Le navire espion russe Yantar repéré près de deux câbles de télécommunications au large de l’Irlande

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

56 contributions

  1. Paddybus dit :

    Toujours là pour accuser les Russes…. mais peut-être qu’en fait ils vérifient s’il n’y a pas des installations d’espionnage déjà placées par une autre puissance qui aime tout savoir sans rien payer…??? et afin de nous prévenir… ;0}}}}}} (je ne vise personne… mais mon regard aime l’ouest…!!! ;0))

    • Mica X dit :

      Oui bien sur, pour notre bien & à l insu de notre plein gré….
      Bonne nuit

    • Anaxagore dit :

      Ben c’est sûr. C’est sûrement l’hypothèse la plus probable. Les Russes veulent vérifier que les Américains n’espionnent pas les câbles qui relient l’Europe et les États-Unis. CQFD

      • Daniel BESSON dit :

        Cit ; [ Ben c’est sûr. C’est sûrement l’hypothèse la plus probable. Les Russes veulent vérifier que les Américains n’espionnent pas les câbles qui relient l’Europe et les États-Unis. CQFD ]

        Ou tout simplement en train de cartographier les fonds marins , avec des objectifs militaires bien entendu ! Pourquoi ? Ils n’ont pas le droit ?

        • Pravda dit :

          Daniel, chut, là ça se voit trop… je dirais même que ça dégouline, avec le respect du à votre âge.

      • Vinz dit :

        Le fait est que les US ont les moyens d’intercepter tout le trafic transatlantique avec des équipements dans les stations d’atterrissement des câbles. Y en a pas des centaines non plus. Avec la généralisation du chiffrement des communications, à voir si c’est encore très pertinent.

    • Thaurac dit :

      Surtout si ce sont les occidentaux qui ont posé les cables..
      D’autres gags à venir?

    • logan23 dit :

      Ce n’est pas comme si les russes avaient envahis la Géorgie, L’Ukraine, la Moldavie et y maintenaient des troupes d’occupation.

    • souricière dit :

      Ce n’est pas vous qui dîtes chacun chez soit?

      Toujours là à défendre les russes avec une multitude de pseudos…

    • Max dit :

      Pourquoi les ricains espionneraient à cet endroit des câbles venant de chez eux ? Soyez logique.

      • Paddybus dit :

        Bon, ben, comme prévu, une bonne partie des acharnés antirusses primaires sont là au rendez vous….
        Dormez sur vos deux oreilles, papa bidon veille sur vous…!!!! même Pavlov n’en croirait pas ses yeux…!!!! ;0)))

        • Pravda dit :

          Non, répondez bien à la question, nous savons que les USA noud espionnent « à la base », donc là on parle bien des russes interceptant nos communications, pas des US

    • albert dit :

      J’hésite entre humour ou naiveté pour décrire votr eintervention.
      Evidemment que les russes inspectent les cables Internet allant vers les USA pour la bonne cause d’un meilleur service internet EuropeUSA. Ce sont les bons samaritains de la planète.
      D’ailleurs si les Tu-95 et 160 survolent la Manche c’est uniquement pour controler le bon fonctionnement du trafic maritime, c’est bien connu.

  2. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Le navire espion russe Yantar repéré près de deux câbles de télécommunications au large de l’Irlande ]

    Vu la densité des câbles et leur disposition par rapport aux grands axes maritimes je propose comme titre alternatif : | « Deux câbles de communications coupent le passage innocent du navire espion Russe Yantar au large de l’Irlande ! « ;0)

    Que ne va t’on pas écrire si le Yantar emprunte le canal de Suez et le détroit de Malacca …. ;0) ( voir votre carte )
    Ce navire doit en outre disposer de ROVE pour mener ses opérations de renseignement qui sont bcp plus manœuvrables que le navire lui même .

    Une idée ( spoiler ; Elle n’est pas de Mézigue mais de The Atlantic Council ) : On devrait  » souverainiser  » le cheminement d’un câble au travers d’un  » canal de souveraineté  » qui s’étendrait de part et d’autre du câble et sur une colonne d’eau de 50 m voir plus u dessus . Ce canal serait balisé par des bornes US et y pénétrer relèverait du cassus belli !

