Satisfaite des performances de l’A400M, la Royal Air Force confirme le retrait de ses avions C-130J Hercules

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

56 contributions

  1. albatros dit :

    Et dire que tant de critiques ici même affectaient cet appareil à ses débuts…
    Message à transmettre à nos voisins allemands
    Et s ils n’en veulent plus à Berlin, l’AAEE elle en a cruellement besoin.

    • Thierry dit :

      la trollosphère poutinienne n’ a jamais ménagé ses efforts pour dénigrer cet appareil qui donne toute satisfaction, chez eux les avions de transport ont plutôt tendance à tomber tout seul alors ils persiflent sur la concurrence qui réussit.
      l’A400M est l’avion dont nous avions besoin, nous l’avons et nous en voulons davantage ! polyvalent il se suffit à lui même.

      quand au faible taux de disponibilité dans l’armée française, cela est dû à l’armée qui possède des moyens insuffisant pour l’entretenir et non à l’appareil lui-même qui est parfaitement fiable et sûr.

      • Castel dit :

         » la trollosphère poutinienne »
        C’est probable, mais pour le coup elle trouvait un allié de poids avec celle des USA, souvent alliés lorsqu’il s’agit de s’attaquer à la France et à l’Europe !!!

      • Dodo dit :

        La plupart du temps, ce sont les procédures mises en place qui sont contraignantes et tireront la disponibilité vers le bas. Ne pas confondre ces opérations d’entretiens planifiées avec des pannes ou des casses.
        Si on exige une révision toutes les 20 heures de vol, c’est bien différent qu’une révision toutes les 200 heures.
        On oublie que l’A400M est encore dans une phase de développement et de corrections de problèmes ou de défauts de jeunesse, ce qui se passe toujours avec tous les matériels, ces corrections amènent à augmenter la fiabilité, les temps d’entretien, de remplacements de pièces. Et bien évidemment, au début, nous n’avons pas partout l’infrastructure pour ces opérations, ni le personnel en nombre. La projection d’un avion qui reste dans une phase d’évaluations par l’industriel (même s’il est en service dans des forces aériennes) n’est pas juste le faire atterrir à l’étranger et on le fait voler comme on veut, nous ne sommes pas en Russie ou le SAV n’existe pas et où on s’inquiète d’une usure à un crash ou quand un truc tombe en panne.

        • sepecat dit :

          Tout à fait exact. On pourra par ailleurs ajouter que cet appareil mettait dès sa conception la barre très haut puisqu’il devait répondre à des certifications civiles et militaires avancées. Il n’est donc pas étonnant que sa genèse ait pris du temps. Par contre, le retour d’expérience depuis son entrée en service semble s’améliorer et il est fort probable qu’une fois sa maturité atteinte il soit parmi les meilleurs dans sa catégorie. Un article intéressant sur l’avion : https://www.techno-science.net/glossaire-definition/Airbus-A400M-page-2.html.

    • PK dit :

      Heu… personne ne critique vraiment l’A400 (même si son développement et son arrivée pas fini en escadrille a pu être tout à fait critiquable.

      Les gens critiquent le fait qu’il soit présenté comme un remplaçant du Transall. C’est juste faux. Sinon, en stratégique, il est assurément très bon.

      • mich dit :

        Si quand même un peu , ceux qui présente l’ A400M comme le remplaçant du transall n ‘ont pas bien suivi le programme ou parfois se servent justement de cet argument pour critiquer .Il est évident que les deux appareils n ‘ont jamais été dans le même catégorie . Le choix qui était en balance pour le futur de notre transport c ‘était A400M ou couple C17 / C130J sur des distances et avec des charges hors de porté de nos « transaux » .

      • tschok dit :

        Ben de fait, il le remplace, ce qui est juste vrai.

        De fait, par exemple, le Jaguar remplace l’AMX10RC, le Tigre la Gazelle, etc.

        Vous voulez dire que les deux ne sont pas équivalents.

