Royaume-Uni : La British Army appelée à la rescousse pour remédier à la pénurie de chauffeurs de camions?

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

87 contributions

  1. asvard dit :

    [… revient à poser un plâtre sur une jambe de bois…]
    Un plâtre sur une jambe de bois ça peut avoir son utilité par contre un emplâtre pas du tout puisque par définition c’est destiné à être sur la peau.

  2. farragut dit :

    Mais où sont passés les drones que Amazon devait déployer pour livrer les colis ?

    WHAT HAPPENED TO AMAZON’S DELIVERY DRONES ANNOUNCED 8 YEARS AGO?
    https://www.valuewalk.com/amazon-delivery-drones-prime-air/

    Que fait donc Jeff Bezos, du tourisme spatial ? 🙂
    Où vat-on si on ne peut même plus compter sur les entreprises privées, et sur les super-milliardaires, pour remplacer les « services publics » ?
    Pas assez de subventions ? Viens chez nous, Jeff, la Start-Up Nation te tend les bras (et les Deutsche Mark du Plan de Relance Européen) !
    Vite, M. Lagneau, un petit billet en français pour expliquer les plans de Amazon pour fournir des drones de livraison en France, pour remplacer les hélicoptères manquants de la Sécurité Civile, ou les hélicoptères de transport de l’ALAT.
    http://www.opex360.com/2018/07/12/disponibilite-helicopteres-militaires-francais-peine-a-decoller-cout-de-maintenance-senvole/

    Amazon’s drone dream is dead in the water: Retail giant has fired most of its UK Prime Air team where it was testing a global delivery program – and despite FAA approval US direct-to-door drop-offs look unlikely (4 August 2021):
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-9857981/Amazon-workers-U-K-say-companys-drone-delivery-never-ground.html
    Wired Reports Mayhem for Amazon Drone Delivery Unit in the UK (August 04, 2021)
    https://dronelife.com/2021/08/04/wired-reports-mayhem-for-amazon-drone-delivery-unit-in-the-uk/

    Cela dit, les drones « civils » pourraient être détournés pour livrer des paquets simultanément à toutes les centrales nucléaires françaises, dans un élan concerté avec la frange écologiste anti-nucléaire et les Verts allemands (et Angela) pour prouver que les centrales à gaz russes sont beaucoup plus « énergie durable » que l’électricité produite par la désintégration d’atomes d’uranium et de plutonium…

    Ceci peut expliquer pourquoi l’administration US ne tient pas tant que cela à voir le ciel rempli de drones de transport Amazon, surtout s’ils sont fabriqués à bas coût en Chine (par des Ouighours, c’est encore moins cher) ! 😉
    The Pentagon says DJI drones still pose a threat, disavowing its own earlier report (Jul 25, 2021):
    https://www.theverge.com/2021/6/1/22463946/dji-drone-ban-pentagon-department-of-interior
    Cela dit, Amazon propose aussi sur son site des technologies anti-drones, au cas où les Français voudraient s’en protéger (pas de petits profits)… 😉
    https://www.amazon.com/anti-drone-technology/s?k=anti+drone+technology

  3. Sempre en Davant dit :

    On se souviendra de la désertion sans sanctions d’une partie du pilotâ d’air France qui sans renoncer à ses avantages refusait de conduire les troupes ces l’AS après l’invasion du Koweït.
    On comptait sur les monopoles pour soutenir la défense.

    La haute intensité c’est quand l’avant n’a plus que la musette.
    Quand c’est pareil pour l’arrière c’est la surintensité.

    Le UK semble avoir survécu au Covid grâce au poulet frit voir Christmas at KFC sur Utoube.

    Un un amical salut à tous les routiers a qui on refusait, chiottes, douches, eau et nourriture y qui ont continué en dépit de tout.

    C’était pas les tringlots sous les obus de la Voie Sacrée mais ça a de la gueule quand même !

    • Grosminet dit :

      @ Sempre en davant:

      Merci pour nous,tout en sachant que les chiottes et douches nous sont encore refusés dans 80% des cas…..
      10% étant accessibles mais non nettoyées (et je ne parle pas QUE de désinfection Covid! )

      Les 10% restants étant les restaus routiers encore ouverts (autant dire plus beaucoup! )

      La bouffe,c’est juste une question d’organisation (enfin,un habitué aux RICR saura se démerder avec du singe ou autres conserves,à défaut de « frais en boîte » )

      • Sempre en Davant dit :

        Grosminet,
        Un chef qui ne veille pas sur la permanence de ses approvisionnements n’est digne de ce nom.
        Plus grave ne pas veiller sur l’hygiène tout au long de la chaîne d’approvisionnement en temps de pandémie montre un autre degré de bêtise.
        Les circonstances voulaient que de bout en bout on double et redouble les « postes de propreté ». Nos Maharajah wanabee semblent ne pas savoir ce qu’est une maladie du péril fécal c’est à dire une maladie du manque d’hygiène et de la recontamination.
        Ni la vaisselle d’or ni les nappes de soie ne protègent des manques de propreté.
        Mais vous le savez les intouchables sont hors des castes et le virus n’a pas d’auswiess.

        Pour penser défense : où sont les cuisines roulantes et les douches de campagne ? Où sont les feuillées creusées par le génie ? Etc…

        On devrait également se souvenir des épidémies de peste qui ont été vaincues par les fossayeurs, leurs chars à boeuf et leurs masques aux grands becs remplis d’herbes qui prefigurraient les masques à gaz.
        Cette fois les gens qui allaient chercher les dépouilles à l’hôpital n’avaient pas droit aux priorités des soignants.
        On m’a fait une fois le « coup de l’invité » avec des sanitaires dégueulasse… Après quoi le nécessaire de nettoyage était toujours à portée !
        Franchement un pulvérisateur et de l’extrait de javel se sauraient ajouté au reste. Avec des réserves d’eau et un seau pour le lavage du bonhomme…
        Il faudra revoir tout cela et créer des plans pour réquisitionner des restos routier, sécuriser l’hygiène pour les hommes et femmes de la route, les secours, fdo etc
        Créer des postes médicaux mobiles etc.
        Tout est à reprendre.

    • Prof de physique (et pas de français) dit :

      Peut être devriez-vous vous relire avant de mettre votre commentaire en ligne.
      Je suis loin d’être parfait en ce qui concerne l’orthographe, la conjugaison, et la syntaxe, mais vous avez une bonne marge de progression.

      • Habituė d' opex360 dit :

        Il y a aussi le problème de la saisie automatique des mots : elle est encore loin de l’IA et — même si « l’orthographe est la science des ânes » — l’on a donc intérêt à bien vérifier.
        Du moins si l’on a un minimum de respect pour les lecteurs.

    • Royal Marine dit :

      Merci pour eux!

  4. Nico From UK dit :

    Peut etre que si les patrons n’avaient pas mis au chomage les chauffeurs anglais pour les remplacer par des camions immatriculés en Bulgarie ou Pologne (avec chauffeurs bulgares ou polonais) il n’y aurait pas ce pb.
    Un rappel : dans une economie libre il n’y a pas de postes non pourvu. Si le salaire est suffisament haut il y a toujours un candidat.

    • Frede6 dit :

      Voulez vous dire que le RU n’est plus une économie libre depuis le Brexit ?