    Puisque l’on cause câbles et Russie , la Russie vient de commencer la pose de son câble le long de la Route Maritime Nord ( Mourmansk – Vladivostok ) du côté de Teriberka :  » Polar Express  » . Ce câble va bien sûr se raccorder au réseau Pékinois .
    Pour ne pas se faire piéger par des  » sônctiôns sôctotielles  » , les Russes ont décidé de fabriquer le câble eux-mêmes et de le poser eux-mêmes . Donc les sônctiôns vous pouvez les mettre en oeuvre sur des sociétés Russes travaillant pour l’état Russe avec juste de la fibre optique Chinoise ( dans un premier temps )

    Ils ont même « tué » le projet concurrent Finno-Russo-Japonais  » Arctic-Connect  » qui avait le – très – grand défaut de ne pas être contrôlé à 100 % par l’état Russe et SURTOUT avec des répéteurs  » Made in Occident  » , cad pour le coup de véritables possibilités d’être espionnés …
    .Je pense amtha que les clients Occidentaux désirant améliorer leur connectivité avec l’Asie ne se bousculeront pas pour remplir ce  » tuyau  » mais entre les forces armées Russes , les sociétés petro-gazières et l’ Ivan de base qui voudra regarder sa série  » national patriotique  » sur Rossiya1 en très haut débit au fin fond de la Tchoukotka il y aura de quoi le rentabiliser largement …

    Le plus marrant c’est qu’une société comme NIIATOL prend très au sérieux le concept de  » souverainiastion  » d’un câble développé par The Atlantic Council !
    Elle prévoit dans son concept de protection des infrastructures Russes dans l’Arctique des  » torpilles dormantes  » immergées dans des silos répartis le long du câble , un peu comme les mines Hammerhead .

    https://www.forbes.com/sites/davidhambling/2020/10/22/us-navys-hammerhead-mine-aims-to-tip-balance-in-south-china-sea/?sh=423fc1aa7df7
    .

    • Dupont avec un t dit :

      Un « corridor souverain » avec une convention internationale comme pour les ambassades « d’ inviolabilité » …

    • didixtrax dit :

      quid d’une extension du « corridor souverain » à des gazoducs genre NS1/2 ?

      • Daniel BESSON dit :

        Cit ; [ quid d’une extension du « corridor souverain » à des gazoducs genre NS1/2 ?]

        C’est quelque part le coeur du problème !

        Un pays que je ne citerai pas commence au travers de centres analytiques à mener une campagne pour donner un statut particulier aux câbles sous-marins au prétexte qu’ils sont indispensables à sa prospérité et à son influence mondiale .
        Il faut noter que ce pays qui se pose en champion de la « libôrté des môrs  » n’a pas ratifié la convention des Nations Unies sur le droit de la mer qu’il veut amender avec ses larbins comme la Vrounze et la Rosbifie … Il a aussi créé quelque part la jurisprudence du droit de cette  » nouvelle  » guerre dés le XIX éme en détruisant le câble d’une société privée d’un pays neutre non partie au conflit au prétexte que ce câble pouvait servir à l’effort de guerre de son adversaire .
        Il est bien connu qu’en cas de conflit , les câbles Europe-USA ne transmettront que des informations à caractère civil ! :0)
        Les Russes seraient de grands khôns si ils ne demandent pas alors un statut particulier pour leurs  » tuyaux  » et même si ils ne profitent pas des opérations de maintenance sur NS1/2 pour se livrer à des missions de renseignement .

        • didixtrax dit :

          en effet, puis la question sera posée (leur réponse imposée !?) sur des « corridors souverains » autour des orbites de leurs satellites, des fréquences de leurs émissions, etc… jusqu’aux « frontières de leur sécurité nationale », incluant donc toute la planète et sa banlieue. C’est déjà fait pour les transactions en US$ où qu’elles aient lieu.

  3. Carloman dit :

    Aucun radar militaire ??? J’ai bien lu ?

    • Je dirais que c’est vraisemblablement une erreur : j’ai un radar aérien militaire installé à 900 mètres de chez moi, et il est en place depuis 5 ou 6 ans d’après ce qu’on m’en a dit.

    • Clavier dit :

      Les radars civils font très bien le job …..vu que ce sont les mêmes….

      • Vroom dit :

        Pour assurer la surveillance du ciel, il faut du primaire.
        Les radars civils primaires se retrouvent essentiellement dans les approches, mais ils ne voient pas loin.
        Les radars civils hautes et moyennes altitudes sont des secondaires. Et cela ne suffit pas pour la surveillance de l’espace aérien.
        Surtout face à des pays qui aiment se promener transpondeurs éteints.