    • John dit :

      Les critiques étaient justifiées !
      Ce programme a énormément de retard sur les capacités qualifiées, et des surcoûts très importants.
      Pour autant, rares sont ceux qui mentionnaient la mort de ce programme et que l’A400M n’atteindrait jamais les capacités prévues.
      A noter que ces critiques et problèmes ont affecté les programmes C-17 et C-130J. Dans les 2 cas, la mise-au-point a été laborieuse, des discussions pour mettre fin au programme ont eu lieu, et des doutes quant aux capacités et aux coûts ont fortement impacté le programme.
      Ces avions de transport stratégiques et tactiques, multi-missions sont complexes, et seuls des essais permettent la mise au point, et parfois des changements importants peuvent être nécessaires.
      L’A400M au final pourrait devenir le successeur du C130J… Notamment parce que le C130 correspondait aux besoins du passé, avec des blindés bcp plus légers qu’actuellement. Donc pour réaliser le même type de missions aujourd’hui, le C130 est trop limité.
      Et l’A400M sera idéal pour toute nation n’ayant pas les moyens ou de justification pour l’achat d’appareils de dimensions C-17, An-124, etc…

      Par contre, quand je vois que la France et l’Europe cherchent à développement un successeur au C-130H et au C-235, je me demande l’intérêt de financer un tel programme. Cela me semble totalement absurde…
      Il y a tellement d’appareils sur ce marché, y compris européens.
      – Embraer KC-390
      – C-130J
      – An-178
      – C-27J NG
      – C295
      Que l’Europe reprenne Antonov et travaille de concert pour des appareils moins chers, développé par un pro des avions de transport, en collaboration avec les avionneurs, motoristes européens si vraiment un autre type est nécessaire…
      Ce programme serait ridicule. Un avion de transport lourd aurait plus de sens. Sans la Russie, les USA et l’Ukraine, la France et l’Europe ont de la peine à déployer un nombre important de forces en peu de temps.

  2. Aymard de Ledonner dit :

    Coup sur coup deux articles plutôt positifs concernant l’A400M? Allez-y molo M Lagneau : certains commentateurs ici risquent une attaque…..

  3. Captain Pif dit :

    Quelques remarques: (1) cela ne laisse que 30 avions de transport pour la RAF; (2) les Anglais ne vont donc garder que du lourd (Atlas) ou du très lourd (C-17A) ce qui est un choix très différent de l’AAE qui aura du Casa, du C-130 et de l’Atlas (mais pas de très lourd); (3) l’Atlas peut sembler un peu gros pour les opérations spéciales.

    • tschok dit :

      Ce qui est risqué, c’est de s’appuyer sur un avion avec une disponibilité actuelle d’un tiers.

      Là, concrètement, l’officier explique qu’il faut trois avions pour un en rotation, because opérations de maintenance régulières. Je suppose que le truc, c’est d’éviter de se retrouver avec un zinc dont le potentiel est épuisé sur un aéroport d’un bled largué à l’autre bout de la planète.

      Ce qui explique peut-être que le point pivot de l’opération soit la base d’Orléans et pas une base britannique. D’où au passage l’intérêt des alliances militaires avec les pays potes.

    • Nicolas R dit :

      C’est même assez incompréhensible, dans la mesure où les derniers avions légers (4 BAe 146) seront retirés du service l’année prochaine, leur mission de liaison étant reprise par les A330 MRTT Voyager…

      • Twisted dit :

        Les Brits veulent recourir aux prestataires privés pour le vol tactique. Je vois pas bien comment ils comptent leur faire effectuer des posers durs ou des vols de nuit à basse altitude mais bon…

    • Marcassin dit :

      (3) l’Atlas peut sembler un peu gros pour les opérations spéciales.
      Une fois chargés 2 ou 3 véhicules type VPS et les personnels associés et si l’on prévoit aussi qques pax à bord pour gérer la mission voire une observation sur zone, ce n’est pas forcément un si gros appareil que cela …

    • John dit :

      Comme pour le Rafale en France, la capacité additionnelle de chaque appareil permet de compenser le nombre. Compter le nombre absolu n’a pas forcément de sens.
      Et il faut mettre le nombre en perspective en considérant la capacité des alliés en cas de besoin.
      En termes de disponibilité,


      Pour les dimensions de l’A400M, aux USA, celui-ci était considéré spécifiquement pour les opérations spéciales.

  4. GHOST dit :

    IRONIE
    L´Hercule C-130 J a des turbo propulseurs Rolls-Royce AE made in Grande Bretagne. Un bon coup de pub pour Airbus qui se retrouve en position de force !

    • Mike dit :

      Ah et l’A400 a des turbopropulseur Norinco peut-être ?

