Dédié à la détection de particules radioactives, l’avion américain WC-135 « Constant Phoenix » survole la mer Noire

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. Bob dit :

    C’est peut-être lié à la torpille nuke poséidon mais la marine soviet utilisée déjà des torpilles à l’uranium et au plutonium. Il y a peut-être eu un incident avec ces torpilles. Il peut s’agir aussi d’une fuite d’un réacteur civil russe ou d’une usine utilisant des radionucléides quelconques.

  2. Thierry dit :

    Une chose est déjà certaine, le dernier essai d’armes russe ne s’est pas bien passé du tout, mais on s’en doutait déjà vu que dans le domaine des missiles ils ont actuellement de gros problèmes qu’ils n’arrivent pas à résoudre et c’est rien de le dire !

    En outre concernant la mer Noir, il y a actuellement une marée noire et c’est sans doute l’étendu de la gravité réelle, (en dehors de toute propagande russe officiel forcément dans la dénégation) qui est surveillé par ces avions.

    https://www.20minutes.fr/planete/3101271-20210811-russie-importante-fuite-petrole-mer-noire

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ en dehors de toute propagande russe officiel forcément dans la dénégation ]

      Pour être complet sur ce dossier plus de 50% de l’actionnariat de la société responsable de cette marée noire n’est pas Russe mais Etasunien , Britiche , Ritalien , Batave et Kazakhe . On y trouve une société Anglo-Hollandaise connue internationalement . L’actionnariat Russe n’est que de l’ordre de 30% .
      Ça c’est une information que l’on ne trouvera pas dans les merdiats françaouis …

      » Quand quelqu’un commence à vous raconter une histoire que vous pensez connaître , ne l’interrompez pas ! Elle ne vous sera jamais racontée de la même manière ! »
      General Golbery do Couto e Silva

      • BoomerAlert dit :

        Toujours autant de mal avec les noms propres, Daniel Besson (son slip) ?

    • Mica X dit :

      D’où peut-être l arrestation d’un lampiste comme évoqué d’un autre fil
      un lien entre ces deux affaires ?

  3. Raymond75 dit :

    Détection de transferts éventuels de bombes nucléaires tactiques ? Y compris en Europe centrale (Belarusse) ce qui expliquerait le nord et le sud.

    • basstemp dit :

      Il y a très peu de chance a ce que le WC135 Constant Phoenix soit en mesure de pouvoir faire de la détection d’armes nucléaires au sens têtes nucléaires montées sur missiles et donc stables ! Surtout depuis les évolutions des années 2000 qui ont logiquement vu disparaitre les têtes nucléaires qui demandaient des maintenances de tritium comme c’était globalement la norme dans les années 80-90-2000 ou la, il aurait été possible que des traces de tritium puisse être laissée par une arme sur son lanceur et encore que : La logique voudrait que se soit des micro-fuites avec peu de chances d’être détectée car cet avion est surtout fait pour détecter de la radio-activité diluée dans d’immenses volumes d’air

  4. Frédéric dit :

    En principe, ces ogives ne sont pas censés laisser fuir des particules radioactives. Si oui, c’est qu’il y un gros problème.

  5. Max dit :

    La mer Noire l’est encore plus maintenant.
    Une importante fuite de pétrole s’est produite en mer Noire près de la ville portuaire russe de Novorossiïsk (Sud). Plus de cent tonnes d’or noir auraient été déversées dans l’eau, a affirmé ce mercredi le WWF.

  6. Philippe dit :

    A propos de particules radioactives, c’est désolant mais il faut le rappeler, lorsque le nuage de Tchernobyl est passé au-dessus de la France, les différents SDIS dont les compteurs Geiger couinaient ont reçu l’ordre….de les fermer :
    véridique et navrant tout à la fois.
    Pendant ce temps là Allemagne et Suisse donnaient des instructions à leurs populations respectives sur la conduite à tenir (non consommation des légumes du jardin, des champignons etc…)
    => à méditer!

    • Paddybus dit :

      Si vous avez l’impression que le même comportement s’est récemment reproduit concernant les soins contre un virus, sur ordre…. c’est que ce n’est peut-être pas qu’une impression…. ;0}

      • Pravda dit :

        Déjà des fake news à l’époque, dont vous semblez friand.

