcès Panchir occasionne des bavures et un excès de zèle taliban : des civils sont tués dans les frappes drones et attaques hélicos, y compris dans les manifestations anti-pakistanaises de Kaboul et Mazar i sharif où les manifestants (dont beaucoup de femmes) sont dispersés à la mitrailleuse lourde.

  13. Sylvain dit :

    Cela était couru d’avance. Pour Amirullah Salah (ex-vice-président) et Ahmad Massoud, il n’a jamais été question de résister jusqu’à la mort contre les talibans : ils l’ont d’ailleurs annoncé, il s’agissait seulement d’exiger ce qu’ils estimaient de droit pour le futur gouvernement (la présidence ou la 1ere vice présidence pour Saleh) et le ministère de la défense pour Massoud… bref, juste de la cuisine polutico-tribale. Sauf que Ahmad Massoud fils n’a pas le passé, le charisme, la légitimité au combat de son père. D’ailleurs, il a tweeté être « en sécurité »… Quant à l’appui des Pakistanais, à voir car c’est un peu toujours la même histoire, sauf que les relations entre Pakistan, ISI (un état dans l’Etat du Pakistan) et les Talibans sont loin d’être claires et calmes. Mais si c’est vrai, cela démontre après l’Arménie, l’impressionnante efficacité du binôme drone armé / infanterie choc concentrée en pointe d’effort.

  14. casanova dit :

    Les pakis ont certainement abandonné beaucoup de choses aux Chinois pour avoir obtenir un tel soutien dans cette reconquête de l’Afghanistan… la Chine s’est ainsi ouverte la route de la soie par la vallée de l’Indus, et peut-être a t elle obtenue que Pakistanais et Afghans tournent le dos aux Ouighours !

  15. Castel dit :

    Attention, vu sa configuration, la vallée du Panchir peut devenir un piège pour les talibans….
    Cette vallée s’étend sur plus de 100km de long, et sa largeur ne dépasse pas les 20km, entouré de sommets atteignant les 6000m.
    Mais, il existe de nombreuses grottes à flanc de montagne, reliées entre elles par de nombreux passages les reliant entre elles, creusés depuis des décennies par les habitants de cette vallée, qu’ils sont les seuls à connaître.
    D’autre part, n’oublions pas que les troupes du commandant Massoud, avaient réussi à chasser les soviétiques de cette vallée, leur infligeant de lourdes pertes….
    Donc, si son fils veut continuer à résister, les talibans sont loin d’être tirés d’affaire !!!
    https://www.lepoint.fr/monde/dans-la-vallee-de-massoud-l-afghan-la-perspective-d-un-retrait-americain-inquiete-12-02-2019-2292664_24.php

    • jyb dit :

      @castel
      – massoud avait interdit l’accès à la vallée et non pas chassé les soviétiques de la vallée.
      – et vu sa configuration, la vallée est un camp retranché encerclé, c’est plutôt un piège pour le fnr.

    • Piliph dit :

      Vous ne comprenez pas les Afghans : les Panshiris veulent davantage de postes de ministres, un accord doit être en route, mais il faut organiser une petite bataille pour les stratèges en chambre d’Occident et les admirateurs des Panshiris, qu’on ne trouve qu’en France, tant la réputation des Panshiris est détestable en Afgha.
      Quant à croire que le talent tactique est héréditaire c’est étonnant venant d’un Français. Même les Afghans n’y croient pas, eux qui n’ont jamais adopté le féodalisme,et où la fonction de « Khan » n’est pas héréditaire. Comment un jeune gars qui passe son temps dans des villas de luxe, en 6 cylindres, devant des écrans plats satellites, etc. peut-il devenir un chef de guerre et surtout se faire respecter par des combattants? Combattants panshiris de la première génération qui doivent tous être à la retraite, et doivent pester sur ce que sont devenus leurs « tantouzes » de successeurs, je les imagine bien…lol…

  16. Jacques999 dit :

    Comment va résister le Pakistan lorsque les alliés d’hier vont prendre le contrôle d’une grande partie du pays depuis leur base arrière afghane? Pas sure que l’argent chinois suffise à contrôler, surtout avec la main mise sur le trafic.

