Avant Zapad 21, la Pologne décrète l’état d’urgence dans ses régions frontalières avec la Biélorussie

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

89 contributions

  1. Ératosthène dit :

    Je pense que la Pologne se fait peur inutilement.
    Je crois que les Étasuniens n’ont pas laissé de matériel militaire pour rien en Afghanistan. Ils ne sont peut-être pas si idiots. En armant les talibans, ils font peur à la Russie et à la Chine. Ils recommencent ce qu’ils faisaient en armant les mahométans contre l’URSS, sauf que maintenant il s’agit de déstabiliser la Russie et la Chine.
    Déstabilisée, la Russie aurait donc d’autre chats à fouetter que d’envahir la Pologne.

    • Polymères dit :

      Au bout d’un moment il faut arrêter de croire que tout est prévu, écrit et manipulé par les américains.
      Le monde n’est pas et n’a jamais été ainsi, rien n’est prévu, tout s’écrit petit à petit.

      Quand les russes s’excitent quand 1000 soldats de l’Otan s’entraînent dans les pays Baltes, laissant presque le sentiment qu’on va l’envahir, pas d’Érastosthène en vue pour critiquer cela.

      Les américains n’ont pas laissés volontairement des armes en Afghanistan dans le but d’armer les talibans, bien au contraire, les américains ont toujours pris le soin de donner de l’armement complexe, stratégique et lourds à l’armée afghane pour éviter qu’un jour les talibans en prennent possessions.
      Il faut bien comprendre que c’est le matériel de l’armée afghane avec lesquels les talibans paradent, ceux qui font passer cela pour l’armement « américain » afin de faire valoir une défaite américaine doivent cesser. L’origine américaine des armements de l’armée afghane n’en fait pas de l’armement américain au même titre qu’une Kalashnikov dans les mains des terroristes ne doit faire pousser à créer une connivence avec la Russie.

      Les américains ont laissés quelques éléments sur l’aéroport de Kaboul, qu’ils ont détruits, car pour eux ce n’est pas un problème, il est parfois plus coûteux d’amener un blindé que de le laisser sur place et quand le temps est compté, une armée comme celle des américains, pour qui ce genre d’abandons passent inaperçus ne va pas s’emmerder (car pour embarquer un véhicule ou un hélico, il faut du personnel spécialisé qui va procéder à l’installation, des câbles, des démontages etc, ce n’est pas une boite ou l’on va se garer et tirer le frein à main ou mettre une cale sous les roues, ça prend du temps.

      Pour la Russie qui a une obsession de la menace américaine, elle ne veut voir en Afghanistan qu’un échec américain, tout son intérêt se porte sur cette image et dans cet intérêt là, la menace talibane a toujours été minorée, presque un moindre mal du moment que ça permet de ne plus avoir d’américains dans la zone. Avec Moscou c’est priorité à l’éviction américaine, ensuite on voit ce qu’il y a. C’est la même stratégie qu’ils ont en Europe, soutenant et forçant tout pays, parti politique, opinion publique favorable à l’éviction et la défiance des américains.

      L’Afghanistan aux mains des talibans n’est pas un problème pour les russes ou les chinois, au contraire ils feront tout pour devenir les alliés des talibans. Mais c’est une belle erreur qu’ils comprendront dans le temps. Par contre il est évident que même si les américains vont trainer l’image de l’échec afghan avec eux, ça ne sera qu’une image qui ne changera rien concrètement pour les américains, une image qui va exciter les anti-américains qui chercheront à se rassurer sur une faiblesse américaine, mais dont les conséquences seront effectivement à gérer et à supporter par d’autres. Et n’en doutons pas, ces autres là, qui étaient les mêmes qui ont tout fait pour voir les américains partir d’Afgha, pour les empêcher de prendre pieds dans un pays alentour, se déresponsabiliseront totalement en accusant Washington de leurs propres incapacités à gérer un état qui deviendra « naturellement » un nid de terroristes pendant que Moscou continuera à regarder l’Otan et à faire des exercices en Europe pour contrer la grande menace que nous représentons pour elle…

      • Tankaboum dit :

        Il ne faut pas oublier le pipe line TAPI qui transportera le gaz jusqu’en Inde , et c’est la raison du depart convenu des Us avec les talibans. Les minauderies de Macron avec l’emir du Quatar font parties de cet objectif, et un appui aussi visible n’est pas passé inaperçu à New deli (rafale oblige). Ce pipe line emmerde copieusement la Russie, la chine, l’iran et le Pakistan . Donc si vous vouliez une vue d’ensemble de la stratégie US il faut peut être la cherchée là

    • Namroud dit :

      emmm aux dernières nouvelles Moscou et Pékin sont les seules à avoir maintenu leurs ambassades ouvertes à kaboul, sans oublier surement celles du pakistan et du qatar ( il parait que même les saoudiens vont rouvrir la leur) et surtout les dirigeants talebs ont multiplié les rencontres avec les chinois, car ces derniers envisageraient de fiancer une partie de la reconstruction du pays, et bien évidemment ils lorgnent sur les gisements d’hydrocarbures, de terres rares et surtout du lithium .

    • Logos dit :

      théorème de Madelin : « Entre le machiavélisme du pouvoir et la connerie, considérez toujours que la connerie est l’hypothèse la plus probable »

      • décompte dit :

        Son rôle dans l’épisode du nuage de Tchernobyl n’a pas été oublié de tous … Contrairement à ses espoirs.

  2. Plusdepognon dit :

    La Biélorussie pratiquerait aussi le chantage aux migrants, la Lituanie a donc dressé une clôture à certains endroits de sa frontière :
    https://www.lesechos.fr/monde/europe/la-lituanie-decide-de-dresser-une-cloture-a-sa-frontiere-avec-la-bielorussie-1338050

    D’autres pays s’y mettent aussi (notez au passage l’habile trait de plume qui compte la Turquie comme pays européen) :
    https://www.lesechos.fr/monde/europe/en-europe-des-murs-selevent-face-a-la-crise-afghane-1341510

    Il faut dire qu’en ce qui concerne la gestion de la traite des êtres humains, même la Grèce trouve toutes les vertus à la Turquie…
    https://www.lapresse.ca/international/europe/2021-06-07/la-grece-estime-que-la-turquie-est-un-pays-sur-pour-certains-migrants.php

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ la Lituanie a donc dressé une clôture à certains endroits de sa frontière :
      https://www.lesechos.fr/monde/europe/la-lituanie-decide-de-dresser-une-cloture-a-sa-frontiere-avec-la-bielorussie-1338050 ]

      Mais ! C’est  » raciste  » , c’est  » populiste « , c’est  » Trumpiste  » ! Que fait  » Vrounze , tôrre d’asile  » ???? Il faut stopper cette discriminôtiôn !
      Et en plus je m’étonne que cette barrière soit acceptée en l’état !
      Cela parait être vu les photos du  » barbelé ronce  » BTO-22 pour lequel ceux qui franchissent votre propriété peuvent appeler la GN et vous assigner en justice s’ils se blessent …
      Vous imaginez si un petit nenfant Afghan se lacère le visage et même se blesse aux yeux , style  » un chien Andalou  » ! ;0(

      • Courmaceul dit :

        « Vrounze , tôrre d’asile » ???? Il faut stopper cette discriminôtiôn ! » Jamais bien compris cette inclinaison pour l’accent circonflexe pour dénigrer la France. Je signale, par ailleurs, que vous n’êtes pas le seul pratiquant cet usage. Est-ce pour mieux orientaliser la France en la deseuropéisant ?

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Jamais bien compris cette inclinaison pour l’accent circonflexe pour dénigrer la France. ]

          Vous n’avez jamais entendu parler de  » La Vrounze de gôgôlle  » .0) ????
          Ce sont de l’onomastique caricaturale et des cacographies !

          Cit : [ Je signale, par ailleurs, que vous n’êtes pas le seul pratiquant cet usage.]
          Je le sais fort bien puisque cela date de plus d’un siècle ! ;0)

    • Plusdepognon dit :

      La traite des êtres humains rapporte 14 milliards d’euros par an aux divers réseaux criminels.