        • Paddybus dit :

          la pravda comme à la belle époque soviétique…. tout ce que dit le gouvernement ou le système mondialiste n’est que vérité, le citoyens à l’obligation de croire…. tout avis divergeant sera définitivement considéré comme déviant et devra faire l’objet d’un recadrage … en commençant par la censure systématique sur tous média qui tentera de la propager…. et si cela ne suffit pas…. les pressions, insultes et traitement méprisants seront appliqué par l’ensemble des merdias aux ordres….

          Pravda, qui n’est en rien scientifique sait qu’il n’y a aucun soin possible sur le covid, alors que plus de 102 études scientifiques prouvent le contraire….

          Les études scientifiques allant à l’encontre des décisions des gouvernements soumis aux diktats de l’industrie pharma, seront donc considérée comme sans intérêt, et seule la vérité déclarée aura droit de cité….

          c’est pas un peu comme ça qu’est tombée l’URSS…??.. putain, il faut accélérer la chute…. ;0)

    • lgbtqi+ dit :

      Effectivement.

      Cela permet une compréhension exacte du rôle des hommes politiques français v/v de leurs concitoyens …

      Probablement comptent-ils sur la mémoire courte de ceux-ci …

    • marc dit :

      dingue que cette légende de merde soit encore propagé:
      https://inis.iaea.org/collection/NCLCollectionStore/_Public/45/071/45071199.pdf
      Merci de tout lire, les SDIS n’ont reçu aucune consigne, les services de l’état ont fait leur boulot, ont publié les données, mais certains journaux ont voulus faire du buzz.
      Notre pays n’a juste pas paniqués comme d’autres

      • lgbtqi+ dit :

        j’ai le souvenir d’un commandant d’une caserne de pompiers en Corse qui témoignait précisément du contraire.
        J’ai le souvenir d’autorités qui recommandaient à la population de manger des salades et autres produits du jardin, quand cela était interdit dans les pays voisins
        J’ai le souvenir d’une présentatrice météo qui montrait à la tv la carte avec le nuage qui s’arrêtait à la frontière
        J’ai le souvenir du professeur pélerin qui débitait ses mensonges

        Votre intervention est bien curieuse …

    • Pascal (l'autre) dit :

      « les différents SDIS dont les compteurs Geiger couinaient ont reçu l’ordre….de les fermer : Et aussi des départs en « maintenance » de D.O.M. 410!

      • Dupont avec un t dit :

        A la fameuse circulaire dans les régiments de la maintenance du radiamètre DOM 410 , serait ce une pure coincidence …n’y est jamais cru

    • 421 dit :

      Un expert sachant…
      Des sources fiables, des témoignages étayés et signés ou juste les mêmes mensonges relayés depuis 35 ans ?

    • vno dit :

      Des compteurs Geiger qui couinaient dans les SDIS, vous êtes sur ? Comment ont-ils su qu’il fallait les mettre en marche s’ils en étaient dotés à l’époque ? Les brigades de gendarmerie disposaient de DOM410 censés rester sous tension, mais ils étaient fait pour détecter les retombées d’explosion nucléaires, pas la destruction d’un cœur nucléaire. Généralement comme personne ne savait à quoi ils servaient, ils étaient remisé dans un coin. La légende des armées prétendait que c’est la sonde de tube d’air frais d’un SNLE en maintenance à l’ile longue qui a déclenché, suivie par le système de surveillance de l’ile longue, puis par les centrales EDF et de production de combustible. C’est à dire pas grand chose. C’est le ministre de l’industrie ( Giraud ) qui a demandé au CEA de lui monter une équipe pour développer rapidement un réseau de surveillance et détection en continu. Faute de polytechniciens voulant risquer leur carrières, c’est un gars qui avait passé son diplôme d’ingénieur par correspondance puis quelques mois sur les bancs d’une école d’ingénieurs Nancéenne qui a accepté le poste. C’était un ancien maître-principal électronicien d’escadre de la Marine Nationale de spécialité détecteur, engagé à 16 ans. Il était sorti major de promo du premier cours d’électronicien de la Marine et a refusé le poste qui lui était destiné à l’EAMEA Cherbourg, préférant rembarquer et la solde à la mer. Ce cours avait lieu au Etats-Unis à l’époque, ce qui a eu son importance par la suite. Cet ingénieur discret (Gatineaux 1931-2016) qui était un opérationnel de terrain (essais nucléaires) a réalisé sa mission en un temps record et dans un budget ridicule par rapport aux habitudes de l’époque. Tout le reste n’est que littérature et justification à postériori des responsables avec des prélèvements manuels et du personnel peu nombreux pour masquer le fait que nos supers administrateurs et super scientifiques valaient ceux du Covid d’aujourd’hui. La différence, c’est que nos politiques savaient se faire conseiller en dehors de leur nombril et faire confiance à des sans dents ou aux gens qui ne sont rien.