      • GHOST dit :

        Non.. pas encore lol l´A400 a des turbopropulseurs EuroProp International.. Renoncer aux C-130 J qui volent avec des turbopropulseurs Rolls-Royce AE fabriqués en Grande Bretagne est une décision.. courageuse

  5. Coléo91 dit :

    Ben voilà !
    Fallait un peu de patience…………….
    Fait et fera le Job cet Atlas.
    Y a plus qu’a l’exporter…le Kazakhstan est un début

  6. Castel dit :

    C’est une information que j’avais lue sur « Avion légendaires » depuis un certain temps déjà, mais ça me paraissait quand même un peu prématuré…
    Après cette confirmation, cela indique clairement que cet avion est maintenant complètement dépassé, surtout que la décision vient d’un pays clairement pro-Américain.
    Aussi, quand je vois sur ce site des intervenants qui défendent encore l’éventuelle acquisition de cet avions, rebaptisé « Super Hercules », mais qui n’est en fait qu’une version réactualisée de son ancêtre, il est évident qu’il ne peut s’agir que pro-américains extrêmes, voire de trolls made in USA !!

    • Plusdepognon dit :

      @ Castel
      @ Castel
      Sans ces avions, notamment sous cocarde allemande, nous seruojs bien dans la peine…
      https://www.air-cosmos.com/article/arme-de-lair-vers-un-retrait-anticip-des-transall-24979

      Surtout que ce n’est pas la flotte la plus disponible :
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/05/06/soutien-des-c-130-francais-51-millions-de-pour-lockheed-mart-22121.html

      APAGAN a bénéficié d’une fenêtre de tir favorable, avant la transhumance des relèves OPEX :
      https://lemamouth.blogspot.com/2021/08/apagan-une-resevac-atypique.html

    • lerespect dit :

      On attend toujours vos arguments.

    • Polymères dit :

      Je répète ici depuis très longtemps que le temps finira par mettre les adeptes de l’A400M bashing dans le silence, car ils n’ont jamais voulu voir au-delà des problèmes de développement, restant encore dans l’esprit du début des années 2010. Alors oui internet à encore sa dose de responsabilité car on garde actif et présent des articles anciens qui devraient être mis à jour, mais ça ne fait pas tout, certains ne veulent pas avoir tort.
      Je critique très souvent ce genre d’individus qui ne s’intéressent et ne veulent voir que les problèmes, toujours présents à critiquer toujours absents pour féliciter.
      C’est ainsi pour tout, pas seulement cet avion, la perspective qui verrait s’envoler tous les problèmes qu’ils aiment déballer avec grande passion, est angoissante car ils risquent d’être sans arguments, dépassés et inintéressants. Ils continueront un temps à raconter le passé, douter sur l’avenir pour essayer de rester dans le jeu, mais ils ne le sont pas.
      Et croyez bien que ce ne sont pas des pro US qui disent cela, mais plutôt les anti-europeen qui veulent l’échec de l’A400M au même titre que le SCAF est leur nouveau passe-temps, voulant et se réjouissant du moindre couac, car c’est ainsi qu’ils existent et trouvent un sens où un rôle dans leur ”passion” pour la défense….

      • mich dit :

        Bonsoir Polymère , un petit bemol tout de même pour différencier les critiques toutes bonnes a prendre sur l’ A400M de certains et la raison du choix britanniques ( un peu économique quand même je pense ) qui reste pour moi un peu pré maturé ,on verra quand ils vont les revendre .

      • v_atekor dit :

        C’est exactement ça, hors trolls chinois qui vont nous expliquer que c’est la copie conforme du Flyer des Wrights à la couleur de la peinture près.

    • eric dit :

      L’A-400M a une capacité de 35 tonnes de fret, ce qui le rapproche de l’ex C-141 Starlifter ou des premières versions de l’IL-76 russe. Le C-130J peut emporter quant à lui 20 tonnes, ce qui le place dans la catégorie du Transall ou de l’Embraer C-390. Donc on n’est tout simplement pas dans le même type d’appareil, ni d’ailleurs dans les mêmes missions. Le Super Hercule se spécialise dans les missions tactiques et les opérations spéciales, ses capacités sont intermédiaires entre celles de l’Atlas et celles d’avions moins performants comme le C-295 ou l’Antonov 32. Il n’a rien de dépassé, pas plus d’ailleurs que le B-52, un avion tout aussi mythique et polyvalent que lui et dont la conception remonte à la même époque. Ce genre d’avion est indémodable et trouvera toujours son utilité : la raison pour laquelle plus de 450 exemplaires ont été vendus à ce jour à 22 clients, Armée de l’Air et de l’Espace comprise. Ce sont des faits, pas des délires de trolls, ça.

      • mich dit :

        Bonjour ,vous dites « Le C-130J peut emporter quant à lui 20 tonnes, ce qui le place dans la catégorie du Transall  » , pas vraiment ,vérifier l’ autonomie !