  17. Électeur dit :

    J’aimerais comprendre pourquoi nous nous intéressons encore à ce shitland.
    Nous y sommes allés parce que nos politiciens sous influence n’ont pas été capables de dire non aux Ricains. Mais maintenant ça commence à bien faire.
    .
    C’est terrible, ces opex où l’on va sans bien savoir pourquoi et que l’on est incapables de terminer.

    • Pravda dit :

      Nos politiques ont bien été capables de dire non aux américains concernant l’Irak, et à juste raison. Mémoire courte ?

    • Eugene123 dit :

      « C’est terrible, ces opex où l’on va sans bien savoir pourquoi et que l’on est incapables de terminer. »?

      1. Mais on sait pourquoi! Soit pour faire plaisir au grand frère américain, soit pour faire plaisir à un potentat local qui offre l’accès à ses matières premières

      2. Par définition, une Opex ne se termine jamais! Une troupe étrangère limitée en nombre n’a jamais gagné une guerre contre toute la population d’un pays: Soit l’opex a un objectif limité et accessible et l’on est suffisamment malin pour filer une fois l’objectif atteint, soit c’est l’enlisement et au final la fuite la queue entre les jambes: Indochine, Vietnam, Irak, Algérie, Afghanistan, les exemples sont sans fin.

  18. Auguste dit :

    La vallée était bloquée aux deux bouts,pas de ravitaillement,pas de munitions,les alliès de Massoud qui se font la malle,la population qui n’en peut plus de la guerre,même sans intervention Pakistanaise,les Talibans auraient pris le Panjshir,en mettant un peu plus de temps et au prix d’une boucherie pour la population.
    Talibans gagnants sur tous les tableaux.Plus de négociations avec Jamat et Massoud,qui ne plaisaient pas à sa base et mainmise sur le bastion rebelle.
    Massoud a tout perdu.Il va continuer le combat avec qui?: avec le Khorasan ou sont probablement partis ses alliés (milices,anciens ANA & compagnie) qui l’ont lâché au Panjshir?.Voilà ce que c’est que d’écouter BHL.

  19. Albatros dit :

    Cette sale manie de tirer en l’air pour célébrer des victoires.
    Et ensuite…
    https://www.youtube.com/watch?v=uf5DJ5X1wIk
    (pour être moins bête )

  20. from dit :

    Special Service Group [SSG] = la blague, ca existe ce truc ?

    c est marrant a chaque deculotté, les afghans preferent dirent qu ils ont perdu contre le pakistan plutot que les milice talibane, histoire de limiter le ridicule de leurs savoir faire guerrier !!
    c est toujours mieux de perdre contre un pays qui possede la nuke que par des porteurs de kalash en motorette !

  21. Castel dit :

    Il est possible aussi que le fils Massoud ait fait preuve de naïveté lorsque des militaires en uniforme se sont présentés comme des soldats de l’armée Afghane, venant au Panchir pour continuer le combat, était peut-être des déserteurs, passés aux talibans, avec pour mission de prendre les résistants à revers !!

    • Sylvain dit :

      En fait, quand j’ai vu les images des soldats ex-ANA et panshiri faire des exercices en portant des troncs d’arbres, je me suis dit que tout cela n’irait pas très loin. C’est le genre d’image qui impressionne le bobo de saint germain des prés (« waouh, ils portent des troncs d’arbres… mieux que Hulk ! ils vont exterminer les taleb! »). Mais c’est comme les unités qui défilent en courant les genoux levés… Ce n’est pas ce qui fait la qualité des soldats. En plus, là encore, sans vouloir être méchant, autant Massoud père avait combattu avec réussite les soviétiques et pouvait faire combattre ses troupes jusqu’au bout… (il faut être un chef de guerre pour obtenir autant), autant le jeune débarque d’Angleterre, veut un poste de ministre de la défense, et utilise manifestement mieux Tweeter que les schémas opératifs. En revanche, d’ici que ça commence à frictionner entre talibans de Quetta, Talibans de Peshawar, Haqqani… ça, ça pourrait faire du bilan.

