Le ministère japonais de la Défense réclame une nouvelle hausse de son budget

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

38 contributions

  1. jp_perfect dit :

    Excusez-moi Monsieur Lagneau, mais je ne comprends pas. Si le budget de cette année est de 5480 milliards de yens, et qu’il était de 5490 milliards l’année dernière, il n’y a pas hausse, mais baisse, non? Ou ai-je mal compris quelque chose?

    « En effet, il est question d’un budget de 5’480 milliards de yens [soit 42,2 milliards d’euros], soit un montant légèrement inférieur à celui qu’il avait réclamé l’an passé [5’490 milliards de yens, ndlr]. Cette hausse [+2,9%] »

    • Pour Info dit :

      Il faut tout lire …

    • Électeur dit :

      @jpp
      J’ai eu la même interrogation.
      Je suppose que l’augmentation se calcule par référence au budget accordé l’an dernier (5340 Md¥).
      .
      Autre observation : le livre blanc japonais désigne clairement les menaces alors que le nôtre se limite à affirmer que le monde est dangereux.

      • Max dit :

        Pour ne choquer personne ! Les susceptibilités de certains régimes autocratiques démarrent souvent au 1/4 de tour.
        En tout cas géostrategiquement il devrait y avoir bien plus d’attention sur les répercussions du cataclysme afghan.
        Le radicalisme des Talibans fera des petits.

    • Rhinolophus dit :

      Pour l’année précédente, le ministère de la Défense avait demandé un budget de 5490 milliards de yens, mais n’avait obtenu que 5340 milliards de yens. Cette année le ministère demande un budget de 5480 milliards de yens.
      Il y a donc une demande de gonfler le budget de la défense, même si cette année le budget demandé est inférieur à celui demandé l’année précédente.

    • Too dit :

      budget réclamé, pas budget obtenu.
      Ils n’ont obtenu « que » 5’340 milliards de yens, donc il y aurait bien une hause si ils obtiennent ce qu’ils demandent

    • Selebra dit :

      Bonjour,

      C’est le budget qui avait été sollicité, mais que le Parlement a abaissé à 5340 milliards de yen. A voir ensuite si le montant de 5480 sera validé par les parlementaires.

  2. wololo dit :

    Qu’attends-t-on en France pour commander 2 Suffren de plus, pour former plus de marins, surtout des atomiciens et autre spécialistes de haut niveau, pour engager Dassault et ses partenaires à fabriquer le Drone MALE dont nous avons besoin, pour taper du poing sur la table a propos du MGCS afin d’accélérer son développement, pour déduire le coût des OPEX mandatées par l’OTAN/UE/ONU de la contribution française aux fonds de cohesion européens

      • wololo dit :

        Il faut 10 ans pour construire un SNA y au moins autant pour former un équipage. Sachant que le dernier Suffren sera livré en 2029, on peut se préparer des maintenant a en avoir deux autre en 2031 et 2032. Booster les cycle d étude d’ingénieurs permet aussi de préparer les hommes pour les futurs PA. De l’argent il y en a c’est juste une question de priorité, on sait que sur les 100Mds de credit de l’Europe, pas un euro ne va a l’industrie de défense (au contraire de l’Italie). Enfin les « partenaires » Européens veulent le beurre et l’argent du beurre, mais pour avoir des matières premières pas trop cher il faut sécuriser les circuit logistiques et ça c’est un boulot qui revient aux armées. Jusqu’à maintenant seule la France y participe, les autres font de la présence symbolique. Pourtant tout le monde en profite.

        • Max dit :

          Le PA NG comme les SNLE 3G ne seront pas terminés pour le grand soir qui nous pend au nez…Avant la fin de cette décennie.
          Idem pour le SCAF.
          Le MGCS peut-être ?

