L’appui américain aux opérations aériennes en Afghanistan s’annonce compliqué

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

55 contributions

  1. Bob dit :

    Quelle défaite pour l’Oncle Sam et les occidentaux dont la France ! L’Oncle Sam se tire comme les soviétiques russes, les britanniques avant eux. Cela ne peut être une surprise. Rien n’est était fait pour gagner car il est impossible de gagner là-bas. Partir après 20 ans et les attentats signe la victoire des taliban et des djihadistes. Je plains les afghans qui se sont rangés du côté de l’Oncle Sam et ont pris goût aux valeurs occidentales.
    Je me demande si les frappes aériennes ont plutôt été faîtes depuis les aéroports afghans car je ne vois pas quel pays limitrophe aurait autorisé le survol de son territoire surtout si les pakis refusent. Mais l’US comme la France n’avait pas d’autres choix que se replier, aucune stratégie ni volonté ni moyens n’étaient envisagés après la clandestinité des Taliban. La charia sera de nouveau mise en place (comme dans la Péninsule Arabique et plusieurs pays africains musulmans) et les appels au djihad menaceront plus que jamais les occidentaux avec l’aide des Pakis appuyés par le PCC. La foi est plus puissante que les armes. Gagné une guerre de 20 ans est un signe de prouesse martiale et de résilience certaine. Les champs de Mars ne sont pas loins. On ne peut que saluer la victoire et l’héroïsme des winners.
    La curée est en marche !

    • Max dit :

      Avant la fin de cette décennie il ne restera plus que la foi quand les arsenaux nucléaires seront lâchés… prévoir des habits chauds lors de l’hiver mortifère qui en découlera .

    • Officier FN dit :

      C’est la religion des droits de l’homme qui guident les choix de nos dirigeants occidentaux en matière de politique étrangère ou chaque culture se valent, chaque etre humain est différent ….
      On ne peut démocratiser l’Afghanistan c’est une évidence….

      • ron7 dit :

        « On n’exporte pas la démocratie dans un fourgon blindé »
        Chirac l’avait dit à Bush junior quand celui-ci avait pour objectif d’aller en Irak !

        La démocratie ?? Depuis que l’Euro est là, nous sommes dans une pseudo-démocratie…
        L’Allemagne et Bruxelles aux commandes.

    • Too dit :

      « lol ».
      Déjà pour parler de défaite, il faut connaitre les objectifs de base. Et ceux ci n’était pas de conquérir le pays, ce n’était pas de faire de l’épuration (ethnique ou religieuse).
      Par contre Ben Laden (cible numéro 1) est mort, des centaines de cadres et des milliers de combattants de Al Qaida , à tel point que l »EI a finit par devenir plus important.
      .
      Bref, pour que il y ait eu une « victoire » à votre sens, il aurait fallut une occupation permanente qui n’était pas envisagées, un controle du gouvernement et de la population.
      La défaite est celle des Afghans, incapable de se rassembler sous une bannière, de passer outre leur petit profit (corruption) et de mettre en place un nouveau pays sain, rassembleur et prospère.
      .
      Ils ont profité de la présence internationale pour… bah rien faire, et maintenant qu’on est plus là pour faire la police, et bien ils coulent.
      Encore une fois, la défaite est afghane, pas de la coalition.
      .
      .
      Et pour le rôle de la France, notre contingent était assez insignifiant, et les opérations sur zones nous ont permis de faire 20 ans de tests dans des zones hostiles et de former des troupes, objectif atteint.

      • jyb dit :

        @Too
        – Non. C’est pourtant simple. Si vous aviez raison, alors la coalition aurait quitté l’afgha en 2002/03. Avec aq affaiblit mais obl dans la nature et des talibans vaincu. Or les usa sont restés avec la fias pour répondre au grand dessein de rumsfeld/cheney et autres faucons de washington.
        On a assisté à un glissement des buts de guerre pour des raisons idéologiques, et géostratégiques.
        2006, 2008, 2011, 2014,2017 …les jalons d’une guerre que les usa voulaient gagner et qui se solde par une défaite totale, càd militaire et politique.
        Défaite militaire parce que ce sont bien des hauts gradés us qui ont planifié la possible victoire (général stanley mcchrystal, général david petraeus, amiral mike mullen)
        Défaites politiques du « nation building » pour l’idéologie, et géostratégique quand on constate que le pakistan, l’iran, la russie et la chine ont courcircuité doha pour tenir leurs propres pourparlers inter-afghans.
        Les accords de doha sont la capitulation américaine. Pour le constater il suffit de lire les engagements des uns et des autres et de les pointer au jour le jour. Le seul point que les talibans ont respecté, c’est de ne pas attaquer les forces de la coalition pendant leur retrait…pour le reste : rompre avec al qaida…nuts ! aq se ballade avec des pick-up pavoisés. Et journalistes assassinés, acteurs assassinés, femmes des « collabo » considérées comme butin de guerre, antennes paraboliques interdites, etc etc
        – Les français ont quitté l’afghanistan en 2012. Ce qui ne fait pas 20 ans mais 11 ans d’aguerrissement. Nécessaire et peut être salutaire mais un aguerrissement chèrement payé. Le mode de fonctionnement de l’isaf dilue les objectifs particuliers ce qui fait qu’on peut remplir la mission sans pour autant atteindre l’objectif.