      Mais aussi 35 milliards d’euros par an de contrats aux sociétés privées de sécurité chargées de s’en occuper, sans compter les milliers d’ONG qui vivent de ça sous couvert de bons sentiments.

      Et l’UE a dernièrement proposer 15 milliards d’euros aux pays limitrophes pour cacher ce problème que l’on ne saurait voir…
      https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/l-union-europeenne-s-accorde-sur-un-budget-de-pres-de-15-milliards-d-euros-pour-aider-les-candidats-a-l-adhesion-dont-la-turquie_4648157.html

      Un pauvre ne peut pas bouger, il faut de l’argent pour activer la pompe…

  3. Clavier dit :

    On peut déjà deviner que des filières de migration vont passer du Kazakhstan en Bielorussie via la Russie …..
    Poutine ne mettra surement pas un embargo sur les Afghans, ce sera « cadeau »

  4. lxm dit :

    Mais qu’est ce qui se trouve exactement dans l’enclave russe de Kaliningrad ? on sait qu’il y a un radar qui détecte tout l’aérien en europe, une floppée de gros missiles mais ensuite ?

  5. blavan dit :

    Les migrants arrivent maintenant par la Biélorussie voilà la guerre de haute intensité, et ce n’est qu’un début pour l’UE. Les polonais n’auront que le passage, c’est plus au sud de l’UE que les problèmes vont arriver.

  6. Bob dit :

    Mélanger un exercice militaire et la crise identitaire lituano-polonaise est de la propagande politique surtout avec la mise en place de l’état d’urgence. Une arnaque.
    Les polonais auraient pu mettre en place l’état d’urgence lors des manifestations biélorusses après les élections truquées. C’est bizarre quand même. Et en 2017, la Pologne n’a encore rien fait et lors de la conquête russe de la Crimée non plus?
    Il doit bientôt avoir une petite élection en Pologne ou le président doit être bas dans les sondages avec le corona.

    • Pravda dit :

      Et la crise migratoire, le chantage biélorusse, c’est aussi de l’affabulation ?

  7. philbeau dit :

    Il ne ressort pas clairement de l’article que l’état d’urgence décrété face à la Biélorussie est bien dû à l’action de grande ampleur engagée par celle-ci dans l’utilisation des migrants comme arme de déstabilisation , et pas des manoeuvres Zapad , qui ont déjà eu lieu sans qu’il y ait eu , à l’époque , « état d’urgence » . Les migrants plus dangereux que la Russie ? Encore une réalité qui apparaît à mesure que se décante la situation d’urgence qui se fait jour en Europe .
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-pologne-introduit-l-etat-d-urgence-a-la-frontiere-avec-la-bielorussie-20210902

  8. Piliph dit :

    Bref, ils utilisent Zapad (« Mon Dieu, les Russes vont envahir l’Europe… » lol….) pour mettre en place un dispositif de blocage des fuyards afghans, sans trop fâcher leurs maitres sansfrontiéristes woke de Washington et Bruxelles…. Belle bande d’hypocrites, ces Polonais.

    • Paddybus dit :

      C’est bien connu, les Russes ne cessent de harceler leurs voisins…. encore aujourd’hui, une C135 U « combat sen » est allé tourner autours de Mourmansk…. salaud de Russes… et comme d’hab l’avion suédois tournait autours de l’embouchure de la Neva et de l’enclave de Kaliningrad… ils aiment harceler ces Russes… à moins que ce soit l’inverse… pauvres voisins… ils ont bien raison de crier aux voleurs… il y a quelques 15 jours, c’était des appareils type eurofighters Britanniques qui étaient en ballade à Kiev… avec accompagnement… qu’allaient-ils faire … on le saura au prochain coup fourré…!!!

      • logan23 dit :

        Vas raconter ça aux moldaves aux géorgiens, aux ukrainiens …

        • Paddybus dit :

          Si ces connard cessaient de se laisser manipuler par les ricains et les soros…. ils n’auraient pas subi les retours… si vous ne connaissez pas la vraie histoire de l’ukraine (coup d’état par des néo-nazis sous contrôle des usa…) , renseignez vous… votre réaction est primaire et déconnectée des réalités… et ne fait même plus rire dans les rangs du bon sens…
          Arrêtez avec les médias aux ordres, formez vous par de bonnes lectures…

          • Pravda dit :

            Vous n’en pouvez plus de Soros, ça devient pathologique. Nous n’avons pas besoin de lui pour nous foutre dans la merde.
            Par contre, les attaques des hackers russes (contre des hôpitaux par exemple), la politique d’ingérence lors de la crise du covid, les incursions à l’intérieur des espaces aériens ou maritimes, les vols sans transpondeurs, le chantage aux migrants, le financement de partis politiques extrêmes , les campagnes de désinformation en Europe, en Afrique… ça c’est du concret, et c’est bien d’origine Russia ou affidés

          • décompte dit :

            Les médias aux ordres, vaut mieux même pas dire ce que j’en pense tellement ça me dégoûte.
            Du même dégoût que m’inspire les médias alternatifs …

            Exemples de bonnes lectures ? (question perfide de ma part mais au moins ai-je l’honnêteté de le signaler)

          • Courmaceul dit :

            « dans les rangs du bon sens » Vu le nombre dans les rangs, je dirais plutôt la raie du bon sens. En plus vous êtes habitué !

          • Paddybus dit :

            @pravda…. une fois encore, pas d’argument alors on attaque la personne…. non, ma connaissance sur soros n’est pas pathologique…. elle n’est d’ailleurs pas de moi…. mais si vous avez des argument vrais sur cette question, amenez nous les… avec des sources sérieuses….
            Pour les attaques de hacker russes… les hôpitaux…. apportez nous une preuve…. quand des services sont débordés et n’ont plus les moyens de réagir, c’est la faute aux russes…. évidemment…. mais faut-il être trés con pour croire en de pareilles idioties…???
            Les vols sans transpondeurs…??? pas plus tard que jeudi, un c135 Combat sen ricains est allé voler du coté de Mourmansk… étrangement son transpondeur ne s’affichait plus durant la période ou il a patrouillé là bas…. mais c’est vrai … y a que les russes pour faire ça… et il n’y a pas si longtemps, ici même un article relatait la balade d’un appareil ricain de surveillance de la radioactivité… et qui lui aussi avait coupé son transpondeur une fois arrivé au dessus de la mer noir et fini sont ravitaillement en vol….!!!!!
            Quand au chantage aux migrants… laissez moi rire… si vous saviez lire et que vous ayez deux grammes de courage, vous liriez ce livre sur soros… et vous sauriez qui exerce réellement le chantage aux migrations massives…. dans le but avoué d’affaiblir les nations d’europe et d’installer une zone ingérable…. pour y installer un pouvoir hors de toute notion de démocratie….

            Mais vous êtes tellement lobotomisé que vous n’oserez jamais aborder de telles notion sans décompenser … votre équilibre est tellement fragile entre les faits et ce que vous voulez croire…. à moins que vous aussi comme bien d’autres ne soyez en fait qu’un troll payé à rendre idiot les citoyens afin qu’ils ne prennent pas conscience de ce qui leur arrive…???

        • Pravda dit :

          Aux tchétchènes, voir aux lituaniens, lettons, finlandais, norvégiens, suédois….

        • Paddybus dit :

          courtouseul…. vous ne suivez plus votre traitement et vos psychanalyses…. vos tendances scato reprennent le dessus…!!!!

      • Courmaceul dit :

        Kiev est en Russie ? Pas encore répondit le moujik du FSB.

    • décompte dit :

      Utiliser le vocabulaire de l’ennemi, woke, c’est déjà lui concéder une partie de la victoire.

      Les gauchiasses ont toujours eu le génie de mettre des mots et concepts dans les jambes de leurs opposants, et ceux-ci s’y laissent toujours aussi bien prendre. C’est effarant.

  9. Retournement de vest dit :

    On va peut-être assister a plus de solidarité de la part des Polonais sur les questions migratoires auxquels sont déjà confrontés d’autres état europeens : Grece (qui a eut peu de soutient de l’UE face à la Turquie), Espagne, Italie, France.

    Bizarrement les Polonais n’ont pas fait appel aux USA ou a l’otan sur ce point….

  10. GAMELIN dit :

    Les polonais aiment bien brasser de l’air.