    • sepecat dit :

      Votre rappel date un peu et ne vaut pas pour toutes les catégories socio professionnelles… En informatique par exemple les RH se creusent la tête pour retenir les talents car ils constatent avec amertume que la vieille recette du salaire élevé n’est plus vraiment de mise pour tous les profils. Certaines recrues potentielles préfèrent aller vers un poste moins rémunéré mais beaucoup plus attrayant au niveau du projet et/ou des conditions de travail. Penser que la carotte en euros suffira à attirer les talents en question marche encore avec certains profils, mais se heurte à d’autres qui font des choix différents. Et le confinement n’a pas arrangé les choses… les télétravailleurs s’apercevant qu’ils peuvent aller s’installer dans la Creuse ou tout autre endroit sympa, avoir un coût de la vie moins élevé et continuer à bosser à distance sur les projets qui les motivent.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Il y a quand même le problème de la formation qui a été stoppée à cause du covid…..

    • Prof de physique dit :

      C’est pas faux.

  5. Themistocles dit :

    Il est vrai que les rayons des grandes surfaces au Royaume-Uni font pitié. Si on considère les délais de livraison c’est pire, il faut maintenant compter les délais en semaines au lieu de jours.

  6. farragut dit :

    Pour se rendre compte de ce que donne la « livraison coordonnée » de centaines de petits paquets sur nos centrales nucléaires, Amazon en a même fait la démonstration pour promouvoir le film de Tom Clancy « Sans Aucun Remords » (“Operation Global Drone Drop” delivered about 100 gifts in 10 countries and 12 markets, including New York, Los Angeles, Sydney, London and Mexico City. ):
    See How Amazon Prime Video Delivered Gifts with Drones (MAY 26, 2021):
    https://www.bizbash.com/production-strategy/experiential-marketing-activations-sponsorships/article/21451861/see-how-amazon-prime-video-delivered-gifts-with-drones
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Sans_aucun_remords

    Mais que fait EDF donc pour livrer les crayons de combustible à remplacer dans l’EPR de Taishan ? 😉

  7. petitjean dit :

    Il y a qqs millions de chômeurs au RU !

    un bon salaire, de bonnes conditions de travail , une mobilisation des formateurs et…… en quelques mois, vous aurez de bons chauffeurs
    l’utilisation de l’armée ne peut qu’être temporaire

    pourquoi j’enfonce des portes ouvertes ?……………

    • Paddybus dit :

      Sauf erreur de ma part, le chômage au Royaume Unis est trés bas….4,8% selon « contryeconomy.com….à fin mai 2021…. et trés surement beaucoup plus bas que dans notre « beau pays »….
      Et faut-il rappeler qu’étant sortie de notre super union magique, ils n’ont plus à supporter la concurrence des travailleurs détachés et pourront choisir leur immigration….
      J’ai la faiblesse de croire que c’est une chance… vraie celle là…!!!!

      • asvard dit :

        Et combien de « non-chômeurs » ont un « contrat 0 heures » ?

        • Paddybus dit :

          Vous semblez croire que dans ce pays, ils font comme en France, un chômeur qui fait deux jours de formation est d’office sorti des statistiques pour le mois complet…

      • Momo dit :

        Là je vous rejoins. Le niveau moyen de vie en UK est bas, sans parler de la sécu et autres aides sociales où la France est médaille d’or.
        Ce qui n’est pas toujours un bien en réalité vu les magouilles en Md€ que cela entraîne tous les ans, notamment au profit de beaucoup de non nationaux.

        • Paddybus dit :

          Il semblerait que depuis le Brexit, le niveau des bas salaires soit remonté, du fait du départ des étrangers « détachés »… la pénurie crée la rareté, qui fait monter les prix…
          .
          Je ne connais pas assez bien le système social britisch pour en parler vraiment…. mais on peut convenir que le système Français mériterai une bien meilleur surveillance….

          Sur ce sujet, je vous recommande de vous intéresser au sieur Soros…. je viens de lire des articles documentés dans « valeurs actuelles »… et je lis un ouvrage de Pierre Antoine Plaquevent sur le même personnage…
          De plus en plus, il apparaît que la non surveillance du système social Français est en lien avec l’immigration massive, l’objectif correspond avec les idées de ce personnage qui se prend pour un dieu, et prétend gouverner en sous main la planète, sans avoir jamais été élu, au mépris de toute notion de démocratie…. et sa puissance est proprement hallucinante…!!!!!

    • farragut dit :

      @petitjean
      … Pour faire comme Joe (Biden) ?
      « Si vous ne trouvez pas de candidats, augmentez-les ! » ?
      Mais effectivement, le libéralisme financier considère que cette injonction ne s’applique qu’aux patrons et aux actionnaires, et surtout aux fonds de pension rapaces / vautours, pas aux travailleurs… 😉
      Peut-être aussi pour ne pas concurrencer la NASA qui finance Space X et son fondateur, Elon Musk, qui veut diffuser ses camions de livraison électriques autonomes sur fonds publics ?
      Ou quand les multi-millionaires utilisent l’argent public pour générer encore plus de chômage et de déséquilibre dans le marché de l’emploi… Pourquoi embaucher des chauffeurs, quand le « New Space » propose d’autonomiser les camions et la livraison par drones, avec en plus l’argument « Les camions et drones autonomes ne font pas grève, et ne bloquent pas les routes » ?

      Reste le petit détail de la certification des logiciels de sécurité dans les « IA » chinoises, mais si le PPC garantit l’innocuité de ses produits exportés, alors… 😉

  8. JMB dit :

    Il en trouverons en Pologne et Roumanie, Bulgarie

    • Europhobe dit :

      Ou ils en formeront de chez eux.
      Le dumping social de l’UE, c’est fini pour la GB.
      .
      Nous aurons, nous aussi, un nécessaire temps d’adaptation quand nous cesserons d’appliquer les traités européens.

    • Europhobe dit :

      Je n’emploie pas le mot « Frexit » parce qu’il sous-entend des négociations.
      Des négociations inutiles que l’UE fait traîner en les compliquant à plaisir.

      • Mica X dit :

        On fait comment alors, on part, ciao, pas de négo et la vie continue ?

        • Europhobe dit :

          C’est ça. On n’a pas de motif de s’emmerder avec l’UE, qui est une associations d’escrocs.

        • tschok dit :

          @Mica X,

          Europhobe n’a pas compris dans quel monde il vit. Entre autres, il n’a pas compris qu’il y a deux volets de négo:
          – Négocier avec l’UE les conditions de sortie, ce qui est une chose et il se focalise là-dessus comme si c’était le seul problème;
          – Renégocier avec tous nos partenaires hors UE l’ensemble des traités et accords internationaux divers et variés qui ont été conclus par l’UE au nom des Etats membres, dont la France.

          C’est un petit point de droit international que les frexiteurs ignorent: dans un grand nombre de cas, ce n’est pas la France qui est juridiquement partie à un accord, c’est l’UE en tant que personne morale de droit public dotée de sa personnalité juridique propre.

          Donc, si on sort de l’UE, on n’est plus partie à ces traités ou accords internationaux. Donc, il faut les renégocier avec le partenaire qu’il y a en face. Et là, soit le partenaire est sympa et il reconduit avec nous l’accord passé avec l’UE comme si de rien n’était, soit il est pas sympa et il nous dit: « vous êtes qui vous? Je vous connais pas ». Et dans ce cas, il faut renégocier.

          Quand il s’agit de renégocier un accord technique, bon c’est chiant mais c’est pas grave. En revanche, renégocier des accords commerciaux, avec les Etats-Unis par exemple, ou la Chine, c’est une autre pair de manches. Notamment parce que l’UE et la France toute seule dans son coin, ça ne pèse pas le même poids. Donc, les contreparties qu’on peut obtenir ne sont pas exactement les mêmes.

