L’Ukraine adopte une loi permettant de mobiliser sa population face à une éventuelle « agression » russe

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

182 contributions

  1. blavan dit :

    Les provocations des américains en Ukraine provoquent cette « panique » fabriquée. Faire croire aux ukrainiens qu’ils pourront rejoindre l’Otan était un calcul pervers de l’Oncle Sam pour encore une fois semer la zizanie dans l’UE, but permanent des américains que les naifs européens ne voient pas venir. N’oublions jamais que les américains ont été pour l’Europe des héros jusqu’en 1945, et que depuis ils ont tout fait pour que l’Europe ne leur face de concurrence.

    • BadCox57 dit :

      Si l’URSS avait bien traité les pays envahis et dirigés par des gouvernements fantoches, peut-être que les ex-pays de l’Est seraient restés dans le giron de la Russie…

      D’abord la Russie sème le chaos chez ses voisins pour les punir d’avoir quitté sa sphère d’influence et après elle s’offusque que l’OTAN prenne la défense de ces pays. Décidément la politique étrangère russe est un désastre. Ils ne savent pas se faire de partenaires à long terme sans utiliser la menace ou la violence.

    • ADEIB dit :

      @Blavan
      Les Américains avec l’Ukraine c’est autre chose.
      Les américains n’ont toujours pas donner de garanties de sécurité concrètes à l’Ukraine.
      Pour l’instant ils se sont contentés à des envoies de navires en mer noir, des aides matérielles (ou non pour les aides je suis pas sûr donc je dois confirmer) pour rassurer l’Ukraine.
      Poutine n’est pas Naïf et les envoies de troupes « pour moi » sais juste de la démonstration ,de la provocation mais aussi pour savoir comment l’Ukraine et la communauté internationale aller réagir.

    • Stoltenberg dit :

      Quelles provocations américaines, troll d’Olgino ???? C’est pas bien de mentir, même quand on est payé pour. Les Ukrainiens ont eu le droit de s’exprimer démocratiquement (contrairement à vous) et, curieusement, ils n’ont pas opté pour un autre dictateur sanguinaire prorusse donc il s’agit bien de leur volonté populaire et non pas d’une manipulation ou provocation étrangère comme ce que vous avez récemment fait en Biélorussie.

      • J. Laminier dit :

        Le chèque de la CIA est arrivé ?

        • Stoltenberg dit :

          Plutôt de la DGSI… Pour agir contre l’activité hostile des trolls comme vous 😉

          • STARBUCK dit :

            Le problème avec vous, c’est que dès que l’on a un avis différent de votre pensée étriquée et Atlantiste, on est forcément un troll.
            Eh bien je pense que vous êtes un troll des USA.

          • Stoltenberg dit :

            Trollbuck:
            Cela vous énerve tout simplement car vous en êtes probablement un. Lisez la définition du mot troll, troll. Le fait que vos propos soient mensongers et radicalement prorusses nous indique qu’il y a des fortes chances que vous faites partie d’une initiative de désinformation et de propagande russe dont on sait qu’elle existe. L’autre alternative c’est que vous êtes tout simplement ni plus ni moins qu’un idiot utile de Moscou.

        • Thierry dit :

          la CIA ne fait jamais de chèque, trop facile à pister.

          Si les agents de la CIA sont payés de manière discrète, les agents russe (FSB, GRU, etc) sont surtout payés avec une vidéo montrant l’un des leurs qui a trahis brulé vif dans un crématoire, il est commun pour les dictateur de payer avec de la terreur, ils n’ont que ça à offrir.

      • blavan dit :

        @stoltenberg. On se calme , avec votre pseudo, on voit quel est votre sponsor. Moi je n’en n’ai pas , juste ma liberté de penser et quand je vois l’attitude de la Pologne vis à vis de l’UE, je persiste à penser que tous les matins la diplomatie américaine se demande comment elle va pouvoir détruire l’unité européenne. L’Amérique risque aujourd’hui le défaut de paiement, imaginez un peu si les pays du monde décidaient que l’euro devienne la devise d’échange des transactions du pétrole !!!!

        • Stoltenberg dit :

          L’Amérique n’est pas un pays membre de l’UE… Elle agit donc comme partenaire et concurrent – normal, mais pas comme un ennemi tel que la Russie. Ah et au passage, l’honnêteté intellectuelle suggérerait de reconnaitre que ce n’est pas la Pologne, ni l’Amérique qui finance des mouvements antieuropéens à travers l’UE et antifrançais à travers le monde francophone… Mais plutôt votre Russie 😉
          .
          Et en quoi l’Amérique « risque aujourd’hui le défaut de paiement », ignorant ???? Et en quoi elle le risquerait plus que bon nombre de pays européens et non, je ne parle pas de la Pologne pour le coup… Et juste pour vous donner l’ordre de grandeur pour illustrer où vous êtes… Le PIB de toute la Russie – le plus grand pays au monde, est inférieur à celui de l’état de New York (20 million d’habitants)… Sans même mentionner la Californie ou le Texas. En France, l’IdF c’est 1/3 du PIB russe. L’économie russe = économie de la RDC + menaces, agressions, chars d’assaut et missiles balistiques.

        • Lotharingie dit :

          @ blavan :
          .
          « …………imaginez un peu si les pays du monde décidaient que l’euro devienne la devise d’échange des transactions du pétrole !!!!………… »
          .
          Pour infos :
          .
          « …………L’euro est la monnaie officielle de 19 des 27 États membres de l’UE, mais son influence s’étend largement au-delà des frontières de l’UE. Soixante pays et territoires situés en dehors de l’UE utilisent l’euro comme monnaie ou ont rattaché leur monnaie à l’euro. Cela a pour effet de stabiliser les taux de change entre les pays et d’assurer ainsi une prévisibilité à long terme pour les entreprises.

          L’euro est la deuxième monnaie la plus importante au niveau international en termes de paiements mondiaux.
          .
          En novembre 2020, la part de l’euro dans les paiements mondiaux s’élevait à 38 %, l’euro faisant ainsi jeu égal avec le dollar………… »
          .
          https://www.consilium.europa.eu/fr/policies/international-role-euro/

    • Aymard de Ledonner dit :

      Bah oui si l’Ukraine veut rentrer dans l’OTAN c’est naturellement un complot! Rien à voir avec le fait que la Russie a envahi la Crimée et que les supplétifs russes occupent le Dombass malgré les engagements russes en décembre 1994 à Budapest de respecter les frontières ukrainiennes et son intégrité territoriale…..

      • STARBUCK dit :

        Et les engagements US (du meme traité) de ne pas intégrer les ex pays du pacte de Varsovie dans L’Otan. Un traité oblige les deux parties signataire et les premiers à ne pas l’avoir respecté, ce sont bien les US.
        Ne soyer pas naïf, ou borné par votre idéologie, les but des US en Ukraine est de récupérer (privé les Russes) la base naval de Sébastopol.
        C’est avec cet objectif qu’ils ont organiser la « Révolution orange »
        Et Stoltenberg, le Russophobe primaire, peut il me dire de ce qu’il pense des Ukrainiens de Crimée ou du Dombass de rester du coté de Moscou?

        • Stoltenberg dit :

          Cher troll d’Olgino, je ne pense rien du tout des « Ukrainiens » de Crimée ou du Dombass car il n’y en a (presque) pas. De la même manière d’ailleurs qu’il n’y a pas d’Aborigènes blancs. La plupart de ces « Ukrainiens » ce sont en réalité des colons russes installés délibérément par la Russie, puis par l’URSS. Les habitants ukrainiens ou tatars ont été, soit déportés, soit russifiés, soit exterminés par les Russes.
          .
          Ah, et ptit troll menteur d’Olgino, quel « engagement US » de ne pas élargir l’OTAN ??? Cela vous fait tellement mal que certains pays vous ont échappé et peuvent maintenant être libres et indépendants que vous êtes obligés d’inventer des engagements fictifs ???? Vous manquez de pays à menacer, intimider, agresser et exploiter ???

          • blavan dit :

            @Stoltemberg. Sortez de vos affirmations péremptoires et ouvrez vous à d’autres informations. Article d’hier.
            https://www.latribune.fr/economie/international/dette-les-etats-unis-risquent-le-defaut-de-paiement-yellen-presse-le-congres-d-agir-890124.html

          • STARBUCK dit :

            C’était dans le traité de 94 boni menteur et champion de la mauvaise fois. Je ne suis pas un troll Russe, mettez vous ça dans votre crane de lobotomisé.
            Vous par contre c’est sur, vous êtes un troll a la solde de Washington.

          • Stoltenberg dit :

            Quelles autres informations, expert en macroéco ???????
            Lisez au moins l’article:
            « Depuis 1960, le Congrès a voté à 78 reprises pour relever ou suspendre cette limite d’endettement, détaille le Trésor sur son site internet. »

          • Stoltenberg dit :

            Hahaha, troll menteur…. Quel traité de 1994 ??? Vous parlez du mémorandum de Budapest qui a eu lieu en décembre 1994 ???? Quel point stipule que certains pays ne peuvent pas rejoindre l’OTAN ???? Ah et menteur, vous pensez qu’en juillet 1994 Clinton irait à Varsovie pour dire que la question qui se pose au sujet de l’élargissement de l’OTAN n’est pas « si » mais « quand et comment », pour ensuite faire le contraire ??? Et juste pour clore cette discussion et mettre fin à vos mensonges, je copie l’extrait d’un article sur Wiki:
            « Russian reaction to possible NATO expansion during the early 1990s was however mixed. During an August 1993 visit to Poland, Russian President Boris Yeltsin told Polish President Lech Wałęsa that « Russia does not oppose Poland’s membership in NATO and does not perceive its membership in NATO as a threat to Russia. » Under pressure from opposition in Russia, however, this informal declaration was retracted the following month. Russian military actions, including the First Chechen War, Transnistria War, and War in Abkhazia, were among the factors driving Central and Eastern European countries, particularly those with memories of similar Soviet offensives, to push for NATO enlargement. Political parties reluctant to move on NATO membership were voted out of office, including the Bulgarian Socialist Party in 1996 and Slovak HZDS in 1998. Hungary’s interest in joining was confirmed by a November 1997 referendum that returned 85.3% in favor of membership. »

        • Lotharingie dit :

          STARBUCK :
          .
          « ………..Et les engagements US (du meme traité) de ne pas intégrer les ex pays du pacte de Varsovie dans L’Otan…………… »
          .
          Il ne s’agit plus d’engagements ni de traités entre l’OTAN et le Kremlin, mais pour les populations de cette ex-URSS de fuir la dictature poutinienne :
          .
          « ………………….Le gendarme de l’Internet russe Roskomnadzor a bloqué 49 sites liés à l’opposant emprisonné Alexeï Navalny, a affirmé lundi 26 juillet Léonid Volkov, un de ses plus proches alliés.
          « Les ressources Internet mentionnées sont utilisées pour la propagande et la poursuite des activités extrémistes interdites du FBK et des bureaux régionaux de Navalny », a précisé l’organisme dans un communiqué adressé à l’AFP……………….. »
          .
          https://www.ouest-france.fr/europe/russie/la-russie-bloque-49-sites-lies-a-alexei-navalny-selon-un-allie-de-l-opposant-a293a25e-ee06-11eb-9cf7-7bee30f25d08

    • RUE DE L ABBAYE dit :

      En fait, j’ai plutôt l’impression que les Russes n’ont fait qu’anticiper une éventuelle adhésion de l’Ukraine à l’Otan, en envahissant la Crimée et le Donbass avant que l’Ukraine n’ait le temps de la rejoindre, suite à la destitution de leur « champion » Yanoukovitch, maintenant qu’ils ont récupéré ce qui les intéressait , ils se contentent de faire parfois quelques gesticulations à la frontière, histoire de rappeler aux Ukrainiens qu’ils ne seront jamais tranquilles avec eux, tant qu’ils n’auront pas normalisé leurs relations avec eux.
      Cela dit, ils sont quand même obligés de répondre à ces provocations Russes
      https://www.meta-defense.fr/2021/04/02/les-tensions-a-la-frontiere-russo-ukrainienne-ne-cessent-de-croitre/

      • tschok dit :

        Cela va bien au-delà d’une histoire de normalisation des relations.

        La Russie veut maintenir l’Ukraine dans son giron, sauf qu’une partie des Ukrainiens veut s’émanciper de la tutelle russe. Et pour le Kremlin, il en est hors de question.

        Sinon, l’Ukraine a manifesté son désir d’adhérer à l’Otan en 2008. Pourquoi les Russes auraient-il attendu 2014 pour annexer la Crimée et appuyer les séparatistes du Dombass, alors qu’ils auraient pu le faire bien avant s’il avaient été dans l’anticipation, comme vous dites?

        A mon avis, ils n’ont pas anticipé grand-chose. Quand ils ont vu que la situation intérieure ukrainienne partait en sucette, ils ont eu une politique complètement opportuniste, ils ont vu une ouverture et se sont engouffrés dedans et ils ont définit leur stratégie au fur et à mesure.

        • Mon général dit :

          L’Ukraine et la Russie c’est comme l’Aquitaine et la France…

          • tschok dit :

            @Mon général,

            Vous pensez à quelque chose d’un peu féodal, je présume. Quelque chose comme un lien de vassalité?