  22. petitjean dit :

    les « ingérences » américaines dans les affaires du monde ont fait des millions de victimes

    en Irak, MADELEINE ALBRIGHT, assume la mort d’un demi million de personnes en disant, je cite ; « ça valait le coup » !!

    http://www.worldfuturefund.org/Articles/madalbright.html
    https://www.youtube.com/watch?v=lbLCY4iHDRE

  23. Thierry dit :

    l’Iran condamne fermement l’attaque des talibans dans la vallée du Panshir :

    https://timesofindia.indiatimes.com/world/middle-east/iran-strongly-condemns-taliban-offensive-on-panjshir-valley/articleshow/85972542.cms

    Il faut noter que l’Inde également dispute au Pakistan sa sphère d’influence en Afghanistan, l’Inde soutenait le Commandant Massoud et ses rebelles avant qu’il ne fut éliminé à la veille des attentats de 2001.

    Comme on le voit il y a déjà suffisamment d’influence des pays voisin de l’Afghanistan pour que les occidentaux aillent y mettre leur grain de sel et ça s’est retourné contre eux.

    L’Iran cherche la stabilité politique en Afghanistan et n’a aucune envie que ça parte à nouveau en sucette avec les seigneurs de guerre se combattant les uns les autres, chacun soutenu par une puissance voisine différente.

    Je suis optimiste sur la paix en Afghanistan, à condition que les Talibans restent modérés et cessent ces conquêtes armées qui ne leur amènera pas plus de pouvoir qu’ils n’en ont déjà. C’est maintenant sur la diplomatie avec leurs voisins qu’ils sont attendus au tournant et n’ont pas intérêt à rater ce virage en réprimant leurs représentants dans le pays.

  24. arnaud dit :

    Si quelqu’un a encore confiance dans une promesse US après ce désastre c’est qu’il est débile et mérite de perdre.
    Les talebs vont vendre le pays aux chinois et aux pakis et nous aurons une exportation d’ islamistes bien entraînés partout…

  25. Sylvain dit :

    Je pense qu’on en fait un peu trop avec les talibans, qui sont déjà assez extrémistes comme ça. Ils appliquent la Charia et impose les règles islamistes (en fait islamiques…). Peu de différences avec la Qatar, les EAU, l’Arabie Saoudite,…et il me semble qu’on organise une coupe du monde de football au Qatar. Quant aux femmes voilées… que d’indignations, de cris d’orfraies,…!! et pourtant, allez passer quelques heures à Trappes, en plein dans les Yvelines (ce n’est pas en banlieue de Kaboul). Arpentez le matin le quartier Barbés… A tous ceux qui critiquent les talibans sur les droits des femmes, qui osera aller le signifier aux petits gars qui tiennent Trappes (ville dont le commissariat est désormais quasiment assiégé chaque soir, de sorte qu’il n’y a plus de patrouille la nuit), Barbes, Gonesse, Bobigny, Sarcelles,…. Ce n’est pas très loin… 20 minutes de Paris. Enfin, les Talibans doivent constituer un gouvernement inclusif. Pourquoi ? pour représenter les différentes composantes de l’électorat afghan…Mais pourquoi donc ? En France le RN représente 20% de l’électorat, LFI 12%, EELV, 10%,…et sauf erreur, notre gouvernement ne compte aucun ministre RN, LFI ou EELV, et n’est donc pas inclusif. Idem aux USA : y-a-t il 47% des membres de l’équipe Biden qui sont républicains suivant cette exigence « d’inclusivité » ? Donc faut-il comprendre que la France ou les USA ne sont pas démocratiques puisque non inclusifs ? Les talibans ont mené leur offensive et elle a été foudroyante, d’autant que les Américains n’avaient qu’une idée : partir (ce qui aussi contribué à la victoire rapide des Talibans). Bref, je lis plein de choses sur les Talibans. Sauf que, comme dirait De Gaulle, on peut toujours sauter comme des cabris…il ne se passera rien. En revanche, ce matin même un dealer arrêté à Marseille a été libéré de force, les policiers ayant été pris en embuscade par des dizaines de voyous… Alors, avant d’avoir notre panshir, regardons déjà ce qui se passent dans les quartiers devenus des zones de non droit.