    • décompte dit :

      Par un ami qui les connaît bien, je n’ai pas du tout cette impression. Selon lui ce sont des gens très sérieux et très bosseurs.

  11. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ C’est ce qu’a affirmé Josep Borrell, le Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, dans un entretien donné au quotidien espagnol El Pais.]

    Le duché du Petit-Fenw…. La Lithuanie voulait interdire l’exportation de la potasse Biélorusse via le port minéralier de KLAIPEDA . Finalement devant le désastre financier pour ses chemins de fer et ses infrastructures portuaires la décision a été reportée jusqu’à fin décembre – pour le moment , situation au 28/08/2021 – et sur une partie seulement des exportations . ;0)
    L’UE pourvoira aux pertes , comme d’hab ! De même que les agriculteurs Européens paieront plus cher leurs engrais et cela compensera un peu l’impact de ces  » sanctions  » …. Comme en ce moment l’augmentation du prix du gaz engraisse GAZPROM™ ! ;0)

    A partir de décembre le duché du Petit-Fenwick ne recevra peut-être plus de potasse mais peut-être toujours des migrants ! ;0)
    De toute façon la Route Maritime Nord à destination de l’Asie ( RPC , Inde ) a déjà été testée avec succès en octobre 2020 .
    SOLIGORSK- KLAIPEDA c’est 600 Km , SOLIGORSK – MOURMANSK c’est 2200 Km mais c’est largement compensé par le gain sur le transport maritime .
    Et en plus cela se fait dans les eaux Russes ! Comme la souligné un cadre de la RMN :  » Je vois mal un navire de l’OTAN venir intercepter un chargement de potasse Biélorusse le long de la RMN en face des côtes Russes De même cela limite le risque de piraterie dans le détroit de Malacca , y compris les * pirates étatiques *  » Taquin le gospodin ! ;0)

  12. félix dit :

    Agiter la menace Russe pour obtenir des financement des états européens + USA et être réélu sur un fantasme, voila la stratégie polonaise.
    On devrait cesser d’entretenir ces catholiques intégristes et consacrer nos budgets uniquement au bien être des français et à la défense effectives de nos intérêts.
    Par contre pour les Allemands, la Pologne, c’est une délocalisation low-cost, juste à coté de chez eux, donc un énorme avantage concurrentiel sur l’Europe du Sud. Une manière de réaliser ce que je Reich n’a pu faire par la force, le « Lebensraum ».

    • Courmaceul dit :

      vous n’avez pas tout à fait tort. La Pologne, qui sait pourtant où est Sobibor, pense que l’Allemagne a changé. Par contre, pour les auteurs de Katyn et la pause café devant Varsovie en 44, c’est différent. Ils ont des doutes. Marrant, non ? Sachant qu’on n’est pas à l’abri d’un changement de gouvernement en Pologne; en Russie, l’attente sera plus longue.

  13. Thierry dit :

    Qualifier d’attaque l’arrivée de migrant c’est le langage venimeux de l’ultradroite, l’Allemagne a fait rentré volontairement plusieurs millions de migrants du Moyen Orient depuis le conflit en Syrie et ne s’en porte pas plus mal que la France qui les expulse et n’en garde qu’un échantillon d’étagère pour donner l’illusion d’un semblant d’accueil qui n’existe plus. et la Pologne semble dans le même état d’esprit, en jachère et sécheresse idéologique.

    Mais le fait de maintenir des troupes face aux manœuvres russes est une sage précaution, Poutine sachant qu’il ne peut déplacer des troupes sans être repéré par satellite, s’il a l’intention de mener une invasion surprise, partira obligatoirement en campagne depuis les bases de départ d’un prétendu exercice programmé à l’avance.

    Parce qu’il ne peut pas refaire le coup des troupes sans insigne de nationalité qu’il a utilisé pour envahir la Crimée. l’Uniforme Polonais (tout comme le matériel militaire) est fort différent du Russe et ne peut être confondu, avec ou sans insigne. L’Ukraine aura payé cher sa trop grande proximité d’équipement militaire avec Moscou.

    le danger numéro 1 en Europe et pour la défense européenne c’est bien cette vague politique d’ultradroite financé par Poutine et non les migrants qui n’en sont que les boucs émissaires.

    • Félix GARCIA dit :

      Cela pourrait vous intéresser :

      Crises contemporaines et néo-réalisme [1/3] par Hubert Védrine
      https://www.youtube.com/watch?v=_94qbL9S2Q0
      Crises contemporaines et néo-réalisme [2/3] par Hubert Védrine
      https://www.youtube.com/watch?v=_PE5GxO-0YE
      Crises contemporaines et néo-réalisme [3/3] par Hubert Védrine
      https://www.youtube.com/watch?v=EQsKPAXXygI

    • Félix GARCIA dit :

      PS :
      [1/3] « La Russie à travers le prisme OTAN » par le Général de corps d’armée Michel Yakovleff
      https://www.youtube.com/watch?v=_uTZQzjL-Go
      [2/3] « La Russie à travers le prisme OTAN » par le Général de corps d’armée Michel Yakovleff
      https://www.youtube.com/watch?v=plV8ZK7A2Ig
      [3/3] « La Russie à travers le prisme OTAN » par le Général de corps d’armée Michel Yakovleff
      https://www.youtube.com/watch?v=X8GDZzoYnqY

      [1/3] « La pensée stratégique Russe : Changement et continuité » – Dmitry Adamsky
      https://www.youtube.com/watch?v=oIN6eJOFnYo
      [2/3] « La pensée stratégique Russe : Changement et continuité » – Dmitry Adamsky
      https://www.youtube.com/watch?v=il4fD89gsOI
      [3/3] « La pensée stratégique Russe : Changement et continuité » – Dmitry Adamsky
      https://www.youtube.com/watch?v=WuLE9TCXOKQ

      « le danger numéro 1 en Europe et pour la défense européenne c’est bien cette vague politique d’ultradroite financé par Poutine et non les migrants qui n’en sont que les boucs émissaires. »
      Alors il faut parler de son « étroite collaboration » avec les MERCER, Cambridge Analytica etc …

      https://www.exposetheenemy.com/networks

    • Stoltenberg dit :

      Cette arrivée de migrants, forcés à traverser la frontière par des soldats russes ou biélorusses, constitue une tentative de tester et de déstabiliser les pays de l’UE hostiles aux agissements liberticides de ce dictateur prorusse. Si l’on conjugue cela aux exercices Zapad qui visent ouvertement la Pologne et les pays baltes, on peut estimer que cette mini-crise migratoire pourrait en effet servir à détourner l’attention des pays que les Russes veulent attaquer. Dans tous les cas il s’agit d’agissements agressifs délibérément hostiles et mal intentionnés donc le terme « attaque » est parfaitement justifié.

      • aleksandar dit :

        « Forcés de traverser la frontière »
        Un peu comme les migrants a calais  » forcés » d’essayer d’aller en GB, en somme.

        • Stoltenberg dit :

          Non, c’est dégueulasse d’accuser la France d’avoir recours aux mêmes pratiques inhumaines et moralement condamnables que vos sbires sur la frontière biélorusse. Non, la France ne fait pas venir par avion des milliers de migrants avec des visas touristiques afin de les conduire à la frontière anglaise et les gendarmes français ne les poussent pas à l’extrémité de la zone neutre comme le montrent les vidéos des militaires biélorusses à la frontière lituanienne. Et la France n’instrumentalise pas ces personnes afin d’en faire un simple outil de pression politique.

    • félix dit :

      Ridicule, Poutine n’a pas l’intention d’attaquer la Pologne. Pour quoi faire ? Quelles richesses pourrait-il y puiser ? Il n’a que des coup a prendre et aucun gain substantiel. Une population globalement hostile, un pays intenable etc.
      Par contre, ce qui se joue c’est une déstabilisation politique, par une guerre d’influence, pour essayer d’affaiblir les antirusse et d’avoir un pouvoir plus favorable à leurs intérêts, voir neutre.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Ridicule, Poutine n’a pas l’intention d’attaquer la Pologne. Pour quoi faire ? Quelles richesses pourrait-il y puiser ? Il n’a que des coup a prendre et aucun gain substantiel. Une population globalement hostile, un pays intenable etc.]