    • lequo dit :

      Ce qui est sûr c’est que ce n’est pas la petite armée chinoise, qui n’est grande qu’en quantité de chair humaine, qui aurait pu occuper pendant 20 ans un pays aussi compliqué. Certains parlent, d’autres agissent ! A quand remonte la dernière guerre chinoise lancée, et pire, gagnée ? Qu’on rigole…

  2. tous les pays totalitaires sont gagnant grâce au pays naïfs qui vont être attaquer pauvre monde

  3. Mica X dit :

    Pendant ce temps les russes massent des troupes dans les pays d’Asie centrale le long de la frontière afghane…on ne sait jamais.
    Probablement plus dans une position défensive qu’offensive mais sait-on ?

  4. Philippe dit :

    Une petite idée qui trotte..
    Nos amis américains avaient, jadis, promis un soutien indéfectible au Sud Vietnamiens. Ils avaient promis un soutien tout aussi indéfectible au Shah d’Iran et aux forces progressistes du Pays. Ils avaient par la suite promis un soutien indéfectible aux Irakiens anti Saddam et à l’unité politique de ce Pays. Ils avaient ensuite assurés de leur soutien les forces Kurdes engagées contre la Syrie de Hassad et contre les divers mouvements terroristes islamistes du secteur. Quant au soutien américain aux forces démocratiques Afghanes il était garanti sans réserve dans la durée. Alors face à cette succession d’engagements qui ne semble jamais vraiment les engager il me vient une petite idée en forme de question. Vous..!! à votre avis, que doit on penser de l’engagement US en Europe par le biais de l’Otan et qu’en est-il des promesses faites aux Pays de l’Est Européen de les protéger de Tonton Vladimir en échange de l’achat massif de matériel militaire américain . Moi, ben j’ai comme un doute…

    • Paddybus dit :

      Le risque de voir attaquer « tonton Vladimir » est quasi nul, et tous le monde la sait… ricains en tête…. étudiez « la fabrique de l’ennemi »…. Poutine à bien d’autres choses à faire… et ses armées sont surtout tournées vers la défense…

      Par contre pour ce qui est de promesses ricaines… n’y croient que ceux qui veulent…. ça fait 60 ans qu’ils trahissent, 60 ans qu’ils soumettent les peuples les plus doux…. comme l’ensemble de l’europe… y compris la France qui avait pourtant résisté si longtemps… 60 ans qu’ils soutiennent de préférence les dictateurs… et 60 ans qu’ils pillent sans vergogne… 60 ans qu’ils font la finance à leur sauce… 60 ans qu’il créent leurs supplétifs pour semer le merdier au moyen orient, mais ils en perdent systématiquement le contrôle…

      Au vu des soutiens permanents qu’ils ont dans tous les pays prétendument libres (y compris ici), ils auraient tort de se gêner…

    • ClémentF dit :

      Ben les promesses n’engagent que ceux…
      En droit on mesure la sûreté de la réalisation d’un contrat aux pénalités encourues par la partie défaillante :
      En fait donc ; pas de pénalité=pas d’obligation.
      On peut arguer que la perte de crédibilité est une pénalité en soi, mais ça n’a pas l’air de démonter les acheteurs de promesses US.

  5. Castel dit :

    Il fallait s’y attendre, comme au Vietnam, les Américains en déversant leurs dollars dans un pays particulièrement pauvre, ont engendré une corruption endémique….
    Je cois que les Afghans, comme je l’avais prédit depuis longtemps, ne pourront compter que sur eux-mêmes pour combattre les talibans, et non pas sur l’équipe mise en place par les USA, qui abandonnera ses citoyens pour aller profiter de l’argent qu’ils ont détourné à l’étranger, dès que la situation leur paraitra trop difficile pour maintenir leurs privilèges.
    Il faudra d’ailleurs se monter vigilant à l’égard de ces soit-disants réfugiés qui viendront frapper à notre porte le moment venu, car, avec l’argent qu’ils auront détourné, ils leur sera facile de trouver des complicités chez nous ou ailleurs en Europe…
    Le seul véritable salut pour les Afghans, face aux islamistes, sera de mon point de vue de reconstituer la fameuse « Alliance du Nord », mais étendue sur la plus grande partie du territoire, grâce aux chefs de guerre locaux, qui devront passer au dessus de leurs divergences, pour imposer un gouvernement à Kaboul, qui ne soit pas dirigé par les actuels corrompus, ni par les talibans fanatiques……
    Si la communauté internationale ( à l’exception du Pakistan, bien entendu) arrive à s’entendre pour les soutenir, sans réserve, je ne donne pas cher aux chances des talibans de prendre, et surtout de se maintenir, car si ils avaient souvent trouvé du soutien de la population locale, c’est parce que celle ci voyait en eux les ennemis des forces étrangères qui occupaient le pays.
    Par contre, je ne suis pas sûr que la majorité des Afghans souhaitent voir le retour des talibans après ce qu’ils avaient enduré auparavant…..
    Donc, si leurs chefs de guerre locaux leurs offre la possibilité de les combattre, je ne suis pas sûr que dans un certain temps, ils se sentent plus en sécurité la nuit par exemple, que les troupes Afghanes d’aujourd’hui….

    • Officier FN dit :

      Il faut arrêter de se voiler la face, les afghans et les gens du Moyen Orient sont des arriérés. La plupart des afghans veulent du tribalisme, veulent de l’islamisme, veulent de la Charia. L’analyse ou les gentils peuples du MO sont prisonniers d’une minorité un peu agité d’islamiste est fausse ! En réalité c’est la majorité qui rejettent nos valeurs occidentales.