      • Max dit :

        Ce ne sera pas la génération Z avec son THC quotidien qui renforcera le CEA, la DGA, etc…
        Leur héritage risque d’être notre chant du signe ! Pas lol …

    • Pour Info dit :

      On a déjà du mal à trouver les équipage pour les soums qu’on a, alors deux de plus, c’est pas gagné !
      Le jour où la 5G passe sous l’eau peut-être.

    • Parabellum dit :

      Bravo et tout à fait de votre avis.sans oublier une vraie défense contre avions et des missiles…

    • Buburoi dit :

      Vu le résultat des opex, ce n’est pas la peine de s’acharner. Il faut se retirer de toutes ces opex inutiles. S’il n’y a plus d’opex, on n’aura pas besoin de toute cette quincaillerie. On pourra très facilement diminuer le budget militaire. On gardera quelques exemplaires pour faire des démonstrations en vue de l’exportation.

      • farragut dit :

        @Buburoi
        Vous oubliez l’effet « Combat proven ». ..
        Personne n’achète une voiture en version 1.0 ou en alpha test, sauf si c’est une Tesla, mais pour frimer et se filmer pendant le crash, pas pour s’en servir ! 😉

      • dompal dit :

        @Buburoi,
        Bien sûr, plus d’opex = plus besoin de tous ces bidasses et toute cette débauche de matos qui ne sert plus à rien.
        On vire tout le monde et les antimilitaristes sont contents….et demain matin on aura les sous-merde d’EELV à Matignon.
        J’ai bon ?

      • Momo dit :

        Ne pas oubliez si on veut transcrire le ‘buburoi’ que c’est un islamo tendance verdo.
        A peine mieux que les islamo-fachos genre ‘thierry’ moussa mokhtar.

    • Too dit :

      Le problème en France n’est pas de former plus de marins, mais de trouver plus de marins à former.

    • Gaulois78 dit :

      Bonjour
      Dans vos rêves cher monsieur, Macron, les sbires politico quelque chose dont certains ont trois nationalités qui font semblant de diriger le pays, ainsi que ceux qui les ont précédés n’en feront rien…Hormis la soumission à l’Allemagne ils n’ont pas d’autres buts…

      Si Dassault/Safran/Thales cèdent aux desiderata des Teutons, il en sera finie de l’indépendance technologique militaire française…

    • Christophe dit :

      Wololo
      A mon avis il manque ça €€€€
      Même si je partage certaines de tes idées. Je ne pense pas, qu’il est possible pour la France d assumer tt c’est programmes question financière. Helas!

    • NRJ dit :

      @wololo
      Pourquoi faire, 2 Suffren de plus ? Vous voudriez faire la guerre à la Chine, nous qui sommes de l’autre côté de la planète ?

      Sur le MGCS, la France n’a pas intérêt à ce que ce programme accélère son développement. Tout le contraire même. Il faut mettre l’Allemagne au pieds du mur pour qu’elle accepte la mainmise de Nexter sur la connectivité et l’armement principal. C’est même une position officielle. On est là pour bloquer la situation et l’Allemagne devra accepter : http://www.opex360.com/2021/06/24/char-du-futur-nous-sommes-soumis-a-des-imperatifs-industriels-de-notre-partenaire-allemand-explique-le-general-lecointre/

      • Twisted dit :

        C’est faux, sur le MGCS l’Allemagne a tout intérêt à attendre. KMW et RM vont sortir la version 2A9 du Leopard, avec nouvelle tourelle et (normalement) canon de 130mm, ce qui leur permettra, avec le Lynx et le Puma, de proposer une gamme complète d’équipements de haute intensité pour les 20 prochaines années. Faut d’avoir su préserver les capacités industrielles autour du Leclerc, nos divisions blindées seront obsolète avant 2030.

        • NRJ dit :

          @Twisted
          Pour l’instant, les allemands en sont à faire des Léopard 2A7. Une évolution en 2A9 avec un canon de 130 mm, ne se fera qu’à très long terme.
          Après si vous avez des informations sur ce projet, n’hésitez pas à les partager, ça m’intéresse.