            Oui, il y a de ça, sauf que la France n’a pas colonisé l’Aquitaine (mais les Anglais oui) et ne l’a pas utilisée comme un Etat tampon dans un glacis protecteur, alors que c’est la fonction stratégique à laquelle les Russes vouent l’Ukraine.

            C’est une fonction à la fois assez anachronique et très subalterne.

            Je ne pense pas que l’Aquitaine ait jamais été dans cette position vis-à-vis du royaume de France.

          • Mon général dit :

            Toute les regions de France ont été dans ce cas jusqu’à leur union au royaume. Et d’une manière générale l’Histoire montre une tendance des petits à etre absorbés par les gros, sociétés commerciale comme politiques. D’ailleurs n’est ce pas l’objectif de l’UE ?

    • Too dit :

      Par la zizanie en Europe (et en Ukraine) provoquée par les Américains, vous parlez des rebelles du Donbass, de l’annexation de la Crimée ou des missiles russes qui abattent des avions civil ?
      Parce que j’ai l’impression que les Américains ne sont pas les principaux acteurs de cette « zizanie »

      • STARBUCK dit :

        Ah bon? Qui à organisé le bordel la bas? La révolution Orange, c’est Poutine? Ne venez pas me dire que se sont les Ukrainien eux même, vous seriez ridicule (renseignez vous sur qui est Victoria Nulland)

    • Courmaceul dit :

      « semer la zizanie dans l’UE » Aujourd’hui les tapineuses du Kremlin et de Pékin sont là pour ce job. « les naifs européens ne voient pas venir » Vi, mais le bas résille veille au grain ! « ils ont tout fait pour que l’Europe ne leur face de concurrence » Laissez nous avec les USA, quand je vois comment l’URSS a géré ses pays satellites, y a beaucoup de traces de pneu dans votre slip.

      • STARBUCK dit :

        Le problème est là. Vous préfez rester à la remorque (vassal) des USA.
        Pour ma part ce n’est ni l’un, ni l’autre. La France doit retrouver la position qui était la sienne sous De Gaulle.

        • Mon général dit :

          Deuis de Gaulle les choses ont changé… faut s’adapter.

          • STARBUCK dit :

            Les choses ont changé, oui, mais c’est surtout que nos dirigeant s’en foutent et ne pense qu’a leur gueule, Sarko en tête. Le crétin qui trouvais plus simple de nous remettre aux ordres des US, comme s’ils ne nous bouffé pas suffisamment la laine sur le dos.

          • Stoltenberg dit :

            La crise du canal de Suez a bien montré ce que peut faire la France toute seule. Rien et c’était le choc. Aujourd’hui elle fait partie des structures qui sont plus grandes, qui garantissent la sécurité, qui ont leur mot à dire et où la France a son mot à dire. Mais je suppose qu’en bon troll prorusse vous n’êtes pas ici pour faire en sorte que la France compte… Au contraire plutôt, c’est manifestement la Grande Russie qui compte pour vous.

        • Courmaceul dit :

          Parce que vous connaissez la position de De Gaulle avec l’Alliance Atlantique ? Quand il a demandé aux forces US de quitter le territoire français, cela fut fait. Je n’ai pas souvenir de la même chose côté URSS. Arrêtez d’employer le mot « vassal » à tort et à travers.

          • Stoltenberg dit :

            C’est un troll prorusse, il est obligé d’utiliser ce genre de mots.

    • Thaurac dit :

      « Les provocations des américains en Ukraine »
      😉 communiqué du kremlin

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Ah c’est si pratique de mettre toute la misère du monde sur les américains !!!

      Les ukrainiens ne sont pas assez grands pour se rendre compte des enjeux ou/et menace à leur porte …c’est ça ??? Un peu comme les gens des pays Baltes ou des ex pays de l’Est !

      Je trouve blavan ton intervention terriblement méprisante pour l’Ukraine !!!!!

      L’immense majorité des pays de l’Est après la chute de l’URSS ont choisi de s’éloigner de Moscou, il y a surement des raisons à cela, si c’était un pays, mais c’est quasi TOUS !

      Et toi tu parles comme si que ces gens là n’avaient pas leur mot à dire …et bien voila pourquoi ils se sont éloignés de Moscou, car ils ont des mots à dire, et ils le disent.
      Ta petite phrase de fin dans la veine de « diviser mon mieux régner » et tes grosses ficelles dignes de la pire propagande de la guerre froide n’échapperont pas non plus aux lecteurs de ce forum !

    • Mica X dit :

      Sinon encore deux provocations US :

      Vitali Chychov, directeur d’une ONG aidant les personnes ayant fui la Biélorussie, porté disparu en Ukraine, a été retrouvé pendu à Kiev &
      La sprinteuse biélorusse Krystsina Tsimanouskaya contrainte à se retirer des jeux Olympiques de Tokyo et menacée d’un rapatriement forcé pour avoir critiqué sa fédération sur les réseaux sociaux.
      Petit troll à 2 ronds

    • Max dit :

      Ah ça c’est sûr que « les provocations provoquent »…

  2. Raymond75 dit :

     » il s’agit de faire en sorte que « chaque [citoyen] soit préparé à gérer ses propres besoins et soins pendant une semaine sans le soutien du gouvernement », tout en se tenant prêt à contribuer à la défense du pays ».

    Bien que nous soyons plus éloignés de la Russie que l’Ukraine frontalière, et que nous ne risquons pas une invasion rapide (voire improbable si recours aux armes nucléaires, car alors nous n’aurions plus rien à défendre) je pense qu’une démocratie doit associer sa population à la défense.

    Pas avec le service militaire stupide que j’ai connu, mais en associant pendant quatre mois tous les jeunes hommes et femmes à une initiation militaire, une formation de secouriste, un stage dans une association genre Croix Rouge, et aussi à ce qui ne devrait qu’être un rappel, mais qui de toute évidence a été oublié : il n’y a pas de droits sans devoirs …

    • EBM dit :

      Ce que vous proposez associe En rien la population à La Défense.

    • Canot major dit :

      Ouais !! Cours de secourisme..stage chez la croix rouge. Ensuite pourquoi pas aussi stage de fabrication de bougies et coutures de teeshirt blanc ? Toute la menace française en réponse à une agression.. moi je préfère de loin la formation militaire, celle qui prépare à la guerre dans ce monde qui redevient dangereux

      • Pluton dit :

        Avoir des troupes avec un niveau de competence/discipline trop faible, qu’il faut equiper donc le tout pour une efficacite operationnel faible, est plus un boulet qu’autre chose…
        On devrait etre forme a ce genre de cas, et c’est pas juse pour les situationsde conflits, mais plus globalement pour les situations d’urgences. Le comportement des populations en cas d’urgences peut amoindrir l’efficacite de l’action militaire, et/ou les secours ( catastrophe naturel, accident industriel, epidemie etc…).
        Alors oui un service militaire est bien, mais maintenant qu’il n’est plus la… Faut pas trop esperer en reinstaurer un… De meme l’ancien service militaire, formait pas au comportement general du civil en cas d’urgence.
        Je suis plutot d’accord avec raymond, une formation type service civil, qui permet d’affronter les situations d’urgences collectives, et meme individuel ( voir comment nos service d’urgence sont mal sollicites par nous, individuellement…).

        • Robert dit :

          Faut surtout pas oublier le stage d’indignation et de génuflexion.

        • Mon général dit :

          Sauf que la France n’existe plus que dans les livres d’Histoire et dans les souvenirs de certains…

        • EBM dit :

          Pourquoi pas une formation aux urgences mais cela n’a rien à voir avec l’armée.

          • Pluton dit :

            Un peu quand meme, en cas de conflit sur notre territoire, avoir un comportement civil relativement previsible, et un minimum coherent facilite les operations de l’armee.
            Par exemple si les civils ont deja une idee de ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire dans ce genre de cas, les consignes seront mieux suivi, car comprise, et ca facilite la planification pour les dirigeants, de plus on aura deja une diminution de l’effet panique > Ca me fait penser aux qques fois ou j’ai vecu une situation d’urgence medicale, avoir qqu’un qui agit et semble savoir ce qu’il fait, permet d’attenuer la tension psychologique sur les autres. le but d’une preparation, c’est aussi d’encaisser en partie le choque psychologique.
            Bref une population un minimum preparee est plus discipline, ca facilite tout le reste pour le gouvernement.

            Certains ici sous estiment beaucoup trop l’aspect civil d’un conflit, et pourtant c’est l’epine dorsale sur laquelle tout le reste repose…. que le civil soit dans le conflit, ou/et en soutien des efforts militaires a l’exterieur > c’est le civil qui consent a la depense et/ou qui produit les armes, etc…

          • EBM dit :

            @ Pluton ce que vous décrivez ce n’est pas faire participer la population à la guerre c’est uniquement lui donner des consignes en cas de guerre.

            C’est utile mais cela n’a aucun rapport avec l’instruction militaire.

          • Pluton dit :

            bien sur que si, a la guerre, il n’ya pas que le combattant, la majorite du volume de travail se fait a l’arriere, de la production jusqu’a une partie de la logistique, des combattants sans ce soutien tiennent pas longtemps.
            Posez vous la question : combien faut il de civils pour permettre a un combattant d’etre operationnel dans une armee moderne ? J’ai pas la reponse, mais qque chose me dit que la guerre moderne est assez gourmande a ce niveau, mais si il s’agit juste de produire de la chair a canon, c’ est moins couteux, mais probablement moins efficace…
            C’est tout le probleme de gens obnubiles par le militaire, ils oublient trop souvent que c’est au niveau du civil que se decide la guerre et sa fin, et c’est le civil qui produit paye, c’est parmi eux qu’ont trouve les combattants etc… le militaire est qu’un des facteurs qui permet a la « partie civile » de determiner ses choix.
            Si on se prepare reellement a une guerre moderne de haute intensite, l’un des problemes principaux de nos forces militaires/gouvernant, c’est de savoir comment mobilise efficacement les civils a soutenir les combattants, a encaisser le choc de la confrontaion, ou au minimum a ce que le civil nentrave pas le actions decidees.

          • EBM dit :

            @ PLuton « bien sur que si, a la guerre, il n’ya pas que le combattant, la majorite du volume de travail se fait a l’arriere, de la production jusqu’a une partie de la logistique, des combattants sans ce soutien tiennent pas longtemps. » Oui mais cela n’a pas de rapport avec ce que propose Raymond75.

            « Posez vous la question : combien faut il de civils pour permettre a un combattant d’etre operationnel dans une armee moderne ? » Un certains nombre mais cela n’a pas de rapport avec ce que propose Raymond75. Et surtout cela peut parfaitement être obtenu sans formation particulière.

            « C’est tout le probleme de gens obnubiles par le militaire, ils oublient trop souvent que c’est au niveau du civil que se decide la guerre et sa fin, et c’est le civil qui produit paye, c’est parmi eux qu’ont trouve les combattants etc… le militaire est qu’un des facteurs qui permet a la « partie civile » de determiner ses choix. » Je suis d’accord mais là encore cela n’a pas de rapport.

            « Si on se prepare reellement a une guerre moderne de haute intensite, l’un des problemes principaux de nos forces militaires/gouvernant, c’est de savoir comment mobilise efficacement les civils a soutenir les combattants, a encaisser le choc de la confrontaion, ou au minimum a ce que le civil nentrave pas le actions decidees. » Si on se prépare à une guerre moderne de haute intensité il nous faut d’abord et avant tout une armée digne de ce nom, chose que nous n’avons pas. Notre « armée » est incapable d’en affronter une autre et de se battre sur la durée. Avoir des civils sensibilisés est utile mais ne compense pas cela.

            Et sensibiliser les civils peut se faire à l’école en cours d’instruction civique.

    • JC dit :

      Pas avec le service militaire stupide que j’ai connu……Voilà la confirmation de ce que je pensais depuis longtemps. Encore une victime du Service militaire de jadis. Que voulez-vous, lors de votre sélection (les fameux 3 jours) un incompétent n’a pas su détecter en vous l’être supérieur que vous étiez et de ce fait ne vous a pas proposé une place intelligente dans un régiment intelligent. C’est dommage, car tant qu’à faire une exemption aurait été certainement bénéfique pour vous et surtout pour nous qui voyons passer votre prose de moralisateur aigri.

    • NulH dit :

      SST ou équivalent en France, la majorité des formations depuis gamins, jusque dans toute entreprise ou université, consiste en une initiation aux premiers secours, ainsi qu’en organisation structurée… absolument quelle que soit la situation… Ceci est inscrit dans tous les cursus… implicitement, puisque vécu… Le en rang par deux en est la base….
      Ces formations sont aussi données via des tuto en complément !!!
      On n’est plus dans les années 1950 ou 1960… où, par exemple tout prof. basique.. de sciences ou d’art martial, ou de boxe … n’avait pas ces bases !!!
      Il y a des réglementations depuis…
      De ce point de vue, il ne faut que, localement quelques minutes pour une orga. efficace… quelques heures pour un village… à peine plus pour un pays … Mêmes avec des non-comprenants !!!