      • Math dit :

        L’islamisme semble être un moyen plus qu’un but. Le Pakistan, a une alliance de fer avec la Chine (hostile à l’islamisme…), veut disposer d’une profondeur stratégique que la géographie ne lui a pas donné. Les Saoudiens, qui sont alliés du Pakistan et protégés par les USA, poussent l’Islamisme pour maintenir la légitimité d’un pouvoir monarchique.
        Les Afghans sont là cible de l’ISIS, les services de renseignement pakistanais, qui s’appuient sur le fondamentalisme tribal Pachtoune. Les Pachtounes ne sont pas l’ensemble des Afgans. Les Russes et les Iraniens, alliés des Chinois, ne sont pas forcément favorables au retour des talibans.
        L’islamisme est un bon moyen pour envoyer des gens se faire péter le caisson. Comme la « liberté » chère aux franc-maçons. Ceux sont des idéologies « prêt à penser ».

  6. HMX dit :

    Objectivement, nous n’avons aucun intérêt à laisser sombrer l’Afghanistan. Le pays redeviendra très vite ce qu’il était : une base arrière du terrorisme. L’expérience des combats contre les occidentaux en plus.

    On peut comprendre le souhait américain de retirer les troupes au sol, après plus de 20 ans de présence et les nombreuses erreurs commises dans la gestion de ce conflit. Mais il est regrettable qu’ils aient supprimé, quasiment du jour au lendemain, leur appui aérien aux forces afghanes qui sont en situation de dépendance extrême sur ce point.
    Le maintien d’un appui aérien crédible permettrait de maintenir une forme de statu quo, sans doute pas idéal car des zones tomberaient aux mains des talibans, mais suffisant pour établir un équilibre et éviter au pays de basculer à nouveau vers l’abîme.

    De façon plus cynique et stratégique, le maintien d’un socle minimal de bases aériennes US en Afghanistan serait un atout intéressant : frontière commune avec l’Iran (qui se retrouve encerclé de bases US avec l’ensemble de son territoire à portée de raids), frontière avec le Pakistan, puissance nucléaire instable qu’il vaut mieux garder à l’œil (cf. le raid contre Ben Laden…), et surtout, frontière et proximité immédiate de la Chine, pour qui la présence américaine en Afghanistan est une menace et un caillou dans la chaussure…

    • Officier FN dit :

      Non la présence Américaine en Afghanistan n’a aucun intérêt stratégique. C’est pseudos intérêts servent à justifier l’injustifiable.

    • blavan dit :

      @HMX. Objectivement, ce qui va se passer en Afghanistan, va « réjouir » les américains dont le but de tous les jours c’est d’affaiblir l’UE pour éviter que l’euro ne remplace un jour le roi dollar dans les échanges internationaux. Le scénario est écrit d’avance, les talibans vont reprendre le pays , les afghans modérés vont reprendre les départs massifs vers l’UE par la frontière terrestre , les turcs au passage vont encore monnayer un pseudo blocage et l’Europe des naifs va se diviser sur les quotas puisque effectivement tous les afghans en fuite seront éligibles au droit d’asile. Comme il n’est pas question de remettre en cause Schengen , l’UE va encore subir pour le plus grand « plaisir » de l’oncle Sam.

  7. Fafou dit :

    Vu que les commentaires sont fermés, je me permets ici de répondre à Scope, Pierrot et l’autre brank..

    @Pierrot.
    Bhein on a pas été naïf au point de se dire que cette guerre ne ferait pas de défaut chez nous! On a décidé que comme on devait subir une offensive ou une contre offensive allemande, vu les plans désastreux français, on risquait une guerre de tranchées qui auraient annihilé notre pays, souverain, je le rappelle.

    @Czar.. vous êtes venus nous aider? Je me marre..C’est vous que les allemands avaient pour cible. Et hélas, on était sur le chemin..
    Comme la Marne en 14 c’est aussi grâce à ces belges/ pas gelbes, très cher ignare.

    Si votre qi dont vous êtes si fier vous le permet, un peu de lecture ne peut que contenter un génie tel que vous

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Belgique_de_1914_à_1945

    Et oui..On a mis le feu et ça nous a permis de faire tourner L’abwher en bourrique

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Incident_de_Mechelen

    Ces articles sont aussi pour vous cher Scope;) « vont ils nous prendre pour des salauds »… Vous comprendrez à la lecture..

    • Czar dit :

      « Et hélas, on était sur le chemin.. »

      et comme vous êtes très con et qu’un premier exemple n’a pas suffi pour que l’esprit se fasse jour dans vos têtes épaisses, votre gouvernement a jugé utile de placer sur le même plan Français et allemands en termes de menace potentielle.

      Rappelons que le gouvernement gelbe, pour apaiser ses problèmes intérieurs avec un mouvement flamand  » nazis pendant les guerres, catholiques entre » agité par les services allemands comme il l’était depuis 1914, s’est précipité dans une neutralité suicidaire au moment où la menace se faisait plus concrète, et qu’il a refusé que les troupes françaises prennent une position défensive à l’hiver 39 pour renforcer le dispositif gelbe sur le Canal Albert, alors que le mauvais temps rendait impossible toute attaque allemande et que les leçons de la campagne de Pologne montraient que l’armée allemande était plus mobile que la française, en voie de réorganisation..

      Il est évident que si cette décision avait été prise, alors même que sa justification au plan international aurait été largement validée par la capture des plans d’invasion allemands, plans qui ont dû être modifiés à la hâte après la connerie toute gelbe de vos services lorsque l’avion allemand s’est écrasé, alors la catastrophe de 1940 n’aurait pu avoir lieu, car établis sur une position défensive solidement fortifiée, n’ayant pas à circuler sous les bombardements d’une aviation numériquement supérieure, Gamelin, quelles qu’aient été ses insuffisances personnelles, aurait disposé d’un réserve stratégique empêchant toute percée.

      toutes vos foutaises d’un ehistoire revue à la sauce gelbicaine ne change rien à cette responsabilité capitale et première dans la catastrophe.