          Qu’est-ce qui vous fait dire que nos divisions blindées seront obsolètes ? Elles seront légères, certes (mix de Jaguar de 25t, de VBCI de 30t, et de Leclerc, CAESAR), mais de là à obsolète, il y a un pas.

          De toute façon, l’Allemagne doit changer le Léopard 2 en 2035. Ces chars datent de Mathusalem, et il faudra les remplacer tôt ou tard. A partir de là, on est beaucoup moins pressé qu’eux à trouver une solution. Et au pire, c’est la fin du projet et on fait sans eux.

          • Twisted dit :

            Z’avez quelques trucs là dedans
            https://www.edrmagazine.eu/krauss-maffei-wegmann-the-ever-lasting-leopard-2

            D’ici 2030 on aura retiré les derniers châssis AMX30: plus d’AUF1 ni d’EBG, on aura rapidement besoin de développer une famille de blindés chenillés pour les remplacer faute de châssis Leclerc, là ou les Allemands ont déjà tout ce qu’il faut et pour plusieurs décennies (en 2030 les Kodiaks auront moins de dix ans, nos EBG plus de 40 ans).

            On est justement beaucoup plus pressés qu’eux. Comme dit plus haut ils peuvent faire évoluer le Leopard a volonté, sans payer la facture vu le nombre de clients prêts à mettre à jour leurs chars. La rénovation XL du Leclerc ne traite que les obsolescences majeures, on est clairement dans l’attente de son successeur.

            Le MGCS risque de finir comme le MAWS, encore une fois à cause du décalage des calendriers.

  3. Axolotl dit :

    @Wololo Mais ce n’est pas si simple cher monsieur. Encore faut-il rendre les conditions de recrutement attractives. Pensez-vous qu’un atomicien ou un marin va préférer les armées au civil alors qu’il va rencontrer moins de contraintes pécunières, familiales et professionnelles dans ce dernier ? Encore faut-il que les armées musclent leurs conditions d’accueil et de vie de leur personnel pour rester attractives dans les métiers en tension.

  4. Gaulois78 dit :

    Sinon, par rapport au PIB Japon 2019 de 4600 milliards € , un budget défense 2020 de 42 milliards € c’est pratiquement rien…Même pas 1% du pib…

  5. Alain d dit :

    Problème pour le Japon, économie avancée qui dévisse le plus depuis des décennies. Enfin la Corée du Sud n’est pas au mieux non plus, mais comme la Chine ne va plus faire d’étincelles, un certain équilibre va s’installer pour l’éternité entre ces trois là. C’est maintenant l’heure du Vietnam, de l’Indonésie et de l’Inde, pour longtemps.

  6. Matou dit :

    Notre défense souffre aussi de crédits trop limités eu égard à la situation. Il serait temps de prendre des décisions à la mesure et faire de la pédagogie sur le sujet, exactement comme le général DeGaulle savait le faire. Les français ne sont pas stupides.
    Avec la dette abyssale de la France, cette dernière se trouve très contrainte financièrement. Innover sur ce terrain est devenu un enjeux fort pour la sécurité et la défense de notre liberté.

    • Gaulois78 dit :

      Bonjour,
      « Innover sur ce terrain est devenu un enjeux fort pour la sécurité et la défense de notre liberté »

      N’oublions pas que la R&D jusqu’en 1980 irriguait fortement la manufacture militaire et « civile », peut-être que la mise à sac pendant 35 ans par le trio Bercy-Élysée-Matignon du budget des l’armées (depuis 1980) a fortement impacté l’ensemble de l’industrie française…A cette époque on avait besoin de personne pour l’innovation nous étions dans les premiers dans chaque discipline technologique…

    • farragut dit :