          Tout ça, c’est un impensé de la rhétorique des frexiteurs, comme celle des brexiteurs qui, eux non plus, n’ont pas pensé à des trucs tout cons comme par exemple le fait que les accords de paix en Irlande rendaient impossible le rétablissement d’une frontière physique entre l’Irlande du Nord et la république d’Irlande sans provoquer une crise grave qui pourrait conduire à rien moins qu’une guerre civile.

          Donc, ce qu’il faut d’abord et avant tout demander aux frexiteurs, c’est d’établir une liste sérieuse et exhaustive des « trucs tout cons » auxquels ils ne pensent pas et auxquels il vaudrait mieux penser avant de faire des conneries qu’on pourrait amèrement regretter plus tard.

          Et puis accessoirement, il faudrait aussi leur demander de réfléchir à un scénario de sortie de l’Euro qui ne se termine pas par une catastrophe économique pour la France, parce que tous ceux qu’on a élaborés jusqu’ici en simulation se termine invariablement par game over. Donc si ces brillants esprits pouvaient nous éclairer de leurs lumières en se posant les problèmes concrètement, ce serait pas plus mal.

          Par exemple, on anticipe une fuite des capitaux et donc une dévalorisation du franc par rapport à l’euro dès les premières minutes de cotation. Donc, on ouvrirait le marché au taux de conversion de 1 euro pour 1 franc, et un quart d’heure plus tard, il est possible qu’on soit à 1 euro pour 10 francs, voire 20, et que le cours se stabilise durablement autour de 15.

          Le problème est ici très simple: si ce scénario se produit, nous ne parviendrons plus à financer nos importations. Or, nous importons notre énergie et notre outil de travail. Donc, plus d’exportations non plus. A vrai dire, il est possible qu’on revienne à l’âge de pierre.

          La question concrète à laquelle un frexiteur sérieux et honnête ne sait pas répondre, c’est: comment faire pour garantir que ce scénario ne se produise pas? Et pour de stupides raisons monétaires, en plus.

          Vous savez pourquoi il ne le sait pas? Parce que personne ne le sait. Tout ce qu’on sait, c’est que même 1 euro à 3 francs serait catastrophique.

          Mais la solution on la connait: désarrimer le franc de l’euro et arrimer le franc au dollar. C’est-à-dire faire de la France une annexe de l’économie américaine.

          Donc, la solution consiste à tomber sous la coupe de l’impérialisme monétaire américain afin d’échapper à la discipline européenne qui froisse tant notre sens de la souveraineté.

          En somme, le frexit consisterait à échanger une participation volontaire à un système collectif de transferts contrôlés de notre souveraineté, entre pays européens partageant quand même une culture commune, contre une soumission économique pure et dure à la puissance mondiale impérialiste actuellement la plus puissante existant à la surface de cette planète.

          Celle qui montre son vrai visage quand elle est gouvernée par des gens comme Trump, quoi.

          Comme j’ai parfois du mal à suivre la logique de certains de mes contemporains, je préfère qu’il dressent une liste précise des objectifs qu’ils veulent atteindre et des moyens qu’ils comptent employer afin d’y parvenir, mais avant de faire les conneries, histoire qu’on ait tous le temps d’y réfléchir un peu.

          Mais, hélas, le frexiteur étant d’une nature impulsive et désorganisée, réfléchir avant de faire une connerie n’entre pas dans le champ étroit de ses compétences limitées et donc, ma liste, je peux toujours me la carrer où je pense.

          Et des problèmes comme ça, on en a plein. On a un scénario possible et même probable de retour à une inflation soutenue et durable sur plusieurs années, peut-être 5, peut-être 10, avec des taux qui atteindraient ou dépasseraient les 10%.

          Est-ce que les gens ont vraiment conscience de ce que cela signifie pour leur épargne et leurs revenus, donc leur niveau de vie, dans une société française qui a méthodiquement supprimé les mécanismes d’indexation des revenus à l’inflation mis en place après guerre et jusqu’aux années 90?

          Est-ce qu’ils ont tous bien compris que l’inflation c’est bien, mais à une condition, vitale: disposer de revenus indexés à l’inflation. Si oui, c’est bon et vous allez vous enrichir, sinon, vous êtes mal et vous allez vous appauvrir.

          Donc il y aura des gagnants et des perdants, des in et des out: ceux qui bénéficient d’un système d’indexation, et ceux qui n’en bénéficieront pas.

          Parce que les frexiteurs mentent sur la marchandise: ils présentent le frexit comme un truc consensuel où on se partage tous à parts égales les fruits de la réussite collective. C’est pas ça du tout: c’est un système de compétition sociale encore plus acharnée que celui qu’on connait actuellement.

          Et c’est normal puisqu’il est fondé sur l’idée du chacun pour soi à l’échelle d’un pays par rapport aux autres, dans l’ordre international, donc aussi à l’échelle de ses agents économiques entre eux, dans l’ordre interne.

          Et là-dessus les frexiteurs ne sont pas francs du collier.

          • Plouc putatif dit :

            Tschok, toujours aussi prolixe et bavasseux, « noie le poisson ».
            C’est une technique classique lorsque l’on veut esquiver un débat perdu d’avance.

          • tschok dit :

            @Plouc,

            Faites la liste des trucs tout cons à réfléchir avant de faire des conneries et on en reparle.

            Juste une liste, c’est pas le bout du monde.

            Le paradoxe du frexit, c’est qu’il n’apporte pas de solutions directes aux problèmes qui le justifient aux yeux de ses partisans, mais qu’il crée quantité d’autres problèmes dans des domaines où il n’y en a pas.

            Par exemple, frexit = sortie de l’Euro. Bon.

            En soi la sortie de l’Euro ne règle pas notre problème de déficit chronique des comptes publics ni même celui de la position extérieure négative de la France.

            Mais l’appartenance à l’Euro nous permet au moins de nous financer. Sauf que si on sort on ne pourra plus le faire aussi facilement (parce qu’un déficit se finance, donc il faut y penser).

            Donc, une sortie de l’Euro ne nous permet pas de régler un problème (le déficit) mais elle nous en pose un autre qui lui a toutes les chances d’être insoluble (le financement).

            Ca, c’est un item qu’il faut mettre sur une liste de trucs à réfléchir avant de faire une connerie.

            Vous comprenez Plouc?

  9. Clavier dit :

    Pour approvisionner une pharmacie, je ne crois pas qu’il faille avoir le permis super poids lourd…..

  10. Grosminet dit :

    « SEULEMENT » 10h/jour de TRAVAIL pour les conducteurs Britanniques????? Ils en foutent pas lourd! En même temps,vu leur salaire moyen (en gros,20% de moins qu’un français)…..