      • Fafou dit :

        Mais qui est tu pour me traiter de con?!?!

        Nous sommes un état souverain, vu la tactique de Gamelin qui se pensait en 14-18, son idée était de se battre en Belgique et pas chez vous, le but même de la ligne Maginot!

        Dans un autre post, je loue l’armée française actuelle, mais en 39, quand comme des couillons vous déclarer la guerre pour assister la Pologne, vous avez fait 8 km en Allemagne, tombés sur 2 gardes frontières nazi et vous avez rebroussé chemin derrière votre frontière.
        Alors que c’était la peur d’Hitler, s’occuper de la Pologne mais se faire prendre par l’armée française en retour! Chapeau bas!

        Neutre officiellement, allié officieusement: ce qui ne veut pas dire que l’on devait se faire dicter notre stratégie pas un vieux con dépassé!
        Nous avons prévenu tout nos alliés, il y avait une ligne direct avec l’ E-M français et notre gouvernement, britannique et les Pays-Bas.

        Nous avons tenus 18 jours, retardé de 2 jours la percée de Sedan. Nous avons renoncé seulement QUAND nous étions à court de munitions et que notre flanc droit fut lâché par l’autre « alliés », les brits.

        Nous nous ne sommes pas rendu ni laissé aucune de nos grandes villes « villes ouvertes »!

        Désolé de ne pas avoir accepté pour vous, de transformer notre beau pays en un second Verdun.

        Et comme je te l’ai déjà dis, un petit merci pour la Marne en 14, ce ne serait pas de refus
        Et en parlant de flamingants, il y a aussi eu in division SS Charlemagne et une Wallonia.

        Bref, vos inepties ne tiennent pas face au fait, vous vous êtes pris une raclée tactique et ce n’est pas si incompréhensible face à la machine de guerre qu’était la Wehrmacht, ses excellents gradés, des radios et une coordination parfaite entre l’infanterie, les divisions panzer et la Luftwaffe. (Alors que souvent le matos français ou brits étaient supérieurs qualitativement) ont dominé l’Europe, 4 ans.

        Prenez une pelle et allez vous enterrer dans une tranchée avec votre vocabulaire abscons

        • Czar dit :

          « Nous sommes un état souverain »

          laule. tu connais d’autres « Etats souverains » disposant de garants sur la scène internationale ?

          La Gelbique est un Etat fantôche créé pour stasifaire l’Angleterre qui ne voulait pas voir la France – et plus tard l’Allemagne à Anvers ce « pistolet braqué sur le coeur de l’Angleterre »

          arrêtez avec vos conneries gelbicaines de « gelbe sorti du tombeau » et autre Pirenneries pour demeurés.
          Les ‘pères de Etat gelbe voulaient au départ un rattachement à la France, et c’est devant l’hostilité anglaise qu’ils se sont résolus à demander un Etat indépendant, d’abord en proposant une union personnelle à louis-Philippe, puis le trône à son fils le duc de Nemours et que devant le refus anglais, ça passe aux Saxe-cobourg-Gotha.

          tu vois pépère, l’histoire de Gelbique je connais un peu.

          Et dans la séries des clichés imbéciles depuis longtemps démontés par l’analyse historique cette foutaise que la France n’aurait eu qu’à entrer en Allemagne.

          L’armée polonaise était déjà dans les cordes dans les 72h ayant suivi l’attaque allemande, une offensive n’avait aucun sens et puis la ligne Siegfried était tellement un faible obstacle que les alliés en 44 ont juste mis 7 mois à la franchir, alors que l’armée allemande était déjà saignée à blanc.

          la responsabilité gelbe dans cette cagade est totale, après t’es pas obligé de faire de l’érythème fessier, je parlais des autorités, pas du troupier de base (quand bien même les flamoutches ne se sont pas battus et qu’il y a peu pas de cas chez eux de désertion en plein champ de bataille)

          • Fafou dit :

            Vous voulez battre le record d’accumulation de bêtises au com?

            La Belgique de 1830 est las de la France et de son empire (Napopo) les révoltes paysannes, de lourds impôts, l’enrôlement dans l’armée..
            Seulement une petite minorité s’est fait entendre pour un rattachement à la France. Des gueulards…tiens?

            La majorité même si plus silencieuse considérait les Hasbourg comme nos dirigeants.
            Certains liégeois étaient pour un retour des princes évêques.

            Et ce que vous ne comprenez c’est que partout en 1830, de la bourgeoisie aux ouvriers, des drapeaux français et des cocardes furent affichées…Non pas par francophilie mais car il représentait la liberté au yeux de peuple belge.

            Bref, oui nous sommes un état tampon entre puissance et c’est bien cela qui nous a amené aux 2 guerres.

            Et pour la drôle de guerre 3 divisions françaises pénètrent la Sarre, progresse de qq km par jour, ils se font même stoppé par 2 gus avec une mitrailleuse dans un bled déserté. A 4km de la ligne Siegfried « tiens on a pas d’artillerie suffisante » on fait quoi chef, Bhein on rentre..

            Même plusieurs généraux allemands pour qui la campagne polonaise fut rapide mais les inquiétaient sur le matériel face à une armée courageuse mais (en gros à cheval) de ce que serait un conflit avec la France.
            Ils considèrent souvent dans leurs mémoires comme un coup de bol, car entre les 15 jours après « l’offensive » je me marre, française, activée 3-4 jours âpres la déclaration de guerre et la chute de la Pologne, le repositionnement des troupes allemandes derrière la ligne Siegfried, l’attrition du matériel, la fatigue et le fait de revoir les plans tactiques, la blitz, la France a eu un bon mois pour attaquer..
            Perso, des alliés comme cela, je m’en passe.