    • Robert dit :

      Bien vu.
      Concernant la feuille de route globaliste teinte en vert, elle est déjà celle de tous les partis que Macron a phagocyté, y compris les grosses multinationales et la haute finance. Ce qui veut dire qu’au-delà même de quelques ministres, Macron met en oeuvre le progressisme sociétal, dont la culpabilisation de l’homme blanc, et que les plus censés des écolos savent que d’exiger d’aller plus vite dans la subversion risque d’avoir l’effet opposé au but recherché et leur fermer la porte du pouvoir.

  26. Pascal (l'autre) dit :

    « Je suis optimiste sur la paix en Afghanistan,  » Vu votre « lucidité » concernant les attentats de Kaboul ça devrait tout logiquement joyeusement s’étriper dans les semaines, mois à venir en Afghanistan!
    « à condition que les Talibans restent modérés » Quelle candeur……………………………..

  27. Daniel BESSON dit :

    Selon Kommersant et Tass , Sergueï LAVROV a confirmé que son ministère a reçu une invitation pour la présence d’une délégation Russe a la cérémonie d’investiture du nouveau gouvernement Afghan . Il n’ a pas exclu cette présence Russe :  » Nous participerons avec plaisir à une telle cérémonie  » …. ;0)

    https://tass.ru/politika/12312909

    Le pôvre Massoud qui réclamait la médiation des Moskals … ;0)

    Tiens ! MilliTalleyrand devrait y envoyer Schiappa et Beaune , c’est le moment ou jamais ! ;0)

  28. Eugene123 dit :

    Ce n’est pas parce que l’on est « le fils de… » que l’on a les capacités de son père!

    Le fils Massoud est simplement la « coqueluche » des médias occidentaux mais est-ce qu’il a la même reconnaissance et le charisme de son père auprès des Tajik? Non.

    Et vous ne savez pas à quoi vous échappez! Les médias suisses ont donné à plusieurs reprises la parole à un neveu du père Massoud installé en Suisse…

    Je vous avoue un certain malaise d’entendre ce guignol de 30 ans, bien au chaud dans son appartement de Lausanne, dire au téléjournal « NOUS n’avons pas perdu… NOUS allons nous battre jusqu’à la mort contre les Talibans… NOUS, NOUS, NOUS ». Une fois la caméra éteinte et les journaliste partis, son moment de gloire obtenu grâce à son patronyme, il ouvrira à nouveau son PC pour faire une partie de jeu vidéo!

    Espérons que l’existence de ce personnage ne vienne pas aux oreilles des médias français, parce que sinon, vous allez y avoir droit sur toutes les chaînes du PAF!

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Et vous ne savez pas à quoi vous échappez! ]

      Et vous , vous ne savez pas à quoi vous échappez vous ! ;0)

      La smala Massoude on va se la farcir ad nauseam …

      Fiston , neveu , nièce , … En attendant qu’ils en fassent d’autres au travers de croisements les plus improbables et qu’on on voit débarquer dans les colonnes de  » Point de vue « ™ ou Paris-Match ™ les petits-fils , petits-neveux et petites-nièces, arrière petits-cousins et petites-cousines …. ;0( Paris , Genève , Delhi ,… C’est devenu Massoud Inc™

      https://laregledujeu.org/2021/09/04/37579/afghanistan-jusqua-quand/

  29. Piliph dit :

    J’ai travaillé près de 20 ans dans ce pays : je n’ai qu’une chose à déclarer :

    l’Afghanistan aux Afghans.

    N’y mettez pas les pieds, ne cherchez pas à soutenir Untel ou Untel, ne cherchez même pas à comprendre (même les Afghans ne comprennent rien, mais ils font très bien semblant). Il y a tant d’autres coins dans le vaste monde.
    ————————————–
    Dieu fait un tour au-dessus de la Terre, qu’il n’a plus visité depuis quelques millénaires, avec des guides. Il survole Manhattan et ses gratte-ciels, il est étonné : « j’y avais crée des marais, avec des fleuves, et c’st devenu tout ça » dit il étonné. Idem quand il survole la région parisienne, sans parler de son étonnement au-dessus de la Palestine et Israel. Puis, à un moment, il s’écrit : Tiens, ça je reconnais, c’est l’Afghanistan…

  30. Reality Checks dit :

    C’est le fils Massoud qui va être content.
    Il va pouvoir retourner siroter tranquillement des cocktails avec Doc Gynéco sur la mezzanine du Buddha Bar, à Paris, et refaire le monde avec BHL depuis une des magiques alcôves du club Annabel’s à Londres, pendant que les barbouzes occidentaux feront la promotion de son organisation fantomatique.