  4. la russie ce prepare a la guerre avec les chinois pour gouverner le monde

    • iroise dit :

      Oui vous n avez pas tort ; l Europe particulièrement la France fait ce qu elle peut (avec les politiciens que l on a…) et donc avec les moyens du bord, malgré une amélioration ces derniers temps ? !
      les USA… ?? pfffffffff faut voir leur politicien……
      L Europe et les USA dorment pendant que de l autre côté on avance….

    • Jo Bijoba dit :

      prend tes gouttes Jean-Claude, tu te fais du mal,
      et ne pense plus à tous ces méchants!

    • Thaurac dit :

      Aux chinois de s’occuper des satellites, la russie les communications terrestres et sous marines 😉
      But isoler l’europe ?

  5. Ératosthène dit :

    Où est le schmilblick ?
    Ce sont les pays qui reçoivent les signaux des câbles, éventuellement en partenariat avec le ou les pays émetteur(s), qui peuvent éventuellement détecter la ou les position(s) de sous-marin(s). Avant, il y avait la menace qu’on pête un câble ; maintenant le pays menacé serait en plus menacé de ne plus repérer de sous-marin (faut préciser qu’en condition expérimentale, on est capaple de repèrer la houle quand la mer n’est pas trop profonde). Et alors ?

    • PK dit :

      La seule vraisemblance est de poser une station d’écoute sur le câble directement. Mais c’est difficile, ça fonctionne mal et en général, il faut sectionner le câble, donc ça pose des problèmes techniques. En plus, ça se trouve facilement en faisant « plonger » une équipe pour vérifier.

      Je pense plutôt à un jeu d’échec poutinien. Il pose des repères, énerve l’occident qui joue le jeu. Ça ne fait de mal à personne.

      En revanche, avec ses repères, la Russie sera à même de (faire) couper les câbles en cas de conflit.

      • Vinz dit :

        Pas besoin de sectionner le câble, il suffit de récupérer un « répéteur » – en réalité un boitier de régénération/amplification du signal. D’ailleurs la plus grosse partie de la section du câble est dédiée à l’alimentation électrique, qui doit parcourir qqs milliers de kms – d’où la tension élevée nécessaire.

        Maintenant pirater ce boitier est une opération lourde et pas très productive à mon avis : c’est plus facile de pirater directement le portable d’une personne concernée, où d’intercepter les coms à terre. D’autant que maintenant tout est chiffré.

        En revanche localiser précisément les chemins de câbles en vue de leur sabotage, ça a beaucoup plus d’intérêt.

  6. Visual dit :

    Si l’Irlande n’a aucun moyen militaire digne de ce nom pour surveiller ciel et mer, la notion de paradis fiscal n’y est peut-être pas étrangère.

  7. petitjean dit :

    les américains font la même chose !
    so what ??……………

    • LEONARD dit :

      @petitjean
      Réflexe pavlovien: C’est la faute aux ricains.
      Vu que la Russie ne possède que deux câbles en Mer d’Okhotsk, ils ont pas trop de travail !!!

    • Ératosthène dit :

      Oui, l’on sait que les États-Uniens ont mis des boitiers sur tous les câbles optiques sous-marins liant la Chine à la Russie, ainsi que sur tous ceux liant la Russie à la Corée du Nord et sur ceux liant la Corée du Nord à la Chine, voire sur ceux entre l’Iran et l’Afghanistan et l’Iran et le Pakistan.

  8. Raymond75 dit :

    Ha vraiment je suis extrêmement choqué : ces Russes sont vraiment très méchants ; ce ne sont pas les occidentaux, les forces du Bien, qui oseraient faire une chose pareille !!!

    Ainsi que je l’ai dit plusieurs fois, les militaires savent se protéger du chômage en générant eux-mêmes leur propre activité.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ainsi que je l’ai dit plusieurs fois, les militaires savent se protéger du chômage en générant eux-mêmes leur propre activité. » Vous avez raison Raymond! Surtout avec tous ces civils paranos! Que du bonheur

    • Teubé75 dit :

      … un peu comme certaines catégories de fonctionnaires, ou professeurs de mauvaise foi.