            Mais continue de déverser ta bile anti belge et de croire que l’humiliation d’une signature d’un traité dans un wagon de la scnf est de la faute de ce si petit et minable pays qu’est le nôtre

          • Czar dit :

            « La Belgique de 1830 est las de la France »

            petit j’avais l’habitude de trouver lourdingues les blagues belges, et plus le temps passe, plus elles me semblent relever de l’empirisme le plus sain

            en 1830, gelbe inculte, la gelbique était une part des Pays-bas, c’est donc de la peau d’Orange qu’ils étaient laSSés.

            et il se trouve que ta ‘minorité’ c’était tous vos chefs (de Brouckère etc) alors évite ton petit discours gelbicain foireux et arrête de fantasmer que le peuple de gelbique aurait trouvé plus scandaleux d’être rattaché à la France que de se retrouver avec un roi allemand choisi par l’angleterre.

            le rattachement fait en 1830 ne ferait certainement pas débat aujourd’ui. Tu essaies juste pour des raisons psychologiques, celle de la femme battue que sont les wallons, de trouver une justification au mariage faillu avec les flamoutcches qui vous crachent à la gueule et vous cognent chaque semaine.

            tu gères ton équilibre psychiatrique, moi je parle politique et histoire, on n’est évidememnt pas sur le même créneau.

            et faut vraiment être un con de gelbe pour taquiner les autres sur la question des humiliations de 1940 : j’ai souvenir que la gelbique n’a elle pas eu droit au moindre wagon et que le glorieux gouvernement de ta fable de pays quémandait l’hospitalité d’une chambre de bonne d’un hôtel bordelais en attendant de savoir quelle position nous allions prendre pour la copier, tout en prétendant détrôner le roi des gelbes depuis ladite mansarde.

            Benoist-méchin a écrit là dessus des pages d’une drôlerie et d’une cruauté immenses

    • Kosovo dream dit :

      Tous les pays occidentaux ont perdu la guerre devant les talibans.

  8. Olivier dit :

    Y a comme un parfum de Saigon en ce moment à Kaboul…….

    • Meiji dit :

      Ca reste un sacré gachi. Si après des milliers de milliards de dollars déversés, des pertes en vies de la coalition qui se chiffrent en milliers (dont 89 Français), des dizaines de milliers de blessés, si au bout de 20 ans ils n’arrivent pas a prendre leur destin en main c’est que ça ne servait a rien de continuer.
      Le pays est bientôt entièrement libéré du grand Satan, place a la charia, l’illetrisme, la pauvreté et les persécutions.

  9. Chris dit :

    Vague migratoire en provenance d’Afghanistan à craindre à court terme… Beaucoup de gens fuyant la violence des talibans ou EI mais tous prêts à importer leurs coutumes et leur religion en UE… les US s’en moquent, traverser les océans n’est pas à la portée des migrants et des mafias de passeurs, contrairement à la traversée de continent. L’UE a déjà épongé les plâtres de l’immigration illégale massive causée par l’EI, apparue en bonne partie grâce au déboulonnage de Saddam Hussein par les US (en résumé) Il est temps de contrôler les frontières de l’UE, ca ve (re)devenir une question de sécurité intérieure.

    • Officier FN dit :

      Même si l’Afghanistan était en paix il y aurait une immigration Afghane. Car ils ne cherchent pas la sécurité mais le salaire européen, les semaines de congés, les avantages sociaux … La guerre n’est juste qu’une opportunité pour immigrer encore plus facilement. Ce qui provoque l’immigration c’est la surpopulation de pays défaillants du tiers monde.

    • Sylvain dit :

      Ca n’est pas la première fois… Un officier de liaison américain lors de la guerre de Libye avait dit « nous aurons les gisements, et vous aurez les migrants ». Ca faisait rire les Français, alors qu’en tant qu’Américain plutôt francophile, il annonçait une réalité… Le pire c’est qu’à chaque fois qu’il voyait les Français rigoler, lui était consterné.

  10. Thierry dit :

    l’armée afghanes ressemble trop à l’ARN lors de la guerre du Vietnam, les hélicos ne serviront qu’à les aider à quitter le pays.

    Je ne pense pas que les Talibans arriveront à mettre la mains sur tout le pays, à l’époque de Ben Laden l’Alliance du Nord de Massoud les a tenu en échec et il reste quantité de baron de guerre qui refuseront de se soumettre et auront sans doute leur propre fief.

    Les pertes civiles ne cessent d’augmenter ainsi que le nombre de réfugiés qui quittent le pays pour échapper à la vengeance, les frappes US n’ont pour seul but que de gagner un peu de temps avant l’inévitable afin que les réfugiés pro-occidentaux puissent s’enfuir du pays.

    est-ce que la France en accueillera quelques uns après avoir fait la guerre dans leur pays ? avec Macron rien n’est moins sur et les talibans auront beau jeu de montrer le double langage et la duplicité des occidentaux pour assoir leur emprise. le Vietcong avait fait la même chose à son époque, et il y eu les « boat people » pour fuir le pays car peu avaient pu le faire lors de l’offensive militaire.