        Natalya Narochnitskaya a considéré lors d’une  » master class  » de géopolitique que l’annexion d’une partie de la Pologne a été l’une des plus grandes fautes – et non pas erreur – des chefs politiques Russes :
        Alors que l’identité de la Russie s’est en partie fondée sur la lutte contre les  » Papistes  » ( bataille du lac Peïpous ) , cette annexion a amené massivement et exclusivement deux populations hostiles aux Russes Orthodoxes , les Catholiques et les Juifs résidant dans les territoires annexés . Et ceci aux limes Occidentales de l’Empire .
        J’ai tendance à croire que les Polaques de 2021 sont incompatibles avec la vision du  » Russkii Mir  » du Vojd .
        NN est réputée être proche de VVP mais cela ne veut pas dire qu’elle exprime ses pensées

    • Pravda dit :

      C’est une plaisanterie ? Moins de 17% des migrants irréguliers sont expulsés réellement. Les milices islamistes défilent ouvertement en Allemagne
      https://www.liberation.fr/checknews/que-sait-on-de-cette-tres-martiale-manifestation-dislamistes-dans-les-rues-de-hambourg-20210601_TKOBV65NWBBVTAJ25UGBM4UD6I/
      Mais tout va bien madame la Marquise…
      Et en France, 2 afghans :
      https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/nantes-un-appartement-pourrait-etre-piege-le-raid-et-les-demineurs-interviennent-1630413667

      • Thierry dit :

        ah revoilà monsieur fait divers propulsant à la loupe grossissante des épiphénomène de la taille d’une tête d’épingle.

        Votre patron vous a bien briefé

        https://www.courrierinternational.com/article/verbatim-vladimir-poutine-ne-veut-aucun-refugie-afghan-dans-les-pays-dasie-centrale
        extrait :
        Le président (Poutine) a fait montre d’une “intransigeance totale”, commente le journal. “Il était clair qu’aucun réfugié afghan n’entrerait sur les territoires du Tadjikistan et de l’Ouzbékistan”, conclut le titre.

        Poutine est en guerre contre l’Islam, c’est SON problème, pas le notre, qu’ils s’étripent donc la bas, c’est suffisamment loin pour moi.

        • Momo dit :

          Le problème de thierry moussa mokhtrar c’est qu’il est tellement .on qu’il croit que les autres sont comme lui.
          Il aurait du rester dans son pays, cette tête d’igname y serait plus à son aise.

        • Paddybus dit :

          Vous n’avez pas répondu à mes questions… combien de migrants logez vous chez vous…??? combien en nourrissez vous avec votre argent…??? combien de visites médicales offrez vous à ces pauvres miséreux…???

          Les pleurnichards tendance gaucho crétins qui voient des fachos partout … mais se donnent bonne conscience à pas cher… je tape dans une poubelle il y en 25 qui détallent….
          Trouvez un autre sketch… de préférence marrant…

          • Thierry dit :

            combien de migrants avez vous expulsé avec votre propre argent ? combien d’argent public dilapidé en pur perte à courir après des moulins à vent ?

            Moi je finance pas cela, démerdez vous attrapez les, et raccompagnez les vous même dans votre voiture à la frontière, il y a des SDF qui meurent de faim et de froid au lieu de payer des dizaines de milliers de billets d’avions et c’est d’ailleurs bien là que ça coince pour les racistes radin qui ne veulent pas de migrants mais qui ne veulent pas payer non plus.

            ce sketch là devrait vous plaire davantage.

          • Paddybus dit :

            thierry… soignez votre déprime… vous cesserez de pleurnicher comme une madeleine…. et ça vous permettra d’ouvrir les yeux sur les faits…. vous êtes non seulement ridicule, mais pas drôle … essayez autre chose…???

        • Pravda dit :

          Et mon patron c’est Poutine sûrement ? Toujours aussi pertinent dans vos analyses… Je suppose que comme pour l’aéroport de Kaboul nous n’avons pas d’attentats à craindre dans les 8 prochains mois ?
          Quand des faits divers deviennent quotidiens, ce n’est plus un épiphénomène, c’est une tendance de fond.

    • Maya dit :

      Il est mignon le progressiste ….

    • philbeau dit :

      à se torde de rire tellement vous êtes dans la volonté de formatage de l’opinion . Vous ne croyez pas un instant à vos c.nneries .

    • Robert dit :

      Viols de Cologne, la plupart maghrébins et seulement quelques uns syriens.
      https://www.lefigaro.fr/international/2016/07/12/01003-20160712ARTFIG00162-allemagne-1200-femmes-agressees-pendant-la-nuit-du-nouvel-an.php
      Là, sept syrien sur huit, mais le huitième a peut-être la nationalité allemande mais des origines étrangères.
      https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/27/2896290-allemagne-huit-hommes-arretes-suite-a-un-viol-collectif.html
      Ici, un meurtre d’une allemande par un irakien.
      https://www.lepoint.fr/monde/un-migrant-irakien-juge-pour-un-meurtre-qui-a-choque-l-allemagne-12-03-2019-2299997_24.php
      On s’aperçoit que la criminalité immigrée y est importante parce qu’il faut trois ans comme condamnation pour voir sa demande d’asile rejetée.
      https://www.lemonde.fr/europe/article/2016/01/13/les-violences-de-cologne-revelent-la-face-cachee-de-l-immigration-allemande_4846239_3214.html
      En réalité, la criminalité immigrée y est importante en proportion depuis l’arrivée de ce genre d’immigration.
      Mais la presse bien pensante sous estime, élude, nie, relativise.
      Comme vous, Thierry, qui êtes un malhonnête homme incapable de partir du réel pour défendre vos opinions.
      Il vous reste les accusations sidérantes, faute de courage.

    • décompte dit :

      « Plus c’est gros, plus ça passe » ça doit être votre leitmotiv en matière de communication …

    • Czar dit :

      « et ne s’en porte pas plus mal que la France qui les expulse »

      la france n’expulse rien ni personne vieux cinglé dhimmitique au dernier degré. Quant au fait de mieux s’en porter, faudrait que tu poses la question à la famille de cet ado lyonnais égorgé par un afghan modéré-cousin-par-alliance du-beau-frère-du-cousin-d’un-ami-de-nos traducteurs et que l’on se devait évidemment de garder chez nous. ça a fait une petite demie-journée de molle polémichette avant de partir au rayon des archives, il est vrai que ce n’était pas un graffiti sur un monument à chmone veil

    • albatros dit :

      « …la France qui les (« millions de migrants du Moyen Orient depuis le conflit en Syrie ») expulse et n’en garde qu’un échantillon d’étagère pour donner l’illusion d’un semblant d’accueil qui n’existe plus »
      ça fait longtemps que vous n’avez pas fréquenté les métros, bus ou même les rues des villes de ce pays qu’est la France aujourd’hui visiblement. Ou alors vous lisez en Braille.

  14. Félix GARCIA dit :

    Lukachenko à propos de la Russie : « En créant un état unioniste avec la Russie, nous éviterons les défauts de l’UE et de la Russie »
    Cette déclaration s’inscrit dans l’idée (originellement voulue par Poutine) d’unifier la Biélorussie en l’intégrant à la fédération Russe
    https://twitter.com/CasusBellii/status/1433173320359415810

  15. Thierry dit :

    Un éclairage sur les méthodes de Poutine en Europe :
    (un article traduit du New York Times, long mais explicite)

    ______________________________________________________________________________

    BARCELONE, Espagne — Au printemps 2019, un émissaire du plus haut dirigeant séparatiste de Catalogne s’est rendu à Moscou à la recherche d’une bouée de sauvetage politique.

    Le mouvement indépendantiste en Catalogne, la région semi-autonome du nord-est de l’Espagne, avait été en grande partie écrasé après un référendum sur la rupture deux ans plus tôt. L’Union européenne et les États-Unis, qui ont soutenu les efforts de l’Espagne pour garder le pays intact, avaient repoussé les appels au soutien des séparatistes.

    Mais en Russie, une porte s’ouvrait.