    • cipal dit :

      il y a des moments où je suis presque d’accord avec vous Raymond surtout la fin ! merci

    • Vinz dit :

      En gros vous voulez un stock de chair à canon qui connaîtra les points de compression. Comme service non militaire stupide, ça se pose.

    • jeepall dit :

      En dehors des trolls et des anti macron primaires, je suis d’accord sur le fait que le service militaire ne servait à rien. Pour la préparation à la guerre, on n’a tiré à peu près 4 fois durant les classes au Mas 49/56 et une fois au PM Mat.
      Il était profondément inégalitaire (à part un noir, il n’y avait que des bons français). J’en ai connu aucun qui avait le bac.
      Personne n’a appris à lire ou à nager. On a juste appris à marcher au pas.
      PS: je ne suis pas anti militariste.

      • lgbtqi+ dit :

        Les critiques contre l’individu qui gère si minablement la crise sanitaire ne sont pas forcément primaires, vous savez ?
        En revanche votre propos appelle quelques commentaires :
        – votre service national n’est pas nécessairement emblématique …
        – je suppose et espère que pour vous, faire la guerre, ce n’est pas uniquement faire du tir. On a bien dû vous parler de camouflage, de transmissions, de 1ers soins, d’orientation, de capacités physiques etc ? Vous avez bien assumé un rôle dans une organisation, dans un dispositif, non ?
        – on peut être noir et bon Français …
        – les bacheliers étaient loin d’être absents, et nombre d’entre eux étaient militaires du rang.
        – un certain nombre en profitaient pour passer les permis VL et PL
        – un certain nombre découvraient ce qui allaient être leur future activité professionnelle

        etc

        • Robert dit :

          Je partage votre propos sur le service. Il avait des qualités et cela permettait d’apprendre des choses.
          Seul problème, l’exemption des pistonnés et la non exemption de certains qui auraient du l’être. J’en avais un dans ma chambrée, paysan et soutien de famille qui n’avait rien à faire là. Et la solde qui ne payait même pas le voyage pour les permissions alors que certains, dont je faisais partie, avaient du abandonner un travail pour partir sans certitude de le retrouver.
          Mieux considérés par l’encadrement, une solde correcte, une véritable justice dans la sélection, auraient aidé à la popularité du service que, personnellement, je ne regrette pas d’avoir fait même si j’aurais aimé pouvoir apprendre plus de choses.

  3. Robert dit :

    C’est un peu comme nous qui devons être mobilisés en permanence contre la bête immonde, l’obscurantisme, le refus du vaccin, le refus du progressisme sociétal. Rien que douter est déjà suspect.
    L’ennemi n’est pas en face de nous, il est en nous, et la loi est l’arme principale dans ce combat.

    • Royal Marine dit :

      Ou mobilisés contre les mensonges de nos ministres, la censure de notre gouvernement « démocratique », l’illogisme des décisions médicales, illégales, anticonstitutionnelles, prisent par des « scientifiques » se prenant pour Dieu, alors que l’inverse n’a jamais été vrai…
      Si la loi n’est là que pour interdire le bon sens (Hydrochloroquine, Ivermectine, …) au profit des décisions du Parti, … Nous sommes alors en « démocratie populaire », c’est à dire, ailleurs qu’en France, mais c’est sans moi…
      Maintenant que l’on apprend par le New-York Time, et le Washington Post, l’information suivante, reprise hier par le Monde, (tous journaux bien connus comme étant complotistes et d’extrême- droâââte, bien sûr… MDR) qu’entre vaccinés et non-vaccinés, il n’y a aucune différence de charge virale ou de contagiosité en cas de maladie… Ni non plus de dangerosité de la maladie, avec la même proportion de gens malades, de cas graves, et de morts… On se demande à quoi peuvent bien servir:
      – la pseudo « vaccination » au résultat proche de zéro…
      – le pass sanitaire et la ségrégation qui en résulte…
      – les tests sanitaires PCR, dont le créateur a déclaré depuis plus de dix-huit mois qu’ils ne servaient à rien dans ce cas, puisque qu’incapables de différencier n’importe quel virus, du Covid 19… Ce que vient de confirmer le Conseil de santé américain…
      Mis à part enrichir: Big Pharma et les médecins qui en dépendent, les politiques aux ordres de Soros et des High Tech Companies, les 10% de « happy fews », les journaleux aux ordres, etc., …

      • PK dit :

        Le problème est que la presse relaie les infos qu’elle veut.

        https://www.businessinsider.fr/les-personnes-vaccinees-peuvent-aussi-propager-le-variant-delta-selon-lautorite-sanitaire-americaine-188261

        Ça date d’une semaine et ça a mis une semaine à émerger; Pendant cette semaine, on a eu en boucle dans tous les médias français que le vaccin protégeait le porteur mieux que si on était pas vacciné et donc que cela amoindrissait l’épidémie et que les non-vaccinés étaient des gros salauds qui faisaient que répandre le virus (les gros méchants).

        Bon, tous ceux qui voulaient empêcher les soignants non-vaccinés de bosser (et les virer), on fait quoi ? On les vire tous ? Chiche ?

        • Paddybus dit :

          Alors vous…. vous semblez croire qu’il y a des manipulations derrière ces conférences visant à la santé et au bonheur des foules….???? ben alors, ça… ;0))
          et celle là… https://t.co/1zMuSb2z1K Ca fait pourtant plus d’un ans qu »on nous jure les grands dieux qu’il n’y a pas de traitement possible seule la vaccination….. on nous aurait donc menti…??? encore…???

          • Robert dit :

            Je ne suis croyant que dans le domaine religieux. Croyant, pas crédule.
            Pour tout le reste, je suis sceptique, j’ai même parfois du mal à être d’accord avec moi, c’est vous dire.
            Alors, l’unanimité collective et bienheureuse, je reste sur le côté.
            Je ne sais pas si je dois penser, comme Brel « qu’il est plus humiliant d’être suivi que suivant. »
            Mais d’avoir un bon gros sentiment d’être pris pour un imbécile me porte à la méditation.
            Pour rester poli.

        • Nike dit :

          @robert
          Visiblement vous avez la chance de ne pas connaître de personnes qui ont été gravement malades ou décédés du Covid. Bizarrement la plupart des gens qui ont vécus de près ou de loin cette situation se vaccinent. Parcequ’il ne lisent pas ou plus les articles des complotistes sur internet, eux ils vivent ou ont vécus le Covid.
          C’est aussi ce que l’on appelle la sélection naturelle… Perso je vous laisse la joie d’expérimenter cette loi de la nature, moi et mes proches nous sommes tous vaccinés.

          • Robert dit :

            Morts attribuées au Covid, avec un seul son de cloche. J’ai lu des témoignages de parents de défunts qui étaient morts de maladie ou mort naturelle, mais porteurs du covid. Leur mort a été attribuée au covid. Or, la proportion de malades du covid décédées est faible, il y a des comorbidités, des affections classiques qui peuvent être responsables du décès. Mais comme je vous le conseillerais aussi, restons prudents et moins affirmatifs, car nous n’en savons pas beaucoup.
            Contrairement à ce que vous affirmez, beaucoup de gens se font vacciner par peur irrationnelle ou intérêt, ce que je ne juge pas pour autant, et pas à cause directement du covid. Sidérer la population et lui imposer confinement, masque, restrictions de libertés, finit par provoquer un besoin de liberté sans forcément se soucier de santé pour autant.
            A propos, ou en sont les traitements précoces?
            Et la troisième dose, en attendant la quatrième?
            Vous prêchez des certitudes alors qu’il y a encore beaucoup d’inconnues et que vous n’êtes pas plus compétent que moi et ne faites que reprendre ce qu’on vous dit. Je me ferais vacciner quand le médecin signera auparavant une décharge pour assumer ses responsabilités pénales en cas de problème lié au vaccin. J’ai plusieurs cas suspects autour de moi ou après le vaccin des problèmes se sont révélés. Disons que nous sommes souverain dans notre choix, responsable de ce qu’on nous injectera en plus d’être à ce jour absolument seul à devoir en assumer les conséquences.
            Du point de vue de la maladie et ses effets nocifs, comme de ceux des traitements, j’ai une longue expérience et avant de m’en remettre aveuglément au pouvoir médical, je garde ma liberté de conscience et de raisonnement.
            La peur de la mort est certainement le meilleur argument pour sidérer les gens. Personnellement, je suis habitué à vivre avec la perspective de mourir, j’ai eu plusieurs fois le diagnostic vital engagé, et je n’ai pas peur.
            On en reparle dans deux ans quand vous et d’autres justifierez vos leçons de morale en affirmant que si les contaminations ne baissent pas c’est la faute de ceux qui ne sont pas vaccinés sans vous poser de questions sur les vaccinations successives que vous aurez subies.
            Je ne donne de leçons à personne, je respecte le choix que vous faites, est-ce réciproque avec vos insinuations de complotisme?, et j’assumerais de me priver de loisirs, de voyages, et même de certaines relations, pour garder mon libre arbitre et mon intégrité. Et je connais des médecins qui sont dans les mêmes dispositions, en plus ils voient la réalité sur le terrain tous les jours, même s’ils doivent la fermer.

      • lgbtqi+ dit :

        « entre vaccinés et non-vaccinés, il n’y a aucune différence de charge virale ou de contagiosité en cas de maladie… Ni non plus de dangerosité de la maladie, avec la même proportion de gens malades, de cas graves, et de morts… »

        Non …

        Pour ne répondre que sur un seul point, comparer ce qui se passe en territoire majoritairement non vacciné (Guadeloupe, Martinique …) et en territoire où la vaccination est plus présente (métropole). Le % de contaminés nécessitant de la réanimation est très différent. Le % de décès par rapport au nb d’infectés est très différent.

        Les îles vont être un point d’observation très intéressant …

        • Robert dit :

          Le chanteur de Kassav venait de subir sa troisième injection avant de mourir, c’est certainement la faute de ceux qui ne se sont pas fait vacciner.

      • Courmaceul dit :

        Pauvre Maruine, même Didier Raoult appelle les gens à se faire vacciner ! Toubib du dimanche va !

    • Le sicaire dit :

      Le doute amène à la réflexion et la réflexion est au commencement de l’intelligence.

      • Vinz dit :

        Non, c’est l’étonnement qui amène la réflexion. Le doute paralyse l’intelligence au contraire.

        • Courmaceul dit :

          vous l’avez dit à Descartes ?

        • Le sicaire dit :

          Je vous invite à vérifier les définitions de « l’étonnement » et du « doute ».

          L’autre avantage du doute et qu’il permet aussi d’éviter d’être trop péremptoire…

    • Clément dit :

      C’est curieux qu’un « Robert » soit opposé au « progressisme sociétal ».

      • PK dit :

        Le progressisme est juste un synonyme de gauchisme ; comme Robert est de droite, il est évident qu’il est contre. Le seul truc curieux est que l’on puisse trouver cela curieux. À moins d’être de gauche (donc de mauvaise foi ) ?

        • Robert dit :

          PK,
          Rien que pour vous.
          « J’dis pas que Louis était toujours très social, non, il avait l’esprit de droite. Quand tu parlais augmentation ou vacances, il sortait son flingue avant que t’aies fini, mais il nous a tout de même apporté à tous la sécurité ! »
          Clément est encore supportable, il n’insulte pas et peut placer trois phrases sans prétendre donner de leçons à un arriéré, complexe de celui qui doute de ses convictions, mais pour être de gauche il faut renoncer à penser par soi-même. Dégueuler du verbiage de prof pour s’auto convaincre ne fait pas une pensée, pas plus que les insinuations et les insultes. L’homme de gauche est saoulant et on préfère le voir boire, au moins il est marrant.
          Comme disait Roger Nimier en pied de nez aux progressistes, en fait les communistes si humanistes;
          « Je préfère rester fasciste bien que cela soit baroque et fatiguant. »

        • Robert dit :

          Allez, pour aggraver mon cas, une vidéo d’un original.
          En plus, il aime marcher sous la pluie, comme moi, si ça se trouve c’est une breton.
          Cela va exciter la verve de certains, mais j’aime bien les méthodes mesurées de la police face à un agresseur et un fanatique, à coup sûr.
          Merde, la science a quand même remplacé la religion, comment pouvez vous manquer de foi?
          https://www.youtube.com/watch?v=PH6iSFlEZc8

        • Grrr dit :

          Donc pour ceux qui sont de droite extrême voire d’extrême droite, par definition personne ne peut être plus à droite qu’eux.
          Partant de là tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont forcément de gauche et forcément de mauvaise foi.
          CQFD

          • Robert dit :

            Je compatis à votre absence d’ironie. Personnellement, j’attends toujours qu’on me définisse précisément les clivages. Des trois droites de René Rémond à la droite révolutionnaire de Zeev Sternhell, je n’arrive pas à trouver la logique.
            Pour une réponse, il faut vous adresser à ceux qui n’ont de cesse de mettre les gens dans des cases, ils ont toujours réponse à tout. Sauf pour rendre le monde plus humain, mais avoir toujours raison et réponse à tout occupe tout son temps.