      • Castel dit :

        Mais cet avion était effectivement le meilleur de sa catégorie lorsqu’il a été lancé ………. au début des années 50 !!!
        Mais, plus d’un demi siècle plus tard, il a vieillit sur tous les plans :
        Diamètre de la soute : 3,13m (3,5m pour le KC 390)
        20t de fret maxi, avec 4 moteurs (Embraer : 23T avec 2 réacteurs)
        Distance de décollage : 1200m (Transall : 650m, A400M : 1440m, mais avec le double de charge)
        Surface cargo : 38,5 m2 ( Transall : 42,5)
        Train d’atterrissage, réputé relativement fragile.
        Faible disponibilité constatée par nos forces (moins de 20%, mais nous ne sommes pas les seuls https://www.bruxelles2.eu/2008/06/ladisponibilitedesavionsc-130britanniquesdevientcritique/
        Enfin, le prix est loin d’être un cadeau pour un modèle amorti depuis si longtemps, prix catalogue : 62milliond de $
        Bref, si les ventes de cet avion étaient encore justifiées il y a encore une dizaine d’années, cela ne me semble moins vrai aujourd’hui, et cela ne le sera plus du tout, lorsque un véritable concurrent (qui n’existait pas jusqu’à présent) comme l’A200M sera lancé !!

    • dompal dit :

      @Castel,
      « cela indique clairement que cet avion est maintenant complètement dépassé ».
      Ouais, c’est pour cette raison que nos FS en ont commandé 4 exemplaires il y a peu de temps et jusqu’à preuve du contraire nos FS sont loin voire même très loin d’être des débiles mentaux profonds…! 😉

      • Castel dit :

         » 4 Exemplaires il y a peu de temps »
        Cela remonte quand même à 2015, et c’était uniquement dû au retard pris par l’A400M, vu que nous avions des besoins urgents sur le plan opérationnel.
        Comme il n’y avait rien d’autre à l’époque de disponible sur le marché, il avait bien fallut nous en contenter.
        Comme dit le proverbe,  » au royaume des aveugles, le borgne est roi » !!

    • tschok dit :

      Non, des nostalgiques, tout simplement.

      Le retrait progressif du service du VAB, de l’AMX10RC ou de la Gazelle, qui sont des antiquités, en catastrophe plus d’un.

      Rien de politique là-dedans.

    • mich dit :

      Bonsoir , C130 complétement dépassé , comme vous y allez ,encore quelques années de carrière devant lui à mon avis ,mais tant mieux si l’ A400M en fait tout au temps .Mais quand même cette histoire de rotation pour maintenance régulière en métropole sur une mission plutôt courte ( 26 rotations de 1 appareil si j’ ai bien compris) est un peu bizarre ,mais on n ‘a peut être pas tout les détails , le rodage sans doute ! .

      • mich dit :

        « tout au temps  » , bravo , je ne peux même plus compter sur les correcteurs de ce site ! encore navré .

  7. lym dit :

    On apprends donc qu’un de nos A400M a été dans un collimateur, raison probable du largage des leurres. Belle pub, en tout cas. N’en déplaise aux schpountz toujours prêts à le dénigrer tout en portant une bonne part de responsabilité dans des spécifications peu utiles.

  8. Aramis dit :

    Donc au total baisse des capacités de transport de la RAF. Ils vont avoir moins d’avions. Ils auraient dû commander des A400M pour remplacer les C130 retirés.

  9. Jean-Michel dit :

    Ils n’auront pas duré bien longtemps les 24 C130J britanniques dont une partie a déjà été revendue. Mis en service en 1999 et retirés en 2023 pour les 14 derniers soit à peine à la moitié de leur vie opérationnelle alors qu’ils devaient rester en service jusqu’en 2035 voire 2040 il y a peine 2 ans. Les C130K achetés en 1966 avaient été retirés du service en 2013 avec l’arrivée des A400M.
    Pour les capacités tactiques, ils ne leur restera plus que les A400M dont ce n’est pas vraiment le point fort. Les SAS apprécieront.
    Les joies de la communication ou comment faire passer des coupes budgétaires pour des choix judicieux.

    • mich dit :

      Bonjour , je ne crois pas qu’ il faille s ‘inquiéter pour les SAS au niveau transport , je ne serait pas surpris que l’ osprey pointe le bout de son nez au RU ,maintenant d’ accord qu ‘il y ai des choix budgétaires qui comptent .Ne pas oublier non plus que même si nos deux armées sont proches , elles n ‘ont pas tout a fait la même forme et les même besoins .