    À Moscou, l’émissaire Josep Lluis Alay, conseiller principal de l’ancien président catalan auto-exilé Carles Puigdemont, a rencontré des responsables russes actuels, d’anciens agents de renseignement et le petit-fils bien connecté d’un K.G.B. maître espion. L’objectif était d’obtenir l’aide de la Russie pour séparer la Catalogne du reste de l’Espagne, selon un rapport de renseignement européen, qui a été examiné par le New York Times.

    Interrogés sur les conclusions du rapport, M. Alay et M. Puigdemont ont tous deux confirmé les voyages à Moscou, qui n’ont jamais été signalés, mais ont insisté sur le fait qu’ils faisaient partie de contacts réguliers avec des responsables étrangers et des journalistes. M. Alay a déclaré que toute suggestion selon laquelle il cherchait l’aide de la Russie était « une histoire fantastique créée par Madrid ».

    Mais d’autres documents confidentiels indiquent que la Russie était une préoccupation centrale entre M. Alay et M. Puigdemont.

    Pour la Russie, la sensibilisation des séparatistes correspondrait à la stratégie du président Vladimir V. Poutine consistant à tenter de semer la perturbation en Occident en soutenant des mouvements politiques de division. En Italie, des enregistrements audio secrets ont révélé un complot russe visant à financer secrètement le parti d’extrême droite de la Ligue. En Grande-Bretagne, une enquête du Times a révélé des discussions entre des personnalités de droite sur l’ouverture de comptes bancaires à Moscou. Et en Espagne, les Russes ont également proposé leur aide aux partis d’extrême droite, selon le rapport des services de renseignement.

    Que M. Alay le sache ou non, de nombreux responsables qu’il a rencontrés à Moscou sont impliqués dans ce qui est devenu la guerre hybride du Kremlin contre l’Occident. Il s’agit d’une stratégie à plusieurs niveaux impliquant propagande et désinformation, financement secret de mouvements politiques perturbateurs, piratage et fuite d’informations (comme cela s’est produit lors de l’élection présidentielle américaine de 2016) et « mesures actives » comme les assassinats destinés à éroder la stabilité des adversaires de Moscou.

    On ne sait pas quelle aide, le cas échéant, le Kremlin a apportée aux séparatistes catalans. Mais les voyages de M. Alay à Moscou en 2019 ont été rapidement suivis par l’émergence d’un groupe de protestation secret, Tsunami Democratic, qui a perturbé les opérations à l’aéroport de Barcelone et coupé une grande autoroute reliant l’Espagne à l’Europe du Nord. Un rapport de police confidentiel de la Guardia Civil espagnole, obtenu par le Times, a révélé que M. Alay était impliqué dans la création du groupe de protestation.

    Une transcription secrète de 700 pages de messages texte montre les efforts concertés déployés par M. Alay et d’autres membres de l’entourage de M. Puigdemont pour cultiver des liens avec les Russes avec des liens avec l’establishment du renseignement du pays.

    « Je pense beaucoup à la Russie », a écrit M. Alay à M. Puigdemont le 23 août de l’année dernière. « Et ces jours-ci, tout est très, très compliqué. »

    Des rumeurs d’implication de la Russie en Catalogne sont apparues pour la première fois peu de temps après que le gouvernement de M. Puigdemont a organisé le référendum sur l’indépendance en octobre 2017. Le référendum a été adopté, à une écrasante majorité, avec un boycott général des électeurs antiséparatistes ; Les autorités espagnoles l’ont déclaré illégal et ont emprisonné les dirigeants politiques qui n’avaient pas fui à l’étranger.

    Les autorités espagnoles ont déterminé plus tard que des membres d’un groupe de renseignement militaire russe spécialisé appelé Unité 29155, qui a été lié à des tentatives de coup d’État et d’assassinats en Europe, étaient présents en Catalogne au moment du référendum, mais l’Espagne n’a fourni aucune preuve qu’ils aient joué un rôle actif.

    De nombreux dirigeants indépendantistes catalans ont accusé les autorités de Madrid d’utiliser le spectre de l’ingérence russe pour ternir ce qu’ils ont décrit comme un mouvement populaire de citoyens ordinaires. Le référendum a été soutenu par une fragile coalition de trois partis politiques qui s’est rapidement dissoute en raison de différends sur l’idéologie et la stratégie. Alors même que certaines parties faisaient pression pour un règlement négocié avec Madrid, M. Puigdemont, un ancien journaliste avec une tignasse à la Beatles, a évité tout compromis.

    Interrogé sur le rayonnement russe, le gouvernement catalan actuel du président Pere Aragones a pris ses distances avec M. Puigdemont.

    « Ces voyages à Moscou n’ont pas été effectués au nom du gouvernement catalan et ont eu lieu à l’insu de Pere Aragones », a déclaré Sergi Sabria, porte-parole de M. Aragones. « Ces personnes ne font même pas partie du parti du président, qui n’est pas au courant des agendas des autres partis. »

    Pour reconstituer les contacts avec la Russie, le Times s’est appuyé sur le rapport de 10 pages du renseignement européen, dont la substance a été confirmée par deux responsables espagnols ; les dossiers de deux enquêtes confidentielles distinctes menées par des magistrats de Barcelone et de Madrid, qui incluent la transcription des textes, mais n’ont révélé aucune accusation liée aux réunions de Moscou ; et des entretiens avec des politiciens et militants indépendantistes en Catalogne, ainsi qu’avec des responsables de la sécurité en Espagne et à l’étranger.

    Le rapport de renseignement de juin 2020 indiquait que M. Alay, avec Alexander Dmitrenko, un homme d’affaires russe, avait demandé une assistance financière et technique à la Russie pour la création de secteurs bancaire, des télécommunications et de l’énergie distincts et indépendante de l’Espagne. Le couple, ainsi que l’avocat de M. Puigdemont, Gonzalo Boye, ont également consulté un dirigeant d’un syndicat criminel russe violent, dans le cadre d’un effort visant à mettre en place un pipeline d’argent secret pour financer leurs activités, selon le rapport.
    Marié à des espions du Kremlin, une mission obscure à Moscou et des troubles en Catalogne

    Les fichiers du renseignement suggèrent qu’un assistant d’un séparatiste catalan de haut rang a demandé l’aide de la Russie dans la lutte pour rompre avec l’Espagne. Un nouveau groupe de protestation féroce a émergé peu de temps après.

    Les SMS, extraits du téléphone de M. Alay lorsqu’il a été brièvement arrêté en octobre 2020, aident à corroborer des parties du rapport de renseignement.

    « Nous travaillons pour les Américains », a déclaré M. Alay à un moment donné, se référant à l’émission FX sur la couverture profonde d’officiers du K.G.B. aux États-Unis.

    Ce n’était pas une blague. Selon le rapport de renseignement, deux de ses principaux contacts en Russie étaient une équipe composée de mari et femme d’officiers du renseignement dont l’histoire a contribué à inspirer la série télé.
    « Bonnes nouvelles de Moscou »

    Le mouvement indépendantiste catalan avait pris de l’ampleur depuis une décennie, mais en 2019 était tombé dans le désarroi.

    Neuf dirigeants du mouvement étaient en prison et seraient bientôt condamnés à de longues peines de prison pour leur rôle dans le référendum. (Cet été, tous ont été graciés.) D’autres avaient fui l’Espagne, dont M. Puigdemont, qui vit en Belgique et est désormais membre du Parlement européen, alors même qu’il a dénoncé le « silence des principales institutions européennes ».

    L’Union européenne a déclaré illégal le référendum sur l’indépendance de la Catalogne. La position de la Russie, en revanche, était plus équivoque. Le président Vladimir V. Poutine a décrit la campagne séparatiste catalane comme le soutien de l’Europe aux mouvements indépendantistes en Europe de l’Est après la chute de l’Union soviétique.

    « Il fut un temps où ils saluaient l’effondrement de toute une série de gouvernements en Europe, ne cachant pas leur bonheur à ce sujet », a déclaré M. Poutine. « Nous parlons tout le temps de deux poids deux mesures. Voilà. »

    En mars 2019, M. Alay s’est rendu à Moscou, quelques semaines seulement après le procès des dirigeants du mouvement indépendantiste catalan. Trois mois plus tard, M. Alay y est retourné.

