Lockheed-Martin a perdu 225 millions de dollars à cause de difficultés relatives à un « programme secret »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Lorsque l’on observe l’image de présentation, on constate bien entendu qu’il s’agit là aussi d’un ‘système de systèmes’, sera il interconnecté avec le système de systèmes français, qui lui même sera intégré dans le système de systèmes de l’OTAN ? Nous aurons alors affaire à une authentique merveille : un système de systèmes de systèmes de systèmes, le tout destiné à tuer, mutiler, détruire et brûler. C’est réconfortant de savoir que l’on appartient à une société développée.

    Mais n’oublions pas que les terroristes sont des meurtriers, pas vrai Momo le très mal comprenant ?

    • ThomasS dit :

      Pathétique.

    • Elwin dit :

      Note artistique 7/10, pour la petite contorsion, qui rattrape le manque d’originalité.

    • mich dit :

      C ‘est vous qui parlé de mal comprenant ? on croit rêver .

    • tavjack dit :

      Pensez vous vraiment que « votre » société est « sous développée »?
      Si oui, je ne vous retiens pas et je pense que l’occident non plus. Voulez vous l’adresse une ambassade?

    • v_atekor dit :

      Tiens Raymond, quitte à t’empêtrer dans tes paradoxes. Il semble que les femmes afghanes ne voient pas d’un très bon œil le départ US d’Afghanistan (elles ont visiblement préféré leur vie avec les US que celle avec les Talibans au pouvoir). Du coup tu aimerais qu’ils restent ou qu’ils partent (les US) ?
      .
      Les US et leurs alliés ont claqué plus de 1.000 milliards de $ en Afghanistan, dont 15 à 20% pour la reconstruction du pays (ce qui à l’échelle de ce pays est déjà un bon plan de reconstruction). Est ce qu’il aurait mieux valu filer l’intégralité aux Talibans pour qu’ils se chargent de la reconstruction ? Je me souviens d’une interview où l’un deux se plaignait de ne pas avoir de lieux approprié pour les exécutions publiques.

  2. guy dit :

    Honnêtement, je pense que pour le Pentagone, c’est une goutte d’eau sans importance et sans réel impact, surtout quand on voyait les budgets annuels à plus de 100 milliards rien que pour leurs opérations militaires étrangères (qui aujourd’hui sont presque inexistantes par rapport à ce qu’on a connu).

  3. Green dit :

    « les programmes confidentiels n’ont cessé de prendre de l’importance dans l’activité du groupe, au point que M. Possenriende a dit s’attendre à ce qu’ils finissent par constituer « la plus grande partie de son activité aéronautique » »

    cette affirmation est très étonnante au regard du poids du F35 pour LM!

    • vrai_chasseur dit :

      @Green
      C’est parce que la R&D du F35 a commencé comme programme classifié aux Skunk Works, avant d’être transférée à la division aéronautique de LM

  4. ron7 dit :

    La communication LM :
    C’est creux, on ne dit rien, et on aligne des phrases vide de sens !
    Un autre communiqué bientôt, pour préciser un projet fantôme, dont on … ne peut pas parler ??

    • John dit :

      Tentez de gérez les communications d’un groupe à la bourse, donc qui doit des comptes à ses actionnaires, et en même temps, gérer des projets confidentiels.
      Vous pouvez critiquer LM, mais comme souvent, la situation est l’explication. Que ce soit Boeing, Northrop, Airbus, ou BAe, la situation serait exactement la même !

  5. Thierry dit :

    il y a peu de chance que cette image d’artiste soit celle du véritable NGAD, les protubérances des réacteur sur la surface supérieur de l’avion aurait dû se fondre en une surface plane avec le fuselage centrale à la manière d’une aile volante au lieu de faire ce décrochage de surface arrondies qui permet une détection radar plus facile de l’appareil.

  6. lym dit :

    Pas grave, les clients fourrés par la dinde (le monde à l’envers) paieront le développement du nouvel avion (mieux conçu?) sur la durée. On annonce justement que la courbe du tarif va prochainement s’inverser! Il y a de ces hasards…

  7. LEONARD dit :

    Si c’est la perte sur la vente des F35 à la Suisse, ceux-ci savent de combien ils vont se faire arnaquer sur le MCO.

    • PK dit :

      Vous êtes taquin. La MCO des F-35 suisses ne coûtera presque rien : les simulateurs consomment très peu d’électricité.

      • Titi74 dit :

        Disney land version CH en somme, çà fait un peu cher le tour de manège quand même…

      • sepecat dit :

        Et pour peu qu’on leur ajoute une dynamo et un pédalier la note d’électrictiré sera encore plus basse. Rien à dire, la méthode est imparable. Reste à trouver les pédaleurs…

  8. Mike dit :

    Ça veut dire quoi « pour nos clients »? Serait-il possible que des clients f35 soient aussi impliqués dans ce programme ?

    • dsff dit :

      Si c’est un « Black Program » c’est tres certainement « US only »

      • Mike dit :

        Je pense aux pays du premier cercle comme l Angleterre l Australie ou le Japon. Le Japon qui a un projet d avion de combat en partnership avec lm. Parce que si f est US only… ça fait pas beaucoup de clients….