      • Robert dit :

        C’est une idéologie à marche forcée qui nie la nature, défie la raison, et prétend imposer à tous, en le légalisant et en le remboursant avec l’argent des contribuables, un point de vue partisan et sectaire.
        Si pour vous la vérité n’existe que de façon relative, et que les théories « gender studies » et autres sont aussi vraies que la nature humaine, prétendre imposer à tous les citoyens de devoir accepter et louer ces délires est une méthode totalitaire qui disqualifie son but. Le progressisme sociétal est un totalitarisme mental qui ne sert nullement le bien des personnes concernées. Les principaux promoteurs de ce progressisme sont adeptes de systèmes de société dont les intérêts sont supérieurs aux intérêts des personnes, c’est à dire contraire au bien commun.
        Lisez le rapport Binding Hoche, il avait structuré les délires médico juridiques qui ouvraient la voie à toutes les dérives possibles, dommage qu’on n’en aie pas tiré les leçons. A l’époque, quasiment seule s’était levée l’église catholique pour dénoncer cette infamie. Toutes les instrumentalisations du droit et de la médecine au bénéfice d’une idéologie matérialiste évacuent la dignité humaine liée à sa nature et son identité, qui ne sont pas culturelles, et ce dont nous avertissait déjà Hippocrate il y a deux mille quatre cent ans le médecin n’abusera pas de sa science pour nuire à autrui. Je mets volontairement la version originale et la version expurgée pour comparer à quel point la médecine est devenue « progressiste ».
        https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah-2005-2-page-227.htm
        https://www.bvoltaire.fr/histoire-de-leuthanasie-dans-lallemagne-nazie/
        https://ordomedic.be/fr/l-ordre/serment-belgique/serment-hippocrates
        https://lyon-est.univ-lyon1.fr/medias/fichier/serment_d_hippocrate_1256564610151.pdf

        • lgbtqi+ dit :

          « Si pour vous la vérité n’existe que de façon relative, et que les théories « gender studies » et autres sont aussi vraies que la nature humaine, prétendre imposer à tous les citoyens de devoir accepter et louer ces délires est une méthode totalitaire qui disqualifie son but.  »

          Robert,

          Etant une personne « lgbt » moi-même, je ne peux que témoigner que ça n’a rien d’un délire ou d’une manipulation politique. C’est juste un fait personnel.

          Au demeurant, je n’ai jamais lu aucune de ces théories / études et j’avoue qu’elles me rebutent. J’en ai téléchargé une ou deux, mais sans jamais aller plus loin … Ce ne sont pas elles qui ont fait la personne que je suis, pas plus que la lecture de Bergot et consorts n’a fait de moi tel ou tel type de personne … Je préfère lire Erwan Bergot et regarder un film de Schoendorffer et je suis lgbt …

          Ensuite, il est bien possible que cela soit instrumentalisé par certains, je vous l’accorde, en tant que possibilité, voire même de probabilité. Par clientélisme électoral, par ivresse idéologique telle que vous la dépeignez avec une pertinence certaine, etc. Les motifs peuvent être multiples et concordants.

          Enfin, il n’est pas exclu que le versant socio-politique du fait lgbt soit / puisse devenir un chiffon rouge utilisable et utilisé pour vous focaliser dessus et perdre votre réflexion critique intéressante. Autrement dit, prenez garde à ne pas vous tromper de cible.

          Le côté public du débat ici m’empêche d’amener certaines précisions personnelles qui pourraient peut-être vous amener à nuancer votre approche concernant ces histoires de genre / lgbt, etc et ce que vous y associez.

          • Robert dit :

            Merci de votre réponse pondérée, c’est ce qui permet d’échanger et de dialoguer.
            J’en reste au réel, à la philosophie réaliste, et à la recherche du bien commun et je vois, pour les subir régulièrement dans les médias et avoir essayé de potasser avec mes faibles moyens, je vois écarter d’un geste tous les fondements de la philosophie réaliste depuis l’antiquité pour inventer des raisonnements arbitraires et artificiels.
            J’ai déjà lu cette façon de procéder à propos d’autres domaines comme « est-ce un enfant dans le ventre de sa mère ou ne l’est-il que s’il est l’objet d’un projet parental? »
            Trois jours de procès avec des spécialistes des domaines scientifiques parmi les plus réputés du monde pour finalement conclure, le diffamateur poursuivi pour avoir nié l’humanité d’un foetus, que c’est bien un enfant mais que selon le progressisme sociétal c’était aux parents d’en décider. Et je me suis aperçu qu’on était revenu au droit romain avec le pater familias qui avait droit de vie et de mort sur son enfant à la naissance.
            Le progressisme est dans l’ordre de la révolution, un retour en arrière en prétendant s’affranchir des acquis de la civilisation qu’on rejette. Et LGBT ne veut rien dire, il a fallu un psychiatre homosexuel hongrois fin du 19eme siècle pour inventer homosexualité et hétérosexualité prétendant définir l’être humain par son orientation sexuelle. Vous êtes un homme ou une femme, en de très rares cas, un hermaphrodite, avec une histoire, des blessures, souvent minimisées ou niées, donc une souffrance réelle, qui aboutit à une revendication idéologique que certains prétendent utiliser pour l’imposer comme normative.
            « Chiffon rouge » peut-être, mais comment éviter de regarder ce qui prétend s’imposer par la pub, les médias , le politique, on peut « faire » ou acheter des enfants aujourd’hui, par la loi?
            Je ne suis pas sujet aux caricatures concernant les homosexuels hommes ou femmes, par ma vie j’ai eu à en rencontrer souvent, y compris dans le milieu ou je vis aujourd’hui. Je me contente de me fier à ce que j’ai vu et entendu avec ma raison que j’espère droite et de distinguer la personne de ses choix libres, comme d’ailleurs avec quiconque, et de ne jamais juger.
            Je suis désolé si j’ai pu vous choquer, mais le progressisme sociétal broie les êtres et a de fortes ressemblances avec les négations de la nature humaine déjà très anciennes pour certaines. Toujours des erreurs intellectuelles au commencement de grands bouleversements idéologiques.
            « Les erreurs de l’intelligence sont les pires car elles se terminent toujours par des fleuves de sang. »
            Charles Maurras

          • lgbtqi+ dit :

            @ Robert,

            Je vous en prie, et non, je n’ai ressenti nulle vexation à la lecture de votre message précédent.

            Nous ne pourrons pas dans le cadre de ce site développer certaines choses. ni personnelles, ni principielles. C’est bien dommage. Les espaces de discussion semblent faire défaut, malgré l’internet. C’est vraiment bien dommage …

          • Robert dit :

            Sur les sites spécialisés, mon propos serait censuré.
            La liberté d’expression est en liberté surveillée.
            Bonne continuation à vous.

    • tschok dit :

      @Robert,

      J’ai un autre point de vue.

      Quand je regarde sur ma gauche, je vois des anti-systèmes qui sont dans le système et qui comptent bien continuer à profiter de leurs droits sociaux et des avantages matériels qui vont avec.

      Quand je regarde sur ma droite, je vois des autoritaires répressifs qui tiennent eux aussi des discours de contestataires poing levé, mais quand on les écoute bien on comprend qu’ils ne veulent surtout pas qu’on touche à leur gamelle, et qu’ils sont prêts pour ça à transformer ce pays en stalag.

      Le point commun entre les deux, c’est que ces types sont à la fois du côté du peuple quand il prend la Bastille, et du côté des canonniers du pouvoir quand ils balancent la mitraille, comme ça, en cas de révolution, ils bouffent à tous les râteliers et ils sont sûrs d’être du côté des vainqueurs.

      Moi, j’dis que toussa, ce sont des postures de vieux salauds égoïstes et opportunistes, et qu’il faudrait quand même se préoccuper un peu du bien commun, parce que ce n’est pas quelque chose qui se fabrique spontanément par l’opération du saint esprit.

      Côté liberté, faudrait recadrer un peu les choses:
      – La liberté, c’est pas un truc no limit, il y a des limites
      – La liberté à des contreparties, ce qu’on appelle le devoir ou les obligations
      – La liberté a une condition de possibilité: l’ordre public

      Enfin, je suggère de rompre avec cette rhétorique pathologique qui voit des ennemis un peu partout, surtout en nous, et qui s’abreuvent de théories complotistes délirantes autant qu’elle s’y noient. Rien qu’à ce niveau, si on pouvait prendre quelques cachets et nous calmer, ce serait un énorme progrès.

      Parce que l’air de rien on bascule doucement dans des formes d’obscurantisme qui commencent à être envahissantes, ce qui a une incidence directe sur nos capacités de compréhension collectives.

      Donc, si vous ne voulez pas vous mobiliser contre la bête immonde, restez chez vous, mais ne venez pas vous plaindre quand les tarés défileront au pas de l’oie sous vos fenêtres.

      Si vous ne voulez pas vous vacciner, ne vous vaccinez pas, mais dans ce cas acceptez le risque d’être contaminé et contaminant et ne venez pas gueuler contre le gouvernement qui ne va pas pouvoir créer des places en réa comme ça d’un claquement de doigt.

      Si vous ne voulez pas du progrès sociétal, ben restez dans le conservatisme sociétal, mais n’empêchez pas celles et ceux qui veulent évoluer de le faire. En plus, la France est une société relativement conservatrice où les évolutions sociétales sont quand même lentes et, avant d’être adoptées, donnent lieu à de longs débats qui permettent quand même de faire le tour du sujet.

      Si vous regardez par exemple la légalisation des drogues douces, on en discute depuis plus d’une génération. Les interminables débats sur le cannabis n’ont conduit qu’à une toute petite avancée: l’intégration récente du cannabis dans la pharmacopée française.

      La plante est constituée de principes actifs tout à fait intéressants d’un point de vue médical, et Dieu sait pourquoi, alors que notre pharmacopée admet des molécules psychotropes ayant des effets secondaires graves depuis longtemps, elle était frappée d’anathème.

      Là, au printemps de cette année, on vient tout juste de commencer des expérimentations à grande échelle qui nous font sortir de l’arriération dans laquelle les gens comme vous veulent nous maintenir, par fascination pour le dolorisme chrétien.

      Alors que si vous voulez votre dose de douleur, il vous suffit de recourir aux services de professionnels. Bon, c’est payant et pas remboursé par la Sécu. Eh ben justement, c’est peut-être une revendication à présenter et à défendre, parce que, après tout, le progrès sociétal, vous y avez droit aussi.

      C’est pas un truc dont vous seriez exclu par principe.

      • Paddybus dit :

        Pourquoi pensez vous que derrière la contestation de la vaccination obligatoire il n’y aurait que des bas du front en mal de complot et d’aberrations platiste….??? parce qu’on vous a dit de penser ainsi… mais contrairement à votre avis (qui n’est pas vraiment le votre), parmi les opposants au vaccin covid, il y a trés peu d’anti-vax…. mais surtout des personnes qui ont la tête froide et de bonnes questions…. dont beaucoup de médecins et chercheurs de haut niveau qui n’ont aucun conflit d’intérêt…. les acharnés de la vax peuvent-ils tous en dire autant…???
        Les réponses seront surtout une question de temps…. la différence entre propos complotiste et vérité…???…. quelques semaines à quelques mois….!!!!

        Il y a d’autre solutions… pourquoi les avoir niées et condamnées …??? dans quel intérêt…???
        https://t.co/1zMuSb2z1K Et il a plein d’autre études dans de nombreux pays qui avaient montré cette efficacité…. Ceux qui ont condamné d’un revers de main seront un jour j’espère condamné pour refus de traiter des malades… et rendu responsables d’un certain nombre de victimes qui auraient pu être sauvées….
        https://t.co/4o3K1CWcMc

        Et de plus en plus, des chiffres apparaissent venant d’autres pays qui donnent le tournis quand aux victimes de la vaccination…. chiffres minimisés voire niés par la France…. patience, mais il y a encore beaucoup à découvrir sur ce sujet…. (j’ai lu une info que je n’ai pas retrouvé aujourd’hui… mais dès que possible je vous donnerais le lien…)

        Au contraire de ce que les merdias « au service » disent, parmi les contestataires, il y des personnes réfléchies, plutôt bien informées, et modérées….. mais étrangement ceux qu’on interview dans la rue sont toujours des personnes confuses, voire peu compréhensible….. croyez vous que ce soit un hasard….
        Faites comme moi, allez trainer dans quelque manif et posez les questions directement, en faisant l’innocent qui cherche à avoir un opinion…. vous serez surpris que les réponses sont le plus souvent structurées…

        • tschok dit :

          @Paddy,

          Je vous cite: « Pourquoi pensez vous que derrière la contestation de la vaccination obligatoire il n’y aurait que des bas du front en mal de complot et d’aberrations platiste….??? »

          Maintenant, je me relis et je constate que… non seulement je ne le pense pas mais que je n’ai rien écrit qui vous permette de le penser à ma place.

          Paddy, vous êtes en train d’argumenter sur une question que je n’ai pas spécifiquement soulevée.

          En ce qui concerne la vaccination, je me situe sur le terrain de la responsabilité: que celles et ceux qui ne désirent pas se faire vacciner ne se vaccinent pas, car ils en ont le droit.

          D’ailleurs, afin de tenir compte de ce droit, notre administration a mis en place de façon autoritaire et dans des conditions de légalité problématiques un pass sanitaire assez contraignant qui s’applique à l’ensemble de la population, y-compris les vaccinés, et dans les actes de la vie courante.