  9. Plusdepognon dit :

    Dans la grande compétition économique mondiale, le continent européen est à la remorque de ses concurrents :
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/05/12/l-europe-est-en-passe-de-perdre-la-guerre-des-cables-sous-marins_6080012_3232.html

    Le Royaume-Uni a mis en avant un de ses bâtiments pour ce gnre d’opérations pour 2024 :
    https://www.air-cosmos.com/article/renseignement-un-btiment-de-contre-coute-des-cbles-sous-marins-pour-la-royal-navy-24471

    Cependant pour écouter, ils suffit de petites boîtes noires bien placées, comme notre énième loi sur la «prévention du terrorisme et renseignement» le montre avec une omniprésence américaines dans nos infrastructures critiques et les matériels et logiciels utilisés :
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/05/31/l-americain-interxion-s-impose-en-france-comme-un-acteur-majeur-des-centres-de-donnees_6082162_3234.html

    Il y a aussi la problématique des satellites :
    https://www.liberation.fr/societe/police-justice/boites-noires-satellites-le-renseignement-rebooste-aux-donnees-20210603_CNBAG4HTKVDKFCMAIPLKPXCSFU/

  10. penandreff dit :

    les US et L’OTAN possèdent les câbles de détection SOSU entre l’Europe et les USA, les USA ont des deux côtés des USA des SOSU, le canada à installé sous la banquise un câble identique, les Russes ont leur câble sur la côte du pacifique et surement aussi sous la banquise, les chinois sont en train ou ont déjà installé des câbles sur leurs approches maritimes.
    l’ histoire de petits boitiers a rajouter par des forces ennemis pour capter les informations sur les câbles internet semble pas très sérieuse et surtout pas très nécessaire vu les performances des hackers russes
    par contre l’on peut penser que en cas de conflit de faible intensité comme le pense la Russie installer des brouilleurs sous-marins près des câbles serait très facile et pourrais faire du mal à l’économie US/EU
    je pense que la Russie est surtout à la recherche des positions des câbles SOSU , de plus les USA ont des drones sous marins à très grande endurances (des mois) ces drones peuvent faire de la détection sous marine et retransmettre le passage d’un sous marin.
    pour information le système SOSU avait détecté implosion du sous marin argentin au large de l’Argentine alors que les capteurs sont au large des cottes US…

    • Pourtargue dit :

      Le système SOSUS existe depuis les années 60.
      LEs Russes, comme d’autres pays, doivent travailler sur les installations de câble téléphone/Internet … dans cette course au travail à gde profondeur, on devrait veiller à rester dans la course (mm si l’on a accès je suppose à une partie des moyens de l’Ifremer)

    • Paddybus dit :

      Oui, en effet mais vous oubliez de parler du réseau « echelon » bien plus performant que la plus grande des armées de hackers russes…
      Quand aux brouilleurs sur fibre optique, je ne sais si cela est réellement possible…
      Quand à la préparation d’une guerre quelque soit son intensité….par les Russes ou même les chinois…. ils y passent probablement du temps… comme tout pays libre et qui veulent le rester… les ricains eux préfèrent faire la guerre… comme certains endroits d’ou ils tentent de partir… en serrant les fesses…

    • Ératosthène dit :

      @pemandreff : 
      « par contre l’on peut penser que en cas de conflit de faible intensité comme le pense la Russie installer des brouilleurs sous-marins près des câbles serait très facile et pourrais faire du mal à l’économie US/EU »
      Auriez-vous une petite idée de la manière dont fonctionne un brouilleur de câble svp ?

      • penandreff dit :

        la fibre optique est insensible aux champs électromagnétiques, par contre l’on parle de brouillage par rayon laser, il faut percer le câble qui est ensouillé et installer un laser de faible puissance ce qui n’est pas facile , mais la technologie serait là.

        • PK dit :

          La fibre optique étant une onde électromagnétique, je ne vois pas trop comment elle ne pourrait pas être sensible aux champs électromagnétiques. À moins de blinder le câble 🙂

          • Paddybus dit :

            La fibre optique… c’est un fil de verre ou de matériaux de synthèse…. qui permet le transport d’un signal lumineux…sauf erreur de ma part… mais étant strictement béotien… mes connaissances s’arrête là…!!!

          • PK dit :

            @ Paddybus

            Un signal lumineux est une onde électromagnétique. Le câble optique sert de guide d’onde, c’est-à-dire qu’on envoie l’onde avec une incidence données, et elle rebondit à l’intérieur du guide. C’est ainsi que fonctionne un câble optique.

