La République de Chypre envisage de revendre ses hélicoptères d’attaque Mi-35P à la Serbie

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

17 contributions

  1. Max dit :

    Des AH-64 Apache, EC665 Tigre, A.129 Mangusta, etc…?

    • Misare dit :

      des H160M?
      Ok on peut toujours rever…

    • Tannenberg dit :

      @Max, c’est pas « mal » d’être mili-fan, mais garder le sens des réalités, c’est « mieux » … Pour que Chypre acquiert 12 appareils d’un de ceux que vous mentionnez, il faudrait qu’on les lui offre, vue les les finances chypriottes…

    • HBVL dit :

      Airbus ou Augusta à n’en pas douter même si une RFI/RFQ est adressée à Boeing

    • R2D2 dit :

      Le Tigre est dans une mauvaise passe en ce moment et tout comme l’Apache il ne collera pas avec cette partie: « pas adaptés aux missions de recherche et de sauvetage ou de lutte contre les incendies ».
      .
      Donc plutôt un hélico de transport sur lequel on peut monter de l’armement si besoin est. Je mets une pièce sur un Black Hawk + roquettes + missiles Hellfire. Solution simple, couteau suisse, éprouvée, utilisée partout. Sinon ils continuent avec le AW-139 et l’arment sur le même modèle que le Black Hawk… A moins qu’Airbus arrive à place son Hforce? (soyons fous)

      • Frédéric dit :

        Pouvant servir d’hélicoptère utilitaire et d’attaque légère. Comme pour la Hongrie.

    • BRIMAR dit :

      Tout dépendra de ce qu’ils veulent faire avec.
      En attendant, les indications qu’ils donnent via presse interposée peut laisser supposer qu’ils cherchent le mouton à 5 pattes.

      Mais je pense qu’indépendamment des performances, ils s’inclineront vers le matos qui sera le plus vite amorti et le moins couteux à maintenir tout en leur offrant une capacité crédible.

      S’ils sont satisfaits des AW139, ils pourraient continuer avec Agusta, mais ce serait avoir un matos similaire à celui d’en face… S’ils ont les moyens, ils prendront des AH64 dernier cri, mais justement ils n’ont pas l’air d’en avoir trop. Reste le Tigre, mais déjà pas sûr que ça soit tellement moins cher, et il faudrait qu’ils aient le temps…

      Du coup, soit ils vont revoir leurs prétentions, soit soyons fous, ils attendent l’arrivée du KAI L.A.H 🙂

    • Moddus dit :

      L’article parle de faire du sauvetage et de la lutte contre les incendie en parallèle des missions militaires, donc ça ne sera pas un hélicoptère d’attaque pur.
      Peut-être du Black Hawk : ils peuvent faire du transport, du sauvetage, utiliser des Bambi buckett pour lutter contre les incendies, et recevoir un kit d’armement. Et comme il est américain, pas de sanctions pour un achat russe.

    • Carin dit :

      @MAX Ils parlent de faire de la recherche/sauvetage…. Pas aisé avec votre suggestion!

    • galileo dit :

      Mi-35P ne sont « pas adaptés aux missions de recherche et de sauvetage ou de lutte contre les incendies » alors que le Tigre ou l’Apache le sont?

      • Alain d dit :

        :>))

      • Titi74 dit :

        Pour le Tigre les incendies, je ne suis pas sûr, mais pour le sauvetage ce s’est déjà fait avec brio en Afrique du nord il me semble…

  2. Castel dit :

    Vu les tensions actuelles avec la Turquie, les Chypriotes ne devraient pas trop tarder pour les remplacer…..
    Des tigres pourraient faire l’affaire, puisque les Australiens semblent vouloir s’en débarrasser, donc, cela devrait leur permettre de profiter de l’occasion pour les obtenir à un prix intéressant, mais, bien sûr à condition qu’Eurocopter fasse un effort sur la maintenance, avec, notamment un prix raisonnable ….

  3. Thierry dit :

    l’inconvénient de la version Mi-35P c’est le double canon situé sur le coté de l’appareil à l’avant qui n’est pas orientable (pour en réduire le coût de fabrication), c’est plus difficile de viser une cible qui s’échappe par le coté sans modifier la trajectoire de l’appareil doit doit toujours suivre la cible du nez.

    Les russes s’en sont rendu compte et ont fait une nouvelle version, le MI-35M avec l’armement en tourelle sous le nez, comme c’est le cas des Apaches et Eurocoptère ou même Mi-24 des versions précédente.

    On ne dira jamais assez le mal que font les économies mal placés, et qu’au final ça coûte toujours plus cher à corriger, quel que soit le pays.

    • Ion 5 dit :

      @Thierry
      Oui enfin, le client n’était pas obligé d’acheter la version P, non plus.
      De plus, s’il l’a fait c’est en connaissance de cause; dans certains cas, un bitube de 30 mm, même fixe, vaut mieux qu’un 23 mm, même mobile…

      Par contre adapter une tourelle pour une arme aussi puissante qu’un bitube de 30, ça n’a rien d’un gâteau, y compris sur un hélico aussi puissant qu’un Mi 24/35 compte tenu du poids et du recul.

      ET, pour finir à la demande du client le Mi-35 P peut avoir les deux systèmes d’arme à la fois…

      https://rostec.ru/news/mi-35p-feniks-vozrozhdenie-legendarnogo-krokodila/

  4. Ce concept de canon fixe n’a aucun sens
    Militairement ca vaut 10x moins qu’une tourelle traditionnelle.

  5. Parigot dit :

    Twist again dans les Balkans, bientôt sur tous vos écrans.
    https://www.courrierdesbalkans.fr/Albanie-Kosovo-vont-accueillir-refugies-d-afghanistan