          On est donc dans une situation où une minorité, qui a sans doute des raisons qu’elle estime légitimes de refuser la vaccination, amène notre administration à se comporter de façon autoritaire à l’égard de tout le monde.

          La liberté de se faire ou non vacciner me paraissant importante, c’est une contrainte que j’accepte, car elle ne me parait pas insupportable compte tenu de l’enjeu sanitaire.

          Ce que je n’accepte pas, c’est la partie irresponsable du discours antivax: « nous on refuse de se vacciner, mais si on tombe malade, célafoto gouvernement ».

          Les mecs font leur choix, lucidement, en étant conscients des conséquences, donc des prises de risques collectifs et individuels qui sont attachés à leur liberté de choix, je suis à 100% d’accord avec ça.

          Mais que les mecs se défaussent de leur responsabilité sur le gouvernement, là ça passe pas, alors qu’on fait tous un effort avec ce foutu pass sanitaire justement pour ménager la liberté de choix individuelle en matière de vaccination.

          J’ai l’impression qu’on a filé de la confiture aux cochons et qu’on en est évidemment mal payé en retour.

          Sinon, sur la question que vous abordez en me prêtant des opinions qui ne sont pas les miennes, je pense que les motifs de refus de la vaccination sont assez variés selon les gens. Certains de ces motifs sont clairement farfelus, complotistes, pathologiques, voire relèvent de l’obscurantisme le plus inquiétant. D’autres sont heureusement plus sérieux, plus rationnels et en tout cas beaucoup plus légitimes, compréhensibles et acceptables.

          Mais pour moi le problème n’est pas là puisque la vaccination n’a pas été rendue obligatoire: chacun est donc libre de refuser ou d’accepter la vaccination pour soi-même, souverainement, c’est-à-dire sans avoir à rendre compte des motifs sur lesquels il s’est fondé pour se déterminer, que ces motifs soient farfelus, complotistes, égoïstes, malveillants, ou au contraire rationnels, sages, réfléchis, structurés ou sains.

          En définitive, peu importe puisque la liberté de choix est souveraine. Même les sale cons y ont droit, à l’égal des plus sages et des plus altruistes.

          Donc, puisque la question des motifs importe peu, je ne me la pose pas, car je suis un paresseux qui évite de réfléchir à des questions qui ne présentent aucun intérêt à mes yeux.

          En revanche, une autre question présente un intérêt à mes yeux, c’est celle de savoir si, compte tenu des enjeux sanitaires économiques et sociaux, il ne faudrait pas rendre la vaccination obligatoire.

          Comme l’évaluation des enjeux (et pas des motifs perso des gens) est une question clef qui se pose continument en fonction de l’évolution de la situation, je pense que le vrai sujet de la discussion est là.

          Mais nous on se focalise sur les motifs personnels des gens. Toute la polémique porte là-dessus. Alors qu’en régime de liberté, les motifs sont indifférents.

          Les gens ne sont pas logiques: ils mettent en avant leurs motifs perso de leur petit ego à eux, alors qu’ils sont dans une situation où personne ne leur demande de compte à ce sujet.

          C’est une question qui n’a strictement aucun intérêt. Je ne m’étonne donc pas qu’elle vous passionne, d’ailleurs.

          • Paddybus dit :

            tschok… Evidemment, vous n’avez pas utilisé les mots que j’ai écris….
            Mais vous avez écrit: « Parce que l’air de rien on bascule doucement dans des formes d’obscurantisme qui commencent à être envahissantes, ce qui a une incidence directe sur nos capacités de compréhension collectives.

            Donc, si vous ne voulez pas vous mobiliser contre la bête immonde, restez chez vous, mais ne venez pas vous plaindre quand les tarés défileront au pas de l’oie sous vos fenêtres. »

            Mais parler d’obscurantisme et y mêler « la bête immonde »….. si ce n’est pas strictement excessif et manipulateur…. que cela veut-il dire dans votre phrase…??? c’est pas un peu prendre vos lecteurs pour des pimpins de trois semaines…???

            J’ajoute que je n’ai que trés rarement vu des anti-vax…. mais des personnes opposées à la vaccination avec un produit qui est toujours expérimental…. avec une AMM provisoire…

            Au surplus, le petit ajout que j’ai mis et auquel ni vous ni d’autres n’ont répondu, montre que la vaccination n’est probablement pas l’unique solution…. le soin devrait être défendu et promu de façon permanente … or, ce n’est pas le cas…. de même tous ceux qui criaient au scandale parce que l’HCL n’avait pas bénéficié d’une recherche approfondie avec tous les essais possibles et imaginable sur un produit archi-connu, sont les premiers à promouvoir un vaccin dont les études long terme ne sont pas encore finies….!!!! ce deux poids deux mesures, montre en fait que une majorité des gens parlent de ces sujet par simple imitation sans réfléchir deux secondes sur ce simple paradoxe…. les mougeons seraient bien emmerdant s’ils commençaient à réfléchir…!!!

            Pour finir, pourquoi nos grands merdias si gentils et performants dans l’information ont-ils omis de parler de l’augmentation massive du prix des vaccins que viennent de faire les fabricants de façon unilatérale…. et de l’ordre de 30%….????
            Pour moi, cette vaccination tendance « pas de l’oie », est une preuve de régression démocratique de plus… au service d’une oligarchie financiarisée….!!!!

        • Courmaceul dit :

          J’ai une bonne nouvelle pour vous: les russes vont se faire vacciner à reculons malgré les encouragements des autorités russes. Vous croyez que Spoutnik appartient à Poutine ? Quant au corps médical en France, ils sont vaccinés à + de 90 %, je parle des médecins, pas de l’aide soignante qui délire sur sa fertilité.

          • Paddybus dit :

            vos croyances et vos manipulations ne trompent plus personne ici…. quand aux choix des citoyens Russes, ils sont tout autant respectable…. et ils sont respectés en Russie… ils ne se font pas traiter de crétins, voire de personnel délirant…. le passe a là bas été supprimé, ce pays serait-il plus démocratique que d’autres …???

            Quand à votre mépris pour les aides soignantes…. il dénote votre supériorité méprisante envers ceux qui ne seraient pas à un niveau suffisant pour vous…. mais cela colle tellement à votre attitude permanente de mépris ici….

            Vous aurez un jour vous aussi probablement à passer entre les mains de ces personnes…. et si vous êtes en situation de faiblesse, vous apprécierez quelle ne vous traitent pas comme vous les traitez….

            Ayant subi une petite intervention chirurgicale assez légère, mais avec trois jours d’hospitalisation au mois de novembre, j’ai grandement apprécié leur travail, et beaucoup d’entre elles auraient aimé faire des études, mais elle n’en avaient pas forcément eu les moyens…. mais elles en avaient les moyens intellectuel…. et surtout l’humanité qui vous fait défaut…………!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          • Courmaceul dit :

            @ paddy. Désolé mais entre Socrate et Lalanne, j’ai choisi Socrate. Intervention bénigne ? Dans mon entourage professionnel, il y a peu, il est rentré à l’hôpital pour une opération au genou, il en est sorti les deux pieds devant…Covid 19 ! Quand on a les moyens de se protéger et de protéger les autres et on ne le fait pas, c’est un homicide involontaire. Le jour où cela sera de votre faute, je serai heureux de vous offrir une savonnette. Quand on veut savoir, on s’adresse aux sachants pas au docteur Doxey !

          • Paddybus dit :

            Si vous n’avez pas d’intermédiaire entre Socrate et Lalane…. ben en fait ça ne m’étonne pas tant que ça…. votre tendance légendaire à la mesure, à la nuance et à la modération expliquent cela…

            Quand à votre collègue, vous ne connaissez probablement pas son dossier médical…!!!

            Et puis le jour ou je devrais mourir, et bien je n’aurais pas le choix… ni vous ni moi ne savons ni le jour ni l’heure…

            J’ajoute qu’ayant connaissance d’une personne gravement malade et trés âgées, qui était en soins palliatifs, et qui n’a jamais eu le covid , et d’un autre trés jeune qui est mort d’un accident de la route…. les deux ont été classés comme mort du covid….!!!!
            Alors, je pense que comme la mayonnaise ou la robe de mariée, le covid va cacher bien des erreurs

      • lgbtqi+ dit :

        Le cannabis est intégré dans la pharmacopée française ? ? ?
        Si tel est le cas, c’est une bonne nouvelle pour plein de patients (sclérose en plaque, cancers, etc).
        Vous avez les références svp ?

        Pour ce qui est d’être contaminé et contaminant / covid19, on peut l’être même en étant vacciné, mais le vaccin apporte néanmoins des avantages considérables.

        • tschok dit :

          @lgbdqi+,

          C’est le CBD, pas le THC, of course.

          https://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/09/09/cannabis-la-fin-d-un-interdit_3473572_1650684.html

          C’est un article de 2013 et le processus est toujours en cours, d’après ce que j’ai compris, puisqu’une expérimentation vient d’être lancée ce printemps.

          Cette expérimentation a été autorisée par un décret d’octobre 2020: https://www.vidal.fr/actualites/25970-cannabis-therapeutique-publication-du-decret-autorisant-l-experimentation-sur-la-mise-a-disposition-dans-5-indications.html

          Donc, en une génération, sur la question du cannabis, on est parvenu à avancer d’un millimètre et demi, mais le truc avance.

          Et c’est à peu près tout.

          Pour les rétrogrades comme Robert, cette microscopique et laborieuse avancée vers un fond de dé à coudre de progrès pour les patients est déjà insupportable.

          C’est du progrès, c’est horrib’.

          Pour le vaccin, oui, oui, je sais, il ne met pas la personne vaccinée dans une bulle stérile, chuis au courant. N’empêche qu’il réduit la charge virale, et ça, ça change pas mal de chose.

          • lgbtqi+ dit :

            Merci pour les réf. Et pour le vaccin nous sommes bien d’accord.

        • Robert dit :

          Pas LE cannabis, mais certaines molécules contenues dans le produit, extraites et produites spécifiquement. Il reste suffisamment d’effets nocifs, de dépendance psychologique forte, définition scientifique du cannabis, de dangers pour la conduite et les réflexes, le risque important de déclencher des crises pour un schizophrène, paranoïaque, épileptique, pour que le cannabis reste une drogue dangereuse avant tout.
          La morphine est un opiacé issu de l’opium qui est couramment utilisé comme antalgique mais avec des risques et des contre indications graves. J’ai une connaissance qui est sans cesse sous morphine liquide en doses importantes. Plein d’activités lui sont interdites, il doit se reposer très souvent, court des risques avec une activité physique même très limitée, perd la mémoire ou confond. Bref, il est très diminué.
          J’ai personnellement expérimenté adolescent le cannabis à très fortes doses et l’opium comme drogue avant de tout arrêter. J’ai du beaucoup plus tard reprendre de la morphine comme antalgique en dose importante durant six mois après l’échec de tous les antalgiques connus. J’étais sans cesse dans le gaz, donc incapable de pratiquer certaines activités sans risque, mais jamais défoncé comme avec l’opium.
          Le problème n’est pas un antalgique à base de cannabis, mais d’en profiter pour légaliser le cannabis récréatif. Qu’on donne les moyens à des malades en phase terminale ou subissant des effets indésirables graves de leurs traitements ou de leur pathologie, comme les vomissements ou l’inappétence, si c’est fait raisonnablement et surveillé pour ne pas lui nuire, c’est du domaine médical. Je rappelle quand même qu’il existe une large gamme d’antalgiques très efficaces, mais aussi d’autres moyens doux et non chimiques pour atténuer la douleur même sévère. Mais le lobby de la légalisation compte en profiter pour en faire un produit légal pour se défoncer. Et là, la médecine a beaucoup à dire sur les risques, les psychiatres comme police et justice, mais aussi enseignement ou vie en commun.
          Enfin, si on la laisse parler sans prétendre la récupérer pour l’idéologie dominante.

          • lgbtqi+ dit :

            Précisions utiles de votre part … merci de les rappeler même si je les connaissais, elles seront utiles à d’autres.

            J’ai dû moi aussi consommer des doses … équestres … de morphine.

            Concernant l’antalgie, elle est fonction non seulement des molécules disponibles mais aussi de la doctrine médicale à tel ou tel moment mais encore de la psychologie du prescripteur. Ce qui laisse malheureusement bien des personnes dans des océans de douleur et de souffrance.