    En France,le temps de TRAVAIL (temps de SERVICE => conduite+travail,pour être exact) pour un conducteur peut aller JUSQU’A 12h/jour (sur une AMPLITUDE MAXIMUM de 15h) …

    dans la limite de 60h/SEMAINE (SI,ET SEULEMENT SI le conducteur fait une moyenne de 48h/semaine sur 4 mois selon l’UE MAIS 56h/semaine sur 3 mois selon le code du travail Français)

    et 2x/SEMAINE maximum 10h de CONDUITE (en gros,3×9 + 2×10 h de CONDUITE/semaine possibles,MAIS dans la limite de 56h/semaine OU 90h sur 2 semaines consécutives)

    Alors,tenter PROVISOIREMENT de palier au déficit de PROFESSIONNELS (si si,malgré ce que certains montrent sur les routes) par des militaires non soumis (en temps normal! ) aux règlementations UE et civiles,ça va être sportif sur les routes …..PAS une bonne idée du tout (ATTENTION! je ne dis pas que ce sont des bons à rien au volant! je dis juste qu’entre la règlementation civile et la conduite en agglo,ça va les surprendre)

    • Meiji dit :

      Il y a une erreur, ils doivent parler de 10 heures de conduite /jour hors temps de travail.
      Le RU a la même réglementation (Européenne) que nous.

      • Grosminet dit :

        @ Meiji:

        Oui,comme cela à été fait quelques semaines en France (enfin,pour ceux qui restent sur le territoire,car la polizeï et les carabinieri n’attendaient que ça,de tomber sur un « frunze » ayant fait 3 ou 4X 10h de conduite dans la semaine (un collègue était SYSTEMATIQUEMENT épluché sur le tachy quand il sortait de France,limite le reste ils en avaient rien à secouer).

        Non pas pour compenser un manque de conducteurs,mais pour optimiser encore plus (enfin,en théorie…..parce que le problème vient des temps d’attente en chargement/déchargement,pas de la conduite….) la logistique des bases alimentaires et sanitaires à cause du comportement schyzophrène des françaislors du premier confinement

  11. Arthur dit :

    Surtout, ne pas faire jouer l’offre et la demande en payant mieux des chauffeurs qui passent leur vie loin de leur famille, ça risquerait de motiver un peut plus de gents à faire ce travail. Surtout qu’il y en a déjà trop des gents qui ont du travail …

  12. Monbars dit :

    Pourtant le Brexit devait améliorer l’économie du pays…

    • sepecat dit :

      Il semble qu’on ait présenté aux British la maison témoin avant le vote et qu’ils récupèrent l’immeuble aujourd’hui en se désolant que la publicité leur ait menti. Ceci dit, ceux qui avaient le pouvoir d’aller voter et voulaient rester dans l’UE ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Là où cela devient savoureux c’est lorsque vous voyez un agriculteur anglais, ayant voté pour le Brexit, se lamenter devant les caméras du fait qu’aujourd’hui il ne touche plus les aides de cette même UE, voit son coût de revient augmenter et se trouve en concurrence avec de la viande d’origine US, canadienne ou autre moins chère et n’ayant pas le même niveau en termes de règles sanitaires. Tu l’as voulu, tu l’as eu mon gars…

      • 341CGH dit :

        « Se lamenter devant les caméras ».
        Permettez-moi de douter de l’honnêteté du reportage.
        La presse n’est pas mieux chez eux que chez nous.
        .
        D’ailleurs ce sont les mêmes.
        Ce reportage, vous l’avez vu sur une chaîne française ou sur une chaîne indépendante ?

        • Haschtag#complot dit :

          Xcusez-moi de vous reprendre, 341CGH : on ne dit plus « indépendante », on dit « complotiste ».
          Sous peine d’être accusé soi-même de complotisme.

    • Eugene123 dit :

      L’économie d’un pays ne se résume pas aux problèmes d’un seul secteur d’activité!!!

      Juin 2021: Au Royaume-Uni, la reprise économique est plus rapide qu’en Europe. A Londres, l’indice PMI du secteur des services a atteint en mai son plus haut niveau depuis 24 ans, tiré par une vaccination massive de la population apte à retrouver bars et restaurants. En zone euro, la tendance est également à la hausse mais elle est moins dynamique que celle des Britanniques.

      Un petit coup à l’article suivant montrent même la situation de l’économie française qui est… dans une situation plus basse que les british: 🙂

      https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/au-royaume-uni-la-reprise-economique-est-plus-rapide-qu-en-europe-886004.html

      Un petit « Frexit » pour améliorer la situation du smicard moyen?

      • Franchouillard dit :

        @ Eugène123
        Le smicard, par nature, n’est pas « moyen » : il est smicard.
        Son problème en France actuellement, c’est la concurrence des travailleurs clandestins qui lui pourrissent la vie au boulot parce qu’il n’est pas Africain.
        Je peux en témoigner, je n’invente pas.
        .
        Dans les transports, il faut voir la quantité de camions immatriculés à l’étranger : ils ne retournent jamais dans leur pays d’immatriculation mais échappent aux lois françaises qui protègent les personnels
        .
        La solution, pour soulager nos concitoyens smicards ou routiers, c’est de sortir de l’UE unilatéralement et sans négociation.
        Ainsi nos travailleurs seront protégés
        Nous relancerons notre économie en relançant une consommation intérieure protégée par des droits de douane.
        .
        Il n’y aura plus de travailleurs exploités par leur employeur polonais ou syldave,
        ni de clandestins envoyant leur paie en Afrique.
        .
        Mais quand on dit ça on est qualifié de « fascho ».
        C’est donc avec intérêt que j’attends maintenant les arguments qui me démontreront que j’ai tort.

        • Paddybus dit :

          Franchouillard, vous avez totalement raison, mais nos opposants eux n’ont besoin d’aucune démonstration pour justifier leur idée…. leur religion leur suffit, ils agitent le drapeau de la sainte vierge et ils ont raison contre les évidences…. ;0)))

        • tschok dit :

          @ Franchouillard,

          Non, pas de facho, plutôt d’*****, ce qui vous va bien mieux.

          En fait, vous êtes dans le discours de conviction et, comme c’est souvent le cas, vous appelez un discours démonstratif (le convaincu met le quidam au défi de lui démontrer qu’il a tort de croire en ce qu’il croit).

          On dit alors (il s’agit d’un stéréotype) que les discours de conviction appellent les discours démonstratifs.

          Je vous explique: en rhétorique, on distingue classiquement trois grands types de discours:
          – le discours de conviction (c’est celui que vous tenez)
          – le discours démonstratif (c’est celui que vous appelez)
          – le discours dialectique (c’est celui que je devrais normalement vous tenir si je trouvais quelque intérêt à vous répondre)

          Je vais plutôt me borner à vous inviter à réfléchir sur la validité de vos affirmations péremptoires, cela vous sera plus utile.

          Par exemple, est-ce que vous êtes sûr que les droits de douanes « protègent » la consommation intérieure?

          Deux observations:
          – Les droits de douanes sont des taxes qui sont perçues par l’Etat et payées par le consommateur final. Donc elle renchérissent le prix d’un produit importé.

          Est-ce que vous êtes certain qu’on protège la consommation intérieure d’un pays en renchérissant les prix?

          – Les droits de douanes ayant justement pour effet de pénaliser la consommation des produits importés, ils ne visent pas à protéger la consommation intérieure, ce qui n’a pas vraiment de sens, mais la production intérieure. Nuance.

          Est-ce que vous êtes sûr que confondre consommation et production est un gage de sérieux dans le raisonnement économique?

          Voilà, à défaut de vous démontrer que vous avez tort, ce dont je n’ai rien à foutre, je vous amène au moins quelques éléments de réflexion sur la façon de structurer un raisonnement pour le rendre à peu près sérieux.

          Ensuite, vous pourrez utilement vous demander s’il y a lieu de relancer la consommation en France, alors que l’économie française ne souffre pas d’un manque de ce point de vue.