  11. bruno dit :

    une grande victoire du pakistan sur les usa

  12. Sylvain dit :

    Le problème de fond, c’est que les occidentaux ont été guidés par leur idéologie et leurs « éléments de langage » comme le dit l’actuel CEMA. En clair, ils ont pris leurs désirs pour des réalités. La démocratie est possible en Afghanistan…un jour, mais clairement pas tout de suite. Dans 50 ans. Ou plus. et encore…
    Rappelons quelques éléments, trop souvent oubliés. Tout d’abord, l’attaque de l’Afghanistan en 2001 en représailles aux attentats du 11 septembre. Al Qaida avait demandé protection au Mollah Omar, qui en tant que commandeur des croyants (auto-proclamé) ne pouvait pas la refuser : tactique subtile de Ben Laden. Attaque de Tora Bora, déléguée à des combattants afghans à la loyauté douteuse. Bref au lieu de taper vite et fort et de repartir, les Américains et l’OTAN se sont embourbés dans une guerre qui n’était plus la guerre contre le terrorisme, mais une guerre pour apporter « les valeurs de l’Occident ». Et accessoirement aussi, pour se positionner aux frontières de la Russie (de ses ex républiques), de la Chine et de l’Iran, histoire de les titiller aussi… Le projet : installer la démocratie et l’égalité homme-femme, dans un pays où l’espérance de vie est de 39 ans, où l’hiver est terrible, l’été encore terrible de chaleur, aride…avec le typhus, le choléra,… Seul le paludisme n’existe pas en Afghanistan (même si les comprimés anti palu étaient distribués…). Pour des afghans pauvres, manquant de tout (surtout hors de Kaboul), la priorité était simple : survivre, sauvegarder ses (maigres) récoltes, un minimum de sécurité dans un pays où les Talibans ont fait preuve d’avancée pénale en remplaçant la vendetta (avec des dizaines de morts…) par la Charia qui se limite quasiment à une sorte de loi du Talion. Pour nous, ça semble archaïque, mais pour les Afghans c’était une avancée à la mesure de leur situation. En 2012, on a fait voter les Afghans, les obligeant à se déplacer alors que le seul candidat était Hamid Karzaï, déjà surnommé à l’époque « le maire de Kaboul », et dont le frère, gouverneur, était l’un des plus gros trafiquant de drogue. Déjà en 2008, ce que l’OTAN prenait le jour, les Talibans le reprenait la nuit. Dans chaque district, en face du gouverneur, il était de notoriété publique qu’il y avait un « shadow gouverneur Taleb », et les maleks des villages, pas fous, consultaient bien évidemment les deux… Le retour de l’Aghanistan aux mains des Talibans est inéluctable. Avant la fin de 2021, ce sera réglé. Il suffit de voir le niveau de l’ANL et de l’APL pour savoir qu’ils ne résisteront pas longtemps. Le NDS est efficace, et surtout ils savent que désormais ils se battent pour leur survie, mais ils sont trop peu nombreux. Alors, les Américains feront quelques raids. Mais une fois les combats imbriqués, ou urbains, ce sera impossible. Sans troupes au sol, la défaite est garantie. Au final, le sentiment d’un gachis, et le fait que manifestement, on répète les mêmes erreurs de l’histoire. Un grand regret : comme les harkis en Algérie, les méos en Indochine, les Français ont abandonné leurs interprètes afghans (alors que des migrants pashtouns sont hébergés à Calais). Au moins, les Américains ont déjà préparé des « green cards » pour les Afghans qui les ont aidés et leur famille… ca fait une petite différence quand même.

    • PK dit :

      « La démocratie est possible en Afghanistan…un jour, mais clairement pas tout de suite. Dans 50 ans. Ou plus. et encore… »

      Même dans 10 siècles, ce ne sera pas possible. Vous n’avez rien appris depuis 50 ans ? Ce que vous appelez la démocratie – et qui n’est que le modèle dictatoriel occidental – les peuples non occidentaux n’en veulent pas. Pour que cela fonctionne, il faut des états autoritaires qui l’adaptent localement (Corée du Sud, Taïwan) ou des gens pour qui la magouille ne fait pas peur (l’Amérique du Sud). Ça « fonctionne » là-bas parce que ce sont des États nations.

      Pour tous les autres, les États artificiellement créés autour de tribus, ça ne peut pas fonctionner. Si vous ajoutez en sus le problème de l’Islam, ça devient tellement utopique que c’en est débile de croire que cela puisse s’appliquer.

      Pour installer « la démocratie » dans ces pays-là, vous avez plusieurs solutions :

      – soit tuer tous les habitants
      – soit la colonisation

      Sinon, rien ne changera jamais. Croire que l’Afghanistan ou le Mali s’en sortiront en leur filant un petit coup de main est juste de la débilité profonde.

      • Sylvain dit :

        Vous oubliez que la France, chrétienne, a été une monarchie durant 14 siècles, succédant à un empire (romain). La « démocratie » en Europe a un siècle d’existence réelle. Rien ne dit que des pays musulmans n’y accéderont jamais. D’ailleurs, en Afghanistan, il y a une forme de démocratie, car les malek sont élus, et dans les province il y a des conseils de malek. Même les talibans élisent leur représentants à la majliss ash-shoura. Ce qui est erroné est de vouloir imposer une démocratie à l’américaine, au niveau central, pour un pays qui a encore quelques siècles de retard et qui fonctionne en « provinces ». L’état central n’apporte pas grand chose dans les vallées ou dans les déserts…
        Manifestement vous ne connaissez ni ce pays, ni ses habitants, ni ses coutumes. D’ailleurs, dans les années 70, l’Afghanistan n’était pas si loin de pays « moyennement » développé dans ses villes (pas dans les campagnes). Il faut juste remercier l’URSS et son invasion, et les Américains, Français, Anglais, Saoudiens et Pakistanais avec leur soutien aux talibans (à l’époque on les appelait « moujahidins… mais ce sont bien les mêmes) pour avoir ramené ce pays déjà peu gaté par le climat à une époque proche de la fin de la préhistoire.