    • farragut dit :

      @Jean-Michel
      Gardez ce commentaire pour le reproduire dans quelques années pour la décision de la RAF ou de la Royal Navy de retirer ses F-35A et F-35B du service, tout en réactualisant les dates… 😉
      La difficulté sera de trouver « l’équivalent de l’A400M » au remplaçant du F-35 dans ce prochain message des britanniques ! « Tempest II » après le « Lightning II » ? 😉
      Sinon, bravo, votre message est parfait pour servir de modèle à un pipotron de communication à fournir au gouvernement anglais pour justifier leurs futures décisions !!!

  10. Ours65 dit :

    Quand je lis le satisfecit des billets de certain, j’hallucine, mais qu’est ce que cet avion à fait d’extraordinaire compte tenu du prix qu’il a couté? Rien absolument rien, on va mettre de coté les multi-missions comme les largages qui malheureusement sont souffreteux, pour parler du transport de personnels en version lisse, et oui on a bourré un peu l’avion mais on se fout du nombre de pax emmenés, c’est juste une question de poids, et ça on le fait depuis 1964 avec le TRANSALL qui lui faisait tout et encore plus. Pour résumer c’est du brouettage ni plus ni moins, et pour info à Sarajevo c’etait posé volets 60 . Faut revenir sur terre, y a pas de quoi roucouler pour cet avion.

    • Planeur dit :

      @ Ours65
      Je ne suis pas sûr que « posé volets 60 » soit compréhensible par tous les lecteurs de ce blog.
      Rectifiez si je fais erreur : ça signifie que le poser avec Transall se faisait parfois (avec succès cependant) à la limite des minimaux de sécurité : vitesse dangereusement lente, piste disponible dangereusement courte.
      .
      Et pour résumer votre propos : l’A400M ne vaut pas le Transall.
      .
      J’ai connu autrefois un pilote d’hélicoptère Sikorsky (H34, si ma mémoire est bonne) pour qui le Puma était de la daube.
      Il y a toujours des nostalgiques de la lampe à huile et de la marine en bois.

      • M51 dit :

        @Planeur
        N’oubliez pas les nostalgiques des porte-avions car ils font gaspiller beaucoup plus de budget que les nostalgiques de la lampe à huile et autres merveilles d’antan.

      • Ours65 dit :

        Je ne dis pas que le 400 ne vaut pas le TRANSALL, je dis que hormis pour brouetter des pax et du matos, il n’est pas conçu pour l’armée française et ses missions. Quand aux volets 60 ça se faisait très souvent et partout, quand on a volé avec le COTAM 20 ans on sait ce qu’ils sont capables de faire, ou plutôt étaient capables et autorisés ….. de faire Y a pas de nostalgie , juste un constat, on a pas dû être sur les mêmes missions.

      • Frede6 dit :

        Sans me faire l’interprète, mais se poser sur un aéroport international sous une menace très relative compte tenu de la sécurité mise en place par les US et avoir besoin de 3 avions pour effectuer une dizaine de vols est un « exploi » relatif.

  11. mich dit :

    Un peu étonnant cet avis tranché par cette intervention si particulière , ce retrait était surtout déjà prévu ,maintenant je ne serai pas surpris au vu des derniers arbitrages de matériel militaire au RU que la raison ne soit pas plutôt économique . Je pense que rien ne presse , surtout dans le monde actuel , à mon avis il faut encore un peu de maturité à l’ A400M dans les forces .

    • Math dit :

      Pas mieux. L’A400 a progressé et c’est tant mieux, mais le choix anglais montre plutôt une réduction de capacité.

  12. Clavier dit :

    Le herk est un excellent avion …..mais la RAF n’a sans doute plus assez d’argent pour entretenir de trop nombreux types d’avions,
    alors on revend tout ce qu’on peu y compris les Awacs, les patrouilleurs maritime, les transporteurs tactiques .
    Faut bien faire voler les dernières merveilles de LM, histoire de ne pas perdre la face ….

  13. Lucy dit :

    Si j’ai bien compris le R-U passe de 20 A-400M + 14 C-130 à 22 A-400M. Je ne suis pas certaine que c’est un choix purement capacitaire mais plutôt budgétaire.

  14. Ulysse dit :

    Je ne suis pas certain d avoir bien compris, mais si il est nécessaire de disposer de trois A400M pour pouvoir en utiliser un seul en continu ce n’est pas véritablement une preuve de grande efficacité. Donc pas la peine de pavoiser.