          Et puis vous demander en quoi le frexit serait mécaniquement plus protecteur pour notre économie que notre situation actuelle de membre de l’UE. Est-ce que par exemple nos besoins énergétiques vont mécaniquement diminuer? Oui ou non? Est-ce que les Français vont acheter moins de voitures allemandes? Oui ou non? Ou de smartphones?

          Le fait de sortir de l’UE aura-t-il un effet positif sur la compétitivité-prix qui pousse nos constructeurs automobiles à délocaliser leur production en Turquie ou au Portugal?

          Renault affirme que le fait de construire les Clio en Turquie lui permet de baisser leur prix de 20%. On se barre de l’UE, Renault gagne ces 20%? Il peut relocaliser en France, comme ça, par l’opération du Saint esprit?

          Concrètement, en quoi la sortie de l’UE change nos besoins? A peu près en rien, si vous voulez mon avis. Les Français sont de gros consommateurs de coquilles Saint Jacques, par exemple. On en importe massivement du Chili et du Pérou.

          Demain, on sort de lUE. On arrêtera d’importer des coquilles Saint Jacques? Et en quoi les frapper de droits de douane prohibitifs changera la situation des smicards français, dont vous voulez prendre la défense, voulez-vous bien me l’expliquer, car je ne le comprends pas vraiment?

          Tout ce qui se passera, c’est que vos chers smicards français ne pourront plus se les acheter, alors qu’aujourd’hui ce produit est disponible en grande distribution pour un prix raisonnable qu’ils peuvent payer.

          Bon, vous réfléchissez à tout ça et on remet à plus tard la question de savoir si vous avez tort ou pas et qui va vous le démontrer, d’accord? En fait, je crois que tout le monde s’en fout, cela n’a pas d’intérêt.

          Vous voyez comme je suis gentil. Et je laisse de côté vos propos xénophobes de d***** a****** qui ne mériteraient que des coups de trique, ce qui est vraiment la preuve que je suis remarquablement aimable ces temps-ci.

          • Plouc putatif dit :

            Incapable de progresser, le tschok.
            Il a pourtant un gros potentiel de progrès.
            Un potentiel qui reste intact à chacune de ses interventions.

          • Habituė d' opex360 dit :

            J’aimerais comprendre pourquoi le modérateur laisse passer un commentaire qui commence par une insulte.
            C’est d’autant plus incompréhensible que ce pseudo est coutumier du fait.
            .
            Quant au fond de ses interventions, il est peut-être devenu excellent : je ne lis plus depuis longtemps cetintervenant, car je suis rebuté par sa discourtoisie.

        • Grosminet dit :

          Mouais….sauf que vous ne connaissez RIEN au transport,visiblement….ni à l’immigration

          Rappel de base: l’Europe,c’est LA LIBRE CIRCULATION des BIENS et des PERSONNES (et ça marche AUSSI pour les Français! si si! )

          Rappel bis: en EUROPE (donc,en France!),il existe des règles de limitation du cabotage des transporteurs « étrangers » sur le territoire (règles valables dans TOUS les pays Européens,donc les Français AUSSI y sont soumis! )
          La principale de ces règles étant la limitation PAR VEHICULE à 3 opérations de chargement/déchargement dans notre territoire,dans la limite de 7 jours pour une entreprise BASEE A L’ETRANGER
          Hors,de plus en plus de transporteurs « étrangers » se basent en France (et sont donc soumis aux règles???? FRANCAISES! ) tels Hegelmann,Patinter,DHL,UPS…..

          Ensuite,vous oubliez (volontairement? non,je n’ose y croire! :p ) la loi Macron sur les travailleurs détachés,CONTRAIGNANT les entreprises utilisatrices à rémunérer ces salariés aux mêmes conditions que les français,et la directive européenne modifiée (grâce aux efforts de Macron,et pourtant je ne le porte pas dans mon coeur! ) sur les travailleurs détachés,au grand dam des transporteurs espagnols,portugais,hongrois,lituaniens,polonais

          vous occultez aussi le fait que,CHAQUE ANNEE,des transporteurs « étrangers » se font interdire le territoire français pour « non respect des règles de cabotage » …Certes,cette interdiction n’est valable qu’un an

          Vouloir relancer l’économie est une bonne chose,mais dans notre pays où le coût final d’un produit français est plus cher que celui des conccurents même soumis à droits de douane,vous faites comment,quand la majorité des « sans dents » a déjà du mal à se nourrir?
          Allez faire un tour dans votre supermarché préféré,et constatez donc la réalité des faits:
          Les tomates marocaines moins chères que les espagnoles ou françaises (malgré les coûts plus importants de transport et taxation d’importation) ou les kiwis néo-Z ou chiliens vs les français

          Quand à votre passage sur les africains……Ce que vous « dénoncez » existait AVANT l’entrée dans l’Union Européenne,en sortir ne changera rien!
          Et « l’exploitation de leurs salariés par les polonais et autres » ne changera pas non plus….leurs règles sont leurs règles,que la France soit encore dans l’UE……ou pas!

          • Paddybus dit :

            grosminou…. il faut tout dire ou rien dire….

            La LIBRE CIRCULATION……. ça concerne aussi les CAPITAUX…. même si c’est plus gênant…. et il faut bien dire que c’est ça qui appauvrit notre pays depuis 1986….!!!!!

            Puis, pour votre info sur le transport… la limitation, c’est bidon, car tout la transporteurs ont de bureaux en France avec deux personnes, et tous les chauffeurs avec leur camions sont loués…. et roulent des semaines entières sans jamais rentrer chez eux, en témoigne le débordement des aires de repos tous les WE avec des chauffeurs qui font leur lessive et picolent abondamment en attendant le dimanche 21 heure….

            Pour ce qui est du coût des produits que ne peuvent se payer les moins riches, ce n’est pas le coût intrinsèque du produit le problème, mais l’appauvrissement des salariés en France et en ue du fait de la concurrence interne des pays à bas coûts et de la fuite des capitaux, qui peuvent échapper aux impôts et taxes grâce aux règles débiles de cette magnifique créature qu’est l’ue, administrée par des théoriciens et manipulée par des tarés tels soros et sa clique….!!!!!!

    • PK dit :

      En tout cas, côté moisson olympique, ils ont fait le plein, eux. Les Allemands font la gueule et la France est à la hauteur de l’excellence jupitérienne.

      • Électeur dit :

        @ PK
        Les sportifs français ont été excellents, c’est vrai. Mais votre « excellence jupitérienne », c’est sûrement de l’ironie.
        Car Macron n’est pour rien dans les succès sportifs français.
        .
        De même qu’il n’est pour rien (je veux être honnête) dans la crise sanitaire actuelle.
        Du moins au début, il n’y était pour rien : à cause des gouvernements précédents l’hôpital était démuni (RGPP sarkozienne, MAP hollandienne).
        .
        Le tort de Macron n’est pas total mais il est quand-même double : 1) à son arrivée, avoir continué sur la ligne pingre de ses prédécesseurs ; 2) depuis le début de l’épidémie (un an et demi, maintenant) n’avoir rien fait pour améliorer la situation de l’hôpital.
        .
        Je saurai (et je ne suis pas le seul) m’en souvenir le moment venu nonobstant les efforts de quelques macronistes résiduels qui voudraient nous faire oublier son incompétence.