        • PK dit :

          Vous oubliez seulement que la démocratie française s’est fondée justement sur la monarchie en renommant seulement les choses et en cassant d’autres. Pas de monarchie et pas de république. La république n’est pas sortie du néant et ne peut sortir du néant…

    • Officier FN dit :

      L’Afghanistan a tous de même une population de 38 millions d’habitants pour une espérance de vie faible. En 1990 la population était de 13 millions. Comment pacifier un pays sauvage et surpeupler sans faire de massacre ? C’est impossible ! On peut faire toute les analyses que l’on veut mais c’est la surpopulation de ces pays le problème.

      • Sylvain dit :

        c’est ce que je dis : il fallait s’en tenir à l’objectif de guerre initial, liquider Al Qaida. Frapper vite, (très) fort, et bien. Pas s’embourber dans un conflit sans fin et sans but de guerre

  13. penandreff dit :

    les US sont rentrés en Afghanistan suite aux refus des talibans de l’époque de virer al Quaida après qu’ils aient fait sauter les tours jumelles. 20 ans après les US ont leur accord avec ces mèmes Talibans qui s’engageraient à  » empêcher  » que des terroristes internationaux s’installent en Afghanistan.
    les US partent et les pays limitrophes peuvent s’inquiéter ; les US ne sont peut être pas trop mécontent de la situation, au Nord des pays sous influence (contrôle?) Russe qui sont déjà sous la pression du fondamentalisme religieux et comme la Russie à peur de sa propre population musulmane, c’est un nouveau front qui s’ouvre avec tous ce que cela implique
    A l’ouest l’Iran bien aimé des US qui va devoir protéger les populations chites Azara
    A l’Est le Pakistan qui est a l’origine du mouvement Talibans financé / équipé par eux dans le but de contenir le nationalisme Pachtoun ethnie majoritaire en Afghanistan mais présente aussi au Pakistan
    la question est surtout qui il y a derrière les talibans, les zones frontalières du nord de l’Afghanistan sont tombés dans les mains des talibans mais ceux la seraient armées par la Russie selon Kaboul, les Pakistanais eux empêchent les avions de Kaboul d’attaquer les talibans près de leur frontière.
    bonne chance pour l’avenir

  14. Clavier dit :

    Je me souviens d’un échange assez vif que j’avais eu avec « Patriote inquiet » sur le blog de Merchet où il me reprochait de prédire à l’Afghanistan la destinée du Vietnam……….
    Sic transit……

    • blavan dit :

      @clavier. Nous aurons d’ailleurs la même fin au Sahel car un jour où l’autre on va bien avoir un président sensé qui nous sortira du bourbier africain pour protéger nos frontières en sortant du carcan de Schengen , par référendum.

      • Mat49 dit :

        Sortir de Schengen serait une bonne idée. Mais je combinerais une fermeture des frontières avec enfin un déploiement sérieux au Sahel. Ce ne sont pas talibans ou le vietminh car sinon nous aurions été écrasés depuis longtemps vu notre quasi absence sur le terrain.

        On peut construire des digues mais si on tarie aussi la source c’est mieux.

  15. Alain d dit :

    Tout est normal, après le départ précipité des Etats-Unis et vassaux sans réelles garanties. Tout le monde est content que les Etats-Unis se tirent ailleurs : Iran, Chine, Pakistan et Russie. Les talibans mettent donc la pression maximum et s’emparent d’un maximum de postes frontières et territoires, contrôlant ainsi toujours plus de trafics de marchandises, légales et illégales. Négociations non, reddition de Kaboul oui. Je ne vois pas comment les américains pourraient réinstaller des bases dans la région étant donné l’hostilité ambiante les ciblant.
    L’inde va faire profil bas, déjà parce qu’elle a déjà bien d’autres problèmes sur le feu. La Russie devrait négocier avec les talibans, ou au moins ne pas leurs opposer d’obstacles. En douce, elle pourrait bien leur refiler des armes, c’est toujours bon de récolter quelques kopecks, voir de planter un peu plus la débâcle occidentale.
    Idem pour les autres *****an, ils ne s’opposeront pas puisqu’ils reconnaissent les talibans, tandis que le Pakistan est impliqué jusqu’au cou dans la débâcle de Kaboul, depuis des lustres.

  16. Michaël BELLON dit :

    Peut-être prendre exemple sur les Kurdes et initier les Femmes au combat.

    • sylvain dit :

      Les « combattantes kurdes » sont des unités plus que marginales, surtout destinées à la presse occidentale. A 99,9% les peshmergas sont des hommes. Les Asayesh (sorte de forces spéciales de l’Intérieur) sont tous des hommes. Le Kurdistan se réconcilie d’ailleurs avec Bagdad, bien conscient que les occidentaux ne sont pas si fiables que ça… Mais en soi, ça pourrait faire l’objet d’un livre. Pour l’Afghanistan, le fond du problème, c’est que la population est globalement favorable aux Talibans : elle les soutiens, elle les renseigne, elle les cache,… On peut se raconter des histoire, mais si les Talibans n’avaient pas eu le soutien de la population, ils auraient été éliminés ou peu s’en faut. peu le savent, mais entre 2006 et 2013, les Talibans en Afghanistan étaient estimés à environ 100.000 combattants (c’est tout…), tandis que l’OTAN avait 140.000 soldats sur place (une majorité américaine d’ailleurs), avec des forces de l’ANA, de l’ANL et du NDS en plus (environ 200.000). D’ailleurs, ce qui est « amusant » (enfin triste…), c’est que le porte parole des Talibans, Zabihullah Moujahed, fait ses communiqués depuis 12 ans, inlassablement,… et au final, il avait raison : les occidentaux vont bien quitter l’Afghanistan.