    • Clavier dit :

      vous êtes dur …….

      • Piliph dit :

        Pas tant que ça… Si le talent tactique était héréditaire, ça se saurait..

        PS : notez bien que je limite le talent – allez, le génie, à l’extrême rigueur – de Massoud-père au niveau tactique. Stratégiquement, il a commis trop de fautes ou d’erreurs politiques, surtout quand il prend le pouvoir en 92 avec le ralliement de Dostom et ses milices pro-soviétiques. Je n’en citerai qu’une, mais de taille : une fois le pouvoir pris, ne pas avoir su se débarrasser de ses compagnons de la période « résistance militaire », son entourage exclusivement panshiri (ça se comprend très bien, en période de guerre où la confiance absolue doit régner) et donc ne pas avoir su/pu s’ouvrir aux autres forces politiques du pays – dont les représentants des Pashtounes qui constituent la majorité des Afghans (« afghan » signifie « pashtoun » en dari. Afghanistan = pays des Pashtounes). De Gaulle, lui, (et un des modèles politiques majeurs de Massoud) à la même période, expédiait ses compagnons se battre en Indochine, et s’entourait d’un vaste panel représentatif de la Résistance non gaulliste – et même au-delà de la Résistance, avec certains « collabos passifs »… Bien sûr il faut un caractère trempé, une sacrée dose de cynisme et une absence de sentiment de reconnaissance. Ca fait la différence entre un « homme politique » et un « homme d’Etat » : l’un regarde à l’horizon des prochaines élections, l’autre à celui des prochaines générations.
        Ce manque d’ouverture puis cet acharnement à maintenir la minorité panshiri au pouvoir (panshiris = 2 à 300.000 âmes à l’époque, pour 15 millions d’Afghans) marqua le début d’une guerre civile qui perdure encore aujourd’hui, et donna naissance à ce qui est aussi un mouvement nationaliste pashtoune, les Talibans. Panshiris qui, contrairement à leur réputation en France, suscitaient traditionnellement la méfiance des autres Afghans et pas que des Pashtounes (réputation de « petits malins », d’opportunistes, etc.). Ne pas oublier qu’un des principaux ministre communiste de cette période s’appelait « Panshiri »…

  31. Thierry dit :

    Afghanistan : une fille tue deux militants talibans qui ont tué ses parents
    Une adolescente en Afghanistan a abattu deux militants talibans et en a blessé plusieurs autres pour venger la mort de ses parents qui ont été tués par les militants.

    Une adolescente afghane aurait abattu deux militants talibans et blessé plusieurs autres pour venger la mort de ses parents qui ont été tués par les militants. La jeune fille est saluée sur les réseaux sociaux pour son « héroïsme » et son « courage » après avoir pris le fusil d’assaut AK-47 de la famille et tué les militants talibans.

    Le 17 juillet, la mère de la fille serait allée vérifier qui frappait à leur porte lorsqu’elle a vu des militants armés et a refusé d’ouvrir la porte. Selon des responsables de la province de Ghor, les militants recherchaient le père de la fille, qui était un partisan du gouvernement. . Les militants ont immédiatement abattu sa mère et tué son père après être entré dans la maison.

    Après avoir vu ses parents morts, la jeune fille a pris le fusil d’assaut et a tué deux militants, ce qui s’est ensuite transformé en une véritable bataille entre les militants talibans et la jeune fille, aux côtés de son frère de 12 ans. Après la fusillade intense, des milices pro-gouvernementales et des villageois les ont expulsés du village de Griwa.

    Les internautes saluent la fille

    Les frères et sœurs ont été emmenés dans un endroit sage de la capitale provinciale et un porte-parole a déclaré qu’ils étaient actuellement en bon état après avoir été sous le choc au départ. Le gouverneur du district aurait déclaré que même s’ils étaient sous le choc, ils se sentaient honorés. La photo de la fille tenant l’arme est devenue virale sur les réseaux sociaux et les internautes louent tous son acte courageux.