      @Matou
      Et si on commençait par arrêter d' »emprunter » à la BCE les 40 Md€ du Plan de Relance « Européen » payés 80 Md€ ?
      Il vaudrait mieux faire comme les banquiers et financiers néo-libéraux, former toute notre jeunesse, reconvertir nos militaires à escroquer les autres gouvernants des « PIGS », et s’enrichir en dépouillant les voisins, comme l’Allemagne ! 😉
      CATACLYSME ÉCONOMIQUE MONDIAL ET CHÔMAGE DE MASSE : CE QUI NOUS ATTEND EN 2021
      https://www.youtube.com/watch?v=L_vqi3nYWAs

      Chiche, Monsieur le Président de la Finance Macron 1er ? Et là, pas besoin de voter une « Constitution Européenne », tout le monde serait d’accord avec un si beau programme ! 😉
      Les Allemands (et l’ex-URSS) ont bien réussi, avec leur réfugiée politique d’Allemagne de l’Est (Angela M.), pourquoi pas nous ? « Règles d’engagement » ? Quelles règles ?

      Bon, le seul problème est de trouver les arguments pour « convaincre » les autres de se laisser tondre la laine sur le dos, et de se faire les esclaves d’une « dette » créée de toute pièce (cf. la décision de Giscard de « privatiser » le contrôle des finances publiques sous couvert d’orthodoxie bancaire et monétaire).

  7. Belzébuth dit :

    Vu leur prestation en Afghanistan, ils peuvent demander…
    Le nippon dans cette affaire a été mauvais.
    https://www.challenges.fr/entreprise/defense/afghanistan-le-japon-rate-son-exfiltration_778600

  8. Gaulois78 dit :

    Depuis que j’ai appris quel était le remboursement du montant du plan de relance…80 milliards, pratiquement 2 ans du budget de l’armée … Je bug…Je suis incapable d’en comprendre le montant, sa finalité… Bon c’est vrai l’argent ne coûte rien dans ce pays, c’est le con de base qui finance… Et puis la France est généreuse, exemple avec un pib de 2000 milliards de plus que la France l’aide au développement du Japon est inférieur à celui de la France de plusieurs milliards… Et je ne parle pas des financements occultes par les ministères pour l’Afrique, le moyen orient dont l’intérieur, le Quai d’Orsay… etc, etc, etc…Un emprunt national avec 2,5% d’intérêts sur 5 ans c’est 45,256 milliards d’euros, soit une économie de 35 milliards… Si certains ont des avis sur ce sujet ! ! !

  9. Gaulois78 dit :

    J’ai beaucoup ri en lisant l’article …
    Une année de demandes (officielles) d’asile en France à l’échelle du japon représente un minimum de 20 siècles…

  10. StephanieR dit :

    La France n’est pas assez présente militairement en Asie Pacifique. S’enlise trop en Afrique, au Levant, etc. Il faut se rapprocher des alliés démocratiques de cette zone là. La Chine prépare un mauvais coup. Les américains ne sont pas partis d’Afghanistan de façon si précipitée par hasard. Le point chaud qui aurait un impact économique majeur, c’est là-bas.

  11. Piliph dit :

    Ne pas oublier : le Japon est encore théoriquement en guerre, contre la Russie, pays successeur de l’URSS, depuis aout 1945, date de la déclaration de la guerre de la Russie au Japon : une superbe offensive soviétique les chasse des territoires continentaux, et la Russie s’accorde les Kouriles (archipel) dans le cadre d’un accord de fin des hostilités, mais toujours pas de traité de paix. Les Japonais contestent l’appartenance aux Kouriles de quelques iles très proches du Japon. Les Russes se disent prêts à négocier un traité de paix « le jour où il n’y aura plus de forces étrangères sur le territoire japonais ». C’était pour l’anecdote, bien entendu.

    • Paddybus dit :

      Il y a eu récemment des propositions de gestion commune des îles en question… je ne sais si cela avancera ou pas…