      • Mat49 dit :

        « Pour l’Afghanistan, le fond du problème, c’est que la population est globalement favorable aux Talibans : elle les soutiens, elle les renseigne, elle les cache,… On peut se raconter des histoire, mais si les Talibans n’avaient pas eu le soutien de la population, ils auraient été éliminés ou peu s’en faut. »

        Bien d’accord.

  17. Palu dit :

    Quel cancer ces Talibans islamistes !!! Jamais fatigué sinon ils s’ennuiraient. A part détruire depuis des millénaires pour imposer par la haine, la mort, la pression mentale, les violes, le génocide de cultures existantes, la destruction physique psychologique pour imposer un mode de pensée obscurantiste où la religion manipulée sert uniquement de prétexte à asservir et n’ont jamais su faire mieux ni progresser . Moyenâgeux un jour, moyenâgeux toujours.

    • Sylvain dit :

      Pas depuis « des millénaires »… des sièles au mieux. L’Islam date de 622, et a été importé en Asie centrale vers 1200. Ca fait au plus 800 ans…
      Par ailleurs, n’oubliez pas que ces « talibans moyen-ageux » étaient nos meilleurs amis entre 1980-1989, qu’on les a formés, armés, soutenus… avec l’argent saoudien. De bons et pieux croyants, face au athées soviétiques (voir Rambo 3, gros navet mais très révélateur de ces années). De plus, à la différence des terroriste d’al qaeda, les taliban n’ont aucun objectif d’expansion mondial.

  18. Palu dit :

    A voir.
    Ca donne un petit aperçu .
    https://youtu.be/9-rmmPrtY1Q

  19. Plusdepognon dit :

    Les USA s’en cognent de la situation sur le terrain, ils ont besoin de se s’équiper, ils le font comme le montre l’Afghanistan :
    https://www.meta-defense.fr/2021/05/31/le-budget-2022-du-pentagone-marque-un-basculement-profond/

    Pareil en Irak…
    https://www.meta-defense.fr/2021/07/27/apres-lafghanistan-les-etats-unis-annoncent-le-retrait-de-leurs-troupes-dirak/

    C’est froid, calculateur et ils ne sont pas le pays le plus puissant du monde en faisant dans la dentelle…
    https://www.meta-defense.fr/2020/10/16/logistique-tankers-munitions-le-pentagone-betonne-les-fondamentaux/

    Sachant que les armées US ne sont ni leur arme la plus redoutable, ni la plus employée :
    https://www.latribune.fr/economie/international/les-sept-armes-imparables-qui-permettent-aux-etats-unis-de-dominer-le-monde-789141.html

    • Sylvain dit :

      bonne analyse 🙂

    • Alain d dit :

      @Pludepognon (fin de mois c normal)
      Manque le $ et les moyens associés de paiements, de changes, et de contrôles et validations.
      Pour Iran, l’EU avait annoncé résisté au dictat de Trump.
      Pendant plusieurs trimestres, ça parlait de trocs, échanges de marchandises, et puis tout est tombé à l’eau.
      Parce que l’argent ne peut circuler qu’avec des outils US, comme à chaque fois qu’on va tirer des billets aux distributeurs, ou réaliser un achat à distance en passant par le web ou pas. Les cartes bancaires. Evidement d’autres moyens existent (mandat et virements) mais sont moins pratiques.
      Pour les chèques de voyages, ça me semble principalement des outils anglo-saxons.
      Les Traveler’s Chèque (les vrais, American Express), n’existentt plus pour la France (sauf si ça a évolué depuis), étaient, à mon avis, bien pratiques et sécuritaires (comme en ex-URSS), mais d’autres chèques de voyages sont en services ou des passeports en cash.
      Paypal, Visa, Mastercard, Western Union sont US, Wise est UK (pourtant UE à l’origine).
      Le SWIFT, international, mais sous la coupe des plus grosses banques (donc des anglo-saxonnes), donc un énorme moyen de pression, de contrôles et d’autorisations US.
      Et ce n’est pas la Suisse ou l’Irlande qui vont grogner contre le SWIFT, hein? Ni la Belgique qui l’héberge.
      La nation qui est éjectée du SWIFT s’engage dans une grosse galère.
      Ce serait pire que d’interdire Veritas (certification de matériels et process) auprès d’une nation, petit aperçu des dégâts dans un seul secteur en Iran :
      https://www.maritime-executive.com/article/bureau-veritas-cuts-off-all-marine-work-in-iran-due-to-sanctions
      Bah oui, cause aux circuits $ et des différentes lois US, et évidement à l’énorme marché US dont Véritas profite, ce dernier ne pouvait que se plier à la pression de Trump, au détriment du positionnement diplomatique de la France et de la Zone Euro.
      Souveraineté mon cul !
      L’UE blablate beaucoup sur ce sujet, mais ça avance à la vitesse de la grosse limace qu’elle est, puissante économiquement, mais bien trop lente à changer de direction et à prendre des risques.
      Non seulement l’UE n’a pas été proactive sur les vrais sujets souverains, mais elle va encore se pendre des dizaine de KO, ceci dans chaque secteur, avant d’y gagner un seul round.
      On est gouverné par des branques nombrilistes bien trop payés pour les services qu’ils rendent à l’UE, c’est l’une des raisons de la montée des partis extrêmes au sein de l’EU. La zizanie intra UE entre nations n’aide pas évidement.