    « Chapeau à son courage », a écrit un utilisateur de Facebook. « Nous savons que les parents sont irremplaçables, mais votre vengeance vous procurera une paix relative », a commenté un autre internaute.

    Les talibans ont signé un accord avec les États-Unis plus tôt cette année dans lequel ils promettaient de ne pas laisser al-Qaïda utiliser le sol afghan pour des activités menaçant la sécurité des États-Unis. En retour, les États-Unis ont annoncé le retrait progressif des troupes américaines d’Afghanistan mais ils continuent d’attaquer les Afghans pro-gouvernementaux, appelant à renverser le gouvernement.
    source (en Anglais):
    https://www.republicworld.com/world-news/rest-of-the-world-news/afghanistan-girl-shoots-dead-two-taliban-militants-who-killed-her-par.html
    ————————————————————————————

    rubrique faits divers.

    Vous voyez bien qu’un pays ou les citoyens sont armés peuvent se défendre tout seul en cas d’agression ! et même les enfants savent se servir de fusils d’assaut, cela en revanche est totalement refusé aux français qui se sont fait envahir bien plus souvent que l’Afghanistan, ceci explique cela.

  32. Philippe dit :

    Je profite de cet article pour saluer le bon travail de nos forces qui ont exfiltré de l’Afghanistan la plus grande partie de nos auxiliaires même si quelques cas restent bien sûr encore à régler.

  33. jonu dit :

    Si l’IRAN condamne les pakis, c est qu ils doivent avoir la trouille ! c est peut etre une bonne chose, les pakis sont chez eux làbas et savent comment emmerder leurs voisins, un voisin sunnite nucleaire + des talebs sunitte invincible, c est pas rassurant !

    • Piliph dit :

      La « présence » pakistanais en Afghanistan ne répond qu’à un seul impératif stratégique, mais de taille : ils l’appellent « strategic depth » (profondeur stratégique) car, compte tenu de l’étroitesse du Pakistan, tout en longueur, et en plaine, une première offensive indienne se traduirait très probablement par une invasion rapide du pays – tout ça datait d’avant l’arme nucléaire. Les premières montagnes, où pourraient se replier les troupes pakistanaises, commencent à la périphérie de Peshawar, donc en Afghanistan. Encore faut-il que l’Afghanistan ne soit pas hostile au Pakistan : c’est leur objectif. Le reste – comme aller embêter l’Iran, à quelque 1000 km de la frontière afghano-pak, où les Pashtounes se font rares et l’influence iranienne prédominante – Hérat est totalement tournée vers l’Iran, à tous points de vue – c’est vraiment accessoire, voire même dangereux pour leur objectif : résister à une première vague militaire indienne. En outre, à l’Ouest afghan, on est de nouveau en zone de plaines, donc impossible à défendre.
      La politique afghane de l’Iran est complexe, à plusieurs étages : 1) soutien aux chiites i.e aux Hazaras (niveau primaire et pas le plus important) 2) ne pas avoir de voisin hostile sur leur flanc Est, difficile à défendre, donc s’entendre avec Kaboul, au-delà du soutien aux Hazaras/chiites 3) rester en cohérence avec les alliances qui comptent, la Chine et la Russie.
      Le soutien aux chiites afghans n’est pas prioritaire car, au-delà de la propagande continue sur ce pays, l’Iran est un Etat, donc met ses intérêts d’Etat au-dessus des intérêts idéologiques ou sectaires, et la religion est davantage subordonnée aux intérêts de l’Etat que le contraire.

      En cas de guerre entre Inde et Pakistan, l’Iran, qui se veut leader du monde musulman et pas seulement du monde chiite prendrait le parti du Pakistan, les Pakistanais le savent bien et ne vont pas « embêter » les Iraniens en Afghanistan pour des broutilles sectaires : les Iraniens méprisent les Hazaras afghans, chiites ou pas, car ce sont ethniquement des Mongols asiatiques, et les utilisent pour les travaux pénibles en interne, et en milice-chair à canon en Syrie/Irak en externe. L’ennemi principal des Pakistanais, c’est l’Inde. Et celui de l’Iran, c’est Israel. L’Afghanistan est secondaire pour les deux, une zone de repli.