            Pour ce qui est des effets de décompensation psychiatrique liés au cannabis, il y a tout lieu de penser que l’alcool présente des dangers similaires. Nous parlons bien de décompensation et non d’induction …

            Là encore, à travers la dénonciation de lobbies, nous retrouvons une configuration similaire à celle dont nous discutions à propos des lgbt : la possible / probable récupération d’un motif. Nous nous garderons autant que faire se peut de confondre le motif et sa récup’ et nous relèverons avec humour que vous, Robert, avec votre réputation sur ce site, vous avez consommé du cannabis tandis que moi, la personne lgbt je n’en ai jamais consommé … Cela alimentera peut-être une mentalité iconoclaste et incitera à chercher la réalité derrière les images … 😉

          • Robert dit :

            « des doses … équestres … de morphine », je la resservirais celle-là.
            L’alcool n’a pas d’effet psychotrope comme le cannabis qu’on retrouve comme facteur aggravant dans les pathologies que j’ai citées. J’ai d’ailleurs eu des témoignages directs de victimes.
            Je ne saisis pas la distinction de termes, le risque de potentialiser une crise de schizophrénie, présente chez beaucoup de gens à l’état latent, n’existe pas avec l’alcool qui provoque des troubles spécifiques et s’élimine par le sang en six heures. Plusieurs semaines de demi vie dans l’organisme avec le cannabis et relargage possible dans l’organisme en situation de grands stress.
            Le cannabis est spécifique.
            J’ai eu effectivement une adolescence difficile dont j’essaie de tirer profit pour faire réfléchir ceux qui le souhaitent. Et surtout pas me vanter ou faire pleurnicher sur moi. Je suis vivant et sevré depuis longtemps, d’autres n’ont pas eu cette chance, même avec le cannabis.

      • Courmaceul dit :

        des arnaques ? Oh que oui, il y en a à découvrir ! Rien que sur le lien que vous avez donné. Je peux vous aider si vous voulez ! 🙂

      • Courmaceul dit :

        « Guillaume Rozier a alerté sur ce qu’il estime être une «usurpation» : «Le nom de domaine vitemadose [point] fr (sic) a été racheté par des anti vaccins. N’y allez pas. Diffusez le plus largement possible la bonne adresse http://vitemadose.covidtracker.fr et rien d’autre !» Par communiqué, l’association française pour le nommage internet en coopération (Afnic), déclare avoir reçu de nombreux signalements au sujet de vitemadose.fr. Tout en précisant qu’il ne lui revient pas de décider de la suppression d’un nom de domaine, elle dit rester «à l’entière disposition des ayant-droits concernés par cette affaire pour résoudre tout litige autour du nom de domaine». Ce que j’aime chez les antivax, c’est leur rigueur scientifique ! Ils ont tout mon respet.

  4. Mat49 dit :

    C’est à peu près la seule chose que Kiev puisse faire. Cela ne va rien changer à leurs soucis principal: la Russie se contente très bien d’un conflit gelé et aurait largement ses chances face à la pâle armée de son voisin.

  5. Max dit :

    Les USA n’ont pas laisser au Japonais de se retourner, réfléchir avant la bombe.

    Si les Russie pensent être autonome
    N’a qu’à faire la même.

    Et ça sera compréhensible.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ N’a qu’à faire la même. ]

      En l’occurrence Serguei Choïgu a sifflé la fin de la partie au mois de mai 2021 en déclarant que  » le débat sur la préparation militaire dans les établissements pré-universitaires qui a lieu depuis 20 ans doit se clore : Nous devons mettre en place cet enseignement  »

      Il y en Russie le centre  » Avangard » du parc  » Patriot  » qui fonctionne sur la base du volontariat  » Centre méthodologique et pédagogique pour l’éducation militaro-patriotique de la jeunesse  » qui peut former 30 000 jeunes par an et il est prévu d’en créer un dans toutes les villes de 100 Khabitants et plus .. ( rg.ru du 14/05/2021 )
      Des initiatives comme la reformation d’unités Cosaques au sein de la Rosgvardia sont en cours afin de justement assurer la couverture sécuritaire du territoire Russe .
      Enfin les militaires Russes interagissent de plus en plus avec les populations qui vivent dans la  » glubinka  » ( cambrousse ) comme l’Arctique , la Taïga et les monts de l’Altaï . Ce sont au delà des  » petits peuples de l’Arctique  » , souvent des  » Vieux-Croyants  » ou Starovères comme Alexandre Douguine . Cela se passe dans un esprit sympa , tout le contraire de  » Sans-Retour  » …Un Starovère dans la Taïga ce serait un mélange de  » Caboclo  » Amazonien pour la connaissance du milieu et d’  » Amish  » pour la rigueur religieuse . Ils ont même des règles de  » cacherout  » … ;0)
      L’objectif c’est d’aguerrir les FS à ces milieux pour préparer justement une résistance éventuelle avec ces populations .

    • Thaurac dit :

      Max, ton traducteur déconne un reboot s’impose!

  6. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Pour le président Zelensky, cette loi n°5557 ]

    De mêmouâre c’était un des projets – fous – de Gary HART de ressusciter les  » Minutemen  » , les hommes pas les missiles , à travers tous les EU et c’est ce qui existe peu ou prou au Venezuela ! ;0)
    https://www.france24.com/fr/20190404-focus-venezuela-chavez-maduro-milices-bolivariennes-peuple-armes

  7. Gamelin dit :

    Ça continue à vomir sur la Russie et après ça pleure sur le transit du gaz qui va bientôt disparaître.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le transit du gaz ne va pas disparaître. Biden a levé son opposition à condition qu’il ne disparaisse pas. Il y a eu manifestement d’autres engagements allemands puisque, coïncidence, un navire allemand va passer prochainement en mer de Chine….

    • Green dit :

      Pauvre Russie, c’est vraiment trop injuste!

      • Gamelin dit :

        La Russie t’emmerde et moi avec!

        • Stoltenberg dit :

          Gamelin – ça y est ? Vous avez réussi à préparer les défenses d’Olgino contre le méchant occident qui ne cesse de se préparer pour attaquer votre mère Russie ??????

    • :-) dit :

      Vous avez des flatulences. Essayez le charbon. 🙂

      • Gamelin dit :

        Respire les donc !

        • Stoltenberg dit :

          Ici c’est pas Olgino, minable troll. On n’a pas à subir ce genre de conditions même si je sais que vous êtes habitué.

    • Courmaceul dit :

      vous avez un drôle de pseudo.

  8. Kimanduloff R. dit :

    La Russie est le plus puissant pays des armes nucléaires au monde, la France n’ose pas soutenir l’Ukraine contre la Russie.

    • Green dit :

      Fun fact: La Russie est aussi le plus puissant pays des cirrhoses dans le monde.

      • Boris M. dit :

        Opération préventive seulement avec deux missiles à 10 ogives, ils décollent de la Sibérie, passés par le pôle Nord,l’un survole le havre,Paris,Lyon, Rhône-Alpes, vallée de Rhône, Marseille, l’autre survole Caen,rennes, Nantes, la Rochelle, Bordeaux, Toulouse, Perpignan. Mission compile facilement.

    • Vinz dit :

      Et qu’est-ce qu’on en a à foutre de l’Ukraine par chez nous ?

      • Castel dit :

        Ben, disons que l’Ukraine est un bon test pour les ambitions Russes sur le reste de l’Europe…..
        Si ça marchait en Ukraine, pourquoi s’arrêter en si bon chemin par la suite ?

        • Vinz dit :

          Comment expliquer que c’est aussi convainquant que le charabia d’un vendeur d’elixir contre la calvitie ? Après si vous êtes persuadé que le rêve de Poutine c’est d’envahir l’Europe de l’Ouest (5 armées au Risk tout de même ; ça vaut le coup en effet), je vous suggère un pass sanitaire et un billet pour le front du Donbass.

          • Stoltenberg dit :

            Et depuis quand un regain de tensions et une augmentation d’instabilités seraient bons pour le développement économique d’un continent, expert ? Ça c’est le 1er point. Le second c’est qu’on sait que la Russie ne va pas s’arrêter là et il risque d’y avoir d’autres pays qu’elle voudra agresser et déstabiliser, toujours plus près de la France. Ensuite, il ne vous échappe pas que les Russes n’hésitent plus à aller nous dénigrer dans nos zones d’intérêt donc il serait de bonne guerre de fournir quelques jolis joujous made in France en version export aux Ukrainiens pour qu’ils en fassent un bon usage et nous filent les retex.

        • Piliph dit :

          @Castel : vous êtes sérieux? Je veux dire : vous croyez sérieusement à ce que vous dites, ou c’est juste pour répéter?
          Plus sérieusement : question légalité et légalité internationale : que pensez-vous du coup d’Etat de fin 2013 qui a permis de renverser un gouvernement élu et le remplacer par une « galaxie » faite de groupes néonazis, d’oligarques, de mafieux et d’agents de la CIA venus en masse pour l’occasion, décidant d’interdire la langue russe à l’Est du pays, russophone, et de traiter les opposants comme des ennemis de l’Ukraine?
          Pourquoi certains commencent la description de la séquence ukrainienne APRES ce coup d’Etat, et les réactions qu’il a provoquées, et JAMAIS par ce coup d’Etat (je parle d’Euro-Maidan)? Un coup d’Etat n’en serait plus un dès lors qu’il est pro-occidental?
          Enfin : poser les quelques questions que je pose fait-il de moi un « troll russe », sachant que j’ai passé plus de 15 ans de ma vie dans une résistance armée à l’URSS? Le « troll russe » que je suis pourrait-il considérer les anti-russes systématiques de ce forum comme d’aimables résistants en pantoufles?
          J’aurais des questions supplémentaires sur l’intérêt qu’aurait pour la Russie de 140 millions d’habitants à envahir une Europe de 450 millions d’habitants, dont une grande proportion résisterait, ce qui équivaudrait à s’enliser dans une guerre de deux générations au moins? Alors que l’intérêt de la Russie est de vendre son gaz et son pétrole à une Europe assoiffée d’énergie, et juste la porte à côté?
          Et enfin, la question finale : les gens comme vous se rendent-ils compte de l’erreur stratégique majeure consistant à avoir poussé la Russie à s’allier avec la Chine, en lieu et place de la stratégie mise en place par Nixon/Kissinger qui consistait à entretenir une hostilité entre ces deux-là? Même les think tanks US en ont pris conscience, mais leurs adeptes français semblent continuer sur leur lancée : vous n’avez pas lu le mémo????

          • Paddybus dit :

            Ho, ben alors… si en plus vous voulez leur rappeler les événements gênants…. si en plus les fait vous semblent importants…. si en plus les fables des envahisseurs ne vous semblent pas crédibles….si en plus la vraie histoire vous semble plus préoccupante que les fables…. ;0)))
            Mais comme d’hab, merci pour vos apports circonstanciés…

  9. aleksandar dit :

    C’est beau comme du Verlaine !
    Dans 2 ans, plus de transit de gaz, plus de fric pour un état déjà en faillite
    Il va la payer et l’équiper avec quoi, son armée, le joueur de quequette-piano ?

    • Carin dit :

      @Aleksandar
      Le pire c’est que cette coupure du gaz qui transitait par l’Ukraine, est commandité par leurs amis allemands… qui étaient, tout comme nous chargés de défendre les intérêts de l’Ukraine face aux russes!
      Si l’Allemagne l’avait voulu, le gaz alimentant l’Europe continuerait à passer par l’Ukraine… c’est un peu leur seule source de revenus. Tant pis pour le peuple de ce pays, mais les bonnes affaires, l’Allemagne n’a jamais craché dessus… et comme dirait notre prez, « quel qu’en soit le prix ».

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Le pire c’est que cette coupure du gaz qui transitait par l’Ukraine, ]

        Il n’ y aura pas  » coupure  » car de mémouâre il faut un minimum de débit technique .
        Le système de transit construit par les Soviétiques est – très – complexe , une véritable  » usine à gaz  » , avec des réservoirs souterrains …
        A cela s’ajoute depuis janvier 2020 des bisbillles sur la  » propriété  » de ce système conçu pour acheminer du gaz Russe en Europe ( vérifier car c’est complexe ) . L’opérateur Oukraïnien veut jusqu’à faire payer Gazprom™ la propriété de ce système en cas de rentabilité insuffisante !… Rien que ça !
        De la même manière les Russes ont raison de ne pas se laisser imposer un transit particulier d’autant plus qu’ils disposent désormais de capacités de transport GNL , ce qui permet de facto de choisir entre un client Européen ou Asiatique . Les Zéropéens veulent encore leur imposer ça , les khôns ? ;0)

         » Cette corde d’acier va étrangler l’Europe  » ;0)
        Ronald Réganne

        • JC dit :

          Ronald ! À propos de Reggane, il semblerait que des retombées de Gerboise verte vous aient contaminé.

    • Green dit :

      Selon vous l’Ukraine devrait obéir a son racketeur.
      Mais comme l’indique l’article, elle souhaite retrouver sa souveraineté cela a un cout qu’elle paie déja.

      • Stoltenberg dit :

        « Selon vous »
        Les gens comme lui ne sont pas là pour avoir leur « selon moi ». Ils sont là pour diffuser le « selon moi » façonné dans les locaux des institutions russes dédiées à la propagande.

    • Thaurac dit :

      PAs de problème, les usa fonce, javelin etc…il y uarait de l’accueil..

    • Courmaceul dit :

      Marrant ici, y a que des russes pour répondre à la place des ukrainiens ! C’est dans l’ordre des choses ?

  10. ADEIB dit :

    Dans l’ensemble c’est bien mais si la population n’est pas d’accord avec le gouvernement sur un sujet,
    il n’auront cas prendre les armes et étant donné leur entraînement militaire il pourrait rivaliser avec l’armée ukrainienne.
    Surtout que la population refuse toute tentative de négociation avec les rebelles séparatistes en plus de la communauté russophone et d’originaires de Russie.
    Certes c’est une très bonne idée mais il faudrait que se soit bien encadré car une étincelle peut tout faire dégénérer.