  13. DouanierPasBète dit :

    Lecteur régulier de ce blog (merci encore Mr Lagneau) et douanier actif en cette nouvelle frontière je me permet d’apporter modestement pour la première fois quelques précisions,

    -90% des chauffeurs viennent des pays de l’est européen. Polonais, Roumain et Bulgare pour la plupart même si les Ukrainiens ont fait une arrivé en force sur le marché depuis les événement dans leur pays. Le dumping salarial est très fort car ses chauffeurs sont payé normalement entre 1200 et 1400 euros. Ce qui peux faire baisser le nombre de postulant à ce métier exigeant.
    -La plupart des grandes flottes qui font les allez retour de grande distance sont des entreprises européennes.Il ne reste presque plus comme en France, chez nos cousins britons des grandes sociétés de transport internationales sauf pour des marchandises spécifiques comme les voitures et pièces détachés .Dernier bastion du peu d’industrie restant de l’Angleterre qui pourrais disparaitre si de nouvelles mesures commerciales comme des droit de douanes entre autres serai de mise.
    -Plus de la moitié des camions revenant d’Angleterre sont vide, ce qui impact la rentabilité.
    -L’ Angleterre dépend énormément des marchandises qui passe par les différents ferry en France ou l’eurotunnel pour son approvisionnement en nourriture. Un super marché c’est 3 jours de stock alimentaire .C’est surtout en ce moment avec les prix délirant du transport maritime le plus abordable et le plus rapide de passer par la France. A titre d’exemple c’est 1000 camions heure sur l’Eurotunnel dans les 2 sens, surtout que le conteneur est directement sur roue il n’as pas besoin d’une logistique portuaire conséquente.
    -Le Brexit à été un énorme saut dans l’inconnu et malgré les préparatif les entreprises et les États n’étais pas prêt. Surtout que les formalités Douanières européennes son loin d’être simple et rajoute un cout non négligeable ( temps et argent) si vous ne le faite pas en interne. Compter entre 100 et 200 euros par déclaration d’importation/exportation. Le plus compliqué étant évidemment sur les produits alimentaire même si la réglementation anglaise est moins « costaud » que celle en Europe.De plus la partie Brexit n’est pas finie et de nouvelle mesures de rétorsion serai sur la table car l’Angleterre rechigne à appliquer toutes les parties de l’accord.
    -Mais le plus important est aussi le comportement des douanes Britannique qui sont reconnu par les chauffeurs comme étant un des pire d’Europe. Certaines compagnie de transport refuse maintenant d’y envoyer des chauffeurs,les camions y étant bloqué beaucoup trop souvent ce qui est une perte d’argent.Ce qui pourrais compliquer le potentielle futur recrutement de camionneur étranger.
    – Pour terminer La même question pourrais se poser aussi en France les stocks ayant été remplacé par ce flux continue sur la voie gauche de nos autoroutes.

    • VaeVictis dit :

      Merci pour ce commentaire éclairant et utile.

    • themistocles dit :

      Je me permet de conforter cet état des lieux en précisqnt que son entrée dans l`UE à presenté une opportunité innatendue et interessante pour le Royaume-Uni dans les années 70. Au moment de la révolution maritime du contener. Il a cru pouvoir se dispenser d`investir dans de couteuses installations portuaires car il avait accês au Havre, à Anvers , à Amsterdam, Rotterdam et Hambourg par voie routiêre sans taxes grace au developpement du trafic des poids lourds. Au prix du m2 au Royaume-Uni , c`était une aubaine. Bilan, presqu`aucun port du Royaume-Uni n`est adapté pour le trafic de contener. Et la capacite portuaire totale est três inférieure aux besoins des importations britanniques. Ce n`est pas ce que l`on peut qualifier de vision pertinente à long terme.

    • Eugene123 dit :

      « La même question pourrais se poser aussi en France les stocks ayant été remplacé par ce flux continue sur la voie gauche de nos autoroutes. »

      D’autant plus qu’à la vue de la situation générale actuelle (pollution et réchauffement de la planète, aucune réserve de crise en cas de blocage comme l’a montré le covid, etc…), ces flux continues ne représentent pas une solution mais une partie des problèmes.

      J’ai eu l’occasion de lire un article de presse décrivant les flux de transport engendrés au niveau européen pour un simple pot de yogourt à la fraise, c’est hallucinant: C’est un chassé croisé entre le nord et le sud, entre l’est et l’ouest du continent… Cela va des matières premières (alu pour le couvercle, carton et polymère pour le pot, les fraises, etc.), au flux humain (des polonais et autre roumains venant travailler dans les cultures de fraises de l’ouest) jusqu’à la distribution des pots du lieu de production vers le magasin de détail.

      Il faut reconnaître qu’un retour à une production locale diminuerait bon nombre de problème: Moins de dépendance envers les autres pays, moins de chômeurs, moins de pression sur les salaires, moins de pollution réchauffant la planète, etc…

      Mais quel est le politicard qui aura le courage de prendre les mesures pour y arriver?

    • PK dit :

      La voie de droite 😉

    • Dupont avec un t dit :

      « les stocks ayant été remplacé par ce flux continue sur la voie gauche de nos autoroutes. » maintenant sur l A7 et A9 on peut rajouter la voie médiane ….

  14. Rien a voir avec le Covid! L’Europe a aussi le Covid et les supermarchés sont approvisionnés C’est a cause du Brexit, La majorité des routiers Europeans sont retournes vivre chez eux en UE, n’etant plus vraiment les bienvenues au Royaume Uni. Sans parler des transports routier en provenance de l’UE qui ne veulent plus se rendre au Royaume Uni a cause des heures, meme des jours d’attente pour la paperasse a la frontiere (Je sais de quoi je parle, je vie moi meme en Angleterre)

    • Prof de physique dit :

      Peut être est-ce l’occasion pour la grande Bretagne d’améliorer son autonomie alimentaire. Je sais que le climat est moins favorable qu’en nostre doulce France qui fut en raison de cela tant convoitée, désirée, ravagée, et envahie par les mauldits Angloys. Cependant, entre la sélection de variétés adaptées, l’usage de serre, même non chauffées, de cultures sur couches chaudes (la chaleur naturelle du composte), et en veillant à limiter l’étalement urbain, les grands bretons devraient arriver à produire la majorité de leur nourriture. Il faudrait aussi manger moins de viande et plus de légumes, ce qui peut signifier changer la manière de cuisiner…
      J’évoque le problème de l’étalement urbain, parce que c’est un vrai grave problème dans nos pays .
      Les villes se sont développées au moyen-âge à partir des XI° – XII° siècle en des endroits favorables. Chacun a entendu parlé de la présence de fleuves ou de rivières navigables selon les critères de l’époque. Londres et Paris en sont des exemples types. Une autre condition importante était la possibilité de nourrir des agglomérations de dizaines, puis de centaines de milliers d’habitants. Il n’y avait pas de modes de transports modernes, il fallait donc que l’arrière pays puise nourrir la ville. Les grandes agglomération se sont développées en général quand les terres alentours étaient fertiles, ce qui arrive souvent dans les vallées fluviales.
      Encore une fois Paris et Londres sont des archétypes.
      Le soucis est que depuis la seconde guerre mondiale le développement économique, les changement de mode de vie, et l’augmentation de population ont provoqué un fort développement urbain qui grâce à l’automobile s’est fortement étalé au delà des enceintes de la cité médiévale. Donc en général on a assisté à la destruction quasi définitive des meilleurs terres agricoles. Il faut bien réaliser que sans humus, sans cette couche de 10 à 30 cm de matière organique mélangée à une base minérale, riche et complexe en multiples formes de vie, nous ne pouvons pas vivre, en tout cas pas l’immense majorité d’entre nous.
      En France, cet humus qui fait la beauté et la fertilité fantastique de notre pays privilégié par cela et un climat extraordinairement modéré (heureux comme Dieu en France disait les Allemands), n’existait pas il y a 14 000 ans, notre pays étant alors soumis à la glaciation de Würms. (Rien qu’à prononcer son nom, j’ai des frissons dans le dos en pensant à ce que nos ancêtres ont supporté).
      Il a fallut donc environ 12 000 ans de travail de la nature, d’abords de dépôt des forêts sauvages de la fin du paléolithique, puis 3 000 ans du travail acharné des paysans, complété par la vie des sols sans produits issus de l’industrie chimique pétrolivore, pour fabriquer ces 10 à 30 cm de substance vitale.
      Si elle vient à manquer, il ne sera pas immédiat, même avec nos connaissance et nos moyens de la reproduire.
      On pourra me répondre que :
      1°) Notre agriculture est exportatrice
      2°) L’hydroponique peut remplacer.