    En Russie, selon le rapport de renseignement, M. Alay et M. Dmitrenko ont rencontré plusieurs agents de renseignement étrangers actifs, ainsi qu’Oleg V. Syromolotov, l’ancien chef du contre-espionnage du Service fédéral de sécurité, l’agence de renseignement intérieur russe, qui supervise la lutte contre le terrorisme en tant que vice-ministre au ministère russe des Affaires étrangères.

    M. Alay a nié avoir rencontré M. Syromolotov et les officiers, mais a reconnu avoir rencontré Yevgeny Primakov, le petit-fils d’un célèbre maître espion du K.G.B., afin d’obtenir une entrevue avec M. Puigdemont dans le cadre d’une émission d’affaires internationales qu’il a animée à la télévision du Kremlin. L’année dernière, M. Primakov a été nommé par M. Poutine pour diriger une agence culturelle russe qui, selon les responsables européens de la sécurité, sert souvent de façade aux opérations de renseignement.

    « De bonnes nouvelles de Moscou », a ensuite envoyé un SMS à M. Puigdemont, l’informant de la nomination de M. Primakov. Dans un autre échange, M. Dmitrenko a déclaré à M. Alay que l’élévation de M. Primakov « le met dans une très bonne position pour activer les choses entre nous ».

    M. Alay a également confirmé avoir rencontré Andrei Bezrukov, un ancien officier décoré des services de renseignement étrangers de la Russie. Pendant plus d’une décennie, M. Bezrukov et son épouse, Yelena Vavilova, ont été des agents secrets vivant aux États-Unis sous les noms de code Donald Heathfield et Tracey Foley.

    C’était leur histoire d’espionnage, d’arrestation et de retour éventuel en Russie dans le cadre d’un échange d’espions qui a servi de base à la série télévisée « Les Américains ». M. Alay semble être devenu proche du couple. Travaillant avec M. Dmitrenko, il a passé environ trois mois à l’automne 2020 sur une traduction en catalan du roman autobiographique de Mme Vavilova « La femme qui peut garder des secrets », selon sa correspondance cryptée.

    M. Alay, qui est également professeur d’université et auteur, a déclaré qu’il avait été invité par M. Bezrukov, qui enseigne maintenant dans une université de Moscou, à prononcer deux conférences.

    M. Alay était accompagné à chacun de ses déplacements par M. Dmitrenko, 33 ans, un homme d’affaires russe marié à une Catalane. M. Dmitrenko n’a pas répondu aux demandes de commentaires. Mais les autorités espagnoles l’ont surveillé et en 2019 ont rejeté une demande de citoyenneté de sa part en raison de ses contacts russes, selon une décision du ministère espagnol de la Justice examinée par le Times.

    La décision indique que M. Dmitrenko « reçoit des missions » des services de renseignement russes et « fait également différents travaux » pour les dirigeants du crime organisé russe.

    Un tsunami politique

    Quelques mois après les voyages de M. Alay à Moscou, la Catalogne a éclaté en protestations.

    Un groupe se faisant appeler Tsunami Democratic a occupé les bureaux de l’une des plus grandes banques d’Espagne, fermé une autoroute entre la France et l’Espagne pendant deux jours et orchestré la prise de contrôle de l’aéroport de Barcelone, forçant l’annulation de plus d’une centaine de vols.

    Les origines du groupe sont restées floues, mais l’un des dossiers confidentiels de la police indiquait que M. Alay avait assisté à une réunion à Genève, où lui et d’autres militants indépendantistes ont finalisé les plans pour le dévoilement du Tsunami Democratic.

    Trois jours après l’occupation de l’aéroport de Barcelone par le tsunami démocratique, deux Russes ont volé de Moscou à Barcelone, la capitale catalane, selon les enregistrements de vol obtenus par le Times.

    L’un était Sergei Sumin, que le rapport de renseignement décrit comme un colonel du Service fédéral de protection de la Russie, qui supervise la sécurité de M. Poutine et n’est pas connu pour ses activités à l’étranger.

    L’autre était Artyom Lukoyanov, le fils adoptif d’un haut conseiller de M. Poutine, qui était profondément impliqué dans les efforts de la Russie pour soutenir les séparatistes dans l’est de l’Ukraine.

    Selon le rapport de renseignement, M. Alay et M. Dmitrenko ont rencontré les deux hommes à Barcelone pour une séance de stratégie afin de discuter du mouvement indépendantiste, bien que le rapport n’ait donné aucun autre détail.

    M. Alay a nié tout lien avec Tsunami Democratic. Il a confirmé avoir rencontré M. Sumin et M. Lukoyanov à la demande de M. Dmitrenko, mais uniquement pour « les saluer poliment ».

    Même si les manifestations s’estompaient, les associés de M. Puigdemont restaient occupés. Son avocat, M. Boye, s’est rendu à Moscou en février 2020 pour rencontrer Vasily Khristoforov, que les forces de l’ordre occidentales décrivent comme un haut responsable du crime organisé russe. L’objectif, selon le rapport, était d’enrôler M. Khristoforov pour aider à mettre en place un canal de financement secret pour le mouvement indépendantiste.

    Dans une interview, M. Boye a reconnu avoir rencontré à Moscou M. Khristoforov, qui est recherché dans plusieurs pays, dont l’Espagne, pour suspicion de crimes financiers, mais a déclaré qu’ils n’avaient discuté que de questions relatives aux affaires juridiques de M. Khristoforov.

    Fin 2020, les textes de M. Alay révèlent un empressement à satisfaire ses contacts russes. Lors d’échanges avec M. Puigdemont et M. Boye, il a déclaré qu’ils devraient éviter toute déclaration publique qui pourrait irriter Moscou, notamment au sujet des manifestations pour la démocratie que la Russie aidait à disperser violemment en Biélorussie.

    M. Puigdemont n’a pas toujours été à la tête des conseils, se présentant à Bruxelles avec l’opposition biélorusse et tweetant son soutien aux manifestants, incitant M. Boye à envoyer un SMS à M. Alay disant que « nous devrons dire aux Russes que c’était juste pour induire en erreur.  »
    source :
    https://www.nytimes.com/2021/09/03/world/europe/spain-catalonia-russia.html
    —————————————————————————

    Et pour la France c’est qui les taupes à tonton poutine ???? y’aura matière à écrire la dessus également…

    • philbeau dit :

      Te fatigue pas , personne ne lit ta loghorrée diversitophile du NYT

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      « Et pour la France c’est qui les taupes à tonton poutine ???? y’aura matière à écrire la dessus également… »

      D’un point de vue purement évolutif : Le secret de la domination de l’homo sapiens sapiens a toujours été qu’il pouvait repérer les erreurs, y réfléchir et s’adapter. La nouvelle mode de diaboliser et de discréditer toute voix critique qui pointe des problèmes pour que personne n’écoute sérieusement rompt avec cette tradition éprouvée et pourrait très bien être le début de notre chute….. Je pense ici à l’homme en tant qu’espèce sans faire de distinction.

      • Thierry dit :

        Mais il existe une opposition avec 0% de Poutine à l’intérieur, y compris pour les indépendantistes Catalan, on a vu dans cet article que la taupe des cosaques s’est joué de son propre camp, l’important est de bien faire la différence entre ce qui pointe les problème avec la volonté de les résoudre et ce qui apporte d’autres problèmes plus grave que ceux qu’ils sont sensés résoudre.

        Les catalans ont droit à la liberté d’expression et défense de leurs valeurs d’autant que leur référendum a prouvé le soutient populaire réel.

        Il ne s’agit pas de diaboliser mais bien d’identifier et isoler la cellule avec une tumeur à l’intérieur. Parce que si au final c’est pour voir des chars russes à Barcelone (comme en Crimée), personne ne veut ça et surtout pas les catalans.

    • décompte dit :

      En plus long, vous n’avez rien en stock ?

    • Paddybus dit :

      Faut lancer un bouquin… si vous n’avez aucune chance de convaincre en matière géopolitique… coté humour stupide, voire surréaliste, en forçant le trait, vous aurez peut-être une vague chance…???