  11. Eugene123 dit :

    Mouais, l’article mélange un peu tout!

    1. « chaque Suédois soit préparé à gérer ses propres besoins et soins pendant une semaine sans le soutien du gouvernement », tout en se tenant prêt à contribuer à la défense du pays…. Cela veut dire quoi? Ben tout simplement que la population dispose de réserve de crise pour une semaine!!! Un peu de riz, un peu de sucre, quelques bouteilles d’eau, etc… Ce concept est en cours en Suisse: Chaque citoyen doit disposer de réserves de crise selon une liste fournie par l’Etat et il y a bien longtemps que plus personne n’applique la directive!!!

    2. Concernant l’Ukraine, c’est du pipeau! Qu’est-ce-que cela veut dire « Il est ainsi question de mettre en place un « système d’entraînement militaire général de la population » »? Ben tout simplement de ne rien faire! Si on veut vraiment une population apte à défendre le pays, il faut un service militaire qui forme en temps de paix les citoyens et ils doivent ensuite être enrôlé et entraîné dans une milice sur le long terme pour être capable de tenir une kalachnikov de manière pas trop ridicule! On n’est plus au 19ème siècle, avec l’idée ukrainienne, les Russes boiront le café à Berlin avant qu’un seul citoyen ukrainien ait serré son ceinturon!!!

    • Félix GARCIA dit :

      A propos de l’armée suédoise :
      Swedish Supreme Commander Micael Bydén sings « Suspicious Minds » at Pride Parade in Stockholm 2018
      https://twitter.com/Henrik_Palmgren/status/1421623362271334402
      Photographic evidence why Sweden is no longer a country but a region occupied by globohomo imperialism.
      First image: 7 different party leaders acting as 1 block against Sweden Democrats.
      Second image: Swedish military AD with the text « A Flag Worth Defending »
      https://twitter.com/Henrik_Palmgren/status/1421620308323160068

      Superior military strategy. Since Swedish brass and authorities is genuinely scared that Russia will invade Sweden, this will keep them away.
      https://twitter.com/Henrik_Palmgren/status/1421624638002454528

      ^^

    • Le Suren dit :

      « les Russes boiront le café à Berlin avant qu’un seul citoyen ukrainien ait serré son ceinturon!!! », J’ai bien aimé cette phrase, bravo. Mais d’une manière générale, si on veut que les citoyens participent efficacement à la défense du pays, il faut que le gouvernement soit crédible. Je ne sais si c’est le cas en Ukraine.

    • Titi74 dit :

      Sauf que malheureusement l’histoire se répète sans cesse et que les directives se retrouvent assez vite réappliquées le » jour J », comme l’extincteur qui ne sert à rien dans la maison;

      c’est un peu la cigale et la fourmis comme disait De la Fontaine, il y a 400ans, les fourmis sont plutôt sereines et les cigales se font bouffer…

      Personnellement, je ne suis pas convaincus que tenter d’envahir un pays où chaque habitant possède un 1 fusil approvisionné et maitrise sont fonctionnement à la maison soit une riche idée; en revanche, confier une arme à certains individus psychologiquement très atteins, en soit une aussi.

      La Suisse avec son système de milice et ses périodes bloquées encadrée par l’armée est un bon compromis, sans tomber dans les excès paranos de la guerre froide qui à couté un bras (abris atomique dans chaque bâtiment/quartier); après, où mettre le curseur défense de la nation, c’est probablement la grosse difficulté, mais ne pas vouloir former militairement un minimum chaque jeune est sans doute une erreur qui peut couter chers en cas de conflit, l’instruction militaire avec stage devrait faire parti du programme scolaire au lycée, sans que cela soit choquant pour personne.

      • Eugene123 dit :

        L’armée suisse a le nom de « milice » mais cela n’a pas grand chose à voir avec l’image d’Epinal que l’on se fait de la milice (genre peuple américain qui se soulève devant l’occupant anglais):

        1. L’armée suisse dispose d’un noyau de militaires professionnels. Avec la technicité d’aujourd’hui, il n’est plus possible d’exploiter certains systèmes d’arme en faisant uniquement 3 jours d’armée ci ou là. Il est intéressant de voir par exemple l’évolution de la force aérienne suisse: Avant l’entrée en service des FA-18, on pouvait encore avoir un garagiste quittant son garage pour rejoindre la base aérienne et faire son vol d’entraînement. Maintenant c’est terminé, les vieux jets sont à la casse et il n’y a plus que des pilotes pro.

        2. L’armée suisse privilégie maintenant des services longs (à la française, le jeune fait son service militaire en une seule période et après terminé). L’ancienne méthode « une école de recrue de 4-5 mois », suivi de « cours de répétition de 3 semaines chaque année » » est petit à petit abandonnée. On est loin de l’ancienne méthode: Ecole de recrue à 20 ans, 3 semaines annuelles de service dans l’élite jusqu’à 32 ans, puis des périodes moins fréquentes incorporé dans la landwehr (de 33 à 40 ans) puis enfin dans la landsturm (jusqu’à 52 ans!).

    • decurion dit :

      je pense qu’ils ont plutôt l’idée de créer des milices, ce qui est plus conforme à leur structure (ou culture…)

      • Eugene123 dit :

        Côté suisse, on pratique la « milice » depuis toujours! Et je peux vous dire que la « milice » à la mode ukrainienne, cela relève de la vaste blague au 21ème siècle.

        Pour info, une milice à la mode suisse, c’est des arsenaux, des infrastructures, des équipements lourds, un budget de 5 milliards/an. Avant la chute du mur, cela permettait d’avoir 600’000 hommes entraînés totalement équipés (armes personnelles avec munitions) et ayant rejoint leur unité en 24 heures chrono (et même cela face aux chars russes, cela aurait pas pesé lourd!)

        Face à des troupes russes équipées et entraînées, ce ne sont pas 3 « clampins », la kalach en bandoulière avec une veste en treillis militaire récupérée aux puces et un pantalon style training d’une marque sportive à 3 bandes à la mode Haut-Karabagh (on a vue dernièrement ce que cela a donné lors de la dernière confrontation entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan équipé par la Turquie) qui vont servir à quoi que ce soit!

        Le blabla du gouvernement ukrainien n’est rien d’autre que de la comm… Reste à savoir à qui elle est destinée? Au peuple ukrainien en vue de prochaines élections? A l’UE, aux USA, à l’OTAN pour obtenir des « sous sous »? En tout cas par aux Russes… Parce que eux, je pense qu’ils rigolent encore de l’annonce ukrainienne.

    • didixtrax dit :

      « les Russes boiront le café à Berlin avant qu’un seul citoyen ukrainien ait serré son ceinturon!!! » ou bien certains Ukrainiens l’auront bouclé très vite pour pouvoir accompagner les Russes à Paris ?

  12. Allos10 dit :

    L’Ukraine a le service militaire le reste s’est à mon avis du message politique auprès des Américains pour dire : » nous pouvons entrer dans l’Otan »

    • Observateur averti dit :

      Vous êtes fatiguants avec vos ponsifs pro-poutine de la propagande russe que vous répétez sans cesse, tout y est faux, l’annexion de la Crimée sera annulée un jour, et tous les trolls pro-poutine du monde n’y changeront rien.

  13. Napoléon dit :

    Et pendant ce temps la, on peut plus acheter une palette de bois et trois plaques de plaquo… le gaz flambe, le pétrole aussi…
    La victoire n’est plus dans les fusils mais les approvisionnements. Et la on a déjà perdu….

  14. BadCox57 dit :

    Poutine refuse de reconnaître la réalité, à savoir que Staline imposa sa dictature dans toute l’Europe de l’Est en 1945. A contrario, les pays libérés par les États-Unis ont tous retrouvé la démocratie, y compris l’Allemagne, le Japon, la France ou l’Italie.

  15. Stoltenberg dit :

    Bien content de cette décision. Les Ukrainiens ont changé récemment leur doctrine militaire. Il ne s’agit plus de se constituer une force militaire capable d’arrêter une offensive russe, mais plutôt une force militaire et civile suffisamment puissantes pour que toute attaque russe ne soit tout simplement pas rentable. Et je pense que cette doctrine c’est la bonne car la plus réaliste. L’Ukraine a déjà conclu quelques contrats et partenariats militaires qui permettent de moderniser petit à petit leur armée et force civile. En plus, plusieurs pays du flanc est se sont enfin réveillés. La Pologne avec l’achat des chars Abrams v3, systèmes Patriot ou encore F-35 (et bcp. d’autres à venir), la Lituanie avec les Boxers ou le NASAMS et puis l’Estonie et la Lettonie (qui reste le maillon faible). Tous ces pays dépensent environ 2 % de leur PIB pour la défense et donc leurs capacités vont s’améliorer. De plus, de nombreux pays sont activement en train de diversifier les sources d’importations d’hydrocarbures, au détriment de la Russie. Donc Moscou, dont les seuls et uniques arguments géopolitiques sont la menace d’agression militaire et pression sur les ressources énergétiques, va se retrouver dans une situation de plus en plus difficile et dépendante essentiellement de la bonne volonté de l’Allemagne.

    • Eugene123 dit :

      « une force militaire et civile suffisamment puissantes pour que toute attaque russe ne soit tout simplement pas rentable. »

      Encore faudrait-il que l’Ukraine ait un quelconque intérêt pour la Russie! Et ce n’est plus le cas: L’Ukraine était un problème pour les Russes quand ils dépendaient de ce pays pour livrer leur gaz à l’UE. Maintenant que la Russie est en train de finaliser les gazoducs qui évitent l’Ukraine, L’Ukraine n’a plus d’intérêt, c’est une pays sans matières premières, sans positionnement stratégique.

      Soit l’Ukraine va végéter (ils ne pourront plus détourner le gaz russe à leur profit et il ne faut pas compter qu’ils soient accueillis dans l’UE ou l’Otan), soit tôt ou tard ils vont retomber dans la sphère d’influence russe comme un fruit mûr (c’est déjà le cas pour plusieurs ex-républiques de l’URSS)

      • Stoltenberg dit :

        Ah… Pareil pour la Biélorussie ????

        • Katia dit :

          C’est déjà le cas pour la Biélorussie! Les opposants aux régime sont en prison ou en exile et le sympathique président élu à vie Loukachenko va chercher ses ordres à Moscou… Petit extrait d’un article lu dans la presse daté du 28 mai 2021: « Le président biélorusse doit rencontrer vendredi 28 mai Vladimir Poutine en Russie pour la troisième fois de l’année, alors que la répression continue de s’intensifier dans le pays. »

  16. Paddybus dit :

    Il faudrait déjà qu’ils mettent d’accord leur population…. pour le moins qu’on puisse dire, ils risquent d’avoir des pour et des contre…. avec des combats entre ethnies avant d’envisager une guerre….

    https://www.youtube.com/watch?v=4c8Jg1Chtp0&pp=sAQA

    l’analyse de cette vidéo est certes celle d’un pro-Russe, mais il est aussi reconnu comme bien renseigné et cultivé…
    L’ukraine va rester le dindon d’une tentative échouée, et qui ne sera pas relancée…. et leur projet ressemble à un appel au secours… voué à l’échec…

    • Eugene123 dit :

      Pour info, 17% des ukrainiens sont russophones soit 7,5 millions d’habitants… Ce n’est pas pour rien qu’il y a une guerre civile en Ukraine avec la région du Donbass…

      • Vinz dit :

        Ils ont intégré l’idée que les ukrainiens russophones sont des citoyens de troisième classe dans ce pays.

  17. Stoltenberg dit :

    Ouai, troll d’Olgino, c’est pas comme si votre RDC avec des missiles nucléaires était un exemple d’état de droit globalement reconnu. En fait, c’est plutôt l’inverse – vous savez ?? Ah, et en plus cette Rassiya est tellement géniale que non seulement l’Ukraine, mais quasiment tous les pays qui se trouvaient sous son joug en 1941 accueillaient les Allemands en libérateurs.

  18. basstemp dit :

    Il faut en finir avec cette politique anti-russie en France et en europe et en Ukraine , ça nous coute trop cher et le conflit avec ce pays est bien le dernier des intérêts que nous ayons ! Nous devons trouver le courage en France comme en europe & ailleurs de dire merde a l’oncle sam concernant la politique US qui pousse a conflictualiser nos relations avec la russie avec que ça nous coute cher ne serait ce que sur nos exportations agricoles !

    Surtout quand en réalité, on collabore avec moults dictatures dans le monde qui font 1000x pire et la étrangement : Ca ne dérange en aucun cas l’oncle sam ! Donc STOP a cette farce de mauvais gout ! Si on sanctionne la russie alors nous devons sanctionner la plupart des pays de la péninsule arabe qui sont pour l’immense majorité des dictatures dont les faits sont infamants et puants ou la russie en comparaison c’est disneyland ! Alors pourquoi on devrait continuer a mettre la russie sur la banc et imposer ces sanctions qui nous coutent très chers

    Ce n’est plus possible, ce n’est plus tenable et cela nous enfonce artificiellement et virutellement dans une nouvelle guerre froide que nous n’avons ni nous, ni la russie désiré mais sur laquelle l’oncle sam ne cesse de souffler sur les braises !