            Donc pour lire un câble optique, il faut accès à la lumière qui est dedans. Pas facile sans l’ouvrir…

            En revanche, le guide n’étant que faiblement blindé, il suffit de l’arroser avec une onde pour perturber le bon fonctionnement du guide d’onde.

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ À moins de blinder le câble ]

            L’un des points le plus fragile de la partie immergée d’un câble amtha ce sont les répéteurs qui sont disposés de manière régulière le long du câble . Ce sont des réamplifcateurs du signal pour faire très simple .
            Ils se présentent sous la forme d’excroissances en forme de « lombrics » ou de cylindres .
            https://www.submarinenetworks.com/images/figures/submarine-repeater.jpg

            Sous le prétexte de recueillir des données sur les océans des  » smart repeaters  » sont apparus ces dernières années avec des capteurs les plus divers .
            Bien sûr ces capteurs peuvent très bien avoir une fonction militaire et ce ne sont pas les fabricants Etasuniens qui seront les derniers à les  » fourrer  » avec ce genre de capteurs et assurer la communication à terre avec la complicité des GAFAM .
            Le câble peut devenir – est – alors un réseau SOSUS qui ne dit pas son nom et qui devient une cible tout à fait légitime en cas de conflit . Ce câble peut donc faire l’objet de missions de reconnaissance parfaitement légitimes …
            https://www.oceanspecialists.com/news/corporate-blog/steve-lentz-presentation-on-smart-cables

            Ceci explique le saut au plafond des responsables des services de sécurité Russes avec le projet  » Arctic-Connect  » qui aurait pu être un SOSUS implanté le long de la façade Arctique de la Russie et directement relié aux EM Otanien et Nippon .
            Comme on écrit tout et n’importe quoi sur ces dossiers il s’est même trouvé des  » experts  » pour affirmer que le projet Finno-Russo- Nippon était un projet du …FSB ! ;0)
            Cela prouve aussi la nécessité de conserver la technologie de communications par câbles comme technologie de souveraineté , de la fabrication du câble à la pose en passant par la technologie des répéteurs .

          • Vinz dit :

            Fibre optique = photons (particule médiatrice des ondes)
            Câbles électriques = électrons (particule médiatrice de la force électro-magnétique)
            De fait la fibre optique n’émet pas de champ électromagnétique – puisque non traversée par un courant électrique. Vous pouvez la poser à côté d’un câble haute tension si ça vous chante.
            Le blindage des câbles sous-marins assure principalement la solidité et rigidité de l’ensemble face aux aléas de la vie sauvage : ancres qui trainent, mâchoires de gros poissons etc.

  11. Sibelle dit :

    Une réflexion sur l’Irlande. Ce pays est un havre fiscal au sein de l’UE. Il détourne des impôts normalement dus aux pays les plus importants mais ne dépense que peu pour sa défense. Il attend de l’Europe et des grands pays qu’ils assurent sa défense et son avenir notamment à l’égard du Royaume Uni. Du parasitisme fiscal pur et simple qui empêche de mettre en place une fiscalité européenne équilibrée. Il serait temps de trouver une solution pour eux, comme Malte, les Pays Bas ou le Luxembourg. Dedans ou dehors. Notre Président en prend aucune initiative en ce sens..Et notre armée en subit les conséquences financières…

  12. albert dit :

    Je me doute que ça a déjà été surement fait et que ces opérations sont secretes mais il serait interessant de plonger après leur passage pour controler ce qu’il y ont fait.
    Je ne vois que deux cas possibles. Un systeme de destruction du cable pour couper un reseau de comme EU/USA en cas de guerre ou bien un systeme espion de capture du trafic.
    Mais sur ce dernier cas je reste sceptique vu que ces cables sont des milliers de fibres optiques, je les vois mal couper un cable un par un et refaire des soudures pour y insérer un appareil espion. non seulement cela serait trop complexe à faire sous l’eau mais très voyant à cause de la coupure. Perso j’y vois plus un systeme de destruction en cas de besoin lors d’un conflit

  13. Plusdepognon dit :

    Les vaisseaux sanguins de l’économie mondiale numérique…
    https://mobile.twitter.com/Cyber_DueDil/status/1429422657829736454