      Si de ce coté de l’Atlantique, on ne connaissait pas la volonté européiste de fragmenter les nations avec l’idée sous-jacente de fédéraliser les grandes régions reconstituées comme la « grande catalogne » qui engloberait cette région espagnole et le département des Pyrénées orientales…. votre fable aurait une vague chance d’être lue en diagonale… mais là c’est le ridicule qui l’emporte…!!!
      D’ailleurs le puigdemond … c’est pas à Moscou qu’il est allé chercher refuge…. mais bien à bruxel… ou il pensait être soutenu… mais ses agitateurs ne sont pas assez cons pour dévoiler leurs manigances si bêtement…!!!

    • Pascal (l'autre) dit :

      @ Thierry jaiunavis! Dites moi mon brave vous ignorez à quoi sert la barre de défilement?

  16. Starbuck dit :

    Ben oui en bon gaucho bobo Bruxelloi que vous êtes les migrants ne sont pas une menace pour la stabilité de notre pays.
    Et vous croyez que Poutine pourrais profiter de ces manoeuvres avec 10000 hommes alors qu’il en rassemblé plus de 150 000 en 2 semaines au mois de mars devant l’Ukraine.
    Vous êtes un sacré comique.
    Soit vous faite de la propagande pour vos maîtres soit vous êtes complètement lobotomise par cette même propagande

    • Thierry dit :

      ah ! le starbuck coffié qui déballe sa propagande made in Russia d’islamogôchiste, c’est déjà has been vous n’êtes plus à la mode.
      Si Poutine trouve une ouverture, la plus petite chance de grignoter ne serait-ce que quelques km de territoires, que ce soit la Pologne les Pays Baltes ou n’importe quel autre pays il attaquera, il a trop besoin d’invasion pour sa popularité défaillante.

      Pour ce qui est des chiffres ils n’engagent que vous mon brave, n’oubliez pas de repasser pour la souplette.

      • Paddybus dit :

        Le naze des nazes…. !!!!
        Vos commanditaires ricains savent que vous délirez si souvent…???

        • Thierry dit :

          un petit susucre mon ami ? allez ça fait du bien :

          —————————————————–
          https://www.globaltimes.cn/page/202108/1232881.shtml

          Les troupes de l’Armée populaire de libération de la Chine (APL) qui participeront à l’exercice antiterroriste conjoint Mission de paix-2021 des États membres de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) en septembre sont en cours pour s’entraîner dans l’ouest de la Russie via le chemin de fer.

          On pense que c’est la plus longue distance sur laquelle l’APL a transporté des troupes par train vers un exercice militaire dans un pays étranger.

          Le chemin de fer permet le transport d’équipements lourds en grand nombre, et le nouveau record indique le niveau élevé des capacités de l’APL en matière de soutien logistique et d’adaptation à un environnement étrange, ont déclaré lundi des experts.

          Le premier groupe de troupes chinoises à se joindre à l’exercice a traversé samedi la frontière sino-russe depuis la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine), alors qu’ils continuaient à manœuvrer par voie ferrée qui les verrait parcourir plus de 6 300 kilomètres, a rapporté la Télévision centrale de Chine (CCTV) le dimanche.

          Des fusils d’assaut à roues de type 11, des véhicules d’assaut tout-terrain Dongfeng Mengshi et des camions militaires ont été vus chargés dans le train.

          Le département des transports militaires a utilisé de nouveaux dispositifs auxiliaires tout temps dotés de technologies de détection infrarouge et laser actives pour faciliter le chargement des équipements plus rapidement, de manière plus sûre et plus précise, a rapporté CCTV.

          Ce nouveau record marque un test de la capacité de transport des troupes ferroviaires à longue distance de l’APL, y compris les capacités de soutien logistique et d’adaptation à un environnement étrange, a déclaré lundi Wei Dongxu, un expert militaire basé à Pékin, au Global Times.

          Par rapport au pont aérien, qui est plus rapide, le chemin de fer peut transporter des équipements plus lourds en plus gros volumes, ont déclaré des analystes.

          L’exercice Mission de paix-2021 des États membres de l’OCS se tiendra au champ d’entraînement de Donguz à Orenbourg, en Russie, du 11 au 25 septembre. Il couvrira des éléments d’entraînement, notamment la reconnaissance et la surveillance, la puissance de feu, le blocus périphérique et le contrôle, le balayage des tanières des terroristes dans les rues, la défense avancée, l’assaut au sol, ainsi que la séparation, l’encerclement et l’anéantissement des terroristes, et la résistance aux attaques de drones, a déclaré vendredi le ministère chinois de la Défense dans un communiqué de presse.

          La Chine envoie plus de 550 soldats ainsi que 130 véhicules principalement du commandement du théâtre nord de l’APL, selon le communiqué de presse.

          Dans un accord séparé, la Chine accueillera du 6 au 15 septembre le premier exercice multinational de maintien de la paix en direct baptisé Shared Destiny-2021 à la base d’entraînement tactique interarmes de l’armée de l’APL dans le comté de Queshan, dans la province du Henan (centre de la Chine), le colonel senior Tan Kefei, porte-parole du ministère chinois de la Défense, a annoncé jeudi lors d’une conférence de presse régulière.

          Les militaires de la Chine, du Pakistan, de la Mongolie et de la Thaïlande enverront plus de 1 000 soldats pour participer aux exercices, impliquant des unités d’infanterie, d’intervention rapide, de sécurité, d’hélicoptère, d’ingénierie, de transport et de services médicaux, a déclaré Tan.

          Au moment où les États-Unis procèdent à un retrait irresponsable, précipité et chaotique de leurs troupes d’Afghanistan qui a entraîné une dégradation de la situation sécuritaire dans et autour de la région, ainsi qu’un ralliement de leurs alliés pour plusieurs exercices visant la Chine, la participation de la Chine et L’organisation d’exercices antiterroristes et de maintien de la paix montre un contraste frappant entre les deux pays, ont déclaré des observateurs.

          Les exercices de la Chine reflètent sa responsabilité et montrent sa capacité à contribuer à la sauvegarde de la paix et de la stabilité régionales, a déclaré Wei.
          _____________________________________________________

          La Chine c’est potentiellement 8000 chars de plus sur le front occidental et 1,3 millions de soldats d’active pouvant potentiellement s’additionner aux troupes russes, ce qui est un grand changement pour l’OTAN qui devra considérer ce scénario.

          • Paddybus dit :

            raison de plus pour pas aller chatouiller un pays qui ne nous emmerde pas plus que d’autres…. quand à l’invasion de l’europe par les troupes chinoise…. laissez moi rire…
            L’invasion est déjà faite par l’économie… et ce sont nos dirigeants qui ont donné toutes nos munitions pour le profit absolu…. et exclusif, car les populations n’y sont plus invitées…. seuls les milliardaires mondialistes en profitent et se sentent soutenus par les idiots utiles tels vous…………!!!!!!!!!!!!!!

      • Pascal (l'autre) dit :

        « ah ! le starbuck coffié qui déballe sa propagande made in Russia d’islamogôchiste,  » Ah après l’ultradroite l’islamogauchisme! Sacré Thierry, mais vu l’heure à laquelle vous avez posté nous mettrons cela sur un abondant apéro!

    • LEONARD dit :

      @Belzébuth
      Les S.R occidentaux vont scruter les troupes, matériels et installations qui vont rester en Biélorussie après ZAPAD.
      Scénario possible:
      Incidents de frontière provoqués par la Biélorussie avec la Lituanie, voire la Lettonie, moins probable la Pologne. (trop gros, ça mettrait en danger NS2).
      Montée en épingle par Louki, qui demande à des troupes russes de « protéger » la Biélo. Vlad ne peut refuser……..
      A terme, intégration politico-militaire, c’est en cours.

  17. Franz dit :

    J espere que les commentateurs de cet article ont d autres violons d ingres que la geopolitique, car visiblement leur vision de l Europe orientale est bien sommaire…

    Le president polonais beneficie d une base de soutien tres large et les prochaines presidentielles n auront pas lieu avant 2025. La société est polarisée a 51/49% entre progressistes majoritairement jeune, eduqué, urbain et conservateur, plus agé, catholique pratiquant, habitant petites villes et campagne.