      Notre agriculture est exportatrice en valeur, mais elle ne l’est plus en quantité de glucides, de protéines, de vraie nourriture. Exporter du cognac ou du champagne apporte des devises. Cela ne donne pas de quoi se nourrir en autonomie.
      Surtout, l’agriculture moderne, en sol ou hors sol, et croyez moi, une bonne partie de nos plaines céréalière sont presque hors sol car leur humus est fortement dégradé, cette agriculture moderne donc, dépend énormément de nos approvisionnement en produits pétroliers.
      On estime que sans énergies fossiles, non renouvelables, l’agriculture industrielle moderne voit ses rendements divisés par 6.
      On peut rapprocher cette idée de quelques données historiques.
      Les historiens estiment que lors des périodes favorables, par exemple à la veille de la seconde guerre de cent ans (1337), notre territoire pouvait nourrir avec l’agriculture non mécanisée 24 millions d’habitants au maximum. Il faut tenir compte qu’un tiers des terres cultivées étaient consacrées à la nourriture, au pacquage, au fourrage, et à la litière des bêtes de trait et de monte.
      Une autre comparaison intéressante est que la dernière fois que notre agriculture a fonctionné sans pétrole, mais avec un peu de charbon, ce fut entre juin 1940 et 1947-48 (fin des restrictions). Elle peinait à nourrir 40 millions de personnes (y compris, j’admets, un certain nombre de « touristes » d’outre Rhin au gros appétit).
      Donc en France comme en Grande Bretagne, en raison de la diminution très probable des ressources en pétrole, et de la nécessité vitale de diminuer nos émissions de gaz à effet de serre, plus le besoin de souveraineté alimentaire pour ne pas être vulnérables aux crises à venir, il faut limiter ou même stopper la bétonisation des sols.
      70 à 60 000 ha par an en France. Soit l’équivalent d’un cercle de 23 km de rayon.
      (rappel : 1 ha = 10 000 m²)
      Il faut aussi arrêter d’augmenter artificiellement notre population par l’importation de « populations qui vivent principalement d’aides sociales » (citation d’un député de gauche du 93) et que l’on peut soupçonner de ne pas nous aimer.

      La conclusion vaut aussi pour la Grande Bretagne

      • tschok dit :

        @Prof de gym,

        M’aurait étonné de votre part qu’on n’ait pas droit au petit couplet anti-immigré après le couplet écolo-sympa soucieux de l’avenir du genre humain.

        D’ailleurs intéressant de noter que la pensée écolo peut servir de vecteur à une pensée xénophobe et vaguement malthusienne, en lui donnant une teinture socialement acceptable et même légitime (le bon sens paysan de nos ancêtres).

        En tout cas, ça reste clairement une obsession du temps présent.

        Et au fait, Prof? L’argument selon lequel les immigrés ne nous aiment pas, je le reçois. Mais je le questionne: et vous, vous nous aimez?

        Nan parce que les mecs qui disent que les étrangers ne nous aiment pas, mais qui eux-mêmes exècrent la société française et ce qu’elle est devenue, tout en se prétendant patriotes parce qu’ils idéalisent une France qui n’existe que dans leur esprit, il y en a un paquet, quand même.

        Et on en retrouve un échantillon assez représentatif sur ce blog.

        Les mecs qui débordent d’amour pour une France idéalisée mais qui détestent tout le monde, j’ai pas l’impression que ce soit une espèce en voie de disparition. Z’en faites partie, vous aussi? N’hésitez pas à me répondre si vous en avez le temps, entre deux conseils à nos amis Britanniques sur la façon d’aménager leur territoire et de modifier leur mode de vie pour les ajuster à vos convictions personnelles.

        Je présume qu’ils seront enchantés de s’y conformer, rien que pour vos beaux yeux.

        • Momo dit :

          Trock, tu as bien fait de confirmer que tu es issu de l’immigration, cela permet à tous de comprendre que tu as une vision décalée.
          Comme ton soutien à raymond51, islamo notoire.

          • tschok dit :

            Vu mes origines franques, oui, effectivement, je pense qu’on peut dire que je suis issu de l’immigration.

            Pas vous?

        • JC dit :

          Dans quelle catégorie vous vous placez ? Toujours prompt à faire la leçon aux autres et cela d’une manière disons teutone.

          • tschok dit :

            Pas dans la catégorie des mecs qui aiment un truc imaginaire pour mieux détester le réel.

  15. Jul dit :

    De pire en pire ce pays et cette armée de merde. Par contre quand il sagit de la propagande tout le monde et YO…

  16. anatide dit :

    Alimentation pharmacie.

    Que dire ça sent les tickets de rationnement.
    Et c’est mieux quand c’est l’armée qui livre…

  17. pascalou dit :

    Ailleurs dans d’autres pays aussi , il y a des rayons vides
    On peut faire beaucoup d’articles

  18. sepecat dit :

    Je crois bien que le Covid 19 n’est que l’arbre qui cache la forêt et que les problèmes de logistique rencontrés par nos voisins d’outre Manche sont beaucoup plus liés au Brexit qu’à autre chose, comme l’ont indiqué plusieurs intervenants sur ce forum. Croire que le fait de se retirer de l’Europe allait être la réponse universelle à tous les problèmes était une erreur magistrale que les Anglais paient aujourd’hui au prix fort, la pandémie n’ayant fait qu’aggraver un problème qui, de toute façon, leur pendait au nez. Ce retrait constituait de façon intrinsèque une source d’emm..des mais, fidèles à eux-mêmes, les Anglais pensaient qu’ils pouvaient signer des accords à leur avantage et faire plier l’Europe. On sait tous ce qu’il en est advenu et il n’est pas étonnant de voir ces mêmes Anglais vouloir aujourd’hui se soustraire aux accords qu’ils ont signés. Lorsqu’on quitte un groupe comme l’ont fait les Anglais, on doit avoir bien mesuré tout ce que cela implique et avoir la certitude que les structures et l’intendance suivront. Il semble bien que cela n’ait pas été fait de façon très sérieuse et/ou que les motivation populistes l’aient emporté sur la logique économique la plus triviale. On en est désolé pour eux mais, après tout, ce sont bien les Anglais qui ont décidé de quitter le navire en pensant, un brin naïvement, que la Grande Angleterre pouvait avoir raison seule contre tous.

    • tschok dit :

      @sepecat,

      J »en viens à e demander si le Brexit a autant d’importance que cela pour le Royaume Unis. Avant le Brexit, les Britanniques avaient un pied hors de l’UE et un pied dedans. Après le Brexit, ils ont toujours un pied dehors et un pied dedans.