      • lgbtqi+ dit :

        oui, oui … en différentes casernes de pompiers à travers la métropole, des détecteurs en fonctionnement permanent ont bien donné l’alerte. Des commandants de casernes, inquiets mais dubitatifs, ont appelé leurs homologues et ont eu hélas la très sale confirmation.

        • vno dit :

          Merci, les pompier chez moi n’avaient pas de détecteurs, je l’ignorai. Par contre le maire n’avait jamais entendu parler du plan OESEC RAD. Après renseignement, j’ai découvert qu’il n’étaient pas distribué car classifié. Ma femme qui rentrait dans l’organisation n’en savait rien non plus, ni ses cadres. Pour les cachets pour l’iode, ils ont depuis été distribué aux pharmacies. Un test auprès d’un ami pharmacien m’a permis de découvrir que s’il savait ou ils les avaient mis, il ne savait rien sur leur distribution et qu’ils étaient périmés depuis 2007. Bref, tout va bien ! Nous sommes prêts.

      • Gaulois78 dit :

        Bonjour,
        Où peut-on trouver des articles sur ce
        maître-principal électronicien d’escadre de la Marine Nationale ?
        D’avance merci,

  7. Chris dit :

    Je croyais qu’ il n’y avait que les avions militaires russes qui volaient « transpondeur éteint » aux limites des espaces aériens adverses? Ce qui est d’ailleurs régulièrement dénoncé comme étant « irresponsable ». Apparemment,tous les camps procèdent de la même manière, ce qui est logique militairement mais plus contestable légalement.

  8. granit dit :

    En tout cas ses moteurs émettent beaucoup de particules.

  9. Prof de physique dit :

    Faire des missiles à propulsion nucléaire est peut être avantageux sur le papier, mais assez irresponsable en fait.
    Heureusement, pour l’instant, les missiles stratégique ne fonctionnent que du temps de paix. Essais, mise au point, tests, entrainement.
    À chaque fois avec un missile à propulsion nucléaire on risque l’accident, la diffusion de saloperies radio actives ET chimiquement toxique.
    L’avantage de tels missiles est de pouvoir voler longtemps. Il n’est pas difficile de craindre que si l’un d’entre eux échappe au contrôle, par défaillance quelconque, il peut arriver n’importe où sur la planète ensuite.
    S’il y avait un pouvoir mondial bienveillant il interdirait ce genre de jouets.
    Mais je ne crois pas qu’il y ait un pouvoir mondial, et s’il existe, il ne doit pas être bienveillant.

    • Dodo dit :

      Quand on comprend que ces armes ne servent à rien, qu’elles ont juste pour objet que de créer un avantage psychologique dans la tête des puissances occidentales, on a tout compris et alors on arrêtera de s’abreuver des beaux discours russes qui n’ont pas pour but de communiquer pour informer, mais de communiquer pour dissuader …

  10. jacque dit :

    Pourrais je avoir plus de pognon pour faire apparaitre le nom de l’organisme qui ravitaille les associations humanitaire en bss.

  11. etinne dit :

    L’exemption de vaccin sars cov s’applique au reserviste naviguant a vue.

  12. Elyo dit :

    Je pense que le véritable problème se situe dans la mer de Kara ( nord de la Sibérie ) où pourrissent de nombreux sous marins nucléaires pour lesquels les russes ont fait le choix de ne pas les démanteler car cela aurait coûté trop cher. Ces bombes à retardement vont finir par causer de gros problèmes de pollution nucléaire. Pas très loin de là les installations gazières et pétrolières ont créé de véritables lacs d’hydrocarbures dans la taïga provoquant un désastre écologique. La fuite en avant des dirigeants russes devient pathétique, à l’image du PCC chinois, c’est tout ce qu’ils ont à proposer à l’humanité ?

  13. Nexterience dit :

    Le réacteur nucléaire avait été étudié dans les années 60′. Le stato nucléaire avait été esquissé.
    Pourquoi ces recherches ne seraient pas appliquées à des missiles de croisière ?