    Il est assez clair que la Pologne joue un role majeur dans la destabilisation de l arriere cour russe : En Ukraine, en Bielorussie mais aussi en Georgie. La Russie le lui rend bien, notamment en compliquant son approvisionnement en gaz, en salissant l image du pays et son histoire des que possible. Il suffit de lire les commentaires pour comprendre que l hostilité des uns et des autres pour la Pologne est plus le fait d une manipulation grossiere que d une connaissance fine du pays, de ses interets ou de son histoire.

    Quelques elements de contexte :

    La Pologne est le pays le plus peuplé et la puissance economique principale de l est de l UE. Il est l usine de la puissance industrielle allemande et connait le plein emploi. La Pologne accueille en 2020, 725 000 immigrés hors de l union européenne (majoritairement ukrainiens) : https://300gospodarka.pl/wykres-dnia/cudzoziemcy-pracujacy-polska-statystyki-2020

    Elle a à ses frontieres orientales : 2 etats faillis et une puissance hostile. Cela se traduit par un réarmement continu depuis son independance en 1991. Depuis des annees, le pays consacre 2% de son budget a la defense, ce qui en fait aujourd hui la 5e ou 6e armee europenne apres la France, l Italie, la Grece, l Allemagne et l Espagne.

    Suite a l invasion allemande et russe en 1939 et la non intervention des alliés, la Pologne conserve une mefiance tenace envers les Occidentaux et notamment les Francais qu ils considerent comme laches et peu fiables. La Pologne avait alors perdu 20% de sa population, le pays etait en ruine, ses elites avaient ete massacrés, son independance perdue. Elle fut aussi le pays avec la resistance la plus nombreuse, la mieux organisée et peut etre la plus efficace contre les nazis. Son bureau de renseignement le plus exotique etait a Alger. Elle produisit pres de 50% du renseignement europeen transmis au MI6 sur notamment le chiffrement Enigma, les missiles v2 et la solution finale des nazis.

    Bref, c est un pays important dans l UE avec une histoire étroitement liée a celle de la France. Le mepris de certains dans les commentaires pour les polaks buveurs de vodka est indigne.

    • Robert dit :

      « Le president polonais beneficie d une base de soutien tres large et les prochaines presidentielles n auront pas lieu avant 2025. La société est polarisée a 51/49% entre progressistes majoritairement jeune, eduqué, urbain et conservateur, plus agé, catholique pratiquant, habitant petites villes et campagne. »
      Je confirme d’après ce que j’en sais.
      Les cause sociétales qui mobilisent tant la jeunesse en Pologne rappellent à beaucoup de polonais le communisme et son avatar occidental le progressisme.

    • Momo dit :

      Merci de ce publi-reportage qui mêle le vrai et le post-vrai de manière un peu trop évidente pour les connaisseurs.

      Un problème majeur en Pologne c’est que même la génération qui conduit le pays vit comme si elle avait vécu pendant la 2ie guerre mondiale. C’est bien dommage parce que les réflexes/déclarations/actions/inactions que cela entraine ne sont souvent pas les bons. Il y a une crainte du lendemain qui se cultive et refrène le dynamisme que l’on pourrait attendre. On pouvait comprendre jusqu’en 1990 mais depuis 30 ans non.
      Vraiment dommage, c’est un pays qui pourrait avoir une position nettement meilleure autrement.

      Et ils ont effectivement grand intérêt à fermer au plus vite les frontières orientales comme les pays baltes aussi. Pas pour un invasion de migrants russes…

    • Paddybus dit :

      Vous non plus ne semblez pas avoir tous les éléments, car pour ce qui est d’enigma, la collaboration de la pologne s’est faite avec les Français… et c’est bien les services Français qui ont le plus fait avancer ce point…. mais cette révélation relativement récente ne vous est peut être pas encore arrivée…???

      • albatros dit :

        Excellent et pertinent commentaire : ce sont les services de renseignements français qui ont en premier

        « Dès 1931, le Service français de renseignement (surnommé le « 2e Bureau ») était parvenu à recruter une source (Hans-Thilo Schmidt) au sein même du bureau du chiffre du ministère de la Reichswehr. Il obtient de lui de premières copies de la documentation ; il les proposa à l’Intelligence Service britannique, qui se montra sceptique, et au service polonais, qui fut très intéressé. Une coopération s’instaura, qui allait durer jusqu’en 1939. Les Français continuèrent de fournir de nouveaux renseignements obtenus de la même source, et les Polonais montèrent une équipe qui parvint à reproduire la machine à partir de la documentation de plus en plus précise qui leur parvenait3.

        En décembre 1932, 3 mathématiciens polonais (Marian Rejewski, Jerzy Różycki et Henryk Zagalski) ont réussi a décrypter des messages de l’Enigma. En octobre 1938 Rejewski a mis en place un décryptage par une machine électromécanique (appelé une « bombe cryptologique » – elle prenait 2 heures pour décrypter la clef du jour). Le 25 juillet 1939 à Pyry près de Varsovie les Polonais ont transmis un exemplaire d’Enigma ainsi que la documentation sur le décryptage aussi bien aux représentants de renseignement français qu’aux représentants de renseignement britannique. »

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Vous ne pouvez pas exiger le respect. Vous gagnez et perdez le respect en réponse à vos actions en interaction avec les autres … Cela s’applique également aux gouvernements et aux États ….

    • aleksandar dit :

      Ah oui, on n’a rien fait fait quand l’Allemagne a attaqué la Pologne, juste déclaré la guerre.

      Après vous avoir sauvé du désastre en 1920 en envoyant une mission d’EM pour vous apprendre a faire la guerre !
      T’es mignon, toi, reviens plus souvent

  18. Thomas dit :

     » la résistance la plus nombreuse, la mieux organisée et peut être la plus efficace contre les nazis.  » cf. l’insurrection de Varsovie complètement absurde, un baroud d’honneur qui a conduit à un massacre abominable entre août et octobre 1944…

    • Pravda dit :

      Non seulement les soviétiques n’ont pas aidé les résistants polonais; ils ne voulaient surtout pas qu’ils se libèrent d’eux-mêmes et aient des prétentions à créer un gouvernement libre, mais en plus ils ont empêché les anglo-américains de les aider en parachutant armes et munitions lors de l’insurrection. Sans compter l’attaque dans le dos de 1939, bref de quoi nourrir un peu de suspicion face aux russes.

    • Mon général dit :

      ET c’est à cause des polonais que la guerre a été déclenchée. On leur doit donc la ruine de l’Europe, meme s’ils y ont été largement poussé par les anglais.

      • Robert dit :

        Non, ce sont les occidentaux qui ont soutenus la revendication polonaise contre l’allemande qui réclamait un corridor qui portent la responsabilité.
        75 ans après, il faut bien sûr tenir fermement que Hitler c’était forcément mal donc les polonais avaient forcément raison. La guerre aurait peut-être pu être évitée avec un accord ménageant les deux parties.
        Cela ne plaira pas aux résistants en peau de lapin qui croient qu’en braillant nazi ils ont résisté.

        • LEONARD dit :

          @Robert
          Donc, quand Vlad réclamera un corridor entre Kaliningrad et la Biélorussie « intégrée », vous ferez le parallèle et vous demanderez à la Pologne d’abdiquer sa souveraineté territoriale ?
          Parlez en Boulevard Lannes, ils sont d’accord.

    • Robert dit :

      Mais qui a quand même sauvé des juifs, alors que l’armée rouge attendait la fin du soulèvement à distance.

  19. lxm dit :

    En cas de guerre entre OTAN et Russie, la Pologne disparaitrait des cartes, sous le poids des radiations, chaque camp étant alors satisfait d’avoir une zone( un no man’s land) interdite. Les polonais, hommes, femmes, enfants, dont on parle seront peut-être quasi tous morts dans d’atroces souffrances dans moins d’un an si cette 3eme guerre mondiale se déclenche, que ce soit depuis la baltique ou la mer de chine.

    • albatros dit :

      Il n’y aura aucun tir nucléaire personne n’y a intérêt.
      C’est ce qui s’est passé pour l’armement chimique durant la seconde guerre mondiale, tout le monde en avait et donc personne n’a osé faire le premier pas…
      Le feu nucléaire signifie la fin de notre ère, même les russes et communistes chinois n’y pont pas intérêt.