    Et quand on regarde les faits, qui est réellement notre ennemi aujourd’hui dans le monde ? Qui manipule l’europe en douce pour saper notre souveraineté et nous imposer ce libéralisme qui n’est pourtant pas notre culture ? Qui nous impose ce cadre ou les français se voient d’années en années de + en + dépossédés de leurs pays ? ET DERNIERE CHOSE , qui est ce qui nous impose ce cadre ou au final on nous nie même LE DROIT D’EN PARLER et d’en débattre !!! QUI ? La russie ou les USA ?

    Factuellement c’est bien les USA qui ne se comportent pas comme les alliés qu’ils étaient sensés être ! Et ça, ça ne va pas du tout

    • Courmaceul dit :

      beau pseudo; juste avant la congélation, c’est dire ! Vous avez visité la cathédrale de Salisbury ? Non ? Vous devriez !

    • sentinelle dit :

      bravo

  19. Carloman dit :

    Eh bien… Là majorité des interventions n’est que de la bouillie pour chats, et l’on se demande vraiment ce que ça vient faire ici… Aucune réflexion, et certains (beaucoup ?) n’ont pas peur du ridicule. C’est l’époque qui veut ça ?

    • JC dit :

      La preuve !

    • Eugene123 dit :

      @Carloman: Merci pour votre présente intervention qui augmente de manière inimaginable la qualité des interventions de ce site… Euh… Vous avez fait preuve de beaucoup de réflexion avant de l’écrire et la poster, je suppose? 🙂

    • Courmaceul dit :

      Vous n’avez pas tout à fait tort. Toutefois j’aurais aimé un contre exemple dans votre commentaire. Malheureusement …

  20. lgbtqi+ dit :

    l’honnêteté commande de dire également que si certains Ukrainiens ont si bien aidé la SS + la wehrmacht … c’est parce qu’ils avaient connu par le menu les joies du communisme. On se reportera utilement à l’holodomor, l’extermination par la faim de populations entières … Une faim qui n’avait rien de fortuite, rien d’accidentel …

  21. lgbtqi+ dit :

    Une telle attitude coule de source. Il est particulièrement étonnant qu’il faille légiférer.

    Au demeurant, dans différents pays colonisés par la Russie communiste, existent des associations, clubs, milices, groupes où peuvent se former des volontaires en différents domaines propres à améliorer leur sort et ce lui de leur pays en cas de conflit.

  22. Bob dit :

    Je me demande pourquoi les ukrainiens n’ont pas fait cela bien avant car depuis l’agression du Tsarat de la poutine avec l’annexion de la Crimée ukrainienne et du Donbass en 2014, il s’en est passé des choses.
    De toute façon, avec un état quasi-failli et corrompu comme l’Ukraine (la corruption est endémique dans le Tsarat aussi), la force de loi n’est guère connue. Mais, ils ne peuvent compter que sur eux-même car avec le couple franco-allemand prêt à assurer la paix (et le business as usual) et la compromission avec les mongoloïdes russo-tatars, il n’y a que les anglo-saxons et les turcs pour appuyer les valeureux ukrainiens. Ce ne sont pas les palabres et les quelques sanctions économiques de pacotille qui changeront la donne. Un vaste programme pour les ukrainiens en espérant qu’ils tiennent vaille que vaille.

    • tschok dit :

      @Bob,

      L’Ukraine intériorise péniblement le fait que l’aide de l’Occident sera très limitée.

      C’est une guerre feutrée d’émancipation d’un pays satellite. Au départ, les Ukrainiens pensaient pouvoir compter sur l’appui enthousiaste des démocrates européens et américains, mais ils déchantent.

      Ils prennent progressivement conscience qu’ils ne pourront compter que sur eux-mêmes pour s’émanciper de la tutelle russe, car la Russie a multiplié les avertissements aux Occidentaux: attention, nous dit-elle, l’adhésion de l’Ukraine à l’Otan est une ligne rouge.

      Poutine l’a encore répété en sortant de son entrevue avec Biden qui, de son côté, a renvoyé l’adhésion de l’Ukraine à l’Otan à un processus long qui suppose la levée d’obstacles pour l’instant difficiles à surmonter (démocratisation du régime, lutte contre la corruption, etc).

      Cela dit, l’intérêt pour nous d’instrumentaliser un peu cyniquement la question ukrainienne, c’est quand même d’emmerder les Russes qui, de leur côté, ne se gênent pas pour en faire autant.

      Mais il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un authentique conflit lié à un désir sincère et nationaliste d’émancipation d’une tutelle impérialiste, doublé d’une guerre civile intérieure.

      Beaucoup de commentateurs ont du mal à assimiler ce fait, car à leurs yeux l’impérialisme ne peut être qu’américain, alors que la Russie, même post-soviétique, a elle aussi des modes de fonctionnement complètement impérialistes.

      On a décidé au Kremlin que l’Ukraine devait rester dans le giron russe et les mecs ne lâchent pas le morceau et ils ne vont pas le lâcher comme ça.

    • sentinelle dit :

      L’Ukraine et russe à condition de revenir à des frontières antérieures et de laisser les vaillants disciples de Petloura and co à l’ouest avec les vaillants nazis de certains bataillons .

  23. piotr le grand dit :

    Que l’Ukraine parvienne d’abord a recuperer le Donbass avant d’esperer affronter hypothetiquement son puissant voisin.

  24. Patrickov dit :

    les ukrainiens ne devraient pas faire confiance aux USA, les afghans ont en fait l’expérience, comme le groupe ASL en Syrie, la vérité il ne faut pas faire confiance du tout à tous les pays européens de l’Ouest.

  25. sentinelle dit :

    vrai

  26. Thaurac dit :

    Putain, encore une faute d’orthographe!

  27. Thaurac dit :

    Bref, un sujet dédié troll pro putain

  28. vrai_chasseur dit :

    Si elle cherche comment faire, l’Ukraine peut toujours s’inspirer de la Finlande et ses 1270 km de frontière commune avec la Russie.
    A noter que c’est toute la Scandinavie, de façon singulière, où le service militaire est obligatoire. En Norvège il est même obligatoire pour les femmes : tous égaux en droits et en devoirs.

    • Eugene123 dit :

      Il est monnaie courante en Europe de l’Ouest de présenter la Finalande comme un exemple de réussite face aux russes.

      Est-il nécessaire de rappeler que la Finlande a beau fait preuve d’une belle résistance mais elle a fini par baisser le pavillon devant les troupes de Staline?

      Après une guerre du 30 nov. 1939 au 13 mars 1940, la Finlande a conclu l’armistice de Moscou avec l’URSS. Elle a cédé des parties de Carélie et de la région de Salla, ainsi que certaines îles du golfe de Finlande et de Petsamo; en plus les Soviétiques ont reçu le droit de louer la péninsule de Porkkala, près d’Helsinki, comme base pour leur marine pendant 50 ans.

      • tschok dit :

        @Eugene123,

        Il est courant de parler de « finlandisation » en relations internationales: https://fr.wikipedia.org/wiki/Finlandisation

        Vu la définition du concept, vous conviendrez qu’il est loisible à ceux qui en ont le talent de comprendre que les Finlandais ne sont pas sortis totalement victorieux de leur confrontation avec l’URSS, puisque leur autonomie en matière de politique extérieure a subi d’importantes restrictions, jusqu’à l’écroulement de l’empire soviétique.

        Mais vous avez raison, on met davantage l’accent sur l’impressionnante résistance de la Finlande que sur les conséquences de sa double défaite face aux Soviétiques lors de la guerre d’hiver puis de la guerre de continuation.

        Une double défaite rendue plus cuisante encore par l’obligation imposée par les Soviétiques de virer les Allemands, anciens alliés de circonstance. Soit l’obligation de leur faire une troisième guerre, cette fois-ci au nord du pays, en Laponie. Mais celle-là se termine par une victoire.

        C’est un cas intéressant et assez rare je crois où un Etat se voit contraint de faire la guerre à un ancien allié par un Etat qui vient de le vaincre.

        En attendant, tout cela nous montre que les Russes n’hésitent pas à grappiller des territoires sur leurs adversaires. On peut même parler d’une tradition de conquêtes territoriales, surtout si on considère ce qui s’est passé beaucoup plus à l’est, après l’Oural, et vers la mer noire et les pays du Caucase.

        Je trouve intéressant le fait qu’on parle assez peu de la Russie en tant que puissance impérialiste et coloniale, alors qu’elle a envahi ou colonisé le territoire des autres pour se constituer son propre territoire métropolitain. En matière d’empire, un Occidental distingue colonies et métropole, un Russe non, je crois.

        • Eugene123 dit :

          @tschok: « Je trouve intéressant le fait qu’on parle assez peu de la Russie en tant que puissance impérialiste et coloniale »

          Vous mettez le doigt sur le drame des pays européens: Ils n’ont de cesse de vouloir comprendre le monde uniquement en regardant leur nombril.

          C’est justement pour cette raison que la Chine nous taille des croupières: On a toujours voulu comprendre la politique chinoise en ayant la naïveté de croire que la Chine ne voulait qu’une chose… Etre et réfléchir comme des occidentaux!

          Remémorons-nous la farce en usage pendant longtemps dans les chancelleries des pays occidentaux: « La Chine va se développer économiquement et va immanquablement devenir une grande démocratie »

  29. Vinz dit :

    Faire face à une agression potentielle russe par une levée en masse de la population ukrainienne ok, mais quand cette même population a régulièrement porté au pouvoir des personnalités et partis ouvertement pro-russes ? Ca voudrait dire que le pouvoir ukrainien entérine une partition ou envisage un nettoyage ethnique ? Bref – qui s’en fout ?

  30. lxm dit :

    Je n’ai pas compris l’article, qu’est ce qu’il faut comprendre ? on parle là de conscription étendue ? quelles effectifs aurait alors l’ukraine et avec quels moyens ?
    La pologne avait aussi développé sa défense « populaire » face à la menace russe avec notamment un réseau de jeunes qui s’entrainent aux armes; mais sur le papier en terme d’effectifs, cela semble assez ridicule.

    • PK dit :

      Le problème est qu’une nouvelle conscription demande un temps fou pour se remettre en marche : tous ceux qui crachent sur le nombre d’officiers supérieurs et généraux trop importants devraient y réfléchir deux fois.

      Former un bidasse : 4 mois (à temps plein)
      Former un sous-off (6 mois)
      Former un sous-lieutenant (6 mois)
      Former un capitaine (1 à 2 ans)
      Former un commandant (4 à 6 ans)
      Former un colonel (10 ans)
      Former un général (15 ans)
      (C’est l’idée générale, certains ont des capacités à aller plus vite (et en temps de paix, ils seront bridés) et d’autres sont beaucoup plus lents (et en temps de guerre, il vaut mieux les virer).

      donc on peut filer des flingues à des biffins, on aura juste des milliers de biffins, pas de soldats commandés sous la forme régimentaire (sauf à faire comme les cocos de la grande époque et filer des grades en fonction de la capacité de lèche : on forme alors vite des généraux).

      Au format actuel, pour 100 000 hommes enrégimentés, vous devrez fournir entre 30 et 40% de cadres, dont 1% devront passer par environ 10 ans de formation.

      • Vinz dit :

        Certains sont encore dans le mythe de la levée en masse qui va sauver la mère patrie. La réalité c’est que soldat c’est un métier, ça s’improvise pas en 4 mois – surtout pour former des spécialistes et opérateurs – les soldats « spontanés » de la révolution furent d’une rare médiocrité ; les armées de secours de 1870-1871 idem globalement.

  31. Observateur averti dit :

    Faux!
    Toutes les anciennes républiques de l’URSS s’éloignent de plus en plus.
    Moldavie (élection de Maya Sandou)
    Biélorussie (durcissement du régime de Loukashenko face à la contestation interne)
    Arménie (éloignement suite à l’absence de soutien russe pendant le conflit du Haut-Karabakh)
    Azerbaijan (alignement sur la Turquie)
    Kazakhstan (abandon de l’alphabet cyrillique)

    C’est la preuve de l’échec total de la Russie dans son périmètre historique.

  32. Myf dit :

    Bonjour,

    Mon exemple ne vaut que pour ce qu’il est, mais il n’y a pas unanimité chez les (et) russophones (et) ukrainiens (et) plus ou moins « de Crimée » (sans trop savoir si la famille de cette personne habite « côté occupant russe » ou « côté non envahi »). En tout cas elle a choisi d’aller en Allemagne (vers Stuttgart), y faire ses études (depuis 3 ou 4 ans), pense s’y installer « sur le long terme », et préfère de loin la vie dans l’union européenne (en Allemagne, éventuellement en France) que de retourner dans son pays.
    La différence de niveau de vie entre les deux pays (Stuttgart et la Crimée) est impressionnante! Par exemple la vaccination en France est gratuite et le vaccin est payé (par la sécu.) autour de 20eur. Le prix de ce même vaccin (payé par le vacciné) en Ukraine représente une part importante des revenus qu’un ou deux membres de sa famille ne vient que excessivement rarement la voir, charge à eux de raconter aux autres… je n’ai toutefois pas entendu parlé de blocage à la frontière pour se déplacer.
    En espérant avoir intéressé l’un ou l’autre…