  9. Siso dit :

    Développé sur les crédits de LM et notament avec le budget du F-35, un Yak 38 amélioré à la sauce US ne pouvant couter 1000 miliards à lui tout seul. En plus, il n’y a pas qu’un seul NGAD mais plusieurs systèmes qui sont construits à partir de briques interopérables. Ce qu’illuste d’ailleur la photo de l’article ! Le NGAD serà tout à la fois, en quelque sorte une approche nouvelle du concept ancien du JSF. https://fr.wikipedia.org/wiki/Yakovlev_Yak-38

  10. HMX dit :

    Hâte de voir à quoi ressemblera ce NGAD. L’appareil aurait déjà fait son 1er vol (alors qu’on apprenait la semaine dernière que le NGF allait débuter ses 1er essais en soufflerie…).

    Au passage, on se dit qu’on aimerait beaucoup avoir l’équivalent d’une division « Skunk works » chez Dassault, ou du moins une capacité à garder secrètes les principales caractéristiques d’un appareil en développement. Le but serait de créer de la surprise chez nos adversaires, avec un temps très court entre le dévoilement officiel de l’appareil et son entrée en service.

    Avec le schéma actuel (Rafale, et le futur NGF), ces caractéristiques sont connues très en amont, diffusées largement dans la presse via les industriels, les journalistes et les parlementaires, avec de nombreuses images à l’appui. Et compte tenu du temps de développement très long de ces programmes (presque 20 ans pour le NGF, selon le planning actuel…), nos adversaires ont tout le temps de s’adapter, de développer des parades ou des contre mesures, voir carrément de lancer et de faire aboutir un programme avec des caractéristiques encore supérieures avant même que nous soyons prêts à faire voler le 1er appareil de série. L’effet de surprise stratégique est donc perdu… notre transparence et notre propension à communiquer sont des armes qui se retournent contre nous. Nos adversaires lisent en nous comme dans un livre ouvert.

    Avec le retour de la haute intensité, il serait intéressant que nos parlementaires se penchent sur la définition d’un cadre juridique et financier, pour créer l’équivalent des « black programs » du Pentagone. Même avec des moyens limités, cela participerait à apporter des surprises, à exploiter des ruptures technologiques, et donc à recréer de l’incertitude pour nos adversaires.

  11. Rufus Shinra dit :

    Lockheed-Martin produit des avions maintenant ? Drôle de reconversion pour un fabricant d’enclumes, mais je suppose qu’il s’agit là du pays des ‘opportunités’. Quoi donc après ? Le célèbre fournisseur funéraire Boeing qui voudrait faire de l’aéronautique à son tour ?

  12. daniel dit :

    LM va cesser de produire ses daubes parce que les clients vont se rebiffer, tôt ou tard. La US Navy a déjà commencé.
    A la place, LM ne produira plus que des communiqués de presse vantant des produits hypothétiques ou virtuels.

    Des communiqués, c’est la seule chose qu’ils savent faire, à LM.
    Et ils le font plutôt bien.

  13. Clavier dit :

    Je pense que leur programme secret, c’était de faire marcher un jour le F-35 …….
    j’dis ça , j’dis rien…

    • Palu dit :

      Pas mieux, leur projet secret concerne en faîte le doux rêve de faire performer leur pingouin.

  14. patrico dit :

    Si on observe la photo d illustration c est mal barré pour % surface mouillée !

  15. Castel dit :

    Le programme était censé rester secret, mais les pertes , elles, s’affichent au grand jour !!
    Peut être un moyen pour essayer d’ obtenir des subventions du gouvernement fédéral…..

  16. Sorensen dit :

    Mais ce n’est rien 225 M de Dollars. Comment ont ils fait pour perdre si peu?!

    • v_atekor dit :

      Je me suis fait la même réflexion ! Ca fait à peine l’équivalent de 3 F35 non utilisables, quelle déception pour les actionnaires.

  17. Titi74 dit :

    La traduction de « difficultés relatives »çà signifie qu’un prototype, c’est crashé? lorsque ce sera le tour des F35, ce seront des « difficultés Absolues » alors?

  18. vrai_chasseur dit :

    La comm de LM parle d’un programme dont les activités ont été lancées il y a 2 ans.
    Peut correspondre aussi au programme secret SR-72, le successeur hypersonique du Blackbird. Avec les difficultés inhérentes à la mise au point des vols hypersoniques.

  19. Reality Checks dit :

    Je ne sais pas ce qui conduit l’auteur de cet article à privilégier la piste NGAD ou autre avion. Peut être a t il eu accès a des infos classées secret défense aux USA?
    .
    C’est une piste plausible mais il en existe une autre.
    .
    Depuis peu une rumeur assez insistante fait état du développement par le secteur privé d’un système de ‘propulsion décrit comme ‘ révolutionnaire dont les projets de recherche initiaux ont été conduits sous l’égide du programme DARPA.
    .
    Il y a eu quelques fuite de documents, des témoignages ainsi que des fac similés de brevets cryptiques rendus publics récemment par des publications spécialisées d’ordinaire réputées crédibles aux USA.
    Certains n’hésitent pas à rapprocher ces développements avec la série de vidéos rendues publiques par le Pentagone, portant sur des supposés objets volants non identifiés (tic tac au large du Nimitz notamment)…. car la technologie décrite dans les brevets y ressemble furieusement.
    .
    Ceci étant tout ceci reste de la spéculation.

  20. fgnico dit :

    les acheteurs à vos ‘éconocroc’

  21. E-Faystos dit :

    C’est là que l’on voit le talent remarquable de Lockheed Martin : ils.n’en sont pas encore à faire une présérie qu’ils sont déjà en perte sèche.