      Donc on est en droit de pousser le soupir shakespearien du ‘tout ça pour ça », en anglais much ado about noting.

      Alors, je ne dis pas que c’est une montagne qui accouche d’une souris, car cet événement historique a donné naissance à une série d’emmerdements d’une ampleur assez inimaginable qui engendre des conséquences très sensibles pour les Britanniques eux-mêmes, donc ce n’est pas exactement une gentille petite souris, mais je me demande si le jeu en valait bien la chandelle.

      L’intérêt de provoquer des événements historiques, c’est de les vivre, et de les vivre pleinement et de façon satisfaisante. Mais j’ai l’impression que pour beaucoup de Britanniques le Brexit a été une expérience pénible et même traumatisante, ce qui n’est pas le cas de ses architectes qui, eux, se sont franchement bien fendu la gueule.

      J’ai oublié le nom de ce conseiller de l’ombre particulièrement cynique qui a donné dernièrement une interview durant laquelle il s’est publiquement targué d’avoir sciemment manipulé l’opinion publique, tout en se payant le luxe d’affirmer aujourd’hui que le Brexit était une connerie, mais celui-là, il a l’air de s’être franchement bien marré.

      Je crains qu’il n’ait pas exclu la possibilité de récidiver, sur d’autres sujets.

      Lui, il a expérimenté quelque chose d’absolument redoutable: il a compris qu’à l’occasion le peuple pouvait être parfaitement con. Bon, ça on le sait tous. Mais lui, il sait comment s’y prendre pour le rendre encore plus con. Et ça, on ne sait pas tous comment faire. Et le type s’en vante publiquement, comme pour ajouter la cerise sur le gâteau.

      Du genre « je vous ai bien baisés, c’était dérisoirement facile, et je recommence quand je veux ». Et les Britanniques encaissent ça sans broncher. Pour moi, c’est une énigme.

      A côté, le Brexit, c’est un détail. Ca, c’est important.

    • Royal Marine dit :

      Si la seule raison était le Brexit… Bien sûr que non. La fausse pandémie, les confinements successifs, les quarantaines obligées pour cas contact, etc., …
      La solution, comme démontré par les Israéliens et les Indiens, c’est l’Ivermectine… (fabriquée en France, d’ailleurs!)
      Voir lefigaro.fr…
      Donc interdite par Véreux et sa bande… Posez-vous les bonnes questions!

    • Tout a fait. Les britanniques ce sont cru supérieurs (comme d’habitude), et maintenant ils en payent le prix. « L’UE a plus besoin de nous, que nous avons besoin d’eux » a ete leur slogan depuis le referendum pour le Brexit. Ils ont quitte un club mais ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent plus utiliser les facilitees de ce club.

  19. Plusdepognon dit :

    Dans le civil, le métier de chauffeur routier est soumis à une concurrence déloyale et encouragée :
    https://youtu.be/eKPwAE4VWK0

    Concernant la France, on a appris que le renouvellement des camions et la livraison des Patroller seraient différés dans le temps… Encore !!!
    https://www.forcesoperations.com/inquietudes-senatoriales-sur-limpact-budgetaire-de-lactualisation-de-la-lpm/

    Une livraison de camions qui n’a que trop tardée, mais est encore repoussée…
    https://www.forcesoperations.com/pas-de-successeur-poids-lourd-avant-2022/

    En attendant, il y a du rafistolage notamment pour les DOM-TOM :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/02/18/requiescat-in-pace-la-seconde-vie-des-trm-2000-grace-au-prog-20908.html

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/02/04/la-renovation-de-500-vehicules-30-de-la-charge-industrielle-21859.html

    Lez camions, ce ne sont pas des matériels militaires qui coûtent cher…

    Même en Tunisie, on néglige pas autant la logistique qu’en France !
    https://blablachars.blogspot.com/2021/05/commande-tunisienne.html

    Un pays aux prises avec beaucoup de difficultés auquel la France va céder une centaine de 4×4 :
    https://www.defense.gouv.fr/actualites/la-vie-du-ministere/communique_entretien-telephonique-de-la-ministre-des-armees-avec-son-homologue-tunisien

  20. Auguste dit :

    « La Livre Sterling au plus haut depuis un 1 an 1/2 face à l’Euro »
    Pourquoi s’inquiéter pour eux,on ferait mieux de s’inquiéter pour nous.
    Ils impriment un peu plus de leur papier cul et leurs problèmes sont réglés.

  21. Le le dit :

    Toujours le même refrain c’est de la a faute des Polac je sui routier au passage je tiens a rappelé que les buveurs de thé en fait la chasse au polac un enjeu nationale et je comprends pourquoi ils sont pas emballé de retourner ce faire embaucher

  22. Pluton dit :

    Si on reste au niveau de la macro-economie, manquer de chauffeurs n’est pas forcement un signe negatif, ca veut dire que les autres secteurs sont suffisamment en forme pour avoir un besoin soutenu en terme de logistique.
    Esperons pour eux qu’ils combleront ce manque sous peine de freiner leurs croissance qui je le rappelle est aussi bon pour nous, en tant que bon partenaire commercial.

  23. Momo dit :

    En très court pour ceux qui ne connaissent pas bien:
    Quand vous lisez que La livre (le sterling) est à un niveau record par rapport à l’euro, que faut-il penser?
    Si vous êtes en UE c’est parfait. Cela veut dire que les exportations en UK sont favorisées parce que le prix de la bouteille de bordeaux à Londres baisse mécaniquement au fur et à mesure de la baisse de l’euro.
    C’est exactement l’inverse en UK si vous exportez de La jelly ou des scones en UE, leur prix augmente en euro dans les mêmes proportions. Pas bon du tout pour les exportations. Pas bon.
    Et pas de bol, l’UE est le principal débouché de UK… donc pas bien pour Bojo et ses mensonges.

    Par ailleurs si certains commentateurs bas du front comme eugene000 vous parle de la croissance, c’est totalement idiot d’en tirer des enseignements à l’heure actuelle. Beaucoup trop tôt et surtout déformation complète avec les plans de relance liés au Covid.
    De plus les données sont évidemment arrangées pour aller dans le sens de celui qui les fabrique.
    Il faut attendre encore 2 ans pour se faire une idée réelle de la situation post Brexit mais à ce stade le scénario probable n’est pas le meilleur pour Bojo.
    Mais trop tôt pour conclure, et ne vous laissez pas manipuler. Cheers ^^

    • Eugene123 dit :

      @Momo: Mon dieu, mais je deviens une véritable référence pour le Einstein des bacs à sable! Le monsieur ne peut plus écrire 2 lignes sans faire référence à ma personne… J’espère que tu ne rêve pas aussi de moi dans ton sommeil 🙂

      Vu ton au niveau intellectuel, quel est ton cursus universitaire? BAC+15 en conn…?

      • Momo dit :

        Tu es un exemple facile de troll benêt qui ne connait pas ses sujets mais qui veut faire le beau et passer pour ce qu’il n’est pas.
        C’est un plaisir toujours renouvelé de te remettre à ta place, au piquet ^^
        On dit comment fessée en flamand?
        Hahahahaha

        • Eugene123 dit :

          Fais-moi plaisir, fais nous profiter de ton curriculum vitae! Histoire que l’on puisse admirer le niveau de tes connaissances pour ainsi dire encyclopédique 🙂

          J’espère que tu sais ce que veut dire « curriculum vitae », sinon cherche sur internet!